• # Et alors ?

    Posté par . Évalué à 9.

    Et donc ? Ah on me jette dans l'oreille qu'on s'en fout en fait.

    Avant ubuntu, Gnome, avançait. Pendant ubuntu, Gnome avance. Après ubuntu, Gnome avancera. C'est juste une distribution de plus dans l'écosystème (mais qui sort du lot de par sa qualité) qui contribue autant qu'elle veut. (Merci de laisser Canonical la liberté de contribuer ou non, afaik aucun projet libre n'impose de contribuer, c'est pas à leurs gentils users de se méler de ce qui les regarde pas et de crier au loup "bouh lui il contribue pas".

    En passant, je comprends que ça te chiffonne que la distribution de RedHat, qui contribue beaucoup plus que Canonical, aie moins de succès qu'Ubuntu, mais bon, il y a peut être de vraies raisons techniques et concrêtes derrière ça.
    • [^] # Re: Et alors ?

      Posté par (page perso) . Évalué à -7.

      mais bon, il y a peut être de vraies raisons techniques et concrêtes derrière ça.

      Canonical est juste une boite qui sert à rien pour le libre, ça c’est une raison concrète !

      Je laisse le soin à mes camarades de trouver une raison technique …
      • [^] # Re: Et alors ?

        Posté par . Évalué à 10.

        depuis quand le nombre de commits représente la valeur réelle de la contribution à un projet ?

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Et alors ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        >>>> Canonical est juste une boite qui sert à rien pour le libre, ça c’est une raison concrète !

        Non, ce n'est pas une raison concrète, c'est juste une phrase merdique.

        La communication est importante et Ubuntu/Canonical a largement contribué à l'essor du libre. Ubuntu a permis une visibilité dans les médias grands publics et a donc donné une plus grande visibilité à l'ensemble des logiciels libres.

        Canonical fait bien plus pour le libre que ma distribution que j'adore qui est slackware. J'ai envie de dire, et alors ?
        • [^] # Re: Et alors ?

          Posté par . Évalué à 8.

          La communication est importante et Ubuntu/Canonical a largement contribué à l'essor du libre

          Pas du tout, ça a contribué à l'essor d'Ubuntu, pas du libre. Combien de gens pensent aujourd'hui que Linux, c'est Ubuntu ?

          N'oublions pas non plus que Canonical a acquis une licence pour H264 : ce n'est pas pour en faire profiter tout le monde, mais juste les utilisateurs d'Ubuntu.

          Il y a Linux, et Linux par Canonical.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Et alors ?

            Posté par . Évalué à 7.

            Pas du tout, ça a contribué à l'essor d'Ubuntu, pas du libre. Combien de gens pensent aujourd'hui que Linux, c'est Ubuntu ?

            Avant, ces mêmes gens ne pensaient même pas que Linux existait. Il y a du mieux, non ?

            Il y a Linux, et Linux par Canonical.

            Et Linux par Red Hat, Mandriva, etc... Ça s'appelle le choix.

            On devrait tous avoir des LFS pour avoir des "vrais" Linux ?
            • [^] # Re: Et alors ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Avant, ces mêmes gens ne pensaient même pas que Linux existait. Il y a du mieux, non ?

              Après, ils savent peut-être que Ubuntu existe étant donné que Linux est occulté sciemment (ou en tout cas, visiblement pas assez mis en avant), cf. une illustration avec http://www.pebkac.fr/pebkac-2120.html
            • [^] # Re: Et alors ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Avant, ces mêmes gens ne pensaient même pas que Linux existait. Il y a du mieux, non ?

              Pas faux. Mais maintenant, il serait peut-être temps de penser à l'essor du libre pour de vrai ? Genre, en évitant d'intégrer des pilotes propriétaires ou des trucs sous licences.


              Et Linux par Red Hat, Mandriva, etc... Ça s'appelle le choix.

              Disons que Red Hat contribue largement upstream. Il paie des développeurs pour travailler directement upstream sur le kernel, Udev, GNOME, etc.
              Pour Mandriva, je ne sais pas.

              C'est ça, contribuer à l'essor du libre : le faire pour tous, pas juste pour les utilisateurs de ma distrib.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Et alors ?

                Posté par . Évalué à 6.

                Pas faux. Mais maintenant, il serait peut-être temps de penser à l'essor du libre pour de vrai ? Genre, en évitant d'intégrer des pilotes propriétaires ou des trucs sous licences.

                en quoi ça peut te déranger qu'ils fournissent une distro qui permet (il n'y en a pas par défaut) d'installer des trucs proprio si c'est ce que veulent des utilisateurs ?

                ça empèche ta distro d'être libre ?
                ça t'empèche d'avoir une ubuntu (hypothèse, je suis contre toute forme de torture) libre ?
                • [^] # Re: Et alors ?

                  Posté par . Évalué à 10.

                  Indirectement, ça se pourrait.

                  y'a 10 ans, quand "les linuxiens" c'était un groupe de 100 barbus intégristes qui réclamaient des spécifications pour le matériel, ou des protocoles et formats ouverts, soit ils étaient ignorés, soit on leur vendait ce qu'ils demandaient.

                  Maintenant, c'est 200 barbus qui veulent du libre, et 50 000 kevin absolument ravis d'avoir des bidules propriétaires sur leur noyau, sous leur noyau, dans leur noyau.

                  Il y a 10 ans, intéropérable signifiait "qui dispose d'interfaces ouvertes", ça devient maintenant "utilisable avec la plupart des distributions Linux connues."

                  C'est devenu pratiquement impossible de faire comprendre que non, on ne veut pas aller sur Skype même si "ça tourne bien sous Linux", que non on n'a pas envie de nVidia même si "ça tourne bien sous Linux", que non on n'ira pas sur MSN même si "ça fonctionne sous Linux". La possibilité d'utiliser le noyau Linux est devenu un but en soi, le libre on s'en fout. Témoin les grands cris de joie quand sort un nouveau client MSN, quand Skype pour Linux change de version majeure, quand Adobe AIR est proposé pour Ubuntu. "Oui, merci de penser à nous." Qui ça nous? Les nouveaux linuxiens pas libristes.

                  Donc ouais, ça freine les libertés logicielles de voir que, par exemple, des assembleurs qui proposent du PC "compatible Linux" n'hésitent pas à y coller du nVidia.

                  THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                  • [^] # Re: Et alors ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                    Vu que nVidia, c'est a peu pres le seul driver qui tiens la route niveau performance, ce n'est pas forcement un mauvais choix.

                    Et quand je parle de performance, je ne parle pas du dernier jeu 3D a la mode, mais des performances 2D de base genre scroller dans un terminal. J'ai du Intel au boulot (chipset integre recent), alors oui c'est libre, mais la difference de performance avec du nvidia integre est abysmale (je parle de scroller une page dans firefox, ou meme dans un simple terminal ...), et de plus, il m'est impossible d'activer le compositing parce que le framebuffer est trop grand (deux ecrans).

                    Rien de dramatique, on est d'accord ... mais pour un assembleur, mettre du nvidia a la place du intel, c'est vendre une machine qui a l'air beaucoup plus reactive, au meme prix. Le fait que le driver soit proprietaire ne doit pas beaucoup peser dans la balance dans ces conditions !
                    • [^] # Re: Et alors ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      je parle de scroller une page dans firefox, ou meme dans un simple terminal ...

                      Tu ne t'es pas dit que le problème vient de Firefox ? Parce que c'est un fait, Mozilla privilégie largement la plate-forme Windows et ça se ressent largement en terme de perfs (même si les dernières versions se sont améliorées).

                      et de plus, il m'est impossible d'activer le compositing parce que le framebuffer est trop grand (deux ecrans).

                      Ah bon ? Au boulot, c'est pourtant ce que j'utilise : une carte Intel sur deux écrans, et je n'ai aucun problème de perfs, même avec compositing.
                      Et chez moi, c'est pareil, alors que j'utilise un netbook avec une 945GME et un écran externe 1440×900.

                      mettre du nvidia a la place du intel, c'est vendre une machine qui a l'air beaucoup plus reactive, au meme prix

                      Justement non, c'est pas le même prix.

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                      • [^] # Re: Et alors ?

                        Posté par . Évalué à 6.

                        > > je parle de scroller une page dans firefox, ou meme dans un simple terminal ...

                        > Tu ne t'es pas dit que le problème vient de Firefox ?

                        je ne comprends pas comment Firefox OSE faire ramer mon terminal alors qu'il n'est même pas installé !

                        que fait la police ? :(((((
                      • [^] # Re: Et alors ?

                        Posté par . Évalué à 5.

                        Parce que c'est un fait, Mozilla privilégie largement la plate-forme Windows et ça se ressent largement en terme de perfs (même si les dernières versions se sont améliorées).

                        Et penses tu que ce soit par choix ?


                        http://www.chevrel.org/fr/carnet/?post/2010/01/09/Retour-sur(...)
                        Nous nous trouvons dans une situation paradoxale. Le nombre de bêta-testeurs sous Windows devient absolument gigantesque (en époque de Release Candidate on approche du million de bêta-testeurs sous Windows) et en plus ces gens sont enthousiastes et ravis que nous les invitions à participer à du logiciel libre (ce qui est une excellente nouvelle pour le libre à mon avis). Parallèlement à cela, nous avons beaucoup de mal à avoir des bêta testeurs sous Linux en grande partie parce que nos canaux de communication habituels sont remplacés par ceux de la distro lors de l'empaquetage.

                        (Pascal Chevrel est un employé de Mozilla-Europe)
                        • [^] # Re: Et alors ?

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Ce n'était pas une critique mais un fait. Je sais bien que le nombre d'utilisateurs de Firefox sous Linux est ridicule par rapport à ceux sous Windows, et je comprends ce choix plus ou moins forcé.

                          Mais je trouve que c'est abusé de critiquer le matériel Intel à cause de ça.

                          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                        • [^] # Re: Et alors ?

                          Posté par . Évalué à 5.

                          Nous nous trouvons dans une situation paradoxale. Le nombre de bêta-testeurs sous Windows […] approche du million […]. Parallèlement à cela, nous avons beaucoup de mal à avoir des bêta testeurs sous Linux en grande partie parce que nos canaux de communication habituels sont remplacés par ceux de la distro lors de l'empaquetage.

                          Et dans les premiers commentaires, on parle de la difficulté d'installer des programmers tiers sous Linux (hors du système de paquets de sa distribution). Je pense que Zenitram a entièrement raison de critiquer Linux sur ce point.

                          Et non, la solution n'est pas de dire « Vous n'avez qu'à faire un paquet pour chaque distribution ». Linux, c'est 1% des machines de bureau. Windows, 92% et Mac 6%. Ça veut dire qu'avec une version Windows et une version Mac, les développeurs touchent environ 98% du marché. Certains ne se soucient même pas de mac.

                          C'est déjà pas étonnant que la majorité des éditeurs/développeurs ne s'intéressent pas au 1% de Linux. Mais en plus, on a trouvé le moyen d'en rajouter ! Linux est sous-divisé entre deb, rpm et d'autres formats de paquets. Oh, et les distributions qui utilisent le même format trouvent le moyen d'être incompatibles, par exemple parce qu'elles donnent pas toutes le même nom de paquet à une librairie ! Typiquement : libphonon4 sur une, liqt4-phonon sur une autre, lib-qt-phonon-4 sur une autre…

                          Il y a pourtant des pistes qui sont ouvertes. Si packagekit se démocratise, il permettra de s'affranchir de l'enfer des dépendances non compatibles. Un développeur qui veut faire un installateur pour son programme pourrait dire à packagekit : « Je veux phonon en version 4 ». À packagekit de se démerder avec le gestionnaire de paquet sous-jacent pour l'installer.

                          Une autre piste intéressante me semble être fatelf. L'idée c'est d'inclure dans un seul exécutable linux (elf) les exécutables pour plusieurs architectures. Un même binaire pourrait alors marcher aussi bien sous i386 que amd64, ia64, arm ou tout autre architecture pouvant devenir populaire dans le futur.

                          Il y a aussi des projets en place comme LSB et freedesktop. Parce qu'on pourrait aussi parler des histoires de toolkit gtk/qt-kde qui amènent des bidouillages comme kgtk.

                          Il faut regarder les choses en face : jusqu'ici, la majeure partie des entreprises qui s'intéressent à Linux s'y intéressent en grande majorité pour le mettre sur un serveur. Et même si Debian a une philosophie de système universel, son fonctionnement actuel la rend intéressante pour le serveur, beaucoup moins pour le bureau.

                          Bien sûr, Il y a des exceptions comme Canonical (non bénéficiaire), Mandriva (menacée de faillite), paradoxalement Novell même si ses bénéfices sont sur le serveur, et aussi maintenant ce qui touche autour de l'embarqué (comme Google/android/chromeos, Nokia/qt/meego…). C'est d'ailleurs la grande opportunité de Linux dans le futur : réussir le virage de l'informatique mobile.

                          M'enfin le résultat, c'est que la majeure partie des investissements et développements améliorent le côté serveur. Alors pour ça, Linux déchire : performances, stabilité, sécurité, capacités réseau… Très bien. Mais côté bureau, c'est toujours la misère. La misère pour les toolkit (ah, en 10 ans on a eu le copier-coller commun quand même), la misère pour le son, la misère pour la 3D, et la misère pour installer des programmes tiers.
                          • [^] # Re: Et alors ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            C'est déjà pas étonnant que la majorité des éditeurs/développeurs ne s'intéressent pas au 1% de Linux. Mais en plus, on a trouvé le moyen d'en rajouter ! Linux est sous-divisé entre deb, rpm et d'autres formats de paquets.

                            Ce que je demande à une boite, ce n'est pas de faire des paquets pour ma distribution.

                            C'est de faire du libre.

                            Si son logiciel vaut le coup, on trouvera toujours quelqu'un pour faire les paquets. Un logiciel libre garanti qu'on a le droit de le faire.

                            Donc les boites n'ont même pas besoin de savoir ce qu'est un gestionnaire de paquet pour avoir ma considération. Juste mettre sous une licence libre ça me suffit.

                            Bon bien sûr, il ne faut pas de code obfusqué, des NDA, de la tivolisation etc., ça va de soi.
                            • [^] # Re: Et alors ?

                              Posté par . Évalué à 3.


                              Donc les boites n'ont même pas besoin de savoir ce qu'est un gestionnaire de paquet pour avoir ma considération. Juste mettre sous une licence libre ça me suffit.


                              Visiblement, si on en juge par le sujet du journal c'est pas ce que tout le monde pense.
                              • [^] # Re: Et alors ?

                                Posté par . Évalué à 2.

                                > c'est pas ce que tout le monde pense.

                                On dit juste que tu ne peux pas revendiquer d'être le "contributeur numéro un au desktop libre" et exiger des autres qu'ils nous suivent (syncho des distros, etc ...) et derrière se comporter comme un bon gros parasite qui prends le plus possible et donne le moins possible.

                                C'est pas plus compliqué que cela, ça serait la société tartanpion et pas Canonical que il y aurait moins de mange-boules pour les défendre ...
                                • [^] # Re: Et alors ?

                                  Posté par . Évalué à 1.


                                  C'est pas plus compliqué que cela, ça serait la société tartanpion et pas Canonical que il y aurait moins de mange-boules pour les défendre ...

                                  Que veux-tu la vie est comme ça, faut te résigner: Il y a les manges-boules d'un coté et les baisés de l'autre.
                          • [^] # Re: Et alors ?

                            Posté par . Évalué à 3.


                            Et dans les premiers commentaires, on parle de la difficulté d'installer des programmers tiers sous Linux (hors du système de paquets de sa distribution). Je pense que Zenitram a entièrement raison de critiquer Linux sur ce point.

                            Y'a un autre point contrariant: le système de paquets qui intègre tout tend à rendre difficile l'usage de binaires "décalés" par rapport à la distro.

                            Pour installer le dernier Firefox bêta sur une Debian Lenny, faut se faire chier avec du packet pinning. Problème qu'on n'a pas avec un vieux Windows (genre XP).

                            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                            • [^] # Re: Et alors ?

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Pour installer le dernier Firefox bêta sur une Debian Lenny, faut se faire chier avec du packet pinning. Problème qu'on n'a pas avec un vieux Windows (genre XP).


                              Ni sur ubuntu avec le travail fait sur les ppa

                              https://launchpad.net/~ubuntu-mozilla-daily/+archive/ppa
                            • [^] # Re: Et alors ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                              Une nouvelle version de Firefox tire souvent aussi une nouvelle version de xulrunner, ce qui pète yelp, Miro ou (avant) epiphany. Donc bon, c'est pas tant un souci de binaires "décalés" que de changer des bibliothèques, ce qui demande un minimum d'intégration pour ne pas tout casser.
                              • [^] # Re: Et alors ?

                                Posté par . Évalué à 3.

                                Il manque une intégration facile de paquets décalés côté utilisateur.

                                Quelque chose qui permette de dire "Je veux le tout dernier Firefox et ses dépendances dans ~/.bin/firefox, sans casser le Firefox du système pour les autres utilisateurs".

                                Ceci dit, c'est vrai que Firefox propose un système "tout intégré" de téléchargement du code source + dépendances et compilation, c'est dans ce cas un mauvais exemple. J'avais testé avant de faire remonter un bug (qui était déjà corrigé dans le tout dernier Firefox, too late), c'est vraiment bien foutu.

                                THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                              • [^] # Re: Et alors ?

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                La raison technique, je l'a comprends très bien. Ca reste chiant :)
                          • [^] # Re: Et alors ?

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Et non, la solution n'est pas de dire « Vous n'avez qu'à faire un paquet pour chaque distribution ». Linux, c'est 1% des machines de bureau. Windows, 92% et Mac 6%. Ça veut dire qu'avec une version Windows et une version Mac, les développeurs touchent environ 98% du marché. Certains ne se soucient même pas de mac.

                            Ça n'empêche pas Opera de faire des paquets pour une dizaine de distributions, et pour trois architectures (i386, x86-64 et PPC). Comme quoi, si, cette solution est envisageable.

                            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                            • [^] # Re: Et alors ?

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Ça n'empêche pas Opera de faire des paquets pour une dizaine de distributions, et pour trois architectures (i386, x86-64 et PPC). Comme quoi, si, cette solution est envisageable.

                              Tu ne vois aucune différence entre une boîte comme opera et le développeur qui souhaite diffuser le petit programme qu'il fait sur son temps libre ?
                              • [^] # Re: Et alors ?

                                Posté par . Évalué à 3.

                                Sauf qu'ici on ne parle pas du petit développeur dans son coin, mais de Mozilla.

                                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                                • [^] # Re: Et alors ?

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Raté, moi aussi j'ai lu Schopenhauer.

                                  Le journal parlait de gnome, la discution a dérivé sur mozilla, et j'en ai profité pour parler de l'installation de programmes tiers sous linux :

                                  C'est déjà pas étonnant que la majorité des éditeurs/développeurs ne s'intéressent pas au 1% de Linux. Mais en plus, on a trouvé le moyen d'en rajouter !
                  • [^] # Re: Et alors ?

                    Posté par . Évalué à 10.

                    Comme tu as choisi de jouer à la généralisation et aux clichés, il faut choisir un camp, alors je crois que je vais être un des kevin. Et je vais même dire qu'on est content nous les kevins de pouvoir avoir un système libre. Et tant pis si on n'arrive pas à être 100% libre, on fait ce qu'on peut, et ce qu'on veut. On est plus libre comme ça qu'avec toute autre solution.

                    Et tant pis si ca vous froisse toi et tes 199 potes barbus, mais c'est une des libertés que dans votre grande mansuétude vous nous avez accordé. Et si cette liberté dont on profite (tu sembles penser abuse) doit diminuer la tienne, bah tant pis, il fallait y penser avant, avant de choisir de faire du libre. Si ca te pose un problème, alors il faut en parler à RMS pour la GPLv4 : libre d'en faire ce que vous voulez, sauf pour installer nvidia, skype, msn et adobe*

                    Il y a 10 ans il y avait moins de specs que maintenant. Peut-être que les barbus ont réclamé assez longtemps, ou peut-être que les 50000 kevins ont pesé un peu aussi dans la balance, ou peut-être que c'est du à d'autres facteurs. On s'en fout.
                    Nvidia ne contribue toujours pas plus, on ne peut pas les obliger. Mais ils ont le mérite de fournir, depuis plus de 8 ans au moins, un très bon driver proprio. Chacun en fait ce qu'il veut. Tu sembles croire que ça dessert le libre. Moi je vois surtout que ça a permit la libération de la majorité de mon système.

                    Evolution entre il y a 10 ans et maintenant :
                    -tu devais vérifier le matos avant d'acheter un PC, maintenant c'est pareil
                    -tu devais expliquer pourquoi les protocoles proprio c'est mal, maintenant c'est pareil

                    Et comme on est des kevins, même si on pouvait s'en passer, on serait surement assez cons pour garder nos modules proprio.
                    Donc puisqu'on a l'air de sentir si mauvais, nous Les nouveaux linuxiens pas libristes, je crois qu'il ne te reste qu'à partir vers un vrai os de barbu, il en reste encore quelques uns.

                    Ou alors il te faut subir les kevins, et leur expliquer qu'au dela de l'aspect technique, il y a la philosophie du libre. Mais si tu commences par tous les traiter de kevins ravis, que tu te lance dans les amalgames (ubuntu = kevins => nvidia + skype + msn + adobe), la discution ne pourra pas aller loin, et ça sera surement de leur faute, puisqu'ils utilisent du proprio ils ont tous les torts.
                  • [^] # Re: Et alors ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                    Passe au Hurd. Linux n'a jamais été un projet libriste.
              • [^] # Re: Et alors ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                >Pour Mandriva, je ne sais pas.

                Moi ce que je vois du journal c'est que Canonical contribue presque 2 x plus que Mandriva sur Gnome...
                • [^] # Re: Et alors ?

                  Posté par . Évalué à 10.

                  T'imagines ? C'est dingue qu'une entreprise qui est 50* plus petite arrive à faire la moitié de la distribution dont GNOME est le produit phare ? On avait déjà vu que Mandriva en faisait plus sur le noyau, sur KDE bien évidemment, mais même sur GNOME elle arrive à en faire plus de la moitié ! Bravo Mandriva encore une fois !
      • [^] # Re: Et alors ?

        Posté par . Évalué à 5.

        > Canonical est juste une boite qui sert à rien pour le libre, ça c’est une raison concrète !
        Tout comme 99,9% des entreprises, associations, et individus dans le monde.
        Où veux-tu en venir ?
      • [^] # Re: Et alors ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Canonical est juste une boite qui sert à rien pour le libre, ça c’est une raison concrète !

        Si, mais tu as l'air de ne pas comprendre que servir le libre, ce n'est pas que du code upstream.

        Je laisse le soin à mes camarades de trouver une raison technique …

        Tu parles que de "technique", CQFD...
      • [^] # Re: Et alors ?

        Posté par . Évalué à 9.

        Ubuntu a eu le mérite de gagner là où les autres distribs, même les plus réputées "noob friendly" ont échouées : faire parler d'elles dans la vraie vie.
        Depuis Ubuntu, beaucoup plus de monde connaissent linux, ont envie d'essayer linux, sont contents d'avoir un linux. Lorsque j'arrive et que je propose du RedHat, tout le monde me regarde de travers, personne ne connais, lorsque j'installe du Ubuntu Server ou du Debian (que je présente comme étant ce sur quoi Ubuntu est faite, dont au moins aussi bien si non mieux) on me dit d'un air entendu "mais oui ! c'est du linux ! c'est très bien ! j'adhère !" et lorsque j'explique qu'une RHEL c'est aussi du Linux avec une valeur ajoutée en plus et un vrai support... je n'ai même plus besoin d'avancer d'arguments.

        Ubuntu a fait un grand bien à linux en particulier et au libre en général, ne serait-ce que par la notoriété et l'excellente aura qu'elle véhicule auprès du grand public.

        Arpès, techniquement, tous les choix peuvent être discutés, (et ce pour toute distrib!) mais on ne peut pas enlever à Ubuntu d'avoir permis à Linux de s'installer sur beaucoup plus de desktops que n'importe quelle distrib au par avant
        • [^] # Re: Et alors ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Mais qui vous dit que c'était pas juste le bon moment pour que les gens passent à Linux, Ubuntu ou pas ? Que si Ubuntu n'avait pas existé, les gens utiliseraient une autre distrib ? Ce n'est pas parce qu'une distribution est la plus populaire que les gens qui ont commencé par celle-ci n'auraient pas commencé par une autre...
          • [^] # Re: Et alors ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Et y'a quoi comme distrib Gnome (je parle pas de kubuncrotte) qui arrive au niveau de Ubuntu (et oui j'inclue la facilité de communiquer avec le monde du proprio genre facilité d'installation de merde proprio/soumise à brevet).
            • [^] # Re: Et alors ?

              Posté par . Évalué à 0.

              Pourquoi te restreins-tu à GNOME ? Mandriva et OpenSUSE étaient déjà là et fournissait déjà une plateforme quasi-parfaite pour les débutants, que ça soit sous GNOME ou surtout KDE.
              • [^] # Re: Et alors ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Je me restreins à Gnome parce que Kubuntu n'arrive pas à la chevile de Ubuntu...

                Mais je suis désolé, Yast et MCC, ce sont des outils pour les utilisateurs avancés, les outils de conf Gnome, ce sont des outils pour débutants...

                Tu regardes le niveau d'intégration, Mandriva est à la rue et Suse s'en sort certe mieux...
          • [^] # Re: Et alors ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Avec des mais et des si, on fait des journaux à 400 commentaires.
          • [^] # Re: Et alors ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Et qui te dis que c'était le bon moment ? à ses débuts, Ubuntu a galéré quand même pas mal de temps avant d'arriver au devant de la scène ! ça a débuté fin 2004 je te rappelle ! au moment même où Mandriva et SuSe étaient deux distribs déjà matures, faites pour le desktop et pensées pour le quidam. Si ça avait été le moment, on aurait vu l'une ou l'autre de ces distribs passer devant Ubuntu ou, au moins, lui disputer la vedette.

            Alors que pour les gens, ya pas d'erreur, Ubuntu c'est une distribution linux ou se rapporte au moins à l'informatique, Mandriva est, au mieux, une marque de jus d'orange, au pire une ville ibérique, et SuSe un apéritif à base de gentiane...



            ¹ ce sont les réponses qu'on me donne le plus souvent lorsque je demande aux gens s'ils connaissent Mandriva
    • [^] # Re: Et alors ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Redhat a sûrement plus de succès en entreprise que Canonical...

      Maintenant Fedora a moins de succès qu'Ubuntu car Fedora étant 100% opensource, ça ne marche pas aussi bien qu'Ubuntu qui elle facilite la vie des utilisateurs qui ne comprennent pas la différence entre libre et gratuit.
      • [^] # Re: Et alors ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        C'est surtout qu'ubuntu vise les utilisateurs débutants, et Fedora vise juste à tester les nouvelles technologies.
        Je sais bien qu'ubuntu fait aussi ça à torts et à travers, mais bon en théorie, c'est pas leur but.
      • [^] # Re: Et alors ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Ubuntu qui elle facilite la vie des utilisateurs qui ne comprennent pas la différence entre libre et gratuit.

        Ou qui la comprennent et s'en foutent. Il faudrait arrêter avec ce mépris des utilisateurs d'Ubuntu. Ce n'est pas binaire entre ayatollah du libre et débile complet. Certaines personnes veulent juste un système qui fonctionne pour pouvoir des choses dessus. Ils peuvent être en courant des différentes distributions, et choisir quand même Ubuntu. Pourquoi ne pas juste écrire "Ubuntu, qui elle facilite la vie des utilisateurs" ?
    • [^] # Ubuntu contribue au développement du TAAS

      Posté par . Évalué à 2.

      Troll As A Service.
    • [^] # Re: Et alors ?

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est juste une distribution de plus dans l'écosystème (mais qui sort du lot de par sa qualité)

      Trop gros, passera pas.
      • [^] # Re: Et alors ?

        Posté par . Évalué à 6.

        Il y a deux façons de sortir du lot.

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

  • # ou

    Posté par . Évalué à 7.

    ils sont en train de s'apercevoir que Gnome c'est pourrit et que KDE c'est 1000 fois mieux?
    • [^] # Re: ou

      Posté par . Évalué à 10.

      Ça dépend, le KDE normal ou le KDE de Kubuntu ?

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # gni ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Si je traduis bien ta pensée, tu voudrais dire que la distrib qui fait de l'ombre à Debian depuis quelques années maintenant, et dont l'interface graphique se base entièrement sur Gnome, devrait davantage contribuer que les autres ?

    C'est vrai que le nombre de commit est plus faible que les autres, mais on n'a aucune visibilité sur la pertinence de ces commit, je ne sais pas peut-être que ce sont des changement plus importants que d'autres ?

    J'avoue être assez extérieur au sujet, mais sur le plan du principe je trouve dommage de taper un peu vite sur cette distrib qui fait beaucoup de bien au monde libre (sauf à debian, mais bon debian is dying de toute façon)
    • [^] # Re: gni ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Si je traduis bien ta pensée, tu voudrais dire que la distrib qui fait de l'ombre à Debian depuis quelques années maintenant

      Qui fait de l'ombre à Debian ?

      {{ref needed}}

      Moi ce que je vois, c'est que plein de gens découvrent les distributions libres avec Ubuntu, tant mieux pour eux. Ces personnes découvrent d'abord l'aspect pratique (pas cher, voire gratuit, plein de logiciels, pas de virus, un gestionaire de paquets, etc.). Une partie de ces gens, portés par l'enthousiasme s'intéressent à la distrib et un jour ou un autre tombent sur une page de prosélytisme ou un troll ou autre chose, peu importe. Ils découvrent alors le libre et le proprio. Soit ils s'en foutent soient pas. S'ils y accordent de l'importance, ils peuvent essayer de réduire leur utilisation de logiciels proprio dans Ubuntu, ou passer à une autre distribution.

      Mais laquelle prendre ?

      Sachant que Ubuntu est basé sur Debian, qu'on peut aussi utiliser synaptic, du .deb (pour les plus curieux), et plus généralement tous les logiciels Ubuntu sur Debian, c'est le choix le plus simple.

      Aussi, ça fait une base plus importante d'utilisateurs potentiellement bugreporters (sachant qu'une grande partie des paquets Ubuntu sont des paquets Debian non patchés).

      Bref, je pense que tu vas un peu vite en besogne. Mais je peux me tromper et si tu as des informations que je n'ai pas, je serais ravi d'être détrompé :)


      debian is dying de toute façon Déjà ?

      Je suis curieux de savoir de quel coin tu as posté ton message.

      Je suppose qu'il doit déjà être vendredi quelque part sur la terre. Mais je n'ai pas été vérifier d'où.
      • [^] # Re: gni ?

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est un peu tous les jours vendredi sur la tribune.
      • [^] # Re: gni ?

        Posté par . Évalué à 1.

        c'est connu que ubuntu fait de l'ombre de debian, je crois me souvenir qu'au début beaucoup d'utilisateur de debian sont parti chez ubuntu.

        Et aujourd'hui, les nouveaux venus vont directement sur ubuntu.

        Bref, toutes ces choses font que "debian is dying" d'une part.

        Et d'autre part, les délais aléatoires de publication de nouvelle version "stable" de debian et son obsolescence, n'arrange rien à l'affaire.

        Il aura quand même fallu un certain nombre d'années pour que debian veuille bien se remettre en cause, ça a commencé par les périodes de gel fixe si je ne me trompe, ainsi que la possibilité de mettre à jour vers une version supérieure un kernel d'une version stable...

        Ah et puis j'oubliais, l'argument de dire, elle sort quand elle est prête, moi je veux bien, mais le petite histoire de openssl est là pour nous rappeler que "lower and slower" n'est pas forcément gage de "qualitai".

        Je retourne à mes logiciels privatifs
        • [^] # Re: gni ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ça sert à quoi d'avoir 500 distributions si elles font toutes la même chose ?

          Debian a ses spécificités et c'est pour ça qu'on l'utilise.
    • [^] # Re: gni ?

      Posté par . Évalué à 1.

      J'avoue être assez extérieur au sujet, mais sur le plan du principe je trouve dommage de taper un peu vite sur cette distrib qui fait beaucoup de bien au monde libre (sauf à debian, mais bon debian is dying de toute façon)

      Ubuntu ne fait pas avancer le logiciel.
      Et ça fait depuis des années que ça dure.
      • [^] # Re: gni ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Mais oui, c'est sur, les gens de chez Canonical, ce sont des incompétents de base... Surtout ceux qui sont contributeurs Debian...
  • # La liberté...

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    J'aime bien, le libre c'est 4 libertés, mais il y en a qui ont rien compris au libre et veulent ajouter une cinquième genre "contribuer upstream".

    Non, contribuer upstream n'a rien à voir avec le libre. Cette obligation rendraient même la licence non libre, c'est dire que c'est vraiment contre le libre.
    C'est fou ça, que des gens qui veulent des libertés acceptent pas que les autres aient la liberté de ne pas contribuer upstream.
    • [^] # Re: La liberté...

      Posté par . Évalué à -3.

      De ces quatre libertés que tu cites sans les énoncer, la quatrième est justement celle « d'améliorer le programme et de publier ses améliorations ».

      Quitte à publier des améliorations, autant les remonter aux projets sources.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: La liberté...

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        De ces quatre libertés que tu cites sans les énoncer, la quatrième est justement celle « d'améliorer le programme et de publier ses améliorations ».

        C'est quoi la difficulté dans les mots "la liberté de"?

        Quitte à publier des améliorations, autant les remonter aux projets sources.

        Ce n'est pas une obligation.

        Apprendre par coeur :
        "La liberté de" != "L'obligation de"

        Les licences libres obligent de fournir le code à la personne qui reçoit le binaire, et seulement elle. Ubuntu respect le libre, en publiant le code source de ce qu'ils ont modifié. Si tu penses, toi, que ça a une valeur ajoutée de le monter upstream, le libre d'autorise à le faire, c'est pas beau? Je ne vois pas pourquoi on voudrait obliger Canonical à faire un boulot qui ne l'intéresse pas ni qui est hors du libre.
        • [^] # Re: La liberté...

          Posté par . Évalué à 3.

          Ah mais je n'ai pas parler d'obligation, j'ai juste suggéré un truc plus fair-play.

          Et puis c'est toi qui parle d'ajouter une cinquième liberté, je voulais seulement signaler que ce que tu proposes est déjà dans le concept :-)

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: La liberté...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Il y a ce que la licence du logiciel impose, et il y a ce que la courtoisie pour l'auteur dicte.

      On ne reproche pas à Canonical le premier, on leur reproche le deuxième.
      • [^] # Re: La liberté...

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        Perso, je reprocherai plus à l'auteur upstream, si il demande à ce qu'on envoie des patches, de ne pas respecter l'esprit du libre qui veut que tu fournit du code, et n'oblige à rien en retour, ni ne demande rien.

        Si l'auteur du code souhaite qu'on lui remonte des patches, qu'il fasse une licence qui l'explicite (qui ne sera pas libre au passage), en attendant il a dit explicitement qu'il ne demande rien, qu'il reste cohérent avec la licence qu'il donne.

        Faut décider : les gens font-il du libre ou pas? Si ils font du libre, ils ne peuvent pas se plaindre de ne pas recevoir de patches d'utilisateurs qui ont modifié leur programme!

        La courtoisie dicte de respecter ce qu'on a écrit, et de ne pas se plaindre quand un utilisateur utilise les droits qu'on lui a donné sans même utiliser une brèche dans ce qui a été donné (genre TIVO, corrigé depuis)
        • [^] # Re: La liberté...

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Et dans la loi, tu n'es pas obligé de dire bonjour ou merci. Donc je ne vois pas en quoi les gens se plaignent de l'impolitesse. S'ils veulent de la politesse, qu'ils demandent à leur député de voter des lois l'imposant !
        • [^] # Re: La liberté...

          Posté par . Évalué à 2.

          Perso, je reprocherai plus à l'auteur upstream, si il demande à ce qu'on envoie des patches, de ne pas respecter l'esprit du libre qui veut que tu fournit du code, et n'oblige à rien en retour, ni ne demande rien.

          Sauf que l'auteur upstream ne demande rien du tout, c'est juste une règle de bienséance.

          Ce que tu ne semble pas vouloir comprendre, c'est qu'il ne s'agit pas d'une obligation quelconque, mais c'est une histoire de respect mutuel. Que Canonical respecte les projets dont il tire ses produits, et tout le monde le respectera.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: La liberté...

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            ah oui? de quel respect parles-tu?
            La, tout ce que je vois, c'est une demande qu'on travaille pour toi, gratos, en remontant des patchs.

            Désolé, mais le respect, je le demande alors à l'upstream : qu'il respecte les autorisations qu'il a donné, et qu'il arrête de se plaindre et/ou de demander qu'on travaille pour lui en lui remontant dans les bonnes formes qu'il a décidé des patches (car les patches existent bien, un diff et c'est réglé)

            C'est aussi une règle de bienséance, il se peut que nous n'ayons pas les mêmes. Un distro a du succès, et vous inventez des règles de bienséance à la tête du client pour que ça puisse rentrer dans des critiques.

            mais c'est une histoire de respect mutuel.

            Exactement. Et se plaindre que celui à qui on a fourni un programme libre prenne la liberté de faire ce qu'il veut, ben c'est non respectueux ni de soit-même déjà (se plaindre de quelque chose qu'on a filé), ni de l'autre ("oui, je t'ai menti, j'ai dit que je ne voulais pas de retour, mais en fait si je les veux").

            Respecte le libre, et plaint-toi aux gens qui ne souhaitent pas le respecter (genre ceux qui se plaignent qu'on ne leur remonte pas des patchs, à l'opposé total de la licence qu'ils fournissent)

            Certains oublient juste les termes de la licence du produit qu'ils fournissent. Ce n'est pas nouveau, il y a même des programmeurs GPL qui se plaignent que des bouquins fournissent leur programme+source dans des revues, on voit de tout sur les "bienséances" que chacun décide.

            Lisez la licence, lisez l'idée derrière le libre! Vous vous plaignez juste que c'est trop libre, et que les gens utilisent cette liberté... "Vous êtes libre, sauf si vous faites un truc qui me déplait".
        • [^] # Re: La liberté...

          Posté par . Évalué à 6.

          tant que tu confondras volontairement "souhaiter" et "exiger", tu continueras à passer pour un boulet.
    • [^] # Re: La liberté...

      Posté par . Évalué à -1.

      Tu réponds à côté de la plaque.
      Ubuntu ne serait rien de rien sans le développement des autres !
      Ça implique une réciprocité que ne joue pas du tout Ubuntu^W Canonical.
      • [^] # Re: La liberté...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Tu réponds à côté de la plaque.

        Pardon???
        On parle de libre, ou d'un truc qui oblige (ou même demande) à contribuer upstream (non libre)?

        Ça implique une réciprocité que ne joue pas du tout Ubuntu^W Canonical.

        Ca n'implique rien côté upstream!
        Le libre, c'est dans un seul et unique sens : celui qui reçoit le programme.

        Le reste, c'est votre fantasme. Une personne fait du libre, soit. Une personne diffuse sont programme gratuitement en plus, c'est son choix. Mais si elle fait gratuit et libre, ben elle ne peux réclamer une réciprocité, c'est elle qui a donné le droit!!!

        J'aime toujours autant : vous vous dites libristes, et la première chose que vous faites, c'est oublier d'où il vient, à qui il s'adresse, pour inventer vos propres règles (contraires au libre).
        En défenseur du libre, vous devriez engueuler la personne qui se plaint que Canonical ne contribue pas upstream, en lui disant que si elle veut profiter de la publicité du libre en faisant du libre, il faut qu'elle en accepte les règles, comme par exemple ne pas du tout être au centre du jeu (le libre, c'est pour défendre les droits de celui qui reçoit le programme, pas de celui qui conçoit!)

        En voulant défendre l'upstream, vous êtes à côté de la plaque, ou du moins vous n'êtes pas pour le libre mais pour autre chose incompatible avec le libre. Changez de discours, soit vous défendez le libre et donc la liberté de Canonical à ne pas contribuer upstream, soit vous créez votre mouvement de défense de l'upstream (non libre)

        Vous êtes pour les libertés, en voulant les interdire. inscrivez vous pour les prochaines élections, c'est un beau discours de politicien.
      • [^] # Re: La liberté...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ce n'est pas leur boulot le développement...

        Justement, Redhat fait du devel, le fait bien, par contre, niveau distrib, Redhat, c'est quand même de la merde en boite.
  • # Étonnant

    Posté par . Évalué à 9.

    Nokia, propriétaire de Qt, contribue plus à GNOME que Canonical, avec 6183 commits contre 4487.

    Étonnant, non ?

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Étonnant

      Posté par . Évalué à 4.

      Je suis sur le Q(té).
    • [^] # Re: Étonnant

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pas étonnant.

      L'apport à une produit, à une communauté, ne se compte pas en commit. C'est juste un élément parmi d'autres.

      Niveau métriques, c'est grave! Vous décidez unilatéralement que le seul apport au libre est le nombre de commit dans un projet upstream, pourquoi?
      • [^] # Re: Étonnant

        Posté par . Évalué à 7.

        Le plus intéressant, c'est de voir quels sont les modules qu'ils maintiennent:
        http://www.neary-consulting.com/wp-content/uploads/2010/07/d(...)
        ça c'est de la contribution ...

        > C'est juste un élément parmi d'autres.
        Personne n'a dit le contraire, quand tu vois qu'une start-up comme litl arrive à faire plus de commits, tu te poses des questions ...
        • [^] # Re: Étonnant

          Posté par . Évalué à 2.

          Personne n'a dit le contraire, quand tu vois qu'une start-up comme litl arrive à faire plus de commits, tu te poses des questions ...

          Exactement, la question que tu te poses, c'est pourquoi les employes de Redhat et Novell (et les fanboys debiles) repetent en boucle exactement le meme discours...

          Ah oui, parce que c'est la strategie commerciale de la boite qui envoie le bulletin de salaire a la fin du mois. Ca donne des devs libres qui se tirent dans les pattes et qui donnent vraiment une super image de l'aspect collaboratif du libre. Et ca, c'est toujours tres classe.
          • [^] # Re: Étonnant

            Posté par . Évalué à 7.

            T'as bien répété ton discours de fanboys ... On peut pas contredire les faits donc on sort les attaques bien perfides et qui reposent sur que dalle.

            Contrairement à Kroah-Hartman, on ne peut pas accuser Dave Neary d'être employé par les méchants Novell et RH, il travaille en indépendant et on ne peut pas trouver plus neutre dans ce domaine.

            J'aimerais qu'on m'explique comment Canonical a révolutionné le desktop (c'est ce qu'ils disent, je ne l'ai pas inventé) en contribuant moins que la pléthore de start-ups subventionnés par Nokia et la petite nouvelle litl. Si on veut taper là où ça fait mal, suffit de regarder du côté de X.

            > Ca donne des devs libres qui se tirent dans les pattes et qui donnent vraiment une super image de l'aspect collaboratif du libre

            Ce qui donne une image très classe, c'est le père Shuttleworth qui parle de collaboration et que les faits contredisent. Si Canonical s'en prends plein la gueule, ce n'est pas pour rien, les dirigeants encouragent une culture détestable de la duplication d'efforts et d'entretenir des rapports détestables avec upstream (Debian en premier) tout en ouvrant leur gueule sur "la synchronisation des distributions et blablabla".
            • [^] # Re: Étonnant

              Posté par (page perso) . Évalué à -1.

              T'as bien répété ton discours de fanboys...

              Et toi tu as bien répété ton discours d'anti-Ubuntu...

              en contribuant moins

              Le code est libre!
              Tu peux le remonter upstream si ça te plait, eux n'en voient pas l'intérêt (le retour sur investissement), et alors? Ils mettent les sous où ils veulent, tant qu'ils respectent la licence (et ils la respectent)
              Le libre n'a rien à voir avec une quelconque obligation de contribuer upstream! c'est uniquement votre délire ça.

              Si Canonical s'en prends plein la gueule, ce n'est pas pour rien,

              Effectivement. C'est juste parce que c'est la plus utilisée, est les jaloux tapent sur ce qui marche mais qu'ils n'aiment pas.

              encouragent une culture détestable de la duplication d'efforts

              Tu veux dire, genre Debian qui fait des .deb alors que tous les autres font des .rpm? La duplication, c'est l'essence du libre, bizarrement on tape sur Ubuntu mais pas Debian, va comprendre...

              C'est lourd l'anti-Ubuntu primaire...

              PS : dernièrement on m'a traité d'employé Microsoft car j'ai défendu Microsoft, vais-je être traité d'employé Ubuntu car je défend Ubuntu? Combien d'emplois vais-je avoir?
              • [^] # Re: Étonnant

                Posté par . Évalué à 2.

                Tu peux le remonter upstream si ça te plaît, eux n'en voient pas l'intérêt (le retour sur investissement), et alors? Ils mettent les sous où ils veulent, tant qu'ils respectent la licence (et ils la respectent)

                Il peut en tout cas y avoir un intérêt à ne pas le remonter.
                Par exemple : Les développeurs de ubuntu corrige un bug de gnome.
                Si il n'est pas remonter upstream alors ubuntu aura un avantage sur les autres distribution et profiteront du travaille des autres distribution qui elles remontent leur travaille upstream.
                • [^] # Re: Étonnant

                  Posté par . Évalué à 7.

                  Ah voilà, on y est.

                  Déjà ca veut dire quoi: "remonter des bugs en upstream" . S'il s'agit de les signaler je ne vois pas quel est l'intérêt de les garder jalousement sauf si on veut qu'ils ne soient pas corrigé.
                  S'il s'agit de corrections, quand on voit comme on se fait recevoir pour intégrer un patch en se montrant qui a la plus grosse, ca donne pas envie.
                  Mais tu as raison, c'est sûrement pour freiner la concurrence qu'ils publient leur code.

                  A la limite, avec un fork au moins on est pépère. Bizarrement quand Google forke Linux pour faire son Android dans son coin personne ne moufte. c'est de l'embarqué, c'est pas pareil.
                  Quand Google se la joue DRM,
                  http://www.numerama.com/magazine/16335-google-propose-un-drm(...)
                  on n'a pas droit à des jolies dépêches
                  http://linuxfr.org/2010/07/28/27176.html
                  Mais là c'est Ubuntu alors tout est permis.
                  • [^] # Re: Étonnant

                    Posté par . Évalué à 0.

                    A la limite, avec un fork au moins on est pépère. Bizarrement quand Google fork Linux pour faire son Android dans son coin personne ne moufte. c'est de l'embarqué, c'est pas pareil.

                    Le journal ne parle pas de google que je sache !!
                    De plus un journal à déjà parlait du frok :
                    https://linuxfr.org//~patrick_g/29337.html

                    Ensuite pour dénoncer google et sa politique de DRM sur android libre à toi de faire une dépêche.

                    Pour revenir à ubuntu j'ai omis de préciser que s'il ne participer pas plus upstream c'était aussi peut être par manque de compétence et comme dans mon premier poste il ne s'agit pas de critiquer ubuntu juste d'essayer de comprendre pourquoi ubuntu qui est une grosse distribution du monde linux qui ne participe que très peut upstream.
                    • [^] # Re: Étonnant

                      Posté par . Évalué à 5.


                      Pour revenir à ubuntu j'ai omis de préciser que s'il ne participer pas plus upstream c'était aussi peut être par manque de compétence et comme dans mon premier poste il ne s'agit pas de critiquer ubuntu juste d'essayer de comprendre pourquoi ubuntu qui est une grosse distribution du monde linux qui ne participe que très peut upstream.

                      Ah oui tu as omis de préciser qu'il s'agit peut-être d'un pb de compétence.
                      Manque de bol quand on relit ton post plus haut, on aurait plutôt tendance à comprendre qu'il s'agit d'une stratégie malveillante et délibérée.
                      Bizarre hein ?
                      • [^] # Re: Étonnant

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Ah oui tu as omis de préciser qu'il s'agit peut-être d'un pb de compétence.
                        Manque de bol quand on relit ton post plus haut, on aurait plutôt tendance à comprendre qu'il s'agit d'une stratégie malveillante et délibérée.
                        Bizarre hein ?


                        C'est une hypothèse possible en tout cas non ?
                        J'aimerai savoir pour toi quelle sont les raisons de cette faible participation en upstream ?
                        • [^] # Re: Étonnant

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Tu l'as dit toi même après qu'on t'ait un petit peu aidé:
                          Le manque de compétence.

                          Faut pas être devin pour comprendre qu'ils sont spécialisés dans les couches hautes (dev python, Launchpad, Bazaar)
                          Un developpeur kernel est rare et cher et le ROI n'est pas évident pour une distrib essentiellement desktop

                          Ils ont du mal à être rentables dessus (tout comme ceux qui s'y essayent Mandriva et RH y compris)

                          Red Hat fait son beurre sur le serveur et a abandonné le desktop, pas étonnant qu'ils contribuent plus niveau kernel.

                          Maintenant on est d'accord s'il veulent attaquer le marché serveur (ils se cherchent un business model) il va falloir qu'il deviennent à peine plus crédibles.

                          En attendant ,leur stratégie leur permet de tirer leur épingle du jeu en s'imposant coté client (sans être rentable)

                          Mais puisqu'on est dans le troll bien grassouillet je pose la question :
                          Linux prêt pour le desktop ?
                          • [^] # Re: Étonnant

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Je peut pas vraiment répondre à cette question j'utilise beaucoup trop la ligne de commande.
                          • [^] # Re: Étonnant

                            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                            Linux prêt pour le desktop ?

                            L'année prochaine sera l'année de Linux sur le desktop.
                          • [^] # Re: Étonnant

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Red Hat fait son beurre sur le serveur et a abandonné le desktop, pas étonnant qu'ils contribuent plus niveau kernel.

                            Comme si une distrib orientée end-user n'avait pas besoin de travailler sur le noyau. C'est vrai, après tout les gens n'ont pas besoin de mise en veille ni d'économie d'énergie, ils ne branchent jamais de périphériques (surtout à chaud), ils ne font pas de multimédia ni de 3D donc pas besoin de bons pilotes, etc

                            Ce qu'il ne faut pas lire...

                            C'est au contraire le type de distrib qui en a le plus besoin : c'est quand même dans le grand public que les choses évoluent le plus vite et où tout le nouveau matériel arrive en premier. Du coup pour suivre ça, il est nécessaire de faire avancer le noyau.

                            Les SSD ne sont pas apparus en premier sur les serveurs mais les netbooks, c'est pourtant pas Canonical qui va bosser sur un FS spécialisé, alors que c'est bien l'un de leurs coeurs de métier. Non, c'est par exemple Oracle avec btrfs, alors qu'ils n'en ont pas grand chose à faire.

                            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                            • [^] # Re: Étonnant

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Les SSD ne sont pas apparus en premier sur les serveurs mais les netbooks, c'est pourtant pas Canonical qui va bosser sur un FS spécialisé, alors que c'est bien l'un de leurs coeurs de métier. Non, c'est par exemple Oracle avec btrfs, alors qu'ils n'en ont pas grand chose à faire.

                              Parce que Brtfs est un FS spécialisé SSD ou desktop maintenant ?, nan mais ...[:flu1]
                              • [^] # Re: Étonnant

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Je ne sais pas si Btrfs est spécialisé SSD mais en tout cas, il est bien meilleur que ext2/3/4 pour ça (d'ailleurs Canonical envisage d'en faire son FS par défaut, c'est déjà le FS par défaut de MeeGo).
                                Pour le desktop, ça apporte des trucs sympa comme un FS plus réactif, robuste, possibilité d'avoir des backups automatisés pour pas cher (Hein, Apple présente bien time machine comme un avantage pour les utilisateurs finaux).

                                Btrfs, un FS juste pour les serveurs et les "professionnels", je ne crois pas.
                                • [^] # Re: Étonnant

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Je ne sais pas si Btrfs est spécialisé SSD mais en tout cas, il est bien meilleur que ext2/3/4 pour ça (d'ailleurs Canonical envisage d'en faire son FS par défaut, c'est déjà le FS par défaut de MeeGo).

                                  Il fonctionne juste moins bien en mode ssd qu'en mode normal... http://www.phoronix.com/scan.php?page=article&item=btrfs(...)

                                  Pour le desktop, ça apporte des trucs sympa comme un FS plus réactif, robuste, possibilité d'avoir des backups automatisés pour pas cher (Hein, Apple présente bien time machine comme un avantage pour les utilisateurs finaux).

                                  Cette fonctionnalité vient a la base du monde server/storage , cf les snaphots sur waffle de netapp ou sur LVM.
                              • [^] # Re: Étonnant

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Extrait de la FAQ de Btfs (https://btrfs.wiki.kernel.org/index.php/FAQ) :


                                Is Btrfs optimized for SSD?

                                There are some optimizations for SSD drives, and you can enable them by mounting with -o ssd. As of 2.6.31-rc1, this mount option will be enabled if Btrfs is able to detect non-rotating storage. SSD is going to be a big part of future storage, and the Btrfs developers plan on tuning for it heavily.


                                En tout cas, on peut dire qu'Oracle a plus fait pour Linux sur SSD que Canonical.

                                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                                • [^] # Re: Étonnant

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  C'est vrai que des fs performants ca ne présente aucun intérêt pour un vendeur de base de données.

                                  Ah oui Oracle en fait plus pour le libre que Canonical.
                                  Dis ca à un utilisateur d'OpenSolaris ou à un javaiste et il te rira au nez.

                                  Jusqu'où ira la mauvaise foi des anti-ubuntistes ?
                                  No limit.
                                  • [^] # Re: Étonnant

                                    Posté par . Évalué à 0.

                                    En tout cas, le SSD ne présente pour l'instant aucun intérêt pour Oracle, et pourtant il y a un paramétrage optimisé pour.

                                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                                    • [^] # Re: Étonnant

                                      Posté par . Évalué à 6.

                                      > En tout cas, le SSD ne présente pour l'instant aucun intérêt pour Oracle

                                      euh, si, hein. beaucoup d'interet, même.
                                • [^] # Re: Étonnant

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Certes mais ca en fait pas un FS orienté desktop , c'est avant tout comme Zfs un FS orienté Storage ( suffit de voir la pelleté de fonctionnalité prévues ).
                                  De plus la gestion des SSD par Zfs ( pour comparer ) sert à améliorer le cache de données .
                    • [^] # Re: Étonnant

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Et sinon pour Google, je faisais allusion à ce journal justement pour expliquer que la remontée upstream n'est pas toujours aussi simple (on pourrait aussi citer la contribution de Microsoft au kernel ou encore des pbs que rencontre ce suppôt de Satan, j 'ai nommé Zenitram pour diffuser son projet à des éternels insatisfaits).

                      Mais là pour Google bizarrement on en entends pas parler à tout bout de champ.
              • [^] # Re: Étonnant

                Posté par . Évalué à 1.

                PS : dernièrement on m'a traité d'employé Microsoft car j'ai défendu Microsoft, vais-je être traité d'employé Ubuntu car je défend Ubuntu? Combien d'emplois vais-je avoir?

                3 si on compte trolltech :p
              • [^] # Re: Étonnant

                Posté par . Évalué à 2.

                > Et toi tu as bien répété ton discours d'anti-Ubuntu...
                Oui, quand on dit quelque qui ne va pas dans le sens des fanboys on est forcément un anti-xxx [:flu1]

                > Tu peux le remonter upstream si ça te plait, eux n'en voient pas l'intérêt (le retour sur investissement), et alors? Ils mettent les sous où ils veulent, tant qu'ils respectent la licence (et ils la respectent)

                Ai-je dit le contraire, je dis juste que la dichotomie entre le discours de Canonical ("on est des gentils pro-libre, c'est les autres qui veulent pas nous suivre") et les faits ("on fait tout pour partager les moins possible") ça rejaillit sur l'image de la boite sur son discours. Hein, j'ai pas entendu beaucoup de personnes ici féliciter Novell pour leur contribution pourtant énorme au libre: quand c'était SuSE: Yast sapusaipalibre, mono saiunetechonmicrosoft, novell sailemalilzonpaktiséaveksatan etc ...

                Voilà, tu peux piocher dans le code libre, respecter la lettre de la licence mais si tu n'en respectes pas l'esprit (le partage des connaissances, des compétences etc ...) faut pas t'étonner si tu n'es pas vu d'un bon oeil par la communauté. Hein, Canonical c'est pas le caliméro du libre qui est le seul (l'unique) à s'en prendre plein la gueule.

                Quand Canonical deviendra un acteur du libre digne de ce nom, je serais le premier à les applaudir. Je les ai applaudi quand ils ont libérés launchpad (auraient-ils libérer launchpad si on ne les avait pas fait chier ? je ne crois pas).

                > Effectivement. C'est juste parce que c'est la plus utilisée, est les jaloux tapent sur ce qui marche mais qu'ils n'aiment pas.

                Faudrait changer d'arguments, t'as un mec qui présente des stats qui contredisent le discours de canonical, donc c'est forcément des jaloux.

                > Tu veux dire, genre Debian qui fait des .deb alors que tous les autres font des .rpm?
                Non, genre on réinvente la roue tout les 6 mois pour au final reprendre ce que les autres ont fait.
                Actuellement, tout le monde bosse sur gnome-shell pendant que Canonical bosse sur Unity ===> personne chez eux ne s'est demandé si ça n'était pas pertinent de collaborer avec les gars de gnome-shell (hint: ça repose sur les mêmes technos, et gnome-shell est extensible).
                C'est toujours la même chose avec eux, le pire c'est que ça leur est plus nuisible qu'autre chose

                > dernièrement on m'a traité d'employé Microsoft car j'ai défendu Microsoft
                Plus haut, je suis à la fois employé par Novell et Red Hat ... (j'attends toujours ma double paie) Pourtant, j'en ai rien à branler de Red Hat comme il y a des gens d'ubuntu qui s'en branlent de Canonical.

                Allez, je vais rajouter une calomnie à ta collection, cadeau de la maison ;)
                &ltcalomnie&gtTu défendrais pas Canonical parce qu'ils ont acheté une licence H.264, hein on SAIT tous icitte que t'as vendu ton âme au dieu pognon (saimal l'argent !!!!) et au dieu MPEG (à ne pas confondre avec le dieu meuporgue)&lt/calomnie&gt
                • [^] # Re: Étonnant

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Voilà, tu peux piocher dans le code libre, respecter la lettre de la licence mais si tu n'en respectes pas l'esprit (le partage des connaissances, des compétences etc ...) faut pas t'étonner si tu n'es pas vu d'un bon oeil par la communauté. Hein, Canonical c'est pas le caliméro du libre qui est le seul (l'unique) à s'en prendre plein la gueule.

                  Voilà, je crois que tu as cerné le problème : comme il y a les lois et l'esprit des lois, il y a le libre et l'esprit du libre.

                  Dans le premier cas, on produit du code libre mais principalement dans notre propre intérêt, et dans le second on travaille sciemment pour le bien commun, sans attendre de retour.

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: Étonnant

                    Posté par . Évalué à 5.


                    Dans le premier cas, on produit du code libre mais principalement dans notre propre intérêt, et dans le second on travaille sciemment pour le bien commun, sans attendre de retour

                    Et la marmotte ...

                    Au fait c'est pas Red Hat qui a abandonné le desktop parce que pas assez rentable et qui ... hum s'appuie sur la communauté de manière désintéressée et pas du tout parce que ca leur permet de stabiliser leur belle distrib proprio.
                    Et le bien commun alors ?

                    Les seules distribs qui oeuvrent pour le bien commun sont les distribs communautaires comme leur nom l'indique.
                    • [^] # Re: Étonnant

                      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                      Au fait c'est pas Red Hat qui a abandonné le desktop

                      Oui, ils n'en font tellement rien, qu'ils ne contribuent pas du tout à Gnome... ni à rien d'ailleurs...
                      • [^] # Re: Étonnant

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Et alors ?

                        Y aurait t'il une communauté s'ils ne contribuaient pas un minimum ?
                        Pas de communauté, pas de retours
                        Pas de retour pas de RHEL.Serveur.

                        Désintéressé, hein ?
                        • [^] # Re: Étonnant

                          Posté par . Évalué à 3.

                          > Désintéressé, hein ?
                          Personne n'a dit qu'ils étaient désintéressés (d'ailleurs, ils ont une version desktop dans leur catalogue), mais c'est un échange constructif, tu aides RH, RH aide le logiciel libre et tout le monde est content. Tu aides Canonical, Canonical aide Canonical et t'entube avec son blablabla sur les valeurs de l'ubuntu (le truc d'afrique du sud sur l'humanité, le partage et blablablabla)
                          • [^] # Re: Étonnant

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Personne n'a dit qu'ils étaient désintéressés


                            dans le second on travaille sciemment pour le bien commun, sans attendre de retour.

                            http://linuxfr.org/comments/1148193.html#1148193

                            Pourrais-tu me faire une petite explication de texte ?
                            • [^] # Re: Étonnant

                              Posté par . Évalué à 4.

                              chaque personne a des motivations différentes, certains le font dans l'intérêt général, d'autres pour le leur propre, et d'autres encore pour les deux.

                              Pour qu'une distribution semi-communautaire fonctionne, faut que chacun y trouve son compte. Dans Ubuntu, seul Canonical y trouve son compte comme pendant plusieurs années, seul RH a trouvé son compte dans Fedora. La différence c'est que les community managers de Fedora ont pas sorti un bouquin pour chier sur les autres distributions semi-communautaire et vanter le modèle ubuntu (un seul mec qui prends les décisions même si il est le seul à être d'accord avec lui-même, et un community council entièrement nommé par le guru).
                              Mark Shuttleworth serait né 20 ans plus tôt et serait un poil plus visionnaire, il s'appelerait Steve, Steve Jobs.
                              • [^] # Re: Étonnant

                                Posté par . Évalué à 0.

                                Dans Ubuntu, seul Canonical y trouve son compte comme pendant plusieurs années,
                                Ah, c'est dingue tous ces fanboys d'Ubuntu qui n'y trouvent pas leur compte.
                                Ils sont de plus en plus nombreux.
                                Moi ce que je crois, c'est que les 2 (Canonical et la communauté Ubuntu) y trouvent leur compte et c'est pour ca que ca fonctionne justement. En revanche ce qui vous déplait c'est que les autres distribs n'y trouvent pas leur compte.
                                Vous devriez faire une licence qui empêche ce genre de chose.
                                Ca pourrait marcher. On a déjà la GPL qui empêche de prendre sans redonner en échange.
                                La liberté ne s'use que lorsqu'on ne s'en sert pas.

                                En plus je ne comprend pas pourquoi vous êtes amers.
                                Tôt ou tard, Canonical devra investir le serveur sérieusement pour être profitable. S'ils n'y mettent pas les moyens en jouant le jeu, ils se feront hacher menu (Comme une distrib francaise bien connue)
                                On aura juste perdu la seule distrib desktop potable au passage, une de plus.
                                • [^] # Re: Étonnant

                                  Posté par . Évalué à -1.

                                  > Ils sont de plus en plus nombreux.
                                  Ha ? J'avais l'impression que la mode était finie. Tu aurais des chiffres ?
                                • [^] # Re: Étonnant

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  > Ah, c'est dingue tous ces fanboys d'Ubuntu qui n'y trouvent pas leur compte

                                  En tant que libriste (si pour toi, les 4 libertés du libre ont un sens), te reconnais-tu dans les "valeurs" d'ubuntu ?

                                  > Ils sont de plus en plus nombreux.

                                  T'as des chiffres et les sources qui vont avec ?

                                  > En revanche ce qui vous déplait c'est que les autres distribs n'y trouvent pas leur compte.

                                  Sur la page d'accueil d'Ubuntu, on peut lire Created by the best open-source experts from all over the world, tu te dis super, ubuntu ça doit bien contribuer au niveau du libre ou tout du moins de l'open source. En plus, la boite se gargarise de sa contribution "importante" au libre en permanence et se prétends être la distribution numéro "un", derrière la moindre start-up libriste avec vingt fois moins d'ingénieurs qui a un impact plus important sur le développement des logiciels sur lesquels sont basés Ubuntu et des relations exécrables avec l'upstream et les autres communautés (vous vous souvenez quand Mark Shuttleworth est passé sur les m-l d'OpenSuSE ?)
                                  Je suppose que c'est juste tout le monde il est jaloux, il est pas gentil.

                                  > On aura juste perdu la seule distrib desktop potable au passage, une de plus.

                                  La seule, mais bien sûr ! Quand je demande quel est l'apport d'Ubuntu au desktop, personne n'a été foutu de me citer une contribution tangible à part l'installation des pilotes propriétaires (et encore, c'est guère mieux qu'ailleurs). À ce rythme-là, Mint a carrément révolutionné le bureau ...
                                  • [^] # Re: Étonnant

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                    En tant que libriste (si pour toi, les 4 libertés du libre ont un sens), te reconnais-tu dans les "valeurs" d'ubuntu ?

                                    Je te retourne la question, ou plutôt une autre : en voulant que Canonical fasse absolument de l'upstream, penses-tu être libriste? Car tu n'es pas libriste dans ce cas, les licences libre interdisant une obligation de ce type.

                                    Vous êtes marrants : vous pensez être libristes, alors que ce que vous demandez va contre le libre, qui s'intéresse uniquement à l'utilisateur et pas à l'upstream. Vous n'avez pas compris que le libre s'interesse à celui qui reçoit le programme.

                                    , ubuntu ça doit bien contribuer au niveau du libre ou tout du moins de l'open source.

                                    Ca contribue, tu un une distro libre.
                                    Juste que ça ne contribue pas de la manière que toi tu veux, mais ça, ça n'a rien à voir avec le libre ta demande.

                                    La seule, mais bien sûr ! Quand je demande quel est l'apport d'Ubuntu au desktop, personne n'a été foutu de me citer une contribution tangible à part l'installation des pilotes propriétaires

                                    Interface qui pense à l'utilisateur, pas uniquement sur les pilotes propriétaires, mais sur l'ensemble de la distro.
                                    Mais il est vrai que si c'est a distro la plus installée, c'est uniquement parce que c'est de la merde c'est ça?

                                    C'est grave cette manie de cracher sur les trucs qui ont du succès et de chercher des choses qui n'ont rien à voir avec le libre pour pouvoir trouver une critique...
                                    • [^] # Re: Étonnant

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      > en voulant que Canonical fasse absolument de l'upstream, penses-tu être libriste?

                                      Soit Canonical assume ses propos et contribue en upstream, soit ils arrêtent de jouer au chevalier blanc du libre ... c'est cohérent pourtant comme position.

                                      Mais comme d'habitude, tu préfères tordre les faits pour voir ce qui t'arrange.
                                      • [^] # Re: Étonnant

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                        être libriste != contribuer upstream.

                                        C'est toi qui n'est pas cohérent en voulant promouvoir des valeurs de libertés, puis en les refusant à une entité qui ne te plait pas.

                                        Respecte le libre : n'accuse pas quelqu'un de ne pas faire du libre si il ne fait pas un truc que toi tu aimerais qu'il fasse, et qui n'est dit nul part ailleurs que ça fait partie du jeu.

                                        Qui tord les faits? Moi ou ceux qui veulent ajouter un truc sur l'upstream dans les idées du libre? Encore une fois : le libre pense à celui qui reçoit le programme, c'est tout. le lien avec l'upstream, un bu tracker ouvert etc... C'est en plus du libre.
                                        Ca m'arrange? Non, je m'en fou en fait, ça me fait juste bondir qu'un petit groupe de personne veulent tordre les idées du libre en y mettant un truc upstream qui n'a rien à voir.
                                        • [^] # Re: Étonnant

                                          Posté par . Évalué à 1.

                                          > être libriste != contribuer upstream

                                          Si tu es libriste, tu prône le partage des connaissances et des compétences, ça implique de préférer de collaborer en upstream le plus possible (ça n'est pas une obligation).

                                          Faire du logiciel libre dans son coin tout en refusant de collaborer avec les autres, ce n'est pas être libriste (c'est au mieux de l'autisme).

                                          > le libre pense à celui qui reçoit le programme

                                          Tu interprétes, tu peux demander à la FSF, le terme "user" dans la GPL ne se limite pas à l'utilisateur final mais à toute personne qui reçoit/utilise le code en question.

                                          > ça me fait juste bondir qu'un petit groupe de personne veulent tordre les idées du libre en y mettant un truc upstream qui n'a rien à voir.

                                          MAIS PERSONNE N'A DIT ÇA !!!!!
                                          On dit juste que si tu dis promouvoir le logiciel libre et les valeurs du mouvement libriste comme le prétends Canonical, il faut jouer le jeu et travailler avec les autres.
                                          Si Canonical veut tout faire dans son coin, c'est son droit (et ça n'est pas mal) mais ils ne valent pas mieux qu'Apple, Google, & cie ...
                                          • [^] # Re: Étonnant

                                            Posté par . Évalué à 3.


                                            Faire du logiciel libre dans son coin tout en refusant de collaborer avec les autres, ce n'est pas être libriste (c'est au mieux de l'autisme).

                                            C'est marrant dans ma conception du volontariat, l'absence d'acte ne signifie pas la même chose que la volonté de s'opposer.

                                            En fait, ta conception du libre c'est que t'es pas obligé mais un peu quand même.
                                          • [^] # Re: Étonnant

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                            Si tu es libriste, tu prône le partage des connaissances et des compétences, ça implique de préférer de collaborer en upstream le plus possible (ça n'est pas une obligation).

                                            Ca n'implique absolument pas ça. C'est ton fantasme.
                                            Ca implique de donner tout ce qu'il faut à celui qui reçoit le programme

                                            le terme "user" dans la GPL ne se limite pas à l'utilisateur final mais à toute personne qui reçoit/utilise le code en question.

                                            On est d'accord la dessus. Comme tu l'écris, tu dois t'en rendre compte : pas d'upstream (il ne reçoit rien, il n'utilise pas les modifs).

                                            On dit juste que si tu dis promouvoir le logiciel libre et les valeurs du mouvement libriste comme le prétends Canonical, il faut jouer le jeu et travailler avec les autres.

                                            Pur délire de ta part. Le libre, ce n'est pas l'obligation de travailler avec les autres, c'est fournir à celui qui reçoit le programme le nécessaire pour qu'il fasse pareil. C'est ton fantasme.

                                            Combien de fois faudra-t-il répéter que le libre se focalise sur celui qui reçoit du code, et que le reste n'est pas le libre mais autre chose?

                                            Si vous voulez une collaboration obligatoire (y compris dans l'idée), faites votre mouvement! En attendant, le libre n'est est contre vos idées, li libre s'intéressant à celui qui reçoit le programme.
                                      • [^] # Re: Étonnant

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                        Soit Canonical assume ses propos

                                        La seule chose qu'on peut critiquer sur Ubuntu est "the best open-source experts", c'est clair qu'ils ne sont pas chez eux. Mais Canonical pourrait très bien les avoir, et ne pas contribuer upstream pour autant, vu que ça n'a toujours rien à voir. Donc faites vos critiques sur les bêtises que Canonical dit ("The best..."), OK, mais ne mélangez pas libre (focus sur la personne qui reçoit le programme) et contribution upstream (focus sur le programmeur).
                                        • [^] # Re: Étonnant

                                          Posté par . Évalué à 3.

                                          > Mais Canonical pourrait très bien les avoir, et ne pas contribuer upstream pour autant
                                          Si Canonical emploie les "best open-source experts" pour ne pas les faire contribuer en upstream, ils ne seront plus les "best open-source experts" (juste des "experts"). Si la majorité des boites "libristes" les fait travailler sur les projets upstream, c'est pour que justement ils construisent et peaufinent cette expertise (RH/Novell/Mandriva s'pa des communistes mais bien des capitalistes à dents bien longues). Canonical prétends être leader sur le desktop, mais ils se sont fait jetés par Moblin/MeeGo parce qu'ils n'avaient pas l'expertise nécessaire, idem avec Dell (on peut taper sur Dell autant que l'on veut, mais Canonical n'a pas été foutu de fournir une version OEM décente d'ubuntu). Pire encore, RH qui est censé avoir abandonné le desktop contribue 16 fois plus dans GNOME, et si on se fie au git un bon milliard de fois plus dans X ....
                                          Tous ça, GDK l'explique dans ce billet, et je pense que sa parole a mille fois plus de valeur que la tienne ou la mienne dans le domaine du libre.
                                          http://gregdekspeaks.wordpress.com/2010/07/29/red-hat-16-can(...)

                                          > OK, mais ne mélangez pas libre
                                          C'est toi qui mélange tout, le libre ce n'est pas le focus sur l'utilisateur final mais les utilisateurs au sens large (les développeurs et tout les contributeurs -traducteurs, graphistes, etc ...- y compris)
                                  • [^] # Re: Étonnant

                                    Posté par . Évalué à 5.

                                    Sérieux faut être d'une mauvaise foi hallucinante pour pas voir la différence d'intégration, de cohésion et d'ergonomie flagrante entre le bureau par défaut d'ubuntu et celui de fedora (je les compare parce que je les utilise).

                                    C'est surement pas quantifiable en ligne de code (quoi que) mais c'est un travail indispensable au confort des utilisateurs, Apple et MS l'ont compris depuis longtemps, et Ubuntu aussi. Quand Fedora se contente de compiler des RPMs avec la configuration par défaut, Ubuntu fait un petit peu plus et ça se voit et les utilisateurs en sont contents.
                                    • [^] # Re: Étonnant

                                      Posté par . Évalué à -1.

                                      > Ubuntu fait un petit peu plus et ça se voit et les utilisateurs en sont contents

                                      J'utilise les deux quotidiennement et mis à part le thème (et les indicators dans la 10.04), c'est la même chose. Si Ubuntu c'est si bien que ça et que Fedora ça pue autant que tu le dis, pourquoi tu n'as pas abandonné Fedora ? Des fois, on se demande si t'es pas masochiste !

                                      > Sérieux faut être d'une mauvaise foi hallucinante pour pas voir la différence d'intégration, de cohésion et d'ergonomie flagrante entre le bureau par défaut d'ubuntu et celui de fedora

                                      Faut vraiment être de mauvaise foi ou jouer avec des psychotropes fortement dosés pour voir une intégration inexistante. Niveau ergonomie, on a vu mieux qu'une ubuntu (les décorations de fenêtres à gauche, à part imiter (très mal) Mac OS X, ça sert à quoi ?)
                                      • [^] # Re: Étonnant

                                        Posté par . Évalué à 2.

                                        Si Ubuntu c'est si bien que ça et que Fedora ça pue autant que tu le dis, pourquoi tu n'as pas abandonné Fedora ? Des fois, on se demande si t'es pas masochiste !

                                        C'est ça ton problème. Tu conçois pas qu'on peut préférer un système à un autre tout en acceptant de remarquer ses défauts et les qualités des voisins.

                                        Faut vraiment être de mauvaise foi ou jouer avec des psychotropes fortement dosés pour voir une intégration inexistante. Niveau ergonomie, on a vu mieux qu'une ubuntu (les décorations de fenêtres à gauche, à part imiter (très mal) Mac OS X, ça sert à quoi ?)

                                        Ok, persiste dans le mensonge.
                                        • [^] # Re: Étonnant

                                          Posté par . Évalué à 3.

                                          > Tu conçois pas qu'on peut préférer un système à un autre tout en acceptant de remarquer ses défauts et les qualités des voisins.

                                          Le problème c'est que quand on passe ses journées à dire Ubuntu >>>>>>>>>> Fedora et qu'on prétend ne pas lacher Fedora, c'est qu'on est pas crédible. Soit t'es de mauvaise foi, soit tu es un menteur.

                                          C'est assez comique la façon dont tu te présentes comme acceptant les défauts et les qualités des voisins, parce que dans les faits, tu fais exactement le contraire.
                                          Des qualités d'Ubuntu, j'en ai parlé, j'ai félicité des initiatives sympa (libération de launchpad, les quelques tentatives pour se réconcilier avec Debian, etc ...), des défauts de Fedora aussi (RPM abandonné pendant près d'un année, la nullité de Pirut, certaines décisions stupides ...etc.)

                                          > Ok, persiste dans le mensonge.

                                          Super, je te donne des arguments, des exemples, tu n'a jamais trouvé mieux que les attaques personnelles.
                                      • [^] # Re: Étonnant

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                        >J'utilise les deux quotidiennement et mis à part le thème (et les
                                        >indicators dans la 10.04), c'est la même chose. Si Ubuntu c'est si bien
                                        >que ça et que Fedora ça pue autant que tu le dis, pourquoi tu n'as pas
                                        >abandonné Fedora ? Des fois, on se demande si t'es pas masochiste !

                                        Rien que l'installation de logiciel sous Fedora ne s'adresse pas à un non informaticien...

                                        Après, il faut bien voir que Ubuntu laisse la liberté aux utilisateurs de ne pas être libre, mais c'est un choix qui se justifie, et Debian de se point de vu là offre aussi des facilités pour installer du pas libre...

                                        Et perso, même si je fais mon maximum pour utiliser du logiciel libre uniquement, y'a quand meme une merde proprio sur ma machine, juste pour me permettre d'accéder à ce truc qu'on appelle le web et qui n'est pas libre (d'accès).
                                    • [^] # Re: Étonnant

                                      Posté par . Évalué à 0.

                                      Sérieux faut être d'une mauvaise foi hallucinante pour pas voir la différence d'intégration, de cohésion et d'ergonomie flagrante entre le bureau par défaut d'ubuntu et celui de fedora (je les compare parce que je les utilise).

                                      J'aimerai bien des exemples.

                                      Parce que je m'efforce d'essayer Ubuntu à chaque version, il n'a rien de plus que le bureau d'origine sur Debian.

                                      À l'origine, j'ai même commencé par Ubuntu, et j'ai fini par atterrir chez Debian, pour avoir la même chose avec les bugs en moins.

                                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                              • [^] # Re: Étonnant

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Mark Shuttleworth serait né 20 ans plus tôt et serait un poil plus visionnaire, il s'appelerait Steve, Steve Jobs.

                                N'importe quoi. Y'a pas de Flash sur la page de Steve Jobs:

                                http://www.apple.com/pr/bios/jobs.html

                                Alors que y'en a sur le site de Mark Shuttleworth:

                                http://www.markshuttleworth.com/

                                THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                              • [^] # Re: Étonnant

                                Posté par . Évalué à 3.

                                Ouhai peut être, mais moi, Steve ou Mark, juste je m'en branle.
                                Un bon produit, fait par de bons techniciens, ça m'intéresse.
                                Que le vendeur plaise aux fillettes et aux mamans, j'men fiche un poil (...)
                    • [^] # Re: Étonnant

                      Posté par . Évalué à 5.

                      > Au fait c'est pas Red Hat qui a abandonné le desktop parce que pas assez rentable

                      Et qui continue de payer au moins une vingtaine d'ingénieurs pour bosser à temps plein dessus. Hein, si tu regardes le joli graphique du monsieur, tu verras beaucoup de rouge.

                      > s'appuie sur la communauté de manière désintéressée et pas du tout parce que ca leur permet de stabiliser leur belle distrib proprio.

                      Le projet Fedora repose sur un pacte entre la communauté et Red Hat, Red Hat paie des gens pour bosser sur Fedora, fournit une infrastructure etc, la communauté apporte des développeurs/testeurs/empaqueteurs/traducteurs/graphistes etc ... Red Hat gagne une base solide et innovante pour ses produits et la communauté une infrastructure et une distribution semi-communautaire.

                      Si au départ, Ubuntu/Fedora c'est le même combat, Ubuntu est devenu un despotat éclairé: une personne qui dirige tout et qui nomme même les membres du conseil "communautaire" (noter le choix pertinent du nom), Fedora est devenu une monarchie constitutionnelle britannique, un Fedora Project Leader nommé par Red Hat dont le rôle est principalement représentatif (et sert de trésorier) ==> le résident général, mais qui est dirigé par des différents comités élus par les contributeurs (le fesco ===> le premier ministre canadien qui détient le pouvoir réel).
                      Debian, c'est la démocratie athénienne, tout les contributeurs sont égaux (et c'est très bien !) et ils sont totalement indépendants.

                      Il y a communautaire comme debian, gento & cie, il y a semi-communautaire comme fedora, openSuSE et il y a pseudo-communautaire comme Ubuntu.
                      • [^] # Re: Étonnant

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Et alors ?
                        Leur contribution si importante soit-elle n'est absolument pas désintéressée contrairement à ce qui est affirmé plus haut.
                        CQFD
                        • [^] # Re: Étonnant

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Si, on peut dire que c'est désintéressé, puisque tout leur travail sur ces projets se fait directement upstream, pas dans leur coin. De là, tous leurs concurrents en profitent directement (Novel, Canonical, etc), et Red Hat n'est absolument pas favorisé par ce travail.

                          À côté de ça, ils rachètent ou créent des techologies qu'ils libèrent sans les lier à leurs produits, comme par exemple SPICE (rachat) ou libvirt (créé de zéro et qui a son propre site web), ce qui fait qu'à nouveau tous les concurrents peuvent les reprendre sans problème.

                          Si ça n'est pas dans un but de bien commun, faudra m'expliquer.

                          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                          • [^] # Re: Étonnant

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Et les autres ne peuvent pas récupérer les maj de Canonical ?
                            Le code est fermé ?
                            Bazaar et Launchpad sont fermés ?

                            Red Hat est leader sur les projets auquel il participe.
                            Il en tire bénefice en orientant les décisions et jouit d'une aura sérieuse coté serveur qui pèse coté marketing.
                            Canonical n'est rien sur ces aspects.

                            Si la notoriété de Canonical sur le desktop gêne tant qu'ils fassent pareil et reprennent sérieusement le marketing de Fedora.
                            Ils ne le font pas, il doit y avoir une raison (celle qui fait qu'il l'ont cédé à l communauté).
                            • [^] # Re: Étonnant

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Et les autres ne peuvent pas récupérer les maj de Canonical ?
                              Le code est fermé ?
                              Bazaar et Launchpad sont fermés ?


                              Bah disons qu'il y a une différence entre :
                              * je publie mes modifs parce que j'y suis obligé mais je les héberge dans mon coin; si vous les voulez faut venir les chercher.
                              * voilà j'ai repris votre code, j'ai fait ça et ça, je vous envoie les patches.

                              C'est sûr que c'est libre puisqu'ils sont obligés, mais il y a la manière de faire.
                              Dans ce cas-ci, on se doute que s'ils n'étaient pas obligés, ils ne le feraient pas (cf Launchpad qu'ils ont eu du mal à lâcher).

                              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                              • [^] # Re: Étonnant

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Dans ce cas-ci, on se doute que s'ils n'étaient pas obligés, ils ne le feraient pas (cf Launchpad qu'ils ont eu du mal à lâcher).

                                comment réussir à démonter sa théorie avec son exemple.
                            • [^] # Re: Étonnant

                              Posté par . Évalué à 2.

                              > Si la notoriété de Canonical sur le desktop gêne tant qu'ils fassent pareil et reprennent sérieusement le marketing de Fedora.

                              Tu admets que la notoriété d'ubuntu sur le desktop repose principalement sur du marketing et pas sur le travail effectué dessus.
                              Bref, Canonical c'est le TF1 du libre, le marketing prévaut sur la qualité du produit.


                              > Le code est fermé ?

                              Ils font pas d'efforts pour le pousser en upstream (ce qui au passage, leur faciliterait la tâche puis qu'ils n'auraient plus à maintenir des patchsets en permanence, hein, les développeurs ubuntu s'en plaignent régulièrement). C'est certain que foutre les patchs dans un recoin de serveur, ça aide.
                              Quand Apple s'amusait à lacher des gros patchs mal ficelés, on vous entendait gueuler mais quand c'est Canonical, c'est normal. Deux poids, deux mesures ?

                              > Bazaar et Launchpad sont fermés ?

                              Je me souviens d'un journal de Moy sur l'interaction foireuse entre canonical et la communauté sur baz (le prédécesseur de bazaar) et qu'il a fallu faire chier pendant près de 5 ans Canonical pour qu'il ouvre launchpad (et encore, là, ils sont en train de rajouter des composants fermés).

                              De plus, ça n'a rien d'inhabituel dans le monde du libre: vous avez oublié les trolls sur Yast ? sur spacewalk ? J'ai pas entendu grand monde traiter les gens d'anti-novell ou d'anti-redhat etc ... sapusaipalibre point barre.

                              Vous êtes au courant pour landscape ?
                  • [^] # Re: Étonnant

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    il y a le libre et l'esprit du libre

                    Nul part dans l'esprit du libre on ne parle de participer upstream.
                    C'est une invention de certains, l'esprit du libre est de fournir le nécessaire à celui à qui on fournit un programme pour qu'il puisse le modifier, le redistribuer. L'esprit du libre ne parle aucunement de l'upstream. On contribue upstream quand c'est plus pratique (genre le patch est alors maintenu par l'upstream), mais c'est en plus du libre.

                    Ce dont vous parlez, c'est une partie des gens du libre, avec une certaine philosophie, ce n'est pas libre dans sa globalité : le libre est indépendant de cette partie, chacun est libre de choisir, le libre se concentre sur celui qui reçoit un programme, pas sur le développeur upstream.

                    L'esprit du libre est respecté par Canonical ; il te fournit le nécessaire pour que tu puisses faire ce que tu veux avec sa distro (par exemple, remonter upstream les modifs de Canonical).

                    Pas plus, mais pas moins non plus.
                    • [^] # Re: Étonnant

                      Posté par . Évalué à 1.

                      > Nul part dans l'esprit du libre on ne parle de participer upstream.

                      Fraternité parce que chaque utilisateur a la possibilité de partager le programme avec le monde. RMS

                      Le libre met en avant la valeur de partage, la meilleure façon de partager c'est de mettre les connaissances et les compétences en commun. Ce n'est pas toujours possible (ie: travailler avec le dictateur Ulrich Drepper) mais c'est souhaitable. J'aimerais que tu nous expliques comment bosser dans son coin et balancer quelques patchs dans un obscur recoin d'un serveur respecte l'esprit du libre.

                      Si on lit le texte de la GPL, la GPL précise que tu dois fournir les outils nécessaires à la compilation et au packaging du binaire fourni. Si je fournis un paquet deb ou RPM d'un logiciel libre, je dois derrière fournir les outils pour arriver au même résultat (la recette du paquet, les outils de création de paquet etc ...)
                      L'esprit de la GPL est de supprimer tout entrave possible au partage et de faciliter celui-ci, or on peut pas dire que Canonical fait de gros efforts à ce niveau-là


                      > L'esprit du libre est respecté par Canonical

                      Non, seule la lettre est respectée, c'est ce qui est reproché à Android, et certains projets qualifiés de faux-pen source, le projet est plus fermé que le code. Avec son dictateur lunatique, Ubuntu est pas loin d'être un projet faux-pen source.
                      • [^] # Re: Étonnant

                        Posté par . Évalué à 2.


                        Non, seule la lettre est respectée, c'est ce qui est reproché à Android, et certains projets qualifiés de faux-pen source, le projet est plus fermé que le code. Avec son dictateur lunatique, Ubuntu est pas loin d'être un projet faux-pen source

                        Oui le problème, c'est juste que tu rentres dans l'arbitraire et tes critères de jugement sur les mérites de chaque projet ne sont pas les mêmes que ton voisin et les projets sont tous différents avec des contextes et intérets divergents.
                        Seule la licence importe, le reste c'est du dénigrement gratuit.
                        Mais libre à toi de créer une licence plus contraignante qui oblige à reverser upstream et bonne chance pour la suite.
                        • [^] # Re: Étonnant

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Seule la licence importe, le reste c'est du dénigrement gratuit, et TIVO c'est TROP des gentils, genre ils sont vraiment TROP gentils, c'est vraiment des gens très très gentils, j'adore les gens TROP gentils, gloire à leur gentillesse.
                          • [^] # Re: Étonnant

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            TIVO, c'était une faille dans la licence, corrigée dans la v3.
                            Ne pas avoir l'obligation de contribuer upstream, c'est voulu par la licence.

                            Il y a suivre la licence à la lettre et trouver les failles, et il y a votre fantasme sur l'upstream!
                      • [^] # Re: Étonnant

                        Posté par . Évalué à 3.

                        >Non, seule la lettre est respectée, c'est ce qui est reproché à Android
                        Il me semble que deux choses sont reprochées à android. Et ni l'une ni l'autre n'ont à voir avec du "faux-pen source".
                        Premièrement, le fait que Android ne soit pas une plateforme totalement libre. D'une part parcequ'il y a des couches qui ne le sont pas du tout, d'autre part parceque le noyau à des drivers dans la même situation. Tout n'est pas libre dans l'Android des appareils livré aux clients.
                        Deuxièmement, son organisation, le fait que l'Open Handset Alliance, et Google, ai choisi de maintenir une branche à part, avec parfois des spécificités fortes, et de faire du "laché de code" au projet du noyau, de temps à autre. Ce qui n'est pas le fonctionnement d'un projet libre.
                        Enfin, on peux ajouter que, au dessus, la plupart des applications disponibles, pré-installées et installables, ne sont pas libres non plus.
                        Pour le premier point, la présence de couche non libre dans l'appareil est considéré par beaucoup comme non génant, mais il est établi que libre c'est mieux aussi pour ça. Les drivers de puces graphiques et vidéos également, surtout qu'il s'agit ici de 'vieux' réflexes que d'avoir des blobs pour ça. Bref, dans tout les cas et quelque soit la manière dont on voit les choses pour ces points, il n'en reste pas moins qu'aucun n'impacte les licences des logiciels libres présents. Les licences le permettent, point. Il y a des effets de bords sur la liberté effective de l'utilisateur final, oui, mais pas fondamentalement sur le logiciel.
                        Pour le second point, Google semble avoir changer son fusil d'épaule, cela à fait l'objet de plusieurs dépêches ici. Il est certain que si ce mode de fonctionnement leur a permis de mettre un coup d'accélérateur sur les points qu'ils voulaient, afin de proposer android vite et bien, au final ce mode de fonctionnement les empêche d'avoir une visibilité complète. Donc des possibilités en moins pour anticiper, c'est sûr, voir pour proposer et influer.
                        Là non plus, il ne s'agit pas de "faux-pen source", bien que la présence d'une branche séparée soit une pratique commune avec les "faux-pen", il s'agissait juste de temps d'une part, et aussi de plus de possibilités pour les développeurs indépendants d'autre part.
                        Développeurs indépendants qui fabriquent les cohortes d'applications que l'on rencontre sur les "marchés" Android (et Iphone). Qui choisissent pour la plupart une licence non-libre. Sur ce petit dernier point non plus il ne s'agit pas de "faux-pen source".
                        Meego a sur Android une avance organisationnelle en plus d'une indépendance. Indépendance sur des services, car si Android est un projet de l'Open Handset Alliance, dans les faits il revient très souvent à proposer les services Google. Avance organisationnelle car Meego ne "lache pas du code upstream", meego est upstream.
                        Pour revenir au sujet de la dépêche sur les contributions à Gnome, perso je crois deux choses qui peuvent sembler contradictoires : que la qualité d'un projet d'intégration finale se mesure aussi forcément par le niveau d'implication du projet d'intégration finale dans les projets de développements. Et d'autre part que les projets de développements puissent être assurés de rester libres. Libres de toutes pressions contradictoires duent à des conflits d'intérêts par manque de discernement, entre autre liberté...
                        Donc que ces projets soient plutôt des fondations. Telle celle de Gnome, celle de Kde, mais aussi ... la LiFo.
                        "seule la lettre est respectée, c'est ce qui est reproché à Android" : donc ça c'est plutôt Free avec les Freebox par exemple. Les contributions d'Android seul et de Google en général se situent à un tout autre niveau, et en tenant compte d'un rapport de proportion entre les deux. "Ubuntu est pas loin d'être un projet faux-pen source" : ...
                        En tant Gnome est retardé. Ils sont certainement raison, et quelques que soient leurs raisons... pas besoin de tergiverser.
                        De toutes façons les interfaces sont liées d'une certaine manière aux matériels.
                        A quant un "clavier" surface lisse, écran simple. Permettant d'afficher, d'avoir un clavier, plusieurs. Aussi d'avoir une zone touchpad classique, ou plus grande et riche. Et de définir facilement des "touches" spécifiques. La souris est elle bientôt morte ? Le semblant contradictoire clavier tactile va t il la tuer ? Quelles conséquences ?
                        En tout cas, Microsoft a déjà une superbe (ok c'est personnel ça, et puis reste à voir la réal) idée d'utilisation, parmis d'autres, relatée ici : http://www.cnetfrance.fr/news/microsoft- clavier-tactile-multitouch-39708009.htm






                        Caser ça ici c'est du sport, presque :p <\i>
                        • [^] # Re: Étonnant

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          je relisais justement (jusqu'au bout)
                          http://broadcast.oreilly.com/2008/10/how-linux-supports-more(...)

                          GKH y est bien optimiste, néanmoins il met bien en avant ce qui permet de faire changer les choses (être maintenu en mainstream est une facilité pour beaucoup qui ne regardent plus en arrière ensuite...). Ça devrait venir aussi dans le monde de l'embarqué (même si c'est déjà là pour beaucoup qui l'ont bien compris).
                    • [^] # Re: Étonnant

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Contribuer upstream est pourtant une condition sine qua non pour faire avancer le libre dans son ensemble, car ça permet de ne pas éparpiller les ressources, et montrer qu'on travaille dans l'intérêt commun de tous tout en profitant de ce travail, et c'est ce dont je parlais en employant le terme « esprit du libre ».

                      Ça te plairait que quelqu'un forke MediaInfo et le modifie avec ses propres besoins sans en remonter les améliorations, puis gagne du pognon ou du prestige dessus, et enfin te demande de synchroniser tes sorties avec lui parce que ça l'arrange ? Voilà, c'est un peu ça qu'on reproche à Canonical.

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                      • [^] # Re: Étonnant

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Ça te plairait que quelqu'un forke MediaInfo

                        Ni plaire, ni déplaire : c'est le jeu du libre!

                        et le modifie avec ses propres besoins sans en remonter les améliorations, puis gagne du pognon ou du prestige dessus

                        Même réponse.

                        , et enfin te demande de synchroniser tes sorties avec lui parce que ça l'arrange ?

                        Il irait se faire voir, sans autre procès.

                        Voilà, c'est un peu ça qu'on reproche à Canonical.

                        Et je ne vois toujours pas le problème.
                        J'ai l'impression que pour vous, le problème de Canonical est qu'il respecte le libre.

                        Tu donnes exactement des exemples de pourquoi certaines personnes refusent de faire du libre (surtout la partie sous) et je les comprends, ben ils ne font pas du libre. vous, c'est con, mais le libre c'est exactement laisser la liberté aux autres de se faire des sous, et vous n'aimez pas.

                        Si vous voulez que votre libre soit une remonté upstream communautaire blabla, faites une licence (non libre du coup) qui l'oblige, et on regardera qui s'intéresse à votre vision du libre et ce que vous pourrez en tirer.
                        En attendant, ben les gens font du libre, et fournissent le code pour que tu fasses ce que tu veux, dont remonter des patch, toi, si tu en as envie.

                        La liberté, c'est bizarre mais j'ai l'impression que vous n'aimez pas, vous condamnez une entité "bouh le méchant" car elle utilise sa liberté de ne pas contribuer. Désolé, mais je ne vous suivrait pas dans cette direction, ma vision du libre n'est pas celle de dire "bouh le méchant" à ceux qui ne font pas de remontée d'upstream, car ce n'est pas demandé par le libre.

                        Nous n'avons définitivement pas la même vision du libre : vous pensez libre au niveau upstream, je pense libre au niveau de la personne à qui je file le produit que j'ai développé. Pour moi, la personne importante est la personne qui reçoit le programme, pas celle qui le conçoit.
                        • [^] # Re: Étonnant

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Il irait se faire voir, sans autre procès.
                          Et bien c'est exactement ça, ubuntu va se faire voir, sans autre forme de procès.

                          Par ailleurs dans la suite de ton commentaire tu confonds libre et opensource:
                          http://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_libre#.C2.AB_Logiciel_(...)
                          On s'accorde généralement à appeler libre ce qui est attaché à une certaine éthique, ce qui était désigné plus haut "l'esprit du libre", tandis que opensource est employé pour montrer que l'on ne s'occupe pas de cette éthique (sans jugement de valeur hein, chaqun fait ce qu'il veut).
                          En tout cas c'est comme ça que ces termes sont utilisés la plupart du temps sur internet et wikipedia confirme. D'où une incompréhension avec tes interlocuteurs je pense.
                          • [^] # Re: Étonnant

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Trouve moi un endroit sur le site de la FSF qui dit que l'esprit du libre c'est d'envoyer des patchs upstream.

                            Il y a l'open-source, il y a le libre, et votre délire avec l'upstream:

                            Phrase de RMS :
                            « Premièrement, la liberté de copier un programme et de le redistribuer a vos voisins, qu'ils puissent ainsi l'utiliser aussi bien que vous. Deuxièmement, la liberté de modifier un programme, que vous puissiez le contrôler au lieu qu'il vous contrôle; pour cela, le code doit vous être accessible. »

                            rien sur l'upstream.

                            L'esprit du libre est de permettre à celui qui reçoit le code de l'utiliser aussi bien que vous. Celui qui reçoit le code, et pas l'upstream.

                            Si vous voulez faire des obligations avec l'upstream, faites votre mouvement, mais arrêtez de dire que ne pas contribuer upstream n'est pas être dans l'esprit du libre, vous n'avez pas compris que l'esprit du libre ne pense absolument pas à l'upstream, seulement à celui qui reçoit un programme.
                            • [^] # Re: Étonnant

                              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                              Hello,

                              je ne sais pas pour la FSF mais chez Debian c'est explicite: c'est le deuxième point (sur cinq) du contrat social Debian qui est un document fondamental dans le projet. Je cite:
                              " Nous signalerons les corrections de bogues, les améliorations, les requêtes des utilisateurs, etc... aux auteurs des travaux originels inclus dans notre système."

                              Une correction de bogues (du code) envoyé à l'auteur d'un travail originel pour moi, c'est explicitement de "l'upstream". Ça peut se faire avec des patchs, dans un système de gestion de code, par email, par pigeon voyageur mais, ça reste une participation au projet originel.

                              Car, finalement, une distribution c'est avant tout la mise en paquets de logiciels libres qui sont codés ailleurs que dans la distribution... non ?

                              Donc, chez Debian: "Nous donnerons nos travaux à la communauté des logiciels libres."
                              • [^] # Re: Étonnant

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Je ne doute pas que certaines communauté ajoutent ça. C'est un plus, pas de soucis. Ca reste un plus par rapport au libre, qui lui se concentre sur celui qui reçoit le programme.
                              • [^] # Re: Étonnant

                                Posté par . Évalué à 3.

                                Tu compares juste une charte communautaire avec une entreprise mais qu'importe.

                                Ensuite, il me semblait qu'Ubuntu/Canonical remonte les bugs aux projets upstream (quand ils le font ce sont les mêmes qui leur reprochent de les remonter pour attendre la correction plutôt que de mettre la main à la pâte cf. un journal récent).
                                Quand aux corrections il y a une différence entre "signaler" une correction et se farcir tout un processus d'approbation pour que sa correction soit intégrée à démultiplier par le nombre des projets avec leur spécificités.
                                S'il suffisait d'envoyer un patch ca se saurait.
                                • [^] # Re: Étonnant

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  Hello,

                                  Tu compares juste une charte communautaire avec une entreprise mais qu'importe.
                                  Je répondais juste à la remarque: "l'upstream" ne fait pas partie de l'esprit du libre. La réponse du projet Debian est: si, ça l'est !

                                  Par rapport à l'envoi de patchs, il y a effectivement un processus d'intégration car personne n'est parfait et ne code comme un dieu sans bug au premier jet. De plus, il est important que quelqu'un d'extérieur qui aura une vision plus large, valide le code du patch.

                                  Mais, dans la pratique (disons la mienne plutôt), envoyer un patch est un très gros pas en avant dans la correction d'un bug. De même que signaler un bug est un très gros pas en avant pour le logiciel: ça indique qu'il y a des gens qui l'utilisent et qu'ils ont des besoins non-couverts.
                                  • [^] # Re: Étonnant

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                    La réponse du projet Debian est: si, ça l'est !

                                    Jolie interprétation. Debian dit que pour lui, c'est important de remonter les bugs, et toi tu traduit par "le libre dit". Désolé, je n'ai pas la même traduction. Debian c'est Debian, le libre c'est le libre.

                                    Mais, dans la pratique (disons la mienne plutôt), envoyer un patch est un très gros pas en avant dans la correction d'un bug.

                                    diff sur la distro Ubuntu, et tu as ton patch.
                                    Ca veut effectivement dire qu'il y a des besoin non-couverts, et Canonical y remédie comme il lui semble. Il fournit le nécessaire pour que l'upstream puisse intégrer si il a envie.
                                    • [^] # Re: Étonnant

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      après les "ca pue c'est pas libre", maintenant on a :

                                      "le libre ca pue, c'est pas Debian"
                              • [^] # Re: Étonnant

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                >"Nous signalerons les corrections de bogues, les améliorations, les
                                >requêtes des utilisateurs, etc... aux auteurs des travaux originels inclus
                                >dans notre système."

                                Ca tombe bien, c'est exactement ce que fait Ubuntu ! Normal pour un intégrateur logiciel...

                                Le seul developpement qu'ils font hors Gnome, c'est de la valeur ajouté, mais n'ont il pas le droit d'avoir un peu de valeur ajouté dans leur distrib ?
                              • [^] # Re: Étonnant

                                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                                Les développeurs Debian sont connus pour ne pas le faire justement, preuve que ce n'est pas une obligation du libre.
                                Ah oui, si on prend tout ce qui est écrit pour argent comptant, alors Microsoft est un incroyable contributeur au libre qui pond bien plus de lignes de code dans le noyau Linux que Canonical ! Bien sûr c'est juste pour faire marcher leur produit dont le monde linuxien n'a que faire et se tirer après en espérant que les gens maintiennent tout seul ces milliers de ligne de code.

                                Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

                            • [^] # Re: Étonnant

                              Posté par . Évalué à 1.

                              mah fait ce que tu veux. Le libre a une culture de partage et de coopération (non ce n'est pas écrit en toutes lettres dans la GPL, c'est pour ça qu'on différencie la lettre et l'esprit du libre). Si ça t'amuse d'essayer de virer ces connotations associées à "logiciel libre", libre à toi et bon courage. Sinon il y a un mot fait pour ça c'est opensource.
                          • [^] # Re: Étonnant

                            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                            Forcer la remontée upstream ça viole, par exemple, le test de l'île déserte : http://people.debian.org/~bap/dfsg-faq.html#desert_island

                            The Desert Island test.

                            Imagine a castaway on a desert island with a solar-powered computer. This would make it impossible to fulfill any requirement to make changes publicly available or to send patches to some particular place. This holds even if such requirements are only upon request, as the castaway might be able to receive messages but be unable to send them. To be free, software must be modifiable by this unfortunate castaway, who must also be able to legally share modifications with friends on the island.


                            On peut dire que ce n'est « que » le point de vue de Debian, mais c'est assez largement accepté en pratique.
                            • [^] # Re: Étonnant

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Quoi? tu veux dire que les mecs ici qui veulent que Canonical contribue upstream sont contre le libre en fait? Chut, tu vas les choquer...

                              Merci pour l'exemple venant de Debian même.
            • [^] # Re: Étonnant

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              >J'aimerais qu'on m'explique comment Canonical a révolutionné le
              >desktop (c'est ce qu'ils disent, je ne l'ai pas inventé) en contribuant
              >moins que la pléthore de start-ups

              Facile, parce que tu n'as rien compris au travail d'une distribution...

              Tu vois Debian dans la liste des contributeurs ? Pas moi.

              Pourquoi ? Parce que c'est pas leur boulot donc les commits cannonical c'est déjà pas mal.

              Une distrib, son boulot, c'est l'intégration, et c'est là la force d'Ubuntu et c'est là la faiblesse des autres distribs...
              • [^] # Re: Étonnant

                Posté par . Évalué à 0.

                > Une distrib, son boulot, c'est l'intégration, et c'est là la force d'Ubuntu et c'est là la faiblesse des autres distribs...

                C'est vrai que l'intégration de PulseAudio par Ubuntu était vraiment exemplaire.
                • [^] # Re: Étonnant

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  Ou j'ai dis que Ubuntu était une distribution parfaite ?

                  Mais bon, pas plus tard que 2 jours, j'ai vu pulseaudio partir en couille sur une Fedora dernière génération...

                  Mais sinon, c'est facile de cracher sur les devs Ubuntu, genre quelle bande d'incompétents... Des erreurs, toutes les distribs en font, le but, c'est de pas se vautrer sur une release importante genre LTS pour Canonical ou RHEL pour Redhat.
                  • [^] # Re: Étonnant

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Des erreurs, toutes les distribs en font, le but, c'est de pas se vautrer sur une release importante genre LTS pour Canonical ou RHEL pour Redhat

                    C'est pour ça qu'il ne faut pas introduire des technologies pas mâtures dans une LTS, comme Firefox 3.0 béta, PulseAudio ou GVFS à leur début.

                    Ah ben si, ils l'ont fait dans la 8.04. Là c'est plus de l'incompétence, c'est le faire exprès.

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: Étonnant

                    Posté par . Évalué à 1.

                    T'as surtout dit que c'était la faiblesse des autres.

                    Ubuntu n'est pas la seule à faire de l'intégration, encore moins à le faire bien.
                    • [^] # Re: Étonnant

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Ben pour l'instant j'ai pas trouvé...
                      - openSUSE: bordélique au possible
                      - Mandriva: aucun cohérence graphique
                      - Debian: pas d'intégration particulière(à part gdm), environnement upstream
                      - ArchLinux: la meilleur distrib desktop, tout le reste c'est de la merde
                      - Fedora: Manque de cohérence des icones, manque de travail sur la partie installation simple et assistée de logiciel (description traduite, screenshot ... Même si Ubuntu n'a pas fini ce boulot là)
                      - ...

                      ps: attention, un troll se cache dans ce commentaire...
                      • [^] # Re: Étonnant

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        openSUSE: bordélique au possible

                        Sur quel aspect ? À chaque fois que j'ai installé OpenSUSE j'ai été bluffé par l'intégration, que ce soit sous GNOME ou KDE. L'interface de leurs outils s'adapte à l'environnement. Le truc qui me pose problème est la moindre quantité de paquet (apparemment). Je l'ai d'ailleurs réinstallé récemment sur mon MacBook et j'en suis plutôt content.
                        • [^] # Re: Étonnant

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Dans le sens qu'il y'a des options partout, 40 façons de configurer le réseau, bac+9 pour installer des logiciels, ....
                      • [^] # Re: Étonnant

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Oui, enfin, concernant l'aspect graphique, ça s'applique aussi à Ubuntu, à savoir : un thème graphique de merde et une charte graphique inexistante. Sans parler des "idées" d'interface recopiées sans réflexion préalable.

                        Ceci étant dit, je valide pour Mandriva et OpenSuse.

                        Depuis 5-6 ans que j'utilise une distribution Linux, j'ai surtout utilisé Debian, Gentoo et Archlinux.

                        Récemment, je (re)découvre Fedora (mon dernier essai datait de Fedora Core 3). Et franchement, ça n'a rien à envier à Ubuntu.
                        Le nouveau mixer gnome m'a donné envie de redonner une chance à PulseAudio :p
                      • [^] # Re: Étonnant

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Et ce troll c'est Archlinux, qui est plutôt la meilleure distrib geek, pas desktop.

                        Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

              • [^] # Re: Étonnant

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                hello,

                Tu vois Debian dans la liste des contributeurs ? Pas moi.
                Je pense que les développeurs/mainteneurs Debian sont dans la partie "Volunteer": ils n'interviennent pas en tant que membre de debian mais en tant que particuliers...
  • # Ubuntu = Gnome ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Au delà du débat (stérile) Canonical doit-il contribuer ou pas, je pense qu'il n'y a pas que Gnome dans Ubuntu, et que regarder uniquement les envoi de code sur un seul projet (aussi gros et "central" soit-il) est quand même vachement réducteur.

    En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

  • # Canonical c'est pas Microsoft ni RedHart.

    Posté par . Évalué à 6.

    Heu Canonical est blindée de fric ou c'est une entreprise sous perfusion?
    J'ai du mal à reprocher à une entreprise déficitaire sa non participation à des investissements non rentable à court terme. C'est dangereux pour elle, c'est dangereux pour l'écosystème mais, je pense qu'Ubuntu n'est pas dans cette temporalité.

    Après reprocher à Ubuntu d'avoir une communauté de développeur moins puissante que Fedora ou Debian, c'est comme reprocher au couscous en boite de ne pas être assez épicé.

    Moi, j'aime cuisiner. Que mon voisin mange du couscous en boite, ça ne changera rien.
    • [^] # Dangereux pour l'écosystème ?!!!

      Posté par . Évalué à 1.

      Indispensable plutôt.

      Si tout le monde suivait ton raisonnement, ce serait la fin de l'écosystème. Et on l'impression que les contributions de Redhat, Novell ou Nokia sont des acquis et des dûs : je ne suis pas certain que ça perdure indéfiniment...
      • [^] # Re: Dangereux pour l'écosystème ?!!!

        Posté par . Évalué à 1.

        Indispensable plutôt.

        Les entreprises qui n'ont pas de visibilité à long terme sont indispensables?
        C'est un point de vu, mais ça mérite des explications. J'ai du mal à saisir.

        Si tout le monde suivait ton raisonnement

        Quel raisonnement? Le couscous ou le constat selon lequel une entreprise en difficulté ne va pas privilégier le long terme?

        je ne suis pas certain que ça perdure indéfiniment...

        C'est un écosystème fondé sur une symbiose entre les acteurs.

        1. Étymologiquement concurrence signifie "courir ensemble".

        2. En économie, faire concurrence signifie essayer de faire mieux.

        Sur le marché de l'informatique libre, le terme concurrence englobe ces deux définitions (et c'est perturbant de constater que des concurrents coopèrent sans collusion ni intervention d'un gouvernement). Donc oui, Nokia, RH, Novell, IBM, Intel (...) pourraient se suicider, mais d'autres acteurs (entreprises ou pas) émergeraient.

        Après, je ne crois pas en Dieux, cette sainte coopération n'est surement que la conséquence de l'existence d'un adversaire commun. Pour une entreprise, le propriétaire c'est bien plus sexy. Sauf si une entreprise de l'informatique proprio domine au point de pouvoir verrouiller le marché (et pas seulement les consommateurs). Mais l'informatique propriétaire conduira nécessairement à un quasi-monopole (rendements d'échelle, effets réseaux...). Chassez Microsoft, Apple revient au galop...

        D'où, selon moi, cette situation perdurera indéfiniment.
        CQFD.
    • [^] # Re: Canonical c'est pas Microsoft ni RedHart.

      Posté par . Évalué à 10.

      >Heu Canonical est blindée de fric ou c'est une entreprise sous perfusion?
      C'est une entreprise qui a été sous perfusion de quelqu'un de blindé de fric pour son lancement, mais elle n'est pas comparable à red hat ni à suse en terme de capital ni de revenus.
      D'après shuttleworth en 2009, ubuntu serait à l'équilibre avec 30M de CA. C'est à dire que le CA de ubuntu sur un an est équivalent à un trimestre de bénéfices de red hat ou novell.
      Quant au capital, celui de shuttleworth n'est pas extensible et on ne sait pas ce qu'il en reste, mais c'était de toutes façons une fraction du capital de red hat ou novell qui pèse en milliards (novell avait autour d'un milliard de cash récemment).
      Donc rien ne prouve que cet investissement n'est pas totalement adéquat à la taille de canonical et la preuve d'un bon management.

      Il ne faut pas se tromper, les gens qui déclarent une flame war contre ubuntu ici de cette manière sont les mêmes qui ont attaqué mandrake puis mandriva avec n'importe quelles raisons. Donc même si les raisons semblent légitimes à première vue, il faut regarder plus loin, ils attaquent ubuntu pour attaquer ubuntu, pour détruire sa réputation, pour affaiblir le projet parce que c'est ainsi qu'ils font la promotion du leur.
    • [^] # Re: Canonical c'est pas Microsoft ni RedHart.

      Posté par . Évalué à 5.

      C'est Ubuntu qui dès le début a dit vouloir concurrencer Microsoft !
      C'est son "bug" numéro 1.
      C'est Ubuntu qui n'arrête pas de rabacher qu'ils veulent faire progresser le desktop !
      Ils n'y foutent pratiquement rien !

      Ubuntu c'est avant tout du marketing, du marketing, du marketing, du marketing.
      T'enlèves le marketing, il n'y a pratiquement plus rien.
      • [^] # Re: Canonical c'est pas Microsoft ni RedHart.

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        >C'est Ubuntu qui n'arrête pas de rabacher qu'ils veulent faire progresser
        >le desktop !

        Ben, ils le font et ca fonctionne, ca te fait chier de voir que ta distrib favorite n'est pas n°1 des charts mais c'est comme ça...

        C'est juste que tu ne comprends pas que le boulot de distributeur Linux n'est pas un boulot de développement....

        Limite, un packageur n'a pas à savoir coder, il fait son paquet, il remonte les bugs qu'il pensent être valide upstream et basta!
        • [^] # Re: Canonical c'est pas Microsoft ni RedHart.

          Posté par . Évalué à 2.

          le boulot de distributeur Linux n'est pas un boulot de développement

          Non, mais il y a des sociétés qui arrivent à faire les deux, comme Red Hat et Novell.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Les kéké ne sont pas ceux qu'on croit

    Posté par . Évalué à 10.

    Je ne comprend pas qu'on puisse dénigrer une entreprise pour son nombre de commits, à la limite au nombre de lignes par employés mais par nombre de commits tout court je vois pas.

    Juste en divisant rapidement le nombre de commits par le nombre d'employés on obtient déjà pas le même classement (en prenant les chiffres de Wikipedia) :

    Mandriva 35,77
    Red Hat 22,12
    Canonical 12,82
    Novell 12,59
    Sun 0,30
    Intel 0,13
    Nokia 0,04

    Les chiffres c'est aussi apparemment de la "com pour kéké" pour ceux qui ne savent pas les lire.
    • [^] # Re: Les kéké ne sont pas ceux qu'on croit

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tu as pris le nombre d'employés total (+ secrétaires, les gars de la comm', toussa), ou purement le nombre de développeurs ? Si tu as pris le nombre d'employés total, le classement pourrait encore changer...

      Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: Les kéké ne sont pas ceux qu'on croit

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Oui mais Intel, Sun et Nokia ont un peu beaucoup d'autres secteurs d'activités plus importantes que le Logiciel Libre à faire fonctionner.

      Il faudrait voir avec le nombre de développeurs actifs dans le Logiciel Libre dans chaque boîte, et là le classement ressemblerait bien plus à celui qu'on a vu plus haut au début du journal...
      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 1.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: Les kéké ne sont pas ceux qu'on croit

        Posté par . Évalué à 2.

        Ah ouais les développeurs pas libres ca compte pour du beurre.
        Après, si on enlève la proportion, c'est plus facile de dire qu'on est des gros contributeurs du libre.

        Ca me rappelle une histoire d'iceberg ca.
        Ce qu'il ne faut pas lire.
        • [^] # Re: Les kéké ne sont pas ceux qu'on croit

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Moi ce que je vois c'est que Intel ne va aps mettre des masses de monde sur du Logiciel Libre.
          Pour une grosse société, par sa taille ils ne font pas grand chose, mais vu leur centre d'intérêt, ce n'est aps si mal...
  • # 16 TO 1

    Posté par . Évalué à 1.

    http://gregdekspeaks.wordpress.com/2010/07/29/red-hat-16-can(...)

    Warning: Greg est un ancien Fedora Project Leader et un ancien employé de RH.

    Après, vous pourrez déblatérer autant que vous voulez, mais les chiffres (pas ceux bidonnés par Canonical) parlent d'eux même.

    PS: J'ai trouvé marrant que le mec qui nomme TOUT les membres du conseil communautaire d'ubuntu et qui soutient les pilotes propriétaire traite RH de boite propriétaire ...
    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 4.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: 16 TO 1

      Posté par . Évalué à 4.

      déblatérer définition:
      "Parler avec virulence contre quelque chose ou quelqu'un"

      Qui déblatère ici, je me demande. Sûrement pas toi ni IsNotgood.



      PS: J'ai trouvé marrant que le mec qui nomme TOUT les membres du conseil communautaire d'ubuntu et qui soutient les pilotes propriétaire
      traite RH de boite propriétaire ...

      Où est-ce que je peux télécharger la RHEL et la modifier selon mon bon vouloir, ca m'intéresse ?
      • [^] # Re: 16 TO 1

        Posté par . Évalué à 2.

        > Où est-ce que je peux télécharger la RHEL et la modifier selon mon bon vouloir, ca m'intéresse ?

        Les sources, les outils pour générer la distribution sont librement disponibles.
        Tiens, y a même des gens qui le font: http://www.centos.org/
        RedHat finance même à travers Fedora EPEL qui fournit des paquets supplémentaires à RHEL et aux clones. Y a même des employés de RH dans CentOS ...
        • [^] # Re: 16 TO 1

          Posté par . Évalué à 2.


          Les sources, les outils pour générer la distribution sont librement disponibles.

          Où ça exactement?
          Parce que Google ne m'aide pas beaucoup.

          Vraiment ces gens là ne font aucun effort pour que les autres puissent intégrer leur boulot. Heureusement qu'ils remontent quelques bugs upstream pour se racheter une conduite. C'est bien le minimum pour adhérer à l'esprit du libre.
          • [^] # Re: 16 TO 1

            Posté par . Évalué à 3.

            Les mêmes que Fedora, ça fera depuis bientôt 3 ans.
          • [^] # Re: 16 TO 1

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Où ça exactement?

            Ben là :
            http://ftp.redhat.com/pub/redhat/linux/enterprise/5Server/en(...)

            Je comprends pas trop d'où tu sort que RHEL est une distrib proprio en fait ...

            La seule contrainte à ma connaissance c'est de virer les logos et le nom RedHat qui eux ne sont pas libres ... c'est précisément ce que fait CentOS pour ce que j'en sait.

            Après je te concède qu'ils mettent pas trop leur ftp public en avant, j'ai trouvé l'url sur une mailing CentOS (3e résultat google chez moi, soit dit en passant) ... m'enfin de là à considérer qu'ils font du proprio y a quand même une sacrée marge.
            • [^] # Re: 16 TO 1

              Posté par . Évalué à 4.

              La seule contrainte à ma connaissance c'est de virer les logos et le nom RedHat qui eux ne sont pas libres ... c'est précisément ce que fait CentOS pour ce que j'en sait.

              Et c'est aujourd'hui TRÈS facile.
              De plus, avec Fedora (donc depuis longtemps), Red Hat (et la communauté Fedora) a mis tous ses outils pour construire la distribution en libre. Red Hat les utile pour RHEL.

              Après je te concède qu'ils mettent pas trop leur ftp public en avant

              Leur ftp est assez connu...
              Il est aussi sur beaucoup de mirroirs. Par exemple : http://mirrors.kernel.org/redhat/

              De toute manière, ça ne serait pas libre, Centos n'existerait pas.
              • [^] # Re: 16 TO 1

                Posté par . Évalué à 4.

                Exactement, il est extrêmement simple de convertir une RHEL en CentOS et vice versa (deux-trois paquets à remplacer).

                De plus, il faut reconnaître que leur FTP est relativement facile à trouver, avec une URL comme http://ftp.redhat.com/pub ...

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: 16 TO 1

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      En même temps, les RedHat OEM vendu par Dell, elles ont le driver proprio Nvidia par défaut, même Ubuntu ne la fait pas celle là...
      • [^] # Re: 16 TO 1

        Posté par . Évalué à 1.

        Euh si, ils le font et d'ailleurs, on trouve même des pilotes propriétaires dans l'iso que Canonical propose au téléchargement.
        • [^] # Re: 16 TO 1

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          >on trouve même des pilotes propriétaires

          C'est bien de mentir pour dénigrer Ubuntu...

          Il n'y jamais eu de pilotes proprio dans l'installateur d'Ubuntu, le seul truc qui contient des trucs pas libre, c'est /lib/firmware...
          • [^] # Re: 16 TO 1

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est pas beau de mentir, le répertoire /pool/restricted dans l'iso c'est juste pour faire joli ? hein, et c'est pas des firmwares ... Certes il y en a de moins en moins, mais je me rappelle que Mark avait tenté d'imposer les pilotes nVidia et qu'il a été obligé d'abandonner quand les boucliers se sont levés.
            Depuis, t'as un assistant qui t'encourage à installer les pilotes propriétaires (parce sapusaipalibre mais c'est mieux genre).
            • [^] # Re: 16 TO 1

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Oui, mais moi je te parle des redhats de maintenant, pas de ce qui se faisait y'a 3 ans...

              Et l'assistant pour les pilotes proprio ne se lance plus automatiquement dans les dernières version...

              Donc bon, c'est un peu facile de cracher sa haine...

              Moi, je vois une redhat ou sans que je ne demande rien, j'ai un truc proprio installé par défaut... Donc rien à voir...
              • [^] # Re: 16 TO 1

                Posté par . Évalué à 2.

                > Et l'assistant pour les pilotes proprio ne se lance plus automatiquement dans les dernières version...

                J'ai fait quelques installations de la 10.04 et ça te le propose encore si t'as une carte nVidia.

                > Donc bon, c'est un peu facile de cracher sa haine...

                Ouais, on est tous des haters, on est des méchants communistes mangeurs de bébés, mais tu ne nous contredit pas.

                > Moi, je vois une redhat ou sans que je ne demande rien

                La plupart du temps, quand j'ai une ubuntu OEM, j'ai des trucs propriétaires installés dessus, t'es au courant pour la licence H.264 de Canonical ?
                La différence, c'est que sur le site d'ubuntu, on te "vends" une distribution libre, communautaire etc ...
                • [^] # Re: 16 TO 1

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  C'est vrai qu'avec une distrib ou il faut l'activer pour commencer à pouvoir installer des logiciels, je me sens super libre...
                  • [^] # Re: 16 TO 1

                    Posté par . Évalué à 3.

                    C'est pour ça que j'utilise (et contribue) à Fedora ... Et au moins, je ne contribue pas à promouvoir des logiciels propriomoisi ...
                  • [^] # Re: 16 TO 1

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Qu'est-ce que tu racontes ? Tu peux installer ce que tu veux sur une RHEL, activée ou pas.

                    Ce qui est payant, c'est l'accès aux dépôts Red Hat, encore que c'est subtil : tu est libre d'accèder aux sources.

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Bénévoles, Indicateurs, toussa !

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Hello,

    moi ce qui me plaît, c'est de voir que la part de contribution de chaque "Entreprise" est minoritaire par rapport au groupe des "Volunteers". Attention aux chiffres présentés: si 70% des développeurs Gnome se disent être des volontaires (donc non payés pour travailler sur le projet), 70% des commits est fait par des "Entreprises". Reste que quand même près de 24% du travail est réalisé par les "Volunteers", ce qui les place comme numéro 1 par rapport à chaque autre structure prise individuellement.

    Bien sûr, le nombre de commits n'est pas forcément un bon indicateur. Il comporte certains biais. Un commit est l'intégration d'un bout de code dans la totalité du code du projet. On peut donc avoir des commits de 2 lignes et d'autres de 50000 ! On serait donc tenté de dire: "mesurons avec le nombre de lignes du commit !".

    Une telle mesure comporte également un biais important: mon commit de 2 lignes peut corriger une faille majeure qui permettra à un très grand nombre d'utilisateurs de faire fonctionner correctement l'application. Mon commit de 50000 lignes peut ajouter une fonctionnalité pour "experts" qui sera utilisée par 0,05% des utilisateurs. Il peut également se contenter de faire du toilettage lié au fait qu'un patch peut également supprimer des lignes.

    Du coup, qu'est-ce-qui serait pertinent comme indicateur ? l'intérêt du commit pour les utilisateurs ou l'avancement du projet ? C'est une mesure très subjective...

    Finalement, je crois que le nombre de commits, c'est pas si mal !
  • # Hum ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Eh ! Les gars, je fais quoi ??? Ai-je plutôt intérêt à choisir Ubuntu ou Fedora ?

    Actuellement je suis sous NetBSD, et j'aimerais une distribution Linux (c'est beaucoup mieux, les BSD commencent à sentir le moisi) dans laquelle GNOME est parfaitement intégré. Pour moi, l'ajout de thèmes aux couleurs de la distribution, c'est primordial. J'en ai marre des thèmes « fadasses » que l'on trouve par défaut.

    Je veux du clique-clique, que ça brille !

    Merci, j'attends vos réponses avec impatience.
    • [^] # Re: Hum ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Prends une Mint alors, ça va t'éclater les pupilles.
  • # Mort de rire

    Posté par . Évalué à 0.

    • [^] # Re: Mort de rire

      Posté par . Évalué à 2.

      Hint: poster des trucs vieux de plusieurs semaines et qui ont ete demonte entre temps, c'est tres tres con.

      Mais bon, c'est tout a fait ton domaine.
  • # Un autre avis sur la question

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    • [^] # Re: Un autre avis sur la question

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Et la réponse :
      http://jan.wildeboer.net/2010/07/on-contributions-the-gnome-(...)

      Franchement, je vois pas pourquoi les gens de Canonical se vexent ou répondent, ç'est du logiciel libre, ne pas contribuer est leur droit.

      Et je pense pas que la societé vise le même public avec Ubuntu que vise RH avec Fedora. Dans une optique commerciale, ce que Canonical va vouloir à terme, c'est réussir à monetiser sa base installé.
      Soit en s'en servant pour vendre du support pro ( oem, poste de travail pro ), soit en offrant des services sur les postes domestiques ( ie, ce qu'on appelle en general le desktop de mr tout le monde ), comme par exemple Ubuntu One ( enfin, quand ça marcheras comme il faut, vu que la, personne n'en parle, mais c'est bloqué en partie : https://bugs.launchpad.net/ubuntuone-servers/+bug/585530 );

      Fedora vise ( pour le moment ) les enthousiastes du logiciel libre, les gens qui veulent un systéme à la pointe ( intégration aggressive de feature, release réguliére, etc ).

      C'est 2 publics différents, et si le public visé par RH via Fedora se préoccupe de savoir qui contribue, je doute fort que les OEMs, les admins pros et les utilisateurs qui se foutent du fonctionnement du libre visé par Ubuntu s'en préoccupent.

      À la rigueur, les admins de poste pro et les OEMs peuvent se dire "si X contribue à Y, alors je vais aller chez eux", mais ç'est contraire à ce qu'on leur a toujours dit sur le libre "si ma boite se casse la gueule, une autre peut prendre le relais". De plus, et dans le cas des OEMs, la réputation a de l'importance, à mon humble avis, ce qui fait que Canonical niveau communication compense son manque apparent de contributions.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.