Luc Chatel nie la réalité de la vente liée ordinateur/logiciels

Posté par . Modéré par Thomas Petazzoni.
Tags : aucun
0
22
nov.
2007
Justice
Les députés ont commencé mercredi 21 novembre 2007 l'étude du projet de loi « Consommation : développement de la concurrence au service des consommateurs ». Lors de la discussion générale le député Jean-Yves Le Déaut (groupe Socialiste, radical, citoyen et divers gauche) a interpellé Luc Chatel, secrétaire d'Etat chargé de la Consommation et du Tourisme, sur la question de la vente liée ordinateur/logiciels. Le député a justement rappelé que la loi qui interdit la vente liée ordinateur/logiciels n'est toujours pas appliquée en France et que la vente liée est un obstacle à la concurrence.

Luc Chatel a répondu : « Vous avez également évoqué les questions de vente liée. Vous savez que les autorités européennes ont pris des orientations en la matière récemment et qu'au niveau national pour tenir compte je dirais du développement croissant et d'un accès au grand public, notamment des marchés de l'informatique sur lequel ce sujet se pose véritablement, eh bien la DGCCRF a lancé une série de groupes de travail avec les consommateurs et les professionnels pour que nous avancions et je voulais vous indiquer que actuellement une grande partie des fabricants proposent des ordinateurs nus ou avec le système d'exploitation Linux qui lui est un système d'exploitation qui est gratuit. »

La réponse du secrétaire d'État nie la réalité des faits. Quoi qu'en dise Luc Chatel, rien n'a changé dans le problème de la vente liée. Les fabricants ne proposent toujours pas d'ordinateurs nus dans les chaînes de distribution habituelles, ni d'ordinateurs équipés avec des systèmes d'exploitation logiciels libres. Les offres qui respectent la liberté de choix du consommateur et donnent des informations détaillées sur les prix et les licences sont toujours marginales voire inexistantes.

NdM : réactions APRIL et AFUL, article PC Inpact La vente liée PC et OS, un débat du passé selon Luc Chatel Le deputé SRC Philippe Tourtelier a d'ailleurs récemment interrogé Luc Chatel à ce sujet. Philippe Tourtelier rappelait notamment que depuis 2004, la DGCCRF n'a toujours rien fait pour mettre un terme à ces abus et que la situation n'a pas evolué.

Saisie du dossier de la vente liée, la DGCCRF avait ouvert une consultation avec les représentants des consommateurs et des utilisateurs d'une part, et les représentants des industriels et des distributeurs d'autre part. L'APRIL et l'AFUL avaient participé à la première de ces tables rondes, organisée par la DGCCRF en novembre 2006. Une seconde table ronde a eu lieu avec les industriels en décembre 2006. Mais la table ronde de synthèse initialement prévue pour janvier 2007, qui aurait dû réunir l'ensemble des parties au dossier et permettre d'aboutir à des solutions de conciliation, n'a malheureusement jamais été planifiée.

Or le Président de la République, alors candidat à l'élection présidentielle, avait indiqué à l'APRIL qu'il agirait en fonction des consultations en cours à la DGCCRF pour rendre au consommateur sa liberté de choix.

Maintenant que le nouveau directeur de la DGCCRF est nommé, celui-ci doit réunir les représentants des industriels et des consommateurs, pour mettre en place des solutions qui garantissent la transparence des prix et des conditions d'usage des logiciels ainsi que l'optionnalité des offres.

Deux amendements au projet de loi «Consommation : développement de la concurrence au service des consommateurs» concernant la problématique de la vente liée ordinateurs/logiciels doivent être discutés lors des prochaines séances : un premier porté par M. Suguenot et un deuxième porté par Mme Billard, M. Yves Cochet, M. Mamère et M. de Rugy.

Aller plus loin

  • # Mauvaise réponse !!!!

    Posté par . Évalué à 10.

    Il semble que Luc Chatel, n'est pas envisagé le problème sous le bon angle. On ne cherche pas à savoir si il existe des offres livré avec Linux ou sans OS mais bel et bien à pouvoir se procurer n'importe quelle machine sans OS. L'autre partie du problème concerne bien sûr l'affichage des prix et l'information du consommateur.

    Bref le problème semble bien parti pour durer encore. C'est triste car la France avait enfin l'opportunité de faire changer de manière assez significative les pratiques sur le secteur. Il faut bien voir qu'au regard des règles du commerces européennes (principalement la libre circulation des biens) un tel bouleversement se ressentirait probablement à l'échelle européenne.

    Il me semble que Luc Chatel faisait parti des personnes radicalement hostile à la vente liée lorsqu'il était encore député. Je n'évoquerais même pas les pressions qu'il a du subir de la part de certains groupes (ou entreprises) dont les intérêts seraient heurtés par une telle loi, mais il me semble que Luc Chatel manque singulièrement de courage politique.

    En attendant je vous encourage tous à écrire à votre député (quel que soit son appartenance politique) afin de le sensibiliser à ce problèmes.
    • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      c'est pourtant pas très compliqué de ne pas se mettre dans l'illégalité concernant la vente lié : une facture indiquant les références précises et un prix pour chaque item
      * matériel
      - carte mère / RAM 90 euros
      - CPU 50 euros
      - carte graphique 100 euros
      - disque dur 60 euros
      * logiciels / services
      - assemblage du PC 30 euros
      - pré-installation OS (inclus assemblage)
      - OS 60 euros (version OEM)
      - logiciels bureautique (liste) 30 euros
      garantie constructeur un an pièces et main d'oeuvre
      - assurance complémentaire 3 ans 200 euros
      Note : les logiciels seront à activer via la clé fournie lors de l'achat (ou pas)

      et c'est tout.
      Pour un portable c'est pareil, la facture pourrait avoir cette tête (manque les références précises pour chaque ligne et des tarifs moins fantaisistes)
      * matériel
      - portable avec sa référence 600 euros
      * logiciels / services
      - pré-installation OS 30 euros
      - OS 60 euros
      - logiciels bureautique (liste) 30 euros
      - assurance complémentaire 3 ans
      garantie constructeur un an pièces et main d'oeuvre
      Note : les logiciels seront à activer via la clé fournie lors de l'achat (ou pas)

      Cela donne libre choix au client de refuser le volet logiciels / services s'il le souhaite....
      • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

        Posté par (page perso) . Évalué à -6.

        Et tu voudrais que le vendeur de voiture détails la facture de la même manière ?
        Tu voudrais que Ikea te présente la facture des meubles en kit ?
        Tu voudrais que le fabriquant de la carte graphique te détail les différents composants ?
        Et pourquoi tu oublies les firmwares ? Les bios ? Pourquoi tu n'exiges pas non plus le détails des softs ? Windows c'est un assemblage de pleins de soft non ?

        La réelle question est :
        Où s'arrête la limite entre vente liée et produit manufacturé ?
        • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

          Posté par . Évalué à 3.

          Et tu voudrais que le vendeur de voiture détails la facture de la même manière ?
          Tu voudrais que Ikea te présente la facture des meubles en kit ?


          Ce n'est pas la même chose. Il te parle de donner le prix de composants qui peuvent être remplacés par d'autres composants disponibles sur le marché.

          Concernant les meubles Ikéa, on ne va pas te détailler le prix d'une planche vu que de toutes façons sans la planche le meuble est incomplet et que tu ne pourras pas acheter une planche seule dans le commerce.

          Il faut voir une ordinateur comme un ensemble de pièces assemblées et non comme un tout. Tu pourrais le considérer comme un tout si dans le commerce tu ne trouvais pas de pièces de remplacement pour l'ensemble du matériel (c'est-à-dire toutes les pièces, contrairement à une voiture pour laquelle tu ne trouveras pas toutes les pièces dans les magasins).
          • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

            Posté par (page perso) . Évalué à -5.

            , on ne va pas te détailler le prix d'une planche vu que de toutes façons sans la planche le meuble est incomplet et que tu ne pourras pas acheter une planche seule dans le commerce.
            C'est une blague ? Chez Ikea non, mais dans le magasin à côté je peux heuresement trouver des planches oue poignet et finir mon meuble.

            Il faut voir une ordinateur comme un ensemble de pièces assemblées et non comme un tout.
            Justement, ma question est de savoir pourquoi tu considère un ordinateur comme tel et pas d'autres produits manufacturés. Je veux bien croire que tu es raisons, mais où est la limite ?

            tout. Tu pourrais le considérer comme un tout si dans le commerce tu ne trouvais pas de pièces de remplacement pour l'ensemble du matériel
            Idem pour la voiture : je peux trouver les pièces détachées, c'est pas pour autant que je peux exiger de mon vendeur qu'il me vende une voiture sans moteur. Et encore moins exiger une facture détaillée de toutes les pièces. Parcque c'est considéré comme un produit manufacturé je suppose. C'est exactement pareil pour un ordinateur, où est la logique ?
            • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

              Posté par . Évalué à 5.

              La grosse différence entre les meubles (Ikea ou autres) et les ordinateurs, c'est que les composants des meubles (planches, etc.) ne sont pas standardisés entre les différents fournisseurs, contrairement aux composants des PC.

              Donc meuble : changement de planches implique la faire à la bonne taille, percer les trous au bon endroit (et il n'y a pas de détrompeurs, percer à 2mm est un raté et le meuble ne tiendra pas), mettre un placage joli qui va avec le reste du meuble, etc. etc. et ça va coûter beaucoup plus cher.

              Alors que changer une carte graphique pour une autre, il n'y a pas 36 trucs à vérifier/faire soi-même, idem pour un processeur c'est fait pour être remplacé (dans certaines limites mais quand même ! )

              Pour la voiture, même si un certain nombre de choses sont standardisées, il y a toujours des pièces qui sont, au final, taillées à la main pour qu'elles s'emboîtent parfaitement., parce que les machines n'ont pas la précision nécessaire.

              Enfin une autre différence est que les fabricants de PC ne sont en général que des assembleurs, alors que les fabricant de meubles et de voiture font tout ensemble.
              • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                bah pour la voiture c'est pareil
                * matériel
                - laguna modèle ...
                - option peinture métallisée
                * services
                - un plein de 50 litres
                - assurance tout risque toussa
                - livraison
                garantie un an pièces et main d'oeuvre
                - extension de garantie 3 ans ou 150 000 km, forfait révisions...

                Le garagiste/concessionnaire prend pas mal de temps à expliquer les options et tenter de refourguer son forfait révisions (à un tarif préférentiel si tu le souscris à l'achat... ou pas).

                J'ai pris l'exemple du portable justement pour montrer que dans un cas il y avait un peu moins de choix fourni, n'empêche que tout ce qui est service / logiciel est bien distinct du matériel en tant que tel...
                Si la grand chaîne de distribution ne souhaite pas séparer les composants d'un desktop, il n'y a pas de souci, cela fera les mêmes lignes que pour un portable...

                Respecter la loi ne demande pas systématiquement d'effectuer ces distinctions àmha, simplement indiquer que tout comme pour les yahourts par lot de 6 il est possible de les acheter à l'unité, pour les PC il en est de même : la séparation matériel / logiciels est évidente pour tout le monde, pas besoin de couper les cheveux en quatre. Ceux qui veulent aller plus loin et proposer de remplacer la souris, le disque dur ou l'écran (ce qui se fait déjà) peuvent le faire aussi.
              • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                À vouloir trop détailler, on se perd en cours de route : il s'agit là de séparation des coûts de matériel et de logiciel, avec à la clef, le démontage d'un monopole injuste, basé sur la triche, qui dure depuis trop longtemps, et impunément.
                • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                  Posté par . Évalué à 2.

                  À vouloir trop détailler, on se perd en cours de route

                  en effet je répondais seulement au post de TImaniac et non sur le fond du sujet, sur lequel je suis par ailleurs d'accord.
                • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Tout à fait d'accord. Il vaut mieux argumenter sur la séparation entre matériel et logiciel. C'est le véritable argument, je pense.
              • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Donc, en gros, il suffirait de produire du matériel pas standard pour que ce ne soit plus de la vente liée ? Personnellement, c'est pas trop ce genre de choses que j'espère...
            • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

              Posté par . Évalué à 2.

              C'est une blague ? Chez Ikea non, mais dans le magasin à côté je peux heuresement trouver des planches ou une poignée et finir mon meuble.
              Ce n'est pas du tout une blague. Comme la dit khivapia, tu ne trouveras pas exactement la pièce, mais des matières premières pour en fabriquer une toi-même. Tu seras obligé de retravailler la planche pour l'ajuster à ton meuble (un peu comme si tu achetais un circuit imprimé, des transistors...).

              Il faut voir une ordinateur comme un ensemble de pièces assemblées et non comme un tout.
              Personnellement je pense, peut-être à tort qu'un ordinateur n'est qu'un ensemble de pièce car ces pièces répondent à un standard et qu'elles sont disponibles via plusieurs fabriquants. Par contre, un Mac, avant qu'il ne devienne Intel était pour moi un tout car tu ne pouvais pas trouver des pièces de remplacement dans le commerce.

              Idem pour la voiture : je peux trouver les pièces détachées, c'est pas pour autant que je peux exiger de mon vendeur qu'il me vende une voiture sans moteur.
              Dans ce cas, tu ne peux pas demander au vendeur qu'il te vende la voiture sans le moteur car tu ne trouveras pas d'autres moteurs dans le commerce. Ou alors il te faudra l'adapter, donc ce ne peut pas être considéré comme une pièce de rechange. Si un jour, un industriel propose des moteurs de remplacement pour des modèles de voiture, alors là pourra se poser la question de la vente liée car tu pourras acheter un moteur neuf pour le véhicule chez un autre fournisseur (même si cela me semble très très compliqué et pose de multiples problèmes comme la garantie).
              • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                car tu ne trouveras pas d'autres moteurs dans le commerce.
                Tu veux que j'aille demander à mon garagiste ? :)
                Non sérieux, dans les Mac les cartes graphiques sont "standards", les barettes de ram peuvent être achetées au détail, etc.
                Pour un meuble ikea, ok pour les planches, mais la visserie peut souvent être remplacés, idem pour les poignets.
                De manière générale la distinction que vous faites est au niveau de la "standardisation" des interfaces matériels ou non pour définir s'il y a lieu de détailler la facture ou non (et ca permet d'éviter l'illégalité vis à vis de la vente liée ??).
                Dans une voiture, pleins de pièce sont standards entre plusieurs modèles de la marque, voir entre les marques, voir universelles tout court. Où est la limite de la standardisation alors maintenant ?
                Ca pousse à faire du bon gros proprio ca !
                • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Au sujet des voitures, on pourra remarquer que d'ailleurs les garagistes poussent à une standardisation des interfaces électroniques.
                  Beaucoup de pannes étant diagnostiquées élecrtoniquement, les petits garagistes ont de plus en plus de mal à se payer une valise d'analyse par marque, et ont adressé une réclamation aux instances européennes de régulation. (pas de source désolé, c'était passé aux infos il y a quelque temps)
                • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  La comparaison de base me semble mauvaise, débattre la dessus ne me semble pas faire avancer intelligement la discussion.
                • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                  Tu es au paroxysme de la mauvaise foi !

                  Renault vends des voitures et sous-traite une partie de la fabrication de la machine à des tiers. Tu achètes une voiture, c'est un ensemble, vendu par un fabricant reconnu.

                  Acer vends des ordinateurs et sous-traite une partie de la fabrication de la machine à des tiers. Tu achètes un ordinateur, c'est un ensemble, vendu par un fabricant reconnu.

                  Où tu as vu que Acer réalise ou sous-traite la conception d'un OS fourni avec sa machine ? Microsoft est sous-traitant de Acer ? non !
                  L'OS est bien un élément indépendent de la machine dans le cas des machines vendu avec Windows XP/Vista/...
                  • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Où tu as vu que Acer réalise ou sous-traite la conception d'un OS fourni avec sa machine ? Microsoft est sous-traitant de Acer ? non !
                    Eh oh, je parle pas que de Windows moi, je parle de vente liée et de facture détaillée en général, la discussion tourne autour de la facture détaillée d'une machine, OS compris et matos au détail également.

                    Microsoft est sous-traitant de Acer ? non !
                    Enfin même si Acer ne sous-traite pas la conception à MS elle sous-traite quelquepart le support : avec une licence OEM l'interlocuteur de base c'est Acer qui sous-traite à MS.

                    Ensuite je vois pas quel est le rapport entre "fabriquant reconnu" ou non, et le fait qu'il y est sous-traitance ou non.
                    C'est un nouveau critère pour définir la vente liée ?
                    Tout à l'heure un aute commentaire suggérait plutôt une classification qui fait la distinction entre produit manufacturé et contrat de licence logiciel.

                    Faut savoir !

                    Je cherche vraiment pas à être de mauvaise foi mais à comprendre ce qui défini la vente liée, où est la limite qui défini qu'un produit forme un tout ou non, et s'il peut être vendu comme un tout ou non. Je cherches pas uniquement à réfléchir au problème de Windows, j'ai l'impression qu'il y a une quantité astromique de situations identiques (d'un point de vue vente liée, pas d'un point de vue monopole qui est un autre problème).
                    • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                      Posté par . Évalué à 10.

                      Ensuite je vois pas quel est le rapport entre "fabriquant reconnu" ou non, et le fait qu'il y est sous-traitance ou non.
                      C'est un nouveau critère pour définir la vente liée ?

                      C'est aussi un critère pour définir la vente liée.

                      Si tu as sous-traitance de Intel par Acer, tu n'as qu'un seul interlocuteur juridique : Acer. Si le CPU Intel a un vice caché, tu ne vas pas voir Intel mais Acer qui a vendu l'ordinateur. On a vu ça il n'y a pas longtemps avec les batteries de portables fabriquées par Sony. Ce n'est pas auprès de Sony qu'on a fait échanger sa batterie, mais auprès de Dell, Apple etc.

                      Dans le cadre de ces logiciels vendus avec la machine, tu as 2 interlocuteurs juridiques : Le vendeur de l'ordinateur, et l'éditeur du logiciel. En effet, le contrat de licence est bien entre toi et microsoft (ou autre éditeur) et non pas entre toi et Dell. Les mises à jours, correctifs de bugs etc. tu les prends auprès de Microsoft.

                      Donc cela peut effectivement servir à identifier la vente-liée.

                      Un autre moyen d'identifier la vente-liée est de s'interroger sur l'usage normal auquel on destine un objet. Par exemple un magnétoscope doit me permettre d'enregistrer sur une cassette et de regarder après sur la TV. On doit donc me le vendre avec le firmware permettant cela, mais on ne doit pas me le vendre avec abligatoirement une TV et des cassettes video.

                      Un lecteur de musique doit me permettre d'écouter de la musique. On peut donc me le vendre avec le firmware, des écouteurs, mais on n'a pas à m'imposer d'acheter l'intégrale de Johnny Halliday.

                      Une voiture doir me permettre de rouler sur autoroute. On peut donc me la vendre avec des roues, mais on n'a pas à me la vendre obligatoirement avec un abonnement aux autoroutes du Sud.

                      Un ordinateur doit me permettre d'exécuter des logiciels. On doit donc me le vendre avec un bios qui va charger et exécuter le secteur 0 du disque dur, mais on n'a pas à me le vendre obligatoirement avec des logiciels.
                      • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                        Le vendeur de l'ordinateur, et l'éditeur du logiciel. En effet, le contrat de licence est bien entre toi et microsoft (ou autre éditeur) et non pas entre toi et Dell. Les mises à jours, correctifs de bugs etc. tu les prends auprès de Microsoft.
                        Note que c'est très flou : ton interlocuteur direct en cas de problème, c'est la hotline de Dell, pas celle de MS. Dell fourni également des MAJ "officielles" pour les différents softs en bundle dans la machine.

                        Un ordinateur doit me permettre d'exécuter des logiciels. On doit donc me le vendre avec un bios qui va charger et exécuter le secteur 0 du disque dur, mais on n'a pas à me le vendre obligatoirement avec des logiciels.

                        Ca c'est un discours d'informaticien. Le rôle premier d'un OS c'est de fournir la couche d'abstraction vis-à-vis du matériel et fournir un cadre d'exécution aux logiciels.
                        Certains firmwares évolués intègrent maintenant carrement un mini-OS de type Linux. La limite est vraiment floue.

                        Bref techniquement j'ai l'impression qu'il est pas scientifiquement possible de dire où est la limite et que effectivement ce soit plus à l'appréciation du juge.
                        Reste qu'à mon avis la moindre jurisprudence dans ce domaine risque d'avoir des conséquences lourdes, dans un sens comme dans l'autre. Et je comprends que tout le monde soit prudent.
                      • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                        Posté par . Évalué à 0.

                        "Un ordinateur doit me permettre d'exécuter des logiciels."
                        Et il a donc besoin d'un OS .
                        • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                          Posté par . Évalué à 1.

                          le donc est bien trop rapide.
                          Un logiciel peut tourner sans os.
                          Exemple : grub!
                          • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                            Posté par . Évalué à 2.

                            j'aimerais bien qu'on m'explique en quoi grub a besoin d'os, vu que quelqu'un ne semble pas d'accord.
                            • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              grub peut tourner sans OS, mais c'est quand même pas très intéressant.

                              Un peu comme un viewer d'image sans image, quoi.
                              • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                                Posté par . Évalué à 4.

                                si un logiciel X peut fonctionner sans os, qu'est ce qui empeche de faire un logiciel de calcul matriciel qui récup sa matrice sur le lan (un peu comme fait le boot pxe pour le kernel) , calcul une fonction X, puis renvoie la réponse par tftp ?

                                Les boots PXE savent le faire sans os aussi!

                                Le but ici c'est de montrer qu'un pc peut faire ce pourquoi il est concu (faire des calculs et des e/s : faire tourner un logiciel) sans forcément avoir besoin d'un os, pas que c'est le top de la convivialité ;)

                                Alors pour reprendre l'exemple avec le firmware : dans le cadre d'un gps par exemple, le firmware est obligatoire pour avoir une quelconque donnée GPS .
                        • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          oui et ?
                          Au choix l'OS :
                          - celui que j'ai déjà acheté auparavant
                          - un GNU/Linux
                          - un BSD
                          - c'est pour répondre "oui j'ai un ordinateur mais je ne compte pas l'utiliser c'est trop compliqué mais ça décore bien" ou "je vais l'offrir à mon petit fils qui veut se mettre à l'informatique"
                          - obiwan kenobi

                          La voiture doit me permettre de rouler
                          Elle a donc besoin d'essence^Wdiesel^Whuile de colza^Wénergie
                    • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                      Posté par . Évalué à 1.

                      C'est vrai que là on touche un point délicat, et pour lequel je n'ai pas trop d'argument :

                      Si on considère qu'un ordinateur est un ensemble de composant, hardware et software, alors on peut s'insurger contre la vente liée. Ce qui est voulu par beaucoup est que le software et le hardware soit considéré comme deux choses distinctes. Et pour argumenter cela, on est en train de décomposer l'ordinateur en composants en allant plus loin que la simple décomposition en deux parties : hardware et software. Si on va jusqu'au bout de la réflexion il faudrait pouvoir demander à un constructeur de PC de ne pas mettre telle ou telle pièce ou de la remplacer par telle ou telle pièce (ce qui est un peu possible chez DELL par exemple qui permet de configurer son ordinateur avec certaines contraintes fortes).

                      Après si on veut un découplage du software et du hardware, on pourrait avoir le contre-argument des GPS : doit-on pouvoir acheter un GPS de voiture sans software ? peut-être que la réponse peut simplement être non parce que le hardware ne répond pas à une norme précise contrairement aux ordinateurs qui sont tous compatibles x86.

                      Bref, le sujet est compliqué, et c'est peut-être pour cela qui n'est pas encore résolu.
                      • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                        Posté par . Évalué à 3.

                        est ce qu'un gps a besoin de son firmware pour marcher, et est ce que tu peux trouver ce firmware dans le commerce ?
                        la réponse est oui , et non (respectivement).

                        est ce qu'un ordi a besoin d'un OS pour marcher, et est ce que tu peux trouver cetOS dans le commerce ?
                        la réponse est non (le cas le plus simple a montrer est grub) , et oui (respectivement).
                        • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Sauf que ça dépend de ta définition de "fonctionner". Actuellement, les PCs sont vendues comme des machines à "traitement de texte-email-web-jeux". Si tu sors de ce cadre d'utilisation et bien tant pis pour toi. Essaie de montrer grub à madame michu en lui disant "voici un PC".

                          Pour prendre un exemple extrème : le boitier de mon PC me sert à cultiver les bégonias. Tu crois que je peux me faire rembourser la carte mère sous prétexte que je ne l'utilise pas pour la culture de bégonias ?
                          • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                            Posté par . Évalué à 0.

                            Actuellement les voitures sont vendues comme ne polluant pas, vas donc respirer l'arrière d'un pot d'échappement un coup et reviens me voir, ok ?

                            Enfin je ne vois pas ou j'ai dis que "Mme michu devait utiliser grub". J'ai dit que TECHNIQUEMENT on avait pas besoin d'OS, même sans avoir le datasheet du matériel, pour le faire fonctionner.

                            Pas que Mme Michu n'a pas le droit de l'utiliser pour le traitement de texte.

                            Et ne t'en déplaise, même si je l'utilise SANS os, je l'utilise toujours pour faire CE POUR QUOI LE PRODUIT(le matériel dans ce cas la)A ETE CONCU!


                            Pour prendre un exemple extrème : le boitier de mon PC me sert à cultiver les bégonias. Tu crois que je peux me faire rembourser la carte mère sous prétexte que je ne l'utilise pas pour la culture de bégonias ?

                            Heureusement que je répondais "quel est la différence entre un os et un firmware" et que la tu nous sort un truc qui a rien a voir.
                      • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                        Posté par . Évalué à 1.

                        "ne répond pas à une norme précise contrairement aux ordinateurs qui sont tous compatibles x86."
                        IBM vend bien des ordis sur PowerPC .
                        Et alors, est-ce un irrespect de la norme ?
                        Non, parce qu'il n'y a pas de norme .
                    • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                      Posté par . Évalué à 10.

                      Pour moi c'est simple. Si j'achète un ordinateur Acer (par exemple), je vais avoir un produit, je rentre chez moi, et j'ai encore une licence (la CLUF de Microsoft) à accepter. Ce sont donc pour moi *deux* produits différents, vu que chacun d'eux dispose de conditions d'utilisation spécifiques à eux seuls
                • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Dans un PC, tu peux remplacer la carte graphique par un modèle plus performant ou d'une autre marque, aussi bien que mettre un GNU/Linux à la place de Windows. Il y a un intéret à le faire parce que la nouvelle "pièce est différente de la première".

                  Si tu demande à Ikea d'enlever une planche pour la remplacer par une autre planche, ça sert à quoi ? Et si tu enlève le moteur d'une voiture, tu peux trouver un modèle différent fait pour le remplacer ?
                • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  idem pour les poignets.

                  et pour les chevilles aussi ;-)...
            • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

              Posté par . Évalué à 5.

              juste comme ça.
              Quant tu achète une voiture il détaille le prix de la carte grise (ils le font souvent pour toi), l'essence qu'ils mettent (10 litres), le prix du tatouage (demandé par la plupart des assurances) ...

              Enfin moi je dis ca , je dis rien, mais force est de constater que eux ils différencie le matériel (la bagnole), du service, presta différentes, ...
        • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

          Posté par . Évalué à 10.

          C'est une question qui a été mainte fois débattue.

          Quand tu achètes un ordinateur, tu as 2 choses :
          - du matériel
          - du logiciel

          Le matériel, tu peux en faire ce que tu veux, c'est juste que si tu en fais n'importe quoi, tu perds la garantie. Tu peux démonter l'ordi et le vendre en pièces détachées, tu peux l'ouvrir pour ajouter une carte, tu peux repeindre le PC, etc. Il t'appartient.

          Le logiciel, il ne t'appartient pas, tu n'en fais donc pas ce que tu veux. Tu as seulement une LICENCE d'utilisation. Généralement, les logiciels fournis avec un ordi, tu n'as donc pas le DROIT de les modifier, tu ne peux pas les revendre à ton voisin si ils ne te servent pas, etc. Si tu le fais, tu violes la loi.

          Il conviendrait donc de faire quelque chose comme ça:
          - ordinateur (matériel): 800 euros
          - logiciels vendu avec l'ordinateur : 200 euros
          Pack ordi + logiciels : 1000 euros

          Les logiciels ne peuvent être vendus séparement dans cette même version car la licence les lient au matériel, bla bla bla.
          Vendus seuls sans cette restriction, les logiciels coûtent 300 euros.
          • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Effectivement le découpage que tu proposes paraît plus pertinent (séparation matériel et logiciel) et correspond à l'explication du commentaire ci-dessous.
            Cependant pourquoi ne pas appliquer le même concept aux firmwares et autres logiciels proches du matériel ? (genre OS des téléphones portables, logiciels embarqués dans la machine à café, etc.)

            Les logiciels ne peuvent être vendus séparement dans cette même version car la licence les lient au matériel, bla bla bla.
            Vendus seuls sans cette restriction, les logiciels coûtent 300 euros.

            Oui, les licences sont clairement différentes. Ils ne sont pas comparables en terme de services offerts et donc de prix. Et ? Que dois-je en conclure ?
            • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

              Posté par . Évalué à 6.

              Si on s'en tient à la lettre de la loi, c'est difficile de faire la part des choses.

              Maintenant, l'esprit de la loi, c'est bien qu'on ne doit pas subordonner la vente d'un bien ou d'un service à la vente d'un autre bien ou service quand cela est nuisible à la liberté du marché (ce qui inclut la liberté du consommateur).
              Je suppose que tout juge trancherait selon cet éclairage... ce qui laisse tout de même une grande latitude d'appréciation. On manque de jurisprudence.

              Pour les firmwares, tant qu'il n'y a pas de demande pour des alternatives ou du matériel sans firmware, la question ne se pose pas vu que ça ne passera pas devant un tribunal, et si jamais un trublion portait plainte, je pense qu'on l'enverrait paître.

              Pour les OS et logiciels fournis, le dossier est déjà bien plus solide vu que
              1 - des alternatives existent, notamment les logiciels libres, dont les supporters sont à l'origine de la polémique,
              2 - de nombreuses personnes disposent déjà de licences portables pour leurs OS et logiciels "non-alternatifs", et ne devraient pas être obligés de payer une 2e fois.

              Ces deux catégories de consommateurs doivent bien représenter ensemble quelques % du marché, ainsi leur demande ne peut pas être considérée comme "anecdotique". Si l'offre correspondant à cette demande existait, la structure du marché serait donc "suffisamment" modifiée pour qu'on considère que le marché est faussé dans la situation actuelle.

              Évidemment tous ces termes entre guillemets sont sujets à interprétation, c'est là que le bât blesse... pour l'instant.
            • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

              Posté par . Évalué à 4.

              Cependant pourquoi ne pas appliquer le même concept aux firmwares et autres logiciels proches du matériel ? (genre OS des téléphones portables, logiciels embarqués dans la machine à café, etc.)


              Tout simplement car il n'y a aucun moyen d'acheter (en tant que particulier) séparément le firmware ou un autre firmware vendu par un concurrent qui s'adapterait au même matériel (plus ou moins faux pour les OS de téléphones portables).

              Les logiciels ne peuvent être vendus séparement dans cette même version car la licence les lient au matériel, bla bla bla.
              Vendus seuls sans cette restriction, les logiciels coûtent 300 euros.

              Oui, les licences sont clairement différentes. Ils ne sont pas comparables en terme de services offerts et donc de prix. Et ? Que dois-je en conclure ?


              C'est juste pour indiquer qu'il est possible d'acheter l'ordinateur seul mais que ce n'est pas possible pour les logiciels, du moins au même tarifs. Ça me paraît important de l'annoncer au consommateur.
        • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

          Posté par . Évalué à 10.

          Pfff... Encore quelqu'un de mauvaise foi qui fait semblant de ne pas comprendre.

          Alors on va réexpliquer.

          Un ordinateur est un objet manufacturé, dont tu deviens propriétaire à l'achat.

          Un logiciel est un contrat qui te donne le droit d'utiliser le logiciel sous certaines restrictions.

          Ordinateur = Objet = Immobbilisation corporelle classée dans "matériel de bureau".

          Logiciel = Contrat = Immobilisation incorporelle classée dans "Concessions de brevets et licences".

          Le jour où tu verras un concessionnaire renault n'accepter de te vendre un twingo qu'avec une assurance tout risque AXA, et sans faire figurer le prix de l'assurance sur les devis/factures tu me contacteras...
          • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Merci pour cette explication que je n'ai jamais lue contrairement à ce que tu laisse supposer. Je n'ai lu que des affirmations sans cette notion de classification avec intitulés. Accessoirement où peut-on trouver une lice de ces considérations ?

            Le jour où tu verras un concessionnaire renault n'accepter de te vendre un twingo qu'avec une assurance tout risque AXA, et sans faire figurer le prix de l'assurance sur les devis/factures tu me contacteras...
            Seulement je répondais à un post où il était fait mention d'une facture détaillée par composant matériel ou logiciel, sans distinction. Pourquoi ne pas exiger de même pour les composants d'une voiture ?
            • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

              Posté par . Évalué à 6.

              Seulement je répondais à un post où il était fait mention d'une facture détaillée par composant matériel ou logiciel, sans distinction. Pourquoi ne pas exiger de même pour les composants d'une voiture ?

              Un assembleur te fait une telle facture avec le détail des pièces (carte mère, CPU etc.), alors qu'un constructeur te fais une facture avec juste marqué "Ordinateur Zlika 360".

              Je ne connais pas d'assembleur de voitures, seulement des constructeurs qui mettent sur la facture "Renault Twingo", mais par contra, quand tu vas la faire réparer, on ne peut pas mettre sur la facture "Twingo refaite à neuf", il faut mettre le détail des différentes pièces et de la main d'aouvre. Et au passage, tu restes le propriétaire des pièces usagées qui ont été changées. Tu peux donc les demander.

              Je n'ai lu que des affirmations sans cette notion de classification avec intitulés. Accessoirement où peut-on trouver une lice de ces considérations ?

              Ça s'appelle le plan comptable général. Ce qui signifie que les entreprises qui achètent des bundles matériels/logiciels font une fausse comptabilité (et accessoirement vont payer de la taxe professionnelle sur les logiciels alors que normalement c'est uniquement sur les immobilisations corporelles. Sachant que la DGCCRF dépend du ministère des finances, cela peut expliquer une certaine bienveillance de leur part...).


              20. Immobilisations incorporelles
              205 Concessions et droits similaires, brevets, licences, marques, procédés, logiciels, droits et valeurs similaires

              21. Immobilisations corporelles
              218 Autres immobilisations corporelles
              2183 Matériel de bureau et matériel informatique
              • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                Posté par . Évalué à 1.

                tu veux que ta voitures soient differentes il existe des preparateur qui peuvent la modifier mais apres faut un passage au mines non ?
                • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                  Posté par . Évalué à 1.

                  tu veux que ta voitures soient differentes il existe des preparateur qui peuvent la modifier mais apres faut un passage au mines non ?

                  Oui.

                  C'est pour ça que l'exemple de la voiture n'est jamais pertinent. C'est un domaine qui fait l'objet d'une législation particulière, et même d'un code complet.
              • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                Posté par . Évalué à 0.

                Je savais que j'aurais du réviser mon cours d'"analyse financière"... :)

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

              Posté par . Évalué à 2.

              Merci pour cette explication que je n'ai jamais lue contrairement à ce que tu laisse supposer.

              Depuis le temps que tu troll ici, elle est bien bonne .... ça montre que tu ne dois pas beaucoup lire les messages auxquels tu réponds.
          • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

            Posté par . Évalué à 5.

            Un logiciel est un contrat

            saperlipopette, ça fait 20 ans que j'écris des contrats ! c'est maman qui va être contente \o/
            • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

              Posté par . Évalué à 1.

              Ben oui, quand tu mets en entête de ton code source "Licence GPL 2.0", c'est un contrat entre toi et l'utilisateur.

              La particularité de la GPL c'est que c'est un contrat qui n'exige pas de contrepartie financière, mais c'est quand même un contrat comme un autre.

              Un logiciel sans contrat de licence est inutile. Seul son auteur a le droit de l'utiliser.
        • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

          Posté par . Évalué à 4.

          Je pense que tu as mal compris le texte de loi en question. La vente liée est interdite dans le contexte dans lequel on te vendrait un bien et un service en même temps. Rien n'interdit de vendre plusieurs biens ensembles (les planches de ton meuble, les composants de ton ordinateur, les pièces de ta voiture...), mais bien+service est défendu (voiture+assurance, etc...)
          • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

            Posté par . Évalué à 2.

            Tiens, et pourrais-tu pointer l'article de loi en question ?

            Le voici : [http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnArticleDeCode?commun=(...)]
            Je le reproduis ici :
            CODE DE LA CONSOMMATION
            (Partie Législative)


            Article L122-1
            (Loi nº 2001-1168 du 11 décembre 2001 art. 13 IV 3º Journal Officiel du 12 décembre 2001)
            Il est interdit de refuser à un consommateur la vente d'un produit ou la prestation d'un service, sauf motif légitime, et de subordonner la vente d'un produit à l'achat d'une quantité imposée ou à l'achat concomitant d'un autre produit ou d'un autre service ainsi que de subordonner la prestation d'un service à celle d'un autre service ou à l'achat d'un produit.
            Cette disposition s'applique à toutes les activités visées au dernier alinéa de l'article L. 113-2.
            Pour les établissements de crédit et les organismes mentionnés à l'article L. 518-1 du code monétaire et financier, les règles relatives aux ventes subordonnées sont fixées par le 1 du I de l'article L. 312-1-2 du même code.

            Bref, il n'y a pas de distinction entre biens et services.
            Cette séparation, ce n'est qu'une histoire de comptabilité, rien à voir avec la caractérisation légale de la vente liée.
            • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

              Posté par . Évalué à 1.

              Effectivement, désolé, j'ai été un peu vite.
            • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              En revanche (plutôt en complément de ta remarque) à la lecture suivante :
              Il est interdit de refuser à un consommateur la vente d'un produit ou la prestation d'un service, sauf motif légitime, et de subordonner la vente d'un produit à l'achat d'une quantité imposée ou à l'achat concomitant d'un autre produit ou d'un autre service ainsi que de subordonner la prestation d'un service à celle d'un autre service ou à l'achat d'un produit.

              il est effectivement illégal de refuser de vendre un ordinateur sans l'OS, ou en enlevant la double négation : il est obligatoire d'accepter de vendre un ordinateur sans l'OS.

              ça marche pour les yaourts par 6 (quand je n'en souhaite qu'un), ça marche pour l'assurance auto (quand je veux la prendre à part de la voiture que j'achète), ça marche pour un OS (quand je veux l'acheter à part de l'ordinateur que j'achète)... ah bah non, il paraît qu'il y a des doutes sur ce dernier cas ?!
              À noter : ce n'est pas tant que l'OS est un service ou un produit, c'est simplement qu'il est distinct de l'ordinateur (il peut d'ailleurs être acheté par ailleurs), subordonner l'achat de l'OS à celui de l'ordinateur est donc bien illégal : le client peut choisir de n'acheter que l'ordinateur sans l'OS. Après rien n'empêche de vendre les deux en même temps, tant que le client peut acheter l'un séparément de l'autre : ça me paraît clair ;-)

              Cela a d'ailleurs fait dernièrement l'objet d'une confirmation https://linuxfr.org/2007/09/25/23147.html Acer condamné à rembourser Windows (pourquoi faut-il un an pour y arriver alors qu'il est légal de pouvoir acheter un portable sans pour autant acheter Windows avec ?)
              • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                ça marche pour les yaourts par 6 (quand je n'en souhaite qu'un),

                Mauvais exemple. Si je me suoviens bien les yaourts tout comme les produits tels que les gateaux et quelques autres sont une éxception a la vente liée. Il est juste demandé qu'ils soient disponible en paquet de taille raisonnable.
                Fallait prendre l'exemple du pack de bouteille d'eau ou de lait.
                • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                  Posté par . Évalué à 2.

                  C'est pas ce qu'on ma raconté pour les yaourts (mais c'est possible que ce soit ce que tu dis ;)). C'est qu'ils sont rattaché par une languette en plastique, et que par conséquent ils constituent un même produit. (ensuite faut pas pousser non plus hein ,) )
                  • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Si ce n'est que ça, y a qu'à rattacher Windows avec une languette !
                  • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Les bouteilles d'eau en pack aussi et portant tu as le droit d'ouvrir le pack et de ne prendre qu'une bouteille. Pour les yahourts je ne sais plus exactement, mais il me semble que c'est à cause de l'exception en question qu'il sont boliger de proposer les pack de 4 yahoorts.
                    Si quelqu'un a de plus amples informations je suis prenneur, j'aime pas rester dans le doute.
                    • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      en allemagne on peut acheter les yaourts à l'unité, ils ne sont pas ratachés par une languette.

                      (et le choix de yaourts est beaucoup plus important en général)
        • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

          Posté par . Évalué à 1.

          Il y a des fois où les limites du plussage/moinssage se font clairement ressentir... je crois que là on a un cas d'école flagrant, doublé d'une grande injustice.

          Timaniac, je me permet de rajouter un message inutile au troll pour t'apporter mon soutien total. Ta remarque était totallement pertinente, avec plein d'exemple pour bien se faire comprendre, ben nan, il semble que vraiment personne n'ait rien compris.

          Alors on a d'abord eu ceux qui pretendent que tous les composants d'une voiture, d'un meuble, d'une carte graphique sont non standard. C'est bien connu qu'un pneu ne peut s'adapter qu'a un seul type de voiture possible, qu'une résistance ne peut se faire souder que sur un type particulier de carte graphique etc...

          On a aussi eu ceux qui croyaient que tu remettais en cause la distinction entre le SW et le HW, et non entre les différents composant du HW ou du SW. C'était pourtant clair dans le message précédant et dans le tien. On va proposer comme excuse qu'ils sont tellement indignés par la vente liée et de la position de Luc Chatel qu'ils ont du prendre ta contribution pour un support inconditionel à la vente liée.

          Et puis il y a les contributions... euh... comment dire?... force 12 sur l'echelle de Groland?
          « Pour la voiture, même si un certain nombre de choses sont standardisées, il y a toujours des pièces qui sont, au final, taillées à la main pour qu'elles s'emboîtent parfaitement., parce que les machines n'ont pas la précision nécessaire. »

          Je crois qu'il faudrait installer des ethylomètres sur les PC qui empêcher de poster des messages sur les forums quand t'es à plus de 3g...
          • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            bin non, àmha il a simplement interprété dans le mauvais sens mon post.
            j'aurais dû mettre l'exemple du portable en premier.

            Il va de soi que la facture présente les éléments achetables séparéments : lorsque l'auto-radio proposé en standard dans la voiture ne me convient pas et que je préfère en acheter un autre, bin l'auto-radio va m'être facturé à part (et l'initial retiré : il faut bien pouvoir en donner le prix...).
            Si je peux changer la carte graphique, c'est celle que je prends au final qui m'est facturée, pas celle qu'il y avait initialement (hormis si elle est soudée à la carte mère tu vas chipoter... mais ça ne respecte pas la prémisse dans ce cas).

            Dans le cas de l'OS, il est parfaitement dissociable du matériel vu que par exemple je me suis acheté un portable : j'ai installé un GNU/Linux dessus directement, je n'ai jamais eu besoin d'un Windows pour utiliser le portable en question.
            Voir le post un peu plus haut https://linuxfr.org/comments/884382.html#884382 qui cite la loi obligeant à ne pas subordonner l'achat d'un produit à un autre (produit ou service), un portable nu est un produit à part entière, pas besoin d'OS si j'en ai un par ailleurs, pas besoin d'une sacoche si j'en ai une par ailleurs, pas besoin d'une souris si j'en ai une par ailleurs (et je peux acheter la souris seule aussi). Pour ceux qui voudraient chipoter encore oui mais l'OS est préinstallé toussa bin c'est prévu : l'OS doit être activé (ou pas), c'est bien une confirmation que l'utilisateur peut refuser le CLUF, pourquoi ne pas pouvoir le faire en magasin ? (charge au vendeur de récupérer ce qu'il faut : étiquettes, papiers, CDROM, éventuellement le disque dur s'il faut rendre physiquement les bits qui ne valent pourtant rien sans la clé... et bien sûr déduire le prix correspondant au produit / service qu'est l'OS). La loi dit bien que le vendeur doit pouvoir proposer les produits / services de manière dissociée non ? Au vendeur de connaître le prix de ce qu'il vend en bundle, pas au client (sinon cela peut se retourner contre le vendeur comme cela s'est vu sur https://linuxfr.org/2007/09/25/23147.html Acer condamné à rembourser Windows, sans prix donné le juge a pris par défaut le prix public et tant pis si en réalité c'était moins, Acer n'avait qu'à être clair sur le prix de chaque item).
          • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

            Posté par . Évalué à 2.

            il semble que vraiment personne n'ait rien compris.
            Ce n'est pas parce que l'on est pas d'accord que l'on a rien compris ! faut arrêter d'être frustré.

            Alors on a d'abord eu ceux qui prétendent que tous les composants d'une voiture, d'un meuble, d'une carte graphique sont non standard. C'est bien connu qu'un pneu ne peut s'adapter qu'a un seul type de voiture possible, qu'une résistance ne peut se faire souder que sur un type particulier de carte graphique etc...
            Tu prends l'exemple des pneus qui n'est pas à mon avis un bon exemple vu que c'est l'exemple pour la voiture qui nous fait mentir. Les plaquettes de freins sont particulières à chaque voiture par exemple, les sièges également, le pare-brise, la carrosserie, le moteur...
            Tu cites ensuite la résistance, mais n'est-ce pas plutôt une matière première pour fabriquer une carte graphique. Tu peux vouloir la changer sur ta carte graphique (tu serais bien le seul), mais rien ne te dit que ta carte graphique fonctionnera ensuite. Tu peux changer les pneus de ta voiture (avec les mêmes caractéristiques), ta voiture est garantie pour marcher. Il ne faut pas aller trop en détail avec le mot composant. Une carte graphique PCI est standardisé par le fait qu'elle est PCI, qu'elle s'enfiche dans ton PC, qu'elle répond à la norme VESA..., que tu n'as pas besoin d'être spécialiste pour l'installer. Contrairement à une résistance qui répond à des standards (couleurs) mais qui en soit n'est rien si elle n'est pas soudée et assemblée avec d'autres composants. Il faut être spécialiste. En allant dans ton sens, je pourrais aller jusqu'à parler du silicium utilisé pour faire les micro-processeurs, mais c'est stupide.
            • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ce n'est pas parce que l'on est pas d'accord que l'on a rien compris ! faut arrêter d'être frustré.

              Ce n'est pas parce que tu n'es pas d'accord que le message est inutile...
            • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

              Posté par . Évalué à 3.

              Tu prends l'exemple des pneus qui n'est pas à mon avis un bon exemple vu que c'est l'exemple pour la voiture qui nous fait mentir. Les plaquettes de freins sont particulières à chaque voiture par exemple, les sièges également, le pare-brise, la carrosserie, le moteur...


              et bien non justement : tu peux très bien, au moment d'acheter ta voiture, demander au vendeur de te mettre des pneus d'une marque différente
              par expérience, c'est possible
              et souvent, différents pneus sont même disponibles en option

              donc même l'exemple des pneux va dans notre sens :) (alors que pourtant ce n'est pas comparable :) )
        • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je comprends pas que le post de Timaniac soit autant moinssé car il ne fait que poser des questions.

          Je trouve très pertinent son : "Où s'arrête la limite entre vente liée et produit manufacturé ?"

          Personnellement, je n'ai pas de réponse, je trouve que ce n'est pas clair dans ma tête et c'est pour cela que je m'abstiens de trop lutter contre la ventre liée. J'avoue ne pas avoir d'arguments (et pourtant, cette vente liée me fait ch*** autant que tout le monde, si je peux économiser 50¤, sur un PC c'est toujours bienvenus).

          Alors, plutôt que de descendre Timaniac en flammes, est-ce que quelqu'un pourrait donner une définition précise et répondre à cette question ? Le dogmatisme aveugle n'est pas mon fort, désolé.
          • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            > "Où s'arrête la limite entre vente liée et produit manufacturé ?"

            Il y a vente liée lorsque 2 produits distincts sont vendus sous la forme d'une seule offre commerciale sans possibilité de les disjoindre (sauf intérêt manifeste des consommateurs).

            Si tu prends le cas d'un ordinateur portable. Tu peux démonter ton ordinateur, faire de la soudure pour ajouter des composants, ... En gros tu es propriétaire de ton matériel.

            Par contre tu n'as qu'un droit d'utilisation sur le logiciel. Il ne t'appartient pas, tu as juste le droit de l'utiliser.

            La signature du contrat matériel qui te lis au fournisseur se fait au moment de l'achat du matériel.

            Si tu veux utiliser les logiciels, tu dois passer (oui je sais, c'est virtuel) un second contrat avec chacun des fournisseurs de logiciel (microsoft, symantec, ...).

            Bref, si tu achete un portable dell, tu es lié à dell mais aussi avec microsoft, symantec, google, ... avec a chaque fois des conditions d'utilisation différentes, ... D'où vente liée.

            Si tu achete une voiture, tu n'es lié qu'a peugeot, et non peugeot, valéo, michelin, ... avec une seule condition d'utilisation. D'où pas de vente liée.
            • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Merci, je trouve ta réponse excellente. Je trouve ça précis et très informatif. Cela explique également pourquoi il n'y a pas de vente liée dans le cas de Apple.

              Mais donc, si Dell achète Windows et te le revend, il n'y a plus de vente liée ?

              Parce que je pense que dans le cas de Compaq ou Toshiba, c'est ce qui ce fait. En effet, tu as une version de Windows "adaptée" (un fond d'écran personnalisé, plein de logiciels inutiles en plus, etc). Donc on peut considérer dans ce cas que MS est juste un fournisseur non ?

              Je me souviens du Toshiba d'une connaissance sur lequel j'ai installé un dual boot. Et bien le Windows était rebrandé toshiba et n'a demander d'accepter aucune licence ou quoi que ce soit au démarrage. Il a juste démarré (avec une panoplie de logiciels qui faisait arriver le systray au milieu de l'écran, et je n'exagère pas. J'avais compté une cinquantaine d'icônes)
              • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                > Cela explique également pourquoi il n'y a pas de vente liée dans le cas de Apple.

                Il y a également vente liée chez apple, parce que les conditions d'utilisations entre matériel et logiciel sont différentes.

                Par contre Apple n'est (n'était) pas réticent au remboursement des licences logiciels. J'ai appelé l'apple store il y a quelques années et me proposait un remboursement de l'OS à 90¤ (prix public de l'OS si je ne dis pas de bétise).

                > Et bien le Windows était rebrandé toshiba et n'a demander d'accepter aucune licence ou quoi que ce soit au démarrage.

                Moui, tu n'as pas accepter une licence avant de démarrer une voiture, télé, ... pourtant tu as des conditions d'utilisation (pouvant te faire perdre la garantie constructeur par exemple). Tu acceptes toujours tacitement les conditions d'utilisation d'un produit dès lors que tu l'utilises.

                La vente liée concerne deux biens différents, pas deux entreprises différentes.
      • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

        Posté par . Évalué à 3.

        - carte mère / RAM 90 euros
        - CPU 50 euros
        - carte graphique 100 euros
        - disque dur 60 euros
        * logiciels / services
        - assemblage du PC 30 euros
        - pré-installation OS (inclus assemblage)
        - OS 60 euros (version OEM)
        - logiciels bureautique (liste) 30 euros
        garantie constructeur un an pièces et main d'oeuvre
        - assurance complémentaire 3 ans 200 euros


        Pouvoir profiter de sa bécane libre et sans contrainte : ça n'a pas de prix ! :-)
      • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

        Posté par . Évalué à 1.

        Mais est-ce qu'on pourra se faire rembourser la pré-installation ?
        Elle est faite, point barre .
    • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

      Posté par . Évalué à -1.

      En attendant je vous encourage tous à écrire à votre député

      OK pour moi je veux bien le faire, mais :
      - Je suis un gros navet en politique
      - Je suis un gros navet en droit
      - Je suis un gros navet en orthographe et grammaire
      - Je suis un gros navet pas si gros que ça

      Donc :
      - Qui est mon député (J'habite à Toulouse), et qu'elle est son adresse ?
      - Qu'elle est la référence de cet article de loi
      - Aurais-tu une lettre type (avec les références sur lesquelles ont puissent s'appuyer ?)
      - T'as pas un timbre ?
      • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

        Posté par . Évalué à 8.

        - Qui est mon député (J'habite à Toulouse), et qu'elle est son adresse ?

        Il y a plusieurs députés pour Toulouse.
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_d%C3%A9put%C3%A9s_de_(...)
        http://www.assemblee-nationale.fr/12/tribun/comm3.asp

        - Qu'elle est la référence de cet article de loi

        Amendement N°240 pour le code du commerce, le lien est dans la dépèche
        http://www.assemblee-nationale.fr/13/amendements/0351/035100(...)
        Sinon, le code du commerce:
        http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/ListeCodes

        - - Aurais-tu une lettre type (avec les références sur lesquelles ont puissent s'appuyer ?)

        http://www.april.org/groupes/vente-liee/

        - T'as pas un timbre ?

        Si...... ah pardon, tu voulais dire pour toi? :p
        • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

          Posté par . Évalué à 3.

          Et voilà, j'ai pesté trop vite.

          Merci beaucoup pour les réponses, ça fait plaisir !!

          Bye
      • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

        Posté par . Évalué à 4.

        Mes questions n'avaient pas pour but de me faire moinser :

        Je souhaites vraiment écrire à mon député comme dit plus haut, mais je ne sais pas à qui m'adresser ni comment tourner la lettre et encore moins quel est l'article de loi qui correspond à la vente liée.

        D'ou ces vrais questions :
        - Pourquoi ne pas élaborer une lettre type afin que les demandes soient homogènes, sans fautes d'orthographe ou de grammaire (afin d'être pris au sérieux) et surtout avec les références nécessaires à la compréhension de celle-ci (texte de loi, etc..)
        - Comment trouve-t-on son député ?

        Maintenant si les réponses existent déjà et que mes questions n'ont pas lieu d'être pourquoi ne pas simplement de me le dire et me re-diriger vers le ou les sites qui y répondront plutôt que de moinser bêtement ? Car je pense que de telles actions font de LinuxFR un site d'élites recluses dans leur milieu, incapable de communiquer avec "le monde des vivants" donc, incapable de se faire entendre et dont les actions même louables n'auront qu'un résultat, l'échec, car qui à part une petite poignée de personnes clairement au courant du sujet vont se joindre à vous ? (je sais j'ai pris de l'avance sur le troll du vendredi).

        Merci pour vos futures réponses qui je l'espère seront éclairées et sauront m'éclairer.
        • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

          Posté par . Évalué à 3.

          Pourquoi ne pas élaborer une lettre type afin que les demandes soient homogènes, sans fautes d'orthographe ou de grammaire (afin d'être pris au sérieux) et surtout avec les références nécessaires à la compréhension de celle-ci (texte de loi, etc..)


          Parce que si le député (ou un(e) secrétaire) reçoit 50 fois le même message, avec la même forme, je pense pas qu'il passe son temps à en lire plus de deux en entiers...
          Moi je trouve que ça fait un peu "spam" la lettre identique envoyé en n exemplaires!
          • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Si le but est d'envoyer cinquante exemplaires de courrier identique, effectivement, cela ne vaut "pas mieux" qu'une pétition.

            Écrire à son député est une chose que l'on doit personnaliser autant que possible. D'autres associations demandent à leur membres de faire ce genre de chose, et c'est avec un brin de personnalisation que l'on obtient les résultats les plus probants.
    • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

      Posté par . Évalué à 4.

      Moi je vois souvent sur les pubs (de Packard Bell par exemple) "Windows Vista XXX offert". Est-ce un moyen légal de contourner le problème ?
      • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

        Posté par . Évalué à 3.

        non
        La loi interdit d'offrir un "cadeau" si le prix de ce cadeau dépasse n% du prix total du produit, ou 60 ¤ (de tête le 60 ¤).
        • [^] # Re: Mauvaise réponse !!!!

          Posté par . Évalué à 2.

          Même pas, dans ce cas là cela rentre dans le cadre d'une vente liée et donc tu n'as pas le droit.

          Pour simplifier, tu n'as pas le droit de faire :
          - pour 50 kg de tomates achetés, 5kg de pommes de terres offertes (le produit est différent) ou 1 ordi acheté, 1 licence offerte.

          Par contre ton constructeur peut faire :
          - pour 1 ordinateur acheté, le 2ème offert.
  • # Incompétence!

    Posté par . Évalué à 10.

    [...]actuellement une grande partie des fabricants proposent des ordinateurs nus ou avec le système d'exploitation Linux[...]

    On peut discuter vaguement de l'orientation de la communauté européenne, de groupes de travail de la DGCCRF.
    Mais cette phrase, c'est du factuel. Et c'est faux, chacun des visiteurs de ce site en est bien conscient!

    Parlons factuel, donc:
    - Dell n'offre aucun ordinateur sans OS, et seulement une offre très limitée avec Linux (2 offres à ma connaissance).
    - HP/Compaq a fait un réel effort d'intégration, mais, même si Linux fonctionne, pas d'offre commerciale afférente.
    - Toshiba, néant.
    - Apple OS-X est bien un Unix, mais il n'entre pas dans la déclaration du ministre comme "gratuit".
    - ...
    Les acteurs principaux (en terme de part de marché "consommateur") sont donc absents et sourds.

    Ce qui illustre que nos décideurs n'y comprennent rien, ce qui est normal: chacun sa spécialité.
    Ce qui l'est moi, c'est que leur source d'information provient, pour l'essentiel, de groupes d'interêt financiers aux moyens énormes.
    Contrairement à d'autres, je ne crois pas en une évidente mauvaise foi de nos dirigeants. Mais, eux, ce qu'ils comprennent le mieux, c'est les belles présentations multimédia diffusées dans le cadre cossu d'un garden party entre deux parties de golf.
    In fine, celà démontre qu'une bonne idée ne se répand pas parce qu'elle est bonne, mais parce qu'on parle d'elle, donc qu'on y met des moyens (financiers et/ou humains).

    Il me semble que la communauté doit entrer dans une phase "groupe de pression", parce que perso, j'en ai raz-le-bol que ce soit le pognon qui gouverne, la queue qui remue le chien.
    • [^] # Re: Incompétence!

      Posté par . Évalué à 6.

      Mais, eux, ce qu'ils comprennent le mieux, c'est les belles présentations multimédia diffusées dans le cadre cossu d'un garden party entre deux parties de golf.
      Mais nous on veut bien leur faire des présentations multimédia!
      C'est eux qui veulent pas nous voir (cf le refus de recevoir la pétition de la dadvsi à l'élysée).
      • [^] # Re: Incompétence!

        Posté par . Évalué à 2.

        (cf le refus de recevoir la pétition de la dadvsi à l'élysée).


        Là il y avait un problème de fond, une pétition était présentée à l'executif pour contrer le legislatif (montesquieu, toussa).

        Si ça avait été adressé à l'assemblée, ok. Si ça avait été une proposition de discussion sur l'implémentation de la loi (les décrets toussa), ok. (Elles ont été mal faites, certes, mais il y a eu des discussions).

        Mais là, le refus était normal. (Dans une dictature ça aurait pu être reçu).

        La grande liste dans la rue c'était du cirque. Au même niveau que le moustachu qui sort son vélo de la voiture pour être à vélo devant les caméras. J'évite normalement de signer des pétitions pour ce genre de détournement, j'avais fait une exception et je le regrette bien.
        • [^] # Re: Incompétence!

          Posté par . Évalué à 4.

          Le cirque est une forme de militantisme comme une autre.
          Je ne regrette pas d'avoir signé la pétition.
          • [^] # Re: Incompétence!

            Posté par . Évalué à 2.

            Le cirque est une forme de militantisme comme une autre.


            I beg to differ :p

            (Sinon remplacer cirque par le course à trois jambe ou n'importe quoi d'autre).

            Elle n'ouvre pas la discussion, elle ne s'adresse pas au bon interlocuteur, elle ne résout pas le conflit. Elle influe sur l'opinion, c'est tout.

            C'est déjà bien me direz vous, encore une fois je ne serais pas du même avis (j'ai une nette préférence pour la voie de la raison par rapport à la propagande, peu importe le résultat, les choses étant rarement simple, il y aura de toute façon une part d'opinion au final).
            • [^] # Re: Incompétence!

              Posté par . Évalué à 3.

              Elle n'ouvre pas la discussion, elle ne s'adresse pas au bon interlocuteur, elle ne résout pas le conflit. Elle influe sur l'opinion, c'est tout.

              Mais justement, l'interlocuteur, c'est l'opinion, pas Matignon !

              Je pense qu'à ce niveau de l'affaire, on pouvait considérer que le gouvernement, ainsi que les députés participant au débat étaient déjà suffisamment renseignés.
              L'enjeu n'était donc plus cela, mais plutôt de modifier le rapport de force en ralliant l'opinion.

              Au final, DADVSI est quand-même passée avec la plupart des amendements liberticides, mais les 140 000 signatures dans le caniveau n'a pas dû faire du bien à l'image de Villepin et de sa clique (bon finalement, c'est Clearstream qui a eu raison de lui, et on a eu Sarkozy comme président, ce qui est encore pire... RDdV, lui, s'est apparemment complètement grillé avec DADVSI).
              Et toujours est-il que les esprits d'une certaine frange de la population reste marquée par cette histoire et ne porte pas dans son estime la clique UMP (en particulier la clique de Sarko qui tirait déjà les ficelles à l'époque).
              • [^] # Re: Incompétence!

                Posté par . Évalué à 3.

                Le problème, c'est que je n'avais pas signer pour ça.

                Pour moi, c'est l'image du barbu qui en a prit un coup, il a utilisé sans mon consentement ma signature pour un acte que je ne cautionne pas, moyen comme défenseur de la liberté :-/
        • [^] # Re: Incompétence!

          Posté par . Évalué à 5.

          Mais là, le refus était normal.
          Parce que toi accepté de recevoir, puis ensuite refuser l'entrée à quelqu'un c'est normal ?
          Je rapelle que billou lui on l'a reçu à l'élysée sans problème, mais stallman, avec l'avis de 200 000 personnes derrière, non ca vaut pas le coup ne serait ce que d'entendre ce qu'ils ont a dire ?

          Tu veux dire que c'est pas le gouvernement qui propose les lois ?
          Que le gouvernement ne fait jamais rien dans le processus legislatif.
          C'est pas le gouvernement qui fait des commissions en tout genre pour essayer de pondre ces trucs (vu ce qu'ils nous sortent, je préfère appeler ca des "trucs")
          C'est quand meme drole parce que d'après ce que j'ai appris c'est
          Le gouvernement qui propose des lois (donc leur demander de proposer des lois cohérentes qui suive ce que veut le peuple me semble pas "anormal" a moi... mais a toi si visiblement).
          C'est l'assemblée/sénat qui les votes, en proposant des amendements si besoin est.
          C'est le PR qui la promulge
          Et ensuite y'a aussi les décrets d'applications !



          Tu peux trouver ca "normal" , "légal", ou autre, mais il n'empeche que ce relativement symptomatique de ce qui se déroule aussi actuellement :
          "on gouverne pour vous. On sait ce qui est bon pour vous alors fermez la".

          Dernière en date, la mission olivennes. Le pdg de la fnac (encore aucun conlit d'intéret dans ce gvt ump) dit "les majors et les fai se sont mis d'accord"... Pas les principaux acteurs pigeons! D'ailleurs l'ufc que choisir semble etre tout a fait d'accord avec la façon de faire de la mission olivennes.
          • [^] # Re: Incompétence!

            Posté par . Évalué à 2.

            s/acteur/acteur/

            Je référais bien entendu aux idiots que nous sommes, nous, les internautes (sauf ceux dans un darknet ? )
  • # Multimedis propose des PC sans MS

    Posté par . Évalué à 1.

    Les fabricants ne proposent toujours pas d'ordinateurs nus dans les chaînes de distribution habituelles


    Multimedis l'assembleur Leclerc propose des PC nus !
    • [^] # Re: Multimedis propose des PC sans MS

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Là, on ne chercher pas à trouver un fabricant/assembleur qui sépare matériel et logiciel, mais on cherche plutôt lesquels ne séparent pas et à faire en sorte qu'ils les séparent, tous, sans exception.
  • # [:totoz]

    Posté par (page perso) . Évalué à -4.

    • [^] # Re: [:totoz]

      Posté par . Évalué à 5.

      Ah, c'était donc ça que voulait dire [:totoz] ?

      (Au fait, au passage, je continue à m'insurger sur la présence de ce genre de [:tag] sur DLFP, vu que ce n'est pas interprété par templeet, et que c'est incompréhensible pour la plupart(?) des gens ici... )
      • [^] # Re: [:totoz]

        Posté par (page perso) . Évalué à -7.

        Dans mes bras ! Moi même, je m'insurge contre la mécanique quantique et la topologie algébrique, vu que ce n'est pas interprété par templeet, et que c'est incompréhensible pour la plupart(?) des gens ici.
        • [^] # Re: [:totoz]

          Posté par . Évalué à 2.

          En même temps, ce n'est pas comme si on postait tous les jours des journaux sur la mécanique quantique, la topologie algébrique et les décideurs...

          Non, sérieusement, il n'y a pas trop de comparaison.
          D'un côté, des symboles inutilement ésotériques pour parler de choses que je présume simples, de l'autre, des mots de français pour parler de choses compliquées par nature (mais dont on ne parle pas ici de toute façon... ).
          • [^] # Re: [:totoz]

            Posté par (page perso) . Évalué à -2.

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Private_joke

            Par ailleurs, tout esprit fragile considérablement meurtri par l'idée de se retrouver mis au ban du bouchot par la faute de son inculture a un ami (?) tout à fait apte à le renseigner : http://www.google.fr/
            • [^] # Re: [:totoz]

              Posté par . Évalué à 6.

              Tiens justement, google moi [:totoz], et tu vas me dire si tu trouves ça explicite !

              Et puis non, ce n'est pas une private joke, c'est de la paresse intellectuelle. "J'ai l'habitude de faire mes emoticons de cette manière dans mon forum kikoolol, alors je fais pareil partout, même quand ça ne marche pas, et même s'il y a d'autres façons de s'exprimer, et tant pis si les autres ne comprennent pas, ils n'ont qu'à googueuler !".


              PS : Au fait, un bouchot ? Quel bouchot ?
              • [^] # Re: [:totoz]

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Désolé, mais tu es hors-sujet. [:totoz] n'est nullement utilisé dans le message du début de ce fil comme un élément de communication, mais comme une référence culturelle (hum) nécessaire à la compréhension du détournement contenu dans l'image.

                De deux choses l'une : ou bien le décideur pressé ne connaît pas la signification de [:totoz], auquel cas, il aura du mal à comprendre l'intérêt de la chose. En ce cas, il passe son chemin, meurtri, moinssant de rage d'être tenu à l'écart d'une élite, lui dont l'appartenance à toutes les élites est le but ultime.

                Ou bien le lecteur dispose de la référence, et reconnaît le personnage barbu de l'image (autre référence nécessaire). Alors il a une chance de comprendre la signification de l'image, en la replaçant dans le contexte de cet article.

                Cela pour dire que je n'apprécie pas ta volonté de restreindre le langage au plus petit dénominateur commun culturel, volonté qui poussée à l'extrême amènerait la population à ne plus s'exprimer qu'à partir de borborygmes afin d'être comprise par Steevy.

                Quand à google, il a un petit frère appelé google images qui est on ne peut plus explicite.
                • [^] # Re: [:totoz]

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Moi je suis pas dissaïder mais je ne sais pas ce que c'est que totoz...

                  Et à la vue de google image, j'ai pas compris...


                  Mais je m'en fou de ne pas avoir compris en même temps :)
                • [^] # Re: [:totoz]

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Étant donné la manière dont baissent nos commentaires, il me semble que c'est tout notre fil de discussion qui est hors-sujet !
                  Allez, on aura d'autres occasion de troller plus tard à propos de ces horribles [:borborygmes].
  • # Actions de groupe

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    L'assemblée nationale a aussi voté contre les actions de groupe (class action) hier soir. A 10 voix près, ça aurait pu passer, mais non.

    Les députés UMP, le rapporteur et le ministre se sont exprimés contre les amendements action de groupe car ils ne veulent pas que cela soit dans le projet de loi «Consommation : développement de la concurrence au service des consommateurs» mais dans un projet de loi séparé qui devrait être présenté par le gouvernement plusieurs mois plus tard.

    Après noël, donc. Et après noël, on nous dira après les municipales? Et après les municipales, on trouvera un autre pretexte?

    Cependant, il y avait un consensus sur la nécessité des actions de groupe, du moins dans le discours officiel.
  • # corruption

    Posté par . Évalué à 6.

    un sous-secrétaire de mon cul qui nie la réalité de la vente lié avec un culot rarement vu.
    un ancien ministre du budget et/ou son successeur qui bloque le RGI depuis bientôt 1 an.
    dans ce domaine comme dans bien d'autres, comment expliquer de tels comportement ?
    Quand le comportement du gouvernement français va aussi loin dans le sens des intérêts d'une seule entreprise américaine, moi je vous trouve gentils de parler d'incompétence et d'amateurisme.

    Pour moi, en l'absence de preuve on ne peut pas parler de corruption (faudrait le prouver) mais les signes extérieurs se multiplient.

    Peut-être un jour(lointain) un juge persévérant trainera tout ce petit monde en justice ... à moins qu'un journaliste, en fait non ça fait belle lurette qu'il n'y plus de journalisme d'investigation :(
    • [^] # Re: corruption

      Posté par . Évalué à 1.


      en fait non ça fait belle lurette qu'il n'y plus de journalisme d'investigation :(


      Achète donc le canard enchaîné (ou les 2/3 autres), la liberté de la presse ne s'use que si l'on ne s'en sert pas.

      De là à savoir quelle est la cause de la conséquence: de l'absence d'investigation ou des signes de (restons poli) "favoritismes"...

      Marc

  • # Gros modo d'accord avec Luc Chatel

    Posté par . Évalué à -4.

    Après il faut voir ce qu'on met dans "vente liée".
    MS n'empêche pas les distributeurs de proposer ce qu'ils veulent. C'est ça le plus important. Dell veut proposer du Ubuntu, du Novell ou du Red Hat, pas de problème.

    Notons que MS avait été poursuivit aux USA pour vente liée (ou forcée ?). Et MS avait perdu. Mais on n'est plus dans ce cas. Les distributeurs ne sont pas obligé de fournir que MS ou il ne gagne pas une prime s'ils fournissent que du MS.

    Si on considère qu'il y a vente liée (ou forcée ?) ici, alors il y a vente liée dans l'automobile, dans l'iphone, etc...
    Ce n'est pas raisonnable.
    • [^] # Re: Gros modo d'accord avec Luc Chatel

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      > MS n'empêche pas les distributeurs de proposer ce qu'ils veulent.

      Ben si justement...

      > Les distributeurs [...] ne gagne pas une prime s'ils fournissent que du MS.

      Ben si justement...

      Ce sont là des procédés avérés depuis bien longtemps !
    • [^] # Re: Gros modo d'accord avec Luc Chatel

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      > MS n'empêche pas les distributeurs de proposer ce qu'ils veulent.

      J'ai pas bien compris pourquoi tu nous parle de microsoft. Ce n'est pas parce qu'on est sur linuxfr qu'il faut voir microsoft dans chaque nouvelle.

      Ceux qui font la vente liée se sont les distributeurs (pour les consommateurs en tout cas) '.' Le consommateur à le droit de demander aux distributeurs de lui fournir 1 bien sans se voir imposer un second.

      A moins que tu achètes tes PCs directement chez MS, je vois pas bien pourquoi tu nous parle d'eux.
  • # pas étonnant venant de ce gouvernenment

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Luc Chatel: " je voulais vous indiquer que actuellement une grande partie des fabricants proposent des ordinateurs nus ou avec le système d'exploitation Linux qui lui est un système d'exploitation qui est gratuit. »
    "

    Ah, il a été faire un tour à la Fnac ou chez Grosbill ? Si il me montre un PC sans Vista ou XP, je lui offre un cornet de frites.
    Et un autre si il me montre un affichage détaillé logiciel/matériel

    Multitasking — The art of doing twice as much as you should half as well as you could.

  • # Il ne faut pas se tromper de cible

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Les actions éventuelles de la DGCCRF, les actions et les procès franco-français ne sont, hélas, que des gesticulations stériles.
    Les ordinateurs arrivent de l'étranger avec les logiciels inclus dans le prix. Les douaniers ne peuvent rien faire car pour eux c'est conforme aux lois européennes qu'ils doivent appliquer.
    Il est donc illusoire de demander ensuite au revendeur de récupérer le prix des logiciels car il ne les connaît pas !.

    C'est donc au niveau des règlements douaniers européens qu'il faut agir.
    • [^] # Re: Il ne faut pas se tromper de cible

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      > Les ordinateurs arrivent de l'étranger avec les logiciels inclus dans le prix.

      Si je comprends ce que tu nous dis, les importateurs n'ont pas a appliquer le loi francaise mais uniquement les lois du pays d'origine.

      Etrange comme raisonnement ...
      • [^] # Re: Il ne faut pas se tromper de cible

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Non, c'est le règlement douanier de la CE. C'est un douanier qui me l'a confirmé après avoir pris l'information chez des collègues qui traitent ce sujet.
        Je ne peux pas avoir plus sûr comme source d'information.
        • [^] # Re: Il ne faut pas se tromper de cible

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Hum, quelle proportion du marché cela concerne-t-il ?
          Prenons comme exemple Dartee (ou la FNAK ou... BigBill...) : ce n'est pas auprès de HP _France_, Dell _France_, Toshiba _France_, Sony _France_ ... qu'ils ont majoritairement leurs contrats ? (en quoi un s/France/Europe/g ne marcherait pas non plus ?).

          C'est comme si Renault envoyait des voitures à conduite à gauche en angleterre ou Irlande... juste ça ne se vendrait pas, il faut bien respecter la loi du pays destinataire non ? (ils le font bien pour les alimentations en 220V, les normes classe A sur les lecteur/graveurs CD/DVD).
          à ma connaissance en plus côté OS c'est plus facile : il me semble que GNU/Linux fonctionne sur des portables américains, taiwanais, chinois, japonais, allemands... le matériel est donc bien dissociable de l'OS qui est _ajouté_ dessus, ce n'est pas une contrainte franco-française.
    • [^] # Re: Il ne faut pas se tromper de cible

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Quel est le rapport avec la douane ? On a le droit d'importer des ordinateurs avec windows installé dessus.

      C'est le vendeur qui doit se débrouiller. La vente liée est une plaie, les gens ne savent même pas qu'ils ont le choix et qu'un autre OS existe. Lorsqu'on va dans un magasin on doit pouvoir avoir le droit de dire moi je veux ce PC avec cet OS, ou je veux le PC nu, ou l'OS en boite.

      Je me suis toujours demandé pourquoi on pouvait trouvé windows en Boite alors qu'il est tjrs vendu avec les PC

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.