Revue de presse - août 2008

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
0
3
août
2008
Presse
Suite à la précédente revue de presse publiée début juillet, voici une petite mise à jour de ce que l'on peut trouver en ligne et chez votre marchand de journaux. Le « eye-candy » est à la mode, préparez vous à personnaliser vos bureaux :)

La forme ne change pas pour Linux Pratique Essentiel n°3 : un peu de news (compte rendu des RMLL de Mont de Marsan), de trucs et astuces (notamment des jeux sous OOo, mais là, on ne parle pas des easter eggs), les sections dédiées pour Gnome (avec un point sur les discussions autour du futur de cet environnement, Gnome Subtitles, Gnome-Do, Floola pour l'iPod, NoteCase, etc.), pour KDE (cryptographie ; Marble, Soundkonverter, horloge et majuscules accentuées) et E17. Quant au dossier, vous ne pourrez pas le manquer, d'autant plus qu'il concerne le visuel de votre bureau préféré (que ce soit GNOME, KDE ou autre). Tout comme les numéros précédents, le sujet est traité relativement en profondeur. Un guide complet du kéké^Wjacky^Wtuning de votre bureau. Cela démarre par les personnalisations habituelles d'un bureau (fond d'écran, couleurs, fenêtres), continue sur les effets 3D, les « gadgets » en tout genre (Screenlet, GDesklet, Plasmoïde, Google Gadgets, etc.), les docks, etc. jusqu'aux applications les plus tape-à-l'oeil afin d'en mettre plein la vue. N'appliquez cependant pas toutes les recettes en même temps, pour votre santé visuelle ;)

Toujours aussi varié, OpenSource Magazine n°15 propose un dossier sur l'initiation à PHP, divisé en une demi-douzaine de sections (et autant de pages) : les bases, les formulaires, les paramètres dans l'URL, la gestion des fichiers, les astuces diverses et les pointeurs utiles sur le Grand Ternet. La partie généalogie présente le logiciel Gramps. Pour les collectionneurs, pas de jaloux, un article sur GCstar (pour Gnome) et un sur Tellico (pour KDE). Sinon, en vrac et très orienté pratique voire même « cookbook » en réponse parfois à des questions utilisateurs : Bittorrent, Amaya 10, Mondo Rescue, Zimbra Desktop, VirtualBox, des tutoriaux Gimp, un aperçu de l'eeePC, des astuces Thunderbird et un peu de Samba pour conclure.

amjahed nous fait part de la sortie du magazine Linux arabe n°4 qui vient d'être publié par Linux Arab Community. Nous ne lisons personnellement pas l'arabe, mais notre contributeur nous informe que l'on y trouve un entretien avec Chromatic, un membre actif de la communauté Perl, une explication de Linux Mandriva sur disque USB, Elyssa, la nouvelle version de Linux Mint, des conseils pour la sécurité des programmes shell, des articles sur PartedMagic, Django, le XSS.

NdM : une bonne partie des magazines de la revue de presse précédente sont encore en kiosque.

Aller plus loin

  • # magazine Linux arabe

    Posté par . Évalué à 0.

    Bonjour,

    Quel est l'utilité de nous parler du magazine arabe, breton, catalan what ever ?

    Ok, une toute petite partie de la population française peut comprendre l'arabe, néanmoins faut il le rappeler c'est une minorité et la langue française est la seule officielle (quoique avec le dernier changement au niveau de la reconnaissance des langues régionales... l'Académie Française aura apprécié j'en suis sûr)
    Si on passe par la, pourquoi ne pas parler des magasines anglophones, car j'en suis sûr dans le domaine de l'informatique des gens à même de comprendre l'anglais il en existe beaucoup plus que l'arabe.

    Soyons diplomates et évitons l'incident diplomatique, pourquoi ne pas parler de linux avec des poils pour nos amis les toss, avec un didacticiel sur comment raser son pingouin en cette période ou on enfile facilement le maillot de bain. Ou encore Zubrowka Linux, le magazine des hommes viriles qui installent du linux avec quelques grammes de vodka dans le sang ?

    Bref tout ça pour dire que je ne vois vraiment pas l'utilité de mettre en avant une langue très largement minorité.
    • [^] # Re: magazine Linux arabe (troll ?)

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      La langue française est minoritaire par rapport à l'Anglais (ou le Mandarin) dans le monde. Devons-nous alors tous parler Anglais (ou Mandarin) ?

      Certaines personnes parlent/lisent/whatever l'Arabe/le breton/whatever. Pourquoi les oublier ? Ces langues existent, et pour qu'elles continuent à vivre, il faut ce genre d'initiative. Personnellement je salue ce genre d'initiative.

      Et dis toi bien qu'il y a beaucoup plus de gens à parler ces langues que tu ne le penses.
    • [^] # Re: magazine Linux arabe

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      La réponse est dans la dépêche : notre contributeur nous informe.

      Si la dépêche ne parle pas des magasines anglophone (que tout le monde ne peut pas lire non plus) c'est juste qu'il n'y a pas de contributeurs sur le sujet.
    • [^] # Re: magazine Linux arabe

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      hmmm dans linuxfr il y a francophone, ce qui couvre plus que la simple France (ah le chauvinisme :D).

      Les marocains, tunisiens et algériens passant sur linuxfr auront ainsi aussi l'info, enfin c'est en ce sens que ça ne me choquait pas particulièrement de le passer dans la revue de presse.
      Sur la liste de l'aful des LUG francophones, tu trouveras notamment http://www.aful.org/gul/liste#afrique

      À l'heure d'internet, les frontières s'abolissent et un peu d'ouvertures, d'esprit et aux autres, sont peut-être nécessaires ? ;-)
      • [^] # Re: magazine Linux arabe

        Posté par . Évalué à 2.

        Yop,

        Merci pour l'explication. Tu as effectivement raison, je n'avais pas vu ça sous l'aspect de la communauté francophone et me suis limité à la France.

        Ensuite ce n'était pas vraiment du chauvinisme, mais plutôt que le fait de voir des liens vers une revue qui excluerait disons 98% des lecteurs de nuxfr m'a interpellé. Mais c'est sympa de voir le côté international de nuxfr, c'est sans doute pas du niveau d'un /. mais c'est toujours ça :)
    • [^] # Re: magazine Linux arabe

      Posté par . Évalué à 2.

      Au contraire, c'est absolument intéressant.
      Mon seul regret est de ne pas savoir lire l'arabe...
    • [^] # Re: magazine Linux arabe

      Posté par . Évalué à -9.

      Pardonnez moi cette remarque mais je trouve votre commentaire parfaitement idiot, grossier, déplacé, raciste, irrespectueux. J'aimerai que votre commentaire soit d'ailleurs effacé du site.
      Votre commentaire sonne pour moi comme le discours de ce bientôt ex leader d'un parti politique d'extreme droite sur le déclin aux idées poussiéreuses, idiotes et dont le mépris que j'ai pour lui n'a d'égal que celui que j'ai pour les gens qui manquent d'ouverture d'esprit.
      J'aimerai que vous preniez conscience de l'ignominie de vos propos et que vous présentiez des excuses aux utilisateurs du site pour le préjudice que vous êtes susceptible de leur porter. Ce type de discours est a mon goût en total désaccord avec les valeurs que partagent les utilisateurs de Linux.

      Je ne vous cache pas que je suis vraiment offusqué. Je suis Francais white caucasian comme disent nos amis d'outre atlantique mais il me semble que la diversité est une clé du succès. Longue vie aux langues régionales, aux langues étrangères, aux minorités visible ou non.

      Olivier

      Les logiciels de traitement de texte sont à la rédaction ce que la 2CV est à l'automobile, une vieille voiture dont on se souvient avec nostalgie mais technologiquement dépassée

      • [^] # Re: magazine Linux arabe

        Posté par . Évalué à -1.

        Je ne vous cache pas que je suis vraiment offusqué. Je suis Francais white caucasian

        Tiens moi je suis étranger issu de l'immigration tout ça, tout ça, un vrai toss avec du poil pleins le torse et tout et tout, d'ailleurs c'est très douillé si tu veux un câlin n'hésite pas :)
    • [^] # Re: magazine Linux arabe

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Bref tout ça pour dire que je ne vois vraiment pas l'utilité de mettre en avant une langue très largement minorité.

      L'arabe une langue minoritaire ? On ne doit pas vivre sur la même planète...
      • [^] # Re: magazine Linux arabe

        Posté par . Évalué à -1.

        L'arabe une langue minoritaire ? On ne doit pas vivre sur la même planète...

        Non, nous vivons juste en France. =))

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Article_2_de_la_Constitution_de(...)ème_République_française
        • [^] # Re: magazine Linux arabe

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          hum, comme déjà dit plus haut tout ne tourne pas autour de _toi_ :p

          Tiens, un lien qui fonctionne : Francophonie

          Tel que tu le présentes, je comprends la réaction de ceux qui te prendraient pour un raciste primaire. Nous avons un belge et au moins trois bretons (bon une d'adoption, elle est en Loire Atlantique :p) dans l'équipe de modération.

          Tu peux constater sur les stats web
          https://linuxfr.org/stats/web.html/usage_200807.html#TOPCTRY(...)
          que le site n'est pas franco/français comme tu pourrais en avoir l'impression.
          Faire du support dans le logiciel libre m'a permis d'être en contact avec des argentins, uruguayens, péruviens, espagnols, polonais, allemands et j'en passe... l'Internet est plus une richesse qu'un enfermement sur soi : autant y trouver cette diversité sur notre site.
          C'est d'ailleurs régulièrement qu'il y a des dépêches sur le Vénézuela, des événements en Suisse ou Belgique ou en Allemagne...

          Aux RMLL beaucoup de non francophones s'étaient déplacés, c'est toujours sympa d'avoir vu Alan_Cox à Amiens et pu discuter avec lui aux nocturnes ou tout simplement Richard_Stallman à la même table que la nôtre cette année à Mont-de-Marsan ;-)
          Perso, j'apprécie cette richesse de la France en terme d'ouverture.
          • [^] # Re: magazine Linux arabe

            Posté par . Évalué à 1.

            Oui oui j'ai compris, et je ne voulait pas choquer qui que ce soit, hein :)

            Ceci dit la je n'ai pu m'empêcher de casser du sucre le précédant commentaire ^^
    • [^] # Re: magazine Linux arabe

      Posté par . Évalué à 1.

      Je t'ai plusser avant de changer d'avis:
      1) ça n'a couté que quelques octets et c'était interressant de savoir qu'il y a un magazine sur Linux en langue arabe (même si je ne parles pas Arabe).

      2)les réactions montrent que les gens ne sont pas hostiles a parler des magazines en langues étrangères et il y en a de très bon: a une époque Dr Dobbs était inégalé et si je ne parle pas Allemand les quelques articles que j'ai pu voir en Anglais de c't m'ont paru très bon.

      Puisqu'on parles des magasines étrangers, il y a quelques années, j'avais été surpris de voir qu'a Palo Alto (en plein coeur de la Silicon Valley) il n'y avait pas tant que ça de magasines qui parle de Linux..
    • [^] # Re: magazine Linux arabe

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Tout simplement parce que LinuxFR s'adresse à tous les francophones, et que la francophonie inclue une grande partie des pays du Maghreb, et que ces gens-là seront peut-être contents d'apprendre que chez eux, il y a aussi des magazines Linux en arabe qui sortent.
      Donc je trouve que cette info est tout-à-fait pertinente ici.
    • [^] # Re: magazine Linux arabe

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Moi, je vois ça comme une curiosité, ou plutôt une ouverture.

      Ça ne me dérangerait pas de voir à chaque revue de presse présenter un magazine étranger. Avec, pour des raisons personnelle, une préférence pour ceux rédigés dans une langue que beaucoup de français sont susceptibles de lire, ce qui inclut l'espagnol, l'anglais, l'allemand, l'italien, mais exclurait plutôt l'arabe, le turque, le japonais...

      En revanche, si ça devait systématiquement être le magazine arabe, ça m'ennuierait un peu. Mais bon, en même temps, ce n'est pas comme si ça arrachait les yeux ou si ça prenait beaucoup de place dans la dépêche. Et puis, si on a un contributeur, on ne va pas lui claquer la porte.
      • [^] # Re: magazine Linux arabe

        Posté par . Évalué à 3.

        > ce qui inclut l'espagnol, l'anglais, l'allemand, l'italien, mais exclurait plutôt l'arabe, le turque, le japonais...

        Tu te trompes, techniquement, il y a plus d'arabophones que de germanophones (1.2 millions) en France. A elle-seule l'immigration originaire d'Afrique du nord dans sa très large majorité arabophone représente 1.5 millions sans compter leur progéniture, les personnes naturalisés, les personnes non arabophones qui ont appris cette langue.
        Comme quoi ...
        • [^] # Re: magazine Linux arabe

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je ne le savais pas. Ceci dit, je vois tout de même une différence entre la compréhension se l'allemand et celle de l'arabe en France.

          Sauf erreur de ma part, l'essentiel des français qui comprennent l'allemand, l'anglais, l'espagnol et l'italien ont choisi d'apprendre cette langue (je me trompe peut-être, mais je n'ai pas vu de foules d'immigrés allemands). Alors qu'il semblerait que l'essentiel des arabophones le sont par immigration (je me trompe peut-être, mais je n'ai pas vu de grandes quantités de classes d'arabe à l'école).

          Donc, une information en allemand, par exemple, s'adresse à tous les français qui ont appris l'allemand. Au contraire, une information en arabe (ou en chinois, d'ailleurs, je pense) s'adresserait surtout à une communauté précise, les immigrés maghrébins.
          • [^] # Re: magazine Linux arabe

            Posté par . Évalué à 2.

            Je ne vois pas pourquoi il y aurait différence de traitement entre l'Allemand et l'Arabe.
            Que la majorité des arabophones soit immigrés et que les germanophones ne le soit pas ne constitue pas en soi un argument, il me semblait que la préférence nationale était contraire à la constitution.
            Sans compter que linuxfr s'adresse à un public francophone et non pas seulement français.

            C'est encore un point de vue ethno-centrique, je ne prends que ce qui m'arrange moi, les autres sont partie négligeable.


            Mon avis personnel est que l'essentiel de l'information diffusée doit être en Français mais ça n'empêche pas une ouverture pour ceux capable de comprendre les articles originaux ou de partager des informations intéressantes pour d'autres.
            • [^] # Re: magazine Linux arabe

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Il n'y a pas forcément besoin de traiter cela différemment. Le fait demeure : en allemand, on s'adresse à ceux qui ont été en classe d'allemand. En arabe, on s'adresse aux immigrés. Ensuite, vous en faites ce que vous voulez.
              • [^] # Re: magazine Linux arabe

                Posté par . Évalué à 1.

                Je veux bien te laisser le bénéfice du doute mais ce genre de propos peut être interprété d'une façon peu ragoutante.
                En France, tout les citoyens (au sens primitif habitants de la cité) sont libre et égaux en droit qu'ils soient nationaux ou non.
                • [^] # Re: magazine Linux arabe

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Oui, et ? Je reformule en espérant être plus clair.

                  Sur un site français, quand on publie une information (ou un lien vers une information) en allemand, cela intéressera surtout les gens qui ont appris l'allemand en classe, plus quelques allemands de passage.
                  Et quand on publie une information en arabe, celle-ci intéressera surtout les immigrés maghrébins, plus quelques personnes qui ont appris l'arabe en classe.

                  Maintenant, je tiens à nuancer ceci, parce que j'avais oublié que LinuxFr est plutôt francophone que français. Et, dans ce cadre, une nouvelle arabe concerne également tous les maghrébins, qu'ils soient français ou non, qu'il habitent en France ou non. Et c'est du coup vachement plus pertinent.
                  • [^] # Re: magazine Linux arabe

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Le problème c'est que je ne vois pas pourquoi on ferait la distinction entre les immigrés et les autres, la législation française, elle ne le fait pas.
                    • [^] # Re: magazine Linux arabe

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Je ne vois pas non plus pourquoi on traiterait différemment les immigrés (sauf pour des questions administratives liées à l'immigration elle-même, évidemment). Ceci n'est pas contradictoire avec le fait qu'en France, une nouvelle en arabe intéresse essentiellement les immigrés maghrébins.

                      Je tiens à clarifier mes propos pour qu'on ne les comprenne pas de travers, mais ça reste assez hors du sujet, puisque LinuxFr est plutôt francophone que français, je pense.
    • [^] # Re: magazine Linux arabe

      Posté par . Évalué à 2.

      Petite question de principe : si je parle et lis un petit peu japonais, et que je trouve une page linuxienne japonaise vraiment fabuleuse, est-ce que ce sera relaye aussi bien que cette precieuse information au sujet de Linux arabe (que je ne sais pas lire) ?
      Je pense que oui, donc je ne vois pas ou est le probleme avec les renseignements apportes par amjahed et relayes par Florent Zara.
      • [^] # Re: magazine Linux arabe

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        À mon avis, le problème, ce n'est pas la neutralité vis-à-vis des langues et des cultures étrangères. Ce serait plutôt la mention d'informations qui ne concernent que très peu de gens. Autrement dit : ce journal en arabe, ça intéresse qui (ou combien de gens), ici ? Pour ma part, l'intérêt que je vois à cette mention est plutôt celui d'un collectionneur. Nous sommes d'ailleurs nombreux à être allé voir le site de ce magazine, et à avoir immédiatement quitté la page après avoir constaté qu'effectivement, c'était en arabe, écrit de droite à gauche, et qu'on n'y comprenait rien, mais que c'était rigolo.

        Par exemple, je trouverais complètement déplacé de mettre un lien vers la version originaled'une entrevue avec un développeur croate sans mettre également un lien vers une traduction française ou anglaise.

        Quant au journal arabe, je trouve dommage qu'il ne soit mentionné que maintenant plutôt que pour son premier numéro.
        • [^] # Re: magazine Linux arabe

          Posté par . Évalué à 1.

          Ah, on est d'accord ;-)
          Je promets que si je propose une depeche ou une "contribution" je proposerai aussi une traduction ou un resume en francais par compassion envers ceux qui ne lisent pas les kanji ^-^
          • [^] # Re: magazine Linux arabe

            Posté par . Évalué à 4.

            ben moi je suis tunisien j'habite pas la France et je ne suis jamais allé la bas mais cette information m'intéresse
            si ce site est pour les français bon alors vous avez raison on doit parler que des magazines français
            si c'est pour tous les francophones pourquoi alors s'opposer à cette news
            heureusement le français perd du terrain face à l'anglais et dans 5 ou 10 ans tous ces francophones non français changeront de fusil d'épaule et comprendront que le français est inutile
            • [^] # Re: magazine Linux arabe

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Je comprends l'intérêt de ne pas se limiter à la France et au français, et effectivement, ça t'intéresse plus que moi. Ceci étant, cette information aurait plus sa place sur un genre de LinuxAr (si ça existe, ce que je n'ai pas vraiment moyen de vérifier).

              > si ce site est pour les français bon alors vous avez raison on doit parler que des magazines français

              Effectivement, mais je pense que ce n'est heureusement pas le cas.

              > si c'est pour tous les francophones pourquoi alors s'opposer à cette news

              À cette partie de la dépêche. Parce qu'elle ne concerne pas la francophonie, mais l'arabophonie, peut-être ?

              > heureusement le français perd du terrain face à l'anglais et dans 5 ou 10 ans tous ces francophones non français changeront de fusil d'épaule et comprendront que le français est inutile

              Un site francophone qui abandonne le français, ça n'est plus un site francophone. Autant dire que dans 5 ou 10 ans les sites francophones non français fermeront.
              • [^] # Re: magazine Linux arabe

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Un oubli : je me permets de rajouter un commentaire sur le lien entre le débat présent et le caractère « heureux » de la perte de terrain du français sur l'anglais.

                Si le problème, c'est que les sites francophones sont moins ouverts sur les journaux étrangers que les sites anglophones, c'est déplacé, je trouve. Et puis, pour voir sur Slashdot un lien vers un journal arabe, il faut se lever de bonne heure.

                En ce qui me concerne, ça m'amuse, de voir un lien vers un journal arabe, tout neuf qui plus est. Même si je n'y comprends rien, à titre de curiosité, ça m'intéresse. Présenter régulièrement des journaux étrangers me semblerait une saine ouverture d'esprit, mais je ressentirais une certaine frustration dans le cas hypothétique où ça devait être toujours le même, dans une langue que je ne comprends pas.

                Il est possible qu'on m'objecte que cette frustration vaut aussi dans l'autre sens, et qu'amjaheb n'apprécierait sûrement pas qu'on y refuse une place mensuelle dans cette dépêche. En même temps, il n'y a pas de raison de s'attendre à trouver une place réservée au journal arabe du mois dans LinuxFr.
              • [^] # Re: magazine Linux arabe

                Posté par . Évalué à 6.

                fiouuu beaucoup de bruit pour pas grand chose.

                Juste pour "une partie de dépêche" qui parle d'un magasine sur linux en arabe. Vous vous ennuyez vraiment même le lundi. Même si ça ne m'intéresse pas dans le cas présent puisque je ne parle pas arabe, il n'y a rien de dérangeant à en parler.

                Après tout on fait des dépêches sur des logiciels parfois non traduits, sur des distros développées par des non francophones et parfois pas du tout documentées en français, il n'y a aucun mal à parler des magazines non francophones.

                au moins si un arabophone me dit qu'il aimerait bien passer à linux, je pourrais lui apprendre grâce à cette news qu'il y'a 1 mag qui peut l'intéresser.

                Je m'endormirait moins ignorant ce soir et je suis content de l'avoir appris...même par hasard.
            • [^] # Re: magazine Linux arabe

              Posté par . Évalué à -1.

              Le français est une langue utile au même titre que toutes les langues du monde au titre de la diversité culturelle.
              Avec ce type de propos tu prônes une société uniformisée, un peu a l'image de ce que propose la firme de toutPetitSoft fenêtre.

              En une depeche anodine j'ai l'impression que certain des lecteurs de mon site favoris manquent vraiment d'ouverture d'esprit.

              Les logiciels de traitement de texte sont à la rédaction ce que la 2CV est à l'automobile, une vieille voiture dont on se souvient avec nostalgie mais technologiquement dépassée

    • [^] # Re: magazine Linux arabe

      Posté par . Évalué à -4.

      Compte tenu de la note de mon commentaire, je suis forcé de me rendre compte que je suis le seul blaireau a voir la grossièreté de ce message.

      dans le troisième paragraphe il utilise le terme toss qui est sans doute l'abréviation de Portos lui même argot pour designer les Portugais. Je trouve déjà un manque de respect dans cette abréviation. Ensuite, puisque cela ne suffit pas vraiment, on ajoute le gros cliche communautaire sur la pilosité des portugais. Enfin on a une très discrète allusion aux pays de l'est et encore une fois un magnifique cliché pour dire, comme c'est bien connu, c'est mecs la, ils picolent toujours...

      Ensuite je suis Français avec filiation sur au moins trois générations, mais quand je lie de tels commentaires je préférerais avoir une belle généalogie multicolore: Arabe, portugaise, polonaise....
      C'est a cause de clichés communautaires réducteurs et souvent injustifiés que certains de mes amis ingenieurs arabes se voient encore en 2008 refuser des emplois.

      Les logiciels de traitement de texte sont à la rédaction ce que la 2CV est à l'automobile, une vieille voiture dont on se souvient avec nostalgie mais technologiquement dépassée

      • [^] # Re: magazine Linux arabe

        Posté par . Évalué à 5.

        « Ensuite je suis Français avec filiation sur au moins trois générations »

        et moi je suis d'une famille d'alsacos depuis... fiouuu ! du coup c'est la frontière qui nous est passé sur le crâne un bon nombre de fois ;-)

        Ça rend soit très philosophe, soit très con (yaka voir les élections en Alsace ;-) ) mais moi j'assume très bien mes ancêtres où je trouve un grand-père francophone (il a appris le français à l'école à 7 ans), francophile, pro-européen avant l'heure, décoré à la libération et son propre père (mon arrière grand-père donc) germanophile et officier allemand durant la première guerre.

        Un magazine linux en arabe ? Fort bien, tant mieux pour ceux qui lisent cette langue, et comme ils sont nombreux à lire le français et l'arabe cette dépêche a sa place ici.

        La banquise et les pingouins arrivent jusque sur les côtes méditerranéennes ? C'est tant mieux !
    • [^] # Re: magazine Linux arabe

      Posté par . Évalué à 0.

      Ah mais ça y est, j'ai compris. Qu'est ce que je suis bête, je suis vraiment désolé de ne pas avoir compris avant, c'est le terme arabe qui dérange.

      Mauvaise plaisanterie a part, je ne comprends toujours pas l'intérêt de ce message. Pourquoi ne parlerait on pas de magasines étrangers si les informations qu'ils contiennent peuvent apporter des éléments a la communauté? Et si quelqu'un ne parle pas Arabe (je l'ai encore écrit, je suis incorrigible...) peut être que d'autres utilisateurs peuvent proposer des traductions.

      DLFP est pour moi le site des gens qui comprennent le français, mais en aucun cas je pense que le site doive se limiter a cette langue.

      Je vie aux USA depuis un an, tout n'est bien sur pas parfait (et loin de la) mais concernant l'ouverture d'esprit, nous avons beaucoup a apprendre de ce pays.

      Les logiciels de traitement de texte sont à la rédaction ce que la 2CV est à l'automobile, une vieille voiture dont on se souvient avec nostalgie mais technologiquement dépassée

      • [^] # Re: magazine Linux arabe

        Posté par . Évalué à 1.

        Peut-être naïvement, j'aurais tendance à penser que certains ont pu comprendre qu'on se proposait de faire un revue de presse régulière de ce journal, ce qui n'aurait en effet aucun sens. Il est sympatique d'en parler une fois, voila c'est fait, mais je pense que personne n'avait prévu d'en faire un résumé dans chaque revue de presse...
  • # openSUSE 11.0 dans Linux Identity

    Posté par . Évalué à 3.

    Linux Identity Duo Pack dédié à openSUSE en version 11.0 est de sortie :

    http://www.linuxidentity.com/fr/index.php?name=News&file(...)
  • # Pourquoi j'ai proposé la dépêche concernant le magazine Linux arabe

    Posté par . Évalué à 8.

    Salut à tous,
    Comme j'ai mentionné dans ma demande de citer le magazine Linux arabe, le bon nombre des maghrébins qui passent sur linuxfr m'a poussé à proposer la dépêche.
    Pour moi, Linuxfr est un site francophone et je n'ai pas l'idée à proposer l'information sur un site allemand par exemple.
    Le fil de la discussion est due, à mon avis, au fait que c'est la première fois qu'une telle information est proposé, et c'est tout à fait naturel.
    Le problème, ce n'est pas la publication de cette information, mais le refus de le faire. Des arabophones vont croire que c'est lié au racisme, chauvinisme ...
    L'internet m'a permis de connaître the others, les logiciels libres sont pour moi un terrain de rencontre loin des disputes causées par les préjugement.
    Dans tous les cas, je continuerai à respecter les la langue française et toutes les langues de la planète.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.