Journal Conférence: L'auteur du rapport sur la lutte contre le piratage sur internet à Science Po

Posté par .
Tags : aucun
0
29
nov.
2007
Denis Olivennes, après son passage à France Culture ce matin, sera à Science Po, ce samedi.

Il recuse le terme d'être non neutre car vendeur de disque. Il dit que la Fnac fait 50% de CA avec les appareils éléctroniques contre 10% avec la musique. Le piratage serait donc plus favorable pour le Fnac que la repression.

Il aime à décrire son rapport comme étant un consensus car il a été signé par les majors, les sociétés (sacd, sacem, ...) et les FAI.

Par contre, les associations de consommateurs, l'APRIL et les association d'internaute ne serait qu'une centaine voire milliers de personnes qui ne représentant qu'eux-même...

J'ai l'impression de revoir les mêmes arguments sur "la majorité économique" lors du débat contre les brevets logiciels européens.

Concernant le filtrage, il ne semble pas aimer le principe d'un scan généralisé à la chinoise. Il pousse pourtant à l'expérimentation.

Par contre, pour la réposte graduée, il semble vouloir utiliser les systèmes qui utilisent des honeypots. Bref, utiliser les logiciels de "scan" utilisant les moteurs de recherche p2p déjà existant, le genre de truc contournable par proxy ainsi que par gestion de tiers de confiance. Il suffit d'attendre l'évolution téchnologique.

Il semble vouloir éradiquer le piratage mais sans trop se soucier de remettre des grands principes en cause comme le droit à une correspondance privé ou celui d'une justice d'état et non privé.

Il ne semble pas non plus, essayer de chercher plus loin la baisse des ventes de CD, comme l'absence de qualité, ou la concurrence d'autres secteurs.

Il reconnait que le prix et la facilité d'utilisation est un gros problème. Il n'aime d'ailleurs pas trop les DRM.

Pour ceux qui veulent débattre, il sera en conférence samedi.

Je regrette déjà l'absence de Lawrence Lessig. Le débat aurait été à un autre niveau.

A 16h30, un grand débat, en partenariat avec France Culture, aura également lieu sur le thème "Culture gratuite/Culture d'élite", avec Christophe Girard (adjoint à la culture du Maire de Paris), Olivier Py (directeur du Théâtre de l'Odéon), Nathalie Heinich (sociologue de l'art et professeur à l'EHESS), Frédéric Martel (attaché culturel aux Etats-Unis et professeur à Sciences Po) et Denis Olivennes (PDG de la Fnac).

Samedi 1er décembre, 14h-18h30.
Sciences Po
27, rue Saint Guillaume
75007 Paris
Métro : Saint Germain des Prés / Sèvres Babylone

http://bibliobs.nouvelobs.com/60e-journee-dedicaces-de-scien(...)
  • # Olivennes

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    A noter un chat assez complet sur le site du Monde => http://www.lemonde.fr/web/imprimer_element/0,40-0@2-3246,50-(...)

    Sinon sur son idée qu'il veut simplement "rendre le piratage plus difficile" et qu'il a conscience qu'on ne pourra jamais le stopper :
    Actuellement il n'y a pas trop d'incitation a simplifier les logiciels permettant l'anonymisation et le chiffrement des données. N'importe qui peut lancer la mule et downloader des mp3/divx sans se prendre la tête alors pourquoi s'emmerder à apprendre à utiliser Tor ou d 'autres trucs exotiques de geeks. L'ennui pour Olivennes c'est qu'avec ses mesures visant à rendre difficile le partage des données il va y avoir une forte incitation à simplifier toutes ces technos !
    C'est comme les antibiotiques et les microbes. Quand la pression de selection est faible les souches mutantes résistantes ne se répandent pas car les souches normales occupent l'espace vital. En cas d'emploi d'antibiotiques les souches normales sont éliminés et les souches résistantes se répandent partout car une niche écologique se libère.
    Je vois un futur brillant pour les logiciels de type "Votre réseau Tor clés en main pour les newbies".
    • [^] # Re: Olivennes

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Exactement comme pour les créations de DivX. Au début, c'était très compliqué, il fallait des tuto de 10 pages avec pleins de logiciels différents. Maintenant, y a des logiciels qui font ça en 3 clics, sous Windows.
    • [^] # Re: Olivennes

      Posté par . Évalué à 8.

      Et pour ceux qui ont du mal, il restera l'échange de disque dure...

      Comme au lycée avec les racks de 10 Go sauf qu'aujourd'hui, c'est presque la taille d'une clef usb...

      Je serais curieux de l'avis d'un lecteur qui aurait des connaissances de lycéen voir de collégien, pour connaitre la réalité d'échange dans les cours de récréation de ce genre de moyen.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Olivennes

        Posté par . Évalué à 8.

        Le lycéen aime MSN et ce qu'aime se copains. Il utilise WinRAR pour contourner les limitations de débits sur les MP3 ou une version exotique du client. Le lycéen "in" échange des cartes Mini SD, qu'il peut utiliser directement dans son téléphone portable lecteur de MP3.

        L'élève ingénieur et l'étudiante en science économique aime bien le DC++ sur le HUB authentifié de sa résidence/campus/etc...
        • [^] # Re: Olivennes

          Posté par . Évalué à 3.

          "les limitations de débits sur les MP3" ? euh ?

          "DC++" ?

          Je dois être trop vieux...

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Olivennes

            Posté par . Évalué à 10.

            La fonction de transfert de fichier de MSN est bridée pour certains fichier, notamment les MP3, AVI, et la plus part des fichiers multimédia. Transférer un album complet à 2Kbps n'est pas spécialement pratique, pour contourner ce problème il suffit généralement de compresser l'album dans une archive RAR, ZIP ou autre si possible avec une version pirate de Winrar. L'autre solution consistant à passer par une version du client officiel MSN modifié pour passer outre cette limitation ( pidigin y pas la video et les wiz ).

            DC++, pour Direct Connect ++. C'est un vieux protocole P2P centralisé. Le serveur est on ne peut plus léger et s'installe en 5 minutes quelque soit le système. Apres c'est de l'échange de fichier classique, recherche, chat, etc.
            C'est simple a mettre en place, léger et plus efficace que le partage windows. C'est très populaire dans les résidences étudiantes pour des raisons historiques et parce que le serveur ce contente d'un vieux PC pour tourner. Quand l'accès à internet est filtré cela permet la mise en commun des contenues fraichement piratés, mais aussi la diffusion dans un cercle restreint ( le serveur n'est pas accessible depuis internet ) de photo, de vidéo et de documents pédagogiques.
            • [^] # Re: Olivennes

              Posté par . Évalué à 3.

              En résidence, il y aussi les partages samba avec le moteur de recherche dédié (simple script sur le serveur a base de slocate et smbmount), j'imagine qu'il y a plus d'une rez avec ce systeme.
              • [^] # Re: Olivennes

                Posté par . Évalué à 3.

                Samba comme les partages Windows ont du mal a passer quand les broadcast sont filtrés ou que chaque étage est dans un vlan différents afin d'éviter que cela ne deviennent n'importe quoi. Puis samba sans administration sur plus de 500 machines hétéroclites ...
              • [^] # Re: Olivennes

                Posté par . Évalué à 2.

                Je ne sais pas s'il y en a plus d'un. Tu es dans une école d'ingénieur le long du canal du midi ?
                • [^] # Re: Olivennes

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Non, il s'agissait de la capitale des Gaules, donc en effet il y en a plus d'un :)
    • [^] # Re: Olivennes

      Posté par . Évalué à 6.

      Il y a une particularité en France, c'est ce qu'on appelle la "taxe pour copie privée". En France, on a le droit de copier si c'est destiné au cercle de famille, comme on dit. Dans la plupart des autres pays, même ça n'est pas autorisé.

      Il y a quelqu'un pour lui parler du concept de "fair-use" dans le droit anglo saxon ?

      Moi, j'ai tendance à me méfier de la géniale invention française à laquelle personne n'a songé : le procédé Secam en télévision, le D2 Mac Paquet, la filière Graphite Gaz pour le nucléaire, le Minitel, toutes ces inventions géniales, dont on était les seuls à s'ébahir et dont on était persuadés que le monde les adopterait très vite.

      Il a dis la même chose sur France culture. Il faudrait qu'il se renseigne un peu plus. Le SECAM est utilisé dans beaucoup de pays (plus d'une dizaine selon wikipedia). On a aussi le leader mondial du nucléaire alors pourquoi taper sur sa téchnologie ? Le minitel est franco-français et à permis de générer beaucoup de chiffre d'affaire (et à permis l'emergence d'une des dernière grosses boite française : free).

      D2mac est mort né avec l'arrivé du mpeg2.

      D'abord, les DVD sont eux-mêmes touchés aujourd'hui par une baisse qui s'explique principalement par la montée en puissance du piratage.

      Des preuves ! Des sources !! On dirait une incentation !

      Mais je ne vois pas quel autre facteur expliquerait que dans tous les pays du monde et au même moment, il y a eu une coïncidence entre la baisse du marché du disque et la montée du piratage.

      Facile, dans le même moment, le marché de la video à doubler de 500m¤ à 1200m¤, la téléphonie est passé de 5000M¤ à 10 000M¤. Et je ne parle pas de la démocratisation du jeux video.

      Pendant ce temps, la musique est passé de 1100M¤ à 900M¤.

      Un chiffre : en 2005, on a vendu 100 millions d'albums en France. Dans le même temps, on a piraté l'équivalent de 60 millions d'albums. Je pense que sans piratage, on n'aurait pas vendu 160 millions d'albums en France; Peut-être aurait-on vendu 105 ou 110 millions d'albums.

      Il n'en sait rien quoi. Marrant, une étude scientifique américain disait qu'il y avait _une_ perte de vente pour 5000 téléchargements.

      Donc, on serait passé de 100 millions d'album à 100,012 millions. Génial...

      Moi, je continue de ne pas comprendre pourquoi on trouve normal de payer ses Nike, ses i-Pod, son abonnement à Free, pourquoi on trouverait insupportable que votre voisin vous cabosse votre moto ou vous raye votre voiture, et considérer que la seule chose qu'on puisse consommer sans la payer et la seule propriété qui soit illégitime, c'est celle de la création.

      Quelqu'un lui a expliquer le principe du dol ? Ou la différence entre le materiel et l'immateriel ?

      Ou est le vol, quand je fais une copie ? Qui est lésé ?

      Celui qui peut-être éventuellement aurait toucher la moitier des 7% du prix d'achat (moins les frais marketing) ?

      Ou celui qui refourgue le même truc pour la troisième fois, après l'avoir vendu en K7 en 33T puis en CD ?

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Olivennes

        Posté par . Évalué à 3.

        Il y a un lien vers ces declarations?
        Je m'interesse de pres au phénomène et certains chiffres sont relativement surprenants.

        Un chiffre : en 2005, on a vendu 100 millions d'albums en France. Dans le même temps, on a piraté l'équivalent de 60 millions d'albums.

        Bon, dans le dernier document que j'ai lu, il était fait mention de 500millions de téléchargements.
        On passe donc de 500millions a 60millions d'albums. Soit entre huit et neuf chansons par albums selon Olivennes. ca me parait peu, tres peu.
        Quelqu'un a des infos sur le nombre moyen de titre par album? A vue de nez et selon ma discothèque, ca tourne plutot entre 12 ou 15, avec des extremes a +20 et -5.

        Mais bon, même si on recommence a compter avec ce chiffre, 60 millions d'albums pour 16 millions de foyers connectes, ca represente 4 albums pirates par an.

        Ouh bin, le mechant pirate qui fusille les gentilles maisons de disques prend un méchant coup. Même à l'epoque des cassettes audios, je pense que le taux de piratage par album et par an devait etre plus grand.

        Mais bah, du vent, du vent, du vent et du brassage d'air pour un non evenement total.

        Au final, des libertes constitutionnelles en moins pour les beaux yeux (et les beaux portefeuilles) des patrons des maisons de disques.
        Et ça, c'est autrement plus grave mais personne n'en parle.
        • [^] # Re: Olivennes

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          >>> Il y a un lien vers ces declarations?

          Le chat du Monde que j'ai évoqué plus haut.
        • [^] # Re: Olivennes

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          > Quelqu'un a des infos sur le nombre moyen de titre par album? A vue de nez et selon ma discothèque, ca tourne plutot entre 12 ou 15, avec des extremes a +20 et -5.

          Il faudrait un échantillon représentatif. En regardant dans ma discothèque à moi, parmi les albums (lp) que j'ai fait l'effort de ripper, j'arrive à une moyenne de 10,5. Et mes bornes vont de 3 (Yanqui UXO) à 23 (Geogaddi). J'ai aussi un ep d'un unique titre de vingt minutes... Mais ce ne doit pas représenter une grosse portion de ce qui transite sur le p2p.

          musicbrainz.org annonce une base de données de 526621 albums pour 6199692 titres, soit une moyenne 11,8 titres par album... Enfin, ya des singles, des compilations, des pistes présentes sur plusieurs albums, des albums de plusieurs disques... http://musicbrainz.org/stats.html pour réfléchir.
      • [^] # Re: Olivennes

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        > Quelqu'un lui a expliquer le principe du dol ? Ou la différence entre le materiel et l'immateriel ?
        Ou est le vol, quand je fais une copie ? Qui est lésé ?

        Cette reflexion est interessante surtout ici. Vous êtes les premiers à vous insurger quand une entreprise vole du code sous GPL. A non ce n'est pas du vol, c'est immatériel ( on peut le copier autant de fois qu'on veut sans denaturer l'original). Qui est lésé ? (personne bien evidemment, le code original est toujours libre, il est toujours là). Alors quoi ?

        Alors pour le code sous GPL : il a violé la licence et c'est pas normale ! et pour le cd : il a violé la licence mais la c'est "normale".

        Quelqu'un peut m'expliquer cette différence de vision ?
        • [^] # Re: Olivennes

          Posté par . Évalué à 6.

          Dans un cas il y a des enjeux commerciaux, dans l'autre non. Il y a sûrement beaucoup de freeware qui embarquent du code GPL sans que ça ne fasse grand bruit.

          Ce qui est gênant, c'est quand les autres se font de la tune à partir de ton travail. Même moi qui suis contre la propriété intellectuelle, je suis pour des droits d'auteur (éventuellement limités dans le temps, mais au maximum limité à la mort de l'auteur et non pas 70 ans après celle-ci comme aujourd'hui) qui s'occupent de ce problème.

          Sinon en général ceux qui ont un discours très ferme envers les violations (et non pas vol comme tu dis) de GPL sont également contre le piratage. Le problème dans ta question c'est que tu prêtes à deux discours la même provenance. Faut pas mettre tout le monde dans le même panier sous prétexte qu'ils fréquentent le même site.
          • [^] # Re: Olivennes

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            mais au maximum limité à la mort de l'auteur

            Tu déconnes, comment il se ferait du blé Gregory Lemarchal ?
            • [^] # Re: Olivennes

              Posté par . Évalué à 4.

              Ben en l'occurence il ne s'en fait plus ;)
        • [^] # Re: Olivennes

          Posté par . Évalué à 4.

          La GPL demande très très peu de conditions pour être valide par rapport à n'importe quelle autre licence propriétaire. La seul contrainte est de libérer le code comme l'on fait les créateurs du travail original.

          C'est quand même autre chose qu'un machin qui dis que tu n'as la droit de ne rien faire avec, ni le revendre, ni le cédé, que tu peux théoriquement refusé mais que c'est impossible de se faire rembourser.

          Mais la question n'est pas là.

          il a violé la licence mais la c'est "normale".

          Ou est-ce que j'ai dis que c'étais normal ?

          Je montre juste que la "perte" induit par une copie illégale est sans commune mesure d'un vol d'un bien materiel.

          Et pour éviter cela, qu'est-ce qu'il propose ? Juste la remise en cause de quelques droits de l'homme. Rien que cela.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Olivennes

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Des tas de gens semblent trouver ca normal sur ce site. Je ne parle pas de certains autres sites grand public ou la ca en devient gerbant.

            J'ai juste l'impression qu'on fait deux poids, deux mesures, alors que fondamentalement, c'est la même chose (aka une violation de la licence d'utilisation). Je trouve ca grave sur les sites généralistes, mais encore bien plus sur un site comme linuxfr où les gens sont relativement sensibilisés au problème de propriété intellectuel, et de licence d'utilisations.

            D'un autre côté, je n'approuve pas les mesures proposées dans ce rapport.

            Mais je suis horrifié de voir un raisonnement aussi absurde que : "c'est virtuel donc on peut en faire ce qu'on veut " (logique qu'on retrouve un peu partout sur le Net quand on parle de ce rapport). Ce ne sont pas avec des arguments comme ça qu'on peut opposer des arguments convaincants. Enfin c'etait pareil pour la LCEN et la DADVSI. La majorité des gens concernés étaient des gens qui passaient leur temps à pomper des films sur emule; bittorent et cie. Comment être un tant soit peu crédible dans ces conditions ?

            Je suis intransigeant avec ce rapport, et je suis aussi intransigeant avec ces "groinfres" qui clament je ne sais quoi au nom de la culture ...
            • [^] # Re: Olivennes

              Posté par . Évalué à 7.

              Je suis assez partagé de mon coté. Franchement vu les méthodes des majors, je n'arrive pas à les plaindre.

              Leur principe de faire payer les artistes par avance toutes les pubs qu'ils font pour eux, par exemple. Tout ça pour leur bouffer leur 7% réglementaire. On peut aussi parler des artistes qui ne touchaient rien sur les téléchargements légaux car cela n'était pas prévus par contract !

              Comment peuvent-il vendre un CD à des prix pareils ? Et maintenant, ils veulent juste changer les lois à leur profit !

              Le marché se révolte. Tant pis pour eux. Qu'ils crèvent.

              La nature a horreur du vide, il y aura toujours autre chose.

              Je n'ai pas de solution ultime mais celles retenues sont à vomir.

              Si les CD étaient à 10¤, si tout était dispo en téléchargement sans drm, en flac ou en ogg ou un mp3 mais >200kbits, si il n'y avait pas la guerre stupide entre HD-DVD et blueray, il y aurait bien moins de perte !

              Si au moins, les plateformes de téléchargement légals était plus facile d'utilisation que le téléchargement illégal. Que le prix baisse encore. 1¤ pour un morceau sans support physique, dans une qualité de m... (128kbits), c'est bien trop chère encore.

              A l'unité, ce n'est pas énorme, rapporté à ce qui traine sur un ipod, c'est risible (qui peux acheter pour 10 000¤ de musique ?!)

              Concernant la video, avec la qualité de la HD, on ne peut pas encore facilement télécharger 20 go de film ! Cela viendra peut-être un jour, mais cela n'est pas le cas. Par contre, c'est tellement chiant à utiliser qu'ils ne peuvent même pas bénéficier de la lecture sur PC quand leur lecteur salon sont chère ! (à cause des protection dans tous les sens)

              Je suis sur que pas mal de personnes commencerait à lire les films HD sur PC avant de sauter le pas pour un lecteur de salon.

              Les majors ne veulent pas de licence globals mais vivent de rente payé par les radios et de la rente de compensation aux droits de la copie privé. C'est un peu contradictoire, non ?

              En plus Olivennes dit que le droit à la copie privé n'existe pas ailleurs. En effet, au USA, ils appellent cela le fair-use qui n'est pas compensé par une taxe, il me semble !

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Olivennes

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Tu essaye de te deculpabiliser ? Parce que je vois que ca. Des especes de moyens de te dedouaner.

                Il est certain que les majors abusent. Mais je ne vois pas en quoi ca te donne le droit de violer la licence d'utilisation ?

                Je n'ai jamais eu les moyens d'acheter photoshop. Est que je l'ai telecharger pour autant ? Non ! Pourtant Adobe (ou Microsoft) ne sont pas des modèles :).

                Tu dis que c'est risible de payer pour 10 000¤ de musique. Est qu'on a vraiment besoin de 10 000 mp3 ? Et si on ne peut pas se l'offrir, bah on ne se l'offre pas. Il y'a d'autres choses que je ne peux pas faire ... Et même avec des cd à 10¤, ca restera toujours beaucoup plus cher que 0¤.

                La HD, c'est pas mal de buzz :) Faut deja avoir le moyen de l'afficher ton HD. Quand Mr Tout le monde l'aura, je pense qu'on aura de la fibre et donc ...

                Je ne veux pas de la licence globale. Ce n'est qu'une taxe de plus, et ca ne remunere pas correctement les artistes (aka les gros gagneront beaucoup et les petits rien).

                Les majors peuvent disparaitre en ce qui me concerne, ce n'est pas un problème, mais qui financera des jeunes artistes ? qui fera la production ?
                • [^] # Re: Olivennes

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Il est certain que les majors abusent. Mais je ne vois pas en quoi ca te donne le droit de violer la licence d'utilisation ?

                  Cela ne donne aucun droit, c'est sur.

                  Tout comme les arracheurs d'ogm n'ont pas le droit de détruire des champs, que les écolo bloquent des transports de déchets nucléaires, que les routiers bloques les routes, que le piquet de grève bloque l'accès au dépos de bus. J'ai bien envis de dire comme tout le reste, c'est illégal mais on peut toujours chercher à la légitimer.

                  Tu dis que c'est risible de payer pour 10 000¤ de musique. Est qu'on a vraiment besoin de 10 000 mp3 ?

                  Je crois que la question est mal posé. Une grosse majorité de personne _ont_ 10000 mp3 dans leur ipod, je ne crois pas qu'il soit pret à diviser cela par 10.

                  Il y a quand même un concept légal qui dis que si personne ne respect la loi, c'est que la loi est sans doute mauvaise.

                  La HD, c'est pas mal de buzz :) Faut deja avoir le moyen de l'afficher ton HD. Quand Mr Tout le monde l'aura, je pense qu'on aura de la fibre et donc ...

                  C'est pour ça que je parlais de PC. Tout PC, même le plus pourris peut afficher du 720P. Mais à cause de leur connerie, pour le faire, il faut vista (et l'ordinateur capable de faire tourner vista) et toute une chaine validé (tm).

                  Il gagnerait plein de client, si cela pouvait marcher n'importe ou.

                  Les majors peuvent disparaitre en ce qui me concerne, ce n'est pas un problème, mais qui financera des jeunes artistes ? qui fera la production ?

                  Par ce que tu crois encore, que les majors ont ce role là ? La plus part des "nouveaus" artistes ont d'abord fait leur troue sur internet avant de signer (Kamini, Laurie,...). Et puis leur manière de payer les artistes est assez hallucinante...

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: Olivennes

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Tout PC, même le plus pourris peut afficher du 720P.
                    Ah ca serait bien si c'était vrai.

                    QQ ordres de grandeurs :
                    720 p en xvid ~ 1Ghz est suffisant.
                    720p en x.264 ~ 2/3Ghz est suffisant (monocore)
                  • [^] # Re: Olivennes

                    Posté par . Évalué à 0.

                    >Cela ne donne aucun droit, c'est sur.
                    > Tout comme les arracheurs d'ogm n'ont pas le droit de
                    > détruire des champs, que les écolo bloquent des transports >de déchets nucléaires,

                    Sympa de comparer une action non-violente de désobeissance civile (et donc entre autre assumée pénalement) avec le fait de télécharger illégalement un album parce que les-majors-ça-produit-que-de-la-merde-de-toute-façon-mais-bon-j'aimerai-quand-même-bien-avoir-celui-la.
                    • [^] # Re: Olivennes

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Dans ton système de valeur c'est différent mais c'est juridiquement tout autant illégals...

                      Et je ne vois pas pourquoi "l'acces à la culture" serait moins noble que l'écologie.

                      "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: Olivennes

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Les majors peuvent disparaitre en ce qui me concerne, ce n'est pas un problème, mais qui financera des jeunes artistes ? qui fera la production ?

                  Les labels indépendants, comme maintenant. Et qui au passage ne font pas tout ce foin sur le piratage et en profitent pour se faire connaître un peu plus. Les majors qui signent des petits artistes risqués, j'en vois aucun.
                • [^] # Re: Olivennes

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Mais je ne vois pas en quoi ca te donne le droit de violer la licence d'utilisation ?

                  Personnellement je ne considère pas que la libre diffusion des biens culturels est un droit légal mais un droit légitime, dans le sens où ce qui est légal est ce qui a été légiféré, et ce qui est légitime est ce qui devrait être légiféré.

                  Après, cela soulève la question de la désobéissance civile. Est-ce que c'est un principe en soi acceptable, ou faut-il en tout temps tout lieu se conformer à l'idéologie juridique en vigueur, pour peu que celle-ci soit issue d'un processus démocratique ? Dans ce cas, à partir de quand juge-t-on que la légitimité démocratique est suffisante [1]. Ou alors considère-t-on que la désobéissance civile est acceptable à partir du moment où la loi va bien au-delà de ce que l'on considère, individuellement, comme moral ou juste (c'est ce que je pense) ? Ou seulement lorsque la survie est en jeu [2] ?

                  Je trouve qu'il est dangereux de dire que le droit est la réponse à tout et que la démocratie légitime tout. La démocratie est le moins pire des systèmes, ce n'est pas pour rien qu'on répète cette citation sans cesse.

                  [1] exemple : le système politique français est très déficitaire démocratiquement, de mon opinion.
                  [2] exemple : en France, lorsque les futurs entrepreneurs en bâtiment suivent leur formation pour démarrer leur entreprise, le formateur leur donne des conseils pour le travail au noir car il est notoire que celui-ci est indispensable à la survie économique dans ce secteur.
                • [^] # Re: Olivennes

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Moi je vois surtout une remise en cause de ce qu'on essaie de nous faire gober.

                  Mais toujours la même rengaine "Et si on ne peut pas se l'offrir, bah on ne se l'offre pas" . On a déja répondu en long en large et en travers à ce pseudo argument. Comme tu semble bien connaitre ce site, tu devrais les avoir déja vu.

                  (J'ai jamais dit que j'étais pour ou contre).

                  TT façon rien n'est tout blanc ni tout noir, et quoi que tu dise, rien ne pourra changer ça.
                  • [^] # Re: Olivennes

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    > Moi je vois surtout une remise en cause de ce qu'on essaie de nous faire gober.

                    De quoi parle tu exactement ? En tout cas, ca reste étrangement lié au consumérisme forcené, à en avoir 'toujours plus', et à 'je vous n***** tous' :).

                    Quand à ce debat, il me semble l'avoir deja vu quelques fois mais jamais n'avoir vu de quelconques arguments poignants sur le sujet.

                    Je ne dis pas que tout est blanc, tout est noir. J'admets que le p2p permet parfois de découvrir / redecouvrir certains artistes. Par contre, il y'en a beaucoup (en tout cas dans mon entourage) qui s'en serve soit disant pour cela, mais je n'ai jamais vu ni leur cd, ni aller aux dits concerts

                    Pour le cas 1, je pense que des offres légals en streaming serait plus interessante que le classique p2p (moins en bp certainement si on considère le problème purement technique). Pour le cas 2, bah tout ca quoi ... C'est surtout cela que je condamne.
                    • [^] # Re: Olivennes

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Pour mon le p2p est un faux problème. "Avant" c'"était les copies de CD que l'on s'échangeait, avant les copies de cassettes. Et c'était loin d'être marginal comme semble le croire Olivennes.

                      Certe, il y a des abus. Mais c'est typiquement fait par des personnes qui ne paieraient pas. C'est moralement condamnable mais il n'y a pas de perte réel.

                      Ils ont plus de chance d'augmenter leur revenue en s'ouvrant un maximum (pas de DRM, disponniblité des paroles de chanson, plusieurs format dispo, prix en baisse) qu'en écrasant leur client potentiel.

                      Les majors vont encore augmenter leur image de big brother, au lieu de rester dans le divertissement. Et en plus, cela ne leur rapportera rien, car il n'a pas été prouver qu'il y avait un relation direct entre piratage et perte de vente.

                      Il s'en rendront compte dans un 1 an ou 2, quand les ventes auront encore baissé de 20%.

                      Cela me rappelle l'étude qui disait que ce qui tuait les revenues, c'était la vente de single qui limitait la vente d'album... (les clients sont des cons, ils ne veulent pas payer 9 merdes pour une bonne chanson...)

                      "La première sécurité est la liberté"

                      • [^] # Re: Olivennes

                        Posté par . Évalué à 3.

                        "Cela me rappelle l'étude qui disait que ce qui tuait les revenues, c'était la vente de single qui limitait la vente d'album... (les clients sont des cons, ils ne veulent pas payer 9 merdes pour une bonne chanson...)"

                        En même temps le single c'est pas une grosse daube qui n'a comme avantage que d'avoir été mattraquée sur les radios et les télés ?
                        • [^] # Re: Olivennes

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Pas forcément. C'est souvent le plus montrable...

                          "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: Olivennes

                      Posté par . Évalué à 2.

                      De quoi parle tu exactement ?

                      je sais pas ... comme par exemple de parlé de "piratage" pour de la contrefaçon, de supposé que si on a osé dl un mp3 c'est qu'on est un voleur (sic) qui mérite d'etre mis au banc de la société (resic) , voir lapidé (reresic), et qu'on l'a bien cherché (rereresic) parce qu'on est trop con de pas voir que pascal nègre et madonna ne gagne rien.
                      Par contre cramé une bagnole ca c'est bien moins grave. La preuve, aucune loi "spécifique" au cramage de bagnole n'a été voté avant, pendant, ou après les émeutes : trouver "normal" de lutter et de parle de ce problème comme les médias le font actuellement en le diabolisant!


                      Ou encore considérer comme si les ventes de musiques baisse c'est de la faute au P2P (sans réflexion ni étude), mais si la vente de voiture baisse c'est de la faute du vendeur qui la vend trop cher/pas assez en adéquation avec le consommateur.


                      enfin considéré que "parce qu'on connais des gens qui font comme ça, alors tout le monde fait comme ça"


                      Bref ; avant il était bon ton de taper sur le "salaud de gouvernement", et maintenant il est bon ton de taper sur "le salaud de \"pirate\"".

                      Si tu as mené une vrai reflexion derrière , ca va... mais l'immense majorité des moralisateur ne l'ont jamais fait.

                      Pour le cas 1, je pense que des offres légals en streaming serait plus interessante que le classique p2p (moins en bp certainement si on considère le problème purement technique).

                      L'évolution pour la scalabilité c'est le P2P, même pour le streaming. En tout cas c'est une piste de réflexion envisagé sérieusement par les équipementiers et les opérateurs.


                      Pour le cas 2, bah tout ca quoi ... C'est surtout cela que je condamne.
                      Je viens de penser à un truc : Condamnerait tu quelqu'un qui utilise les routes nationales sur toute la france, sous prétexte qu'il paie moins de charge qye la majorité ?

                      Je SAIS que ça n'a rien a voir au principe du P2P mais je veux dire :
                      le but n'est pas de voir ce que les gens font "de mal" , il feront toujours quelquechose de mal (mal qui est subjectif)

                      mais c'est SI ce que les gens font de positif (certains achètent des CD après avoir découvert un morceau sur un P2P) est suffisant (et bien entendu nécessaire)(sur le long terme y compris) pour entretenir un cercle vertueux au niveau de la société et des artistes.

                      Enfin c'est ce que je pense.

                      Faut il réprimer les "goinfres" ? Du moment qu'ils ne revendent pas, je pense pas que ca aurait grand intérêt.
                      Faut il faciliter l'achat ? Oui! (exemple con en 2 seconde

                      plateforme où tout artiste peut venir déposer son morceau dans un format loseless, et où la vente sera intégralement (minus l'administration du site) reversé aux artistes/compositeurs!
                      )
            • [^] # Re: Olivennes

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Peux-tu éviter de mettre tout le monde dans le même panier tout de même ?
              - j'ai effectivement téléchargé via bittorrent des films : il doit s'agir de Elephants Dream et Plan 9 from outer space (j'ai ensuite vu qu'il n'était en fait domaine public que pour le Canada et pas encore pour la France :/)
              - je dois avoir de l'ordre de 5000 ¤ de CD (à 10 ¤ le CD acheté d'occas' généralement), je n'en achète plus que très peu, j'ai une majorité de choses créées dans les années 60 début 70 de toute façon...
              - je dois avoir de l'ordre de 2000 ¤ de DVD (à 12 ¤ en moyenne le DVD d'occas' ou sur des sites de discount)
              - l'offre à 1 euro la chanson n'est clairement pas attractive àmha, encore si l'auteur en touchait la moitié pourquoi pas ? (mais bon avec une pochette digne de ce nom et les paroles publiées en libre). Le prix d'une chanson devrait se rapprocher de son coût marginal de fourniture : ils veulent être écoutés ces auteurs ou pas ? (faut-il vraiment payer la version MP3, la version en Ogg, celle en FLAC, celle sur CD, celle pour l'auto-radio, celle pour l'ordinateur ? alors que le tout est numérique ?). Je n'ai pas franchement de proposition là-dessus : à ceux qui s'en préoccupent de trouver le business model qui leur convient (pas au détriment de tous, c'est tout...)
              - la LCEN ne me plaît que pour une chose : la définition de Format_ouvert (malencontreusement battu en brêche par les DRM non respectueux du format red book des CD légaux et souvent illégalement mis dans les mêmes bacs que les vrais CDs)
              - DADVSI est clairement une régression, ni la licence globale, ni ce qui en est sorti jusqu'à maintenant, ni les taxes à gogo sur les DVD/CDRW qui me servent à faire des sauvegardes/gravage de distributions et maintenant les disques durs et clés usb, rien ne me convient quoi
              - je suis pour une durée du droit d'auteur de 10 ans à publication, pour une durée des brevets de 4 ans (qui devraient être rendus obligatoires pour obliger à documenter en libre et non obfusqué des technologies novatrices), contre les brevets logiciels bien sûr qui sont un non sens
              - et j'ai encore une carte orange - et non le pass Navigo - tant que la RATP et transilien ne seront pas en règle avec la CNIL : rapprochements de données/déplacements avec mon n° de carte bleue, conservation de la photo pour rien... même si dernièrement il me semble avoir vu passer une amélioration...
              • [^] # Re: Olivennes

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                >>> pour une durée des brevets de 4 ans


                Mode avocat du diable on//

                Donc une firme pharmaceutique découvre un truc et dépose un brevet. Elle fait ensuite les études de phase I, II et III qui sont un préalable obligatoire à la commercialisation d'un médicament (et qui durent plus de 10 ans en moyenne je crois).
                Au moment de la première commercialisation de leur médicament le brevet est donc expiré depuis longtemps et les concurrents qui n'ont rien branlé peuvent copier librement le médicament.

                Mode avocat du diable off//
                • [^] # Re: Olivennes

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Autant que tout le monde profite de la transparence, notamment dans le domaine de la médecine effectivement ;-)
        • [^] # Re: Olivennes

          Posté par . Évalué à 0.

          Alors pour le code sous GPL : il a violé la licence et c'est pas normale ! et pour le cd : il a violé la licence mais la c'est "normale".
          Si il a "violé" la licence, ce n'est pas du "vol" .

          Puis sur ce site, comme tu le dis, on a jamais fait de parallèle entre voler un sac et copier un logiciel sous GPL . Les majors si.

          Bref encore une fois, rien a voir.
          • [^] # Re: Olivennes

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ta logique me laisse froid.
            C'est parce que les majors disent de la merde (et ils disent de la merde, presque autant que notre cher président), que ca nous donne le droit de dire et de faire de la merde ? Ca ne nous légitime en rien. Bien au contraire.

            Rien à voir avec le fond du problème ! Clairement.
            • [^] # Re: Olivennes

              Posté par . Évalué à 1.

              Rien à voir avec le fond du problème
              C'est précisement ce que je reprochais au commentaire auxquel je répondais .
              Utiliser des termes totalement foireux pour essayer de les rebalancer en pleine gueule aux "gens du site."
        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 5.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: Olivennes

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Je parle de violation de la GPL. Tu me parle de logiciel libre ? Evidemment c'est liée mais ca ne fait pas avancé l'argumentation. Et evidemment que je suis au courant qu'il existe d'autres licences étant donné que je suis développeur d'un "système mort" sous licence BSD.

            Pour le reste, bah si tu ne vois pas le parallèle, je n'y peux rien. Il est pourtant certain. Evidemment, tu t'attaque violemment aux majors (ce que je comprend, je hais autant que vous ces bêtes là) mais je prône un système où les artistes seront justement rémunérés, et ce n'est ni le p2p, ni la licence globale qui réaliseront ceci (pas plus que les majors j'en conviens).

            Si il y'a quelquechose à faire, c'est sensibiliser les artistes à d'autres formes de distributions, comme par exemple l'initiative de RadioHead, voir même créer un réseau p2p où les artistes mettraient eux-mêmes leur morceau en ligne (le p2p étant globalement une bonne solution). Il faut avant tout favoriser les artistes.

            Et comme de toute facon, les majors ne sortent que des gros tas de boue informes (argument qui revient souvent, pas tout à fait à tort), personne ne les télécharge non? (sauf si vous aimez les gros tas de boue informes, chacun son truc quoi).
            • [^] # Re: Olivennes

              Posté par . Évalué à 4.

              Je parle de violation de la GPL. Tu me parle de logiciel libre ?

              En fait il mettait de côté les aspects légaux pour mieux observer les aspects politiques. L'utilisation de la GPL, dans la vision de Stallman, n'est qu'un outil pour achever une vision politique dont l'idéal est un monde où il n'existe plus de logiciels propriétaires et où toute information numérique (culturelle ou de connaissance) est librement diffusable.

              mais je prône un système où les artistes seront justement rémunérés, et ce n'est ni le p2p, ni la licence globale qui réaliseront ceci (pas plus que les majors j'en conviens).

              Il n'a jamais été prouvé que la propriété intellectuelle est la réponse à plus de justice dans la rémunération des auteurs / artistes. Quand on écrit un bouquin ou qu'on se lance dans un disque, cela ressemble plus à une grosse loterie dont peu sortent gagnants.

              Et de manière plus générale (il n'y a pas que les auteurs), ce n'est pas restreindre les libertés d'échange culturel des gens qui va apporter plus de justice dans ce monde. Je suis d'accord que la licence globale n'est pas la réponse à tout, mais c'est un premier pas dans l'élaboration d'un système de rétribution basé sur la liberté et l'ouverture : une fois le dogme de la propriété intellectuelle brisé, les législateurs et les économistes pourront faire preuve d'imagination pour trouver d'autres systèmes. Il y a du potentiel, voir le rapport Rocard.
            • [^] # Re: Olivennes

              Posté par . Évalué à 2.

              Je parle de violation de la GPL. Tu me parle de logiciel libre Evidemment c'est liée mais ca ne fait pas avancé l'argumentation.

              Non tu as raison, une licence dont le seul but est de défendre le logiciel libre, il ne faut surtout pas prendre le contexte en jeu...

              Pour le reste, bah si tu ne vois pas le parallèle, je n'y peux rien. Il est pourtant certain.
              J'adore ce genre d'argumentation.
              "Mais t'es trop con, c'est évident pourtant."

              mais je prône un système où les artistes seront justement rémunérés, et ce n'est ni le p2p, ni la licence globale qui réaliseront ceci (pas plus que les majors j'en conviens).
              Kennedy disait "Celui qui crois que la vie est juste est bien mal renseigné".
              Donc les artistes eux ils auront le droit d'etre "justement rémunéré" mais pas tous les autres travailleurs (tu as entendu parler des grèves, magistrat, cheminot, pécheurs, opéra de paris, police, fonctionnaire, (et chez le privé ca rumine aussi)
              Le problème du pouvoir d'achat, des parachutes dorées etc... ca rentre aussi en ligne de compte si tu veux qu'on parle de "rémunération juste" !
              Que les artistes soit justement rémunéré pour leur création, je suis pour ... mais pas qu'eux !

              Vu que tu veux un système idéal pour les artistes, désolé d'etre "égoïste" (ou plutot non-égoïstes) , mais si tu trouve un système idéal, il faut qu'il le soit pour tous!
              • [^] # Re: Olivennes

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Je suis tout à fait au courant et je crois qu'on dérive fortement. Je vais stopper le thread là donc vu que ca part n'importe ou.

                Note que les magistrats manifestent pas du tout pour ça mais ce n'est pas très important (ils font la grêve contre la réforme de la carte Judiciaire par Mme Dati). Les cheminots veulent soient l'abrogation de la réforme des régimes spéciaux, soit au minimum une revalorisation par rapport à ce qu'ils perdent (ce qui parait un minimum). Seuls les fonctionnaires ont manifestés réellement pour une revalorisation de leur salaire.

                Je suis au courant de tout ça. Suite aux déclarations de notre cher président, je vais aussi aller voir mon patron pour qu'il me paye mes RTT que je ne pourrai jamais prendre. Mais la n'est pas la question :).

                Je n'ai pas envie de débattre sur la pourriture de notre société actuelle. Mais bon, à vrai dire, je ne peux guère justifier que 'n'essayons pas de faire un système égalitaire pour les artistes alors que c'est dans nos moyens' parce que 'nous n'avons pas un système juste'. Oui c'est de l'egoisme. Comme les gens qui ont manifestés contre les grèves des cheminots.

                Quand au gouvernement, nous avons le gouvernement qu'on attendait :). Plains toi aux 53% de Francais qui ont voté pour Mr Sarkozy si tu as un problème avec sa politique.

                Pour en revenir au sujet, le système est peut-être pourri mais ca n'excuse personne d'en profiter. En tout cas, avec de tels attitudes, ca ne risque pas d'arranger les choses.
                • [^] # Re: Olivennes

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Note que les magistrats manifestent pas du tout pour ça
                  Ah bon, ils ne font pas grèves parce que le gouvernement essaie d'imposer ses décisions sans consultations ... comme le problème du rapport olivennes, et que mis dans le contexte des autres grèves, cela montre que le problème de la musique & P2P , tant d'un point de vue économique que d'un point de vue législatif, ne sont en aucun cas différent des problèmes rencontrés dans les autres domaines ?
                  • [^] # Re: Olivennes

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Tu es d'une mauvaise foi absolue. Je reprend ta phrase vu que tu as oublié de quoi tu parlais

                    "Donc les artistes eux ils auront le droit d'etre "justement rémunéré" mais pas tous les autres travailleurs (tu as entendu parler des grèves, magistrat, cheminot, pécheurs, opéra de paris, police, fonctionnaire, (et chez le privé ca rumine aussi)".

                    On parle clairement de salaire, de pouvoir d'achat. De rien d'autres. Ou alors faut deviner ce que tu veux dire ....

                    Ensuite, tu dis de la merde encore. Le rapport Olivennes est justement une consultation (ce n'est pas une loi jusqu'a preuve du contraire). Elle est tout à fait partial à mon avis mais ca reste une consultation.

                    Quand à la vertu de ta démonstration, euh bah, je ne la vois pas. Va falloir l'expliciter d'avantages pour un esprit simple comme le mien.
                    • [^] # Re: Olivennes

                      Posté par . Évalué à 3.

                      On parle clairement de salaire, de pouvoir d'achat. De rien d'autres. Ou alors faut deviner ce que tu veux dire ....
                      Je reconnais que je me suis mal exprimé et je m'en excuse. Dans mon esprit, j'entendais les magistrat comme ça, et j'ai oublié de l'écrire. Je pensais l'avoir fait.
                      Mea culpa.


                      Ensuite, tu dis de la merde encore
                      Meci bien, ce genre d'adjectif me manquait.

                      Le rapport Olivennes est justement une consultation (ce n'est pas une loi jusqu'a preuve du contraire).
                      Une consultation qui consulte pas tous les parties, et auxquel le président de la république et le ministre ayant demandé la consultation ce sont dit tout a fait d'accord avec. Ca doit avoir aucune valeur ce genre de truc.
                      D'ailleur l'ufc que choisir et les journaux trouvent aussi que ca n'a strictement aucune valeur.

                      Ensuite on se demande qui est de mauvaise foi ou pas.

                      Quand à la vertu de ta démonstration, euh bah, je ne la vois pas
                      Je sais, quand c'est toi qui le fait , c'est "evident", quand ce sont les autres "ca n'existe pas".

                      Tu parle de la démonstration que le gvt fait ne consulte pas les principaux intéréssé ? Je crains que ce soit un fait et non une démonstration.
                      Ou peut etre parle tu du fait que le problème de la musique (économique et législatif) se retrouve aussi dans les autres domaines. La aussi c'est un fait.
      • [^] # Re: Olivennes

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ou est le vol, quand je fais une copie ? Qui est lésé ?

        Tu fais exprès ?

        Sont lésés les ayants droits sur l'oeuvre qui auraient touché une partie du prix de vente... si tu l'avait acheté. Que tu apprécie ou pas, c'est l'auteur (&Co) qui fait la création, et qui décide comment ils veut la diffuser et à quel coût, comme pour un logiciel.

        Après le gros hic dans tout ça reste que si une oeuvre n'avait pas été dispo "gratuite" au format numérique sur le net, la pluspart des téléchargeurs ne l'auraient pas acheté de toutes façons.... et même n'auraient pas eu connaissance de son existence.

        Leur raisonnement est biaisé, mais il ne faut pas non plus tomber dans l'excès inverse et dénier aux auteurs le droit qu'ils ont sur leurs oeuvres.

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

        • [^] # Re: Olivennes

          Posté par . Évalué à 3.

          Tu fais exprès ?

          Oui évidement !

          Je voulais mettre en parrallèle le vol d'un bien materiel et la copie illicite de musique. Dans un cas, le volé à une perte. Dans l'autre cas, il pert potentiellement une vente. 1/5000ième de vente selon une étude.

          Voila la différence.

          Donc toute comparaison avec un bien materiel n'a aucun sens.

          "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Olivennes

          Posté par . Évalué à 3.

          Sont lésés les ayants droits sur l'oeuvre qui auraient touché une partie du prix de vente... si tu l'avait acheté.

          Cet argument du manque à gagner est fortement sujet à caution, étant donné qu'on sait très bien que celui qui télécharge 100 albums de musique n'aurait de toute façon jamais dépensé 2000¤ pour les acheter.

          Les ayant-droits ont tendance à se transformer en des rentiers voraces depuis quelques années.
          • [^] # Re: Olivennes

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            J'avoue.
            J'ai téléchargé des albums de musique sur les réseaux de p2p.
            Avant-hier j'ai notamment téléchargé le dernier Rita Mitsouko....je l'ai supprimé de mon disque dur après la première écoute car je l'ai trouvé bidon.
            Il y a trois semaines j'avais téléchargé deux albums de Sleater Kinney et je les ai trouvé excellents. Je suis donc allé sur le site d'Amazon et j'ai commandé ces deux CD pour pouvoir les écouter avec une bonne qualité sur mon excellente chaîne hifi. La même chose s'était passé avec les albums de Metric que j'ai acheté après les avoir découvert par le p2p.

            Le téléchargement, ne l'oublions pas, fait aussi découvrir des artistes et génère des ventes qui n'auraient pas eu lieu sans lui.
            • [^] # Re: Olivennes

              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

              Des fois j'entends des chansons à la radio, des vieux trucs des années 80 sur RFM. Je suis de 1979, et même si je n'écoutais pas de musique dans les années 80, il m'en reste quelques bribes.

              Alors quand il y a une chanson qui me plait, je retiens quelques paroles. L'autre jour, j'en entend une, mais comme d'hab, on ne donne pas à la radio le titre.

              J'ai pu faire une recherche sur le net avec ces paroles, ce qui m'a permis de me rendre compte que c'était "magificent seven" de The Clash. Note que je n'aurais pas pu retrouver la chanson si tous ces sites qui fournissent (illégalement) des paroles de chanson étaient fermés.

              J'ai ensuite téléchargé (illégalement) magnificent seven sur du p2p. Et j'ai aimé. Et j'ai eu envie d'en connaitre plus sur The Clash, parce qu'à part Should I Stay or Should I Go, je ne connaissais rien. Alors mon anniversaire approchait, et j'ai vu un coffret 3 CD The Clash à la FNAC pour 19,99¤. Un pote m'a demandé ce que je voulais, et j'ai eu envie d'essayer. Pour une chanson téléchargée illégalement, ils ont été payés en retour pour 3 CD.

              Je ne pense pas être le seul à utiliser le net de cette manière.
              • [^] # Re: Olivennes

                Posté par . Évalué à 3.

                non non non. Pas d'excuse bidon. L'argument de découverte qui ressemble donc à la radio, est forcément qu'une excuse....

                "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: Olivennes

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  C'est surtout l'argument de facilité: j'ai réussi à retrouver le nom d'une chanson récemment. "Driver's Seat"
                  http://www.paroles.net/lyrics/chansons/32611.htm
                  http://en.wikipedia.org/wiki/Driver%27s_Seat

                  Apparemment il y a eu des reprises, et grâce à la wikipédia anglaise, j'ai pu trouver que le nom du groupe est "Sniff 'n' the tears". Même en P2P j'ai pas réussi à la trouver, alors comment la trouver sur des sites légaux ? Olivennes a beau dire ce qu'il veut, les offres légales ont encore du boulot, et 1¤ par titre avec une part infime pour l'artiste, ça me fait penser aux agriculteurs qui crèvent la dalle tandis que la grande distribution de fait du blé sur leur dos...

                  Ce n'est pas pour me justifier. Je le sais bien que c'est mal, c'est pour ça que je me suis tourné vers des sites alternatifs type jamendo.
      • [^] # Re: Olivennes

        Posté par . Évalué à 3.

        Il y a quelqu'un pour lui parler du concept de "fair-use" dans le droit anglo saxon ?
        Je l'avais dis aux modos quand il avait dit cette bourde monumentale , mais bon visiblement ca les gênes pas que denis olivennes raconte n'importe quoi


        D'abord, les DVD sont eux-mêmes touchés aujourd'hui par une baisse qui s'explique principalement par la montée en puissance du piratage.

        Des preuves ! Des sources !! On dirait une incentation !


        Mais non, le monsieur doit croire que quand il y a une baisse (par exemple baisse des ventes de voitures) c'est FORCEMENT parce qu'on a "voler" de l'autre coté (pour reprendre leurs arguments foireux).
        • [^] # Re: Olivennes

          Posté par . Évalué à 2.

          Je l'avais dis aux modos quand il avait dit cette bourde monumentale , mais bon visiblement ca les gênes pas que denis olivennes raconte n'importe quoi

          Bah, c'est juste que le sophisme à la mode, pour justifier ses arguments, est de dire qu'« on ne voit ça nulle part ailleurs », qu'« on est le seul pays du monde qui ...», etc. Ces phrases sont systématiquement fausses, ça n'empêche pas que plus en plus de monde les utilise.
          • [^] # Re: Olivennes

            Posté par . Évalué à 3.

            On est quand même le seul pays au monde où des abrutis passent leur temps à nous dire qu'on est quand même le seul pays au monde à faire ci ou ça, histoire d'essayer de nous foutre la honte !
  • # raisonnement

    Posté par . Évalué à 10.

    " Il dit que la Fnac fait 50% de CA avec les appareils éléctroniques contre 10% avec la musique. Le piratage serait donc plus favorable pour le Fnac que la repression."

    Maintenant c'est tous "les appareils éléctroniques" qui sont des occasions de piratage. Vite, une taxe sur les souris et les webcams.
    • [^] # Re: raisonnement

      Posté par . Évalué à 2.

      une taxe sur les tapis de souris et serviettes pour écrans !
    • [^] # Re: raisonnement

      Posté par . Évalué à 4.

      " Il dit que la Fnac fait 50% de CA avec les appareils éléctroniques contre 10% avec la musique. Le piratage serait donc plus favorable pour le Fnac que la repression."

      Maintenant c'est tous "les appareils éléctroniques" qui sont des occasions de piratage. Vite, une taxe sur les souris et les webcams.



      Et Une super taxe pour les claviers , qui sont la source de tous les piratages :


      - piratage de mot dans les dictionnaires
      - piratage de la conjugaison du beshrell
      - piratage des livres de grammaire
      - piratage du calendrier
      - piratage de script bash
      - facilite le piratage via la création de logiciel
      - piratage de titre de film , sous titres
      - piratage de musique via algo mp3 , ogg ..
      - piratage via des licences permissives
      - piratages de jeux videos en cassant les verroux
      ....
    • [^] # Re: raisonnement

      Posté par . Évalué à 2.

      Vite, une taxe sur les souris et les webcams.

      Il y a des souris qui font clé USB en même temps, et avec une webcam, tu peux filmer ta télé pour retransmettre des films a des gens sur le net, ça serait donc logique de les taxer.

      ----> []
  • # Olivennes m'a ouvert les yeux

    Posté par . Évalué à 3.

    Il dit que la Fnac fait 50% de CA avec les appareils éléctroniques contre 10% avec la musique. Le piratage serait donc plus favorable pour le Fnac que la repression.

    Quand j'ai entendu cela de sa bouche, j'ai compris que les "puissances de l'argent" ne se battaient pas pour gagner plus d'argent. La presque totalité de la masse monétaire est entre quelques mains, ne restant pour le peuple que des miettes.

    Ce qu'ils veulent, c'est le contrôle. Contrôle de nos consciences et de nos moyens de communications.
    • [^] # Re: Olivennes m'a ouvert les yeux

      Posté par . Évalué à 4.

      Il est même pas 10h du mat' mais tu devrais vraiment aller te recoucher.
      • [^] # Re: Olivennes m'a ouvert les yeux

        Posté par . Évalué à 7.

        Sa formulation est un peu grandiloquente, mais il n'a pas tort, dans le sens où ce qu'ils cherchent, c'est le contrôle des moyens de diffusion _et_ de lecture des biens culturels (voir la chaîne matérielle fermée et chiffrée de la HD). Partant, cela donne un pouvoir inégalé sur le processus de création culturelle car il y a un rapport direct entre la demande de biens culturels de la part de la population et ce qui est largement diffusé en son sein.

        Les technologies numériques sont un vecteur de création culturelle se suffisant presque à eux mêmes. On voit des artistes émerger tout seul sans l'aide de la machine médiatique des majors, via le bouche-à-oreille d'Internet (entre autres, les téléchargements). Dès lors, ils perdent le contrôle sur ces artistes issus de ce vecteur de création alternatif. D'où les multiples tentatives de la part des industriels de la culture de contrôler au maximum ces nouvelles technologies. C'est leur seul salut face à la menace d'un phénomène qui s'est répété au cours de l'histoire : les ruptures technologiques qui rendent caduque un pan entier de l'industrie.
      • [^] # Re: Olivennes m'a ouvert les yeux

        Posté par . Évalué à 1.

        Il est même pas 10h du mat' mais tu devrais vraiment aller te recoucher.

        Pourquoi donc ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.