YaST en GPL

Posté par  . Modéré par Nÿco.
Étiquettes :
0
19
mar.
2004
Suse
La communauté du libre a l'immense douleur de vous faire part du décès (pas prématuré) d'un des plus grands sujets de trolls qui l'animaient.

En effet, suite au rachat de SUSE par Novell, YaST, l'outil de configuration de la distribution éponyme, va passer sous licence GPL. Il s'agit vraisemblablement pour Novell de prouver à la communauté sa bonne volonté, et de réaliser une opération de communication pour marquer son entrée dans le monde du libre.

Nous vous prions donc de vous associer à notre très grande peine, et d'observer une minute de réflexion avant de poster.

NdM : merci à Kalimero, Sam_from_MS, undeuxtroisout, et Yann Forget pour nous avoir proposé la news. undeuxtroisout précise:
Novell a donc annoncé son intention de lever les restrictions qui pèsent sur le logiciel d'installation et de maintenance de la distribution SUSE, à savoir (le mal-aimé) YaST. Pour rappel, SUSE interdisait la revente d'une version modifiée de YaST sans son accord. Autrement dit, les sources sont disponibles, elles sont même modifiables et redistribuables, mais pas « revendables ». La restriction peut sembler minime, mais cela faisait de YaST un logiciel propriétaire.

Novell placera YaST sous GPL lors de la sortie de la prochaine version « Entreprise » fin-juin/début-juillet.

Aller plus loin

  • # Re: YAST en GPL

    Posté par  . Évalué à 10.

    SUSE SAI BIEN, SAI LIBRE !!!
    • [^] # Re: YAST en GPL

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Au fait c'est fabriqué avec quoi YaST ?
      C ? python ? c++ ? perl ?
      gtk ? qt ?
      • [^] # Re: YAST en GPL

        Posté par  . Évalué à 3.

        qt - c++
        • [^] # Re: YAST en GPL

          Posté par  . Évalué à 7.

          y a du curses aussi il me semble. Le gros avantage de yast est qu'il reste utilisable en mode texte ! Très pratique pour configurer/maintenir un serveur en telnet/ssh.
          • [^] # Re: YAST en GPL

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            drakconf (eh oui, c mandrake) le fait aussi, en mode texte, c'est pas trop mal. Super pratique pour bénéficier d'un outil hors mode graphique.
            c'est un peu moins fiable que YaST à ce qu'il parait, j'ai pas eu l'occaze de comparer.
      • [^] # Re: YAST en GPL

        Posté par  . Évalué à -3.

        mono et windows.forms :p
    • [^] # Re: YAST en GPL

      Posté par  . Évalué à -1.

      Trop gros, passera pas ....

      oups --->[]
  • # Re: YAST en GPL

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Je trouve que c'est une très bonne nouvelle. D'autres distributions vont pouvoir utiliser cet outil.

    Jellyroll

    • [^] # Re: YAST en GPL

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Peut être verrons nous une debian sarge utilisant YaST ?

      d'ici à ce qu'elle sorte ils ont le temps de changer l'installeur.



      ------> [] (suis-je passé inaperçu ?)
    • [^] # Re: YAST en GPL

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Yast est tellement intégré dans Süse que les autres distrib en question ne pourront être que des forks de la Süse...

      Et quand on voit comment a commencé Mandrake (fork de redhat au départ, bien que maintenant ils ont tout refait en interne, sauf le système de package mais il a été amélioré avec une meilleure internationalisation + KDE)... Cela dit, Süse aussi utilisait des technologies de la glorieuse époque de Redhat, et continue d'en utiliser (RPM = redhat pakage manager), donc là ils ne font que ce que la philosophie GNU demande : si tu prends du libre, n'oublies pas d'en donner aussi.

      Par contre, ca va faire cesser les trolls, remonter la base d'utilisateurs (ben oui, tiens, je vais peut-etre même en installer une chez moi dès que la version libre sort), donner une bonne image de la distrib, etc... Donc au final, Süse y gagnera quand même.

      Et le libre y gagnera dans tous les cas ! (et c'est ca l'important).
      • [^] # Re: YAST en GPL

        Posté par  . Évalué à 2.

        Oui moi aussi je vais pouvoir en installer une.
        Les versions récentes de Mandrake no fonctionnent plus sur mon portable (plus de son, USB/souris foireux et, depuis la 10.0, crash à l'install : pas moyen de passer outre) et je n'aime pas trop RedHat (je vais tout de même tester Fedora Core 2).
        Donc une troisième distrib pour les newbies et/ou ceux qui ne veulent pas s'embêter avec d'autres distrib.
        Car il n'y avait que YaST de non libre ? Maintenant ça en fait une distrib aussi libre et lamda user que RH et MDK ?

        En tout cas c'est que du bon ("Que du bonheur", comme on a l'habitude de mitrailler à la TV).
        • [^] # Re: YAST en GPL

          Posté par  . Évalué à 2.

          ("Que du bonheur", comme on a l'habitude de mitrailler à la TV).

          ne pas oublier d'intercaler un Elle est pas belle, la vie ? entre chaque Que du bonheur
        • [^] # Re: YAST en GPL

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

          > ou ceux qui ne veulent pas s'embêter avec d'autres distrib.

          t'as voulu faire discret, là ? T'as oublié que la forte odeur nauséabonde d'un troll l'empêche souvent de se dissimuler efficacement.
        • [^] # Re: YAST en GPL

          Posté par  . Évalué à 1.

          > depuis la 10.0, crash à l'install

          désactive l'acpi !
      • [^] # Re: YAST en GPL

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Ils sont peut-etre assez lies, mais il y a probablement de bonnes choses a prendre dedans pour les re-utiliser dans d'autres distributions independantes de la SUSE.

        Enfin c'est quand meme une tres bonne nouvelle, car je dois avouer avoir toujours aime YaST (a part quelques problemes pour les installations de package dans d'anciennes versions).
    • [^] # Re: YAST en GPL

      Posté par  . Évalué à -1.

      Moi, je vois:
      1- L'installeur linux universel intègre un jvm.
      2- Yast est recodé en java
      3- Yast pourrait être dispo partout
      Ah mais non, java n'est pas libre
      java sépalibre mai sapuepas
  • # Re: YAST en GPL

    Posté par  . Évalué à -1.

    Vous êtes sur que ce n'est pas un troll ? ;)

    Sinon c'est en effet une très bonne nouvelle.
  • # Re: YAST en GPL

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    AH BAH C'EST PAS TROP TÔT POUR LA NEWS, ON A FAILLI ATTENDRE !

    Non mais vous faîtes quoi les modéros ? Vous croyez qu'on vous paye pour quoi ? Boire des bières au soleil sur une terrasse ou informer les lecteurs ?
    Je suis outré.
  • # Re: YAST en GPL

    Posté par  . Évalué à -1.

    \_o<
  • # Re: YAST en GPL

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Comme quoi a force de critiquer, on arrive a faire changer d'avis les gros éditeurs.

    Maintenant au suivant donc : JAVA CA PU SAI PA LIBRE...

    J'espère que Sun pliera plus rapidement que Süse, et qu'il faut pas attendre qu'IBM les rachète....
    • [^] # Re: YAST en GPL

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      Ceci dit, on avait déjà l'exemple de Trolltech et de Qt qui a été libéré sous X11 suite a de nombreux trolls sur slashdot entre autres...

      Par contre, il a bien fallu attendre 18 mois pour que les trolls cessent (a croire que les trolls ne s'informent pas), et pour la guerre KDE/Gnome, elle est toujours pas encore finie....

      Les anciennes se souviennent d'ailleurs que gnome a été lancé par la FSF pour fournir un environnement libre, et ils ne se sont jamais cachés qu'ils faisaient ca pour éviter que le futur système GNU ne dépande un jour d'un libraire gratuite mais non libre d'un éditeur scandinave que le nom prédestinait a provoquer ce qui a suivi....
      • [^] # Re: YAST en GPL

        Posté par  . Évalué à 1.

        Les anciennes se souviennent d'ailleurs que gnome a été lancé par la FSF pour fournir un environnement libre, et ils ne se sont jamais cachés qu'ils faisaient ca pour éviter que le futur système GNU ne dépande un jour d'un libraire gratuite mais non libre d'un éditeur scandinave que le nom prédestinait a provoquer ce qui a suivi....

        Désolé, je suis un peu jeune pour savoir de quoi tu parles mais ta manière énigmatique d'en parler suscite chez moi un grand intérêt ! Tu peux développer/ m'orienter vers un lien ?
        • [^] # Re: YAST en GPL

          Posté par  . Évalué à 1.

          http://www.linuxfrench.net/article.php?id_article=1362(...)
          cf les commentaires
          en gros KDE est sorti utilisant Qt qui à l'époque était une bibliothèque non libre. Sur ce GNOME à été lancé et soutenu par la FSF, c'est un peu leur enfant chéri.
          tient d'ailleurs que devient fvwm2 ? et que signifie ce f ?!? Rhaaa...

          ^^
          • [^] # Re: YAST en GPL

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

            >Sur ce GNOME à été lancé et soutenu par la FSF, c'est un peu leur enfant chéri.

            Et puis MDI est devenu une grande gueule, il s'est fait corrompre par Microsoft et Gnome est devenu ce qu'il est maintenant. C'est dommage.
            • [^] # Re: YAST en GPL

              Posté par  . Évalué à 1.

              Qui est MDI ?
              • [^] # Re: YAST en GPL

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                Miguel de Icaza, un des leader du projet GNOME et aussi PDG de Ximian (c'est toujours le cas depuis le rachat par Novell ?)
                http://primates.ximian.com/~miguel/(...)
              • [^] # Re: YAST en GPL

                Posté par  . Évalué à 2.

                MDI = Manuel de Icaza, fondateur du projet Gnome, dirigeant de Ximian, et grand adorateur de .NET
                • [^] # Re: YAST en GPL

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  et grand adorateur de .NET

                  C'est surtout le leader du projet Mono.
                  http://www.go-mono.com(...)
                • [^] # Re: YAST en GPL

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                  Pas Manuel, mais Miguel de Icaza.
                  • [^] # Re: YAST en GPL

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    ouais, c'est les espingouins et les portos qui s'appellent tous Manuel, alors que ces paresseux de mexicains, ils s'appellent tous Miguel...

                    (Mais non je suis pas raciste! La preuve: Mes domestiques sont Portuguais, ma cuisinière Espagnole et mon jardinier Mexicain.... mais ma gouvernante est Allemande, faut bien les faire bosser, les latinos!)

                    (Bon, je sens que mon humour décalé va pas faire rire tout le monde ;) ... je suis fin prêt pour faire une impro chez Fogiel ;) )
              • [^] # Re: YAST en GPL

                Posté par  . Évalué à 3.

                MDI est l'auteur d'origine de Midnight Commander, un clône pour unix du Norton Commander du DOS.

                MDI est par ailleurs l'auteur du célèbre speech "Why Unix Sucks" à Ottawa en 2000. C'est devenu un peu dur de retrouver le texte d'origine. Mais, il y a une variante nommée "Let's Make Unix Not Suck" ici :
                http://primates.ximian.com/~miguel/bongo-bong.html(...)
                • [^] # Re: YAST en GPL

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                  Y a un truc que je comprends pas : puisque MDI passe son temps à cloner les trucs (plus ou moins bons), pourquoi il s'est pas orienté vers les biotechnologies ? Il se serait bien amusé à créer de chimères. Il aurait fait peur à tous les commités d'éthique, mais bon, on aurait été tranquille, nous.
                  Il faudrait peut-être lui présenter Raël...
                  • [^] # Re: YAST en GPL

                    Posté par  . Évalué à -1.

                    GNU et Linux ont passé des années à cloner Unix.
                    • [^] # Re: YAST en GPL

                      Posté par  . Évalué à 3.

                      C'est bien vrai ça, et Unix a passé des années à cloner SCO.
                  • [^] # Re: YAST en GPL

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    MDI n'est pas Miguel de Icaza. C'est le clone d'un type qui portait le même nom que lui.
                    (légèrement inspiré d'Alphonse Allais).
            • [^] # Re: YAST en GPL

              Posté par  . Évalué à -4.

              Je peux pas te plusser parce que je me suis trop fait moinssé, mais je suis 100% d'accord avec toi, MDI est une grosse chie de résidu de capotte trouée.
          • [^] # Re: YAST en GPL

            Posté par  . Évalué à 3.

            >que devient fvwm2
            Les versions 2.4.18 et 2.5.10 sont sorties aujourdhui.
            J'ai fait un journal sur le sujet: http://linuxfr.org/~Tutur/10656.html(...)
        • [^] # Re: YAST en GPL

          Posté par  . Évalué à 0.

          Et l'éditeur scandinave s'appelle Trolltech...
        • [^] # Re: YAST en GPL

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

          le nom de l'éditeur scandinave se trouve au début du commentaire.

          parceque les énigmes c'est bien!
        • [^] # Re: YAST en GPL

          Posté par  . Évalué à 2.

          la reponse est au dessus, mais pour rappel
          win95 est sorti, quelqu'un a voulu faire kde en offrant les mêmes avantages que win (mais en mieu bien sur ;) ) comme les objets partagés avec le sys de composants et tout... et kde est né, par contre le développement c'est basé sur qt de trolltech (non libre à l'époque). Bon chez GNU ils ont pas appréciés (normal, qt ça puait c'était pas libre) du coup ils ont lancé Gnome basé sur glib/gtk.
          Bon je vois la question que tu te poses : maintenant que qt est libre (et donc rox), pourquoi avoir garder ce truc qu'on nomme gnome ? perso j'ai toujours pas compris ;)

          bon ok -->[]
          • [^] # Re: YAST en GPL

            Posté par  . Évalué à 3.

            il reste parce que beaucoup de soft sont basés sur GTK pour des raisons de licence:
            QT (sous X11 uniquement, il reste propriétaire sur d'autres plateformes) est sous GPL, donc seuls des softs sous GPL peuvent l'utiliser. C'est le cas de KDE donc pas de problèmes de ce coté là.
            GTK est en LGPL, donc le programme qui l'utilise peut être sous n'importe quoi (mais les modifs à la lib doivent être redistribuées). Mozilla par exemple est sous tri-licence GPL/LGPL/MPL et ne pourait de ce fait pas utiliser QT pour l'affichage de XUL de la même façon qu'ils utilisent GTK aujourd'hui. (idem pour Wx par ex)
            voilà, c'était pas pour troller, c'était pour expliquer les histoires de trolls résiduels sur QT/GTK au niveau licence :o
            • [^] # Re: YAST en GPL

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              qt-directfb powaaaaaaa
              qt embeded idem
              tout deux en GPL
            • [^] # Re: YAST en GPL

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              > il reste parce que beaucoup de soft sont basés sur GTK pour des raisons de licence:

              La licence n'explique pas tout. Gtk est la depuis longtemp, les gens aiment bien coder en C. Le simple passage de Qt en GPL ne justifie pas la destruction de Gnome et de toutes les appllis Gtk.

              > QT est sous GPL, donc seuls des softs sous GPL peuvent l'utiliser.

              Qt est entres autres GPL. Parmi les autres, il y a la QPL qui en gros permet d'utiliser a peu pres toutes les licence Open Source avec Qt.

              Les libs KDE sont en LGPL ou artistic licence (pour certaines). Elles fonctionnent avec la version QPL de Qt, pas la GPL. Sinon, KDE devrait etre en GPL.

              > Mozilla par exemple est sous tri-licence GPL/LGPL/MPL et ne pourait de ce fait pas utiliser Qt

              A mon avis, il pourrait. Une dependance vers une lib ne met pas les meme contraintes au niveau licence que du code contribue a cette lib. Pour etre plus clair, Mozilla peut utiliser Gtk bien que Gtk ne soit pas sous licence MPL. Il n'y a pas de raisons qu'il ne puisse pas utiliser Qt.

              > pour l'affichage de XUL de la même façon qu'ils utilisent GTK aujourd'hui.

              Bah, meme si c'est impossible, on y arrivera sans mozilla:
              http://www.staikos.net/~staikos/presentations/August2003/kaxul/html(...)

              > (idem pour Wx par ex)

              Meme argument, je pense que tu te trompes.
              • [^] # Re: YAST en GPL

                Posté par  . Évalué à 1.

                Donc en clair, peut-on ou non développer une appli non libre basée sur QT ?
          • [^] # Re: YAST en GPL

            Posté par  . Évalué à 1.

            Pour avoir le choix! :)
          • [^] # Re: YAST en GPL

            Posté par  . Évalué à 4.

            gnome continue parce que j'ai continué à télécharger les nouvelles versions et que j'aime beaucoup son design et plein d'applications gnome.

            les développeurs flattés et honorés par mon choix se sont tous unis pour continuer à me fournir le meilleur de leur travail.

            Si on regarde les logs de ftp.Gnome.org , on verra que tous les downloads viennent de mon ip.

            Merci Gnome.

            (accessoirement , kde continue à bosser parce que je leur ai écrit pour dire que je les aime aussi, ca les a encouragé , merci kde.)
      • [^] # Re: YAST en GPL

        Posté par  . Évalué à 0.

        Les anciennes se souviennent d'ailleurs que gnome a été lancé par la FSF pour fournir un environnement libre, et ils ne se sont jamais cachés qu'ils faisaient ca pour éviter que le futur système GNU ne dépande un jour d'un libraire gratuite mais non libre d'un éditeur scandinave que le nom prédestinait a provoquer ce qui a suivi....

        C'est pas la FSF, qui a lance le projet Gnome. Meme si rapidement il a ete integre au projet Gnu.

        Mais c'est vrai que l'objectif etait de faire un bureau completement libre, au depart c'etait meme un portage pur et dur de Kde en gtk. Tres vite Gnome a diverge de Kde, heureusement...
        • [^] # Re: YAST en GPL

          Posté par  . Évalué à 3.

          Tres vite GNOME a diverge de Kde, heureusement... pour KDE.

          On va l'avoir notre baston ce soir, on va l'avoir!!!
          Allez hue!
          • [^] # Re: YAST en GPL

            Posté par  . Évalué à -2.

            "heureusement... pour KDE"

            KDE tu veut dire le truc qui resemble plus à un MSwindows qu'un MSwindows qui soutiens vi alors que emacs est mieux, qui pense qu'il faut pas utiliser .Net car c'est fait par le démon ?
            Ou tu veut plutôt parler du KDE qui s'appuie sur un toolkit pas libre sur toutes les plateformes et qui mets 3h à se lancer ?
          • [^] # Re: YAST en GPL

            Posté par  . Évalué à 3.

            Si je dis "heureusement", c'est pas parce que Kde est merdique. C'est parce que se contenter de porter un soft sur une autre bibliotheque ca n'apporte pas grand chose, alors qu'avoir 2 projets independants permet d'innover plus vite.

            Un exemple a la con : les themes dans les widgets. Gtk a eu ca le premier, ca n'aurait probablement pas ete fait si gtk ne servait qu'a Gimp. Trolltech et les developpeurs de Kde trouvaient ca franchement inutile (choisir entre "Windows 95" et "Motif", c'est largement suffisant) mais devant le succes des themes Gtk ils se sont mis a implementer les themes dans Qt.

            Combien de temps il aurait fallu pour les avoir, sinon ? Il aurait fallu attendre que Windows XP sorte pour se rendre compte de l'interet des themes ?
            • [^] # Re: YAST en GPL

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              > Trolltech et les developpeurs de Kde trouvaient ca franchement inutile

              Ah ouai ? Et tu tires cette information d'ou ? Si je me souviens bien, l'API de style de Qt 1 ne permettait pas d'ajouter des nouveaux graphiques. C'est peut-etre ce que tu appelles 'trouver ca franchement inutil' mais ca tient plus aux limitations de la premiere version du toolkit. Tu ne peux pas tout faire juste du premier coup. Qt 2 a corrige ca et plein d'autres choses.

              >Combien de temps il aurait fallu pour les avoir, sinon ?

              A mon avis, c'est independant. C'est un besoin qui etait exprime princpalement par KDE au niveau de Trolltech et qui a ete realise. Note qu'on pouvait faire des styles sous Windows bien avant windows 95.
      • [^] # Re: YAST en GPL

        Posté par  . Évalué à 2.

        « Les anciennes se souviennent d'ailleurs que gnome a été lancé par la FSF pour fournir un environnement libre, et ils ne se sont jamais cachés qu'ils faisaient ca pour éviter que le futur système GNU ne dépande un jour d'un libraire gratuite mais non libre d'un éditeur scandinave que le nom prédestinait a provoquer ce qui a suivi.... »

        Oui mais non, ce n'est pas uniquement ça, sinon il « suffisait » de donner un coup de pouce à l'alternative libre de Qt (dont j'ai oublié le nom). Pas besoin de refaire toute la partie bureau.
        • [^] # Re: YAST en GPL

          Posté par  . Évalué à 3.

        • [^] # Re: YAST en GPL

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Sauf que trois mecs bossant sur leur temps libre ont du mal a rattraper une equipe de plusieurs ingenieurs bossant a plein temps et payes pour ca, quand en plus ils aiment ce qu'ils font et ont plusieurs annees d'avance.

          Harmony, n'a ete qu'un voeu pieu et ils n'ont jamais depasse le Hello World.
          • [^] # Re: YAST en GPL

            Posté par  . Évalué à 1.

            Je ne parle que du soutien par la FSF. Le seul argument « Qt pas libre » ne suffit pas à justifier le choix de redévelopper tout un bureau. C'est Gnome qui s'est développé comme alternative, tout ce que je dis c'est que ce qui a mené à ça repose sur d'autres arguments que la question "libre". Notamment ceux que tu donnes.
            • [^] # Re: YAST en GPL

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              Au contraire, il est beaucoup plus productif (et en passant beaucoup plus agreable) de developper une appli originale en y mettant ses idees qu'essaye de cloner un truc existant. Le processus creatif est un aspect important du developpement logiciel et quand tu clones une API, tu le tues tout simplement.
              • [^] # Re: YAST en GPL

                Posté par  . Évalué à 1.

                Note qu'un projet innovant a un coût + élevé qu'un projet qui ne réinvente pas la roue : ça augmente la complexité et l'incertitude.
                Mais c'est sûr que les programmeurs, pour se faire plaisir, cherchent toujours à innover un peu...
      • [^] # Re: YAST en GPL

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        > gnome a été lancé par la FSF

        En dehors du projet Gnu (tres respectable en soi), la FSF n'a jamais lance quoi que ce soit. MDI a lance Gnome et a eu tout le soutien de la FSF parce qu'en effet, elle etait critique vis a vis de KDE a cause de la licence de Qt .

        Mais vraiment, la FSF n'a eu aucune idee innovante depuis le projet Gnu. Je pense qu'ils sont completement a cote de la plaque. Tous les bons projets qui ont bien marche n'ont _pas_ ete lance avec la FSF: sourceforge, apache, python, perl, linux, ... On pourrait meme etre mechant et dire que plus ils ont ete proches de la FSF, moins ils ont marche, et que aussi plus ils ont eu du succes, plus ils ont eu de l'emmerde avec la FSF (l'histoire de savannah ne fait que le confirmer une fois de plus).
        • [^] # Re: YAST en GPL

          Posté par  . Évalué à 1.

          tout cela est bien réducteur
          • [^] # Re: YAST en GPL

            Posté par  . Évalué à 2.

            c'est peut-être réducteur, mais c'est argumenté et ça semble plus que pertinant, à moins que l'on veuille me dire que, au hasard, le Hurd va révolutionner le monde informatique en obligeant les gens à ne pas avoir de disques durs de plus de 2 Go....avec ce genre de projets phares et officiels de le fsf, microsoft aurait pû dormir tranquille bien longtemps non?
            • [^] # Re: YAST en GPL

              Posté par  . Évalué à 1.

              Sans contredire ou confirmer se que tu as dis, je pense que Hurd est un peu a part, et je pense que ça révolutionnera l'informatique un jour (mais a mon avis d'autre boite en auront fait autant quand hurd sera réellement utilisable). Perso je vois plus ça comme un projet de recherche fort interessant
  • # \o/

    Posté par  . Évalué à -1.

    en voila une bonne nouvelle , et une raison de plus de pas utiliser redhat !
    • [^] # Re: \o/

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

      D'ailleurs en parlant de RedHat il parait que
      • [^] # Re: \o/

        Posté par  . Évalué à -1.

        qu'ils en ont une petite ? ...
        bon ok ! ok ! je sors !
      • [^] # Re: \o/

        Posté par  . Évalué à 1.

        leurs claviers blo
    • [^] # Re: \o/

      Posté par  . Évalué à 0.

      Non, non on t e la dit, ça passera pas.

      Et puis là, cela manque de tonus, de panache, c'est mou quoi.

      Non, un beau troll est mort. Tu peut te bercer d'illusion avc des "redhat capu" cela ne le remplacera pas.

      Bel effort, bien que la réalisation soit un flop.
    • [^] # Re: \o/

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      La version distro commerciale de la Redhat, la fameuse Redhat Enterprise Linux (RHEL pour les intimes) n'est de toute facon pas plus libre que les Süse actuelles...

      Quand a la version GPL, elle s'est arrêtée à la version 9.0, mais Redhat continue de promouvoir et de donner un coup de main à une autre distro libre, la Fedora : http://fedora.redhat.com/(...)

      Et honnêtement, je critiquais pas mal la Redhat, mais maintenant que je la connais mieux (enfin juste les versions libres), je peut dire qu'elle est plutot sympa. Elle fourni des cliquodromes qui ne prennent pas son utilisateur pour un con (en comparaison, ceux de Mandrake sont orientés neu-neu, celles de Redhat, mec qui s'y connait en informatique mais qui connait pas trop Linux/Redhat), et les modifs manuelles restent tout à fait possibles sans trop de bidouilles, bien que cela ne soit pas aussi clair que sous Debian.

      Enfin, les mises a jour automatiques sur internent simplement à la apt-get sont tout à fait possibles (via un yum ou apt).
      • [^] # Re: \o/

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

        >La version distro commerciale de la Redhat, la fameuse Redhat Enterprise Linux (RHEL pour les intimes) n'est de toute facon pas plus libre que les Süse actuelles

        j'aimerai bien savoir d'où tu tiens l'info
        • [^] # Redhat non libre

          Posté par  . Évalué à 2.

          Je pense qu'il suffit de regarder les licences de certains drivers/softs "non-free" inclus dans la RHEL pour s'en convaincre...
          • [^] # Re: Redhat non libre

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

            tu penses à quelque chose en particulier ?
          • [^] # Re: Redhat non libre

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Une distrib peut etre libre et contenir des logiciels non libres: il suffit qu'on ne soit pas obligé de les installer.

            Dans le cas de SuSE, ce n'était pas libre parce que yast était un composant non libre et indispensable.
      • [^] # Re: \o/

        Posté par  . Évalué à 2.

        La version distro commerciale de la Redhat, la fameuse Redhat Enterprise Linux (RHEL pour les intimes) n'est de toute facon pas plus libre que les Süse actuelles...

        RedHat Enterprise est une distribution OpenSource.
        Et tu peux d'ailleurs télecharger les sources ici :
        http://ftp.redhat.com/pub/redhat/linux/enterprise/(...)

        Ce qu'ils ne donnent pas c'est les binaires, mais si tu connais quelqu'un qui l'a acheté, il a le droit de t'en faire une copie. Mais de toute facon ca ne sert pas à grand chose puisque ce que Redhat Entreprise à en plus par rapport à Fedora c'est le support payant de Redhat, les certifications et mises à jour pendant au moins 5 ans.
        Pour les differences entre Redhat Entreprise et Fedora :
        http://fedora.redhat.com/about/rhel.html(...)
        • [^] # Re: \o/

          Posté par  . Évalué à 3.

          et avec les sources tu peux refaire des binaires
          et hop ça fait http://www.whiteboxlinux.org/(...)
          magiiiiiiiiiiie !
          faut pas déconner: RedHat a toujours fait dans le GPL et dans le libre (ok pas le serveur RHN). Combien de distrib utilisent aujourd'hui RPM grace à cette politique ?
          • [^] # Re: \o/

            Posté par  . Évalué à 1.

            http://www.whiteboxlinux.org/news.html(...)
            jolie page tres instructive qui nous apprend beaucoup sur la qualification marketing pour l'"entreprise" de la distribution de red had...
            • [^] # Re: \o/

              Posté par  . Évalué à -1.

              > qui nous apprend beaucoup sur la qualification marketing pour l'"entreprise" de la distribution de red had...

              Tu parles de ça :
              Red Hat DID NOT build RHEL3 from the published srpms. Period, end of story. They didn't even build taroon from it's source.

              C'est la même chose pour Fedora et ça a rien à voir avec le "marketing pour l'"entreprise"".

              Pour faire une distribution il faut un environnement de développement qui sert de référence et un OS où faire tourner l'environnement de développement. Cet OS n'est pas la version en cours de développement pour des raisons évidentes de stabitilité. Pour Fedora, l'environnement de développement tournait au début sur RH9 . Tous les paquets *-devel sont installés via "rpm --root". Le build est fait après un chroot. L'environnement de développement n'est pas systématiquement mise à jours. Si tu mets à jours sans contrôler tu peux ajouter un paquet qui bloque la compilation des autres paquets ce qui peut être très très génant dans le processus de développement.
              Au final, lorsque la distribution sort, les paquets doivent pouvoir être construit avec la distribution. Si ce n'est pas le cas direction :
              http://bugzilla.redhat.com/(...)
              Et ce problème sera pris en compte.

              Donc il faut avoir en tête que l'environnement de développement (de build) est généralement en "retard" sur la distribution (sauf pour la version finale).

              L'autre raison, est que l'environnement de developpement doit supporter la compilation de toutes les architectures. Une distribution que tu installes ne supporte généralement qu'une architecture.

              Puis si tu lis plus loin :
              This problem has disappeared when rebuilding on White Box itself. And to clarify, RHEL used the supplied srpms, but they don't appear to have used them at the same time and on a build environment very close to RHEL itself.
        • [^] # Re: \o/

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Ben justement, tu n'as pas ici que le source des paquets qu'ils utilisent pour faire les binaires, et encore, le driver n'vidia (qui se trouve dans RHEL) n'est pas dispo.. pour le reste, et en particulier l'installateur, il n'est indiqué nul part que RHEL est libre sur leur site, et j'ai bien cherché...

          Quand a l'existance de ce FTP, ca doit être parce que cela coute moins cher a RH de filer les sources des paquets GPL via un FTP auquel personne ne touchera pas que de filer faire presser les CDs de source.

          Par contre, comme tu dit, la Fedora remplace la RH a merveille pour qui ne payes pas vu que le premier intérêt de la distrib c'est leur support.... Malheureusement, elle a aussi un second intérêt : c'est pour pas mal de gens la seule distrib supportée (et en entreprise, le support c'est important -> obligé d'acheter des RHEL) ..
          • [^] # Re: \o/

            Posté par  . Évalué à 1.

            Ben justement, tu n'as pas ici que le source des paquets qu'ils utilisent pour faire les binaires, et encore, le driver n'vidia (qui se trouve dans RHEL) n'est pas dispo.. pour le reste, et en particulier l'installateur, il n'est indiqué nul part que RHEL est libre sur leur site, et j'ai bien cherché...

            Pour l'installer c'est Anaconda, et il fait partie des sources disponibles sur ce ftp.
          • [^] # Re: \o/

            Posté par  . Évalué à 1.

            > il n'est indiqué nul part que RHEL est libre sur leur site, et j'ai bien cherché...

            C'est pourtant facile :
            http://www.redhat.com/licenses/(...)

            Sachant qu'il y a une distribution compatible RHEL faite depuis les sources d'RHEL, je ne comprend pas pourquoi tu te poses des questions :
            http://www.whiteboxlinux.org/(...)

            > Quand a l'existance de ce FTP, ca doit être parce que cela coute moins cher a RH ...

            En version boîte il y a les CD sources.

            De plus, redhat ne fait pas de CD pour Fedora (ni pour les sources) :
            http://fedora.redhat.com/download/vendors.html(...)

            C'est au autres sociétés de décider si elle veulent faire des CD des sources.

            > obligé d'acheter des RHEL

            Tu peux aussi acheter une Suse. Donc tu n'est pas "obligé" d'acheter une RHEL et tu n'es pas obligé d'utilisé des produits (par exemple oracle) qui exige une certification pour le support.
            • [^] # Re: \o/

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.


              > il n'est indiqué nul part que RHEL est libre sur leur site, et j'ai bien cherché...

              C'est pourtant facile :
              http://www.redhat.com/licenses/(...)

              En téléchargeant la licence d'utilisation tout a la fin, tu te retrouves avec un PDF, qui expliques tout a la fin la licence d'utilisation du logiciel... Ils voudraient la cacher, ils auraient pas fait mieux (d'ailleurs je l'ai pas trouvée).

              Ensuite je l'ai lue. La redistribution de la distrib est possible. Mais pas en l'Etat : ils te demandent de virer les images et toutes les références à Redhat en paticulier dans Anaconda (le soft d'install). Alors même si le reste est libre, j'ai du mal a dire que la distrib est libre dans ce cas-là puisque il faut refaire certaines parties avant de pouvoir redistribuer....
              Ca commence par ce genre de petites limitations, mais qui sait si un jour on va pas finir par se retrouver avec une distrib 100% non libre (vu comment fonctionne RH ces derniers temps, ca ne m'étonnera pas).

              Quand au mec de whiteboxlinux, je suis allé sur son site, et tout porte a croire que lui non plus n'est pas trop renseigné sur les modalités de distribution de RHEL... Sinon il ne se serait pas amusé a recompiler tous les packages, et il n'aurait pas dit qu'il évite d'avoir une RHEL pour éviter les problèmes éventuels (on voit pas ce que ca change vu ce qu'il fait... et encore moins vu la distrib actuelle).

              De plus, redhat ne fait pas de CD pour Fedora (ni pour les sources) :
              http://fedora.redhat.com/download/vendors.html(...)

              C'est au autres sociétés de décider si elle veulent faire des CD des sources.


              On a pas du bien se comprendre : Redhat (ou plutot, le projet Fedora) propose des images ISO a télécharger gratuitement, ce qui n'est pas le cas de RHEL.


              > obligé d'acheter des RHEL

              Tu peux aussi acheter une Suse. Donc tu n'est pas "obligé" d'acheter une RHEL et tu n'es pas obligé d'utilisé des produits (par exemple oracle) qui exige une certification pour le support.

              Mais bien sûr, va faire tourner ClearCase sur une distrib Süse....
              • [^] # Re: \o/

                Posté par  . Évalué à 1.

                Mais pas en l'Etat : ils te demandent de virer les images et toutes les références à Redhat en paticulier dans Anaconda (le soft d'install).

                La je ne suis pas tout à fait d'accord.
                Les licences libres statuent sur les critères de redistribution du code. Pas sur le droit des marques, qui est complètement différent. Heureusement d'ailleurs, cela affaiblirait ces licences, qui risqueraient d'empiéter illégalement sur du droit non concerné par le simple copyright. Donc le code reste libre, mais l'exploitation des marques "Red Hat, Mandrake, Gentoo, etc..." reste réservée à leurs propriétaires. Pour moi ça n'enlève rien à ce qu'un logiciel soit libre. Rien à voir avec ce que fait (faisait) Suse, ou bien Xandros, Lindows pour bloquer leurs distributions.
              • [^] # Re: \o/

                Posté par  . Évalué à -1.

                > En téléchargeant la licence d'utilisation tout a la fin, tu te retrouves avec un PDF, qui expliques tout a la fin la licence d'utilisation du logiciel... Ils voudraient la cacher, ils auraient pas fait mieux (d'ailleurs je l'ai pas trouvée).

                C'est la licence pour la distribution *et* la maintenance . Et s'il voulait cacher des infos, ils n'auraient pas fait la traduction en français.

                > Ca commence par ce genre de petites limitations, mais qui sait si un jour on va pas finir par se retrouver avec une distrib 100% non libre (vu comment fonctionne RH ces derniers temps, ca ne m'étonnera pas).

                La protecttion de la marque a toujours été là.

                La différence entre la RHEL 2.1 et la 3 c'est qu'il n'y a plus rien de proprio, même pas un driver NVidia proprio ou de lecteurs MP3. Dans la 2.1 il y avait java d'IBM. RHEL fournit eclipse qui tourne grace à gcj qui est lible.

                > Quand au mec de whiteboxlinux, je suis allé sur son site, et tout porte a croire que lui non plus n'est pas trop renseigné sur les modalités de distribution de RHEL...

                Plus d'info ? Lui aussi il n'a pas trouvé la licence ?

                > Ca commence par ce genre de petites limitations, mais qui sait si un jour on va pas finir par se retrouver avec une distrib 100% non libre (vu comment fonctionne RH ces derniers temps, ca ne m'étonnera pas).

                RH fournissait du proprio à une époque (comme Suse ou Mandrake le font actuellement par exemple avec les PowerPack etc...). C'était les RedHat Linux Professional. Ce n'est plus le cas maintenant et on peut s'en féliciter.

                Si tu veux du gratos (puisque c'est ta principale préoccupation) activement développé par RedHat (mais un support beaucoup plus faible qu'RHEL(fait bien vivre)) il y a Fedora :
                http://fedora.redhat.com/(...)
                RedHat fait 0 pognon avec cette distribution et ne propose pas :
                - de support payant
                - de service rhn payant
                - de version boîte
                - de vente en ligne
                Libre à d'autre sociétés de proposer ça.

                Bref, la Fedora c'est cadeau !

                Ce n'est pas une sous-distribution. Vas sur les mailing-list Fedora et tu verras une participation "massive" de RedHat. D'ailleur RedHat indique qu'il y a plus de développeurs RedHat sur la Fedora que sur la RedHat Linux (qui n'existe plus, la dernière était la 9).

                Si tu veux modifier une Fedora et la distribuer il faut virer la Marque Fedora (c'est normal puisque ce n'est plus une Fedora). Il en est ainsi avec tous les produits RedHat depuis ... je m'en rappèle plus. Il en est de même pour les autres distributeurs. Ceci n'a pas empêche de nombreux distributeurs de forker cette distribution (ni même la RHEL).

                Et oublie pas qu'un distributeur doit bien vivre, payer des développeurs, faire de la communication/pub, etc...
              • [^] # Re: \o/

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                > Ca commence par ce genre de petites limitations, mais qui sait si un jour on va pas finir par se retrouver avec une distrib 100% non libre (vu comment fonctionne RH ces derniers temps, ca ne m'étonnera pas).

                Les limitations sur la redistribution, elles sont probablement là pour éviter que M. Jean Lescroc arrive et vende des « Red Hat » à des gens peu soupçonneux, pas pour empêcher les gens de redistribuer le bidule. Et même — horreur — si RH devenait non-libre (je n'y crois pas du tout, perso. S'ils font ça, Alan Cox les massacre à la Kalashnikov au retour de son année sabbatique ;-) ça ne changerait pas le fait qu'on pourrait toujours (1) la forker, ou (2) passer à une distrib libre, ça ne manque pas (sauf bien sûr si on utilise un soft proprio qui exige la RHEL. Mais si on utilise du proprio, pourquoi râler sur l'OS ?).

                > Mais bien sûr, va faire tourner ClearCase sur une distrib Süse....

                Juste pour être sûr : ce dont tu te plains, c'est en gros « c'est dégueulasse, la pauvre petite boîte qui vient de se payer des licences ClearCase (à combien, déjà ? 5000 €/poste ?), eh ben maintenant, elle se trouve obligée (oui, obligée) de supporter un peu les devs du libre juste pour pouvoir utiliser son appli propriétaire à x mégaBrouzoufs », c'est ça ? Si oui, laisse-moi te dire que perso, j'approuve totalement les gugusses au chapeau rouge. Et si des DSI ont des velléités de ne pas payer leur OS sous prétexte que c'est du libre, alors qu'ils ont visiblement des thunes à jeter dans leurs applis proprio à la c..., eh ben ils devraient avoir honte. Si, si. Et s'il ne veulent pas payer de leur plein gré comme de bons citoyens pour les avantages que leur apporte le libre, je ne vois aucun problème à leur forcer un peu la main. TrollTech fait d'ailleurs pareil (« tu veux faire du proprio avec nos produits ? Aboule le pognon ! ») avec succès. Rien de nouveau sous le Soleil...

                Envoyé depuis mon PDP 11/70

      • [^] # Re: \o/

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        > Elle fourni des cliquodromes qui ne prennent pas son utilisateur pour un con

        Le probleme avec les outils maison de redhat, mandrake et suse, c'est qu'il y a parfois redondance avec les outils fournis par défaut avec Gnome ou KDE. Par exemple on peut ajouter un utilisateur, configurer lilo, le réseau ou les services sous Gnome grâce au gnome-control-center, qu'on peut utiliser comme clicodrome sous Debian pour les gens qui ne veulent pas farfouiller les fichiers de conf.
        Pour ça il n'y a pas besoin d'outil maison.
        • [^] # Re: \o/

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

          Le VRAI problème des outils maison, c'est surtout... qu'ils existent ! Non, ce n'est pas un troll, je m'explique :

          1. Ces outils sont tous différents et insuffisamment intégrés. Déjà passé d'une RH à une SuSE puis à une Mdk, puis à une Debian ? Vous avez remarqué que rien n'est au même endroit ? Ça ne vous saoûle pas, vous ? Moi, si. Microsoft avait déjà réussi le tour de force de ne jamais faire deux versions de son OS qui se ressemblent. Total, lorsqu'on débarque sur une machine Win32 équipée d'une version qu'on ne connaît pas, eh ben on passe du temps à tâtonner pour retrouver ses répères : la productivité coule. Les distributeurs Linux ont, hélas, réédité cet exploit avec leurs outils trop disparates. Une solution eut été de coder simplement des modules pour les panneaux de contrôle GNOME/KDE, ça aurait donné aux gens un endroit unique où configurer le système (pour ceux qui vont dire que ça aurait pénalisé ceux qui n'utilisent pas ces environnements, on peut lancer lesdits modules indépendamment sauf erreur). Mais on a préféré faire des applis hétérogènes. Ça me dépasse, franchement...

          2. Le back-end n'a pas été codifié, ce qui donne lieu à de belles parties de cache-cache lorsqu'on a besoin d'intervenir à la main (par exemple, parce que le cliquodrome est cassé). Avec le temps, évidemment, on finit par se souvenir que sur la Mdk les paramètres rézal sont mis dans /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-{interface} et sur la Debian dans /etc/network/interfaces. On finit par savoir où sont les fichiers de config, et ce qu'il ne faut pas modifier dedans si on ne veut pas faire péter un boulon au cliquodrome (voire parfois, on abandonne. Mes fstab, je les fais à la mimine, au moins ce qui est dedans est lisible. Il ne reste qu'à ne pas oublier de ne pas laisser le cliquodrome y toucher, autrement il va les bidouiller à sa sauce sans se poser de questions). Et puis, on tombe sur un énième outil qui bouscule tout. Un exemple ? Je mettais toujours les hôtes virtuels Apache dans /etc/httpd/conf/vhosts/Vhosts.conf sur une Mdk, puisque c'est leur méthode. Et puis je suis tombé sur un serveur administré avec Webmin : les vhosts étaient directement dans httpd.conf. On aurait pu espérer que Webmin eut été modifié pour suivre les règles de la distrib. Que nenni. Alors oui, le bazar, c'est bien, mais il faut pas en abuser ! Une solution à mon sens, c'eut été de définir clairement un standard pour tout le monde (tel sous-système il a tel fichier de conf avec tel format) et éventuellement de laisser libre l'implémentation au niveau applicatif (puisque certaines distribs peuvent toujours avoir des besoins particuliers, et/ou vouloir se démarquer des copains). Au moins, un admin arrivant sur n'importe quelle distrib eut pu facilement retrouver ses petits. La LSB eut été le forum idéal pour ça, mais apparemment, ça n'a pas été jugé utile. Résultat : lorsqu'on me pose une question concernant la SuSE par exemple, je ne peux pas répondre (ou le cas échéant, je peux donner une réponse qui a des chances de provoquer un conflit avec l'outil de config). C'est bête, non ?

          WSA, qui vote [OUI] à un système de config unifié pour Linusque.

          Envoyé depuis mon PDP 11/70

          • [^] # Re: \o/

            Posté par  . Évalué à 1.

            Euh... Je suis pas d'accord là, tant sur le fond que sur certains arguments trollesquissimes...

            Microsoft avait déjà réussi le tour de force de ne jamais faire deux versions de son OS qui se ressemblent.

            C'est faux, et ca prouve que soit tu ne sais pas de quoi tu parles, soit tu FUDes délibérément. Windows Me et 98 sont des frangins, de même que win2k et XP : 90% des choses sont au même endroit et marchent de la meme façon dans ces deux familles d'os (pas d'une par rapport à l'autre, ok, c'est vrai, mais ce sont deux branches logicielles différentes).

            Maintenant sur le fond :

            Le système de configuration qui gère tout très bien de manière unifiée, ca n'existe que dans les rêves de Billou, et ca aboutit à des softs proprios sans aucune saveur qu'on peut installer les doigts dans le nez meme sans savoir ce que fait le soft, certes... Mais qu'au final on peut à peine configurer.

            Et puis, quelle plus belle unification que vi pour la configuration et ./configure && make && make install pour les installations ? hummmm ...?

            Le système de configuration unifiée dont tu parles, c'est ton cerveau, faut juste le mettre sur ON et retrousser les manches (et éventuellement RTFM, ce que tu sembles faire).
            • [^] # Re: \o/

              Posté par  . Évalué à 1.

              Non je pense sincèrement qu'il a raison mais l'échec de unitedLinux risque de retarder encore les choses....
              Je ne pense pas que la saveur soit dans le faite de savoir que sur tel ou tel distrib la config se fait comme ca...
              Je pense qu'il faut évoluer et il serait bien que les principales distribe, qu'elle fasse du commerciale ou non se mettent d'accord pour armoniser le système.
              Parceque le ./configure && make && make install ca permet surtout de ne plus savoir ce qui est installé sur le poste et c'est bien moins efficace qu'un urpmi ou un apt-get des bas-fonds...
              • [^] # Re: \o/

                Posté par  . Évalué à 1.

                Je pense qu'il faut évoluer et il serait bien que les principales distribe, qu'elle fasse du commerciale ou non se mettent d'accord pour armoniser le système.

                Evoluer ? Bah faudra que tu m'expliques en quoi ce serait une évolution que toutes les distributions se configurent de la même manière, moi je vois cela comme une régression...

                Certes, cela exige des efforts intellectuels et se plonger un peu dans l'apprentissage, mais faut pas confondre harmonisation et uniformisation, ca n'a rien à voir...

                Pour moi, l'harmonisation, c'est de savoir que l'application que tu écris tournera également sous n'importe quelle architecture matérielle, et GNU/Linux est en plein dedans depuis le départ.

                A quoi ca servirait d'avoir plusieurs distributions si elles se configurent toutes exactement pareil ? Tu parles d'un choix...

                Vive la différence, moi je dis. Cette différence fait vivre linux et ses différentes distributions et encourage une saine compétition.

                Certaines distribs sont fournies avec des clickodromes assistants de configuration sensés prendre le nioubi débutant par la main, et d'autres sont austères à en pleurer, mais très pratiques à hacker/customiser pour ses propres besoins, d'autres enfin essayent d'etre tout à la fois, d'autres restent volontairement brutes de coffrage... Ce sont clairement des optiques différentes pour des publics différents. Il serait dangereux, à mon avis, pour l'avenir de GNU/Linux de perdre ce choix qui est une richesse pour l'utilisateur final.

                As-tu oublié qu'on vient avant tout au libre en général, et sous GNU/Linux en particulier, par et pour avoir le choix ?

                Parceque le ./configure && make && make install ca permet surtout de ne plus savoir ce qui est installé sur le poste

                Faut pas être bordélique, c'est sûr, mais le problème est le même sous les OS propriétaires et, osons le dire, "unifiés"...

                et c'est bien moins efficace qu'un urpmi ou un apt-get des bas-fonds...

                On doit pas avoir la même définition de l'efficacité (et c'est bien normal...). Tu peux développer stp ?
                • [^] # Re: \o/

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                  > Evoluer ? Bah faudra que tu m'expliques en quoi ce serait une évolution que toutes les distributions se configurent de la même manière, moi je vois cela comme une régression...

                  C'est vrai. Imaginez, quoi. Ce serait horrible que l'on puisse me demander dans quel fichier on configure l'impression sous SuSE et que je puisse répondre. Mieux vaut que ça soit partout différent et que si on a le malheur de changer de distrib, on doive réapprendre à chaque fois... (oui, c'est du sarcasme :-)

                  > Certes, cela exige des efforts intellectuels et se plonger un peu dans l'apprentissage, mais faut pas confondre harmonisation et uniformisation, ca n'a rien à voir...

                  Oui, je trouve un peu bête de devoir faire l'apprentissage d'un OS autant de fois que de distribs, c'est bien ce que je dis. Pour ce qui est des mots employés, bah, j'ai jamais vu de définition précise de l'harmonisation, l'uniformisation, etc. dans ce contexte. Si quelqu'un s'est donné la peine de définir tout ça, envoie donc l'URI...

                  > A quoi ca servirait d'avoir plusieurs distributions si elles se configurent toutes exactement pareil ? Tu parles d'un choix...

                  Ah attention, je n'ai pas dit de rendre tout semblable. Mais de faire le minimum syndical. Que dirais-tu d'une distrib où les répertoires perso seraient dans /usr/home, les fichiers de conf dans /var/config/{network,system,*} et les bibliothèques partagées dans /dll ? Tu dirais bien sûr qu'il faudrait qu'ils aillent relire le FHS. Parce que trop de différence, ça gave. Alors pourquoi ne pas étendre un peu plus ce principe ? Après, s'ils veulent avoir des outils spécifiques, des cliquodromes à eux, des ports à la BSD, ce qu'ils veulent, eh ben pas de souci. Mais la base du système, elle devrait être uniforme, pour que tout le monde s'y retrouve.

                  Vive la différence, moi je dis

                  Oui. Mais vive les standards, aussi. La différence, c'est bien. La différence gratuite, non.

                  > As-tu oublié qu'on vient avant tout au libre en général, et sous GNU/Linux en particulier, par et pour avoir le choix ?

                  Tu pars d'une fausse antinomie. Il n'y a aucun problème à avoir un système un minimum standardisé même si on aime le choix. Tu acceptes déjà beaucoup de choses standardisées : les commandes ('cp', 'ls', 'df', 'grep', c'est partout pareil), les répertoires (la FHS), certains fichiers (/etc/{passwd,shadow}, /var/log/messages,...), etc. Et tu en es content, parce que tu sais où aller par exemple pour changer les infos d'un utilisateur. De même, je serais content si je savais toujours où aller pour changer un paramètre réseau sans devoir d'abord trouver le script d'init et le décrypter. Pareil pour tout le reste. Et si on veut vraiment faire sa tambouille à soi, eh ben on peut toujours se faire une LFS et coller ses bibliothèques dans /DLL :-)

                  > Faut pas être bordélique, c'est sûr, mais le problème est le même sous les OS propriétaires et, osons le dire, "unifiés"...

                  Non, justement : ils ne sont pas du tout unifiés. Regarde Windows : as-tu déjà vu deux applis s'installer de la même manière ? Non, chacun fait ce qu'il veut, les installeurs pullulent (oui, je sais, il y a un truc officiel de MS maintenant, mais bon), il n'y a pas de base centralisée, etc. Fais un essai : installe plein de softs sur une machine Win32, désinstalle-les sans les utiliser. Compare maintenant ta base de registre et ton disque dur avec l'état antérieur. Tu vas rigoler (jaune, certes, mais tu vas rigoler :-)

                  > On doit pas avoir la même définition de l'efficacité (et c'est bien normal...). Tu peux développer stp ?

                  Bon, puisque je passe par là en premier, je me lance (je suis un fan d'APT ;-) Prenons un cas standard : tu tapes ./configure. Le script se termine en te disant qu'il manque libfoo. Bon, tu vas chercher libfoo. Tu ./configure. Vlan, il manque libbar. Idem avec libbar qui veut l'analyseur lexical Lama. Sauf que ce ./configure-là a été mal fait, et tu ne t'en aperçois que lors du make lorsque ça se termine en queue de poisson avec 'make: lama: commande introuvable'. Avec apt-get l'installation d'un soft, c'est 'apt-get install toto'. Point. Les dépendances, les créations de fichiers de conf, voire souvent la configuration initiale, c'est APT et Debconf (avec ton aide) qui vont la faire. Bonus : tu n'as pas perdu de temps à compiler le soft. C'est ma définition de l'efficacité : ne pas perdre mon temps avec un truc aussi trivial que l'installation d'un logiciel alors que j'ai des trucs bien plus importants à faire (non, pas glander sur DLFP :-)

                  D'autres avantages : une vision globale de ce qui est installé, une désinstallation qui enlève tout ce qui n'a plus rien à faire, la possibilité de mettre à jour en quelques instants, etc. Maintenant, je veux bien qu'il y ait des raisons pour l'éviter (j'ai d'ailleurs recompilé certains des paquets que j'utilise car je n'étais pas d'accord avec les choix du mainteneur), mais dans l'ensemble je m'en passerais difficilement.

                  Envoyé depuis mon PDP 11/70

                • [^] # Re: \o/

                  Posté par  . Évalué à 1.


                  et c'est bien moins efficace qu'un urpmi ou un apt-get des bas-fonds...

                  On doit pas avoir la même définition de l'efficacité (et c'est bien normal...). Tu peux développer stp ?

                  Mettre a jours XFree ou KDE par exemple en moins de 10 heures.
                  Ne pas mettre perdre des dépendance quand tu met a jour une lib...
            • [^] # Re: \o/

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              > C'est faux, et ca prouve que soit tu ne sais pas de quoi tu parles, soit tu FUDes délibérément.

              Ça prouve surtout que tu n'as jamais eu à te fader ces magnifiques softs, et encore moins à essayer péniblement de dépanner des gens au téléphone. Il y a des différences entre Windows 9x et ME. Subtiles, certes, mais elles existent, et lorsque tu n'as pas l'ordi sous les yeux, ça signifie une perte de temps. Des exemples ? Les ordis du groupe de travail n'apparaissent plus dans le Voisinage réseau. Il faut d'abord cliquer sur Tout le réseau, puis sur le nom du groupe de travail. Un autre ? L'Accès réseau à distance n'est plus dans le Poste de travail. Il faut aller le chercher dans Démarrer -> Paramètres. Quant à Win2k et XP, ça irait très bien si XP n'avait pas son ménu Démarrer bizarre et son panneau de config' itou (dix minutes de perdues à chaque fois pour faire revenir le système à un affichage standard).

              > Le système de configuration qui gère tout très bien de manière unifiée, ca n'existe que dans les rêves de Billou

              Non, ça existe aussi dans les miens, mais c'est vrai que je porte le même prénom, ce ne doit pas être une coïncidence ;-)

              > ca aboutit à des softs proprios sans aucune saveur

              Là, c'est toi qui FUDes : ça n'aboutit absolument pas à des softs « proprios ». Quant à la « saveur », je ne vois pas en quoi savoir que le fichier de conf d'Apache est /etc/apache/httpd.conf dans _toutes_ les distribs Linux ou savoir que le cliquodrome va régénerer uniquement les parties entourées par # !!unified-conf-tool-begin!! et ce à partir du fichier /etc/unified-conf-tool/apache.params lui enlèverait de la « saveur ». Mais je dois pas être un fin gourmet :-)

              Plus sérieusement, j'ai la vague impression que tu as interprété mon propos comme un troll à la « changeons la conf de tous les softs pour en faire du XML ». Si c'est ça, il faut relire. Je parle de la conf du cliquodrome, pas des softs eux-mêmes, je demande même que celle-ci ne soit pas rendue illisible pour faciliter le travail de l'outil graphique...

              > qu'on peut installer les doigts dans le nez meme sans savoir ce que fait le soft, certes... Mais qu'au final on peut à peine configurer

              Ben, d'une part, je suis assez pour que l'utilisateur puisse avoir le choix : s'il a pas envie de se prendre le chou, il devrait quand même pouvoir effectuer un certain nombre de choses sans sortir de son environnement graphique. Quand c'est bien fait (comprendre Mac OS X, pas Microsoft Bordel 2000), c'est très agréable. Et si l'utilisateur veut configurer plus en détail, il peut toujours aller éditer le fichier de configuration, ou payer quelqu'un pour le faire. En clair, une interface bien faite, ça donne plus de choix, et c'est Bien™.

              > Et puis, quelle plus belle unification que vi pour la configuration et ./configure && make && make install pour les installations ? hummmm ...?

              Je comprends même pas quel rapport ça a avec ce que je raconte : il te sert à quoi ton Vi quand ce que tu écris amoureusement dans ton /etc/fstab est détruit par le cliquodrome qui réécrit le fichier ? Encore une fois, l'impression que me donne ton texte, c'est que tu as confondu mon message avec un troll « la ligne de commande ça suxx ». Ce n'est pas le cas. Mais que tu le veuilles ou non, il y a des gens qui aiment bien ne pas avoir à sortir l'éditeur de texte et les pages man pour des trucs simples. Et pour eux, des outils de config' semblables d'une distrib' à l'autre, ça ne peut qu'être un gros progrès. Quant à ceux qui adorent leur CLI, ils apprécieraient sans doute aussi d'avoir un environnement semblable partout, et un comportement prévisible de l'utilitaire de config par rapport aux fichiers...

              > Le système de configuration unifiée dont tu parles, c'est ton cerveau, faut juste le mettre sur ON et retrousser les manches

              Mon cerveau, il est fatigué, ne t'en déplaise, de me fader des incohérences complètement gratuites, des fichiers de conf mal faits, etc. Franchement, ça me rappelle les programmeurs C qui expliquent que l'absence de garbage collector est un avantage car... ça te permet d'être plus rigoureux dans ta gestion mémoire. L'immobilisme n'est pas une solution. Ou alors, tu devrais probablement éditer tes fichiers avec ed :-)

              Envoyé depuis mon PDP 11/70

              • [^] # Re: \o/

                Posté par  . Évalué à 0.

                Miam miam, du vrai débat :) Chouette !

                1/ Evidemment, il y a quelques subtiles différences, ca me parait logique et très sain, sinon windows Me s'appellerait windows 98 troisième édition. Ils ne sont pas parfaits ces softs, et leurs appellations en terme de versionning sont très contestables, ceux qui nous lisent le savent bien.

                Ces petites différences qui font perdre du temps sont les résidus inhérents à tout logiciel qui monte en version : quelques trucs changent, il y a des ajouts de fonctionnalités, des bugfix, et de nouveaux bugs qui apparaissent. C'est beau de rêver que tout cela soit transparent pour l'utilisateur mais selon moi très utopique, sur des logiciels de cette taille/importance.

                pour windows 98 et Me, ainsi que win2k et XP, je comprends ta frustration quand tu as découvert ces différences, mais avoue quand meme que ca ne représente que bien peu de choses par rapport à l'intégralité des systèmes (surtout quand ces "différences" peuvent être estompées, comme ton exemple d'XP). Un peu de tolérance quand même... non ? Surtout que ca donne du boulot aux hotliners ces petites choses !

                2/ Mouarf... ok :)

                3/ "Les softs proprios sans saveur", c'est une référence à ce qui se passe dans l'autre monde (abordé en 1/), personnellement je trouve que pour prétendre savoir configurer décemment un programme il faut savoir faire plus que cliquer sur des cases à cocher. En clair, ne pas faire croire aux gens qu'ils pourront faire en deux clics la meme chose que ce qui se fait en une vingtaine de lignes de conf écrites à la mimine, point. Ils doivent être bien conscients qu'ils sont limitésassistés.

                Pour reprendre ton exemple : Le fichier de configuration d'apache est le point névralgique de l'application : il me parait évident que celui qui trifouille dedans en shell doit savoir impérativement ce qu'il fait. Sachant que les cliquodromes n'ont pas la même facilité que le cerveau humain pour savoir où modifier/ajouter/supprimer des directives dans les fichiers de conf (et je vois mal cela changer), leurs auteurs choisissent un postulat de départ (soit le cliquodrome éditera un fichier à part qui sera incorporé au fichier principal, soit le cliquodrome gèrera des directives délimitées par des marqueurs spécifiques, le cas que tu cites en exemple). Si tu es à la fois un power user qui édite le fichier à la mimine et quelqu'un qui apprécie le confort d'une interface pour changer des trucs "simples", il faut apprendre par coeur la manière dont ton interface modifiera le fichier pour que cela n'interfère pas avec tes power manips, ou alors bricoler ton propre cliquodrome qui marchera exactement comme tu veux... ou alors te résoudre à ne plus utiliser de cliquodrome dès lors que tu trifouilles à la main.

                Le choix, quoi... Tu veux le beurre, l'argent du beurre, la petite monnaie et le popotin de la crémière ? Fort bien, écris donc ce cliquodrome parfait qui déchiffre impeccablement la syntaxe du fichier de conf apache avec toutes ses possibilités / complexités (bonne chance hein). C'est pas impossible mais c'est une énorme masse de taf. Sinon, faut accepter les imperfections d'une interface sensée apporter du confort, au détriment de la souplesse et de la fiabilité.

                Je ne te taxe pas d'appel au troll, simplement, as tu déjà réalisé de telles interfaces ? Les contraintes à gérer sont sans doute plus importantes que tu ne l'imagines, une gestion parfaite du fichier de conf "sans le rendre illisible", pour reprendre ton expression, ca nécessiterait une analyse syntaxique du fichier au moins aussi poussée que celle d'apache lui-meme, et le boulot devient rapidement immense.

                4/ Je comprends même pas quel rapport ça a avec ce que je raconte : il te sert à quoi ton Vi quand ce que tu écris amoureusement dans ton /etc/fstab est détruit par le cliquodrome qui réécrit le fichier ?

                Cf 3/ : soit tu Vi, soit tu cliquodromises, soit tu cliquodromises puis tu Vi. Le comportement du cliquodrome comporte toujours une incertitude dont l'utilisateur doit être conscient. Si des gens croient qu'on fait la meme chose en deux clics qu'en 20 lignes de conf, ils se plantent et je ne les plains pas quand les misères que tu racontes leur arrivent.

                ils apprécieraient sans doute aussi d'avoir un environnement semblable partout,

                vi c'est pas semblable partout ??? Si tu veux parler de la syntaxe des fichiers de conf et pas de l'éditeur, ce que tu dis ici rentre en contradiction avec ce que tu dis en 3/ ... ?

                et un comportement prévisible de l'utilitaire de config par rapport aux fichiers...

                Bah il est prévisible qu'il bousille tout, particulièrement ce qui a été modifié à la mimine, car il n'embarque pas un analyseur syntaxique 4 fois plus poussé que celui de l'application elle-meme et ne peut donc gérer intelligemment toutes les subtilités de la syntaxe de la dite conf. Il se borne à gérer celles qui correspondent à un modèle que le programmeur de l'outil a daigné coder, et c'est déjà bcp de taf tout ca.

                5/ Mon cerveau, il est fatigué, ne t'en déplaise, de me fader des incohérences complètement gratuites, des fichiers de conf mal faits, etc.

                Des exemples ? (gare au(x) troll(s))

                Franchement, ça me rappelle les programmeurs C qui expliquent que l'absence de garbage collector est un avantage car... ça te permet d'être plus rigoureux dans ta gestion mémoire. L'immobilisme n'est pas une solution. Ou alors, tu devrais probablement éditer tes fichiers avec ed :-)

                Un autre débat, chouette :) Bien tenté, mais je ne suis pas extrêmiste (en tout cas surement pas à ce point là) et j'apprécie le confort d'un garbage collector quand je code. Cependant, à ma connaissance, on a pas encore trouvé le moyen de marier le confort d'un GC et un contrôle fin de la mémoire dans un souci d'optimisation/performance... Et c'est donc de deux maux qu'il faut choisir le moindre, le choix étant au final laissé à l'expert qui est seul capable de s'en passer (du GC).
                • [^] # Re: \o/

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  3/ Tu semble pas avoir compris le noeud du probleme qui est que les distribs s'amusent a changer la location du fichier de conf d'apache
                  • [^] # Re: \o/

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    si c'est ca le noeud, je me marre... faut apprendre aux gens à utiliser locate -u && locate httpd.conf, point ...

                    PS : je pense que c'est un strict minimum de connaissances à avoir avant d'aller penser à trifouiller le fichier de conf apache.
                    • [^] # Re: \o/

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      Hem sérieusement ça me gonflerait méchamment d'avoir à faire un locate pour chaque fichier que je veux modifier.
  • # Re: YAST en GPL, même les gros s'y mettent

    Posté par  . Évalué à 4.

    Dans la foulée, voici ce qu'on lisait ce matin dans le bulletin de l'Ambassade de France aux Etats-Unis - http://www.france-science.org(...)
    Info Science (France) - http://www.infoscience.fr(...)
    ________________________________________________________________________

    S&T Presse USA - BULLETIN ELECTRONIQUE DES ETATS-UNIS

    Mission pour la Science et la Technologie
    Ambassade de France aux Etats-Unis

    Tri-hebdomadaire - numéro 568 - 19 mars 2004
    ________________________________________________________________________


    -----------
    Agriculture
    -----------

    - Deux industriels de l'agriculture font don de leurs informations génétiques sur le maïs

    Les semenciers Monsanto et Pioneer Hi-Bred International se sont entendus pour placer dans le domaine public les données sur le génome du maïs à leur disposition. Cette décision, favorablement accueillie par la recherche académique, viserait à persuader le gouvernement américain d'engager le séquençage complet de l'ADN du maïs - un projet coûteux et complexe peu rentable pour une entreprise seule. Les informations génétiques détenues par le secteur privé concernent principalement des gènes spécifiques pour lesquels des brevets ont souvent été déposés. La prochaine étape à franchir consisterait à localiser ces gènes sur les chromosomes mais ce travail nécessite d'abord de connaître la séquence d'ADN entière. Pour le moment, les deux compagnies n'envisagent pas de financer elles-
    mêmes cet effort qui devrait coûter entre 30 et 100 millions de dollars et s'achever d'ici 2007. Leur contribution, sous une forme moins pécuniaire, permettra tout de même de doubler, voire plus, le nombre de séquences de gènes du maïs à disposition de l'ensemble des chercheurs. NYT 17/03/04 (Seed concerns donate data on corn gene)
    http://www.nytimes.com/2004/03/17/technology/17corn.html(...)
    DROITS DE REPRODUCTION ET DE DIFFUSION : stpresse@ambafrance-us.org
    QUESTIONS TECHNIQUES : info@infoscience.fr

    Ceci est une très bonne nouvelle pour le monde du libre: les communautés de recherche publiques sont plus efficaces et puissantes que le plus gros des joueurs privés. Monsanto et Microsoft n'ont pas que la première lettre de leur nom en commun!
  • # Re: YAST en GPL

    Posté par  . Évalué à 2.

    NdM : merci à Kalimero, Sam_from_MS, undeuxtroisout, et Yann Forget pour nous avoir proposé la news.

    Il n'est pas mort !!! et présent sur les sujets Suse ;)
  • # Re: YAST en GPL

    Posté par  . Évalué à -4.

    Pourquoi une telle tournure de la news ?
    Avoir un argument de moins pour critiquer Suse vous cause des regrets ?

    C'est une excellente nouvelle.

    Il y a d'autres cas beaucoup plus préoccupant que Yast. Lindows qui diffuse des betas sans les sources par exemple. Et même lorsque les logiciels sont sous (L)GPL.

    Novell/Suse annonce la prochaine 9.1 qui est en pré-commande :
    http://www.suse.com/us/company/press/press_releases/archive04/91.ht(...)

    Un modérateur m'a indiqué qu'il ne voulais pas passer l'info car la distribe n'est pas dispos en download. A-t-il raison ou tord ? J'hésite. Mais des gens font des précommandes de Mandrake alors pourquoi pas Suse.

    PS : Ce compte appartient à mat1 (ou ex-matiasf). houplaboum, Eddy, zorel et d'autres se sont amusés avec mes XPs. Comme celà se fait manifestement sous le nez des modérateurs (tribune dlfp) et que c'est une pratique très très ancienne, j'aimerais que les modérateurs soient claires.
    Soit ils approuvent ces agissements et dans ce cas ils le disent très clairement, c-à-d que je ne suis pas désiré ici et je vais voir ailleur (Les modérateurs ont authorité ici et je le respecte). Soit ils font ce qu'on attend des modérateurs. Je n'ai pas envis de partir uniquement à cause d'un troupeau de connards. La loi des plus cons n'étant pas la meilleur...

    PS2 : ce compte sera fermé ... maintenant.
    • [^] # Re: YAST en GPL

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      >Un modérateur m'a indiqué qu'il ne voulais pas passer l'info car la distribe n'est pas dispos en download. A-t-il raison ou tord ? J'hésite. Mais des gens font des précommandes de Mandrake alors pourquoi pas Suse.

      Oui, mais linuxfr est financé par mandrake. Pas par SuSE. Donc voilà.

      >Comme celà se fait manifestement sous le nez des modérateurs (tribune dlfp) et que c'est une pratique très très ancienne, j'aimerais que les modérateurs soient claires.

      C'est juste. Ca manque de filles.
    • [^] # Re: YAST en GPL

      Posté par  . Évalué à 2.

      Mon pauvre mat1_2.

      Sache que tu dis n'ímporte quoi, je n'ai plus le droit de voter depuis pfiouuuu...
    • [^] # Re: YAST en GPL

      Posté par  . Évalué à 1.

      Soit ils approuvent ces agissements et dans ce cas ils le disent très clairement,

      T'es gentil les modérateurs ils ont autre chose à faire que te rejoindre dans ton bac à sable.
      • [^] # Re: YAST en GPL

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

        >T'es gentil les modérateurs ils ont autre chose à faire que te rejoindre dans ton bac à sable.

        C'est vrai ça, il reste des bières à finir !
      • [^] # Re: YAST en GPL

        Posté par  . Évalué à -8.

        > T'es gentil les modérateurs ils ont autre chose à faire que te rejoindre dans ton bac à sable.

        Donc je me démmerde. Merci pour l'info.
    • [^] # Re: YAST en GPL

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Pourquoi une telle tournure de la news ?
      Avoir un argument de moins pour critiquer Suse vous cause des regrets ?


      Non non, c'est juste de l'humour, du second degré. Ca existe depuis longtemps sur DLFP mais visiblement ça t'a échappé au gré de tes multiples changements de pseudos :/

      Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

  • # Re: YaST en GPL

    Posté par  . Évalué à -1.

    C'est une excellente nouvelle pour la communauté du libre, et un revers cinglant pour les détracteurs de la distribution germanique, qui fustigeaient son modèle économique au détriment de sa qualité et de sa robustesse.

    Avec YaST en GPL, SuSE indique clairement son intention de favoriser l'expansion de Linux au travers de ses produits, pour une large gamme d'utilisateurs. N'oublions pas que SuSe participe activement à Alsa, KDE, ISDN4Linux, le noyau et l'implémentation Joystick.

    Maintenant, le risque pour cette société, est de voir s'echapper YaST aux profits d'autres distributions, et de perdre la main sur le développement, au risque de forks malheureux. Gageons que cela n'arrive pas, et que, à la manière du RPM, YaST devienne de facto l'outil de configuration de base pour l'ensemble des distributions professionnelles, pour favoriser la clarté au sein du paysage Linux.
    Un outil de configuration, un environnement graphique, un utilitaire de packaging, et le tout sous couvert de la compatibilité LSB, et Linux pour le Desktop aura fait un grand pas.
    • [^] # Re: YaST en GPL

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      > et Linux pour le Desktop aura fait un grand pas.

      Faut faire gaffe à ce qu'il ne tombe pas du bureau.
    • [^] # Re: YaST en GPL

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      On n'est pas menacé de fork quand on dirige bien un projet libre. Donc laisse à SUSE le soin de prouver ce que tu cries (trop) haut et fort.

      J'avoue que j'aimerais bien essayer une SUSE libre depuis le temps qu'on en dit techniquement du bien...
    • [^] # Re: YaST en GPL

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Attention, tu as oublié de signer ton communiqué de presse par le service communication de SuSE GmbH.

      Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

    • [^] # Re: YaST en GPL

      Posté par  . Évalué à 4.

      T'es lourd avec tes commentaires dithyrambiques sur la SuSE.
      En plus à travers tous tes posts ont comprends que
      - tu n'as rien compris aux logiciels libres
      - tu es partisan du logiciel propriétaire.

      Un exemple parmi les 320 inepties de ton post : Maintenant, le risque pour cette société, est de voir s'echapper YaST aux profits d'autres distributions, Réfléchis 2 secondes : le seul "risque" est que quelqu'un prenne YaST et en fasse un logiciel meilleur ! Logiciel qui sera sous GPL donc qui bénéficiera aussi à SuSE !

      Que tu le veuilles ou non SuSe n'est qu'une bonne distribution parmi d'autres, mais ce n'est certainement pas le Messie qui va transformer le monde Linux "professionnel" ou "Desktop", comme tu l'affirmes si facilement.
      • [^] # Re: YaST en GPL

        Posté par  . Évalué à -2.

        ouch "ont comprends que". sorry et -1
        • [^] # Re: YaST en GPL

          Posté par  . Évalué à -3.

          Tu n'as meme pas le droit, en tant que chasseur alcoolique et Polonais c'acceder a la base de donnée pour corriger les erreurs?

          Pffff.

          Et BBClone vaincra!

          (ps, si tu pouvais faire qqch pour le blackistage du Chili, je pourrais te faire encore plus de compliments!)
    • [^] # Re: YaST en GPL

      Posté par  . Évalué à 5.

      Apres une nuit de hack a la recherche d'images cochonnes dans les serveurs de Novell, j'ai recupere par megarde un memo d'un haut fonctionnaire Novelliste,
      qui precise le plan secret visant a la conquete des Des-k-tops (et plus si affinite):

      - liberer YaST
      - soudoyer un etudiant ousbeke pour qu'il porte YaST sur la debian
      - recuperer debian+un installeur potable pour la SuSE X
      - conquerir le des-k-top avec la "meilleure distrib du monde"
      - conquerir le monde
      - sortir avec des top-models
      - rencontrer massimo garcia

      Edifiant non?
    • [^] # Re: YaST en GPL

      Posté par  . Évalué à 3.

      Maintenant, le risque pour cette société, est de voir s'echapper YaST aux profits d'autres distributions, et de perdre la main sur le développement, au risque de forks malheureux.

      Comment pourraient ils perdre la main dessus ?
      Que risquent ils des forks ?
      Au pire les forks n'apporterons rien d'interessant, Suse ne récuperera aucune amelioration. Au mieux des gens créerons de bonnes ameliorations que Suse pourra récuperer si cela les interesse.
    • [^] # Re: YaST en GPL

      Posté par  . Évalué à 4.

      et un revers cinglant pour les détracteurs de la distribution germanique

      Non, pourquoi ça le serait ? Le changement de cap ne modifie pas le fait que les détracteurs avaient parfaitement raison. Yast n'était pas libre et ils bloquaient la redistribution de leur distro de cette façon.
      Par ailleurs on ne sait pas si la totalité sera libre (Sax, Yast2 ?) et si les isos ne continueront pas à contenir encore des composants non libres (je pense qu partitionnaire, crossover, etc...) qui continueront à empêcher la redistribution des isos.
    • [^] # Re: YaST en GPL

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Maintenant, le risque pour cette société, est de voir s'echapper YaST aux profits d'autres distributions, et de perdre la main sur le développement.

      Justement dans le libre, le but c'est de partager la connaissance, et de permettre aux autresde s'en servir...
  • # Re: YaST en GPL

    Posté par  . Évalué à 1.

    Y'a belle lurette que je n'ai pas installé de suse, donc je ne suis plus trop au courrant des composante de cette distrib.

    Voici donc ma question.

    N'y avait il que YAST en "pas libre" dans la suse.

    Pke si c'est le cas, je ne comprend pas trop les cris et les pleurs contre YAST, il suffisait de le desinstaller et hop on avait une distrib libre.

    Un webmin dessus et hop , on a un outil de conf libre.

    je suis bon ? ou je raconte n'importe quoi la ?
    • [^] # Re: YaST en GPL

      Posté par  . Évalué à 0.

      N'y avait il que YAST en "pas libre" dans la suse.

      Ben disons que, en plus de YaST pas libre il y a d'autres faits génants et qui montrent bien que cette société adopte une politique contradictoire vis à vis du logiciel libre. D'une part, certes, elle contribue à des projets libres via ses employés, mais d'autre part les images ISOs sont introuvables et tout est fait pour décourager le téléchargement de la distribution.

      Ceci dit, rien dans la GPL n'oblige les sociétés à produire et distribuer des images ISOs des distributions. Et d'autres sociétés (je pense à Mandrake) commencent à adopter ce comportement à la c*n (délais entre la sortie de la distribution pour les membres du club et le commun des mortels, par exemple, ou encore distribution gratuite avec moins de fonctionnalités par rapport à la version payante alors que le logiciel (libre) est le même (MandrakeMove)).
      • [^] # Re: YaST en GPL

        Posté par  . Évalué à 4.

        Au risque de me faire traîter de doux rêveur, je pense que Mandrake adopte ce comportement à la c*n uniquement parce que la boîte est financièrement mal en point. De plus, elle n'a jamais empêché les membres de refiler les adresses ftp qui leur étaient réservées (et je ne parle pas de BitTorrent). Cependant, tout en la comprenant, je regrette également leur attitude (pour la MandrakeMove en particulier...). Je suis profondément convaincu que cela s'améliorera avec l'arrivée des bénéfices...

        En tout cas, ça ne m'empêchera pas de profiter de Mandrake 10.0 et antérieures (toutes dispo 100% Libre) et de troller sur le passé sulfureux de SuSE ;)
      • [^] # Re: YaST en GPL

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        > D'une part, certes, elle contribue à des projets libres via ses
        > employés, mais d'autre part les images ISOs sont introuvables et
        > tout est fait pour décourager le téléchargement de la distribution.

        Désolé mais je ne vois pas le rapport, d'ailleurs il n'y en a aucun.
        Distribuer un logiciel libre n'a jamais obligé de le distribuer gratuitement en ISO ni même de le distribuer publiquement.

        Faudrait pas tout confondre. Le libre selon la FSF ce sont 4 principes, qui occupent déjà pas mal de troll et pas mal de choses. Ce n'est rien de plus.
    • [^] # Re: YaST en GPL

      Posté par  . Évalué à -1.

      Conclusion t'installe debian -->[]
      • [^] # Re: YaST en GPL

        Posté par  . Évalué à 2.

        Maintenant que YAST est sous GPL, on va le retrouver dans la Debian ?
        Comme installateur de la Sarge ?
        • [^] # YaST en GPL... mais pas sur Debian please.

          Posté par  . Évalué à 1.

          Avec l' "installeur" de la Sarge, une installation par défaut nécessite 10 pressions sur la touche < ENTER > (désolé mais mon clavier est en anglais).
          Est-il nécessaire d'adapter YaST pour faire 15 à 20 clics de souris pour une installation par défaut ???
          Faut-il mettre des IHM, des barres de progression et des couleurs flashy partout ?
          ... pour qu'à terme ce soit beau, certes, mais totalement opaque et ingérable lorsqu'un problème survient.

          PS: YaST = Yet another System Tool. Ce n'est pas qu'un outil d'installation...
          et personnellement, je souhaiterais qu'il reste "another" vis-à-vis de Debian ;o)
          • [^] # Re: YaST en GPL... mais pas sur Debian please.

            Posté par  . Évalué à 3.

            des barres de progression, y'en a aussi dans l'installateur de la sarge il me semble. Et c'est pas plus mal de pouvoir montrer ou en est le processus en cours.

            Enfin, le plus important c'es quand même les splash screens, qui transforment automatiquement un programme banal en outil de décision incontournable. La preuve, même l'installateur debian s'y met.
          • [^] # Re: YaST en GPL... mais pas sur Debian please.

            Posté par  . Évalué à 2.

            Avec l' "installeur" de la Sarge, une installation par défaut nécessite 10 pressions sur la touche < ENTER > (désolé mais mon clavier est en anglais).

            Ce qui est bien avec l'installeur de debian, c'est que lorsque l'installation est finie, on peut manger le poulet.
          • [^] # Re: YaST en GPL... mais pas sur Debian please.

            Posté par  . Évalué à 1.

            Avec l' "installeur" de la Sarge, une installation par défaut nécessite 10 pressions sur la touche < ENTER >

            Humm. Si c'était vraiment seulement 10 fois la touche , autant ne rien demander à l'utilisateur.
    • [^] # Re: YaST en GPL

      Posté par  . Évalué à 2.

      mouais enfin si tu enlève les logiciels d'administration et de gestion de packages, les versions choisies par le packageur de gnomes, gnu, linux etc... ca fait pas grand chose comme facteur différenciant.

      De +,les outils d'administration et d'installation sont les premières choses que l'on voit d'une distrib...
    • [^] # Re: YaST en GPL

      Posté par  . Évalué à 1.

      yast c est aussi l installeur
    • [^] # Re: YaST en GPL

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      il suffisait de le desinstaller et hop on avait une distrib libre. > Le problème c'est que Yast est un composant indispensable a l'installation de la SuSE. (c'est aussi la centre de contrôle de la distribution, ce qui n'est pas rien).
  • # Pas de troll.

    Posté par  . Évalué à 3.

    Concretement si ça se passe, ça prouvera bien qu'il n'y avait nul « troll » dans tout cette affaire : si c'était pas un problème important, si personne ne l'avait souligné, ce changement n'aurait pas paru nécessaire...
    • [^] # Re: Pas de troll.

      Posté par  . Évalué à -1.

      Moi je n'utiliserai pas Suse et je ne testerai pas tant qu'ils ne feront pas des ISO téléchargeables de leur OS, comme le font Mandrake.

      Je vois pas l'interêt pour moi d'aller acheter Linux :P
      • [^] # Pas de troll.

        Posté par  . Évalué à 1.

        C'est bien beau tout ca mais vont-ils réellement sortir des ISO de leur distrib car le ftp c'est pas pratique ???

        Car pour moi c'est "no iso no install"
        • [^] # Re: Pas de troll.

          Posté par  . Évalué à 1.

          On peut pas les créer les iso ?
          Il y a pas un lien qqpart ? Je trouve pas en tout cas.
    • [^] # Re: Pas de troll.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Ouaip, on les attend les joyeux drilles du "SuSE c'est presque lbre alors on va pas chipoter", venir nous dire que c'est un non évènement.
  • # Re: YaST en GPL

    Posté par  . Évalué à 3.

    • [^] # Re: YaST en GPL

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      effectivement, ils font de la com chez Novell en ce moment.
      y'a qu'a voir les grosses icones php, mysql, xoops et apache :D
      • [^] # Re: YaST en GPL

        Posté par  . Évalué à 2.

        La com, je suis pas sur, je suis tombé sur leur forge un peu par hasard en regardant les modules de xoop que j'ai trouvé un peu par hasard en lisant les forums sur phpcollab.

        Toujours est-il que leur forge, même si c'est un clone de sourforge, est gpl au moins.

        Par contre, niveau projet, y en a pas des masses.
        Et les code snippets sont pas nombreux aussi, et tous en rapport avec les produits de novell.

        J'ai pas tout lu, mais il est possible que pour mettre un projet chez eux, il faut que ce soit lié a novell.

        En fait, j'ai rien lu, donc bon, si y en a qui ont le courage...
  • # Re: YaST en GPL

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

    lol : cette article me fait rire...
  • # Re: YaST en GPL

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    La communauté du libre a l'immense douleur de vous faire part du décès (pas prématuré) d'un des plus grands sujets de trolls qui l'animaient.

    On va devoirse rabattre sur lindows pour troller
    LINDAUBE CAPU C PA LIBRE

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.