Bruce Perens propose UserLinux

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
4
déc.
2003
Linux
Selon Perens, les entreprises utilisatrices de Linux sont prisonnières de fournisseurs de services avec un coût par poste rédhibitoire. L'industrie a besoin d'un système regroupant les facteurs suivants :
- confiance dans une marque
- support des vendeurs d'applications
- une organisation s'occupant du développement et des services, en laquelle les utilisateurs peuvent avoir confiance
- certification par les organismes de standardisation

UserLinux serait une entité non commerciale à laquelle de nombreux acteurs participeraient (y compris les industriels eux-mêmes). UserLinux serait non seulement basé sur Debian mais il pense même qu'il n'y aurait pas besoin de créer une distribution séparée. Les points forts de UserLinux :
- un choix réduit d'applications équivalentes (un seul environnement de bureau, etc)
- des certifications
- des relations plus poussées avec les éditeurs de logiciels
- des configurations standards (une "station de travail" et une "serveur")
- une première installation automatisée
- une mise en cluster facilitée
- des packages destinés à la vente

Je pense que l'on peut voir UserLinux comme l'interface entre la communauté et les entreprises (clientes ou éditrices de logiciels) qui ont besoin d'une entité précise à qui s'adresser et acheter des services.

De nombreuses entreprises se sont déjà montré interessées.

Beaucoup plus de détails dans le papier de Bruce Perens.

Aller plus loin

  • # Re: Bruce Perens propose UserLinux

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    "UserLinux serait non seulement basé sur Debian mais il pense même qu'il n'y aurait pas besoin de créer une distribution séparée. "

    C'est le nouveau nom de debian, quoi.
    • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Pas exactement parce que UserLinux n'en serait qu'une sous-partie, avec seulement une partie des applications supportées, pour lesquels seraient proposé du service.

      UserLinux n'est pas qu'une distribution, mais aussi l'entité qui la chapeaute. L'important n'est pas la distribution en elle-même mais l'interface entre le monde industriel et le monde communautaire.
      • [^] # EnterpriseUnitedLinux associatif

        Posté par . Évalué à 2.

        UserLinux n'est pas qu'une distribution, mais aussi l'entité qui la chapeaute.
        C'est même surtout une entité qui va certifier une distrib "conçue pour l'entreprise" et certifier une liste de prestataires aptes à proposer des services pour cette distrib.
        Pour simplifier c'est un "UnitedEnterpriseLinux" ouvert à tous.

        Et il y a déjà des entreprises utilisatrices qui sont prêtes à payer pour avoir une telle entité qui ne leur demanderait pas de payer pour chaque poste installé et leur laisserait à la place le choix de leur prestataire de service:
        To this end, I am currently in negotiation with an industry group that proposes to fund between $1Million or more annually to pay for the engineering of a fully supported and certified GNU/Linux system, without a per-seat fee, that meets the specific needs of their industry.
  • # Re: Bruce Perens propose UserLinux

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Si vous vous demandez qui est Bruce Perens.

    ça page perso : http://perens.com(...)
  • # Re: Bruce Perens propose UserLinux

    Posté par . Évalué à 1.

    un choix réduit d'applications équivalentes (un seul environnement de bureau, etc)
    Et pour choisir entre Gnome et KDE (et je parle meme pas des autres), on fait comment ?
    on vote ?
    mouhohoarf !
    (cela dit, ca part d'une bonne intention...)
    • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      On peut se dire que le choix est fait par l'entité en fonction du public visé.

      Maintenant, je ne sais si on peut réduire/fusionner les besoins de tous les utilisateurs/industriels pour trouver LA solution commune.

      Quel peut bien être le point commun en terme de besoin entre :
      - un éditeur de logiciel,
      - une administration,
      - un industriel ayant de gros besoin de calcul (clusters...),
      - etc.

      J'ai peur qu'au final se soit le public accessible qui soit réduit.
      • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Les postes utilisateurs de l'éditeur et de l'administration ont les mêmes besoins en environnement de travail (bureautique, groupware) et les applis spécialisés peuvent toujours se trouver dans Debian et/ou faire l'objet de services/modules supplémentaires autout du noyau de UserLinux. L'industriel devra se tourner du côté de la déclinaison "serveur" de UserLinux.

        Ca me rappelle un peu Fedora Core justement : un noyau standard auquel s'ajouteront des modules.

        Les deux projets seraient-ils concurrents ? (sauf que Red Hat ne vend du service qu'aux entreprises ... et que UserLinux ne proposera pas elle-même des services mais définira une base standard sur laquelle les société de service du monde entier s'appuieront).
    • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

      Posté par . Évalué à 2.

      un choix réduit d'applications équivalentes (un seul environnement de bureau, etc)

      Mandrake Linux Discovery 9.2 ?
      (pas de choix des paquetages à l'install, seul KDE de présent, Kmail pour les mails, Knode pour les news, etc.)


      Attention aussi a
      ne pas confondre UserLinux et UserMode Linux

      < goutperso >Je trouve le nom malchoisi < /troll >
      (zut obliger de mettre des espace pour que le <> passe)

      plagiats
  • # Re: Bruce Perens propose UserLinux

    Posté par . Évalué à 1.

    Voila une bonne idée.
    Le seul problème avec les distributions non-commerciales, (ou il n'y pas d'entité commerciale derrière) c'est que les entreprises refusent de discuter avec elle.
    Les entreprises ne discutent qu'avec les entreprises. (c'est dommage, mais c'est comme ca)
    • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est pour cela qu'il y a RedHat, Suse, Mandrake et co.
      A mince, ce sont des distributions "concurentes" de la debian.
      • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

        Posté par . Évalué à 5.

        t'as rien compris ...
        Redhat, Suse et Mandrake sont des distributions dites commerciales.
        Debian, Slackware et autres sont des distributions avec aucune entités de type entreprise derrière.
        Comme je l'ai dit précédemment, les entreprises ne discutent qu'avec les entreprises.
        Donc quand le choix d'une distribution s'impose, debian est vite ecarté par les décideurs car ces derniers ne peuvent discuter avec "quelque chose pour eux" de tangible, c'est-à-dire "un bocal avec un n° SIREN dessus"
        • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

          Posté par . Évalué à 1.

          je comprends ces «moinssages» ?!
          si les auteurs pouvaient - au moins - argumentés le pourquoi du comment, je les remercient par avance.

          [-1 parce que hors-sujets]
          • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

            Posté par . Évalué à 0.

            Je ne t'ai pas moinssé mais ce que tu dis ne correspond pas avec la ligne officieuse du site, donc descente en flamme (essaie de dire du mal de debian tu verras :-) )

            Ce système de vote est nul, cela fait taire ceux qui ont une opinion différente. J'ai déjà vu des réflexions cons comme tout, se faire plusser, et des réflexions intelligentes disparaître en -3.
            • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

              Posté par . Évalué à 0.

              yep, j'avais bien compris le problème :-(
              C'est pour cela que je demandais aux auteurs de s'exprimer plutôt que de moinsser à tout va.
              Je pense qu'on est tous ouvert à une discution et nous pouvons donc parler sans «combat à coup de "moins"».
              il y a en ce moment un journal sur ce sujet justement ( http://linuxfr.org/~Suppositoire/7421.html(...) ).
              • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

                Posté par . Évalué à 0.

                Le probléme existe mais de là à le voir partout.
                Je ne t'ai pas moinsé parce que c'est déja fait mais j'aurais pu le faire pour ces raison:
                -tu es peremptoire
                -tu n'apportes aucun argument (ce qui est peut être un pléonasme avec péremptoire)
                -ce que tu dis est faux: hp a beaucoup soutenu la debian et a même engagé perens pendant un moment. Il n'y a pas beaucoup de distro qui ont un soutien de cette taille (il y a suse avec ibm, quoi).
                Bre, peremptoire, pas argumenté et faux = -1

                Donc je crois que la forme y était pour beaucoup, tu aurais un peu développé ton idée, ca serait surement mieux passé parce qu'il y a une part de vérité derriére et je vois ce que tu voulais dire: il y a certains types de relations commerciales ou ce genre d'a priori à court. Mais
                Le seul problème avec les distributions non-commerciales, c'est que les entreprises refusent de discuter avec elle.
                est faux et n'apporte rien au débat sans le contexte et du coup, son coté péremptoire péte aux yeux.
                • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Bruce est parti de chez HP ou on l'a remercié ?...[1]
                  Le véritable problème n'est pas le manque d'entité commerciale autour de debian
                  mais le manque d'entité juridique et véritablement responsable.
                  Pourquoi est-ce qu'Oracle ne propose pas de support pour Debian ?
                  Pourquoi est-ce qu'Alias (éditeur de Maya) n'en propose pas non plus ?
                  Oui, je sais: c'est des logiciels propriétaires et tout ça...
                  Mais il deumeure que personne n'ira supporter la migration d'une base Oracle à une base PostgreSQL[2],
                  et certainement pas le pauvre employé, même féru de logiciels libres:
                  il faut quand même une certaine assise, sinon du soutien.

                  [1]: http://linuxfr.org/2002/09/09/9554.html(...)
                  [2]: et je ne veux pas de troll PostgreSQL/MySQL: dans ce domaine,
                  MySQL est encore loin d'être, pour l'instant, une alternative crédible à Oracle.
                  --
                  Raphaël SurcouF
                  • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Il est parti en bon terme de hp pour justement fonder une boite qui sert d'intermédiaire entre les grosses boites et le monde "open source".
                    Quant au ian de debian, il travaille sur progeny qui continue à exister justement avec des sociétés uniquement même s'ils ont arrété le coté grand public de leur société. Et c'est basé sur debian. Donc ce n'est pas parce qu'on a pas l'expérience directe de quelque chose que ça n'existe pas.
                    Les sociétés qui veulent vraiment travailler avec debian arrivent à trouver un interlocuteur.
                    • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

                      Posté par . Évalué à 1.

                      progeny a été adaptée pour fedora me semble-t-il. Par ses créateurs.
                      L'avantage du commerce c'est qu'il n'est pas spécialement fermé.

                      Perso de Debian c'est encore knoppix que je préfère et de knoppix c'est les versions dédiées à une utilisation style
                      morphix game , edu, flonix.

                      Tout ce qui peut contribuer à rapprocher les pieds du sol est bienvenue.

                      Donc UserLinux...
                      Par contre le biais Debian me semble un faux pli - je veux dire le penser sans le dire et voir comment ça tourne suffisait amplement.
                      Là tout le monde sait qu'il va essayer de vendre ce qu'on ne peut pas acheter, puisque c'est indépendant et inoxydable.
                      Paradoxal.

                      Une fausse bonne idée amha.
                      • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Là tout le monde sait qu'il va essayer de vendre ce qu'on ne peut pas acheter, puisque c'est indépendant et inoxydable.
                        Une fausse bonne idée amha.


                        Non, justement. A mon avis, ce qu'il veut vendre, ce n'est pas la distribution.
                        C'est le service de packaging supplémentaire, et le support. C'est justement ce qui manque pour l'utilisation de Debian dans certaines entreprises.
                        Je discutais la semaine dernière avec un ingénieur IBM (spécialiste architecture x86 + Linux, entre autres), qui répétait (oui, je le savais déjà, hein) que Debian ne percera pas parce qu'il n'y a pas de point central de support.

                        Si tu as besoin d'Oracle (pour une raison X ou Y, même si c'est débile), tu le mets (par exemple) sur une RedHat Advanced Server. Si tu as un problème, tu appelles Oracle. Eux analysent le truc, et si nécessaire appellent RedHat. Comment ils font, si c'est une Debian ?
                • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

                  Posté par . Évalué à 5.

                  1. si tu veux... mais je crois pas que l'on se connaisse, donc je vois pas en quoi tu me juges ainsi...
                  J'accepte la contradiction, la preuve, j'ai demandé aux personnes «moinsseurs» de venir en débattre. Pour comprendre les raisons.
                  2. As-tu donné plus d'arguments pour dire, je cite «tu es péremptoire». non ...
                  3. La preuve que tu as lu à coté.
                  Un soutien n'est pas un contact direct !

                  Quand on demande la RedHat, qui on contacte directement : Redhat Inc.
                  Quand souhaite de la SuSe, on demande SuSe A.G.
                  Quand souhaite de la Mandrake, on demande à Mandrake Soft S.A
                  et ainsi de suite...
                  Et quand on demande la Debian ... et bien ... on a une communauté.
                  Donc, quand un directeur de DSI arrive et qu'on lui dit "c'est pas une entreprise derrière, c'est une communauté... enfin! comme une asso en gros !"
                  Tu crois qu'il fait quelle tête ?
                  As-t'on avis, pourquoi RedHat possède une aussi grosse part de marché dans le domaine du linux professionnel ?
                  C'est toujours le même discours (et combien de fois j'ai pu l'entendre) de la part des DSI : "pas d'entités sur lequelles on puisse porter plaintes, on prend pas".
                  C'est aussi le pourquoi des sélections des offres commerciales Microsoft & Co, les directeurs ne prennent pas de risque, si ca merde, on s'en prend aux fournisseurs.
                  Les seules fois ou j'ai pu constater de la Debian ou du BSD, ce n'était par les administrateurs eux-même; et les reponsables DSI n'étaient pas forcément au courant au départ («tant que ca marche et que ca nous coutent pas trop» à ce qu'ils disent)

                  > Le seul problème avec les distributions non-commerciales, c'est que les entreprises refusent de discuter avec elle
                  > est faux et n'apporte rien au débat sans le contexte et du coup, son coté péremptoire péte aux yeux.

                  Tu dois pas avoir beaucoup d'expérience dans le milieu (même si je suis pas un vieux dans ce dernier non plus) pour dire cela; voir juste au dessus pour la raison.
                  J'espère franchement me tromper (après tout on se connait pas), car tu n'as pas plus d'argumentations (contre-argumentations ?) même derrière ce discours du même acabit que celui de l'«Architecte» :-P
                  • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

                    Posté par . Évalué à 1.

                    1. si tu veux... mais je crois pas que l'on se connaisse, donc je vois pas en quoi tu me juges ainsi...
                    Je ne te juge pas du tout et je n'ai pas fait parti des gens qui t'ont moinssé. Par ailleurs, je sais pour avoir d'autres commentaires de toi que tu n'es pas quelqu'un à dire des conneries, ou alors juste pour rire. Je répondais à ta question qui demandait pourquoi on te moinssait et je te donnais un élément de réponse. La forme du commentaire à mon avis, pas une cabale anti commentaire d'un certain type. Désolé de t'avoir véxé, je n'avais pas compris que ta demande était réthorique.
                    [d'ailleurs, la caballe n'existe pas. Lors de la réception de mon dernier chéque de la caballe avec les noms à moinsser, dont le tien d'ailleurs, il était bien spécifié que la caballe n'existait pas.]

                    Pour la suite, je ne conteste aucun des points que tu souléves, et si tu les avais amené dés le premier post, ton commentaire aurait surement récolté des + puisque c'est interressant, dans le sujet et vrai. Mais les points que tu cites sont un aspect précis de la réalité des entreprises. Il y en a d'autre. Une entreprise de la taille de hp, a des relations avec mandrake, a des relations avec red hat, etc etc mais a aussi des relations avec debian.
                    • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Une entreprise de la taille de hp, a des relations avec mandrake, a des relations avec red hat, etc etc mais a aussi des relations avec debian.

                      Une entreprise comme hp tire un bénéfice direct de sa relation avec Debian, c'est différent et ça explique leur engagement.

                      Essaye d'imaginer une grande assurance qui voudrait migrer son parc demachine unix vers linux:
                      -bon, le pole informatique nous annonce qu'il a fait son choix sur une distribution linux pour notre projet de migration.
                      -Oui, M. Le Directeur, nous avons choisit la Debian.
                      -Ok, où sont vos interlocuteurs?
                      -Euh, nous avons un certain Branden Robinson sur irc et meme Raphael Hertzog joignable par mail et qui parle français :-)
                      -..........Qu'est-ce que vous me racontez-là? Je viens de recevoir une offre commerciale de SCO qui brade ses prix lorsqu'ils ont appris la nouvelle et microsoft m'appelle tous les jours (d'ailleurs, je dois filer faire un golf avec Balmer à Hawai tout à l'heure...). Qu'elle es la proposition de debian.
                      -Ben...ils proposent de sortir leur nouvelle version entre noel 2003 et les grandes vacances 2004...s'ils ne se font pas pirater entre temps...

                      Bon, j'arrete mon délire mais c'est clair qu'il faut une entité commerciale pour communiquer avec une entreprise.
          • [^] # mettre un titre à son commentaire qui incite à cliquer pour le lire

            Posté par . Évalué à 1.

            perso je ne moinsse jamais et plusse rarement.

            Soit je me trompe, c'est assez fréquent, soit ce site contient suffisament de sectaires pour remplir une cathédrale.
            Donner autant de pouvoir au "moinsseur" c'est déséquilibrer le débat en défaveur de la différence originale nécessairement génante pour les porteurs d'idées reçues, que nous sommes tous ;

            l'idée originale et dérangeante vient nécessairement seule à son départ. Les moinsseurs l'exterminent.
            Plus elle est nécessaire plus ils seront nombreux à le faire.

            Il ya une solution : mettre un titre à son commentaire qui incite à cliquer pour le lire

            C'est hors sujet ? Pas du tout certain de ça.
            L'idée qui sous-tend userlinux c'est rapprocher la sainte vierge Debian de la plèbe des User, surtout ceux dotés de brouzouf, pour que la trés sainte distribution puissent faire manger ses petits, et prodiguer sa sainteté aux pécheurs entreprises commerciales. Ce n'est pas logique : entre debian et le pognon il y a les choix philosophiques de Debian.
            Comme entre certains artistes et le public il y a des choix esthétiques. Ces artistes vivent de la complaisance de leurs amis et famille.
            Bon.
            Chercher à réconcilier deux points de vue dont l'un s'est édifié en réaction à l'autre me parait un peu ...illusoire.

            Ben ça n'est pas possible à percevoir quand on Adoore la trés sainte et pure Debian.
            Qu'on peut etre trés bonne poule et ne pas savoir faire d'omelette - que c'est mème obligatoirement le cas.
            Qu'on ne peut pas avoir d'idée complexes basées sur une expérience longue et variée , les exprimer à l'emporte -pièces pour faire court , et etre compris par une tête accoutumée à d'autres gymnastiques...dans les meilleur des cas.
      • [^] # RTFA

        Posté par . Évalué à 2.

        "Red Hat has already proposed an answer to this problem, but I think it's the wrong answer. Their Fedora project is obviously intended to look like Debian. But unlike Debian, Fedora is an extremely unequal partnership. "Fedora" is where the community developers are supposed to build Red Hat's product, while the certifications and vendor endorsements are held back for the high-priced "Red Hat Enterprise Linux" brand. This is especially obvious in recent certification announcements: the Common Criteria certification will go to "Red Hat Enterprise Linux", not "Fedora". And of course the entire steering board of the Fedora project are Red Hat employees. Red Hat recently announced a second draft of the leadership structure for Fedora, in which they have eliminated voting, expressing the need to keep control in the hands of Red Hat's management."
  • # Re: Bruce Perens propose UserLinux

    Posté par . Évalué à 4.

    Le fait de créer un seul et unique (anneau :)) centre d'impulsion CLAIR, FACILE, sans détour, evolutif et surtout avec la participation des entreprises ne peut etre qu'une excellente idée pleine d'avenir !

    Il faudrait que cele devienne une sorte de "portail entreprise linux" avec la création progressive d'une communauté "d'utilisateur-entreprise" qui influencerait l'ensemble de la chaine economique de l'informatique (logiciel, composants, support, metiers...)

    Je pense qu'une base Debian est justement tres importante car celle-ci est "saine" à la base.
    Il ne faut pas que ce soit une société (mandrake par ex) - meme animée par les meilleurs sentiments - qui initie ce projet. Cela pourrait de tte facon tendre vers des déviances...

    Pleins d'espoirs dans cette news... :-)
    • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      Mouai, il reve bien le pere Perens. C'est genial de baser ca sur du debian, sauf que les gros marches sont ajourd'hui negocie par des partnaires commerciaux type Suse, RedHat ou Mandrake et donc ca certification ne vaut rien.

      Plutot que de l'appeler hypocritement UserLinux, il ferait mieux de l'appeler par ce qu'elle est, debian.
  • # Re: Bruce Perens propose UserLinux

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Je rève que les grosses boites fassent confiance à un truc basé sur Debian... Pour ne plus avoir à installer de Redhat _uniquement_ parceque les procédures d'installe d'Oracle ou Websphere sont faites pour cette distrib.
    • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

      Posté par . Évalué à 1.

      Moi je rêve qu'Oracle comprenne qu'il y a d'autre distrib que Redhat et fournissent _enfin_ une install propre quelque soit la distrib en dessous
      • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Vos rêves me semble assez étrange : Oracle n'est pas un logiciel libre, pourquoi désirez-vous à ce point en faire usage.

        En d'autres termes, vous vous plaignez de problèmes qui n'existent que parce qu'Oracle est un logiciel propriétaire.

        Et oui, le logiciel libre, c'est interessant. C'est un scoop ?
        • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

          Posté par . Évalué à 2.

          Le problème, c'est que les entreprises qui ont choisi Oracle depuis des années se trouvent obligées, si elles veulent passer à Linux (en abandonnant Unix, AIX, Solaris, etc.), d'utiliser une distribution Red Hat qui est payante (et pas vraiment pour des nèfles) en version Advanced Server.
          Qu'Oracle soipalibraisapu est un autre problème. Je pense que si je paie une licence super cher et que le programme fourni avec fonctionne bien, j'ai pas envie de refaire tout mon système informatique pour ces broutilles. Ou alors c'est que ça me revient plus cher d'acheter le matériel et une Red Hat AS que de refaire mon système avec PostgreSQL, MySQL, MS SQL Serv.... euh... enfin bref, avec un autre SGBD robuste et professionnel qu'Oracle.

          Donc, si Oracle pouvait faire des .deb en plus des .rpm ... ce serait bien­™
        • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

          Posté par . Évalué à 4.

          Vos rêves me semble assez étrange : Oracle n'est pas un logiciel libre, pourquoi désirez-vous à ce point en faire usage.

          La GPL ne dit pas n'utilisez aucun logiciel propriétaire ou vous brulerez en enfer non plus.
          Toi meme, tu utilises forcément quotidiennement du logiciel propriétaire.
          On parle ici du monde de l'entreprise où l'on voudrait voir s'implanter plus de logiciels libres et pour celà, il faut utiliser une stratégie réaliste.
          Si une entreprise te contacte pour faire migrer ses 20 serveurs windowss avec oracle sous linux, tu vas leur dire qu'il faut migrer directement vers postgresql?

          Le fait de prendre en compte la réalité du monde informatique actuel n'est pas incompatible avec un grand attachement à la GPL.
          Une ligne directrice ferme et claire comme celle de RMS est capitale au sein de la communauté mais il faut proposer un discours plus souple et réaliste dés qu'on s'adresse à des gens se trouvant dans une autre dynamique si on veut séduire et non effrayer.
        • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ok... On va dire qu'on rêve aussi que les clients n'exigent plus que tout marche avec Oracle même si l'utilisation de ce SGBD n'est pas forcement justifié techniquement. Et c'est exactement la même chose pour Websphere qui est plus une contrainte qu'un choix pour la plupart des développeurs.

          Tant qu'on nous impose d'utiliser ça, on aimerait pouvoir le faire avec la distrib de notre choix.
          • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            J'ai eu à migrer une application critique d'OS et de SGBD. Nous avons été très heureux de ne pas avoir à changer les deux à la fois mais à deux ans d'écart. Elle fonctionne actuellement sur HP-UX / Oracle et le choix de l'époque était bon. Maintenant mes préférences vont à Linux / PostgreSQL et très rares sont les applications qui nécessitent encore l'emploi d'Oracle.

            D'ailleurs, dans quelques années, les logiciels propriétaires seront cantonnés à des marchés de niches.
        • [^] # Re: Bruce Perens propose UserLinux

          Posté par . Évalué à 1.

          Vos rêves me semble assez étrange : Oracle n'est pas un logiciel libre, pourquoi désirez-vous à ce point en faire usage.

          Je suis consultant en Freelance (indépendant) et je suis DBA Oracle, je l'installe sur Sun, AIX ou HP mais rarement sur d'autres

          Note: je refuse de faire le DBA si l'OS n'est pas de type Unix, et mon Unix-like préféré est justement Linux
  • # Presqu'une bonne idée

    Posté par . Évalué à 2.

    Il y a déjà Redhat, Mandrake qui répondent à ces conditions.

    Puis il y a des sociétés orientés OpenSource comme idealx qui implémente des solutions OpenSource pas forcément lié à une distrib en particulier.

    Je ne suis pas sûr que la maintenance faite par des sociétés plus petites n'offrant pas le développement, marque et autre soit plus cher que celle ne gérant que les PC windows. Sur quoi on se base pour affirmer cela ?

    De plus, c'est un peu corporatiste: seules certaines sociétés peuvent adhérer A quelle condition ? Qui choisit ? Faudra payer, passer un examen ?

    Finalement, je n'aime pas du tout cette idée. Pas assez démocratique, ni assez ouvert.

    En plus, s'appeler UserLinux, à croire que Linux ce n'est qu'une seule distrib, et la liberté du choix alors ???

    J'ai l'impression que l'on "récupère" la debian sous une forme commerciale. J'aurais préfèré qq chose comme : "Appel aux développeurs/sociétés OpenSource, rejoignez-nous pour répondre aux besoins des entreprises, on a pleins de points à discuter".
    • [^] # Re: Presqu'une bonne idée

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      (et en plus, y a même pas GNU dans le nom)

      Je ne voudrais pas choquer, mais j'ai l'impression qu'il s'agit en effet d'une sorte de récupération à trois sous de Debian pour donner un emploi à l'auteur de l'affaire.

      C'est pas spécifiquement honteux, mais c'est pas spécifiquement interessant.

      Ce n'est pas spécifiquement original. Je ne donnerais pas de nom, mais ça me fait penser à quelqu'un.
  • # C'est bizarre que je sois le premier mais bon....

    Posté par (page perso) . Évalué à -5.

    DEBIAN RULEZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ ;)

    ====>[ ]
    • [^] # Re: C'est bizarre que je sois le premier mais bon....

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai lu dernièrement qu'il fallait noter la qualité du commentaire et non l'avis exprimé... Donc tu auras un [-].


      De plus avec les problèmes qu'a eu Debian dernièrement je doute que ce soit le bon moment pour venter ses mérites...

      (même si je suis un Debianeux et fier de l'être !)
      • [^] # Re: C'est bizarre que je sois le premier mais bon....

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        J'en attendais pas moins ;)
      • [^] # Re: C'est bizarre que je sois le premier mais bon....

        Posté par . Évalué à 2.

        De plus avec les problèmes qu'a eu Debian dernièrement je doute que ce soit le bon moment pour venter ses mérites...

        N'importe quoi!
        Tu as déjà vu microsoft faire le dos rond malgré les inombrables failles et bourdes en tout genre qu'ils accumulent?
        Debian a géré ça de façon totalement ouverte et si ça suffit pour toi à remettre en cause les avantages de cette distribution, c'est vraiment dommage.
        De toute façon, linux devra toujours essuyer les platres (lecteurs LG merdiques) et subir les attaques de ses détracteurs (SCO, microsoft,...).
        Essayons donc de ne pas nous enfoncer nous meme surtout lorsqu'il n'y a pas lieux de le faire.
  • # Jeremy Hogan (RedHat) parle de UserLinux

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Lors d'une interview sur LinuxQuestions, Jeremy Hogan (RedHat) donne son avis sur UserLinux :

    LQ) What are your thoughts on UserLinux?

    JH) It's a great boost for Debian efforts (meaning the part of the announcement regarding funding). I'm not sure what some of the statements about "proprietary open source" were about, but you say what makes the trades, I guess. I'm still not sure if it's an effort to get funding being Debian-based distros, or a reaction to things Red Hat is doing, or what.

    We'll see. Maybe they'll join UnitedLinux and really stick it to us. :-D

    LQ) Do you think it poses a legitimate threat to RHEL?

    JH) Not really. Not yet, anyway. I tend to look outside the community for the enemy and we've got bigger, imminent threats right now. So do they, for that matter and everyone else too busy kicking our shins to notice.

    LQ) What is your response to Bruce Perens' comment that Linux distribution does not work well as a profit center?

    JH) I think he means that it's tough to differentiate in that space. Past models showed that selling the instance of the bits was the only way to get paid. You can't do that with the GPL, so you work to become the low cost, efficiency experts.

    We're certainly hearing from folks wanting boxed sets with books and CDs, and our retail line is profitable (despite support entitlements coming off out of boxed product pricing) but it scales it self out fast, unless it's all you do or just one of many.

    For us, we know that the service, support, and the solution stack is where it's heading on the revenue side. People want solutions.


    L'interview complète :
    http://www.linuxquestions.org/questions/showthread.php?threadid=122(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.