Microsoft à Linux Solutions 2003 et Shared Source Initiative

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Sylvain Rampacek.
Étiquettes :
0
10
mar.
2003
Microsoft
Microsoft était présent cette année à Paris à l'occasion de l'exposition Linux Solutions. Un petit stand, avec écrit en lettres majuscules sur le mur "shared source". A ce stand on pouvait entendre des choses toutes plus déroutantes les unes que les autres... somme toute peu de contenu noyé dans un discours très marketing.

Ils s'étonnent qu'on ne leur fasse pas confiance et qu'on ne veuille pas croire à leur bonne volonté! Après lecture du résumé de l'entrevue que j'ai eu avec les employés de Microsoft, peut etre que vous ne vous en étonnerez pas :)

Aller plus loin

  • # MS n'est peut-être pas big brother, mais...

    Posté par  . Évalué à 10.

    ... c'est quand la dernière fois qu'on vous a dit «tu ne touches qu'avec les yeux» ? Moi, je devais avoir 4-5 ans, et ça venait de mes parents. Ici, MS veut nous refaire le même coup avec son «Shared Source Initiative», on fait tellement gamin vu de l'extérieur ?
  • # Re: Microsoft à Linux Solutions 2003 et Shared Source Initiative

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Les documents suivant sont ceux qui étaient disponibles sur le stand MS à
    Solutions Linux, explicant les « avantages » de leurs programmes de
    licences :

    - programme de licences WCESSL (Windows CE 3.0 Shared Source Licensing,
    daté de mai 2002, avec un lien sur
    http://www.microsoft.com/windows/embedded/ce.ne(...)
    (on tombe sur « Microsoft Shared Source License Version 1.0 for Windows CE, Posted: July 20, 2001 »)
    - programme de licences OEM Shared Source (mai 2002, sans lien)
    - programme de licences SISLP (Systems Integrator Source Licensing Program, mai 2002)
    - programme de licences USLP (University Shared Source Licensing Program, mai 2002, lien sur http://msdn.microsoft.com/code,(...) qui pointe dans le cosmos, et le moteur de recherche n'a rien trouvé sur uslp)
    - programme Code Center Premium MSDN (mai 2002, « Microsoft Confidentiel »

    Ils se terminent en général par « En l'échange de l'accès à l'une de ses
    ressources les plus précieuses, la société Microsoft exige le respect des
    droits de propriété intellectuelle ainsi que la plus stricte
    confidentialité. »

    Des scans faits rapidement avec un appareil numérique sont dispos sur
    http://oumph.free.fr/sharedsource/(...) .

    Conclusion : c'est clairement de l'anti-logiciels libres. Sous des conditions très restrictives, vous pouvez voir le source, mais surtout pas le redistribuer ni en parler (NDA), et vous pouvez être attaqué par la suite pour plagiat...
    • [^] # Re: Microsoft à Linux Solutions 2003 et Shared Source Initiative

      Posté par  . Évalué à 5.

      Des scans faits rapidement avec un appareil numérique sont dispos sur http://oumph.free.fr/sharedsource/ . Héhé, ça fait documents photographiés par un espion et son mini appareil-briquet-brosse à dent. ;) C'était aussi dangereux que ça le stand MS à Solutions Linux ? Pourtant j'y suis passé plusieurs fois et ils avaient le sourire (commercial ?).
      • [^] # Re: Microsoft à Linux Solutions 2003 et Shared Source Initiative

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

        J'ai les versions papier des docs (d'ailleurs c'est ma moquette en fond). ça fait moins espion+mini-appareil-briquet-brosse à dent comme ça ? Ils avaient le sourire, pourtant plein de gens sont allés les tester... Et ils étaient un peu surpris par l'opération « coup de poing » EUCD des associations, APRIL/FSF France en tête :)
      • [^] # Il n'y avait pas que des mauvaises choses à ce stand

        Posté par  . Évalué à 4.

        Il y avait une animation sympa pour gagner des peluches. J'ai pris une photo moi aussi: http://www.art-pc.net/perso/imr/mbf.png
        • [^] # Re: Il n'y avait pas que des mauvaises choses à ce stand

          Posté par  . Évalué à 2.

          pour info c'est tiré d'une pub officielle (ms.png) de redmond dans laquelle il y a le même genre de commentaires et que j'avais trouvé trés ironique du coup:
          1/ on vend des os et des softs instables
          2/ on vend des trucs pour ceux qui souffrent des conséquences de softs et d'os instables
          3/ profits profits profits
  • # Re: Microsoft à Linux Solutions 2003 et Shared Source Initiative

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    L'article est interessant. Il faudrait corriger l'orthographe du mot licence, tout de même. Aussi, à propos de « Un autre fait était marquant : Microsoft qui n'est pas contre le fait de développer des choses sous FreeBSD, est radicalement anti-GPL ! Ils ont déclaré ne jamais vouloir développer d'applications, même propriétaires, sous quelquechose tournant sous une license GPL. Tout ceci est probablement dû au fait que GNU/Linux commence à leur prendre quelques parts de marché, que Microsoft ne pourrait pas mépriser avec une telle license les utilisateurs comme il en a l'habitude, et que la license GPL insiste sur le fait que les versions modifiées d'un programme doivent aussi être des logiciels libres. Ce boycott va de mise avec la guerre des brevets logiciels visant à interdire les logiciels libres. » j'ajouterais que ça peut aller bien plus loin. Le discours sur la GPL est formaté pour discreter GNU/Linux en attaquant le projet GNU. En effet, selon leur théorie, ils ne feront pas de logiciel pour GNU/Linux à cause de la licence GPL. Donc finalement, ils n'ont rien contre le discours technique mais le discours éthique associé à GNU/Linux. En sachant que la principale pomme de discorde dans le milieu du libre, c'est l'aspect que l'on considère principal (technique pour Linus T., éthique pour Richard S.), que certains seraient prêt de mettre à la poubelle tout aspect éthique en faveur d'aspects très techniques, c'est très bien calculé. En faisant cela, ils nous disent très clairement ce qui les gene dans cette concurence : le modèle libre proposé par le GNU, et non pas l'alternative technique. Ils sont experts dans l'éviction d'alternatives techniques. Apparement ce qui les gene, ce n'est pas cela. Pour creuser un peu, je ne pense même que ce ne soit qu'une question de part de marché, ni une question de mépris (c'est dur de batir des théories sur des sentiments supposés - même s'ils sont réels), le problème vient surtout de l'aspect que certains disent « viral » de la GPL (notons à qui profite l'association de la GPL à une maladie, qui est subie et non désirée, qui tombe dessus au lieu d'être choisie). La GPL ne permet aucune feinte : la GPL nécessite une remise en question et un choix pour les acteurs du logiciel propriétaire.
    • [^] # Re: Microsoft à Linux Solutions 2003 et Shared Source Initiative

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      Je l'avoue, je n'ai pas compris la présence de Microsoft au salon LinuxExpo. Cette société n'avait rien à faire là (à moins qu'elle ne dévellope des solutions Linux mais je ne suis pas informé) et je n'ai pas pris le temps de m'y interressé. Mais à la réflexion je me demande si cette présence n'était pas une technique destinée à entretenir une confusion: "Nous sommes libre puisque présent à Linux Solutions puisque nous publions notre code alors ces linuxiens hargneux sont méchants de nous critiquer." Bien sûr le code Microsoft ouvert n'est pas destiné à chacun mais uniquements aux clients soucieux du contrôle des logiciels qu'ils installent (quelle administration prendrait le risque d'une backdoor? toutes? Oui mais pour combien de temps). L'ouverture est donc une contrainte commerciale née de l'existence d'une alternative libre. Mais que cette confusion soit recherché par Microsoft tend à prouver que la stratégie de cette société peut évoluer, après le mépris, après les insinuations et les procès en sorcellerie vient le moment du brouillage de l'image et d'une tentative de contamination... "virale"
      • [^] # Re: Microsoft à Linux Solutions 2003 et Shared Source Initiative

        Posté par  . Évalué à 6.

        > «près le mépris, après les insinuations et les procès en sorcellerie vient le moment du brouillage de l'image et d'une tentative de contamination... "virale"»

        Ça me fait penser à cette citation :

        First they ignore you. Then they laught about you.
        Then they fight you. And then you win.
        --- Mahatma Gandhi

        Espérons que cela soit prophétique.
    • [^] # Re: Microsoft à Linux Solutions 2003 et Shared Source Initiative

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

      La position de Microsoft est effectivent anti-GPL. Cette licence est à mon avis le meilleur équilibre entre les droits de l'auteur et les droits de l'utilisateur. Microsoft ne veut certainement pas de cet équilibre à moins de dire qu'ils sont en équilibre avec 0% de droits chacun et 100% à l'éditeur qui les possède.
  • # Râh je meurs !

    Posté par  . Évalué à 7.

    Sur le premier lien (Léa) :

    L'argument principal concernait la sécurité, en annonçant fièrement avoir obtenu la certification Common Criteria pour la plate-forme Windows 2000 Server SP3. "Cette certification CC (Common Criteria) est un standard reconnu dans le monde entier pour évaluer la sécurité des produits informatiques ; elle est définie par le CCITSE (Common Criteria for Information Technology Security Evaluation)" peut on lire sur le site de Microsoft.

    C'est bidon ! MS n'a certifié que l'access control, pas tout l'OS ! Ca n'a aucun sens sauf si on fait l'amalgame composant<->OS ce qui est lamentable ! Comme si on en avait pas déjà assez parlé...
  • # Re: Microsoft à Linux Solutions 2003 et Shared Source Initiative

    Posté par  . Évalué à 10.

    Sur le salon, un des employés de ms m'en a sorti une bien bonne pendant une discussion sur Samba : «Samba est obsolète car basé sur NetBIOS, pas IP» !
  • # Re: Microsoft à Linux Solutions 2003 et Shared Source Initiative

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.