pkgsrc 2017Q1

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et ZeroHeure. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa.
21
7
avr.
2017
NetBSD

Dans un message à des listes de diffusion pkgsrc et NetBSD, Greg Troxel a annoncé, le 3 avril 2017, la disponibilité de la branche pkgsrc-2017Q1. pkgsrc (prononcé « package source ») est une infrastructure de construction de logiciels tiers pour NetBSD, ainsi que pour d’autres systèmes de type UNIX. Il permet donc à NetBSD, mais aussi à GNU/Linux, SmartOS, Minix, Mac OS X et de nombreux autres systèmes d’exploitation de disposer de nombreux logiciels sous forme source ou binaire.

pkgsrc

Les développeurs de pkgsrc fournissent une nouvelle version stable chaque trimestre. Comme son nom l’indique, pkgsrc 2017Q1 est donc la première de l’année 2017.

Plus de détails sur cette version en particulier en seconde partie de dépêche, qui reprend grandement le courriel d’annonce.

pkgsrc 2015Q2

Posté par (page perso) . Édité par palm123, tankey, ZeroHeure et Xavier Teyssier. Modéré par tankey. Licence CC by-sa.
21
7
juil.
2015
NetBSD

Dans un message à des listes de diffusion pkgsrc et NetBSD, Thomas Klausner a annoncé la disponibilité de la branche pkgsrc-2015Q2. Pkgsrc (prononcer package source) est une infrastructure de construction de logiciels tiers pour NetBSD, ainsi que pour d’autres systèmes de type UNIX. Il permet donc à NetBSD et à d’autres systèmes d’exploitation de disposer de nombreux logiciels sous forme source, mais aussi sous forme binaire.

Les développeurs pkgsrc fournissent une nouvelle version stable chaque trimestre. Comme son nom l’indique, pkgsrc 2015Q2 est donc la deuxième sur les quatre de l'année 2015 et est disponible depuis le 6 juillet dernier.

Plus de détails sur cette version en particulier en seconde partie de dépêche, qui reprend grandement le courriel d'annonce.

pkgsrc

Journal Un œuf dans ton gin

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
16
13
nov.
2015

Cher journal,

ce matin, j'en ai appris une bonne sur le canal des bonnes manières : il y a un easter egg dans pkgin ! Il prend la forme d'une option non-documentée, nommée comme par hasard "tonic". Le résultat ? Une recette de cocktail bien connu. Allez, une démonstration :

$ pkgin tonic
* 2 oz gin
* 5 oz tonic water
* 1 lime wedge

Alors bon, oui, OpenWrt nous fait le coup à chaque nouvelle version, mais, franchement, vu le (...)

pkgsrc 2013Q4 est disponible

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa.
Tags :
16
31
déc.
2013
NetBSD

Dans un message à des listes de diffusion pkgsrc et NetBSD, Thomas Klausner a annoncé la disponibilité de la branche pkgsrc-2013Q4 ! Pkgsrc est un framework de construction de logiciels tiers pour NetBSD ainsi que pour d'autres systèmes de type UNIX. Il permet donc à NetBSD et à d'autres systèmes d'exploitation de disposer de nombreux logiciels, sous forme source mais aussi sous forme binaire.

Les développeurs pkgsrc fournissent une nouvelle version stable chaque trimestre. Comme son nom l'indique, pkgsrc 2013Q4 est donc la quatrième et dernière de 2013, et est disponible depuis le 31 décembre dernier.

Plus de détails sur cette version en particulier en deuxième partie de dépêche.

Journal pkgsrc 2014Q1 est sorti

Posté par . Licence CC by-sa.
14
4
avr.
2014

Pour ceux qui connaissent pkgsrc (pour les autres, plus d'infos plus bas)

Pour ceux qui s'intéressent à d'autres systèmes que Linux, et notamment à NetBSD, vous serez probablement content de savoir que pkgsrc2014Q1 est sorti. (voir l'annonce ).

Pour ceux qui ne connaissent pas PKGSRC :

Qu'est-ce que pkgsrc

pkgsrc est un système de gestion de paquets cross-platforms.

Il permet aux utilisateur de compiler leurs logiciels à partir des sources et d'installer les paquets binaires de façon identiques sur des (...)

Journal mon blognal : mes notes sur l'amorçage de pkgsrc

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
6
20
déc.
2017

J'ai souhaité installer deux ou trois choses modernes sur un serveur un peu moisi sur lequel je ne suis pas administrateur. Comme je n'avais jamais utilisé pkgsrc, je me suis dit que ce serait une bonne occasion.

Au début ça a été infernal, je pose donc ici un petit memento pour le prochain malheureux qui se retrouvera dans cette misérable situation.

Il aura donc fallu:
1 - se placer dans (le volumineux) /tmp, car mon $HOME est sur un serveur (...)