Palladium change de nom

Posté par  . Modéré par Benoît Sibaud.
Étiquettes :
0
29
jan.
2003
Microsoft
J'ai trouvé sur CNET que Palladium étant un nom enregistré par une autre société...

Microsoft a dû changer pour : "ordinateur sécurisé de la prochaine génération" (ou presque ;) ("next-generation secure computing base").
Pour simplifier, je préfère "Controllium".

Note du modérateur : voir aussi l'article du Monde signalé par maston28 Même si le projet change de nom, j'ai toujours l'impression que cela permet d'enlever le droit à la propriété privée.
Les personnes qui achètent du matériel avec TCPA/Controllium ne sont plus propriétaires, puisqu'ils ne peuvent pas être maîtres de l'objet acheté... ;)

Aller plus loin

  • # Re: Palladium change de nom

    Posté par  . Évalué à 4.

    Comme en parle, l'auteur de l'article, une "technologie" (remarquez les guillemet) qui s'insère autant dans la vie privée des gens, devrait passer, par les députés pour que cette fonctions soit connue de tous.
    De plus, que pense la CNIL de l'inclusion d'une puce qui permettrait de te surveiller, de transmettre des données....
    est elle au courant de cette future pratique.
    • [^] # Re: Palladium change de nom

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Tilt!
      Est-ce qu'on peut considèrer la clef privée unique et "secrète" d'une puce palladium (kro aux orties on parle comme on veut) comme un identifiant?
      Et dans ce cas, peut on demander à microsoft de la réveler, suivant les lois "Informatique et liberté"?

      Paske:
      Sont réputées nominatives au sens de la présente loi les informations qui permettent, sous quelque forme que ce soit, directement ou non, l'identification des personnes physiques auxquelles elles s'appliquent, que le traitement soit effectué par une personne physique ou par une personne morale.

      Et:
      Toute personne justifiant de son identité a le droit d'interroger les services ou organismes chargés de mettre en oeuvre les traitements automatisés dont la liste est accessible au public en application de l'article 22 ci-dessus en vue de savoir si ces traitements portent sur des informations nominatives la concernant et, le cas échéant, d'en obtenir communication.

      http://www.cnil.fr/frame.htm?http://www.cnil.fr/textes/text02.htm(...)

      Ca serait trop beau, mais j'ai envie de rêver... encore un peu... répondez pas tout de suite
      • [^] # Re: Palladium change de nom

        Posté par  . Évalué à 2.

        On ne peut pas la révéler, puisqu'elle est secrète, et si le modèle de sécurité est correctement conçu, on ne peut pas extraire la clef privée hors de la puce.

        Par contre, oui, la clef publique qui va de pair nous identifie tout aussi bien !
        • [^] # Re: Palladium change de nom

          Posté par  . Évalué à 1.

          De plus dans la loi on n'autorise pas les citoyens a obtenir la clefs mais les eventuelles informations le concernant et ratachées a cette clef. c'est important mais cela n'empeche pas de cloquer la lecture des documents ou de fixer une date de peremption sur les emails ...
          • [^] # Re: Palladium change de nom

            Posté par  . Évalué à 2.

            Autre point, il n'y a pas de puce palladium, mais TCPA, et chaque puce comprend une clef privée *forcément différente* que personne pas meme l'utilisateur ou la machine ne peut lire.

            Le risque de problèmes concernant les données nominatives va aller -grâce à palladium cette fois- lorsque monsieur microsoft va être informé du couple de valeurs (nom de la personne, clef publique) ou de même avec le principe des certificats (forcément nominatifs), on pourra vous ficher et ca sera un gros problème de données nominatives. N'importe qui pourra par la suite faire le lien avec vous grâce à tous les documents signés plus ou moins automatiquement avec votre *unique* clef privée (qui ne sera pas forcément renouvellée à chaque session de l'utilisateur, d'ailleurs microsoft pourra vous contraindre à vous re-inscrire chez eux à chaque renouvellement!).

            Un truc intéressant serait d'avoir une fritz chip qui soit multiclef, le système pourrait gérer un ensemble de clefs sur un même systeme
            et associer une clef à un identifiant lors de l'utilisation de la chip..

            on pourrait alors beneficier a la fois de la sécurité mais conserver un minimum de vie privée et ne pas être automatiquement fiché pour absolument tout ce que l'on a pu réaliser avec sa machine.

            Enfin, la gestion de tout cela en software est toujours possible !
            • [^] # Re: Palladium change de nom

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              On ne peut pas la révéler, puisqu'elle est secrète, et si le modèle de sécurité est correctement conçu, on ne peut pas extraire la clef privée hors de la puce.

              Mais on devrait pouvoir maintenir une base de donnée des clefs (sous sql2000, ça va être du joli) qui associe une clef privée à chaque clef publique (enfin je suppose).
              Pask'en principe il devraient se réserver la possibilité de décrypter nos documents non? (à moins qu'ils ne soient cryptés avec trois clefs dont une apartennant à microsoft et une à un dictateur extraterrestre, mais j'ai pas entendu parler d'une telle fonction).
              C'est vrai qu'il peuvent inclure une "bête" backdoor (style 2nde clef). Mais si ça se sait, microsoft saute, et etant donné le nombre de gens qui vont attaquer cette crypto, ils savent que ça se saura un jour.
              Et pis en principe, ils devraient pas pouvoir enregistrer les clefs privées sans que ça se voit au niveau de la production des puces. Donc ils seraient obligés de le dire et on pourrais les demander.

              Autre point, il n'y a pas de puce palladium, mais TCPA

              D'après IBM, la puce de microsoft est un truc zarbi crée par eux-même et qui ressemble juste à TCPA. Ils disent qu'ils ne savent même pas si palladium pourras être executé sur une vraie machine TCPA.

              Un truc intéressant serait d'avoir une fritz chip qui soit multiclef, le système pourrait gérer un ensemble de clefs sur un même systeme et associer une clef à un identifiant lors de l'utilisation de la chip..

              Apparement c'est ce que fait l'implémentation TCPA d'IBM, non?

              Un Enfin, la gestion de tout cela en software est toujours possible !

              Jusqu'au jour où ledit software devras être certifié -_-

              Ce qui serait utile ça serait des infos sur la version palladium de TCPA... Gougle veut pas me les donner, qqn a plus d'infos?
              (je sais juste ce que dit la doc d'IBM, càd possibilité en plus d'isoler des zones du hardware où les données sont cryptées).
  • # Re: Palladium change de nom

    Posté par  . Évalué à 5.

    Pour la N iéme fois TCPA, n'est pas Pallatruc.
    TCPA existe déjà sur certains harware ( notament sur PC portable ), alors que Pallatruc n'existe quand dans les labos de MS.
    • [^] # Re: Palladium change de nom

      Posté par  . Évalué à 1.

      TCPA a été inspiré par des travaux d'IBM fait sur certain de ses portables. Ce n'est pas tout à fait pareil.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Palladium change de nom

        Posté par  . Évalué à 3.

        Et les travaux d'IBM était inspirés par la volonté de mettre une carte à puce sur une M/B. un SAM quoi. Bref contourner 20 ans de brevets français.
  • # Re: Palladium change de nom

    Posté par  . Évalué à 2.

    comme disait quelqu'un, "next-generation secure computing base", ca implique juste que c'est meilleur que leur génération actuelle... ca veut tout dire..
    • [^] # Re: Palladium change de nom

      Posté par  . Évalué à 5.

      ca c juste le marketting de M$, ils n'ont aucun mal a faire croire que ce qui va venir sera forcément mieux pour pouvoir en revendre
      et depuis (2003-1995)=8 ans, personne n'a rien vu.... c bizarre
  • # Re: Palladium change de nom

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    >Cela permet d'enlever le droit à la propriété privée

    Je suis d'accord avec cela...

    Mais, en y réflechissant, n'est-ce pas déjà fait ?

    Pensez au DMCA et au (malheureusement futur) EUCD: Quand on achète un lecteur de DVD, on n'a pas le droit d'essayer d'en comprendre entièrement le fonctionnement (ie, de chercher et trouver la clé de décryptage CSS)...
  • # Re: Palladium change de nom

    Posté par  . Évalué à 4.

    On sent pas encore une fois le coup foireux de la part de M$... Une société aussi énorme faire la simple bétise de baptiser un de leur produit par un nom dèja déposé :o/. Moi je reste perplexe face à cette manoeuvre.
    Oui, j'y vois là qu'une simple manoeuvre afin de tester les réactions face à un système aussi réactionnaire (plus que révolutionnaire à mon goût), que l'on nomme tout d'abord Palladium. Puis s'il ne plaît pas (et là personne de chez M$ n'en doutais dès le début du projet) alors, on enfume tout le monde en le rebaptisant (avec un nom on ne peut plus prétentieux). Ainsi pour une majorité du grand public (vous savez, ces gens qui réclament déjà sans cesse Windows à leur boîte croyant qu'il n'existe rien d'autre pour leurs tableurs), il s'agit d'une révision du concept avec les point noirs en moins.
    Mais bien sûr, il ne s'agit là que d'un changement de nom.
    • [^] # Re: Palladium change de nom

      Posté par  . Évalué à 2.

      > Une société aussi énorme faire la simple bétise de baptiser un de leur produit par un nom dèja déposé :o/

      D'ailleurs, à propos de dépôt de nom, Microsoft avait eu du mal à déposer le nom Windows. Le terme avait été jugé trop commun pour le domaine informatique la première fois et lui avait été refusé. Elle n'avait pas lâché prise, et la seconde fois qu'elle l'a déposé, elle l'a obtenu dans d'obscures circonstances qui avaient été dénoncés : cela ne lui a pas empêcher d'obtenir et de garder se nom pour le faire valoir comme leur marque ...

      « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

      • [^] # Re: Palladium change de nom

        Posté par  . Évalué à 3.

        Et d'intenter des procès aux sociétés désirant un nom à consonnance assez proche de Windows. cf. Lindows : * DLFP : Microsoft veut que Lindows change de nom [ http://linuxfr.org/2001/12/21/6430.html ] * et surtout DLFP : Lindows.com gagne contre Microsoft [ http://linuxfr.org/2002/06/01/8403.html ]
  • # Re: Palladium change de nom

    Posté par  . Évalué à 3.

    Controllium ? Je préfère Brotherium.
  • # Re: Palladium change de nom

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Mouais mouais, les news des deux dernières semaines sont monstrueusement affligeantes... c'est déprimant. Bon, je vais relire quelques bon bouquins moi... histoire de me remettre en tête notre futur de plus en plus proche.

    Note personnelle : vérifier si "télécran" est une marque déposée. Si non, la déposer ;)
    • [^] # Re: Palladium change de nom

      Posté par  . Évalué à 3.

      Quels titres ? 1984 ? Ah, mais non, suis-je bête, 1984 est une ode à la liberté ...
      • [^] # Re: Palladium change de nom

        Posté par  . Évalué à 1.

        Passw: BG
        Wait securing............................done
        All Control Systems nominals.

        Please Master, ask your question:
        > current status World Domination ?

        Please wait computing...............done
        Result:
        stage 1: Farenheit 451................................completed 100%
        stage 2: 1984..............................................completed 93%
        stage 3: Le Meilleur Des Mondes................completed 12%
        overall stage: Minkind Control.....................completed 68.3%

        Question to Master: Why do your highness start a new stage before the previous one complete ?
        > I'm not immortal.

        Question to Master: What is immortal ?
        > Me, next year.


        ------
        Côté positif de leur polution: il neige ! :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.