irimi a écrit 20 commentaires

  • [^] # Re: Vim !

    Posté par . En réponse à la dépêche HUD pour « Head-Up Display » : disparition des menus dans Unity. Évalué à 4.

    En fait, le problème, c'est pas tant que ça demande le clavier (les raccourcis clavier c'est très pratique), mais c'est que ça demande les deux mains sur le clavier pour pouvoir taper sa requête proprement (et la concentration qui va avec). Pour du pur texte comme Vim, ça pourrait se concevoir (et encore), mais là on est dans une interface graphique, avec déjà la souris en main, surtout si, comme on l'a dit, on utilise un GIMP ou autre Inkscape.

    Les applis graphiques exigent un périphérique particulier toujours en main, et le clavier sous l'autre main pour une utilisation optimale. Utiliser les deux mains lors du travail, c'est une perte de productivité immédiate : déjà taper du texte dans GIMP/Inkscape casse le rythme.

    Même pour ce qui est des éditeurs de texte, je n'ai pas l'impression que ça soit très efficace non plus : quand je suis dans du code ou dans du TeX, ma frappe et mon ptit cerveau se concentrent sur le contenu, avec des ordres très brefs pour les fonctionnalités, donnés là encore si possible par raccourcis, auto-complétion rapide, snippets, etc. Avec un tel outil, il me semble que je devrai casser mon attention pour la rediriger vers la formulation cohérente d'une requête et l'analyse, même brève, des propositions. C'est inenvisageable, c'est bien moins fonctionnel que l'interface graphique "WIMP" d'un côté et le feeling terminal texte de l'autre...

    À la limite, comme dit plus bas dans les commentaires, un tel truc dispo dans le menu d'aide, ça pourrait s'envisager, mais de là à en faire une interface exclusive, c'est à mon avis peu pratique.

  • [^] # Re: Néologismes

    Posté par . En réponse à la dépêche Firefox 3.6 en breton. Évalué à 3.

    En toute amitié, le jacobinisme a souvent bon dos chez les bretonnants. Si on écoute un peu les bretons (en globalité, pas seulement les bretonnants actuels), on voit très souvent ressortir que ce fameux sentiment d'être plouc parce qu'on parlait breton venait des bretons eux-mêmes. Pas toujours mais souvent ! C'est particulièrement vrai dans chez les bretons venant du milieu rural (une écrasante majorité à deux ou trois générations près.)

    Il faut bien voir que la paysannerie bretonne revient de très loin, ici ça a été longtemps la misère. Mais les bretons se sont pris par la main, se sont accrochés, et se sont donnés les moyens de s'en sortir. Et ça passait par l'instruction, le développement technique, la mise en coopération des agriculteurs, etc. On y a vu les fameux voyageurs bretons, la diaspora, mais aussi le (sur)progrès technique agricole (merci le remembrement), et aussi le très fort rejet du passé, donc de la langue bretonne entre autres, par les bretons eux-mêmes.

    Donc oui, il y a eu obligation de parler français dans les écoles (ce qui est somme toute normal, même si un peu plus de diplomatie eût été bienvenue), mais il ne faut pas balayer le fait que les bretons eux-mêmes ont ressenti le parler breton comme une marque d'échec, comparé au progrès dont ils aspiraient. Pour beaucoup de paysans bretons issus du début / milieu du XXe siècle, c'était presque déshonorant de faire du mouton comparé au cochon -industriel- et à la vache (j'ai des exemples en Finistère en tout cas), et dans la même idée c'était une marque d'échec que de continuer à parler breton. En fait j'ai l'impression que la même fierté qui pousse certains à parler breton maintenant les empêchaient de le faire avant !

    Je ne cherche pas à polémiquer, je tiens juste à remettre cet aspect des choses dans la discussion, parce qu'elle est trop souvent occultée. Je ne vois pas pourquoi d'ailleurs, c'est une marque évidente de volonté des bretons de combattre l'adversité. Ils ont fait des choix, pas forcément les bons à long terme (cf. certaines pratiques agricoles), mais ils ont eu ce courage.

    Petite remarque, je n'ai rien contre le breton, mais parfois je trouve que certains exagèrent et se tirent même une balle dans le pied à trop vouloir en faire : c'est bien joli de vouloir faire de la signalisation en breton, mais quand je suis à Quimper, je vois tous ces panneaux touristiques qui décrivent les principaux monuments aux touristes. Ils sont écrits en deux langues seulement : le français et le BRETON !!! Je pensais pourtant que 1- les bretonnants étaient bilingues par définition, et que 2- les touristes étrangers auraient été moins insultés s'ils avaient eu au moins une version anglaise... Bon c'est juste un détail (quoique, ça doit coûter cher), mais je trouve ça vraiment dommage...
  • [^] # Re: un clavier ch'werty ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Firefox 3.6 en breton. Évalué à 2.

    Ah je suis content d'apprendre quelque chose pour le ù. Les ú que j'ai vus devaient être des excès de zèle ;)

    Concernant le c'h (et visiblement le ch), que donne leur frappe dans un éditeur ? Certainement c-'-h et c-h, soit 3 et 2 caractères respectivement... À moins qu'il y ait déjà dans l'UTF-8 par exemple des caractères c'h et ch...

    En d'autres termes, si le breton considère ces deux objets comme des caractères, ont-ils déjà été intégrés à des systèmes d'encodage ? Parce que sans cela leur existence au niveau du texte produit est toute relative, et un tel clavier n'aurait que l'avantage de satisfaire l'utilisateur bretonnant qui taperait fièrement sa touche C'H... Mais n'obtiendrait pas « le caractère C'H » pour autant, seulement la suite de caractères C'H. Un peu comme une macro quoi. Ça a l'air idiot comme ça, mais c'est fondamental lors de la reprise d'un texte, de son traitement, etc. Par exemple, comme tu le dis, si on fait un jeu de mots croisés en breton avec une obligation formelle de ne mettre qu'un caractère par case... Comment fait-on dans ce cas ?

    On peut faire le rapprochement avec les points de suspension en ponctuation. Beaucoup de gens les tapent avec trois points alignés (je le fais d'ailleurs ici, ça va plus vite ;) ), alors qu'il s'agit d'un caractère à part entière, qui lui existe bel et bien dans les systèmes d'encodage (UTF-8 par exemple.) Les traitements de texte font en général la traduction, mais ils le font notamment parce que le caractère existe !
  • [^] # Re: un clavier ch'werty ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Firefox 3.6 en breton. Évalué à 2.

    Alors autant la partie « francophone » de ce clavier est très pertinente : gestion des diacritiques, des guillemets français, etc. autant la partie « bretonne » me laisse perplexe. Pour moi « C'H » c'est trois caractères, pas un seul... Ça fait en effet penser à l'Eszett allemand (ß), mais dans ce cas ces derniers ont bien un caractère à part entière...

    Après, que des gens n'arrivent pas à taper « C'H » dans l'ordre, c'est un peu tant pis pour eux... Si on va par là, on devrait presque avoir un clavier contenant tous les mots de la langue française, histoire de ne jamais écrire de coquilles ou faire de fautes d'orthographe...

    Dernière remarque, concernant le « ù ». Dans bien des textes bretons, je vois plutôt un« ú », lequel est le bon ? Peut-on utiliser les deux ? Si c'est le cas, pourquoi ce clavier n'a pas le « ú » ? Je précise que je ne parle pas breton, par contre je vis en Finistère.
  • [^] # Re: Je me demande...

    Posté par . En réponse à la dépêche SeaMonkey 2.0 la suite Internet. Évalué à 1.

    Ça serait super en effet si l'éditeur de SeaMonkey recevait les avancées de KompoZer.

    Reste ensuite à espérer que KompoZer à son tour va s'améliorer. Il est déjà très bien, mais il lui manque encore des choses pour en faire une plateforme d'écriture de XHTML au top, surtout si on le compare à Dreamweaver. Je pense notamment à la manipulation du CSS, qui pourrait être encore plus interactive (sans tomber, évidemment, dans une philosophie WYSIWYG à tout crin au risque d'avoir un code dégoûtant). Je pense aussi à une meilleure prise en compte des langages de script, et, pourquoi pas, des diverses syntaxes de templates qui sont maintenant très courantes dans un fichier XHTML. Je n'ose même pas imaginer une gestion de XSLT ;)

    Concernant Lightning, ça serait une très bonne idée de l'intégrer. Mais comme on l'a dit, la 2.0 de Seamonkey avait pour objectif quasi exclusif de se débarrasser des vieilleries tenaces des anciennes versions au niveau de l'architecture et de l'écriture du code.

    Je suis persuadé que l'intégration de Lightning est une idée forte pour la suite. Mais pourquoi faire sauter l'éditeur HTML pour autant ?
  • # Ouf !

    Posté par . En réponse à la dépêche SeaMonkey 2.0 la suite Internet. Évalué à 3.

    Il était temps, mais ça en valait la peine. Il n'était de toute façon pas question pour moi de passer sur Firefox, je préfère de loin le "tout-en-un", et au final Seamonkey est plus compact (install, exécution), plus pratique qu'une installation FF/TB/(etc.)...

    Seamonkey commençait à traîner des casseroles, comme le moteur obsolète, et surtout la gestion des extensions vraiment pourrie. Enfin, on a droit au même gestionnaire d'extensions que Firefox, avec test de compatibilité, installation/désinstallation, ... Ça fait du bien !

    Là où j'applaudis, c'est qu'ils n'ont pas abandonné les interfaces de config de Seamonkey. J'avais peur qu'ils passent au modèle Firefox, que je trouve vraiment pénible à utiliser. Ici on a toujours une grosse fenêtre de config, avec toutes ses rubriques qu'on peut parcourir facilement.

    Le gestionnaire de téléchargement est toujours là, toujours aussi pratique. Encore un détail, ils ont conservé le mode de gestion des onglets, avec un seul bouton de fermeture sur la droite. Très pratique (enfin comme toute interface, c'est pratique parce qu'on en a l'habitude ;) )

    Quant à la migration de profils Seamonkey 1.x, elle est magique ! Tout s'est très bien passé, on ne perd absolument rien. Très bonne idée d'avoir implémenté ça automatiquement au premier lancement.

    Penser tout de même à désinstaller Seamonkey 1.x avant d'installer la 2.0 !
  • [^] # Re: CAO 2D = obsolète

    Posté par . En réponse à la dépêche QCad : DAO pour tous. Évalué à 1.

    Bin même en urbanisme ils bossent en 3D maintenant... La topographie ça compte... De toute façon de nos jours un bureau d'études BTP, ou une ville un tout petit peu importante, c'est Autocad de partout, avec des modules de gestion géo/topo.

    De toute façon, comme en CAO/DAO libre il n'y a rien de convaincant, pourquoi mettre des forces dans un logiciel 2D ? S'il faut développer un logiciel, il faut qu'il soit 3D, c'est pas la peine sinon (qui peut le plus peut le moins)... Avec une interface possible à GRASS ça serait l'idéal ^^
  • [^] # Re: Amaya et PHP...

    Posté par . En réponse à la dépêche Sortie d'Amaya 10. Évalué à 2.

    J'entends bien, le fait est que moult pages HTML actuelles sont truffées de PHP. Du coup dans la pratique ça limite drôlement l'utilisation en édition de HTML.

    Sans interpréter le PHP, Amaya pourrait au moins tolérer la présence de balises de script, et cerise sur le gâteau reconnaître les inclusions de fichiers via PHP. C'est une pratique hyper courante, et ça permettrait d'éditer des pages PHP dont les entêtes et pieds de page sont dispersés dans des fichiers différents...

    Dreamweaver le fait bien, pourquoi la plupart des logiciels libres de composition HTML ne le font pas ?
  • # Amaya et PHP...

    Posté par . En réponse à la dépêche Sortie d'Amaya 10. Évalué à 0.

    Salut,

    Je viens d'essayer pour la première fois Amaya avec cette toute dernière version, il semble bien joli, mais il est apparemment incapable de gérer le PHP... Non seulement il ne prend pas en compte les "include()" ou autres "require()" (ce qui n'est pas si scandaleux, peu d'éditeurs HTML le font), mais plus grave il n'arrive pas du tout à "rendre" un fichier contenant du PHP. Accessoirement il ne propose même pas les fichiers ".php" en tant que fichiers connus...

    C'est bien dommage pour un éditeur si prometteur !
  • # Ça prête à confusion...

    Posté par . En réponse à la dépêche Signez la pétition pour un pilote Xorg VIA correct. Évalué à 5.

    ... le titre laisse penser qu'il s'agit de VIA lui-même qui milite en faveur de drivers Xorg corrects !
  • [^] # Re: The GIMP

    Posté par . En réponse à la dépêche Linux et la photographie : état des lieux. Évalué à 2.

    C'est bien dommage d'ailleurs. C'est une des grosses lacunes de The GIMP pour tenir le coup et être utilisable par des professionnels.

    Tant que j'y suis, j'ajoute quelques points noirs connus de The GIMP :

    - pas de groupement d'effets sur les calques (c'est trèèès limitant pour la productivité) ;

    - gestion limitée de certaines tablettes graphiques ; impossible de dessiner proprement avec une Volito (1 ou 2) par exemple, ça "marche" mais on obtient des polylignes très moches dès qu'on accélère un peu (la comparaison avec Photoshop est sans appel, ce n'est donc pas une limitation matérielle) ;

    - pas de gestion de la couleur en CMJN, ça peut être très handicapant pour passer à l'impression (quoique, maintenant beaucoup d'imprimeurs travaillent essentiellement en RVB) ;

    Je ne sais pas vraiment où ça en est, je suppose que c'est bien connu de l'équipe de développement, mais bon autant le réécrire...

    En tout cas je sais par expérience que si ces fonctionnalités arrivent dans GIMP, pas mal de professionnels seraient prêts à abandonner Photoshop sans regret, pour enfin passer sur une plateforme GNU/Linux.
  • # Comparatifs alternatives libres pour Flash ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Adobe va libérer Flex. Évalué à 5.

    Quel est l'apport vis-à-vis du couple SWFMill / MTASC ? Voire de haXe ? La communauté libre n'a pas attendu Adobe pour faire du Flash comme une grande...

    Concernant le code du compilateur Actionscript, face à la vitesse et la rigueur de MTASC ya pas photo...

    Mais pour Flex, je reste à l'écoute, je ne connais pas bien, en tout cas je ne vois pas ce qu'il permet en plus des méthodes plus traditionnelles. Quelqu'un a-t-il des éclaircissements ?

    http://swfmill.org/
    http://www.mtasc.org/
    http://www.haxe.org/
  • [^] # Re: Enfin !

    Posté par . En réponse à la dépêche Gnash, le lecteur Flash libre. Évalué à 6.

    Désolé, je me réponds à moi-même, mais plusieurs sujets intéressants ont été abordés ici donc voilà.

    - OpenGL : je trouve que c'est une bonne nouvelle, effectivement dans le sens de la clarté (bibliothèque standard et bien connue) et de la "puissance potentielle" que ça procure au truc. En effet, qui peut le plus peut le moins, un lecteur flash en OpenGL sera bien entendu lu en soft pour ceux qui n'ont pas de traitement hard, ce qui sera déjà satisfaisant. Mais pour ceux qui ont/auront du hard OpenGL, ça sera encore mieux, et ça pourra même exploser les performances du lecteur Macromedia/Adobe... Parce qu'il ne faut pas oublier les utilisateurs Windows, très nombreux je vous le rappelle, et presque tous dotés de drivers OpenGL, eux. Ils verront certainement la différence, et ça pourrait bien peser dans la balance.

    Et pis pour moi OpenGL est un incontournable pour les prochaines technologies graphiques. Une librairie déjà accélérée par plein de cartes, qui est prête pour afficher des interfaces et des images compliquées, simplement vectorielles ou 3D (ou en relief), on doit la garder sous le coude, et ne pas hésiter à l'utiliser. Attention, je ne suis pas spécialement en faveur des interfaces pouêt pouêt (je pronostique déjà les dégâts de Windows Vista et son interface transparente par défaut), mais objectivement on voit des fonctionnements d'IHM 3D vraiment ingénieux dans certains jeux video, et quand on les utilise judicieusement dans des applis "sérieuses", on arrive à des résultats assez spectaculaires.

    - précision d'OpenGL : pour moi ce n'est pas un problème. Flash lui-même n'est pas très précis, même en positionnement vectoriel : il se limite à 0.05 "pixels", et ça se ressent très souvent dans les applis. D'après moi OpenGL est largement assez précis pour manipuler du Flash.

    - "flash c'est nul, ça pourrit le web, etc." : je suis d'accord de condamner les sites en Flash là où on pourrait faire du XHTML ou autre. Ca OK, surtout qu'il y en a beaucoup. Mais Flash a une place de choix dans le web, en ce qui concerne les applis interactives à client "pas trop lourd". ActionScript 2-bientôt-3 n'est pas trop mal maintenant, surtout si on le compile avec des merveilles libres comme MTASC ( http://www.mtasc.org/ , je n'en ferai jamais assez de publicité). Grâce à Flash on obtient des applis vectorielles bien plus souples qu'en SVG (presque pas reconnu sur les navigateurs, vous parlez d'un standard), relativement sécurisées, bien intégrées au contenu web, et bien moins lourdes à faire tourner qu'en Java (en plus les lecteurs Flash sont ridiculement petits et se téléchargent souvent automatiquement sur les navigateurs). Dans ce contexte précis d'utilisation, le Flash n'a pas vraiment de concurrence il faut l'avouer. Et si on n'arrive pas à libérer Flash, il faudra bien inventer un sosie libre, mais à mon avis SVG ne pourra en aucun cas entrer en concurrence (même si le format SVG est très bon par ailleurs). XUL super, très gros potentiel, mais pas vectoriel (à moins d'y rajouter du SVG, donc on tourne en rond) et on ne s'adresse qu'à Gecko pour l'instant (et ça risque durer).

    Petit point supplémentaire, concernant le handicap et le web : Effectivement en XHTML/CSS on PEUT faire des sites accessibles. Encore faut-il le faire vraiment, ce que je ne vois pas souvent même sur des sites dits propres. Et Flash possède des fonctionnalités d'accessibilité, elles ne sont pas très nombreuses mais elles existent. Et si on les utilise, bin ça marche aussi...

    Je me rends compte que mon discours ressemble à celui d'un technico-commercial de chez Macromedia/Adobe, et j'en ai honte, vu que j'ai rien à voir avec eux et que c'est vraiment pas mon genre d'habitude. Mais à force d'entendre toujours les mêmes refrains concernant Flash, venant pour la plupart de personnes qui ne l'ont jamais réellement étudié, ça me fatigue. Flash est une cible de choix pour les "libristes", peut-être en tant que carrefour format/web/lecteur fermé etc. Flash a plein de défauts (je peux vous en donner si vous voulez !), c'est sur ces défauts qu'il faut s'appuyer, pas la peine d'en inventer...
  • # Enfin !

    Posté par . En réponse à la dépêche Gnash, le lecteur Flash libre. Évalué à 3.

    Excellente nouvelle. C'était un gros point noir de Flash d'avoir un lecteur uniquement propriétaire. Il ne reste plus grand chose à ce format pour devenir réellement libre. Peut-être qu'alors on entendra moins de critiques (parfois largement exagérées) à son sujet.

    Si ça utilise réellement openGL c'est vraiment génial.
  • [^] # Re: Logiciels Libres dans les débats

    Posté par . En réponse à la dépêche DADVSI - Les minutes du débat à l'Assemblée. Évalué à 8.

    Excellent, le lien ! On a le choix entre du Real ou du Microsoft :))

    C'est pour nous mettre en condition avant les décisions finales je pense !

    Pff quand je vois ça sur assemblée-nationale.fr, ça me débecte...
  • [^] # Re: SVG, SVG et encore SVG !

    Posté par . En réponse à la dépêche Logiciels libres et contenus web interactifs. Évalué à 5.

    Etant depuis longtemps acquis à la cause du logiciel libre et du projet GNU, je peux t'assurer que si un projet libre digne de ce nom est en mesure de concurrencer Flash pour les applis vectorielles via le net, je foncerai tête baissée.

    Le problème, je le répète, c'est que le SVG n'est pas du tout comme Flash. Son handicap principal, il n'est pas intégré dans un environnement de développement. C'est juste une spécification XML. Ah ça, il peut faire des merveilles en description d'image vectorielle, mais ce n'est pas ce qu'on demande pour le web. On veut une appli (très) rapide, avec des routines d'affichage puissantes et rapides à mettre en oeuvre, des fonctionnalités web (routines d'accès au serveur, gestion du client, communication inter-appli), etc.

    Flash est populaire pas simplement parce qu'il est en plugin par défaut sur IE. Il est objectivement très adapté à son environnement, surtout maintenant que les gens veulent davantage que de simples pages sur le web. Je suis farouche partisant du XHTML/CSS, que je trouve élégant et puissant (mais alourdi par ce *ù£µ% IE qui ne comprend pas correctement le CSS). Mais il faut le laisser à sa place, il ne sait pas tout faire. SVG non plus d'ailleurs, surtout en web.

    De fait, cette discussion est houleuse à mon avis simplement parce que le libre a laissé passer une sacrée occasion de percer avec quelque chose dans le goût de Flash, mais libre et mieux conçu. Se baser sur SVG est à mon avis hasardeux, parce qu'il est trop exhaustif, donc engendrera des machines virtuelles trop lourdes quoi qu'il arrive (A moins bien sûr que du hard puisse faire du SVG comme tu le dis), mais aussi parce qu'aucun environnement de fonctionnement n'est vraiment existant autour de SVG. Ce n'est qu'un format qu'on raboute à des applis, pas un "environnement de développement web". La vraie révolution serait un logiciel (ou une famille de logiciels) capables de lire, écrire, envoyer et faire vivre du SVG aussi aisément que Flash. Mais j'ai du mal à trouver ça je dois l'avouer !
  • [^] # Re: Flash devrait être libre...

    Posté par . En réponse à la dépêche Logiciels libres et contenus web interactifs. Évalué à 0.

    Je sais, c'est ce qui manque. Mais pourquoi ça n'existerait pas ? En tout cas c'est bien un projet à lancer ! Mais au vu des nombreux outils qui arrivent à manipuler du Flash (y compris OOo, y compris des décompilateurs), il doit bien y avoir un moyen de faire des plugins non ? Pourquoi pas OpenGL en plus ? Enfin moi ce que j'en dis...

    Le plugin pour Moz/Linux existe, mais il est proprio. Il a le mérite d'exister et d'être gratuit. Je sais que c'est de la manipulation, que s'ils veulent ils modifient les specs pour faire ch..., mais bon... A nous de nous retrousser les manches, la communauté libre se fait toute seule après tout.

    C'est à vérifier, mais j'ai l'impression qu'il faut surveiller du côté de MTASC (http://www.mtasc.org/),(...) mon petit doigt me dit que pas mal de choses sont en préparation là-bas !
  • # Flash devrait être libre...

    Posté par . En réponse à la dépêche Logiciels libres et contenus web interactifs. Évalué à 10.

    Il faut être objectif : Flash est un excellent format pour le web, mais surtout il n'a aucun concurrent sérieux et libre dans son domaine !

    Bien des pro-libre à tout crin lui opposent un peu rapidement le format SVG, mais SVG n'a rien à voir !!! SVG est un modèle XML de description de document vectoriel. Il est donc exhaustif et ouvert, mais est loin d'avoir les possibilités de développement et l'orientation résolument web de Flash !

    Il existe aussi la librairie Java2D (contenue dans J2SE), mais à l'usage elle est beaucoup plus lourde, et en plus Java n'est pas libre non plus...

    Flash ne doit surtout pas servir pour un site à 100% ! Il est par contre très utile pour faire des applications (très) graphiques sur ne net : cartographie dynamique, dessin en ligne, etc., le tout souvent en quelques centaines de Ko. Il ne fait pas tout en vectoriel, mais il y gagne largement en légèreté et en rapidité, parfait pour le web ! Et ses langages de script sont de plus en plus matures.

    Et il faut mettre les choses en perspective : j'entends souvent parler de Flash comme un des formats fermés qu'il faut combattre au maximum. Mais à présent une foule d'outils libres (en GNU GPL s'il vous plaît) manipulent parfaitement le Flash. Je citerai en priorité MTASC, un compilateur d'Actionscript 2.0 (le langage de scropt O.O. de Flash), qui permet de faire 10x plus rapidement des compils de SWF à partir de rien. Ajoutons à cela des projets comme F4L (clonage de l'environnement de travail Flash pour Linux), et il ne reste plus beaucoup de zones obscures dans Flash...

    Ceci dit, c'est vrai, sur le papier il est propriétaire, quand on fait un site 100% avec (ce qui est idiot) il n'y a pas d'historique, il n'est pas adapté à certains handicaps (pas vraiment : il a plein d'outils dédiés à la programmation pour déficients visuels) etc. Mais à mon avis, histoire d'être constructifs, on devrait soit utiliser massivement les outils libres Flash pour forcer Macromedia/Adobe à libérer ce format, soit lancer une vraie alternative en libre (bonjour le boulot) au lieu de se battre avec SVG qui n'est absolument pas adapté, et dont même Mozilla ne propose toujours pas de lecteur en natif...
  • [^] # Re: Toujours aussi mesuré

    Posté par . En réponse à la dépêche Richard Stallman sur le rejet des brevets logiciels en Europe. Évalué à -1.

    Exactement, de quoi je me mêle ? Mr Stallman a plein de bonnes idées mais je trouve un peu déplacé de donner son avis là-dessus...

    J'ai d'ailleurs souvent entendu ce son de cloche, lors de ce fameux référendum : des appels au vote non simplement parce qu'"on" jugeait que le projet de constitution était défavorable au logiciel libre et à la non-brevetabilité. Déjà il faut qu'on m'explique comment on peut en être si sûr (il y avait tellement de paramètres en jeu), et surtout je ne comprends pas qu'on puisse arrêter une décision de vote aussi vaste sur un sujet aussi précis. Je le dis sans révéler mon vote, mais de toute façon mon commentaire reste valable dans les deux cas.

    Enfin le vote a eu lieu, le peuple s'est exprimé.
  • # délégation pourquoi faire ?

    Posté par . En réponse à la dépêche De l'Open Source à l'Open Shore.... Évalué à 3.

    J'ai quand même du mal à comprendre pourquoi ils ont choisi ce système, surtout pour faire des applications web... La concurrence est telle, comment peuvent-ils espérer être réactifs ? Mettre en branle toute une armée de gentils codeurs (si ces codeurs existent !) pour chaque commande de site web ou d'intranet, ça doit prendre un temps fou...

    Remarquez, leur site à eux n'est pas vraiment une vitrine de complexité, Ils peuvent se passer de délégation à la limite...

    Allez j'arrête la mauvaise langue.