Journal Payez vos journaux

Posté par  . Licence CC By‑SA.
26
24
oct.
2019

Cher nal', tu le sais peut-être déjà mais aujourd'hui est le premier jour de l'application de la directive européenne sur les droits voisins par la France, pionnière dans l'Union. Cette directive « renforce » les droits voisins en obligeant (en gros) à négocier un contrat de rémunération quand une plate-forme reprend des extraits de textes et images soumis au droit d'auteur. Pour faire court, cette directive a été faite pour que Google rémunère les journaux européens.

Et bien sûr, ce (…)

Revue de presse de l’April pour la semaine 38 de l’année 2017

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC By‑SA.
19
25
sept.
2017
Internet

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’Association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Revue de presse de l'April pour la semaine 37 de l'année 2015

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC By‑SA.
25
14
sept.
2015
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Journal Lawrence Lessig "candidat" aux présidentielles américaines

Posté par  . Licence CC By‑SA.
21
23
août
2015

Lawrence Lessig, juriste que l'on ne présente plus (créateur des Creative commons, ancien membre du conseil d'administration de FSF) vient de lancer une campagne participative pour se présenter aux primaires des présidentielles des USA.

Il le fait pour forcer la classe politique américaine à lutter contre la corruption des Lobbys et se retirera si un candidat s'engage à appliquer ses idées. S'il est élu, il démissionnera après avoir fait appliquer ses idées.

Plus d'info:
http://www.zdnet.fr/actualites/express-lessig-for-president-fleur-pellerin-peu-partageuse-stephen-hawking-39823582.htm

Je suis curieux de (…)

Revue de presse de l'April pour la semaine 5 de l'année 2015

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Ontologia. Licence CC By‑SA.
15
3
fév.
2015
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Revue de presse de l'April pour la semaine 49 de l'année 2013

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Ontologia. Modéré par Xavier Claude. Licence CC By‑SA.
23
9
déc.
2013
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Journal Politiques publiques et droit d'auteur, quels points de réforme essentiels ?

30
21
mai
2013

Sommaire

Hommage à Aaron Swartz

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Nÿco et baud123. Modéré par Florent Zara. Licence CC By‑SA.
43
14
jan.
2013
Communauté

Aaron Swartz (né le 8 novembre 1986 à Chicago, mort le 11 janvier 2013 à New York) était un informaticien, militant et activiste. Il a entre autres participé à la création du format RSS 1.0 à l'âge de 14 ans, et à la naissance du site Reddit. En 2011, il est accusé d'avoir téléchargé et mis à disposition en ligne 4,8 millions d'articles scientifiques disponibles dans JSTOR (JSTOR - contraction de Journal Storage - est un système d'archivage en ligne de publications universitaires et scientifiques, merci Wikipédia).

Une impressionnante liste d'hommages et d'articles, pour un fervent défenseur de valeurs de liberté et de partage qui nous a quitté :

Aaron Swartz par Sage Ross, sous CC By-Sa

Par Jérémie Zimmermann sur la liste April : « Aaron Swartz, codeur héros de l'accès libre et de la lutte pour les libertés sur Internet, s'est donné la mort deux ans jours pour jour après avoir été arrêté pour avoir downloadé des millions d'articles scientifiques.

Il a été et demeurera une inpiration pour nous tous, et sa mort doit nous rappeler combien il est important de se lever pour combattre les injustices de ce monde, et combien les causes que nous défendons sont d'importance cruciale et de portée universelle.

Nous penserons à lui jusqu'à la victoire de ce long combat pour une réforme positive du copyright, et bien au-delà.

Je suis très triste.

Lire le formidable article de Glenn Greenwald à son sujet, pour les détails de l'affaire JSTOR, l'acharnement coupable du DoJ et la lâcheté du MIT. »

(suite des témoignages dans le reste de la dépêche)

10 ans de Creative Commons

Posté par  (site Web personnel) . Édité par baud123 et Bruno Michel. Modéré par Xavier Claude. Licence CC By‑SA.
23
16
déc.
2012
Communauté

En 2001 naissait la fondation Creative Commons, à l’initiative notamment du juriste américain Lawrence Lessig. Et en décembre 2002 les premiers jeux de licences ont été publiés. En 10 ans, grâce à une signalétique simple et un système d'options, c'est plus de 400 millions d’œuvres (chiffres de la brochure The Power of Open) qui ont été placées sous une de ces licences.

Lionel Maurel (alias Calimaq) a publié sur OWNI et sur son blog une analyse en 3 fois 3 points sur ces 10 années, évoquant d'abord les succès (devant les tribunaux, l'adoption par de grands acteurs, des modèles économiques convaincants), les limites (la clause non-commerciale, les bases de données/l'open data, la gestion collective des droits) et les défis (les mécanismes traditionnels de financement, l'adoption par les administrations, le mainstream aussi appelé courant principal voire grand public, à défaut d'une meilleure traduction).

Voir en seconde partie de la dépêche un résumé de la journée anniversaire à la Gaîté lyrique à Paris.

Côté LinuxFr.org, on peut noter qu'en 2012 quatre-vingt pour cent des dépêches et deux tiers des journaux ont été placés sous licence CC By Sa (attribution, partage à conditions identiques). D'ailleurs, nous utilisons maintenant cette licence par défaut pour les dépêches, car elle permet explicitement une rédaction collaborative ou un renvoi en re-rédaction.

Musiques Libres : échange avec Rico Da Halvarez

Posté par  . Édité par Benoît Sibaud, baud123 et Florent Zara. Modéré par j.
17
18
juin
2012
Culture

Rico da Halvarez est le fondateur de Dogmazic Musique-Libre, il a participé ou participe au groupe Loubia Dobb System et Tsunami Wazahari. Biographie partielle.

Jérémie Nestel est membre du collectif Libre Accès, il a été rédacteur en chef du livre La bataille Hadopi, il a fondé différentes radios web sociales, il mène différentes collaborations avec Joseph Paris, Bituur Esztreym, Michele Magema, Hervé Breuil…

Jérémie Nestel : Comment en es-tu venu à faire de la musique libre ?

Rico Da Halvarez : C'est pas si simple…
En 1993, nous fondâmes avec quelques potes le collectif v.n.a.t.r.c.?. À cette époque, musicien (bassiste), plasticien, étudiant en philo révolté par la prolifération d'une certaine forme d'art conceptuel pour le moins inepte et hermétique, je sympathisai avec des étudiants aux beaux arts de Bordeaux, ma ville natale, motivés comme moi pour réagir, mais « narquoisement » à ce fléau muséal, et le bouter hors des froments (sic).

Ce que je retiens surtout de cette époque, c'est la pratique d'un art en liberté, manifestement collaboratif, soucieux de la pierraille (sic), décomplexé, très prolixe et un zeste ironique.

Pour en savoir plus sur les péripéties et facéties de v.n.a.t.r.c.?, je vous propose d'aller jeter un coup d'œil à la biographie (1993 - 2004) du collectif. On pourra aussi se référer à notre « bible-manifeste », le « de catenae legendae labyrinthorum artis i-machinantis », ainsi qu'à l'e.l.s.a., véritable fondement de notre interprétation du droit de l'auteur.

NdA : cet article est sous licence Art Libre.

Propositions du PiratPartiet Suédois sur la réforme du droit d'auteur

Posté par  . Édité par Benoît Sibaud, Xavier Claude et Nÿco. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
27
4
mai
2012
Internet

Les meneurs du Parti Pirate Suédois, l'eurodéputé Christian Engström et Rick Falkvinge, viennent de publier un livret détaillé expliquant leur position par rapport au droit d'auteur.

Je republie ici le chapitre 2, intitulé « Proposition constructive pour une réforme du droit d'auteur », que vous trouverez dans le corps de la dépêche. Ceux volontaires pour traduire le reste du livre sont les bienvenus sur le pad dédié.

Rappel : le Parti Pirate ne veut pas abolir le droit d'auteur, il veut le réformer. Il s'agit de garder le droit d'auteur pour les usages commerciaux, mais de rendre tous les usages et copies non-commerciaux libres.

  • Pourquoi ?
  • Comment ?
    • Pas de changement sur le droit moral
    • Partage non-commercial gratuit
    • 20 ans de monopole commercial
    • Enregistrement après 5 ans
    • Utilisation gratuite d'extraits
    • Bannissement des MTP (ou DRM)
  • Et après ?
  • Un choix de société

Présidentielle 2012 et Logiciel Libre : les positions des deux principaux candidats

20
13
avr.
2012
Communauté

Le CNLL, Conseil National du Logiciel Libre — qui regroupe plus de 200 entreprises du secteur en France — a envoyé aux principaux candidats (déclarés ou probables) en novembre dernier un questionnaire en 8 points afin d'expliciter leurs positions par rapport aux facteurs de développement, ou au contraire de frein au développement, du logiciel libre / open source. Après de nombreux mois d'attentes, nous avons reçu les réponses des deux candidats les mieux positionnés actuellement dans les sondages, à savoir messieurs Sarkozy et Hollande.

L'intégralité de leur réponse est accessible sous forme d'un tableau comparatif, avec une note de synthèse, dans ce document PDF.

Cliquez sur « lire la suite » pour une analyse personnelle des réponses.

Colloque Cyberlaw à SciencesPo Paris avec la présence de Lawrence Lessig

Posté par  . Édité par baud123 et Benoît Sibaud. Modéré par Bruno Michel. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
13
6
avr.
2012
Éducation

Le projet Cyberlaw à Sciences Po, Sciences Pi et Libertés Numériques, l’association numérique de SciencesPo vous annoncent le vendredi 6 avril, à Paris, un colloque consacré au droit et à l’Internet. Au programme, une conférence de Lawrence Lessig, professeur de droit à Harvard et auteur de « Code, and other laws of Cyberspace » et bien sûr, « The Future of Ideas ». Lessig est également connu pour avoir fondé le mouvement Creative Commons et fait campagne pour une réforme du système de copyright, et plus récemment du système politico-financier américain.

  • Lawrence Lessig, “The Character of Cyberlaw Battles” Sciences Po, 17 heures (amphi E. Boutmy), sur inscription

Au programme du 6 avril également (sur inscription également)

  • Le futur du droit d’auteur, quelles innovations juridiques ? 10h30 – 12h15 modéré par Michel Vivant, Professeur des Universités à Sciences Po et Directeur scientifique de la spécialité « Propriété intellectuelle »
  • Données personnelles & « Cloud Computing », un équilibre est-il possible ? 12h45 – 14h15 modéré par Jean Frayssinet, Professeur émérite à l’Université d’Aix-Marseille