Journal Mandriva et Linagora

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
15
10
mai
2010
Communiqué que vient de diffuser il y a une dizaine de minutes Linagora :

**************************************************************************************************
Informations concernant l'acquisition de la société Mandriva par la société LINAGORA
**************************************************************************************************

Suite à la publication d'un procès verbal du CA de la société Mandriva le 24/03/2010 (Source Infogreffe dépôt n°36291 du 26/04/2010),

Boursorama et différents sites d'informations mentionnent des négociations entre la société LINAGORA et la société Mandriva.

A ce titre, LINAGORA souhaite apporter les précisions suivantes :

LINAGORA est un acteur majeur de l'innovation et de l'édition Open Source et, est ainsi à la recherche de toutes les opportunités pour développer et renforcer sa position de leadership en
France et dans le monde.

A ce titre, des discussions sont en cours avec Mandriva pour étudier le rachat d'une partie des actifs de la société.

Ces discussions étant en cours, la société LINAGORA ne peut pas fournir plus de précisions sur ce que pourrait être le résultat de ces négociations. LINAGORA ne souhaite pas apporter d'autres
commentaires.
--------------
Fin du communiqué.
  • # DEVIN

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    • [^] # PURIN

      Posté par . Évalué à 9.

      Te qualifier de « devin » est un poil prétentieux puisque tu n'avais fais que répéter le contenu des articles de silicon.fr et que tu n'étais pas en mesure de dire quelle société se positionnerait sur le rachat.
      • [^] # Re: PURIN

        Posté par (page perso) . Évalué à -10.

        Sans blague ? je ne serais pas un devin. Merde alors. Merci de m'avoir prévenu.

        Enfin, bref, mon message était pour que le lecteur de DLFP puisse se raccrocher à la discussion précédente sur Mandriva, Le système de notation et les aigris de DLFP m'étonneront toujours.
        • [^] # Re: PURIN

          Posté par (page perso) . Évalué à -4.

          Le système de notation, c'est du crowdsourcing. C'est facile de dire "les aigris", mais je pense qu'avoir -10 et -6, ça requiert quand même d'avoir un certain nombre de gens qui te pensent "inutile". Et si tu as -10, ça veut surtout dire que personne ne pense que c'est "pertinent".

          Alors c'est vrai que tu n'es pas hors sujet, mais visiblement, la sagesse des foules en a pensé autrement.
          • [^] # Re: PURIN

            Posté par . Évalué à 10.

            Et si tu as -10, ça veut surtout dire que personne ne pense que c'est "pertinent".


            ça veut juste dire qu'il y a 11 personnes de plus qui trouvent ça inutile que pertinent, non ? ou alors le système de notation est plus complexe qu'il n'apparaît ?
            • [^] # Re: PURIN

              Posté par . Évalué à 0.

              en tous cas, y a au moins 10 personnes qui sont de ton avis.
              • [^] # Re: PURIN

                Posté par . Évalué à 1.

                Pour être plus précis, il y a N personnes ayant appuyé sur le lien "pertinent" de son commentaire, N étant au moins égal à (10 - la note initiale du commentaire).
  • # Adieu Mandriva

    Posté par (page perso) . Évalué à -4.

    C'est con, c'était quand même une bonne distrib.

    Il reste quoi qui intègre KDE correctement et qui soit potable?

    « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: Adieu Mandriva

      Posté par . Évalué à 7.

      Debian.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: Adieu Mandriva

        Posté par (page perso) . Évalué à -4.

        "Debian". Ah ah ah

        Non, sérieux, il y a bien sur Opensuse qui offre la meilleur intégration.
        • [^] # Re: Adieu Mandriva

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          C'est dommage que le gestionnaire de paquets ne soit pas à la hauteur après…

          Envoyé depuis mon lapin.

          • [^] # Re: Adieu Mandriva

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Tu as droit de penser ce que tu veux du gestionnaire de paquets, mais l'intégration KDE est nickel, les outils non KDE comme firefox, openoffice (...) reprenne le style et les boites de dialogues de KDE....

            J'ai du utiliser une Lenny il n'y a pas si longtemps, et franchement, c'est pas du boulot... Genre un gus à compilé un KDE à l'arrach', et basta. Ensuite, pas de dépôt pour obtenir un KDE plus récent (et au passage, utilisable).

            Au final, j'ai du finir par me compiler moi même un KDE "qui marche", en bataillant avec la version de Qt de Lenny.

            Opensuse, en comparaison, offre non seulement une intégration parfaite, mais également des backports officiel de KDE Stable, Factory et Trunk vers les version Factory, stable, stable-1, stable-2 d'opensuse. Soit pas mal de repos au passage. Là aussi, rien a voir.

            Que ceux qui vont là encore moinser testent avant par honnêteté intellectuelle, plutot que de jouer au fanboy.
            • [^] # Re: Adieu Mandriva

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              Soit pas mal de repos au passage

              C'est ce que je repproche à OpenSuSe, on passe son temps à ajouter des dépôts pour avoir un choix de paquets correct.

              « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

              • [^] # Re: Adieu Mandriva

                Posté par . Évalué à 7.

                pareil pour CentOS.

                Quand on vient de Debian, ça choque.

                THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

              • [^] # Re: Adieu Mandriva

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Tu n'a pas du comprendre, il y a par exemples des dépots pour avoir KDE stable sur Opensuse 10.0, 10.1, 10.2 et Factory.

                Les choix de dépot pour avoir KDE 4.2, KDE 4.3, KDE4.4 ou trunk sur une Lenny, ça n'existe simplement pas. Particulierement d'une manière automatisé/industrialisé.
                Faut te le compiler toi meme ou esperer qu'un gentil monsieur a fait des deb hébergés sur son site perso.

                Ensuite, coté choix de logiciel, depuis qu'Opensuse a mis en place son industrialisation de génération de paquet, il n'y a plus rien de criticable. Et pourtant, j'avais quitté suse a une époque, justement pour le manque de logiciel.
                • [^] # Re: Adieu Mandriva

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  J'avais essayé OpenSuSe avec la 11.0 si je me souvient bien et j'ai dû ajouter beaucoup de dépôts venant du buildservice pour avoir une liste de paquets correcte et relativement à jour.

                  « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

              • [^] # Re: Adieu Mandriva

                Posté par . Évalué à 4.

                moi ce que je reproche c'est que c'est la seule distributions ou je suis incapable d'avoir mes propres versions de paquets python. Je suis oblige d'avoir celle du systeme. J'ai ete incapable d'installer le moindre paquet de facon correct alors que sur ubuntu/pardus/fedora je n'ai jamais eu le moindre probleme.
                • [^] # Re: Adieu Mandriva

                  Posté par . Évalué à -2.

                  Le problème se situe entre la chaise et le clavier.
                  • [^] # Re: Adieu Mandriva

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Je le sais bien mais bon entre passer deux jours a me casser les c... a comprendre pourquoi un ./configure --prefix=/monpath + python setup.py install --prefix=/monpath + PATH=/monpath:$PATH + PYTHONPATH=/monpath:$PYTHONPATH marche partout sauf sur opensuse, je prefere soit utiliser un virtualbox soit une autre distrib ou cela fonctionne.
      • [^] # Re: Adieu Mandriva

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        KDE 4.4 SC est passé quand dans sid?

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

        • [^] # Re: Adieu Mandriva

          Posté par . Évalué à 3.

          Ouaip. Il y a aussi la 3.5 :-)

          $ apt-cache policy konqueror
          konqueror:
          Installé : (aucun)
          Candidat : 4:4.3.4-1
          Table de version :
          4:4.4.3-1 0
          500 http://ftp.fr.debian.org unstable/main Packages
          4:4.3.4-1 0
          990 http://ftp.fr.debian.org testing/main Packages
          4:3.5.9.dfsg.1-6 0
          500 http://ftp.fr.debian.org stable/main Packages

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Adieu Mandriva

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Je suppose que c'est de l'ironie facile... Mais pour ceux qui ignoreraient tout du sujet, voici une explication:
          KDE 4.4 était disponible sur un dépôt spécial peu de temps après sa sortie.
          Rendre disponible KDE 4.4 imposait des changements dans QT (et d'autres bibliothèques), ce qui se répercutait sur beaucoup de logiciels. A cause de la sortie prochaine de la nouvelle version stable, personne ne voulait "tout casser" dans Sid, alors qu'on essaie de le maintenir propre pour faciliter la migration vers Testing (future Stable). Une fois les changements nécessaire et les tests effectués dans Sid (il y a un mois environ), KDE 4.4 a été migré du dépôt spécial vers le dépôt Sid, puis Testing. Les nouvelles versions sortent directement dans Sid (4.4.3 il y a peu, qui devrait migrer dans Testing d'ici une quinzaine).

          Et maintenant:
          On dirait que c'est depuis les sorties bisannuelles d'Ubuntu , que tout le monde veut les nouvelles versions "tout de suite". Mais pourquoi donc grand dieu? pour tester les derniers bugs?
          Et puis si vous voulez du dernier cri, tournez vous vers les distribution faites pour ça, et laissez les autres à leurs outils stables. Debian a des particularités qui conviennent à certain c'est tant mieux.

          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

          • [^] # Re: Adieu Mandriva

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Mais pourquoi donc grand dieu? pour tester les derniers bugs?

            Ben oui. En plus il y a en souvent moins dans les nouvelles versions que dans les précédentes.

            Et puis si vous voulez du dernier cri, tournez vous vers les distribution faites pour ça

            C'est quoi les distributions faites pour ça?

            « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

            • [^] # Re: Adieu Mandriva

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Fedora?
              OpenSuSe (quoique)?
              ...

              "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

              • [^] # Re: Adieu Mandriva

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                KDE SC 4.4 n'est pas dans la dernière Fedora et en plus Fedora c'est pas ce qu'il y a de mieux avec KDE.

                OpenSuSe, ça manque de paquets par défaut je trouve.

                « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                • [^] # Re: Adieu Mandriva

                  Posté par . Évalué à 0.

                  >KDE SC 4.4 n'est pas dans la dernière Fedora et en plus Fedora c'est pas ce qu'il y a de mieux avec KDE.

                  Si. KDE 4.4.2 sur F12 ici.
            • [^] # Re: Adieu Mandriva

              Posté par . Évalué à 3.

              Ben oui. En plus il y a en souvent moins dans les nouvelles versions que dans les précédentes.

              Et parfois il y en a plus. Seulement, on ne peut pas le savoir avant, donc certains préfèrent ne pas prendre de risques.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Adieu Mandriva

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                J'ai pas dit le contraire, je voulais juste expliquer pourquoi j'aime avoir les version derniers cris.

                « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                • [^] # Re: Adieu Mandriva

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ah OK, je n'avais pas compris.

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Adieu Mandriva

              Posté par . Évalué à 1.

              C'est quoi les distributions faites pour ça?

              Archlinux.
              Jamais copiée, et du coup jamais égalée non plus :)

              Ah si, Debian a essayé avec Sid, mais pour le dernier cri, on repassera... "Still In Deficience..."

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: Adieu Mandriva

            Posté par . Évalué à 5.

            A cause de la sortie prochaine de la nouvelle version stable

            Juste une question legerement trollesque mais pas tant que cela malheureusement... c'est pour quand? Dans 1 mois ou dans 1 an?
            Cela change pas mal de chose car si c'est 1 mois je veux bien comprendre mais si c'est dans un 1 an c'est completement ridicule.

            Au passage KDE evolue tellement vite actuellement que entre kde 4.3 et 4.4 c'est vraiment un enorme difference qu'il y a, les defauts de jeunesse de kde4 sont quasiment tous elimine et on voit enfin apparaitre les nouvelles technos interessantes et surtout fonctionnelle tel que akonadi.
            • [^] # Re: Adieu Mandriva

              Posté par . Évalué à 6.

              j'ai déjà entendu la même chanson à la sortie de KDE 4.2...
              • [^] # Re: Adieu Mandriva

                Posté par . Évalué à 7.

                Kde 4.2 commencait a peine a etre utilisable KDE4.4 est plus que utilisable et d'ailleurs Gnome fait bien viellot a cote... Alors certes si tu rajoutes le gros hack compiz (qui n'est pas un projet Gnome donc c'est legerement triche mais je vais etre gentil et te l'accorder) cela fait "comme si" mais la realite est tout autre. KDE4, aujourd'hui, est mature, stable, robuste (pas eu un seul plantage depuis je ne sais pas quand), configurable...
                Les debuts ont ete laborieux mais maintenant c'est du tout bon et sinon j'aimerai bien entendre les vrais critiques dessus (en dehors des histoires de gouts naturellement :) ) et puis c'est pas une honte que les devs bossent vraiment d'une version a l'autre et sur des choses reellement visibles pour l'utilisateurs.
                • [^] # bis

                  Posté par . Évalué à 2.

                  j'ai déjà entendu la même chanson à la sortie de KDE 4.2...
                • [^] # Re: Adieu Mandriva

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  puisque tu parle de gnome vieillot, aujourd'hui tu as Gnome-shell, aka le future gnome 3 disponible dans les bonnes distributions ( debian squeeze par exemple), stable moderne, pas de hack ala compiz, extrêmement convivial et ergonomique ( gnome quoi ! ) et qui au passage ne te bousille pas ton "vieux" gnome 2 à côté ... Du coup, quand ce sera vraiment super stable et utilisable se serra Gnome 3.0.

                  En revanche, ce que j'accorde à KDE 4 et sa com' déplorable ( du fait des distribs qui ont voulu l'intégrer de suite alors que ce n'était pas prêt, je te l'accorde ) c'est d'avoir fait redécouvrir Gnome a beaucoup de KDiste.
                  • [^] # Re: Adieu Mandriva

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Pour l'avoir testé, je ne m'avancerais pas sur l'ergonomie de gnome-shell.

                    C'est lent à utiliser, et pourtant je suis habitué à compiz…

                    Envoyé depuis mon lapin.

                  • [^] # Re: Adieu Mandriva

                    Posté par . Évalué à 3.

                    redécouvrir Gnome a beaucoup de KDiste.

                    J'ai beau essaye j'y arrive pas avec Gnome c'est comme retenter d'utiliser Windows c'est totalement ... bizarre, pas logique, inconfigurable, impersonnalisable. Alors si on aime le preformate et que l'on considere que les distributions/bureaux ont tout le temps raisons ok pas de probleme mais moi je prefere un bureau de bases tres moyen (et encore sous pardus il y a des choix et pas trop mal fait des le depart) mais pouvoir tout personnalise exactement comme je le souhaite en deux coup de cuillere a pot et sans aller tripatouiller dans des trucs a regedit (oui oui je sais les cles sont documente mais bon je trouve ca anti-ergonomique au possible).
                    • [^] # Re: Adieu Mandriva

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Personnellement, je n'utilise ni KDE ni vraiment Gnome, mais justement ce qui me retient le plus d'utiliser KDE c'est cette impression de retour sous Windows. OK, il paraît (et j'ai essayé, ça semble vrai dans une certaine mesure) que c'est super configurable par rapport à Gnome etc, mais ce que je vois moi de mon point de vue utilisateur c'est que les technos sont très interdépendantes, alors qu'il est (surtout était mais ça reste vrai pour encore une majeure partie) facile d'utiliser certaines briques de Gnome sans utiliser tout Gnome. Je trouve Gnome plus modulaire, avec notamment une distinction forte entre les applications rendant des services et les applications pour les utiliser. Du coup mon bureau est rempli de technos Gnome qui ne se voient pas mais qui fonctionnent très bien comme ça, et je n'ai même pas de Gnome panel, ni même l'ensemble de libs Gnome-Desktop d'installé.

                      Là où je suis parfaitement d'accord avec toi, c'est sur l'aspect chiant de Gconf. C'est documenté, mais même en ayant un peu l'habitude de travailler avec il reste très difficile d'anticiper l'organisation d'un morceau de configuration que l'on décrouvre, et lire la doc avant chaque nouveau réglage n'est clairement pas ergonomique. Cela dit, avec des dépendances faibles au bureau Gnome lui-même, les clefs Gconf à bidouiller à la main sont extrêmement rares (mais cet atout ne concerne pas les "vrais" utilisateurs de Gnome).
                      • [^] # Re: Adieu Mandriva

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                        "facile d'utiliser certaines briques de Gnome sans utiliser tout Gnome."

                        C'est aussi facile pour kde, si c'est bien compilé dans ta distrib. Opendesktop, c'est pas pour les sangliers :)

                        Après, comme je disais, faut que les paquets soit bien faits, les dépendances bien gérées, comme pour gnome.
      • [^] # Re: Adieu Mandriva

        Posté par . Évalué à 5.

        Euh non

        il y a Opensuse et Pardus. Le reste c'est totalement batardise avec des outils de confs en Gtk.
      • [^] # Re: Adieu Mandriva

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        C'est KDE 3.5 qui est dans Debian stable en ce moment. Trop de la balle les années 90 hein ?
        • [^] # Re: Adieu Mandriva

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Faudrait mettre à jour le compteur :-)
          23 October 2000 - KDE 2.0 released
          3 April 2002 - KDE 3.0 Released
          29 November 2005 - KDE 3.5 Released
          26th August 2008 - KDE 3.5.10 Released

          Quant à la série des 4:
          11th January 2008 - KDE 4.0 Released
          et la première version "grand public":
          22nd July 2009 - KDE 4.3 RC3 Released

          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

    • [^] # Re: Adieu Mandriva

      Posté par . Évalué à 10.

      Pourquoi adieu ?

      Je ne connais pas Linagora, mais j'imagine qu'il ne rachètent pas une distro pour la foutre à la poubelle quand même !
      • [^] # Re: Adieu Mandriva

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Ils rachètent pas la distro, ils rachetent une partie des actifs, ça veut dire que la sociétés va être démantibulée en plein de morceaux. En plus Linagora installe du Ubuntu plutôt que du Mandriva.

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

        • [^] # Re: Adieu Mandriva

          Posté par . Évalué à 10.

          Justement, ils vont peut-être passer à quelque chose de sérieux.
          Il était temps.
        • [^] # Re: Adieu Mandriva

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Si tu regardes bien, FAN ( de linagora ), c'est du centos :
          http://fannagioscd.sourceforge.net/drupal/?q=node/1

          Sinon, Linagora emploie plusieurs gens qui sont actifs sur fedora ( Nicolas Chauvet, Emmanuel Seyman ), et vu que l'entreprise se targue d'être un acteur majeur, on peut supposer que ça inclue le fait de contribuer upstream pendant les heures de boulot.

          Ah, on me dit dans le micro qu'un certain employé francais de Canonical a une histoire différente à raconter, à qui on a demandé de pas contribuer à Ubuntu car Canonical est un concurent de Linagora.
          • [^] # Re: Adieu Mandriva

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ah, on me dit dans le micro qu'un certain employé francais de Canonical a une histoire différente à raconter, à qui on a demandé de pas contribuer à Ubuntu car Canonical est un concurent de Linagora.

            Je ne comprend pas ce que tu veux dire, tu peux expliquer et/ou fournir une url?

            « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

            • [^] # Re: Adieu Mandriva

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Non, c'est des trucs qu'on m'a raconté IRL, par quelqu'un en qui j'ai confiance ( et à qui l'histoire est arrivé ), mais qui est à l'UDS maintenant.

              Si tu veux vérifier, et tu as pleinement raison de le faire, je pense que tu devrais retrouver la personne en question ( ( des packageurs qui bosse chez canonical, en télétravail à Paris, y en a pas des masses ) et :
              1) ne pas tirer de conclusion sans avoir vérifier avant avec la personne
              2) ne pas tirer de conclusion sur 1 exemple non plus. Tu peux demander à d'autres employés ce qu'il est de leur expérience au boulot.

              En fait, tu as même linkedin ou vimeo pour choper les anciens employés, si tu veux une image plus précise.
              • [^] # Re: Adieu Mandriva

                Posté par . Évalué à 2.

                je pense qu'il te demandais de corriger ce que tu dis car il serait assez surprenant que l'on demande a un employe de Canonical de ne pas contribuer a Ubuntu...
          • [^] # Re: Adieu Mandriva

            Posté par . Évalué à 8.

            Acteur majeur du libre
            Pas forcément acteur majeur dans le libre.
            Il y a une nuance et elle est de taille. Peut être que cette nuance a échappé à mdv ces deux dernières années en voulant absolument devenir un acteur majeur dans le libre sans être d'abord un acteur majeur du libre ?

            Linagora bosse quasiement exclusivement sur du libre, dénigrer la société par une petite histoire isolée (que l'on connait tous) c'est vraiment dégeulasse. Comme toute boite (ou presque) ils sont avant tout pragmatiques : s'il y a un intérêt à bosser upstream alors ils bossent upstream. De plus tu te contredis : dire de ne pas bosser sur ubuntu c'est tout à fait logique : ubuntu n'est pas upstream d'une part et n'a pas la pertinence de fedora d'autre part. Bosser pour ubuntu pendant les heures de bureau n'est donc pas bosser pour upstream (...) alors que pour fedora oui sur de nombreux points. Il est naturel et logique que du boulot pour Ubuntu soit en contradiction avec du boulot pour Lina. Tu ne peux pas d'un coté reprocher à ubuntu de ne pas assez travailler upstream et d'un autre reprocher à une société, qui elle a bien compris où était upstream, de demander à ses employés de ne pas bosser pour une concurence et qui plus est ne peux être considéré comme upstream.

            Linagora a une -incroyable- histoire particulière, et la salir avec des petites histoires précises sans expliquer le contexte c'est ... dégueulasse et de toute manière injuste. Dis nous, chez mdv on pouvait être employé et bosser pour debian ? Ha oui ... tiens ...

            J'espère qu'il s'agit d'une bonne nouvelle pour les équipes mdv, et dans les cas c'est courageux de la part de Linagora. Ils auraient très bien pû faire comme Redhat et simplement débauché les devs. (rappelons que chez mdv tout les softs sont libres, quant tu as les experts de linbox et/ou pulse, les clients sont pas fous, ils suivent : c'est leur intérêt pour le court terme)
            • [^] # Re: Adieu Mandriva

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Bosser pour ubuntu pendant les heures de bureau n'est donc pas bosser pour upstream (...)

              Sauf que, comme ils installent ubuntu, c'est du upstream pour eux. S'il y a une merde spécifique à Ubuntu, c'est mieux d'avoir des gens chez Ubuntu pour aider à corriger.

              « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

              • [^] # Re: Adieu Mandriva

                Posté par . Évalué à 2.

                >Sauf que, comme ils installent ubuntu, c'est du upstream pour eux

                Sauf que, comme ils installent ubuntu, c'est debian le upstream pour eux
                'fin j'dis ça, j'dis rien :p
            • [^] # Re: Adieu Mandriva

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              En l'occurrence, oui.
              Frederic Lepied etait dev debian et chef de la R&D. Arnaud patard est aussi developpeur Debian et travaille sur le kernel de Mandriva. De même, Cedric Delfosse, dev debian et il travaille chez Linbox/Mandriva.

              Donc oui, on peut. Et je connait un certain nombre de boite ( privé ou publique ) ou le travail sur le libre ne pose pas de probléme, tant que le travail est fait.
          • [^] # Re: Adieu Mandriva

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Sauf qu'en l'occurence, ces personnes ont quittés Linagora, pour des raisons qui leur appartiennent. Le fondateur de FAN travaille à présent pour Merethis, la société éditrice de Centreon (fourni avec la distribution FAN).
            Parmi ceux que tu cites abondamment, la seconde personne est également partie.
            J'espère que tu leur as évidemment demandé leur avis avant de les citer (y compris la troisième, car il est très facile de deviner à qui tu fais allusion pour n'importe quel linagorien).

            Ensuite, travailler sur des projets en amont, c'est bien mais il faudrait également penser à diffuser les dits logiciels en aval, c'est-à-dire auprés des grands comptes, des utilisateurs « normaux ». Et là, oui, Linagora est pragmatique : si le client veut du RedHat, on installe des RHEL, s'il veut Ubuntu, on lui fournit Ubuntu, etc..
            Les développements réalisés dans le cadre de prestations fait que la plupart des droits reviennent au donneur d'ordre. Il faut donc avoir l'accord préalable et écrit du client pour pouvoir reverser à la communauté. Nous avons déjà eu le cas d'un patch pour Nagios bloqué ainsi. L'OSSA, le service de soutien en logiciels libres de Linagora, essaie de sensibiliser nos clients sur ce besoin de reversement des modiications mais ce n'est pas toujours évident.

            Par ses rachats successifs (AliaSource et peut-être Mandriva), Linagora essaie de devenir un acteur dans le développement de logiciels libres mais demeure à l'origine une société de services.
    • [^] # Re: Adieu Mandriva

      Posté par . Évalué à 6.

      Rien n'est fait, rien n'est décidé

      Ils sont en discussions, alors wait and see
    • [^] # Re: Adieu Mandriva

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pourquoi? As-tu vu un seul développeur changer dans leur équipe? Dès lors que MAndriva est une entreprise, elle va aller et venir au gré des marchés. Mais pour ce qui est de ses qualités techniques, ça ne dépend que de l'équipage de leur bateau!

      Bref, je continue avec Mandriva, tant que techniquement aucune autre distribution ne devient plus simple.

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.fr

      • [^] # Re: Adieu Mandriva

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Quand on parle de racheter les actifs dans une société comme Mandriva, on parle pas de leur racheter les vieux PC mais plutôt les gens qui y bossent.

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

        • [^] # Re: Adieu Mandriva

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je sais pas ou tu habites, mais ici, les gens ne sont pas une marchandise, d'une part.
          Et d'autre part, vu le turn over assez conséquent chez Linagora ( car bon, si on compte les embauches annoncées par la patron tout les ans, la boite devrait avoir le triple ou le quadruple de salariés ), vu la réputation assez sulfureuse la famille Zapolski ( qui dirige la boite, car il y a la femme, ex drh de CAp gemini, et le frère du fondateur ), et vu la réputation général des SSII, je doute que la majorité des gens restent sur place.

          Autant dire que Linagora va pas réussir à ramener grand chose.

          Rajoute le fait que le code est libre, donc c'est pas non plus ça qui est visé.
          • [^] # Re: Adieu Mandriva

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            car bon, si on compte les embauches annoncées par la patron tout les ans, la boite devrait avoir le triple ou le quadruple de salariés

            Tu peux avoir un turnover assez conséquent pour une partie des employé (ceux qui font des tâches généralistes) et au contraire en garder d'autres bien spécialisé dans un domaine.

            Rajoute le fait que le code est libre, donc c'est pas non plus ça qui est visé.

            Avoir la propriété du code, même libre, ça peut permettre de l'inclure dans d'autres projets, eux aussi libre mais pas sous la même licence.

            « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

          • [^] # Re: Adieu Mandriva

            Posté par . Évalué à 8.

            Rajoute le fait que le code est libre, donc c'est pas non plus ça qui est visé.

            Que reste-t-il ? La collection de cravates du PDG ? La marque Mandriva, qui sonne si bien et jouit d'une popularité énorme ? L'amitié de Pierre Jarrillon ?

            je doute que la majorité des gens restent sur place

            Note que vu la crise actuelle, certains pourraient avoir envie de rester au chaud.
        • [^] # Re: Adieu Mandriva

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Quand on parle de racheter les actifs dans une société comme Mandriva, on parle pas de leur racheter les vieux PC mais plutôt les gens qui y bossent.
          Ou les contrats des clients captifs (pour qui ça serait plus embêtant de changer de fournisseur que de garder l'actuel)
      • [^] # Re: Adieu Mandriva

        Posté par . Évalué à 2.

        Essayes Fedora, c'est royal.
        Moins de dépaysement qu'avec suse (où j'aime bien les sous ensemble bien rangé de network-script par exemple, mais où le gestionnaire de paquets est une catastrophe).
        Plus fonctionnelle par défaut (tiens chez fedora gnome-bluetooth ça marche, il y a même l'intégration avec nautilus pour le dossier téléchargements. Tiens chez Fedora kms ça marche : aucune ré-init de la carte graphix entre les phases de boot: parceque chez mdv ça ça n'a jamais marché. La gestion des services : pffuuu que c'est bien fait. La gestion selinux, royal. Tiens chez Fedora pulseaudio ça marche \o/ ie : sans jamais se faire des montées sur cpu, en tout cas pas encore vu. Tiens chez Fedora pam-bioapi est intégrée : même gdm propose par défaut l'authentification par empreintes digitales... Tiens, yum depuis la 12 a un comportement par défaut excellent : il est du coup rapide par défaut. tiens leur rollback ça marche... tiens il gère les conflits [testé ce week end en le bourrinant : pffu c'est beau])
        Et la liste est longue comme ça, très longue...

        C'est raide, affectivement, mais ça fait du bien de passer à autre chose, surtout quant cet autre est nettement mieux.
        • [^] # Re: Adieu Mandriva

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Fée Dora a l'air magique.

          On dirait une pub pour la lessive qui lave plus blanc que blanc.

          Tu rembourses si on est déçu ?
        • [^] # Re: Adieu Mandriva

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          ... mais où le gestionnaire de paquets est une catastrophe

          Je me demande quand même comment tu utilises le gestionnaire de paquets Zypp, parce que pour l'utiliser depuis pas mal de temps, il n'est pas parfait, mais c'est loin une "catastrophe" comme tu le décris.. Tes problèmes ne cachent-ils pas une mauvaise configuration des dépôts (par exemple)?
          • [^] # Re: Adieu Mandriva

            Posté par . Évalué à 2.

            Ouhai tu as raison, j'aurai pas dû marquer "est une" mais plutot "me semble une".
            Car il est fort probable que cela ne soit même pas un pb de configurations dépôts (bien que ça titille que tu donnes cet exemple... zypp ne sait pas gérer correctement les conflits où bien il y a des dépôts vraiment merdiques comme à la grande époque des dépôts dans tout les coins qui se marchent dessus ?) Bref il est fort probable qu'il s'agisse juste d'un manque de connaissance et de savoir-utiliser Zypp de ma part. "le bug entre la chaise et le clavier" d'une certaine manière.
            En 2 mots voilà mon ressenti : c'est un gestionnaire de paquets bien fichu dans un seul sens : celui de l'installation. Faut pas lui demander de gérer correctement la dé-installation...
            Il me semble que c'est essentiellement dû au buildsystem en fait, et non au gestionnaire lui même. D'un cpoté je trouve ça évident d'avoir un buildststem quasiement totalement automatique (le packaging, franchement... à part pour les montées de versions du soft et des changements mineurs qui doivent être fait et/ou vérifier à la main) c'est typiquement le truc qui aurait du être industrialiser depuis longtemps. Donc très bien chez suse, d'un autre côté cela enlève forcément la souplesse des interventions manuelles pour les packageurs.
            Non ?

            Bref c'est simplement un ressenti d'essai simple de la gestion de paquets : pas solide. (au boulot j'ai utilisé des Suse, mais on ne leur demande pas la même chose que ce que mr michu peu demander à son pc)
            • [^] # Re: Adieu Mandriva

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              zypp ne sait pas gérer correctement les conflits où bien il y a des dépôts vraiment merdiques comme à la grande époque des dépôts dans tout les coins qui se marchent dessus ?

              Non, c'est plutôt qu'il est très (trop) facile de mixer des dépôts prévus pour différentes versions d'openSUSE très facilement. Zypp s'en sort plutôt pas mal, même avec beaucoup de dépôts différents. Par contre, si comme la majorité des gens qui ont des soucis avec les dépôts openSUSE, tu utilises un dépôts 11.1 ou Factory sur un système 11.2, là oui, ça devient un incroyable bordel. C'est même pas lié directement à Zypp, mais au Build Service qui "compile" les différents dépôts sur les dépôts principaux.

              En 2 mots voilà mon ressenti : c'est un gestionnaire de paquets bien fichu dans un seul sens : celui de l'installation. Faut pas lui demander de gérer correctement la dé-installation...
              Tout à fait. Le nettoyage des dépendances à la désinstallation n'a été que récemment intégré (pas trop tôt), et ce sera pour la 11.3 (ou dispo dès maintenant en Backport pour ceux qui veulent essayer).

              Il me semble que c'est essentiellement dû au buildsystem en fait, et non au gestionnaire lui même. D'un cpoté je trouve ça évident d'avoir un buildststem quasiement totalement automatique (le packaging, franchement... à part pour les montées de versions du soft et des changements mineurs qui doivent être fait et/ou vérifier à la main) c'est typiquement le truc qui aurait du être industrialiser depuis longtemps. Donc très bien chez suse, d'un autre côté cela enlève forcément la souplesse des interventions manuelles pour les packageurs.
              Non ?


              C'est tout à fait ça. On observe parfois des "bugs" étranges à cause du Build Service: lorsque qu'un dépôt est "reconstruit" via intervention manuelle pour une raison x ou y, il est arrivé que la numération automatique des paquets (du style, kdebase-4.4.3-x.y) ne suivent pas, et l'on a des paquets plus récents avec une numérotation plus vieille... et on se retrouve à "downgrader" des paquets pour une upgrade. Ca reste l'exception, c'est connu de la part de l'équipe qui bosse sur le Build Service et ca ne devrait pas arriver de nouveau dans le futur (en théorie). Mais ca n'est pas directement lié au package manager.

              Après, Zypp a encore pas mal de lacunes à combler face aux systèmes "concurrents" (pas de fonction auto-remove orphan par exemple), des fonctionnalités supplémentaires discutées mais pas intégrées actuellement (génération des fichier binaires .solv directement dans les dépôts au lieu de télécharger de lourdes métadonnées raw suivi de la génération en local des .solv), voir même certains mécanismes à revoir, comme les "vendors changes", qui ne sont pas du tout intuitifs et qui mériteraient d'être simplifiés (va donc expliquer à un newbie qu'il y a un paquet plus récent, mais que "zypper up" ne fera pas l'upgrade par défaut parce que le vendor est différent... ).

              Mais dans l'ensemble, ZYpp est vraiment, vraiment pas mal.
              • [^] # Re: Adieu Mandriva

                Posté par . Évalué à 2.

                >qu'il y a un paquet plus récent, mais que "zypper up" ne fera pas l'upgrade par défaut parce que le vendor est différent...
                savais pas, et ça me plait beaucoup, ça ! ça doit être bien justement pour gérer des dépôts qui se marchent sur les pieds sans "casser" son système.

                > auto-remove orphan
                oula, zipp perds rien là :p :p (du moins par rapport à celui que je connais)
          • [^] # Re: Adieu Mandriva

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Ben, zypper y'a quelques années (à ces début), j'aimais beaucoup, je suis d'ailleurs grace à lui resté de long mois sous openSUSE.

            Mais à l'époque, quand yast ne savait pas quoi faire, zypper avait souvent une solution... Maintenant, j'ai l'impression que les deux utilisent le même moteur de gestion des dépendances...

            Exemple:

            Y'a 1 mois j'installe un suse dans VirtualBox, je rejoute le dépot KDE UNSTABLE, j'installe tranquillement Kde et ca passe.

            La semaine dernière je relance une mise à jour et j'ai droit à plusieurs dizaines de questions du genre:
            - Enlever a, b , c
            - Ignorer les dépendances
            - Ne pas mettre à jour le paquet

            Au bout de la 8ieme question, j'ai fais un Ctrl C, j'ai ressortie une vieille images ArchLinux avec un Kde 4.3.62&des_poussières, j'ai fait pointer pacman vers le dépot de Kde 4.5, j'ai lancé un pacman -Syu et c'était fini...
            • [^] # Re: Adieu Mandriva

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Par défaut, le solveur Zypp n'est pas aggressif et demande l'avis de l'utilisateur lorsqu'une opération demande un downgrade/une suppression de paquets en dépendances (causé par un changement de dépendances sur le nouveau paquet la plupart du temps).

              Tu peux forcer la résolution avec le paramètre "--force-resolution" lors d'une install / upgrade, ou jeter un oeil à la variable " forceResolutionCommands" dans /etc/zypp/zypper.conf si tu veux péreniser ce comportement.
              • [^] # Re: Adieu Mandriva

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Mwai, sauf que vu que certaines questions étaient:
                - Tout foutre en vrac
                - Ne rien faire
                - Ignorer les problemes

                A mon avis, meme avec un --force-resolution, ca va pas être beau à voir...
        • [^] # Re: Adieu Mandriva

          Posté par . Évalué à 2.

          tankey, charcler, etc

          Alors pourquoi utiliser mandriva ? Passe sur le chan #fedorafr de freenode si la distrib est si parfaite.

          (A titre purement personnelle, je trouve Fedora très bien mais trop "expérimentale" pour une utilisation courante professionnelle
          • [^] # Re: Adieu Mandriva

            Posté par . Évalué à 2.

            Je dis pas qu'elle est parfaite, et il est bien normale qu'elle soit mieux finie, au regard des moyens que fedora à par rapport à mdv (et répète que dv faisait de véritables miracles : arrivé à faire une distrib, arrivé à travailler autant avec les projets, arrivé à faire le suivi, et au final avoir une distrib objectivement dans le peloton de tête, avec leurs moyens, c'est tout simplement incroyable)

            Je dis juste que Fedora à bien changée (je connaissas un peu fedora il y a qq années, et je connais très bien toutes les redhat). Aujourdhui Fedora est tout aussi "michu ready" (et même plus!) qu'une ubuntu ou une mandriva. Voilà. Il me semble justement important de dire que cette image de Fedora "trop expérimentale pour un usage pro" est révolu. Ou alors on confonds fedora stable et fedora rawhide.

            Pour un ancien utilisateur de mandriva, ça fait juste du bien de disposer d'une distrib "qui juste marche" et non pas une distrib "qui marche tout juste". Cela permet de faire passer la pilule de la transition, car sincèrement après toutes ces années, c'est pas évident de passer à autre chose. Pas seulement pour la distrib elle même, mais aussi pour tout ce qu'il de plus réel, le chan comme tu le dis si bien. N'ayant pas été un guru de mdv, arreter d'utiliser mdv veux forcément dire pour moi arreter d'aller sur le chan. C'est pas évident :( mais c'est comme ça.
        • [^] # Re: Adieu Mandriva

          Posté par . Évalué à 10.

          > Tiens, yum depuis la 12 a un comportement par défaut excellent : il est du coup rapide par défaut.

          on a failli attendre, cong. genre 11 versions de Fedora...
    • [^] # Re: Adieu Mandriva

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'était ? C'est toujours non ?

      Quoi qu'il en soit, vu l'importance des infos il me semble urgent d'attendre. Que peut on vraiment faire d'autre ?
    • [^] # Re: Adieu Mandriva

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      >> Il reste quoi qui intègre KDE correctement et qui soit potable?

      Le projet KDE-mod/Chakra sur Archlinux.
    • [^] # Re: Adieu Mandriva

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est con, c'était quand même une bonne distrib.

      C'est un communiqué de presse, pas un acte de décès. Un peu d'optimisme, que diable.

      Il reste quoi qui intègre KDE correctement et qui soit potable?

      La Slackware 13.1 pointe le bout de son nez avec du KDE tout frais dedans :

      Thu May 6 21:02:02 UTC 2010
      Hi folks! We have some pretty big changes today, with an update to the latest
      KDE SC 4.4.3 (...) And with that, we're calling this Slackware 13.1 BETA1.
      A stable release should be just around the corner...


      http://www.slackware.com/changelog/current.php?cpu=i386

      Après, je me doute que le public visé par la Slack n'est pas forcément le même que celui de Mandriva.
    • [^] # Re: Adieu Mandriva

      Posté par . Évalué à 7.

      Pardus ?

      The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: Adieu Mandriva

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Il reste Mandriva.

      Rappelons qu'une distribution n'a pas besoin d'être développée dans le cadre d'une entreprise pour exister, et qu'elle peut même avoir un certain succès complètement hors de ce cadre (Debian, Slackware, Archlinux, je continue?).

      Mandriva est, à ma connaissance, sous GPL, du coup rien n'empêche la communauté de continuer à la développer, au pire de la forker si Linagora décide de faire une révolution qui déplait trop.
      • [^] # Re: Adieu Mandriva

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Rappelons qu'une distribution n'a pas besoin d'être développée dans le cadre d'une entreprise pour exister

        Je ne dit pas le contraire mais j'ai l'impression qu'entre ceux qui vont partir vers une autre distrib et ceux qui vont forker parce qu'ils voudront être le chef ou pour des raisons techniques, il ne restera plus grand monde pour bosser dessus. Alors que Mandriva c'est quand même beaucoup de boulot en plus de la création de paquets (mcc + draktools, intégration de firefox à kde, ...). Si elle perd ces avantages, elle aura beaucoup moins d'intérêt.

        au pire de la forker si Linagora décide de faire une révolution qui déplait trop.

        Je ne pense pas que Linagora va reprendre la distrib, seulements une partie des employés et des contrats en cours.

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

        • [^] # Re: Adieu Mandriva

          Posté par . Évalué à 4.

          Faut voir le bon côté des choses : les vampires c'est fini :p
          PCLinuxOS : Texstar va voir du mal maintenant.
          Les packageurs de chez mib : plus de raison d'être
          Bref fini tout ceux qui bossaient dans leurs coins pour leurs intérêts (ou leur ego, mib) sans jamais vouloir bosser directement dans la distrib (ce qui auraient profiter à tous)
    • [^] # Re: Adieu Mandriva

      Posté par . Évalué à 10.

      ArchLinux !
    • [^] # Re: Adieu Mandriva

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      MultideskOS ?
    • [^] # Re: Adieu Mandriva

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      FreeBSD (ou son petit frère PC-BSD) ?
  • # Raymond devos bosse chez Linagora ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    "Moi, lorsque je n'ai rien à dire, je veux qu'on le sache".

    Enfin, c'est bien de faire un communiqué pour que Linagora commence par rappeler à quel point ils sont grands. C'est de la pub gratuite en fait ?
    • [^] # Re: Raymond devos bosse chez Linagora ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Bienvenue dans le monde réèl, où 3 spéculateurs font tomber l'économie d'un pays. Linagora a probablement dû sortir ce communiqué pour éviter qu'une rumeur s'installe : on pourrait croire que c'est parce qu'ils vont mal qu'ils s'élargissent, etc.

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.fr

      • [^] # Re: Raymond devos bosse chez Linagora ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Bienvenue dans le monde réèl, où 3 spéculateurs font tomber l'économie d'un pays.

        N'importe quoi. Le monde réel, ce n'est pas ce que tu vois dans les médias. Accessoirement, y a aucun rapport avec le sujet, merci d'éviter la propagande religio-politique.

        DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

        • [^] # Re: Raymond devos bosse chez Linagora ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Tu veux dire qu'il faut 3 spéculateurs et un bon millier de con au commande dans les banques ?

          Perso, je pense que les problémes de l'économie, c'est surtout du à la complexité du systéme, parce que contrairement aux ingénieurs, les financiers ne se préoccupent jamais du concept de maintenance, ou assimilé.

          Donc forcement à la fin, ça se "casse la gueule" ( enfin, non, j'aurais tendance à dire que ça se réquilibre ) car personne n'a une vision "big picture" du truc.

          C'est pas pour rien qu'on demande de plus en plus d'ingés et de devs dans les entreprises qui gérent ça, faut faire des modéles relativements complexes, basé sur des statistiques, des maths, et c'est pas le commercial moyen qui croit que html est un language de programmation qui va s'en sortir. ( mais bon, comme il y a une pénurie d'ingé dans le domaine, on est quand même oobligé de former à l'arrache des commerciaux sur VBA, c++ et de les voir faire des calculs foireux qui fragilisent le tout morceau par morceau ).

          Mais tu as peut être d'autres causes à proposer ( soit qui remplacent, soit qui complémentent ma proposition )
    • [^] # Re: Raymond devos bosse chez Linagora ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      C'est de la pub gratuite en fait ?

      C'est un peu le principe d'un communiqué de presse.

      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

  • # étudier le rachat d'une partie des actifs

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    J'ai du mal à comprendre le terme "racheter une partie des actifs", quelqu'un pourrait m'expliquer ?
    • [^] # Re: étudier le rachat d'une partie des actifs

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      ben pas la totalité des actifs ;-)
    • [^] # Re: étudier le rachat d'une partie des actifs

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Ils veulent les CVs des développeurs, (C'est une SSII, les CVs, c'est leur capital), une partie des contrats, peut-être même le Certificat EAL5 qui leur ouvre certains marchés publics.

      Ils ne veulent pas du staff de secrétaire, RH, marketting, et de la distribution communautaire qui rapporte que dalle.

      (pure spéculation de ma part, j'en conviens.)
      • [^] # Re: étudier le rachat d'une partie des actifs

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        >la distribution communautaire qui rapporte que dalle
        Va dire ça aux mecs de OpenSolaris....
        • [^] # Re: étudier le rachat d'une partie des actifs

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est à dire ?
          Il me semble, justement, qu'OpenSolaris est en train d'être abandonné par Oracle non ?
          • [^] # Re: étudier le rachat d'une partie des actifs

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Je me souviens d'une interview d'un responsable de sun a propos de l'avenir d'opensolaris, il s'alarmait notamment de l'absence de ce qu'on appel communément la "communauté", très peu de développeur, encore moins d'utilisateur, donc on fait un produit et aucun retour derrière...
            • [^] # Re: étudier le rachat d'une partie des actifs

              Posté par . Évalué à 4.

              donc on fait un produit et aucun retour derrière...

              C'est pas comme s'il y avait une vraie volonté de s'ouvrir.


              Il ne suffit pas de choisir une licence libre au hasard (et accessoirement incompatible avec la licence libre la plus répandue et avec les distributions libres les plus utilisées) pour avoir une communauté.

              Une communauté ça se mérite.

              Dommage parce que Solaris propose des trucs intéressant (zones, zfs, etc.). Mais en l'état, qu'ils crèvent, je ne pleurerais pas.
            • [^] # Re: étudier le rachat d'une partie des actifs

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              très peu de développeur

              Attends, je regarde : licence incompatible avec la GPL, et ce volontairement.

              Et après il s'étonne que personne ne veuille faire du développement pour eux? SUN l'a bien cherché quand même à demander une communauté tout en la faisant fuir...
              • [^] # Re: étudier le rachat d'une partie des actifs

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                waou respect la défense de la gpl. Je m'incline, d'habitude tu es plus de ceux qui considère que c'est un cancer contre la prolifération des applications libres.
                • [^] # Re: étudier le rachat d'une partie des actifs

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                  Ce n'est pas parce que je n'aime pas la GPL sur un point précis que je suis aveugle sur les problèmes de la CDDL.

                  De plus, je considère toute licence non compatible GPL comme pas correcte, car je cherche à avoir des compatibilités maximales entre les licences, et je pense que les développeurs potentiels de Solaris cherchaient la même chose.

                  Il y a mes idéaux, et il y a des explications aux manques de Solaris, tu veux mélanger les deux, trop bizarre quand même de transformer une explication du problème en ce que je pense. Il n'est pas possible de différencier les deux?
          • [^] # Re: étudier le rachat d'une partie des actifs

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Perdu, c'était du pur FUD justement parce que Oracle n'avait rien dit sur le sujet...

            Depuis Oracle a bien précisé qu'ils vont continuer à contribuer à OpenSolaris, mais qu'il y'aura probablement des technos proprios dans Oracle Solaris non disponible dans OpenSolaris... Reste à voir la part de proprio mais je pense que ce sera sur les outils orienté buisness (comme le fait Novell).
    • [^] # Re: étudier le rachat d'une partie des actifs

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Ah mais parce que tu penses encore qu'un communiqué de presse doit avoir un sens intrinséque. Mais en vérité, c'est juste la pour
      1) alimenter les rumeurs
      2) occuper le terrain


      C'est comme les pubs pour le parfum ou Coca Cola. Ça te vante pas le produit, ça te vante un état d'esprit. Et la, le communiqué de presse, c'est juste pour que Linagora rappelle "on est les plus fort, mais on peut rien dire, à part qu'on a croisé un mec de Mandriva à SL devant un café".

      Si tu cherches "linagora mandriva" sur google, tu va voir que tout le monde a repris l'info. Accesoirement, ça détourne une partie des clients qui vont se dire "tiens, linagora a l'air dynamique et en forme, je vais aller chez eux", et ça apporte aussi du pagerank ( pour les 2 boites ).

      Mais le but n'est pas vraiment de communiqué des trucs. Pas avec un machin si lapidaire.
  • # Moi qui venais juste de liquider mes actions...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    après moultes pertes. Bonne ou mauvaise idée ? Vu la réputation de Linagora, et la haine cordiale entre Linagora et Mandriva, je ne saurais le dire. Mais si, rappelez vous de "Paris, Capitale du libre" :
    http://blog.mandriva.com/2007/06/13/pourquoi-nous-ne-sommes-(...)

    Mais j'avoue quand même que ça pue pour Mandriva, et que ça ne m'étonne qu'à moitié... Mais se faire racheter par Linagora, je crois que c'est le pire. RedHat, Novell, à la rigueur, mais là...
  • # Bonne chance aux repreneurs

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je ne connais pas bien les raisons de l'echec de Mandrake/Mandriva. Est-ce parce qu'ils se sont limité au marché francais? Est-ce parce que la concurrence est trop forte?

    J'ai un petit pincement au cœur de savoir qu'ils n'ont pas pu avoir un modèle économique gagnant. Et esperons que Linagora ne tue pas cette distrib, meme si aujourd'hui je suis sous Arch...
  • # Oh yeah

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    >> renforcer sa position de leadership en France

    JCVD est devenu dissailledeur chez Linagora ou quoi ?
    Ils pourraient faire une news en français…
  • # Et europa linux ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    A un moment, Linagora voulait lancer EuropaLinux sur le marché, non ?

    http://www.logiciellibre.net/news.php?ref=20070715

    bon, c'était y a 3 ans, et visiblement, le leader du marché n'a pas réussi à monter une équipe pour le faire, c'est ballot.
    Ou ils ont changé d'avis.

    Pour vérifier :
    whois europa-linux.com -> linagora, depuis 2007.
  • # Communauté Mandriva

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Il serait intéressant d'avoir un feedback de la communauté Mandriva sur cette annonce.
    • [^] # Re: Communauté Mandriva

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est quoi la communauté Mandriva? Les utilisateurs? Les développeurs? Les rapporteurs de bugs?

      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

      • [^] # Re: Communauté Mandriva

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Utilisateurs réguliers et développeurs principalement, les rapporteurs de bugs étant l'un ou l'autre. Donc tout ceux qui font vivre Mandriva au quotidien et qui sont concernés par cette annonce.
        • [^] # Re: Communauté Mandriva

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          En tant qu'utilisateur régulier, je trouve ça dommage, j'ai peur pour le futur de Mandriva.

          « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

          • [^] # Re: Communauté Mandriva

            Posté par . Évalué à 4.

            L'association des utilisateurs francophones de Mandriva Linux (AUFML ou http://mandrivafr.org) prépare actuellement une "déclaration" même si le mot est pompeux.

            Pour résumer grossièrement, et avec beaucoup moins de style :

            - les sociétés sont vendues et rachetées, c'est dans l'ordre normal des choses.
            - le potentiel de la distribution et des outils développés par la distribution est tel qu'ils ne disparaîtront pas. Mandriva est un joyau qui ne demande qu'à être mis en valeur, c'est pour ça que des sociétés sont intéressées par un éventuel rachat

            La version 2010.1 est en préparation et va "roxxer les mamans ours"

            Quelque soit l'avenir, la communauté existe et le fait savoir et continue à soutenir la distribution en contribuant

            Ce message n'est que mon interprétation personnelle des discussions internes à l'association.
            Il n'engage que moi
            • [^] # Re: Communauté Mandriva

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Je trouve ça dingue de faire déclaration sur une bête annonce qui ne débouchera peut-être sur rien. Autant troller dans le vide sur un truc spéculatif c'est normal, autant en faire un truc officiel ça accorde beaucoup de crédit à pas grand chose.

              « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

              • [^] # Re: Communauté Mandriva

                Posté par . Évalué à 3.

                Je l'ai dit, le terme déclaration est fort

                Mais nous réagissons à des annonces un peu partout, ici, sur MLO entre autres qui voient déjà la fin du monde dans ce qui n'est qu'une bête annonce économique comme il y en a tous les jours.

                La différence de cette bête annonce avec les autres, c'est qu'elle peut toucher des gens que nous connaissons, que nous apprécions et qui travaillent sur une distribution que nous aimons
                • [^] # Re: Communauté Mandriva

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Peut on mieux le dire ?
                  Merci

                  Simplement ajouter que "voient déjà la fin du monde" parceque "que nous apprécions et qui travaillent sur une distribution que nous aimons"
                • [^] # Re: Communauté Mandriva

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Il ne s'agit quant même pas d'un "bête annonce économique" :(

                  Mandriva n' a plus les moyens ne serait ce que de payer l'urssaf semble t il. L'annonce avec Linagora est totalement secondaire par rapport aux difficultés que rencontre la société. (cela pourrait être une réponse, mais "pourrait" c'est juste de l'annonce et une solution potentielle [que je ne juge pas : je ne sais strictement rien sur "est ce bien ou mal"])
                  Bref la société Mandriva va mal.

                  De ma petite lorgnette je ne peux rien à faire, absolument rien. Ce ne sont pas les quelques euros que je peux donner à AUFML qui permettront à cette dernière de pouvoir employer de manière pérenne des développeurs de Mandriva. Bien que l'aufml peux jouer un rôle (pour exemple prendre en charge l'édition des One, ok je reviens là dessus plus de an après, je démord pas de mon idée, sorry, mais ça me semble toujours bien pour tous), ce rôle restera mineur au regard des difficultés financières apparentes de mdv. Jvais être direct quitte à choquer les premiers concernés : moi il n'y a qu'un seul élément qui m'importe vraiment : que les dev de mandriva aient un avenir assuré. La distribution ? il semble qu'on en soit plus là pour le moment :(

                  Jehane, si je pouvais, je sortirai une baguette magique, tout comme toi. Mais de baguette magique je n'ai pas. Pour la distrib j'en sais rien. En tout cas cela pourrait être un magnifique projet communautaire. Si tel était le cas, alors je reprendrai avec plaisir mon humble place de forumeur-support-et-plus-si-possible. Mais que cela devienne un projet communautaire, j'ai pas mon mot à dire.

                  Bref faut pas voir les autres comme dans lost :) c'est pas parcequ'on s'exprime differement et sur des points différents qu'on est à l'opposé. Si j'avais une baguette magique, je la sortirai.

                  Amlt.
    • [^] # Re: Communauté Mandriva

      Posté par . Évalué à 2.

      Tu veux dire une annonce de l'Association Francophone des Utilisateurs de Mandriva ?
      Goom, son président, ici présent, pourrais peut être rédiger une bafouille sur ce sujet afin qu'on puisse lire ce que l' AUFML pense de tout ça. Pour les packageurs, c'est vite vu : ils sont une dizaine à faire 80% de la distrib...(voir http://doc4.mandriva.org/bin/view/d4/maintainers?d= qui ne doit plus être à jour)

      M'enfin bon, pourquoi aufml irait faire une bafouille sur une annonce particulière ? Comme l'as dit goom ici même "wait and see".
  • # \o/ \o/

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Ça faisait longtemps que Mandriva n'avait pas fait le ramdam et la une de l'actualité.

    Force est de constater qu'elle a toujours un grand potentiel trollesque \o/ \o/
    • [^] # Re: \o/ \o/

      Posté par . Évalué à 5.

      Tant qu'iznogood n'est pas là pour lancer des fils de 100 commentaires à la gloire de red hat, ça a un goùt d'inachevé.
      • [^] # Re: \o/ \o/

        Posté par . Évalué à 5.

        lancer des fils de 100 commentaires à la gloire de red hat
        ça, je peux le faire !
        De toute façon, mandriva, c'est une vieille RedHat passé en français et sans support, non ?

        vala.
        • [^] # Re: \o/ \o/

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Vi et avec un vrai bureau, pas un truc de pied...

          voili.
        • [^] # Re: \o/ \o/

          Posté par . Évalué à 0.

          et avec une vraie gestion des paquets ; pendant longtemps* urpmi a été le seul à pouvoir rivaliser avec apt de debian sur ce segment (de même en ce qui concerne la multitude de paquets)

          et drakconf tant qu'on y est (seul concurrent valable pendant longtemps* : yast de SuSESapuSaipalibre) et tous les outils qui vont avec

          * : ce n'est pas vraiment le fond ma pensée mais j'ai préféré parler au passé pour ne pas décourager les efforts faits ailleurs pour créer des ersatz

          mandriva a sa place dans le panthéon du libre, il faut réserver immédiatement une place aux côtés du hurd et de slackchauve sinon on risque de se faire doubler par firefox
        • [^] # Re: \o/ \o/

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          t'es pas au niveau :)

          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: \o/ \o/

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Pour un bon troll, ne pas oublier de placer « Dead Rat ».
        • [^] # Re: \o/ \o/

          Posté par . Évalué à 2.

          Mandriva je ne connais pas. Par contre, ta définition me fait méchamment penser à Mandrake.

          Depending on the time of day, the French go either way.

          • [^] # Re: \o/ \o/

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            OMG on a enfin trouvé quelqu'un qui poste avec IPOT

            « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.