Journal La collection de livres Ludomire sera sous publiée sous licence Creative Commons !

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
9
21
sept.
2020

Cher nal,

Je voulais juste te partager mon enthousiasme car les précommandes pour mon roman Printeurs viennent de passer le cap des 300 exemplaires.

https://fr.ulule.com/printeurs/

Ce cap est important car l'éditeur s'était engagé à ce que l'entièreté de la collection Ludomire (5 romans jusqu'à présent) soit publiée sous format électronique sous licence Creative Commons.

Cette licence est non-libre (clause NC) mais je trouve que c'est un excellent pas en avant par comparaison avec les éditeurs qui mettent des DRM. Les discussions entre l'éditeur et les libristes sont intéressantes dans la nouvelle où je décrit l'historique du roman : https://linuxfr.org/news/d-une-blague-sur-linuxfr-org-a-l-ecriture-d-un-roman-de-sf

D'ailleurs, il ne vous reste plus que 2 jours pour commander votre exemplaire et potentiellement atteindre les 450 exemplaires, ce qui engagerait l'éditeur à publier un tome 2 (tome 2 que j'espère écrire en envoyant chaque chapitre aux souscripteurs du tome 1, au fur et à mesure de l'écriture).

Pour ceux que le cerveau se réjouit de cette idée mais dont, hélas, l'escarcelle s'y refuse, n'hésitez pas à me contacter, nous avons mis en place un système de roman suspendu : https://ploum.net/le-roman-suspendu/

  • # Il y a des jours comme ça...

    Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

    Salut,

    Cette licence est non-libre (clause NC)

    Ne renonce pas, jamais ! Ce n'est pas si grave.

    Je sais de mes lectures que tu es très engagé.

    La route vers la liberté est longue. Parfois très longue ;)

    Ne renonce pas.

    • [^] # Re: Il y a des jours comme ça...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 21/09/20 à 16:50.

      Ne renonce pas, jamais ! Ce n'est pas si grave.

      yep

      c'est déjà une première sensibilisation, on va dire.
      Cela n'empêche pas à celui qui veut le faire de demander à contribuer sous une licence plus libre, pour le traduire en anglais par exemple (ou espingouin ou klingon, ça ce serait la classe).

      Merci ploum< d'être reviendu parmi nous :-) Va savoir, ton premier opus pourrait être libéré complètement (CC-by ou CC-by-SA) avant que le reste de la collection suive.
      Le second opus sera l'occasion de tester la montée de la première marche (rentabiliser le 1er, financer le deuxième et les suivants).

      Ne pas hésiter à regarder aussi du côté de Art Libre :p Je le remets pour ceux qui ne l'ont pas vu passer :
      https://faq.tuxfamily.org/CommunicationLibreArt/Fr

      moui, courant 2000 pas mal de gens ont cherché à étendre les libertés :-)

      • [^] # Re: Il y a des jours comme ça...

        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 21/09/20 à 17:45.

        Salut,

        Ne renonce pas, jamais ! Ce n'est pas si grave.

        yep
        c'est déjà une première sensibilisation, on va dire.

        C'est même encore mieux que ça. ;)

        Ça prouve qu'un autre monde est possible.

        Après une 15aines d'années de bataille avec mon père entre c'est qui le mieux : windows ou linux ? Je crois que j'ai remporté la moitié de la partie (c'est pas fini…).

        Maintenant qu'il est à la retraite et recycle des PCs par exemple, c'est bon, j'ai gagné un bout : non, j'ai pas de licence windows.

        Donc du coup il utilise ubuntu. Ça, c'est une demi-victoire (j'ai été bien aidé par d'autres proches de lui).

        Maintenant, il faut que je lui fasse intégrer que la CLI linux n'est pas pire que celle qu'il utilisait avant. Et je ne sais pas combien de temps ça me prendra…

      • [^] # Re: Il y a des jours comme ça...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-2).

        Il faut également se méfier d'appliquer aveuglément la définition "ça c'est du bon libre" et "ça c'est pas libre, sapu".

        N'en déplaise à RMS, la liberté est un concept compliqué, changeant.

        Pour ma part, je me dois surtout d'être aligné avec mes valeurs morales et mes lecteurs, ce qu'une licence cc NC réalise très bien pour un roman dans un premier temps.

        • [^] # Re: Il y a des jours comme ça...

          Posté par  . Évalué à -2 (+4/-7). Dernière modification le 21/09/20 à 19:47.

          Une clause NC, c'est du propriétaire, ça pue.

        • [^] # Re: Il y a des jours comme ça...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 21/09/20 à 20:45.

          Je comprends totalement que le débat sur l’art libre soit fondamentalement différent du débat sur sur le logiciel libre, mais le problème que je vois avec NC, c’est que ça me semble super difficile de déterminer où commence et où s’arrête le commercial.

          Est-ce que c’est seulement une interdiction de vendre l’œuvre en tant que tiers partie ? Est-ce que ça interdit de jouer une musique dans un bar ? Quid si j’utilise une musique ou une illustration dans une vidéo aujourd’hui et que je devienne vidéaste à plein temps demain (on pourrait dire que mes vidéos deviennent « commerciales ») ?

        • [^] # Re: Il y a des jours comme ça...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-2). Dernière modification le 22/09/20 à 17:43.

          Il faut également se méfier d'appliquer aveuglément la définition "ça c'est du bon libre" et "ça c'est pas libre, sapu".

          C'est un peu chiant cette manie d'associer bon ou sapu à un truc.
          "c'est libre" ou "c'est pas libre". le NC est 0% libre, c'est factuel, et ce n'est pas négatif, juste que ce qu'on peut faire avec du libre et peu faisable avec la licence.

          N'en déplaise à RMS, la liberté est un concept compliqué, changeant.

          Ou pas. C'est changeant surtout pour les gens n'aimant pas trop la liberté qu'impose le libre et voudraient que leur idées non libres soient bien vues.

          Pour ma part, je me dois surtout d'être aligné avec mes valeurs morales et mes lecteurs, ce qu'une licence cc NC réalise très bien pour un roman dans un premier temps.

          "pour un roman"? peux-tu préciser en quoi tes valeurs morales changent en fonction d'un truc à préciser?

          Le non libre est peut-être pas très compatible avec ta morale, ou ta morale accepte sans problème une restriction importante du libre (ça enlève quand même 3 des 4 libertés… sauf exception mais une exception ne fait pas une réalité), soit, mais d'autres aiment la liberté qui va plus loin que ta morale ;-). Un exemple que j'aime bien donner est qu'il y en a qui sont "contre la peine de mort sauf" (mettre ici une liste changeante de truc trop super méchant qui fait pleurer et plus ou moins longue suivant les gens) alors que perso je suis "contre la peine de mort" (pas de sauf).

          Pas un jugement moraliste, juste que ce que tu aimes est trop limité pour ma liberté et que j'inciterai les gens à préférer le libre (voire pire : le copyfree :), il y en a bien qui font des compétiteurs copyfree à de projets copylefts trop restrictifs, bisous à GCC) quand ils peuvent.


          Encore une fois, pas de jugement "sapu", et ploum gère comme il veut/peut (en bonus l’œuvre a toujours une version libre), si les gens aiment/achètent en NC tant mieux, il a trouvé le bon compromis de son point de vue.

          Note : mes valeurs morales sont à l'opposé de "ça c'est pas libre, sapu", hein, j'utilise un BIOS non libre (j'adore les intégristes libristes voulant virer des pilotes de leur OS pour la sécu mais acceptant un mocuhard possible dans leur BIOS), un OS non libre, un compilo non libre, et j'en passe en non libre, mes valeurs morales sont plutôt de nommer correctement et assumer quand on veut garder une liberté pour soit sans chercher à mettre une dorure "mais c'est pour le bien commun".

          • [^] # Re: Il y a des jours comme ça...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-2).

            " le NC est 0% libre, c'est factuel"

            Non justement. C'est 0% libre selon la définition manichéenne de Richard Stallman.

            Un texte sous mention "Top secret" du gouvernement.

            Une planche de Tintin au Tibet.

            Un roman sous Creative Commons NC.

            Les 3 sont "0% libre" selon RMS. Pourtant, il semble évident que les libertés des lecteurs dans les 3 cas sont très différentes.

            • [^] # Re: Il y a des jours comme ça...

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+2/-3).

              Ils sont 0% libre dans la définition qui nous intéresse et dont on essaye d'avoir une base commune.
              Ils sont 100% Creative Commons / libre diffusion.

              Pourquoi vouloir récupérer le mot "libre" quant on pense "Creative Commons"?
              Ca donne l'impression de ne pas assumer avoir un soucis avec le libre et ne pas être fier de ne pas en faire, c'est dommage autant pour le libre qu'on essaye de mettre dans ce qu'il n'est pas que pour le Creative Commons non libre qu'on met en négatif en essayant de ne pas assumer que ce n'est pas libre.

              Après, si il faut mettre une astérisque "* comme défini dans le lien https://en.wikipedia.org/wiki/Free_content" à chaque fois qu'on parle, admettons… c'est 0% libre comme défini dans le lien https://en.wikipedia.org/wiki/Free_content , c'est (1% ou 100%?) libre comme défini par ploum, c'est mieux comme ça?

              Les 3 sont "0% libre" selon RMS. Pourtant, il semble évident que les libertés des lecteurs dans les 3 cas sont très différentes.

              Tout à fait.
              Je me sens plus libre dans une pays qui applique la peine de mort sur 0.1% de sa population que dans un pays qui applique la peine de mort sur 10% de sa population, mais je ne dis pas que le pays à 0.1% est comme le pays à 0.00000% alors que d'autres le disent, question de définition des gens, pour un autre exemple de définition manipulée quand on ne veut pas voir le 0.1%.

              tu noteras que pour le libre, je me base sur une définition admise par pas mal de monde, pas la mienne (mois je suis plutôt copyfree :) ).
              Le tout est de savoir qu'on a une sacrée limite (morale, de toi ou autre, n'est pas dérangée par ça, perso je vois la chose plus proche des interdits d'un livre classique dont je peux filer à mon voisin illégalement mais on ne m’embête pas qu'un truc que je peux mettre dans une oeuvre qui peut vivre sa vie en payant par exemple les traducteurs etc indépendamment des interdis de l'auteur original, bref rien de nouveau c'est surtout du autorisé tant qu'on ne fait pas de compétition sur le business, encore une fois un choix non négatif et c'est très bien que tu le fasses, juste pas ce que perso je cherche en liberté et un peu chiant de remettre en cause le libre juste parce que tu ne veux/peux pas en faire la).

            • [^] # Re: Il y a des jours comme ça...

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-2). Dernière modification le 22/09/20 à 19:52.

              C'est 0% libre selon la définition manichéenne de Richard Stallman.

              Juste pour rigoler : Stallman n'a jamais eu aucun problème moral avec militer pour le non libre hors de son domaine qu'il aime (le logiciel), il a d'ailleurs créé une licence non libre critiquée car justement non libre (sauf en n'utilisant pas la possibilité), et le site de la FSF comme ses écrits sont volontairement non libres (c'est surtout le ND qui l'intéresse lui).

              Il est manichéen quand il a envie, d'autres justement évitent de changer de philosophie suivant ce qu'ils aiment ou dont ils se foutent voire utilisent les arguments contre le logiciel libre pour attaquer le libre non logiciels.

              Bref, pas forcément le bon exemple pour le libre (sans "logiciel" devant le mot) qui serait manichéen (et ce sans même parler du faux cul à communiquer comme si le libre ne pouvait qu'être copyleft dans l'assumer à l'écrire dans la définition)

          • [^] # Re: Il y a des jours comme ça...

            Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

            Un exemple que j'aime bien donner est qu'il y en a qui sont "contre la peine de mort sauf" (mettre ici une liste changeante de truc trop super méchant qui fait pleurer et plus ou moins longue suivant les gens) alors que perso je suis "contre la peine de mort" (pas de sauf).

            Même si je suis plutôt d'accord avec toi dans l'idée, Je trouve qu'invoquer la peine de mort dans un débat, c'est presque un point Godwin… On pourrait appeler ça un point Badinter ;)

        • [^] # Re: Il y a des jours comme ça...

          Posté par  . Évalué à 2 (+2/-2).

          N'en déplaise à RMS, la liberté est un concept compliqué, changeant.

          Alors, tu vois, le bon libre, ben c'est quand tu peux avoir :

          • La liberté d’exécuter ;
          • La liberté d’étudier et adapter ;
          • La liberté de redistribuer ;
          • La liberté d’améliorer.

          Et le mauvais libre ?

          Ben tu peux pas faire tout cela. Ca pu.
          Mais tu te tapes quand même sa pub sur linuxfr.

  • # Frais d'envoi Ulule

    Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

    Je sais bien que je dérive un peu mais je me demande pourquoi les frais d'envoi pour la France sont 2 fois plus élevé (6€) que pour l'ensemble des autre pays dans la liste déroulante (2/3€).

    C'est juste par curiosité, mais ça donne l'impression d'être une vache à lait.

    Sinon je vais de ce pas commander mon exemplaire ;-)

    • [^] # Re: Frais d'envoi Ulule

      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

      Il y a possiblement une question d'accords postaux négociés par la Suisse et de tarification de la Poste française.
      Pour l'anecdote il y a dix ans il était souvent moins cher (et moins contraignant au niveau format et poids) d'envoyer un colis vers l'Allemagne ou l'Amérique du nord depuis la Belgique avec BPost que depuis la France avec "La Poste".

      Peut-être aussi que l'éditeur a remarqué qu'il y avait davantage de colis perdus (ou volés) en envoyant à des clients français et que ça rognait sur leur chiffre d'affaire. Ça m'est arrivé pas plus tard que le mois dernier et pourtant le colis était suivi.

    • [^] # Re: Frais d'envoi Ulule

      Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0). Dernière modification le 22/09/20 à 09:18.

      Une réponse à cette question à déjà été donnée dans une dépêche :

      Tout ceci peut sembler bizarre mais ça s'explique par la politique culturelle de la France. Les envois de livre hors de France bénéficient d'un tarif spécial : https://www.laposte.fr/tarifs-livres-brochures

    • [^] # Re: Frais d'envoi Ulule

      Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0). Dernière modification le 22/09/20 à 09:33.

      D’autres se sont posé la même question et l’éditeur y a répondu dans la dépêche.
      Ça ne viendrait pas d’Ulule mais de la poste française.

      Edit: grillé :)

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.