Guide des prestataires

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Nÿco.
Étiquettes : aucune
0
17
mar.
2004
Commercial
Les détracteurs du logiciel libre mettent souvent en avant le fait qu'il n'existe pas de support professionnel en comparaison aux offres des éditeurs de logiciels propriétaires. En réponse à cela j'ai décidé d'éditer un guide des prestataires en logiciels libres.

Ce guide sous forme de fichier PDF uniquement pour l'instant sera suivi par un site web et une édition papier. Ce guide a pour vocation d'être distribué le plus largement possible, sa diffusion est libre et gratuite, il est demandé une participation financière aux entreprises souhaitant y être incluses pour me permettre de passer du temps à sa mise à jour.

Le guide est publié au minimum une fois par mois et à chaque nouvelle modification ou ajout/suppression de société.

Aller plus loin

  • # Re: Guide des prestataires

    Posté par  . Évalué à 6.

    Peux-tu développer les critères pour être dans ce guide ?
    Je peux te citer au moins 5 groupes de plus de 5 000 consultants offrant des prestations sur les logiciels libres, mais j'ai pas l'impression que ça convienne à ton guide.
  • # Re: Guide des prestataires

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Très bonne initiative !
    Pourvu que celà s'étoffe très rapidement...
    Mais j'avoue que j'ai encore un peu de mal à concevoir que l'on puisse rendre des services liés à un logiciel libre avec la même qualité que si l'on a conçu le produit... Enfin si y'en a qui veulent bien me rassurer parcque ca me tracasse...
    • [^] # Re: Guide des prestataires

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      tu crois que tous les mecs qui installent des IIS en prestation de service l'ont concu eux-même ?

      --> la preuve par l'absurde.

      bon bon ok, ca parle que de déploiement là... il y a aussi la partie dev. Je vais alors dire : il existe d'excellent drivers dans le kernel Linux qui sont maintenus par des types ne faisant rien d'autre dans le kernel, et ne bossant pas pour les boites qui crééent les périphériques correspondant.
      Maintenant, tu me demandes de faire une extension à Apache par exemple... c'est sur qu'il me faut un temps d'adaptation... mais avec les sources, les specs, la doc diverse, ce qui s'est échangé sur les ML de devel, etc... etc... je dois pouvoir y arriver.

      glop... en espérant que j'ai répondu à ton interrogation.
    • [^] # Re: Guide des prestataires

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Salut,

      Tes interrogations sont légitimes, mais c'est une question classique.

      Tout d'abord, ce ne sont pas forcément les développeurs d'un logiciel qui seront les plus performants pour le mettre en place chez un client. Les compétences pour développer un logiciel et celles pour le mettre en place sont très différentes.
      Quand tu dois mettre en place un logiciel chez un client, il faut prendre en compte ses besoins, étudier l'existant, connaître les autres logiciels avec lesquels il va interagir, parfois rédiger quelques docs, assurer quelques formations, etc. Certains développeurs n'ont aucune envie de faire tout ça, ou n'en sont pas capables. D'autres le font très bien.
      Il n'est donc pas possible de généraliser.

      On peut être un développeur extraordinairement bon, tout en étant nul en service (parler avec le client, étudier ses besoins, etc...).
      L'idéal étant bien sûr d'avoir toutes les qualités bien sûr !
      ;-)

      Yann.
      • [^] # Re: Guide des prestataires

        Posté par  . Évalué à 3.

        Et pour parler le Consultant dans le texte, ça s'appelle de l'« intégration ».

        Et ça n'est pas que de la technique, mais aussi de la gestion de projet, de l'étude d'impact, etc.
  • # Quest-ce que ce guide fait en première page ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Il existe déja ce genre de truc depuis longtemps :

    http://www.linux-france.org/article/pro/annuaire/(...)

    Petit extrait : "L'insertion est effectuée par ordre alphabétique et ne coûte rien"

    Je vais surement me faire moinser, mais pour moi ce guide n'a aucun interet, il n'apporte rien si ce n'est la possibilité pour son auteur de gagner du fric.
    • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

      Posté par  . Évalué à 1.

      il le vend combien son guide ?
    • [^] # Problème de tarif...

      Posté par  . Évalué à 5.

      Je suis partiellement d'accord avec toi: de faire un outil professionnel me parait très intéressante et que cet outil soit payant parait normal. Il fait payer le service de maintenir le guide à jour.

      Cela étant, si la condition pour y figurer est de devoir payer (reste aussi à voir le prix), c'est un peu moins normal. Ce qui a fait le succès des pages jaunes, c'est le côté exhaustif. Si le paiement devient obligatoire, un filtrage va de fait s'opérer.

      Je pense qu'une bonne idée serait:
      -que tous les prestataires y figurent avec des renseignements minimum (nom, adresse, téléphone, site, activité principale)
      -qu'ils sont obligés de payer pour aller plus loin (logo, descriptif des activités, informations juridiques et commerciales, etc.).
    • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      "Je vais surement me faire moinser, mais pour moi ce guide n'a aucun interet, il n'apporte rien si ce n'est la possibilité pour son auteur de gagner du fric."

      Ben attend, rien ne t'empêche de faire de même gratuitement, vas y, on te regarde, achète une adresse internet, paye pour l'hébergement, recense les entreprises, renseigne les informations correspondantes, et publie régulièrement le contenu de ton guide gratuitement...

      Faut arrêter un peu, Libre n'a jamais voulu dire gratuit (du moins en Français), et je conçois tout à fait que pour quelque chose qui nécessite un investissement financier et personnel Rodolphe se rémunère !

      Ensuite, côté intérêt moi j'en vois un très gros, tu sais si tu disposes d'un prestataire de services Logiciels Libres dans les environs lorsque tu es une boîte, et ça rassure énormément pour abandonner Windows tout ça. C'est déjà un énorme intérêt.
      • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

        Posté par  . Évalué à 1.


        achète une adresse internet

        6 euros par an...


        paye pour l'hébergement

        1 euro par an...

        Total : 7 euros par ans. Ca c'est de l'investissement... Je trouve pas que ce soit les bons arguments. Mais je ne trouve pas non plus que payer pour y parraitre soit absurde...

        JMS
        • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

          Posté par  . Évalué à 1.

          Oui mais tu oublies

          recense les entreprises

          renseigne les informations correspondantes

          publie régulièrement le contenu de

          L'investissement n'est pas forcément financier. L'investissement en temps me paraît autant important.

          La plupart d'entres nous sommes capables de contribuer d'une façon ou d'une autre au Libre, la denrée rare c'est le "temps" . . .

          tic tac tic tac . . . [clap] !
          • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

            Posté par  . Évalué à 2.

            Et outre ce que dit a raison Jemba Epo, ces 7 euros par ans, faut pas oublier non plus que Rodolphe ne fait pas que ca. Alors quand on ajoute 7 euros plus 7 euros plus d'autres sommes, au final, c'est enorme.

            Le bonjour chez vous,
            Yves
      • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Libre n'a jamais voulu dire gratuit

        Ce guide est-il publié sous une license libre ? Je n'en ai pas du tout l'impression : seul le format PDF est disponible, avec écrit sur toutes les pages "COPYRIGHT RODOLPHE QUIEDEVILLE".

        Tes propos sont techniquement justes, mais je ne vois pas leur but ici.

        Yann
      • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Y'a rien contre ce faire payer. Mais quand le droit d'entrée d'une référence dans un guide est une participation financière, ça devient plus ou moins juste un receuil de publicité.
        • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

          Posté par  . Évalué à 1.

          Le tout c'est de se demander qui est le plus prêt à payer pour connaître l'autre.

          Le patron d'entreprise qui ne connait que Windows et qui ne dépenserait probablement pas les quelques € nécessaire à l'achat du receuil d'entreprises du Libre, ou l'entreprise de logiciels libres, qui aimerait justement se faire connaître auprès de toutes ces entreprises ?

          Faire payer une personne qui n'est pas forcément intéressée a peu de chance d'aboutir à quelque chose à mon avis, alors que le contraire peut permettre de faire connaître gratuitement ce qu'est le logiciel libre.

          Après, il faut savoir combien Rodolphe réclame pour référencer une entreprise. Si le tarif est décent et correspond bien à la somme de travail, je n'y vois aucun inconvénient. Par contre, s'il demandait 1000 € juste pour figurer dans une liste, il y aurait de quoi s'inquiéter, mais je doute que ce soit le cas ;o)
          • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

            Ne doute pas trop, c'est 190 € l'inscription (j'ai fait une demande par mail)! C'est vraiment TRES cher et bien au dela de la participation aux frais ...

            Amis modérateurs, merci de supprimer cette publi-information !
          • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            > Le tout c'est de se demander qui est le plus prêt à payer pour connaître l'autre.

            Peu importe. Si effectivement les gens qui lisent ne sont pas prêts à payer un annuaire, alors soit on le fait gratuit, soit on trouve un autre moyen de financement (éventuellement des pubs clairement symbolisées comme telles).
            Mais là on mélange un contenu censé être objectif avec une participation financiere. Certains mettent parfois en doute l'indépendance publicité/rédaction de certains mag : là c'est carrément confondu, et ce n'est pas souhaitable.

            Je n'ai rien contre son initiative (il y a bien pire), mais sous cette forme elle n'a pas a avoir la caution de la communauté, ni même sa publicité car il n'y a pas la garantie d'indépendance qu'on devrait avoir.
    • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

      Posté par  . Évalué à 3.

    • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      J'y vois deux intérêts par rapport à l'annuaire de Linux-France.org :
      1) l'index par prestation
      2) la version imprimable propre, parceque le jour où mon patron ira sur le WEB chercher une information... sur un site en ".org" en plus ! ;-)
      • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        3) le suivi professionnel et non pas contributif bénévole, ça rassure les entreprises frileuses
        4) la diversité des formats qui vont apparaitre : interface web interactive avec recherche je suppose, version papier glacer pour les bureaux des décideurs, et l'inévitable PDF pour le middle-management
    • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

      COPYRIGHT un peu trop en avant je trouve !
      pour un document sur les societes faisant du libre, enfin c'est mon avis.
      Après de dire si ce document a un interet ou pas, et bien, il a au moins le mérite d'exister.
      • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        Libre et copyright cohabitent obligatoirement, car les licences du libre sont basées sur le copyright (en gros droit d'auteur).
        • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

          Posté par  . Évalué à 1.

          le copyright (en gros droit d'auteur).

          Sauf erreur de ma part, ces deux notions sont différentes.
          Le droit d'auteur est inalienable.
          Le copyright (littéralement "droit de copie") peut être cédé (vendu (excroqué!!!)).

          L'auteur est l'auteur (vous me suivez ? :)
          Le porteur du copyright décide de la diffusion (copie) de la chose (et de la licence sous laquelle elle est diffusée.)

          Quand j'écris un logiciel pour une société, j'en suis l'auteur.
          La société (dans 99.99% des cas) détient le copyright.
      • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

        Posté par  . Évalué à 3.

        Qu'est-ce qui te gene avec le copyright ?
        Sans le copyright, le logiciel libre n'est rien :)

        Le bonjour chez vous,
        Yves
        • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

          Posté par  . Évalué à 1.

          Sans copyright et droits d'auteur, il n'y a plus aucunes restictions possibles sur l'usage, tu peux modifier, transformer, diffuser : un monde sans copyright est un monde libre. La notion de propriété intellectuelle est une notion très contestable, ce que tu trouves / inventes / développes tu le dois pour beaucoup à ton éducation, à tes parents, à tous les écrivains que tu as pu lire, à ton environnement et à la société toute entière.
          • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

            Posté par  . Évalué à 2.

            en meme temps, de là à coller copyright monsieur machin sur toutes les pages en énorme, je vois pas l'intéret ! une mention dans la bande en bas devrait suffire !
          • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

            Posté par  . Évalué à 1.

            Tiens! Un amateur du domaine publique à tout va!

            Quand bien mëme cela semble sympa un monde comme ca, J'ai vraiement du mal à imaginer qu'il tienne la route.

            Le LL est, pour moi, un excellent compromis entre "tout le monde il est gentils tout le monde partage avec tout le monde" et "moi plus gros, moi manger toi"; qui plus est, et jusqu'à preuve du contraire, viable.
          • [^] # Re: Quest-ce que ce guide fait en première page ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            > Sans copyright et droits d'auteur

            Il ne peut rien y avoir sans droits d'auteur. Personne ne peut nier tes droits d'auteur et ils sont là par défaut, pas besoin de les affirmer via une mention sur le document.
            Quand au copyright il n'a, si j'ai bien compris, pas de valeur en France, qui a tout ce qu'il faut dans le droit d'auteur. Pour un document français, tu peux enlever ce copyright, ça ne changera rien aux droits des tiers de reprendre, modifier ou diffuser ton document.
  • # Re: Guide des prestataires

    Posté par  . Évalué à 2.

    Es tu capable de fournir une facture aux sociétés pour demander de l'argent en échange ?
    Sinon, tu n'auras surement pas grand monde...
    Si oui, alors tu auras peut être ma société.

    Autrement, c'est une très bonne initiative, cela permet aussi de soutraiter si on ne maitrise pas tout.
  • # Re: Guide des prestataires

    Posté par  . Évalué à 1.

    Ben j'ai trouvé ca, comme offre de prestations: http://realink.org/association/espaces/portal.php(...)

    Ca a l'air interressant mais c'est a Marseille :-(((
  • # Re: Guide des prestataires

    Posté par  . Évalué à 5.

    Moi je v utiliser ton guide pour envoyer des candidature à ces boites :)
  • # Re: Guide des prestataires

    Posté par  . Évalué à 7.

    c'est marqué copyright rodolph partout, mais la licence qui s'applique à ce document, c'est laquel au juste ? tu ne l'indiques nul part
    • [^] # Re: Guide des prestataires

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      En l'absence de mention, le droit d'auteur s'applique : "tous droits réservés". Sinon, je pense qu'a priori, c'est au moins diffusable, à confirmer.
  • # Re: Guide des prestataires

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Ca pourrait etre utilie de mettre quelques pages de "pub libre" pour nos logiciels a la fin. Car c est beau le support, mais si les acheteurs/lecteurs ne se sentent pas concernés car n ayant pas de LL chez eux......
  • # Re: Guide des prestataires

    Posté par  . Évalué à 1.

    C'est bien mais pourquoi ignorer les "gros".
    Je pense notament à RedHat, Suse et Ibm :
    http://www.europe.redhat.com/services/(...)
    http://www.suse.de/en/business/index.html(...)
    http://www-1.ibm.com/linux/(...)
    • [^] # Re: Guide des prestataires

      Posté par  . Évalué à 1.

      Si on pousse ce concept plus loin, aujourd'hui la grande majorité des sociétés de service savent faire du libre ... (Les SSLL ca n'existe qu'en France).

      M
      • [^] # Re: Guide des prestataires

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        > Les SSLL ca n'existe qu'en France
        J'ai déjà lu cette affirmation dans 01Net notamment et ça me surprend un peu car, en Belgique et au Luxembourg, je peux te dire qu'il y en a aussi : www.logiciellibre.net/company.php .
      • [^] # Re: Guide des prestataires

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        > aujourd'hui la grande majorité des sociétés de service savent faire du libre

        "faire du libre" ce n'est pas seulement venir payer à bouffer à ton patron en étant habillé avec un costard à 500 Euros (sans les pompes), et lui vendre des logiciels auxquels on n'a jamais rien compris et sur lequel encore seulement trois ans en arrière on disait "c'est fait par des rigolos, ça n'ira pas loin".

        "faire du libre" c'est un esprit, et le peu que je connaisse des SSII de taille importante (pas besoin de noms) m'indique clairement que ce qu'ils font n'a rien à voir avec l'esprit des logiciels libres.

        qu'ils travaillent bien ou mal je n'en sais rien, et là n'est pas vraiment le problème.

        et que des gens croient que ces boites contribueraient à certains logiciels si elles n'y étaient pas indirectement obligés par la licence (GNU GPL lorsque c'est le cas) me fait bien marrer.
        • [^] # Re: Guide des prestataires

          Posté par  . Évalué à 3.

          Non, faire du libre, c'est arriver en sandales et en T-Shirt noir "KNOPPIX RULEZ" en se gratant la barbe dans le fast-food où tu reçois tes prospects, et convaincre ton client que Debian, c'est vachement mieux que Suse, et en prenant d'autres copains (du fast-food) à témoin.

          (mort aux cravates, si on vendait toutes les cravates, on pourrait acheter des chemises à ceux qui n'en ont pas les moyens...)

          (un bon commercial est un commercial ...)

          (glups...:-)
  • # Re: Guide des prestataires

    Posté par  . Évalué à 4.

    Un index geographique serait aussi utile a mon avis...
  • # Re: Guide des prestataires

    Posté par  . Évalué à 0.

    Le gros copyright en diagonal grisé sur toutes les pages je trouve ça totalement naze... Surtout pour quelque chose en rapport avec le logiciel libre.
  • # Re: Guide des prestataires

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    ohé, les ptits gars,

    avant de critiquer et de démolir, il faut creuser un peu.
    Au premier regard, j'ai été perplexe : j'ai déjà été contacté par plusiers boites me proposant d'etre inclus dans leur "annuaire", pour une modique somme de plusieurs milliers d'euros. J'ai dit non.
    Mais j'ai eu le second regard... qui m'a montré "Rodolphe Quiedeville". Ah, alors là, j'ai confiance.
    Faites une recherche sur google, vous verrez que c'est un mec bien. D'ailleurs, il a été récompensé aux premiers trophées du libre (comme moi :-D ), il est à l'origine de lolix.org de de plusieurs autres trucs. Donc aucun doute n'est permis sur le désintéressement du projet.
    OK, il n'y a pas de licence sur le pdf, OK le tarif n'est pas annoncé, OK il y a pas mal d'inconnues, mais ce sont des erreurs de jeunesse, pas la volonté de cacher quelque chose ou de profiter d'un train qui commence maintenant à attirer pas mal de monde.

    Ou alors on nous l'a changé notre Rodolphe, et ça, je pense pas...
    • [^] # Re: Guide des prestataires

      Posté par  . Évalué à 1.

      Si je me rappelle bien (parce que ma boite y figure), les premiers mois sont gratuits puis après nous devrons payer pour y figurer.

      Cela ne me choque en aucune façon, lolix fait un peu dans le même genre.
      Pourvu que ca marche, son idée :)
      • [^] # Re: Guide des prestataires

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        ha toi aussi ta boite y figure ?

        bon j'ai compris /o\ ~~~~>[]
      • [^] # Re: Guide des prestataires

        Posté par  . Évalué à 3.

        Et bien moi ça me choque qu'on soit obligé de payer. Un annuaire n'a d'intérêt que dans son exhaustivité. Si ne figurent dans cet annuaire que les gens qui payent, il sera nécessairement très incomplet.

        Ensuite, que l'accès à une recherche avancée, à un support papier, que la possibilité de rajouter un logo et des informations complémentaires soit payant, 100% d'accord mais il me semble qu'une version minimale et gratuite serait essentiel.

        SI je dois payer simplement pour y figurer, je réfléchirai à 2 fois avant de me lancer et ce sera fonction du prix et du succès de son recueil. En revanche, si le paiement est facultatif et lié à des services complémentaires, il est très probable que je sauterai le pas.

        Cela étant, j'applaudis son initiative. Il devrait aussi se rapprocher de ce qui existe déjà comme inventaire: la page de l'ENST Bretagne ou celle de Linux-France par exemple.
        • [^] # Re: Guide des prestataires

          Posté par  . Évalué à 1.

          "Et bien moi ça me choque qu'on soit obligé de payer. Un annuaire n'a d'intérêt que dans son exhaustivité. Si ne figurent dans cet annuaire que les gens qui payent, il sera nécessairement très incomplet."
          C'est pourtant le principe des pages jaunes... Moi je trouve que ça un interet.

          Perso, l'unique problème que j'y trouve, c'est que j'arrive pas à trouver un lien pour m'inscrire et que je ne sais pas si je peux m'inscrire (je suis freelance) !

          Moi je trouve ça très interessant, surtout si la diffusion est illimitée (C'est mon unique exigence) !
          • [^] # Re: Guide des prestataires

            Posté par  . Évalué à 1.

            Non le principe des Pages Jaunes c'est que tous les pros sont incrits gratuitement avec leurs coordonnées et classés par rubrique. Ensuite, si je veux une typo, un lien, une image, un cadre, bref, n'importe quoi qui sort de l'ordinaire et me permet de me faire remarquer, je dois payer.
          • [^] # Re: Guide des prestataires

            Posté par  . Évalué à 1.

            Tu contactes Rodophe directement :)
        • [^] # Re: Guide des prestataires

          Posté par  . Évalué à 1.

          Et bien moi ça me choque qu'on soit obligé de payer. Un annuaire n'a d'intérêt que dans son exhaustivité. Si ne figurent dans cet annuaire que les gens qui payent, il sera nécessairement très incomplet. Pourquoi ça te choque ? Parce que l'info est à jour (et assurée de l'être, du fait du paiement). Sans compter que ce n'est pas le seul endroit où il faut payer pour être référencé, ou encore le document n'est pas libre : Et il y en a d'autres. Et franchement, si tu n'es pas une société, en quoi ça te gêne qu'une société paye ? Mais il est vrai qu'on risque tous de devenir indépendants un jour...:-(
          • [^] # Re: Guide des prestataires

            Posté par  . Évalué à 2.

            Pourquoi ça te choque ?

            Le mot important c'est "obligé" et pas "payer". Donc ce n'est pas le paiement, mais c'est que le paiement soit obligatoire car cela va à l'encontre de l'exhaustivité que j'attends (avec d'autres) d'un "annuaire" ou "guide" et que, AMHA, il vaudrait mieux un système genre pages jaunes. Cela étant, et ça aussi je l'ai déjà dit, qu'il se fasse rémunérer pour y travailler, je trouve cela parfaitement normal. Quant à la licence, il peut le faire sous la licence qu'il veut, c'est son problème. Je n'ai d'ailleurs pas évoqué ce point :-)

            en quoi ça te gêne qu'une société paye ?

            Ca ne me gène pas mais c'est assez inégal. Comme tu l'as relevé toi même, les prestataires en LL vont de l'indépendant ou l'EURL ou la SARL à 1 EUR à la SA au capital de plusieurs millions en passant par les SARL classiques plus ou moins grandes. Pour une société comme la mienne, un paiement d'une centaine d'euros par an me semble déjà beaucoup alors que pour une grosse boîte payer 1000 EUR ne serait pas grand'chose.

            D'où ma proposition de service à 2 vitesses:
            -les boîtes qui payent et qui peuvent donner des infos à jour, régulièrement contrôlées et qui vont donner confiance
            -les boîtes plus petites qui ne souhaitent ou ne peuvent pas faire cela et qui auront une simple ligne d'information avec nom, adresse et site web (par exemple)
          • [^] # Re: Guide des prestataires

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            Ok, mais dans ce cas ça n'a rien à faire ici, c'est une pub comme une autre.
      • [^] # Re: Guide des prestataires

        Posté par  . Évalué à 1.

        Rah la la les vils "Candidature spontanee" juste après la parution de la news ;-)))
        on est floodé là ;)
    • [^] # Re: Guide des prestataires

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Si il s'agit d'un désintéressement (ce qui ne contredit pas le fait d'être payé ou indemnisé) .. alors une association serait la bienvenue. Au moins on sait ce qu'il en est, que les sous ne seront pas le critère de tri des entrées.
  • # Re: Guide des prestataires

    Posté par  . Évalué à 2.

    s/incluse/incluses/
    • [^] # Re: Guide des prestataires

      Posté par  . Évalué à 1.

      Tu voulais dire s/incluse/inclues/, je suppose ?
      • [^] # Re: Guide des prestataires

        Posté par  . Évalué à 1.

        Non non. Vérifie ta grammaire française ;-)
        Le participe passé du verbe "inclure" est "inclus" (et "incluse" au féminin) et pas "inclu" !
  • # Payant pour les entreprises

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Pourquoi tant de haine lorsqu'on parle de faire payer ?

    Cette personne, qui semble être un acteur important du LL en France, est un indépendant, qui ne fait visiblement que du LL, se fait conspuer ici. Pourquoi ? Parcequ'elle fait payer un travail publicitaire à ceux qui en bénéficie ?

    Cette personne doit se nourrir et se loger.

    C'est une condition sine qua non à ça survivance, et au fait qu'il enrichisse le LL de son travail.
    • [^] # Re: Payant pour les entreprises

      Posté par  . Évalué à 2.

      Parceque là, ce n'est pas une création originale (voir ci-dessus les liens sur des initiatives similaires), et on perçoit difficilement l'intérêt et les motivations de cette initiative.

      Faire payer, oui, mais si la personne ne me justifie pas le pourquoi par rapport à d'autres initiatives similaires et concurrentes installées depuis un moment, dont certaines sont même libres et/ou gratuites, eh bien je zappe d'un clic et j'oublie illico...

      De plus, l'aspect payant de l'inscription à ce guide entraîne par voie de conséquence qu'il sera certainement incomplet. En gros, c'est juste un support publicitaire de plus style yahoo ou guide michelin, et surement pas un vrai guide exhaustif des prestataires évalués objectivement...

      J'ai rien contre le fait qu'il veuille en vivre ceci dit, c'est un but très louable et il est peut-être très compétent pour cela... Je critique juste l'effet d'annonce, y'a cyperus et consorts pour faire des communiqués de presse gratuits, ne polluons pas linuxfr avec ca.
    • [^] # Re: Payant pour les entreprises

      Posté par  . Évalué à 1.

      La "survivance" ! Voilà un mot qu'il faudrait absolument insérer dans le Business Loto (http://dchaffiol.free.fr/info/blagues/art_bg_businessLoto.htm(...)) !
      Vous ne connaissez pas le Business Loto ? Un jeu pourtant indispensable pour assurer sa survivance dans les réunions !

      Désolé LupusMic, je n'ai pas pu m'empêcher... Sans rancune, hein ?
  • # question de fond : est-ce utile ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Il faut aussi se demander si c'est utile ?
    pour moi la réponse est oui.
    J'ai un de mes clients qui m'a trouvé avec un tel annuaire. Il cherchait un prestataire en logiciels libres sur Marseille, il m'a trouvé en quelques clics (tapez "consultant logiciel libre marseille" dans google... le premier lien qui monte, c'est www.linux-france.org/article/pro/annuaire/ avec moi dedans ;-)

    Donc merci Rodolphe (même si je suis pas dedans pour l'instant), et bon courage pour la suite.
  • # Re: Guide des prestataires

    Posté par  . Évalué à 1.

    Il pourrait aussi être interessant de se rapprocher d'une structure comme le réseau Libre entreprise (http://www.libre-entreprise.com/(...) ) qui fédère un réseau (tiens donc) d'entreprise ne faisant que dans le Libre.

    Sinon Bravo Rodolphe pour l'initiative.
  • # Re: Guide des prestataires

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    190 euros HT comparés à la gratuité de http://www.linux-france.org/article/pro/annuaire/,(...) je suis assez choqué là. J'avais raté le prix dans l'article initial et j'ai envoyé les références de ma boîte.
    La diffusion est électronique, il n'y pas de mktg à assurer, pas de papier à émettre, rien. Ou s'il y a, on ne sait pas.

    Et bah non. Voila. J'ai l"impression de recevoir ces espèces de propositions commerciales que toutes les nouvelles boîtes reçoivent, en forme de facture pour l'insertion dans un Annuaire justement. Si on ne fait pas attention, on se dit tiens une facture, je paye. En regardant de plus près, c'est à la limite de l'escroquerie absolue.

    Accessoirement, je suis assez choqué de voir cette offre payante (et loin d'être donnée) sur linuxfr.
    • [^] # Re: Guide des prestataires

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      Tiens j'ai eu la même impression en étant informé du prix. Si Rodolphe n'avait pas été un grand contributeur du logiciel libre (cf. sa page et surtout Dolibarr) j'aurais sans soute répondu pas très poliment.

      Son offre me dérange pas mais l'apparition sur Linuxfr me semble en effet déplacée. Cela ressemble plus à de la pub déguisée qu'a un article sur linux ou les logiciels libres. Les modérateurs n'auraient pas du laissé passez cette news. Je propose même qu'elle soit supprimée.

      A 190 € je pense que ça dépasse largement la "participation financière". Il est évident qu'a ce prix la marge est considérable.
      • [^] # Re: Guide des prestataires

        Posté par  . Évalué à 4.

        Je te plussoye fermement... cf mon post plus haut : https://linuxfr.org/comments/372300.html(...)
        • [^] # Re: Guide des prestataires

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          Comme on est jamais mieux servi que par soi même je propose la création du site : www.prestataires-du-libre.com (disponilité d'ici 2 à 4 semaines)

          Fonctionnalités :

          - annuaire GRATUIT des prestataires du libre
          - classification géographique
          - indication sur le degré d'utilisation des LL : solutions 100% GNU, solutions Open Source, solutions mixtes
          - génération automatique du guide au format PDF
          - classification alphabétique tournante

          Seront payants uniquement (parce que ça prend du temps et des ressources):

          - l'ajout d'un logo ou d'une image de présentation
          - les mises à jour des descriptions
          - l'ajout d'un fichier catalogue

          Limitations :

          Uniquement pour les PME, TPE et indépendants (<20 employés). Les entreprises ne doivent pas proposer de solutions uniquement propriétaires.

          Ceux qui sont intéressés peuvent me contacter à linuxfr at open81 dot com.

          Si vous avez des suggestions ou idées, n'hésitez pas.
          • [^] # Re: Guide des prestataires

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Comme on est jamais mieux servi que par soi même je propose la création du site : www.prestataires-du-libre.com (disponilité d'ici 2 à 4 semaines)

            ENORME! (comme dirait Mat) :-)
            Merci de le faire et bravo.
          • [^] # Re: Guide des prestataires

            Posté par  . Évalué à 1.

            Excellentissime.
            On peut même aller plus loin et le doubler d'un service d'offres de missions (ou même une société délégatrice de ressources humaines), où les grosses SSII payent pour trouver les compétences locales qu'il leur manquent. Le tout sans racketter les petites structures et les indépendants.
            Ayant pas mal bossé en délégation pour des grosses boîtes, j'ai des exemple de contrats kivontbien.

            L'idée vous tente ?
          • [^] # Re: Guide des prestataires

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            idée ? non, question, histoire que tout soit clair :

            - paiement pour :
            [] rembourser les frais (hébergement)
            [] indemniser le temps passé au gestionnaire (ce qui exclu des tarifs comme celui de la news)
            [] gagner de l'argent
            [] reversement à des associations du libre

            - quelle structure :
            [] site sans structure où on reçoit l'argent par paypal sans contrôle et sans savoir où il passe
            [] société commerciale
            [] association non lucrative
        • [^] # Re: Guide des prestataires

          Posté par  . Évalué à 3.

          J'avoue que le fait que ce soit Rodolphe qui propose ce guide m'avait, à priori, rassuré en lisant cette news. Mais le prix annoncé de 190 euros, qui à été *dévoilé* dans les commentaires (ie: il n'était fait aucune allusion à des frais d'inscription à ce guide dans la news), ne peut décemment pas être présenté comme une participation.
          Je ne fais pas avancer le shmilblick, mais comme d'autre, qu'un guide ou que dix mille soit crée(s), tant mieux , mais qu'il(s) soit présenté(s) ici avec une allusion à une forme de contibution aux LL me dérange.
          (Je suis bien entendu ouvert à toute explication de pourquoi me gourerais-je)
    • [^] # Re: Guide des prestataires

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Je propose sérieusement que la news soit retirée. Ça a déjà été fait pour des news qui se sont révélées être uniquement des pubs pour le bénéfice personnel des auteurs (ou des boites), je pense qu'on est dans ce cas là. D'autant qu'avoir marqué "participation financiere pour permettre de passer du temps aux mises à jour" semble être de mauvaise foi à la limite de la fausse information.

      Si au moins le prix du référencement pouvait être rajouté dans la news par un modérateur, ça permettrait déjà d'être moins tendancieux pour les gens qui ne lisent pas la centaine de commentaires.
      • [^] # Re: Guide des prestataires

        Posté par  . Évalué à 1.

        Bin maintenant, c'est un peu tard pour le retirer.
        Les articles sont lus le jour de leur publication, encore un peu le lendemain, puis ça s'étiole.

        Par contre, ça me parraît juste d'au moins faire parraître les "frais d'inscriptions". Juste pour que les gens sachent qu'ils n'auront que la liste de ceux qui peuvent/veulent payer.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.