Journal Tweak d'interface Gimp à la PS-like pour une transition en douceur vers du libre

Posté par . Licence CC by-sa.
10
17
août
2019

Cher Journal,

Ma copine utilise Photoshop (PS comme on le dit dans le jargon ) car c'est ce qui lui a été enseigné (vendu?) au cours , pour ma part j'utilise Gimp et j'ai utilisé Photoshop avant (lors de mes cours ) mais en tant que libriste, j'ai toujours préféré Gimp. Néanmoins, bien que je me suis habitué à l'interface de Gimp, j'ai toujours trouvé l'interface comme étant moins user-friendly que Photoshop (notamment les différentes fenêtres ).
Comme je me suis dit que j'allais lui faire découvrir Gimp mais que je ne souhaite pas qu'il y ait une réaction allergique et épidérmique du fait de l'interface (j'ai déjà vu des collègues infographistes qui ont directement critiqués et rejetés Gimp du fait de son interface et le non user-frienlyness au niveau de l'UX design comparé à Photoshop (je sais c'est subjectif/relatif, mais je cherche des solutions plutôt qu'un débat philosophique sur la question)). Dès lors, je me suis mis à la recherche d'un plugin ou autre chose qui permet de faire que Gimp s'approche le plus possible d'une interface Photoshop. J'ai trouvé Gimpshop , mais il y a tous un tas d'histoire par rapport à ce logiciel (d'après wikipedia - notamment qu'il y aurait eu des sortes de détournement du site web de l'auteur ou que les tar.gz sont pas fiables etc. ). Je suis finalement tombé sur des tweaks venant de Devian art. Personnellement, cela fait longtemps que je n'ai plus fait d'infographie , en particulier sous Photoshop , et je ne saurait pas juger de l'interface, mais de prime abord cela y ressemble beaucoup (notamment une seule fenête intégrée etc.). Comme je sais qu'il y a des infographistes dans la salle (je suppose au vu des news sur Gimp qui sont bien fouillées) , je voulais votre avis à propos de cette interface et s'il y a d'autre chose à ajouter pour Gimp afin qu'il ressemble le plus à Photoshop (je sais qu'il y a une question quant au Pantone et au CMJN et au profile de couleurs ICC entre autre).

Pour ma part, pas besoin de me convaincre que Gimp peut faire aussi bien, si pas mieux que Photoshop, les films d'animations de la Blender fondation en sont la preuves, de même que l'infographie de qualité pro réalisé par des libristes sous Gimp. Dans ma situation , j'essaie de répondre au besoin de ma copine, qui de surcroit vient de découvrir Linux (GNU/Linux Ubuntu) et souhaiterait y rester lorsqu'elle fait de l'infographie (Je sais il y a virtualbox ou wine, mais la machine de ma copine ne permet pas de faire tourner du Virtualbox , et Wine n'a à mes yeux pas fait ses preuves. De plus ces solutions garde la dépendance soit à Windows/Photoshop via Virtualisation soit à Photoshop via Wine ).

Donc mon cher Nal et les infographistes libristes du coin, deux questions me viennent à l'esprit dans le but de faciliter la transition

Qu'en pensez-vous de ce tweak d'interface par rapport à une transition Photoshop vers Gimp ?

Quelles sont selon vous les autres plugin etc. nécessaire pour simplifier et adoucir la transition (que j'espère réussie en bout de course)

Interface Photoshop-like pour Gimp 2.8

  • # Version Black à la PS CS6/CC

    Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

    j'ai vu qu'il y avait aussi une version black pour Gimp dans le style de PS CS6/CC

    https://www.linuxslaves.com/2016/05/4-themes-make-gimp-look-work-like-photoshop.html

    • [^] # Re: Version Black à la PS CS6/CC

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Lapin bien compris, j'utilise Gimp 2.10 sous Fedora/Plasma. En mode fenêtre unique avec un thème sombre ça donne ça :
      Gimp 2.10 Plasma Brise sombre
      Ne connaissant pas PS je ne sais pas si ça peut correspondre.

      « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

      • [^] # Re: Version Black à la PS CS6/CC

        Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

        Oui ça fait pas mal de temps déjà que GIMP possède un mode fenêtre unique (au moins 5 ans il me semble). Mais le mode classique reste bien utile pour déporter la zone de dessin sur un second moniteur et travailler en plein écran.

        Après pour la comparaison je peux pas trop dire, j'ai pas touché à PS depuis la version 7 il y a bien dix ans et je ne me souviens pas de la difficulté de transition.

        Sinon regarde aussi si MyPaint, Krita et d'autres logiciels libres d'infographie peuvent davantage lui correspondre.

  • # Gimp 2.10

    Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

    Oui, il suffit d'utiliser le mode fenêtre unique (menu Fenêtres / Fenêtre unique) et de positionner les onglets de la manière la plus proche possible de Photoshop.

    Et bien sûr passer à Gimp 2.10.x si ce n'est déjà fait…

    Il y a plein d'options de personnalisation de l'interface (couleur et taille des icônes, par exemple) à explorer…

    • [^] # Re: Gimp 2.10

      Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

      Et pour les raccourcis clavier, je recommande Tab, qui, en mode fenêtre unique, cache toutes les barres d’outils pour n’afficher que l’image et ainsi bénéficier du maximum de l’écran comme zone de travail.

      Indispensable sur les petits écrans !

    • [^] # Re: Gimp 2.10

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

      +1 j'utilise aussi le mode fenêtre unique avec les options des menus. (Mais je ne connais pas Photoshop)

  • # GIMP 2.10 suite

    Posté par . Évalué à 3 (+3/-1).

    Après, pour un usage professionnel, il manque des choses à GIMP, notamment un mode CMYK. Les calques de réglage manquent aussi…

    • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+4/-4).

      Les profils de couleurs CMJN (ou CMYK) existent bien. Je les vois dans la dernière version.

      OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

        Posté par . Évalué à 4 (+3/-0). Dernière modification le 17/08/19 à 11:39.

        Pour le support du CMYK, voir ici :About_CMYK_color_and_Gimp.

        • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+4/-4).

          Honnêtement cette réponse n'est pas satisfaisante, pas quand on GIMP 2.10.10 sous les yeux. Je peux configurer des couleurs en avec des valeurs cmjn. Donc où est le problème ?

          OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

          • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

            Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-0).

            Selon la FAQ et le plan d'action de Gimp, le profil de couleurs CMYK n'est pas encore implémenté. Les développeurs du projet ont conscience de l'importance de cette fonction mais n'ont pas encore eu le temps ni les moyens d'implémenter cette fonction qui nécessitait au préalable le passage à babl et GEGL.

            Configurer les valeurs CMJN ne semble pas résoudre le souci, si une imprimante ne supporte que les profils CMYK, bein c'est pas compatible et il faut changer d'imprimeur/imprimante :/

            • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

              Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+3/-4).

              Cela ne suffit pas à dire que Gimp n'est pas utilisable dans le milieu professionnel. Pas quand le numérique devient de plus en plus important.

              OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

              • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

                Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

                Puis assez souvent chez les imprimeurs il y a des graphistes-maquettistes en interne qui permettent d'assurer une bonne conversion pour l'impression offset et obtenir un bon-à-tirer rapidement. Pour ces postes-là, Gimp n'est pas (encore) envisageable mais aucun problème pour le graphiste qui travaille en amont.

                Aussi pour de la mise en page, Scribus permet de faire la conversion pré-presse en CMJN avec, il me semble, la gestion des profils ICC.

                • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

                  Une bonne conversion ? Suivant les raisons pour lesquelles tu imprimes, une "bonne" conversion, c'est prendre beaucoup de risques. J'ai déjà eu de très mauvaises expériences dans le cadre de la préparation d'une exposition photographique. Et j'imagine que c'est le même problème pour n'importe quelle autre impression papier (affiche, trac, magazine, etc.).

                  De plus bibifric05 ne me semble pas avoir affirmé que Gimp n'était pas utilisable en milieu professionnel, juste que ça manquait. Et au vu les liens que j'ai donnés précédemment, les développeurs de Gimp semblent reconnaitre ce problème également.

                  Ça ne change pas que je reconnaisse que pour nombre d'utilisations, Gimp est très bien et répond aux besoins des personnes qui l'utilisent, particuliers ou de professionnels. Et ça m'énerve tellement les gens qui utilisent/piratent Photoshop parce que "c'est mieux"…

                  • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

                    Posté par . Évalué à 6 (+5/-1). Dernière modification le 18/08/19 à 07:47.

                    J'ai déjà eu de très mauvaises expériences dans le cadre de la préparation d'une exposition photographique.

                    Là tu prends un cas extrême en terme d'exigence. La plupart du temps le graphiste maison peut arranger les courbes lui-même pour conserver un rendu convenable et il est possible de lui laisser quelques indications sur les éléments réellement importants. Après il y a toujours des imprimeries moins consciencieuses ou moins arrangeantes que d'autres.
                    Dans ton cas, une prévisualisation et un export depuis Scribus aurait été préférable, quitte à faire le va-et-viens entre les deux logiciels pour ajuster.

                    Même en bossant "nativement" en quadrichromie (voire en hexachromie) il y aura inévitablement des différences parce qu'un écran à gamut étendu, manuellement calibré et avec les profils ICC adaptés ne donnera jamais qu'une estimation plus ou moins fidèle du résultat imprimé.

                    Et j'imagine que c'est le même problème pour n'importe quelle autre impression papier (affiche, trac, magazine, etc.).

                    Je n'ai pas fait beaucoup de "print" mais avant de lancer un tirage à XX exemplaires, il y a toujours des navettes pour finalement valider le BAT.
                    C'est d'autant plus indispensable quand tu sollicites un imprimeur avec lequel tu n'as pas l'habitude de travailler, ce qui me semble être le cas que tu décris avec tes séries de photos.

                    De plus bibifric05 ne me semble pas avoir affirmé que Gimp n'était pas utilisable en milieu professionnel, juste que ça manquait.

                    « pour un usage professionnel, il manque des choses à GIMP, … » peut aussi vouloir dire que ces manques sont des besoins de tous les pro, ce qui est autant inexact pour le CMJN que pour les calques de réglage. Telle qu'elle est écrite, cette tournure de phrase est ambigüe.

                    • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

                      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+7/-3).

                      Telle qu'elle est écrite, cette tournure de phrase est ambigüe.

                      Pour moi, c'est surtout qu'elle renvoie aux sempiternels mêmes arguments sans explication ni remise à jour ou en question. Ce qui finit par être agaçant notamment avec des logiciels qui ont beaucoup évolué d'une part et une société qui évolue aussi. Affirmer que GIMP ne peut suffire (c'est ainsi que j'entends cette phrase) aux professionnels à cause d'une prise en compte pas parfaite des valeurs CMJN est, de fait, faux. Et je remercie les personnes qui prennent la peine d'expliquer ce qui peut poser problème dans certains et comment on peut les résoudre. Cela me semble nettement plus utile.

                      Par ailleurs, et là je remercie celles et ceux qui ont pris la peine d'exposer les atouts de GIMP sur ses concurrents. Là aussi, il est assez agaçant de voir quasiment systématiquement, le logiciel libre déconsidéré sur une ou deux fonctionnalités manquantes par rapport à un équivalent privateur et négligeant totalement les autres fonctionnalités importantes (on ne parle pas de gadgets) qu'il offre et que n'offre nullement le concurrent.

                      N'empêche, si, comme les détracteurs réflexe, j'en étais restée (comme j'ai parfois l'impression que c'est le cas) à mes premières impressions de Gimp (ce millénaire commençait à peine), jamais plus je ne l'aurais utilisé. Ce qui ne signifie pas, d'ailleurs, que je sache m'en servir comme il faut (et je doute que cela arrive un jour compte tenu de mes besoins limités).

                      OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

            • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

              Posté par . Évalué à 8 (+7/-0). Dernière modification le 21/08/19 à 18:18.

              Configurer les valeurs CMJN ne semble pas résoudre le souci, si une imprimante ne supporte que les profils CMYK, bein c'est pas compatible et il faut changer d'imprimeur/imprimante

              Pour info, CMYK (en anglais: cyan, magenta, yellow et key) et CMJN (en français: cyan, magenta, jaune et noir) c'est la même chose.
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Quadrichromie

    • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

      Posté par . Évalué à -10 (+4/-11).

      Après, pour un usage professionnel, il manque des choses à GIMP, notamment un mode CMYK

      À l'heure du tout numérique, de instagram, oui c'est un frein ultime, hem.

      Après si elle ne fait que du pre-press et est bloquée conceptuellement, à savoir qu'elle ne puisse pas reproduire un workflow avec une suite d'outils tier ou que ça soit antiproductif, elle devrait utiliser Adobe CS.

      Ceci étant, le fait de n'être efficace qu'avec une suite particulière n'est pas péjoratif pour autant mais si l'effort requis à l'adaptation et non travestissement, n'est pas envisageable, go Adobe CS alors.

      Quant au journal, inutile de le commencer avec ce pseudo côté désabusé sur le proprio.
      Photoshop est et sera toujours supérieur ( efficacité, workflow ) à Gimp.

      Néanmoins, en abordable et pro, la suite Affinity (proprio, mac, win, ios) à 50-60eur (frais unique) envoi du lourd.

      • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

        Posté par . Évalué à 5 (+4/-0). Dernière modification le 19/08/19 à 15:07.

        Photoshop est […] supérieur ( efficacité, workflow ) à Gimp.

        Admettons

        et sera toujours

        Pourquoi cela ?

        (Oups, j'ai marché dedans)

        • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

          Posté par . Évalué à 0 (+3/-5).

          Pourquoi cela ?

          parce que Photoshop est déjà en avance et a une armée de développeur/product manager qui bossent dessus, la ou gimp est maintenu par une poignée de personnes.
          Quand gimp rattrape son retard sur une feature, photoshop en rajoute une, ou améliore une feature existante.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

            Posté par . Évalué à -10 (+4/-14).

            Non groumly, tu n'y es pas, vu que le soft est proprio il est sûrement bloat et comme il est poussé par les studio et écoles, c'est probablement du copinage selon aiolos.

            Gimp est pure et avec un seul gars bossant sur GEGL à son rythme et à l'envie, ça va tout déglinguer.

            Maintenant, blague à part, je n'utiliserais jamais Adobe CS de mon propre chef, je connais et suis capables de trouver un moyen d'arriver à telle fin avec des outils libres MAIS j'ai l'honnêteté et surtout le bon sens de reconnaître la supériorité évidente de telle ou autre solution proprio et c'est l'absence de cette clairvoyance qui fait qu'un aiolos et ses autres copines moinsseuses font du tort au LL.

            • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

              Posté par . Évalué à 10 (+9/-0).

              et ses autres copines moinsseuses

              Pas la peine de me/nous insulter pour exposer tes arguments1.

              Pour en revenir au fond, je n'utilise ni l'un, ni l'autre, et je n'y connais pas grand chose en imagerie. Par contre, je travaillait jusqu'à il y a peu il n'y pas si longtemps proche de gens qui étaient plutôt pointu dans le domaine. De ce que j'en avais compris, PS était à la ramasse sur l'intégration de pas mal d'algos de traitement d'image, là où Gimp était plutôt bien doté, notamment grace au travail de David Tschumperlé sur le plugin G'mic proposant les algos du GREYC.

              Le problème de Gimp se situerait plutôt dans l'interface/le workflow, ce qui est totalement rattrapable, même avec une équipe réduite. De plus, j'ai l'impression que le travail sur ce sujet avance plutôt vite et dans la bonne direction ces derniers temps.

              Enfin, si le fait qu'une armée de développeurs bossent sur un soft suffit à s'assurer que le concurent libre ne sera jamais au niveau, autant arrêter tout de suite de bosser sur un paquet de LL. Pour avoir connu linux à la fin des années 90, franchement, avec une mentalité pareille, on n'en serait pas là où l'on en est aujourd'hui…

              1 Si tant est que nous mettre au féminin est une insulte.

              • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

                Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-3). Dernière modification le 20/08/19 à 09:39.

                1 Si tant est que nous mettre au féminin est une insulte.

                Quel est le féminin de nous? Nouse?

                Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

              • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

                Posté par . Évalué à -10 (+1/-13).

                Pas la peine de me/nous insulter pour exposer tes arguments

                Je suis contre le sexisme (#bouuuh) et sachant qu'il y a très probablement Ysabeau* dans le lot des moinsseurs, je ne vois pas pourquoi j'utiliserais la règle du genre masculin particulièrement.

                Et l'écriture inclusive m'horripilant, je préfère jouer l'alternance.

                Pour revenir sur le fond… enfin non, ça ira, je ne peux rien quant à ta vision binaire sur le proprio.

                À bonnes entendeuses, salut!

                * il me semble d'ailleurs qu'on est dans un cas de conflit d'intérêts.

                • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

                  Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

                  Pas la peine de me/nous insulter pour exposer tes arguments

                  Je suis contre le sexisme (#bouuuh) et sachant qu'il y a très probablement Ysabeau* dans le lot des moinsseurs, je ne vois pas pourquoi j'utiliserais la règle du genre masculin particulièrement.

                  Et l'écriture inclusive m'horripilant, je préfère jouer l'alternance.

                  Autant pour moi, je ne l'avais pas compris comme cela. Vu le ton général assez agressif, je l'avais pris pour une insulte particulièrement naze. Je te prie de m'excuser.

                  Pour revenir sur le fond… enfin non, ça ira, je ne peux rien quant à ta vision binaire sur le proprio

                  Je n'ai pas de point de point de vue binaire sur le proprio. Enfin, si, mais pas probablement celui que tu crois. Il y a plein de logiciels proprio que je trouvent mieux que leur équivalent libre. Mais quand je pense qu'un logiciel libre, même moins bien peut me permettre de faire ce que j'ai besoin, même s'il est moins bon que le proprio, je préfère utiliser le second, l'améliorer ou remonter des bugs.

                  Par contre, je refuse de penser que le logiciel proprio restera toujours le mieux. Et que si on reste à se dire qu'on fera jamais mieux, et ben c'est triste. Des gens disaient exactement ça de Linux et il y a plein de cas aujourd'hui où ce dernier fait mieux que les OS proprio concurrents. Et ce n'est pas le seul exemple.

                  Je t'ai donné les raisons pour lesquelles je pensais que GIMP n'était pas condamné à rester moins bon que PS. Maintenant, je lirai volontiers tes arguments pour défendre le point de vue inverse (autre que l'armée d'ingénieurs bossant sur PS)… Mais c'est probablement plus simple de faire des attaques ad nominem ou de refuser le débat sous prétexte que je serait trop borné pour comprendre.

                  Sur ce, sans argument, j'arrêterai là la discussion.

                • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

                  Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

                  sachant qu'il y a très probablement Ysabeau* dans le lot des moinsseurs

                  C'est à la fois gratuit, idiot et une attaque personnelle d'une confondante ineptie. On dirait que je vous obsède ! Peu importe. Mais je crains que vos sempiternelles jérémiades contre les moinseurs ne soient contre-productives.

                  OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

                  • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

                    Posté par . Évalué à 3 (+3/-0).

                    surtout que les moinsseurs cela ne veut rien dire , ce sont juste les personnes qui n'étaient pas d'accord avec le commentaires et l'on dès lors exprimé par un vote négatif. Insulter les personnes qui ne sont pas d'accord en les qualifiant de manière péjorative de moinsseurs/moinsseuses, montre le niveau de non-respect de l'opinion d'autrui par le commentateur, c'est bien triste en démocratie.

          • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

            Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

            Quand gimp rattrape son retard sur une feature, photoshop en rajoute une, ou améliore une feature existante.

            Et régulièrement c'est totalement l'inverse qui se produit.
            Par exemple, l'outil peinture en symétrie de Gimp 2.10 est développé par Jehan depuis bien plus longtemps (au moins 2015) et inspiré de celui de Krita tandis que Photoshop ne l'a eu qu'à partir depuis sa version 20 en 2018.
            Je me souviens avoir lu il y a quelques mois un article sur une nouvelle fonctionnalité de retouche photo soi-disant révolutionnaire arrivée dans Photoshop et que Gimp possédait depuis très longtemps. Je ne retrouve plus le nom mais il me semble que c'était un outil de substitution intelligent pour effacer des éléments indésirables.

            • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

              Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

              il me semble que c'était un outil de substitution intelligent pour effacer des éléments indésirables.

              Intéressant. Quelqu’un saurait-il où le trouver dans GIMP ?

              ¯ : macron (typographie), petit signe diacritique, qui prétend ne pencher ni à gauche ni à droite, mais se place nettement au dessus des vraies lettres, qu’il considère avec mépris.

            • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

              Posté par . Évalué à -10 (+2/-9).

              Je me souviens avoir lu il y a quelques mois un article sur une nouvelle fonctionnalité de retouche photo

              Il y a une énorme différence entre une fonctionnalité codée durant un GSoC par un étudiant et abandonnée 1 mois plus tard à une fonctionnalité soutenue par une équipe d'ingénieurs professionnels, ou alors c'est tous des glandus car ne bossant pas sur Archlinux?!
              Donc oui, Gimp a eu le premier un prototype d'effacement d'objet "intelligent" mais compare ça, même 8-10ans après avec la première apparition de cette techno sous photoshop et on en rediscute.

              L'objet cage de déformation, je n'en parle même pas.

              Et je dis tout ça en étant un utilisateur et fervent défenseur de The Gimp (ainsi que de son nom ;)) et ne cèdant justement pas à la hype des "marques" mais Adobe CS est à un autre niveau et, putain, ça n'est en rien réducteur pour Gimp ou le libre.

              Bref, faudrait voir à aller plus loin qu'une annonce slashdot qui a juste besoin de passage sur son site.

              • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

                Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+6/-3).

                T'en as pas marre de passer pour un ignorant, incapable de se rendre compte que sur linuxfr pas mal de dépêches "graphiques" sont écrites par des développeurs bien plus pointus et au fait que toi sur ces questions (devs de Gimp, des pilotes graphiques, de Xorg, Wayland, chercheurs en algorithmie, etc.) ?
                Tu as du remarquer depuis le temps qu'il n'y a aucune publicité et que l'équipe fait tourner le site bénévolement, l'audience on s'en fout.
                Ou alors tu aimes te plaindre et tu cherches sciemment le moinssage avec des blablas péremptoires de cour de récré ?

                "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

                • [^] # Re: GIMP 2.10 suite

                  Posté par . Évalué à -10 (+2/-9).

                  T'en as pas marre de passer pour un ignorant

                  C'est ton opinion.

                  incapable de se rendre compte que sur linuxfr pas mal de dépêches "graphiques" sont écrites par des développeurs bien plus pointus et au fait que toi sur ces questions (devs de Gimp, des pilotes graphiques, de Xorg, Wayland, chercheurs en algorithmie, etc.) ?

                  1) Où est le rapport?
                  2) Les as-tu vu?
                  3) Ai-je répondu à ces personnes?

                  Ou alors tu aimes te plaindre et tu cherches sciemment le moinssage avec des blablas péremptoires de cour de récré ?

                  C'est ton opinion et sans éclairer mon ignorance par tes connaissances, tu ne fais ici que m'insulter et d'abuser de ton statut de modérateur.

  • # Débuter Gimp ?

    Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

    Qu'est-ce que vous conseillez comme ressources pour débuter sous Gimp ?

    Je ne capte jamais pourquoi quand on copie colle une sélection, celle-ci apparaît dans un "calque flottant" et qui faut faire des cliques droits un peu partout pour envoyer ça vers un autre calque.

  • # Et le vrai besoin est ?

    Posté par . Évalué à 10 (+17/-2). Dernière modification le 17/08/19 à 18:48.

    Dès lors, je me suis mis à la recherche d'un plugin ou autre chose qui permet de faire que Gimp s'approche le plus possible d'une interface Photoshop.

    Un logiciel c'est surtout un workflow construit sur l'approche et les fonctionnalités du logiciel. C'est d'autant plus vrai pour des logiciels comme Gimp. Gimp et Photoshop sont suffisamment différents pour que leur workflow soit différent. Ils ne sont pas simplement interchangeables. Le passage de l'un à l'autre demande un effort (sinon c'est globalement que tu fais des trucs triviaux). L'effort est plus un moins significatif selon ton utilisation et sur quoi repose ton workflow actuel (des concepts généraux que tu sais décliner dans un outil ou de la bidouille apprise sur le tas)

    Vouloir skinner l'interface pour ressembler à Photoshop me semble vain et ce n'est certainement pas le vrai problème qui pourrait être:

    • Gimp n'est simplement pas capable de répondre au besoin (mais bon on peut pratiquement tout faire avec tout, c'est juste plus ou moins long).
    • Le workflow de Gimp est trop couteux par rapport à celui de référence.
    • Le cout de ré-apprendre un workflow est trop élévé par rapport au gain. Ou est percu comme.

    Je creuserais du côté de la dernière possibilité.

    Si tu veux faciliter une transition, ne perds pas ton temps avec un skin. Ce n'est qu'un mauvais leur pour faire croire qu'il n'y a pas d'effort à fournir. Trouves des ressources bien foutues qui expliquent comment reconstruire un workflow à partir de ce quelle connait et qui permettent de juger l'effort nécéssaire. Pas un truc militant qui t'explique que Gimp c'est mieux que Photoshop (tu vois les calques de réglages ca sert à rien). Un truc factuel, que tu voudrais avoir toi même quand tu as ce genre de chose à faire dans ton domaine. À partir de là, elle pourra décider si s'est intéressant ou pas.

  • # Krita ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-1).

    Est-ce que ta copine fait du dessin? Si oui, Krita est sans doute plus adapté.

    L'horrible GUI de Gimp est destiné à la retouche d'image.

    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

    • [^] # Re: Krita ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

      On dit que Gimp est l'alternative libre à Photoshop. Dans le milieu des illustrateurs, un nomber énorme d'artistes peint directement avec Photoshop pourtant… Ne devrait-on pas pouvoir utiliser Gimp comme outil principal de dessin alors ?

      • [^] # Re: Krita ?

        Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

        un nomber énorme d'artistes peint directement avec Photoshop pourtant

        Parce que la plupart des formations sont sur Photoshop. Pour une école, ça permet de rentabiliser une licence logicielle, des formateurs et en partie des postes sur des cursus différents. Aussi beaucoup d'illustrateurs sortent d'études d'arts appliqués ou de graphisme plus générales, moins orientées dessin et narration visuelle que des formations visant l'illustration et l'animation.

        Certains artistes moins bloqués par cette inertie se dirigent vers des programmes plus spécialisés comme Artrage.

        Ne devrait-on pas pouvoir utiliser Gimp comme outil principal de dessin alors ?

        On peut mais ce n'est pas toujours l'outil le plus adapté, ça dépend des fonctionnalités dont tu as le plus besoin.

        • [^] # Re: Krita ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-2).

          Certains artistes moins bloqués par cette inertie se dirigent vers des programmes plus spécialisés comme Artrage.

          C'est une formation pour les artistes enragés?

          Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

        • [^] # Re: Krita ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0).

          Parce que la plupart des formations sont sur Photoshop. Pour une école, ça permet de rentabiliser une licence logicielle, des formateurs et en partie des postes sur des cursus différents.

          Photoshop + Apple !

          Il y a la rentabilisation mais aussi la pression des commerciaux d'Adobe (voire d'Apple), la force de l'habitude, le dogme "Photoshop c'est mieux, les autres logiciels c'est pas pour les pro" avec le dogme "Apple c'est mieux", le manque de profs et de formateurs pour les autres logiciels (c'est un cercle vicieux).

          Les dogmes sont, de mon point de vue, les adversaires les plus difficiles à combattre. Parce que les abonnements à la suite Adobe, finissant par grever de plus en plus les budgets, peuvent inciter à essayer autre chose.

          OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

          • [^] # Re: Krita ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-1).

            Et il ne faut pas négliger le côté pro privateur de la plupart des artistes.

            Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

          • [^] # Re: Krita ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-2).

            Il y a la rentabilisation mais aussi la pression des commerciaux d'Adobe (voire d'Apple)

            C'est surtout Apple comme Adobe font de grosses promos pour l'Éducation. Cela leur fait une bonne publicité et un bon test de leur produit. Quand ils finiront leurs études, ils pourront se procurer leurs produits dans le cadre perso ou pro.

            C'est une stratégie commerciale bien rodée qui n'a rien de choquant. Si les établissements ne trouvent pas ça moral, ils peuvent refuser et aller ailleurs.

            Puis le soucis aussi est que l'environnement professionnel utilise Photoshop en majorité. Si tu formes tes étudiants sur des produits qui sont peu utilisés après, c'est prendre le risque que tes élèves ne trouvent pas un emploi ou que tes financements (car les entreprises payent aussi la taxe d'apprentissage) se tarissent au profit d'autres formations. Donc l'école doit suivre aussi la tendance de son secteur.

            • [^] # Re: Krita ?

              Posté par . Évalué à 6 (+7/-1). Dernière modification le 20/08/19 à 20:01.

              Le problème est de savoir si l'école forme des citoyens ou des consommateurs. Je pense que la publicité fait assez bien son boulot pour former des consommateur et faire de segmentation de marché. D'ailleur en marketing on dit que lorsque le nom du produit se confond avec le nom commun , c'est un signe qu'on à gagné le marché . Dire photoshop au lieu de logiciel de traitement d'image , de la même manière dire word au lieu de traitement de texte etc.

              Alors oui , il y a effectivement une tendance dans les écoles techniques de faire en sorte que les élèves puissent se débrouiller avec les outils de l'industrie, mais cela n'enlève en rien le problème que ces formations sont de la publicité gratuite vers des entreprises privés . Dire par pragmatisme qu'il faut bien des formations à photoshop soit, mais dire que c'est pas choquant , je ne suis pas du même avis (c'est un peu comme coca-cola qui sponsorise les écoles en amérique ) , il est clair que de ce genre de cas que l'école n'est la que pour créer des consomateurs qui de surcroit vont peser dans le budget de la sécurité sociale (lorsqu'on sait que la malbouffe est un problème de santé public , notamment l'obésité et les risques cardiaques qui sont les principaux facteurs de mortalités dans les pays occidentaux). J'ignore ce qu'il en est actuellement par rapport à ce sponsoring de la malbouffe (et autres industriels ) vers les écoles américaines, mais je ne soutient pas l'idée que cela ne soit pas choquant. Dès lors pourquoi traiter la question inforamtique comme "non choquante" alors que l'on accepterait pas cela dans les cas flagrand de malbouffe ? La seule raison valable se situt dans le pragmatisme de l'offre d'emploi. Mais cela doit être clairement dit que les cours qui y sont dispensé sont fait d'un point de vue pragmatique , mais ne correspondent pas à un philosophie de l'enseingnement émancipatrice de l'élève. L'élève est déjà un consommateur, mais il est aussi un futur citoyen et ce n'est pas l'entreprise qui va le former en tant que citoyen mais bien l'école. La casquette consommateur ne doit pas oblitérer la facette citoyenne de l'enseignement.

              Dès lors , même si par pragmatisme on offre des formations sur tel type de logiciel spécifique car l'industrie les utilise, il n'y a pas de raison pour des raisons d'autonomisation intellectuel de ne pas offrir d'autres cours sur d'autres logiciel qui permette une vision critique de l'outil informatique. Dont des logiciels libres par exemples (mais aussi d'autres types d'approches que je ne connaitrais pas ) en tant que formation au regard critique du citoyen et de sa futur place dans la cité .

              Juste pour illustrer mon propos :

              " La technologie a été le cheval de Troie de cet assaut commercial. Depuis quelques années, faute de budget, les lycées américains manquent d'équipements informatiques et audiovisuels. Ils sont donc entrés en partenariat avec des fabricants. «Il était impossible à un prof de protester et de dire: ?Nous n'avons pas besoin d'ordinateur.? Une fois que le tabou était tombé, toutes les marques sont venues frapper à la porte des écoles.» Coca-Cola, Pepsi, McDonald's ont ainsi signé des contrats d'exclusivité. Souvent, comme de vulgaires VRP, les établissements scolaires doivent remplir des objectifs de vente pour toucher tous les bénéfices de cette alliance. «On voit les distributeurs de boissons proliférer, déplore Naomi Klein. Les lycées vont jusqu'à lever l'interdiction de manger et de boire en classe et encouragent même les élèves à consommer les produits de leurs sponsors.» Dans 13% des écoles américaines, les chaînes de fast-foods - Pizza Hut, Burger King, McDonald's ou encore Taco Bell - ont signé des contrats pour servir les cantines. Mieux: la 20th Century Fox a obtenu, en 1997, que, dans une quarantaine d'écoles élémentaires, certains plats portent le nom de personnages de son dessin animé Anastasia. L'université Atkinson est allée encore plus loin: en offrant aux entreprises de devenir «sponsor officiel» d'un cours, moyennant 10 000 dollars. A quand des lycéens sous contrat de marque? "

              source : https://www.lexpress.fr/informations/ecoles-dehors-les-marques_642960.html

              • [^] # Re: Krita ?

                Posté par . Évalué à -4 (+3/-9).

                Dès lors pourquoi traiter la question inforamtique comme "non choquante" alors que l'on accepterait pas cela dans les cas flagrand de malbouffe ?

                parce que dans un cas, c’est la santé des gamins qui est en jeu, et dans l’autre, ce sont des adultes suivant une formation professionnelle qui apprennent à utiliser une suite d’outil majoritaire dans leur industrie.

                si tu vois pas la différence d’echelle entre niquer la santé de gosses et une formation sur un outil que tu n’aimes pas des raisons très subjectives et personelles, je sais pas quoi te dire d’autre.

                Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: Krita ?

                  Posté par . Évalué à 10 (+9/-0). Dernière modification le 21/08/19 à 12:13.

                  Je peux te dire qu'en infographie en école filière technique , ce sont des gamins puisqu'ils ont entre 12 et 18 ans . Ensuite en infographie dans le supérieur ce sont les mêmes outils en un peu plus puossées .

                  Le problème c'est la relation de création de consommateur au détriment de la partie citoyenne.

                  Nous avons tous plusieurs casquettes, mais le problème est que la logique marchande ne doit pas soumettre les autres secteurs (dont l'enseignement) à sa logique commerciale. Sinon on pas besoin d'école on demande qu'Adobe fait des formations sur ses produits. Je dis que l'instrumentalisation de l'école par des entités commerciales mènent à des dérives, dont le fait que la seule optique soit de former des consommateurs, c'est cette dérive du monopole de la pratique et du discours que je dénonce, et non le fait que pragmatiquement on doit aussi former des personnes aptes à travailler avec ces outils, l'école forme aussi des personnes avec une casquettes de citoyens et à ce titre , il y a un devoir de former une réflexion critique aux outils que l'on utilise. Cela peut commencer par remettre en cause l'idée que seule des éditeurs commerciaux en situation de monopoles soit souhaitable. Le problème n'est pas simplement d'utiliser ou non du logiciel libre, mais d'avoir la volonté de dépasser le formatage cultruelle des éditeurs de logiciels propriétaires.

                  J'ai pris la malbouffe car cette relation est flagrande, et qu'elle a impact physique, mais il n'est pas moins vrai que la vision du logiciel propriétaire, charie et véhicule d'une part des valeurs qu'il est bon de mettre en lumière (non le logiciel propriétaire n'est pas la seule manière de faire du logiciel et oui il y a des valeurs derrières ce n'est pas neutre ) , qu'il a aussi un impact sur l'esprit et les consciences (que je développe plus bas ) qu'il anesthésie les consciences et voilent les questions de fonds . Ainsi, aujourd'hui de moins en moins de jeunes comprennent ce qu'est Internet (qui pour eux se résument au GAFAM et bientot au trinet selon certain -amazon, google, facebook ) qu'il y a une difficulté de conceptualisation de ces techniques même lorsque tu enseignes ce qu'est Wordpress , ce qu'est un serveur web tel Apache etc ..

                  Que ce manque de culture technique entraine de facto un manque de recul critique et donc un manque d'esprit critique. En effet, les questions de neutratlité du réseau , de centralisation - décentralisation etc … ont un aspect technique mais ils ont des conséquences politiques , écnomiques et sociales et dès lors l'école en tant que lieu de formation citoyenne (et pas seulement de formatage mono-culturelle aux logiciels propriétaires ) à un devoir de vigilance et de foramtion d'esprit critique , savoir que des modèles alternatifs existent, savoir ce qu'elles défendent et leurs conséquences sur la vie des gens , sont des enjeux pédagogique aussi important que la formation à la dernière fonctionnalité de Photohop ou autres.. L'élèves pourra faire des choix en connaissances de cause et à ce titre exercera son autonomie dans la citée (oui les logiciels que l'ont déploie ne sont pas neutre, il charie avec eux des modèles de société).

                  Il est dès lors symptomatique que les entreprises commercial veulent instrumentaliser l'enseignement en transformant les professeurs en simple marketeurs . Il est aussi symptomatique que le fait que les élèves ne comprennent pas qu'il existe des modèles différents des éditeurs porpriétaire, ou du captialisme de surveillance est le signe d'une colonisation de la pensée, auxquelles rien ne vient s'opposer.

                  Comme le dit l'article , la technologie a été le cheval de troie qui a permit au marque de rentrée dans les écoles américaines (et les universités ) et de transformer l'école en simple enseigne commercial subventionné qui plus est par nos deniers.

                  Donc au delà de la question de la malbouffe en tant que sujet , ces signes sont les symptomes d'une école , d'une enseignement dont la finalité à été détournée au profit exclusif des entreprises commerciales. DOnc si nous voulons voir les dérives de ces entités , il suffit de voir la black mirror américain, ils sont dans ce futur là, et nous sommes en train d'y arriver par maque de pensée critique. Je trouve assez dingue que dans le logiciel libre, l'on ne se rendent pas compte du problème de la relation entre entreprise commercial et école/enseignement public. Cela montre à quelle point , les entreprises commerciales ont su bercer d'illusion même les critiques les plus virulentes.

                  L approche Open source, oui cela marche et c'est la meilleur façon de faire du logiciel, pragmatique que je respecte entièrement , n'implique aucunement de donner sa caution au dérive des entreprises commercial dans l'école. Et l'approche libriste au sens Stallmanien ne le permettrait pas , dès lors j'ai du mal à comprendre ces attitudes de bienveillance à l'égard des entreprises dont les dérives ne sont plus à démontrer. Comme dit précédemment je ne suis pas contre le fait qu'on enseigne Photoshop par pragmatisme (mais ce pragmatisme ne rentre pas dans le pragmatisme open source ) mais qu'on prenne une position de cautionnement ou de naturalisation de cette relation de dépendance et au USA de soumission des missions de l'école au objectif de rentabilité de l'entreprise. Oui le pouvoir corrompt et le pouvoir absolue corrompt absolument et dans notre cas le pouvoir de l'argent a corrompu l'école américaine.

                  En ce qui concerne le fait que ce soit des adultes, comme je le dit, si on suppose que l'on rentre en enseignement supérieur à 18 ans pendants 5 ans (master) cela ne change pas le problème, si ces adultes n'ont pas eu la possibilité de voir et de comprendre autre chose , leur réaction naturelle sera celle du rejet des alternatives , donc ce que l'on voit dans le monde du graphisme en général (c'est pas photoshop c'est nul ) , au delà du fait que photoshop peut être très bon techniquement sur tout un tas de traitement d'image (et moins bon dans d'autres partie et Gimp pourrait mieux le faire ) , la question est aussi mais ce que cela implique d'utiliser Photoshop et par conséquent non seuleemnt du logiciel propriétaire mais également des formats de fichiers fermés (les PSD sous Gimp s'ouvre mal ) j'ignore si le format de fichier est ouvert , libre et permet une interopérabilité standard (comme le HTML ) mais je n'ai pas l'impresssion. DOnc au delà de l'usage perso ou pro du logiciel , le format de fichier oblige son destinataire à utiliser le même logiciel de peur d'avoir une perte de données graphique . Cela ne vous rappelle pas l'histoire avec le .doc , docx de Microsoft Word et l'ODT de Libreoffice ? Donc le rejet primaire des alternatives à Photoshop est symptomatique d'une anesthésie de l'esprit critique.Cette anesthésie est le signe que l'école est malade de ces éditeurs propriétaires, et dès lors produits de préjugés plutôt des esprits critiques , autonomes et dont il est possible d'avoir une discussion éclairé.

                  Donc pour résumer il n'y a pas de raison que la logique marchande ait le monopole des pratiques et des discours à l'école , au contraire, et surement pas au détriment de la partie citoyenne.

                  • [^] # Re: Krita ?

                    Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

                    Rien à redire sur le contenu, juste une remarque qui n'a rien à voir :

                    J'ai pris la malbouffe

                    Tu jongles certainement entre plusieurs machines ou navigateurs et tu ne t'en est sans doute pas aperçu mais tu viens d'utiliser ton ancien compte et il me semble que le multi-compte n'est pas autorisé ici.

                    • [^] # Re: Krita ?

                      Posté par . Évalué à 2 (+4/-2). Dernière modification le 21/08/19 à 23:13.

                      Ce n'est pas une question d'ancien compte ou de nouveau, je suis juste contre l'idée d'une identité unique associé à un compte unique (qui bientôt se lierait à ta carte d'identité et puis à tes empreintes digitales chez les GAFAMs ). Je trouve que nous avons de multiples facettes , normalement j'utilise ce compte ci pour ma facette infographie , art etc. et l'autre pour sujets plus techniques . Je suis contre le totalitarisme de l'identité unique, qui je pense ne reflète pas la personnalité d'une personne et qui de surcroit est la pierre angulaire du capitalisme de surveillance (tous ces croisements de données permettent de retraçés et d'identifié de manière unique une personne pour en manipuler ses préférences, son comportement, l'enfermer dans sa bulle Google , l'inciter à voter pour un partie ou un autre de manière détourner etc. ).

                      Même si j'ai tendance à faire confiance à DLFP, ce n'est pas le cas pour les Gafams (surtout lorsqu'il y a des moteurs de recherche derrière )

                      • [^] # Re: Krita ?

                        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                        Dans ce cas, alea jacta est.

                        • [^] # Re: Krita ?

                          Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

                          si cela est problématique je veux bien ne plus pouvoir voter avec aucun de mes deux comptes et qu'il n'y a plus aucune application du karma en bien ou en négatif pour moi. Je resterais à zéro pour les deux.

                          • [^] # Re: Krita ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

                            bah, c'est comme ça que j'ai "perdu" mon compte baud123 (Oumph s'est embêté à rassembler toutes mes données sous le même compte), alors que j'avais un peu le même argumentaire que toi :

                            • baud123 pour les sujets sur eagle-usb/ueagle-atm, la distro mandriva/cooker, la modération
                            • baud pour n'avoir que la vue simple utilisateur, sujets plus persos/scientifiques ou spécifiques/moins sérieux que ce qu'un modérateur était censé faire (bon, tankey< réussit à gérer les deux, donc c'est faisable)

                            ce n'était pas de la schizophrénie, simplement un partitionnement des activités (un peu comme les bureaux de Gnome), mais bon dura lex, sed lex :-)

                        • [^] # Re: Krita ?

                          Posté par . Évalué à -8 (+3/-5). Dernière modification le 22/08/19 à 19:46.

                          Dans ce cas, alea jacta est.

                          Je cite:

                          Le souci habituel posé par les comptes multiples actifs concerne les diverses manipulations possibles, comme encenser son propre contenu ou commentaire en utilisant des commentaires d'autres comptes à soi, voter massivement pour soi, ou pour ou contre quelqu'un, etc.

                          Et bien, il serait temps que quelque chose se fasse à ce niveau car ça devient pénible.

                          Je trouve cette suggestion qui n'est pas de moi, intéressante.
                          Demander une raison quand on clique sur inutile.

                          On y voit d'ailleurs que mon commentaire a subit un -1. Je vous demande en toutes honnêteté comment cela est-il juste possible?

                          Je cite:

                          À défaut de rendre visible les moinsseurs, ton approche a le mérite d'être constructive.
                          Je subis des moinssages étranges même quand j'apporte une aide dans les forums.

                          De plus, cette suggestion permettrait même de résoudre cet autre problème rapporté par un autre utilisateur et confirmé par "d'éminents" membres:

                          Annuler un pertinentage/inutilage

                          @+

                          note:
                          pour mes messages de forum moinssés
                          1)mikrotic dont je possède un de leurs appareils.
                          2) GDM pour laquelle j'apporte une solution effective qui n'a pas été infirmé et une remarque honnête sur systemd, certes, pétrie de frustration car la solution m'a pris trop de temps à trouver.

                          Vous espèrez vraiment ne créer aucun ressentiment?

                          NOTE: moins d'1 minute et déjà un -1!

                      • [^] # Re: Krita ?

                        Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

                        En fait , je ne souhaite pas alimenter d'avantage les GAFAM avec mes données personnelles (sachant qu'il les récolates tous azimuts ) . ils ont déjà très probablement une image assez précise de moi et de la manipulation marketing ou autre qu'ils peuvent en faire

                    • [^] # Re: Krita ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 23/08/19 à 01:22.

                      le multi-compte n'est pas autorisé ici.

                      Si on respecte le texte que tu pointes plus bas, le multicompte est accepté si on n'utilise pas les comptes simultanément --> s'il n'est connecté qu'avec un seul compte à la fois, cela respecte la règle :-)

                      Alors j'imagine que la phrase est mal formulée, mais après c'est un débat philosophique : faut-il suivre la loi à l'esprit ou à la lettre ?
                      Avis perso : on ne peut pas accuser les gens de respecter une loi d'une manière qui déplaît, en prétendant qu'elle est mal écrite. De plus l'esprit d'une loi varie selon l'humeur du juge, ça vaut zéro ce concept.

                      • [^] # Re: Krita ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                        faut-il suivre la loi à l'esprit ou à la lettre ?

                        Disons qu'on est très tolérant. On veut pouvoir fermer un compte en cas d'abus, ou d'utilisation du multi pour se promouvoir.

                        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

                        • [^] # Re: Krita ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1).

                          Ça ne répond pas du tout à la question que tu as toi-même recopié.
                          Et ça ne fait pas avancer le Schmilblick.

                          Soit la règle est mal écrite --> il est éventuellement utile de la réécrire clairement
                          Soit la règle n'est pas/plus bonne --> il est éventuellement utile de la faire évoluer
                          Soit tout est ok --> parfait
                          Soit on s'en fiche --> parfait aussi
                          Soit on ne s'en fiche pas totalement, mais ça marche correctement --> encore parfait

                          Perso, je m'en fiche car pour le moment il n'y a pas spécialement d'abus.
                          Si un jour il y a des abus, on saura comment améliorer la règle pour limiter ce type d'abus.
                          Si plus tard il y a de nouveau des abus, ce sera un type d'abus différent, amélioration de nouveau (parce qu'on ne peut pas d'avance deviner ce qui passe par la tête de tous les pénibles).

                          • [^] # Règle sur les « comptes multiples actifs »

                            Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+5/-0). Dernière modification le 25/08/19 à 10:55.

                            (Je sens que cela va devenir une FAQ, parce que j'ai l'impression de répéter cela régulièrement)

                            La règle tirée de la page d'inscription : « IMPORTANT : une seule création de compte par personne physique est autorisée. Toute création de comptes multiples par une même personne, qu'elle qu'en soit la raison, sera considérée comme un abus de ressources. De plus, il est interdit d'utiliser une adresse de courriel temporaire, qui ne permet pas aux administrateurs de vous contacter en cas de problèmes avec votre compte. Lorsqu'une telle adresse est découverte, les administrateurs se réservent le droit de fermer ou supprimer le compte. Les comptes, contenus et commentaires du site sont soumis à un ensemble de règles de modération. »

                            La définition d'un multi sur LinuxFr.org est d'avoir plusieurs comptes actifs simultanément. Nous considérons cela comme un abus de ressources et c'est souvent utilisé avec une volonté de manipulation du système de karma (notes en masse).

                            Les soucis posés par les comptes multiples actifs sont les diverses manipulations possibles, comme encenser son contenu/commentaire en utilisant des commentaires d'autres comptes à soi, voter massivement pour soi, pour ou contre quelqu'un, etc. Avoir eu d'autres comptes précédemment, actuellement fermés, et un autre compte actif ne posent pas ces soucis. Parmi les autres soucis possibles nous trouvons l'abus de ressources, l'usurpation d'identité, etc. (nous avons déjà été confrontés à tous les cas mentionnés ici)

                            1) Le cas « un ou des compte(s) fermé(s) et un compte ouvert

                            • cela ne pose pas de problème de ressources ou de risque de manipulation du système de karma
                            • cela donne une nouvelle chance à quelqu'un de repartir sur une base saine sans historique (à elle de ne pas la gâcher en ne repartant pas dans le négatif)
                            • si le compte repart en négatif, cela ne laisse qu'une faible fenêtre de visibilité par défaut au compte
                            • ce n'est pas détectable avec certitude (est-ce vraiment une nouvelle personne ? Un autre compte d'une même personne ? Quelqu'un qui prétend à tort qu'il s'agit d'un multi, par erreur ou volonté de nuire ? Un bot ? Un chien ? Etc.)
                            • comme ce n'est pas détectable avec certitude, cela ne peut pas être interdit techniquement / bloqué par défaut (et cela ne devrait peut-être pas, même si c'était possible, voir le second point).
                            • si le comportement devient obsessionnel tendance harcèlement, nous passerons au dépôt de plainte (cela revient au cœur du problème, l'humain qui est derrière le clavier et son identification).

                            2) La détection des comptes multiples actifs

                            Une solution absolue serait que tout la planète impose l'identification de chaque personne utilisant Internet et que cette information fiable nous soit transmise et qu'on la stocke. Ou bien que LinuxFr.org vérifie lui-même l'identité de chaque individu (avec confirmation auprès de son gouvernement) et qu'il la stocke. J'imagine que nous conviendrons que ce n'est peut-être pas souhaitable.

                            Restent donc les solutions relatives, c'est-à-dire celles où nous essayons de détecter les comptes multiples actifs soit manuellement (au cours de nos lectures du site) soit automatiquement. Vous pouvez oublier toutes les solutions automatiques (même si nous en avons en place) qui vous viendraient à l'esprit :

                            • des identifiants similaires ? (toto1, toto2, etc.) Les plus basiques font cela (genre spammeurs), mais en général les gens ont plus d'imagination que cela. Et il y a des faux positifs, comme jeankevin75 et jeankevin63 qui sont peut-être juste des Jean-Kévin des deux départements ou de deux âges différentes par exemple (ou un Paul basé dans la Creuse et un labrador québécois pour ce que l'on en sait).
                            • des noms affichés / avatars / signatures / sites perso similaires ? Les plus basiques font cela mais…
                            • des adresses de courriel similaires ? Les plus basiques font cela mais…
                            • des adresses IP similaires ? Les plus basiques font cela mais… Sans parler des proxys d'entreprises et d'administrations qui font que l'on a des dizaines de comptes probablement des personnes différentes derrière une même IP.
                            • des User-Agent identiques ? Les plus basiques font cela mais… Et puis cas du parc d'entreprise homogène, faible diversité des navigateurs à jour, etc.
                            • des comportements similaires ? D'une part cela devient difficile à définir, d'autre part ce n'est pas forcément fiable (certains commentaires font par exemple la quasi-unanimité en termes de « pertinents » ou « inutiles », avoir deux comptes qui ont noté pareil plusieurs commentaires est-il suffisant ? Combien ? Etc.
                            • etc.

                            Donc nous l'interdisons, et nous intervenons lorsque nous le détectons (oui c'est le cœur du problème, il n'y a pas de moyen sûr de détecter un multi, cela revient à identifier l'humain qui est derrière le clavier).

                            3) « Oui, mais il n'y a pas d'abus »

                            Qu'est-ce que vous en savez ? C'est très péremptoire d'expliquer à des administrateurs d'un site qu'ils n'ont pas rencontré de soucis, sans disposer d'informations ou sans avoir cherché à en disposer. Nous avons déjà communiqué sur des cas de notes massivement distribuées. Nous fermons de temps à autre des dizaines de comptes ouverts en masse par un même spammeur. Ainsi que des dizaines de comptes ouverts par une même personne qui semble changer de compte à chaque commentaire/contenu. Nous traitons aussi régulièrement des demandes de fusion de comptes (par exemple entre un vieux compte historique de 2002, fermé ou non, et un compte récent ouvert 14 ans plus tard). Etc. Etc. Donc le problème existe, survient plus ou moins régulièrement, et c'est dans l'absolu un problème compliqué.

                            4) Y a-t-il des cas légitimes de comptes multiples actifs ?

                            Il y a déjà eu des cas de comptes multiples actifs par une personne souhaitant apporter un témoignage anonymement : par exemple un journal est créé par un nouveau compte, mentionnant qu'il s'agit d'un compte multiple créé pour rester anonyme. Ce genre de cas peut être traité en fermant le compte trois mois plus tard, lorsqu'il n'est plus possible de commenter le journal.

                            Il y eu / a des cas de personnes voulant segmenter leur vie : compte perso/compte pro, ou compte activité n°1/compte activité n°2, etc. Cela peut être difficile à différencier de compte normal/compte utiliser pour troller et être pénible par exemple.

                            Faut-il vraiment une application stricte de la règle anti-comptes multiples actifs dans tous les cas ? Nous considérons que la décision réfléchie/pondérée est probablement plus pertinente alors.

                            Une solution technique pourrait être de demander aux utilisateurs de déclarer leurs comptes multiples eux-mêmes (par exemple un identifiant strictement personnel associé aux comptes) : d'une part le déclaratif ne marcherait pas dans tous les cas non plus, d'autre part c'est prendre le risque de laisser fuiter cet identifiant strictement personnel involontairement. Et au final ce n'est pas plus contrôlable. Bref cela ne semble pas souhaitable non plus.

                            5) Des propositions ?

                            Nous sommes ouverts à toutes les propositions permettant de clarifier / améliorer la situation.

            • [^] # Re: Krita ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

              C'est surtout Apple comme Adobe font de grosses promos pour l'Éducation.

              Je pensais surtout aux organismes de formation autres justement. La pression commerciale d'Adobe que j'évoquais ainsi que les remarques sur le montant des abonnements viennent de certains centres de formation avec lesquels j'ai travaillé. Et pour eux, Adobe ne fait pas forcément des cadeaux financiers.

              OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

            • [^] # Re: Krita ?

              Posté par . Évalué à -1 (+0/-1).

              (car les entreprises payent aussi la taxe d'apprentissage)

              Je ne vois pas de quoi tu parles, si tu parles des impôts sur le revenus, je trouve que cette affirmation est erronné en ce qui concerne Apple et Adobe au regard de leur pratique fiscale, en effet ces deux entreprises sont les reines (parmis d'autres) de l'évasion fiscale internationale.

              source : Financial times Adobe
              Apple évasion fiscale

              • [^] # Re: Krita ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+5/-0). Dernière modification le 21/08/19 à 19:59.

                Oui bien sûr, je vais utiliser le terme taxe d'apprentissage pour parler de l'impôt sur le revenu. Non, je parle bien de la taxe d'apprentissage en France. Les entreprises concernées doivent verser une contribution pour financer les formations en apprentissage et peuvent décider d'allouer une partie de cette taxe à un centre de formation en particulier.

                Du coup, les entreprises d'un secteur particulier, au hasard le graphisme pour rester dans le sujet, peuvent allouer une partie de ces fonds à des écoles en particulier. En général ils financent donc des établissements liés à leur métier. Je ne crois pas qu'une entreprise de graphisme va financer les formations en hôtelleries. Leur intérêt est de financer les formations qui vont former des étudiants aptes à être recrutées par leur entreprise en fin de parcours ou peu après. Et comme ils financent un peu le budget de l'école, l'établissement n'est pas sourd aux demandes des entreprises sur le contenu de la formation. Donc cela favorise l'apprentissage des technologies que ces entreprises utilisent.

                • [^] # Re: Krita ?

                  Posté par . Évalué à 0 (+1/-1).

                  Merci pour le lien, je ne connaissais pas cette taxe, mais en terme d'impôt , je trouve bizarre que du fait que les entreprises payent cette taxe, elles aient un droit acquis par rapport à l'orientation de sa destination indépendemment d'un contrôle par le Parlement , par la Cour des Comptes etc. (enfin un organe législatif ou qui serait dépendant du législatif)

                  Si l'on se réfère à la définition de ce qu'est un impôts :

                  « L’impôt est une prestation pécuniaire requise des particuliers par voie d’autorité, à titre définitif et sans contrepartie, en vue de la couverture des charges publiques. »

                  Elle est obligatoire, contrairement à une souscription, et sans contrepartie directe donc non commerciale. Enfin, il ne s'agit pas d'un emprunt, mais d'un prélèvement définitif. Les impôts ont aussi un caractère récurrent qui les différencient des expropriations et des réquisitions.

                  Il faut donc distinguer les impôts des recettes non fiscales d’un État moderne telles que :

                  les redevances, telles que la redevance audiovisuelle, les frais universitaires, etc., qui > > sont la contrepartie d’un service effectivement rendu ;
                  le revenu tiré des possessions de l'État : redevances domaniales tirées de l’occupation du > > > domaine public, produits des participations de l'État dans les entreprises publiques, ressources géologiques, etc. ;
                  les revenus des activités industrielles et commerciales de l'État ;
                  le produit des amendes qui, bien qu’inclus dans le budget prévisionnel8, ne naissent pas d’un > prélèvement obligatoire mais de la constatation d’une infraction ;
                  l'emprunt.
                  

                  (…)

                  Par exemple en France, les taxes font partie des impôts, mais pas les cotisations sociales. Cette distinction est juridiquement importante car l'impôt fait l'objet d'une loi votée par le Parlement alors que les cotisations sociales sont fixées par décret du gouvernement. Les impôts, avec les cotisations sociales effectives, forment les « prélèvements obligatoires »13. Les prélèvements obligatoires, avec les autres recettes fiscales et non-fiscales, forment les recettes publiques14.

                  source > wikipedia

                • [^] # Re: Krita ?

                  Posté par . Évalué à 1 (+2/-1).

                  Je me demande si ce mécanisme de taxe tel que prévue, n'a pas pour effet perver de renforcer le monopole et les problèmes qui ont été évoqués précédement.

          • [^] # Re: Krita ?

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            c'est un cercle vicieux

            Plus d'un cercle puisque comme le dit Renaud, il y a aussi la pression de l'usage dans le milieu professionnel.

            Photoshop + Apple !

            Pour Apple, ou plutôt OSX, je dirai que c'est aussi pour QuarkXpress. Indesign est certes intégré dans la suite Adobe mais Quark est nettement plus puissant et de ce fait extrêmement populaire dans l'industrie. Il y a 20 ans, les seuls que je voyais bosser sur Macintosh étaient les maquettistes et les ingé son (avec Protools).

            • [^] # Re: Krita ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

              Pour Apple, ou plutôt OSX, je dirai que c'est aussi pour QuarkXpress.

              pour avoir fait de la PAO pendant 3 ans de 92 à 95 dans mon école d'ingé à Lyon, je confirme _o/ pour les imprimeurs : mon prédécesseur avait fait le choix d'avoir du windows :/ (donc Corel Draw et Pagemaker notamment), ce qui nous avait amené à trouver un imprimeur souhaitant diversifier son activité au-delà des seuls produits Mac (qu'il avait déjà), mais nous nous sommes retrouvés à faire la maintenance de ses produits… à lui recommander des achats de matériels (notamment les lecteurs ZIP pour avoir plus de 32 Mo de stockage sur un disque "transportable" vu que les clés USB n'existaient pas…).

              Le principal souci des produits sous windows était que les développeurs ne prenaient pas en compte les besoins réels des graphistes (traiter des images haute résolution, mais capacité à travailler sur une image à résolution réduite pour moins prendre de RAM… puis réappliquer la transformation à l'image en haute résolution).
              Avec nos 32 Mo de RAM sur un PC avec CorelDraw, travailler sur une affiche A3 était une plaie : on ne rajoutait le fond qu'à la fin, sinon chaque opération prenait 1 minute… (genre scroller). Résultat, obliger de contourner à la main en travaillant en basse résolution puis une fois un résultat correct obtenu, réappliquer de mémoire les différentes opérations en haute résolution et les lenteurs afférentes…
              Nous avons ensuite changé d'imprimeur, Quark importait mieux nos formats de fichiers : sous Quark, en 10 min un détourage/gestion de la couleur était plié (et leurs écrans étaient calibrés, ce qui valait un Bon à Tirer ou BÀT). Les développeurs Apple travaillaient avec des graphistes qui leur avait indiqué que travailler sur une image basse résolution permettait de faire les grandes lignes du boulot ; réappliquer ensuite sur l'image haute résolution permettait d'avérer que ça correspondait à ce qu'on voulait… Bon et en plus ils avaient des lignes réseau "haut-débit" chez ce nouvel imprimeur (2 Mbits/s /o)

              Donc, bon, travailler avec les outils qui ne sont pas les "standards" du marché (proprio ou libre), ça permet de comprendre l'importance des formats ouverts, de l'interopérabilité, des workflows pour utiliser au mieux le produit dans "sa" logique plutôt que d'essayer de réutiliser les manières de faire d'un autre produit…

  • # Conversion en CMJN

    Posté par . Évalué à 7 (+7/-0).

    Pour mes besoins en images CMJN, j'utilise l'utilitaire Cyan, disponible ici :
    Texte du lien
    Simple et efficace

    • [^] # Re: Conversion en CMJN

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

      Merci. Un logiciel qui mériterait d'être plus connu, et qui réconcilierais les trolls de ce fil ;)

      « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

    • [^] # Re: Conversion en CMJN - CINEPAINT - FilmGimp

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

      Il y aussi Cinepaint (ancien FilmGimp basé sur Gimp pour les studios de productions filmiques ). De ce que j'ai lu il y avait une implémentation du CMJN (ce qui est un peu étrange car les films ne semble à priori pa nécessité en tant que tel d'impression - je ne parles pas des maquettes , des flyers etc .. )

      Je me demandais si l'équipe de Gimp avait été jeté un oeil sur l'implémentaiton CMJN de Cinepaint et s'il aurait été possible d'y intégrer (merger ? ) cette partie du code source à Gimp éventuellement (si possible ) (d 'après Wikipedia le CMJN aurait été codé : https://en.wikipedia.org/wiki/CinePaint )

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.