Journal Le jeu d'horreur Amnesia publié sous GPLv3

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
13
24
sept.
2020

Le titre dit tout. Un jeu qui était mythique il y'a quelques années et auquel je n'ai jamais osé joué (et puis, en plus, ce n'était pas libre…)

https://frictionalgames.com/2020-09-amnesia-is-now-open-source/

On peut notamment y lire :

« Very important note: This doesn’t mean that the game is suddenly free. It just means that people are free to use the source however they want as long as they adhere to the GPL3 licence. The game and all of its content is still owned by Frictional Games. Just like before.

Think of the release as “free speech”, not “free beer”. »

Le code source : 

https://github.com/FrictionalGames/AmnesiaTheDarkDescent

  • # Pas tout suivi : jeu libre ou moteur de jeu libre?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    This doesn’t mean that the game is suddenly free.

    C'est vrai pour l'open source.
    Par contre si tu publies publiquement, ça le rend aussi gratuit. Et ils l'ont fait, donc c'est open source et gratuit.
    Bizarre leur formulation, ça veut dire quoi pour vous?

    Il me semble que le plus important est plutôt la :

    The code release contains […]

    Ce qui laisse penser que Amnesia n'est pas open source, mais plutôt que le moteur d'Amnesia est open source. Ou ai-je pas tout compris?
    (et oui ça change des choses, des moteurs de jeu dépassés l'open source ne a déjà pas mal, par contre les assets l'open source en a moins et un moteur sans assets c'est comme une voiture sans sièges/carrosseries/etc, c'est pas une voiture en soit; après, oui, le code libre peut permettre des mods sympa pour le jeu donc ça reste un plus sympa pour les gens ayant les assets)

  • # Corriger le journal?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Comme le titre est trompeur (le jeu n'est pas libre, uniquement son moteur), peut-être qu'un modo pourrait remplacer "Le jeu" par "Le moteur du jeu" afin de ne pas tromper les gens (on ne peut empêcher des marketeux de tromper dans leur coin, mais peut-être que LinuxFr peut éviter le piège marketing).

    • [^] # Re: Corriger le journal?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      Non, la modération ne corrige que sur demande de l'auteur qui est responsable de son contenu (et, d'un point de vue juridique c'est vraiment important).

      Si l'auteur le demande, on modifiera le titre. Sinon, non.

      « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

      • [^] # Re: Corriger le journal?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        peut-être un "NdM : seul le moteur du jeu est libéré, vous n'avez pas le droit de modifier ou distribuer les images et sons" que vous faites de temps en temps, pour indiquer que les modos ne cautionnent pas la propagation de nouvelles un peu "adaptées" par rapport à la réalité?
        (les gens lisent plus les NdM que les commentaires)

        • [^] # Re: Corriger le journal?

          Posté par  . Évalué à 9.

          Non, il ne faut pas. Juridiquement, les journaux changeraient de statut. Actuellement, Linuxfr.org est hébergeur des journaux, il a donc peu d'obligation, et en particulier, il n'a pas d'obligation de vérification a priori. En revanche, Linuxfr.org est éditeur concernant les news, et là il y a modération et vérification. C'est la LCEN qui définit ces niveaux et les responsabilités associées. Être éditeur est bien plus contraignant qu'être hébergeur.

          Dans le cas qui nous concerne, ploum est le seul responsable de ce qu'il dit, y compris son titre erroné.

          • [^] # Re: Corriger le journal?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1. Dernière modification le 25/09/20 à 16:30.

            il n'a pas d'obligation de vérification a priori.

            Il y a eu réaction d'un modo, donc déjà plus dans le à priori.
            Et il y a déjà eu des NdM sur les journaux, ce qui casse ton argument.
            Après, c'est un choix des modos que de laisser propager des erreurs sans réaction quand connu, il faut juste assumer la complicité. Ma première proposition était peut-être foireuse (argument soulevé pertinent), moins le NdM.
            Note : Twitter affiche des avertissements sur les mensonges de leur président qu'on leur rapporte (pas à priori non plus).

            • [^] # Re: Corriger le journal?

              Posté par  . Évalué à 7.

              Il y a eu réaction d'un modo, donc déjà plus dans le à priori.

              Si c'est une «réaction», ce n'est pas à priori justement, c'est bien à posteriori.

              Et il y a déjà eu des NdM sur les journaux, ce qui casse ton argument.

              Il y en a très très peu. Le plus souvent, c'est un NdM automatique pour dire que le journal a été transformé en nouvelle.

              Après, c'est un choix des modos que de laisser propager des erreurs sans réaction quand connu, il faut juste assumer la complicité.

              C'est un choix des modos de laisser les journaux à leurs auteurs, y compris quand ils disent des conneries. De toute façon, les commentaires permettent de préciser les conneries qui sont dites, pas uniquement dans ce cas d'ailleurs. Le terme «complicité» me paraît légèrement abusif. La loi dit bien qu'ils ne sont justement complice de rien (en cas d'hébergement). Et que les seuls cas où ils doivent intervenir, c'est s'il y a signalement et que le contenu contrevient à la loi.

              Les vrais journaux sont remplis d'erreurs et d'approximations bien pire que ce qu'on peut lire dans celui-ci, et on ne les emmerde pas hein. Et Linuxfr n'a pas vocation à être ou devenir un source de vérité intangible, c'est un espace de débat et donc il est possible d'y dire de des bêtises et qu'on soit contredit. Et heureusement pour toi, j'aurais envie de dire…

            • [^] # Re: Corriger le journal?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

              La réaction était sur un commentaire et dans un commentaire. Il n'y a pas eu d'intervention sur le journal.

              Quant aux NDM : il a pu s'agir de précisions apportées à la demande de l'auteur des journaux, d'interventions liées a un contenu litigieux ou potentiellement litigieux ou encore de signalement de changement de statut du journal.

              On n'est pas dans un de ces cas de figure, il n'y a donc pas lieu de corriger le titre du journal sans demande expresse de son auteur.

              Comme le fait remarquer rewind, de toute façon, les commentaires sont là pour recadrer une info qui serait erronée et le jeu des + et - la rendre ou pas visible des gens non connectés au site.

              « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

    • [^] # Re: Corriger le journal?

      Posté par  . Évalué à 3.

      r (le jeu n'est pas libre, uniquement son moteur)

      Encore une fois, c’est faux. Le code du jeu et le code du moteur sont libres. Ce qui n’est pas libre ce sont les données.

      J’ai l’impression que tu confonds code du jeu et moteur.

      • [^] # Re: Corriger le journal?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

        Euh non je ne crois pas que Zenitram confonde code du jeu et moteur dans son commentaire. Il s’agit plutôt d’ensembles et il dit bien « le jeu » qui est l’ensemble supérieur.

        Le code et les données sont deux ensembles qui appartiennent à un ensemble plus large :

        [ Jeu             ]
        [ Code ][ Données ]
        

        Dans le cas où l’on peut distinguer le code du moteur et le code du jeu, on peut faire ce schéma :

        [ Jeu                                ]
        [ Code moteur ][ Code jeu ][ Données ]
        

        Parler du « jeu » sans plus de précision désigne l’ensemble supérieur.

        Dans le cas d’Unvanquished, l’ensemble supérieur avait l’ambition d’être libre, le code du moteur l’était, le code du jeu l’était, mais bien qu’il y avait une volonté d’avoir également des données libres, certaines données avaient été acceptées qui ne satisfaisaient pas à cette exigence. Pour que l’ensemble supérieur soit libre il a fallu corriger la situation sur les données.

        Le travail de longue haleine que le projet Unvanquished a fait pour obtenir cette liberté était précisément fait pour marquer une différence très nette avec ce que vient de faire Frictional Games. Note que je trouve très bien ce que vient de faire Frictional Games, ce n’est simplement pas la même chose.

        Je ne vois pas trop pourquoi ils devraient faire des circonvolutions dans leurs écrits, qu’ils le disent clairement : ils ont libér" le code. C’est déjà très bien, c’est ce que faisait Id Software en son temps : Quake 3 Arena n’est pas un jeu libre mais son moteur et son code de jeu le sont, ça a permis :

        • de porter le jeu ou des jeux basés sur son moteur sur des tas de plateformes. Par exemple lorsque j’étais étudiant un ami faisait tourner Tremulous sur du matériel Silicon Graphics;
        • de mettre à jour le moteur pour nos systèmes plus modernes, il existe un fork avec un moteur Vulkan par exemple;
        • de corriger des problèmes, d’ajouter des fonctionnalités, ce que fait ioquake3 par exemple;
        • de publier des jeux de manière autonome (libres ou non) : Tremulous, World of Padman, Smokin' Guns, OpenArena;
        • de servir de base à des projets qui suivront leur propre route, comme le moteur Dæmon;
        • de servir de base à des projets de recherche;
        • et globalement de nourrir des tas de projets libres ainsi qu’un écosystème.

        Si Id Software n’avait pas libéré le code de ses moteurs et de ses jeux, comme vient de le faire Frictional Games, il n’y aurait pas le moteur DarkPlaces (dérivé de Quake 1) et le jeu Xonotic, il n’y aurait pas le moteur Dæmon (dérivé de Quake 3) et le jeu Unvanquished. Il n’y aurait pas le jeu UFO:AI, le jeu The Dark Mod serait toujours un mod sans ambition qui ne tournerait que sur une antique version 32 bit du moteur.

        Donc c’est énorme ce que Frictional Games vient de faire. Le jeu “Amnesia” n’est pas libre, mais j’ai envie de dire… et alors ? Ils gagneraient à être plus explicite sur ce qu’ils libèrent. Même quand on n’a pas tout il faut être fier de ce que l’on a car c’est déjà un tout : c’est tout ce qu’on a.

        Il serait plus efficace pour Frictional Games de dire quelque chose comme ceci :

        Nous libérons notre code !

        • Portez le jeu où bon vous semble,
        • Expérimentez avec le code, tentez de nouvelles choses,
        • Essayez-vous au développement d’un jeu,
        • etc.

        Ils expliquent dans leur article qu’il existe des milliers de mods et addons pour leur jeu, alors ils savent très bien tout ça.
        En fait tout ce qui leur manque est un titre complet :

        - Amnesia is now open source!
        + Amnesia code is now open source!

        Avec ce titre tout aussi efficace mais surtout plus explicite, certaines parties de leur article serait plus aisées à rédiger, la partie qui précise « Think of the release as “free speech”, not “free beer”. » devient assez inutile car elle est surtout rédigée pour corriger les incompréhensions induites par leur titre maladroit.

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.