Low Memory a écrit 210 commentaires

  • [^] # Re: Le travail de sysadmin

    Posté par  . En réponse au journal SysAdmin Day. Évalué à 1.

    Tu me dois 4 anti-pennies.

    Désolé, je viens de fermer mon compte paypal, j'ai pas moyen de te les verser. Si tu passes par ici, je paye ma bière avec plaisir. ;-)

    Ah, et ne sais pas ce que sont les anti-pennies, mais voici mes 2 nickels (anglish video):
    Sysadmin, nobody knows what he does, everybody knows when he doesn't. :-D

    PS: merci d'avoir mis ces phrases dans ton ancienne signature, il me semblait bien l'avoir lu quelque part, mais j'ai pas réussi à retrouver la source…
    PS2: toute ressemblance avec le nourrissage de troll n'est que fortuite et pure coïncidence liée à aujourd'hui. :-)

  • # Le travail de sysadmin

    Posté par  . En réponse au journal SysAdmin Day. Évalué à 10.

    L'administrateur système et réseau, personne ne sait ce qu'il fait, mais tout le monde sait quand il ne le fait pas ! :-)

    Bonne journée à tous les administrateurs systèmes et réseau !

  • # Comme disent les anciens...

    Posté par  . En réponse au message Problème lors d'un dist-upgrade !. Évalué à 1.

    ...RTFM ! ^^

    J'imagine que t'as fais un tour sur:
    http://www.debian.org/releases/stable/i386/release-notes/ch-upgrading.fr.html

    C'est pour l'architecture i386, mais il y a d'autres notes de publications disponibles sur:
    http://www.debian.org/releases/stable/releasenotes

    Lire le plus possible avant de lancer les commandes (surtout si elles sont inconnues), notamment pour la partie sur la mise à jour du noyau: parfois le redémarrage est impossible, il faudra alors accéder au système à partir d'un live CD ou autre, avec plusieurs mount et bind et chroot...

  • [^] # Re: Problèmes de locales ?

    Posté par  . En réponse au message Problème lors d'un dist-upgrade !. Évalué à 1.

    Le "| grep" n'est pas nécessaire, si tu connais le nom du paquet exact (complétion possible), sinon tu peux toujours utiliser des MOTIFS (sorte d'expressions régulières):

    $ dpkg -l locales
    

    et/ou

    $ dpkg -l "*locales*"
    

    (Les guillemets sont là pour être sûr d'envoyer le motif à dpkg et éviter que le shell interprète avant les éventuels fichiers locales du répertoire courant.)

    Ça permet aussi de savoir à quoi correspondent les différentes colonnes de la réponse ! ;-)

    (Bon, faut souvent élargir la fenêtre pour pas avoir de retour à la ligne du texte des explications !)

    Et sinon, la commande locale permet de connaître la configuration actuelle, par exemple ici j'ai:
    $ locale
    LANG=fr_FR.utf8
    LC_CTYPE="fr_FR.utf8"
    LC_NUMERIC="fr_FR.utf8"
    LC_TIME="fr_FR.utf8"
    LC_COLLATE="fr_FR.utf8"
    LC_MONETARY="fr_FR.utf8"
    LC_MESSAGES="fr_FR.utf8"
    LC_PAPER="fr_FR.utf8"
    LC_NAME="fr_FR.utf8"
    LC_ADDRESS="fr_FR.utf8"
    LC_TELEPHONE="fr_FR.utf8"
    LC_MEASUREMENT="fr_FR.utf8"
    LC_IDENTIFICATION="fr_FR.utf8"
    LC_ALL=

    Mes 2 cents, qui ne résolvent aucun problème… :-S

    Peut-être qu'il y a des pistes dans /var/log/* ? (notamment apt/*, dpkg.log, syslog et messages)

  • [^] # Re: Pub pour jeux proprios

    Posté par  . En réponse au journal Et c'est reparti.... Évalué à 7.

    Avec le premier Humble Bundle, certains éditeurs s'étaient engagés à libérer le code lorsqu'un certain montant de ventes était atteint...

    Sur wikipédia en anglais, on trouve une histoire qui a peut-être découragé les éditeurs…
    En voici une traduction toute personnelle, et mon opinion ensuite:
    L'un des jeux qui est devenu libre est Lugaru HD de l'éditeur Wolfire, qui a alors utilisé la licence GNU GPL pour le code du moteur du jeu et ajouté divers éléments artistiques, niveaux et autres librements distribuables à condition de ne pas les vendre. Leur intention était de permettre à tout développeur d'améliorer le moteur du jeu en utilisant légalement tous les éléments nécessaires.

    Puis, Wolfire a commencé à vendre Lugaru HD sur l'Apple Store pour 9.99 $ (prix public du jeu sur leur site, sur Steam, et autres canaux de diffusion). Un peu plus tard, une autre société, iCoder, a récupéré le code pour revendre le même jeu sur l'Apple Store à 0.99$.

    iCoder justifie son bon droit en indiquant l'utilisation de la licence GPL, mais Jeffery Rosen (de Wolfire) précise que cette licence ne s'applique pas aux éléments artistiques. De plus, la licence GPL n'est pas compatible avec l'Apple Store. La version de iCoder a été retirée de l'AppleStore une semaine après la notification par Wolfire de ce soucis à Apple, qui n'a donné aucune explication (pour l'instant?).

    Comme la version de iCoder était très appréciée (parmi les 60 applications de jeux les plus téléchargées, avant sa suppression), Wolfire a proposé à tous les possesseurs de cette version de recevoir gratuitement et la version Wolfire et les codes de téléchargement Steam.

    Mes 2 cents:
    Personnellement, je salue les efforts de Wolfire pour permettre l'utilisation du jeu par le plus grand nombre. C'est pour moi, encore une fois, la preuve d'une stratégie exclusivement commerciale d'Apple, qui se réserve 30% de marge sur toutes les ventes de l'Apple Store, y compris sur les ventes illégales.

    Je ne sais pas combien de ventes ont effectué iCoder, mais cela n'encourage pas les éditeurs de jeux à utiliser une licence libre... Ce cas me semble révélateur des difficultés à développer du libre (attention troll en approche).

    Apple Pirate

    Peut-être que lorsque les coûts de développement (œuvres artistiques inclues) + une marge pour créer d'autres jeux auront été rentabilisés par les ventes, alors le jeu pourra devenir totalement libre ?
    Et donc être disponible gratuitement sur Steam, le Nain ternet et l'Apple Store. Ah non, pour le dernier c'est pas possible ! :-P

  • [^] # Re: Déception

    Posté par  . En réponse au journal SuperTuxKart 0.7.2 est sorti !. Évalué à 2.

    En raison d'un petit freeze j'ai mis du temps à démarrer, et j'ai été incapable de rattraper les IAs durant toute la partie, ce qui en mode « Novice » est un comble

    2 choses:

    - attention à ne pas essayer d'avancer avant le départ: ça te fait un faux départ et tu reste sur la ligne alors que tout le monde avance, comme un "petit freeze" du cla
    - regarde les options, notamment les contrôles pour savoir à quelle touche correspond le "Virage brusque", qui permet de prendre les virages sans perdre trop de vitesse.

    Avant que je réalise ces 2 éléments, j'ai galéré aussi...Après, c'était que du bonheur ! ;-)

  • [^] # Re: synchronisation des instances

    Posté par  . En réponse à la dépêche Thunderbird 5 est sorti. Évalué à 2.

    J'attends donc avec impatience la synchro des carnets d'adresses via Sync (que j'utilise déjà dans Firefox).

    Ah, c'est prévu pour Sync ? Je vais devenir un impatient (béta-testeur?) de plus ! ;-)

    Sinon, quelqu'un a déjà testé le dernier lighting de cette nuit pour la gestion d'agendas ?

  • [^] # Re: Mondial

    Posté par  . En réponse à la dépêche Rencontres Mondiales du Logiciel Libre à Strasbourg, 9 au 14 juillet. Évalué à 7.

    C'est parce qu'en anglais, mondial se dit american.

  • # Captation audio

    Posté par  . En réponse à la dépêche Conférence « IPv6, comment assurer une transition heureuse » le 12 avril 2011 à Grenoble. Évalué à 1.

    L'enregistrement audio est disponible, voir sur ce journal.

  • [^] # Re: Mot de passe

    Posté par  . En réponse au journal adresse mail générique. Évalué à 2.

    Un trousseau keepass [1] permet de le faire, avec quelque contraintes:

    • un fichier keepass quelque part sur le nain ternet à récupérer en local avant utilisation,
    • le logiciel Keepass pour lire le fichier installé sur le poste.

    Et bien sûr ne pas oublier de supprimer le fichier local une fois utilisé.

    [1] http://keepass.info/

    Si quelqu'un connait un programme en ligne de commande pour gérer les mots de passe, empêchant le rapatriement en local du fichier, je suis intéressé !

  • # Et pourquoi pas ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Install Party féminine à Lille. Évalué à 5.

    J'avais discuté au café avec des potes d'une install party ou réunion informatique par et pour les femmes.

    Ma première réaction a été un peu machiste: c'est discriminatoire, c'est sexiste, c'est pas en faisant comme les hommes que ça rétablira "l'équilibre homme/femme" dans le logiciel libre ou l'informatique, elles ont qu'à venir aux RMLL/FOSDEM/autre, etc.

    D'une manière générale, c'est pas évident d'être en minorité, quelle que soit ce qui caractérise cette minorité: genre, taille, poids, mais aussi éducation, langage, argent, capacités manuelles/sociales/intellectuelles, etc. (C'est bizarre comme à la relecture de cette énumération, je ne pense qu'à des sens "négatifs" de ces caractéristiques, vous aussi ?)
    C'est à mon avis pour ça que la loi essaye de pallier à ça en rendant carrément illégales les discriminations, mais on sait tous que des discriminations ont quand même lieu (parfois même à l'insu des "discriminateurs").

    Mais à la réflexion, je me suis dit Pourquoi pas ?

    Si ça permet d'avoir un cadre accueillant, différent des barbus derrière leur PC.
    Si ça permet de les retrouver ensuite sur les forums et les listes de discussions.
    Si ça ajoute des yeux qui voient passer le code et les bugs, on n'en aura que plus de solutions.
    Si ça permet de les retrouver au bar, au (cyber)café ou à la prochaine install party à démontrer en 3 clics ce que 3 barbus n'ont pas résolu en 3 pages de code chacun.
    Si ça permet à certaines de mieux comprendre ce que fait leur certain quand il est avec sa machine.
    Si ça permet de partager des liens sur le web et de créer des liens IRL.
    Et même si ça ne fait rien de tout cela, ça permet de rendre possible d'autres choses, ne serait-ce que la discussion qui a lieu ici à son annonce !

    Non, sérieux, pourquoi pas ?
    Parce qu'on pourra pas être avec elles alors qu'on en meure d'envie ? Parce qu'elles ont qu'à venir comme "tout le monde" quand "nous" on organise quelque chose ? Parce que l'informatique c'est pas que pour les filles ?
    Parce que c'est illégal ? Est-ce illégitime ?
    (attention trolls glissants au-dessus)

    Je ne pense pas que ce soit dans le but d'interdire l'entrée aux hommes qu'il faut voir cette install party. Mais plutôt pour ouvrir la porte aux femmes sur autre chose que des nolife penchés sur leurs ordinateurs. J'espère qu'elles ne resteront pas dans le hall d'entrée et qu'on se retrouvera tous au salon. ;-)

    C'est un débat récurrent, il n'est pas simple car passionnel mais il n'est pas nouveau: je vous conseille de lire cette intéressante interview (en anglais) de Meike Reichle, membre de Debian Women.

    Personnellement, je remercie l'auteure(?) de cette dépêche. Ça m'a permis d'exprimer ces réflexions qui tournaient un peu en rond depuis la fameuse discussion au café.
    Et j'aimerai bien savoir comment se sera passée cette réunion !

  • [^] # Re: Interview de 1998

    Posté par  . En réponse à la dépêche Linus Torvalds : l’interview anniversaire des 20 ans du noyau. Évalué à 6.

    La version originale de l'interview de l'époque est disponible en ligne sur un site brésilien !

    Ça me fait penser à un article: La mémoire vide des temps informatisés, sur le problème -bien connu ici, je suppose- des sauvegardes à long terme. Quelles archives laisseront nous derrière nous ?

  • # Passke sa pik lé zieu

    Posté par  . En réponse à la dépêche Conférence « IPv6, comment assurer une transition heureuse » le 12 avril 2011 à Grenoble. Évalué à 1.

    Une faute s'est glissée dans la première ligne:
    La Guilde (...) a l'honneur ...

    (sans accent sur le a)

    Si un modérateur/admin passe par là, est-ce qu'il peut corriger ?

  • [^] # Re: Pour ceux qui se poseraient la question...

    Posté par  . En réponse à la dépêche Manifeste pour une Création Artistique Libre par Roberto Di Cosmo. Évalué à 1.

    Tout à fait, j'ai interprété les 4 libertés comme "sous licence GPL" à tort. Mea maxima culpa, désolé.

    Mais, si je comprends bien, parmi les logiciel OpenSource, ceux qui limitent l'exécution sur un nombre de machines déterminé ne sont pas libres ?

  • [^] # Re: Pour ceux qui se poseraient la question...

    Posté par  . En réponse à la dépêche Manifeste pour une Création Artistique Libre par Roberto Di Cosmo. Évalué à 0.

    Est-ce que cela signifie que la communauté BSD ne fait pas partie de la communauté du logiciel libre ?
    Idem pour la "communauté Open Source" ?

    Bien que leur "production" soit non-libre, ils apportent tout de même beaucoup !

  • [^] # Re: Pour ceux qui se poseraient la question...

    Posté par  . En réponse à la dépêche Manifeste pour une Création Artistique Libre par Roberto Di Cosmo. Évalué à 1.

    Intéressante réflexion. Pour moi l'argument fort (avec lequel je suis d'accord) est:

    De l'instant où l'on décide de s'octroyer une liberté qui infirme celle de son prochain, c'est à dire d'une liberté qui demande que son prochain ne puisse pas jouir d'une liberté équivalente, on décide de bâtir une société du déséquilibre ; qui nourrira un sentiment de rancœur entre les humains, d'injustice, de jalousie et au final les motifs à la plus intolérable et intolérante des libertés, la violence.

    Mais je persiste à comprendre ceux qui veulent se garder le droit de vendre leur production, sans leur imposer mon point de vue.

  • [^] # Re: Des avis sur le fond ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Manifeste pour une Création Artistique Libre par Roberto Di Cosmo. Évalué à 1.

    pourquoi rémunérer spécifiquement les musiciens ? Je souligne que le projet du revenu de base n'est lié en aucune façon à la "production d'œuvres numériques". Il s'agit de donner un revenu à tout le monde, indifféremment de l'activité.

    Roberto DiCosmo apporte des réponses à ta question (pages 45 et 46):

    1. pour le cinéma (je schématise et simplifie): l'investissement de départ n'est pas le même que pour la musique, voir un film dans une salle de cinéma n'est pas la même chose que voir un divx sur son ordinateur, le marché du cinéma se porte très bien.
    2. pour l'édition (idem): la lecture d'un texte dépend de son support et le livre n'est pas menacé.

    Du coup, il indique, pourquoi ne pas faire le test du mode de rétribution par licence globale sur la musique. Puis, s'il est concluant, l'étendre à d'autres domaines.

    Pour ma part, je dirais que la focalisation s'est faite sur la musique, à cause de 2 éléments: les acteurs en lice et le volume des échanges.
    Il faut se rappeler que DADVSI découle d'une directive européenne très controversée et avec une pression énorme sur le parlement européen, ce qui donne une idée des acteurs (qui ont une influence sur les directives européennes) et de la pression qu'ils exercent sur les représentants du peuple (le parlement).
    Et, d'après une étude de décembre 2005, inédite à l'époque, 88.7% des internautes français ont copié des morceaux numérisés (conter 66% "seulement" pour les films).

    Et vous, Antoine, quel est votre avis sur le fond ? (La rétribution des créateurs d'œuvres numériques.)
    Parce qu'en attendant qu'on ait tous un revenu de base, il faut bien que ces créateurs puissent gagner de l'argent pour vivre !

  • [^] # Re: Des avis sur le fond ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Manifeste pour une Création Artistique Libre par Roberto Di Cosmo. Évalué à 3.

    Et les contributeurs à Wikipedia, ne devrait-on pas les rémunérer ?

    Je ne sais pas comment sont rémunérés les contributeurs de Wikipedia, mais s'ils veulent être rémunérés, c'est à eux de le demander, ou alors de ne pas contribuer.
    C'est ce que les musiciens ont fait. À mon avis, c'est bien parce que les musiciens (et surtout leur ayant-droits) se sentaient floués par les échanges de musique sur Internet que le gouvernement a créé des lois nouvelles.
    Bon, il a malheureusement mis en place DADVSI et HADOPI (entre autres), qui n'empêchent pas les échanges de musique, fonctionnent sur dénonciation et coûte une fortune…sans profiter aux artistes !
    Ce manifeste de Roberto DiCosmo me paraît contenir des éléments permettant d'argumenter contre ces lois et pour la mise en place d'un mécanisme plus équitable pour tout le monde (sauf les industries du disque, mais ça ne me dérange pas).

    Tous ces articles dont les auteurs ont mis beaucoup de temps, d'imagination, de rigueur et d'effort, bref de travail, pour les créer. Pourtant ils n'émettent aucune frayeur à l'idée que n'importe quelle personne ayant un accès internet pourra, sans frais supplémentaire, avoir accès au fruit de leur labeur… et de celui de tous leur collègues !

    Et, en tant qu'utilisateur de Wikipedia, je ne les remercierai jamais assez ! Merci à eux !

    Personnellement, je suis pour un revenu de base, qui permet à tout le monde d'être rémunéré et ainsi choisir l'activité de son choix, sans subir la pression de devoir trouver de l'argent pour vivre (et donc accepter une activité non voulue).

    Mais j'espère qu'on est d'accord qu'il ne faut pas se mettre à rémunérer toute activité humaine, comme en rêvent certains économistes, sinon j'attends votre argent avant de poster mon prochain commentaire. ;-)

  • [^] # Re: Des avis sur le fond ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Manifeste pour une Création Artistique Libre par Roberto Di Cosmo. Évalué à 2.

    Je ne vois pas de différence entre le mécénat global et la licence globale. Est-ce qu'il y en a ?

    Ce mode de rétribution des artistes me paraît le plus approprié, surtout s'il utilise une distribution qui augmente de moins en moins vite et permet d'exprimer à quels artistes les fonds doivent être redistribués avec les "crédits musique".

    La mise en place d'une plateforme pour utiliser les crédits musique aura tout de même un coût financier et organisationnel :

    • il faudra y trouver tous les artistes !
    • les répartir par genre de musique !!
    • et maintenir le tout en état de marche !!!

    Ceci dit, étant donné les sommes dépensées actuellement pour DADVSI, HADOPI et autres LOPPSI, on devrait s'y retrouver...mais ce ne sera tout de même pas négligeable (je lis, page 16 une licence globale pourrait rapporter des centaines de millions d’euros, sans en faire dépenser aucun).

    Pour moi, les 2 gros verrous à sa mise en place sont les "industries du disque" et la peur des artistes de perdre leur œuvre.

    Même si le commerce de la musique en ligne n'est pas grand chose comparé à l'ensemble du commerce en ligne (un rapport d'environ 500 millions contre 25 milliards est indiqué), les acteurs impliqués sont importants et leurs moyens de pressions et autres lobbyings considérables, sans oublier qu'ils sont soutenus par leur gouvernement.

    Du côté des artistes, j'ai l'impression qu'ils sont encore nombreux à se sentir dépossédés de leur œuvre si on ne paie pas pour l'avoir. Ils ont mis beaucoup de temps, d'imagination et d'effort, bref de travail, pour la créer. Aussi il me semble normal qu'ils émettent des doutes lorsqu'on leur annonce que pour un prix minime (1 euro par mois, vraiment ?) n'importe quel abonné haut débit pourra avoir accès au fruit de leur labeur…et de celui de tous leur collègues !

    Aujourd'hui, je reste tout de même convaincu, que c'est vers ce type de rétribution que l'on doit s'orienter.

  • [^] # Re: Pour ceux qui se poseraient la question...

    Posté par  . En réponse à la dépêche Manifeste pour une Création Artistique Libre par Roberto Di Cosmo. Évalué à 0.

    Pour nourrir le troll des licences et mieux l'étudier, voici mon humble avis.

    Ce n'est pas libre du tout, c'est propriétaire.

    Je ne suis pas d'accord: pour moi, ce n'est pas tout ou rien.
    Je crois qu'il y a plusieurs degrés de libertés. Par exemple, certains considèrent la licence BSD libre, d'autres considèrent que la GPL et libre, d'autres encore (et parfois les mêmes) tiennent les 2 licences pour libres.
    Personnellement, j'ai apprécié l'explication La BSD est la liberté des développeurs et la GPL est la liberté des utilisateurs.

    Peut-être faut-il se mettre d'accord sur ce qu'est la liberté ? Est-ce que je suis libre quand je peux faire ce que je veux ? Dans ce cas, cela veut dire que rien de copyleft n'est libre, puisque je ne peux pas changer la licence de ce que je créé à partir d'une œuvre qui a une clause copyleft !

    Si je ne peux pas faire ce que je veux, qu'est-ce que je peux faire ou ne pas faire ? Pour moi, c'est la licence qui le définit et donc indique quels degrés de liberté sont possibles.

  • [^] # Re: Pour ceux qui se poseraient la question...

    Posté par  . En réponse à la dépêche Manifeste pour une Création Artistique Libre par Roberto Di Cosmo. Évalué à 0.

    on ne peut pas le mettre sur un CD inclu avec un magazine payant sans demander à l'auteur avant.

    On oublie souvent qu'avec internet aujourd'hui (le téléphone hier et le courrier avant-hier) on peut demander directement son avis à l'auteur… voire l'inciter à changer de licence ! ;-)

    Sinon, je suis d'accord, c'est pas libre au sens GPL du terme, mais c'est le choix de l'auteur. Peut-être veut-il justement savoir qui utilise son œuvre de manière commerciale avant de donner son accord ou non (je trouve la note 0 de bas de page, sur la première page de Piège dans le Cyberespace éloquente sur ce point).

  • # Pertinenter ou inutiler sur linuxfr...

    Posté par  . En réponse au journal Décret d'application de la LCEN. Évalué à 4.

    ...c'est participer à la création de contenus en ligne ?

    Parce que PHP et ROR, c'est pas mal; mais la LCEN va exploser tous les fichiers de log, là, non ?

  • [^] # Re: Mail? Quel réseau social?

    Posté par  . En réponse à la dépêche FreedomBox. Évalué à 4.

    Le mail est prévu, XMPP/Jabber aussi. Voir 6.1 et 6.2 sur ce que doit faire la FreedomBox.

    Pour le "serveur de réseau social" (mais ça veut dire quoi ?), comme indiqué en bas de la page ci-dessus, c'est encore un peu flou pour l'instant.

  • [^] # Re: Chémwassamarche

    Posté par  . En réponse à l’entrée du suivi Touches < et >. Évalué à 1 (+0/-0).

    En Bépo à la maison ça ne marche pas (altgr+"2" ou "3" pour <>)

    Ici, maintenant, en bépo, le altgr+"2" (<) fonctionne et pas le altgr+"3" (>).

    Peut-être des modifs en cours ? ;-)

  • [^] # Re: ...

    Posté par  . En réponse à l’entrée du suivi Perte du lien vers les contenu suivis. Évalué à 3 (+0/-0).

    Attention, pour que les listes numérotées fonctionnent, il faut:

    1. laisser la ligne précédente vide
    2. utiliser la l'aide mémoire

    :-)