Journal Privacy Shield, suite et fin

Posté par  . Licence CC By‑SA.
18
16
juil.
2020

Cher journal,

Tu te souviens certainement de cet excellent journal bookmark et de ce non moins excellent journal bookmark.

(Oui, c’était au bon vieux temps des journaux bookmark. Temps que je regrette, soit dit en passant)

Eh bien, il se trouve que la Cour de justice de l’Union Européenne a confirmé ce à quoi je m’attendais. Ceux qui s’intéressent aux questions de vie privée sur Internet ne seront pas surpris de voir que ça vient de Max Schrems.

Après, je m’interroge plus généralement sur l’adhésion et la sensibilité aux questions de vie privée sur internet et de logiciel libre en général. Par exemple, le nombre d’adhérents physiques de l’April stagne voire baisse depuis plusieurs années. Heureusement qu’il reste des Max Screms pour mener ces combats.

  • # Typo qui pique les yeux

    Posté par  . Évalué à 2.

    s/aux question/aux questions, bien évidemment.

    Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

  • # Ca m'énerve

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    "Ca m'énerve" disait Helmut Fritz. Le Pb est qu'il y a des tas de sujets sur lesquels il faudrait s'énerver. Or chacun d'eux demande de réunir un volume de documents impressionnant.

  • # de l'incohérence générale

    Posté par  . Évalué à 6.

    Les dirigeants européens, tout comme ce que je vois au Canada, n'ont de cesse de parler de vie privée et de son importance.

    Et si vous voulez avoir leur réaction à chaud sur l'actualité, suivez-les sur Twitter et Facebook!

    Vous pourrez y lire à quel point ils tiennent à votre vie privée pendant que ces deux-là siphonnent vos données en bafouant toutes les lois locales au besoin, en toute impunité.

    Ça coûterait combien à un État de rouler ses propres serveurs de média sociaux Libres et décentralisés?
    Je suppose que ça achèverait le budget…

    • [^] # Re: de l'incohérence générale

      Posté par  . Évalué à 4.

      Ça coûterait combien à un État de rouler ses propres serveurs de média sociaux Libres et décentralisés?

      Regarde StopCovid, le coût est évalué entre 200'000 et 300'000€ par mois pour 2 millions de téléchargement et +- 400'000 personnes actives…

      Pour ne rien rater, il y a le flux temps réel de l'AFP c'est seulement 550k€ par année

      Je trolle dès quand ça parle business, sécurité et sciences sociales

      • [^] # Re: de l'incohérence générale

        Posté par  . Évalué à 5.

        Je vais leur proposer mes services pour l'hébergement de média sociaux souverains.
        Coût mensuel estimé: 1M€ (aller, quoi, une paille dans le budget)

        Bénéfices net: je ne sais pas encore, faut que je vois avec les boites à qui je vais déléguer le boulot, mais quelque chose me dit que je vais devenir riche…

        Blague à part, que faudra-t-il pour que les grands médias aillent chercher des boites qui auraient pu faire le travail et leur demande combien ça aurait dû coûter?

        Je sais que la plupart des boites surchargent le public parce que c'est souvent une plus grosse charge côté administratif et les paiements n'arrivent jamais quand il faut, mais je reste convaincu qu'il y avait de la marge.

        Il nous faudrait plus d'experts dans les instances représentatives. C'est inimaginable que l'État soit tellement incompétent dès qu'il s'agit de se procurer un service informatique.
        Je peux dire que le problème n'est pas exclusif à la France. Je vois ça aussi au Canada et au Québec.
        J'ai vu aussi que Singapour (j'y ai vécu) a des services en ligne très complets, et je doute qu'ils y dépensent des milliards…

        • [^] # Re: de l'incohérence générale

          Posté par  . Évalué à 4.

          Il y a pas mal d'endogamie dans les informaticiens étatiques. Difficile pour eux de remettre en cause leurs pratiques sans jamais voir autre chose que ce qu'ils font déjà.

          Concernant les contrats avec l'état, en effet celui-ci peut avoir un an de retard pour payer ses factures, il peut aussi attendre des semaine avant de répondre à des question ou même simplement fournir des "user story" à des équipes en mode Agile. J'ai vu aussi des fonctionnelles qui font des "demandes téchniques" alors que cela n'est pas leur périmètre de compétence : cela implique des discussions avec les leader techniques, puis le ou les chefs de projets, puis un chiffrage qui fait intervenir un peu tout le monde, pour finalement refuser le prix du machin qui a couté une fortune à définir…

          "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: de l'incohérence générale

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      Ça coûterait combien à un État de rouler ses propres serveurs de média sociaux Libres et décentralisés?

      Ou un simple flURSS, c'est mieux pour un Etat Fort !

      Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

  • # Question concrète

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Par exemple, est ce que l’invalidation du privacyShield rendrait invalide les contrats d’institutions françaises transférant des données personnelles de leurs employés à l’un des Gafam ?
    Exemple concret, une école d’ingénieur qui s’apprête à transférer tous le courrier électronique de ses personnels de Zimbra au cloud de Microsoft est elle dans l’illégalité ? Une des victimes de cette fuite aurait-elle le droit de s’opposer à ce transfert ?

    « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.