Bienvenue Mageia 7

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud et Nils Ratusznik. Modéré par tankey. Licence CC by-sa.
Tags :
35
2
juil.
2019
Mageia

Elle s’est fait attendre, mais ça en valait la peine. Sortie le 30 juin 2019, la plus chouette, la plus bleue (ou presque) et la plus magique des distributions GNU/Linux, avec cette version 7, nous offre, notamment, un panneau de Bienvenue Mageia renouvelé et repensé, de nouvelles fonctionnalités et des versions les plus récentes possibles des logiciels. Toutefois, Mageia 7 reste fidèle à elle‐même et propose toujours une version 32 bits et une version 64 bits, ainsi qu’un grand choix d’environnements de bureau. Elle reste aussi toujours facilement accessible des personnes qui découvrent GNU/Linux.  Arrière‐plan par défaut de Mageia 7  L’arrière‐plan par défaut de Mageia 7.

Magiea 6 sera encore maintenue pendant les trois mois suivant la sortie de la version 7.

Sommaire

Les médias d’installation et les dépôts

Les médias

Mageia fournit deux médias d’installation différents qui nécessitent des clés USB de 4 Gio minimum :

  • les ISO classique en 32 et 64 bits, qui sont celles à utiliser pour une mise à jour ;
  • les ISO autonomes (live), qui permettent de tester la distribution sans l’installer ou, évidemment, de l’installer, mais qui ne peuvent servir aux mises à jour ; elles ne proposent qu’un environnement de bureau selon la version téléchargée.

Si vous êtes déjà sous Mageia, vous pouvez utiliser IsoDumper pour générer facilement une clé amorçable. Sinon, n’importe quel outil basé sur dd peut faire l’affaire. En revanche, Unetbootin n’est pas prise en charge.

Enfin, il est également possible de télécharger un installateur réseau. Méthode à réserver à un réseau filaire pour plus de fiabilité.

Les dépôts

Comme toujours, Mageia a trois types de dépôts : les dépôts « Core » (de base) qui contiennent les paquetages de logiciel libre, les dépôts « Non-free » (non libre) qui contiennent des logiciels à source non libre mais qui sont libres de distribution (typiquement les divers pilotes de cartes graphiques, réseau, etc.). Ces deux dépôts sont activés par défaut, le second pouvant être désactivé pendant l’installation. Le troisième concerne les dépôts « Tainted » (« contaminé »), qui contiennent des paquetages avec diverses licences et qui sont susceptibles d’enfreindre des lois sur la propriété intellectuelle. Ils ne sont pas activés par défaut.

Les nouveautés et améliorations

Le noyau, en version 5.1, est disponible pour ARMv7 et AArch64. Le support pour ARMv5 est abandonné.

La Bienvenue sur Mageia, une application spécifique à Mageia qui s’affiche lors du premier démarrage, et qui peut être affichée à volonté, a été complètement repensée. Elle est plus informative et plus efficace. La fenêtre peut être redimensionnée et elle utilise les polices du bureau.

Onglet Mettre à jour de la Bienvenue sur Mageia 7 L’onglet « Mettre à jour » de la Bienvenue sur Mageia, version 7, permet non seulement d’accéder aux mises à jour, mais d’avoir aussi les annonces. Il est également plus informatif.

IsoDumper, outil qui permet de créer des clés amorçables et de vérifier les signatures, a maintenant une fonctionnalité permettant d’ajouter, dans le cadre des images autonomes (Live), une partition dans l’espace restant qui ajoute la persistance et permet de travailler avec et d’enregistrer des données dessus.

DNF (Dandified Yum), introduit comme alternative à urpmi depuis Mageia 6, est proposé en version 4.2.6. Il utilise maintenant des métadonnées de dépôt compressées avec zchunk si disponibles. On peut ainsi migrer de Mageia 6 à Mageia 7 en réseau en utilisant DNF qui, en ne téléchargeant que les différences entre l’ancienne copie et la version actuelle, assurera un gain considérable de bande passante lors des rafraîchissements des métadonnées de dépôt.

Bien évidemment, Mageia 7 propose une collection de nouveaux arrière‐plans de bureau créés par les utilisateurs et les utilisatrices.

Enfin, à l’occasion de la sortie de Mageia 7, le wiki a également fait l’objet d’un gros travail, toujours en cours, pour le mettre à jour, mais aussi pour le rendre plus facile à utiliser.

Versions des paquetages les plus utilisés

Sans détailler tous les paquetages de Mageia 7, voici ceux qui sont les plus utilisés. Certains sont installés par défaut, d’autres non (Thunderbird, Inkscape et Chromium, par exemple) :

  • noyau Linux 5.1.14 ;
  • RPM 4.14.2 ;
  • DNF 4.2.6 ;
  • Mesa 3D 19.1 ;
  • Plasma (KDE) 5.15.4 ;
  • GNOME 3.32 ;
  • Xfce 4.14pre ;
  • Firefox 67.0.4 ;
  • Chromium 73 ;
  • LibreOffice 6.2.3 ;
  • GIMP 2.10 ;
  • Thunderbird 60.7.1 ;
  • Inkscape 0.92.

Les environnements graphiques

Mageia 7 en propose un large choix. On pourra ainsi installer la distribution sur des ordinateurs très variés, même s’ils disposent de peu de mémoire vive :

  • Plasma 5.15.4 ;
  • GNOME 3.32 ;
  • LXDE 0.99.2 ;
  • Xfce 4.14pre ;
  • LXQt 0.14.1 ;
  • MATE 1.22.0 ;
  • Cinnamon 4.0 ;
  • Enlightenment 22.4 ;
  • IceWM 1.5.4.

Passer à Mageia 7, précautions d’usage

Que l’on vienne de Mageia 6, d’une autre version ou d’une autre distribution, voire d’un autre système d’exploitation, quelques précautions sont à prendre. En effet, quelle que soit la qualité de la distribution, on n’est pas à l’abri d’un problème d’ordinateur ou d’une étourderie. Voici donc la marche à suivre :

  1. sauvegarde des données sur une source externe ;
  2. sauvegarde des profils d’applications, dossier .config et, le cas échéant, les dossiers .mozilla, .thunderbird, .fonts et .local qui sont à la racine de votre espace personnel si vous êtes déjà sous Mageia ou une autre distribution GNU/Linux ;
  3. sauvegarde des dossiers de profil de LibreOffice, GIMP, Inkscape, Firefox, Thunderbird et autres logiciels que vous trouverez dans C:\Users\<nom d’utilisateur>\AppData\Roaming pour Windows et users/<nom d’utilisateur>/Bibliothèque (ou Library selon les configurations) pour macOS ; certains éléments pourront être récupérés et réinjectés, palettes .gpl pour Inkscape et GIMP par exemple, palettes, galeries, etc., pour LibreOffice.

Avoir une clé USB autonome par‐devers soi est aussi une bonne idée qui permettra d’aborder ce changement de version avec encore plus de sérénité. Par la suite, il sera toujours possible de reformater la clé avec IsoDumper.

Au besoin, vous pourrez vous référer aux pages suivantes :

Pourquoi choisir Mageia

Entre autres qualités, livrées sans ordre particulier.

Mageia ne sort que quand elle est prête, sans être liée à la contrainte d’un calendrier de sorties rigide à respecter coûte que coûte. La durée de vie d’une version est de l’ordre de dix‐huit mois à deux ans, ce qui est confortable pour les personnes qui n’ont pas envie de passer leur temps à faire des mises à jour majeures.

Mageia propose encore une version 32 bits.

Parmi la diversité des environnements de bureau proposés par Mageia, il y en a forcément un qui vous convient et qui convient à votre ordinateur, si peu puissant qu’il soit (ou presque).

Le Centre de Contrôle de Mageia (CCM) qui permet de gérer facilement votre ordinateur : installation et désinstallation de logiciels, réglage des divers paramètres, etc.

Le Centre de contrôle de Mageia 7Le CCM s’ouvre sur la Gestion des logiciels, fonctionnalité probablement la plus utilisée.

La distribution est conçue pour les « débutants », à savoir les personnes qui n’ont pas trop envie de mettre les mains dans le cambouis pour utiliser leur ordinateur, sans, toutefois, les en empêcher.

Elle dispose d’une bonne communauté francophone et les membres du forum de Mageia Linux Online (MLO) sont incroyablement patients.

Créer une clé amorçable est d’une grande facilité grâce à l’outil de la distribution IsoDumper.

Et un grand merci à toutes les personnes qui ont contribué à ce que naisse cette nouvelle version de Mageia.

Aller plus loin

  • # Frustrant

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+12/-1).

    J'ai migré mes 3 ordinateurs de la 6 vers la 7 ce WE. Tous utilisent le bureau Plasma, et je n'ai rien eu à réparer, c'en est presque frustrant!

    Peut-être un signe que Linux est prêt pour le bureau ;-)

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Frustrant

      Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+15/-9).

      Pendant ce temps j'ai des potes qui ont installé Windows 10, je cite :

      Je l'ai installé sur 2 PC la semaine dernière et j'ai mis moins de 12 h à chaque fois. C'est indéniablement meilleur qu'avant. Juste un passage de seven à 10, il y a quelques mois ça foirait dans 100% des cas, là c'est tout bon et ça améliore plutôt les perfs.

      et :

      Installer Ouin 10 ne m'a pris que 8 heures, mais j'ai une machine puissante.

      J'ai bien rigolé.

      OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: Frustrant

        Posté par . Évalué à 8 (+9/-3).

        J'ai du upgrader un pc du boulot et le passer de 1803 vers la 1904 le systeme informant que la version 1803 ne serait plus maintenu. "En theorie" passer par l'update aurait du fonctionner mais en fait non et il a fallu recuperer un executable sur le site de Microsoft.
        Par la suite, la mise a jour s'est déroule sur … plus de 18h (me demandait pas pourquoi) et le bonheur de voir le grub écrasé (comme par hasard).
        Naturellement par la suite il a aussi fallu faire l'update des drivers.

        Toujours aussi amusant les updates de windows :)

        • [^] # Re: Frustrant

          Posté par . Évalué à 6 (+7/-1). Dernière modification le 03/07/19 à 13:52.

          J’ai quand même l’impression que c’est un peu toujours la même chose avec ces histoires de migrations qui se passent mal…

          Dans mon cas :

          • Toutes les montées de version de Fedora dans les version 1x ont échoué
          • Mandriva 2007 vers 2008 : catastrophe monumentale, plus rien ne "voulait tourner", KDE tout cassé et le login non fonctionnel.
          • Pour Ubuntu, je me suis toujours (et donc même maintenant) retrouvé avec des régressions sur les drivers et des choses qui plantent au lancement, qu’il faut corriger à la main
          • Bon je vais pas parler d’ArchLinux, cette distro conçue pour casser \o/
          • Windows globalement ne m’a jamais trop fait suer. La migration de Win 7 vers 8, puis 10 s’est effectuée en plus de temps qu’une Ubuntu à chaque étape, à savoir qqch comme 4h de mémoire, certes. Mais à la fin c’était parfaitement fonctionnel.

          Comme dirait l’autre, your mileage may vary.

          • [^] # Re: Frustrant

            Posté par . Évalué à 4 (+4/-0).

            Ça a vraiment été si catastrophique que ça Arch ? J'ai jamais eu de soucis particulier sur mon serveur (soit pas loin d'une dizaine d'années), sur desktop pour l'instant ça tourne plutôt parfaitement bien mais l'échantillon est plus court (six mois).

            À l'opposé, sur une installation Windows ayant fait 7 ➔ 8 ➔ 10 en mises à jour, le jour où je me suis décidé à reformater en 10 j'ai eu pas mal de surprises (bluetooth et lecteur d'empreintes que je m'étais résigné à oublier pensant qu'ils étaient simplement incompatibles qui sont revenus spontanément à la vie par exemple)…

            • [^] # Re: Frustrant

              Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

              J'ai un portable de 6 ans avec un dual-boot Arch/Windows :
              - Arch : utilisation quotidienne, aucun soucis
              - Windows : je démarre dessus environ tous les deux mois, aucun soucis (et il a fait le passage de 7 à 10). Plein d'update à chaque démarrage, mais ça me prend 30 grosses minutes et roule… Après faut dire que j'ai viré beaucoup de trucs pré-installés et les seuls logiciels que j'ai rajouté c'est Office&Firefox. C'est un Windows très épuré, ptêt que ça aide.

            • [^] # Re: Frustrant

              Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

              Non c’était juste un petit troll placé par là pour taquiner ^ J’utilise ArchLinux en perso et quand je le peux au boulot aussi, en cas de pépin (comme une version de kernel qui rend inutilisable docker, par exemple) je sais quoi faire pour pas être embêté du coup ça va.

              Mais pour quelqu’un qui ne connaît pas les rouages des distrib linux en général ben c’est juste pas possible, et ubuntu (par exemple, hein) restera un meilleur choix, à mon avis.

              • [^] # Re: Frustrant

                Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+4/-3).

                Ayant aussi aux début tâté d'Ubuntu, je ne trouve pas que ça soit le meilleur choix pour démarrer dans Linux. Vraiment.

                OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

                • [^] # Re: Frustrant

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

                  Bin… Mageia est un bon choix pour un débutant, tout simplement ! Je pense que je vais me faire frustrer par le changement de version d'ici une heure ou deux, mais ce que je lis ci-dessus m'inspire confiance.

                  Cela sera ma sixième màj de Mageia, et je n'ai pas le souvenir d'avoir eu une fois un problème. Encore moins dans l'utilisation que je fais de ce système sur mes bécanes successives, bien évidemment.

                  Mais je ne suis peut-être pas exigeant : j'ai adoré Mandrake 6, kiffé Madriva 2008… ;)

                  Intendant, donc méchant, mais libre !

            • [^] # Re: Frustrant

              Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

              Non, arch, si tu suis les recommandations des devs et un peu ce qui se passe sur la distribution et le wiki, ça tourne sans soucis.

              J'ai une installation de 2012 au bureau qui tourne comme une horloge :)
              J'ai également un serveur qui tourne dessus (mais plus récent), pas de problème à signaler non plus.

              • [^] # Re: Frustrant

                Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                LFS aussi, si tu suis correctement le manuel, ça s’installe et se met à jour sans risque.

          • [^] # Re: Frustrant

            Posté par . Évalué à 0 (+2/-3).

            Bon je vais pas parler d’ArchLinux, cette distro conçue pour casser

            Excellent humour.
            Très sérieusement, sur les forums, des tas de gens se plaignent de Arch mais ils n'ont pas installé Arch, ils ont installé une distro basée sur Arch, censée leur faciliter la vie, utilisant des paquets Arch.
            Les règles du forum de Arch préviennent l'utilisateur.

            • [^] # Re: Frustrant

              Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 06/07/19 à 19:08.

              Censée casser reste vrai, puisque les posts de ce forum indiquent "ça va casser!"

              J'ai essayé une vraie Arch, je l'ai utilisée 4/5 mois puis l'affiche graphique a cassé lors d'une mise à jour. J'ai su réparer, mais j'ai aussi su que ce n'était pas un système à mettre dnas les mains de tout le monde.

              ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

              • [^] # Re: Frustrant

                Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

                j'ai aussi su que ce n'était pas un système à mettre dans les mains de tout le monde.

                Je vois mal comment Mr ou Mme "tout le monde" pourrait installer Arch puisqu'il n'existe aucun installeur. C'est pour cette raison que ces gens installent des distro dérivées de Arch et viennent ensuite se plaindre de Arch…

                • [^] # Re: Frustrant

                  Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

                  Euh si il existe des installeurs:

                  • pour utilisateur experimenté: arch
                  • pour ceux qui prefere la gui: antergos (il va etre remplacer) ou manjaro

                  J'ai fait des installations a la arch (a la mano) mais je dois avouer que les installations à la antergos c'est aussi bien pratique, oui oui je sais je suis feignant, mais cela marche nickel maintenant.

                  • [^] # Re: Frustrant

                    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

                    Euh si il existe des installeurs:

                    Les scripts qui permettent d'installer Arch? Rien à voir avec un "installeur". La seule manière d'installer Arch sans problèmes, c'est décrit ici:
                    https://wiki.archlinux.org/index.php/installation_guide

                    Concernant les distributions dérivées de Arch, un avertissement un peu sec mais qui a le mérite d'être clair:

                    These boards are for the support of Arch Linux, and Arch ONLY
                    If you have installed Archbang, Antergos, Chakra, Evo/Lution, Manjaro, Whatever, you are NOT running Arch Linux. Similarly, if you followed some random video on YouTube or used an automated script you found on a blog, you are NOT running Arch Linux, so do not expect any support, sympathy or anything but your thread being closed and told to move along.
                    https://bbs.archlinux.org/viewtopic.php?id=130309

                    • [^] # Re: Frustrant

                      Posté par . Évalué à 1 (+0/-1). Dernière modification le 08/07/19 à 14:10.

                      Ah d'accord et ceux qui utilise un ordi qu'ils n'ont pas installés, ils n'utilisent pas elur ordi?

                      PS: vu le nombre de bug report que j'ai rempli et qui furent accepte comme tel par les devs de arch ils sont un chouilla moins fermes que ce que tu suggeres!

      • [^] # Re: Frustrant

        Posté par . Évalué à 10 (+11/-0).

        Je suis passé aujourd'hui sur la dernière version proposée par Microsoft, la 1903, toute la préparation se déroule en arrière plan avec seulement un redémarrage à l'issue. Le redémarrage a duré environ 5min.

        Le tout tourne sur un laptop à 800€, donc c'est pas non plus un monstre.

        Donc quand je vois les temps annoncés, faut prévenir ces utilisateurs qu'il faut arrêter de faire les maj à partir de disquettes… ;)

        • [^] # Re: Frustrant

          Posté par . Évalué à 2 (+2/-2). Dernière modification le 03/07/19 à 08:18.

          Pour moi le probleme n'a pas été le download mais l'installation. Bon on va etre honnete, le lendemain quand nous sommes revenus au boulot et que l'installation en etait encore a 95% puis 96% 1h plus tard. Nous en avons eu assez et nous avons fait ce qu'il etait dit de ne pas faire… Eteindre et redemarre avec la joie de devoir réparer le grub. Le soir nous avons relance la procedure et c'est alle beaucoup plus vite et en 30mn c'etait fini par contre nous n'avons absolument aucine idee de ce que l'arret a bien pu mettre en l'air (non non le grub c'est "normal" qu'il ait ete detruit…) mais comme il ne sert pas a grand chose le windows ce n'est pas trop grave :)

      • [^] # Re: Frustrant

        Posté par . Évalué à 10 (+11/-1). Dernière modification le 03/07/19 à 10:01.

        Je l'ai installé sur 2 PC la semaine dernière et j'ai mis moins de 12 h à chaque fois. C'est indéniablement meilleur qu'avant.

        Qu’est-ce qui leur prend tant de temps ? 

        Des Windows, j’en ai (ré)installé des tas, pour moi, les amis et la famille, ça ne m’a jamais réclamé autant de temps, de très loin.

        Windows 10 s’installe en une demi-heure environ.
        La pire époque, c’était celle de Windows XP : ça prenait deux ou trois heures, les plus éventuelles mises à jour, qui pouvaient prendre des plombes (mais bon, Internet n’était pas aussi rapide).

        Ajoutons à ça une à trois heures pour configurer et ajouter les logiciels qu’on veut.

        Au total, il me faut en gros trois ou quatre heures pour installer et préparer un Windows 10. (J’installe beaucoup de logiciels, ça prend parfois pas mal de temps.)

        À l’époque de Windows XP, ça me prenait un après-midi ou une soirée.
        Windows est indubitablement plus agréable et rapide à installer qu’autrefois.

        • [^] # Re: Frustrant

          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1). Dernière modification le 03/07/19 à 16:14.

          Une heure pour Mageia : formatage, installation des logiciels pas pré-installés, récupération des données et des profils, la dernière fois que j'ai dû reformater.

          Sinon, pour les mises à jour "mineures", c'est au fil de l'eau quand on veut en continuant à utiliser l'ordinateur et sans avoir à redémarrer. Pour les majeures, c'est aussi une question de choix, donc quand on veut pas quand un fichu système vous l'impose (ou finit par vous l'imposer). Pour l'instant, tous les témoignages vont dans le sens d'une mise qui s'est passée sans aucun problème, ou sans problème majeur. De toute façon, même si ça passe mal, en prenant les précautions sus indiquées, il ne faudra guère qu'une heure pour tout réinstaller sans stress.

          OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: Frustrant

        Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+3/-3).

        Installer Windows 10 m'a pris 20 min à tout péter (disque M2), je sais pas comment on peut mettre 10h. Après si on compte réinstaller tout les soft, c'est surtout la bande passante qui va bloquer.

  • # Musique

    Posté par . Évalué à 6 (+4/-1).

    Pour accompagner cette sortie et votre installation en musique : «vivre libre» David TMX

  • # ça respire la perfection

    Posté par . Évalué à 8 (+8/-0).

    Installé cette Mageia 7

    que dire : rien.
    Rien à dire car
    Mageia s'installe facilement et rapidement,
    Tout fonctionne parfaitement.

    Je suis sur la version KDE Plasma. Cette dernière est mûre. Plus aucun réglage ou ajustement n'est nécessaire.

    L'acceuil des nouveaux a été amélioré, qui sont à présent guidés.

    L'ensemble est très réactif avec mon vénérable Q9500 et un ssd.

    Du bel ouvrage.

    Bravo aux développeurs et à tous les contributeurs.

  • # Merci à toi

    Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

    Merci, Isabeau, pour cette dépêche.

    J'attends que l'icône de mise à niveau apparaisse dans ma barre d'état.
    Cela ne devrait pas tarder…

  • # Paquets

    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

    Hello. Merci pour la dépêche.

    Cela fait quelques années que j'entends parlé de Mageia. Je me demandais ce qu'il en était des paquets ? Est-ce qu'il y a autant de paquets que sous un environnement type debian/ubuntu ou fedora ? Ça utilise dnf donc j'ai à ma disposition tous les paquets fedora par défaut ? Sur les sites ouéb de la plupart des softs, on voit des paquets pour installeur pour debian ubuntu fedora, mais rarement Mageia. Ça m'inquiète.

    • [^] # Re: Paquets

      Posté par . Évalué à 5 (+5/-2).

      Ne jamais melanger les paquets provenant de distribs différentes. Les deb de debian ne sont pas plus compatibles avec les ubuntu que les rpm de fedora avec ceux de mageia.

      • [^] # Re: Paquets

        Posté par . Évalué à -1 (+2/-5).

        tiens c'est amusant une personne a considere que le post precedent qui repondait a une question de celui au dessus n'etait pas pertinnent.

        Pourrais t'il s'expliquer et donc justifier que installer des paquets d'une autre distrib fonctionnera sans probleme sur sa distrib.

        Je suis tres curieux d'entendre cela et donc qu'il explique que flatpak et qautre truc equivalent sont absolument inutile…

        • [^] # Re: Paquets

          Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

          Beaucoup d'éditeurs fournissent un deb pour ubuntu/debian et un rpm pour RHEL/SLES.
          Preuve qu'un paquet n'est pas nécessairement limité à une unique distribution.

          Par contre ça reste du .deb sur des distrib deb-based et du .rpm sur des distrib rpm-based. Flatpack permet justement un format unique compatible à la fois distrib rpm-based et distrib deb-based

          • [^] # Re: Paquets

            Posté par . Évalué à 1 (+1/-2). Dernière modification le 03/07/19 à 11:24.

            Je repondais à cela:

            Ça utilise dnf donc j'ai à ma disposition tous les paquets fedora par défaut ?

            Vas tu dire que un paquet Fedora a 100% de chance d'etre installable et utilisable par Mageia?

            Le format etant un format commun RPM

            Si oui je pense que tu devrais faire l'experience … pour rigoler. Si les paquets ne sont pas fournis avec des libs statiques cela peut (ou pas) fonctionner…

            • [^] # Re: Paquets

              Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

              Vas tu dire que un paquet Fedora a 100% de chance d'etre installable et utilisable par Mageia?

              Je n'ai absolument pas dit ça moi.

          • [^] # Re: Paquets

            Posté par . Évalué à 4 (+1/-0).

            Chaque distribution gère ses menus, ses répertoires de façon propre. RPM ou deb n'est pas le seul problème potentiel. Le problème concerne les problèmes de violations de convention, d'ux, de conflit sur des fichiers de configuration, etc…

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Paquets

              Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+1/-0).

              Puis il y a d'autres choses à prendre en compte.

              Les options de compilations utilisées entre les distributions ne sont pas les mêmes, les noms et la version des paquets (pour les dépendances) non plus de même que leur découpage. Il n'est pas rare qu'un gros logiciel soit scindé en différents paquets mais que le choix des noms ou du contenu de chacun diffère.

              Bref, en effet le format RPM (ou DEB) ne garantit pas une telle compatibilité entre les distributions.

          • [^] # Re: Paquets

            Posté par . Évalué à 4 (+3/-1).

            Beaucoup d'éditeurs fournissent un deb pour ubuntu/debian et un rpm pour RHEL/SLES.
            Preuve qu'un paquet n'est pas nécessairement limité à une unique distribution.

            J'ai oublier de préciser que les éditeurs qui font cela fournissent des paquets compilé tout en statique et que en gros le paquet n'est la que pour l'installation et etre integre plus ou moins proprement dans le systeme d'installation.
            Ils pourraient fournir un tar.gz a décompréssé pour les 4 distribs et cela fonctionnerait directement aussi (modulo un script de demarrage definissant toutes les variables bien comme il faut).

            Par contre, comme dit auparavant, prendre un paquet fedora de chez fedora il y a peu pres zero chance que cela fonctionne directement ou par miracle si les libs partagées sont les exactement les memes (et c'est un probleme parmis d'autre)…

            • [^] # Re: Paquets

              Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

              J'ai oublier de préciser que les éditeurs qui font cela fournissent des paquets compilé tout en statique et que en gros le paquet n'est la que pour l'installation et etre integre plus ou moins proprement dans le systeme d'installation.

              C'est faux. La compatibilité est assez bonne entre Ubuntu et Debian, j'ai vu passer des paquets d'éditeur avec gestion des dépendances. Il y a aussi le cas des logiciels Python ou Perl qui s'installent souvent sans problème.

              Par ailleurs depuis très longtemps Alien permet la conversion entre les formats de paquets binaires. Je m'en sers de temps à autre et ça fonctionne pas mal, moyennant quelques bidouilles : je crée par exemple des paquets fictifs et vides pour remédier aux dépendances dont les noms et versions ne correspondent pas.

              "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

              • [^] # Re: Paquets

                Posté par . Évalué à 0 (+1/-3).

                La compatibilité est assez bonne entre Ubuntu et Debian

                Mais bien sur et la marmotte… Enfin tu as pris tes précautions avec l'utilisation du mot assez. Déjà qu'entre deux versions d'une meme distribs cela ne fonctionne pas pour des raisons de compatibilites de versions de librairies partagées alors entre deux distribs différentes c'est à peu près impossible (cela peut arriver) et c'est extremement trompeur de prétendre l'inverse.

                Il y a aussi le cas des logiciels Python ou Perl qui s'installent souvent sans problème.

                Pour Perl je ne sais pas mais avec Python je pense que tu peux aller te brosser pour avoir une compatibilité binaire entre distrib et un module tel que numpy!

                Par ailleurs depuis très longtemps Alien permet la conversion entre les formats de paquets binaires. Je m'en sers de temps à autre et ça fonctionne pas mal, moyennant quelques bidouilles : je crée par exemple des paquets fictifs et vides pour remédier aux dépendances dont les noms et versions ne correspondent pas.

                Encore une fois oui cela peut fonctionner … sur des trucs compilés statiquement sinon les chances que cela fonctionne directement sont proche de zero.

                • [^] # Re: Paquets

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+2/-3).

                  Et toi tu prétends des trucs sans apporter aucune précision, comme d'habitude. Tu es railleur ou plaintif selon les messages parce que tu n'aimes pas être contredit.

                  Alors je vais te dire un truc simple : ton expérience ne correspond pas à celle de tout le monde. Je ne prétends aucunement que tout va toujours bien pour tous, mais dans mon activité pour des PME, j'installe beaucoup de paquets, soit pour des utilisateurs, soit sur des serveurs, avec de multiples distributions. Et je n'ai encore jamais téléchargé de paquets tiers avec des binaires statiques, toujours des trucs bien faits.

                  "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

                  • [^] # Re: Paquets

                    Posté par . Évalué à -1 (+1/-4). Dernière modification le 04/07/19 à 05:33.

                    Et hop une petite attaque ad hominem…

                    Si tu ne veux pas comprendre que donner comme conseil de prendre n'importe quel paquet et d'utiliser alien pour le 'convertir' dans ton format preferé puis de forcer a la mano une installation a un nouvel utilisateur linux est une très très mauvaise idee, je ne peux pas grand chose.

                    Ce genre d'installation met très très vite le bazar dans une distrib même quand cela fonctionne … en aparence. Nous sommes plusieurs à le dire…

                    Exemple de probleme possible https://www.archlinux.org/news/libutf8proc211-3-update-requires-manual-intervention/

                    Peux être devrais tu expliquer a archlinux ta solution magique?

                  • [^] # Re: Paquets

                    Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                    Et je n'ai encore jamais téléchargé de paquets tiers avec des binaires statiques, toujours des trucs bien faits.

                    Peut etre mais bon dans d'autre domaine que tes PME, il existe des logiciels qui ne sont deployes que de facon statique et qui sont bien fait (parfois) meme si proprio. Par exemple je peux citer:

                    • Matlab
                    • Ansys
                    • Abaqus
                    • Mathematica
                    • Maple
                    • comsol
                    • Les compilateurs Intel

                    Et je te met au defi de trouver des versions fournis de facon non statique!

                    Apres si l'on parle de libreoffice ou de module python en effet cela est meme fournit par la majorite des distribs directement sans passer par des bidouilles alien et sinon il 'suffit' de recompiler le logiciel voir mieux de creer ton paquet pour ta distrib. Quand tu as les sources cela est faisable quand tu ne les as pas ceci est une autre paire de manche.

      • [^] # Re: Paquets

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

        Déjà avant de paniquer, je ferais un tour dans les dépôts :-). La liste des logiciels proposés est, évidemment, nettement plus longue que celle fournie dans la dépêche qui n'a repris que les plus utilisés (j'en ai même mis plus que dans la note de blog annonçant la sortie de Mageia 7 pour tout dire). Si on ne trouve pas ce qu'on veut, il est possible d'en faire la demande, en anglais, sur le bugzilla de Mageia, voire, en français sur le forum MLO, il n'est pas rare de voir de telles demandes satisfaites.

        Cela dit, concernant les paquets rpm, même en utilisant DNF, ce sont les dépôts de Mageia qui sont utilisés.

        Mais, il est possible d'installer des paquets rpm qui ne viennent pas de Mageia mais des sites des logiciels, par exemple les rpm de LibreOffice, si on veut toujours la dernière version, s'installent sans problème. Je n'ai pas essayé avec d'autres logiciels à vrai dire. Mais c'est possible. Je sais que d'autres le font pour d'autres logiciels quand ils en parlent sur le forum de MLO. Là c'est vraiment du cas par cas.

        OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: Paquets

        Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

        Pas faux, c'est une mauvaise idée en théorie.

        En pratique, le faire ne me dérange pas trop dans certaines conditions. Typiquement, si le paquet ne stocke pas de binaire, mais des ressources ou du code scripté (genre, un programme perl, python ou bash).
        La raison est tout simplement que les paquets contenant un binaire compilé vont souvent dépendre de libs extérieures, dont l'ABI peut changer. Si ce n'est pas le cas, et que le paquet contiens un binaire lié statiquement, ici aussi, je n'aurais pas trop d'hésitations à jouer.
        J'ai déjà eu a le faire une fois ou deux, en pratique (import de paquet buntu vers debian). C'est rare, mais avec les précautions qui vont bien et assez de maîtrise de son système, ce n'est pas trop dangereux.

        Par contre, je ne le conseillerais pas, de manière générale (il y a d'autres risques en dehors du truc qui marche pas) et… ben, franchement, surtout avec un fichier au format RPM, parce que mon opinion de ce format est peu sympa, opinion principalement basée sur la lecture de cet article.
        Pour résumer cet article que j'ai lu il y a plusieurs mois: deb? cpio d'un fichier qui décrit le format, d'une tarball qui décrit le paquet via des fichiers texte, et d'une tarball qui contiens les vraies données. Arch? Tarball. RPM? Format binaire victime d'over-engineering, mal documenté.

        • [^] # Re: Paquets

          Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

          opinion principalement basée sur la lecture de cet article.

          Haha, énorme !
          Il semble qu'il n'ait pas fait son talk inspiré de l'article finalement :-).

    • [^] # Re: Paquets

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Je vais essayer de rester factuel :

      Je me demandais ce qu'il en était des paquets ? Est-ce qu'il y a autant de paquets que sous un environnement type debian/ubuntu ou fedora ?

      Oui, autant.

      Ça utilise dnf donc j'ai à ma disposition tous les paquets fedora par défaut ?

      Non, on a nos propres paquets. Il suivent d'autres choix de sécurité que Fedora (compilation plus stricte, pas d'options expérimentales activées) car on a des objectifs d'utilisation finale stable que n'a pas Fedora.

      Sur les sites ouéb de la plupart des softs, on voit des paquets pour installeur pour debian ubuntu fedora, mais rarement Mageia. Ça m'inquiète.

      Pas de souci, j'installe par exemple master-pdf-editor pour les associations qui doivent saisir des demandes de subventions obligatoirement dans les PDF à formulaires, ou encore les pilotes propriétaires Brother en choisissant à chaque fois le RPM et tout va bien.

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Retour

    Posté par . Évalué à 5 (+2/-0). Dernière modification le 03/07/19 à 09:14.

    Le process d'installation s'est beaucoup amélioré. Il reste à gérer un peu mieux l'uefi et les sauvegardes.

    Serait-il possible d'avoir un outil qui copie toutes les données comme vous le spécifier vers un support externe, puis les re-copie à l'install si besoin. Tout copier et tout remettre peut poser problème dans les configurations, on peut garder des vieilles config un peu pourris quand la nouvelle version par défaut est bien mieux. Il faudrait pouvoir choisir et être guidé. (sinon une rolling release serait cool en fait, comme android..)

    Concernant l'uefi, j'ai pris l'habitude de passer en mode partition manuelle dans diskdrak depuis 15 ans, hors la partition uefi est un truc nouveau et peu documenté même si vous détectez son absence (le message d'erreur ne donne pas le type exact de partition nécessaire, ni sa taille mini, ni sa position).

    Sinon pour l'instant, j'aime bien.

    Une astuce, si comme moi vous êtes coincé en mode clone en HDMI et que la conf d'Affichage vous montre qu'un seul écran, en fait les 2 écrans sont superposées, il suffit de faire un drag dessus.

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Retour

      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

      Une astuce, si comme moi vous êtes coincé en mode clone en HDMI et que la conf d'Affichage vous montre qu'un seul écran, en fait les 2 écrans sont superposées, il suffit de faire un drag dessus.

      Sous KDE il existe en encore mieux maintenant avec un plasmoid pour gerer cela de facon simple: "display configuration". Perso je l'ai mis toujours visible dans le "system tray"

  • # OpenMandriva 4

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

    Une autre héritière de Mandriva, aka OpenMandriva 4 est aussi sortie il y a quelques jours. Je me permets de le mentionner, car cette distro a aussi basculé vers DNF.

    • [^] # Re: OpenMandriva 4

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-0).

      Question de néophyte dans les arcanes mandrivaines : quelles sont les différences profondes entre Mageia et OpenMandriva ? Une gouvernance différente bien que communautaire dans les deux cas ? L'une est principalement française et l'autre russe (il me semble) ? Il y a des échanges/contacts entre les deux communautés ?

      Si un magicien de Mageia passe par là…

      • [^] # Re: OpenMandriva 4

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

        OpenMandriva est une toute petite équipe, de gens d'un peu partout dans le monde, il y a deux russes (qui développent et maintiennent le système de build), mais c'est Rosa qui est russe. L'équipe de dev est suisse/allemande/étatsunienne/britanique/polonaise/hongroise.

        À première vue c'est différent sur quelques points techniques, Le choix de clang comme compilateur à quasi 100%, il y a aussi des rapprochements (retour à RPM v4) et des choix similaires (utilisation de DNF). Il y a aussi un choix de basculer vers un mode rolling release (c'est la théorie hein, la pratique faut voir à l'usage)…

        Vu la grosse équipe derrière Mageia, celle-ci doit avoir plus de paquets, plus de QA, plus de traductions… En gros si tu cherches plus de support et surtout francophone, tu devrais aller du côté de chez Mageia.

    • [^] # Re: OpenMandriva 4

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      cette distro a aussi basculé vers DNF

      Précision : Mageia n'a pas basculé vers DNF. Elle le propose en option, mais la façon très testée et bien supportée de l'utiliser reste l'excellent urpmi.

      DNF permet surtout actuellement d'améliorer la qualité des paquets, car oui parfois un outil masque des bugs par ses propres caractéristiques.

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Mandriva me manque

    Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

    Je n'ai jamais fait de mise à jour de version de Windows. Je faisais une réinstallation à chaque fois (XP Seven et 10). Ce qui prend du temps c'est pas l'installation du système en soi, c'est l'installation des pilotes et de la chiée de logiciels dont j'ai besoin pour que mon pc soit utilisable au quotidien.

    C'est vrai qu'avec Linux les installations sont d'une rapidité déconcertantes compte tenu de tous les logiciels pré-installés et des drivers libres généralement pas trop mauvais (sauf Nvidia évidemment). Par contre mes windows étaient incassables ou presque. J'ai bien eu quelques bsod mais pas plus d'une dizaine depuis XP. Alors que les kernel panic, les plantages-freeze et autres écrans noir au démarrage sans possibilité d'appeler le termibal, ça j'en ai toujours, et à la pelle, sous Linux. Ubuntu est de loin celle qui a le plus d'instabilités pour moi. Mandriva c'était ma chérie à l'époque, même si elle était optimisée pour KDE. Je devrais donner sa chance à Mageia, puisqu'elle propose Cinnamon, le seul DE que je trouve agréable à utiliser au quotidien.

    • [^] # Re: Mandriva me manque

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Des années sous Mageia (et Mandriva, et MandrakeLinux), et je ne me rappelle même plus la dernière fois où j'ai eu un kernel panic… J'ai eu des soucis de base RPM corrompue avec Mageia 5, mais c'est c'est le plus gros soucis depuis un paquet d'années…

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.