Journal Keynotes de l'automne : 1, 2 ou 3 ?

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
8
13
août
2021

Depuis plus d'un an et demi, avec le contexte sanitaire qu'on connaît, l'agenda des entreprises mêmes les plus robustes a été un peu secoué. Mais cela n'a pas empêché le premier de cordée mondial de l'électronique de tenir ses promesses, en livrant sur le marché ses nouveaux appareils et services haut de gamme, toujours avec ce haut niveau de qualité et d'innovation qui lui sont si caractéristiques que c'en est devenu un lieu commun.

Bon, je sais qu'ici, on n'est en général pas trop fan des produits de la clique à Cook, il suffit de voir le nombre de journaux/commentaires acerbes qui fleurissent sur le sujet. Mais on peut ne pas les aimer, tout en ayant l'honnêteté intellectuelle de reconnaître qu'ils sont à l'origine de la plupart des grandes révolutions technologiques de ces dernières décennies. Qui n'a pas de smartphone de nos jours ? Merci l'iPhone. Qui conçoit aujourd'hui installer un logiciel ou écouter de la musique autrement qu'en dématérialisé ? Merci iTunes. Qui aurait pensé voir les tablettes tactiles et les montres connectées devenir des produits de masse, et pas juste des gadgets nerdy vaguement utiles ? Et on pourrait remonter plus loin, jusqu'à l'époque des pionniers de l'informatique, avec ces machines fantastiques, le premier environnement de bureau graphique, etc.

Bref ! Toujours est-il que nous voici à quelques semaines du mois de septembre, la période habituelle où, non sans une certaine frénésie, tous les médias et les marchés financiers guettent le moment où Cupertino va lâcher les infos sur ses prochaines sorties. Et il y en a un bon paquet qui se profilent : iPhone 13, Watch series 7, AirPods 3ème génération, nouveaux MacBook Pro avec puce Apple Silicon M2, probables nouveaux iPad mini et Mac mini, sans compter la pléthore de services et autres nouveautés logicielles qui ne manqueront pas d'accompagner tout cela.

Du coup, une question se pose : comment faire tenir un programme aussi chargé dans une seule keynote ? Cela paraît impossible. Déjà l'année dernière, les Macs M1 avaient fait l'objet d'une présentation à part plus tard, en novembre. Il est vraisemblable qu'on aura donc au moins 2 conférences : la première en septembre évidemment focalisée sur l'iPhone 13 et ses déclinaisons (mini, Pro, et Pro Max), une autre en octobre, et pourquoi pas une troisième ? Quel est votre avis là-dessus ?

Un petit financial advice pour finir :) On a beaucoup parlé des niveaux stratosphériques atteints par la market cap Apple, et on voit immanquablement fleurir des prédictions bien bearish. Mais ces analystes du dimanche se plantent sur toute la ligne. Avec des dizaines de millions de new users chaque année, sachant que le nombre de devices par user est entre 2 et 3, avec un upgrade hardware tous les 3-4 ans (et tous les abos/services/apps qui vont avec !), la croissance est installée pour un moment, il suffit de consulter les metrics de leurs résultats publiés. On peut tabler sur du x3 en gross margin et un increase continu de l'EBITDA (déjà à 100Mds$) d'ici à 10 ans. La stock value devrait faire au moins x4 sur la même période… Mais après si vous voulez vendre, vendez hein, je ne vous empêche pas :)

  • # Apple aurait perdu la main ?

    Posté par  . Évalué à 10.

    C'est rigolo, ton 3e paragraphe comparé au 2e montre qu'Apple n'a aucune réelle nouveauté à proposer.

    Ah si, une seule, mais tu n'en parles pas : renier ses promesses en matière de protection de la vie privée de ses utilisateurs.
    https://linuxfr.org/users/e3ms6vyx/liens/apple-va-scanner-l-ensemble-des-photos-dans-icloud-photos-et-dans-imessage-pour-les-mineurs

    • [^] # Re: Apple aurait perdu la main ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Sauf erreur de ma part, ce journal fait partie d'une très longue série visant à tourner en dérision les prétentions d'une cidrerie californienne. Les ton dithyrambique, et les hyperboles à chacun des — nombreux — détours de phrase ne laissent guère planer le doute ; une DCA de qualité.

      « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

  • # Quel est votre avis là-dessus ?

    Posté par  . Évalué à 10.

    Concrètement, je m'en tamponne le coquillard…

  • # C'est pourtant vrai

    Posté par  . Évalué à 10.

    ils sont à l'origine de la plupart des grandes révolutions technologiques de ces dernières décennies

    Le Web, ouvert et interopérable
    Le stockage objet
    Docker
    Le LHC
    Les infras cloud
    L'airbag
    La fibre optique
    Les réseaux sociaux
    Wikipedia
    La guerre par drone

    … et j'en passe, tout ça c'est Apple.

    Merci Apple !

  • # plutôt démocratisation

    Posté par  . Évalué à 3.

    Mais on peut ne pas les aimer, tout en ayant l'honnêteté intellectuelle de reconnaître qu'ils sont à l'origine de la plupart des grandes révolutions technologiques de ces dernières décennies.
    Il me semble qu'on peut attribuer à Apple d'être à l'origine de la démocratisation d'un certain nombre de révolution technologiques informatiques, mais leur attribuer l'origine me semble pas forcément adapté, au moins dans certain cas.

    • [^] # Re: plutôt démocratisation

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      On leur reconnaîtra peut-être les mérites suivants : Cupsd, et la standardisation des mécanismes de contrôle de certains périphériques : avant qu'ils n'adoptent une base BSD pour leur système d'exploitation, c'était souvent la croix et la bannière pour trouver du matériel utilisant des protocoles non propriétaires. Désormais, par exemple, l'essentiel des webcam est compatible uvc.

      Quelques géants supplémentaires adoptant et diffusant largement des OS différents ne feraient sans doute pas de mal du point de vue d'une meilleur standardisation des périphériques.

      « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

      • [^] # Re: plutôt démocratisation

        Posté par  . Évalué à 3.

        On leur reconnaîtra peut-être les mérites suivants : Cupsd, […]

        Quel est le mérite d'Apple dans CUPS ?? Ils ont racheté le système et embauché le recruteur principal en 2007, une époque où CUPS était déjà bien en place dans les systèmes GNU/Linux (dès 2000 pour Mandriva, 2003 pour Red Hat, etc…)
        En passant, CUPS = Common UNIX Printing system

  • # consommons !

    Posté par  . Évalué à 5.

    Bref ta conclusion c'est qu'on aime Apple ou pas, achetez, consommez, spéculez, il y a du fric à se faire en encourageant à la consommation à outrance et on se fiche du reste… un peu loin de l'esprit du libre ;-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.