Journal RegenBox, régénérateur de piles alcalines open source

Posté par . Licence CC by-sa.
5
9
avr.
2017

Salut Nal !

Je voulais te parler de RegenBox, un projet de régénérateur de piles alcalines qui a le bon goût d'être open-source (ou plutôt qui le sera quand le projet sera financé).

RegenBox est un régénérateur de piles alcalines proposé en open source, il sera capable de régénérer tout type de pile, dont les piles alcalines dites à usages uniques et les piles Ni-Mh dites rechargeables.

J'ai entendu parler de ce projet dans Science et Vie, source plutôt sérieuse donc. Néanmoins, un doute sérieux m'a alors titillé. Pourrait-on réinjecter du courant dans des piles dites non rechargeables ? Jetterais-je depuis des années des piles parfaitement réutilisables ? Bigre.

Tu me connais, mon cher Nal, j'ai donc décidé de me renseigner. Malheureusement, le site présentant le projet contient plus de buzzwords que d'explications :

Ce projet, le premier dans son genre, est issu du programme de recherche collaboratif Paléo-énergétique. Il est arrivé à nous par l’intermédiaire d’un membre paléo-chercheur qui fût le premier à prototyper cet appareil en s’inspirant d’un ancien brevet de 1980 “élevé” dans le domaine public. RegenBox se veut écologique et anti-obsolescence programmée.

« Recharger » une pile est l’action qui consiste à injecter du courant dans une pile en bon état, de manière à ce qu’elle retrouve environ 100% de sa capacité initiale.
« Régénérer » une pile est l’action qui consiste à injecter du courant dans une pile considérée comme usagée, de manière à ce qu’elle retrouve une partie de sa capacité.

J'ai connu des définitions plus scientifiques… On peut tout de même découvrir dans la FAQ que le "système de régénération [fonctionne] par micro-impulsion", c'est bien maigre.

Du coup, j'aimerais avoir ton avis, Nal, toi qui est toujours de bon conseil. Penses-tu que ce projet peut révolutionner nos usages en terme de gestion des batteries ? Ou crois-tu plutôt qu'il se cache derrière une apparente révolution écologiques un énième projet promettant la lune pour récolter des fonds ?

  • # ca existe

    Posté par . Évalué à 6.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pile_alcaline

    Ceci est confirmé expérimentalement par un document du Centre de Recherche de la société Wonder (qui était un fabricant français de piles alcalines)7, la réversibilité est possible si on réunit des conditions précises :

    piles en bon état (pas de coulures/fuites/oxydation/date de péremption) et non déchargées en dessous de 1,25 V (au-delà des réactions chimiques internes empêchent la réversibilité) ;
    recharge limitée à 1,70 V / élément7 ;
    courant de recharge limité (environ 50-80 mA pour une AA)

    • [^] # Re: ca existe

      Posté par . Évalué à 5.

      • [^] # Re: ca existe

        Posté par . Évalué à 4.

        Le document a quand même l'air de dater d'une bonne quarantaine d'années… La technologie n'a pas forcément beaucoup changé, mais les processus industriels ont forcément été modifiés (qualité des matériaux, etc).

        Bon, en plus, si j'ai bien compris, le principe reste de recharger la pile quand elle a encore 70% de sa capacité. Ça limite quand même les conditions en pratique.

  • # j'ai essayé

    Posté par . Évalué à 10.

    j'avais acheté dans le temps un chargeur de piles alcalines. il était particulier dans le sens où il avait un courant très faible et une surveillance particulière de la chauffe je crois.

    bon bin c'était pas génial, j'ai dû m'en servir 3 mois puis l'oublier (je dois encore l'avoir dans un placard). les piles en effet étaient bien rechargées. plus de 1.5V au volt-mètre, ça marche ! malheureusement, une fois rechargées, elles ne tenaient plus du tout la distance. rien à voir avec des piles alcalines neuves, et rien à voir non plus avec une bonne pile rechargeable.

    bref, on a peut-être fait des progrès depuis (c'était il y a facilement 6 ou 7 ans), mais en attendant, je reste sur une bien mauvaise impression.

    • [^] # Re: j'ai essayé

      Posté par . Évalué à 5.

      J'en ai un aussi et je ne serais pas aussi catégorique. Il y a plein d'appareils qui ne requièrent pas des courants importants (i.e: télécommandes). Pour ce type d'appareil, il est donc assez cool de pouvoir recharger des piles qui auraient du aller à la benne. Par contre il m'est déjà arriver plusieurs fois que le chargeur fasse couler des piles, c'est nettement moins sympa.

      • [^] # Re: j'ai essayé

        Posté par . Évalué à 10.

        OK, donc d'un côté tu as la possibilité de réutiliser (un peu) des piles usagées, et de l'autre côté, tu as 1) la logistique de devoir recharger les piles, stocker les piles rechargées, attendre qu'elles le soient, etc; 2) les problèmes éventuels de sécurité (fuites dans le chargeur / dans l'appareil, risques de surchauffe, etc—et d'une manière générale, tous les risques liés à une utilisation non-conforme d'un produit industriel donc les coûts ont été tirés au méga-maximum de manière à ce qu'il n'y ait pas un milligramme de matière de trop dans le produit.

        Pour les questions de coût, il y a maintenant des possibilités d'acheter des piles vraiment low-cost pour ces fameux appareils qui ne demandent pas grand chose, donc à mon avis, avant de rentabiliser un tel chargeur, il faut des années. En plus, s'il faut y mettre des piles de bonne qualité pour que la recharge puisse se faire, on passe dans les rendements négatifs.

        Pour l'environnement, c'est plus discutable. Il y a quand même une filière spécialisée pour le recyclage des piles et batteries ; si on a le choix entre recycler les piles après un cycle d'utilisation ou finir éclatées au fond d'un évier pendant qu'un gusse se lave les mains frénétiquement en disant «putain putain putain» après 3 cycles de charge, je ne suis pas forcément convaincu.

        Bref, parfois les bonnes idées n'en sont pas forcément, et il ne faudrait pas que le chargeur à piles alcaline soit principalement motivé par un marché de gogos qui croient dans le moteur à eau…

        • [^] # Re: j'ai essayé

          Posté par . Évalué à 3.

          Au final je suis assez d'accord avec toi. Si je devais le racheter, je m'abstiendrais. Maintenant je l'ai chez moi, il faut bien faire avec. Par conte j'en déconseille l'achat. Après peut être qu'avec l'aspect OpenSource il peut y avoir des améliorations qui font que c'est moins contraignant …

        • [^] # Re: j'ai essayé

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Mon père avait un chargeur de pile alcalines, j'ai eu du mal à y croire, même avec la boîte et la notice, mais je n'ai jamais su s'il avait réussi à s'en servir ( et je ne pourrai plus le lui demander ). Il avait aussi acheté des piles rechargeable SANYO quand j'étais encore tout gamin; les piles sont encore à la maison, c'est collector peut ête, cela doit bien faire trente ans qu'elles ne se rechargent plus :-)

          Allez pour le moteur à eau : http://www.nanoflowcell.com/
          et en particulier la sportive http://emagazine.nanoflowcell.com/technology/300-kmh-in-the-worlds-first-electric-sports-car-with-48-v-low-voltage-flow-cell-drive/

          Mais je suis un gogo, comme mon papa.

          • [^] # Re: j'ai essayé

            Posté par . Évalué à 1.

            Allez pour le moteur à eau : http://www.nanoflowcell.com/

            Je te déconseille de boire le contenu des batteries quand même :-) C'est quoi dedans exactement? Chlorate de quelque chose?

            • [^] # Re: j'ai essayé

              Posté par . Évalué à 7.

              It has electrolytes

              • [^] # Re: j'ai essayé

                Posté par . Évalué à 2.

                Remarque, c'est pas complètement débile ; plutôt que de recharger les batteries avec toute la logistique qu'il y a derrière, tu fais la vidange et le plein d'électrolyte.

                Par contre, ils savent eux-mêmes ce qu'ils ont l'intention de mettre dans leurs batteries?

          • [^] # Re: j'ai essayé

            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 13/04/17 à 09:35.

            Ça fonctionne ce type de chargeur, je confirme. On en a un au boulot, et c'est pas mal pour des appareils n'ayant pas besoin de beaucoup de puissance, par contre comme dit plus haut il ne faut pas s'attendre à récupérer une alcaline comme neuve.

            Je mets un lien pour que vous voyez à quoi ça ressemble (tiens amazon me dit que j'ai cet appareil depuis 3 ans, l'anniversaire était il y a 2 jours, youpi) :

            https://www.amazon.fr/Chargeur-Universel-Piles-6LR61-ALCALINES/dp/B0041HF4I6/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1492066941&sr=8-1&keywords=chargeur+pile+alcaline

            Titre de l'image

            Quelques infos complémentaires sur ce type de produit :

            • Celui que j'ai acheté initialement ne fonctionnait pas bien : une pile, même à moitié vide, quand on la mettait dedans était indiquée comme déjà pleinement chargée, si bien que c'était impossible à utiliser. Je l'ai donc retourné pour me faire rembourser.

            • Le second commandé quelques semaines plus tard semble fonctionner correctement. Néanmoins, il y a certaines limitations de par la conception même du produit : si la pile est complètement déchargée, elle sera impossible à recharger (ou régénérer pour employer un terme plus exact) par la suite, donc bonne à la poubelle (de recyclage, ça va sans dire)

            • Parfois on a des piles qui sont à moitié déchargée et qui refusent de recharger quand même (ça marque "bad")

            • parfois on a des piles qui sont indiquées comme chargées une fois passées dans l'appareil mais qui n'ont pas un voltage final très important, par contre ça arrive qu'en les déchargeant un peu, ça recharge bien ensuite

            • la capacité de nouvelle charge (ou régénération), sera moins importante qu'une pile neuve, il ne faut pas s'attendre à des miracles. Mais on peut passer d'un voltage à 0,8 v par exemple, à 1,6 v. La tenue sera moindre, mais pour des appareils de type horloge c'est parfait : une fois rechargée, ça tiendra plusieurs mois. J'ai pu aussi recharger pour des jeux électroniques genre clone de gameboy, les piles pour les souris sans fil etc.

            • Certains appareils (genre voitures télécommandées low cost pour les enfants), nécessitent une charge et un voltage assez importants, donc ça ne fonctionnera pas forcément, il faudra plutôt des alcalines neuves. D'ailleurs avec un accu rechargeable en 1,2 V, ça ne fonctionnera pas non plus pour certains appareils testés.

            • Ça peut recharger aussi les accus rechargeables de type NiMh, donc c'est polyvalent.

            • Ça régénère aussi les grosses piles qui coûtent un bras (c'est long mais ça le fait bien, mieux que les petites AAA on dirait), ainsi que les 9V

    • [^] # Re: j'ai essayé

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai essayé avec un chargeur classique de pile rechargeable. J'avais que ça sous la main. Une pile 9V carré.
      Même constat que toi : je l'ai fait trois fois, avec à chaque fois une période d'utilisation plus courte.
      Je trouve que l'allongement de leur vie avant la benne était satisfaisant.

  • # Open source, vraiment?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    qui a le bon goût d'être open-source

    Quand il n'y a pas la licence sur le site de crowdfunding, juste un "open source", généralement c'est qu'il y a un piège.

    Lu ailleurs (donc pas de première main) interview supposée (on sait jamais, un méchant qui veut du mal au projet?) du fondateur :
    http://www.sohow.be/fr/recharger-piles/
    "creative commons" (sic ce n'est pas une licence, c'est un groupe de licence bordel) "C’est une licence libre qui conditionne la réutilisation de nos plans à des fins uniquement non commerciales"
    (sic limite incompatible avec le libre)

    Pour moi, tous les warnings "opensource washing" sont au rouge.

    (ou plutôt qui le sera quand le projet sera financé).

    La campagne est terminée depuis 6 mois.
    Un bout d'open source quelque part depuis?

    • [^] # Re: Open source, vraiment?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 10/04/17 à 09:21.

      "Généralement c'est qu'il y a un piège" me semble une tournure excessive. Passez les voyants au rouge et aller creuser, je suis parfaitement d'accord. Et je trouve aussi que c'est bien suspect… Surtout qu'il y a un mélange de hardware et de software. Qu'est-ce qui est OpenSource, et sous quelle licence ?

      • [^] # Re: Open source, vraiment?

        Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 10/04/17 à 09:51.

        "Généralement c'est qu'il y a un piège" me semble une tournure excessive.

        Expérience, bêtement l'expérience… Quand il n'y a pas la licence indiquée, il y a assez peu de raisons en fait :
        - Elle est inavouable (genre tu dis qu'elle sera open source mais compte ensuite dire "pas la définition communément admise, celle qui empêche mes concurrents de me concurrencer alors que c'est le but de l'open source mais bon fonçons dans la brèche de la bataille du NC avec des gus qui détestent le commercial et disent que le libre non commercial peut exister, c'est bon pour notre commercial merci les gars")
        - Tu n'y a pas réfléchi et a juste voulu profiter du hype du mot, et tu n'as pas compris que ça voulait dire que tu laissais les autres pouvoir te concurrencer, et non ça ne va pas le faire, "on est la pour faire du business (et on n'a pas compris que le libre peut être compatible avec le business et ça ne le sera pas de si tôt qu'on le comprendra".

        l'open source, ça se réfléchit en amont, tu apprends qu'il y a plein d'open source (copyfree vs copyleft), et que le choix de la licence est important. Quand tu n'affiches pas la licence, tu montres que ça ne t’intéresse pas vraiment. Et au final, ici ça semble être bien le cas, encore un cas qui vient confirmer le "généralement".

        C'est en effet des stats persos, mais je dois bien allez être à un ratio de 90% de non open source quand un projet dit "open source" sans donner la licence dès le départ (il y en a qui "cèdent à la pression populaire" quand même :) ).

        Pour vous, quelle raison aurait une personne de ne pas mettre la licence dès l'annonce?

  • # Source sérieuse (conditionnels non fournis)

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    J'ai entendu parler de ce projet dans Science et Vie, source plutôt sérieuse donc.

    « plutôt sérieuse » si tu réintroduit dans l'article tous les conditionnels et toutes les précautions d'usage que ont tendance à mystérieusement disparaître avant l'édition.

    La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

  • # C'est pas nouveau tout ça

    Posté par . Évalué à 2.

    Ça fait des années que je recharge mes piles alcalines avec un chargeur acheté 15 euros chez Lidl. Il suffit de ne pas charger trop longtemps (faire des essais avec son propre chargeur).

    Ça marche en général très bien et selon mon expérience on peut recharger en moyenne deux fois les piles alcalines de bonne qualité. Néanmoins, il y a des risques de fuite et donc il faut éviter d'utiliser ces piles sur un appareil coûteux…

    Je n'ai jamais eu d'explosion, mais je ne dis pas que ça n'arrivera jamais…

    On peut imaginer un chargeur qui teste le courant de charge et la tension de sortie et qui s'arrête automatiquement. J'imagine que c'est ce que fait le "chargeur open source" ?

    • [^] # Re: C'est pas nouveau tout ça

      Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 10/04/17 à 11:51.

      On peut imaginer un chargeur qui teste le courant de charge et la tension de sortie et qui s'arrête automatiquement. J'imagine que c'est ce que fait le "chargeur open source" ?

      sur la v1, c'est ce que j'en avais compris :

      • charge entre 40 et 80 mA, pour éviter que ça chauffe ou que ça coule, en contrepartie ça peut être long à charger (voir la FAQ du site)
      • arrêt lorsque chargé

      sur la v2, quelques ajouts, grâce à un RPi :

      • meilleure boucle de rétroaction pour la regénération (ça c'est ce qui est vendu, après je ne sais pas ce qui a été fait)
      • recensement de statistiques de charges selon les modèles (avec les mesures + petit site web pour remonter les données)
      • j'en avais discuté au salon POSS http://poss.org avec les gens de electrocycle (et, accessoirement, j'avais un collègue qui participe au projet)

      Comme indiqué plus haut en commentaire, avoir chacun son regénérateur est sous-optimal et le ROI semble illusoire : il vaut mieux avoir à disposition un ensemble de regénérateurs (pour paralléliser) et gérer l'approvisionnement et la redistribution en masse ; cela permettrait d'apporter ses piles « usagées » et repartir directement avec une pile « regénérée ». Dans un fablab, cela peut facilement être mis en place (sert pour les arduino et assimilés, les montages de petites voitures robotiques, les télécommandes de drones…).

  • # Sinon il y a ...

    Posté par . Évalué à 5.

    Penses-tu que ce projet peut révolutionner nos usages en terme de gestion des batteries ?

    Non je ne pense pas car depuis pas mal d'années j'utilise des bonnes piles rechargeables avec un bon chargeur et depuis je n'ai plus jamais de problèmes de piles.

    kentoc'h mervel eget bezan saotred

    • [^] # Re: Sinon il y a ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pareil ici.
      Certains de mes accus ont plus de 15 ans. Ils servent pour les réveils, balances, télécommandes, et autres appareils à faible consommation.

      Un accu de qualité moyenne contient à peu près autant d'énergie qu'une pile « haute énergie », mais va servir bien plus de fois.
      Par contre il faut avoir un chargeur correct, c'est clair. Et même plusieurs : j'en ai un pour les accus 9 volts (pas intelligent), un pour les accus boutons (peu intelligent), et un pour les accus cylindriques.

      • [^] # Re: Sinon il y a ...

        Posté par . Évalué à 3.

        Un accu de qualité moyenne contient à peu près autant d'énergie qu'une pile « haute énergie », mais va servir bien plus de fois.

        Oui mais il me semble que le taux d’auto-décharge est plus élevé pour les accus que pour les piles. Du coup, pour tout ce qui est télécommande ou pendule, etc… les piles sont encore avantageuses (en confort tout du moins…), sinon tu te retrouves à recharger certains accus assez souvent…

        Combien de temps avant de devoir recharger tes accus de télécommande ?

        • [^] # Re: Sinon il y a ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          il me semble que le taux d’auto-décharge est plus élevé pour les accus que pour les piles.

          Des piles bon marché tiennent plusieurs années, alors qu'un accu n'en est pas capable.
          Il existe depuis quelques temps des accus à faible auto-décharge dont le prix et les autres caractéristiques sont quasi les mêmes que les accus normaux.

           

          Combien de temps avant de devoir recharger tes accus de télécommande ?

          Pour les télécommandes ça doit être plus d'un an (vraiment à vue de nez, c'est peut-être 10 mois ou 18).
          Pour mon réveil j'utilise mes plus vieux accus par curiosité, pour voir combien de temps ça tient. Je recharge tous les 6 mois environ. Des accus bons marché d'il y a 15 ans. Je pense qu'ils se déchargent plus par auto-décharge que par consommation du réveil.
          Sur mes balances de cuisine c'est approximativement une fois par an.

          Ce n'est pas problématique de remplacer des accus de temps en temps. J'en ai à portée de main, il suffit de changer et c'est réglé. C'est moins long que de noter sur la liste des courses « acheter des piles » puis de passer dans le rayon, puis d'ouvrir l'emballage, etc.
          Le seul frein c'est qu'il faut un chargeur correct, et le commun des mortels n'a pas envie de passer 2 heures à écumer les forums pour savoir lequel acheter.

          Le seul endroit où je limite l'auto-décharge, c'est dans les éclairages de secours et de camping : j'ai une lampe frontale et une mini lampe torche. J'utilise des accus à faible décharge (marque eneloop achetée pas cher chez Amazon) et c'est vrai que même au bout d'un an dans un placard, ça fonctionne toujours bien.
          Et pour cette application, les accus ont un avantage : ils contiennent plus d'énergie que les piles (sauf certaines piles hyper chères, mais il faut connaître car rien n'est indiqué sur l'emballage). Ça c'est un truc qui fait la différence.

        • [^] # Re: Sinon il y a ...

          Posté par . Évalué à 5.

          Du coup, pour tout ce qui est télécommande ou pendule, etc… les piles sont encore avantageuses

          Bon Ok c'est de la pub mais si on cherche des infos sur les piles que j'ai conseillé dans mon message on trouve des truc comme ça dans lesquels on peut lire que ces piles sont "Prête à l'emploi après 10 ans de stockage" (elles gardent 70% de leur charge initiale même après cette durée) du coup une auto décharge très faible.
          Je le redis ces piles sont clairement excellentes (et j'ai pas d'actions chez Panasonic) :-)

          Combien de temps avant de devoir recharger tes accus de télécommande ?

          J'ai deux télécommandes utilisées tous les jours pour le PC et l'ampli elles ont 2 piles chacune et ça fait bien un an et demi que je n'ai pas eu à les recharger.

          kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # Rendement et intérêt

    Posté par . Évalué à 7.

    Quid du rendement énergétique des piles rechargeable ?
    Combien faut-il d'énergie pour recharger une pile?
    Quel est le ratio énergie consommée sur secteur/énergie délivrée par la pile?
    Combien ça me coûte chez ERDF ?
    Que gagne-t-on en terme d'écologie ?

    Autant de questions qui me paraissent cruciales pour estimer l'intérêt du projet…

    • [^] # Re: Rendement et intérêt

      Posté par . Évalué à 7.

      Aller je vais tenter de te faire une réponse très à la louche mais compte tenu de la quantité d'énergie qu'il faut pour recharger une pile ça ne change rien
      le rendement de la recharge est au mieux de 70% pour les accus et moins dans d'autres cas (et oui ça chauffe et ça c'est de l'énergie perdue).
      En se basant sur un rendement de 50%. Un accu 2700 mA sous 1,2V, ca fait 3,24 Wh à stocker dans la batterie, donc 6,5 Wh de consommé sur le secteur. À 15cts le kWh, ca va donc te couter 0,1centimes en élec. Donc d'un point de vue économique ça vaut le cout de recharger. D'un point de vue écologique aussi, combien ça consomme d'énergie pour fabriquer un pile ?? Je ne sais pas mais c'est sans doute beaucoup plus que 10Wh… sans compter les matériaux toxiques économisé si on réutilise.
      Compte tenu des très faibles quantité d'énergies mises en jeux (pour des piles classiques, l'approx que j'ai faite sur le rendement est d'un impact limité, prends 7wh même 10 à la place de 6,5, ca ne changera pas ta facture.
      La ou le rendement d'un cycle charge/décharge devient important c'est quand on parle des batteries de voiture ou là il s'agit de quantité d'énergie stockées de plusieurs kwh, mais le rendement d'un cycle est très très loin des 100% et ça c'est aussi un problème dont on ne parle jamais quand on fait l'apologie des voitures électriques dites "propres" !
      Le seul inconvénient des accu par rapport aux piles c'est qu'ils ne font que 1,2V contre 1,5V pour les piles et pour certain appareil c'est limite.

    • [^] # Re: Rendement et intérêt

      Posté par . Évalué à 2.

      Je dirai que ces questions ne sont pas pertinentes car tu n'as pas le choix.
      Quand tu achètes un équipement Hifi ou TV, on ne te propose pas une télécommande avec piles ou à brancher sur le 220.

      Ta question porte-t-elle sur le rechargeable versus jetable ?

  • # La réponse de l'équipe RegenBox

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour à gwen5484 et aux autres qui ont rejoints l’échange sur la @regenbox :

    Nous sommes l’équipe RegenBox et nous avons suivi avec beaucoup d’intérêt votre échange d’opinions et d’expériences. Nous sommes contents de constater que les piles, d’une manière générale, intéressent et que le projet RegenBox interpelle.
    Il est temps que nous répondions à vos interrogations, suppositions et remarques.
    « Atelier 21 » qui porte le projet RegenBox est une association loi 1901 et une NGO.

    L’équipe qui travaille depuis 2 ans sur le projet RegenBox, le fait bénévolement, à la suite d’un brevet exhumé via leur recherche collaborative : http://paleo-energetique.org.

    Le crowdfunding, terminé fin 2016, a permis de financer l’élaboration et la production de la carte électronique du régénérateur. Les donateurs du crowdfunding deviennent aujourd’hui nos Béta-Testeurs, qui vont tester, d’ici cet été et d’une manière complètement objective et indépendante, la capacité et fiabilité des centaines de marques de piles alcalines qui se trouvent actuellement sur le marché. Ils monteront, souderont la Regenbox, puis testeront les piles en décharge profonde, puis en décharge et régénération successives afin d’identifier les marques les plus résistantes et aptes à être régénérées sans coulures ni problème.
    Les résultats des tests de piles (les courbes) seront publics et partagés avec tous.
    Quant à la remarque du « open source washing » évoqué par @Zenitram, nous répondons que les plans de construction de la RegenBox (sans la version Arduino) sont depuis un mois à télécharger sur notre site regenbox.org.
    Nous utilisons le terme générique “Open-Source” car nous nous adressons aussi à un public non-expérimenté, le projet étant déjà assez complexe.
    Pour les curieux, et comme déjà mentionné dans la FAQ la licence choisie est Creative Commons BY-NC-SA.

    Le côté open source, donc le partage et la transmission des connaissances, est pour nous le cœur du projet et notre plus grande motivation. Nous sommes une association à but non lucratif. Et pour ceux qui en doutent et qui cherchent « l’arnaque », venez nous voir à notre atelier à Paris sur le site des Grands Voisins, et partagez vos connaissances électroniques avec notre jeune équipe, qui est aussi passionnée comme vous l’êtes. Chaque soutien est le bienvenu, nous sommes actuellement trop peu pour faire face aux besoins des nombreux projets que nous menons de front.
    C’est d’ailleurs certaines de vos remarques qui nous ont rappelé que le site de la RegenBox a besoin d’une mise à jour !

    Et en ce qui concerne l’aspect écologique de la RegenBox, nous sommes en effet d’accord sur le fait que les piles Ni Mh ont un meilleur rendement, sont plus durables que les piles alcalines telles qu’elles sont fabriquées aujourd’hui et depuis leur invention, et sont donc idéalement la meilleure solution.

    L’objectif de la Regenbox n’est pas du tout de proposer une alternative aux piles rechargeables NiMH ou NiZn, mais de proposer une solution pour réduire les déchets de piles alcalines actuels. Actuellement, sur les 20 000 tonnes environ de déchets de piles, 90% sont des piles alcalines. C’est un état de fait.

    De plus, l’aspect pédagogique est aussi primordial pour nous. La Regenbox vise à augmenter le niveau de savoir commun sur les piles en accompagnant l’utilisateur pour changer les habitudes.

    RegenBox ne propose pas de révolutionner le monde de la pile en proposant de résoudre tous les problèmes de pollution entraînés par les batteries. Nous proposons simplement une approche pragmatique qui a pour soucis l’état des choses aujourd’hui : il y a dans nos foyers encore (et il y en aura de plus en plus comme le marché mondial est en croissance) beaucoup de piles alcalines. Elles sont majoritairement jetées et la plupart ne sont pas recyclées. Nous partons donc du principe que s’occuper de régénérer ces piles est une option intéressante face à la crise écologique qui nous guette, en attendant d’avoir des piles plus robustes et performantes. Vous avez donc raison, il est en principe préférable d’acheter des piles Ni-Mh, et l’idéal serait même de ne plus trouver aucune pile alcaline sur le marché. Mais le but de la régénération des piles alcalines est d’en consommer moins, donc d’en fabriquer moins, donc de réduire l’impact environnemental de leur fabrication (rappelez-vous du chiffre 1 pour 50, une pile alcaline nécessite 50 fois plus d’énergie pour sa fabrication que ce qu’elle n’est capable de délivrer).

    Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, dans nos FAQ :
    Les réponses à beaucoup de vos questions, même techniques.
    Et pour venir nous voir, contactez nous via hello@regenbox.org

    • [^] # Re: La réponse de l'équipe RegenBox

      Posté par . Évalué à 2.

      Bonjour, merci pour ces précisions, je me suis inscrit sur votre liste.
      Je suis curieux de voir comment votre régénérateur se comporte par rapport à celui que j'ai déjà.

      • [^] # Re: La réponse de l'équipe RegenBox

        Posté par . Évalué à 1.

        Bonjour et merci pour votre curiosité. C'est justement pour voir comment notre régénérateur se comporte que nous lançons les tests avec une communauté de Béta_testeurs indépendants. Bien à vous et Bienvenu parmi les testeurs.

        • [^] # Re: La réponse de l'équipe RegenBox

          Posté par . Évalué à 2.

          Intéressant tout ça. Je suis sur le site https://paleo-energetique.org où il y a des projets intéressants qui sont redécouverts.

          Au niveau de la regenbox, vers quel tarif ça tournera ?

          • [^] # Re: La réponse de l'équipe RegenBox

            Posté par . Évalué à -1.

            Merci pour votre visite sur notre site https://paleo-energetique.org.

            C'est effectivement de cette recherche collaborative qu'est issu le projet RegenBox. Quant à la question du prix : Lors du crowdfunding sur Ulule, les futurs Béta-testeurs ont participé à une hauteur de 60€ pour soutenir le projet et recevoir le Kit DIY de la RegenBox et faire partie de la communauté qui testent les piles qui sont actuellement sur le marché. En ce qui concerne le prix final de la RegenBox qui ne sera disponible pour le "grand public" seulement une fois les résultats des tests et comportements des piles testées connus, nous pourrons donner un prix de vente final. Nous sommes une petite équipe (petite mais passionnée) dans une petite association ONG qui porte plusieurs projets en même temps et nous essayons de rester au plus proches de la réalité.
            En tout cas, merci de nous suivre, cela donne de l'énergie positive. Et si vous êtes à Paris, notez la présence de l'équipe Atelier21 et de la RegenBox le 24 mai prochain à partir de 19h30 à @VilletteMakerz au Parc de la Villette pour un "meeting apéro et rencontre" entre personnes sensibles à cette thématique qu'est la transition énergétique. Vous y verrez le prototype de la RegenBox :-) Bien à vous.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.