Ces brevets qui tuent.

Posté par  . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes :
0
23
déc.
2002
Commercial
Les pays pauvres privés de médicaments génériques: victoire des brevets sur le bon sens. Les Etats-Unis sortent "vainqueurs" d'un écoeurant combat économique tandis que l'Inde et le Brésil, qui ésperaient bien pouvoir bénéficier d'exemptions sur le droit des brevets et trouver un marché pour leur production de génériques en Afrique restent sur leur faim. Et le VIH lui, continue de ravager le continent noir. Les pays pauvres privés de médicaments génériques: les 144 membres de l'OMC ne sont pas parvenus à se mettre d'accord pour permettre l'importation des copies de médicaments (les "génériques"). Pendant ce temps, en Afrique, le VIH ravage une population dont le droit à la santé passe après celui des brevets.

Les pays à revenu intermédiaire, notamment le Brésil et l'Inde, gros producteurs de génériques, esperaient de leur coté des exemptions sur le droit des brevets qui leur ouvriraient alors des débouchés commerciaux considérables. Espoir déçu.

Quant aux Etats-Unis, soucieux de préserver leur industrie pharmaceutique de la concurrence des génériques, ils ont fait valoir que la formulation du texte présentait des risques d'extension du dispositif à des maladies non transmissibles comme le diabète et l'asthme. Selon la version officielle, cette extension fragiliserait la protection des brevets et donc affaiblirait la recherche et le développement de médicaments par l'industrie pharmaceutique.

Aller plus loin

  • # Re: Ces brevets qui tuent.

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

    Vive les USA, non mais, c'est vraiment honteux, et après on vient dire que les USA sont vraiment super.

    encore une bétise humaine, mais quand est-ce que l'on mettra des têtes ayant de la matière grise, au lieu de "trouffions".

    Désolé pour mon vocabulaire, mais c'est honteux.
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  . Évalué à 10.

      Le plus inquiettant, c'est de se dire que si il arrivent a gagnier pour des choses on ne peut plus grave comme l'acces aux medicaments, on a de quoi s'inquiéter au sujet de beaucoup de chose moin grave ( OGM, brevetage du vivant, etc etc ... ).
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  . Évalué à -3.

      Les américains ou plus ceux qui les représentent sont des bouffons.
      Ils ne pensent qu'à l'argent. D'ailleurs, s'il n'y avait que l'amérique sur terre, ils seraient en train de se faire la guerre.
      D'ailleurs, si le continent américian pouvait couler ça nous gacherait moins la vue.
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  . Évalué à 5.

      Les européens ne sont pas forcément meilleurs.
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  . Évalué à 8.

      Dites, j'ai peut etre compris de travers, mais apparament: "rien n'empêche les Etats- membres de prendre des mesures pour protéger la santé publique, en particulier contre le VIH/sida, la tuberculose, le paludisme et d'autres pandémies". C'est sur la liste de ces "autres pandémies" que les négociateurs n'ont pu se mettre d'accord.
      Donc, si je comprends bien (et c'est d'ailleurs redit dans le reste de l'article), le principe n'est pas remis en cause, mais ils n'arrivent pas à se mettre d'accord sur les modalités d'application.
      Ce qui est critiqué dans l'article du Monde c'est semble-t-il le fait que les américains essaient de noyer le poisson dans de la paperasse, de peur de voir les brevets sur des "maladies hautement rentables" (berk), leur échapper. Bref, sur le fond, il ne remettent pas en cause l'accès au génériques pour les plus grands fléaux de la planète, et c'est déjà ça !
  • # Re: Ces brevets qui tuent.

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    En plus, le diabete n'est peut être pas transmissible, mais il est également mortel sans traitement, et les ricains qui ont pas mal de problemes avec en ce moment devraient le savoir.

    Putain de fric
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  . Évalué à 8.

      mais il est également mortel sans traitement

      Malheureusement, les "défenseurs du monde libre" les champions de la "lutte du bien contre le mal" n'en ont pas grand chose à faire de la vie humaine... Tout ce qui compte pour leur gouvernement, ce sont leurs intérets économiques (industrie pharmaceutique, agricole ou prétrolière suivant les domaines), et parfois certains considérations de politique intérieur, et c'est tout. Qu'un africain meurt du sida, du diabète, de malnutrition ou dans un bombardement, ce n'est pas ça qui va les empêcher de dormir la nuit...

      Et les pays européens se contentent de regarder sans rien dire, en s'alignant en général sur la politique du "plus fort", ce soi-disant "champion du bien". Comme le disait Einstein, "le monde est dangereux à vivre, non à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Et quand notre gouvernement, tout comme celui des USA, se replie dans l'ultra-sécuritaire et l'utlra-répressif plutôt que de chercher à résoudre les vrais problèmes de ce monde, personne ne dit rien.

      Mais bon, quand on dit que le système actuel a comme un petit problème, que le monde va vraiment mal, et que le libéralisme à l'américaine nous conduit droit vers le mur, on se fait traiter d'idéaliste, alors...

      Sur ce, bonne fêtes de fin d'année, en espérant que l'année 2003 ne soit pas encore pire que l'année 2002.
  • # Re: Ces brevets qui tuent.

    Posté par  . Évalué à -1.

    Il laissent crever des gents à cause du pognon, franchement la ils touchent le fond, c'étais quoi déjà, "le rêve américain" ?
    quel bande de tarré, j'espère qu'il vont le payer un jours
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      J'ai lu ce week end que les états unis voulaient donner gratuitement du maïs à certains pays d'Afrique. Seulement ce maïs est transgénique et stérilise toutes les plantations avoisinantes, ce qui rendrait ces pays d'Afrique dépendants du maïs américains (obligation de racheter des semances chaque année). Plusieurs pays ont refusés cette <<aide>> des Etats-Unis. Un porte parole américain a déclaré que les dirigeants de ces pays devraient être jugés pour "Crimes contre l'humanité" car ils refusaient cette aide. Personnellement, c'est plutôt les états-unis que j'aimerais voir jugés pour crimes contre l'humanité ...
      • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        tu as une source pour cette information? j'aimerai bien en savoir plus...

        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

      • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

        Posté par  . Évalué à 3.

        C'est un peu du même niveau de la PAC européenne.

        Pour se débarrasser des stocks, on les brade sur les marchés africains.

        Cela fait drôle d'entendre un africain dire qu'ils n'ont pas les moyens de produire à si bas coût ! D'habitude, ce sont les pays riches qui se plaignent des couts bas de production des pays pauvres.

        Résultat, toute tentative d'agriculture africains est reduité a néant et empèche de laisser les richesses dans le pays.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          Rien à voir.

          Le coup de la PAC c'est pe négatif mais c'est une toute autre histoire.

          On produit trop, ce n'est pas une volonté c'est un fait. Maintenant la question est de savoir si il vaut mieux bruler ces stocks ou les brader là ou c'est utile.

          C'est tout de meme une démarche différente, et dans les buts et dans les effets.
          • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

            Posté par  . Évalué à 5.

            Domage que l'on arrivent pas à produire trop de médicament.
            • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

              Posté par  . Évalué à 3.

              Domage que l'on arrivent pas à produire trop de médicament.

              Ben si, on pourrait justement. Les médicaments ne coûtent pas si cher que ça à produire. Mais à cause des brevets, on a pas le droit de les produire sans payer 10 fois (voir 100 fois) leurs coûts aux grands groupes pharmaceutiques américains. Et pendant ce temps là, des gens souffrent et meurt. Mais tout le monde s'en fout.
          • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

            Posté par  . Évalué à 8.

            Mmmh en Europe on a plutôt tendance à détruire les stocks je crois. Mais c'est très différent des US: nous on subventionne nos agriculteurs directement. Ce que les US ont du mal à tolérer d'ailleurs. Eux ils subventionnent pas (enfin ils essaient de faire croire): le surplus est racheté par l'état afin de servir pour l'humanitaire... Et effectivement comme c'est du maïs transgénique, si tu le files aux Africains tu peux les considérer comme TOUS morts:
            1°) leur maïs ne produit pas de graines qui peuvent être cultivées donc t'es obligé de racheter des graines à Monsanto et ses copains
            2°)Comme dit plus haut, tu cours le risque de voir les variétés de maïs locales se faire contaminer par le maïs US.
            Bref c'est la merde absolue: soit tu crèves de faim, soit tu bouffes cette année mais tu peux être sur que les deux générations suivantes n'auront jamais de quoi subvenir elles-même à leurs besoins...
          • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

            Posté par  . Évalué à 2.

            Ah si ! produire autant, c'est une volonté politique. Quand la PAC a été mise en place, c'était pour que l'Europe soit auto-suffisante au point de vue alimentaire. Il fallait donc produire beaucoup (et donc à pas cher). Du coup, ça s'est ressenti au niveau du porte-monnaie du citoyen et maintenant, on nous ressort qu'on ne peut pas abandonner la PAC sans un surcoût au niveau des produits agricoles (surcoût qui se retrouve de toute façon dans nos impôts).

            Bref, la PAC était certainement une très bonne idée dans les années 70 mais maintenant, cette idée est complètement pervertie et empêche les pays "pauvres" d'être compétitifs au niveau agricole.
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  . Évalué à 7.

      c'est tres simple : on t'embauche 250 000 euros par an + primes et stock-options . Ton boulot c'est d'augmenter les ventes et les profits de l'entreprise. Tu vend pas des armes , tu vend de la nouriture et/ou des medicaments . Tu peux empecher ( a court terme du moins ) la famine , la malnutrition et la mort.

      Tu sauve des vies et en 10 ans tu peux gagner suffisament pour rester le reste de ta vie sans travailler , tes enfants iront dans les meilleurs universitees , etc etc

      Tu refuse ?
      • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

        Posté par  . Évalué à 7.

        Tu peux empecher ( a court terme du moins ) la famine , la malnutrition et la mort.
        > Très court terme tu fais de tout un continent un continent d'esclaves dépedant de tes livraisons, ensuite vu que la situation sera insupportable ils émigrerons vers les USA ou ils pourront se faire exploiter dans un mac-do...
        Pour ma part je réfléchis 5 mn et je refuse les 250 000 Euros par ans. ça troublerait quand même un peu mon sommeil.
      • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

        Posté par  . Évalué à 5.

        Y'a un proverbe chinois qui dit: "Donne un poisson à un homme qui a faim, et il n'aura plus faim de la journée. Apprends-lui à pêcher, et il n'aura plus jamais faim."

        Sauf qu'au lieu de donner aux pays "pauvres" les moyens de se sortir de leur m*** on les accable sous leur dette, et on leur envoie de temps en temps un peu d'aide alimentaire pour se donner bonne conscience, et pour qu'ils puissent continuer à rembourser leur dette. Super.
  • # Dans la série haïssez-moi....

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -9.

    CONCLUSION : Je pense que Ben Laden & co ont bien raison de vouloir faire péter la gueule de tous ces connards de riches ! (moi le premier)

    PS: cette remarque honteuse, à prendre au wouatte millième degré n'engage que moi
    • [^] # Re: Dans la série haïssez-moi....

      Posté par  . Évalué à 2.

      surtout qu'avec ce brave ousama et ses copains talibans c'est, c'etait et ce sera : aucun medicament pour les femmes , tres peu pour les hommes ( sauf les chefs evidement ..)

      Sur ce sujet les amerlo pourris et radins sont des bienfaiteurs de l'humanité a cote !
    • [^] # Re: Dans la série haïssez-moi....

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      C'est plus compliqué que ça. Le gouvernement américain de part ses décisions génère un mouvement anti-américain dans le monde. Ben Laden & co utilisent et détournent ce sentiment à leur avantage mais n'ont absolument pas comme but de "punir" les riches ni rien, ils veulent juste ... devenir les maitres du monde :-p (je suppose ??). Bref, les USA doivent s'attendre à en prendre encore plein la gueule les prochaines années, ça fait partie des conséquences de leur politique internationale .. Par contre de tels fait ne sont pas justifiables étant donnés qu'ils tuent par la même occasion des gens totalement innocents et qui n'ont rien à voir avec tout ça ...
    • [^] # Re: Dans la série haïssez-moi....

      Posté par  . Évalué à 8.

      Je sais que tu déconnes mais il faut essayer de ne pas généraliser, les dirigeants sont très cons (voir plus) c'est le système capitalo-productiviste qui est merdique et inhumain.
      Il y a des américains potables... => M. Moore (Bowling for columbine) ... Stallmann il est pas ricain?
      Un tour sur http://www.notinourname.net/(...) ne peut pas faire de mal.
  • # Re: Ces brevets qui tuent.

    Posté par  . Évalué à 4.

    Mais laissez les crever ! De toute façon, ils ne sont pas solvable !

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  . Évalué à 3.

      Humour un peu trop noir pour moi, desole...Enfin j'en profite pour glisser mon avis.

      C'est sur que si leur dette (enfin moi j'appelle ca une pseudo-dette) etait purement effacee, ils seraient "un peu plus solvables"...Ils en sont rendus a combien de fois la dette originale, en remboursement?
      Et apres, on veut leur imposer un monopole extremement couteux et quasi-tyrannique???? Hep, faut etre serieux, des fois, c'est meme plus une histoire de brevets, a ce niveau la c'est du foutage de gueule pur et simple vis a vis de tous les pays dits pauvres...on appuie sur le bouton "pognon" jusqu'a ce que ca lache, et quand ca lache ben on passe a une autre partie du monde...ou quand ils acceptent (de leur plein gre, bien sur!), eh bien tout le monde boit du Champagne et mange des petits fours.

      Le coup des brevets n'est qu'un exemple de la mainmise des pays du nord sur ceux du sud...quand je pense que l'economie du nord ne tiendrait justement pas sans le pognon que refourguent les pays endettes (source : une prof de geo au lycee)...le probleme est global.
      • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

        Posté par  . Évalué à 3.

        > C'est sur que si leur dette (enfin moi j'appelle ca une pseudo-dette) etait purement effacee, ils seraient "un peu plus solvables"

        Il me semble que les effacements de dettes surviennent à condition que les états acceptent de modifier leur économie dans la direction logique (c'est à dire logique pour les libéraux : ouverture des marchés aux entreprises américaines - ou européennes, pas de jaloux). C'est ce qui s'était passé je crois en argentine. Ca eu marché. Puis ça eu plus marché du tout.
  • # Re: Ces brevets qui tuent.

    Posté par  . Évalué à -1.

    L'avènement (si on peut appeller ca comme ceci) des USA se fera lors de la privatisation de l'oxygène de la planète. Toute la planète achètera de l'air à ces cons pour pouvoir VIVRE.

    Ce sera marrant de lire une facture concernant un forfait d'air consommé ou bien de le payer en même temps que sa taxe d'habitation.

    Ensuite je pense qu'ils inventeront une sorte de privatisation des naissances. Il faudra payer pour être enceinte. Puis un supplément lors de l'accouchement et un forfait d'air consommé en plus à payer. Par contre il y aura une réduction pour les parents qui accepteront que leur enfant devienne citoyen américain.


    A noter que à cette époque proche, les pays pauvres auront presque disparus par manque de citoyens: n'ayant pas les moyens de subsister il ne seront devenus que cimetierres.
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  . Évalué à 1.

      Ne paye ton pas déjà pour de l'eau? Peut-on vire sans eau...
      <mode>Sachant que dans les pays du tiers monde les frigos sont rares et il ne peuvent pas boire leur ricard bien frais.</mode alcolo>
      Donc payer son air n'est qu'une demi fiction... putain va falloir casquer pour vivre dans un mode dominé par un mercantilisme de merde ...
      • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

        Posté par  . Évalué à 4.

        Ne paye ton pas déjà pour de l'eau? Peut-on vire sans eau...

        On paye pour avoir de l'eau potable qui coule chez soi. Je ne trouve pas cela scandaleux.

        Ce qui le serait, en revanche, serait que l'on ait à payer pour l'air sous prétexte qu'il est purifié par telle ou telle entreprise privée. Ce serait tellement plus simple que de supprimmer la pollution à la source!
        • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

          Posté par  . Évalué à 8.

          D'un certain point de vue, c'est plus ou moins la meme chose: sur la facture d'eau, l'essentiel représente souvent l'épuration de celle-ci....

          Or, s'il faut épurer l'eau, c'est essentiellement à cause de l'Homme, qui sature les sols d'engrais, qui vide ses déchets dans les rivières, etc.....

          Elle est ou la différence ?
          • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

            Posté par  . Évalué à 2.

            Ce que tu dis est pertinent... Cela dit, il est je pense incorrect d'imputer à l'être humain la totalité des causes qui rendent nécessaires la purification de l'eau potable.

            En revanche, l'inquiétante pollution atmosphérique trouve pour responsable unique la civilisation occidentale lors des 60 dernières années (ils en parlaient hier soir chez Bonaldi, en se référant à des analyses de bouts de banquise, véritable archive de la qualité de l'air depuis des lustres).

            Ce qui signifierait que si l'homme a un jour besoin de payer pour un air purifié, ce sera uniquement de la faute de ses congénères.

            N'oublie pas non plus la disponibilité. Il me parait logique de payer pour un système de tuyauterie qui amène de l'eau chez moi à volonté, simplement en tournant un bouton!
          • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

            Posté par  . Évalué à 1.

            Tu payes aussi pour l'assainissment de l'eau, c'est a dire un netoyage de l'eau que tu rejettes.
        • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Mais non !
          Supprimer la pollution ne rapporte pas d'argent, enfin !!! Epuré l'air que l'on pollue rapporte plus... C'est pas dur !
          C'est comme le pétrole et le lobbying du pétrole... Elle sont ou les voitures électriques ??? ca rapportes pas assez !
          • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

            Posté par  . Évalué à 2.

            Ca marche bien la propagande : pour éviter de polluer, on utilise des voitures non polluantes : GPL, élctricité.
            Et ben loupé. Pour l'électricité, si ça a un effet, c'est de délocaliser la pollution hors des centre villes. L'électricité, il faut bien la prendre quelque part. En France, c'est nucléaire majoritairement. Super écolo!
            Aux états unis, Chine, etc., ben c'est l'énergie fossile (surtout le charbon, je crois). Tant qu'à bruler pour produire de l'énergie, autant ne pas passer par la conversion en électricité. Chanque étape supplémentaire enlève du rendement. Et donc augmente la pollution.

            La différence c'est que l'électricité peut être rendue plus propre. Mais les seules sources à utiliser sont solaire, éolien, et peut-être la marée (l'hydroélectrique, ça modifie quand même beaucoup trop l'environnement). Mais à moins d'attendre que les coûts baissent, il faudrait consommer plus intelligemment. Et arrêter d'allumer des putains d'ampoules à noël.
            • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

              Posté par  . Évalué à 1.

              C'est comme le truques des moteurs à hydrogène, pour produir de l'hydrogène il fau 2 à 3 fois plus d'energie électrique que si on utilisais cette energie directement.
              bizard non ?
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  . Évalué à 3.

      <mode>
      Je commence à comprendre pourquoi les ricains ne veulent pas diminuer leurs dégagements de CO2 et tout leurs bordels dans l'air :

      En fait, on ne paye pas pour l'eau mais pour de l'eau potable. Si on pouvait aller se servir par seaux entiers de l'eau dans la mer ou dans les rivières, le marché de l'eau ne serait pas aussi lucratif.

      Pareil pour l'air. Aujourd'hui que l'air est parfaitement respirable, il n'y a qu'à se servir. Mais le jour où il faudra se faire livrer des m3 d'air non vicié recyclé par des sociétés privées, à elles les belles pépettes.
      </mode parano>
      • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

        Posté par  . Évalué à 5.

        Hum, dans les pays developpés c'est avent tous le service que tu recherche quand tu achete de l'eau, on achete de l'eau mineral parce qu'elle a meillieur gout que l'eau du robiné, on paie pour avoir de l'eau dans toute la maison d'un simple geste. Temps bien méme l'esu potable coulerait sous les ponts le commerce de l'eau courrant n'en souffrirait pas.

        Ce qui est plus grave c'est que les pays developpé exporte maintenant leur polution vers des pays pauvres pour se garentire une evironement pas trop polluer, alors que ces pays sont prés a sacrifier leurs futur pour un peut d'argent ( je parle de l'exportation des dechets telle que les metaux lourd, les dechet electroniques, les residuts chimiques, etc etc ).

        P.S. 70% de l'oxygene que l'on respire provient de l'ocean, si demain la chine et l'inde jétent leurs/nos poubelles dans l'ocean ce n'est pas le rechauffemant climatique ou le manque d'eau qui nous tura. Les problémes ecologiques sont des problémes d'envergure mondiales, on ne peut pas ce limiter a dire intel et intel sont les mechants, mais on peut s'outre du refue de faire quoi que ce soit de la part de certein.
        • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

          Posté par  . Évalué à 0.

          on ne peut pas ce limiter a dire intel et intel sont les mechants, mais on peut s'outre du refue de faire quoi que ce soit de la part de certein.

          Qu'est ce que Intel a a voir avec ca ?

          ah, tu voulais dire untel, je me disais aussi... :+)

          bon ok, je -->[]
      • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

        Posté par  . Évalué à 5.

        En ce qui concerne l'eau, je ne suis pas d'accord avec tout ce qui a été dis jusqu'ici.

        L'eau des rivières n'a jamais été potables, c'est pour ça que, très tôt, l'homme à découvert comment faire fermenter des céréales ou des fruits pour produire de l'alcool. Depuis la nuit des temps et jusqu'il y a 100 ans à peu près, on ne buvait que de la bière ou du vin pour se "dessoiffer".

        Cela s'est arrêté vers la fin du XIXème siècle lorsque l'Eglise, voulant lutter contre l'alcoolisme, invita ses fidèles à boire de l'eau. On assista alors à quelques grandes épidémies de dyssenteries car les gens prenaient l'eau là où ils la trouvaient : les sources (là, ça va) et les rivières (et là, ça ne va plus).

        Sources : livres d'histoire
        • [^] # L'alcool tue lentement. On s'en fout, on a le temps

          Posté par  . Évalué à 2.

          Merci pour la leçon d'histoire. J'aurais pu dire le *rappel* d'histoire, mais j'ai toujours séché les cours d'histoire, alors les cours sur l'eau ! ;)

          Il me semblait bien que ça me venait beaucoup plus naturellement de boire du vin que de l'eau.
  • # Et l'Europe

    Posté par  . Évalué à 3.

    On critique beaucoup les US ici mais l'Europe ne fait pas mieux. Il faut noter que c'est l'OMC un organisme Mondial et non Américain uniquement !

    Je crois que l'on va continuer ici encore longtemps a faire l'autruche en critiquant les USA.
    Vivement un téléthon avec plusieurs millions d'Euro pour avoir bonne conscience...
    • [^] # Re: Et l'Europe

      Posté par  . Évalué à 3.

      Il faut noter que c'est l'OMC un organisme Mondial et non Américain uniquement !

      Tout à fait, mais dans le cas présent c'est le véto des Etats-Unis qui fait grand bruit.
    • [^] # Re: Et l'Europe

      Posté par  . Évalué à 4.

      Et l'Europe ?

      L'Europe n'est sans doute pas parfaite. Et ?
      C'est censé excuser quoi que ce soit ?

      C'est faire « l'autruche » que de critiquer leurs choix quand, constamment, les USA bloquent tout les « organisme Mondia[ux] et non Américain uniquement », dès leur que cela ne rentre pas dans les plans ? Par exemple, que penser du silimaire véto mis par les USA aux résolutions contre les pays pollueurs lorsqu'eux-même sont ... pollueurs...
      • [^] # Re: Et l'Europe

        Posté par  . Évalué à 3.

        Je suis pro-Europe.

        Je parle pas de ce point précis. Mais si les brevets l'OMC, etc, etc... sont favorables aux US c'est qu'on (l'Europe) y trouvait un bénéfice. L'EUCD est la suite logique d'accords internationnaux signés il y a plusieurs années.

        Si les choix des américains ne sont pas suivis, les USA doivent faire cavalier seul. Si une majorité suit les USA c'est qu'elle y trouve un avantage (fondé ou non).

        Bref la situation actuelle n'est pas le seul fait des USA mais des USA, l'Europe, le Japon, etc...
        • [^] # Re: Et l'Europe

          Posté par  . Évalué à 1.

          Au fait les sousous du théléthon ils vont à la recherche privée ou publique? Pasque si c'est pour le privé c'est proprement scandaleux....
          • [^] # Re: Et l'Europe

            Posté par  . Évalué à 2.

            Au fait les sousous du théléthon ils vont à la recherche privée ou publique? Pasque si c'est pour le privé c'est proprement scandaleux....

            quid ? les status peuvent etre privés, associatifs, ou bien etre une administration, je ne vois absolument pas la différence, tant que c'est transparent, reconnu d'utilité publique et que les grandes décisions sont prises de manière relativement concertée et ouvertes. d'ailleurs, en termes de transparence, l'Etat français a énormément à apprendre, alors je serais pas le plus heureux si ce pognon allait se perdre dans les tréfonds sans fond de la recherche du CNRS.
            d'ailleurs, le fonctionnement du Généthon, puisque c'est de ça que tu parles, est précisément un parfait exemple de transparence... quand à ses statuts, j'avoue que j'en sais rien et que je m'en fous: tout ce qu'ils trouvent, ils le refilent gratos, pour le patrimoine commun de l'humanité.
            bref: rien n'est intrinsèquement bon ou mauvais, et ce n'est pas "plus de public" ou "plus de privé" qui change quoique ce soit, ce qui compte ce sont les gens et les "valeurs" (mot bien trop galvaudé) derrière.
            • [^] # Re: Et l'Europe

              Posté par  . Évalué à 2.

              Je sens le fake venir avec un pseudo pareil mais bon...
              Si tes fonds vont à la recherche privée, qu'est-ce qui les empêche de déposer un brevet sur leurs trouvailles, financées avec l'argent des donateurs? C'est pour éviter les brevets sur le vivant, les médicaments etc qu'il faut absolument avoir une recherche publique digne de ce nom, malgrès ce qu'en pense notre gouvernement actuel... Mais bon, c'est si beau le capitalisme à l'extrème tant qu'on est du bon côté de la barrière.
              • [^] # Re: Et l'Europe

                Posté par  . Évalué à 3.

                clique sur mon pseudo, pour voir si je suis un fake...

                bref, je comprends pas ce que tu me racontes. encore une fois, rien n'empêche le CNRS de déposer des brevets non plus (imagine qu'un gouvernement un peu plus à droite que celui-ci passe, financé par l'industrie pharmaceutique et agronomique).
                je faisais juste une remarque: public ou privé, peu importe. ce qui importe c'est la transparence, et une certaine morale. et dans l'un quand dans l'autre tu peux avoir des gens sans scrupules.
                quand à notre recherche publique en France, c'est à dire le CNRS, je me demande si tu en as connu des chercheurs du CNRS. perso j'en ai connu quelques uns (comme beaucoup de monde, durant mes études). il y a des mecs très bien, et il y a aussi des gros nazes dont le seul but en tant que chercheur est d'arriver à justifier qu'on lui file du pognon pour continuer à glander l'année suivante (impression confirmée après coup par la plupart des membres de ma famille ayant fait des études supérieures, même ceux qui ont été enseignants-chercheurs d'ailleurs). d'ailleurs, en général, cette grande recherche étatisée française ne nous a pas vraiment submergé de prix Nobel, pire, les deux seuls prix Nobel récents (Charpak et Gilles de Gennes -excusez si ortographe incorrect), se sont "retranchés" à l'ESPCI où ils ont mis en place des méthodes de recherche et d'enseignement bien différents du reste de l'enseignement supérieur français. je sais que c'est la mode de taper sur le gouvernement (et le grrrand caapital), mais si ils veulent réformer le CNRS pour le rendre plus efficace, je suis avec eux (enfin, ça dépend aussi de la méthode bien sûr, ça ne peut pas se faire à n'importe quel prix, et c'est là que je commence à avoir des doutes avec ces politocards-là).
        • [^] # De l'unité de l'Europe

          Posté par  . Évalué à 3.

          Si l'Europe ne suit pas les USA, ceux-ci ont des moyens de pression tels que l'Europe peut dire adieu à ses exportations, et à son commerce international. C'est pour cela que les dirigeants européens cherchent à faire en sorte que l'Europe soit à la fois plus grosse et plus unie.
          Le coup des pressions américaines cherchant à favoriser l'entrée de la Turquie dans l'UE ne sont pas étrangères à ça; en effet, une Turquie dans l'Union empêcherait cette dernière de devenir assez rapidement une sorte de confédération qui aurait des moyens de pression comparables aux USA.
          Il est plus facile de confédérer des pays de traditions chrétienne uniquement que des pays de tradition chrétienne et un pays de tradition musulmane. C'est une grosse hypocrisie de la part de l'Union Européenne de ne pas avouer que le rejet de la turquie est principalement lié à la religion ... mais ce rejet est nécessaire pour que l'Union Européenne puisse s'unir (sic) et ainsi faire face aux USA dans un cas tel que celui de cette news.
      • [^] # Re: Et l'Europe

        Posté par  . Évalué à 6.

        Et plus récemment, au Conseil de Sécurité, c'est passé un peu inaperçu, mais les USA ont mis leur veto sur une résolution qui devait condamner Israël pour avoir tué trois membres de l'ONU en Cisjordanie. Sur les 15 membres du Conseil, deux se sont abstenus (la Bulgarie et la Roumanie je crois), 12 ont voté pour (dont le Royaume-Uni), et les USA ont mis leur veto, empêchant ainsi l'ONU de protéger ses émissaires.
        Le gouvernement américain actuel est un ramassis d'ordures, un jour peut-être les citoyens américains se rendront compte de ça.
        • [^] # Re: Et l'Europe

          Posté par  . Évalué à 3.

          Yep je l'avais entendu sur France-info. C'est scandaleux... Ca prouve bien que les US et Israël en ont vraiment rien à carrer de l'ONU. On pourrait peut-être remettre en question la notion du droit de veto. C'est pareil avec la Chine et Taïwan... A cause de la décision d'un seul pays tout se trouve bloqué. C'est un peu surréaliste quand même.
          • [^] # Re: Et l'Europe

            Posté par  . Évalué à 2.

            Je ne pense pas qu'Israël en ait rien à foutre de l'ONU, c'est à l'ONU qu'ils doivent leur légitimité. Peu importe Israël en fait dans l'histoire, ce qui compte, c'est que les USA ont défendu leurs intérêts avant de défendre ceux de l'ONU.
            • [^] # Re: Et l'Europe

              Posté par  . Évalué à 8.

              Israel n'a absolument rien a foutre de l'ONU, sauf quand l'ONU se range de leur cote, ce qui n'arrive quasiment jamais vu les pratiques degueulasses d'Israel.

              Resultat: Israel n'a effectivement rien a branler de l'ONU, ils savent que leur petit copain americain va bloquer l'ONU pour les proteger a chaque fois qu'ils font un truc ignoble.

              Le jour ou l'ONU cessera d'etre un empire feodal ou 5 seigneurs ont plus de droits que les autres, le monde se sentira bcp mieux, mais d'ici la beaucoup de gratte-ciels vont tomber je sens.
              • [^] # Re: Et l'Europe

                Posté par  . Évalué à -1.

                Ha bha mince...
                Je suis d'accord avec toi...
                Qu'est-ce qui nous arrive ?...
                La trêve des confiseurs ? ;-)
                Heu -1 là ....Bhin oui...
            • [^] # Re: Et l'Europe

              Posté par  . Évalué à 5.

              plait-il ?

              je crois me rappeller que ce pays a été l'objet de plusieurs résolutions lui enjoignant de quitter des territoires indûement occupés depuis 1967 ou après, et qu'ils n'en ont cure.

              alors l'ONU, oui, quand ça les arrange.

              -1 car hors-sujet
        • [^] # Peuple américain se rendre compte ?

          Posté par  . Évalué à 4.

          Le peuple américain ne dirige plus son pays depuis longtemps.
          Les médias, l'industrie cinématographique, la TV véhiculent un message de bonheur de vivre américain.
          Ca, c'est la télé, la réalité est toute autre.
          "La plus grande démocratie du monde" n'en est pas une.
          Ce n'est pas une démocratie car ce n'est pas un suffrage direct.
          Ce n'est plus une démocratie car c'est le candidat avec le moins de voix qui a été élu président.
          Ceux qui dirigent, aux USA, ce sont les groupes de pression.
          De toute façon, ils chantent la peine de mort, et si un pays n'est pas content, ils l'envahissent.
          Je suis bien content de l'Euro, ça donne quelque chose de cohérent en face de leur dollar.
          • [^] # Re: Peuple américain se rendre compte ?

            Posté par  . Évalué à 2.

            Le peuple américain ne peut pas être constitué de 300 millions d'abrutis amorphes et complètement passifs.
            Les Etats-Unis constituent un empire, qui finira par s'effondrer sous ses propres contradictions un jour ou l'autre.
            L'économie américaine est complètement dans le rouge en ce moment, et ce n'est pas un hasard si une guerre se prépare pour manipuler l'opinion publique américaine. Les stratèges politiques du gouvernement américain savent qu'ils doivent montrer leur force pour que tout leur chateau de cartes ne s'écroule pas sous son poids.
            La société américaine est bien plus dangereuse et déséquilibrée que la nôtre.

            <spéculations>
            Il y aura dans les 20 prochaines années un coup d'état militaire aux USA suivi d'une guerre civile.
            </spéculations>
          • [^] # Re: Peuple américain se rendre compte ?

            Posté par  . Évalué à 1.

            Ce n'est pas une démocratie car ce n'est pas un suffrage direct.
            Ce n'est plus une démocratie car c'est le candidat avec le moins de voix qui a été élu président.
            Ceux qui dirigent, aux USA, ce sont les groupes de pression.


            Je ne considere pas notre systeme d'election presidentielle mieux que celui aux US. Avec notre systeme à deux tours, on a quand meme eu au deuxieme tour 2 candidats pour lequels un francais sur six (les deux reunis) avait vote.
            • [^] # Re: Peuple américain se rendre compte ?

              Posté par  . Évalué à 1.

              enfin c'est quand même un scrutin universel direct...
              on peux pas faire mieux je crois.
              Et puis, plus il y a de candidats au premier tour, plus les voix se dispersent, ca te choque? Perso je prefere ca a un candidat unique elu a 99.9% des voix...
              • [^] # Re: Peuple américain se rendre compte ?

                Posté par  . Évalué à 4.

                on peux pas faire mieux je crois.

                Pourquoi ? Le systeme a deux tours fait que si deux candidats extremistes ont 6% des voix et que les 18 autres (moderes) ont chacun entre 4% et 5% des voix alors on devra choisir entre les deux extremistes au deuxieme tour. Le premier tour permettant habituellement de voir quelles sont les "forces" en presence.

                On pourrait imaginer un systeme ou chaque electeur classe les candidats par ordre de preference et agreeger les preferences ensuite, mais le theoreme d'Arrow montre que de toute facon il n'existe pas de systeme d'election ideal. Donc non ca ne me choque pas, mais je ne considere pas notre systeme d'election meilleur que celui des EU qui a fait elire un president avec seulement 48% des
                voies. Je pense d'ailleur qu'il faudrait changer notre systeme qui si il etait parfaitement adapte dans les annees 60-70 ou la majeure partie des votes se repartissait sur quelques gros candidates, ne l'est plus actuellement.

                Pour le theoreme d'Arrow, voir notamment le lien en Anglais:
                http://electionmethods.org/Arrow.htm(...)
  • # Re: Ces brevets qui tuent.

    Posté par  . Évalué à -1.

    Une telle news, si malheureuse soit-elle et loin de GNU/Linux, devait passer en première page car elle a été prise avec l'Europe.
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  . Évalué à 4.

      Apparement tu tiens absolument à attenuer la chose sous le prétexte de la présence européenne dans les organismes internationaux.

      1) A aucun moment tu n'évoque cette décision pour ce qu'elle est.
      2) Tu sembles persuadé que voir d'autres faire des conneries permet de faire des conneries la tête haute.
      3) Tu sembles refuser de constater que les divers vétos des USA posés dans des décisions par des organismes internationaux.

      T'es bizarre toi.
      • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

        Posté par  . Évalué à 2.

        Je me suis manifestement mal exprimé.

        > tu tiens absolument à attenuer la chose sous le prétexte de la présence européenne

        atténuer la responsabilité des américains uniquement.

        > 1) A aucun moment tu n'évoque cette décision pour ce qu'elle est.
        C'est vrai. J'ai généralisé avec les brevets, l'EUCD, les pratiques de l'OMC discutable, etc... Je suis exaspéré...

        Ce qui je veux souligner c'est que la situation actuelle n'est possible que parce que les Européens les japonnais, etc... on participé a l'établissement de cette situation (je parle globalement et non sur ce point précis).

        Si on regarde EUCD (que je connais mieux) c'est une situation parfaitement accèpter par l'Europe suite a un accord internationnal signé par l'Europe en 94 je crois.

        Bref, grosso-modo l'Europe n'a pas fait grand chose et suit le modèle défini par les Américains.

        > 2) Tu sembles persuadé que voir d'autres faire des conneries permet de faire des conneries la tête haute.

        Définitivement NON.

        > 3) Tu sembles refuser de constater que les divers vétos des USA posés dans des décisions par des organismes internationaux.

        Force est de constater que les autres pays finissent toujours par suivre et ne sont pas foutus de proposer d'autres alternatives voir de se couper des Américains.
  • # Génocide (sic!) ou pas ?

    Posté par  . Évalué à 4.

    Je n'ai pas le temps de retrouver la source mais jamais lu que d'ici 10 à 30 ans, le continent africain pourrait perdre la moitié de sa population sinon plus.

    Les propos de l'article interrogeaient sur l'application de la notion de génocide sur le comportement de la communauté international avec les USA en leadership des brevets.

    Le problème c'est que un jour ou l'autre le continent africain criera au moins "réparation" et probablement "vengeance".

    Ca me fait froid dans le dos ... bbbbrrrrrr !!!!
    • [^] # Re: Génocide (sic!) ou pas ?

      Posté par  . Évalué à 7.

      Peut-être qu'un jour plusieurs pays, j'espère que l'Europe en fera parti, quitteront l'OMC pour créer un nouveau modèle économique sans brevet.
      On peut réver...
  • # Re: Ces brevets qui tuent.

    Posté par  . Évalué à 2.

  • # Re: Ces brevets qui tuent.

    Posté par  . Évalué à -10.

    Et dire qu'il ya des petits cons, naifs pour le mieux, abrutis pour le moins, qui se sont permis de me jeter quand je disais que TOUT est politique, tout est lié et que c'est vraiment la guerre entre deux conceptions du monde. Donc je persiste et signe, je fais tout pour discréditer, nuire, éliminer tout supporter de ce qui représente l'ultra libéralisme impérialiste yankee.

    Je rappelle pour ceux qui ne le savent pas que les blancs américains sont les descendants de la fange de l'Europe dont nous nous sommes débarassé au cours des 16eme au 18eme siecle (putes, voleurs, escrocs et autres membres de sectes religieuses). Bref faudrait finir le travail comme qui dirait.

    Je sent qu'on va commencer à s'amuser.

    KDO anti-yankee primaire (très)

    Vive les inuits, les blancs à la mer (heu... çà va polluer non ?)
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  . Évalué à 4.

      Tu me fais gerber.
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  . Évalué à 3.

      Effectivement, ton point de vue est assez primaire.

      Primaire parce qu'on évalue pas le comportement du gouvernement d'un pays par les origines de ses habitants à plusieurs siècles prêts.

      Mal informé, car finalement, ceux que tu décris comme « membres de sectes religieuse » sont très probablement des protestants, qui généralements étaient issues ou représentait une certaine élite en Europe.
      • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

        Posté par  . Évalué à 1.

        Je devais être fatigué, il fallait lire « qui généralement étaient issus (ou représentaient) une certaine élite en Europe ».
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      je te remercie,
      mes ancêtre ont été persécutés pour leurs opinions religieuses,
      ton discour à fait plus de 6 millions de morts entre 1939 et 1945,
      ton discour est source de souffrance auprès de peuplade par le fait qu'elles existent,
      ton discour prône la haine, la guerre et l'injustice.

      La vie est trop précieuse pour être otée, personne ne mérite de mourir.
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Intérréssant....
      Ma famille est protestante depuis fort longtemps et une partie de mes ancétres a émigré aux USA. C'était quoi? Des putes? Des maqueraux? Des membres d'une secte?
      Pour ta gouverne, mes "cousins" américains sont noirs et ont dans leurs ancétres une indienne (peut-être plus d'une, j'avoue que je l'ignore) et que nos ancétres communs et Français était suffisament bien accepté (avant les problémes religieux) pour avoir été anoblis.
      Je ne te salue pas, je te vomis connard (désolé).
      • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

        Posté par  . Évalué à 1.

        "Intéressant" ne prend qu'un seul r, et il prend un accent aigu. En effet, ce mot dérive du préfixe latin "inter" et du verbe latin "esse" (le verbe être).

        C'était juste pour détendre l'atmosphère :)
  • # C'est toujours une question du juste millieu...

    Posté par  . Évalué à 2.

    La production en masse de génériques peut effectivement à terme mettre en péril les grosses entreprises pharmaceutiques.
    Mais il y a un mais : Qu'est-ce qui les empêchent (les grosses boites) de lancer une grande campagne de médication (?) des pays pauvres ?
    Je pense qu'il est largement à leur portée d'envoyer en grand nombre et à prix coutant des medicaments là bas.
    C'est peut-etre là que se situe l'avarice et non pas exclusivement dans la cession de brevêts.
    D'autre part, peuvent-il auoriser la fabrication de générique uniquement si elle est à destination des pays pauvres ??? Surement.
    Dans ce cas là ils ne perdent rien puisque dans tout les cas ces pays n'auraient pas eu les moyens de se payer les medicaments "pleins pots"
    On se rends compte que la myopie des grands décideurs les empêchent d'inventer des solutions et les laissent s'enliser dans des echecs parce qu'ils restent butés sur des concepts archaiques de l'economie et de acces aux technologies (medication)
    • [^] # Re: C'est toujours une question du juste millieu...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Malheureusement, si les pays pauvre ont le droit d'importer des generiques pour les grosses maladies a pas cher, il va se creer des reseaux de detournements de medicament. Ca c'est vue pour le riz en Somalie. Alors, je pense que au final ces generique iront engraisser un importateur de pays "riche" et que les pays "pauvre" auront des pillules de sucre.
      • [^] # Re: C'est toujours une question du juste millieu...

        Posté par  . Évalué à 2.

        Le riz pour la Somalie etait une grosse magouille pour se debarrasser des surplus de riz. De plus comme la France ne produit pas de riz, elle a du l'importer et l'état a touché des taxes d'importations.
        En fait, il aurait été beacoup plus intelligent d'envoyer du ble ou de la farine. Le riz necessite beaucoup d'eau et un moyen pour faire chaffer cette eau, alors que le ble se contente de peu d'eau et de chaleur. En plus la france et l'europe son des gros producteur de ble.
    • [^] # Re: C'est toujours une question du juste millieu...

      Posté par  . Évalué à 2.

      > La production en masse de génériques peut effectivement à terme mettre en péril les grosses entreprises pharmaceutiques.

      Ca m'étonnerais. Elles ramassent bien assez de fric comme ça. Elles qui sont tellement partisanes du libéralisme refusent de l'appliquer jusquau bout. Il leur faut des monopoles.
      Alors que moi qui ne suis pas libéral (et de loin) je suis contre les brevets.
  • # Remerciez les américains !

    Posté par  . Évalué à 2.

    http://www.defendamerica.mil/nmam.html(...)

    Et ils se prennent au sérieux en plus... :'(
  • # Re: Ces brevets qui tuent.

    Posté par  . Évalué à 1.

    Sauf erreur, c'est la maladie qui tue .Ceci dit, un brevet qui tombe
    dans le domaine public doit bénéficier à tous.
    Cette proposition
    Bref c'est la merde absolue: soit tu crèves de faim, soit tu bouffes cette année mais tu peux être sur que les deux générations suivantes n'auront jamais de quoi subvenir elles-même à leurs besoins...

    peut être mise en face de celle-ci:
    "aujourd'hui, le VIH tue, on doit autoriser les génériques anti-VIH, mais demain, si une
    autre bestiole sévit, on doit aussi laisser fabriquer des génériques anti-autre-bestiole,
    c'est une boucle sans fin ?"

    pour aboutir à la conclusion:
    "Donnes un poisson à un homme, tu le nourriras un jour, montres lui comment pêcher, il mangera toute sa vie"

    Il faut réclamer le libre accès au Savoir (à la manière de Public Libray of Science) pour aboutir à l'autosuffisance des pays en voie de développement; c'est aussi l'esprit du Copyleft.

    D'autre part, importer des génériques d'Inde ou du Brésil ne fait que déplacer le problème, et vu la main basse sur la matière grise des Indiens que Microsoft est en train d'opérer ...
  • # Re: Ces brevets qui tuent.

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Que le gouvernement (et pas le peuple) américain ait choisi de privilégier le profit contre l'aide aux démunis n'a finalement rien d'étonnant mais n'excuse rien.
    Que l'Europe, la grande donneuse de leçons, devienne le complice permanent des intérêts des US commence sérieusement à être inquiétant. Que ce soit Johanesbourg, le protocole de Kyoto, l'Iraq et j'en passe, l'Europe est devenu le larbin d'un empire corrompu jusqu'à la moëlle.
    Cette affaire m'inspire cette pensée horrible : L'OMC dépense 80 Milliards de dollars US par an en pot de vin (source Monde Diplomatique), or c'est à peu près la somme nécessaire pour éradiquer la pauvreté de la planète. Ca ne changerait rien au problème de pollution ou de conflits mais ça serait un sacré premier pas.
  • # Re: Ces brevets qui tuent.

    Posté par  . Évalué à -1.

    J'ai un peu de mal a me contenir quand je vois toutes ces critiques négatives faites à l'egart des USA. Il n'est pas dans mon idée de m'en faire l'avocat, mais quand je vois toutes ces personnes qui dénigrent stupidement ca m'agace. Si les US font des decouvertes c'est grace a l'argent, au fric, à la thune; s'ils ont des excellents chercheurs c'est parce qu'ils les payent plus qu'ailleurs, s'ils depensent des fortunes pour decouvrir des vaccins, que ce soit contre le sida ou autre, ce n'est pas pour le fun, c'est dans un souci de rentabilité. Pour decouvrir il faut des moyens, alors il me parrait correct d'essayer de se rembourser.
    En attendant, ce sont eux qui ont les medocs et pas nous. pourquoi? parce qu'on ne sait pas retenir nos chercheurs et proteger le peu de decouvertes que l'on fait. Alors forcement c'est pas a nous que l'on demande des generiques...
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  . Évalué à 1.

      Pour decouvrir il faut des moyens, alors il me parrait correct d'essayer de se rembourser.
      certes, mais ça n'interdit pas de faire preuve de générosité face à la détresse humaine.... et ça, les USA d'aujourd'hui, ils en sont de plus en plus loin...

      pour le reste, je suis assez d'accord avec toi, et je serais même encore un peu plus cynique: l'Europe en général, et la France en particulier, c'est un énorme échec dans plein de domaines depuis quelques années, du point de vue de la fuite des cerveaux. et maintenant qu'on voit les conséquences de ça (après que de nombreux gouvernements aient nié avec force de conviction et surtout d'idéologie passéiste et périmée), les mêmes ont le culot de revenir se plaindre en disant "c'est pas juste". ben c'est méga nul comme attitude, et indigne d'un pays comme le notre qui eut un grand passé, et qui sut en son temps imposer ou simplement faire valoir ses idéaux si bien synthétisés dans la devise de la République, de laquelle nous sommes bien loin à présent.
    • [^] # Re: Ces brevets qui tuent.

      Posté par  . Évalué à 1.

      «s'ils depensent des fortunes pour decouvrir des vaccins, que ce soit contre le sida ou autre, [...] c'est dans un souci de rentabilité.»

      Personnellement c'est bien ce que je leur reproche.
  • # Re: Ces brevets qui tuent.

    Posté par  . Évalué à 4.

    EN fait le truc c'est que qu'il y a un ans a doha, les pys membres avaient dit que la sante devait passer avant tout, sans aucune resctriction. Mais depuis certains pays (USA, Canada, Japon, Suisse, l'UE, l'Australie) qui on de grosses industrie pharma, essaient de restreindre l'acces aux generiques en imposant des restriction :
    - 3 maladies : VIH, tuberculose, paludisme
    - limité les pays beneficaires aux pays pauvre, et pas les pays intemediaires (type Maroc)
    - ils veulent bien de l'importation et de la production locale mais pas de l'exportation(ex un pays qui peut en produire un peu plus pour le pays voisin n'aurais pas le droit)
    - essayent d'imposer des quotas a l'import/export/production
    - Et essayent d'imposer des procedures juridiques tres lourdes et tres difficiles.
    A ca s'oppose le groupe Africain, Bresil, Inde, Chine, Thailand qui ne veulent aucune restriction, ni maladie, ni quotas, ni selection des pays. Cette position est egalement appuye par la France, la Belgique, les Pays bas, le Parlement Europeen et l'OMS.
    Normalement les discution auraient du finir en novembre mais comme ils n'arrivent pas a se mettre Ok, ils continue en Informel et la prochaine reunion formelle est en fevrier, en attendant on peut compter les morts a cause d'eux :
    - 8000 morts/j du sida,
    - 15 millions de morts/ans de maladies infectieuses (VIH, VHC...)
    - 42 millions de seropos dans le monde (avec quelques inconnue : chine, russie...) dont 1/4 qui on besoins de medicaments IMMEDIATEMENT.
    Pour en savoir plus : www.actupp.org le site d'ACT UP-PARIS une ONG activiste qui lutte contre le sida en France (le pays le plus touche dans l'UE), et qui traitent le probleme de la propriete intellectuel depuis 3 ans.
  • # Ce sont les maladies qui tuent pas les brevets

    Posté par  . Évalué à 1.

    Et je trouve ca bizarre qu'il y ait beaucoup moins de réactions contre les causes de la prolifération du sida qui sont plus politiques. C'est parce que ce ne sont pas forcément les USA en cause et que l'Europe a une plus grande part de responsabilité ? J'ai vu un reportage sur des guerres en Afrique où un armée recrutait des soldats dans des hôpitaux pour malades du sida pour en faire des bataillons de violeurs. Soigner les souffrances des malades c'est bien mais il faudrait s'intéresser aux causes du problème : corruption, soutien des pays occidentaux aux bouchers, etc.
  • # Les danger des brevet

    Posté par  . Évalué à 1.

    J'ai fait un commentaire ici ( http://linuxfr.org/comments/161172.html(...) ) qui est un exemple historique de la nuisance des brevets.

    Qui fait suivre à la FSF ou l'AFUL ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.