Lenovo pourrait fournir ses ThinkPads avec GNU/Linux

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags : aucun
0
12
sept.
2007
Matériel
Lenovo, à qui IBM a cédé son activité PC, compte proposer sous peu ses ThinkPads avec une distribution GNU/Linux adaptée aux particuliers.

Certains ThinkPads sont déjà disponibles avec Suse Linux Entreprise Desktop 10 [1], une distribution qui semble aller de pair avec l'orientation professionnelle de la gamme ThinkPad. Mais Lenovo veut aller plus loin, et proposer une distribution qui convienne aux particuliers.

Un sondage [2] a été lancé sur le blog de la marque, dans le but de définir quelle distribution pourrait être choisie. À noter qu'il est possible de rajouter des options si votre choix n'est pas dans la liste.

Aucune annonce officielle n'a été faite pour l'instant, mais cela semble n'être qu'une question de temps. À l'heure actuelle, Ubuntu caracole en tête avec plus de 15 500 votes, suivie par Debian avec 3 800 votes. Ces deux distributions totalisent 58 % des voix.

On notera les 1 900 votes demandant de ne pas inclure de pilotes binaires, et donc d'utiliser exclusivement des pilotes libres, qui pourront servir à n'importe quelle distribution (ce qui exige du matériel documenté).

Parmi les raisons qui ont motivé ce sondage figure le fait que les particuliers adoptent plus facilement le système GNU/Linux que les entreprises, parfois dépendantes de progiciels non multi-plateforme, et aussi (surtout ?) la décision d'un concurrent de proposer certains de ses ordinateurs avec ce système d'exploitation.

La récente annonce de Dell concernant les séries N commence donc à porter ses fruits, et l'on peut espérer dans un futur proche que d'autres constructeurs suivent le mouvement.

Avec l'annonce d'AMD/ATI concernant les spécifications des Radeon, et maintenant ce sondage, le sort des systèmes libres sur le bureau s'annonce plutôt radieux.

Aller plus loin

  • # Voir plus loin que le bout de son nez

    Posté par . Évalué à 10.

    Le sondage propose une option, ma foi, fort séduisante: "Anyone that refuses to carry binary-only drivers, so that all others will also benefit, as it will require documented hardware".
    Au lieu de voter pour une distribution en particulier et surtout celles incluant des pilotes propriétaires, votez pour une option qui garantit la possibilité de choisir sa distribution peu importe celle fournit par défaut. Bref, un choix éthique et non pas partisan dans l'intérêt de tous ...
    • [^] # Re: Voir plus loin que le bout de son nez

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Cette option a été ajoutée par un invité, je dois avouer que je ne comprennais pas pourquoi lenovo proposait cette solution puisqu'elle intéresse tout le monde.

      C'est juste pour relativiser l'importance, mais dans le doute si cela peut les motiver, ca se tente. (et si en plus cela pouvait être rétroactif par rapport à mon R52 :p)
      • [^] # Re: Voir plus loin que le bout de son nez

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        sur le sondage précédent http://lenovoblogs.com/insidethebox/?p=97
        il y a le choix entre autres :
        - le politiquement correct "No formal preload, no tech support, Lenovo makes sure that hardware works with the upstream kernel" => pas de pré-installation par défaut, pas de support technique inclus, à Lenovo de s'assurer que le matériel fonctionne avec un noyau d'origine
        - celui qui a ma préférence "No formal preload, no tech support, publish the damned hardware specs (you are hardware specialists, not a software house) and let resellers/distributors/users handle it, just don't refuse to diagnose/replace faulty hardware if the user hasn't bought Windows" => pas de pré-installation par défaut, pas de support technique inclus, publiez ces sacrés spécifications matériel (vous êtes des spécialistes du matériel, pas une usine de logiciel) et laisser les revendeurs/distributeurs/utilisateur s'en débrouiller, simplement ne refusez pas de diagnostiquer/remplacer du matériel défectueux si l'utilisateur n'a pas acheté Windows

        Je préfère le 2ème qui incitera à supprimer les problèmes de matériel non compatibles dès la conception, cela contribuera en outre à avoir du matériel de meilleure qualité vu que documenté correctement.
  • # Annonce, sondage... Pas très concrets tout ça...

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Avec l'annonce d'AMD/ATI concernant les spécifications des Radeon, et maintenant ce sondage, le sort des systèmes libres sur le bureau s'annonce plutôt radieux.

    On a donc, d'un côté, un sondage, de l'autre, une annonce...

    Je ne dirais pas que l'avenir s'annonce radieux, mais simplement qu'il semble s'éclaircir.

    Je risque de passer pour un pessimiste, mais de nombreuses annonces non suivies d'effets font qu'aujourd'hui, je préfère le concret...
    • [^] # Re: Annonce, sondage... Pas très concrets tout ça...

      Posté par . Évalué à 10.

      Sincèrement, tu me fais penser à Jean-pierre Bacri, en pire.

      Jamais l'open-source et le libre plus particulièrement n'a été tant mis sous les projecteurs, les décideurs, les administrations, les constructeurs, les assembleurs, tous se penchent avent plus ou moins d'intérêt vers le libre et plus particulièrement vers Linux.

      Tout le monde maintenant s'intéressant à l'informatique de près ou de loin *sait* qu'il existe un système d'exploitation appelé Linux.

      Je n'utilise Linux que depuis 6-7 ans, et jamais je n'avais vu une si grande évolution de l'engouement suscité par Linux et le libre.
      Cette année a été enthousiasmant comme jamais pour ceux qui suivent l'évolution de Linux (et plus particulièrement les utilisateurs intéressés par le desktop) : l'évolution de Compiz, les annonces de AMD/ATI (qui reconnait enfin une légitimité aux utilisateurs de Linux à avoir la possibilité d'exploiter pleinement leurs produits, je ne sais pas si tout le monde trouve cela aussi énorme, mais personnellement je trouve qu'on est passé du statut de "négligeable" à "existant", c'est énorme), la presse même non spécialisée qui parle de plus en plus de Linux et du logiciel libre (20minutes pour ceux qui le feuillètent le matin dans le métro), le réveil de Linux dans l'embarqué, etc.

      Je crois qu'il faut savoir relever encore l'enthousiasme et l'encourager quand on a l'occasion de le faire. Dans le présent cas, on assez de raisons de se sentir enthousiastes m'est avis.
      • [^] # Re: Annonce, sondage... Pas très concrets tout ça...

        Posté par . Évalué à 3.


        Jamais l'open-source et le libre plus particulièrement n'a été tant mis sous les projecteurs, les décideurs, les administrations, les constructeurs, les assembleurs, tous se penchent avent plus ou moins d'intérêt vers le libre et plus particulièrement vers Linux.


        Tout à fait d'accord, et pour parler LL en général, maintenant un décideur, ou tout au moins un DSI pas trop vieux (dans sa tête bien sur) se pose la question "est ce que cela existe en opensource ?" pour un besoin qu'il peut avoir. Et ca c'est très fort.

        Maintenant, la route est encore longue, IE a toujours + de 70%, Apache perd du terrain sur IIS, et php est en train de perdre la coupe de rugby ! http://www.nexen.net/articles/dossier/17541-coupe_du_monde_d(...)
    • [^] # Re: Annonce, sondage... Pas très concrets tout ça...

      Posté par . Évalué à 4.

      On a donc, d'un côté, un sondage, de l'autre, une annonce...


      Pour le scepticisme, faudra repasser:

      http://www.x.org/docs/AMD/

      (Deux docs "RV630 Register Reference Guide" et "M56 Register Reference Guide"; J'y pompe rien mais ça m'a l'air plutôt détaillé. Et ce n'est qu'un début, quoiqu'en diront les râleurs. Source phoronix [1]).

      Ça devient un peu lourd, l'atmosphère sur dlfp. Entre l'élitisme exarcerbé et les commentaires "aigris" (nb: je ne vise pas spécialement le poste précédent) qui viennent refroidir chaque bonne nouvelle, je trouve qu'on s'éloigne de plus en plus de l'enthousiasme des débuts.

      Enfin bon, c'est la vie, les communautés se font et se défont... Mais si quelqu'un connait un site de nouvelles du libre (même anglophone) qui soit épargné par cette maladie, je suis preneur! ^_^

      [1] http://www.phoronix.com/scan.php?page=news_item&px=NjA1M(...)

      (Au passage le nouveau driver fglrx, complètement réécri, est sorti aussi, mais là ça n'intéresse évidemment absolument personne ici, vu que c'est pas libre. Je ne vous ferai donc pas l'affront de mettre un lien.)
      • [^] # Re: Annonce, sondage... Pas très concrets tout ça...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        (Au passage le nouveau driver fglrx, complètement réécri, est sorti aussi, mais là ça n'intéresse évidemment absolument personne ici, vu que c'est pas libre. Je ne vous ferai donc pas l'affront de mettre un lien.)

        Sans le lien sur les nouveaux drivers fglrx, ça fait aussi commentaire "aigris"...
        • [^] # Re: Annonce, sondage... Pas très concrets tout ça...

          Posté par . Évalué à 4.

          Sans le lien sur les nouveaux drivers fglrx, ça fait aussi commentaire "aigris"...


          C'est vrai...

          https://a248.e.akamai.net/f/674/9206/0/www2.ati.com/drivers/(...)

          Et les infos qui vont avec:

          https://a248.e.akamai.net/f/674/9206/0/www2.ati.com/drivers/(...)

          Attention, officiellement cette première version n'est recommandée que pour les cartes à bases de R600. Ça à l'air de marcher avec pas mal d'autres cartes (pas encore essayé sur ma 9600), mais les anciens bugs seront toujours là.

          Sinon, le "squelette" de driver libre (uniquement 2D) devrait sortir la semaine prochaine. Reste à voir comment cela va se combiner avec Avivo.

          Pour revenir un peu plus dans le sujet de la dépêche, je pense aussi que des étapes importantes pour la "démocratisation" du libre ont été franchies ces derniers temps: pas de grande révolution, mais des signes qui montrent clairement que le libre a maintenant une place reconnue.
  • # Le décalage est fort

    Posté par . Évalué à 2.

    Je dirais même plus, la différence entre le nombre de votant(s) pour Ubuntu et celui des votants pour les autres est très très fort.

    Faut-il vraiment que j'essaye Ubuntu ?
    • [^] # Re: Le décalage est fort

      Posté par . Évalué à 10.

      >Faut-il vraiment que j'essaye Ubuntu ?

      Il y'a encore plus d'utilisateurs de Windows, faut-il que j'essaye Vista ?
      • [^] # Re: Le décalage est fort

        Posté par . Évalué à 1.

        Peut-être qu'au lieu de sortir des trucs comme cela il faudrait plutot encourager à tout essayer ...
        Enfin bref, à notre ami : la communauté Ubuntu est surtout très nombreuse et mobilisée, cela vient (à mon avis) surtout de là.

        Mais personnellement cela fait depuis la première version warty d'Ubuntu que je tourne dessus, j'en suis très content. J'ai voulu retourner à Fedora, mais j'ai trouvé Ubuntu vraiment meilleur. Avis personnel bien sur :).
      • [^] # Re: Le décalage est fort

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        > Il y'a encore plus d'utilisateurs de Windows, faut-il que j'essaye Vista ?

        Ça dépent de ton porte monnaie. Si tu as les moyens...
        Moi personnellement, juste pour un essai, mon porte monnaie et content d'Ubuntu.
    • [^] # Re: Le décalage est fort

      Posté par . Évalué à 3.

      Ubuntu a fédéré beaucoup de monde car elle offre la simplicité d'administration d'une debian tout en proposant un installeur mâchant pas mal de boulot dans le choix des paquets/bureaux.

      Bref c'est une debian avec des choix prédéfinis, donc les débutants ou pressés s'y retrouvent. Après le buzz et les digg-likes ont renforcé sa renommée et à force d'en entendre parler toutes les 30 secondes, beaucoup de gens l'essayent et l'adoptent car elle répond aux besoins d'une grande majorité.

      Que tu l'essayes ou pas c'est un choix à faire de ta part. Si tu es content de ta distro actuelle, garde la et essaye ubuntu sur une autre machine au cas ou tu n'aimerais pas.
      • [^] # Re: Le décalage est fort

        Posté par . Évalué à 6.

        Effectivement, pour essayer une distro comme ça, alors qu'on en a déjà une qui marche bien, faut vraiment ne rien avoir à faire... ou bien avoir un nouveau PC à installer ;-).

        Franchement, quelle que soit la distrib, il faut un certain temps avant d'avoir personnalisé son système aux petits oignons, et ça c'est énorme par rapport aux petites différences qu'il peut y avoir entre 2 distrib (qui au fond ne se voient qu'à l'installation... et puis lors des MAJ, bien sûr, surtout avec gentoo... !).

        Bon bref, Ubuntu c'est bien, mais ça ne casse tout de même pas trois pattes à un canard ! (Sinon, j'utilise actuellement Ubuntu et j'en suis tout à fait content, là n'est pas le problème !).

        Ce qui est vraiment important avec Ubuntu, je pense que c'est tout ce marketing et tout ce buzz qui amène de nouveaux utilisateurs vers la nébuleuse des OS libres.
        Et comme le dit un commentaire plus haut, la place du libre est en train de changer. Il suffit de lire les commentaires des n00bs sur les forums Ubuntu pour s'en convaincre ! Après les grincheux diront que Linux c'était mieux à vent... mais bon il leur restera toujours des OS plus confidentiels pour se replier. En tout cas, aucun vrai libriste ne peut être mécontent, au fond, de cette démocratisation.
        • [^] # Re: Le décalage est fort

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Effectivement, le buzz ubuntuesque rameute pas mal de monde ; ce qui est dans l'absolue une chose excellente.

          Ça n'est pas grave non plus d'être un naab, car on l'a tous été un jour. On ne peut que s'améliorer, c'est agréable !

          <mode="prophet">

          Ce qui sera plus grave, ce sera quand les hordes de prépubères assoifés de kikoolol débarqueront sur les forums pour les polluer de leur prose emmedéhèreuse. Ce jour là, les forums s'écrouleront d'eux-même, imploseront sous l'effet de la pression de cette maudite engeance !

          Et on verra alors...

          </mode>

          Mais n'empêche, n'empêche, Ubuntu est l'une des seules distros qui s'est donné comme objectif le moyen de se détruire. Le Kévin.

          C'est pour ça, Debian çaymieux !

          (Moi déjà dehors ==> [])
          • [^] # Re: Le décalage est fort

            Posté par . Évalué à -4.

            De toute facon Linux est deja a moitie demoli .
            Les pilotes proprietaires, le systeme de son, tout est pret a planter Linux . Vive *BSD !
        • [^] # Re: Le décalage est fort

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Effectivement, pour essayer une distro comme ça, alors qu'on en a déjà une qui marche bien, faut vraiment ne rien avoir à faire... ou bien avoir un nouveau PC à installer ;-).

          J'étais content de mon Windows à l'époque ou je suis passé sous Linux et à mon avis pas mal d'utilisateur de Linux pensait la même chose...
          Je suis plutôt du genre à penser qu'au sujet d'une nouvelle distrution à essayer, il faut mieux suivre les conseils de Yoda (notre maître à tous :p) : "Fais-le ou ne le fais pas mais il n'y a pas d'essai"
      • [^] # Re: Le décalage est fort

        Posté par . Évalué à 1.

        "elle offre la simplicité d'administration d'une debian"

        Tu entends quoi par administration ?

        J'avais cru comprendre que ubuntu était destinée a des postes clients (si c'est pas vrai pas taper SVP).

        Si je me situe dans la problématique du desktop. Je vois pas en quoi Debian est simple à administrer.
        Je connais Debian pour l'avoir utilisée 2 ans et je trouve que c'est une distro exceptionnelle (parfois quand j'ai le blues je repense à ma Debian snif) mais si je l'ai lâchée c'est bien parce-que, sur un poste client c'est chiant à gérer par rapport à une Mandriva. Je suis revenu sous Mandriva car ayant un job (donc moins de temps libre) je ne pouvais plus me permettre de dépenser le temps que je dépensais dans ma Debian. Parfois je regrette la Debian, parfois seulement.

        Sinon d'un côté tu as raison de dire qu'il ne faut pas chercher toujours ailleurs mais quand tu veux essayer, il faut le faire à fond. Jamais je n'aurrais appris à apprécier Debian n'ayant utiliser que SlackWare et Mandrake avant si je ne l'avais pas installer en système unique sur ma machine principale.
        Si je devais tester Ubuntu je le ferai à fond. C'est plus rock'n roll. Mais ça me parait plus sincère.

        Avec l'arrivée de KDE4 je vais bientôt formatter mes partoches systèmes, pour installer un système tout propre. Non je n'upgraderai pas car j'installe toujours plein de conneries et parfois il faut savoir faire table rase. Ce sera peut-être le moment de tester autre chose.
        • [^] # Re: Le décalage est fort

          Posté par . Évalué à 2.

          je suis sur une debian etch.
          Je vient de configurer mon imprimante réseau sans toucher au clavier.
          J'ai fait de même avec le dual screen .

          Y'faut quoi de plus ?
          • [^] # Re: Le décalage est fort

            Posté par . Évalué à 2.

            Mmh. J'ai une debian etch, une carte Nvidia, et deux ecrans (un Apple CinemaDisplay 22" et un Sony 15"). La configuration du dual screen me laisse un souvenir assez penible : bricolage par tatonnement du Xorg.conf a partir de tutoriaux divers, TwinView/Xinerama, toussa...

            Si c'est possible de le faire sans toucher au clavier, j'ai surement du rater quelque chose, genre le cliquodrome qui va bien. Tu pourrais détailler ta méthode SVP ? Merci.
            • [^] # Re: Le décalage est fort

              Posté par . Évalué à 1.

              # xorgcfg
              • [^] # Re: Le décalage est fort

                Posté par . Évalué à 0.

                ou kde config
                :D
                par contre effectivement c'est un peu chiant car il faut rebooter le serveur X (mais il nous le dis).
                A quant xorg 7.3 dans debian etch ?
                /me connais déjà (bien) la sortie.
                • [^] # Re: Le décalage est fort

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Bon, merci pour vos reponses. Je n'ai pas trouve la commande xorgcfg sur ma machine, ni quel paquet installer... je vais continuer a chercher. Quant à kde config, dommage, j'utilise gnome (patapé).

                  Desolé pour la pollution, c'était un peu HS tout ca.
                  • [^] # Re: Le décalage est fort

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Avec les drivers proprios récents il existe un script qui fait ça (nvidia-xconfig de mémoire).
                    nvidia-settings propose également une section pour configurer le multi-écran (j'imagine que c'est juste une interface pour le script) et générer un xorg.conf qui correspond. Je sais pas si ça fonctionne dans tous les cas, mais ça a marché chez moi.
        • [^] # Re: Le décalage est fort

          Posté par . Évalué à 4.

          Un exemple, l'infrastructure apt

          et puis le fait que les paquets soient en général très bien packagés et qu'un "reconfigure" permet à l'utilisateur de paramétrer pas à pas une application...des choses comme ça...

          Tu me diras ça existe peut-être ailleurs, mais du peu que je les ai essayé, je n'ai pas spécialement trouvé chez suse, mandriva ou fedora de raison d'abandonner les debian-likes.
    • [^] # Re: Le décalage est fort

      Posté par . Évalué à 9.

      > Faut-il vraiment que j'essaye Ubuntu ?

      Non.
      Essaie Ubuntu, Mandriva, Fedora, OpenSuse, etc...
      Et tu verras que le nouvel arrivant Ubuntu n'a rien révolutionné.
      • [^] # Re: Le décalage est fort

        Posté par . Évalué à -7.

        ubuntu a un gros avantage par rapport à ces distros (sauf fedora) : la cohérence du bureau. sous mandriva l'utilisateur de KDE se retrouve avec un tas d'outils d'administration en gtk et un centre de configuration qui fait doublon avec kcontrol. avec suse, l'utilisateur de gnome se retrouve avec yast, mal intégré et qui (en mode graphique) est une grosse bouse (comme suse d'ailleurs).

        de plus ubuntu est facile à administrer et lorsque des outils de configuration sont ajoutés, l'intégration est faite aussi bien sous kubuntu qu'ubuntu. c'est comme une debian mais prête à utiliser dès l'installation. Et la reconnaissance matérielle (wifi) est nettement meilleure que sous mandriva ou suse.
        • [^] # Re: Le décalage est fort

          Posté par . Évalué à 5.

          sans vouloir être vexant ; pour un néophyte, savoir que bidule est en gtk plutot que qt, il s'en fout royalement.
          Il va se dire 'tient c'est pas tout à fait la même apparence'.

          Mais ce qui l'intéresse c'est que ce soit simple.
          Chaque fois que je regarde les tutos sous ubuntu, y a une floppée de ligne de commande. (J'ai le même problème, étant habitué à la ligne de commande, je la donne préférentiellement, vu que je ne connais pas les équivalents graphiques XD )

          Alors oui c'est moins "jolie" mais coté ease of use (facilité d'utilisation) je suis comme IsNotGood : je vois pas ce qu'ubuntu a apporté (a part peut être l'utilisation des drivers proprio pour les cartes graphiques. Je crois pas que mandriva 'free' le fasse. Pour fedora je ne sais pas, mais IsNotGood devrais pouvoir nous le dire) .
          • [^] # Re: Le décalage est fort

            Posté par . Évalué à 4.

            FedoraProject n'a pas (encore) un Contrat Social à la Debian, mais l'éthique est une composante importante du projet.
            Pas de logiciels/pilotes propriétaires, tout les paquets doivent avoir une licence libre respectant les critères édictés par la FSF, l'OSI (et les avocats de RedHat amen).
            Seule exception, les firmwares à la frontière entre le soft et le hard nécessaire au bon fonctionnement des pilotes libres, on a même eu la bénédiction de RMS à ce sujet. :o)
            Les pilotes propriétaires peuvent être obtenu sur des dépôts tiers non affiliés au FedoraProject.
            Plus de détails:
            http://fedoraproject.org/wiki/Packaging/LicensingGuidelines
            http://fedoraproject.org/wiki/Packaging/Guidelines#head-7629(...)
            http://fedoraproject.org/wiki/Licensing
          • [^] # Re: Le décalage est fort

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Je crois pas que mandriva 'free' le fasse.


            Non, mais il y a deux version gratuites de mandriva :
            - La libre : Free
            - La pas libre : One qui est aussi un live-CD

            Cette dernière a les pilotes proprio.

            J'ai proposé à Mandriva de renommer la Free en Libre pour qu'il n'y ai pas confusion (et que même les anglophones commencent à dire "libre" maintenant) et que je trouve ça plus joli. On verra s'ils en tiendront compte pour la 2008 qui arrivera bientôt :-)
          • [^] # Re: Le décalage est fort

            Posté par . Évalué à 3.

            Chaque fois que je regarde les tutos sous ubuntu, y a une floppée de ligne de commande. (J'ai le même problème, étant habitué à la ligne de commande, je la donne préférentiellement, vu que je ne connais pas les équivalents graphiques XD )

            Si je me souviens bien l'un des premières choses que l'on explique à un linuxien, c'est qu'il est souvent plus rapide et sûr de faire une manip dans un terminal, mais il y a sous ubuntu quasiment toujours la possibilité de faire cette même manipulation en tout graphique

            il est plus facile de dire tape dans un terminal
            sudo apt-cache search lidvdcss
            sudo apt-get install libdvdcss

            que lui dire va dans administration (ou autre car parfois cela change !!) puis ouvre le gestionnaire de paquets (que j'affectionne particulièrement) et clique dans recherche libdvdcss en choisissant de filtrer par nom, clique droit ensuite sur libdvdcss pour l'installer (il passe en vert), puis clique sur installer, etc

            le vrai problème de la manip graphique c'est qu'elle n'est pas forcément identique suivant ton environnement (KDE, gnome,...), ta langue, et autres choses à laquelle je n'ai pas encore pensé.
            Alors qu'en ligne de commande, le résultat est quasiment toujours identique et vérifiable
            • [^] # Re: Le décalage est fort

              Posté par . Évalué à 2.

              voui ... Mais quand on se pronne le roi de l'intégration, le linux des neuneux, la distribution la plus simple, les autres étant forcément plus compliqué avec des tas de lignes de terminal itou itou,

              et que pour lire sur une partoch windows tu dois éditer ton fstab à la main (enfin maintenant je crois que c'est installé d'office ... mais pas sur le live cd en tout cas) (bref comme dans n'importe qu'elle distribution, meme si elle a aussi un outil graphique pour le faire), elle est ou la plus value d'ubuntu la ?

              La plus value d'ubuntu s'arrete a l'installation et c'est tout ?
              • [^] # Re: Le décalage est fort

                Posté par . Évalué à 1.

                Ubuntu n'est pas LA distribution Linux qui révolutionne Linux, par contre c'est l'une des distri Linux qui a le plus de monde derrière elle, notamment car on peut quasiment tout faire en graphique et qu'elle est basée sur l'une des plus respectables des distributions Linux.

                Son autre point fort est d'être soutenue par un entreprise dont le PDG semble vouloir faire de grands efforts pour que sa distrib soit la référence Linux desktop.
                La façon de faire est certes discutable (intégration de blobs, débauchage des dev DEBIAN,...), mais le résultat c'est que Linux doit devenir présent sur le desktop, il se trouve qu'actuellement Ubuntu est la distribution qui s'en approche le plus ( et donc a de plus en plus les défauts/avantages du desktop grand public)

                personnellement j'essaie de faire passer mes proches à Linux (pour ma part je suis plus debian et openbsd) et il n'y a pas 36 distribs Linux grand public :
                Ubuntu
                Fedora
                Mandriva
                et dérivés (pour ne pas me faire lyncher)

                Sur ces 3 distribs, 2 utilisent les paquets rpm et l'autre deb, étant un fervent de Debian, mon choix est vite fait, d'autant plus quand je vois la réactivité : release tous les 6 mois.
                D'un autre côté je me dis que Debian doit également y trouver son compte puisqu'ils obtiennent indirectement des testeurs.

                Bon le plus important :
                Une distrib Linux va peut être dépasser un certains seuil (5~10%) d'ici les 3 ou 4 prochaines années, si c'est le prix à payer pour avoir de la visibilité auprès des constructeurs et concepteurs de logiciels, je pense que la communauté libre est capable de faire ce sacrifice, puis d'inciter à avoir les spécifications de matériel systématiquement ...
                Bref faire un compromis temporaire (nivellement par le bas) qui lui permettra de relancer la course dans le bon sens, mais surtout pour avoir une alternative supplémentaire à windows (macOS étant également minoritaire) sur le marché desktop...
      • [^] # Re: Le décalage est fort

        Posté par . Évalué à 1.


        Essaie Ubuntu, Mandriva, Fedora, OpenSuse, etc...
        Et tu verras que le nouvel arrivant Ubuntu n'a rien révolutionné.

        Techniquement parlant, en tant qu'utilisateur d'Ubuntu, je suis bien d'accord avec toi (si, si)
        Ce qu'Ubuntu a réussi, et là c'est très fort, c'est de faire apparaître une unité au sein des geeks linuxiens barbus et communistes que nous sommes tous (ah ? On m'aurait menti ?).
        Le même sondage il y a 5 ans se serait terminé en boucherie sans nom, chacun les mérites de son PouetPouet GNU/Linux préféré (c'est quand même un des plus gros trolls, avec la querelle sans fin vi/emacs). Tout au plus on aurait eu 3-4 distro formant vaguement un peloton de tête.
        Aujourd'hui, sur un sondage ouvert à tous les internautes, les linuxiens désignent une majorité. Ca c'est une révolution !

        Ubuntu meilleure que les autres distro ? Je ne crois pas, non. Mais elle fédère les linuxiens, elle nous donne de la visibilité. On devient enfin une cible marketing, un marché à prendre pour les constructeurs, les fabricants de matériel, les éditeurs...

        Et même si ce n'est pas la distribution que chacun rêve de voir préinstallée sur sa future machine, c'est quand même un pas dans la bonne direction. On risque de voir de plus en plus de machines sans windows, même des portables, à tel point que sur ce marché une compétition risque de s'installer, ce qui sera tout bénef pour nous tous !
        • [^] # Re: Le décalage est fort

          Posté par . Évalué à 3.

          unité ? Doko ?
          c'est pas chez les geek l'unité d'ubuntu, c'est plutot chez les nouveaux arrivant de mon point de vue.

          Mais elle fédère les linuxiens,
          Bof bof.
          C'est un beau nid a troll surtout.

          Exemple con, je suis linuxien, au boulot j'ai mis linux, chez moij'ai mis linux, pour mes parent j'ai mis linux. Bref je crois que je peux dire que je suis linuxien.
          Tu me demande de mettre ubuntu sur une de ces machines, je rigole (et si j'ai testé).
          • [^] # Re: Le décalage est fort

            Posté par . Évalué à 2.

            Hm... où t'as vu que je te "demande de mettre ubuntu" sur tes machines ?

            Sur le terme "geek linuxien", j'ai peut-être par contre généralisé un peu. Disons, "personne éprouvant de l'intérêt pour les systèmes linux" (Le linux geek hardcore utilise LFS et ne fait que de la ligne de commande). Et pour "unité", on va dire "majorité non absolue".

            Mais je maintiens le reste de ce que je dis. Les gens s'intéressant suffisamment à linux pour aller remplir un sondage comme celui dont parle l'article montre majoritairement un intérêt pour Ubuntu. Je ne m'intéresse à linux que depuis 2001, mais je ne me souviens pas d'une telle majorité auparavant. Distrowatch non plus.

            Dire "les utilisateurs de linux préfèrent ubuntu", c'est comme dire "les français ont élu Sarkozy" ou "les terriens sont chinois". Ca reflète juste une majorité relative, pas une vérité universelle. (Et dans les 2 cas, y'a plein de gens pour la ramener et dire "ah non, pas moi". N'empêche que Sarkozy représente 100% des français et Ubuntu représente de fait les distributions linux. Si on est trotzkiste et gentooiste, c'est difficile à avaler, mais vrai)

            Je ne crois pas que si ubuntu a cette "majorité", c'est grâce à ses qualités. C'est une distrib comme une autre, avec rien que du déjà vu. Peut-être un phénomène de mode chez les nouveaux arrivants, comme tu dis. Mais elle existe, cette majorité, et elle donne une réponse à la fameuse critique "Supporter linux ? On veut bien mais c'est un monde tellement hétérogène, que c'est quasi impossible et pas rentable". Et on l'aime ou pas, cette majorité fait avancer les choses. Pour 100% d'entre nous.
            • [^] # Re: Le décalage est fort

              Posté par . Évalué à 1.

              Et pour "unité", on va dire "majorité non absolue".
              Majorité ?
              ou ca?

              Les gens s'intéressant suffisamment à linux pour aller remplir un sondage comme celui dont parle l'article montre majoritairement un intérêt pour Ubuntu.
              C'est qui ces gens ? Une communauté ubuntuiste ? Des personnes a qui ont a dit 'il n'y a qu'ubuntu dans les linux' ou des gens à qui on a dis 'ubuntu c'est windows en gratuit et légal' ?

              A croire le sondage et ce que tu dis, 80% des machines linux/unix sont sous ubuntu ...

              Ca reflète juste une majorité relative
              Minorité :
              il y a moins de 50% de chinois sur l'ensemble des terriens.
              Il y a 30% de francais qui ont voté sarko (voui, vous vous souvenez du premier tour ?)

              Ubuntu représente de fait les distributions linux
              Tiens y' a eu un vote quelconque entre les distrib pour élire un représentant?

              Avec ton 'argumentation' Microsoft (windows) représente les os de pc. Donc meme pas besoin de Linux'.
              De meme windows fédère les gens qui utilisent un pc (donc y compris les libristes).
              Ainsi, Windows va faire avancer le monde du pc pour 100% d'entre nous, y compris les libristes

              Avec ce genre d'argument , on irait manger de la merde parce que '10 milliards de mouches fédère les gouts'.

              Mais elle existe, cette majorité
              Laquelle de majorité ? Tu as eu un controle sur la population qui est allé voté ?
              Si on fait le meme vote sur dlfp, on aura la meme proportion ?

              et elle donne une réponse à la fameuse critique "Supporter linux ? On veut bien mais c'est un monde tellement hétérogène, que c'est quasi impossible et pas rentable".
              Critique qu'ubuntu ne vas rien changer .... sauf si tu apprécie grandement les logiciels propriétaires et les drivers.
              Et marrant je l'entend plus vraiment cette critique, comme par exemple avec AMD qui ouvre les specs d'ati.

              Et on l'aime ou pas, cette majorité fait avancer les choses.
              Pas en le répetant plus de fois que ca devient vrai.

              Pour 100% d'entre nous.
              Idem que plus haut.
              Je rajouterais qu'accepter des pilotes propriétaires NE FAIT PAS AVANCER linux. Tant mieux si tu te plait a le croire , mais ce n'est pas le cas.
        • [^] # Re: Le décalage est fort

          Posté par . Évalué à 6.

          Fédérer, fédérer...
          Je crois que tu t'emballes un peu !
          A la limite, je suis d'accord pour reconnaitre qu'Ubuntu est la distribution plébiscité par les switcheurs Windows -> Linux, comme ce fut autrefois le cas à l'époque des Mandrake.

          Mais dans la communauté Linuxienne, elle ne fait pas l'unanimité (pour des raisons X ou Y, peu importe), tout simplement parce qu'elle ne correspond pas aux besoins/gouts de tout le monde.
        • [^] # Re: Le décalage est fort

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          > Ubuntu meilleure que les autres distro ? Je ne crois pas, non. Mais
          > elle fédère les linuxiens, elle nous donne de la visibilité.

          N'importe quoi.

          J'utilise tous les jours Linux depuis 1996 et la part de marché de Linux ne fait que monté depuis. ubuntu est un effet de mode dans le monde Linux mais sans ubuntu, je ne suis pas sur que la situation actuelle serait très différentes.

          La monté en puissance de Linux est un phénomène qui a de longue année derrière lui, c'est un peu comme une lame de fond qui aujourd'hui commence a arriver sur le bureau et donc certain ont l'air de croire que ce serait du au phénomène ubuntu.

          Personnellement, je n'en crois rien et avec ou sans ubuntu, Linux envahirait le bureau de nos jours d'une manière équivalente.
          • [^] # Re: Le décalage est fort

            Posté par . Évalué à 1.

            >N'importe quoi.

            C'est celui qui dit qui l'est.


            Peu importe que ce soit ubuntu ou une autre qui attire les masses, mais par contre le fait qu'une distrib attire une bonne majorité de personnes, ça c'est important.

            Je fais juste le constat qu'avant ubuntu, on n'avait pas ça. On l'aurait peut-être eu sans ubuntu, mais là on rentre dans des spéculations de cabinets d'analyse, ou de comptoir de bistrot (pour moi, c'est un peu pareil, soit dit en passant)
            • [^] # Re: Le décalage est fort

              Posté par . Évalué à 1.

              mais par contre le fait qu'une distrib attire une bonne majorité de personnes, ça c'est important.
              Elle vient d'ou ta majorité dis moi ?
              Tu arrete pas de le repéter mais sans plus de précision.

              Y'a une distrib qui attire une bonne majorité aussi, elle s'apelle windows.

              Je fais juste le constat qu'avant ubuntu, on n'avait pas ça.
              Avant ubuntu on avait pas quoi ? des fans de distribution X/Y ou Z ?
              Je te rassure : si.
        • [^] # Re: Le décalage est fort

          Posté par . Évalué à 4.

          On devient enfin une cible marketing,

          J'ai tellement rêvé d'être une cible marketing...
    • [^] # Re: Le décalage est fort

      Posté par . Évalué à 3.

      Il faut essayer Ubuntu, mais il faut aussi essayer Fedora, Debian, Gentoo, et même Opensuse et Mandriva (et même les +350 autres listées sur distrowatch)

      Il y a plein de distributions à essayer. Ne pas en essayer plusieurs, c'est comme entrer dans un magasin de fringues, prendre la première chemise venue sans vérifier si elle va vraiment, si il n'y a pas une qui irait mieux.
      • [^] # Re: Le décalage est fort

        Posté par . Évalué à 3.

        Ne pas en essayer plusieurs, c'est comme entrer dans un magasin de fringues, prendre la première chemise venue sans vérifier si elle va vraiment, si il n'y a pas une qui irait mieux.

        oui et ? je ne vois pas le problème, c'est ce que j'ai toujours fait (comme pour le choix de la chemise le matin.

        on est un geek ou on ne l'est pas.

        :D --->[]
  • # Il y en a d'autres

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    cf ce journal : http://linuxfr.org/~Zorro/25210.html ou alors directement le site du fabricant : http://eu.shuttle.com/en/DesktopDefault.aspx/tabid-53/140_re(...) .

    Encore une fois c'est une offre limitée géographiquement (Allemagne), mais on ne peux qu'espérer qu'elle s'élargisse à d'autre horizons.

    Je crois avoir vu qu'acer aussi proposait des PC pré-installés avec Linux (en Italie il me semble).

    Toutes ces nouvelles sont certes bonnes pour GNU/Linux, mais quid du choix d'une machine sans OS, ou avec autre chose que Windows ou Linux ?
    • [^] # Re: Il y en a d'autres

      Posté par . Évalué à 1.

      Le vrai problême pour les fabriquants se pose en terme de support/garantie quand la machine est livrée sans OS. Un ordinateur sans OS est un bidule électronique qui produit de la chaleur.

      La solution pour les fabriquants seraient de certifier leur matériel pour x OS et distributions linux.

      Cependant cela est plus compliqué et beaucoup plus couteux à réaliser que de le dire ou penser.

      De telles machines seraient donc beaucoup plus chères que des ordis vendus avec un OS/Distributions particulière.

      Il serait deplus difficile d'argumenter qu'une machine sans OS (en raison des couts ci-dessus supplémentaires) coute plus chère qu'une machine livrée avec un seul OS.
      • [^] # Re: Il y en a d'autres

        Posté par . Évalué à 1.

        De telles machines seraient donc beaucoup plus chères que des ordis vendus avec un OS/Distributions particulière.

        En quoi la distribution entrerait en compte?
        Je veux dire que si le libre marche avec une, ça marche avec toutes, non? Les éventuels problèmes sont alors liés à une configuration déficiente.

        Le sondage donne d'ailleurs une piètre image de la communauté du genre "je me fiche que ça marche avec les autres, je veux cette distribution".
      • [^] # Re: Il y en a d'autres

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Le vrai problême pour les fabriquants se pose en terme de support/garantie quand la machine est livrée sans OS. Un ordinateur sans OS est un bidule électronique qui produit de la chaleur.


        Je ne vois pas le problème. Quand tu l'achètes avec un OS, tu as la garantie et le support comprenant l'OS. Si tu l'achètes sans OS, tu n'as la garantie et le support que sur le matériel (logique). Ca s'arrête là.

        Si tu es débutant et que tu as besoin de support logiciel, t'achètes une machine avec un OS. Tu t'amuses pas à acheter une machine où tu devras installer l'OS toi-même.

        A l'opposé, si tu es assez expérimenté pour installer (et vouloir installer) un OS non proposé, tu n'as typiquement pas besoin du support sur cet OS, juste sur le matériel.
      • [^] # Re: Il y en a d'autres

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        > Le vrai problême pour les fabriquants se pose en terme de
        > support/garantie quand la machine est livrée sans OS.

        Faux. Comme je l'ai déjà dis pas mal de fois ici, les DELL ont une partition sur le disque réservé ou il y a un OS spécifuque pour le diagnostic. En gros, tu boot sur cet OS et il teste tous les composants de ta machine. C'est bien plus intelligent que de dire sous Vista, il y a tel truc ou tel machin qui ne marche pas. La au moins, DELL maitrise 100% de sa partition et elle reste dans le même état pendant toute la durée de vie de la machine.

        D'ailleurs, au boulot, j'ai plein de machine DELL avec debian dessus et le support DELL ne me pose plus aucun problème depuis qu'ils ont cet outil de diagnostic intégré.

        Ceci devrait être le cas de tous les PC vendu. Il n'est pas normal qu'un constructeur aujourd'hui puisse vendre un ordinateur qui n'est pas capable de détecter ou est sa panne matérielle, ceci indépendament de l'OS et de la vie de cet OS (virus, cheval de troie...). Ce n'est pas à l'OS de faire le boulot du constructeur et réciproquement.
    • [^] # Re: Il y en a d'autres

      Posté par . Évalué à 4.

      Je crois avoir vu qu'acer aussi proposait des PC pré-installés avec Linux (en Italie il me semble).

      J'ai acheté (en France) un PC Acer pré-équipé d'un "Linux en mode texte". Une fois reçu, il s'agissait de Linpus Linux 9.3 avec lequel on ne fait pas grand chose .... et que l'on remplace vite par une autre distribution de son choix. L'autre jour, j'ai appelé le support pour un truc, ils m'ont d'abord demandé si j'avais "XP ou Vista ?". Ni l'un, ni l'autre !!
  • # ThinkPad et SLED10

    Posté par . Évalué à 3.

    Bonjour,

    Je suis ravi que d'autres distributions pourraient voir le jour sur les ThinkPad.
    J'ai essayé de trouver le moyen d'acheter un ThinkPad avec SLED 10 SP1, cependant sur leur site (Lenovo), je n'ai rien trouvé.
    Je suis allé ici :
    http://shop.lenovo.com/us/notebooks/thinkpad/t-series

    Et ils ne proposent que Vista.

    J'ai peut être mal cherché mais je trouve qu'ils auraient pu faire un petit effort de Marketing
    • [^] # Re: ThinkPad et SLED10

      Posté par . Évalué à 4.

      Effectivement tu as mal cherché: en bas à droite il y a

      ThinkPad T Series mobile workstations
      Including the ThinkPad T60p supporting Linux.

      Ca pointe vers http://www.pc.ibm.com/us/notebooks/thinkpad/t-series/worksta(...) où ils blablatent un peu et où ils donnent le numéro du Thinkpad correspondant (un T60p 2007-8ZU). Ils donnent le numéro pour commander.

      Evidemment, c'est reservé aux US, faut pas croire...
      • [^] # Re: ThinkPad et SLED10

        Posté par . Évalué à 2.

        Merci.

        J'ai cependant remarqué cette note sur le site :
        "* Only Novell Suse Linux Enterprise Desktop 10 is supported. The ThinkPad T60p Mobile Workstation does not come preloaded with SUSE Linux. Users must obtain SUSE Linux licenses from Novell. The ThinkPad T60p comes with DOS entitlement only and ships with a blank hard disk drive. SUSE Linux OS will be supported by Novell, while Lenovo will support Hardware, ThinkVantage Technologies, and drivers.

        ** Not all ThinkVantage Technologies available on other ThinkPad systems are supported under SUSE Linux."

        Et pour commander :
        "Available Linux compatible models (to order, call 866-96-THINK):

        • 2007-8ZU with 14" SXGA+

        This newest T60p model is now undergoing ISV-certification for many mission-critical design applications — putting ThinkPad on its first true path toward a mobile engineering environment."


        Bref, il y a certe du support Lenovo pour les drivers, mais ça s'arrête là
        • [^] # Re: ThinkPad et SLED10

          Posté par . Évalué à 1.

          Oui enfin ce modèle là est "vieux", c'est pas de ça dont parle le blog. L'éventualité retenue là concernera les *61. (et encore une fois, on est pas certains du tout que ça concernera le marché européen, vu comment on est à la traine là dessus).

          Ca serait vraiment bien que Lenovo soit son propre distributeur en Europe et qu'on puisse accéder aux configurateurs comme aux US.
  • # Sinon Niveau matériel

    Posté par . Évalué à 1.

    Est ce que Lenovo fait toujours d'aussi bon PC que IBM ?
    Je me rappelle que pas mal de personnes s'étaient procurés des "vrais" ThinkPad d'IBM avant que le constructeur ne revende cette activité.

    Idem niveau support, c'est toujours aussi bien chez Big Blue ?
    • [^] # Re: Sinon Niveau matériel

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Perso, je suis avec un petit X60t et franchement, il me donne une très bonne impression. Bien que petit (12''), le clavier est super agréable. Il parait aussi solide, bien qu'il ai déjà eu une réparation pour un mauvais contacte dans l'écran. Et là, le service après vente a été très pro et rapide, réparé en 10 jours.

      Je le compare volontiers à mon premier portable, un compaq (armada M700) que je garde toujours dans un coin.

      Et rien à voir avec le dell que j'ai eu entre deux, qui a eu la carte graphique grillée suivi par la carte mère, qui a grillé hors garantie.


      ... et la tablet, c'est classe ....
    • [^] # Re: Sinon Niveau matériel

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Les ThinkPad sont encore plus solides que du temps où ils étaient faits par IBM. Ils y ont rajouté quelques éléments dans ce sens, comme des lattes de magnésium sous la carte mère, une coque plus solide, des charnières plus légères…

      Pour le support, c'est toujours IBM, et c'est excellent. Mais je ne sais pas comment c'était avant.
      • [^] # Re: Sinon Niveau matériel

        Posté par . Évalué à 3.

        Plus solide mais excessivement onéreux par rapport à l'offre.

        Je n'oublie pas qu'à l'époque du T40p-T42p ce n'était pas donné non plus, mais on y trouvait du matos inédit. Maintenant le Gigabit, le sata, la carte graphique gonflée et les 2gos c'est un peu le standard pour (2000-2400euros) or les Thinkpad de Lenovo restent au dessus de cette marge.
    • [^] # Re: Sinon Niveau matériel

      Posté par . Évalué à 5.

      Moi, je suis sur l'entre-deux, j'ai acheté un Thinkpad IBM (plus chère que les Thinkpad Lenovo maintenant), et j'ai connu les deux SAV.

      J'ai eu plusieur fois affaire au support, la première fois avec IBM pour un problème bénin. J'ai ouvert un dossier avec la hot-line et un technicien m'appelait tous les matins (trop tôt pour que je décroche en fait) pour enlever ma machine. La seconde fois, un problème de ventilo, un mec est venu dépaner directement chez moi.

      Il y a à peu près 2 mois, ma carte mère est morte (elle s'est vrillée avec le temps, c'est un problème courant des T4x). Au support j'ai eu quelqu'un qui parlait a moitié français, je lui ai expliqué mon problème et j'en ai listé d'autres moins génants. Après un mois d'attente (!!), j'ai enfin récupéré mon portable de l'atelier. Et ... seule la carte mère avait été changée, j'ai téléphoné une fois de plus au support, et là le technicien m'a dit que mon dossier ne faisait pas mension des éléments que j'avais listé, et que je devrais le renvoyer. Bref j'ai été très déçu du passage à Lenovo pour le support, ça me fait hésiter a reprendre un Thinkpad après celui la.
  • # FreeBSD

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Le seul truc que je ne comprend pas, c'est d'avoir mis FreeBSD dans les distributions linux. Et c'est pas un utilisateur qui a rajouté cette proposition. S'ils vendent des ordi avec FreeBSD comme distrib linux, il y en a qui vont avoir des surprises en installant leurs programmes

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: FreeBSD

      Posté par . Évalué à 3.

      Perso, je propose de renommer FreeBSD en FNL "FreeBSD is Not Linux", ce qui leur permettra d'ici quelques années de passer à FNL "FNL is Not Linux" et donc de passer dans le camp des privilégiés qui ont un acronyme récursif ...
      • [^] # Re: FreeBSD

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        et les switchers passeront à "FNL "FreeBSD is Not Linux" Is Not UniX" ?

        Les amoureux de en:GEB de Douglas_Hofstadter apprécieront ;-)
        • [^] # Re: FreeBSD

          Posté par . Évalué à 1.

          Je croyais que Linux signifiait "Linus' Minix|Unix". :-)
          'li' is pronounced with a short [ee] sound: compare prInt, mInImal etc. 'nux' is also short, non-diphtong, like in pUt. It's partly due to minix: linux was just my working name for the thing, and as I wrote it to replace minix on my system, the result is what it is... linus' minix became linux.
          Linus Torvalds, comp.os.linux newsgroup 1992
        • [^] # Re: FreeBSD

          Posté par . Évalué à 1.

          Tiens moi ça m'a fait penser au Cryptonomicon de Neal_Stephenson...

          Je connaissais pas Douglas Hofstadter, du coup la référence m'échappe... Bon ben maintenant je sais quoi lire quand j'aurais fini le en:Baroque_Cycle :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.