Libre OS USB veut opter pour la gratuité

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Davy Defaud et Xavier Claude. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
19
18
mai
2017
Distribution

Pour rappel, le système d’exploitation Libre OS USB est un dérivé de la distribution Ubuntu MATE, construit par l’entreprise française Libre Expert, pour être spécifiquement installé sur un stockage amovible, tel une clef USB. Ce système requiert un processeur 64 bits et permet d’avoir un bureau itinérant, les données personnelles pouvant être stockées de manière chiffrée.

La version 5.0 de Libre OS USB vient d’être publiée et, outre le passage de l’interface depuis XFCE vers MATE, elle s’accompagne d’un changement majeur de stratégie dans la vie de la distribution. Libre Expert veut permettre à qui le souhaite de télécharger gratuitement le système depuis un site dédié, à venir, tourné vers l’international, proposant documentations et forums.

Pour rendre cela possible, l’entreprise mise sur un nouveau modèle économique, qui consiste à récolter des fonds tous les deux ans par financement participatif, afin de rétribuer les développements et assurer les frais de fonctionnement. Libre Expert compte sur un élargissement à l’international des utilisateurs de Libre OS USB et espère que la mise à disposition gratuite du système contribuera à son succès.

La campagne de financement participatif est déjà démarrée et il reste encore une vingtaine de jours avant son terme. La présentation du projet est écrite en langue anglaise, international oblige, mais la vidéo de démonstration est sous‐titrée en français également. Sur le site de Libre Expert vous trouverez les détails plus techniques concernant Libre OS USB.

  • # ¨Langue anglaise, international oblige !

    Posté par . Évalué à 1 (+9/-8).

    Bonjour,

    Désolant de continuer à constater quen 2017, certains aient encore cet esprit de déni de notre belle langue française, comme si elle nétait plus une langue internationale !

    Pégé
    Saguenay, Québec, Canada

    • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

      Posté par . Évalué à -3 (+7/-10).

      l'anglais est la langue internationale courante, par défaut, et le restera.
      Le monde changera pas pour vous.

      • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+12/-0).

        l'anglais est la langue internationale courante, par défaut, et le restera.

        Pas de garantie, il y a eu le grec, le latin et le français qui ont tenu ce rôle avant, l'anglais n'a aucune garantie de rester la langue internationale de facto éternellement.

        • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

          Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

          A l'ONU, tous les dirigeants parlent français ;-)

        • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

          Posté par . Évalué à -2 (+1/-3).

          Avec la moitié de la population mondiale qui habite en Asie, pas difficile d'imaginer d'où viendra le changement :P

          Si non c'est pas abbérant de continuer à dire langue anglaise au lieu de langue américaine (car au final c'est l'américain la langue internationale, de la diplomatie et des technologies)

          • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

            Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

            l'américain la langue de la diplomatie

            Sur ce point c'est faux, nombre d'organisations internationales et les actes diplomatiques sont souvent en français (comme les lettres diplomatiques).

            L'anglais ne s'est pas imposé partout en toutes circonstances.

            • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

              Posté par . Évalué à 1 (+3/-2). Dernière modification le 18/05/17 à 14:22.

              Se serait bien quelques liens pour agrémenter. Car à part l'UE (qui utilise le français pour faire plaisir aux français et enmerder les anglais) et l'afrique, sur euronews les représentants étrangers parlent soit leur propre langue, soit l'américain.

              • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

                Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                Les lettres de créances par exemple sont très souvent en Français : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lettres_de_cr%C3%A9ance

                L'UE bien évidemment (ce n'est pas un petit organe), l'ONU également, quelques instances internationales sportives, etc. En escrime ou tennis le français est courant dans les grandes compétitions par exemple. ;-)

                • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

                  Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

                  En escrime ou tennis le français est courant dans les grandes compétitions par exemple.

                  probablement comme l'anglais est courant quand on parle "technique" en informatique
                  c'est un vocabulaire specifique, dans une discipline particuliere.

                  • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

                    Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                    Pour suivre un peu le tennis, si on regarde les 5 tournois du Grand Chelem, un seul a son arbitrage en Français : Rolland-Garros. Tous les autres sont arbitrés en Anglais.

                  • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

                    Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                    En effet mais rien n'est immuable.
                    L'aviation ou le cinéma s'est initialement développé en France et pourtant ce n'est pas cette langue qui est resté comme vocabulaire du domaine.
                    La danse classique par contre a gardé le vocabulaire Fr.

                • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

                  Posté par . Évalué à -3 (+0/-3). Dernière modification le 18/05/17 à 16:22.

                  L'UE bien évidemment (ce n'est pas un petit organe)

                  Oui mais l'UE c'est de la triche, ils utilisaient l'anglais simplifié (qui faisait hurler les anglais), et n'ont décidé de passer au français qu'avec le brexit :P

                  ONU également

                  Toutes les vidéos que j'ai vu où l'on voit un diplomate de l'ONU parler étaient en anglais traduit français par un narrateur ou des sous titres.
                  Il vient d'y avoir des grosses négociations sur la nouvelle route de la soie : xi jinping fais son discours en chinois et dans l'interview le représentant de l'UE parle anglais.
                  Sans vouloir faire de ma mauvaise foi, je serais assez étonné que l'ONU, qui doit se démerder avec plus de 190 pays (tous aussi raciste les uns que les autres), ne choisisse une langue standard au risque de passer pour pro-[tel pays].

                  • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

                    Oui mais l'UE c'est de la triche, ils utilisaient l'anglais simplifié

                    La quasi-totalité des échanges internationaux ne sont pas avec un anglais littéraire mais du globish ou de l'anglais assez rudimentaire.

                    Ce n'est pas spécifique à l'UE.

                    et n'ont décidé de passer au français qu'avec le brexit :P

                    Si l'anglais est très utilisé dans l'UE, les autres sont représentaient en 2008 le quart des documents primaires de travail : https://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_linguistique_de_l%27Union_europ%C3%A9enne#Traductions_des_documents_.C3.A9crits

                    Ce n'est pas négligeable et avec le Brexit cela semble repartir à la hausse.

                    Toutes les vidéos que j'ai vu où l'on voit un diplomate de l'ONU parler étaient en anglais traduit français par un narrateur ou des sous titres.

                    Tu n'as pas eu de bol, comme pour l'UE, l'anglais est très utilisé mais les autres langues ne sont pas négligeables. Le français reste assez utilisé en diplomatie.

                    Sans vouloir faire de ma mauvaise foi, je serais assez étonné que l'ONU, qui doit se démerder avec plus de 190 pays (tous aussi raciste les uns que les autres), ne choisisse une langue standard au risque de passer pour pro-[tel pays].

                    L'ONU a officiellement 7-8 langues de travail officiels, chaque partie peut utiliser l'une d'elle pour n'importe quel sujet s'il le souhaite.

              • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

                Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                Les jeux olympiques, ayant été «relancé» par un français, garde l'utilisation de cette langue. En général tout est en 3 langues, Fr, En, et la langue local du pays accueillant.

            • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

              Posté par . Évalué à -3 (+0/-3).

              peu importe le nombre,
              importe les puissances et médiatisées.

              les minorités, on les entendra pas
              (les gens veulent pas savoir quelle langue on parle
              on fin fond du monde, mais sont davantage et resteroont
              interessés par les pays anglophones, qui ont cet avantage
              linguistique culturel (gafam, économie mondiale, produits
              grand public, etc)

              ce n'est pas une petite armée de révoltés qui changera le monde,
              sinon il aurait déjà changé ;) ;) ;)

          • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

            Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

            Peut être qu'une langue régulière et transparente (comprendre «sans irrégularité inutiles et logique») sera la prochaine évolution. En Asie il font souvent une initiation à l'Espérento (ou similaire) comme première approche des langues occidentale.

            • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

              Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+9/-3).

              L'anglais est une langue qui a de gros défauts : beaucoup d'imprécisions, une écriture loin de la phonétique et des irrégularités.

              Je connais une langue que j'ai pu apprendre avec des collègues de travail pour pouvoir ensuite le parler avec ma mère. C'était sa langue maternelle : l'euskara (la langue basque).
              J'ai découvert un langue d'une très grande régularité, très peu d'exceptions, sans masculin ou féminin (enfin presque).
              sa structure est très différente des langues latines ou qualifiées d'indo-européennes. On la qualifie maintenant de langue pré-indo-européenne.
              C'est une langue précise et qui mériterait un fort développement.

              Son intérêt est que le basque oblige à structurer sa pensée de façon différente. C'est un peu comme passer des coordonnées cartésiennes aux coordonnées polaires ou de la notation algébrique à la polonaise inverse. Cela m'a permis de réaliser un algorithme assez complexe que le français ou l'anglais ne me permettaient d'exprimer simplement.

              En conclusion, je ne crois pas que l'usage d'une langue unique soit une bonne chose. Des langues de structures bien différenciées sont une richesse que nous devons préserver.

              • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

                Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                Intéressant comme info.
                Je ne dit pas qu'il ne faut pas garder les langues national/régional. Mais en avoir 1 en commun est une facilité, le fait qu'elle soit facile et rapide a apprendre me parait indispensable, mais ce n'est pas le cas avec l'En.

              • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

                Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                À la fac, il y avait un prof de philo qui nous encourageait à travailler qq heures avec la méthode Assimil sur diverses langues pour découvrir des structures de pensée différentes.

                "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

                • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+7/-2). Dernière modification le 19/05/17 à 22:46.

                  C'est intéressant de savoir qu'il y a des gens qui ont une belle ouverture d'esprit.

                  À l'université de Bordeaux, un professeur de physique chinois (évadé de chez Mao) disait qu'en fonction du problème à résoudre, il utilisait un langue ou une autre.

                  Ce n'est qu'après avoir appris le basque que j'ai vraiment compris. L'anglais a la même structure que le français, l'espagnol, l'italien et le portugais dont j'ai quelques notions sont de la même famille.
                  Je pense que l'allemand est un peu à part, Sa structure grammaticale est celle qui fait le plus penser au basque. D'ailleurs les allemands apprennent le basque avec une certaine facilité.

                  Je repense à une phrase de François Pellegrini qui me disait que nous avions une sacrée chance que l'informatique se soit développée dans une langue occidentale. Elle aurait pu se développer autour du chinois, du sanscrit ou du coréen. Cela aurait été fort pénalisant pour nous.

                  J'ai rencontré des gens qui avaient fait l'effort d'apprendre l’espéranto. L'apprentissage de cette langue est très rapide, sans comparaison avec celui d'aucune autre langue. Cette langue est décriée par certains mais c'est certainement la moins mauvaise solution pour avoir une langue de communication neutre à tous points de vue.

                  Est-ce que l'Europe peut promouvoir une langue universelle suite au brexit ? Peut-être…

                  • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

                    Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

                    Cette réflexion a déjà été mené en 2005, malheureusement ses conclusion ont complètement été ignoré quand le rapport lui même n'a pas été dénigré.
                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Rapport_Grin

                    Pour ceux qui ne veulent pas tout lire il y a un tableau récapitulatif vers le bas de l'article … en gros avec le système actuel (anglais pré-dominant) on donne un avantage non-négligeable aux pays anglophone (plusieurs milliard d'€) et le scénario «Espéranto» rééquilibre la donne même pour les petit pays ou avec un langue marginal.

              • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

                Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

                Son intérêt est que le basque oblige à structurer sa pensée de façon différente. C'est un peu comme passer des coordonnées cartésiennes aux coordonnées polaires ou de la notation algébrique à la polonaise inverse. Cela m'a permis de réaliser un algorithme assez complexe que le français ou l'anglais ne me permettaient d'exprimer simplement.

                Pourrait-on en savoir plus ? Je suis très curieux…

                • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-1).

                  Pourrait-on en savoir plus ? Je suis très curieux…

                  J'avais à rechercher dans une arborescence des éléments dont je voulais certaines caractéristiques.
                  Or ces éléments pouvaient se trouver à divers endroits. Je disposais d'une liste des N embranchements à suivre pour lever les ambiguïtés. Avec N supérieur ou égal à un. Je devais réaliser l'algorithme en Fortran.
                  Quand j'exprimais le problème en basque, j'évitais les prépositions qui s’intercalent entre les mots. À la place j'avais des déclinaisons très précises qui s'accolaient aux bons mots.

                  Si tu veux en savoir plus, cherche mon CV sur internet et appelle-moi !

                  • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

                    Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

                    Je préfère l'écrit / les dessins, ça me laisse le temps de bien comprendre… :)

                    Est-ce qu'un gribouillis vite fait posé quelque part sur la Toile (même sur le partage de fichiers de Framasoft) serait envisageable ? Comme ça en plus les éventuels autres intéressés pourraient jeter un œil.

                    Ce n'est pas la première fois que je lis des choses sur les approches de pensées différentes induites par les langues mais je connais surtout le français, je lis l'anglais et j'ai des souvenirs de grammaire allemande. Donc rien de très exotique (je laisse ici de côté le vocabulaire). Je suis juste curieux de voir un exemple, de lire une petite piste sur le sujet. Je trouve ça intéressant, même si ce n'est qu'un exemple.

                    Est-ce que l'arbre contenait des mots, un travail sur la langue, ou était-ce un tout autre sujet ?

          • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

            Posté par . Évalué à 3 (+3/-1).

            Avec la moitié de la population mondiale qui habite en Asie, pas difficile d'imaginer d'où viendra le changement :P

            Selon une étude menée par Forbes, le français peut probablement voler la place au mandarin.

            Mais bon, la tech francophone s'en fiche (RugguèdePaude par exemple) tout en vendant le "produit local".

            Et bien, ça commence par la langue, mes amis.

        • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

          Il y a aussi lontemps eu la “lingua franca” une sorte d'espéranto naturel. En ce qui concerne l'anglais, comme le rappelait avec malice JC Junker dans un récent discours, c'est en Europe une langue de moins en moins importante.

          Dans le cas d'une distribution Linux on peut quand même aujourd'hui convenir que l'anglais reste une langue de communication prépondérante dans les échanges techniques.

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Lingua_franca

    • [^] # Re: ¨Langue anglaise, international oblige !

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

      attention tu as utilisé des derrièreapostrophes

      splash!

  • # là vous faites fort

    Posté par . Évalué à 3 (+5/-2).

    Bonjour à tous
    Des tas de commentaires hors sujet pour savoir qui a la plus grosse et pas un seul sur la demande de participation, la volonté de gratuité ou votre intérêt pour le projet..On se croirait sur commentcamarche :D :D

    Je ne commenterais pas davantage car je pense qu'il y a en déjà bien assez comme ça mais pour revenir à Linux, je féliciterais l'initiative "Française" et leur souhaite toute la réussite possible.

    Et n'ayant jamais eu l'occasion de tester cette distrib je m'en vais de suite lancer mon download.
    J'aurais peut etre des choses plus intéressantes à dire la prochaine fois.

    Bonne année à tous (oui je sais ;) )

    F

    • [^] # Re: là vous faites fort

      Posté par . Évalué à 0 (+2/-2).

      Des tas de commentaires hors sujet pour savoir qui a la plus grosse et pas un seul sur la demande de participation, la volonté de gratuité ou votre intérêt pour le projet..On se croirait sur commentcamarche :D :D

      Ok …
      Ben allons-y :

      dérivé de la distribution Ubuntu MATE, construit par l’entreprise française Libre Expert, pour être spécifiquement installé sur un stockage amovible, tel une clef USB.

      Quelles sont les différences entre une simple installation d'ubuntu (sans swap) sur clés USB et Libre OS?

      la volonté de gratuité

      En même temps, c'est difficile de vendre quelque chose à des gens alors qu'ils peuvent l'avoir gratuit (j'ai déjà dépanné quelqu'un qui avait perdu son disque dur juste en lui achetant une clés USB bon marché et installer Xubuntu dessus, ça a tenu au moins 3 ans)

      clef USB

      J'espère que la puce contrôleur est efficace, c'est généralement le maillon sensible des clés USB surtout quand on joue avec beaucoup d'écriture.

      • [^] # Re: là vous faites fort

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+4/-2).

        Libre OS USB a des similarités avec un live usb, mais il apporte la persistance, la possibilité de booter sur UEFI ou CSM, le cryptage des dossiers de l’utilisateur, la possibilité d'ajouter des logiciels et de configurer la langue de manière permanente. Il est aussi adaptable à la taille du support et abouti graphiquement. Voilà en quelques mots.

        • [^] # Re: là vous faites fort

          Posté par . Évalué à 2 (+2/-0). Dernière modification le 18/05/17 à 20:17.

          Je comparais avec une installation sur clés USB, pas une LiveUSB. En effet c'est très facile d'installer ubuntu et consort sur clés USB. (faut juste pas casser le grub sur la machine durant l'installation :P )
          Libre OS apporte-t-il des modifications spécifique à l'USB ou la techno flash (par exemple l'utilisation de filesystem autre qu'ext4, l'ajout de "discard" dans le fstab), des scripts de démarrage, des options pour diminuer les écritures, etc ?

          Voilà en quelques mots.

          Tu devrais donner plus de détails, poster des screenshot, de croustillant :)

          sur la page Ulule :

          Possibilité de synchroniser ses données avec un service Cloud (ownCloud, Dropbox, …)

          Il y a aussi une possibilité qui semble peu connue, peut-être la connais-tu déjà, mais tu peux monter les stockages cloud (nextcloud, owncloud et je suppose dropbox et consort), via webdav/DAVFS2 rendant les fichiers accessible directement dans le(s) gestionnaire(s) de fichiers pour peu qu'une connexion soit dispo.

          PS : bonne chance pour ton projet :)

          • [^] # Re: là vous faites fort

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

            Libre OS USB utilise diverses techniques qui permettent de le rendre fiable, flexible et assez rapide. Par exemple le système utilise 3 partitions distinctes et un fichier "casper". La première partition en FAT32 permet la compatibilité avec l'UEFI et contient le fichier "casper" qui servira à la persistance pour la partition racine, la deuxième partition est en ext4 (j'ai bien pensé à d'autres formats mais celui-ci est très fiable et reconnu par le noyau et grub) et sert à stocker le dossier "home" qui contiendra les dossiers utilisateurs, chiffrés ou pas, elle peut être agrandie à souhait en fonction de la taille du support, la troisième partition en flag "hidden" est présente pour faire face aux tailles hétérogènes des clés usb et éviter l'écriture en fin de support.

            Si vous voulez des images, la vidéo de présentation est disponible en haute définition, le lien est dans la dépêche.

            • [^] # Re: là vous faites fort

              Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

              la troisième partition en flag "hidden" est présente pour faire face aux tailles hétérogènes des clés usb et éviter l'écriture en fin de support.

              Pour ma culture, quel est le problème d’écriture en fin de support ?

              • [^] # Re: là vous faites fort

                Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-1).

                Simplement la copie s'effectue depuis une image de disque via l'utilitaire "dd" sous GNU/Linux ou "Rufus" sous Windows et la taille de l'image est fixe, alors que le support (la clé usb) a une taille variable.

        • [^] # Re: là vous faites fort

          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

          le cryptage des dossiers->le chiffrement des dossiers

  • # e

    Posté par . Évalué à -4 (+0/-4).

    'il y a en déjà bien assez comme ça

    pour faire le rapprochement aux distros, c'est la meme chose:
    ya un top 5 (debian/buntu/rh/fedora/arch..) et les suivants n'obtiennent que les miettes..

    et ca changera pas :) :)

  • # Privatisation des bénéfices

    Posté par . Évalué à 0 (+10/-12).

    Pour rendre cela possible, l’entreprise mise sur un nouveau modèle économique, qui consiste à récolter des fonds tous les deux ans par financement participatif, afin de rétribuer les développements et assurer les frais de fonctionnement.

    Si je comprends bien, vous demandez au public d'abonder généreusement les recettes de votre entreprise, mais vous en gardez les bénéfices ultérieurs pour vous (quel que soit leur montant) ? C'est un drôle de modèle, qui me pose a priori un problème de principe.

    Après, il est vrai que si je consulte les mentions légales du site Libre Expert, je constate que l'entreprise en question est une personne physique exerçant sous le statut micro-entrepreneur. Vous en êtes donc peut-être plus au stade « je cherche à croûter » qu'au stade « dissémination à l'international visant à une retraite dorée en encaissant de juteux dividendes année après année » :-)

    Je remarque aussi que l'entreprise Libre Expert était précédemment une SARL unipersonnelle radiée en 2016 « pour insuffisance d'actif ». Que s'est-il passé ? Endettement excessif ? Si oui, est-ce que la dette a été épongée par la radiation ?

    • [^] # Re: Privatisation des bénéfices

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+13/-1).

      Inutile de vous faire inquisiteur, je suis informaticien indépendant et j'ai besoin de ressources pour vivre, je ne cherche pas à vous tromper. J'ai développé le projet Libre OS USB depuis plusieurs années et je souhaite adopter un modèle économique gagnant-gagnant qui permettra de le rendre gratuitement téléchargeable et je l'espère, lui faire prendre de nouveaux chemins. Encourager un développeur en lui donnant un peu d'argent pour un projet concret, je ne vois pas le problème.

    • [^] # Re: Privatisation des bénéfices

      Posté par . Évalué à 10 (+9/-0).

      mais vous en gardez les bénéfices ultérieurs pour vous (quel que soit leur montant) ?

      Quels bénéfices ultérieurs ? Tu crois qu'il compte faire des millions avec une distrib téléchargeable gratuitement ? Ce qu'il fait est un modèle classique de l'open-source : payez-moi pour faire tel truc.

      Voir par exemple http://funding.openinitiative.com/

    • [^] # Re: Privatisation des bénéfices

      Posté par . Évalué à 1 (+6/-2).

      Quelle agressivité !
      Cette société a au moins le mérite d'assurer une bonne intégration de briques Opensource et de bâtir une solution prête à utiliser : où est le mal ?
      Vouloir voir son travail être rémunéré vous poses un problème ? vous vivez de quoi vous ?

      Drôle de façon de voir le monde du logiciel libre mais surtout de traiter son prochain !

    • [^] # Re: Privatisation des bénéfices

      Posté par . Évalué à 10 (+9/-0).

      Je remarque aussi que l'entreprise Libre Expert était précédemment une SARL unipersonnelle radiée en 2016 « pour insuffisance d'actif ». Que s'est-il passé ? Endettement excessif ? Si oui, est-ce que la dette a été épongée par la radiation ?

      Comme c'est moche d'étaler sur la place publique l'échec d'un développeur qui a essayé de monter une entreprise en se basant sur son savoir et qui à une époque n'a pas réussi à trouver son marché.

      C'est avec des gens comme vous que l'échec est vu comme honteux, alors qu'il devrait être considéré comme une audace montrant une grande force de caractère et que cette volonté de garder un développement ouvert malgré les difficultés sur le modèle économique d'un auto-entrepreneur devrait forcer l'admiration des lecteurs de ce site.

      • [^] # Re: Privatisation des bénéfices

        Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

        Comme c'est moche d'étaler sur la place publique l'échec d'un développeur

        L'info est déjà publique. Il suffit d'aller la chercher. Par ailleurs, si on me demande de financer une entreprise, il est logique que j'aille me renseigner sur le passé de l'entreprise. Là je vois qu'une première entreprise a déjà été liquidée (même personne, même raison sociale), j'aimerais donc bien savoir en quoi la nouvelle a plus de chances de réussir…

        On n'est pas chez les bisounours : si l'auteur a envie de mon argent, alors il faut qu'il me donne des raisons d'avoir confiance en lui. C'est un peu trop facile de venir mendier la générosité des gens et ensuite se plaindre qu'ils veuillent savoir si l'argent donné sera utilisé à bon escient.

        cette volonté de garder un développement ouvert malgré les difficultés sur le modèle économique d'un auto-entrepreneur devrait forcer l'admiration des lecteurs de ce site.

        Du logiciel libre, nous sommes beaucoup à en faire ici, à des degrés divers, et une bonne partie d'entre nous à titre bénévole. Personnellement, j'ai englouti beaucoup de temps libre sur des projets LL, sans jamais venir demander ici qu'on finance mes développements ou qu'on se pâme d'admiration devant mes contributions. Merci de garder tes leçons pour toi-même.

    • [^] # Re: Privatisation des bénéfices

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-1).

      Un logiciel Libre est gratuit une fois qu’il a été payé.
      François Elie

      Puis comme dit plus haut avec

      C'est avec des gens comme vous que l'échec est vu comme honteux, alors qu'il devrait être considéré comme une audace montrant une grande force de caractère et que cette volonté de garder un développement ouvert malgré les difficultés sur le modèle économique d'un auto-entrepreneur devrait forcer l'admiration des lecteurs de ce site.

      Le mec s'est planté et malgré ça il continue dans ses idées avec une remise en question de son fonctionnement.
      Se tromper ça fait aussi partie de l'apprentissage, c'est comme quand on apprend a marcher. Si on arrête d'essayer a la première chute…

      • [^] # Re: Privatisation des bénéfices

        Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

        Se tromper ça fait aussi partie de l'apprentissage, c'est comme quand on apprend a marcher

        Oui, ou bien peut-être que l'auteur applique la logique Shadok : plus ça rate, plus ça a de chances de réussir. On n'en sait rien a priori, et c'est pour ça que je pose la question.

        Question à laquelle l'auteur n'a pas répondu, d'ailleurs.

        • [^] # Re: Privatisation des bénéfices

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

          Probablement parce que l'auteur, comme bien d'autres ici, pense qu'il n'a pas à se justifier devant toi. Vu le tonde tes messages et le manque de bienveillance, je pense que si j'étais lui je t'ignorerais, comme je ne suis pas lui, je me permets de te dire que cette intervention que tu as faite craint, personne n'a rien à y perdre, il a prouvé qu'il pouvait faire quelque chose de cool avec son projet, bien concret et il a envie de pouvoir passer plus de temps dessus et donc il fait appel à financement participatif. Même si à titre personnel, je pense que ce modèle n'est pas bon car les salaires différés tels que la retraite ou la sécurité sociale ne sont pas assuré par ce mode de financement. Si cela lui permet pendant un temps de pouvoir se passionner pour son projet et de le faire progresser alors c'est très bien pour lui. Je ne vois pas ce que la réussite vient faire là dedans …
          Son projet ne lui même est déjà la preuve de sa réussite.

          • [^] # Re: Privatisation des bénéfices

            Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-1).

            Je vous remercie de prendre ma défense, les messages inquisiteurs qui me sont adressés ressemblent forts au schéma classique du "je te tiens salaud" et recouvrent un besoin d'exprimer une identité idéologique dans un mode combatif, désolé je n'ai pas envie de rentrer dans ce jeu psychologique. L'argent est nécessaire pour vivre.

            • [^] # Re: Privatisation des bénéfices

              Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

              Je vous en prie, laissé le dans sons monde de blasé et continuez à essayer de garder l'optimisme et la passion nécessaire pour porter un projet, qui est vraiment intéressant !

              Au passage, il est possible d'installer des logiciels via apt de manière permanentes ?

              • [^] # Re: Privatisation des bénéfices

                Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-1).

                Merci pour votre appréciation encourageante.
                Oui on peut ajouter des logiciels, j'utilise une propriété possible du kernel en mode live-usb qui est la persistance, qui consiste à avoir un système de fichier complémentaire dans un fichier en lecture/écriture souvent appelé fichier "casper-rw", il permet de stocker de nouvelles données du système au fur et à mesure des besoins. Il y a une limitation cependant, qui est que le système FAT32 utilisé pour compatibilité avec l'UEFI ne peut supporter de fichiers plus gros que 4 Go. Pour étendre les possibilités, j'utilise une partition secondaire en EXT4 pour permettre de stocker le répertoire "home" de l'utilisateur en exploitant toute la capacité du disque.

  • # Je salue l'initiative !

    Posté par . Évalué à 5 (+5/-0).

    Et j'espère qu'elle portera ses fruits.

    En ce qui me concerne, je suis enseignant dans un collège où tous les terminaux sont équipés de Windows, non seulement ceux de la salle info, mais aussi celui de ma salle, donc lorsque je projette l'écran au tableau, c'est l'interface Windows, avec un joli logo de chez Microsoft si jamais l'économiseur d'écran se met en route (quand je le lance avant que les élèves entrent en classe, par exemple, ça peut arriver…).

    Comme toutefois il existe la possibilité de démarrer sur une clé USB, mais que je ne peux pas consacrer un temps trop important à la préparation et au maintien d'une telle clé USB, la solution de Libre Expert m'intéresse. Cependant avant de décider de l'acheter, je voudrais savoir déjà si elle est compatible avec le processeur utilisé (d'après mon enquête c'est bien du 64 bits, ça devrait le faire) et si elle est effectivement suffisamment légère (vu les performances matérielles locales…) pour être utilisable en classe. La mise à disposition gratuite devrait me permettre de faire ces tests. (Côté logiciels disponibles, a priori ça le fait).

    Voilà, et donc si c'est utilisable, je compte bien acheter un exemplaire "officiel" en soutien.

    • [^] # Re: Je salue l'initiative !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

      Merci pour votre commentaire, sur le panneau de configuration "Système" de Windows vous trouverez les caractéristiques de vos ordinateurs, je recommande un PC avec 2 Go de RAM ou plus et pour le processeur c'est incontournable il faut du 64 bits.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.