Journal Epic - Apple condamnée à laisser d'autres formes de paiement in-app

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
12
12
sept.
2021

Le jugement est tombé dans l'affaire Epic games vs Apple, et la juge a fait un sacré trou dans la méticuleuse toile d'Apple.

La juge nous explique que le marché est celui des paiements mobiles pour jeux (souvenez vous, c'était la grande question de définir le marché) et que sur ce marché, Apple n'y est pas en situation de monopole.

Par contre, Apple a un bien attitude anticoncurrentielle lorsqu'elle empêche les apps de faire payer les utilisateurs de la manière qu'elles souhaitent.

Si j'ai bien compris le raisonnement, en conséquence de la définition du marché, l'App Store en tant que store unique n'est pas remis en cause.

Fait intéressant : Epic semble vouloir faire appel de cette décision qui leur est pourtant favorable puisqu'ils vont pouvoir sécuriser leurs revenus. Contrairement à ce qu'on a pu lire ici, Epic semble vraiment déterminé à casser le modèle du store unique.

https://www.theverge.com/platform/amp/2021/9/10/22662320/epic-apple-ruling-injunction-judge-court-app-store

  • # Favorable ?

    Posté par  . Évalué à 10 (+8/-0).

    On n'a pas la même notion de favorable. Vu que le juge n'a pas reconnu l'abus de position dominante, Epic reste banni de l'App Store (plus des dommages et intérêts à payer).

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Favorable ?

      Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

      Et c'est pour cela d'ailleurs qu'ils vont en appel, car ce n'est pas une victoire selon eux.

      • [^] # Re: Favorable ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+5/-6).

        En réalité, cela ne devrait même pas se décider devant les tribunaux, mais être une affaire de législation par nos représentants si ceux-ci étaient un tant soit peu représentant… Il faut trouver la bonne formulation, mais en gros le magasin unique pour les applications des OS devrait être interdit (en France). Ainsi soit Apple ouvre son OS à d'autres magasins en ligne en France, soit ils quittent le pays purement et simplement sous les 3 mois !

        Je ne pense pas qu'Apple puisse s'autoriser à quitter la France… surtout que je suis persuadé que d'autres pays européen suivrait. Par contre, je suis persuadé que la France peut vivre sans les iPhone !

        Juristes de tout bord, à vos bonnes formulations, sortez nous un bon texte comme la loi informatique et liberté de 1978 très peu modifiée par la suite.

        • [^] # Re: Favorable ?

          Posté par  . Évalué à 3 (+5/-4).

          Je ne pense pas qu'Apple puisse s'autoriser à quitter la France… surtout que je suis persuadé que d'autres pays européen suivrait. Par contre, je suis persuadé que la France peut vivre sans les iPhone !

          Je pense strictement l'inverse :)

        • [^] # Re: Favorable ?

          Posté par  . Évalué à 1 (+3/-3).

          Je sais bien qu'on est sur LinuxFR et que mon avis est loin de représenter une majorité d'utilisateurs, mais peut on quand même penser aux gens qui comme moi sont contents qu'il n'y ait qu'un seul store et qu'Apple charge pour vendre dessus.
          Je sais pas pour vous mais je trouve la qualité globale des apps sur l'Apple Store est considérablement supérieure a ce qui se trouve sur Android.
          Je n'ai pas non plus envie de voir une pléthore de "Marchands" présenter leur stores pour au final n’être qu'un "Frontend pour pigeons" redirigeant vers un vrai Store.
          Alors oui, certains trucs ne sont pas parfaits mais globalement je trouve l'écosystème Apple plus plaisant que celui sur Android.

          • [^] # Re: Favorable ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+7/-1).

            À ce jeu là, la qualité (au dépend de la quantité) des applications est encore supérieure sur F-Droid, et c’est le seul magasin d’applications disponible sur mon téléphone. Je ne vois pas en quoi faire payer protège du « Frontend pour pigeon » puisque ces attrapes-pigeons visent des retombées financières, et sont donc bien positionnés pour que leur équilibre coût/bénéfice soit maintenu malgré un ticket d’entrée payant pour le magasin d’applications. Si tu veux limiter les velléités de prendre les utilisateurs pour des pigeons, un magasin qui liste tes « antifonctions » (comme F-Droid) ça me semble avoir déjà plus de sens.

            • [^] # Re: Favorable ?

              Posté par  . Évalué à 0 (+1/-2).

              À ce jeu là, la qualité (au dépend de la quantité) des applications est encore supérieure sur F-Droid

              Je ne connais pas assez F-Droid pour juger de la qualité de leur store (il débutait quand j'ai quitte l'écosystème Android).

              Je ne vois pas en quoi faire payer protège du « Frontend pour pigeon » puisque ces attrapes-pigeons visent des retombées financières

              Payer Apple ne protège pas du frontend pour pigeon, payer Apple protège des x tentatives de malware ou de copies d'app que l'on trouve sur l'android market.
              Je rebondissais au fait qu'Apple va devoir ouvrir son écosystème a des stores alternatifs et je ne souhaite pas voir fleurir plein de différents stores (Comme sur android on on a le Amazon Store, le Samsung Store, le Xiaomi Store, …) et ou a chaque fois les utilisateurs doivent installer un store pour installer une appli.

              Il ne faut pas oublier non plus que dans le modèle de sécurité de nos téléphones actuels, une appli de store c'est une faille en puissance. Et autant je fais confiance a Apple ou Google pour développer ça de façon secure, autant je fais beaucoup moins confiance a tout les autres…

          • [^] # Re: Favorable ?

            Posté par  . Évalué à 7 (+4/-0).

            Je veux bien qu'il y ait une différence. Mais je n'ai pas l'impression que les critères qui tu mets en avant soient différents. Apple et Google prennent 30% de comission et demande à payer pour avoir une application sur le store. Avoir un store externe est une manoeuvre pas très simple sur android et la part de marché de ces stores est suffisamment ridicule pour les compter comme négligeable pour le nombre de téléchargement d'application. Ou alors je n'ai pas compris ta critique.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Favorable ?

            Posté par  . Évalué à 4 (+4/-2).

            Les arnaques sur le store sont bloquées par le fait qu’Apple et Google payent en différé, et ne payent pas les arnaqueurs. L’idée étant que les arnaques vont générer suffisamment de cas de support suffisamment vite pour que google/Apple les détecte, remboursent les clients et les virent du store.
            Google a fait pas mal d’efforts la dessus, et Apple s’en est toujours très bien sorti (meme si on a régulièrement des articles appaclick qui nous expliquent qu’il y’a des arnaques sur le store, ça reste plutôt rare).

            Si par front end a pigeon, tu veux dire un genre de man in the middle, vu la cible, ça me parait vachement plus simple de faire ça via un site web.

            Concernant la qualité des stores respectifs, je pense pas que ça ait grand chose à voire avec le fait que les comptes dev soit payant.
            D’une part, Android est un énorme appeau à appli vite fait mal fait pour les ingénieurs débutants, qui peuvent mettre une appli torchée sur le store sans se faire rejeter, la ou Apple va les dégager très vite pour non respect des HIG.
            D’autre part, la barre de qualité est vachement plus haute sur iOS, probablement parce que la plateforme est plus léchée en règle générale, et aussi parce qu’ios génère beaucoup plus de business qu’android.

            un autre truc qui aide pas non plus est que les outils de dev et frameworks pour android sont honnêtement plutôt mauvais, et rendent les choses plus difficiles. Et la philosophie d’android “l’utilisateur peut configurer son téléphone comme il veut” peut aussi rendre les choses beaucoup plus difficile pour les développeurs. Sur iOS, je sais que j’ai calendar, safari, iMessage et autres integration système. J’aurais pas forcément les permissions pour les utiliser, mais dans ce cas les cas d’erreurs sont clairement documentés, et je sais que je peux pas les contourner.
            Sur android, c’est plus compliqué. Rien que pour renvoyer un lien ouvert par l’appli vers le site web, c’est vachement, vachement, vachement plus compliqué.

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: Favorable ?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+8/-2).

              un autre truc qui aide pas non plus est que les outils de dev et frameworks pour android sont honnêtement plutôt mauvais, et rendent les choses plus difficiles.

              Obligation de développer pour iOS sur macOS, et interdiction d'avoir une machine virtuelle macOS ou un dual boot sur autre chose que du hardware Apple.

              Il y a quelques années avoir macOS sur sa CI impliquait d'utiliser un service dédié avec des tarifs prohibitifs (heureusement Github action et Azure pipelines sont passés par là depuis, mais même comme ça les machines Apple sur la CI sont en nombre limité et ralentissent les builds).

              Et la fameuse validation de l'app store au dernier niveau de l'arbitraire (on ne compte plus les cas de devs ayant fait une anodine mise à jour bugfix et s'étant vu refuser car la mise à jour ne respect pas les conditions de la plateforme, sans pour autant avoir le détail de ce qui leur est reproché… exemple typique: https://twitter.com/flicktype/status/1427292830523744257)

              Vraiment niveau rendre les choses plus difficiles, ils sont très très fort chez Apple ;-)

              • [^] # Re: Favorable ?

                Posté par  . Évalué à 8 (+7/-2).

                Je confirme et c'est totalement arbitraire et lié au licensing. Ils pourraient très bien vendre des licences macos virtualization à vil prix et même plus cher que les meilleures specs de hardware mac ça se vendrait comme des petits pains, ils n'ont juste rien à foutre du monde pro. C'est une marque qui vend des jouets d'apparat, pas des outils d'entreprise.

              • [^] # Re: Favorable ?

                Posté par  . Évalué à -9 (+0/-11).

                Obligation de développer pour iOS sur macOS, et interdiction d'avoir une machine virtuelle macOS ou un dual boot sur autre chose que du hardware Apple.

                Ben voyons. Je voit pas trop ce que ca a voir avec la choucroute. Android Studio reste un IDE plutot mauvais face a Xcode, ca me fait une belle jambe de savoir qu'il est aussi mauvais sous windows que sous linux ou macOS.
                Et j'apprécie pourtant beaucoup IntelliJ pour le backend, mais force est d'avouer que ca marche bof pour android.

                Et je peut te la renvoyer a la figure "l'obligation de developer pour android sur Android Studio" (parce que oui, eviter android studio, c'est aussi pratique que d'éviter Xcode: c'est techniquement possible, mais c'est pas franchement réaliste).

                Et croit le ou non, la plupart des gens qui développent pour iOS apprécient macOS.

                Il y a quelques années avoir macOS sur sa CI impliquait d'utiliser un service dédié avec des tarifs prohibitifs

                ?
                Un Mac mini a 500 dol et ca roule. Ca me parait pas plus prohibitif que ca. Et c'est le genre de machines qui se trouvent très facilement en récup a bien moins que 500 dols (voir gratuit).

                on ne compte plus les cas de devs ayant fait une anodine mise à jour bugfix et s'étant vu refuser car la mise à jour ne respect pas les conditions de la plateforme, sans pour autant avoir le détail de ce qui leur est reproché…

                Tu vois, c'est ce genre de pics qui te fait passer pour un guignol. T'as pas pu t'empecher d'en rajouter une tonne, et maintenant tu passes pour un mec qui sait pas de quoi il parle, ou un menteur, au choix.

                D'une part "on les compte plus", parce que c'est dans l'ensemble asses rare. Le top 500 des applis du store fait des mises a jour en gros tous les 7 a 15 jours depuis des annees, et ne se fait pas rejeter.
                Ceux qui se font occasionnellement rejeter ont toujours une raison claire. Certains se fadent un reviewer mal luné qui comprend les choses de travers, oui, ca arrive.

                Le truc, c'est que oui, ya des histoires assez vilaines d'updates rejetées, c'est clairement pas agréable cote developeur quand tu te fait broyer par la machine Apple. Ca reste extrêmement rares, et part Hey! qui a vraiment surpris tout le monde, ca vient quasiment toujours de développeurs de plus ou moins mauvaise foi qui cherchent a se faire de la pub.

                Mais, oh, dis donc, qui c'est derriere flick type? Ca serait y pas Kosta Eleftheriou des fois? Le mec qui a fait du bruit ces derniers temps a dénoncer l'AppStore comme un nid a arnaques, et qui leur a mit un procès au derriere? Est ce que ca serait possible qu'il ait tweeté une version un peu biaisée de son histoire?

                Roooh, bah oui, ca semble être un peu le cas, oui: https://www.theverge.com/2021/8/16/22627515/flicktype-ios-keyboard-discontinued-blind-visually-impaired

                Un mec qui fait un fond de commerce de chier sur apple et de leur faire des procès, qui comme par hasard leur fait a nouveau un procès, en se basant sur une definition plutôt ambiguë de "ca marche sans full access".
                Dingue ca! On se demanderait presque s'il avait pas un intérêt direct a se faire virer de l'AppStore pour faire sa pub.
                Parce que vu les résultats postés par KPaw, LLC, c'est pas ses applis qui vont payer les factures. Je dit ca, je dit rien.

                Donc, oui, comme je disait plus haut, tu passes pour un guignol.

                Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: Favorable ?

                  Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

                  Ca reste extrêmement rares, et part Hey! qui a vraiment surpris tout le monde, ca vient quasiment toujours de développeurs de plus ou moins mauvaise foi qui cherchent a se faire de la pub.

                  Quand t'es un gros et que tu peux avoir du retentissement médiatique, ça passe pas inaperçu.

                  De ce que je comprends de l'article de The Verge, le développeur était très critique de la politique d'Apple, et notamment sur les appli qui passaient les filtres alors qu'elles n'auraient pas du.

                  Et que en réponse Apple a fait ses propres représailles; sauf que contrairement à Epic, son appli ne violait pas les CGU.

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                  • [^] # Re: Favorable ?

                    Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                    Et que en réponse Apple a fait ses propres représailles; sauf que contrairement à Epic, son appli ne violait pas les CGU.

                    Ca a pas l'air d'être vrai. C'est visiblement soit full access, soit voice over.
                    Le clavier est cense pouvoir fonctionner sans full access, et sans voice over. Et effectivement, le clavier marche pas franchement sans l'un ou l'autre. Et donc, oui, c'est une violation d'une des règles fondamentales du store.

                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: Favorable ?

                  Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

                  J'ai utilisé QtCreator l'an dernier pour faire une appli android, ça m'a paru franchement très réaliste.

                • [^] # Re: Favorable ?

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+7/-0). Dernière modification le 15/09/21 à 09:46.

                  Ben voyons. Je voit pas trop ce que ca a voir avec la choucroute.

                  On parle de l'expérience de développement sur une plateforme donnée, ça va de l'écriture du code à la distribution à l'utilisateur en passant par une myriade de détailles comme les tests ou même la compatibilité avec les autres plateformes (parce que tu commences rarement ton application de zéro).

                  Concrètement avec un PC sous linux je peux développer pour toutes les plateformes (Windows compris) SAUF pour iOS et macOS. Et avec un PC sous Windows c'est même histoire (et bien souvent même pas besoin de VM \o/).

                  Et je peut te la renvoyer a la figure "l'obligation de developer pour android sur Android Studio" (parce que oui, eviter android studio, c'est aussi pratique que d'éviter Xcode: c'est techniquement possible, mais c'est pas franchement réaliste).

                  Bah du coup c'est pas une obligation puisque t'es pas obligé.

                  Par exemple si tu as une application Python utilisant le framework Kivy tu peux build pour Android depuis la command line.

                  Ou sinon on peut citer toutes les applications mobiles qui sont un packaging d'une application web, là encore ton framework de packaging te crée un template de projet Graddle et tu le lances depuis la command line.

                  Un Mac mini a 500 dol et ca roule. Ca me parait pas plus prohibitif que ca. Et c'est le genre de machines qui se trouvent très facilement en récup a bien moins que 500 dols (voir gratuit).

                  "Un PC d'occasion à 500 dol et ça roule. Pourquoi tu héberges ton site web sur Heroku ?"

                  Le top 500 des applis du store fait des mises a jour en gros tous les 7 a 15 jours depuis des annees, et ne se fait pas rejeter.

                  Le truc, c'est que oui, ya des histoires assez vilaines d'updates rejetées, c'est clairement pas agréable cote developeur quand tu te fait broyer par la machine Apple. Ca reste extrêmement rares,

                  On est concrètement sur un déséquilibre entre le développeur d'application et le géant monopolistique contrôlant l'entièreté de la chaine (:surprised_pikachu:).
                  Remplace développeur d'application par créateur de contenu et Apple par Youtube et les problèmes sont strictement les mêmes: si t'es un gros ça marche pas trop mal, pour tous les autres tu dois te plier à des caprices abscons qui peuvent réduire à néant tes investissements sans raisons valables ni réel possibilité de correction.

                  Tu vois, c'est ce genre de pics qui te fait passer pour un guignol

                  T'as pas pu t'empecher d'en rajouter une tonne, et maintenant tu passes pour un mec qui sait pas de quoi il parle, ou un menteur, au choix.

                  Donc, oui, comme je disait plus haut, tu passes pour un guignol.

                  Insulter les gens ça te fais surtout passer pour une personne grossière avec qui on ne peut pas échanger, tu dois être charmant avec tes collègues.

                  • [^] # Re: Favorable ?

                    Posté par  . Évalué à -1 (+1/-4).

                    Bah du coup c'est pas une obligation puisque t'es pas obligé.

                    Chapeau la geometrie variable. Personne ne "t'oblige" a utiliser Xcode non plus. Je suis sur que tu peux aussi builder pour iOS en cross plateform aussi.
                    Apres tout, c'est ce que macOS fait, ya rien de magique la dedans. Au final, c'est du clang/swiftc/ld, qui sont tous open source, le reste c'est des signatures assez basiques, et du packaging avec zip, cp et touch.

                    En pratique, si tu veux vraiment faire du développement de façon un tant soit peu efficace et agréable, t'es obligé de te coltiner Android Studio.
                    Et on en revient a la meme chose: ca me fait une belle jambe de savoir si ca peut tourner sur HP-UX ou un m68k. Si les outils sont mauvais, les outils sont mauvais.

                    Remplace développeur d'application par créateur de contenu et Apple par Youtube et les problèmes sont strictement les mêmes: si t'es un gros ça marche pas trop mal, pour tous les autres tu dois te plier à des caprices abscons qui peuvent réduire à néant tes investissements sans raisons valables ni réel possibilité de correction.

                    Oui, sauf que la règle que ce mec a enfreint n'est pas absconse du tout. La raison est parfaitement valable: apple ne veut pas d'appli qui ne marche que si l'utilisateur configure le telephone d'une façon très spéciale. C'est pas une règle obscure, et elle est très claire.

                    Insulter les gens ça te fais surtout passer pour une personne grossière avec qui on ne peut pas échanger, tu dois être charmant avec tes collègues.

                    T'as lancé un argument biaisé, limite malhonnête. J'appelle pas ca être charmant non plus.
                    De deux choses l'une:

                    • tu connais le réalité du store, et tu sais que le mec de FlickType est au mieux de mauvaise foi, au pire un menteur, et donc par ricochet toi aussi
                    • tu ne sais pas de quoi tu parles, et tu balances des histoires que tu ne comprends pas vraiment, parce qu'elle te plaisent et vont dans ton sens

                    Quel que soit le cas, on parle pas vraiment d'un échange. T'as décidé qu'apple avait tord, donc Apple a tord.

                    Pour info, ça m'a prit un grand total d'environ 10 minutes pour verifier l'histoire de FlickType, avec 2 recherches google (flicktype app rejection, et le nom du gars), et un check rapide sur sa page dévelopeur du store.
                    Je ne connaissais que vaguement le nom du gars des coups de PR qu'il a fait récemment, et je partais avec un plutôt bon a priori sur lui. J'ai très vite déchanté.
                    T'as vraiment pas d'excuses pour avoir posté ce tweet avec le ton sur lequel tu l'as posté.

                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: Favorable ?

                  Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0). Dernière modification le 16/09/21 à 09:27.

                  Un Mac mini a 500 dol et ca roule. Ca me parait pas plus prohibitif que ca. Et c'est le genre de machines qui se trouvent très facilement en récup a bien moins que 500 dols (voir gratuit).

                  Tu réponds dans une optique "petit dev à la maison".

                  Ton mac mini il va vite être mis à genou si tu le mutualise pour n developpeurs sans compter la grosse merde pour intégrer ça dans un datacenter, heureusement que des boites ont créé des solutions pour monter plusieurs mac pros 2ème génération et mini dans des racks mais ça reste du gros bricolage et c'est cher et c'est pas Apple qui a répondu à la demande de ses clients. Alors que c'était très facilement solutionnable par une licence virtualisation. C'est pas vraiment dur à supporter en plus il n'y a pas 10000 outils de virtualisations sur le marché.

                  Heureusement ils ont corrigé le tir avec le dernier mac pro.

                  • [^] # Re: Favorable ?

                    Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 16/09/21 à 17:01.

                    Tu réponds dans une optique "petit dev à la maison".

                    Je fait ça, parce que dans un contexte pro, c’est pas tant un problème que ça.
                    L’aspect financier est risible, même pour des services relativement cher genre bitrise.
                    Le côté pratique, ouais, les macs sont pas dc friendly. Les salles serveurs font l’affaire dans un bureau de base, t’as aussi toujours l’option Kensington lock si t’as pas de salle dédiée.

                    Niveau charge, mes équipes (une dizaine de personnes) tournent avec 2 macs mini (la révision précédente, donc x86). On est très productif (plusieurs pull request par jour par personne), et on a vraiment pas de problème de charge. Un build se fait en 5 a 9 minutes, fait le calcul, t’as de quoi voir venir.
                    Les m1 font tourner les builds grosse modo 2 fois plus vite de ce que j’en ai testé.
                    un mec de Lyft à tweeté à ce sujet, ils tournent sur une 50aine de macminis, pour 4 applis et plusieurs centaines d’ingénieurs. Ça me parait pas tellement différent que des serveurs de base.

                    Est ce que c’est idéal? Non, mais la CI est très, très, très loin d’être le plus gros problème que j’ai.

                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                    • [^] # Re: Favorable ?

                      Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

                      Vous faites de la CI sur des machines physiques ? Moi qui pensait que ça n'existait que pour l'électronique embarquée, que tout le monde voyait l'intérêt d'avoir des environnements reproductibles et jetables.

                      Ca fait rêver le développement sur iOS.

                      • [^] # Re: Favorable ?

                        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                        Ca va dépendre pas mal du projet, mais pour la grosse majorité, c'est des applis. Tu supportes une version de Xcode, et pis c'est a peu près tout.
                        simctl scripte la creation/destruction de simulateurs, intégré au build du coup.

                        Pour le reste, chef/puppet c'est pas fait pour les chiens, ca tourne sur un Mac, si t'as besoin de maintenir ruby ou que sais je encore.

                        Le seul truc qu'il faut vraiment installer a la mano, c'est Xcode du coup, et encore, ca peut se maintenir via CM aussi si besoin.

                        Pour des frameworks, c'est vachement plus simple de distribuer des binaires, donc pareil, une seule version de Xcode. Si tu veux t'assurer que ca build correctement sur toutes les version, bah c'est pas super complique non plus, xcode-select t'aides a maintenir plusieurs installs en parallèles.

                        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: Favorable ?

              Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

              Donc tu ne verrais aucun problème à ce que Microsoft n'autorise les installation que par le windows store? Après tout vu le nombre de virus… Ou que les dritribs linux n'autorise que les appli installée via le gestionnaire de paquet ?

              Comme dit plus haut, on ne réclame pas d'avoir plusieurs stores préinstallé sur les OSX et consort, mais d'avoir la possibilité d'en user d'autre…

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

              • [^] # Re: Favorable ?

                Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 14/09/21 à 15:26.

                Donc tu ne verrais aucun problème à ce que Microsoft n'autorise les installation que par le windows store? Après tout vu le nombre de virus… Ou que les dritribs linux n'autorise que les appli installée via le gestionnaire de paquet ?

                Autant pour Windows on voit bien les problèmes, autant pour les distros Linux, il est vraiment préférable de ne passer QUE par le gestionnaire de paquet par défaut pour une raison simple : faciliter la maintenance du système. Et n'utiliser que le gestionnaire de paquets ne limite en plus pas les logiciels à ceux des dépôts. Par exemple pour Arch : PKGBUILD.

                Pour faire l'analogie complètement, il aurait fallut dire "Ou que les distribs Linux n'autorisent que ses propres dépôts d'applications et ne permet pas de les modifier ni d'en rajouter ?". Là ça devient aussi chiant que d'avoir un store unique obligatoire.

                Et d'ailleurs ça existe déjà pour Windows, ça s'appelle Windows 10 S.

                La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

                • [^] # Re: Favorable ?

                  Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

                  oui dans ma tête je bloquais effectivement les repos tierces;
                  Pour windows

                  https://support.microsoft.com/en-us/windows/windows-10-in-s-mode-faq-851057d6-1ee9-b9e5-c30b-93baebeebc85

                  on peut switcher hors du mode Windows S

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Favorable ?

                  Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

                  autant pour les distros Linux, il est vraiment préférable de ne passer QUE par le gestionnaire de paquet par défaut pour une raison simple : faciliter la maintenance du système.

                  Yep tant que ta distro/version est mise à jour; si pour certaines raisons tu te retrouve à devoir garder une vieille distro, tu te retrouves sans update.

                  Et si pour utiliser certains logiciel plus récent (ou plus vieux) que celui packagé ta seule solution c'était d'attendre ou de changer de distro, je serai reparti vers un os privateur très rapidement.

                  Bref les repos c'est bien, et c'est ma solution préférée pour installer des truc sur mes linux; mais il arrive exceptionnellement que certains logiciels aient besoin d'une attention spécifique; et dans ce cas avoir le choix est toujours un plus.

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                  • [^] # Re: Favorable ?

                    Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                    Ce qui n'empêche pas d'utiliser le gestionnaire de paquets dans tous les cas (en créant sois-même le paquet au préalable si nécessaire) plutôt que de compiler à la mano.

                    La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

              • [^] # Re: Favorable ?

                Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

                Donc tu ne verrais aucun problème à ce que Microsoft n'autorise les installation que par le windows store?

                Pas vraiment de problèmes, non, tant que ca suit le modele actuel de macOS. A savoir, par default seulement App Store, config pour autoriser les appli notarisées par Apple. Et dernier recours, confirmation manuelle et chiante pour les applications pas signees du tout.

                Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: Favorable ?

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

                  Du coup, quel est le problème de faire une API propre et disponible aux autres avec d'autres store. En gros le format .deb et le couple apt/dpkg.

                  • [^] # Re: Favorable ?

                    Posté par  . Évalué à -2 (+0/-4). Dernière modification le 15/09/21 à 19:31.

                    Le problème c'est que l'utilisateur est pas vraiment de confiance.
                    Non pas parce qu'il est con comme un manche, mais parce que ce sont des decisions techniques assez subtiles dont les consequences peuvent très facilement échapper aux gens techniques, donc t'imagine que pour le commun des mortels…
                    L'appstore est intimement lie a des trucs genre universal links, AppClips, AppStore receipts et autre. Changer l'AppStore peut par exemple decider de rediriger les liens pour https://www.mabanque.com vers l'appli "Ma (phishing) Banque". A priori, on se dit que les mecs qui font a store tiers partie vont pas vouloir faire ca, mais s'ils deconnent, c'est Apple qui va récolter la mauvaise publicité, donc je comprends tout a fait qu'ils aient pas particulièrement envie d'ouvrir ce pot de pus.

                    L'autre aspect, c'est l'intégrité de la plateforme. Si l'utilisateur peut changer le store, ca veut dire qu'un process utilisateur peut le faire aussi. Quand on parle du système qui valide l'intégrité d'absolument tout ce qui tourne sur le telephone, ca devient un gros problème. C'est notamment pour ca que Firefox n'autorise tout simplement pas les extensions non signees, point a la ligne.
                    Disons qu'on a 40 ans d'experience maintenant qui indiquent très clairement que les utilisateurs ne comprennent pas les questions que l'os leur pose et répondent "oui oui" juste pour dégager la pop up. Baser l'intégrité du système sur ce genre de personne ne marche clairement pas.

                    En gros, juste parce que c'est techniquement possible ne veut pas dire que c'est une bonne idée.

                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Favorable ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

            Tu n'as pas compris. On demande la possibilité de mettre (installer / configurer) un autre store. 99% des personnes sous Androïd n'ont qu'un store.

            Pour toi en pratique, cela ne changera strictement rien.

    • [^] # Re: Favorable ?

      Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

      Je dirais plus qu'Apple a sauvé les meubles, mais son Apple Store vient d'être privé de business model.

      Quote d'un type en cravate sur Twitter :

      Quick read of Apple decision is that Apple "won" by not being held a monopoly, but Epic "won" by being allowed to direct players to the Epic store as alternate payment system
      Bottom line: Epic won

      https://mobile.twitter.com/michaelpachter/status/1436360282352222210

      • [^] # Re: Favorable ?

        Posté par  . Évalué à 7 (+4/-0).

        Je dirais plus "les concurrents d'Epic ont gagné" .

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Favorable ?

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 12/09/21 à 08:18.

          Serait-ce une analyse en mode "à qui bénéficie le crime" ? :)

          J'ai rien contre, je pratique souvent. Et oui, avec ce style d'analyse, on conclue vite que c'est tout bénef' pour les concurrents d'Epic

          • [^] # Re: Favorable ?

            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

            Sauf qu'Apple peut les banir de l'Apple store puisque le jugement l'y autorise.

            • [^] # Re: Favorable ?

              Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

              Je ne pense pas, en tout cas, pas tous les concurrents d'Epic :)

              Ceux qui ont pris position en faveur d'Epic, peut-être.

              • [^] # Re: Favorable ?

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-2). Dernière modification le 12/09/21 à 14:00.

                Ceux qui ont pris position en faveur d'Epic, peut-être.

                Prendre position en faveur d'Epic n'est pas une clause de rupture du contrat avec Apple, donc Apple n'a pas de moyen légal de les bannir (ça serait une rupture abusive de contrat).

                • [^] # Re: Favorable ?

                  Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

                  Prendre position en faveur d'Epic n'est pas une clause de rupture du contrat avec Apple

                  Définir une stratégie d'entreprise et orienter cette stratégie pour qu'elle aille à leur encontre est totalement envisageable. Encore mieux si cela ouvre la voie à des causes fondées de rupture de contrat.

                  Afin de ne pas prendre de risque pour que ça se voit trop, il "suffit" de ne pas lister les cibles, mais de construire des partenariats au cas par cas, en "whitelist", en incluant sans l'écrire dans le marbre la vérification de ce point.

                  Business as usual, quoi :)

      • [^] # Re: Favorable ?

        Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

        Prive de son business model, c’est vite dit quand même.

        Les IAP viennent toujours avec toute la confiance que les gens ont en Apple, une politique d’annulation claire et en faveur du consommateur, une intégration très forte au système qui le rend vachement plus simple et pratique à utiliser, et des protections de vie privée. Il ne me semble pas que le juge ait rendu invalide la clause qui force a proposer des IAP, donc epic, ou plutôt leurs concurrents, vont continuer à devoir offrir des IAP.

        Donc, oui, clairement Apple va faire moins de sous, mais de la à être privé de son business model…

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: Favorable ?

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

          Et qu'est ce qui empêcherait Apple de ne valider que les apps qui offrent ces garanties ?

          Desole mais non, c'est la fin de la pompe a fric facile cette histoire, c'est une bonne chose pour tout le monde, sauf pour les actionnaires d'Apple bien sur.

          • [^] # Re: Favorable ?

            Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

            Je suis pas sur de comprendre la question, mais ce que le juge a dit c’est que:

            • Apple doit arrêter de rejeter les applis qui informent les gens qu’une autre méthode de paiement est autorisée, ou qui offrent un call to action pour payer autrement
            • le juge n’a visiblement rien dit à propos de l’obligation d’offrir des IAP

            De ce que j’en comprends, on est toujours obligé d’offrir des IAP, mais on a le droit de les mettre au même niveau que les méthodes first party. Le consommateur choisit ce qu’il préfère.
            Et, oui, c’est une très bonne chose.

            Si ta question c’est “qu’est ce qui empêche Apple d’ignorer l’ordre du juge, et de rejeter les applis sur des critères bidons”, la réponse est “le juge qui leur a ordonné de pas faire ça”.

            Pour la fin de la pompe à fric facile, on en reparle dans 6 mois, si tu le veux bien.
            Les commentaires à l’emporte pièce prédisant la fin d’une integration système au service client de qualité et réputé, face à un flow tiers parti qui exige l’entrée d’une carte de crédit, je suis pas sur que ça les affectera à l’échelle que tu l’espères.

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: Favorable ?

              Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

              Pour la fin de la pompe à fric facile, on en reparle dans 6 mois, si tu le veux bien.

              TTe façon, il semble que finalement, il ne soit pas exclu qu'Apple puisse réclamer des brouzoufs sur les transactions qui passent à côté des IAP, donc bon …

  • # ça semble cohérent, non?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+9/-3).

    Si j'ai bien compris (l'article n'est pas bien explicite) :
    - Epic a raison sur sa plainte anticoncurrentielle sur les paiements
    - Epic n'a pas raison à s'être fait justice soit-même

    Si c'est ça, ça me parait bien cohérent en terme légal, Epic aurait dû faire le procès sur sa complainte (les paiements) et non pas violer les conditions du moment pour se victimiser ensuite (provocation).

    PS : je ne te remercie pas, tu as cassé ma série "Le choc des titans (multi-milliardaires)", bon reste (je tente, du moins) l'étiquette problemes_de_milliardaires pour la liste.

    • [^] # Re: ça semble cohérent, non?

      Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

      Desole pour le tag, je suis sur qu'il y aura une suite a cette histoire (appel du proces, toussa) donc tu auras l'occasion de corriger le tir :-)

    • [^] # Re: ça semble cohérent, non?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+4/-0).

      Si j'ai bien compris (l'article n'est pas bien explicite) :
      - Epic a raison sur sa plainte anticoncurrentielle sur les paiements
      - Epic n'a pas raison à s'être fait justice soit-même

      C'est curieux. Dans un contrat, une clause qui contrevient à la loi est réputée non écrite et peut être simplement ignorée par la partie lésée sans autre forme de procès. Il n'est pas nécessaire d'aller en justice pour obtenir l'annulation d'une telle clause, et on ne peut pas reprocher à quelqu'un de n'avoir pas obéi à une clause illicite puisqu'elle est considérée comme non écrite.

      Par exemple, les conditions d'utilisation d'une carte restaurant Edenred se terminent par une clause par laquelle l'utilisateur reconnaît accepter toute mise à jour éventuelle de ces conditions à chaque fois qu'il utilise la carte. Autrement dit, à accepter un avenant de contrat qui ne lui a pas été présenté. En France, il n'est pas possible d'accepter un contrat sans l'avoir eu à sa disposition. Cette clause est donc illicite, et peut être purement et simplement ignorée par l'utilisateur, qui peut se considérer lié par la version des conditions d'utilisation qu'il a signée, et non pas les mises à jour postérieures.

  • # Les paiements annexes et la sécurité

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

    Moi je suis partagé entre deux choses.

    Les téléphones et tablettes ne sont pas vraiment des ordinateurs personnels. Ils sont plus limités parce qu'il y a beaucoup d'enfants qui les utilisent et faut bien admettre que ne pas pouvoir installer quoi que ce soit permet de garantir une sécurité indéniable aux enfants. Il en est de même avec le contrôle parental, avec les tablettes Android et iOS on peut difficilement acheter des applications dans les stores respectifs si on a mis le contrôle parental en place. Et ça je pense que ça reste une bonne chose. Si on autorisait les applications tierces à imlémenter des paiements par leur propre biais, il serait plus facile pour les enfants de prendre la carte bleu de papa ou maman et de rentrer les informations si le développeur n'est pas scrupuleux.

    En revanche, il est indéniable que prendre 30% de commission est totalement inacceptable.

    l'azerty est aux dispositions ce que subversion est aux SCMs

    • [^] # Re: Les paiements annexes et la sécurité

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2 (+1/-5).

      il est indéniable que prendre 30% de commission est totalement inacceptable.

      Ca dépend… Quelle valeur ajoutée?
      Préfères-tu 95% de 1 million que 70% de 1 milliard?

      Construire l'écosystème, c'est justement le gros échec de Linux sur le desktop mis en avant par des gens qui jugent inacceptables plein de trucs mais au final ne permette pas aux développeurs de gagner leur vie au contraire d'Apple. Ce n'est pas si simple…

      A noter que vu le volume ça pourrait maintenant descendre, d'ailleurs ça commence à se faire sous la pression, je n'ai plus 30% mais 15% avec Apple depuis cette année (je n'ai pas dépassé le million, et pour en dessous c'est 15% maintenant). Mais même avec 30% je gagnais plus qu'avec les autres plateformes.

    • [^] # Re: Les paiements annexes et la sécurité

      Posté par  . Évalué à 5 (+2/-0).

      il serait plus facile pour les enfants de prendre la carte bleu de papa ou maman et de rentrer les informations si le développeur n'est pas scrupuleux

      Ton même gamin est capable de noter les n° de carte bleue pour aller les utiliser sur internet ou les filer à un copain… Ajoute à cela le sans contact…
      Les appli de contrôle parental son assez fines pour permettre tel ou tel application; à partir de la que l'appli vienne d'un repo tierce n'a que peu d'impact.

      Ensuite si ton enfant est capable d'aller piquer ta CB dans ton portefeuille pour l'utiliser comme moyen de paiement, y'a potentiellement une 'petite' mise au point à faire.

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Les paiements annexes et la sécurité

      Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

      Juste pour satisfaire ma curiosité : quelle est ta définition d'un ordinateur ?

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.