Debian GNU/Linux 4.0 : Etch sort de l'oeuf

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Nÿco.
0
9
avr.
2007
Debian
Le projet Debian vient de publier Debian GNU/Linux 4.0 - nom de code Etch - distribution multi-plateforme prenant en charge onze architectures de processeurs, disposant d'une interface graphique d'installation et constituée d'environ 18 000 paquets logiciels - dont Linux 2.6.18, glibc 2.3.6, GCC 4.1, X.org 7.1, OpenOffice.org 2.0.4, GNOME 2.14.3, KDE 3.5.5a et Xfce 4.4(rc).

Cette nouvelle version stable paraît 22 mois après Sarge, Debian GNU/Linux 3.1, qui vient également de connaître une petite mise à jour de sécurité.

Par ailleurs, les développeurs Debian viennent d'élire Samuel Hocevar - un français, développeur de VLC et de Monsterz - comme nouveau chef de projet (Debian Project Leader ou DPL).

NdM : Merci également à S L, DIAL, David François, Florent Nolot, sonique6784, Stéphan et Cédric Leullier d'avoir proposé une dépêche sur le même sujet. Les changements et nouveautés sont nombreux et détaillés dans les notes de publication et le wiki (cf. liens ci-dessus et les articles de Debian-Administration).

En résumé :

Avec Etch, Debian GNU/Linux dispose d'un nouvel installateur avec une interface graphique et de nouvelles options comme les systèmes de fichiers chiffrés ou l'utilisation de sudo au lieu du compte root.

XFree86 est remplacé par X.org 7.1. Compiz est également disponible pour les amateurs de bureau en 3D. En terme d'environnement de bureau, GNOME est en version 2.14.3 avec des morceaux de 2.16, c'est l'environnement par défaut situé sur le premier CD. Ceux qui préfèrent KDE 3.5.5a ou Xfce 4.4rc peuvent utiliser un CD d'installation alternatif, des images ISO sont disponibles.

Les logiciels de la fondation Mozilla sont présents en versions démarquées : Iceweasel est le navigateur web et Icedove est le client de courrier électronique.

Aptitude devient le programme préférentiel pour la gestion des paquets et SecureAPT est disponible pour vérifier cryptographiquement la sécurité et l'intégrité des paquets téléchargés.

Le codage de caractère par défaut est l'UTF-8.

Devfs est remplacé par udev qui est un programme travaillant en espace utilisateur.

Debian-volatile est maintenant un service officiel (il s'agit d'une possibilité de mise à jour servant aux logiciels ayant des besoins évoluant en permanence, comme le filtrage de pourriels ou la détection de virus).

Enfin, la prise en charge des processeurs 80386 a été abandonnée - la plateforme x86 est désormais prise en charge à partir du 80486.
  • # Excellent !

    Posté par . Évalué à 6.

    Ah, c'est une bonne nouvelle !
    Un peu dommage pour gnome 2.14, et pas 2.16...
    Gillaume
    • [^] # Re: Excellent !

      Posté par . Évalué à 3.

      Faites sonner les côches pour annoncer la bonne nouvelle !
      • [^] # Re: Excellent !

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Ah, c'était donc ça ce matin ?
        Si on m'avait dit que même le curé du village faisait du prosélytisme pro-Debian, je l'aurais pas cru ...
      • [^] # Re: Excellent !

        Posté par . Évalué à 8.

        À quelques jours près cela passait pour un poisson d'avril !
    • [^] # Re: Excellent !

      Posté par . Évalué à 7.

      Il y a un backport de gnome 2.16 pour Etch dans http://people.debian.org/~nobse/etch/gnome2.16/

      Sinon gnome 2.18 est en train d'arriver dans experimental et devrait donc débarquer dans unstable assez rapidement maintenant que le freeze va être enlevé.
  • # Le nouveau nouveau chef de projet...

    Posté par . Évalué à 9.

    ...se pose les bonnes questions.
    Make Debian sexy again
    We lost countless users to Ubuntu. Admittedly, Ubuntu drew a lot of its users from other distributions and even from Windows. But there is no reason for Debian to be simply “the distribution upon which Debian-based distributions are based”, we can also get new users by being more appealing.

    Even the FreeBSD website is sexier than ours

    how can we expect to attract users?


    Mais à la fin de ce plaidoyer, il conclue par l'essentiel:
    Debian is great, and there is nothing like Debian. But we’re often too proud to admit we can do better or that others are doing better than us.
    • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      J'aime bien son programme et j'espère que le DPL à assez de pouvoir pour qu'il puisse le mettre en oeuvre. En même temps je ne suis pas certain que le design d'un site web soit important à ce point.
      • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

        Posté par . Évalué à 7.

        dixit mon prof de marketing, le design d'un site est inversement proportionnellement important au niveau de maitrise de l'outil informatique par l'utilisateur par rapport au contenu. autrement dit, pour attirer le grand public, il faut un site qui leur en met plein la vue. d'un autre coté je ne crois pas que le grand public soit la cible privilégiée de debian...
        • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Excellent :)

          Cependant c'est vrai que c'est pas la cible, mais tous les développeurs n'utilisent pas forcément Fluxbox/Vim/gcc/gdb...
          Ça fait pas de mal un peu d'eyecandy de temps en temps, ça relaxe... Et même que, quelques fois, c'est pratique! Surtout que si Debian le fait, on sera sûr que ce sera du eyecandy secure et pas juste un truc tape à l'oeil pour attirer les guss.

          -- Dixit un ex-debianeux passé sous Ubuntu.
      • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Ce n'est pas primordial, mais c'est quand même important d'avoir un design agréable, surtout quand on doit passer beaucoup de temps dessus. Par ailleurs, le site de debian donne un peu l'impression de ne pas avoir bougé depuis 1998, ce qui n'aide pas à changer l'image d'une distribution dépassée et vieillissante.

        Donc indispensable, non, bienvenu, certainement.
      • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

        Posté par . Évalué à 3.

        Je suis content que que ce soit Sam qui soit élu et la seule chose qui m'inquiète justement dans son programme, c'est le design du site web. J'apprécie le site actuel car il est simple et rapide.

        Heureusement, il ne propose pas que des changements cosmétiques, mais également d'ajouter de nouveaux services du style "Why is package X not in testing yet?"
        http://bjorn.haxx.se/debian/ (très pratique)
    • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

      Posté par . Évalué à 10.

      je viens d'ubuntu via macosx et j'ai installé ma première debian aujourd'hui (via vmware) et j'avoue être bluffé.
      Installeur simple, on choisit ce que l'on installe de façon simple, installation via le net aisée et cela marche impeccable sur VMWare (alors que j'avais des problèmes avec ubuntu pour la résolution d'écran).

      Bravo aux développeurs.

      Gilgam
      • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        A peu près idem pour moi, je suis passé de Red Hat par SuSe, et Mandrake pour finire sur Ubuntu. Debian m'a toujour fait un peu peur, elle semblait difficile à installer. En essayant Ubuntu, je me suis demandé ce qu'elle avait de plus que Debian. En l'installant, j'ai pas trouvé...

        Pour ça, je dois remercier Ubuntu, elle à réussi à démystifier Debian.

        (Je suis gentiment en train de migrer...)
        • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Debian m'a toujour fait un peu peur, elle semblait difficile à installer.

          Tu n'as pas connu les grands jours de Debian. Où on te disait "c'est la meilleure distrib, mais c'est aussi la plus difficile à installer"...

          10 formatages et 30 installations plus tard, tu connais l'installateur par coeur. Limite, ça te semble simple et tu comprends pas pourquoi tu galèrais avant :)
          • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            sisi, c'est justement pour ça que je n'ai jamais fais le pas avant, car je pensais que cette réputation était toujours d'actualité, mais non, c'est maintenant vraiement devenu simple !!
            • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              J'utilise Debian depuis l'année 2001 et je trouve que l'installation n'était pas plus difficile que maintenant.
              • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

                Posté par . Évalué à 3.

                sauf qu'avant, il fallait sélectioner soi-même quels modules charger avant l'install ... et on devait mouler ses partitions à la main, avec amour. J'ai pleuré, le jour ou j'ai vu que fdisk n'était plus dispo dans le système d'install.
                • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Ah il l'ont retire ?J'ai installe Debian sur mon portable en 2004, mais a l'epoque, seul les vieux cd d'installation fonctionnaient pour mon portable. Le probleme venait du fait que mon disque dur est sur la deuxieme nappe ide et les nouveaux cd d'installation essayaient d'installer grub ou lilo sur /dev/hda i.e. mon lecteur de cd. Du coup, j'ai toujours garde un vieux cd d'install que j'ai reutilise depuis sans probleme (en meme temps, j'ai reinstalle debian que 2 fois depuis).

                  L'installation n'etait pas tres difficile, mais vu le bug au niveau de l'installation du bootloader, j'ai du recommencer 30 fois, sans plaisanter. Mes copains me disaient de laisser tomber, d'installer une machine virtuelle ou un autre caca.
              • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

                Posté par . Évalué à 2.

                Perso, je n'y ai pas vu de grand changements. Ou disons plutôt que l'installateur a évolué correctement, sans faire de grosses vagues, en incluant des innovations à un rythme raisonnable.

                De mon côté, je n'utilise plus les 10 disquettes d'installation du système de base, et ça, c'est pas plus mal. ;-)
              • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Je confirme, sarge était déjà très simple à installer. Etch ajoute principalement une couche Gtk+. Parcontre, woody était quand même assez rude, entre dselect et le chargeur de module noyau … c'était mythique ! :)

                Étienne.
        • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ça nous fait 2 utilisateurs de Debian ayant commencé par Ubuntu... Certain pense qu'Ubuntu grignote la base d'utilisateur de Debian, mais il pourrait y avoir une vague dans l'autre sens :)
          • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

            Posté par . Évalué à 2.

            justement qu'apporte debian par rapport à ubuntu pour un utilisateur de base (bon pour le serveur web etc je comprends) ?

            non ce n'est un troll velu ;-)

            meci de votre réponse
            • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              pour les utilisateurs impatients : des paquets (presque) à jour en permanence (via sid),
              pour les utilisateurs fainéants : une distribution à mettre à jour une fois tous les deux ans (bon, c'est vrai qu'il y a la version LTS maintenant).,
              pour les intégristes : les vraies valeurs du libre.
              pour les trolleurs : une distribution de qualité,
              pour ceux qui ont de l'humour : Sam DPL \o/
              • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

                Posté par . Évalué à 3.

                J'aime être un utilisateur fainéant, dont la valeur du libre que défend Debian n'est pas pour déplaire :)

                Noobiquement passé de Sarge à Etch via une net-réinstall/format beaucoup plus rapide que des tentatives de dist-upgrade comme l'indique le howto et plus si affinités (X11R... *hum*)
                quelques heures plus tard, sur un p3 64Mo Ram tout va bien sous xfce comme d'habitude, de la stabilité.

                J'ai encore quelques souvenirs et CD des mandrake8.2 et redhat7.3, leurs évolutions, et leurs bureaux chatoyants, mais depuis Debian3.0 je reste fan, même pour une utilisation de base (comprendre utilisateur/amant de Madame Michu)

                flûte, il me manque donc le status d'impatient...
                mais j'ai de l'humour donc...

                arf.
            • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

              Posté par . Évalué à 5.

              - Un nombre bien plus grand de paquets supportés :
              universe n'est pas officiellement supporté par ubuntu, ce qui induit notamment des problèmes de sécurité lorsque les paquets ubuntu universe ne sont pas mis à jour suite à une vulnérabilité (par ex cacti récemment).

              - Une meilleure assurance qualité :
              au prix d'un peu de retard sur les versions amonts, l'assurance qualité prend une plus grande part chez Debian (tests de mise à jours des systèmes, rebuilds de l'archive, etc.)
              http://www.lucas-nussbaum.net/blog/?p=224 par ex.
              Les mises à jour sont mieux gérées (réinstaller une Debian est une hérésie :p)

              - La certitude d'avoir toujours un OS libre et gratuit (on va me dire canonical != ubuntu, mais j'imagine mal ubuntu fonctionner sans launchpad et rosetta qui ne sont pas libres)
              • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Les mises à jour sont mieux gérées (réinstaller une Debian est une hérésie :p)


                Sans doute est-ce un réflexe hérité de mon utilisation de Debian mais je n'ai jamais ré-installé une seule des Ubuntu que j'ai installé (une par poste de travail, soit trois : maison, portable, bureau).
                Sans doute est-ce un réflexe hérité de l'utilisation d'anciens systèmes que certains utilisateurs d'Ubuntu continuent de ré-installer. Au taff, on a un féru de Mandriva qui préfère toujours ré-installer à chaque nouvelle version.

                - La certitude d'avoir toujours un OS libre et gratuit (on va me dire canonical != ubuntu, mais j'imagine mal ubuntu fonctionner sans launchpad et rosetta qui ne sont pas libres)


                Ubuntu n'est pas fournie avec des logiciels propriétaires et rien ne t'oblige à utiliser rosetta ni launchpad. Debian, pour sa part, n'a toujours pas tranché la question des firmwares non-libres (repoussés pour lenny) qui risque, s'ils en sont exclus, de compremettre l'installation de celle-ci sur bons nombres de PCs malheureusement équipés de chipset tigon3 (par exemple).
                • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Autant je ne réinstalle jamais mes Debian (en Sid), autant les mises à jours majeures d'Ubuntu ne se sont jamais passées correctement chez moi (depuis la Warty) et ce, sur plusieurs PC. Je me suis retrouvé à chaque fois à passer plus de temps à réparer le système mis à jour qu'à le réinstaller complètement. Du coup, je teste la maj sur un des PC et quand je vois que ça merdouille, je formate et réinstalle complètement les autres.

                  Je me souviens ainsi de ma surprise à l'insertion d'un CD (Breezy, je crois) où je m'étais vu proposé une mise à jour automatique. N'ayant pas le temps de la faire sur le moment, j'avais annulé. Eh bien, plus moyen de faire réapparaitre l'appli de maj par la suite. Après pas mal de galères, formatage/réinstallation.
                  • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Je n'ai pas connu warty mais j'utilise des Ubuntu depuis breezy et je n'ai pas connu les problèmes que tu évoques.
                    Mais sans doute était-ce peut-être dû à ta propre installation.
                    Pour les mises à jour, il est néanmoins recommandé de conserver le méta-paquet ubuntu-desktop[1] même si certains n'aiment pas les dépendances qu'il peut engendrer.
                    Après tout, si tu veux Ubuntu sans Gnome, tu t'es trompé de distribution.

                    [1] Remplacez par kubuntu-desktop pour les fans de KDE
    • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      D'ailleurs, je viens de réaliser que le « Sam » en question est le même que celui de

      http://sam.linuxfr.org/

      (D'ailleurs, des Linuxiens qui s'appellent sam, et qui parlent toujours de VLC, doit pas y en avoir 36 ...)
    • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      À propos du site de debian, il n'aurai àmha besoin que d'une simple retouche graphique. Ce que j'aime avec le site debian, c'est que la technique est maîtrisé : pas de tableau imbriqué, tout CSS, négociation de contenu pour la traduction, etc.

      Alioth semble être plus actifs que debian.org. Dommage que debian.org ne propose de RSS que pour les annonces de sécurité ;).

      C'est vrai que dès l'installateur, on a un truc assez rude, alors qu'un thème GTK bien choisi et constant serait simple et donnerai tout de suite une un coup de neuf pas cher. Y'a-t-il une équipe artistique debian ? Debian a un très beau logo. La couleur n'est peut-être pas très belle, mais en retravaillant, je suis sûr qu'on peu obtenir une marque debian vraiment unique et jolie.

      Étienne, partie chez Ubuntu, lui-aussi …
      • [^] # Re: Le nouveau nouveau chef de projet...

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Dommage que debian.org ne propose de RSS que pour les annonces de sécurité ;).
        Au départ, ils avaient prévu de n'utiliser les flux RSS que pour les annonces de versions majeures.
  • # Premier bug

    Posté par . Évalué à -3.

    Je viens d'installer cette dernière mouture sur mon portable Sony VAIO S4HP. L'installeur a fonctionné à merveille, et le bureau gnome est bien équipé : network-manager, bluetooth.

    Il a juste fallu récupérer le firmware de ma carte ipw2200 sur le net et ensuite j'ai pu me connecter en WPA en quelques cliques, sympa.

    Il semblerait en revanche qu'un bug leur ai échappé : libX11. En effet, sur certaine configuration, les versions récentes de libx11 compilé avec le support de libxcb engendre une GRANDE baisse de performance au sein de xorg : fenetre qui apparaissent après 10 secondes, occupation du proc à 100% lors du lancement de gnome-terminal... Meme le texte que je tappe est affiché avec un leger décalage.

    Ce bug a été reporté sur le launchpad d'ubuntu, et est déjà résolu (en partie, puisqu'ils ont juste supprimé le support de libxcb) : https://launchpad.net/ubuntu/+source/xorg-server/+bug/88815

    Dommage que les dev de Debian soit passé à côté d'un bug si visible par
    l'utilisateur final, ca fait tache au bout de 22 mois de développement...

    Kal
    • [^] # Re: Premier bug => Pas dans Etch

      Posté par . Évalué à 7.

      Non, libX11/XCB n'est pas du tout dans Etch. C'est seulement dans experimental avec tout Xorg 7.2. Il y a une réflexion en cours sur les problemes liés à XCB (lenteur et gros bug de locking dans Java). libX11/XCB ne devrait pas arriver dans unstable avant qu'une solution à peu près satisfaisante soit trouvée.
      • [^] # Re: Premier bug => Pas dans Etch

        Posté par . Évalué à -2.

        kal-laptop:~# aptitude search libx11
        i A libx11-6 - X11 client-side library
        p libx11-6-dbg - X11 client-side library (debug package)
        i A libx11-data - X11 client-side library

        libx11 est bien installé. Peut-être en revanche que le support de libxcb n'a pas été intégré au sein de libx11, et dans ce cas c'est étrange que je me retrouve avec ce bug.
  • # Migration de sarge vers Etch

    Posté par . Évalué à 7.

    Je conseil de lire les Notes de publications avant de migrer vers Etch:
    http://www.us.debian.org/releases/stable/i386/release-notes/(...)

    Il y a en effet pas mal de petites choses qu'il est pas mal de savoir avant de migrer et quelques petits pièges à éviter du fait du passage de devfs à udev, surtout quand on passe d'une Sarge noyau 2.4 à Etch qui est en noyau 2.6.
    Une chose que j'ignorais par exemple et que j'ai appris en lisant tout ceci est que apt-get est déconseillé à présent et qu'il est conseillé d'utiliser aptitude à la place car il gère mieux les conflits.
    • [^] # Re: Migration de sarge vers Etch

      Posté par . Évalué à 4.

      Et je rajoute aussi que de toute façon, Sarge sera maintenu pendant 1 an à partir de la sortie de Etch donc pas de précipitation.
      • [^] # Re: Migration de sarge vers Etch

        Posté par . Évalué à 2.

        Même si un an, c'est court quand il s'agit d'un serveur en production...

        Ça fait une durée de vie totale de 2 ans 1/2, c'est certes pas mal, mais quand on vend un service les contrats sur 3 ans sont courants et il n'est pas facile de faire admettre le besoin d'une mise à niveau avant la fin du contrat initial, avec ce que ça peut impliquer en termes de besoins de TMA, de dev, le besoin d'une machine de test / recette, etc.

        Évidemment, il est difficile pour Debian, avec son nombre de paquets toujours grandissant, de fournir un tel service (maintenance de l'anciene stable) bien longtemps, et 1 an minimum semble être un bon compromis... Cela dit ça ne m'empêche pas de loucher avec envie vers le support 5 ans de Ubuntu LTS.

        J'ai aussi un souci de mise à jour avec les vieux serveurs qui ont du netraid 1M ou 2M, il y a un souci avec les id PCI qui n'a pas été réglé avant la release malgré ma réouverture du bug et mes relances (pas critique à ce qu'il parait), et ça m'oblige à fournir un noyau patché (le patch est trivial et était présent sur des versions précédentes, il a sauté pour une raison inconnue) pour certains serveurs.

        Bon, ces petits griefs mis à part, c'est moi qui ai préconisé Debian au boulot et je ne suis pas prêt de changer d'avis même si comme l'a si bien dit Sam « les autres peuvent faire mieux » sur certains points :)
    • [^] # Re: Migration de sarge vers Etch

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Je viens de lire ça dans ces notes de version :


      Les programmes Mozilla firefox et thunderbird (remarquées dans Debian en iceweasel et icedove respectivement) sont des outils importants pour beaucoup d'utilisateurs. Malheureusement, la règle de sécurité des développeurs amont est de demander aux utilisateurs de mettre à jour avec les nouvelles versions amont, ce qui entre en conflit avec la règle de Debian de ne pas fournir de changements fonctionnels importants dans les mises à jour de sécurité. Nous ne pouvons pas le prédire aujourd'hui, mais il se peut que pendant la durée de vie d'etch, l'équipe de sécurité de Debian arrive à un point où la prise en charge des produits Mozilla ne soit plus possible et qu'elle annonce alors la fin de la prise en charge de sécurité pour les produits Mozilla. Vous devriez prendre cela en compte lors du déploiement de Mozilla et considérer des alternatives dans Debian si l'absence de prise en charge de sécurité vous poserait problème.


      C'est d'une mauvaise foi extraordinaire, alors même que Debian fournit GNOME 2.14 dont les devs GNOME refuse dorénavant de prendre en compte les rapports de bugs !!
      • [^] # Re: Migration de sarge vers Etch

        Posté par . Évalué à 5.

        Relis bien. Ca dit qu'a un certain moment, *Debian* peut ne plus etre capable de fournir du support pour les produits Mozilla. Concernant GNOME, on peut en deduire que l'equipe de secu estime qu'elle est en mesure de gerer les mises a jour necessaires avec l'aide des mainteneurs.
  • # Alleluhia

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Une minute de silence..............

    /!\ Etch est sortie. /!\

    Des gens sont morts en l'attendant, paix à leurs âmes
    • [^] # Re: Alleluhia

      Posté par . Évalué à 9.

      Des gnomes surtout, deux générations aux dernières nouvelles
      • [^] # Re: Alleluhia

        Posté par . Évalué à 5.

        Des gnomes surtout, deux générations aux dernières nouvelles


        Ouais, bouffés par des trolls :-)

        Il se prend pour Napoléon, son état empire.

    • [^] # Re: Alleluhia

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je note une montée de l'extrémisme. A l'époque pour Sarge j'avais pas eu un moinssage aussi fort en balançant la même vanne.

      La communauté Debian Linuxaifairienne s'est drôlement aigrie en 2 ans....

      Ou sont les coupables ? PbPG ? Ubuntu ? Mark Shuttlework ? Mulder ? Les Petits Hommes Vert ? Géant Vert ?

      Nous ne le sauront jamais.
      • [^] # Re: Alleluhia

        Posté par . Évalué à 7.

        peut-etre que la blague était plus à propos lors de la sortie de Sarge ?
        La durée d'attente n'était pas la même
  • # Activer le dir_index

    Posté par . Évalué à 3.

    J'ai vu qu'avec Etch, les dir_index pour les partitions ext3 étaient activées par défaut. Un tune2fs -O dir_index /dev/hdX permet de les activer pour les futurs répertoires créés mais comment faire pour ceux déjà existants ?

    A priori il faut faire un e2fsck -D /dev/hdX mais pour ça il faut que la partition soit démontée. Comment faire pour le root ? Un shutdown -rF ne fera qu'un e2fsck sans option au reboot. Comment passer des options au prochain e2fsck passé sur la partition root histoire que ça fasse un e2fsck -a -D -f -y /dev/hdX ?

    Merci d'avance.
    • [^] # Re: Activer le dir_index

      Posté par . Évalué à 2.

      Tu boot sur un livecd. Je ne sais pas si le CD d'installation de Etch avec son mode rescue dispose de ce type d'utilitaire mais on peut utiliser un autre livecd comme sysrescuecd :
      http://www.sysresccd.org/
      • [^] # Re: Activer le dir_index

        Posté par . Évalué à 1.

        Et quand c'est un serveur qui tourne au fond du placard d'un pote et qui a pas d'écran, y a pas un moyen de l'automatiser au reboot ?
        • [^] # Re: Activer le dir_index

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          tu remount / en ro, et tu peux faire ton tune2fs tranquille, puis rebooter. Mais je te conseille quand même d'être à proximité « au cas où ». Déjà utilisé pour faire un fsck sur un disque dont le binaire était sur ce disque.
        • [^] # Re: Activer le dir_index

          Posté par . Évalué à 3.

          Si c'est un serveur dans un placard, ton / est ridiculement petit et n'a pas besoin de dir_index.
          Les autres partoches elle peuvent alors etre demontées. Les fsck tools sont dans /sbin et pas /usr/sbin pour une bonne raison non ?

          Une autre solution est le livecd on PXE, qui te permet de rebooter sur un noyau de secours/systeme live mais avec un serveur ssh pour que tu puisse te connecter.
    • [^] # Re: Activer le dir_index

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Pour les gens qui moi qui se demandent ce que sont ces dir_index voici la réponse du man tune2fs :

      dir_index : Utilise des B-trees hachés pour accélérer la recherche dans les grands répertoires.
    • [^] # Re: Activer le dir_index

      Posté par . Évalué à 2.

      e2fsck -a -D -f -y /dev/hdX


      Plutôt:
      e2fsck -p -D -f /dev/hdX

      -a étant déprécié et remplacé par -p; -y incompatible avec -p
  • # Question toute bête

    Posté par . Évalué à 2.

    Question bête (mais je n'ai pas encore trouvé de réponse) : quand on était en Etch testing, faut-il modifier les fichiers /etc/apt/* pour indiquer qu'on veut rester en version stable ?
    Quoi qu'il en soit, cette news est une bonne nouvelle...
    • [^] # Re: Question toute bête

      Posté par . Évalué à -1.

      ben si tu veux passer tes fichiers en stable il faut modifier ton /etc/apt/sources.list et mettre stable a la place de testing en fin de ligne
    • [^] # Re: Question toute bête

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      C'est pourtant une question récurrente à chaque nouvelle version :
      Voici des réponses glanées sans effort sur le journal qui parle du même sujet :
      - https://linuxfr.org/comments/819591.html#819591 ;
      - https://linuxfr.org/comments/819596.html#819596 .

      Voici des réponses glanées avec un petit effort dans la documentation officielle :
      - http://www.debian.org/doc/manuals/reference/ch-system.fr.htm(...)
    • [^] # Re: Question toute bête

      Posté par . Évalué à 4.

      Tout dépend quel nom tu utilises dans ton sources.list :
      * etch -> c'est bon ; rien à changer.
      * testing -> il faut remplacer par, au choix, stable ou etch.
      • [^] # Re: Question toute bête

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        « stable » : à éviter, parce que d'ici quelques mois, tu auras oublié que tu avais « stable » dans ton source.list, et le jour de la release, un « aptitude update && aptitude upgrade » tappé machinalement pour faire une mise à jour va tout chambouler sur ton système.

        Et a priori, c'est tout le contraire de ce que veut un utilisateur de stable.
        • [^] # Re: Question toute bête

          Posté par . Évalué à 4.

          Bonjour,

          J'aurais tendance à être d'un avis contraire ...

          "Stable" est la justement pour ne pas avoir à "se prendre la tête" le jour d'un changement de release. Si ton sources.list pointe sur stable, un "apt-get upgrade" ou "aptitude upgrade" doit mettre ton système à jour.

          Il faut bien sur lire les relases-notes en cas de doute sur quelque chose de particulier (noyau, libc, etc...).

          En outre, personnellement, je ne tape jamais "aptitude upgrade" machinalement ... surtout sur un serveur en production ... enfin c'est mon avis...
          • [^] # Re: Question toute bête

            Posté par . Évalué à 3.

            Je pense que c'est plus approprié pour une machine de bureau que sur un serveur avec des applis en production.

            Corto
        • [^] # Re: Question toute bête

          Posté par . Évalué à 1.

          bof le "aptitude upgrade" refusera d'installer les remplacement de paquet donc tu risque fortement de t'en rendre compte. C'est à ça que sert le "dist-upgrade".
          • [^] # Re: Question toute bête

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Oui, c'est à dire qu'un beau jour, tu vas te retrouver avec une distribution hybride, avec la moitié des paquets d'une distrib et l'autre moitié de l'autre.
  • # goodbye-ubuntu

    Posté par . Évalué à 2.

    sur le modèle de la facilité d'installation de http://goodbye-microsoft.com/ , peut-être qu'il serait temps que Debian propose un CD de démonstration dans le style de Knoppix ou Ubuntu, qui en un seul CD permette à la fois l'installation et le test du matériel / du système.

    Pour le moment ils ne proposent pas cela sur leur site : http://www.fr.debian.org/CD/ (en plus cette partie est en anglais). Certains pensent d'ailleurs encore qu'il faut télécharger les 19 CD pour pouvoir démarrer l'installation, en tout cas ce n'est pas clair, quel que soit le mode de téléchargement on doit cliquer un peu partout pour trouver ce que l'on veut.

    Et pourquoi avoir mis sparc ou s390 au même rang que i386 ou amd64 ? je ne dis pas qu'il faut les mettre sur un page à part, mais qu'ils fassent au moins ressortir les distributions sur les processeurs les plus utilisés. Même mandriva arrive à être plus clair pour arriver sur la page de téléchargement, et sur le site d'ubuntu il y a un gros bouton avec "download" dessus. Ensuite le choix de l'architecture est déjà prédéfinie pour "ordinateur standard", et les autres.
    Idem pour FreeBSD : http://www.freebsd.org/fr/ c'est un peu plus clair.
    A noter d'ailleurs que contrairement à ce que certains pourraient croire, l'installation de freebsd est plutôt facile.

    Au moins, chez Debian on ne pourra pas dire qu'ils ne nivellent pas par le haut !

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: goodbye-ubuntu

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      il y a un projet de livecd Debian : http://debian-live.alioth.debian.org
    • [^] # Re: goodbye-ubuntu

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Même mandriva arrive à être plus clair pour arriver sur la page de téléchargement,


      Trop gros, passeras pas !
      • [^] # Re: goodbye-ubuntu

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        C'est assez drôle, une des grosses polémiques sur Mandriva ces jours ci porte justement sur le site web tout pourri avec la page téléchargment impossible à trouver (mais qui du coup va être entièrement refait).. :D
        • [^] # Re: goodbye-ubuntu

          Posté par . Évalué à 2.

          oui je pensais à cela justement. Mandriva c'est pas le top pour la présentation, mais la page de debian, sans image et avec les 13 architectures supportés, la possibilité de choisir entre bittorrent et jigdo, et au final le répertoire avec les torrents pour les 19 CD roms, cela fait fait un peu über geek quand même.
          Et si on veut faire une installation minimale (c'est à dire pour un utilisateur moyen avec au moins gnome ou kde + firefox iceweasel...), il faut combien de cd ? Le un seulement ? Le 1+2 ? le 1+2+3 ?

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: goodbye-ubuntu

      Posté par . Évalué à 5.

      sur le modèle de la facilité d'installation de http://goodbye-microsoft.com/ , peut-être qu'il serait temps que Debian propose un CD de démonstration dans le style de Knoppix ou Ubuntu, qui en un seul CD permette à la fois l'installation et le test du matériel / du système.


      http://live.debian.net/ qui était sans doute trop jeune pour être officiellement mis en avant pour Etch.

      Pour le moment ils ne proposent pas cela sur leur site : http://www.fr.debian.org/CD/ (en plus cette partie est en anglais).


      Sur mon navigateur web configuré pour le français, j'ai bien la page en français.

      Certains pensent d'ailleurs encore qu'il faut télécharger les 19 CD pour pouvoir démarrer l'installation, en tout cas ce n'est pas clair, quel que soit le mode de téléchargement on doit cliquer un peu partout pour trouver ce que l'on veut.


      Comme d'hab, les patchs sont les bienvenus :-)
    • [^] # Re: goodbye-ubuntu

      Posté par . Évalué à 7.

      Je fais partie des affreux qui ont quitté le navire pour Ubuntu... honte à moi...

      J'étais parti après un échange de mails avec le mainteneur de udev je crois. A l'époque (il y a presque 2 ans), les drivers ieee1394 ne marchaient pas avec udev, il fallait donc une petite exception dans la conf de udev pour que ça marche out-of-the-box. Ubuntu 5.10 intégrait ce petit workaround, pas debian. Ayant signalé le problème et proposé la solution, la réponse a été :

      "- c'est pas propre, les mainteneurs de ieee1394 n'ont qu'à corriger leur driver"
      "- Oui, mais ça va prendre des mois, et les utilisateurs en attendant ?"
      "- Ils n'ont qu'à passer à Ubuntu"

      Rien ne doit être changé dans Debian, mais le point 4 du Contrat Social "Nos priorités sont nos utilisateurs" (et les logiciels libres.) devrait être rappelé aux développeurs.

      Par ailleurs, de récentes expériences m'ont montré qu'Ubuntu garde une longueur d'avance sur le support matériel, en particulier par l'intégration d'un noyau plus récent et l'accès facile à certains pilotes non libres (ipw3945 par exemple).

      Ceci dit, j'espère qu'Etch attirera de nombreux utilisateurs et que le nouveau Chef de Projet saura rendre à la Debian tout le lustre qu'elle mérite.
      • [^] # Re: goodbye-ubuntu

        Posté par . Évalué à 1.

        euh, pour ipw3945 ca se resume a peu pret en :

        aptitude install ipw3945-modules-2.6.18-4-686 ipw3945d firmware-ipw3945

        C'est si difficile d'utiliser un cable reseau 5 min pour que le drivers wifi fonctionne ?
        • [^] # Re: goodbye-ubuntu

          Posté par . Évalué à 2.

          Si on exclue les portables, alors ça dépends de où se trouve la machine et où se trouve la prise ?
        • [^] # Re: goodbye-ubuntu

          Posté par . Évalué à 5.

          Oui, mais tu oublies qu'il faut auparavant connaître l'incantation que tu viens de citer...

          Alors d'accord, j'ai vécu pendant 7 ans sur une Debian, je sais qu'au final ça marche, et même très bien. Mais pour l'utilisateur type, si après l'installation sa carte Wifi ne marche pas, ben elle ne marche pas. Suivant.

          Et il n'a peut-être pas de câble réseau sous la main (qui utilise encore ça ?). Et puis sa xxxBox, elle est peut-être tout en haut du placard, ...

          Ce sont des détails, mais ayant conseillé Debian à plusieurs utilisateurs non novices mais venant de Windows, je peux dire que la courbe d'apprentissage est raide et longue. La plupart se sont découragés. Avec certaine distribution concurrente mais basée sur Debian (que je ne nommerai pas :) , c'est passé et ils se mettent peu à peu à Linux.
          • [^] # Re: goodbye-ubuntu

            Posté par . Évalué à 6.

            Et il n'a peut-être pas de câble réseau sous la main (qui utilise encore ça ?).

            Moi, pourquoi? Faut pas?
            Franchement le wifi c'est une belle merde! Rien ne vaut un câble!
            • [^] # Re: goodbye-ubuntu

              Posté par . Évalué à 6.

              Personnellement, j'écris ce message depuis mon jardin, sous les étoiles, et là je me dis que le Wifi, finalement, c'est pas si mal ...
              • [^] # Re: goodbye-ubuntu

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                C'est là qu'on se dit que c'est toujours bon de garder 50m de câble réseau dans un tiroir ....

                Adhérer à l'April, ça vous tente ?

      • [^] # Re: goodbye-ubuntu

        Posté par . Évalué à 7.

        les drivers ieee1394 ne marchaient pas avec udev, il fallait donc une petite exception dans la conf de udev pour que ça marche out-of-the-box.


        On peut donc dire les drivers ieee1394 ne marchaient pas avec udev out of the box ?

        Autant on peut reprocher au mainteneur de udev sa manière un peu brutale de communiquer, autant sa position d'éviter d'empiler les contournements sales se tient tout à fait à mon sens, à moyen terme.
        C'est le meilleur moyen d'obtenir des solutions implémentées de la bonne façon et bon endroit, ce qui permet à long terme une meilleure maintenabilité (correction des bugs, ajouts de fonctionnalités toussa).

        Alors oui, ça nécessite de se priver un petit bout de temps d'une solution immédiate, mais sans ce type de raisonnement, rien ne pousserait à l'adoption de solutions propres, on se contenterait de contournements dans tous les sens ...

        Cf la position de Debian par rapport à Qt/KDE à l'époque qui aura sans doute joué par la suite dans le changement de licence ...
        • [^] # Re: goodbye-ubuntu

          Posté par . Évalué à 2.

          Je suis 100% d'accord pour une version unstable ou testing, ...

          mais pour une release ? En privilégiant le truc "propre" et en excluant tout compromis, on exclut de fait 90% des utilisateurs potentiels (qui ne sont pas des experts de la recherche de solutions sur les mailing list ou qui répugnent au vi, ou pour qui 'man' n'est pas une réponse mais un problème), plus ceux qui pourraient mettre en place le contournement eux-mêmes mais qui aimeraient juste utiliser leur machine sans passer 5 jours à chaque nouvelle installation a fignoler aux petits oignons leur configuration.

          Alors oui, on devient très élitiste. Le mainteneur, il ne pourrait se le noter dans sa todo liste ("dès que les drivers sont ok, enlevé le hack pas beau de la conf") au lieu d'affirmer que les utilisateurs n'ont qu'à se débrouiller ?
          • [^] # Re: goodbye-ubuntu

            Posté par . Évalué à 4.

            sans passer 5 jours à chaque nouvelle installation a fignoler aux petits oignons leur configuration.


            5 jours, rien que ça ...

            L'utilisateur type peut comme pour toutes les distribs qui n'installent pas de drivers proprios par défaut, taper le mot-clé de sa carte wifi, le nom de sa distrib dans son moteur de recherche favori et tomber sur la solution toute cuite.

            Le mainteneur, il ne pourrait se le noter dans sa todo liste ("dès que les drivers sont ok, enlevé le hack pas beau de la conf") au lieu d'affirmer que les utilisateurs n'ont qu'à se débrouiller ?


            Bah non, sinon les développeurs/responsables de paquets des drivers ne feront jamais l'effort de proprifier leur code.
    • [^] # Re: goodbye-ubuntu

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      De nouveau en stage, j'ai récupéré vendredi dernier un portable équipé du virus de bricosoft ; je me suis dit c'est l'occasion inespéré d'essayer http://goodbye-microsoft.com/ , histoire d'en faire la pub en connaissance de cause ...
      Au bureau, je télécharge l'appli, la lance en "mode expert", configure le proxy, et lance le téléchargement. Ça gauffre, sans doute à cause de ma config de proxy foireuse, il faut avouer que la méthode de configuration n'est pas franchement user-friendly (et le rtfm est inexistant), et ne supporte pas les scripts d'autoconfiguration. Je fais deux trois essais, et le résultat est le même. Bien sûr, aucun message clair pour aiguiller l'utilisateur, seul un "clong" stressant retenti au moment ou l'application se ferme.

      Tans pis, je me dit que les proxy ne sont pas fait pour être utilisés chez tous les utilisateurs non-informaticiens. Confiant, je me dit que j'essayerais le soir même sur ma freebox, chez moi.
      Le soir venu, je tente, il commence à télécharger, puis gauffre en plein milieu (avec encore le magnifique et adoré "clong"). Il n'est pas verbeux, j'ai le droit à un "timeout connecting ...". Une fois cliqué sur l'unique bouton OK, tout se ferme bien sûr.

      Je ressaye quelques fois, et même scénario. Il n'y a pas de combo box qui permette de sélectionner un autre mirroir, histoire d'essayer, et (désolé) je ne connais pas de tête les adresses des mirroirs debian.

      Moralité, ce programme s'intègre assez bien dans l'environnement de bricosoft : ne marche pas, fait des bruits stressants, n'est pas ergonomique, ferme sans prévenir, ne dispose pas de documentation en ligne ....
      J'ai hâte de découvrir les versions pour GNU/Linux, ainsi on aura peut être http://goodbye-gentoo.com/ , mais en attendant, je ne suis pas près de le recommander ; la net-install est très bien à mon goût.

      Adhérer à l'April, ça vous tente ?

      • [^] # Re: goodbye-ubuntu

        Posté par . Évalué à 1.

        As-tu pu faire remonter ton expérience aux développeurs ?
        Ils en ont besoin si tu veux voir ce bug corrigé.


        La seule fois où j'ai eu à utiliser cet installateur (très jeune, il venait juste de sortir), j'ai eu un petit bug contournable puis la suite a fonctionné comme sur des roulettes.

        je ne connais pas de tête les adresses des mirroirs debian.


        http://www.debian.org/mirrors/list

        Si tu rencontres un problème sur un miroir en particulier, merci de le signaler en soumettant un bug sur le paquet 'mirrors'.
        • [^] # Re: goodbye-ubuntu

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Bah, le problème est que je n'ai rien à rapporter, puisque je n'ai pas eu de message d'erreur qui me permette d'en savoir plus. (Bien sûr le soir même j'ai effectué une net-install, donc je n'ai plus ouinedoze à porté de main.)

          Au mieux je peux faire une feature request réclamant un mode verbeux (avec un log), une configuration d'accès au réseau aussi simple que celle de GNOME, une liste de mirroirs préremplie, et le fait de ne pas tout fermer dès qu'il y a un problème, c'est franchement lourd.

          Adhérer à l'April, ça vous tente ?

          • [^] # Re: goodbye-ubuntu

            Posté par . Évalué à 1.

            Tu peux déjà expliquer les conditions (proxy, quel miroir choisi) et le problème rencontré (même sans message d'erreur précis) afin que les déveoppeurs essaient de reproduire ton problème.
      • [^] # Re: goodbye-ubuntu

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Essaie instlux. Il fait la même chose, mais mieux ;-)

        http://instlux.sourceforge.net/

        Les idées viennent de Marc Herbert:
        http://marc.herbert.free.fr/linux/win2linstall.html

        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

  • # Transfuge de Mandriva

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Bonjour,

    J'utilisais Mandriva (membre du Club) depuis près de 1 an (après avoir abandonné Fenêtres sur le bord de la route). Des distributions GNU/Linux, j'en ai testé (Mandriva, Suse/OpenSuse, Kubuntu, Debian 3.1, Fedora Core, Slackware, Zenwalk, Gentoo, plus une flopée incroyable de Live CD/DVD). Sans vouloir troller, chaque distribution ayant ses avantages et inconvénients, j'ai reproché à :
    * Mandriva : rien .... euh, si, la relative lenteur des mises à jour si j'en juge certaines distributions (Fedora Core et Debian). Je veux dire que si Fedora Core Core et Debian proposent des mises à jours très régulières, quasi-quotidiennes, Mandriva allonge considérablement le délai. Qu'en dire ?
    * Suse/OpenSuse : lenteur des mises à jours
    * Fedora Core : rien dans la mesure où je suis parvenu à compléter la partie multimédia (codecs) et autre trucs propriétaires. J'avais simplement la Mandriva bien en main et je voulais autre chose que des RPM, c'est tout.
    * Debian 3.1 : des versions de paquetages simplement trop vieux
    * Kubuntu : Je n'aime pas le concept du fait que le premier utilisateur créé puisse avoir des droits administrateurs si facilement. Il est vrai que dans mon cas, unique utilisateur de ma machine, l'affaire reste neutre mais je préfère rester dans les habitudes pures GNU/Linux.
    * Slackware : comme beaucoup : pas encore vraiment maitrisé la bête !
    * Zenwalk : une mise à jour de Xorg me casse régulièrement le démarrage graphique ; c'est pénible à force même si je sais comment solutionner.
    * Gentoo : toujours pas vraiment compris comment j'ai détruis les partitions du disque dur !

    Donc, en plus de ma Mandriva, et sachant que je compte bien rester membre du Club (et en bénéficier), j'ai tenté la Debian Etch. Difficile ? En fait non ;)))
    - Télécharger 23 CD ? Inutile puisqu'il suffit de ne télécharger que le CD netinstall ou l'un des CD avec KDE ou Xfce. On complètera ensuite par internet.
    - Le mode d'installation en ncurses ? Pas difficile avec un peu de logique, de la patience, et, "au pire", en se documentant préalablement.
    - Le paramétrage ? Pas de cliquodrôme ?! On s'en passe. Il suffit de savoir se documenter. Bon, c'est vrai : je commence à savoir où aller et quoi faire ;)
    - Le parefeu ? Mandriva permet le paramétrage dans un cliquodrôme. J'ai installé et réglé très facilement GuardDog.

    Conclusion : je garde la Debian (j'en suis devenu accro.) ;)))
    • [^] # Re: Transfuge de Mandriva

      Posté par . Évalué à 2.

      - Le mode d'installation en ncurses ? Pas difficile avec un peu de logique, de la patience, et, "au pire", en se documentant préalablement.

      En ncurses ? T'as pas du installer la bonne puisque Etch dispose d'une interface graphique d'installation...
      • [^] # Re: Transfuge de Mandriva

        Posté par . Évalué à 2.

        Extrait du manuel d'installation de Etch sur amd64 :
        L'interface par défaut est DEBIAN_FRONTEND=newt. DEBIAN_FRONTEND=text est préférable pour les installations avec une console série. Seule l'interface newt est disponible sur les supports d'installation par défaut. Sur certaines architectures, l'installateur graphique utilise l'interface gtk.
        Source : http://www.debian.org/releases/stable/amd64/ch05s02.html.fr#(...) dans la section DEBIAN_FRONTEND.

        Donc :
        - il n'y a pas d'interface ncurses ;
        - il y a une interface newt et une interface text en plus d'une interface graphique (gtk) pour certaines architectures ;
        - l'interface newt est utilisée par défaut.
        • [^] # Re: Transfuge de Mandriva

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Donc :
          - il n'y a pas d'interface ncurses ;


          Ah bon, alors, ils ont développé une alternative à ncurses chez Debian?

          Donc SI il y'a une interface ncurses, c'est le mode newt et ca n'a pas changé depuis la sarge. La nouveauté semble plus venir de l'installeur gtk.
          • [^] # Re: Transfuge de Mandriva

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Le frontend s'appelle newt, en référence à la bibliothèque qu'il utilise pour dessiner fenêtres, zone de texte et cie, libnewt, qui elle-même utilise libslang en-dessous.

            Pas de ncurses dans la route. (sauf pour l'utilisateur qui associe ce type d'interface à ncurses).
    • [^] # Re: Transfuge de Mandriva

      Posté par . Évalué à 1.

      Je crois que je vais egalement echanger ma Mandriva pour une Debian :)

      Par contre, je te conseille egalement de tester ArchLinux, une distrib optimisée i686 et qui aussi n'a pas de cliquodrôme. En plus les mises a jour sont tres rapides.
      Je l utilise depuis 6 mois et je n ai pas à m'en plaindre.
      • [^] # Re: Transfuge de Mandriva

        Posté par . Évalué à 2.

        J'ai essayé et j'ai aussi aimé ([mavie]je connais maintenant pas mal de gens dessus[/mavie]), mais je suis revenu chez debian

        Pourquoi...

        Les paquets sont faits par les utilisateurs, donc c'est très réactif, mais la plupart des paquets sont crades, déjà que dans certaines distribs, les paquets sont mal foutus (genre des fichiers en-tête installés sans qu'on le veuille ...), mais dans arch c'est un peu le pompon ;)

        Bon après, il y en a que ça dérange pas :)
  • # pppoe

    Posté par . Évalué à 2.

    Le gros probleme de debian reste que pppoe n'est pas fourni dans le cd d'install. Du coup, on installe un systeme minimal, et pour ceux qui ont besoin de pppoe (par exemple les abonnés du neuf), on se retrouve avec une machine non connectable a l'internet et impossible de compléter l'install.

    C'est incompréhensible parce que ca fait deux ou trois ans qu'on parle de ce problème et qu'il est pas résolu alors que c'est quand meme pas un changement si compliqué a faire...

    Moyen de contourner le probleme: graver un cd avec une live-cd, se connecter au net, trouver la liste des paquets manquants, les telecharger a la main en faisant attention aux dépendances, utiliser dpkg pour installer les .deb ...

    Bref, pour l'utilisateur lambda, infaisable.
    • [^] # Re: pppoe

      Posté par . Évalué à 6.

      Tiens, cadeau :

      http://www.us.debian.org/releases/stable/i386/apds05.html.fr

      Ca m'a l'air vachement plus simple que la methode live-cd quand meme...
      • [^] # Re: pppoe

        Posté par . Évalué à 1.

        Merci bien. Effectivement, c'est beaucoup plus simple.

        Mais est ce que l'installeur ne devrait pas par defaut:
        - permettre l'installation de pppoe par apt-get
        - et/ou indiquer que a l'utilisateur qu'il doit transmettre le bon module au noyau ?

        A mon avis, avoir un internet qui marche apres installation, c'est une demande de base des utlisateurs, et l'installeur devrait etre concu pour que ca marche sans avoir besoin d'aller fouiller dans la doc.... (encore plus avec le cercle vicieux: on n'a pas acces a la doc du net tant qu'on n'a pas de connection )

        A mon avis, c'est typique de debian. Quand on connait bien le systeme, on trouve que c'est bien foutu. Mais faut souvent fouiller au milieu de centaines de pages de doc et de forums et par défaut, ca ne marche pas nickel.
        • [^] # Re: pppoe

          Posté par . Évalué à 4.

          Mais faut souvent fouiller au milieu de centaines de pages de doc et de forums et par défaut, ca ne marche pas nickel.

          des centaines de pages de doc, rien que ça :p

          Rien qu'en allant sur la page de l'unique manuel d'installation officiel, vers lequel l'annonce officielle de publication fait un lien, en cherchant "ppp" dans le sommaire
          http://www.us.debian.org/releases/stable/i386/ on tombe direct dessus.

          que tu dises "C'est typique de Debian, quand ça marche pas out of the box, il faut aller lire la doc" d'accord, pour le reste t'en fais trop :-)
          • [^] # Re: pppoe

            Posté par . Évalué à 1.

            >que tu dises "C'est typique de Debian, quand ça marche pas out of the box, il faut aller lire la
            >doc" d'accord, pour le reste t'en fais trop :-)

            Non, je confirme. Si on veut lire seulement le release document et l'installation guide, on depasse deja la centaine de page. Et il y a encore des liens vers plein d'autres doc non hierarchisees dont on ne sait pas lesquelles sont indispensables et lesquelles non. Au total il y a bien plusieurs centaines de pages et c'est a l'utilisateur de s'y retrouver au mileu de tout ca. Evidemment un expert qui sait d'avance ce qu'il cherche ne lit que les quelques pages qui le concernent. Mais quid de l'utilisateur lambda, meme de bonne volonte ?

            Je repete que je trouve tout a fait anormal de devoir trouver l'information au milieu d'une documentation aussi volumineuse simplement pour pouvoir avoir une connection internet qui marche apres l'install. C'est quand meme pas demander l'impossible que demander ca...

            Compare avec les forums ubuntu et l'effort qui est fait pour que les utilisateurs trouvent facilement l'info. Si les utilisateurs ont adopte Ubuntu, c'est pas parce que la distro est mieux. Simplement, il y a un effort fait vers les utilisateurs.
            • [^] # Re: pppoe

              Posté par . Évalué à 9.

              Compare avec les forums ubuntu et l'effort qui est fait pour que les utilisateurs trouvent facilement l'info. Si les utilisateurs ont adopte Ubuntu, c'est pas parce que la distro est mieux. Simplement, il y a un effort fait vers les utilisateurs.

              Ben ecoute moi je veux bien, hein, mais quand je prends mon google prefere, si je cherche "installation debian pppoe" le lien que j'ai donné apparait en 2eme position. Meme recherche avec ubuntu, j'ai droit a des centaines de tutos effectivement. Mais pas pour m'expliquer comment faire ca pendant l'installation. Et quand ca ne dit pas d'installer des packages (cool sans connexion), il faut recupérer un tarball et lancer un binaire sortis d'on ne sait ou, ou alors compiler a la main. Chouette. Et dans le lot *aucun* lien officiel sur ubuntu.com ou ubuntulinux.org.
              • [^] # Re: pppoe

                Posté par . Évalué à -1.

                Si ce n'est que le débutant n'installe pas Ubuntu depuis le cd alternate mais depuis le livecd (qui lui contient peut-être le bon module, je n'en sais rien).
          • [^] # Re: pppoe

            Posté par . Évalué à 0.

            Je viens de regarder la page de Debian. Ils conseillent avant de commencer l'install de lire les trois documents: release + installation document + faq.

            A vue de nez, il y a bien 200 pages a lire avant de commencer l'install.... :-)
            • [^] # Re: pppoe

              Posté par . Évalué à 9.

              Mon dieu, ils conseillent de lire la doc ??

              Mais c'est affreux !!!
              • [^] # Re: pppoe

                Posté par . Évalué à 4.

                Je rale moi meme contre les utilisateurs qui ne veulent pas faire le moindre effort. Tout est question d'EQUILIBRE. Ce que je dis me semble pourtant plus ou moins une evidence: un utilisateur normal ne sait pas ce que c'est ppp ni pppoe, et conseiller a quelqu'un de lire 200 pages de doc avant de faire une install n'est absolument pas raisonnable. Il faut s'organiser autrement.

                Un document d'une trentaine de pages pour expliquer les quelques points ou il y a des choix a faire doivent etre largement suffisant et permettre d'avoir une connection internet fonctionnelle.

                PS: Je trouve les remarques ironiques qui transforment un echange de point de vue en combat d'egos assez peu agréables...
        • [^] # Re: pppoe

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Une bonne doc plus digeste : http://formation-debian.via.ecp.fr/
      • [^] # Re: pppoe

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Marche pas :-(

        J'ai installé une Debian via le CD de net-install jeudi dernier (oui, même sur une distrib qui sort tous les deux ans, j'arrive à faire une install 2 jours avant la sortie :/ ), j'ai fait l'install en mode expert, ce qui m'a permis de sélectionner le module ppp, et pourtant, ma neufbox n'a pas été vue.

        Pour internet, j'ai du installer trois paquets supplémentaires au redémarrage du système :-(

        Pour le néophyte, c'est injouable, et pour les non-néophytes, ça reste emm***** !
        • [^] # Re: pppoe

          Posté par . Évalué à 3.

          T'as quoi comme NeufBox? Une très vieille?
          Parce que depuis la Trio3D (peut-être même 3C), on se connecte plus via pppoe. La box est en routeur, la connexion se fait donc via dhcp.
          • [^] # Re: pppoe

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Là, comme ça, je sais pas trop quelle version c'est, mais elle n'est pas récente, effectivement (je l'ai reçu il y a quelque chose comme deux ans et demi).

            Et le dhcp, je suis sûr que ma box ne connait pas. Tout en pppoe...
        • [^] # Re: pppoe

          Posté par . Évalué à 1.

          D'un autre coté, moi j'aime bien les commentaires "oui mais regarde là, Debian est dure à installer pour un novice"... je n'ai JAMAIS vu quelqu'un conseiller Debian à un novice (à part moi :) mais je n'étais pas devant un miroir donc ça ne compte pas :) )

          Après, oui bien sûr Debian est améliorable ... mais bon, c'est quand même un joli petit bébé :)
          • [^] # Re: pppoe

            Posté par . Évalué à 6.

            Oui peut-être un peu dure à installer la première fois mais d'un autre côté une Debian ça ne s'installe qu'une seule fois!
            Ça fait 4 ou 5 ans que j'utilise testing en l'ayant installé une seule fois et changer de PC deux fois! C'est pour ça que je l'aime ma Debian!
    • [^] # Re: pppoe

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est marrant parce que y a pas si longtemps de ça c'était sur le CD1 de Woody.
  • # Combien y a t'il de noms dans toy story ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je me demandais ce qu'il adviendrait quand ils auront fini tous les noms de toy story ?
    -Reponse 1: on arrete de sortir des nouvelles versions
    -Reponse 2: on recommence avec les premiers noms en rajoutant un numero (potato 2, sarge 2 etc...)
    -Reponse 3: ca n'arrivera jamais vu la vitesse de sortie des release de Debian
    -Reponse 4:il y a d'autres bon films dans le monde, non ?

    Je me demandais aussi comment il faisait pour choisir le prochain nom, est-ce que le DPL (ou les personnes en charge de la question) regarde le (les, vu qu'il y a en 2) film(s) a chaque fois et prends les noms dans leur ordre d'apparence ?

    Ah, enfin des questions vraiment techniques et existentielles.
    • [^] # Re: Combien y a t'il de noms dans toy story ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Je me demandais ce qu'il adviendrait quand ils auront fini tous les noms de toy story ?

      L'Univers s'effondre. Mais on a encore un peu de temps :
      http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Toy_Story_characters

      Sinon, il restera les autres productions de Pixar (Monsters, Nemo, Cars)...

      Je me demandais aussi comment il faisait pour choisir le prochain nom

      Prerogative des Release Manager. Pas d'intervention du DPL, de vote ou de discussion publique.
      • [^] # Re: Combien y a t'il de noms dans toy story ?

        Posté par . Évalué à 3.

        D'ailleurs, c'est marrant, dans cette liste de noms il y a un perso qui s'appelle Troll :
        http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Toy_Story_characters#Tr(...)

        Ça m'étonnerait qu'ils l'utilisent un jour puisque c'est un nom qui revient à chaque nouvelle version, et même beaucoup entre deux versions :-)

        (Vous allez me dire que j'ai bien du temps à perdre pour m'amuser à lire la liste des personnages de Toy Story, mais bon vendredi, c'est permis...)

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Combien y a t'il de noms dans toy story ?

      Posté par . Évalué à -7.

      C'était donc ça???!!!!

      Je n'arrêtais pas de me demander d'où sortaient tous ces noms bizarres (oui! ça sonne super bizarre pour une distro: festy Fawn, Etch, etc..

      Enfin, espèrons que Disney ne les mettent pas devant les tribunaux. :)

      [mode Ogre]
      ça confirme le côté "play's cool" de cette distro. ^_-
      [/mode]

      Autopropulsé ---------> hey!!! mais elle est fermé la porte ---------> [X] ----> BoIiinG!
      • [^] # MEACULPA

        Posté par . Évalué à -2.

        Je viens de comprendre mon moinssage, 4 jours après!!

        Je ne sais vraiment pas pour quelle raison, je croyais qu'il sagissait d'Ubuntu quand j'ai lu "Etch", d'où le commentaire "play's cool"!

        purée...

        Enfin, on peut relever içi l'influence grandissante et le matraquage "Ubuntu" qu'on subit!
  • # Ca veut dire quoi stable au sens Debian ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Je prends un exemple "bête" :

    dans Etech Vim est en version 7.0 patch 122
    or sur la page officielle de vim il en est à sa version 7.0. patch 224
    (ça fait quand même une centaine de patch de différence)

    Alors je suis tenté de dire que la version de vim proposée dans Etech n'est pas "stable" ?

    Il en est quoi justement ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.