Les Echos: Dossier "La grande mutation du poste de travail dans l'entreprise"

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
5
mai
2006
Presse
Le quotidien Les Echos est le premier quotidien économique français. Il propose parfois des dossiers sur les nouvelles technologies, et parle de plus en plus souvent des logiciels libres.

Jeudi 4 mai 2006, c'est un dossier sur la mutation du poste de travail dans l'entreprise. Bien qu'il insiste sur la position favorable de monopole de Microsoft, il fournit toutes les raisons qui feront que demain les logiciels libres pourraient s'imposer.

J'ai essayé de le résumer, sans la prétention d'être exhaustif, pour peut-être vous donner envie de vous procurer ce numéro, ou tout simplement de vous plonger dans ses articles lorsqu'il parle d'informatique... et constater qu'un journal économique peut avoir des analyses pertinentes et optimistes pour le logiciel libre. "A quoi ressembleront demain nos ordinateurs de bureau? Alors que les entreprises prévoient de renouveler 140 millions de PC cette année, constructeurs et éditeurs redoublent d'efforts pour améliorer nos postes de travail. Systèmes d'exploitation, applications, terminaux, les directions informatiques s'interrogent plus que jamais sur les choix à opérer. l'enjeu est de taille car le poste de travail reste la principale porte d'entrée dans le système informatique de l'entreprise."

L'article de la première page pose le sujet, montrant la domination de Microsoft avec ses logiciels Windows, Office et Explorer qui "devance largement Firefox son plus sérieux concurrent (10% de parts de marché)". Le DG Europe du Sud de Wyse Technology, présenté comme "constructeur de clients légers" y explique que "Microsoft a créé un écosystème rassurant, aussi bien pour les DSI qui ont leur savoir faire, leurs compétences, que les salariés qui utilisent Windows à la maison". D'après l'article, "les migrations vers le logiciel libre font tout aussi peur [que les migrations fréquentes de Windows] aux DSI qui craignent des coûts cachés élevés (support technique, incompatibilités, etc.)". L'utilisateur joue un rôle en imposant l'utilisation des innovations technologiques qu'il expérimente à domicile, c'est vrai pour le wifi, mais aussi pour l'usage des solutions bureautiques de Microsoft dont il est dépendant actuellement.

Suit une présentation de Windows Vista dont les innovation ressemblent fort à du réchauffé pour l'utilisateur de logiciels libres que je suis, dont on ne sait à la fin si les avantages ne sont pas en fait des inconvénients... et le constat que "pour la plupart des entreprises, migrer vers Vista, c'est d'abord répondre à une contrainte qui est de continuer à bénéficier d'un support technique" qui glisse vers les nouvelles versions. "C'est surtout la compatibilité de Vista avec les applications existantes qui inquiète les professionnels": la machine virtuelle s'impose comme la solution.
La virtualisation, "le meilleur des mondes" est décortiquée pour aboutir à l'offre déclinée entre Xen, "VMWare (filiale d'EMC)" et "numéro un", et Microsoft dont la version grand compte de Vista intégrera gratuitement Virtual PC "pour faciliter les migrations".

"Linux toujours en embuscade"

L'article suivant reprend les analyses des optimistes dont Renaud Phelizon, chargé de mission au Cigref "le poste de Linux est désormais à la hauteur des attentes des grands comptes", il cite aussi "Mandryka" parmi les acteurs du marché. Les Echos expliquent alors que les bureaux Linux "sont de vrais clones de Windows et d'Office" prenant exemple sur la solution de Novell, "qui, comme Vista, propose déjà une interface en 3D ...", passant en revue la gestion du matériel, la présence d'OpenOffice 2.1 "dont le format de référence est Open Document, un format XML ouvert très puissant, soutenu par toute l'industrie informatique, à l'exception bien sûr de Microsoft...", pour "10 fois moins" que Windows-Office. L'auteur revient alors sur "la peur de changer les habitudes et les coûts des migrations" des DSI, le problème des conversions de formats, d'applications métier, des utilisateurs. Selon Louis Nagès de Microcost, l'alternative viendra des applications Internet. L'article termine sur la divergence d'analyse entre Forrester et Gartner qui prévoient une progression respective pour Linux de 30% et de 3% vers 2010, et sur le paradoxe que c'est peut-être Vista et son lot de changements qui favoriseront Linux et que "les grands comptes préféreront passer aux Logiciels libres" "explique Renaud Phelizon".

L'informatique distribuée, le Web 2.0, Ajax, l'augmentation des débits des réseaux, vont bousculer le poste de travail qui accédera aux mêmes applications quel que soit le système qui l'héberge, ainsi "les entreprises peuvent espérer diviser les coûts du poste de travail par 10". Malgré des produits comme Atlas, Microsoft devra s'aligner. C'est le cas pour les formats de données qui l'oppose déjà à l'ODF soutenu par toute l'industrie informatique, le poussant à réagir avec Open XML, mais un seul format devrait subsister... L'article suivant est très intéressant, puisqu'il explique comment "les licences logicielles vont disparaître progressivement sous la pression des clients!" au profit des services, se basant pour cela sur le modèle économique du logiciel libre qui fonctionne déjà.

Le dossier conclut sur l'essor actuel et à venir des clients légers qui devrait aller de pair avec le développement du réseau et des applications sur Internet. "Équipé d'un simple navigateur Internet, un client léger suffit alors à accéder aux applications de l'entreprise." Servi par un bureau virtuel centralisé, l'utilisateur aura le choix de son terminal en fonction de ses besoins (fixe, pda,etc). La clé USB malgré ses aspects pratiques serait plutôt réservée aux indépendants, ou aux débrouillards.

Aller plus loin

  • # En complément, sur le Standblog

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

  • # Optimiste

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    "Une progression respective pour Linux de 30% et de 3% vers 2010"

    C'est moi ou j'ai du mal a comprend la phrase ?

    Linux, avec une progression de 30 % n'arriverait qu'a 3 % de parts de marchées ???

    Je le pensais deja a environ 3%, alors en 2010...

    Mis a pars sa, je trouve l'article quand meme optimiste, est je pense que Microsoft prépare ses armes avec vista
    (Deja crypter le MBR pour empécher l'installation d'un autre gestionnaire démarrage que celui de windows Vista est une bonne base pour Microsoft ^^).
    • [^] # Re: Optimiste

      Posté par . Évalué à 7.

      Moi je lis :
      Forrester pense que Linux progressera de 30% alors que Gartner ne prévoit que 3%.
    • [^] # Re: Optimiste

      Posté par . Évalué à 3.

      (Deja crypter le MBR pour empécher l'installation d'un autre gestionnaire démarrage que celui de windows Vista est une bonne base pour Microsoft ^^).

      Ce n'est pas le cas, il est crypte uniquement si l'utilisateur decide d'encrypter son disque, et la, ben c'est un peu normal...
  • # 2 autres raisons

    Posté par . Évalué à 4.

    Je vois 2 autres facteurs qui pourraient peser en faveur de Linux.

    1 - Vista et office 12 ne sont pour l'instant que des vaporwares. Il a été annoncé qu'ils raterons les ventes de Noël 2006. Certains prévoient déjà qu'ils ne débarquerons pas avant l'été 2007. Pendant ce temps, les logiciels libres peuvent occuper le terrain et progresser.

    2 - L'affaire SCO. Selon toutes vraisemblances, toutes les allégations de the SCO Group seront pulvérisées devant la justice autant par IBM que par Novell entre juillet 2006 et Février 2007. Ensuite, certains pronostiquent qu'IBM enverra les nazgul contre Microsoft pour avoir financé un procès frauduleux dans un but de concurrence déloyale. (voir les commentaires de webster sur Groklaw : http://www.groklaw.net/article.php?story=2006042600285164#c4(...) )
    • [^] # Re: 2 autres raisons

      Posté par . Évalué à 3.

      Pendant ce temps, les logiciels libres peuvent occuper le terrain et progresser.

      C'est normal, les LL sortent alors qu'ils ne sont pas finis et qu'ils comportent plein de bogues ! C'est une honte !

      Et avec leur mauvaise foi habituelle, les tenants du LL nous expliquent que c'est bien, que ce logiciel non fini en profite :
      - pour mieux répondre aux besoins des utilisateurs qui peuvent participer à son évolution ;
      - pour recevoir des contributions : idées, débogage, code... ;
      et, qu'en plus, d'autres logiciels, souvent eux aussi libres, en profitent en utilisant ce logiciel, en réutilisant son code, ou simplement en s'en inspirant.

      Mais, en attendant, l'utilisateur a un programme qui n'est pas fini et qui bogue. Alors qu'avec le modèle propriétaire, il a la possibilité de rêver à ce qu'il pourra faire quand le logiciel sortira. Et quand le logiciel propriétaire sort enfin, avec très peu de retard, il est fini, il a toutes les fonctionnalités promises et il est dépourvu de bogue...
      euh...
      enfin...
      presque...
      quoi....
      bon ok -->[]
      • [^] # Re: 2 autres raisons

        Posté par . Évalué à 1.

        Bon c'est vrai un logiciel proprio sort quand on le croit fini et après on n'y touche plus!
        C'est le cas de Windows XP sorti en 2001!
        Mais franchement,le croyez-vous fini?En tenant compte des plantages,écrans bleu de la mort(spécialement conçus par les développeurs) et des trous de sécurités...
        Pire?En voici un!
        Internet Explorer!Depuis 1999!C'est honteux...
        Avez-vous déja vu l'aspect de KDE en 2001?(KDE 2.X Je crois...)
        Et maintenant ?(KDE 3.5.2) Imaginez KDE dans...10 ans!
        Vous comprenez donc à quel point KDE a évolué....et beaucoup plus vite que windows...
        Moi (et arrétez-moi si j'ai faux...) j'ai un point de vue...
        D'ici 10 ans , la vénérable maison Microsoft sera quasi-nulle en terme de qualité tant graphique que technique par rapport à Linux,ça c'est sur!(Vu la vitesse de développement de Linux)
        Mais j'ai une question...
        C'est quand que linux (ainsi que le libre) prendra le dessus sur microsoft au niveau monopole
        Pour moi Windows? Plus jamais!

        Ma page personnelle: http://www.linux62.org/wiki/index.php/Utilisateur:Atemu

        C'est là ou j'ai testé des Distributions Linux , ou du moins , mon point de vue...
        • [^] # Re: 2 autres raisons

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Si tu as le temps je t'engage a re-tester une mandriva (cooker) au moment où les premières RC sortiront.
          (En ne te contentant pas de l'installateur qui est peut-être buggué et dont on se fout 99% du temps, mais aussi de tester en profondeur les logiciels)

          Je te conseille le vivement pour ne plus pouvoir dire la 2006.0 est "pas stable", de la tester bien avant pour trouver d'où viennent les bugs...

          Le gros problème des tests de logiciels libre est qu'il faut régulièrement du "sang neuf".

          Je m'en rend compte d'autant plus aujourd'hui, les 3/4 du temps je contourne le problème par flemme et fait le bug repport quand je le peux.

          Un débutant qui débarque dans le monde des logiciels libre va "voir" tous les bugs qui vont l'affecter et c'est à mon avis ce qui fait ressentir le logiciel libre comme "buggué" (on oublie bien vite les bugs qu'on rencontre quotidiennement par rapport au nouveau).

          Amusez vous a retourner sous windows après 2-3ans de non utilisation.
          Le résultat chez moi : "mais c'est quoi ce logiciel, ça plante tout le temps, y a pas les 3/4 des fonctionnalités de KDE, on peux rien faire, on perd du temps, etc..."
          • [^] # Re: 2 autres raisons

            Posté par . Évalué à 2.

            Amusez vous a retourner sous windows après 2-3ans de non utilisation.

            oui c'est dur, surtout quand tu as un ordinateur avec MS Windows et sans connexion internet :

            "voilà ton PC, le plan à suivre pour le travail est là, bon courage!"
            "heu je fais quoi avec un PC fraichement installé et la suite Office ?"

            bon je caricature un peu c'est un portable j'ai pu installer tous les logiciels libres que j'ai voulu mais chez moi pas au bureau.

            Comment peut on travailler sans logiciel de compression/decompression, visualiseur/éditeur sommaire d'image, visualiseur pdf, postcript... ?
            • [^] # Re: 2 autres raisons

              Posté par . Évalué à 1.

              Comment peut on travailler sans logiciel de compression/decompression, visualiseur/éditeur sommaire d'image, visualiseur pdf, postcript... ?

              XP contient un compresseur/decompresseur zip, un visualiseur d'image, un editeur sommaire d'image(le celebre mspaint.exe).

              Postscript, ben je connais quasiment personne qui ait besoin de voir des .ps

              pdf serait le seul restant, mais la question est : comment ils arrivent tes pdf ? sur disquette ? parce que si ils viennent du reseau (meme interne), il y a fort a parier que Acrobat est qqe part sur le reseau aussi.
              • [^] # Re: 2 autres raisons

                Posté par . Évalué à 4.

                Postscript, ben je connais quasiment personne qui ait besoin de voir des .ps


                Argh, dire cela à n'importe quel personne travaillant à l'unif ou faisant de la recherche...

                pdf serait le seul restant, mais la question est : comment ils arrivent tes pdf ? sur disquette ? parce que si ils viennent du reseau (meme interne), il y a fort a parier que Acrobat est qqe part sur le reseau aussi.


                Même raisonnement pour les fichiers zip. Pourtant tout le monde trouve utile d'avoir un décompresseur zip par défaut. Je suis sûr que tout le monde trouverait que ce serait également pratique pour les pdf.
                • [^] # Re: 2 autres raisons

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Pas faux, bien qu'on trouve quand même pas mal de dcuments en pdf, surtout les récents ( pdflatex powaaaa ;) )
                  • [^] # Re: 2 autres raisons

                    Posté par . Évalué à 2.

                    pdflatex powaaaa

                    C'est vrai mais malheureusement il reste pas mal de package qui ne fonctionnent pas avec pdflatex. Entre autre tout ceux qui tentent d'inclure des fichiers eps ou des commandes pstricks.
        • [^] # Re: 2 autres raisons

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est le cas de Windows XP sorti en 2001!
          Mais franchement,le croyez-vous fini?En tenant compte des plantages,écrans bleu de la mort(spécialement conçus par les développeurs) et des trous de sécurités...


          http://linuxfr.org/~DrFreuderick/21587.html specifiquement http://linuxfr.org/comments/709803.html#709803

          Internet Explorer!Depuis 1999!C'est honteux...

          La c'est vrai, peut mieux faire...

          Avez-vous déja vu l'aspect de KDE en 2001?(KDE 2.X Je crois...)
          Et maintenant ?(KDE 3.5.2) Imaginez KDE dans...10 ans!
          Vous comprenez donc à quel point KDE a évolué....et beaucoup plus vite que windows...


          Partir d'un truc prehistorique pour arriver a un truc decent est bcp plus simple et rapide que partir d'un truc decent pour arriver a un truc vraiment tres bien. Si tu crois que KDE va progresser aussi vite qu'il l'a fait a ses debuts tu reves.

          D'ici 10 ans , la vénérable maison Microsoft sera quasi-nulle en terme de qualité tant graphique que technique par rapport à Linux,ça c'est sur!(Vu la vitesse de développement de Linux)

          Moi je crois surtout que tu es naif et n'a aucune idee de la maniere dont un projet logiciel se developpe... cf. le lien du dessus qui montre tres clairement que le kernel devient plus difficile a maintenir et faire evoluer pour un exemple.
  • # Quel météo demain ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Les Echos se livrent à un exercice périlleux : personne n'est capable de deviner que sera le poste de travail du futur.

    Je remarque que les postes de travail "maison" sont en avance technologique de plusieurs années par rapport à ceux "entreprise".

    Ensuite, si on veut surfer, faire de la bureautique, écouter des cds : un vieux pc et linux suffisent largement.

    La logique commerciale est : pour pouvoir vendre du matériel nouveau et cher, les logiciels doivent être gourmands (jeux 3d).
    Pourtant, on peut aussi vendre du matériel nouveau et faire tourner linux et tout plein de logiciels dessus :-). Linux s'adapte à tous les matériels et s'adapte aux nouveautés rapidement.
    • [^] # Re: Quel météo demain ?

      Posté par . Évalué à 0.

      De plus Windows sans logiciels est moins complet qu'ubuntu...et coute très cher...
      De plus , en lisant ceci , je me demande qui est le responsable de cette affaire...

      http://www.linux-france.org/~cphil/election2002.html

      Cordialement
      • [^] # Re: Quel météo demain ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        De plus Windows sans logiciels est moins complet qu'ubuntu...et coute très cher...


        Ca coûte rien Windows c'est donné avec tout ordinateur... (cf: http://detaxe.org)

        Sans compter que Windows (n') est (qu') un gestionnaire de fenêtre (cf:http://fr.encarta.msn.com/encyclopedia_761560420/Windows.htm(...) "Windows, interface graphique multifenêtre, également appelée interface utilisateur graphique GUI (Graphical User Interface")")

        Alors qu'Ubuntu est un système d'exploitation GNU/Linux, "système d’exploitation moderne : multitâches, multi-utilisateurs, sécurisé et possédant une interface graphique." (cf: http://fr.encarta.msn.com/encyclopedia_741547674/Linux.html)

        Dixit l'encyclopedie du géant de l'informatique :)
        • [^] # Re: Quel météo demain ?

          Posté par . Évalué à 1.

          je pense quand même qu'il y a une partie de windows dans le prix d'un ordi neuf.
          Et je ne pense pas que windows soit donné...
          Comment billou aurait-il fait pour se plaindre d'être le seul sur la Terre à être aussi riche?
          Réponse: en mettant de la super-glue entre un CD Windows et sur le disque dur de chaque ordi...
          Et ça colle bien!Je vous le dis!
          (Traduction: Une fois , je me suis fait bien engueuler par un vendeur parce que je voulais un ordi SANS la license windows , alors qu'il n'y avait rien de plus légal de demander ça...)
        • [^] # Re: Quel météo demain ?

          Posté par . Évalué à -4.

          Microsoft Windows n'est pas donné : soit il est vendu sous forme de cd soit il est compris dans le prix du pc.
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Microsoft_Windows
          La plupart des ordinateurs vendus ont un système Windows préinstallé par le constructeur (licence OEM).

          Microsoft Windows n'est pas qu'un gestionaire de fenêtre : c'est un système d'exploitation qui contient les drivers pour le matériel et des logiciels.
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Microsoft_Windows
          Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux compatibles PC.

          Enfin je recommande http://fr.wikipedia.org : c'est la meilleure encyclopédie de l'univers.
          Et bien entendu, utilisez Linux et des logiciels libres :-).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.