Journal Microsoft serait en train de développer un navigateur web basé sur Chromium

Posté par . Licence CC by-sa.
26
4
déc.
2018

D'après le site web Windows Central, Microsoft développe un navigateur web fonctionnant avec Chromium qui remplacera Edge dans le système d'exploitation Microsoft Windows 10

Le navigateur Web Edge de Microsoft n'a pas été adopté depuis son lancement en 2015, malgré l'utilisation de son nouveau moteur de restitution EdgeHTML, conçu pour être léger et rapide.

D'après les sources de l'auteur de l'article, Zac Bowden, c'est pour cette raison que Microsoft jette l'éponge avec EdgeHTML et développe en remplacement un nouveau navigateur web fonctionnant sur Chromium, le moteur de restitution popularisé par le navigateur Google Chrome. Le nom de code du nouveau navigateur de Microsoft pour Windows 10 est Anaheim et remplacera Edge comme navigateur par défaut sur cette plate-forme. On ne sait pas encore si Anaheim utilisera la marque Edge ou une nouvelle marque, ou si l'interface utilisateur entre Edge et Anaheim est différente. Une chose est sûre, cependant, l'utilisation de EdgeHTML dans le navigateur par défaut de Windows 10 est mort.

L'auteur se réjouit de cette perspective car les sites web fonctionneront de la même manière sur Google Chrome que sur le nouveau navigateur web de Microsoft. Cependant, cette capitulation de Microsoft donnera encore plus de poids à Google sur le web, ce qui à mon avis est très mauvaise nouvelle si l'on veut garder un web ouvert et indépendant.

Des ingénieurs de Microsoft ont récemment été repérés en train de contribuer au code du projet Chromium, ce qui laisse supposer que Microsoft travaille sur son propre navigateur Chromium pour Windows 10.

  • # VSC

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+12/-0).

    Des ingénieurs de Microsoft ont récemment été repérés en train de contribuer au code du projet Chromium

    C'est aussi la base d'Electron qui est le framework utilisé par Visual Studio Code. Du coup, je ne suis pas sûr que ce soit un indice (ça dépend bien sûr des parties sur lesquelles ils travaillent).

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Chrome is the new IE?

    Posté par . Évalué à 10 (+15/-0).

    J'espère que l'on ne va pas se retrouver avec une nouvelle ère du Web avec un moteur unique. Ça en prend clairement le chemin avec Opéra qui a abandonné Presto en 2013, Safari et Chrome basé sur un moteur similaire (WebKit et Blink qui en est un fork). On va se retrouver avec à nouveau 1 moteur à près de 90% de part de marché, situation que l'on a pas connu depuis 2004.

    • [^] # Re: Chrome is the new IE?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0).

      Attention, Webkit et Blink ont quand même pas mal divergé. Et Webkit supporte moins de fonctionnalités que Chrome et est toujours obligatoire sur iOS (même pour Chrome ou Firefox).

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Chrome is the new IE?

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

      On va se retrouver avec à nouveau 1 moteur à près de 90% de part de marché

      C'est pas déjà le cas ?

      • [^] # Re: Chrome is the new IE?

        Posté par . Évalué à 10 (+12/-0).

        Pas tout à fait d'après https://en.wikipedia.org/wiki/Usage_share_of_web_browsers ou sont compilés les derniers comptages, les navigateurs dérivés de Chromium sont plutôt à 70-75% (ce qui est déjà énorme).

        Je suis surpris de voir à quel point la part de marché de Firefox s'est rétrécie.
        Pourtant je croyais naïvement que leur argumentaire sur la protection de la vie privée de l'internaute aller cartonner (en tout cas, j'utilise Firefox dès que je le peux, sur desktop comme sur mobile et j'évite Chrome sauf quand je dois utiliser les webapps de Google "optimisées" pour leur navigateur).

        BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Re: Chrome is the new IE?

          Posté par . Évalué à 7 (+5/-0).

          Ah d'accord…

          J'ai toujours été fidèle à Firefox mais il a longtemps eu une réputation de navigateur lourd et pas optimisé, jusqu'à l'arrivée de Quantum. Et puis la concurrence déloyale de Chrome préinstallé sur tous les bidules Android et installé en Bundle sur pas mal de logiciels sur PC.

        • [^] # Re: Chrome is the new IE?

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 04/12/18 à 10:08.

          Les critiques de Chrome concernant le respect de la vie privée s'appliquent-elles à Chromium?

          • [^] # Re: Chrome is the new IE?

            Posté par . Évalué à 10 (+8/-0).

            Je vois les choses sous un autre angle : même si Chromium se dispense des "fonctionnalités Google" de Chrome, il ne fait aucun effort particulier pour protéger la vie privée de ses utilisateurs alors que c'est le cas de Mozilla avec Firefox.

            D'un coté, Chromium sur lequel plane un gros doute, de l'autre Firefox qui agit concrètement et sans conflit d'intérêts => mon choix est vite fait.

            En plus effectivement, les progrès techniques récents sur Firefox l'ont remis dans la course en termes de performances …. à l'exception notable des applis Google (Google Maps, Google Sheets, …) qui sont bien moins performantes que sous Chrome.

            BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Re: Chrome is the new IE?

          Posté par . Évalué à 10 (+25/-3).

          Pourtant je croyais naïvement que leur argumentaire sur la protection de la vie privée de l'internaute aller cartonner

          Il faut dire que l'image de Mozilla de défenseur de la vie privée a été sérieusement écornée ces dernières années, avec l'intégration de service propriétaire (Pocket), la présence de Google Analytics sur la page "about:addons", la pré-installation de l'extension/tracker Cliqz sur 1% des téléchargements de Firefox en Allemagne, et l'installation forcée d'une extension de publicité pour Mr.Robot.

          Je ne dis pas que c'est du même niveau que Chrome, mais le discours de Mozilla a perdu beaucoup en crédibilité.

        • [^] # Re: Chrome is the new IE?

          Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

          Pourtant je croyais naïvement que leur argumentaire sur la protection de la vie privée de l'internaute aller cartonner

          Bah, déja, je ne suis pas certain que les argumentaires sur le respect de la vie privée cartonnent tant que ça. En ensuite, les protections qu'offre Firefox semblent assez dérisoires. Il faut installer tout un tas d'extensions pour transformer Firefox afin qu'il offre un minimum de contrôle (publicités, scripts, cookies…), et par ailleurs, le discours de protection de la vie privée est très récent ; jusqu'à il y a peu, Firefox était construit sur le principe d'un respect strict des normes du web (en d'autres termes, le site visité contrôle le navigateur), en délégant à des extensions ou des plug-in sous licence douteuse (voire carrément propriétaires) les fonctions de protection de l'utilisateur.

      • [^] # Re: Chrome is the new IE?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

        On est a environ 60% de parts de marché pour Chrome. Cela dit c'est assez pour voir de plus en plus de sites web qui ne fonctionne pas sous Firefox.

        • [^] # Re: Chrome is the new IE?

          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

          Des sites web lents ou bien qui ne fonctionnent pas ?

          Tu as des exemples ? (je n'en n'ai rencontré aucun jusqu'à présent)

          BeOS le faisait il y a 15 ans !

          • [^] # Re: Chrome is the new IE?

            Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

            J'ai souvenir de quelques sites Web qui me faisaient une belle page blanche sous Firefox, mais s'affichaient correctement sous Chromium.
            Point commun : ils étaient hébergés sur la plateforme Wix. Ce qui ne veut pas dire pour autant que tous les sites sur cette plateforme ne s'affichent/s'affichaient pas sous Firefox.

          • [^] # Re: Chrome is the new IE?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

            Qui ne fonctionnent pas, je n'ai pas d'exemple précis en tête, mais généralement je vérifie si ça marche sous Chromium, et si c'est le cas, et bien j'oublie le site, étant donné qu'il a été décidé (volontairement ou non) que les utilisateurs de Firefox se sont pas les bienvenus.

          • [^] # Re: Chrome is the new IE?

            Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

            À un moment, il y avait youtube qui était très lourd en version firefox et pas du tout en version chromium.
            https://korben.info/youtube-est-5x-plus-lent-sur-firefox-et-microsoft-edge-comment-regler-le-souci.html

            Même info avec des échanges derrière :
            https://tech.korben.info/t/youtube-est-5x-plus-lent-sur-firefox-et-microsoft-edge-comment-regler-le-souci/11648/6

            • [^] # Re: Chrome is the new IE?

              Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

              Toute la galaxie Google devient de moins en moins utilisable en dehors de Chrome, mais ce n'est pas la même chose qu'un site qui refuse de s'afficher avec Firefox.

              C'est pour ça que je demande des exemples de ceux que vous avez pu rencontrer.
              Moi j'ai plutôt des problèmes liés aux bloqueurs de mouchards & pubs qui parfois "détraquent" certains sites mal conçus (en général volontairement mal conçus pour servir un maximum de mouchards d'ailleurs).

              BeOS le faisait il y a 15 ans !

              • [^] # Re: Chrome is the new IE?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

                Un exemple, pas parmi les plus gros services du web, mais filesender ne permet pas de télécharger les fichiers partagés depuis Firefox.

                • [^] # Re: Chrome is the new IE?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

                  Je viens de tester, il y a bien un avertissement concernant Firefox… pourtant ça fonctionne nickel (FF63.0.3 64 bits sous Linux Ubuntu).

                  Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

          • [^] # Re: Chrome is the new IE?

            Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-0). Dernière modification le 04/12/18 à 22:11.

            Tu as des exemples ? (je n'en n'ai rencontré aucun jusqu'à présent)

            Le site de l'URSSAF : si tu te connecte en tant qu'entreprise (c'est mon cas), tu ne peux pas consulter le solde financier, tu ne peux pas utiliser la messagerie, tu ne peux pas télécharger tout un tas de documents officiels propre à l'entreprise. Le tout avec message d'erreur qui indique que le site a un soucis donc il faut retenter plus tard, donc au bout d'une semaine tu utilises un autre navigateur, tout fonctionne, donc tu piges que le site est nase à un point difficile à imaginer.

            Je tombe de temps en temps sur des sites incompatibles avec Firefox, mais je ne les mémorise pas car en général ce sont des bouses question techniques et question contenu. Par contre pour l'URSSAF, je suis obligé d'y aller.

            • [^] # Re: Chrome is the new IE?

              Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

              Bigorneaux ! C'est pour ça que (particulier employeur) j'étais obligé d'activer les outils de dev pour rendre actifs des champs "obligatoires mais désactivés"…

              J'essayerai avec Chromium.
              Merci.

          • [^] # Re: Chrome is the new IE?

            Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

            Aujourd'hui je viens d'aller sur le site de LaPoste pour envoyer un courrier en ligne. Au moment de saisir le numéro de CB, une formulaire s'affiche pour recevoir un code par SMS.

            Habituellement cela fonctionne mais aujourd'hui sous FF je n'ai pas reçu le code malgré deux tentatives. Avec Chorium j'ai reçu le SMS immédiatement…

            • [^] # Re: Chrome is the new IE?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 08/12/18 à 17:00.

              J'ai l'impression que souvent c'est les protections contre le tracking (intégrées ou en extension) qui font que certains trucs bloquent.

          • [^] # Re: Chrome is the new IE?

            Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

            Sur youtube, tu n'as pas la preview des videos et le site est très lent.

  • # Liste au père noël

    Posté par . Évalué à 0 (+1/-3).

    Ma liste au père noël:
    -> multi plateforme (comme vscode)
    -> libre (plus ou moins comme vscode)
    -> support des plugins (comme vscode)

    Si cela se fait, il y a moyen d'avoir un truc cool.

    Le problème de Edge à mon sens est, en plus d'hériter de la réputation désastreuse de IE, de se limiter au desktop Windows alors que les usages sont majoritairement mobiles.

    • [^] # Re: Liste au père noël

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

      • [^] # Re: Liste au père noël

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

        Edge sous Android utilise Chromium… :(

        Sur Android tu n'as pas beaucoup de choix en terme de moteur : Blink (pas d'extensions) ou Gecko (bof bof lent). Le seul moteur alternatif était celui d'Opera Mobile, abandonné pour passer à Blink.

        « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

        • [^] # Re: Liste au père noël

          Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+11/-0).

          Gecko (bof bof lent)

          Perso, je le trouve plus rapide que Blink sur mon appareil (et puis, il y a ublock origin).

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Liste au père noël

      Posté par . Évalué à 0 (+0/-1). Dernière modification le 04/12/18 à 12:46.

      Ta liste au Père Noël est exhaussée depuis longtemps, il existe déjà des navigateurs web basés sur Chromimum qui remplissent ces trois critères (Chromimum, Brave, peut-être d'autres)

      Si l'information est vraie, Microsoft voudra certainement un navigateur web très intégré à son système d'exploitation Windows 10, donc pas multi-plateforme. Quand à rendre le code source disponible, ce n'est pas dans les pratiques de Microsoft de rendre open source ses applications de bureau. La seule application open source de bureau de Microsoft est, à ma connaissance Visual Studio Code, qui est orienté développeur.

      • [^] # Re: Liste au père noël

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+9/-1).

        exhaussée

        surélevée ? vraiment ? cf. exhausser

        Toi, tu risques ne pas être exaucé pour tes souhaits de cadeaux de Noël :-)

        Quand à rendre

        Dans longtemps :p Quant à la bonne orthographe, en bon adepte de la prétérition, je te laisse la retrouver :-)

        La seule application open source de bureau de Microsoft

        Tu as tout .Net qui est désormais en libre (ou sur le chemin, je ne sais pas trop s'il manque des choses…), c'est aussi côté développeur on va dire ;-)

        • [^] # Re: Liste au père noël

          Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

          surélevée ? vraiment ? cf. exhausser
          Toi, tu risques ne pas être exaucé pour tes souhaits de cadeaux de Noël :-)
          

          Honte à moi, oui exaucer, pas exhausser :-) Mes souhaits pour Noël, c'est faire un cadeau à notre chère planète Terre, donc aucun cadeau, car consommer c'est polluer. J'ai prévenu mes proches, j'espère que mes vœux seront exaucés !

          Quand à rendre
          Dans longtemps :p Quant à la bonne orthographe, en bon adepte de la prétérition, je te laisse la retrouver :-)> 
          

          Et oui la bonne orthographe est « quant à rendre », bien qu'on risque d'attendre longtemps le code source de cet hypothétique navigateur web. Merci pour la relecture. :-)

          Tu as tout .Net qui est désormais en libre (ou sur le chemin, je ne sais pas trop s'il manque des choses…),        c'est aussi côté développeur on va dire ;-)
          

          Si tu fais référence à .Net Core c'est un framework et non pas une application de bureau. On peut sans doute développer une application open source sur Linux avec ce Framework, bien que j'en connaisse aucune. D'ailleurs Microsoft a tellement confiance en son framework .Net qu'il a préféré utiliser le framework Electron pour développer Visual Studio Code.

          Bien que le .Net Core soit sous la licence libre et open source MIT, on ne pas décemment écrire que Microsoft fasse du logiciel libre. Une des idées principales du logiciel libre et que l'utilisateur final ait le contrôle de ses logiciels en pouvant avoir accès à leurs codes source publiés sous une licence libre. Les utilisateurs des produits Microsoft ont-il la liberté d'étudier et de modifier le code source de Windows, Office et leurs autres produits ? Non, donc ce n'est pas l'objectif de Microsoft. Par contre oui Microsoft fait de l'open source dans le but d'attirer des développeurs, d'accélérer le développement et de réduire les coûts de développement de ses logiciels. D'ailleurs si Microsoft utilise le code source de Chromimum pour son prochain navigateur c'est justement pour pour accélérer le développement et de réduire les coûts de développement de son navigateur web et non pas que les utilisateurs de Windows puissent en étudier et modifier les sources.

          • [^] # Re: Liste au père noël

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 04/12/18 à 21:46.

            On peut sans doute développer une application open source sur Linux avec ce Framework, bien que j'en connaisse aucune.

            J'imagine que cela a bénéficié à Mono et notre cher Miguel de Icaza :-) et son Xamarin ; ok, c'est encore du dév' pour appli mobile (soit disant portable sous win 10, genre pour une tablette Surface /o\)
            https://blog.jscrambler.com/10-frameworks-for-mobile-hybrid-apps/

            Vu que le POSS démarre demain (sur Paris…), ce sera l'occasion de demander quelle appli pourrait être mis en avant.

            Je rejoins ton analyse dans les grandes lignes, même si j'ai constaté de l'extérieur quelques changements de perspective (déjà revenir pour SQLserver à ce que SyBase gérait de base : tourner sous Linux, est un premier pas ; intégrer Ubuntu sous windows 10 alors que git-bash ou MingW fournissent déjà un environnement utilisable me laisse plus dubitatif ; la capacité à ne pas se vexer du refus de patchs du noyau Linux pour mieux intégrer Azure et fournir quelque chose d'un peu plus acceptable/conforme…).

            • [^] # Re: Liste au père noël

              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 06/12/18 à 01:20.

              Comme j'étais au POSS aujourd'hui j'ai demandé à Microsoft s'ils avaient une application pour de vrais utilisateurs : c'est mort.

              J'ai eu confirmation que l'orientation cloud leur faisait préférer Alpine Linux qui prend moins de 20 Go en voyant large sur les logs, là où un ouinouin peut demander — sans appli d'installée — plus de 60 Go, voire 80 Go (bon, il ne m'a pas sorti l'argument de la dé-dup qui a aussi son coût), puis bon l'obligation d'un anti-virus bouffant minimum un vCPU voire de la RAM, ça reste fatal.

              Je puis y retourner ce jeudi pour approfondir :D Ne pas hésiter à proposer des questions :p

              Que l'ANSSI ait choisi gentoo pour clip-os n'est sans doute pas anodin non plus :D (bon, Mandriva avait réussi à obtenir de l'EAL-4+, j'imagine que Mageia pourrait retenter l'expérience si quelqu'un veut bien s'en charger ?)

              • [^] # Re: Liste au père noël

                Posté par . Évalué à 5 (+5/-1).

                J'ai eu confirmation que l'orientation cloud leur faisait préférer Alpine Linux qui prend moins de 20 Go en voyant large sur les logs, là où un ouinouin peut demander — sans appli d'installée — plus de 60 Go, voire 80 Go

                Cocaïne ? Amphétamines ? Champignons ?

          • [^] # Re: Liste au père noël

            Posté par . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 05/12/18 à 09:50.

            Si tu fais référence à .Net Core c'est un framework et non pas une application de bureau. On peut sans doute développer une application open source sur Linux avec ce Framework, bien que j'en connaisse aucune.

            Opensource je ne connais pas mais je connais une usine a gaz qui utilise cela… Ansys :)

            C'est assez immonde, il faut bien avouer et mon dieu que c'est lent, moche et mal concu mais bon ce dernier point c'est pas la faute du framework!

  • # Capitulation

    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

    Cependant, cette capitulation de Microsoft donnera encore plus de poids à Google sur le web, ce qui à mon avis est très mauvaise nouvelle si l'on veut garder un web ouvert et indépendant.

    Pas sur que cela soit une capitulation. Chromium est libre et son origine n'est pas Google mais Webkit… Donc rien n'empêche de forker à tout moment.

    Je pense que l'idée est plus financière. Microsoft file sur le cloud. Pourquoi mettre un pognon fou dans Edge alors que cette brique ne rapporte plus rien (ActiveX -> viré, Sylverlight -> viré…). Donc autant mettre les développeurs sur un objectif à plus forte plus value et mutualiser le moteur de rendus.

    • [^] # Re: Capitulation

      Posté par . Évalué à 5 (+5/-1).

      Si Chromium est bien un navigateur web libre et open source il est basé sur Blink depuis 2013.

      Le code appartient à ceux qui l'écrivent, donc principalement à Google. Google pourra donc ajouter n'importe quelle fonctionnalité sans l'aval du W3C, ce qu'il fait déjà, mais avec la capitulation de Microsoft, ça sera encore pire. Donc en résumé avec cette capitulation on laisse l'avenir du web à une seule société qui s'appelle Google.

      Un fork de Blink est possible, mais il faudrait la force de développement de Google pour le maintenir.

      L'objectif de Microsoft est bien entendu financier, avec seulement 3,9 milliards de dollars de bénéfice net pour leur dernier trimestre il fallait trouver le moyen de faire des économies. Pourquoi payer des développeurs à maintenir un moteur de restitution que personne n'utilise ?

      • [^] # Re: Capitulation

        Posté par . Évalué à -3 (+4/-8).

        L'objectif de Microsoft est bien entendu financier, avec seulement 3,9 milliards de dollars de bénéfice net pour leur dernier trimestre il fallait trouver le moyen de faire des économies.

        HAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHA !!!!!!!!!

        Allez rassure moi, tu fais exprès hein ? T'es pas sérieux ?

        • [^] # Re: Capitulation

          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

          Il avance des chiffres, peut-être fantaisiste, mais en attendant, ta réponse n'aide pas des masses…

          • [^] # Re: Capitulation

            Posté par . Évalué à 5 (+5/-1).

            Et non, on pourrait croire que ces chiffres sont fantaisistes tellement ils donnent le tournis. Je suis bien sûr ironique, mais je suis certain que chez Microsoft on ne rigole pas et on réfléchi pour augmenter encore et encore les profits et que le choix d'abandonner EdgeHTML est certainement lié. L'économie libéralisme implique une croissance sans fin. Mais bon comme écrit Kenneth Boulding, celui qui croit qu’une croissance infinie peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou ou un économiste

            • [^] # Re: Capitulation

              Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

              Et non, on pourrait croire que ces chiffres sont fantaisistes tellement ils donnent le tournis

              Il semblerait que tu te sois trompé d'un facteur 2 ce qui n'est pas mal du tout.

              Pour la période de 3 mois précédant le 30 juin 2018 :

              Net income $8,873

              C'est en millions de dollars donc c'est bien la modique somme de 8,8 milliards de dollars qui est en face de leur "net income" pour le dernier trimestre de l'année 2017/2018.

    • [^] # Re: Capitulation

      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 15/12/18 à 12:06.

      Chromium est libre et son origine n'est pas Google mais Webkit…
      Tu veux dire KHTML

  • # précision

    Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

    Chromium, le moteur de restitution popularisé par le navigateur Google Chrome

    Chromium n'est pas un moteur de rendu HTML, c'est bel et bien un navigateur.
    Le moteur de rendu HTML de Chromium et Chrome, c'est Blink

  • # From the past

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-2).

    Il y'a quelques années, Mozilla a décidé de ne plus permettre d'utiliser Gecko facilement ailleurs que dans Firefox.

    Aujourd'hui, on voit que c'était la pire des idées.

    • [^] # Re: From the past

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

      Tu as une source à ce propos ? Et quelle est leur politique officielle aujourd’hui ?

      • [^] # Re: From the past

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

        ce n'est pas Gecko, mais XUL (moui spa loin…) ; le ddg de LinuxFr.org vous permettra de retrouver la référence :-) (et la donner)

      • [^] # Re: From the past

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+21/-1).

        Alors, en tant qu'ancien contributeur de Mozilla, je vais répondre.

        Au départ, Gecko avait une API pour pouvoir être embarqué. Bon, elle n'était pas terrible, mais elle faisait le job à l'époque. Cela a permis le développement de navigateurs comme Epiphany, ou encore Camino (sous Mac OS). Ces navigateurs utilisaient vraiment la version "embarquée" de Gecko : leur interface n'était pas en XUL/JS, mais en pur GTK pour l'un, et Cocoa pour l'autre.

        Malheureusement, cette API Embedding n'a pas été maintenue comme elle aurait dû l'être.

        En fait les développements de Gecko étaient plus orientés pour faire une plateforme, pour réaliser des applications SUR Gecko, grâce à la technologie XUL pour l'interface, la technologie XPCom pour embarquer des composants tiers en C++, JS, voir Python (ce dernier binding a été réalisé par ActiveState, l'auteur de l'IDE Komodo, qui est donc en XUL + Python).

        En effet, Mozilla développait Firefox, Thunderbird, Composer. Il fallait donc une "plateforme".

        Bref, Gecko était plus fait pour embarquer, qu'être embarqué. Le paroxysme a été atteint quand XulRunner est sorti, ce qui a permis le développement d'application diverses et variées par divers boites..

        Mais du coup, les ressources chez Mozilla n'étant pas extensible, l'API Embedding a connu le succès inverse : de moins en moins maintenue, car pas le temps, et pas utilisée par Mozilla. Et malheureusement pas de contributeurs externes pour la maintenir (ou si peu).

        Bref, c'est pour ça qu'Epiphany a fini par se tourner vers Webkit, et que Camino est… mort.

        Je me souviens avoir participé à un workshop dédié à l'API embedding lors d'un Summit Mozilla, pour discuter de l'avenir de cette API : abandon ? ou pas ? faut-il la réécrire ? ce qu'il faudrait pour l'améliorer, etc… On était plusieurs à essayer de pousser à faire renaître cette API, parce que la concurrence commençait à se développer, grâce à la facilité d'embarquer WebKit.

        Malheureusement, ça n'a pas vraiment eu de suite. Il y a bien eu des tentatives pour la remettre au goût du jour mais la mayonnaise n'a pas pris, vu le peu de contributions externes.

        Et puis c'est un peu le cercle vicieux : moins une API est utilisée, moins cela encourage à la maintenir. Et moins elle est maintenue, plus elle a des problèmes, et donc moins elle est utilisée.

        Maintenant, dire que "Mozilla a décidé de", est très fortement exagéré. Mozilla n'a rien décidé du tout. L'abandon de l'API Embedding s'est fait par la force des choses, tout simplement. Mozilla ne l'utilisait pas, n'avait pas forcément les moyens humains et financiers d'investir là dedans, et avait d'autres chats à fouetter.

        À noter que :

        1. Servo est conçu dés le départ pour être embarqué
        2. la "plateforme XUL", est en train d'être abandonnée, et qu'un gros chantier est en cours pour la virer, en remplaçant les composants XUL/XBL par des Web Components (à terme, d'ici 2 ans je pense, toute l'interface sera probablement en HTML)
        3. Gecko redevient peu à peu embarquable. C'est ainsi qu'il y a une GeckoView, qui sert pour leurs navigateurs et autres expériences sur Android (sur MacOS, ils n'ont pas le choix, Apple impose l'utilisation de WebKit). Pour le coté embarquable sur les autres plateformes, je n'ai pas trop suivi, donc je ne peux pas dire si les choses se sont améliorées.
        • [^] # Re: From the past

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

          Merci pour ta réponse correspondant à ma compréhension des limites rencontrées par les développeurs, peu exprimées jusqu'à maintenant.

          Voilà, c'est fait.

          Désormais Tristan est chez qwant, plus cozy ?! (jeu de mot inside).

          oui, XUL^WGecko^W ou Servo c'est l'à venir, bin qu'il viende :-)

        • [^] # Re: From the past

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

          euh, j'ai sans doute oublier de l'indiquer : un TRÈS grand merci pour ton implication et tes apports à la discussion. Pas que celle-ci, ce que tu as fait à l'époque aussi :-)

    • [^] # Re: From the past

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 05/12/18 à 11:39.

      En même temps, l’alternative est venue de KHTML si je me souviens bien … une alternative libre donc … Ça n’a pas empêché la dérive, bien que sur le papier on puisse bien voir ça comme un enrichissement de la diversité des moteurs.

      Dans les faits, si Gecko avait pris ce rôle, je suis pas certain que le même scénario de fork par les gros ne se serait pas produit.

      • [^] # Re: From the past

        Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

        De quelle dérive on parle là?

        Le "problème" ici c'est qu'il ne reste presque plus qu'un seul moteur pour le rendu des pages web. De la consolidation. En vrai, il reste Gecko (Firefox), Blink (Chrome, Chromium, Opera, Vivaldi, Qt, …), WebKit (Safari, GTK, Playstation, Haiku), ainsi que plein d'autres moins représentatifs: NetSurf, Dillo, …

        C'est plutôt une bonne nouvelle que, encore une fois, c'est un logiciel libre qui gagne. La collaboration entre KDE, Apple, Samsung et Google a permis de faire émerger une solution qui convient à beaucoup de monde, même si au final tout le monde n'a pas pu garder une seule et unique base de code.

        ça ne fonctionne que parce que ce moteur est libre, et donc utilisable facilement par beaucoup de monde. Par contre, ça veut peut-être dire qu'on ne va plus s'"embarrasser" de standards pour le HTML5, et se contenter de tester uniquement avec ce moteur. Est-ce que c'est vraiment un problème? Est-ce qu'on a vraiment besoin de plusieurs implémentations concurrentes du rendu des pages web, ou est-ce que ça serait mieux d'avoir plein de gens d'horizons divers contribuant à Blink ou à WebKit, de façon à ce que ces projets ne soient pas majoritairement sous le contrôle de Google et Apple?

        Mon expérience avec WebKit (en tant que mainteneur de la version pour Haiku) est que le fonctionnement du projet est assez ouvert, les contributions sont les bienvenues. En revanche, il faut avoir du temps à y consacrer pour arriver à suivre le rythme, car il y a plusieurs développeurs qui travaillent à plein temps sur le projet et qui ont leurs propres priorités (par exemple, Apple ne se préoccupe plus du tout du support des systèmes 32bit, dont la charge revient à d'autres contributeurs, en particulier les gens de chez Igalia qui maintiennent en grande partie la version GTK).

        Pour l'instant, on a donc un risque que la standardisation du web se déplace du W3C vers les bugtrackers de Blink ou de WebKit. Et tant qu'il reste au moins ces deux là, le W3C a encore son rôle à jouer.

        Du coup, le "fork par les gros", je ne vois pas du tout ça comme un problème.

        • [^] # Re: From the past

          Posté par . Évalué à 10 (+8/-0).

          Du coup, le "fork par les gros", je ne vois pas du tout ça comme un problème.

          On peut voir un souçis le jour où la norme devient l'implémentation et qu'il faille aller chercher la doc dans le code.

        • [^] # Re: From the past

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

          Ben le truc c’est que quand un seul moteur majoritairement utilisé contrôlé par un seul acteur, cet acteur fait un peu ce qu’il veut et contrôle l’évolution des technos web sans s’embarrasser de l’avis d’organismes comme le w3c ou des implémentations concurrentes. Le fait que le code soit libre est une avancée probablement par rapport à l’époque « un acteur avec un moteur proprio fait ce qu’il veut », mais sans doute un recul face à la situation « on a un standard ouvert et on peut vérifier la conformation au standard » et « on prend la peine de tester si ça marche avec plusieurs navigateurs ».

          La question initiale c’était « si Mozilla avit mis le paquet sur la réutilisabilité de leur moteur, serait-on arrivé à un point différent ? » et j’en suis pas persuadé. Google ou Apple auraient pu forker Gecko si ils en avaient eu l’envie et faire leur développements dans leurs coins. La différence aurait-été que la mofo aurait probablement eu plus de facilité à réintégrer le code de Google dans le leur au besoin (au moins au début).

          Est-ce qu'on a vraiment besoin de plusieurs implémentations concurrentes du rendu des pages web, ou est-ce que ça serait mieux d'avoir plein de gens d'horizons divers contribuant à Blink ou à WebKit, de façon à ce que ces projets ne soient pas majoritairement sous le contrôle de Google et Apple?

          On a bien vu ce qui s’est passé avec KHTML : Apple a fait comme il l’entendait à l’époque du fork, ils joueront le jeu … ou pas en fonction de leur intérêt du moment.

          En revanche, il faut avoir du temps à y consacrer pour arriver à suivre le rythme, car il y a plusieurs développeurs qui travaillent à plein temps sur le projet et qui ont leurs propres priorités

          La question du 32 bits ou pas est assez anecdotique du point de vue standardisation, mais elle l’est pas du point de vue implémentation par contre. Mais il me semble évident qu’il y a assez peu de chances qu’un acteur plus petit arrive à suivre leur rythme et à rentrer sur le marché une fois qu’un tel acteur a pris le contrôle d’un projet, si ils mettent un coup de rein ils larguent tous le monde à part les acteurs de leur propre taille. Sachant que le web est quand même une brique de construction des communs numériques absolument essentielle, il me parait important de garder une porte ouverte au cas ou un tel acteur déciderai de plus jouer le jeu de l’ouverture.

          • [^] # Re: From the past

            Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 06/12/18 à 02:01.

            La question du 32 bits ou pas est assez anecdotique du point de vue standardisation,

            euh, non, si tu as moins de 4 Go de RAM
            ou si tu es sur un proc vieillissant (non pas un pentium 4 énergivore et qui chauffe trop)
            mais pour un eee pc 901, avec un pauvre atom ou l'arnaque des tablettes sur du NZ pas forcément plus puissant

            mais elle l’est pas du point de vue implémentation par contre.

            oui, justement, ce pour quoi le 32 bits garde du sens quelques temps.
            la diversité reste le propre de Linux, tant Debian (avec trop d'architectures, je puis élaborer…) que Gentoo (pfff sh au lieu des bash-ismes, comme Debian avec dash…) ont leur apport à être plus utilisables plutôt que de laisser les développeurs faire des choix court-termistes (du dév' c'est 2-3 jours de code — le reste ce serait^Wdevrait^doit être censé et sensé d'avoir de la doc' mais bon, j'ai bien compris que la démarche devops leur permet de privilégier de regarder des vidéos de chats, trop moignons o_O ; une distro c'est 3 à 5 ans à assumer avec des correctifs de sécurité… donc bon, je puis élaborer :/)

            • [^] # Re: From the past

              Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

              Ce que je voulais dire c’est que c’est surtout un soucis d’implémentation que de standardisation, pas que c’est anecdotique en soi.

              À ce que je sache en ce qui concerne les standards du web, ils seraient implémentés sur des architectures 128 bits ils ne changeraient pas ou de manière anecdotique. C’est surtout un problème du code et de politique de projets des navigateurs.

  • # Compatibilité

    Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

    Ce site est optimisé pour la version 42 de Edge-chromium.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.