Journal Question suicidaire

Posté par .
Tags : aucun
0
12
déc.
2006
Note: Ceci est un acte désespéré dont le seul but est de comprendre l'incomprennable.

Voilà, après avoir bien regardé les débats à propos de l'installation des drivers non libres dans ubuntu, j'en suis venu à me dire qu'il ne faut pas installer les drivers proprio parce que sinon, c'est la porte ouverte à tous les abus, et puis parce que ça ne va pas inciter les fabricants de matos à donner leur spécifications.
J'ai fini par comprendre pourquoi tout le monde crache à la gueule d'ubuntu. Ben oui, c'est évident: ils sont contre-productifs pour le libre.

Mais figurez-vous que j'ai appris récemment que chez Mandriva, ils font la même chose!!
Incroyable me dis-je, chez Mandriva (distribution adorée sur linuxfr), ils fournissent également une distribution pleine de drivers proprios, elle s'appelle Mandriva Linux 2007, et elle inclus même le plugin flash (soyons fous...). La seule différence, c'est que pour l'avoir, il faut payer.

Alors voilà, j'aimerai bien qu'on m'explique en quoi ubuntusapusaypalibre, et pourquoi mandrake saymieux. Parce que là, voyez-vous, j'ai un peu l'impression que certains s'amusent à jouer sur des nuances que je ne comprends pas.

Dans l'attente de votre réponse, je vous prie de croire à ma volonté de comprendre.


PS: Si d'aventure la subtile différence entre les situations de ces distributions similaires était digne d'un enculage de mouche, je vous saurai gré de cracher à la gueule de Mandriva autant qu'on sait si bien le faire pour Ubuntu.

PS2: Si d'aventure la différence subtile entre les situations similaires de ces distributions était digne d'un cherchage de petite bête, je vous saurai gré d'admirer Ubuntu autant qu'on sait si bien le faire pour Mandriva.

PS3: Oui, il existe d'autres distributions dont la version payante inclus les drivers proprios (openSuse par exemple).
  • # Ma réponse

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Parce que Mandriva dit explicitement qu'elle distribue une version non libre (avec les pilotes nvidia, et gnagnagna) ou une version libre (sans ces choses). À l'utilisateur de choisir.

    Contrairement à Ubuntu, il n'est pas écrit sur la pochette que c'est 100% libre.
    • [^] # Re: Ma réponse

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      c'est donc ça un enculage de mouche ? :)
      • [^] # Re: Ma réponse

        Posté par . Évalué à 9.

        Elle était consentente la mouche, m'sieur, j'vous jure !
      • [^] # Re: Ma réponse

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Ça dépend pour qui.

        Toujours est-il qu'il est absurde de dire qu'Ubuntu ça pue, et je ne vois pas tant de gens que ça "cracher à la gueule" de cette excellente distribution qu'est Ubuntu...

        Ou de dire qu'il faut payer pour avoir les drivers proprio de chez mandriva (qui est aussi une excellente distribution)
        La One free ne contient que des packages libres, et la One non free contient les drivers non libres, et sur ce point ressemble à Ubuntu. La One est gratuite, tout comme la version free sur 1 DVD ou plusieurs CD. Pour rappel, gratuit signifie qu'on ne paie pas, zero sous, apa argent, apu carte bleue, pati le chèque.

        Il existe aussi une version club payante de mandriva, mais le but n'est pas de faire ici une plaquette commerciale.

        Vraiment aucune raison d'être désespéré. Je le suis beaucoup plus quand je vois autant de gens cracher sur Windows, et aussi peu arrêter de l'utiliser, et pendant ce temps là des linuxiens se noyer dans un verre à liqueur d'eau.
        • [^] # Re: Ma réponse

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Tu as aussi oublier les paquets plf ( http://plf.zarb.org ), mais étant membre du projet, je doit reconnaitre une chose, c'est que les gens s'en foutent, ils prennent plf par reflexe, sans se soucier des raisons qui font que les paquets sont à part, alors qu'un but etait justement de faire prendre conscience aux gens des problémes.

          Les gens se foutent de ces questions, savoir ce qui est légal ou pas, l'idée de respecter le droit d'auteurs me fait passer au mieux pour un martien, au pire pour un menteur partout ou j'explique que j'ai jamais utilisé de réseau p2p pour récuper des films ou de la musique de façon illégal.

          Si personne ne rale nulle part ou ne parle de la différence, ça va dériver comme le fait remarquer un des developeurs ubuntu :
          http://www.netsplit.com/blog/articles/2006/11/27/slippery-sl(...)

          Et au final, ça inquiéte quand même des gens ( http://www.kryogenix.org/days/2006/12/13/free-ubuntu , http://jonathancarter.co.za/yes-bring-the-bling-but-please-d(...) ) chez canonical, mais bon, ça ne suffit pas.

          Et quand je voit la réaction de certains utilisateurs ( http://ubuntuforums.org/showthread.php?t=211352 , http://mindwarp.net/?p=31 ) , j'ai un peu les boules ( enfin je m'en fout, j'utilise pas ubuntu, donc je m'en fout autant que les réactions des utilsiateurs windows ).
          Et la, je ne parle que des choses ou il y a des traces, pas des discussions avec les gens sur irc ou ici. On se moque des gens qui comprennent pas la différence entre un windows crackés et un linux, mais bon, on peut pas leur en vouloir.
  • # différentes versions...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Mandriva Linux 2007, et elle inclus même le plugin flash (soyons fous...). La seule différence, c'est que pour l'avoir, il faut payer.


    La différence c'est que pour mandriva (toutes les versions depuis le début) une version entièrement libre existe, elle se trouve sur tous les mirroirs classiques, en libre et gratuit téléchargement.

    En plus simple, mandriva existe en plusieurs versions, dont une totalement libre (sans flash, java, drivers proprios, ...)


    Note: Ceci est un acte désespéré dont le seul but est de comprendre l'incomprennable.

    Pourtant ça a été maintes et maintes fois expliqué en long en large et en travers (y compris si mes souvenirs sont bons dans les dernières dépêches mandriva...)
    • [^] # Re: différentes versions...

      Posté par . Évalué à 1.

      Ubuntu existe en un seul CD, et on choisi à l'installation si on veut les drivers proprio on pas.
      C'est quoi la différence profonde de philosophie?

      D'un coté Mandriva propose le choix du libre/non libre au téléchargement, et de l'autre, Ubuntu propose le choix du libre/non libre à l'installation.
      J'ai l'impression très nette d'être témoin de pinaillage caractérisé et injustifié.

      Autant je comprends très bien qu'on gueule contre les drivers non libres mais qu'on gueule uniquement contre ceux d'ubuntu je trouve ça un peu fort.
      • [^] # Re: différentes versions...

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        On gueule CONTRE le fait d'installer un pilote non-libre sans aucun avertissement. C'est le cas actuellement avec les cartes Nvidia.

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

        • [^] # Re: différentes versions...

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          L'installation par defaut d'edgy n'installe pas les drivers nvidia proprio par defaut ! C'est plus que certain !
          • [^] # Re: différentes versions...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Je crois que la discussion ne portait pas sur les anciennes versions ou la version actuelle, mais sur les versions à venir.
            • [^] # Re: différentes versions...

              Posté par . Évalué à -7.

              Ah oui, c'est vrai, on gueule sur un truc qui est toujours en cours de discution, c'est bien ça?
              On est bien des français... toujours en train de râler
            • [^] # Re: différentes versions...

              Posté par . Évalué à 3.

              On peut parler des versions passés (5.10/6.06) qui contenaient des firmwares proprio toopabo tout en affichant un "100% libre" de bon aloi. Si ça choquait peu de monde dans la communauté ubuntu avant je vois pas en quoi un pilote fermé de plus changera les choses, ils ont pas l'air trop gêné vu le prosélytisme "plus libre tu meurs" qu'on se tape encore et toujours.
          • [^] # Re: différentes versions...

            Posté par . Évalué à 1.

            pourtant j'ai bien eu l'impression que si. d'ailleurs premiere chose que je fais quand j'installe une ubuntu, c'est de virer le paquet linux-restricted-modules.
      • [^] # Re: différentes versions...

        Posté par . Évalué à 3.

        Parce que mettre des composants proprios sur le CD rend la redistribution du dit CD problematique pour le end-user, d'ou un probleme de liberte du end-user, qui n'arrive pas avec un CD 100% logiciels libres.
        • [^] # Re: différentes versions...

          Posté par . Évalué à 3.

          en quoi la redistribution du CD deviendrait problématique pour le end-user ?

          C'est facile de faire des phrases comme ça, mais je veux du concret. Pour ma part, un CD n'est qu'un bout de plastique. Si y'a des suites de 0 et de 1 qui ne m'intéressent pas dans ce bout de plastique parce qu'ils sont propriétaires, ben je n'y touche pas mais le fait d'avoir du plastique à moitié proprio, je m'en tape...

          ...surtout que le dit bout de plastique reste de toute façon bien plus libre que ma télé, mes chaussures, mon réveil matin, mon sac de sport, mon papier peint ainsi que certains plats tout préparés dont on ne m'a pas fournit les sources.
      • [^] # Re: différentes versions...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        En vérité, c'est pas "on", c'est le fondateur de la fsf, cf cette image :
        http://thomas.apestaart.org/gallery/main.php?g2_itemId=14498

        ( le type qui a lancé le concept de logiciel libre, pour le cas ou c'est pas évident )

        D'ailleurs, je noterais que une fois de plus, les gens oublient le reste du monde et réduisent la question à mandriva vs ubuntu.

        Hors, il suffit d'aller voir sur distrowatch pour voir qu'il existe d'autres distributions , je cite quelques noms pour la culture personnel de l'ubuntiste qui a posté ce journal, au pif : Fedora, Debian, Opensuse, LFS, Gentoo.

        Je lui conseille aussi de chercher les discussions précedentes ( http://linuxfr.org/~pterjan/21841.html et surtout http://fasmz.org/~pterjan/blog/?date=20060609 )
        • [^] # Re: différentes versions...

          Posté par . Évalué à 0.

          Bonjour bonjour,
          j'ai commencé par RedHat, qui n'avait que des problèmes, puis Mandrake que je n'ai pas gardée longtemps parce que i y avait plein de doublons dans les applications.
          À ce moment là j'ai du essayer d'installer Debian. Comme je ne réussissait pas à faire tourner X, j'ai installé une Knoppix.
          Je n'ai jamais essayé Suse.
          Puis j'ai installé la Gentoo, qui m'a beaucoup plu d'ailleurs. Au bout de quelques mois, j'ai réussi à casser Kde avec un problème de droits. J'ai continué un peu, et puis ça m'a gonflé.
          J'ai alors installé une Kaella. Très bonne distribution, mais il restait des trucs facheux à l'époque, tels que les disques USB qui ne se montaient pas.

          J'ai finalement installé Ubuntu, et j'ai enfin eu l'impression de respirer et de ne plus me battre avec le système, ça marche et c'est tout.

          Alors Ubuntiste, oui. Mais faudrait peut-être pas venir me gonfler en employant un ton condescendant pour m'indiquer que ubuntu n'est pas le seul choix possible. Il se trouve que j'ai fait ma part de tests.
          • [^] # Re: différentes versions...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Si tu connait la communauté, tu devrait avoir au moins l'intelligence de ne pas sortir un troll à 2 francs entre les 2 communautés françaises les plus actives.

            Sinon, même avec 100 tests et 10 d'expérience, si tu lance un troll comme un débutant fraichement débarqué, t'étonnes pas que les gens te prennent pour ce que tu donnes l'impression d'être.

            Surtout sur un sujet débattu des 100aines de fois.
  • # le choix

    Posté par . Évalué à 9.

    Alors voilà, j'aimerai bien qu'on m'explique en quoi ubuntusapusaypalibre, et pourquoi mandrake saymieux. Parce que là, voyez-vous, j'ai un peu l'impression que certains s'amusent à jouer sur des nuances que je ne comprends pas.

    Par ce que avec Mandriva, tu as le choix. Tu peux utiliser une distribution 100% libre si tu ne veux pas de drivers proprios. Tu as aussi une version avec drivers proprios, mais tu es au courant qu'ils sont la.
    • [^] # Re: le choix

      Posté par . Évalué à 3.

      Avec Ubuntu aussi tu as le choix, ce choix est effectué à l'installation. Tu peux donc utiliser une distribution 100% libre si tu ne veux pas de drivers proprios.

      Si tu veux installer les drivers proprios, tu es prévenu qu'ils sont là.
      • [^] # Re: le choix

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Sur le CD, il y a écrit "ce CD contient des logiciels libres", il manque la mention "et des pilotes propriétaires optionnels".

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

        • [^] # Re: le choix

          Posté par . Évalué à 5.

          Supair!!
          Et bien pour ubuntu à l'installation il sera écrit sur l'écran "voulez-vous installer les drivers non libres?"
          Mais c'est sur que le fait de l'écrire sur le CD c'est vachement mieux et surtout plus libre!


          Sur le CD, il y a écrit "ce CD contient des logiciels libres",

          Tu remarqueras qu'il n'y a pas écrit "ce CD ne contient que des logiciels libres".

          Il y a de l'hypocrisie dans toute cette affaire.
          • [^] # Re: le choix

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Il y a de l'hypocrisie dans toute cette affaire.

            alors regardons un peu : http://www.ubuntu.com/ 3ème paragraphe
            These freedoms make Ubuntu fundamentally different from traditional proprietary software: not only are the tools you need available free of charge, you have the right to modify your software until it works the way you want it to.

            Peux-tu me citer des URL de lobbying de la part de personnes d'Ubuntu réclamant l'ouverture des pilotes nvidia/ati (puisque c'est ce dont on parle ci-dessus) et sinon des demandes d'une licence correcte (au moins) voire du source des blobs de firmware _rajoutés_ par Ubuntu au kernel.

            Tu ne crois pas que ce genre de petites phrases entretient de la confusion de la notion de "free" dont on parle ? moi si.

            Parce que bon, continuons avec http://www.ubuntu.com/ubuntu/licensing
            * Must include source code. The main component has a strict and non-negotiable requirement that application software included in it must come with full source code.
            * Must allow modification and distribution of modified copies under the same licence. Just having the source code does not convey the same freedom as having the right to change it. Without the ability to modify software, the Ubuntu community cannot support software, fix bugs, translate it or improve it.

            Ces paragraphes s'appliquent à des "applications", autant dire que le kernel n'est pas concerné pour contourner le problème évoqué ?


            De rien, de permettre à Ubuntu d'améliorer sa compréhension du libre vis-à-vis de la communauté ;-)

            Bizarrement, je n'ai plus retrouvé le "100 % free" auparavant mis en avant sur les sites d'ubuntu (qui me faisait penser que le terme "100% gratis" aurait été plus approprié...).
            • [^] # Re: le choix

              Posté par . Évalué à 1.

              Comme tu pourras le remarquer sur le deuxième lien que tu cites:

              We organise the thousands of software packages available for Ubuntu into three key components: main, restricted and universe.

              Comme pour les autres distributions il y a des parties non-libres sur des dépots différents. Pour le "main", c'est comme debian, il faut que ça soit libre.

              Pour ce qui est des engagements de liberté, va aussi voir chez Mandriva:
              http://www.mandriva.com/fr/company/about

              Mandriva s'efforce de respecter complètement les principes du logiciel libre depuis sa création. Des centaines de développeurs à travers le monde interagissent avec les ingénieurs de Mandriva pour définir les fonctionnalités, intégrer de nouvelles applications et tester le résultat final de cette collaboration.
              Tous les systèmes d'exploitation et applications Mandriva sont publiés sous Licence GPL (General Public License), avec un code source librement accessible et analysable par tous.

              (rappel: il y a aussi des drivers non libres chez Mandriva)

              Enfin, comme tu le sais déjà, je ne parlais pas de l'hypocrisie de la communication des sociétés Mandriva ou Ubuntu, mais bien de l'hypocrisie qui consiste à dire que Mandriva est plus libre que Ubuntu.

              Ces distributions ont les mêmes problèmes vis-à-vis des drivers non-libres.
              • [^] # Re: le choix

                Posté par . Évalué à 4.

                "de l'hypocrisie qui consiste à dire que Mandriva est plus libre que Ubuntu"

                ça c'est fort de café ! C'est un peu l'hopital qui se fout de la charité, si j'ai arrêté de faire du support linux sur plusieurs forums c'est du fait que dès le 3ème post inévitablement rappliqué le "lâche XXX ubuntu cai vraiment libre lol".

                Mais bon la paille, la poutre, toussa...
              • [^] # Re: le choix

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                tu ne réponds pas sur le 1er lien ?
                ni sur les 100% gratis ? (en remplacement de 100% free)

                Ces distributions ont les mêmes problèmes vis-à-vis des drivers non-libres.
                et que propose ubuntu, hormis introduire de la confusion sur ces notions gratis/libre ?
                Mandriva a toujours été clair : le travail développé par Mandriva est dans le CVS/SVN (oui oui, même le bugzilla patché, même le hwdb-server pour la hardware compatibility list) avec une licence GPL.

                allez une 3ème question pour la route ? Pour quand la publication de launchpad sous une licence libre ?

                bwalé parce qu'il serait dommage de s'arrêter en chemin... quid de http://www.ubuntu.com/ubuntu/philosophy ? promouvoir beryl (qui est moisi , mais ce n'est pas le sujet) qui est top mega bien, limite avec des effets kikoolol qui révolutionnent la "desktop experience" et qui _oblige_ pour ati et nvidia à installer des pilotes proprios, c'est ça le respect de la "philosophie" prônée par les utilisateurs ubuntu ? Je trouve ça bien ubuntriste perso ;-)
          • [^] # Re: le choix

            Posté par . Évalué à 1.

            Tu remarqueras qu'il n'y a pas écrit "ce CD ne contient que des logiciels libres".

            Si, sur mon carton (officiel, celui imprime par la distribution) de Kubuntu il y a marque que ce CD ne contient que des logiciels libres.
            • [^] # Re: le choix

              Posté par . Évalué à 1.

              C'est normal: ton CD contient uniquement des logiciels libres.
              <lassitude>On parlait de la prochaine version de Ubuntu.</lassitude>
              • [^] # Re: le choix

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Je pense plutôt que le M fait référence aux paquets "restricted" disponible sur le cd d'installation et qui ne sont pas mentionner sur la pochette, ni durant l'installation (sans parler des firmwares directement inclut dans le noyau de base).

                http://ls-lr.lafox.net/?iso_id=3647
        • [^] # Re: le choix

          Posté par . Évalué à 3.

          Il n'y a pas écrit : "ce CD ne contient que des logiciels libres" !
  • # Question de mode

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Il n'y a pas très longtemps de celà (avant qu'ubuntu existe). La distrib mandrake n'était, de loin, pas la "distrib chérie de linuxfr". Il etait même très courant qu'elle se fasse descendre en flamme sur les journaux !

    L'arrivée de la ubu n'a fait que se substituer à la "distrib*que*c'est*bien*d'en dire*du*mal".

    Il faudra malheureusement attendre l'arrivée d'une nouvelle distrib ultra-mode/hype/buzzed qui viendra se substituer à l'ubu. Et par la même occasion donnera ses lettres de noblesse à l'ubuntu (enfin ;-). Et tout rentrera dans l'ordre. Et il y a fort à parier que l'ubuntu deviendra la distrib chérie de linuxfr un jour ...

    C'est comme ça ici ...
    • [^] # Re: Question de mode

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Tu parles d'Ulteo là?
    • [^] # Re: Question de mode

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Sincèrement, je ne suis pas du tout d'accord avec toi manatlan. Autant je suis d'accord qu'il y a quelques temps le positionnement de Mandriva n'était pas très clair, autant de gros efforts ont été faits pour montrer à la communauté que l'on faisait tout pour la contenter.

      1. Le retard par rapport à GNOME a été rattrapé, alors qu'il y avait près d'un an 1/2 de décalage juste avant la sortie de la 2007.
      2. Les isos sortent à présent pour la communauté en même temps que la sortie de la distribution.
      3. Plusieurs versions de la Mandriva One sont disponibles, avec gnome, avec kde, avec ou sans pilotes proprios pour ceux qui veulent du full libre.

      Bref, plus de liberté on peut pas. En plus Mandriva contribue au libre: http://corp.mandriva.com/webteam/2006/10/01/kde4-commit-cham(...)
      Tous leurs outils sont sous licence GPL. Les outils Mandriva sont connus comme étant des plus simples d'accès.

      Ubuntu ne fait que du packaging que je sache, sans réelle contribution au libre. Launchpad n'est pas libre, Rosetta n'est pas libre. Oui, il y a Bazar-ng, mais quand on voit ce qu'il ont fait pour forcer les gens à migrer à partir de bazar... http://linuxfr.org/~moy/20974.html
      Il y a sans doutes d'autres contributions, mais Canonical, c'est surtout du packaging, quoi qu'on en dise. Ah si, Mark S. donne des sous à KDE pour être bien vu. Tant mieux pour KDE.

      Mais qu'on ne vienne pas me sortir la théorie de la jalousie, ou que *c'est bien de dire du mal d'Ubuntu* alors que je n'ai toujours pas compris ce que les gens trouvaient à Ubuntu! Mais faut arrêter de sortir des phrases de fanboy comme ça qui sonnent à la : "j'suis un rebelle, j'suis sous Ubuntu, les gens nous détestent parce qu'on est les meilleurs !".

      PS: oui, ceci était un coup de gueule assumé, vous pouvez moinsser.
      • [^] # Re: Question de mode

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je veux pas rentrer dans un gros troll poilu ...
        J'étais un utilisateur de mandrake avant de passer à ubu.
        Je me rappelle encore quand je cherchais des rpm bien spécifiques, de paquages totallement GPL, d'arriver sur les pages mdk où il fallait payer pour accéder au repository, et obtenir le rpm (je savais pas trop compiler à l'époque).
        Je me rappelle aussi que si je voulais avoir mon sys à jour, il fallait payer pour avoir le droit de faire de simple màj.
        Je me rappelle aussi, quand j'étais dans la panade, à essayer de trouver la communauté (bien caché) pour avoir de l'aide.
        Oui, mandriva participe peut être plus à l'effort gpl, en terme applicatif ... (et encore ?!)
        Oui, mandriva a peut être améliorer certain de ces aspects (je sais pas, et ça ne m'interesse guère)
        Oui, je conçois aussi qu'on peut payé pour avoir un service ++, mais quand tu viens de ton "windows gratuit" (déjà payé oem), pour aller vers un OS "normalement gratuit/gpl" (dans lequel tu vas un peu galéré, par nature), et qu'il faut payer un peu pour obtenir une "aide (que je considère) de base" : c'est un peu chaud/dure .... et ça peu rebuter !
        Mais non (et là je risque le moinssage), je pense qu'ubuntu apporte bien plus ... ne serait ce que la fédérer un ensemble d'utilisateur dans une ("vraie") communauté, et rends disponible tout ce qui peut être disponible ... et simplement, le tout dans une fondation. Dans le sens linux devient "enfin" utilisable pour le commun des mortels (1CD qui fait live-cd et installateur à partir du desktop, un choix simplifié (et judicieux) des bons paquets de base, et un travail de fond sur le look'n'feel et d'homogénéité ...)
        (Quand d'autres proposent encore de 3 à 7 CD, et quinze navigateurs par distrib ..)
        Le nb de gens autour de moi qui connaisse l'existance de linux via ubuntu, et qui tente même le double-boot win/ubu, voire qui switch ubuntu ne cesse de croître ... (ça m'hallucine même)
        Mark S., et son pognon, n'est qu'un gros coup d'accelerateur dans le monde linux, et ça tire le tout vers le haut ...
        Et plus y a de monde sous linux, plus ça donne de la visibilité aux projets gpl, et plus ça contribue, et ainsi de suite ...

        Linux est ready pour le desktop, il faut le faire savoir, et Mark.S. le crie peut être plus fort que les autres ...
        • [^] # Re: Question de mode

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Linux sera ready pour le desktop quand une mise à jour officielle ne pètera pas ton serveur X.

          PS: Si tu n'as pas pu/su trouver la communauté mandriva, ce n'est pas ma faute. Mais je suis d'accord avec toi: la force d'Ubuntu c'est plus sa communauté que sa distrib.
        • [^] # Re: Question de mode

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Je me rappelle aussi que si je voulais avoir mon sys à jour, il fallait payer pour avoir le droit de faire de simple màj.


          Moi, je ne m'en rappelle pas, c'était quand ?

          Tu ne confonds pas avec l'application te signalant les mises-à-jour qui était pour les members club seulement (mais qui n'empêchait en rien de mettre ton système à jour) ?
          • [^] # Re: Question de mode

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            > Tu ne confonds pas avec l'application te signalant les mises-à-jour
            > qui était pour les members club seulement

            Si, tout à fait, je me suis mal expliqué ... désolé
        • [^] # Re: Question de mode

          Posté par . Évalué à 7.

          Je pense juste que tu connais bien mal Mandriva... Par exemple, payer pour avoir des mises à jour ? Jamais vu ça sous Mandriva, ça a toujours été gratuit. Payer pour accéder à un repository ? Ca ne m'est jamais arrivé non plus, et je n'ai aucun souvenir de repository payant de logiciels libres. La communauté existe, il y a même des gens payés pour faire du support gratuit sur les forums (et ceci en anglais et en français). Ces forums sont gratuits, ainsi que la base de données de documentation de Mandriva.
          Ensuite je te rappelle de petites choses :
          - 3 à 7 CDs, c'est bien pratique quand tu n'as pas l'ADSL
          - un CD qui fait live-CD et installation, c'est le cas de Mandriva One

          C'est bien simple, je ne vois plus aucun avantage d'Ubuntu par rapport à Mandriva, sans compter que KDE est largement plus stable sous Mandriva que sous Kubuntu.

          La distribution qui remonte le plus dans mon estime ces temps-ci est Fedora/Red-Hat. Malheureusement, leur version de KDE ne me convient pas du tout.
          • [^] # Re: Question de mode

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            > Ca ne m'est jamais arrivé non plus, et je n'ai aucun
            > souvenir de repository payant de logiciels libres

            Je cherchais le paquet RPM d'un logiciel, via google. J'ai vraiment écumé tout le net à la recherche de ce paquet ...
            Et le seul endroit où il était dispo, c'était dans le repository du club. Il fallait donc payer pour l'avoir : la première fois, ça m'a fait bizarre.

            Après on ne rentre pas dans un troll kde/gnome
            (je suis un fervent utilisateur de gnome ;-). Et je peux dire pareil que toi ...quand j'étais sous mandrake : le gnome était quasiment limite.)
            • [^] # Re: Question de mode

              Posté par . Évalué à 1.

              Un logiciel seulement dispo dans le club ? alors
              - soit c'était pas un logiciel libre
              - soit c'était un backport d'une version plus récente que celle déjà dans ta distrib.

              Si c'était un autre cas, je ne te crois pas sans plus d'informations.
              • [^] # Re: Question de mode

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Désolé, mais je ne me rappelle plus du package en question
                (faut dire que ça remonte pas mal)

                Cependant, comme le dit très très bien ce post (car c'était quasi mon cas, a qques détails près)
                http://linuxfr.org/comments/783889.html#783889

                J'étais un débutant, un gros newbie dans linux ! (mais poweruser sous win)
                Par contre, je pense maîtrisé google. Le package RPM de ce logiciel n'était pas dispo sur le site off ... ni nulle par ailleurs. (evidemment, sur le site off du logiciel, on pouvait obtenir les sources (inutile de préciser que j'étais incapable de compiler moi même à l'époque) ou des versions deb/gentoo ... mais pas de rpm)

                Le seul endroit que me renvoyait google, c'était le repository des cluber mandrake ... donc le payant. (et moi, dans mon nouvel état d'âme, full gpl, ça me faisait mal de devoir payer pour accèder à un logiciel libre : no comprendo)

                Même si maintenant je comprends bien mieux cette histoire. Quand j'ai débuté linux, le monde full libre, ça m'a choqué/perturbé ...

                Comme le dit très bien le post donné plus haut, ça laisse une impression mand[rake|riva] == payant ... même si cette impression est peut être faussée, c'est celle qui est donnée ... point barre

                Ubuntu donne une autre impression, une distribution très bien finie de qualité pro, complètement accessible, libre, et gratuite (pas de casts, de club'ers, etc ...)

                Etant un big fan de gnome, c'était le jour et la nuit entre l'intégration de gnome dans mdk 10.x et l'ubuntu. Le choix était une évidence. Et maintenant il est très difficile de ne pas trouver un package deb/ubu pour un logiciel donné
                • [^] # Un logiciel libre -ou non- ça coûte !

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Comme le dit très bien le post donné plus haut, ça laisse une impression mand[rake|riva] == payant ... même si cette impression est peut être faussée, c'est celle qui est donnée ... point barre
                  Je confirme cette impression: Mandriva est payante. Développer cette distribution coûte de l'argent que quelqu'un doit débourser. Chez Mandriva ce sont les utilisateurs/clients/clubbers qui financent. Chez Ubuntu, la fabrication de la distrib' a un coût aussi, qui cette fois est pris en charge par un riche et généreux mécène.
                  Si tu as cru que les logiciels libres étaient gratuits, tu as fait preuve de naïveté. Ils ont tous un coût, soit pour leur(s) auteur(s) qui prennent tout en charge (temps de travail, coût de diffusion, etc.), soit pour les utilisateurs (via divers modes de contribution), soit par des organisations diverses (entreprises, associations, fondations...) qui sont-elles même, au final, financées par des utilisateurs.

                  Pour en revenir au fond de ton message, comme Axone (http://linuxfr.org/comments/783896.html#783896 ), je suis certain que les paquets auxquels tu fais allusion étaient librement accessibles sur des dépôts publics, à moins que ce soit des logiciels commerciaux ou des backports.

                  NB: je ne pense pas qu'il soit bon de ponctuer une phrase dans laquelle on parle d'impressions données par un «point barre» qui laisse entendre que ce n'est pas discutable. À mon sens, les impressions sont personnelles et justement très sujettes à la discussion. Ce point barre (expression que j'abhorre) me paraît particulièrement mal venu et donne une teinte à ton message qui m'est très désagréable.
                  • [^] # Re: Un logiciel libre -ou non- ça coûte !

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Ben non, une impression est indiscutable ;)
                    Si il a eu (comme moi) l'impression qu'il fallait payer pour utiliser Mandrake, l'impression était manifestement fausse mais pas discutable pour autant ;) Tu peux juste nous dire : "vous avez mal compris", ce que je sais déjà et lui aussi probablement.

                    Après plus la quantité de gens qui ont eut cette impression est importante, plus il y a de chance que la communication de Mandrake ait été mauvaise si ça n'était pas voulu ;)
                  • [^] # Re: Un logiciel libre -ou non- ça coûte !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    > Si tu as cru que les logiciels libres étaient gratuits, tu as
                    > fait preuve de naïveté ...

                    Je dis pas le contraire. J'étais qqu'un qui tentait de switcher. Un gars qui abandonne son OS duement payé (oem), sur lequel il excellait, et sous lequel tout était dispo, et tout fonctionnait. Je passais de poweruser windows à gros newbie linuxien, avec simplement une vague idée de ce qu'était le monde libre et linux ...

                    > je suis certain que les paquets auxquels tu fais allusion
                    > étaient librement accessibles sur des dépôts publics

                    Tu as le droit de le croire. Je n'étais quand même pas une bille en utilisation de google (et/ou rpmfind.net, je crois). Moi, et c'est la dernière fois que je le répète, google ne me renvoyait qu'une seule page où était dispo ce rpm ...
                    (maintenant, ok, un poweruser linux a d'autres ficelles, mais ce n'était pas mon cas !)

                    > je ne pense pas qu'il soit bon de ponctuer une phrase
                    > dans laquelle on parle d'impressions données par un
                    > «point barre»
                    comme dit, une impression, par essence, n'est pas discutable

                    > et donne une teinte à ton message qui m'est très désagréable.
                    désolé, mais en cherchant bien dans ce fil, ça fait la 3em ou 4em fois que je me ré-explique ... au bout d'un moment, c'est dure ! (mais j'aime dlfp ;-)
                    • [^] # Re: Un logiciel libre -ou non- ça coûte !

                      Posté par . Évalué à 1.

                      désolé, mais en cherchant bien dans ce fil, ça fait la 3em ou 4em fois que je me ré-explique ...

                      C'est par ce que tu expliquais mal, point barre.
        • [^] # Re: Question de mode

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          >>Je me rappelle aussi que si je voulais avoir mon sys à jour, il fallait payer pour avoir le droit de faire de simple màj.

          C'est pas un peu fini de dire n'importe quoi ???

          >>Je me rappelle aussi, quand j'étais dans la panade, à essayer de trouver la communauté (bien caché) pour avoir de l'aide.

          On peut admettre, bien que ça ne soit pas très cool vis à vis de la communauté Mandriva que je trouve excellent et réactive.

          >>Mais non (et là je risque le moinssage), je pense qu'ubuntu apporte bien plus ... ne serait ce que la fédérer un ensemble d'utilisateur dans une ("vraie") communauté, et rends disponible tout ce qui peut être disponible ... et simplement, le tout dans une fondation.

          Non, je suis d'accord (sauf avec le "bien plus") Ubuntu apporte beaucoup. Bon, en revanche, le coup de la fondation unique c'est faux (kubuntu, xubuntu, nubuntu, edubuntu) et celui de la "vraie" communauté c'est petit et mesquin.

          >>(1CD qui fait live-cd et installateur à partir du desktop, un choix simplifié (et judicieux) des bons paquets de base, et un travail de fond sur le look'n'feel et d'homogénéité ...)

          A noter que si je me souviens bien, Mandriva à dégainé le premier sur ce coup avec la mandriva One 2006 (entre les deux, car je crois qu'il y a eu d'autres distributions qui l'ont fait avant), et a été fortement critiqué. Tout du moins le principe est apparu chez les deux distributions à peu près en même temps.

          >>(Quand d'autres proposent encore de 3 à 7 CD, et quinze navigateurs par distrib ..)

          Lassitude, lassitude... Quand on ne sait pas (ou plus) on n'affirme pas des inepties.

          >>Le nb de gens autour de moi qui connaisse l'existance de linux via ubuntu, et qui tente même le double-boot win/ubu, voire qui switch ubuntu ne cesse de croître ... (ça m'hallucine même)

          Je suis tout à fait d'accord, et ce qui est sympa, aussi, c'est d'en voir beaucoup switcher de ubuntu à kubuntu.

          >>Linux est ready pour le desktop, il faut le faire savoir, et Mark.S. le crie peut être plus fort que les autres ...

          Soit...
          • [^] # Re: Question de mode

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            La communauté de mandriva, y y avait un gros phpbb en anglais et des mailing en français ...(avec un support ++ pour les club'er)
            Mais pas de souvenir de chose vraiment bien organisé (planet, wiki, tutos) ... mais y avait léà (plus généraliste)

            A l'epoque, la mandrake/mandriva c'était 3 cd, et fedora : 7
            (je sais, maintenant y a le dividi ;-) )
            ET quand j'installais ma mdk de base, j'avais plein de navigateurs !

            Quant à la première ubuntu c'était 2005 (avant la "one")

            Et please, pas de troll gnome/kde (ubu/kubu)
            (suis fan de gnome, qui était une vrai misère sous les mdk 10.x et précédentes)
            • [^] # Re: Question de mode

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Effectivement, la communauté Mandriva est plus éparpillée, c'est un fait.
              http://www.google.fr/search?hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&(...)
              http://www.google.fr/search?hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&(...)
              C'est édifiant: xen (virtualisation), allionet (openSuSE), fedora, ubuntu (?!)... Le site du club mandriva est le 16ème résultat, et ne renvoie même pas sur la page d'accueil !

              Quant aux navigateurs, j'ai du mal à croire que tu n'aies pas Firefox + Epiphany par défaut sous Ubuntu.

              Evidemment si tu installes GNOME + KDE sous Mandriva, tu auras en plus Konqueror, donc 3 navigateurs en tout. Logique.
              • [^] # Re: Question de mode

                Posté par . Évalué à 1.

                Quant aux navigateurs, j'ai du mal à croire que tu n'aies pas Firefox + Epiphany par défaut sous Ubuntu.

                Seul Firefox est installé par défaut, pas de Epiphany. Par contre, pour les clients mails, je ne me rappelle plus si Thunderbird est installé en plus d'Evolution ou non.

                Un CD, ça laisse relativement peu de places aux doublons.
          • [^] # Re: Question de mode

            Posté par . Évalué à 4.

            Ma découverte de linux m'a aussi laissé le sentiment que Mandrake était payant... Il faut faire attention aux premières impressions laissées par les sites principaux d'une distrib, pour quelqu'un qui y arrive sans rien savoir d'autre de linux que quelques noms de distributions. Les premières impressions ont après la vie dure :
            - Mandrake : payant (simplement la mise en avant du club si je comprends bien, mais je suis sur d'avoir croisé des messages commerciaux au moment des mises à jour et d'avoir eu l'idée de chercher des codes illicites (en bon windowsien) )
            - Red Hat : marche pas (ben oui on a ajoutait 2 ou 3 dépôts conseillés sur les forums et ça cassait) et puis je me douviens avoir été très content de trouver les CDs dans un magazine ça m'évitait d'acheter une boite (le lien de téléchargement ne devait pas être si évident que ça).
            - Debian : pas mal mais doc dépassée depuis mille an. Pour trouver une doc qui n'ait pas 2 versions stables de retard alors que personne n'ose plus conseiller la dernière stable ou un bête forum ayant plus de 10 messages dans les 12 derniers mois (communauté planquée dans les mailing lists je suppose)
            - Gentoo : ardue mais avec une excellente doc à jour et un forum qu'on ne peut pas rater (y compris la version francophone), tout fonctionnait comme spécifié sur le site principal, activer ~x86 foutait le souque comme prévu ;)

            En réalité la différence entre les distributions relevait de la communication. Gentoo, tout en étant la moins abordable techniquement était la seule distribution utilisable sans avoir à comprendre le mode d'emploi de la communauté au préalable. Aujourd'hui je saurai trouver les communautés et les ressources de chacune de ces distributions mais ce n'était pas le cas quand j'ai commencé.

            Au passage c'est aussi chez Gentoo que j'ai entendu parlé du libre en premier à cause d'une sombre polémique sur du copyright détourné au profit de Gentoo Inc ou un truc du genre. Aussi surprenant que cela puisse paraitre pour certains, quand on découvre linux, on peut parfaitement passer à coté de l'idéologie du libre alors qu'on ne peut pas rater les sociétés qui font du fric avec.
        • [^] # Re: Question de mode

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Tu mens.
          Il n'a JAMAIS fallu payer pour avoir les mises à jour.
          Pour les dépôts payants de logiciels GPL, on pouvait en trouver d'autres que ceux du club, faut pas exagérer non plus.
          Et la communauté à toujours été présente, ouverte et nombreuse, depuis les tout débuts - les mailings listes "débutants" et "confirmes" ont toujours été là, comme les IRC, et plein de sites web (je me rappelle avec émotion de la doc rédigée par un allemand, Tom Berger, je crois, qui a disparu dans la nature, mais dont on trouve des traces ici http://mandrivausers.org/old_docs/index-2.html ). Et tout ça gratuitement, bien sûr.
          • [^] # Re: Question de mode

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            oui, mais faut lire un peut les post et les réponses (je me suis déjà ré-exprimer sur ces points)

            en fait il fallait payer (être club'er) pour avoir l'applet dans la systray qui t'indiques et màj les màj (je me suis fourvoyé)

            Concernant le package rpm, en googlant à l'époque, le seul endroit où la version rpm était dispo, c'était le repository des club'ers.
            J'étais newbie, et incapable de compiler les sources moi mêmes. La seule alternative pour l'avoir, c'était d'adhérer au club, donc de payer.
            (et sans blaguer, ça m'est arrivé au moins, pour 2 paquets !)

            Maintenant, avec l'experience acquise, je le ferai moi même, ou je contacterai le mainteneur pour qu'il me l'envoi ..

            Et sinon, oui, il y a une communauté mandrake (encore heureux), mais elle est bien moins organisé que celle d'ubu, et moins bien visible/accessible ... pour un newbie !! C'est flagrant, non ?!
            • [^] # Re: Question de mode

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Les seuls paquets que j'ai jamais eu à recompiler c'était pour des backport ou pour des choses qui n'existaient pas en version packagée pour Mandriva. Pour le reste, et surtout pour tout ce qui était proprio, PLF a toujours été là (pfl-nonfree). C'est juste que tu ne l'as pas trouvé. Tu aurais posé la question, n'importe quel Mandrivien aurait pu te répondre.
            • [^] # Re: Question de mode

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Désolé, mon sang n'avait fait qu'un tour, et j'ai posté ma réponse dans la foulée de ta lecture !
              Pour la communauté, je trouve pas, perso. J'ai commencé avec Mandriva, en débutant complet (pas du tout informaticien à la base), et j'ai toujours trouvé de l'aide, depuis la Mandrake 5, et j'ai jamais eu l'impression d'être dans le vide. Essaye une distro comme Nasgaia pour comprendre ce que c'est que de se retrouver tout seul dans la nature !
      • [^] # Re: Question de mode

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.


        Ubuntu ne fait que du packaging que je sache, sans réelle contribution au libre.


        Ce qui est marrant avec cet argument, c'est qu'on le ressort pour chaque distro et à chaque fois c'est n'importe quoi.
        • [^] # Re: Question de mode

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Merci alors de parfaire ma culture en me donnant une liste d'exemples.
          En cherchant, j'ai vu upstart et bazaar-ng. D'autres suggestions ?
          • [^] # Re: Question de mode

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Les mainteneurs de paquets contribuent souvent (tout le temps ?) au paquets qu'ils maintiennent.
            Ils résolvent des bogues, font des patchs pour utiliser tel outil/librairie plutôt qu'un autre, s'occupent des problèmes de compilation sur d'autres architectures/systèmes que ceux que les devs ont sous la main, etc.
    • [^] # Re: Question de mode

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      C'est vrai mais ce n'est pas totalement gratuit.

      En général, la distribution qui s'en prend plein la figure, c'est celle dont on nous a rebattu les oreilles encore et encore... Après c'est retour de flamme.

      Et ubuntu, on ne peut pas dire qu'on n'en a pas entendu parler (le pic était il y a un an environ, non ?).
  • # Sympa ...

    Posté par . Évalué à 9.

    Sympa la tentative de troll !

    En lisant ton journal, j'ai cru au début que ta question était sincère, et puis en arrivant aux PS, j'ai commencé à comprendre le but du journal, mais ce n'était pas encore clair.

    Ce sont tes commentaires qui ont fini de m'éclairer : ceci est un journal/troll d'un ubuntiste qui cherche à descendre Mandriva (ou à "monter" ( :) ) Ubuntu, au choix). La question du début de journal n'est que réthorique, et l'auteur a déjà sa réponse toute faite dans sa tête.

    Et pour apporter de l'eau au moulin, parmi ce qui distingue Mandriva d'Ubuntu (outre le fait que Mandriva soit bien mieux qu'Ubuntu), en plus de l'existence de plusieurs versions de Mandriva (séparant clairement les versions free et non-free), je me suis rendu compte ce week-end en installant Mandriva 2007 que lors de l'installation de choses propriétaires, il y avait un message d'avertissement.
  • # Debian.

    Posté par . Évalué à 5.

    Parce que Linux ne serait pas ce qu'il est sans Debian (au mettre titre que d'autre distro d'ailleurs).

    Parce que Debian, c'est LA distribe des "libristes". Des gens qui aiment le libre. Qui utilise
    du libre.

    Et parce que Ubuntu, un jour, elle est arrivée, elle a (légende et verité se melant) pris tout les
    devellopeurs de Debian. Alors Debian, pendant un moment, n'avait plus de chef de securité,
    et d'autre truc pas trés trés drole. Et pis chez Ubuntu, ils ont fait des trucs pas trop trop libre (launchpad)(légende et verité)... En plus, Ubuntu, fais des patchs sur plein de trucs
    et ne les communique pas a Debian...!

    Et chez Ubuntu, il y a de l'argent, c'est moins charmant que Debian, ou ça chie dur pour
    sortir chaque versions...!

    Voila voila, j'ai essayé d'être objectif, mais en tout cas, j'espere que je n'aurais jamais à toucher Ubuntu, leur
    site ressemble au site de certaine grosse boite, avec plein de gens de couleur differentes qui
    montrent leur belles dents blanches...!
    ça sent pas l'informaticiens tout ça...! ça sent plutot la reunion pleine de powerpoint et tout...

    Le site de Debian, il est pas mal representatif de l'esprit de Linux par contre. Pas trop d'image. Que
    du contenu.

    Donc, le vrai probleme, c'est que mandriva n'a jamais rien fais à Debian, Ubuntu, il parrait que si...!
    D'ailleurs, Mandriva, avant, c'est pas Mandriva, ça à tout un passé tout ça...! ( qui ne nous
    rajeunis pas d'ailleurs...! )

    ps: Je n'utilise, ni Debian, Ni Ubuntu (!), ni Mandriva ( mais j'ai tripatouillé Mandrake ).
    • [^] # Re: Debian.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      "Le site de Debian, il est pas mal representatif de l'esprit de Linux par contre. Pas trop d'image. Que
      du contenu. "

      En effet. Un truc tout moche et austère, et en plus mon cousin m'a dit que y'avait pas de fenetres ni de menu demarrer dedans !



      Plus sérieusement, la plupart des patchs dont tu parles sont réalisés par des employés de canonical qui proviennent de debian, on peut pas trop dire qu'il y a un problème de communication...
  • # je veux une machine qui fonctionne

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    j'en suis venu à me dire qu'il ne faut pas installer les drivers proprio parce que sinon, c'est la porte ouverte à tous les abus, et puis parce que ça ne va pas inciter les fabricants de matos à donner leur spécifications.


    Bof. je trouve cela ridicule de ne pas installer des choses proprios... Cela ne va absolument pas faire avancer le chmilblick

    J'aimerai comme tout le monde que tous soit libre, comme au pays des bisounours. Mais hélas, nous vivons dans un monde imparfait.

    Moi, en tant qu'utilisateur, je veux pouvoir profiter de toutes les possibilités qu'offre ma machine. J'ai une carte graphique 3D, je veux que les logiciels et l'os puissent faire fonctionner au mieux cette carte 3D. Le matos, ça coûte cher, et je veux pouvoir en profiter pleinement.

    Alors si il faut en passer par des drivers propriétaires, et bien je n'ai aucun problème à utiliser des drivers propriétaires. Et si un équivalent libre et performant sort un jour, je basculerai sur le libre (et de toute façon, ma distrib l'installera certainement d'office).

    Tout ce que je veux, c'est un truc qui fonctionne, parce que je n'ai pas envie de perdre mon temps à ramer, je n'ai pas envie d'attendre la saint glin glin que des drivers libres sortent pour pouvoir bosser correctement.

    Alors si la distrib que j'utilise me permet d'installer facilement et d'utiliser des drivers propriétaires qui fonctionnent mieux, eh bien je dis tant mieux.

    Et me moinssez à tire-larigot ne changera rien au fait que la majorité des utilisateurs d'ordinateurs (c'est à dire des non geeks) pensent comme moi : ils veulent un truc qui fonctionne. point.

    Faire la guerre aux distribs qui proposent des drivers propriétaires est un mauvais combat. Intégristes libristes, dépensez plutôt votre énergie à combattre la source du problème : persuader les fabricants à libérer leurs specs. Ce n'est pas en attaquant les distribs qu'on aura des drivers libres.

    À bon entendeurs...
    • [^] # Re: je veux une machine qui fonctionne

      Posté par . Évalué à 3.

      Ton commentaire ne manque pas de bon sens, cependant j'aimerais le nuancer. Là où je critique Ubuntu, c'est qu'il s'agit d'une des rares distributions qui, de par sa notoriété et, on ne le soulignera jamais assez, ses moyens matériels, a la possibilité de faire sortir Linux de la dépendance aux systèmes proprio. Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, j'aurais préféré qu'Ubuntu soutienne le projet NouVeau plutôt qu'installer les drivers Nvidia par défaut. Cela aurait bien plus fait avancer le schmilblick. Certes le reverse engineering est un procédé fastidieux, mais c'est à mon avis le meilleur moyen de convaincre les fabricants que garder leurs secrets de fabrication ne sert à rien. En ce sens, la démarche d'Ubuntu est contre-productive, d'autant plus qu'ils se revendiquent comme défenseurs du libre. Dans l'absolu, je ne suis pas opposé à l'utilisation de drivers proprio, mais la position d'Ubuntu en la matière me dérange profondément.
      • [^] # Re: je veux une machine qui fonctionne

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        je ne sais pas si ils soutiennent ou non le projet NouVeau. Mais quand bien même ils le soutiendraient, le driver va pas se faire en un claquement de doigt (même en donnant 10 millions de dollars). Et en attendant qu'une version stable et complète sorte, il faut bien fournir quelque chose qui fonctionne et qui permette à ceux qui le veulent, d'utiliser au mieux leur machine.

        L'objectif d'ubuntu, si je l'ai bien compris, et de mettre un linux sur le maximum de machine d'utilisateurs lambda. Et ce n'est pas en fournissant des drivers limités qu'on y arrive. Si la distrib fournit pas d'office ou de manière simple, le plugin flash par ex (le vrai, proprio, celui qui fonctionne ;-) ), le gars risque vite de retourner sous windows ("linux ça pu, je peux pas faire de 3D, je peux pas lire les sites en flash etc...")

        Pour moi, c'est un moindre mal. Et selon moi, la démarche d'ubuntu est très loin d'être contre-productive. La preuve, de plus en plus de néophytes installent du ubuntu. Et vu ce qu'ils apportent au libre (comme la plupart des distrib), je pense qu'ils ont le droit de se revendiquer comme défenseur du libre.

        Pour moi, tes critiques envers Ubuntu (ou autre distrib qui distribueraient des drivers proprio) sont un peu beaucoup exagérées.

        Le plus important, c'est de mettre du linux/autre os libre partout. Le reste viendra alors tout naturellement (plus il y a du linux, moins les éditeurs rechigneront à développer pour linux, que ce soit en libre ou en proprio).
        • [^] # Re: je veux une machine qui fonctionne

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Très pertinent ! Et c'est exactement mes sentiments !

          et pour preuve, pour les dubitatifs restants, aller consulter le bug#1 dans le launchpad d'ubuntu ( https://launchpad.net/bug1.html )

          Il est bien plus important de libérer l'OS, que de liberer un simple driver gfx, ou un player flash ... après le reste suivra ...
          • [^] # Re: je veux une machine qui fonctionne

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Dis toi que s'il n'y avait que des gens qui se disaient que les fabriquants allaient craquer et donner leurs source, on serait encore à l'époque UNIX. Ta vision du "simple" driver graphique ou du "simple" player flash, c'est exactement ce qui fait chier encore une bonne partie des utilisateurs.

            Tu n'est pas tout seul.

            C'est gentil de penser à ta convenance personnelle. De penser à diffuser Linux au plus grand nombre sans qu'il n'en comprennent le sens, et puissent frimer à coup de cube 3d. Mais ceux qui veulent flash sous ppc sont beaucoup moins optimistes que toi.
            • [^] # Re: je veux une machine qui fonctionne

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je tiens à préciser que j'utilise le pilote proprio, et uniquement pour jouer à Neverwinter Nights (kipuképalibre mais en natif sous Linux). Je pense pourtant que la difficulté que j'ai à mes débuts sous Linux à installer le pilote proprio pour ma carte ATI m'a fait comprendre pourquoi ce n'était pas bien.

              Le gars qui va cocher une simple case ne lira jamais le baratin sur les drivers libres/propriétaires. Mais Ubuntu ou Mandriva, le plus important, c'est que ce soit le libre qui sorte gagnant de tout ça.
              • [^] # Re: je veux une machine qui fonctionne

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                J'avais aussi une ATI, et le nombre d'heures passées à tenter d'installer les drivers proprio, est effectivement énorme !
                Mais les drivers proprio nvidia, un simple apt-get suffit amplement !
                C'est donc une mauvaise comparaison !
            • [^] # Re: je veux une machine qui fonctionne

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              > De penser à diffuser Linux au plus grand nombre sans qu'il n'en
              > comprennent le sens ...

              Ils auront tout le temps et le loisir de comprendre ça après coup ...

              > ceux qui veulent flash sous ppc sont beaucoup moins optimistes
              > que toi

              bah ... faut qu'il demande à adobe de leur livrer le driver proprio qui va bien

              Plus il y aura du monde sous linux, plus les boites s'y interesseront
              Et plus les boites s'y interesseront, plus on retrouvera les logiciels/drivers (proprio) qui bloquent/freinent encore le switch.
              Et moins il y aura de soucis de support de matos, plus il y aura du monde ...
              Et plus il y aura du monde, plus il y aura des devs (qui participeront à NouVeau ou gnash ...), et ainsi de suite (cercle vertueux)

              Pour l'instant, il n'y a pas assez de soutient à nouveau ou gnash ... mais il ne faut surtout pas attendre que ces projets arrivent à la v1.0 pour faire/aider les gens à switcher ... (et d'ici là, il y aura d'autres nouveaux problèmes de driver/logiciel proprio)

              Il faut libérer les OS, c'est primordial
          • [^] # Re: je veux une machine qui fonctionne

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Hum, je connais un OS libre avec plein de trucs proprios dessus ca s'appelle un Mac, et les fan boys y sont aussi nombreux qu'Ubuntu. Plus un gourou à la tête, ca fait déja 3 points communs.
    • [^] # Re: je veux une machine qui fonctionne

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Petite remarque au passage

      noter que des propos comme ça (ceux de LJ) auraient été bien moinssé il y a 6 mois, 1an ...

      Preuve que l'ubu commence à être de mieux en mieux vu sur dlfp.
      (Ou que dlfp est envahie par les nouveaux venus d'ubu-fr)
    • [^] # Re: je veux une machine qui fonctionne

      Posté par . Évalué à 2.

      Tout ce que je veux, c'est un truc qui fonctionne, parce que je n'ai pas envie de perdre mon temps à ramer, je n'ai pas envie d'attendre la saint glin glin que des drivers libres sortent pour pouvoir bosser correctement.

      Ok, ben dans ce cas la, il faudrat t'attendre a ce qu'ils ne sortent jamais. Les constructeurs n'ont plus aucun interet a donner les specifications de leur materiel si ils peuvent se contenter de fournir un driver proprio.
  • # Ubuntu : sa force est dans sa communauté?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai lu cette phrase dans un des commentaires et je me demande de plus en plus ce que l'on trouve à la communauté Ubuntu. Je suis un ubuntiste convaincu, j'aime cette distribution pour sa facilité d'installation, j'utilise les drivers nvidia pas libre.

    J'essaie de contribuer à la communauté de ma distrib préférée en répondant aux messages, mais de plus en plus, je constate que on a des messages du genre : "windows ca puait alors je suis venu sous Ubuntu car Linusque c'est trop de la balle. Mais ma carte maire marche pas bien alors aidez moi à rester libre et rebel car sinon je retourne sous windows de microchiotes."

    Ce n'est pas caricatural, le nombre de messages comme ça où la personne n'a pas lu la documentation, n'a pas cherché dans le forum... Leur dire un RTFM? C'est un peu extrême. Mais combien de débutants qui viennent sous Ubuntu par effet de mode, crééent leur blog pour le crier haut et fort...

    Et je ne parle pas des trolls de débutant (mettre le mot windows ne suffit pas à faire un bon troll normalement, mais sur le forum ubuntu, apparment, si).
    • [^] # Re: Ubuntu : sa force est dans sa communauté?

      Posté par . Évalué à 7.

      Leur dire un RTFM? C'est un peu extrême.
      C'est vrai, tu devrais leur dire:
      t tro lour toi! ya un manpaj ta ka la lir
    • [^] # Re: Ubuntu : sa force est dans sa communauté?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Si tu faisais partie de la communauté depuis quelques temps tu verrais qu'il y a des "catégories" d'utilisateurs d'ubuntu francophones et parmi eux les purs débutants comme tu vient de le citer, qui ne se font pas remballer en raison de la "politique" de la distrib (et c'est une bonne chose à mon avis. Mieux vaut ne rien répondre qu'un rtfm, ou encore mieux un "va lire la doc qui se trouve ici" arrange les choses et éduque l'utilisateur).
      Il y a également plusieurs utilisateurs qui se considèrent comme avancés et se permettent de dire n'importe quoi (du genre "windows ca pue xgl c'est plus kikooolol") qui malheureusement deviennent en ce moment trop importants.
      Mais il y a aussi (j'aime me mettre avec narcissisme dans cette catégorie) des utilisateurs fans de leur distrib et qui savent l'exploiter, et qui prennent plaisir à aider à la résolution de problèmes plus compliqués que "comment jinstalle un paquet lol".

      J'imagine que c'est comme ca pour toutes les distribs, il suffit de gratter un peu... (à part debian bien sur ou tous les utilisateurs récitent les manpages avant de dormir et kickent les fans d'utf8 sur irc)
  • # incomprennable ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Un con prenable ? Où ça ?
    -> Incompréhensible !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.