• # Sa mérite un peu plus de visibilité non ?

    Posté par  . Évalué à 10.

    Je pense que sa mérite d'etre sur le front page et non pas dans "others".

    Sa serait bien que l'on commence a partire une collecte pour ramasser des fonds pour aider la fondation Blender qui je doute est les 100k euro ...

    On aurait juste a demander ( exiger ) que sa soit mis sous GPL ...

    sa prend 20 000 personne a 5 euro chacun pour avoir 100 000 Euro ...

    J'ai pas vus de liens pour faire sa ou de message de la part des tres Bon moderateur de LinuxFR dans se sens( excusez je manque de m'étouffer ici )

    Mais c'est bien connue les utilisateur de Linux sont juste des grop cheap sans coeurs qui sont jamais pret a aider ...

    Sa serait une bonne preuve de notre force et de notre solidarité quand c'est le temps ...

    Reste a voir si on est plus du vent qu'une force de changement ...
    • [^] # Re: Ca mérite un peu plus de visibilité non ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -6.

      je soutiens la proposition de ettre l'info en news pricipale !
      Je vote pour et score à +1

      (mais -1 pour moi, cause pas important)
    • [^] # Re: Sa mérite un peu plus de visibilité non ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Sa serait bien que l'on commence a partire une collecte pour ramasser
      des fonds pour aider la fondation Blender qui je doute est les 100k euro ...
      On aurait juste a demander ( exiger ) que sa soit mis sous GPL ...
      sa prend 20 000 personne a 5 euro chacun pour avoir 100 000 Euro ...


      encore faut-il trouver 20 000 utilisateurs de blender ;-)
      • [^] # Re: Sa mérite un peu plus de visibilité non ?

        Posté par  . Évalué à 10.

        encore faut-il trouver 20 000 utilisateurs de blender ;-)

        Il n'y avait pas un mailing-list pour les news Blender ? Combien d'inscrits ?
        Ce serait peut-être possible de récupéré la liste ??
        (je sais c'est peut-être illusoire mais sait-on jamais !!!)
        • [^] # attention

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          recuperer la mailinglist, donc recuperer les emails? Je vois d'ici les abus(spam). Nononon!

          -1
          • [^] # Re: attention

            Posté par  . Évalué à 0.

            recuperer la mailinglist, donc recuperer les emails? Je vois d'ici les abus(spam). Nononon!

            J'ai pas dit pour tout le monde les adresses,
            si une personne de confiance pouvait envoyer un mail par cette liste pour tenir au courant
            les abonnés de ce style de démarche ce serait une bonne idée non ??
            Voir même un début de solution,
            c'est dans cette optique là que j'ai répondu ici !!! ;))
            Pas fou non plus de rendre public le carnet d'adresse !!! re;)))

            Didier
    • [^] # Re: Sa mérite un peu plus de visibilité non ?

      Posté par  . Évalué à 2.

      Pas réveillé ou dyslexique (si c'est ça, oublie ma remarque!)?

      sa: ça (de multiple fois)
      qui je doute est les: pas être, avoir!

      Hop -1
    • [^] # Re: Sa mérite un peu plus de visibilité non ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Je ne l'ai pas mis en première page et je n'ai toujours pas changé d'avis car l'accord n'est pas encore signé. L'accord définitif méritera la première page je pense.
      • [^] # La conséquence de tes actes!

        Posté par  . Évalué à -10.

        "Je ne l'ai pas mis en première page"

        Je sait je ne suit pas aveugle

        "et je n'ai toujours pas changé d'avis car l'accord n'est pas encore signé."

        Ton avis ne vaut rien ( tu ne vas pas remplacer Blender par autre chose demain matin )et il empeche de s'organiser, récolter des fonds et d'envoyer un émissaire au nom des linuxiens et de la GPL ( au minimum )!

        "L'accord définitif méritera la première page je pense."

        Quand l'accord seras final et sous une license autre que la GPL Car le sujet n'auras pas eu la visibilité nécéssaire alors Je pourrait dire ( et je vais pas me gener) Pascal Terjan aura couté Blender en GPL et ce pour toute la planête car il n'as su juger de la gravité et de l'importance du moment présent. Remarque que tu est pas le seul modérateur ... ni le seul en cause.

        Le moment de participer au négociation est maintenant , le moment de faire savoir ce qu'on a dire car il y a encore une mince chance de changer un peu les choses est maintenant , quand tout seras "Finaliser" il seras trop tard et nous n'aurons que nos actions comme groupe a nous reprocher.

        Tes action si minimes soit-elle on juste la conséquence de créer la différence entre :

        - Blender GPL et disponible pour tous
        - Blender autre license et restriction si rattachant et
        la perte de pouvoir le rendre disponible a tous ,et de certain droit.
        - Blender qui disparait car la fondation n'auras pas
        été capable de ramasser asser de fond

        Moi vois tu ma vision est simple :

        Blender GPL , un package par défaut, qui est toujours inclus, sur toutes les distribution ditribuer pour que tout le monde sur la planête , peut importe sa Nationnalité, religion, langague, puisse en profité.

        Moi j'aurai fait ma part.
        • [^] # Re: La conséquence de tes actes!

          Posté par  . Évalué à 10.

          « Ton avis ne vaut rien »

          Son avis est celui d'un modérateur qui prend une news et juge si elle vaut la peine d'être placée en première page ou pas.

          « il empeche de s'organiser, récolter des fonds et d'envoyer un émissaire au nom des linuxiens et de la GPL ( au minimum )! »

          Ce n'est pas l'objectif de la news. Au cas où ce serait le cas :
          - elle est extrêmement mal rédigée
          - les modérateurs modèrent (sic), ils ne réécrivent pas ce que l'auteur n'a pas été foutu d'écrire correctement.

          « Quand l'accord seras final et sous une license autre que la GPL Car le sujet n'auras pas eu la visibilité nécéssaire alors Je pourrait dire ( et je vais pas me gener) Pascal Terjan aura couté Blender en GPL et ce pour toute la planête car il n'as su juger de la gravité et de l'importance du moment présent. »

          LinuxFr n'a aucun devoir de passer tel ou tel sujet. Il n'est pas le seul site existant si on veut de la visibilité. Par contre, si c'est pour faire un appel permettant de faire passer un logiciel en GPL, il y a des chances amha que ça passe. Encore faudrait-il proposer une news là-dessus, ce qui n'est pas le cas de celle-ci (si c'était le but, alors le rédacteur est le seul responsable du manque de visibilité sur LinuxFr)
    • [^] # Autant donner une lampe électrique à un aveugle

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      putting the full Blender sources, including old and new development, in the public domain under a GNU GPL (or similar) license.

      La Gpl n'a rien à voir avec une licence de domaine publique. Sous licence GPL, l'auteur reste propriétaire de son programme.

      Quand un programme sous GPL est vendu en close source, cela ne restreint en rien l'accès, la modification, la redistribution de son code source librement, et gratuitement.

      Contrairement au domaine publique, personne n'a le droit d'exploiter un programme source ouverte en le transformant en une application propriétaire[..]

      Les offres proposées par cette fondation sont:

      - un acces gratuit pour tout le monde: à l'executable, aux tutoriaux, aux fichiers d'aides, aux forums.
      - un accès membre payant 50 euros par ans: aux services précédents et aux sources (copylefté et sous GPL vive la licence transgressée ;)) )

      J'ai pas vus de liens pour faire sa ou de message de la part des tres Bon moderateur de LinuxFR dans se sens(
      excusez je manque de m'étouffer ici )

      Mais c'est bien connue les utilisateur de Linux sont juste des grop cheap sans coeurs qui sont jamais pret a aider ...


      1 Explication rationnelle: Les contributeurs ont peut être lu entièremment la news

      2 ème Explication rationnelle: Cette fondation compte distribuer gratuitement son programme en freeware et vendre à côté ses sources. Cela n'a aucun rapport avec du logiciel libre ou Open Source.

      3 ème Explication rationnelle: Dans leur modèle, rien ne leur permet d'utiliser la GPL, et le copyleft, ce qui ne mérite pas d'être effectivement classé dans others, mais plutôt dans la rubrique "intox"

      En conclusion: Si on utilise intensément blender, et qu'on a besoin de développer des modules additionnels, ça peut être intéressant de souscrire à un abonnement de 50 euros, sinon autant passer son chemin [..]

      @+
      Code34
      • [^] # Code34 = Manipulateur , Menteur , Couard , moralisateur!

        Posté par  . Évalué à -10.

        Voici la vérité :

        Une chance unique de pouvoir dicté la direction de Blender et de la mettre sous GPL est offerte a La communauté Linux.

        Ce qui ce tien entre blender copyright et qui disparait et Blender GPL et disponible pour toute le planête du au code GPL est 100 000 euro.

        Cette fenêtre d'opportuniter c'est a nous de l'exploiter car c'est maintenant le temps d'Agir et d'envoyer un émissaire en notre nom et avec l'argent pour poser nos condition!

        Quand les termes seront ratifier et finaliser il seras TROP TARD!

        On devrait en faire une question de Grande importance et sa aurait du etre en premiere page , mais comme toujours il y en a qui pense pas au conséquence de leur geste!

        La conséquence de passer son chemin est que on perd Blender car la communauté n'auras pas su agir!

        C'est cela les conséquence de tes commentaire a la con POINT!

        Moi je suis pour que la Planête profite de Blender sous GPL et se a partir de Maintenant!

        Toi , tu n'ai qu'un manipulateur , Menteur , Couard , et Moralisateur!
        • [^] # Re: Code34 = Manipulateur , Menteur , Couard , moralisateur!

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

          La conséquence de passer son chemin est que on perd Blender car la communauté n'auras pas su agir!

          Blender a toujours été une application propriétaire, la communauté ne perd donc rien.

          Si Blender est distribué conformément à la GPL, et sous GPL tant mieux.

          S'il est distribué en freeware comme envisagé maintenant, avec en parallèle la vente du code source, c'est un simple produit qui sera financé par les clients, et utilisable gratuitement par la communautée.

          Il n'y donc pas de raisons de brasser de l'air comme tu le fais, ni de parler de contributions quand il s'agit d'un soft propriétaire.

          @+
          Code34
        • [^] # Re: Code34 = Manipulateur , Menteur , Couard , moralisateur!

          Posté par  . Évalué à 10.

          « On devrait en faire une question de Grande importance et sa aurait du etre en premiere page »

          Eh bien puisqu'il est urgent d'agir comme tu dis, commence donc par résumer tout ça dans une news, propose là, avec des liens vers une page web ou tu auras détaillé tes propositions d'actions. Les commentaires de la news LinuxFr permettront de discuter et d'affiner tout ça.
        • [^] # Re: Code34 = Manipulateur , Menteur , Couard , moralisateur!

          Posté par  . Évalué à 5.

          A propos de moralisateur...

          Ton avis vaut ce qu'il vaut, je ne suis pas là pour le critiquer. En revanche, ce que je critique, c'est ton français !! Si tu veux qu'on te comprenne un tant soit peu, faudrait faire des efforts d'orthographe !! Il y a franchement des phrases dont je ne comprends pas le sens dans ton commentaire...
      • [^] # Re: Autant donner une lampe électrique à un aveugle

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        Hum .... GPL transgressé ?

        C'est leur code, jamais le détenteur d'un copyright ne peut trangresser ses propres licences, c'est un principe de base. Ils ont tout à fait le droit de faire ca avec le code dont ils sont proprioétaires.

        Je suis étonné que toi qui pourtant n'arrete pas de parler de la GPL fasse cette erreur.


        Apres ils ont le droit de ne diffuser les sources que à ceux qui ont payé mais rien ne t'empeche de le redifuser à quelqu'un qui ne paye pas (ce qu'ils autorisent expressement avec la GPL)
        • [^] # Re: Autant donner une lampe électrique à un aveugle

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -4.

          "le détenteur d'un copyright ne peut trangresser ses propres licences,"

          C'est la panoplie des trolls ? Bien sur que le détenteur d'un copyright peut transgresser une licence. Unitedlinux est un bon exemple [..]
          Ca serait trop facile, imagine Microsoft qui prétend faire du 100 % GPL comme la fondation qui désire vendre Blender :))

          Apres ils ont le droit de ne diffuser les sources que à ceux qui ont payé

          Tout à fait, ils peuvent faire du freeware et diffuser les sources à ceux qui les achetent, ce qui n'a plus rien à voir avec du logiciel libre ou Open Source.

          mais rien ne t'empeche de le redifuser à quelqu'un qui ne paye pas (ce qu'ils autorisent expressement avec la GPL)
          Oui c'est le principe de la Gpl, encore faut il la respecter pour pouvoir l'utiliser (et vice-versa) [..]

          @+
          Code34
          • [^] # Re: Autant donner une lampe électrique à un aveugle

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

            C'est la panoplie des trolls ?

            Il faut croire vu ce que tu sors :)
            Tu parles beaucoup mais tu sembles méconnaitre ton sujet.

            Bien sur que le détenteur d'un copyright peut transgresser une licence

            Pas "une" licence mais "sa" licence. Si j'ai les droits sur un soft je peux faire ce que je veux avec. J'ai beau mettre le soft en GPL rien ne m'empeche de faire du proprio avec.
            Remplace "je" par "les detenteurs du copyright Blender" et voilà. Je te rapelle que celui qui est soumis à la licence pour un soft c'est l'utilisateur, pas l'auteur (lui n'a pas à respecter la licence, et de toute facon c'est lui qui en décide les termes donc ca serait idiot)
            D'ailleurs sauf erreur c'est clairement dit dans la FAQ GNU

            Tout à fait, ils peuvent faire du freeware et diffuser les sources à ceux qui les achetent, ce qui n'a plus rien à voir avec du logiciel libre ou Open Source.

            Et ils peuvent le faire aussi en GPL : http://www.gnu.org/licenses/gpl-faq.html#TOCCompanyGPLCostsMoney(...)
            Ce d'autant plus si c'est leur soft.


            Encore une fois l'auteur fait ce qu'il veut avec son soft, tu ne peux rien lui reprocher. Apres toi tu n'es tenu "que" par la licence qu'il te donne. Si cette licence est GPL tu es tenu par la GPL, peu importe ce que tu as fait pour obtenir le soft sous licence GPL.
            • [^] # Re: Autant donner une lampe électrique à un aveugle

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

              Si j'ai les droits sur un soft je peux faire ce que je veux avec
              Oui, lorsque tu es propriétaire d'un logiciel tu peux faire ce que tu veux avec et choisir ta licence.

              J'ai beau mettre le soft en GPL rien ne m'empeche de faire du proprio avec.
              Je crois te l'avoir déjà expliqué. La licence n'a aucun rapport avec les droits d'auteurs.
              Il s'agit des conditions d'utilisations, de distribution, de commercialisation etc [..]

              Dans le domaine privatif (pour ton usage personnel), tu peux faire ce que tu veux avec ton programme GPL, le transformer en programme propriétaire si tu le désires, comme n'importe quel contributeur (ce qui n'a aucun intérêt).
              A partir du moment, ou tu distribues ton programme (usage publique), tu es assujettis à la licence GPL comme tout les autres contributeurs, tu peux donc être amené à transgresser ta propre licence.

              Pour éviter ce type de situation, l'auteur du programme a la possibilité d'utiliser plusieurs licences non exclusives pour distribuer son programme. Dans ton cas, il n'utilisera pas la GPL pour distribuer ses binaires.

              Cependant, lorsqu'un programme est placé sous GPL, et distribué au publique rien ne permet à l'auteur de changer la licence et de le transformer en programme propriétaire.

              Il n'y pas d'ambiguité possible avec le cas Blender. La GPL est très clair, à partir du moment ou tu fournis des binaires sous GPL, tu dois en fournir les sources, que tu sois l'auteur ou non.

              A partir du moment, ou un programme est sous GPL, l'accès au source n'est pas restreint. Cela veut dire par exemple que tu peux contacter Blender, et leur demander les sources GPL gratuitement sans avoir à souscrire à l'accès membre, et sans être déjà utilisateur, et que s'ils refusent ils transgressent la licence.

              @+
              Code34
              • [^] # Re: Autant donner une lampe électrique à un aveugle

                Posté par  . Évalué à 6.

                Il y a deux copies placées sur le serveur ftp de blender.
                Le premier fichier, tu le télécharges avec les droits --x, c'est une licence propriétaire. c'est gratuit.
                Le second, tu le télécharges avec les droits rwx, c'est une licence libre. il faut payer.
                C'est root qui décide les droits qu'il juge bon(TM) de mettre sur ses fichiers.
                Le copyleft, c'est l'interdiction d'utiliser "chmod -".
                root est plus fort que le copyleft.

                L'analogie vaut ce qu'elle vaut. sinon, c'est écrit noir sur blanc dans la FAQ, tout ca.
                • [^] # Re: Autant donner une lampe électrique à un aveugle

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                  Merci Corno ;)) J'avais bien cerné le problême.

                  Daganf soutient qu'il ne peut y avoir de licence transgressée par le propriétaire du programme, ce qui est en parti vrai et faux. Daganf limite sa conception à la protection du droit d'auteur, et ne l'étend pas à ceux des utilisateurs.

                  Il faut saisir que la personne apte à porter plainte est celle qui subit un préjudice. Cela n'écarte pas que l'auteur en ne respectant pas sa licence, et en distribuant son programme, porte un préjudice à l'utilisateur.

                  L'utilisateur peut faire valoir ses droits, en mettant en évidence que le distributeur n'a pas délivré le programme conformement à sa licence qui stipule que le code source doit être fourni avec les binaires, ou que celui-ci à sa demande ne lui a pas fourni gratuitement les sources, mais à essayer de lui soutirer de l'argent de façon frauduleuse. Je rappelle que la license doit être jointe au programme, et que le code source doit être accessible sans restriction.

                  L'utilisation de la GPL dans cet exemple n'est donc pas judicieuse, elle ne protège ni le propriétaire du programme , ni les utilisateurs. Restreindre la distribution du code source d'un programme avec la GPL, c'est quand même l'une des perles de l'année . Il y a des licences adéquates pour ça, alors pourquoi prendre la GPL ?

                  @+
                  Code34
                  • [^] # Re: Autant donner une lampe électrique à un aveugle

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                    En effet je n'ai pas parlé des obligations de l'auteur envers l'utilisateur.
                    Mais j'ai une excuse : il n'en a pas. Dis moi ou l'auteur (ou plutot le distributeur initial de la chaine GPL) s'engage à faire quoique ce soit dans la licence GPL ?
                    Il ne garanti meme pas le fonctionnement, c'est dire.


                    Ceci dit il y a une chose sur laquelle je suis d'accord avec toi. Un binaire sous GPL sans fournir les sources c'est idiot (tu auras un binaire que tu n'auras pas le droit de redistribuer vu que tu ne pourrais fournir les sources et donc le faire aux conditions de ta licence)... mais possible.
                    De meme que limiter l'acces initial (les redistributions sont autorisées) à ceux qui payent.

                    Les gens les ont bassiner avec la GPL et visiblement ils la connaissent mieux que toi, il est tout à fait possible que les ayant droit prennent les fana GPL à leur propre jeu avec ce principe :)

                    Ceci dit c'est completement idiot tout de meme car le premier à payer leurs 50$ pour avoir les sources les redistribuera à tout le monde (meme ceux qui n'ont pas payé) ... encore le meme probleme : faire payer et GPL c'est compatible en théorie mais en pratique rien n'est moins sur.


                    Je vais aussi répondre à ta derniere question :
                    Pourquoi prendre la GPL ? parce que c'est ce que les gens ont demandé :) simplement. Et si ils peuvent mettre en GPL tout en restreignant au maximum comme visiblement ils veulent le faire ils le feront, tant pis à ceux qui croyaient que la GPL rendait ca impossible.
              • [^] # Re: Autant donner une lampe électrique à un aveugle

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                Je crois te l'avoir déjà expliqué. La licence n'a aucun rapport avec les droits d'auteurs.
                Et je crois que plusieurs ont déjà expliqué le contraire.

                Le principe des licence c'est "justement" le copyright. C'est la présence du copyright qui permet de mettre une licence et de te demander de t'y conformer. Celui qui a le copyright peut mettre les conditions qu'il veut.


                A partir du moment, ou tu distribues ton programme (usage publique), tu es assujettis à la licence GPL comme tout les autres contributeurs

                Niet.
                C'est le "tu" qui est important. Il correspond au "you" dans la licence. C'est comme un contrat, on décrit les deux parties et les obligations respectives. En imaginant Blender en GPL, quand les détenteurs du copyright te donnent le soft sous licence GPL tu es concerné par tout ce qui est "you" (obligation de fournir les sources si tu distribues par exemple) et les detenteurs du copyright sont désignés par "copyright holders". Si tu regardes bien rien n'oblige le détenteur du copyright à fournir les sources, seul toi y es soumis, et uniquement si tu redistribues.

                Lui a tout à fait le droit de te fournir les binaires sans les sources et de te donner les droits d'utilisation sous les conditions de la GPL.

                En effet on peut etre amener à transgresser sa propre licence mais dans 99% des licences que j'ai vu passer la seule obligation du propriétaire est de n'avoir aucune responsabilité :).

                Plus sérieusement celui qui fournit le programme ne s'engage à rien vis à vis de celui qui recoit, simplement s'il n'est pas le propriétaire il n'a le droit de le faire que sous les conditions de la licence qu'on lui a accordé (si GPL il doit fournir les sources) ; si c'est le propriétaire il n'a pas de licence à respecter pour distribuer, il en a le droit, sous les conditions qu'il veut.

                Poru quelqu'un qui veut "étendre" la GPL faire une si grossiere erreur sur le principe des licences est assez grave. RIEN n'oblige le propriétaire du copyright à fournir les sources, pour me prouver le contraire il va falloir que tu me fournissent les lignes de la licence qui l'y obligent.

                ependant, lorsqu'un programme est placé sous GPL, et distribué au publique rien ne permet à l'auteur de changer la licence et de le transformer en programme propriétaire

                AIE deuxieme erreur (ou mauvaise formulation, je ne sais pas). Il te fournit une copie sous GPL mais lui peut encore distribuer des copies sous d'autres licences, propriétaires si ca le chante. Il ne s'est jamais engagé à ne pas le faire.

                On est d'accord, ta copie à toi restera sous GPL, mais le proprio peut faire autant de distributions qu'il veut sous les conditions qu'il veut (donc non GPL par exemple) quand il veut dans le futur (et meme arreter de diffuser sous licence GPL si ca l'amuse).

                La GPL est très clair, à partir du moment ou tu fournis des binaires sous GPL, tu dois en fournir les sources, que tu sois l'auteur ou non
                Cf plus haut. Dis moi où celui qui distribue est obligé de fournir les sources. Seul celui qui recoit le soft est obligé de le faire s'il redistribue. L'initiateur de la chaine (le premier qui donne le soft sous condition de GPL) n'y est absolument pas tenu.

                Alors maintenant j'attend les textes qui étayent tes affirmations car tu es totalement dans le faux.
                Non seulement isl ne sont pas obligés de fournir les sources si ils détiennent les copyright mais en plus ils peuvent tout à fait un an apres redistribuer le soft sous licence propriétaire et/ou arreter de le distribuer sous GPL (ceci dit ca ne modifiera en rien les conditions d'utilisation de ta copie).
  • # Chantage?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Il a un arrière-goût de chantage cet accord. C'est vraiment pour dire "On n'a pas sut faire de fric avec. Si vous le voulez, maintenant, faut payer"

    Je trouve ça vraiment dégoutant.
    • [^] # Re: Chantage?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      J'abonde dans ce sens. D'autant plus que si on lit la nouvelle sur le site de Blender, on découvre que:

      - NaN Holding will be sufficiently enabled to (re)start business in the future, for example licensing derived technology or special services.

      En clair, si Blender devient un bon produit (il ne l'est pas déjà ?!), les actionnaires de Nan pourront en tirer encore des sous. Je trouve que le chantage devrait marcher dans l'autre sens: "de toute façon, si vous ne mettez pas Blender en GPL, il va pourrir dans son coin"
      • [^] # Mon verre est a moitier vide ...

        Posté par  . Évalué à -5.

        Drole de philosophie , moi je pense a toute la planête qui vas pouvoir continuer de profiter de Blender qui était perdu a tout jamais ( légalement) jusqu'a maintenant et 100 000 euro ce n'est pas donner mais ce n'est pas un prix exhorbitif non plus ...

        Surtout si on peut le rendre GPL ...

        Mais bon c'est vrai que sa aurait été mieu qu'il le garde comm c'était et que personne n'est plus continuer a s'en servir et le distribuer legalement ... sa aurait servit la cause des chialeux qui pourrait continuer a dire sa aurait été mieux GPL depuis le début ...

        Réveil! on as une seul chance de le rendre GPL ... faudrait pas cracher sur la chance qu'on as quand même.

        Comme j'ai dit on se collecte et on exige GPL si Nan veut le double licenser plus tard avec une autre license sa seras leur problème ... On auras toujours la version GPL ...
        • [^] # Re: Mon verre est a moitier vide ...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          100keuro c'est au contraire énorme vu que le soft ne leur raportait plus rien. Par rapport à 0 c'est beaucoup :)


          Ceci dit ca peut peut etre faire comprendre à certains que un developpement ca se paye ...

          Et à la limite si ce fonctionnement devient une habitude ce n'est peut etre pas un mal. (un financement du developpement en une fois par un groupement d'utilisateurs pour compenser la presque impossibilité pratique de vendre le soft en lui meme en plusieurs fois).
          Ca permettrait de voir aparaitre du GPL tout en financant les auteurs.
    • [^] # Re: Chantage?

      Posté par  . Évalué à -4.

      Je ne vois pas ou est le chantage.

      Si cette societe a paye des developpeurs pour qu'ils travaillent sur Blender, elle a parfaitement le droit de demander une compensation en echange du resultat du travail de ces developpeurs.

      Maintenant la somme exacte devrait dependre de la quantite de code que ces developpeurs maison ont effectue, pas du code total de Blender vu que d'autres personnes y ont participe, faudrait voir si les chiffres collent.
      • [^] # Re: Chantage?

        Posté par  . Évalué à 2.

        C'est assez simple de voir le chantage. La societe va mal (faillite), elle a le choix entre:

        1. Jeter le produit.
        2. Le mettre en GPL.

        Demander des $$ pour 2, c'est du chantage.
    • [^] # 100 k euros pour les capitalistes ?

      Posté par  . Évalué à 0.

      Moi, je ne donnerais pas un cents a ces capitalistes qui n'ont pour seul objectif que de recuperer leurs billes ! Ils se sont plantes et n'ont pas su faire de fric avec, tant pis pour eux.
  • # "initial fee"

    Posté par  . Évalué à 10.

    mon anglais est peut-etre rouille, j'ai du mal a comprendre ce sur quoi la fondation et les actionnaires sont tombes d'accord. Par "initial fee" veulent-ils dire que les actionnaires pourront reclamer de l'argent apres que le soft soit passe sous GPL?

    Je suis pret a faire un don a la fondation (meme si je n'utilise pas Blender) mais il faut que ce soit clair.

    P.S.: je suis aussi pour que la news passe en premiere page.
    • [^] # Re: "initial fee"

      Posté par  . Évalué à 5.

      ca veux dire que une fois qu il auront recupere une certaine somme ils ne s opposeront pas a la mise en libre de blender.
  • # GPL

    Posté par  . Évalué à 10.

    Euh je vois que tout le monde parle de GPL, mais l'article ne dit pas exactement ca :

    - putting the full Blender sources, including old and new development, in the public domain under a GNU GPL (or similar) license.

    "ou similaire" ca change beaucoup...
    A mon avis s'ils ont l'intention de pouvoir éventuellement en revendre des applications derivées un jour ce sera plutot une license de type BSD.
    Enfin ils ont pas l'air d'y connaitre grand chose car la GPL c'est pas vraiment le domaine publique...
    • [^] # Re: GPL

      Posté par  . Évalué à 10.

      En lisant leur proposition sur
      http://www.blender3d.com/BFproposal1.htm(...) , c'est... encore moins clair:


      A. Free (gratis) access
      Limited parts of general user information (executables, tutorials, help files, discussion forums) will be accessible for free. The Foundation board can decide on the level and quality of free access , related to exploitation requirements.

      B. Membership
      For a reasonable fee, EUR 50 per year, you get access to the closed Membership area, which includes all user services, all executable versions, all source codes. The license for the executables and codes will be the 'copylefted GNU GPL' license, also known as 'GPL' for short. This allows Members to freely use and redistribute the code, but restricts building new applications with Blender codes to other GPLed software projects.
      Membership is personal and cannot be transferred. For companies or schools a Bulk Member license (10+ users) can be obtained for EU 495.




      je vois pas trop comment on peut donner les executables et les sources en GPL aux membres de la fondation, et seulement les executables aux autres. Si c'est en GPL, du moment qu'ils donnent les executables, ils doivent aussi fournir les sources sur demande! Et les membres peuvent de toute facon redistribuer les sources à tout le monde... soit j'ai pas compris leur projet, soit ils n'ont pas compris la GPL (ou ils ont tres bien compris mais ils essayent d'embobiner les "shareholders" pour avoir l'autorisation :) )
      • [^] # Re: GPL

        Posté par  . Évalué à 3.

        je vois pas trop comment on peut donner les executables et les sources en GPL aux membres de la fondation, et seulement les executables aux autres.

        Ils utilisent deux licences: une freeware et une GPL.
        C'est une méthode souple qui est assez répandue. Regarde OpenOffice.org ou GhostScript par exemple.

        C'est le meme schéma que Netscape/Mozilla ou StarOffice/OpenOffice.org

        Ici, les membres pourront disposer du source en copyleft.
        De part cette licence, le code source de blender ne pourra s'échapper que vers d'autres projets GPL.
        • [^] # Re: GPL

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Bof, ils peuvent aussi distribuer les binaires en GPL à tout le monde (et uniquement les binaires)

          Et les sources en GPL à ceux qui payent (et uniquement ceux qui payent).

          Rien ne l'en empeche ... l'auteur fait ce qu'il veut, lui meme n'est pas tenu par la GPL de diffuser les sources.

          Ca serait idiot d'avoir un binaire GPL sans les sources mais c'est tout à fait légal si c'est le proprio qui te l'a donné.


          Je soutiens que c'est idiot car il y aura tres vite quelqu'un qui redifusera les sources mais c'est tout à fait légal, ca en ne considérant que la GPL (pas besoin d'autres licences).
          • [^] # Re: GPL

            Posté par  . Évalué à 6.

            C'est étonnant ce que tu affirmes. Ca va à l'encontre de l'idée que je me faisais de la licence, contrat liant chacune des parties.

            Mais la FAQ du GNU est avec toi. Dont acte. ;)

            Je ne pense pas qu'il faille trop s'attarder à se faire peur avec les licences. Ils vont jouer le jeu franchement en toute transparence, et c'est une excellente nouvelle pour les communautés Blender et Libre. C'est pas tout les jours qu'on libère des softs; jusqu'à présent ça marche bien.
            Dans le meilleur des cas, Blender sera bientôt considéré comme un fleuron du Libre et fera référence partout. :)

            Dans le pire des cas, je sais que j'aurai une news "Blender dérappe" en pleine page de linuxFR dans les 5 minutes qui suivent le constat d'infraction. Suffisament de monde est vigilant. Pas la peine d'en rajouter dans l'alarmisme.

            Ce qui m'inquiete par contre, c'est leur choix de la GPL. Les autres projets similaires ont choisi des licences plus souples. Si Blender, dans 6 mois, décide de revoir cette stratégie de licences, ca sera bien mal perçu par la Communauté.

            Alors ne faut il pas faire le tri tout de suite ?
            * tout ce qui ressemble à une lib -> LGPL
            * tout ce qui fait partie de l'UI -> GPL
            * toute l'API entre les deux -> documentation libre
            • [^] # Re: GPL

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

              A propos des sources ... La GPL protège aussi bien les auteurs, que les utilisateurs. La distribution des binaires, et(non pas un ou exclusif) des sources est très bien expliquée (tout en bas de la faq).

              Je veux distribuer les fichiers binaires d'un programme sous GPL sans les sources associées. Au lieu d'envoyer ultérieurement le code source aux utilisateurs qui en font la demande, puis-je me contenter de mettre les sources sur un serveur Internet ? Vous pouvez très bien mettre à disposition par FTP anonyme le code source de n'importe quelle version d'un programme sous GPL, mais cela ne suffit pas pour respecter la section 3 de la GPL. Lorsqu'un utilisateur demande le code source, vous devez faire en sorte de le lui faire parvenir. Si un certain utilisateur peut commodément obtenir les sources par FTP, tout va bien--cela suffit. Mais tous les utilisateurs ne sont pas reliés à un réseau. Ceux qui ne le sont pas ont tout autant le droit d'obtenir le code source de votre part. Aussi vous devez être prêt à le leur envoyer, sur disquette ou sur bande magnétique, par courrier postal. Bien entendu, il est plus simple de mettre le code source avec le fichier binaire dès le départ.

              Je veux distribuer une version étendue d'un programme sous GPL sous forme de fichiers binaires. Me suffit-il de distribuer le code source de la version originale ? Non, vous devez fournir le code source qui correspond au fichier binaire. Le code source correspondant est celui à partir duquel l'utilisateur peut recompiler le même fichier binaire. Pour partie, l'idée du logiciel libre est que les utilisateurs aient accès au code source pour *les programmes qu'ils utilisent*. Ceux qui utilisent votre version devraient avoir accès au code source de votre version. Un objectif majeur de la GPL est de construire le Monde Libre en s'assurant que les améliorations apportées à un programme libre sont elles-mêmes libres. Si vous distribuez une version améliorée d'un logiciel placé sous GPL, vous devez distribuer le code sourcemélioré sous GPL.

              Je veux rendre disponible par FTP anonyme les fichiers binaires, mais envoyer les sources seulement à ceux qui en font la demande La GPL insiste sur le fait que les distributeurs de fichiers binaires sans les sources fournissent une offre écrite d'envoyer les ources, parce que c'est le seul moyen de s'assurer que les utilisateurs peuvent les obtenir. Aussi, si vous désirez distribuer des fichiers binaires par FTP anonyme, vous devez distribuer les sources en même temps. Cela ne evrait pas être difficile. Si vous pouvez trouver un site pour votre programme, vous pouvez certainement en trouver un qui a de la lace pour vos sources. Les sources que vous fournirez doivent correspondre exactement aux fichiers binaires. Vous devez tout particulièrement vous ssurer qu'elles sont celles de la même version du programme--pas une version plus ancienne ou plus récente. Vous pouvez mettre à disposition les sources et les binaires sur des machines différentes, du moment que les deux sont aussi faciles à atteindre, et que vous placez près des binaires l'information indiquant où trouver les sources.

              Comment puis-je m'assurer que tout utilisateur qui télécharge les fichiers binaires obtient également le code source ? Vous n'avez pas à vous en assurer. Du moment que vous mettez à disposition des utilisateurs à la fois les sources et lesinaires, afin qu'ils puissent voir ce qui est disponible et prendre ce qui les intéresse, vous avez fait ce que l'on attend de vous. C'est à'utilisateur de décider s'il veut télécharger les sources. Nos exigences vis-à-vis des redistributeurs ont pour but de s'assurer que les utilisateurs peuvent obtenir le code source, pas deorcer les utilisateurs à le télécharger même s'ils ne le désirent pas.

              @+
              Code34
            • [^] # Re: GPL

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

              Ca va à l'encontre de l'idée que je me faisais de la licence, contrat liant chacune des parties.

              c'est moi qui ai du mal m'exprimer.

              C'est bien ca : un contrat liant les deux parties. Mais tu remarqueras que dans le contenu de ce contrat les obligations de celui qui donne la licence sont réduites à 0 (la seule mention marquant une obligation/garantie du licencieur est celle de ne fournir aucune garantie, meme pas de fonctionnement). Toutes les obligations décrites s'apliquent à celui qui recoit la licence.

              Rien n'interdit d'avoir des obligations à double sens mais ca n'est pas le cas dans les licences en question.


              Si Blender, dans 6 mois, décide de revoir cette stratégie de licences

              Déjà je pense que il y aura contrat pour recevoir les sous "sous condition de licencier GPL", on ne va pas leur donner des sous en esperant qu'ils fassent ce qu'ils ont dit sans aucune garantie. Ils seront donc obligés de fournir (aussi?) sous GPL

              Maintenant en fait peu importe, Blender fait ce qu'il veut par la suite en fait. Une fois que tu as ta copie GPL elle le restera, elle aura sa vie propre.
          • [^] # Re: GPL

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Non, les sources sont librement accessibles sans restrictions. Dans ce cas présent, il faudra peut être leur demander [..]

            Tu trouves ça idiot, moi aussi. Je continue à dire que Blender ne sera pas sous Gpl, car cette licence n'est pas du tout adéquate pour ce qu'ils désirent faire.

            Seul l'avenir, nous le dira.

            @+
            Code34
  • # La Fondation Blender attend vos dons

    Posté par  . Évalué à 10.

    Sur le site de blender il y a un truc "paypal" sous lequel est précisé :
    "Donations will be used for Blender Foundation expenses, like costs for site hosting, administration, but most of all to pay for opening Blender's sources."
    Traduction rapide :
    "Les dons seront utilisés pour les dépenses de la Fondation Blender tels que l'hébergement du site , l'administration mais par dessus tout pour payer pour l'ouverture des sources de Blender"

    Au début je me suis possé la question :
    "vivre de dons est-il un bon modèle économique pour le logiciel libre ? (ça marche pour le téléthon pourquoi pas ?)"
    Après traduction la question est : "un logiciel a un coût, tant qu'il n'est pas en phase d'exploitation (ie ont peut lui appliquer un modèle économique différent de celui de la licence) qui paye pour le développer ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.