Journal Mozilla cassé !

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes : aucune
0
5
juin
2003
Cher journal, Mon mozilla (1.3.1) me fait des blagues : - l'historique de la barre d'adresse n'existe plus - parfois certains mots disparaissent mais sont encore là (furtivement) lorsque je sélectionne le texte... (pb de fonte je pense) Toi qui a tant d'expériences (si, si au pluriel), sauras-tu m'aider ?

Journal Y en a marre du BSA !

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes : aucune
0
13
mai
2003
Tous les jours j'entends la menace publicitaire du BSA sur France Inter, énumérant les sociétés inspectées et invitant à payer ses licenses. Combien coûte une telle annonce ? et, surtout, les assocs libres ont elles les moyens (ou les partenariats) pour faire passer leur message de la même façon et expliquer qu'il existe une autre informatique ?

Unix/sh : la meilleur interface utilisateur ?

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par oliv.
Étiquettes : aucune
0
13
sept.
2001
Presse
Lu dans Wired, un article de Zimran Ahmed sur les interfaces utilisateurs et en particulier l'opinion de Mark Hurst, un expert en matière d'ergonomie (usability ?) qui descend en flamme les logiciels énormes (sic) et monolithiques et prône une interface graphique qui hérite de la tradition du shell.

Un article à lire avant de se lancer dans une nouvelle suite *Office ou un logiciel de mail omnipotent.

2 + 2 = résultat sous copyright

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par oliv.
Étiquettes :
0
11
sept.
2001
Communauté
Dans le dernier courriel d'information d'ATTAC intitulé 2+2=résultat sous copyright, nous trouvons en cinquième partie : un texte de RMS

Les droits de propriété intellectuelle sont l'un des principaux objets de la libéralisation qui se discute à l'OMC. Au-delà des médicaments, les logiciels sont un autre énorme enjeu. Richard Stallman, un des piliers des logiciels libres, montre comment son mode de fonctionnement (GPL= Licence Publique Générale), illustré par exemple par Linux gène des entreprises telles Microsoft, qui tentent de le bannir. Dans la GPL, chaque élément peut être utilisé et modifié librement et sans frais à condition que son résultat soit lui-même libre.

Les points 6 et 7 sont également assez proches de nous : le droit aux médicaments même si l'on ne peut payer les royalties et l'appropriation du vivant.

Bonne lecture !

Note du modérateur : la faute dans le nom de Linus ("Thorvalds") est le fait du traducteur ou de l'ATTAC, elle n'existe pas dans le texte original en anglais de RMS (ni dans la version française de la FSF)