Le Parlement européen adopte la préférence pour le logiciel libre pour les institutions de l’UE

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud, Ysabeau et Xavier Claude. Modéré par Davy Defaud. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
50
25
mai
2020
Justice

Le 15 mai 2020, en séance plénière, le Parlement européen a approuvé plusieurs rapports de décharge budgétaire qui comprennent des amendements invitant les institutions de l’UE à utiliser principalement des solutions open source. En pratique, à partir de maintenant, toutes les solutions informatiques développées par et pour les institutions de l’UE devront d’abord être évaluées par rapport à la possibilité d’utiliser des solutions open source. Les évaluations devront ensuite être rapportées à la commission du contrôle budgétaire du Parlement sur une base annuelle, lors de la procédure de décharge.

Le texte exact et officiel de la résolution concernant la préférence pour le logiciel libre :

« [Le parlement] reconnaît la valeur ajoutée que les logiciels libres et ouverts peuvent apporter au Parlement ; souligne en particulier leur rôle dans l’amélioration de la transparence et dans la prévention des effets de blocage des fournisseurs ; reconnaît également leur potentiel en matière d’amélioration de la sécurité étant donné qu’ils permettent de relever et de corriger les faiblesses ; recommande vivement que tout logiciel développé pour l’institution soit rendu public sous licence de logiciel libre et ouvert »

Une autre résolution concernant les formats ouverts :

[Le parlement] reconnaît que la production de données publiques sous un format ouvert, lisible par machine, facilement accessible et réutilisable offre de grandes possibilités tant pour la transparence envers le public que pour l’innovation ; salue les initiatives en cours visant à créer et à convertir une partie de ses données qui revêtent un intérêt pour le public sous ce format ; souligne la nécessité d’adopter une approche plus conviviale, systématique et coordonnée pour de telles initiatives, dans le cadre d’une politique bien définie des données ouvertes du Parlement »

Merci au Parti pirate européen, et en particulier à l’eurodéputé tchèque et vice‑président du Parlement européen, Marcel Kolaja, qui sont à l’origine des amendements en question.

Précisons que ces résolutions ne concernent que les institutions de l’UE, et pas celles des États membres. Elles donnent néanmoins un signal fort dont on espère qu’il sera aussi suivi par les gouvernements nationaux, et en particulier le nôtre, qui s’est avéré très timide sur la promotion du logiciel libre depuis trois ans.

Aller plus loin

  • # Évaluer d'abord la possibilité d'utiliser des solutions "opensource"?

    Posté par  . Évalué à 9 (+10/-2).

    Je vois deux issues : la première, la plus simple, c'est évaluer systématiquement qu'aucune ne fait l'affaire et donc se tourner vers le fournisseur propriétaire qu'on voulait au départ. Et la seconde, redéfinir ce que signifie opensource ; plus délicat, mais quand on veut, on peut!

    Mauvais esprit, moi?

  • # Un pas de plus en avant !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+9/-0). Dernière modification le 26/05/20 à 11:39.

    Ne crions pas victoire, ceci n'est qu'un pas dans la bonne direction. Ne boudons pas non plus ce succès, mais sachons qu'il en faudra beaucoup d'autres avant que le logiciel libre devienne la norme.

  • # Je recommande vivement

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+7/-6).

    De mettre du bio à la cantine. Bon pas d'obligation et on va prendre du Beurkexo comme d'hab !

    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

    • [^] # Re: Je recommande vivement

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+9/-4).

      pas d'obligation

      C'est ça, obliger, contraindre et punir (flagellation ou goulag, au choix): je rappelle que dans "logiciel libre" il y a ? … Oui voilà, c'est ça.

      En ce qui me concerne: merci à tous ceux, politiciens, développeurs, patrons de SSLL, bénévoles d'associations, etc qui se battent tous les jours et ont contribué à cette avancée.

  • # Toutes les institutions de l'UE?

    Posté par  . Évalué à 2 (+2/-0). Dernière modification le 26/05/20 à 10:54.

    Dans le texte intégral du rapport, ils parlent du Parlement mais je ne vois pas où ils parlent des autres institutions de l'UE (Conseil, Commission, ..).
    Ce n'est pas une grande grande victoire mais nous n'avons pas énormément de bonnes nouvelles politiques à célébrer tous les jours non plus.

  • # Brevets MP4

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0).

    Le Parlement Européen force les visiteurs à utiliser le format breveté MP4.

    Il y a 12 ans, une pétition demandait déjà l'utilisation de formats réellement ouverts, sans restrictions d'usage:

    https://web.archive.org/web/20100226180241/http://www.openparliament.eu/

    "I am a citizen of the EU, and I want the European Parliament to adopt the use of open standards and to promote interoperability in the ICT sector."

    Rien n'a été fait.

    • [^] # Re: Brevets MP4

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

      Si j'ai bien suivi, le brevet logiciel MP4 n'est pas valable en Europe, donc c'est cohérent, non?

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

      • [^] # Re: Brevets MP4

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+3/-1).

        "Si j'ai bien suivi, le brevet logiciel MP4 n'est pas valable en Europe, donc c'est cohérent, non?"

        Sauf que le MPEG4 est couvert par un nombre de brevets déposés en France et dans d'autres pays européens.

        Mais il me semble que la liste des brevets expirés s'allonge:

        https://www.mpegla.com/wp-content/uploads/m4v-att1.pdf

        Il semblerait qu'il n'y ait que 2 brevets encore actifs jusque 2022:

        https://meta.wikimedia.org/wiki/Have_the_patents_for_MPEG-4_Visual_expired_yet%3F

        • [^] # Re: Brevets MP4

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 27/05/20 à 19:39.

          Je pense que tu confonds, car les brevets logiciels ne sont pas non plus acceptés en France.

          ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

          • [^] # Re: Brevets MP4

            Posté par  . Évalué à 6 (+3/-0).

            ça c'est la théorie. Par exemple, il y avait (a?) des tas de brevets européens sur le MP3. en gros, le droit interdit de breveter un algorithme ou des maths. Mais ils suffit de rajouter des "mots magiques" pour que cela marche.

            En gros, tu n'as pas le droit de breveter un algo de compression. Par contre, oui, tu as le droit de breveter un algo de compression, si il permet de réduire la taille de fichier et/ou d'économiser de la bande passante.

            La deuxième raison est que l'office européen des brevets est très indépendant de l'union européenne car il inclue la Suisse. Ils ont un status de diplomate très protecteur. Et d'un autre coté, leurs revenues sont directement liés à l'acceptation de brevets. Il y a une pression interne pour les accepter.

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Brevets MP4

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+4/-0).

              Ce n'est pas parce qu'un brevet a été accepté qu'il est valide. Les offices de brevets peuvent se planter en acceptant des brevets qu'ils ne devraient pas : doublon avec un brevet existant, brevet d'un sujet interdit, brevet de l'état de l'art, etc.

              Donc oui il y a des brevets logiciels en Europe. Mais sans action judiciaire pour vérifier leur validité, on peut avoir des doutes sur la valeur de ceux-ci.

              • [^] # Re: Brevets MP4

                Posté par  . Évalué à 6 (+3/-0).

                En théorie, tu as raison, mais faire valider/invailder un brevet en justice coute autour de 1 M€ et 3 ans. Toutes PME a ça en stock, c'est bien connu ?

                Ensuite, le pool de brevet mpeg en comptait une vingtaine (inclus ceux de thomson, Orange,…), et tout le monde payait en europe, même les gros.

                "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Brevets MP4

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0).

              "Par contre, oui, tu as le droit de breveter un algo de compression, si il permet de réduire la taille de fichier et/ou d'économiser de la bande passante."

              Même pas sûr que les tribunaux soient d'accord avec cette pratique de l'Office Européen des Brevets.

              L'OEB a, pour cette catégorie, inventé un concept de "further technical effect":

              "For example, a computer program which specifies a method of controlling an anti-lock braking system in a car, determining emissions by an X-ray device, compressing video, restoring a distorted digital image, or encrypting electronic communications brings about a further technical effect when it is run on a computer"

              https://www.epo.org/law-practice/legal-texts/html/guidelines/e/g_ii_3_6_1.htm

              Mais ça n'engage en rien les cours de justice nationales (bientôt remplacées par les Cours captives du Brevet Unitaire) de ne pas adopter cette doctrine fumante.

              • [^] # Re: Brevets MP4

                Posté par  . Évalué à 5 (+2/-0).

                Même pas sûr que les tribunaux soient d'accord avec cette pratique de l'Office Européen des Brevets.

                Le pool de brevet MP3 (pour le son) et MPEG-LA (pour création de lecteur de DVD) utilisait ce genre de brevets et aucun constructeur même les plus gros n'ont tenté le coup.

                Je pense aussi qu'ils sont tous plus ou moins dans un des ses pools, et cela permet aussi d'exclure de nouveau entrant avec un péage à l'entrée. Je ne sais plus si c'est encore vrai, mais les ampli vidéo Yamaha, pourtant peu réputé, était moins chère que les autres à qualité égal, car dépensait moins en droit de brevet, type Dolby ou autre, car il faisait parti des différents pools.

                De toute façon, si tu dois aller en justice, tu as déjà perdu. Aucune PME ne peut se permettre de jouer son avenir sur un procès à 1 M€ sur 3 ans. Pendant qu'elle paye chère un avocat spécialisé, elle aura en face un service juridique de 20 personnes qui fait cela toute la journée. D'ailleurs, pour se protéger de cela, La fondation linux a aussi un pool de brevet, avec licence gratuite sauf si on attaque une logiciel libre (en simplifiant).

                "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: Brevets MP4

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-2).

                  Le pool de brevet MP3 (pour le son) et MPEG-LA (pour création de lecteur de DVD) utilisait ce genre de brevets et aucun constructeur même les plus gros n'ont tenté le coup.

                  Le problème est que les produits que ces constructeurs vendent sont à destination aussi de marchés où de tels brevets sont valides. Donc partir en guerre judiciaire pour cela n'est pas forcément aussi pertinent. Rien ne dit par ailleurs qu'ils n'ont pas eu un rabais quelconque pour la licence de ces formats (et comme ils sont gros, ils l'ont peut être obtenu).

                  Bref, le fait qu'il n'y ait pas eu d'attaque judiciaire ne démontre rien de la validité de ces brevets.

                  D'ailleurs on notera que les batailles judiciaires des acteurs du numérique concernant des brevets ont lieu aux USA et rarement ailleurs. Je pense que ce n'est pas un hasard non plus.

                  Et ce n'est pas parce qu'un procès du genre coûte cher (et donc que personne n'attaque) que la pratique est pour autant légale. Ce sont des notions indépendantes.

                  • [^] # Re: Brevets MP4

                    Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

                    Et ce n'est pas parce qu'un procès du genre coûte cher (et donc que personne n'attaque) que la pratique est pour autant légale. Ce sont des notions indépendantes.

                    En effet, mais en pratique, cela ne change rien. Personne n'y va.

                    "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Brevets MP4

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+6/-4).

          Mais il me semble que la liste des brevets expirés s'allonge

          J'adore quand les gens ne savent pas de quoi ils parlent et en viennent à lister des choses plus du tout utilisés : MPEG-4 Visual a 2 génération de retard, depuis AVC et HEVC sont passés par la et MPEG-4 Visual n'est quasiment plus utilisé (ils vous reste des DivX chez vous? :) )… Et surtout ça n'a rien à voir avec MP4 (qui est un conteneur comme AVI) qui n'est pas breveté (oui, beaucoup de mélanges…)

          Bref, ça fait surtout imaginer que les "opposants" ne savent pas de quoi ils parlent, c'est ce genre de discours qui aide beaucoup les pro-brevets à passer (ben oui, facile avec ça de convaincre les hésitants que les opposants sont justes des incompétents à ne pas écouter). S'il vous plaît arrêtez, documentez-vous avant de parler à des gens qui pourraient décider sur l'open source quelque part, ça ne fait que du mal à l'open source que d'avoir un tel discours faux qui montre une incompétence des opposants.

          • [^] # Re: Brevets MP4

            Posté par  . Évalué à 1 (+3/-3).

            C'est dommage tu aurais pu nous apporter ces informations somme-toute utiles pour nous éclairer mais au lieu de ça tu as préféré poster juste pour donner des pistes floues et dire RTFM en étant le plus désagréable possible.

            • [^] # Re: Brevets MP4

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+6/-3). Dernière modification le 28/05/20 à 16:05.

              Je n'ai aucun problème à répondre quand la personne demande, ou a un minimum montre qu'elle pourrait écouter même si ça ne va pas dans son sens. La façon dont les pseudo-vérités sont données me font imaginer que ce n'est pas le cas, mais peut-être ai-je tort, je veux bien l'entendre de la part de la/les personnes concernées.

              Tu veux des infos? Allons y vite fait, mais je préviens : ça ne va pas te plaire.
              - le format MP4 est basique, aucun brevet connu dessus. C'est un format de conteneur tout bête
              - le format MPEG-4 Visual, c'est l'époque DivX, c'est un vieux format dont on se fout complet (plus utilisé), parler de ça en 2020 en dit long sur l'incompétence des opposants (et c'est un problème pour les pro libre que d'avoir des personnes incompétentes qui font croire que les libristes sont incompétents).
              - L'auteur voulait sans doute parler de AVC pour la vidéo et AAC pour l'audio. Bardé de brevets, certes, mais c'est bon, la bataille a été perdue et tout le monde sauf les intégristes a ce format supporté, donc "Le Parlement Européen force les visiteurs à utiliser le format breveté MP4" oui on s'en fout complet de chez complet à part les intégristes qui ne veulent pas voir les faits (que la bataille est perdue)
              - Reste l'évolution, le passage à HEVC en cours, la on pourrait hésiter, on a même un remplaçant (AV1) soutenu par Google entre autre (attention, vaut mieux pas être "anti-capitalistes", sinon aucune alternative si on veut être honnête), bataille presque perdue (il y a surtout YouTube qui l'utilise), mais pourquoi pas tenter à la place de passer à HEVC… Si on a envie d'y passer alors que AVC remplit bien le taf.
              - "Il y a 12 ans, une pétition demandait déjà l'utilisation de formats réellement ouverts, sans restrictions d'usage:" sans RIEN proposer en alternatif. Ha si, Theora… A mourir de rire, on demande aux gens de payer 10x plus en bande passante que le prix des brevet, le monde "libriste" avait déjà à l'époque perdu une occasion de se taire.
              - Bref, "Le Parlement Européen force les visiteurs à utiliser le format breveté MP4" n'est pas à dire si on veut être crédible, c'est fait, faut accepter les défaites et se focaliser sur les batailles gagnables. Peut-être comme YouTube demander une alternative (oui, il faut éviter le "anti" à tout prix et proposer un truc faisable) en WebM/AV1/Opus avec des arguments entendable (bande passante gagnée par exemple) en plus de "libre".

              Est-ce que ma prose va changer une chose chez les gens convaincus de leur contre-véritées? J'attends de voir une piste en la matière… Je me fous des gens "opposants" surtout parce que l'expérience m'a appris que même avec des explications concrètes ils ne comptent pas accepter que leurs idées ont des faits faux en réalité. Mais toujours prêt à constater avec plaisir l'inverse.

              En attendant, ma demande est surtout : pas besoin de tout connaître si le sujet ne vous intéresse pas assez pour réellement vous renseigner plutôt que d'inventer, mais taisez-vous quand vous savez que vous n'y connaissez rien, ça sera mieux pour le libre que de dire des conneries énormes genre parler de MPEG-4 Visual en 2020 tout en le nommant MP4. Les "amis", les pires ennemis (ça marche aussi pour la politique en général, les plus dangereux pour les plus pauvres ne sont pas les "néo-libéraux" mais les gens utilisant ce mot etc).

              • [^] # Re: Brevets MP4

                Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

                Quand est-il du format cinéma, le DCP à base de Jpeg 2000. Il me semble que le JPEG2000 est bardé de brevet, mais qu'il y une licence automatique quand il s'agit de l'utiliser dans le cadre de DCP.

                Au moins dans la haute qualité, cela ferait un codec sans royalties à payer, non ?

                "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: Brevets MP4

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

                  Je pense qu'on est dans de toutes autres contraintes, le DCP ne fait pas de compression temporelle, c'est un disque dur par film ;-)

                  ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

                  • [^] # Re: Brevets MP4

                    Posté par  . Évalué à 1 (+0/-2).

                    Le bitrate se règle non ?

                    "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: Brevets MP4

                      Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

                      DCP n'est pas un algorithme de compression, ni même un format de conteneur. C'est plutôt une norme qui vise à organiser la structure des fichiers, à spécifier les algorithmes de compression tolérés, etc. On ne fournit pas un fichier DCP, on fournit "un DCP", qui, comme l'a dit Zenitram, est un disque dur contenant des fichiers organisés d'une manière bien définie. C'est destiné à être lu par un projecteur de cinéma numérique, et pas à être diffusé sur le Web ou même en télévision. C'est un peu comme un DVD.

                      On pourrait sans nul doute créer des fichiers de basse qualité, encodés en JPEG 2000, pour tenter d'arriver à une taille de fichier équivalente à celle d'une vidéo H.264 ("mp4"), mais, à ma connaissance, la qualité vidéo en souffrirait, l'audio resterait du PCM ("wav"), les conteneurs resteraient MXF, et la lecture du tout nécessiterait un lecteur comprenant la structure d'un DCP. Si ces vidéos devaient être diffusées sur le Web ou fournies à des tiers non professionnels, on devrait passer par un transcodage vers un format grand public, et on arriverait probablement vite à la norme MPEG-4.

                      S'il est en plus nécessaire d'archiver les vidéos, ça peut très vite réduire les choix. Indexer et archiver des DCP—1 disque dur physique ou une image disque par vidéo—c'est peu pratique et peut-être inexistant dans les solutions d'archivage vidéo actuelles. Qui plus est, la pérennité joue énormément dans ce domaine, où la préférence ira souvent à un algorithme breveté mais dont le décodage est formalisé, largement implémenté, et surtout standardisé par l'ISO, plutôt qu'à un algorithme non-breveté.

                      NB: je bosse pour la télévision, surtout dans le son, le cinéma n'est pas mon domaine, l'Europe et ses besoins encore moins. ;-)

                • [^] # Re: Brevets MP4

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+0/-0).

                  On dirait qu’il n’y a plus de brevets pour JPEG2000 https://www.phoronix.com/scan.php?page=news_item&px=JPEG2000-In-2020

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Brevets MP4

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 28/05/20 à 22:21.

                  JPEG 2000 et les brevets, histoire compliquée. Il y a toujours eu des menaces de brevet dessus sans toutefois qu'il soit connu que des utilisateurs aient été attaqués (au contraire de MP3, AVC etc).
                  Cette peur est ce qui fait que des entités préfèrent FFV1 pour la partie sans perte (disclaimer: je ne suis pas neutre, j'ai été payé sur une compétition JPEG 2000 vs FFV1) même sans preuve (bref, le FUD…).

                  Ca reste inutilisable pour de la compression vidéo "broadcast" car pas d'optimisation entre les images (donc trop gros, bien plus gros qu'avec AVC), ça bouffe aussi beaucoup de CPU, et il n'y a bien que le ciné et son DCP qui l'utilisent à ma connaissance.

              • [^] # Re: Brevets MP4

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2 (+0/-3).

                "sans RIEN proposer en alternatif. Ha si, Theora… A mourir de rire, on demande aux gens de payer 10x plus en bande passante que le prix des brevet, le monde "libriste" avait déjà à l'époque perdu une occasion de se taire."

                J'allais dire AV1, mais les trolls de Sisvel nous attendent au tournant:

                https://www.streamingmedia.com/Articles/ReadArticle.aspx?ArticleID=139636

          • [^] # Re: Brevets MP4

            Posté par  . Évalué à 0 (+0/-2).

            C'est triste de pinailler à ce point quand Benjamin est un grand défenseur de la liberté logicielle contre les brevets, que je pensais que tu connaîtrais vu que c'est un « vieux » comme nous. Il cite MP4 comme mot « courant » pour désigner cette technologie, et sa remarque est tout à fait valable pour les codecs plus récents que tu cites.

            • [^] # Re: Brevets MP4

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1). Dernière modification le 02/06/20 à 13:23.

              Tu peux appeler ça du pinaillage, mais parler de MPEG-4 Visual en 2020 et en rajouter une couche (sans dire s'être trompé) en parlant d'AV1 sur une partie du commentaire qui parle de 2012 (après, j'ai peut-être pas compris la note d’humour anachronique, ou pas compris l'humour de faire comme si je n'avais pas parler d'AV1), c'est de mon point de vue 2 buts contre son camp (perso si je n'aimais pas déjà les brevets je me dirai que c'est du n'importe quoi et passerait mon chemin, chemin qui croiserait alors un pro-brevet) et plus dangereux qu'utile contre les brevets.

              Le danger ne vient pas toujours que de ses ennemis (un classique dans un combat que de perdre des points à cause d'amis), et je suis bien conscient que beaucoup de monde n'aime pas empêcher des amis de mal aider, par compassion ou refus de filtrer, pas pour rien que des causes ne sont jamais gagnées tellement les amis aident en pratique les gens contre quoi on se bât (on peut penser sur les brevets comme sur la politique en général, pour l'actu pas sûr que casser violemment aide à ce que le peuple ait de la compassion pour les gens qui cassent pour exprimer leur problèmes, mais le "mouvement" ne souhaite pas explicitement dire que les casseurs sont pas représentatifs de leur cause, et bam résultat classique au final mouvement qui s'auto-congratule d'avoir tenté en théorie mais aucun changement dans le peuple qui associe alors le mouvement aux casseurs), rien de nouveau.

              Ce dont tu parles de pinaillage, c'est ce qui fait qu'un mouvement ne dépasse pas sa base entre soit qui n'a pas besoin de réalité pour être contre quelque chose. C'est un choix, le tiens peut-être, juste pas le mien.

              • [^] # Re: Brevets MP4

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-1).

                On peut peut-être demander au Service Légal du Parlement Européen de donner un avis de savoir combien de brevets délivrés par l'OEB il faut violer pour pouvoir décoder le site du Parlement, et ce, y compris les vidéos.

                • [^] # Re: Brevets MP4

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1). Dernière modification le 02/06/20 à 21:04.

                  Peut-être que ta méthode marche sur certaines personnes, mais je serai curieux de parler avec ces personnes pour qu'elles m'expliquent ce qui les a convaincus, parce que perso tes commentaires me feraient penser "qu'ils aillent se faire foutre avec leurs conneries, on y comprend rien et quand on essaye de comprendre un peu c'est encore pire".

                  combien de brevets délivrés par l'OEB il faut violer pour pouvoir décoder le site du Parlement, et ce, y compris les vidéos.

                  Aucun, comme 99% de gens ayant un accès au site j'ai un OS correct (sur mon ordi de bureau, ma tablette ou mon smartphone) et m'en fout qu'ils aient "payé", je peux lire et personne ne vient m'emmerder avec des brevets.

                  Note : en réalité même 99.99% des gens peuvent lire, même sous Linux on peut installer un VLC avec AVC et AAC supporté. Ha oui, avec tes délires tu n'expliques pas comment VLC n'est pas interdit en UE si ils violent des brevets…


                  Merci de démontrer à chaque fois en pire ce que j'explique dans le commentaire auquel tu réponds. Je ne regrette aucunement ma première réaction, mon postulat initial étant plus que juste. Il faut vivre avec et tenter de convaincre les interlocuteurs qu'il y a comme partout ailleurs des gens qui racontent n'importe quoi et que ça ne veut pas dire qu'il y a un fond correct quand même… C'est juste triste de lire ça comme ça.

                  • [^] # Re: Brevets MP4

                    Posté par  . Évalué à 2 (+4/-4).

                    Ha oui, avec tes délires tu n'expliques pas comment VLC n'est pas interdit en UE si ils violent des brevets…

                    Tu connais très bien la réponse : parce qu'ils ne font pas de blé avec. Les brevets c'est pour faire du racket quand tu vois un concurrent trop menaçant : bref, garder le libre dans son cercle d'amateurs sympas, mais si quelqu'un veut professionnaliser le truc, il ne pourra pas à moins de rentrer dans le jeu. Ça tombe bien, tu es un professionnel du secteur, tu vas pouvoir nous dire comment ça marche de près !

  • # En recul par rapport à la résolution de 2015

    Posté par  . Évalué à 10 (+8/-0).

    Notons que la formulation n'est pas contraignante et est en recul par rapport à l'article 47 de la résolution sur la surveillance électronique de masse adoptée par le Parlement européen en 2015 et qui appelait clairement l'Union européenne à migrer vers le logiciel libre :

    Le Parlement européen […] se félicite des mesures prises jusqu'à présent pour renforcer la sécurité informatique du Parlement telles qu'elles sont présentées dans le plan d'action sur la sécurité des TIC au Parlement élaboré par la DGITEC; demande que ces efforts soient poursuivis et que les recommandations contenues dans la décision soient pleinement et rapidement mises en œuvre; invite à examiner à nouveau et, le cas échéant, à modifier la législation dans le domaine des marchés publics afin d'améliorer la sécurité informatique des institutions européennes; appelle au remplacement systématique des logiciels propriétaires par des logiciels ouverts contrôlables et vérifiables dans toutes les institutions de l'Union, à l'introduction d'un critère de sélection "open-source" obligatoire dans toutes les procédures de passation de marchés dans le domaine des TIC à l'avenir, et à la mise à disposition rapide d'outils de cryptage;

    Rapport qui n'a eu aucun effet à ma connaissance. Espérons que ça avance tout de même.

    • [^] # Re: En recul par rapport à la résolution de 2015

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Intéressant, merci Fred.

      Néanmoins, peut-on parler de "recul" ? Si la résolution que tu cites est toujours en vigueur, alors la nouvelle résolution ne peut que la renforcer.

      Je note aussi que les nouvelles résolutions concernent directement le budget des institutions, et donc s'impose plus facilement qu'une résolution plus générale.

      "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

  • # Enfin des appels d'offres équitables en France ?

    Posté par  . Évalué à 1 (+2/-1).

    Les lobbies de Microsoft ne vont pas être contents. Nos oligarques français vont-ils faire mine de n'avoir rien entendu ? Et continuer à signer des contrats sous le manteau avec Bill Gates ?

    • [^] # Re: Enfin des appels d'offres équitables en France ?

      Posté par  . Évalué à 3 (+3/-0).

      Les lobbies sont pragmatiques…. Par example, cela ne fait que "recommander vivement" que les logiciels developpés soit sous licence libre et ouvert. Donc ça ne change rien.
      Tant qu'il reste une possibilité pour eux de placer leurs produits, ils le feront. Là ça leur ajoute aucune contrainte.
      Pour cet exemple, l'institution n'a même pas à justifier s'ils font développer un soft fermé.

      Moins fort qu'un SHOULD dans une rfc…

    • [^] # Re: Enfin des appels d'offres équitables en France ?

      Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

      Les lobbies de Microsoft ne vont pas être contents

      Je ne suis pas sûr que Microsoft développe spécifiquement des logiciels pour les institutions de l'union européenne. Et j'ai bien l'impression que Windows, ou Office, par exemple, ne rentrent pas dans la catégorie telle que définie par cette phrase.

      toutes les solutions informatiques développées par et pour les institutions de l’UE

      Ce n'est clairement pas développé par une institution de l'UE, et ce n'est pas non plus développé pour eux, c'est un "produit informatique standard" (apparemment c'est un mot qui existe pour traduire COTS. C'est plus joli que "sur étagère")

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Enfin des appels d'offres équitables en France ?

      Posté par  . Évalué à 5 (+4/-0).

      Si je voulais faire du mauvais esprit on pourrait dire que vu que Microsoft lâche quelques morceaux envers le monde du libre tout va bien Microsoft est devenu libre donc les oligarques français n'ont plus de raison de se cacher.

      Bien évidemment Microsoft ne devient interopérable avec le monde du libre juste pour récupérer le plus de contrat possible. Quand tout ce beau monde sera passé sur leur solution ils pourront à nouveau tout refermer sous prétexte de "sécurité" (surtout envers le terrorisme, ce qui marche le mieux). C'est la méthode Google.

      Quand je me rappelle de la petite amende Européenne que Microsoft avait eu concernant son abus de position dominante sur son navigateur web ça me fait doucement rigolé. De nos jours Microsoft continue de forcer son navigateur Edge, son cloud via l'inscription presque quasi obligatoire d'un compte microsoft au démarrage d'un PC neuf, compte microsoft jumelé avec un store payant d'applications et de jeux, de son service xbox donc de sa console, etc.

      de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

    • [^] # Re: Enfin des appels d'offres équitables en France ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0). Dernière modification le 30/05/20 à 10:00.

      En effet, regardez comment notre ministre se transforme en VRP pour Amazon dans cette séquence en vidéo: https://twitter.com/C_MorinDesailly/status/1265928910488961026

      Dont voici la transcription:

      Cédric O: "La réponse elle est simple: nous avions le choix entre prendre une solution française - et l’évaluation technique est très claire - qui ne nous permettait pas, et je le regrette, de faire les recherches scientifiques que nous souhaitions faire sur les données de santé. […] Les solutions françaises, étant données le retard européen dans le Cloud - que je regrette profondément, mais je rappelle juste que les investissement d’Amazon, par an, c’est 22 milliards de dollars - nous n’avions pas la possibilité de faire tourner des algorithmes d’intelligence artificielle aussi développés, sur infrastructure française, que sur infrastructure américaine.”

      FYI: il y a une action en justice en cours pour faire casser le marché. Cf. https://www.santenathon.org/

      "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

  • # Du vent !

    Posté par  . Évalué à -6 (+3/-6).

    C'est exactement la réaction que vous devriez tous logiquement avoir, parce qu'en fait : ils vous prennent pour des idiots finis, en vous donnant une miette de pain à manger !
    Sur les 20 ans écoulés, les GAFAM ont pris le pouvoir sur la vidéo, le web mobile, et continuent de bénéficier de la vente forcée en magasin qui leur octroie un monopole de fait.
    Qu'elle a été la réaction de l'UE ? Nada ! Rien ! C'est même pire que cela : les traités nous empêchent de nous défendre, en appliquant un minimum de protectionnisme légal, ou en luttant efficacement contre l'évasion fiscale qui nous coûte 100 milliards d'€ par an, bien loin des quelques millions espérés par matignon sur une taxe GAFAM impossible à mettre en œuvre au niveau européen, l'Irlande et le Luxembourg défendant leurs protégés.
    On connaît le lobbyisme effarant à Bruxelles, largement dénoncé par Bayart et LQDN. Le fait est que l'UE est pourrie par les GAFAM depuis toujours, et avec les nouvelles grandes régions imposées par l'UE, seuls les GAFAM ont la taille pour répondre aux appels d'offre publics couvrant plusieurs départements. L'UE ne se contente pas de ne rien faire pour contre-carrer l'hégémonie américaine : elle l'encourage littéralement !
    Donc pondre des intentions sans lendemain ne lui coûte rien - il s'agit juste de vous mener en bateau en se faisant mousser, la pandémie en cours ayant prouver qu'il n'y a pas, et qu'il n'y aura jamais de peuples européens solidaires, ni même de couple franco-allemand, comme on nous le prétend depuis 1992. Ces gens n'ont ici qu'un seul objectif : tenter de justifier les 16000 € par mois à appuyer sur des boutons pour donner le change, parce qu'en définitive, et je vous invite à revoir le fonctionnement réel de l'UE : ce parlement n'a aucun pouvoir - c'est toujours le conseil des ministres qui décide à la fin !
    Comme dit très bien P.Y. Rougeyron : "l'UE, il y a ceux qui l'aiment, et ceux qui la connaissent". Il serait peut-être temps que certains ici apprennent sérieusement à la connaître.

    • [^] # Re: Du vent !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+4/-3).

      Qu'elle a été la réaction de l'UE ? Nada ! Rien !

      Elle a sanctionné des entreprises pour les pratiques anticoncurrentielles avérées. Mais elle ne peut pas grand chose pour lutter contre des produits efficaces. Car bon, c'est bien de critiquer les GAFAM mais la concurrence est vraiment loin de faire aussi bien.

      avec les nouvelles grandes régions imposées par l'UE,

      Les grandes régions ont été une initiative du gouvernement et du parlement français. L'UE n'a rien demandé ou exigé à ce sujet.

      seuls les GAFAM ont la taille pour répondre aux appels d'offre publics couvrant plusieurs départements.

      Bah voyons, si l'UE ou la France sont incapables de faire des offres d'une taille si ridicule, je ne comprends pas comment tu peux espérer qu'ils fassent aussi bien qu'eux.

      ce parlement n'a aucun pouvoir - c'est toujours le conseil des ministres qui décide à la fin !

      Le Parlement peut refuser les textes de la commission, elle peut lui demander un texte législatif, elle décide de la composition de la Commission et peut la faire tomber à tout moment, etc.

      J'aimerais aussi que le Parlement européen ait une initiative législative plus directe, mais dire qu'elle n'a aucun pouvoir c'est ridicule. Elle en a pratiquement autant qu'un parlement national.

      Comme dit très bien P.Y. Rougeyron : "l'UE, il y a ceux qui l'aiment, et ceux qui la connaissent". Il serait peut-être temps que certains ici apprennent sérieusement à la connaître.

      Du coup ce serait bien que tu apprennes à la connaître aussi pour commencer.

      • [^] # Re: Du vent !

        Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

        Il a une vision pessimiste. Mais l'enfumage est bien un sport souvent français. La spécialité étant le principe de loi ("le logiciel n'est pas brevetable"), et les exceptions toujours applicable ("en tant que tel"). C'est plus un sport français qu'européen mais c'est courant.

        La court de justice européenne a condamné l'usage extensive des exceptions, pour favoriser la règle générale. En gros, les exceptions sont d'applications strictes. Mais cela ne change pas le problème de font d'enfumer les gens pour faire passer des trucs pas trop populaires. Et le pire est qu'ils pensent bien faire et agir pour le bien publique.

        "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Du vent !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0).

      "c'est toujours le conseil des ministres qui décide à la fin !"

      Montesquieu se retourne dans sa tombe avec sa séparation des pouvoirs, l'exécutif devient législateur au niveau européen, magique!

      Que dire du brevet unitaire et du conflit d'intérêts, où les ministres votent pour leurs propres annuités du brevet unitaire, qui rentreront directement dans la caisse de leur ministère!

  • # Commentaire supprimé

    Posté par  . Évalué à -2 (+0/-2). Dernière modification le 02/06/20 à 13:11.

    Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

  • # Commentaire supprimé

    Posté par  . Évalué à -1 (+0/-1). Dernière modification le 02/06/20 à 13:11.

    Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.