Journal Gobelins cherchent geeks pour koala masqué

Posté par (page perso) .
13
25
sept.
2013

Bonjour Nal,

Je suis le président d'une petite association d'artistes geeks : les Geeky Goblin Productions (GGP). Nous tâchons d'expérimenter des choses assez diverses et avons à ce jour publié un feuilleton textuel et quelques nouvelles, contes, scénarios… Toutes nos œuvres sont sous licence Art Libre.

D'autres projets sont en cours, dont un, en particulier, pour lequel nous aurions besoin de ton aide. En effet, Ned et les maki (c'est là son titre) sera notre premier jeu vidéo et donc nous cherchons un ou plusieurs développeurs, ainsi que quelqu'un qui s'occuperait de la création sonore (musique, bruitages…). Compte tenu de nos finances, nous cherchons des bénévoles.

Si ça t'intéresse, voici en bonus quelques nimages pour vous faire une idée.

Voilà voilà. Je vais donc laisser la parole au game designer pour qu'il te présente son projet…


À propos

Suite à l'incident survenu dans son monde, Ned le koala masqué aux chaussettes rayées déambule au sein d'une étrange forêt. Un certain temps de marche passe avant qu'il n'y découvre un terrain où des bâtisses remplacent les arbres.

De ces mêmes bâtisses descendent des entités aux formes qui ne lui sont pas familières. Elles s'agitent autour de lui. Ned les touche mais ne parvient pas à découvrir leur code ; ces créatures n'en seraient-elles pas pourvues ? Étrangement, il comprend leur langage, qu'il possédait déjà dans ses paquets. De leur propos reviennent souvent les termes « ermite colérique », « apaiser » et « aidez-nous ». Il aimerait les interroger pour savoir s'il évolue toujours dans le numérimonde et si non comment s'y rendre, mais Ned n'est pas doué de parole. Il se rend compte soudain que les entités l'ont poussé à l'intérieur d'une des bâtisses. Les portes se referment derrière lui.

Ned se retrouve malgré lui à gravir d'étage en étage la tour d'un certain ermite en rangeant de grands maki qui lui barrent la route et contrôlent l'accès aux niveaux suivants.

Note d'intention

Mon rapport avec le sokoban (« gardien d'entrepôt », ou encore « magasinier » en japonais) a toujours été complexe. J'ai souvent trouvé les jeux de ce type pauvres visuellement, possédant une croissance de difficulté brusque, bref un de ces tristes jeu de puzzle qui font office de passe-temps de dernier recours.

Enfant, je pensais que c'était un type de jeu auquel on ne pouvait pas s'attacher autrement que par défi intellectuel. La durée de vie que l'on se projette mentalement de lui paraît plus courte que pour un autre. En grandissant, j'ai trouvé dommage que personne n'ait tenté d'ajouter des options au sokoban, d'offrir des libertés ou des récompenses au joueur. Il y a bien eu des visuels différents — les caisses et tonneaux sont devenus des joyaux géants, quant au protagoniste il possédait toujours un lien peu ou prou logique avec l'objet à ranger — l'apparition de la 3D, du tactile et une narration justifiant les actions du joueur différente mais pas extraordinaire. Sympathique, mais pas plus attachant ni plus pérenne. La mécanique restait la même, et le mode de jeu unique. L'expérience était pauvre, ou du moins touchait un cercle limité d'individus pour qui le jeu est facile d'accès et qui n'ont aucune exigence visuelle ou onirique. Lorsqu'est apparue l'idée que Ned aurait une certaine affection pour les maki — elle-même issue de deux illustrations parmi d'autres à l'origine du personnage — j'ai pris très à cœur de trouver l'origine de cette dernière. C'est de là que le sokoban est entré en scène : j'aimais bien visualiser Ned poussant des maki géants sur des assiettes, et en même temps c'était l'opportunité de donner plus de cachet à ce jeu de puzzle.

Le style pixel art coïncide avec l'état du protagoniste : il vient de chuter dans un espace non numérique, sa perception des choses est pour le moment limitée, incomplète, et son interaction avec elles l'est aussi.

La mécanique de base n'a pas changé : le joueur peut se déplacer et pousser les objets. Si cette base avait été modifié, le titre aurait pu être plus original, novateur, mais le résultat obtenu ne serait plus un sokoban.

Le défi étant d'ajouter du cachet, il fallait donc ajouter des mécaniques, des possibilités. Il n'y a donc plus un seul type d'objet à
pousser mais plusieurs : un maki saumon n'aura pas la même réaction qu'un maki avocat lorsque le joueur le poussera, et les caisses seront d'éternels obstacles.

Les caisses n'ont pas été ajoutées que dans le seul but de complexifier les tableaux : leur présence est un hommage au sokoban originel et un écho de leur présence dans un projet qui résulte directement de celui-ci.

  • # Pas de bras, pas de chocolat !

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Compte tenu de nos finances, nous cherchons des bénévoles.

    Tu veux dire, de votre absence de finances, non ?

    Je comprends qu'on puisse espérer recruter de la main d'œuvre qui travaille bénévolement, et ça marche plutôt bien dans le domaine du LL. Cela dit, ça marche surtout pour des applications déjà existantes, crois-je, et de manière spontanée. Mais là, ça n'a pas l'air d'être le cas. Des gens avec des idées et pas un rond, y'en a plein. Et c'est pas grave : le reste du monde se passe très bien de ces idées qui ne voient jamais le jour et dont il n'a jamais entendu parler.

    Bref, les « j'ai une idée, codez le gratuitement pour moi, » j'aime pas. Code ton jeu toi-même, attend des offres de gens qui désirent d'eux-mêmes t'aider, mais ne promeut pas le travail gratuit.

    Cela étant, je trouve les visuels de ton projet très bons.

    • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tu veux dire, de votre absence de finances, non ?

      Pas tout à fait, mais pour le moment nos cotisations sont les seuls revenus de l'asso. On essaie d'améliorer la situation mais franchement on a pour objectif premier de faire de l'art, pas des sous.

      • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Et en même temps le nombre de jeux moches qui meurent faute d'artistes… Il faut que de temps en temps les uns aillent vers les autres !

      • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

        Posté par . Évalué à 6.

        Au delà de la question des sous, je pense que vous vous y prenez mal. Vous arrivez avec un concept complètement ficelé, et vous cherchez juste un gars qui va pisser du code. D'après la description, il n'y aura pas beaucoup de marge de manœuvre pour modifier le concept du jeu. Du coup, ce n'est pas très motivant, ça crée un déséquilibre entre l'éventuel codeur et vous, les artistes. Après, souvent, c'est dans le sens contraire que ça se passe, un codeur va chercher des artistes avec son concept ficelé et veut juste des mains pour dessiner ce qu'il veut. Si vous voulez un codeur, il faut pratiquer la coopération et la co-élaboration. Sans ça, ce sera dur à mon sens.

        • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          je trouve au contraire qu'ils ont beaucoups de choses que la plupart des autres projets n'ont pas : des idées, des graphismes qui font envie, bref à mon avis il y a beaucoup d'étudiants d'école info qui pourraient se jeter là-dessus comme projet de fin d'année.

          « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

          • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

            Posté par . Évalué à 4.

            Je partage l'avis de ce début de fil :

            Des gens avec des idées et pas un rond, y'en a plein.

            Oui, ils ont des beaux graphismes, ça aucun souci. Mais pour l'instant, ces graphismes sont destinés à un concept de jeu unique déjà défini. C'est ça qui est dommage. Mais après, je ne leur jette pas la pierre. Comme je l'ai dit, d'habitude, c'est les codeurs qui pratiquent de cette manière envers les graphistes.

            • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Deux précisions qui semblent nécessaires.

              Tout d'abord, les sous. On n'a pas de quoi payer quelqu'un, mais on envisage pour nos prochains projets de proposer un prix libre avec possibilité pour « l'acheteur » de choisir où va l'argent (un peu comme ça se fait pour les Humble Indie Bundle). Donc si l'acheteur décide de tout donner au(x) développeur(s) plutôt qu'aux autres, eh bien tout ira au(x) développeur(s). Cependant, c'est vrai qu'on ne peut rien garantir : on n'a pas les finances derrière.

              Ensuite, ce n'est qu'un aperçu et le projet reste en cours. Nous sommes attachés à l'art libre et n'envisageons pas cela comme un projet « classique » sur lequel on aurait apposé une licence kivabien™. Donc rien n'est définitif, visuels y compris, et nous sommes ouverts à une participation plus aboutie que simplement « pisser du code » : une telle participation est justement ce qu'on recherche.

              J'aurais sans doute dû le préciser dans le journal, au temps pour moi.

            • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Oui, ils ont des beaux graphismes, ça aucun souci. Mais pour l'instant, ces graphismes sont destinés à un concept de jeu unique déjà défini. C'est ça qui est dommage.

              Quand je lis « licence Art Libre », je comprends que les graphismes peuvent tout à fait être utilisés par d'autres projets.
              Me trompé-je ?

        • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

          Posté par . Évalué à 6.

          Bien que je ne sois en charge des graphismes et pas pas des mécaniques de jeu, chacun a son mot à dire dans nos projets, et personne pisse dessus. Non mais. Je suis au dessin. Je suis pas pour autant une sous traitante du game design. J'ai mon mot à dire. Il en sera de même pour tout les membres de l'équipe. Quand bien même le niveau d'avancement, rien n'est définitif. C'est le deuxième aspect du jeu par exemple, le premier était vu de haut. Les remaniements ne sont pas exclus.

    • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

      Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 26/09/13 à 18:10.

      Hey. Je suis la personne en charge des graphismes sur ce projet et chez les ggp en général. En gros, c'est moi qui ai gribouillé tout ça. Je te remercie donc pour ton compliment.
      Sinon, je trouve ta vision des choses arrêtée et résignée. Oui il y a plein de projets qui ne voient jamais le jour par manque d'argent. En effet, on vit sans le savoir, et on est abreuvé d'autres productions, hé oui, le monde est vaste. Et donc ? On en reste là ? On coupe les jambes aux autres et on rapporte tout à l'argent ? Je suis pas pour le boulot gratuit, j'ai bossé dans des boites en tant que designer rémunérée, j'ai un loyer à payer et tout ce qui s'en suit. Chez les ggp on est pas pour le boulot gratuit non plus. Si le jeu plait, et si les gens estiment vouloir donner, on aura. Enfin, quand je vois les réponses de ton genre, je me demande si on doit compter sur la bonté de l'espèce humaine dans notre entreprise.
      Pas de bras, pas de chocolat, on a des bras chez les ggp, on fait tout ce qu'on peut avec :).

      • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Enfin, quand je vois les réponses de ton genre, je me demande si on doit compter sur la bonté de l'espèce humaine dans notre entreprise.

        C'est bien la question. Si tu demandais de l'aide pour un logiciel qui aide les aveugles, handicapés, ou je-ne-sais-qui, alors oui, tu pourrais compter sur la bonté d'autrui. Un truc révolutionaire, pourquoi pas. Mais là, le projet ne semble pas avoir ce genre d'objectif. Ça ressemble plutôt à "on veut que des gens fassent le boulot pour qu'on s'amuse à notre jeu. En plus, si on le vend, on aura des sous. Et comme t'auras travaillé bénévolement et bien sûr sans contrat, ben on te payera comme on le voudra, quand on le voudra. Mais ça, tu t'en fous vu que tu travailles juste pour le plaisir, hein ?!" Et ça, c'est pas jouer sur la bonté d'autrui, c'est jouer sur sa naïveté, et ce n'est pas vraiment le genre de valeurs auxquelles j'adhère.

        Ma vision est sans doute arrêtée et résignée, mais elle est surtout concrète : tout travail mérite salaire.

        • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Si c'est libre, tout le monde peut vendre le projet.

          http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          As-tu idée que c'est exactement comme ça que sont traités les artistes la plupart du temps ? Loin de nous de faire subir à autrui un tel manque de reconnaissance. Cependant l'asso est encore jeune, nos finances quasi nulles et les choses ne sont pas rodées. Ça ira sans doute mieux d'ici quelques années, mais là c'est le mieux qu'on puisse faire.

          Ensuite si un volontaire souhaite un contrat pour lui garantir ce qu'on a dit ici, à savoir que le client choisira où va l'argent (note bien, j'ai dit le client, pas nous), je ne vois pas en quoi cela nous poserait un problème.

          • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

            Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 27/09/13 à 09:25.

            Attention il faut bien comprendre les règles de la propriété intellectuelle: sans contrat, celle du code revient aux développeurs, celles des graphismes et des musiques aux artistes. Bref l'association n'aura aucun droit sur le jeu sauf ceux accordés par les licences libres.

            Concrètement, ça veut dire que:

            • un membre du projet peut faire fork en changeant la licence de sa partie, y compris pour une licence pwivatrice.
            • n'importe qui (membre du projet ou non) peut décider de vendre le projet sans rien reverser aux autres.

            Rien de nouveau dans le monde libre, mais il faut en avoir conscience.

            http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

          Posté par . Évalué à 7.

          Bon, que les choses soient claires, je vais pas chier de la thune comme ça par magie avant que je jeu ne soit vendu. Navrée, j'ai pas spécialement les fonds. Il faut ? On verra autrement. C'est un petit jeu, y'a moyen. Si au passage on rencontre des personne ayant les mêmes idéaux que nous, ça ne sera que mieux. Plus on est de fous, plus on rit. Je vais pas aller non plus vendre mon cul à de grosses boites et perdre mon/notre indépendance. C'est déjà parti pour être comme ça 39h par semaine, j'aimerai bien avoir le droit de créer de manière autonome le reste du temps, et prier pour que ça devienne mon activité principale par la suite. Je sais pas si t'as déjà eu un espoir dans la vie, l'envie de faire des choses indépendamment.
          Dans l'idée j'aimerai créer des jeux, des bd, des histoires que les gens auraient plaisir à lire. Des choses qu'ils pourraient obtenir et payer à la mesure de leur moyen, que chacun y ai le droit. C'est ça mon objectif. C'est ni révolutionnaire si viral au sens strict du terme, mais je pense que les gens en ont besoin.
          Si ce qu'on fait est merdique, on s'améliorera. Y'a pas trente six chemins pour ça, il faudra persévérer.
          Tout travail mérite salaire, on est d'accord. N'empêche que je compte pas passer ma vie aux ordres d'un boss qui pense qu'à faire de la marge sur mon dos et me commande des visuels dont je t'épargnerai le niveau de créativité. Si ça te fait triper, libre à toi, mais viens pas me bassiner avec, j'en bouffe déjà suffisamment. J'aimerai offrir mieux au gens.
          Nous sommes ici pour chercher des gens prêts à tenter l'aventure, aussi improbable qu'elle soit. Etant graphiste, j'ai eu des réticences au début. Surtout sur le fait que n'importe qui a le droit de retravailler sur mes boulots. Je suis assez possessive. Pour le reste, je ne me fait pas de soucis. Si nous travaillons suffisamment bien, les joueurs nous le rendront, à leur mesure.
          On joue sur la naïveté de personne, la donne est claire. Notre projet dans sa globalité est un peu dingue (je pense surtout au jeu de plateau physique qui va demander des fonds lui, mais je pense qu'on va passer par une financement de type kickstarter du coup), mais bon, je veux y croire. J'ai rien à perdre, je dessine déjà tout le temps sur mon temps libre. Autant que les gens en profite. Si je peux en vivre, parfait. Je n'ose y croire. Si d'autre gens veulent tenter le coup avec nous, c'est super. Si t'es pas de cet avis, libre à toi. Mais ne nous accuse pas de manière infondée.

          • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            prier pour que ça devienne mon activité principale par la suite

            Attention le marché des jeux vidéos est hyper concurrentiel. En vivre est très difficile. Ne serait-ce que vendre pour quelques exemplaires, il faut vraiment sortir un jeu de très bonne qualité, si possible avec un gameplay original et avoir une très bonne communication.

            http://devnewton.bci.im

            • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

              Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 27/09/13 à 15:47.

              Et oui :). On a intérêt à être bon . Nous sommes jeunes, en travaillant dur, rien n'est impossible. Pour le moment nous menons cette activité sur notre temps libre. Qu'elle devienne notre activité principal est un rêve, et un rêve du genre lointain ;). Mais c'est une des choses qui nous anime, du moins moi et Ned.

              J'aimerai également préciser que l'activité des ggp ne se limite pas au jeu vidéo. Nous écrivons des nouvelles, avons plusieurs projets de bandes dessinées en route et un jeu de plateau. Le jeu de plateau est d'ailleurs ce qu'on avance en ce moment. Ned et al ont aussi des cuisines en route que j'ignore.
              Nous avons tout trois des compétences assez larges, ce qui nous permettrai de faire un peu de tout. Pour ma part j'ai de bonne connaissance en textile, je peux prototyper pas mal de bidules :3. Qui veut un bonnet Ned le koala ? c'est possible xD ! On pourra toujours mettre à disposition le modèle (instruction et tout le bazar), en mode pay want you want si on peut pas le produire dès le début. De ce que j'ai compris, c'est un peu ça le libre, diffuser ses sources et ses techniques :). Ça n'est qu'un exemple, mais je pense que ça explicite assez bien notre champ d'action :).

              (haha pour la bonne communication, 'faudra pas me demander à moi :p.)

              • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                J'avais été à la présentation d'un jeu ( http://www.oldskullgames.com/rakoosadventure/ ) dont les auteurs avaient la même approche: faire des peluches, un dessin animé… Bref du transmedia!

                kirooki.com/Kirooki_GameOverview_ENG.pdf

                http://devnewton.bci.im

                • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

                  Posté par . Évalué à 2.

                  whow y'a des gars d'ankama dans l'affaire, au chara design notamment, ça se sent au dessin :). C'est manifestement une grosse équipe, très expérimentée. J'admire l'univers visuel d'ankama, pour le reste … leur réputation n'est pas à faire -.-… Enfin, nul n'excelle par tout n'est ce pas :) ?
                  Ça fout la pression en tout cas :). Merci pour cette référence. Surveillons les è.é !

        • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

          Posté par . Évalué à 3.

          Ma vision est sans doute arrêtée et résignée, mais elle est surtout concrète : tout travail mérite salaire.

          On partage tous cette attente je pense, mais nous avons probablement tous envisagés la chose différemment pour y parvenir, voire la définir. Et comme, je te l'accorde, nous ne sommes certainement pas encore bien rodés en communication, nous ne sommes pas étalés là où il l'aurait peut-être fallu vis-à-vis de la communauté linuxfrienne, quitte à alourdir notre annonce - ce qui peut aussi être mal vu en terme de communication, domaine pas à portée du premier venu n'est-ce pas ?
          Et comme moi, plus le temps et les dialogues passent plus tu te résignes pour certaines choses, et ça nous pousse à être un peu (beaucoup) indélicat dans nos remarques, nos arguments.
          Du coup tu nous as accusé d'espérer comme tant d'autres hier, et certainement encore demain, recevoir de l'aide pour mener à son terme un projet de façon "exclusivement bénévole, même si on aimerait bien rémunérer, patatitata".

          En fait, on a tant d'autres projets dans les cartons.
          Ned et les maki est un projet pilote pour annoncer et présenter tout un univers qui sera abordé via différents médias.
          En fonction de chacun des autres projets à venir le modèle de financement changera : pré-financement participatif, avec nos propres fonds, encore du pay what you want, autre.
          Mais ces projets sont tous étudiés, au risque d'être abandonnés s'ils ne sont pas vraiment intéressants. Et "intéressant" ne signifie pas pour nous

          "on veut que des gens fassent le boulot pour qu'on s'amuse à notre jeu.

          parce que contrairement à des rêveurs tout juste sortis du lycée et pas très curieux qui sont malheureusement mes seuls camarades dans l'école d'infographie où je suis - et tu t'imagines bien que ces derniers s'attendent tous plus tard à recevoir un salaire régulier pour vivre de leur travail même s'il est bâclé pour x raisons - je pense qu'on a saisi l'intérêt du fameux "game design".
          Cet intérêt c'est l'expérience que va vivre le joueur. C'est ce que le jeu va lui apporter comme plaisir, apprentissage, réflexion voire guérison.
          Nous ne comptons donc pas réaliser un jeu pour nous même, non.

          Et le "on aura des sous" c'est pas juste pour en avoir et en faire n'importe quoi - mais je m'excuse que l'on ait pu laisser imaginer ça, honte sur nous - c'est surtout pour améliorer ledit projet et les prochains.
          Nous sommes réalistes, pour pouvoir offrir au public les expériences que nous leur proposons il nous faut manger et se payer un toit avant tout. C'est aussi à ça que servira l'argent, mais certainement pas à les accumuler - à quoi bon ? en ce qui me concerne je n'ai pas l'intention de passer le restant de mes jours dans les iles à ne rien concevoir de mes journées.

          Bon, comme à mon habitude j'ai probablement divergé pour bien me faire comprendre, objectif que j'aurai peut-être donc raté.

          Ce que je tiens surtout à faire passer comme passage c'est qu'on ne cherche pas à manipuler qui que ce soit pour notre compte, ni le vôtre. Si quelqu'un participe à l'aventure c'est aussi parce qu'elle lui apporte quelque-chose personnellement et qu'elle a bien compris notre situation économique actuelle.
          Sinon ce serait de l'esclavagisme, et on vit déjà sous un régime similaire, alors non merci, je ne soutiendrai pas un ajout de strate dans un tel système.

          Que l'argent vienne avant ou après on ne cherche pas à le détourner ou continuer à créer sans.

          Je ne ferai jamais partie d'une association, quoi qu'elle fasse, si elle se sert de la naïveté des gens. Nous ferions de biens mauvais exemples de l'image idéaliste que les linuxiens et libristes véhiculent.

          Donc je pense qu'on adhère peu ou prou à la même chose, mais que chacune s'exprime mal, pas assez, craint l'autre, craint la répétition de la même erreur.

          Enfin, si toi et d'autres êtes contre le modèle de rémunération que nous avons choisi pour ce projet pilote, alors je veux bien lire vos arguments en faveur d'autre chose.

          Ah oui, autre oubli, cette fois de présentation : ici Ned J., le GD. =)

          • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je n'accuse pas, je dis ce que je comprends en lisant le texte, c'est tout. Ton illustrateur dit que c'est exactement ainsi que sont traités les artistes, et c'est justement pour ça que je prends la plume et dit que c'est pas un modèle bénéfique pour la main d'œuvre.

            Si votre projet marche en recrutant des bénévoles, tant mieux pour vous ! Je vais pas vous empêcher de le faire, ni vos codeurs de vous rejoindre ! Mais votre message me parait plus être un désir d'exploitation qu'un appel à contributions.

            Pour résumer, voilà l'impression que j'ai eue (et que j'ai toujours) : http://monmacon.tumblr.com/post/51459258309/grand-concours-pour-realiser-laffiche-flyer-logo

          • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Nous sommes réalistes, pour pouvoir offrir au public les expériences que nous leur proposons il nous faut manger et se payer un toit avant tout. C'est aussi à ça que servira l'argent, mais certainement pas à les accumuler - à quoi bon ?

            Si vous comptez manger et payer un toit à plusieurs personnes avec un premier jeu sans budget, ce n'est pas très réaliste.

            Pour faire un jeu qui a une petite chance de se vendre, je dirais qu'il faut un budget de 300k€.

            http://devnewton.bci.im

            • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

              Posté par . Évalué à 2.

              devnewton, Jymis parle à long terme pour ce qui est du toit et de la casserole. On a pas l'ambition de vivre sur un sokoban.

              Axioplase, ton lien m'a bien fait rire, merci. Beaucoup de situations connues -.-, entre le coup des commerciaux et les concours à truffes… Tout ça est vrai, quelle misère … (D'ailleurs, 'faut aller voir à ce sujet le blog de marie et julien, très édifiant pour les jeunes graphistes.) N'empêche que dans la perspective où tu penses que c'est censé s'appliquer à nous, c'est moins drôle. C'est à peu près tout ce qu'on veut éviter en créant les ggp. Y'a quiproquo quelque part, et je suis sérieusement fatiguée de devoir justifier nos bonnes intentions. Pour la faire courte, ce petit jeu est sans doute une espèce de tremplin, une première pierre, parce qu'on ne commence pas de rien. Nous voulons travailler de manière libre dans tout les sens du terme et nous en remettre au joueurs le moment venu pour la paye. Y'a pas d'embrouille là dessus, les gens qui nous rejoigne sont prévenus.

              • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                N'empêche que dans la perspective où tu penses que c'est censé s'appliquer à nous, c'est moins drôle. C'est à peu près tout ce qu'on veut éviter en créant les ggp. Y'a quiproquo quelque part, et je suis sérieusement fatiguée de devoir justifier nos bonnes intentions.

                Je ne comprends pas comment on peut encore douter de vos bonnes intentions après avoir lu tes messages et ceux de tes collègues…
                Malheureusement pour vous, même si je suis convaincu je ne suis pas codeur pour deux sous ;)

                Tout ce que je peux vous offrir, et je vous l'offre, ce sont mes encouragements, mon soutien moral, et la promesse d'essayer votre jeu à sa sortie (et même de donner à la mesure de mes tous petits moyens si le jeu me plaît).

                Ah si, il y a bien autre chose que je peux faire : parler de votre projet autour de moi.
                Je m'y mets de suite !

                Bon courage dans votre aventure !

                • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Merci .

                  Je comprends les craintes de certains. Il est vrai que dès qu'on touche aux métiers du loisir et/ou au métier de création, on est face à une ambiguité.
                  Les personnes pratiquant ces activités sont souvent des passionnés qui prennent plaisir à leur travail. Je dis pas que les caissières, les banquiers ou les agriculteurs sont moins passionnés, j'en sais rien, juste ça me semble moins facile à concevoir. Je pense que pas mal de personnes considèrent le travail comme une façon de subvenir à leur besoin. Dans le cas de la créa/loisir, il n'y a pas cet espèce de pénitence d'aller au boulot (enfin, en réalité, si, mais on y reviendra plus tard :D), on fait vraiment un truc qui nous plait. Dessiner toute la journée, c'est vraiment bien. C'est là que ce genre d'emplois sont rapprochés du loisir, du point de vue de beaucoup de gens. C'est un raisonnement que j'ai peine à comprendre. On a besoin de souffrir pour se faire payer ? On a pas le droit de gagner sa vie en aimant son travail ? Parce qu'au final, en tant que graphiste par exemple, on produit des visuels, de la marchandise donc. Même si on y prend plaisir, ça reste un travail, qui mérite salaire.
                  Tout le monde ne se fait pas ce raisonnement donc, et rapprochent ces métiers du loisir. J'ajouterai que c'est aussi peut être du au fait que le design est un métier récent, jeune d'un petit petit siècle . Par rapport à d'autres métiers, c'est bien peu ! Bref, cette confusion entraine des abus. On estime pas devoir payer un tel service. Ou mal le payer, ou à des conditions différentes d'un autre professionnel. C'est très bien illustré par le lien posté plus haut (mon maçon était illustrateur). On peut aussi trouver des témoignages sur le super blog de Marie et Julien. C'est un problème réel.

                  Du coup, je sens qu'il y en a eu certain qui ont eu de petits accès de parano haha xD. Ce contexte pourri, c'est tout ce qu'on cherche à éviter, et cela en essayant de produire de manière indépendante, en présentant notre production directement aux joueurs. On maltraite pas les graphiste chez ggp :p (c'est les graphistes qui maltraitent les game designers hinhinhin. C'est une blague hein). Si l'asso pouvait prendre de l'envergure au fil des projets, on pourrait même en mettre quelques un à l'abris chez nous .

                  • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Par contre, vous devriez lever l'ambiguité sur vos objectifs: est-ce que l'un des buts est de gagner votre vie via cette association? Dans ce cas, faites très attention, car une association loi 1901 n'est pas fait pour ça. J'ai un ami graphisque qui fait pareil et je lui ai donné le même conseil: si vous passez dans le viseur de l'Administration, elle ne vous loupera pas :-(

                    http://devnewton.bci.im

                    • [^] # Re: Pas de bras, pas de chocolat !

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Avant de créer officiellement l'asso, il y a eu toute une période pendant laquelle on a pas mal hésité entre association et société coopérative, justement à cause de ça. Je n'ai plus toutes les données juridiques que j'avais accumulées à ce moment-là mais en gros, une association n'a pas le droit d'avoir pour objectif de partager des bénéfices mais a le droit de faciliter des libéralités vers des individus si c'est déclaré dans les statuts (c'est le cas). Et notre système de dons où le public choisit où va l'argent, c'est justement ça : quand le public dit que ses sous vont vers Untel et qu'on passe les sous à Untel, c'est pas du partage de bénéfices. Par contre, quand le public dira que ses sous (ou une portion de ce qu'il a donné) sont pour l'association (par exemple pour financer de nouveaux projets), il est hors de question qu'un membre ou collaborateur de l'asso en touche le moindre centime (ou sinon on risque la fermeture de l'asso).

  • # zip ?

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Révoltant. Révolution !

    Love – bépo

    • [^] # Re: zip ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 26/09/13 à 00:43.

      Quelle format d'archive préférerais-tu ?

      • [^] # Re: zip ?

        Posté par . Évalué à 2.

        7z ?

        • [^] # Re: zip ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          • [^] # Re: zip ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Merci bien :) Bon après… je fais mon chieur, une fois de plus quoi :°

            Love – bépo

            • [^] # Re: zip ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              je ne vois pas plus d'intérêt à 7z qu'à zip pour présenter des images qui seraient mieux placées sur une page web. En plus zip c'est autant libre que 7z

              « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

      • [^] # Re: zip ?

        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 26/09/13 à 06:49.

        [désolé, double post]

  • # Gamedesign?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je n'ai pas très bien compris comment fonctionnera le jeu. Il faut pousser des makis pour faire quoi?

    http://devnewton.bci.im

  • # État de l'art et autres remarques

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Difficile de ne pas débuter mon commentaire par un état de l'art sur ce qui existe en sokoban libre.
    J'y connais pas grand chose dans le domaine mais quand je lis "l'apparition de la 3D, du tactile et une narration justifiant les actions du joueur différente mais pas extraordinaire. Sympathique, mais pas plus attachant ni plus pérenne. La mécanique restait la même, et le mode de jeu unique.", je pense quand même à Puzzle Moppet , libéré il y a quelques temps, qui a au moins le mérite d'avoir essayé, sinon réussi, à rendre le sokoban 3D pertinent et attachant: http://garnetgames.com/puzzlemoppet/ (version libre: https://bitbucket.org/Knitter/puzzlemoppet/overview )

    En voyant parmi les dessins proposés, celui qui ressemble à un screenshot de jeu, je pense tout de suite à I Have No Tomatoes qui a le même genre de vue, sauf que c'est un jeu 3D et type bomberman. Hé bien j'ai jamais bu blairer ce jeu, et j'aime pas cette vue de coté qui n'apporte pas grand chose et fait perdre pas mal de place en concentrant le rendu du tableau au centre de l'écran.
    Alors je comprends bien qu'un rendu 2D de haut est pas très attrayant et que cette vue permet aussi de faire des choses plus sympa coté dessin mais ça me parait pas optimal, peut-être en mettant la caméra un peu plus haut ça ira mieux, mais ça fait ptet un angle trop compliqué à dessiner…

    En dehors de ça, il serait bien de préciser ce que vous visez pour avoir une idée des technologies qui seront utilisées: Est-ce un jeu pour PC et/ou mobile? Un jeu natif et/ou en navigateur?

    Si j'avais plein de temps je participerais volontiers, surtout que ce serait l'occasion de faire joujou avec ces histoires d'entités/composant/systèmes en C++11 et de tester emscripten pour une version web, mais comme souvent le temps me manque…

    • [^] # Re: État de l'art et autres remarques

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il faudrait aussi préciser:

      • combien de temps doit durer le projet?
      • est-ce qu'il sera entièrement libre?
      • y a-t-il un but commercial?
      • quel genre d'aide vous avez besoin?

      http://devnewton.bci.im

      • [^] # Re: État de l'art et autres remarques

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        L'objectif des GGP est de faire de l'art libre. Donc oui, il sera entièrement libre.

        Pour le but commercial, comme dit plus haut nous comptons le distribuer avec prix libre : donc oui, mais le public choisira où va l'argent.

        Pour l'aide, nous avons besoin de développeurs et d'une personne pour le son. Si possible des gens avec une volonté d'impacter sur le projet plus qu'en se cantonnant à un « rôle ».

    • [^] # Re: État de l'art et autres remarques

      Posté par . Évalué à 4.

      (je suis lili, la personne qui gribouille ce projet) En effet, on avait une vue de haut avant. Mais c'était pas joli joli. Je craint comme toi que cet angle soit difficile pour le jeu. Pour le savoir, faudra tester, où se référer comme tu le fait aux jeux préexistants. Ces visuels ne sont pas définitifs, je te remercie de ton retour :). Les pixels posent quelques soucis en effet pour les inclinaisons. SI les tests s'avèrent pénibles il se peut en effet que je doivent remonter la caméra. Merci encore :).

    • [^] # Re: État de l'art et autres remarques

      Posté par . Évalué à 1.

      Ah, Puzzle Moppet.
      Crois-le si tu veux mais je suis évidemment passé dessus lors de mes recherches. J'avoue ne pas l'avoir bouclé, du coup le synopsis je ne sais pas encore si ce n'est qu'une excuse ou l'accroche d'un vrai scénario. Remarque j'suis pas forcément bon scénariste…
      En tout cas je trouve ça un peu vide. Les textures n'ont pas des couleurs dégoûtantes mais ce n'est pas non plus super créatif.

      C'est bien, tu m'as rappelé qu'il vaut mieux que je le finisse.

      Tu ne trouves pas nos créatures aussi attachantes si ce n'est plus ? =3

      Jeu natif linux, portage possible, jouable PC et mobile est une base pour ce projet. Une version web pourquoi pas, intérêt à étudier.
      Quant aux technologies je m'en remets aux propositions des développeurs qui nous rejoindront et des linuxfriens ; j'ai déjà pas su compiler le jeu en C++ ni en faire qq-chose de viable en PyGame… :/

      • [^] # Re: État de l'art et autres remarques

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Alors…

        J'ai pas fini puzzle moppet, loin s'en faut, j'ai pas la patience pour ce genre de jeu, ya un niveau sur lequel j'ai buté trop de fois et j'ai lâché l'affaire.
        Je l'ai cité parce que je trouve qu'il exploite bien la 3D sans en faire des tonnes. Et un soin a été apporté au graphisme et au coté «mignon et attachant» de l'univers, ce qui ne veut pas dire que c'est totalement réussi.
        Je vois ce que tu veux dire par «un peu vide». Mais j'aime bien les jeux au style simple, difficile de trouver le juste milieu pour pas aller non plus dans la surcharge.
        Je ne saurais pas te répondre sur le scénario je me souviens plus et je l'ai pas fini, c'est pas impossible que ce soit qu'une vague excuse à l'enchaînement des niveaux. C'est pas le genre de chose qui me gênent, j'aime pas les longs scénarios, typiquement dans Bastion ça m'a vite ennuyé au point d'arrêter, là j'ai commencé à jouer à hammerfight c'est un peu pareil, je me fiche de savoir sur qui je tape et pourquoi, j'ai envie de jouer pas de suivre une histoire. Je crois qu'on a pas les mêmes goûts en jeu-vidéo :-)
        J'aime beaucoup plus des univers bien plus abstraits, type braid, ou encore Limbo. On a pas tous les détails, on sait pas trop ce qu'il se passe et pourquoi, mais il y a une ambiance spécifique.
        Pour en finir au sujet de Puzzle Moppet, suite à la libération du code le dépôt que j'ai lié dans mon commentaire contient un fork libre (ou plutôt une continuation, on a l'autorisation de l'auteur pour conserver le nom), et ils ont remplacés les textures et certains sons par du libre parce que les licences allaient pas, mais du coup ça a été fait un peu à la va vite, si vous vous sentez de contribuer des données cohérentes, n'hésitez pas :-)

        Tu ne trouves pas nos créatures aussi attachantes si ce n'est plus ? =3

        J'aime bien Ned mais faut revoir l'animation de marche.
        J'aime beaucoup moins le professeur pokita.

  • # Libérez vous !

    Posté par . Évalué à 8.

    Je ne comprends pas, d'un coté, tu déplores que

    l'apparition de la 3D, du tactile et une narration justifiant les actions du joueur différente mais pas extraordinaire. Sympathique, mais pas plus attachant ni plus pérenne. La mécanique restait la même, et le mode de jeu unique.

    mais de l'autre, tu t'interdit de modifier la mécanique, parce que

    Si cette base avait été modifié, le titre aurait pu être plus original, novateur, mais le résultat obtenu ne serait plus un sokoban.

    Kestutenfou que "ce soit plus un sokoban" ? Si ca apporte un meilleur gameplay, si ca rend le jeu plus interessant, pourquoi se limiter ? Si c'est plus un sokoban mais que c'est mieux, ca peut devenir une nouvelle référence.

    • [^] # Re: Libérez vous !

      Posté par . Évalué à 1.

      Kestutenfou que "ce soit plus un sokoban" ? Si ca apporte un meilleur gameplay, si ca rend le jeu plus interessant, pourquoi se limiter ? Si c'est plus un sokoban mais que c'est mieux, ca peut devenir une nouvelle référence.

      Tu n'as pas tort mais j'aimerai préciser mon approche, et aussi que la note d'intention dans l'annonce n'est pas fixe ni même terminée.

      Le game design n'est pas quelque-chose de simple vous vous en doutez tous, il faut de la rigueur et j'en manque probablement encore. Donc "kestutenfou" d'un point de vue lointain peut-être, mais pas pro.
      Il faut bien une base.
      Il y a une différence entre :
      - un jeu qui améliore le principe du sokoban, lui ajoute des à-côtés complémentaires, et
      - un jeu qui s'inspire du sokoban ou y fait penser.
      Il faut savoir ce que l'on veut. On peut aboutir au second mais il faut bien commencer quelque-part, et surtout s'imposer qq-chose pour que le projet reste viable. Or tu conviendras que c'est plus bancal de commencer direct par la seconde proposition =p

      Bien sûr, comme tu le dis si c'est mieux - faudrait-il déjà que quelqu'un trouve une idée qui se tienne, pas forcément moi, puisque je ne l'ai pas encore eue manifestement - je ne m'en priverai pas. Les limites dont je parle peuvent être brisées. Il n'est pas toujours facile pour un GD de prendre du recul, c'est pourquoi il a régulièrement besoin du feedback de ses compères, camarades et clients.

      Ensuite je ne cherche pas à faire un (bon) jeu connu - même si ce serait très gratifiant. Ce n'est pas une idée saine pour concevoir. L'objectif et le bonheur d'un game designer c'est que le public apprécie l'expérience qui lui est offerte, même si ce n'est pas celle prévue.

      Tu me diras "Donc t'as pas besoin de dire que tu te limites à ça dans ta note.".
      C'est surtout un défi. L'idée c'est de profiter de Ned le koala et les sprimondes que nous avons conçu pour rendre le sokoban joli, scénarisé (et pas deux phrases d'excuse), avec des plus qui prolongent la durée de vie de l'expérience - sans pour autant ne pas les rendre complémentaires au fil rouge, car ce ne serait pas pro d'ajouter ça façon fanserv pas réfléchi*. J'essaie de m'y tenir. Si nous obtenons autre chose qu'un sokoban j'aurai échoué.
      Rien ne nous et ne vous empêche d'en faire un dérivé entre-temps ou à l'avenir.

      *en ce qui concerne ce point j'essaie toujours de garder à l'esprit un jeu que j'adule pour sa part de construction justifiée : Dark Chronicle

  • # Et pour les nimages ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'aime beaucoup vos créations.
    Est-ce qu'il est prévu de les mettre à disposition sur votre site (ou quelque part d'autre) même si aucun développeur n'est trouvé pour ce projet ?

    • [^] # Re: Et pour les nimages ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ned et les maki fait partie d'un ensemble de projets divers, donc j'imagine qu'on trouvera un moyen de les réemployer, sans doute adaptées à leur nouvel environnement. Cela dit rien n'est décidé pour l'instant : on cherche, puis l'on avisera si nos recherches n'aboutissent pas.

  • # explications sur le maki

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'ai lu jusqu'à l'avant dernier paragraphe en pensant que les maki étaient des makis comme le maki catta. L'affection d'un koala pour les makis pourquoi pas (mais le fait qu'il les mettent sur des assiettes m'a légèrement interpellé. Le maki saumon ne m'a pas trop choqué : en face du koala masqué, un lémurien de couleur psychédélique avait sa place. Ensuite, il y a le maki avocat qu'il faut pousser (comme dans Phoenix Wright, on pousse l'avocat adverse à la faute, c'est ça ?). Le téléchargement, la décompression puis la visualisation des images m'ont définitivement détrompé (au fait, ce n'était pas possible de mettre une ou deux images directement dans l'article histoire de montrer à quoi ressemblent un koala en chaussettes et un maki ?).

    • [^] # Re: explications sur le maki

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Au temps pour moi. Une prochaine fois je tâcherai d'y penser.

    • [^] # Re: explications sur le maki

      Posté par . Évalué à 1.

      Awww c'est mignon les maki katta !!! J'ai déjà pensé à faire un clin d'oeil à ce rapprochement en faisant apparaitre dans un des jeux de l'univers de Ned un maki katta :3. Coming sooooon :D. Désolée pour la confusion en tout cas .

  • # Tout est libre, vraiment?

    Posté par (page perso) . Évalué à -5.

    Toutes nos œuvres sont sous licence Art Libre.

    Puis

    Si ça t'intéresse, voici en bonus quelques nimages pour vous faire une idée.

    Avec en lien un package avec des fichiers PNG et JPG, mais aucun fichier de licence. Pas de fichier de licence = aucun droit = manque 4 libertés du libre = pas libre.
    pour rappel, tout package libre vient avec un fichier de licence disant qui le distribue et sous quelles conditions (libres). Même en étant bourrin et en regardant les meta des fichiers PNG ou JPEG, je ne vois pas de licence.

    Je n'ai pas regardé l'ensemble du site, mais pour le moment les "toutes nos oeuvres sont sous licence Art Libre" est faux, puisqu'au moins quelques fichiers ne sont pas sous cette licence.

    Bon, petit pic à part sur l'oubli, c'est pour dire qu'il faudrait penser à libérer ce package en lui ajoutant un fichier de licence.

    Sinon, pas de sous, mais quand même assez -;) pour payer les 700 Euros de Photoshop CS5 et un Mac (les metas…), et pro oeuvres libre sans être pro logiciel libre (ce n'est pas totalement contradictoire, certes… Et le principal est la, c'est rare des artistes qui ne confondent pas oeuvres libre et NC ou ND)

    • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      J'aurais peut-être dû le préciser, mais si tu vas voir dans nos mentions légales, tu peux trouver ce paragraphe :

      En conséquence dudit manifeste, nos œuvres sont libres ; vous pouvez, sauf mention contraire, les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la licence Art Libre 1.3.

      Quand j'ai dis « toutes nos œuvres sont libres », ce n'était pas pour nous faire mousser. Elles le sont vraiment.

      Quant au Mac et au Toshop, c'est le matériel personnel de la dessinatrice qui a fait ces maquettes bénévolement. Je ne considère pas qu'être membre d'une association signifie qu'on lui cède tous nos biens.

      • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

        Posté par (page perso) . Évalué à -5.

        Quand j'ai dis « toutes nos œuvres sont libres », ce n'était pas pour nous faire mousser. Elles le sont vraiment.

        Le livrable ne contient pas l'information. En gros, c'est libre si tu arrives à trouver la mention sur un site web perdu alors que tu as récupéré le ZIP ailleurs.
        A mon avis, légalement, il n'y a pas forcément de lien. Bref, ça serait nettement plus présentable si il y avait un effort fait sur le côté libre (de l'indiquer).
        Le libre, ce n'est pas que le code ou les images, c'est aussi mettre la licence au bon endroit.

        je ne considère pas qu'être membre d'une association signifie qu'on lui cède tous nos biens.

        Relis, je n'ai pas dit ça, je remarque juste que l'argent est bien quelque part (pas forcément dans l'asso certes) et que les acteurs du projet diffusent les oeuvres libres sans pour autant forcément adhérer au logiciel libre (mais comme dit, c'est possible et non génant, juste une petite remarque comme ça sur la "politique éditoriale" qui a ses limites)

    • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

      Posté par . Évalué à 9.

      Qu'est c'tu veux à Alfred toi ?
      Blague à part, je m'appelle Lili, je suis la gribouilleuse de l'équipe des ggp ;) , Alfred, c'est le mac en question. Les présentations étant faites, tu vas être sympa avec Alfred, autant que je le suis avec les os libres. Tu remarquera, petit fouineur xo, que seules les images de croquis sont issues de 'toshop. Tu a bien ommis de preciser que les autres venaient de gimp et d'inkscape n'est ce pas ? C'est pas très gentil :D. Donc toutes les images finales sont issues de soft libres. Nous avons à coeur de produire avec ces logiciels. Les croquis de bases sont faits au photoshop en effet. Oui, parce qu'à l'heure actuelle, j'arrive pas trop à dessiner avec cette charrue de gimp. Je me demande qui y arrive. Entre la rotation de l'affichage inexistante (elle arrive il parait) et ce lag de merde (Alfred est pourtant pas une mauviette) qui trace les cordes de mes courbes plutôt que les courbes en question, merci bien hein. Si tu te refère à la section materiel du forum, tu verras que je suis en train de me monter une bécane dans le but de pouvoir utiliser plus convenablement les soft libres (tu y apprendra les mésaventures d'Alfred et tout mon périple, si c'est pas génial !). Ton aide est la bienvenue. Les ggp ne sont pas propriétaires d'Alfred, que j'ai par ailleurs acheté avec une bourse au mérite obtenue au cours de mes études (voilà, tu sais tout, pour les détails des finances de l'asso, adresse toi à al.). Travailler sous mac est chose courante dans le monde du graphisme/design, ça n'est pas les raisons qui manquent malheureusement (en effet, le monopole n'est jamais bon). N'empêche que c'est un environnement de travail très commode. Je pense connaitre la plus part des critiques qu'on adresse aux mac, je suis assez d'accord en général, ne me refais pas le chapitre, de grâce . Quand au photoshop, je t'épargne la manière d'on je l'ai obtenu (quoi que, ça t'intéresse ? Tu le veux toi aussi ?).

      Trêve de justifications. De mon point de vue, les deux logiciel de cao que je connais sont encore très très imparfaits. Je m'efforce de travailler avec eux au maximum, et ai foi en ces projets. Je ne suis pas encore rodée, mais j'espère gagner en maitrise sur ces outils et ainsi les promouvoir.

      Je te remercie pour tes remarques, je tacherai d'être plus prudente à l'avenir et de planquer mes croquis dans un fichier gimp avant de les enregistrer. Roooh j'entends al qui me dispute ça y est. Bon, je retire ce que j'ai dis, ça va… Plus sérieusement, merci pour tes remarques, je continuerai comme je le fait à me perfectionner dans les soft libres dans le but de ne plus avoir à me reposer sur d'autres soft. La route est longue, mais prometteuse.

      • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

        Posté par (page perso) . Évalué à -5. Dernière modification le 26/09/13 à 19:01.

        bon ok, c'était une tentative d'humour complètement ratée entre le proprio cher (c'est sans doute bien, mais cher, à moins que… ;-) ) et le manque d'argent… Je m'en vais me cacher.
        Je n'ai aucun problème avec le proprio (étant moi même sur un OS proprio et utilisant des logiciels proprios sans problème)

        A la base, je cherchais surtout la licence dans les metas faute d'avoir de fichier de licence dans le package. C'est surtout la dessus qu'il faut se concentrer, car par défaut vous ne fournissez aucun droit et il faut un fichier de licence (ou mettre la licence dans les meta) pour que ce que vous voulez soit la réalité.
        Si les oeuvres libres sont importantes pour vous, fournir la licence de manière précise dans chaque package que vous faites doit l'être par ricochet. Je sais bien que c'est chiant, mais c'est important pour les oeuvres libres.

        j'arrive pas trop à dessiner avec cette charrue de gimp.

        Je comaptis :), bon courage pour le faire comprendre aux intégristes libristes qui pensent que GIMP est trop génial qu'il ne lui manque rien :(.

      • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

        Posté par . Évalué à 2.

        Gimp, pour le croquis, est imbuvable. Par contre, je ne peux que te conseiller de te tourner vers Mypaint. Je suis assez convaincu par ce soft.

        • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

          Posté par . Évalué à 1.

          Faire de l'humour en étant méchant avec Alfred, c'est mal. Mais je suis dans un bon jour. Je te pardonne.

          xD

          Mh, My paint m'embête. Le coup de la toile infini, c'est gentil mais j'aime controller la taille de mon image et sa résolution. Je le connais peu, mais je compte bien m'occuper de son cas une fois que mon ordi sera monté. Je pense que ça sera plus facile sous un os qui va bien avez :).

          Si les intégristes libristes gimpiens passent par là, j'ai aussi deux mots à leur dire concernant la taille des calques (mais si, le truc qui sert à rien et qui empêche de bosser correctement), et je préviens, je serai méchante è.é ! À ce propos, y'a un petit gars qui se propose de sauver nos vies, aidons le :). C'est ici que ça se passe :). Il propose entre autre l'abolition des ces p… de limites de calques à la c… . J'ose à peine y croire. Nous voilà en plein hs, finissons en là.

          Je n'ai jamais pris l'habitude de mettre la licence dans les méta, ça à l'air d'une bonne idée ;). Je vais me concerter à ce propos avec le chef des affaires sérieuses et compliquées, al :D. Moi, je me contente de dessiner en rêvant à un monde meilleur et un peu plus libre :3.

          • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Je n'ai jamais pris l'habitude de mettre la licence dans les méta, ça à l'air d'une bonne idée ;).

            Pour info, faute de champs spécifique pour une license dans EXIF (c'est malin…), je trouve l'info sur l'auteur et la licence dans le champs "Comment" la plupart du temps.
            Sinon, un fichier License.txt dans un fichier ZIP marche aussi!

          • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            J'ose à peine y croire. Nous voilà en plein hs, finissons en là.

            Le HS n'existe pas sur linuxfr. Chaque commentaire ouvre un nouveau fil sur un nouveau sujet :-P

            Comme l'on dit les autres, dans mon esprit GIMP était fait pour la retouche photo et pas le dessin… Mais j'ai récemment constaté que certains dessinaient avec et s'en sortait pas mal : http://linuxfr.org/news/financement-participatif-de-dessin-symetrique-dans-gimp (Mais faut dire que là la personne a un dev sous la main pour adapter GIMP à son usage)

          • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Bonjour,

            Si les intégristes libristes gimpiens passent par là, j'ai aussi deux mots à leur dire concernant la taille des calques (mais si, le truc qui sert à rien et qui empêche de bosser correctement), et je préviens, je serai méchante è.é ! À ce propos, y'a un petit gars qui se propose de sauver nos vies, aidons le :). C'est ici que ça se passe :). Il propose entre autre l'abolition des ces p… de limites de calques à la c… . J'ose à peine y croire. Nous voilà en plein hs, finissons en là.

            C'est moi!
            En effet, les calques en dehors des limites desquels on ne peut pas dessiner ennuient beaucoup la graphiste avec laquelle je travaille. Cela pourrait être un des très prochains projets sur lequel je travaillerai si ce crowdfunding marche bien. :-)

            Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

        • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 26/09/13 à 23:51.

          J'avoue que Gimp, pour réellement dessiner, ça doit être moyen.
          Tu as éssayé Krita..?

          • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

            Posté par . Évalué à 6.

            Gimp ça n'est pas moyen pour dessiner. C'est proprement infâme. (cool, j'ai le droit de hs, youpi !!!)
            Krita ne tourne pas sous mon actuel os, d'où le fait que je sois en train de me construire une seconde machine (j'ai déjà essayé le dual boot sur l'actuelle, c'est bof.). J'ai mis le lien vers le post concernant ce projet plus haut sur ce post ci. Pour ce qui est du financement participatif de patch gimp que tu nous indique, j'ai également indiqué le lien plus haut :). J'espère que ce mec arrivera à réaliser tout ça ! Certain veulent dessiner avec gimp parce que toshop, également soft de retouche photo à la base, le permet très très bien. Mais je pense qu'en effet, il va falloir qu'on apprenne à se servir de plusieurs soft et non pas d'une usine à gaz (ce qui est pourtant si commode :3) si on veut casser le monopole adobe. Oui, ça aussi ça fait aussi parti de mes projets de vie un peu fou x). Merci de vos conseils :). J'ai hâte d'avoir cette nouvelle machine et m'initier à ces nouveaux outils :). Sinon Zenitram me hantera toute ma vie avec mes metadonnées douteuses hahaha xD.

            • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je ne saisi pas pourquoi il te faut une nouvelle machine pour changer d'OS?
              Quels problèmes t'ont posés le dual-boot?

              Et, - j'ose! - si le dual-boot ne te convient pas, pourquoi ne pas simplement remplacer ton OS par un autre? (Perso j'étais sous Windows avant, j'ai commencé par un dual-boot par frilosité mais au bout d'un an et quelques je me suis rendu compte que je bootais toujours sur le même OS donc j'ai viré l'autre)

              • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

                Posté par . Évalué à 2.

                Alors, déjà. J'ai besoin de conserver mon OSX parce que .. il est beau :D. Blague à part, j'ai besoin de la suite adobe pour mes autres activités. Et puis, non, je l'aime bien, c'est comme ça. Le dual boot pose déjà problème du fait que mon disque est petit. Déjà une partition c'est galère, alors deux… Et puis c'est pas facile d'accéder à l'autre partition quand on est sous l'une. Ensuite, un macbook, ça marche vraiment bien sous OSX. Forcement, c'est fait pour. Utiliser cette machine avec un autre os, qui lui va forcement moins bien, ça me fend le coeur. Ça m'énerve. Ça marche vraiment pas aussi bien, et ça me hérisse, moi qui ai toujours été habitué à cette aisance.
                Je comprends que tu ai remplacé ton windows :3. Pour ma part, je n'aurai qu'un linux (lequel, je sais pas encore) sur la nouvelle. Windows, jamais xo.

                • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Le dual boot pose déjà problème du fait que mon disque est petit

                  Ça je peux comprendre, c'est un éternel problème…

                  Utiliser cette machine avec un autre os, qui lui va forcement moins bien, ça me fend le coeur.

                  Ça m'étonne, je pensais pas que la différence soit si flagrante, le matos Apple étant très répandu je pensais qu'il faisait parti des trucs bien supportés par les distributions. (et accessoirement Apple fait du bon matos donc si on a les moyens c'est pas le pire des choix pour y faire touner un GNU/Linux)

                  Pour l'histoire des partitions je pensais que Mac OSX savait lire les différents formats, contrairement à Windows, il faut croire que non…

                  • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Bon, après, sa garantie fini dans quelques jours (3 ans déjà :'D), donc je vais avoir le droit changer des pièces. Ça fait réfléchir. Une petite ration de mémoire en bonus et il est reparti comme en 40 le Alfred. Ensuite, non, OSX ne monte ni ne lit ni n'écrit nativement dans l'ext -.-… Y'en a qui y arrive, moi pas. Par contre, en root, l'ubuntu arrivait à lire la partition hfs+. Je me souviens plus si je pouvais écrire.

                    Une des choses qui pose bien soucis c'est le trackpad. Il n'est plus que l'ombre de lui même sous un autre os é.è.

          • [^] # Re: Tout est libre, vraiment?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je connais un graphiste pro qui travaille avec Gimp

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.