Journal Obsolescence programmée... ou maintenance préventive ?

Posté par . Licence CC by-sa
61
19
jan.
2018

Salut les moule·e·s !

Je partage ici mon expérience, vous allez voir c'est rigolo, surtout un vendredi.

Je possède depuis des années, un combiné scanner/imprimante Epson PX700W qui me donne entière satisfaction. Je m'en sers principalement pour imprimer des photos, car pour l'ordinaire, j'ai une encore plus vieille laser Brother dans le garage.

Depuis quelques temps, un message "tampon encreurs engorgés, veuillez aller voir le S.A.V" était présent sur l'imprimante, sans toutefois m'empêcher d'imprimer. Et ça imprimait toujours correctement. Mais voilà qu'il y a quelques jours, l'appareil est complètement bloqué, je ne peux même plus scanner : tampons encreurs H.S.

Argllll….

Bon, je demande à l'Internet ce qu'il en pense, évidemment ça gueule beaucoup : il y a un compteur qui lance cette alerte, et il existe (sous le manteau) un programme (pour Windows uniquement) qui permet de mettre à zéro ce compteur. Pas mal de retours d'utilisateurs : ça marche, il suffit de remettre à zéro ce compteur. Ces programmes existent pour la quasi totalité des modèles Epson (en tous cas on voit des dizaines de références). Moi qui ne croit pas spécialement qu'un fabriquant fasse des efforts pour faire un produit moins bon, la recherche du coût minimal suffisant amplement à assurer la médiocrité, je vais devoir me résigner à le dire : "Encore un coup de ces programmeur d'obsolescence !"

Et puis en fouillant un peu plus je vois un message "ah bin moi je suis allé au S.A.V Epson, le changement du tampon encreur est gratuit".

… pardon ?

Site officiel Epson, je trouve une boutique agréée par chez moi, je les ai contacté, ils m'ont dit de pas trop trainer car ils n'ont plus beaucoup de stock de ces tampons (on peut pas non plus leur jeter la pierre, l'imprimante va sur ses 10 ans), et que en effet, c'est gratuit, c'est une opération de maintenance prise en charge par Epson. A l'heure actuelle, je l'ai déposée, mais pas encore récupérée (compter 1 semaine approximativement).

Moralité : avant de gueuler…

  • # Oui mais...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Tu peux quand même gueuler car la partie impression (tampon encreur) ne devrait pas t'empêcher de scanner !

    S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

    • [^] # Re: Oui mais...

      Posté par . Évalué à 7.

      Et d'ailleurs a-t-il toujours été gratuit de remplacé ce tampon ? Et si non combien de personnes ont du gueulé pour y arriver ?

      • [^] # Re: Oui mais...

        Posté par . Évalué à 4.

        Ça c'est une bonne question.

        Si j'y pense je leur pose la question en récupérant l'imprimante.

  • # Combien de personnes vont réellement au SAV ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Le changement est gratuit, certes (c'est un minimum vu qu'ils causent la panne eux-mêmes), mais combien de personnes vont au SAV ? Comme tu le dis, ton imprimante va sur ses 10 ans. Pour une personne qui va réellement au SAV, combien se contentent de mettre l'imprimante à la poubelle et en rachètent une ? Parfois, on va au plus facile intellectuellement, même si c'est plus coûteux. Personnellement, j'ai mis deux ans à annuler mon abonement à La Recherche : à chaque fois, je procrastinais, c'était compliqué, tout ça. Ici, c'est pareil : il faut chercher un SAV, appeler, apporter l'imprimante, la récupérer et encore, c'est s'ils ont la pièce détachée. Par comparaison, tu peux déposer ton imprimante à la décheterie / la Fnac et en racheter une neuve sur la Fnac/Amazon/le revendeur de ton choix en 3 clics. Quel est le choix qui réduit le plus la fatigue cognitive ?

    Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

    • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

      Posté par . Évalué à 2.

      il faut chercher un SAV, appeler, apporter l'imprimante, la récupérer et encore, c'est s'ils ont la pièce détachée

      Il te faut aussi la souche (et ce même si l'achat est répertorié dans leur système informatique). Souche qui au fur et a mesure peuvent s’effacer/se dégrader.

      Donation : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat (Bitcoin | Bitcoin Cash)

      • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Qu'est-ce que tu appelles la souche ?

        Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

        • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Je pense qu'il parle tu ticket de caisse (qui au fur et a mesure peuvent s’effacer/se dégrader)

          S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

          • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

            Posté par . Évalué à 4.

            J'y ai pensé aussi sans être sûr. Mais de nos jours, la plupart des factures / tickets de caisse sont accessibles en ligne sur le site du magasin. Et surtout, tu as des constructeurs qui ne le demandent même pas. Par exemple, Zippo (fabricant de briquets, on est dans un autre domaine) garantit des réparations gratuites sur seule présentation du briquet et quel que soit son âge (c'est cohérent, vu que ce sont aussi des objets de collection, et que la technologie a peu changé). Le constructeur étant en général capable de déterminer ce qui vient de chez lui (contrairement au revendeur), ce type de SAV peut se passer de justificatif d'achat.

            Bon, bien sûr, ça ne marche pas à tous les coups, et j'ai encore le souvenir d'un laptop MSI que j'avais dû renvoyer, avec facture, en Pologne (aux frais du constructeur, mais ça suppose malgré tout une livraison UPS et 3 jours de trajet dans chaque sens).

            Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

        • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

          Posté par . Évalué à 9.

          Ce qui reste de la forêt amazonienne à cause de ces putains d'imprimantes.

          splash!

        • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

          Posté par . Évalué à 7.

          souche : nom servant a definir ce qui aujourd'hui nous sert de ticket de caisse, n'est plus utilisé depuis 1950 ; partie de l'arbre restant au sol après une coupe.

          • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Tu oublies :

            • « origine généalogique » d'un être vivant (souche virale, français de souche)
            • pied de vigne
            • la partie d'une cheminée qui est visible sur le toit

             

            Il y en a d'autres que je ne connaissais pas : http://www.cnrtl.fr/definition/souche

          • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

            Posté par . Évalué à 4.

            je connais aussi, assez proche du sens ici, la partie qui reste au vendeur d'un carnets de tickets, dont une sous feuille est ecrite en meme temps que la 1ere. pas usite par les particuliers, mais encore dans certains tertiaires (enfin, ya 3-4 ans)

            • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              …et il y a encore des particuliers qui utilisent des carnets de chèques avec souche :-)

              ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

              • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

                Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 21/01/18 à 14:17.

                Si par souche tu entends le « talon », là où on note normalement le tiers, la date et le montant, pour faire ses comptes à la fin du mois, et bien moi ! Et j’y tiens à mon moyen de paiement non-digital… Certes pour payer à distance ce n’est pas pratique et c’est lent, mais pour tous les achats « en live » c’est super pratique : pas besoin de lecteur de carte, pas besoin d’avoir la somme sur soi en liquide, c’est tracé, ce n’est pas « au porteur » comme de l’argent liquide.

                Côté traitement, pour les grosses structures et les banques, le traitement ne coûte pas vraiment plus cher. Une fois le chèque scanné c’est pris en compte par le SI. Je pense pas que les banques attendent de pointer chaque chèque physiquement, elles les gardent pour vérification éventuelle, c’est tout. (je n’ai jamais travaillé dans une banque cela dit…)

                Le chèque papier est une liberté individuelle fondamentale, au même titre que le vote papier.

                EDIT: Arf, non, la souche c’est un double carbone plutôt si j’ai bien compris ?

          • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

            Posté par . Évalué à 6.

            n'est plus utilisé depuis 1950

            L'imprimante serait donc bien plus vieille que ce qu'il dit!
            Ahaaah! La main dans le sac! On ne peut pas reprocher à un constructeur de forcer une maintenance préventive après 68ans d'utilisation!

            ----------> [ ]

        • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

          Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 20/01/18 à 08:54.

          Qu'est-ce que tu appelles la souche ?

          C'est un peu enfuis dans le wiktionary alors il faut un peu chercher, mais il s'agit d'un ticket de caisse. Ayant habite en Belgique, ca me parait tres courant. Moi non plus je ne savais pas que c'etait un regionalisme.

          (Belgique) Ticket mentionnant les données d’un achat.
          La caissière lui rendit sa monnaie et la souche.

          https://fr.wiktionary.org/wiki/souche

    • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

      Posté par . Évalué à 10.

      perso j'adore utiliser le service SAV, c'est surprenant. Et si ils ont trop de boulot ils gueulent pour corriger les problèmes :) au BE, du coup c'est important même si c'est chiant.

      pour une tondeuse electrique avec une pièce cassé en plastique ainsi que des vis pas à gauche, le gars a sorti un eclatée 3D avec chaque numéro de pièce qui la compose. (tondeuse électrique sterwins plus fabriqué mais sav possible)

      -je peux tout acheté sur ce plan ?
      -oui, votre pièce coute 3,80€
      mais honnêtement je pensé devoir la placer en déchetterie, j'y suis aller juste pour voir.

      pareil avec le service sav Bosh pour une tondeuse électrique d'une amie avec le moteur faisant un bruit bizarre, la cela nécessite de faire un carton (un peu dur vue la taille) et de le deposé un un relais colis près de chez soi. le plus dur et le plus long c'est de remplir le dossier sur internet et de le trouver :) ce site.

      3 semaine plus tard -> hop réparé de retour au meme relais colis \o/ 0€ de frais de port.

      • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

        Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 20/01/18 à 10:50.

        J'avais eu un coup énorme avec le SAV Logitech. Je schématise la conversation

        • Bonjour, j'ai acheté un combo clavier/souris sans-fil référence XYZ, et la souris ne marche plus. Pouvez-vous me donner une référence de souris Logitech qui serait compatible avec le récepteur pour que je garde le même clavier ?
        • Bonjour, merci d'avoir contacté le SAV Logitech, pouvez-vous me faire passer la facture d'achat ?
        • Non, je l'ai plus, c'était il y a qques années, je veux juste que vous me donniez une référence de souris, j'irai l'acheter, pas de pb
        • De toutes façons vu la référence que vous nous donnez, votre combo est encore sous garantie c'est certain. On doit donc vous le remplacer. Mais le combo ne se fait plus. On vous envoie donc le nouveau modèle. Merci, au revoir, et bien des choses à votre dame.

        Énorme.

        PS : Je crois qu'il était garantie 3 ans
        PPS : Inutile de vous préciser la marque de tous les clavier/souris de la maison depuis cette histoire

        • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

          Posté par . Évalué à -1.

          Sympa de la part de la personne au SAV. Tu as eu beaucoup de bol.

          Perso j'achète pas de sans fil, une rallonge USB ça vaut rien et t'as moins de risque de panne avec du matériel plus simple. Puis si un jour j'ai vraiment besoin du sans fil, je n'ai qu'à acheter quelques bricoles pour convertir un vieux clavier la plupart ayant suffisamment de vide pour inclure un module Bluetooth et un accu 18650 classique. Pour une souris c'est plus délicat au niveau place mais c'est faisable.
          Pour un clavier ou une souris filaire, c'est rare d'avoir besoin de la garantie surtout au delà de la première année. La seule fois où j'aurais pu le faire c'était pour un trackball Kensington mais de base les switchs fournis étaient de marque très douteuse donc j'aurai eu le même problème l'année suivante et au final ça ne m'a coûté que quelques centimes pour des microrupteurs haut de gamme (j'aurais pu aussi en récupérer sur de vieilles souris ps/2 à boule vu que le format n'a pas changé).

          Vraiment, pas de quoi rester fidèle à une marque en particulier pour ce genre d'appareil si tu sais bidouiller et que tu choisis tes pièces consciencieusement.

    • [^] # Re: Combien de personnes vont réellement au SAV ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Ici, c'est pareil : il faut chercher un SAV, appeler, apporter l'imprimante, la récupérer

      Et ouais, faut passer 10 minutes au telephone, c’est vachement compliqué!

      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

  • # Deux problèmes

    Posté par . Évalué à 6.

    De ce que je comprends, il y a 2 problèmes :
    - bloquer une machine encore fonctionnelle puisque la remise à zéro du compteur permet de continuer à l'utiliser. C'est ta machine, tu dois pouvoir en faire ce que tu veux.
    - afficher un message erroné puisque les tampons encreurs ne sont pas hors service.

    Cela n'empêche pas que la conclusion est très vraie, moi le premier, j'ai tendance à juger sans savoir.

    • [^] # Re: Deux problèmes

      Posté par . Évalué à 10.

      J'ai l'impression de faire l'avocat du diable, mais si on part du principe que les ingénieurs d'Epson ont raison et que la date de "péremption" des tampons encreurs indique un moment à partir duquel l'imprimante risque de ne plus être utilisable s'ils ne sont pas remplacés (traces d'encre sur le papier, etc), quelle est la meilleure solution? :

      1) Ne rien faire, l'utilisateur changera l'imprimante quand elle débloquera, dans un avenir plus ou moins proche
      2) Encourager le remplacement des tampons, ce qui augmentera la durée de vie de l'imprimante

      Évidemment, il manque 3) avertir l'utilisateur mais laisser l'imprimante fonctionner, qui est valable si le non-remplacement des tampons ne risque pas de dégrader la machine. Mais bon, sur le fond, les critiques sont un peu paradoxales. Soit on demande au constructeur de rendre les machines réparables, y compris pour les opérations de maintenance, mais dans ce cas, on ne peut pas lui reprocher de demander à l'utilsateur de prévoir un calendrier de maintenance et éventuellement des A/R au SAV avec le coût associé, soit on demande au constructeur de prévoir des machines sans maintenance, et donc de la concevoir pour qu'elle fonctionne un certain temps sans qu'il ne soit prévu de la réviser ou de la réparer.

      Est-ce que ça ne serait pas aussi dans notre esprit étriqué de consommateurs de merdouilles en plastique Made in China que le problème se situe? La machine affiche "contactez le SAV", et nous on comprend "Foutez moi à la poubelle". C'est difficile d'accuser le constructeur de ne pas être écolo et d'être coupable d'obsolescence programmée…

    • [^] # Re: Deux problèmes

      Posté par . Évalué à 9.

      • afficher un message erroné puisque les tampons encreurs ne sont pas hors service.

      Il faut être prudent avec ce genre de conclusion hâtive également, même si l'obsolescence programmée me hérisse comme tout le monde. À commencer par les PUCES de comptage sur les cartouches de toner…

      Mais dans le cas présent, la capacité ultime des tampons encreurs n'est pas une science exacte et à moins d'avoir un dispositif interne spécifique pour les mesurer in situ, c'est difficile de faire autrement qu'utiliser une estimation commune pour tous avec marge de sécurité.

    • [^] # Re: Deux problèmes

      Posté par . Évalué à 5.

      Le fait qu'ils réparent gratuitement est quand même un bon point pour bloquer "préventivement". Je préfère ça à avoir la possibilité de continuer, parce que je l'aurais fait, j'aurai engorgé ou encrassé un truc, et au final j'aurais dû payer la réparation (ou en acheter une autre, bcp plus vraisemblable).

    • [^] # Re: Deux problèmes

      Posté par . Évalué à 9.

      Oui, enfin, le but c'est également de régler le problème avant que la qualité d'impression ne se dégrade.
      Il y a quelques années j'ai dépanné une imprimante qui faisait de grosses traces à chaque impression dont le propriétaire avait un an auparavant réinitialisé le compteur (sans être très sûr, il me semble que c'était une imprimante Canon, mais en tout cas il n'y avait qu'une combinaison de touches à faire pour RAZ le compteur) pour permettre de reprendre les impressions. Et bien le tampon était noyé d'encre qui avait débordée et qui tapissait tout le fond de l'imprimante. Ça m'a pris quelques heures pour tout remettre en état, plus une nuit de séchage.
      Moi le problème que je vois, c'est que des personnes ne se posent pas la question de ce que devient l'encre qui est utilisée à chaque nettoyage.

      • [^] # Re: Deux problèmes

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        En fait, vu le prix de l'encre, il y a un "nettoyage" à chaque occasion : Allumage de l'imprimante, sortie de veille de l'ordinateur (si si, j'ai vécu ça), branchement de l'imprimante à l'ordinateur… donc ça fini vite par se remplir…

        • [^] # Re: Deux problèmes

          Posté par . Évalué à 3.

          Apparemment sur les "grosses imprimantes" (dixit la personne à la réception), c'est carrément un bac. Ça donne une idée de la quantité d'encre qui finit à la poubelle.

          • [^] # Re: Deux problèmes

            Posté par . Évalué à 8.

            Carrément,

            Vu sur un copieur Xerox en début d'année: photo du bac
            ça faisait environ 6 mois qu'il n'avait pas été vidé.

            • [^] # Re: Deux problèmes

              Posté par . Évalué à 6.

              On dirait bien un multifonction Xerox à encre solide (ColorQube). Sur de tels modèles, l'encre usagée collectée dans un bac est effectivement solide à froid. Moins polluant que jet d'encre ou laser, qualité d'impression correcte, sobre énergétiquement mais coût des bâtonnets de cire prohibitif (pas de concurrence) et taux de panne non négligeable… (vu sur 4 modèles sur 5 ans).

              • [^] # Re: Deux problèmes

                Posté par . Évalué à 3.

                On dirait bien un multifonction Xerox à encre solide (ColorQube).
                Je vois que monsieur est connaisseur.

                C'est bien un colorQube, pour ce qui est du taux de pannes, difficile de critiquer.
                D'un côté j'ai des imprimantes laser personnelles qui lâchent à tout bout de champs ou qui me mange un toner par semaine, de l'autre sur ce genre de bécanes (partagé par le plateau) on a un contrat de maintenance et on a eu une demi-journée d'indisponibilité en 3 ans (à part le problème du début d'année où personne n'avais vidé le bac depuis au moins 6 mois).

            • [^] # Re: Deux problèmes

              Posté par . Évalué à 3.

              Je me suis retrouvé à devoir vider ce bac, ce n’est pas mon boulot et je n’avais même pas besoin d’imprimer mais la curiosité m’a poussé à le faire…

              J’ai fait ça à mains nues (carrément…) j’aurais dû mettre des gants ? En tous cas c’est un gros avantage par rapport au jet d’encre… pas d’éclaboussure, c’est plus simple à manipuler.

              Cette encre peut-elle être recyclée ?

              • [^] # Re: Deux problèmes

                Posté par . Évalué à 1.

                Pour les gants c'est juste un principe de précaution pour pas se saloper les mains.
                Et vu que c'est dans un labo où il y a une boite de gants tous les 10 mètres, on ne se pose pas de question.

                Maintenant qu'on vide ce bac toutes les semaines, il n'y a presque plus rien à nettoyer dedans donc pas besoin de gants (il suffit juste de retourner le bac au dessus de la poubelle et c'est fait).

  • # je suis déçu, mais déçu

    Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 20/01/18 à 19:05.

    Parce que ça commençait bien.

    Je pensais que tu allais nous montrer comment utiliser wine pour activer un programme Windows qui remette à zéro ce compteur (avec quelques winetricks), ou mieux, une description détaillée de ton reverse engineering, qui t'a permis d'écrire le programme de remise à zéro en Haskell/Brainfuck/Scala, ou même C.

    pas taper, on est vendredi, je suis déjà loin

    :-)

    Edit : ma référence
    https://www.youtube.com/watch?v=p5AYM7HAMvY#t=135s

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: je suis déçu, mais déçu

      Posté par . Évalué à 10.

      Et oui, mais on m'a toujours appris qu'un bon informaticien est un informaticien fainéant. En bon informaticien, j'ai donc commencé par voir si je pouvais m'éviter du boulot :)

  • # c'est pas faux

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 25/01/18 à 15:15.

    J'ai eu une vielle imprimante HP (oui elle était déjà vielle quand je l'ai eu).
    Elle est finalement décédé d'un engorgement de l'encreur. J'ai essayer de nettoyer mais c'était tout séché autour des engrenages, un carnage, pas beau à voir.
    Elle a fait don de ses organes au fablab du coin et à dû servir de base à une imprimante 3D.
    Maintenant, pour le peu que j'ai à imprimer en dehors des heures de bureau, je passe au cybercafé d'en bas. À 20cts la page A4, me faudra en faire un paquet avant de rentabiliser une nouvelle imprimante. Et j'ai pas trop envie de lâcher du blé à un constructeur voyou.

  • # Verdict ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Salut !

    A l'heure actuelle, je l'ai déposée, mais pas encore récupérée (compter 1 semaine approximativement).

    Tu as récupéré l'imprimante, elle fonctionne et c'est le bonheur ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.