Un point sur Java et l'Open-Source

Posté par  . Modéré par Thomas Petazzoni.
Étiquettes :
0
18
août
2006
Java
Depuis plusieurs mois déjà, Sun communique sur une prochaine mise à disposition du SDK de Java en Open-Source, dans la lignée de Solaris. Le but premier pour Sun serait évidemment de contrer le .NET de Microsoft qui commence à envahir le marché et d'augmenter le nombre des usagers (pour ne pas dire client) du langage. IBM encourage fortement Sun dans cette voie (lire Sun promet d'ouvrir les sources de Java sur news.com).

On apprend par ailleurs, que Sun se heurte tout à la fois à son désir de ne pas voir le langage être spolié par un concurrent et à la politique interne de managers opposés à la politique Open-Source.

Ces derniers jours Sun à lancé un portail qui retrace les premiers pas de Java vers l'Open-Source et qui permet de recueillir, via un forum, les avis sur le meilleur moyen d'amener le langage à l'Open-Source.

Enfin, ce 14 août, Rich Green (Executive Vice President of Software at Sun), Laurie Tolson (Vice President Developer Products and Programs at Sun), et Alan Brenner (Vice President Mobile and Embedded at Sun) ont annoncé les plans à court terme :
  • Une partie de Java SE sera mis à disposition avant la fin de l'année 2006. Les détails ne sont pas encore connus mais cela concerne au moins le compilateur Java et la machine virtuelle HotSpot
  • Un JDK compilable sera mis à disposition début 2007. Tout le code du JDK ne sera cependant pas sous licence Open-Source car Sun ne dispose pas des droits sur l'ensemble du code.
  • Toute la plateforme Java ME (mobile) sera Open-Source.
  • La licence n'est pas encore décidée, ce sera une licence approuvée par l'OSI (Open Source Initiative).

Il semble que cette fois nous nous dirigions définitivement vers une libération du code source de Java... la fin d'un troll ?

NdA : merci à yannickt pour son journal sur le sujet.

Aller plus loin

  • # et oui...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

    C'est bel et bien la mort d'un troll :) le fameux javacapuecestpaslibre va bientôt mourrir... ça fait bien plaisir !

    Que les trolleurs se rassurent, il y aura toujours du fud style java c'est lent, java c'est pas portable... :)

    http://about.me/straumat

    • [^] # Re: et oui...

      Posté par  . Évalué à 1.

      ... les trolleurs auront encore javaçapuecestpastoutafaitlibre
      Tout le code du JDK ne sera cependant pas sous licence Open-Source car Sun ne dispose pas des droits sur l'ensemble du code.


      et ils pourront toujours se rattraper avec: la licence elle est pourrie pourquoi ils ont pas pris s/GPL/LGPL/BSD/autre (une fois que la licence aura été choisie)

      A quand la fin des trolls!

      P.S. dotnet c'est mieux!
  • # Les alternatives

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    A noter que l'alternative libre la plus avancée (GNU classpath [1]) couvre déjà plus de 99% de l'API 1.4 [2] et plus de 95% de l'API 1.5 [3].
    Pour ma part, je ne pense pas qu'on ai encore vraiment besoin que java passe opensource.
    Sinon, Tom Tromey (ex-développeur de gcjx avant son remplacement par ecj) à écrit un texte intéressant sur ce que Sun devrait faire et ne pas faire avec sa licence pour que l'ouverture soit une réussite.[4]


    [1] www.classpath.org
    [2]http://www.kaffe.org/~stuart/japi/htmlout/h-jdk14-classpath.(...)
    [3]http://www.kaffe.org/~stuart/japi/htmlout/h-jdk15-classpath-(...)
    [4]http://tromey.com/blog/?p=262
    • [^] # Re: Les alternatives

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      le projet classpath avance bien, mais pourquoi ne voit on pas d'applications java dans nos distribs compilés avec kaffe, alors ?

      Axel
      • [^] # Re: Les alternatives

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

        Fedora core depuis la version 4 fournis un ensemble de softs en java compilé avec gcj. Les autres distributions semblent moins en avance à ce niveau.

        Mais il faut reconnaitre que jusqu'à il y a peu (6 mois, un an), GNU classpath pêchait par un manque de support de swing/awt et donc des applications graphiques et c'est vraiment à partir des version 0.90 que c'est devenu utilisable.

        une liste d'applications qui marchent avec classpath :
        http://developer.classpath.org/mediation/FrontPage

        Sinon, juste pour chipoter, kaffe est une machine virtuelle, je ne crois pas que tu puisses compiler du code en natif avec elle. Pour cela, il faut plutôt se tourner avec gcj ou ecj (qui est/va être le compilateur par défaut de gcj pour java 1.5).
        De plus, si tu veux utiliser une machine virtuelle, Kaffe n'est pas forcément le meilleur choix, JamVM ( http://jamvm.sourceforge.net/ ) ou Cacao ( http://www.complang.tuwien.ac.at/cacaojvm/ ).

        En tout cas, je pense qu'on va commencer à voir des choses arriver dans nos distributions préférées :) .
        • [^] # Re: Les alternatives

          Posté par  . Évalué à 4.

          > Sinon, juste pour chipoter

          La première utilisation de gcj dans une distribution, si j'ai bonne mémoire, était pour Eclipse dans RHEL3. Eclipse n'utilisait pas gcj, c'était uniquement pour compiler Eclipse qu'avec des outils libres. Ca a changé et Eclipse c'est retrouvé dans Fedora depuis la FC3.

          FC5 a déjà pas mal de programmes qui utilisent gcj/ecj/classpath: Tomcat, Azurus, frysk, rssowl, etc.

          FC6 devrait avoir un plugin java pour Firefox.

          Ca avance.

          > gcj ou ecj (qui est/va être le compilateur par défaut

          C'est le cas pour Fedora. La FAQ :
          http://fedoraproject.org/wiki/JavaFAQ

          > En tout cas, je pense qu'on va commencer à voir des choses arriver dans nos distributions préférées

          Ca ne serait pas trop tôt...
          • [^] # Re: Les alternatives

            Posté par  . Évalué à 1.

            > Eclipse n'utilisait pas gcj

            Ironiquement l'inverse va probablement arriver (utilisation du front-end du compilo Eclipse pour gcj).
    • [^] # Re: Les alternatives

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Peut-on avoir alors un plugin java pour les navigateurs qui marche, aujourd'hui?
      Qui marche veut dire "utilisable" simplement, je comprends bien qu'il ne peut pas (encore) faire tourner 100% des applets.

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Les alternatives

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      et commentfaire pour que gcj/gij execute les applet du web comme celle quel'on trouve sur http://www.gnu.org/software/classpath/ ?
      • [^] # Re: Les alternatives

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        je viens de constater qu'il existeun paquet nommé gcjwebplugin

        concernant Debian ce paquet n'existe que pour unstable

        http://packages.debian.org/unstable/net/gcjwebplugin

        si quelque'un a une url pour Etch je suis intéressé
        • [^] # Re: Les alternatives

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Ca a l'air de s'installer sur etch sans pb : les dépendances de ce paquet sont toutes (a priori) dans etch. ("sudo apt-get -d install gcjwebplugin" ne me télécharge que gcjwebplugin de unstable.)
          • [^] # Re: Les alternatives

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            installé... mais je ne vais pas le garder longtemps parce qu'il n'execute pas l'applet du site de GNUClasspath, ça m'ouvre une console avec :

            java.lang.NumberFormatException
            at java.lang.Integer.parseInt(java.lang.String, int, boolean) (/usr/lib/libgcj.so.6.0.0)
            at java.lang.Integer.parseInt(java.lang.String) (/usr/lib/libgcj.so.6.0.0)
            at Animation.init() (Unknown Source)
            at gnu.gcjwebplugin.PluginAppletWindow.setHandle(long) (Unknown Source)
            at gnu.gcjwebplugin.PluginAppletViewer.start(java.io.InputStream, java.io.OutputStream) (Unknown Source)
            at gnu.gcjwebplugin.AppletViewer.main(java.lang.String[]) (Unknown Source)
            at .__libc_start_main (/lib/tls/libc-2.3.6.so)

            java.vm.version: 4.0.4 20060422 (prerelease) (Debian 4.0.3-2)
            java.vm.vendor: Free Software Foundation, Inc.
            • [^] # Re: Les alternatives

              Posté par  . Évalué à 2.

              $ apt-cache policy gcjwebplugin
              Table de version :
              *** 2:0.91+cvs20060611-1 0
              1 http://ftp.de.debian.org experimental/main Packages
              100 /var/lib/dpkg/status
              0.3.2-1 0
              500 http://ftp.de.debian.org unstable/main Packages

              La version de gcjwebplugin dans Unstable n'a pas l'air très récente, hors il y a eu pas mal de changement dans la version 0.91 (et maintenant la 0.92 qui vient de sortir). Donc, si possible, il faut vraiment installer la version de Debian Experimental ou alors attendre que des paquets plus récents arrivent dans Unstable.
    • [^] # Re: Les alternatives

      Posté par  . Évalué à -1.

      99% et 95% c'est bien joli, mais as-tu été voir quelle est la couverture *réelle*, ie. implémentée ?

      Ca pourrait te faire un choc. Ces chiffres sont de la poudre aux yeux.

      (eh oui, il y a un paquet de méthodes vides rajoutées en vitesse pour que tel ou tel soft "fonctionne" avec GNU Classpath, et, au passage, faire grimper le taux de couverture)
      • [^] # Re: Les alternatives

        Posté par  . Évalué à 4.

        Quand on parle de ces chiffres, ce sont des implémentations réelles.
        Il y a un méchanisme (un throw d'une exception non checkée comme UnsupportedOperationException, de tête), qui permet d'avoir la signature de la méthode dans classpath tout en indiquant à japi (l'outil de comparaison de couverture d'api) que la méthode n'est pas *réelle*, elle n'est alors pas comptée comme conforme.

        Pas de poudre aux yeux avec classpath...
        • [^] # Re: Les alternatives

          Posté par  . Évalué à -2.

          Une méthode vide de tout code n'est *pas* une implémentation réelle.
          • [^] # Re: Les alternatives

            Posté par  . Évalué à 3.

            On est tout à fait d'accord.
            C'est pour celà que lorsqu'on ajoute une méthode vide pour des raisons de compatibilité binaire, on ajoute le fameux throw UnsupportedOperationException à la signature.
            Cela permet d'avoir un comportement dégradé des applications s'appuyant sur cette méthode spécifique au lieu d'un crash bête et méchant. Cependant, grâce à la convention sur l'exception en question (suivie par les développeurs classpath et l'outil japi), la méthode n'est pas comptabilisée comme conforme à l'api java. Elle n'est effectivement pas une implémentation réelle.
            • [^] # Re: Les alternatives

              Posté par  . Évalué à 2.

              Ce n'est pas ce que j'ai pu constaté, à une époque pas si lointaine que ça, dans les sources de GNU Classpath.

              On va dire que c'était des oublis, pour ne froisser personne, même s'il y en avait beaucoup.
      • [^] # Re: Les alternatives

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        non, mais je suis preneur de tout lien me permettant de compléter ces infos.
  • # Encore une opération de communication ???

    Posté par  . Évalué à -1.

    De mon point de vue, c'est encore la nième opération de com dont le monde de l'informatique et Sun ne sont pas exempts. Sun en est à 5000 suppressions d'emploi sous la houlette de son nouveau Ceo. DotNet fait une énorme percée dans le monde du développement. Les chiffres issues de la revue Programmez ! semblent l'attester. Le mouvement est effectif depuis le printemps 2005. Le passage de Java en Open Source ne serait-elle pas à terme une question de survie ?
    • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      et alors ?

      Si c'est le cas, en quoi cela est-il mal ! Peu importent les raisons, seul le résultat compte : une société qui pour survivre doit ouvrir son code, c'est beau.

      Ce n'est que mon avis, et il n'engage que moi !
      • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

        Posté par  . Évalué à 5.

        Il est pourtant domage que le passage en Open Source soit le synonyme d'une sociétée qui est dans la merde... Cela ne donne pas une immage très resplendissante :(
        • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

          Posté par  . Évalué à 3.

          Tout dépend de ce qui met la pression sur l'entreprise: la concurrence d'autres offres propriétaires ou celle du libre.

          IBM a été proactif en libérant la plateforme Eclipse et c'est face à la pression Opensource (quoique fortement orintée par IBM) que Sun à libéré et libère encore des parties de NetBeans.

          C'est Linux qui a poussé Sun à liberer Solaris qui perd des parts de marché sur les serveurs unix.

          En revanche pour Xara, on se doute que c'est son relatif anonymat qui a conduit à cette situation.
          Même s'il semble s'en défendre le CEO de Xara nous le faire ressentir dans son interview
          http://www.framasoft.net/article4340.html
    • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

      une opération de com ? passer une plateforme aussi importante que Java en Open Source est une pure opération de com ? Dis moi, si Windows passait open source, ça serait aussi une opération de com pour toi ?

      Et solaris open source ? et open office open source ? c'est aussi purement de la com ?

      J'entends que Dotnet est en train de faire une énorme percée depuis des années (depuis que dotnet est sorti quasiment) mais quand je vais sur des sites d'emplois, sur des appels d'offres, beh je vois pas du tout cette fameuse percée. et le magazine programmez est pas le mieux informé je pense :D
      En fait, je peux te trouver des news qui disent que J2EE marchent terrible et d'auters qui disent que .net marchent terrible. Moi, je regarde le marché, mes clients, les projets open source...
      EN plus java, c'est libre, pas dotnet ;)

      Quand à ton idée que "c'est une question de survie", c'est ridicule. Si une boite pensait se sauver en mettant un soft en open source, elle serait un peu débile. L'open source est un mode de développement, ça change pas tout de suite et profondement les résultats de la boite.

      bref, tu dis 'nimporte koi ;)

      http://about.me/straumat

      • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3.

        Et solaris open source ? et open office open source ? c'est aussi purement de la com ?

        Une opéaration marketing réussie est une opération marketing qui n'a pas le statut de marketing.
        Je vois que c'est réussi ;-)
        Solaris a été ouvert car il ne rapportait plus rien et que Linux lui bouffait des PdM. Sun recupere une bonne image sans rien perdre.
        Star Office a été ouvert car il ne rapportait plus rien face à Microsoft Office qui ecrase tout, et il fallait une suite bureautique portable pour que les gens continue a acheter du matos Sun..
        Java passe open source car le SDK lui-meme ne rapporte rien (le benef se fait sur les produits a coté), et que l'open source a la cote, que les clients disent "Java ca pue c'est pas libre, autant prendre .net si je dois passer a du proprio", la communauté fera la pub, Java remontera un peu, Sun vendera plus de produits a coté.

        L'open source est un mode de développement, ça change pas tout de suite et profondement les résultats de la boite.

        Ca change les resultat de la boite si les gens n'achetent plus le produits evolué qui vont avec un language a cause du fait qu'il ne peuvent pas le faire tourner sur une machine libre. Si si ca arrive de plus en plus cet argument.

        bref, tu dis 'nimporte koi ;)

        bref, tu dis 'nimporte koi ;)
        • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          "Une opération marketing réussie est une opération marketing qui n'a pas le statut de marketing."
          Dans ce cas là, on peut dire de chaque news "encore une opération marketing réussie... "
          Je ne dis pas que sun n'a pas de stratégie avec l'open source, je dis seulement qu'on ne peut pas résumer ce qu'ils font à "c'est juste une opération de com".

          Honnêtement, je doute que ce mouvement augmente la communauté des développeurs open source Java... On est déjà très nombreux et il y a un nombre très important de projets libres et je doute que des gens nous rejoignent seulement parce java est devenu libre... mais bon, on verra. Je ne m'attends pas à un raz de marrée en tout cas.

          http://about.me/straumat

          • [^] # Marketing != Communication

            Posté par  . Évalué à 5.

            J'ajoute qu'il ne faut pas confondre Marketing et Com, ca n'a rien à voir.
            Oui, Sun fait de la com, et c'est naturel quand on lance un produit (java OpenSource c'est un nouveau produit)
            Oui, Sun fait du marketing (c'est à dire adapter son produit à sa clientèle)

            Donc j'appuis on ne peut pas résumer ce qu'ils font à "c'est juste une opération de com"
            • [^] # Re: Marketing != Communication

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              Oui, Sun fait du marketing (c'est à dire adapter son produit à sa clientèle)

              C'est pas l'inverse ? :)
              • [^] # Re: Marketing != Communication

                Posté par  . Évalué à 8.

                Non, ce n'est pas strictement l'inverse comme beaucoup le pense. L’essence même du marketing, est d’étudier le marcher pour déduire la conduite à tenir et la façon de créer ses produits pour les vendre. Ceci n’exclus pas, bien sûr, de chercher à susciter le besoin ;) . Mais c’est une grosse erreur que de résumer le marketing à la pub.

                Pour mieux t’en convaincre, tu peux aller sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Marketing
                On peut y lire, « Le marketing sert à définir, concevoir et promouvoir profitablement dans un contexte concurrentiel des produits adaptés en permanence aux besoins et attentes de la clientèle solvable ciblée et aux contraintes de l’environnement. »

                La communication est un accompagnement ou, si l’on veut, une conséquence de la démarche marketing de base. Cette démarche sert aussi à définir la campagne de communication elle même. Donc, si Sun fait ça, c’est par ce que le marcher veut ça ou, tout du moins, par ce qu’ils y voient un avantage. (je n’ai pas dit que le côté annonce de com n’était pas important, voir même le fondement de leur ouverture de java … hein ;) )
                • [^] # Re: Marketing != Communication

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  Par inverse, je pense qu'il voulait dire
                  (clientèle sa à produit son adapter dire à est c') marketing du fait Sun, Oui)


                  Ou alors c'était du second degré. Je sais pas trop, en fait.
      • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

        Posté par  . Évalué à 1.

        Quand à ton idée que "c'est une question de survie", c'est ridicule. Si une boite pensait se sauver en mettant un soft en open source, elle serait un peu débile. L'open source est un mode de développement, ça change pas tout de suite et profondement les résultats de la boite.


        Heu... Et Blender?

        Par exemple :http://www.logiciellibre.net/2003/news20031210.php

        Et MySql?

        Et Zope?

        Et... J'ai pas envie de me casser la tête...

        Amicalement.

        Enfin, ce n'est que mon avis, et je le partage...

        bref, tu dis 'nimporte koi ;)


        'nimporte koi
      • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

        Posté par  . Évalué à 1.

        > Et solaris open source ?

        Laisses moi réfléchir.......

        Oui. M'enfin pas vraiment libre.

        Avec la licence CDDL, le libre ne peut rien en faire et Sun contrôle les développements d'opensolaris. Les discussions ne sont pas ouvertes et ni les décisions partagées. Vas voir du côté de Mandriva ou Fedora pour te faire une idée.

        C'est pour moi principalement de la communication. Tout comme java d'ailleurs (en tout cas, tant qu'il n'y a rien de concrêt).
        • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

          Posté par  . Évalué à 6.

          désolé de te décevoir , mais le libre c'est pas 'la gpl'.
          Le libre c'est 'si tu achete/récupère un produit alors tu dois pouvoir le modifier toussa'.
          Et la cddl remplis ce role, ne t'en déplaise.
          Ensuite que les différentes licences soient incompatibles (volontairement ou non) c'est une toute autre question.

          Sun contrôle les développements d'opensolaris.
          Si la facon de faire de Sun te déplais, tu peux trés bien forker le projet, c'est ca le libre aussi.
          • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

            Posté par  . Évalué à -1.

            > désolé de te décevoir , mais le libre c'est pas 'la gpl'.

            Dommage. Mais vires de ton système tout ce qui est gpl, tu verras ce qu'il te reste.

            J'ai pas envi de ma retorturer l'esprit avec la CDDL et ses trucs tordus avec "intellectual property", etc.
            Si la CDDL a été autant critiqué, ce n'est pas pour rien.
            Si les développeurs du libre se détournent de la licence CDDL, ce n'est pas pour rien.

            > Ensuite que les différentes licences soient incompatibles (volontairement ou non)

            Volontaires, assurément. Faut pas prendre les gens de Sun pour des gogos.
            • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

              > Dommage. Mais vires de ton système tout ce qui est gpl, tu verras ce qu'il te reste.

              Il dit qu'il voit pas le rapport. CDDL est libre.

              > Si la CDDL a été autant critiqué, ce n'est pas pour rien.

              FUD

              > Si les développeurs du libre se détournent de la licence CDDL, ce n'est pas pour rien.

              FUD

              > > Ensuite que les différentes licences soient incompatibles (volontairement ou non)
              >
              > Volontaires, assurément. Faut pas prendre les gens de Sun pour des gogos.

              FUD

              La CDDL est libre. Le seul problème, c'est qu'elle est pas compatible avec la GPLv2 (elle devrait l'être avec la GPLv3). L'inconvénient de Solaris sous CDDL, c'est qu'on peut pas réutiliser le code dans Linux et les BSD. Mais c'est pas dit qu'on puisse utiliser le code de Solaris dedans, de toute façon.
              • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

                Posté par  . Évalué à 2.

                On peut tres bien reutiliser le code sous CDDL dans les BSD, DTrace est en cours d'intégration dans FreeBSD et il sera compilé de manière optionnelle.

                http://people.freebsd.org/~jb/dtrace/index.html
                • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

                  Posté par  . Évalué à 3.

                  Et je trouve très ironique c'est que pour une fois les problèmes de license n'ennuient pas FreeBSD pour récupérer du code, mais ennuyent Linux..

                  La plupart du temps c'est l'inverse!

                  Ceci dit, c'est quand même dommage cette incompatibilité entre GPLv2 et CDDL: autrement il y aurait pu y avoir DTrace aussi dans Linux et cela aufait fait de DTrace un quasi-standard Unix..

                  Comme le kernel Linux ne peut pas changer de licences, à moins de réimplémenter DTrace (ou que Sun change sa license mais ce n'est pas près d'arriver non plus: ils le savaient bien qu'ils étaient incompatible GPLv2 dès le départ), cela ne va pas arriver.
            • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

              Posté par  . Évalué à 4.

              "J'ai pas envi de ma retorturer l'esprit avec la CDDL et ses trucs tordus avec "intellectual property", etc.
              Si la CDDL a été autant critiqué, ce n'est pas pour rien.
              Si les développeurs du libre se détournent de la licence CDDL, ce n'est pas pour rien."


              Ca c'est de l'argumentation de haut vol. Tu ne sais manifestement pas de quoi tu parles, et tu es ce que j'appelle un libriiiiiste intaigriste (c)(tm). La CDDL est derivee de la licence Mozilla, les differences etant dispo : http://www.sun.com/cddl/CDDL_MPL_redline.pdf

              C'est amusant ca : tout le monde trouve ca chouette quand c'est Mozilla (MPL+GPL+LGPL) et quand c'est Sun (avec un derive simple de la MPL) ca devient malefique...
              • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                tout le monde trouve ca chouette quand c'est Mozilla (MPL+GPL+LGPL) et quand c'est Sun (avec un derive simple de la MPL) ca devient malefique...

                Car dans Mozilla, il y a aussi GPL/LGPL, donc la MPL, on s'en fout.
                Le probleme avec Sun, c'est qu'il n'y a que la MPL.
                Toute la différence...
                Si Sun avait sorti OpenSolaris sous triple licence, ca aurrait été beaucoup moins discuté, voir pas du tout discuté.
                • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

                  Posté par  . Évalué à 4.

                  C'est curieux. Je me souviens du jour de la sortie du code de Netscape Communicator 5.0 Standard Edition en NPL, mais j'ai moins souvenir qu'on avait hurlé à la mort contre Netscape parce qu'ils n'avaient pas adopté une triple license.

                  Ça doit être que je suis un vieux con maintenant.
                  • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    Je suis trop jeune pour cette version, j'ai que le souvenir de la sortie de Mozilla en triple licence, donc je ne peut argumenter.
                    Ah si, je dirait que les choses ne sont plus les mêmes qu'a la sortie de Nescape 5, aujourd'hui le libre essaye d'avoir le moins de licences possibles pour pouvoir reutiliser du code partout sans se prendre la tete, et la CDDL est une licence inutile aujourd'hui.
                    Je ne vois pas l'interet d'avoir plus de 3 licences BSD/LGPL/GPL suivant le degré d'ouverture souhaité, les licences etant compatible entre elle (BSD peut etre transformé en LGPL, LGPL peut etre transformé en GPL). le CDDL est impossible a reutiliser pour meme du LGPL, alors que la philosophie est la meme, c'est ce qui m'ennuie aujourd'hui.
                    (et désolé pour le gras, il devait etre que sur un seul mot)
                    • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

                      Posté par  . Évalué à 5.

                      Ah bin c'est sûr que la triple license c'est 2003, un peu après la Sortie du Code de début 1998 :->

                      (d'ailleurs, la toute première Q/A de la FAQ de Relicensing reste très intéressante. http://www.mozilla.org/MPL/relicensing-faq.html#why-relicensing )

                      Quand à l'argument de "moins de licenses possibles pour pas se prendre la tête", désolé, mais je ne l'achète pas une seule seconde. La mise d'un code sous une license, c'est un acte fort, et ça fait partie de la totale liberté du propriétaire du code.

                      J'ai du mal à voir la décision de mettre un code sous GPL se justifier par des raisons uniquement de commodité. Et si Sun décide qu'une MPL-like est la plus adaptée à leurs besoins et contraintes, grand bien leur fasse, surtout que, comme disent certains plus haut, ça n'empêche aucunement d'en faire quelque chose avec des licenses moins restrictives que la GPL. Et que ça n'empêche pas un relicensing ou une évolution de la license plus tard si cela semble utile (et les exemples abondent).

                      D'autre part, si on voulait "ne pas se prendre la tête" justement, il faudrait être cohérent et réclamer le plus possible la BSD et non la GPL, non ? :)

                    • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

                      Posté par  . Évalué à 3.

                      Je ne vois pas l'interet d'avoir plus de 3 licences BSD/LGPL/GPL suivant le degré d'ouverture souhaité,
                      peut etre que si la cddl existe et n'est pas compatible avec les autres, c'est bien qu'elle a quelquechose de plus que les autres , et qu'elle est donc pas inutile.
                      Qu'elle ne te convienne pas , et que seuls les 3 licences mentionnés te convienne , c'est vrai QUE POUR TOI.
                      L'existence meme de la cddl montre que ce n'est pas vrai pour d'autres.
                      • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

                        Posté par  . Évalué à -2.

                        Le truc en plus de la cddl c'est *précisément* l'incompatibilité avec la gpl. Il y a même une vidéo ou un des mecs de sun l'explique clairement (d'ailleurs, on ne les a plus jamais pris après qu'elle se soit répandue).
      • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

        Posté par  . Évalué à 0.

        EN plus java, c'est libre, pas dotnet ;)

        Différence entre implémentation libre ou pas (.NET Microsoft/J2EE Sun VS Mono/ClassPath) / standards ouverts ou pas / avec brevets (et quelles droits d'exploitation de ces brevets) que de détails cachés dans une si petite phrase...
        • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          c'est vrai... je parlais d'implementation complète et "certifiée". Globalement, je ne pouvais pas considérer que Java était libre avant parce que kaffe existait... comme on ne peut pas considérer que .net est libre parce que mono en implémente une partie.

          http://about.me/straumat

    • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

      Posté par  . Évalué à 7.

      Ah c'est intéressant ça. Donc mettre une énorme masse de code en libre c'est forcément une opération de comm quand on s'appelle Sun ?

      C'est curieux ce truc notable dans pas mal de discussions, cette fuite en avant sur le "qu'est-ce que c'est que le libre" / "faire du libre". De plus en plus le débat n'est plus sur le code lui même, sur ce qui est sous une licence libre ou non, ce qui devrait l'être, ce qu'il faudrait développer pour compléter le logiciel libre, mais sur un ensemble assez flou de "communauté", de "respecter le fond et la forme", de batailles de postures. Cf. les grands débats des derniers mois, de Fedora/RedHat à Debian/Ubuntu, d'IBM qui essaie de dénigrer Sun à Apple/Darwin, d'ODF à OpenXML, et j'en passe.

      Je vois ça comme une combinaison de plusieurs facteurs. Le plus évident et la diversité du "libre", qui réunit sous une même appellation BSDistes et GPLiens. La ligne de fracture dépasse de loin les questions seules de licences. Il y a dans l'école FSF une approche à la fois anti-proprio et très centralisatrice (la licence du Free Software c'est la GPL, point - pour caricaturer). Bref, le message derrière, pas toujours explicite est bien le "si ce n'est pas GPL, ce n'est pas du libre" - à comprendre dans l'acception FSF.

      Au moins on ne peut pas nier à la FSF la cohérence de son discours: le non GPL, c'est le mal, c'est l'incompatibilité des licences, etc. Là où les choses deviennent un peu génantes c'est quand les contributions au libre (définition large) ne sont jugée qu'à cette aune. Problème. Après on peut se batailler sur Free vs Libre vs Open Source, mais c'est un débat assez différent.

      Dans le cas présent, on parle d'une société qui envisage de mettre en libre une portion assez fondamentale de leur métier. On peut se moquer ou non, troller sur opération commerciale ou non, mais en terme d'impact à la fois pour Sun et à l'extérieur de Sun, en nombre d'acteurs impliqués, c'est assez gigantesque. Et c'est très curieux de voir les réactions face à ce passage potentiel de Java en open-source (beaucoup d'animosité), à comparer avec celles sur OpenSolaris (silence poli, un peu méprisant) ou OpenOffice (applaudissements nourris).

      Le côté un peu désagréable, ou en tout cas que je n'aime guère - à titre personnel, sans polémique, tout ça - c'est qu'on va de plus en plus dans des tactiques de FUD, dans "le gentil et le méchant", dans l'évangélisme à tout crin pour remplacer le "show me the code". C'est assez paradoxal d'ailleurs que dans l'imaginaire commun, pour un exemple comme Sun, OpenOffice soit étiqueté "gentil" alors que dans le même temps Java soit le "méchant". Tout est affaire de contexte, de gus sur qui taper en face, et on ne me fera pas croire que le tout n'est qu'une affaire de licences. Et ne venez pas me dire que ce ne sont que des raisons fondamentelement techniques derrière ces batailles là.

      C'est pas totalement étonnant (et là encore, je le dis sans polémique, c'est juste un constat). On a quitté très vite (moins de 10 ans) un monde où la communauté du libre c'était les développeurs et utilisateurs directs de softs assez geeky à un monde du libre à une communauté beaucoup plus diversifiée où les utilisateurs (plus ou moins geeks), et les évangélistes sont très nombreux. Et où les développeurs des grands softs "hérauts" du libre sont de moins en moins des gus codant dans leur coin et de plus en plus des salariés de boites plus ou moins grosses, payés pour bosser sur du logiciel qui se trouve être libre et où la boite en question voit fort bien son intérêt.

      Bref, la photo est de plus en plus floue et les mythes fondateurs ont tendance à pas mal se superposer avec d'autres réalités. Du coup, ça ne m'étonne pas plus que le débat s'éloigne de la technique vers des trucs assez émotionnels, comme décerner des bons points de libritude.
      • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -4.

        L'animosité envers la libéralisation de Java ne viendrait-elle pas du comportement de SUN lui-meme aussi?
        Son language, ca fait des années qu'il lui est demandé de le libérer.
        La, on le voit qu'ils le libèrent car .Net et Mono commencent a taquiner un peu trop (Merci MS pour permettre de libérer Java, sans MS, je ne pense pas que SUN penserait une seule seconde à libérer Java)
        Sans compter qu'Open Solaris, on s'en fout complet (il y Linux et BSD, Open-Solaris n'apporte pas grand chose...), Il n'y a qu'OpenOffice qu'on peut applaudir car il n'y avait aucun concurent libre "sérieux" face a MS (tiens, encore lui, finalement encore merci à MS, sinon snas lui pas de suite bureautique libre...)
        La, il parle une n-ieme fois de liberer Java, de la com', car en pratique Java n'est toujours pas libre.
        J'attends les faits, il n'y en a pas, on ne peut pas dire que SUN soit pro-libre mais plutot qu'il doit faire avec, en attendant SUN fait de la com' sur Java.
        • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

          Posté par  . Évalué à 9.

          Sans compter qu'Open Solaris, on s'en fout complet
          TU t'en fous.
          (il y Linux et BSD, Open-Solaris n'apporte pas grand chose...)
          Et puis bsd on s'en fout hein, y a linux, bsd apporte pas grand chose.
          Et puis hurd on s'en tape aussi , ca marche meme pas ...

          on ne peut pas dire que SUN soit pro-libre mais plutot qu'il doit faire avec,
          C'est sur libérer open solaris, permettre a quiconque d'utiliser zfs par exemple (ben oui les specs sont libres) (je rapelle que les specs de ntfs sont toujours bien caché), libérer niagara (c'est le premier constructeur a libérer un travail de cette ampleur en hardware) c'est que de la com , il se défendent corps et ames contre l'open source, ils doivent juste faire avec ...

          Perso j'ai essayé d'installer open solaris, je pourrais dire plein de chose a son sujet, mais certainement pas 'on s'en tape' .
          D'ailleurs , bizarrement Dtrace tout le monde ne s'en tape pas ...
        • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

          Posté par  . Évalué à 9.

          Oh bin oui quoi. On demande avec instistance à une boite de mettre un morceau clé de leur business en libre et ils n'ont même pas le bon goût d'accepter sur le champ ? OpenSolaris on s'en fout complet ? Chacun son trip. Je dois avouer que dans les choses les plus interessantes que j'ai pu voir ces 2 dernières années, ZFS et DTrace sont haut dans la liste.

          Quant au "on ne peut pas dire que SUN soit pro-libre mais plutot qu'il doit faire avec". C'est clair, Sun sont ces gus qui ont l'outrecuidance de racheter une boite qui fait une suite bureautique, augmenter les ressources en dev et libérer le tout en LGPL. De mettre leur OS OpenSource au moment où ils rajoutent des nouveautés intéressantes et significatives (la nouvelle stack IP, ZFS, DTrace, les containers) et pas simplement flanquer en libre un gros paquet de vieux code comme tant d'autres. De faire à peu près de même avec Netbeans. De financer le boulot sur NFSv4. Ou d'ouvrir ses designs de processeur.

          Et pourtant, je suis loin d'être le dernier de taper sur Sun, ses déclarations mégalo-pompeuses du CEO, et sa capacité à planquer la technique (mauvaise ou le plus souvent bonne) derrière une bonne grosse couche marketing sucrée, sa tendance au FUD.

          Mais j'ai bien compris l'idée: dans un monde parfait, il faut que toute action d'une boite pour le libre soit 1/ immédiate 2/ en GPL 3/ immédiatement différentiable de Linux pour que l'intérêt soit facile à voir 4/ bien entendu que ce soit une décision qui vienne du fond du coeur et sans lien avec un quelconque intérêt bassement matériel de ladite boite (sinon ce n'est pas Pur) 5/ fournie avec beurre, argent du beurre et cul de la crêmière.
        • [^] # Re: Encore une opération de communication ???

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          C'est ce qu'on appelle du FUD :( sun a fait des annonces, ils ont donné des dates et ont expliquer ce qu'ils allaient faire. Que veux tu de plus ? qu'ils se coupent le bras gauche ?

          Ils ont leur raison de libérer Java comme toutes les sociétés ont leur raison de libérer leur produit. Et ce n'est pas une raison pour taper dessus... voyons juste le résultat... Java va être libre.

          http://about.me/straumat

  • # Une percée de .NET???

    Posté par  . Évalué à 2.

    J'ai pas non plus l'impression que .NET fasse une percée si spectaculaire sur le marché en Belgique. Je constate qu'il y a beaucoup plus de projets J2EE et forcément une demande de compétences Java plus importante que pour .NET. Ca fait pourtant plusieurs années déjà qu'on nous bassine aussi avec cette sois-disant percée de .NET. Personnellement, j'ai plutôt l'impression que c'est du marketting [propagante devrais-je dire]: "si de plus en plus de sociétés l'adoptent c'est forcément parce qu'il en vaut la peine!".
    • [^] # Re: Une percée de .NET???

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Surtout, ce qui me surprend, c'est que VB est très présent partout et que .net en est la suite logique... et en fait, je vois très peu de gens en .net... c'est surprenant.

      http://about.me/straumat

      • [^] # Re: Une percée de .NET???

        Posté par  . Évalué à 0.

        c'est un peu hors sujet... mais je peux expliquer selon mes retours
        en fait cela n'est pas vraiment surprenant.
        VB est (était) un langage "quick and dirty" . la productivité est très bonne sur les choses simples. .net demande plus de conception, et plus de ligne de code pour faire des choses simples. Les chiffrages s'en ressentent.
        Par ailleurs, beaucoup d'api metier sont Com et l'utilisation de Wrapper/proxy com vers .net alourdi considérablement la manip.
        en bref, les chiffrages explosent et ne sont pas facile a vendre au client, qui du coup demande de rester en VB.
        • [^] # Re: Une percée de .NET???

          Posté par  . Évalué à 3.

          en effet, le modèle .net est un peu en opposition avec l'apporche VB "quick & dirty", mais il est aussi en contradiction avec les habitudes de développement des développeurs c/c++ et oblige souvent à prendre des chemins très détournés pour pouvoir faire quelque-chose qui aurait été fait de manière très simple en utilisant directement les api win32, com, dcom, ... bref, résultat mitigé car perte d'efficacité et de fonctionnalité pour les bons développeurs, mais gain de temps sur toute une série d'opérations...
          • [^] # Re: Une percée de .NET???

            Posté par  . Évalué à -3.

            Attendez que Windows Vista sorte et qu'on dise aux clients que le meilleur moyen d'accéder aux nouvelles fonctionnalités de Windows est d'utiliser .NET.

            Quand je vois le nombre de sites au sujet de .NET, je me dis qu'il y a sûrement quelqu'un qui l'utilise quelque part. N'oublions pas qu'un standard existe entre autres pour C#. Où est-il le standard de Java? dans le coffre fort de Sun. Microsoft a compris que ce que veulent les clients c'est d'être rassurés. Regardez, C# est un standard ISO, donc, il n'est pas prêt de disparaître.

            Qu'est-ce qu'on fait si Sun fait faillite? On achète Java!
            • [^] # Re: Une percée de .NET???

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              "Attendez que Windows Vista sorte et qu'on dise aux clients que le meilleur moyen d'accéder aux nouvelles fonctionnalités de Windows est d'utiliser .NET."

              Ah oui et quelles fameuses fonctions les entreprises réclament de puis tant d'années et qu'elles n'ont pas ? c'est quoi les trucs qui font qu'elles sont impatientes de passer à Vista ?
              Moi, aucun de mes clients ne montrent d'ebtoushiasme.

              "Quand je vois le nombre de sites au sujet de .NET, je me dis qu'il y a sûrement quelqu'un qui l'utilise quelque part."

              Bien entendu que des gens l'utilisent et c'est même une bonne plateforme ! Mais disons que je métonne de la faible percée d'une plateforme de développement crée par le leader des systèmes d'exploitation, par ceux qui ont crée aussi vb !

              "N'oublions pas qu'un standard existe entre autres pour C#. Où est-il le standard de Java? dans le coffre fort de Sun. Microsoft a compris que ce que veulent les clients c'est d'être rassurés. Regardez, C# est un standard ISO, donc, il n'est pas prêt de disparaître."

              Je vais te dire une chose c'est qu'on s'en fout un peu que le langage soit certifié iso... c'est plutot la plateforme qui est intéressante... les API qui sont brevetées, le serveur d'application dont microsoft interdirait une implementation libre... ce sont toutes ces choses qui posent problème.

              "Qu'est-ce qu'on fait si Sun fait faillite? On achète Java!"
              On a plus ce problème, java est libre dans quelques mois :)

              http://about.me/straumat

              • [^] # Re: Une percée de .NET???

                Posté par  . Évalué à 0.

                Je suis d'accord avec toi, les entreprises n'ont pas besoin des nouvelles possibilités de Windows Vista. Il y a tellement d'applications client-serveur qui ont déjà tout ce dont ils ont besoin.

                Combien de temps à pris Java pour percer? .NET est juste un peu trop proche de ce qu'offre Java. Il y a sûrement un domaine où .NET (Mono) va percer un jour vu les moyens à la disposition de Microsoft.

                Pour avoir utilisé Java et .NET, je ne vois pas un réel avantage pour un ou pour l'autre. Java est juste plus connu des programmeurs vu qu'il était là avant.

                J'espère que cette fois j'ai été un peu plus juste avec Java.
                • [^] # Re: Une percée de .NET???

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                  "Combien de temps à pris Java pour percer? .NET est juste un peu trop proche de ce qu'offre Java. Il y a sûrement un domaine où .NET (Mono) va percer un jour vu les moyens à la disposition de Microsoft."

                  Je comprends ce que tu dis mais tu parles comme si .net venait de sortir. Ce n'est pas le cas, .net est la depuis très longtemps, il n'y a plus de hype depuis longtemps.

                  "Pour avoir utilisé Java et .NET, je ne vois pas un réel avantage pour un ou pour l'autre. Java est juste plus connu des programmeurs vu qu'il était là avant."

                  Ah beh moi, j'en vois un fondamental... le libre :) Spring, hibernate, ant, maven, xdoclet, junit.... combien de temps .net a mis pour trouver des équivalents ? et leur développement est lent.

                  De plus, on a plusieurs implémentations, par exemple pour les serveurs d'applications (JOnAS, Jboss, websphere...) avec .net, l'implémentation, c seulement celle de microsoft ou alors, tu retombes sur des trucs comme mono qui font des choses géniales mais ils sont même pas sur que microsoft va pas leur envoyer une armée d'avocats :)

                  http://about.me/straumat

            • [^] # Re: Une percée de .NET???

              Posté par  . Évalué à 0.

              la presence du xna sera peut etre interessant dans son evolution http://www.microsoft.com/xna/
              ou du moins apportera sa pierre a l'edifice.

              Bien que logique ce xna, je desapprouve fortement puisqu'il ne sera que pour des plateformes precises, et des technologies precises.
    • [^] # Re: Une percée de .NET???

      Posté par  . Évalué à 2.

      Et bien en tout cas pour les applications clients .NET c'est pas forcément mieux que Java: l'interface graphique d'ATI pour le controle de leur driver est pathétiquement lente et gourmande.. Une contre pub a l'utilisation de .NET pour faire des interfaces graphiques.

      Remarque Java aussi pour les GUI c'est pas ça: même Sun n'arrive pas à faire des GUI en Java propre: l'interface graphique des outils d'administration sur Solaris ont été recodé en Java (pour gérer les disques par exemple), avant c'était une interface assez baroque mais utile et rapide qui a été transformer en un machin pas très pratique ou il faut beaucoup cliqué et d'une lenteur insupportable (au moins sur Solaris 9 pas essayé Solaris10) ..

      [ tellement lente que j'ai appris les commandes équivalentes pour éviter d'utiliser l'interface graphique, c'est dire! ]
      • [^] # Re: Une percée de .NET???

        Posté par  . Évalué à 0.

        Ha, toi tu cherches à te faire lyncher je crois.
        Il est totalement exclu par le dogme de dire que Java est lent, même en limitant cette observation aux interfaces graphiques.
  • # OSI n'est pas la FSF

    Posté par  . Évalué à 2.

    la news fait un peu trop l'amalgame entre opensource et libre. on ne va pas vers une liberation du code de java, mais juste vers une publication.
    Les licenses approuvées par l'OSI peuvent être très restrictives.
    c'est mieux d'avoir les sources , mais ça ne sera pas forcément plus libre qu'avant.
    • [^] # Re: OSI n'est pas la FSF

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Tu as un exemple de licence Open Source selon les 11 critères de l'OSI mais pas Libre selon les 4 critères de la FSF?

      C'est bien beau de dire que Open Source et Logiciel Libre c'est pas pareil. Effectivement les critères sont différents, mais je n'ai pas encore vu de licence Open Source mais pas Libre ou l'inverse.

      Je suis d'accord que la philosophie derrière n'est pas la même mais ces 2 philosophies différentes amènent 2 séries de critères qui me semblent très proches pour dire si c'est "Open Source" ou "Libre".
    • [^] # Re: OSI n'est pas la FSF

      Posté par  . Évalué à 2.

      Si tu tiques sur l'utilisation du terme "libération" là où on devrait avoir "ouverture" c'est un peu exagéré de parler d'amalgame.

      En fait tout ce joue sur la licence choisie et on ne peut se risquer que sur le terme open-source (9 fois dans la dépêche).
    • [^] # Re: OSI n'est pas la FSF

      Posté par  . Évalué à -3.

      Il me semble bien que JAVA est déjà open source depuis un moment maintenant.
      Le but est bien de le rendre libre, tout en evitant le plus possible les mauvais fork qui pouraient ruiner le "Write once, Run everywhere" qui n'est déjà pas parfait.
    • [^] # Re: OSI n'est pas la FSF

      Posté par  . Évalué à 2.

      Si on parle de "publication" du source, c'est bien plus vieux que ça, quasiment depuis le départ.
  • # Harmony : un JRE open source linux et windows disponible

    Posté par  . Évalué à 3.

    Le projet Harmony (http://incubator.apache.org/harmony ) en incubation chez Apache vient de rendre disponible une première version de leur JRE (l'interpréteur java mais pas le compilateur) : http://people.apache.org/dist/incubator/harmony/snapshots .

    Attention ce JRE n'est complet qu'à 78% par rapport aux API du JDK 1.5 mais ils le mettent à disposition pour avoir des premiers retours.
    • [^] # Re: Harmony : un JRE open source linux et windows disponible

      Posté par  . Évalué à 1.

      JITrino est dans l'arbre subversion mais après un rapide coup d'oeil, c'est très ia32 spécifique pour l'instant. Comme Hotspot (server), la forme intermédiaire est SSA. Par contre, je me demande pourquoi ils n'ont pas préféré opter pour une interface à LLVM, voire au JIT de Mono qui n'a pas l'air mauvais non plus.
  • # Sun n'a pas les droits de licence ?

    Posté par  . Évalué à 2.

    Dans la news, on peu lire :

    "Un JDK compilable sera mis à disposition début 2007. Tout le code du JDK ne sera cependant pas sous licence Open-Source car Sun ne dispose pas des droits sur l'ensemble du code."

    Si Sun ne dispose pas des droits sur l'ensemble du code, alors qui d'autre les possèdent?

    Cela veut-il dire que le JDK n'est vraiment pas près d'être full OpenSource ?
    • [^] # Re: Sun n'a pas les droits de licence ?

      Posté par  . Évalué à 1.

      Si Sun ne dispose pas des droits sur l'ensemble du code, alors qui d'autre les possèdent?


      Une sombre boîte quelque part a qui Sun a acheté l'autorisation de le distribuer dans le JDK. Exactement le genre de pratique qui avait ouvert la porte a un procès de SCO contre IBM.

      Cela veut-il dire que le JDK n'est vraiment pas près d'être full OpenSource ?


      Ben y'aura peut etre des parties a recoder, mais c'est là qu'être libre aide. non ?


      Not all of the code will be available under an open-source license. Some nontrivial bits of encumbered code—that is, code to which Sun does not have the rights to ship as open source—will have to be shipped in a separate package for now. Over time we hope to replace all the encumbered code with open-source code—and yes, we could certainly use some help with that!


      http://blogs.sun.com/roller/page/mr?entry=yes_we_really_are_(...)
  • # Sun n'a pas les droits de licence ?

    Posté par  . Évalué à -1.

    Dans la news, on peu lire :

    "Un JDK compilable sera mis à disposition début 2007. Tout le code du JDK ne sera cependant pas sous licence Open-Source car Sun ne dispose pas des droits sur l'ensemble du code."

    Si Sun ne dispose pas des droits sur l'ensemble du code, alors qui d'autre les possèdent?

    Cela veut-il dire que le JDK n'est vraiment pas près d'être full OpenSource ?
  • # Un intérêt pour Linux

    Posté par  . Évalué à 3.

    1) La plateforme Java a du succès côté entreprises (surtout sur les serveurs d'application, les middleware).

    2) De très nombreuses briques Java (serveurs d'applications, bibliothèques, parseurs...) sont dores et déjà sous licence libre.

    3) Le passage en Open Source de Java va permettre la démocratisation de la plateforme sur Linux et autres OS libres. (Plus de problèmes de licence, plus de refus de développeurs sur le plan 'éthique'). Ainsi que la diminution des problèmes de lenteur et de respect des dernières APIs par les VM libres.

    Ces arguments mis côté à côté me font penser que cette nouvelle pourrait être un atout de plus pour le succès de Linux côté entreprises.

    Il est intéressant de noter à ce sujet certains acteurs majeurs du LL ont anticipé cette tendance. Par exemple, Redhat a racheté JBoss (http://linuxfr.org/2006/04/10/20649.html ).
    • [^] # Re: Un intérêt pour Linux

      Posté par  . Évalué à 0.

      1) Rectification : côté SSII.
      2) Mais si Sun décide d'une modification des spécification unilatérale comme ils en ont parfaitement le droit, plus rien ne fonctionne.
      3) Mais si sun décide que seule la VM Sun est légale par rapport au brevet, même gcj devra plier. Les problèmes de licence disparaissent, mais les problèmes de brevet et l'obligation (éventuelle) d'être certifié par Sun demeurent (gcj n'est pas certifié et n'a pas de problème par la bonne volonté de Sun, mais la VM de Microsoft à une époque lointaine a fait les frais de cette chose). Je me trompe ?

      De plus si Linux, qui reste la meilleure machine virtuelle pour exécuter du C++ compilé, avait besoin de suivre les évolutions de Java pour avoir du succès, cela se saurait et cela serait inquiétant (autant concevoir une Java machine).
      • [^] # Re: Un intérêt pour Linux

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        1/ Faux, Java marche partout et j'en vois dans énormément d'entreprises... tu peux croire ce que tu veux mais ce ne sont pas les SSII qui choisissent à chaque fois pour les clients.

        2/ je réponds même pas... java ne sera peut etre jamais libre car si un asteroide s'écrase sur les usa, les sources seront à jamais perdu...

        3/ Le seul risque (comme pour le point 2), c'est d'avoir ta jvm qui n'est pas certifiée... C'est comme pour les serveurs d'applications J2EE. C'est un plus d'être certifié mais c'est pas obligatoire

        Quand à Linux, je ne compte pas le nombre de clients que j'ai qui migrent leur serveur Windows vers Linux parce qu'avec Java, on passe de l'un à l'autre sans problème... tandis que les applis C++.. beh non, c'est la merde.. et je te raconte meme pas quand ils ont pas le source de ces applis.

        Le fait que Redhat ait racheté JBoss aussi cher devrait te mettre la puce à l'oreille en ce qui concerne l'intérêt du java pour linux...

        http://about.me/straumat

        • [^] # Re: Un intérêt pour Linux

          Posté par  . Évalué à 0.

          > 1/ Faux, Java marche partout et j'en vois dans énormément d'entreprises... tu peux croire ce que tu veux mais ce ne sont pas les SSII qui choisissent à chaque fois pour les clients.
          Tu as des statistiques personnelles auxquelles je n'ai pas accès donc je te crois sur parole.

          > 2/ je réponds même pas... java ne sera peut etre jamais libre car si un asteroide s'écrase sur les usa, les sources seront à jamais perdu...
          Cette hypothèse est donc irréaliste selon toi ? Bon.

          > Le seul risque (comme pour le point 2), c'est d'avoir ta jvm qui n'est pas certifiée... C'est comme pour les serveurs d'applications J2EE. C'est un plus d'être certifié mais c'est pas obligatoire
          Ce n'est pas l'absence de certification qui craint, c'est le risque que Sun tombe sur le poil de ton fournisseur de JVM qui craint et Microsoft en a déjà fait les frais (je sais, cela ne compte pas car cette société représente le coté obscur).

          > Quand à Linux, je ne compte pas le nombre de clients que j'ai qui migrent leur serveur Windows vers Linux parce qu'avec Java, on passe de l'un à l'autre sans problème...
          - Haaa la célèbre portabilité, n'étant pas spécialiste je te crois, mais j'ai déjà subi des réunions où cela ne semblait pas si évident à tous les techniciens.
          - Développe-t-on en Java dans l'objectif de changer d'OS ? Pourquoi ne pas développer après la migration ? Et le C/C++ ansi c'est si compliqué à utiliser ? Et combien de sociétés souhaitent changer d'OS et choisissent Java pour ça ? A mon avis, cet avantage lié aux JVM permet à une société qui réutilise les mêmes bibliothèques pour différents produits et plusieurs clients différents de s'adapter facilement au système de ces clients et ce genre de société, pour moi, c'est souvent une SSII.

          > tandis que les applis C++.. beh non, c'est la merde...
          Là en revanche je connais, et je ne suis pas d'accord. Je ne m'étends pas car je suis lâche.

          > et je te raconte meme pas quand ils ont pas le source de ces applis.
          Je ne peux pas dire le contraire, c'est certain. Cependant c'est peut-être la raison pour laquelle tu postes actuellement sur le site d'une communauté qui prône l'ouverture des sources. Effectivement de ce point de vue, Java reste encore la techno la plus pratique dans le monde propriétaire, mais sommes nous ici réellement concernés ?

          > Le fait que Redhat ait racheté JBoss aussi cher devrait te mettre la puce à l'oreille en ce qui concerne l'intérêt du java pour linux...
          Ha, un lapsus, il fallait écrire : Le fait que Redhat ait racheté JBoss aussi cher devrait te mettre la puce à l'oreille en ce qui concerne l'intérêt du java pour RedHat...
          • [^] # Re: Un intérêt pour Linux

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

            Pour la portabilité.. je me répète.. ça fait 5 ans, j'ai jamais eu de problèmes... si une fois, l'appli marchait sous Windows mais on a eu une exception sous Linux.. parce que la librairie X était pas installé et on a eu un problème sur les couleurs (génération de PDF).

            C/C++ est juste plus dur que Java... et de plus, on a beaucoup de projets libres en Java, des normes... Je peux développer une application sous Jboss et la passer sous JOnAS.. je peux développer des portlets que mes clients peuvent installer sur le serveur qu'ils veulent.

            pour le C/C++, tu ne peux pas dire que ça soit portable comme le Java, ça n'a rien à voir.

            "Cependant c'est peut-être la raison pour laquelle tu postes actuellement sur le site d'une communauté qui prône l'ouverture des sources. Effectivement de ce point de vue, Java reste encore la techno la plus pratique dans le monde propriétaire, mais sommes nous ici réellement concernés ?"

            L'ouverture, c'est aussi pouvoir se dire que son appli tourne sous mac os X, linux ou windows.. c'est aussi ça la liberté.

            "Le fait que Redhat ait racheté JBoss aussi cher devrait te mettre la puce à l'oreille en ce qui concerne l'intérêt du java pour RedHat..."

            euh... je te suis pas trop.. tu penses pas que Redhat a acheté Jboss aussi pour vendre des distributions ?

            http://about.me/straumat

            • [^] # Re: Un intérêt pour Linux

              Posté par  . Évalué à 4.

              >Pour la portabilité.. je me répète.. ça fait 5 ans, j'ai jamais eu de problèmes... si >une fois, l'appli marchait sous Windows mais on a eu une exception sous Linux.. parce que la librairie X était pas installé et on a eu un problème sur les couleurs (génération de PDF).

              On ne peut meme pas dire que ca soit un probleme de portabilite vu que ton code aurait marche sur un linux installe avec un serveur X. C'est un classique par exemple avec le package awt: des classes sont developpes sur une station avec un serveur X et elles definissent betement un import vers awt car un developpeur n'a pu resister a la tentation d'utiliser la classe java.awt.Rectangle pour stocker deux entiers d'un seul coup (idee geniale!) , ensuite elles se retrouvent malencontreusement sur un serveur et hop,,, une belle exception.

              Le C/C++ est plus ou moins portable (avec une compil en plus) suivant les librairies sur lesquels ont s'appuie. Je n'ai pas assez d'experience en dev C/C++ pour aller plus loin que ca mais en java les seuls problemes de portabilites que je connaisse ont ete provoque soit par:
              - des bugs de la jvm, de plus en plus rare et comme Traumat, je n'en ai pas croise un seul dans la core api ces 5 dernieres annees.
              - des problemes plus specifiques, genre windows ne supporte pas les chemins d'acces de plus de 255 caracteres mais l'api java permet de definir de tels chemins. Dans ce cas, que devrait faire sun, difficile a dire!
              - des "maladresses" de developpeur: genre on extrait un morceau d'url /x/y/z qu'on veut separer en x/y et z et on utilise les methodes getAbsoluteName() et getName() de java.io.File pour ca. Ensuite on reconstruie une url avec x/y. Mauvaise idee, la classe File s'adapte au systeme d'exploitation et la partie getAbsoluteName() retourne x\y sous windows et x/y sous linux. Mais bon, la c'est une tres mauvaise utilisation de l'API java.

              Donc en evitant les betises, je trouve java plutot bien portable.
            • [^] # Re: Un intérêt pour Linux

              Posté par  . Évalué à 0.

              >Pour la portabilité.. je me répète.. ça fait 5 ans, j'ai jamais eu de problèmes... si >une fois, l'appli marchait sous Windows mais on a eu une exception sous Linux.. parce que la librairie X était pas installé et on a eu un problème sur les couleurs (génération de PDF).

              On ne peut meme pas dire que ca soit un probleme de portabilite vu que ton code aurait marche sur un linux installe avec un serveur X. C'est un classique par exemple avec le package awt: des classes sont developpes sur une station avec un serveur X et elles definissent betement un import vers awt car un developpeur n'a pu resister a la tentation d'utiliser la classe java.awt.Rectangle pour stocker deux entiers d'un seul coup (idee geniale!) , ensuite elles se retrouvent malencontreusement sur un serveur et hop,,, une belle exception.

              Le C/C++ est plus ou moins portable (avec une compil en plus) suivant les librairies sur lesquels ont s'appuie. Je n'ai pas assez d'experience en dev C/C++ pour aller plus loin que ca mais en java les seuls problemes de portabilites que je connaisse ont ete provoque soit par:
              - des bugs de la jvm, de plus en plus rare et comme Traumat, je n'en ai pas croise un seul dans la core api ces 5 dernieres annees.
              - des problemes plus specifiques, genre windows ne supporte pas les chemins d'acces de plus de 255 caracteres mais l'api java permet de definir de tels chemins. Dans ce cas, que devrait faire sun, difficile a dire!
              - des "maladresses" de developpeur: genre on extrait un morceau d'url /x/y/z qu'on veut separer en x/y et z et on utilise les methodes getAbsoluteName() et getName() de java.io.File pour ca. Ensuite on reconstruie une url avec x/y. Mauvaise idee, la classe File s'adapte au systeme d'exploitation et la partie getAbsoluteName() retourne x\y sous windows et x/y sous linux. Mais bon, la c'est une tres mauvaise utilisation de l'API java.

              Donc en evitant les betises, je trouve java plutot bien portable.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.