Meta-Press.es, outil de recherche dans la presse, libre et respectueux de la vie privée

17
5
avr.
2021
Presse

Meta-Press.es, c’est quoi ? C’est un nouveau moteur de recherche, qui vous ouvre les portes de la presse en ligne. Développé depuis 3 ans par Simon Descarpentries (et grâce à un fond européen en 2020), cet outil vous veut du bien. Libre et gratuit, sans publicité, il vise un modèle économique basé sur l’entraide et la contribution (y compris financière) à l’image de l’encyclopédie en ligne Wikipédia.

Concrètement, il s’agit d’une Web Extension à installer dans son navigateur web Firefox. Cette extension ajoute un bouton dans la barre d’icônes et ce bouton permet d’ouvrir un onglet sur le moteur de recherche. Ce dernier ne s’exécute alors que dans votre navigateur et va directement interroger vos sources d’informations sans intermédiaire entre le navigateur et les journaux sélectionnés.

Vos recherches ne passent pas par les serveurs de Meta-Press.es, qui n’enregistrent rien de votre activité. De plus, aucun tracker publicitaire ou de réseau social n’est activé par la récupération des résultats par Meta-Press.es.

Une fois la recherche terminée, vous savez combien de résultats existent et vous avez à disposition les 10 derniers résultats de chaque source, simplement rangés par ordre chronologique.

Avec Meta-Press.es vous avez la possibilité de choisir finement les journaux dans lesquels vous souhaitez chercher : les choisir par langue, pays, thème, critères techniques (HTTPS, temps de réponse…) ; Meta-Press.es vous laisse même piocher à l’unité dans la liste des sources connues ! Liste que les utilisateurs chevronnés peuvent étendre eux-mêmes, pour leur compte ou en reversant leurs contributions dans la liste publique du projet.

Alors, si chercher dans la presse n’était pas votre réflexe jusqu’ici, les développeurs de Meta-Press.es espèrent que cette démarche, efficace et sensée, rentrera davantage dans les habitudes, grâce à un outil rapide, pratique, respectueux de la vie privée et écologique.

Retour sur un week‑end de contribution à Grammalecte

43
13
sept.
2020
LinuxFr.org

Durant le week‑end des 1ᵉʳ et 2 août 2020, j’ai proposé un week‑end de contribution à Grammalecte, un correcteur grammatical et typographique libre, pour la langue française.

L’équipe de modération du site LinuxFr.org utilise quotidiennement Grammalecte pour corriger les fautes de frappe, d’orthographe, de grammaire, de typographie ou de dates (ça arrive de temps en temps avec l’Agenda du Libre par exemple). Bref, on aime Grammalecte.

Pour autant, cela ne veut pas dire que tout est parfait dans ce logiciel : il est possible de l’améliorer en signalant les problèmes rencontrés, les erreurs non corrigées, les propositions de corrections erronées, etc.

Et c’est là que LinuxFr.org peut aider et contribuer, comme le montrent les résultats obtenus.

Journal Les fils conducteurs du CréGULL (infos et liens) #04

8
7
jan.
2020

Ce compte rendu témoigne de nos activités et échanges au sein du CréGULL (Crécy-la-Chapelle,77) et s’adresse plutôt aux débutants. Je les rédige, et avec cette lourde exhaustivité, pour que les participants puissent poursuivre leurs recherches chez eux, revivre le fil de nos échanges et s’y retrouver, car ils se sentent souvent débordés ou noyés.
Des libristes plus aguerris pourront tout de même y trouver des ressources, mais j’espère surtout que ce journal leur sera utile pour leurs propres démarches de
(…)

Journal Faciliter les contributions au code

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
36
16
déc.
2019

Contribuer à un logiciel libre n'est pas chose facile, surtout lorsqu'il s'agit de code, car il faut mettre en place l'environnement de développement adéquat, ce qui peut s’avérer très compliqué en fonction du ou des langages sur lequel s'appuie le logiciel et des ses dépendances.

Il y a quelques jours, un service web a été lancé qui change un peu la donne. Ce service permet de cloner un dépôt GitHub dans un environnement de développement en ligne. On peut donc (…)

Journal Mes activités open sources / libres "récentes"

42
1
déc.
2019

Cher journal,

En ce jour pluvieux, je profite de réécrire un rapport au sujet de mes contributions au monde open-source.

Le dernier que j'ai écrit date déjà de janvier dernier, je ne vais donc pas aller dans les détails. Je me rends compte d'ailleurs, que d'après mon gitlab, j'ai eu pas mal d'activités, mais je ne me souviens pas de tout :)

Depuis février, je travaille à 80% (ce qui fait environ 33 heures par semaine pour mon contrat) (…)

Journal Documentation du format AsciiDoc en français

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
14
27
nov.
2019

Bonjour,

Comme annoncé sur le Grimoire-Command.es (https://www.grimoire-command.es/2019/asciidoc_quickdoc_in_french.html#_version_fr ) le sous-ensemble « quickdoc » de la documentation officielle d’AsciiDoctor a été traduit en français (par des bénévoles de Gebull.org dont je fais partie).

Dans l’attente de la publication de cette traduction par l’équipe du projet, il est possible de la consulter en ligne sur Framagit :

https://framagit.org/Siltaar/asciidoctor-docs-fr

Le travail peut être complété et mis à jour si vous souhaiter y contribuer.

En attendant, puisque Framagit sait interpréter le format AsciiDoc (…)

Meta‑Press.es : un méta‑moteur de recherche pour la presse dans votre navigateur

38
1
nov.
2019
Mozilla

Mozilla vient de valider l’ajout de l’extension Meta‑Press.es à son catalogue. C’est l’aboutissement de plusieurs années d’efforts et c’est une étape importante pour ce projet de méta‑moteur de recherche, conçu d’abord pour les journalistes et les revues de presse des associations.
logo de Meta‑Press

Meta‑Press.es est techniquement simple, il permet d’interroger suffisamment de journaux pour découvrir plusieurs millions de résultats en quelques secondes, tout en rapatriant les dix derniers de chaque journal dans le navigateur de l’utilisateur.

De là, les résultats peuvent être triés, explorés, filtrés, sélectionnés et exportés. Une sélection de résultats peut être réimportée plus tard dans le navigateur ou bien dans le navigateur d’un autre utilisateur. Elle peut encore servir à alimenter le flux RSS de la revue de presse d’une association.

Journal Glossaire de l'infographiste d'André Pascual et réflexions sur communauté et continuité de projet

12
18
août
2019

Cher Journal,

Suite à mes petites retrouvailles avec l'infographie (libre et pas libre ) (cf journal sur Gimp et interface PS-like), je me suis souvenus qu'au cours de mes années lors de mon cursus en infographie et mon exploration du libre, j'étais tombé sur le glossaire de l'infographiste linuxiens d'André Pascual*, via une news notamment relayé par DLFP merci à Pierre Jarillon en passant :) , qui m'avait fait aussi découvrir Linuxgraphic à l'époque. Je me suis dis que (…)

Création d’une maison du Libre et des Communs à Paris

Posté par  . Édité par Benoît Sibaud, Davy Defaud, Nÿco, Nils Ratusznik et NeoX. Modéré par ZeroHeure. Licence CC By‑SA.
4
16
avr.
2018
Communauté

La maison du Libre et des Communs est un projet visant à sanctuariser un espace parisien dédié où pourront se réunir les projets afin d’avancer. Mais aussi cela vise à amener les consommateurs de logiciels libres et de communs à devenir également contributeurs.

Un financement participatif est en cours pour financer cet espace la première année :

  • 25 k€ pour 20 m² et 10 conférences ;
  • 35 k€ pour 40 m² et 15 conférences (dont 5 avec accès à l’espace restauration) ;
  • etc. ;
  • 100 k€ pour 60 m², une salle privative et 50 conférences (dont 20 avec accès à l’espace restauration).

N. D. M. : Les plus anciens se souviendront d’un ancien projet de 2004, relancé en 2012, voire de La Cantine devenu Numa. Le nouveau projet de « Maison » est porté par d’autres structures (La Paillasse et plusieurs autres structures ou personnalités associées autour). « La Paillasse a choisi un modèle d’économie pluriel, où le don, le contre‐don, le gratuit, cohabitent avec le marchand. » La Maison du Libre et des Communs (via une association de préfiguration actuellement) signera une convention avec La Paillasse pour sous‐louer une partie des locaux. L’association LinuxFr a été invitée à participer au projet depuis sa création et n’a pas souhaité y participer (pas de permanent donc pas de besoin impératif de locaux, existence de locaux disponibles épisodiquement si nécessaire, et prix de sous‐location élevé). Nous relayons néanmoins cette campagne de financement participatif.

Journal État de la traduction des applis android

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
19
25
mar.
2018

Bonjour,

vous l'avez vu avec mon dernier journal, je m'intéresse beaucoup à la régionalisation dans le logiciel libre. J'ai eu pas mal de retours sur le précédent journal et je vous en remercie : j'ai découvert de nombreux outils, un format de fichier différent et quelques plateformes supplémentaires à surveiller. Par contre, je n'ai pas entendu parler d'applications android. Certaines (les plus grosses en général) peuvent se traduire sur une plateforme en ligne : weblate (par exemple fdroid ou osmand) (…)

Journal On ne contribue pas que du code

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
33
15
fév.
2018

Comme vous le savez, le logiciel libre vit essentiellement de contributions, grandes ou petites. Et comme le code source est ce qui fabrique le logiciel, on a souvent tendance à penser que la contribution doit forcément passer par le code. Mais vous n'êtes pas dupes, et puis vous avez lu le titre de ce journal…

Je suis contributeur dans plusieurs projets : j'aide à créer une carte du monde avec openstreetmap. J'aide à rendre les emballages plus simples à (…)

Journal D'un kernel panic à un patch…

Posté par  . Licence CC By‑SA.
129
12
nov.
2017

Bonjour tout le monde

Ma distribution, Debian sid, m'a proposé de passer sur le noyau 4.13. À l'occasion d'un reboot, je tente un démarrage sur ce nouveau noyau… et suis accueilli par un kernel panic. Expérience déplaisante s'il en est, je décide de repasser sur le 4.12, du travail m'attendant.
Ayant eu plus de temps disponible ce week-end, je décide d'essayer le noyau 4.14-rc7, et découvre que le bug est toujours présent. Il est donc temps pour une enquête et (…)