Journal Glossaire de l'infographiste d'André Pascual et réflexions sur communauté et continuité de projet

12
18
août
2019

Cher Journal,

Suite à mes petites retrouvailles avec l'infographie (libre et pas libre ) (cf journal sur Gimp et interface PS-like), je me suis souvenus qu'au cours de mes années lors de mon cursus en infographie et mon exploration du libre, j'étais tombé sur le glossaire de l'infographiste linuxiens d'André Pascual*, via une news notamment relayé par DLFP merci à Pierre Jarillon en passant :) , qui m'avait fait aussi découvrir Linuxgraphic à l'époque. Je me suis dis que j'allais retrouver ce document, et qu'il y aurait sûrement des mise à jours. Alors plusieurs constat : J'ai retrouvé le document à la fois via archive.org sur le LUG de Bordeaux version 2003 et à la fois via framasoft dans ses archives. version 2004 (qui me semble être la dernière version).

Je te fais part de mes réflexions :

  • Outre les termes techniques, il y a des entrée culture "en gros histoire de l'art, de la BD** etc." dont j'étais assez fan, cela me permettait d'exhiber le glossaire devant mes profs d'infographie et d'histoire de l'art de l'époque :)

  • Je suis surpris qu'il n'y ait pas eu d'évolution de ce glossaire. J'imaginais en fait une version à la Wikipedia du glossaire en 2019. Puis je me suis dit que j'y contribuerait bien (notamment en mettant à jours l'histoire de l'art concernant l'art numérique d'aujourd'hui). Mais ce wiki n'existe pas.

  • Mais comme c'est un petit passe temps pour moi, je ne pense pas avoir le temps de m'investir fortement dans une grande contribution à ce glossaire ,d'où l'idée du wiki , plus simple pour les contribution de la communauté.

  • Je regarde la licence du document et celui-ci est basé sur de la creative commons non commercial (ce qui me pose pas de problème en soi) , et non derivative . Du coup , il serait à priori impossible de faire une version mis à jours à en 2019 pour ce glossaire sous forme de Wiki en respectant la volonté de l'auteur

  • Cette réflexion m'amène à d'autre réflexion, je me souviens avoir contribué à des sites concernant des articles sur l'ascii art et finalement les sites ont disparus unilatéralement d'après la volonté de l'administrateur / auteur du site (des sites dont le contenu avait pour but de faire la promotion du Libre) et mes articles avec (je sais backups etc.). Néanmoins, je trouve qu'il est dommage que ce genre de chose se produise. En fait la question est comment léguer (pour assurer une continuité ) un projet dont l'auteur originaire ne souhaite plus s'en occuper (pour différentes raisons) . Je me souviens d'avoir vaguement lu quelque chose de la part d Eric S Raymond sur le fait de légué son projet à la communauté , de désigner le futur gestionnaire etc. (dans le context plus du code source libre plutôt que de la documentation tel qu'un glossaire )

  • Cela m'amène à me demander s'il existe des bonnes pratiques qui permettent d'éviter de se retrouver coincé lorsqu'un auteur ne souhaite pas continuité à s'investir (de manière temporaire ou définitive ) dans le projet et comment passer la main à d'autre personne de la communauté , et si oui , est ce que le fait de passer la main en tant que développeur (genre projet linux/firefox ) peut être appliqué au fait de passer la main lorsqu'on fait de la documentation tel un glossaire (ou éventuellement d'autres éléments de la culture libre, tel des oeuvres d'art libre etc.)

  • En terme de raison de l'arrêt d'un investissement dans un projet libre (code ou autre) , outre des raisons personnelles (par ex. familiale etc), j'ai l'impression que le coût en temps et en argent ne fût ce qu'indirect , peuvent être des facteurs à l'abandon d'un projet sans penser à son suivie . En effet lorsqu'un auteur commence un projet et que celui-ci lui prends de plus en plus de temps et d'argent (ex: frais d'hebergement etc. ) alors qu'à la base c'étais juste un petit projet pour lui qu'il a ouvert à la communauté pour y donner sa petite contribution ). J'imagine que ces charges tant au niveau du temps que du reste peuvent peser et démotiver à long terme la continuté du projet et avoir un abandon purement et simplement de celui-ci (je ne sais pas si c'est relié mais j'avais lu des cas de Burn-out dans des projets libres )

  • Dès lors j'ai un peu l'impression qu'il est nécessaire d'avoir des bonnes pratiques concernant la mutualisation des efforts et des coûts d'un projet libre pour éviter son abandon pure et sa difficile contuinuité future par la communauté.

  • Parfois j'ai l'impression que l'auteur d'un projet se sent seul (je ne sais pas si c'est vrai ) malgrès l'existence de la communauté .

  • En passant Linuxgraphic semble avoir changé de personne chargé de sa gestion, j'ai l'impression qu'il y a un infographiste derrière.

Voila qu'en penses-tu cher Nal ?

*le titre exact était : GLOSSAIRE ILLUSTRÉ des Termes techniques & autres, à l'usage de l'infographiste Linuxien débutant qui ne craint pas de regarder ailleurs que dans les yeux de son Tux favori.)

** Dont une Entrée sur Pif et Hercules et dont j'ai eu l'heureuse surprise de voir que le site web (année 90 ) est encore là :)

  • # Même chose en analogique

    Posté par . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 18/08/19 à 21:17.

    Ton histoire me rappelle celle de Dotapea.com , un site franco-belge sur les techniques d'arts plastiques anciennes ou innovantes (orienté en grande partie sur la peinture) avec un travail de documentation mélant archives, savoir oral, recettes, expérimentations et des témoignages de chercheurs, physiciens, chimistes, artistes, restaurateurs ou même de fabricants. Une bibliothèque d'Alexandrie pour tous ceux qui cherchent à comprendre les aspects techniques et à aller au-dela des fournitures beaux-arts en substituant le prémélangé ou en utilisant différemment les ingrédients de base.

    Lui aussi a fermé il y a quelques années et est en grande partie consultable grace à archive.org, mais sa licence "tous droit réservés" empèchent toute reprise du site ou repartage (légal) de ce savoir.

  • # Le libre

    Posté par . Évalué à 1 (+3/-4).

    Cela m'amène à me demander s'il existe des bonnes pratiques qui permettent d'éviter de se retrouver coincé

    Il y a un vieux principe qui dit que si c'est une chose immatérielle à but utilitaire (documentation, wiki, manuel, cours, tuto, mode d'emploi, etc.), ça devrait être libre au même titre que le logiciel.

    Une doc sous *-NC-ND c'est aussi inacceptable qu'un logiciel non-libre.

    Période.

    splash!

    • [^] # Re: Le libre

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

      Période ?

      Tu voulais surement dire "point" non ? Dans ce cas, il existe un caractere sur ton clavier pour cela : .

      • [^] # Re: Le libre

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0). Dernière modification le 19/08/19 à 12:24.

        O tempora o mores. Punkt.

        Et quitte à faire un commentaire inutile, une info offerte : le panneau de danger point noir, que je ne crois pas avoir jamais croisé en France, mais qui existe dans divers pays (apparemment sur fond jaune en Bulgarie). Point.

        • [^] # Re: Le libre

          Posté par . Évalué à 10 (+18/-0).

          le panneau de danger point noir, que je ne crois pas avoir jamais croisé en France

          En France les zones à fortes concentration d'accident sont signalées par des petits bouquets de fleurs sur le bas côté.

          C'est plus joli.

          splash!

          • [^] # Re: Le libre

            Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

            En France les zones à fortes concentration d'accident sont signalées par des petits bouquets de fleurs sur le bas côté.

            Ou alors, on pourrait y mettre des plants de tomate.

            Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

  • # Pistes

    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-2).

    En ce qui concerne ce glossaire (ou d'autres articles techniques) :

    • demander à l'auteur si tu peux réutiliser son travail
    • wikilivre est fait pour ça, c'est pérenne
    • sinon les livres c'est bien aussi (même longtemps après la disparition de l'auteur)

    « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

  • # * En passant .....

    Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

    En passant Linuxgraphic semble avoir changé de personne chargé de sa gestion, j'ai l'impression qu'il y a un infographiste derrière.

    C'est Dimitri Robert qui est "derrière" ainsi que l'origine si je ne me trompe pas. J'y ai œuvré en postant quelques nouvelles sur Synfig.

    Toi aussi tu peux même proposer un article sur tout ce que tu auras compris de la migration vers Gimp et comment aborder ce sempiternel troll/questionnement "quid cmjn gimp?"

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.