Journal Les distributions Linux abandonnent X11 pour Wayland

Posté par  (site web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
30
19
sept.
2023

Cher 'Nal,
Aujourd'hui, je vais te prostituer.

C'est en effet très putassier comme titre, alors qu'en réalité,
c'est uniquement la distribution Fedora qui annoncé vouloir se débarrasser de ses sessions X11 pour conserver Wayland seul.

Concrètement, cela revient à supprimer le serveur X.Org et :
- pour GNOME, à Mutter ;
- pour KDE, à KWin ;
de se démettre leurs fonctions de gestionnaires de fenêtres X11 pour assurer uniquement celle de compositeur Wayland.

Je pourrais faire monter tes tarifs, 'Nal, en prétendant que tu devras migrer le tiers de tes applications ; sauf qu'en réalité une compatibilité importante reste fournie par la couche Xwayland

Seules les applications lourdes utilisant l'accélération graphique comme Chrome ou Firefox pourraient, par expérience, poser souci. "Heureusement" (arf), même eux supportent Wayland depuis des années…

Non 'Nal tu vois, en vrai… c'est surtout un tournant pour le monde UNIX.

X11 c'est toute une histoire : un protocole créé en… 1987 (et boudiou ça se sent), évoluant faute de versions à coup d'extensions ; un gros serveur monolithique dont le troll de licence a engendré une migration massive ; une transparence réseau survendue qui n'a jamais vraiment marché et n'est quasi-plus utilisée…
À la fin avec les toolkits modernes, on n'utilise vraiment plus que xcb, XRender et des framebuffers.
L'essentiel du code produit trône, inutilisé mais forcément conservé, telle une immense dette technique.

Wayland le sauveur, voilà qui est aussi téléphoné qu'ennuyeux !
Il a heureusement lui aussi son côté fun, comme le minimalisme excessif et le manque de leadership qui fait que, 9 ans après que je l'aie vu proposé dans son 1er jet, le protocole de verrouillage de pointeur n'est toujours pas stable.. ah et en 4 ans, la liste des protocoles "stables VS instables" n'a pas bougé non plus ?!? WTF !

Tu vois 'Nal, quand je te dis qu'on n'a pas fini d'attirer le chaland ;-).

  • # README.txt

    Posté par  . Évalué à 7.

    Le README de xterm¹ commençait tout de même par :

    Abandon All Hope, Ye Who Enter Here


    ¹ qui est malgré tout pas si mal

  • # note

    Posté par  (Mastodon) . Évalué à 7.

    Ce n'est pas parce que les distributions abandonnent x11 sur le bureau par défaut que xorg n'est pas installable.

    • [^] # Re: note

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 0.

      Hé oui, pour l'instant on pourra toujours se l'infliger !

      Il y a même des cas inévitables, apparemment surtout liés au gaming :
      - besoin du driver propriétaire NVIDIA ;
      - besoin de Proton (le wrapper Windows de Valve basé sur Wine, présent dans SteamOS) ;
      . …

      • [^] # Re: note

        Posté par  . Évalué à 1.

        J'utilise Proton avec X11, as-tu connaissance d'une évolution future de Proton qui le rendrait incompatible avec X11 ?

      • [^] # Re: note

        Posté par  . Évalué à 3.

        Pas que le gaming si je n'ai rien loupé: Les utilisateurs du "ssh -X …" ne sont pas des gamers et vont pleurer.

        C'est pourtant bien pratique et évite de traîner des sessions distantes complètes (RDP/VNC) tout en s'intégrant nativement dans l'environnement graphique du client. Même face à un système headless/embarqué plus minimaliste, donc sans DE, le paquet X11 frame buffer (xvfb sur Debian&Co) permet de travailler en graphique plus confortablement sans alourdissement excessif (à condition d'éviter tout applicatif qui va tirer l'essentiel des dépendances d'un Gnome ou d'un KDE).

        Des cas d'usage négligés (voir méprisés) depuis les origines par les développeurs de Wayland hélas!

        Personnellement, j'ai du mal à voir le progrès d'un support graphique passant à côté du réseau. Encore plus à voir critiquer l'ancêtre quand on s'assied, à l'heure actuelle, là dessus.

        • [^] # Re: note

          Posté par  (Mastodon) . Évalué à 4.

          Mensonges.

          waypipe ssh <user>@<host> <command>

          et ssh -X est toujours utilisable avec xwayland

          • [^] # Re: note

            Posté par  . Évalué à 3.

            Je ne voit pas ou est le mensonge à souligner que wayland n'est pas conçu avec un usage réseau en tête. Que des verrues de compatibilité/transition aient été ajoutées côté client, fort bien, mais cela ne résout pas le pb qui va se poser à terme quand X11 va fatalement tomber en désuétude, côté serveur et applicatif cette fois.

            Passer a côté d'un usage réseau pré-existant actuellement, c'est quand même pas un coup de génie…

  • # :s/UNIX/GNU Linux/

    Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 4.

    en vrai… c'est surtout un tournant pour le monde UNIX.

    En dehors de Linux, pour l’heure il ne semble y avoir que FreeBSD (et encore ce n’est pas sec…) ; pas OpenBSD, Solaris, AIX, et j’en passe.

    quand je te dis qu'on n'a pas fini d'attirer le chaland ;-).

    C’est une nécessité pour avancé sur le chemin de ce territoire.

    “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

    • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 20 septembre 2023 à 04:16.

      OK, mais Solaris, AIX, etc… peuvent-ils être considérés comme des projets "vivants" ;-) ? Je pose la question !

      Le cas OpenBSD est amusant : Theo de Raadt a ouvertement tiré sur X11 avec du gravier coupant pour son modèle de sécurité pourri.

      Il se trouve que Wayland est une grosse avancée là-dessus, qui implémente justement ce que Theo demande. Mais les connaissant eux, leur public et leurs cas d'usage (une install OpenBSD typique, c'est un serveur ou un routeur sans écran), je doute qu'il y ait une quelconque priorité là-dessus. Il y a mecs qui y bossent à part par contre.

      • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

        Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 3.

        Il y a des entreprises, et pas des plus petites, où je croise du Solaris (en logistique et fourniture d'énergie dans mes dernières expériences) et de l'AIX (dans le bancaire et l'assurance d'après mon expérience.) Donc c'est bien vivant bien que se faisant discrets (?)
        Après, là où je te rejoins, c'est qu'il s'agit souvent d'usages serveurs d'infras (comme OpenBSD) et qu'on ne les trouve pas sur le desktop/laptop/whatever-enduser.

        “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

        • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2.

          Oui voilà, sans troller c'est plutôt comme ça que je l'entendais ;-).

          Je n'ai plus trop suivi Solaris depuis sa récupération par Oracle et son horrible "version 11" ultra-castrée (j'ai l'impression, tu me corrigeras si j'ai tort, qu'on l'installe surtout pour bénéficier du support étendu ?).
          J'ai un pote qui bosse sur AIX, dans des banques justement. Quel chanceux ;-).

          Mais dans les deux cas, s'il y a une carte graphique dedans, c'est une arrière-pensée et le minimum syndical.
          On les utilize en "backend" dans de mystérieuses salles machines (l'époque des "Sun Workstations" ayant inspiré Steve Jobs pour NeXT/macOS, est un peu révolue…).

          • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

            Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 4.

            Pour le milieu bancaire, je soupçonne que ce soit parce-que c'est facile d'avoir une partition sous AIX et que ce soit compris dans le prix, même si du Linux est bien supporté aussi sur les AS400…
            Tiens, me demandes comment ça se passe côté graphique avec les supercalculateurs. Faudra que je pose la question aux potes qui sont dans le domaine (enfin que j'en trouve qui sont dans la partie système et matos, car mes connaissances sur ce créneau font plutôt du calcul en usagers ou en dev.)

            “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

            • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

              Posté par  . Évalué à 3.

              Pour avoir bosser sur AIX (pas juste avec, mais bien pour), malgré ses innombrables défauts, il a une compatibilité qui est très bonne, et une durée de support qui l'est aussi. Ajoute à ça qu'un programme codé pour AIX ne se porte pas si facilement sur Linux, et ça explique pour moi que le secteur bancaire le conserve. Même si vu qu'IBM ne veut plus mettre un kopec dedans, ils vont bien devoir migrer un jour ou l'autre.

              • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

                Posté par  (Mastodon) . Évalué à 2.

                J'ai administré des AIX pendant quelques années, je n'ai jamais fais tourner un bureau dessus.

                C'est un peu hors-sujet non?

                • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

                  Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 3.

                  Dans le contexte serveur, effectivement tu ne fais pas tourner de DE…
                  Par contre, tu as parfois des besoins un peu spécifiques qui nécessitent que ton serveur cause certains protocole (puisque c'est de cela qu’il s’agit.) J’ai eu de la chance de n’avoir rencontré le cas qu’avec des serveurs Linux (application graphique qui nécessite de communiquer avec le serveur en X11 ou en VNC ou autre.)

                  “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

                  • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

                    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2.

                    Tu parles d'un serveur d'applications "à la Citrix",
                    où les utilisateurs, sur leurs ordis/terminaux, ont des "raccourcis" pour lancer et déporter l'affichage d'une appli réellement hébergée sur le serveur ?

                    • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

                      Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 3.

                      Le serveur d'applications façon XenApp ou de bureaux distribués sont des cas possibles.

                      Il y a quatre ou cinq ans, j'étais tombé sur un ETL qui devait s'installer graphiquement. C'était installé sur des VM sans carte graphique (enfin je crois que c'était plutôt l'émulation basique compatible CGA, mais là je cause de mémoire) propulsées par RHEL sans DE, auxquels on se connectait en SSH pour installer le produit : cd <ou-qu-il-faut> et export DISPLAY=localhost:0.0 (adapter), puis lancement de la commande avec des paramètres éventuellement. Il fallait bien entendu avoir le serveur X sur son poste et que son transport via SSH soit activé. Une fois le setup fait, les usagers de cet ETL passaient par une interface web ou des scripts/programmes utilisant les API prévues.

                      Bien avant cela (peut-être quatre ans), dans une autre boîte, c'était une appli dont je me souviens pas exactement (je crois que c'était un truc pour gérer des licences de logiciel de CAO) sur du CentOS et dont l'affichage était déporté via VNC (je crois bien qu'il y avait une pile X plus conséquente et pas de DE, mais je n'ai plus en tête les détails.)

                      Plus récemment, j'ai croisé le besoin navigateurs sans fenêtrage et quelques applications de débogage graphique (les devs qui les utilisaient devaient lancer le serveur graphique sur leur poste et ne pas oublier de positionner la variable d'environnement DISPLAY –mais me semble qu'on a automatisé cela ?—) installés sur du Gentoo. Là aussi, il fallait que le serveur ait le protocole et certaines ressources (des polices par exemple) installées.

                      “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

                      • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

                        Posté par  (site web personnel) . Évalué à 7. Dernière modification le 20 septembre 2023 à 16:34.

                        OK !

                        Alors à titre d'information, le cas d'usage "Wayland à distance" commence à être supporté avec :
                        - waypipe qui s'utilise comme ssh -X en compressant le protocole natif (testé, ça marche bien !) ;
                        - RDP avec p.ex. le compositeur RDP de Weston appuyé sur le projet FreeRDP (c'est moi qui ai écrit le 1er jet du client fourni wlfreerdp) ;
                        - VNC avec p.ex. le plugin Weston propriétaire par RealVNC (propriétaire) ou le compositeur wayvnc.

                        Ceci étant dit, et comme tu le mentionnes avec Psychofox, c'est un besoin en voie de disparition pour les outils et installeurs sur serveur -typiquement sur un Solaris ou AIX.

                        Ça reste d'actu pour le besoin de test logiciel sans écran ; d'ailleurs Weston intègre un compositeur "headless" pour cette raison précise.

                        • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

                          Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 18 octobre 2023 à 11:22.

                          Visiblement, waypipe ne s'utilise pas vraiment avec la même souplesse que le ssh -X (ou -XC pour avoir aussi la compression à la volée depuis des lustres).

                          De ce que j'en comprends, on préfixe d'un "waypipe" chaque commande/applicatif distant lancé via un ssh. Donc au lieu de tout qui passe dans un tunnel via une unique connexion initiale, on se retrouve a en faire une par commande/applicatif.

                          C'est certes mieux que rien, mais n'est-ce pas une verrue de transition appelée à disparaître tandis que toujours rien n'est fait au coeur de wayland pour simplement égaler l'ancêtre dénigré construit autour de l'usage réseau?!!

                          Niveau "usage en voie de disparition", je dirais que c'est le contraire:
                          -Entre le milieu des années 90 quand j'ai commencé ma vie professionnelle et la seconde moitié de la décennie 2000, j'ai eu 2 machines physiques sur mon bureau (une Sun pour le developpement, un PC windows pour mail/bureautique) puis un seul PC fixe Linux (usage dev replacant la Sun)+VM windows (bureautique).
                          -Ensuite, jusque mi décennie 2010, j'ai eu un PC fixe Linux pour le dev + laptop windows (bureautique+dev en télétravail sur le fixe au bureau via Cygwin/X).
                          -Depuis, c'est laptop windows et dev sur des VM sur serveurs Linux partagés maousse costauds, utilisées à travers du VNC ou du X11 selon les préférences utilisateurs (perso, je suis resté à X11 à travers ssh car chaque fenêtre s'intègre mieux au DE client qu'avoir deux DE disjoints).

                          => Le cas d'usage distant s'est juste généralisé en une dizaine d'années et le coeur de wayland passe toujours outre! Comment dire…

                  • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

                    Posté par  (Mastodon) . Évalué à 4.

                    J'ai vu dans le temps des gens installer des trucs comme des DB oracle ou des trucs comme Lotus Domino/Notes via du x11 forwarding mais:

                    1. c'est complètement stupide parce que les mêmes installeurs existent en mode texte ou scripts.
                    2. la plupart des ces applis sont en voie de disparition
                    3. la mode actuelle quand il y option d'installer via une gui c'est d'avoir un mini serveur web et de le faire via le navigateur.
                    • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

                      Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 4.

                      Tout à fait…
                      Pour les bases Oracle (enfin certains produits spécifiques) la documentation ne parlait que de la voie graphique et le support vous envoyait dans les roses quand on tentait de faire en mode texte et qu'on les sollicitait (ça arrivait parce-que c'est de l'installation "personnalisée" et que certains paramétrages n'étaient visiblement pas prévus en dehors de l'installeur graphique.) Je suis complétement d'accord que c'est en voie de disparition : les mêmes éditeurs pour les dernières versions de ces produits, quand elles existent encore, font le contraire aujourd'hui (l'installation avancée ne peut se faire qu'en console.) Une page est en train de se tourner…

                      “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

                      • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

                        Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 3.

                        Pendant très longtemps, certains produits IBM n’étaient installables qu’en mode graphique. Officiellement il y avait un mode texte, mais visiblement non testé, et inutilisable en pratique.

                        La connaissance libre : https://zestedesavoir.com – Le saviez-vous ? Le drapeau Français est aussi de gauche.

                  • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

                    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2.

                    Bon ben j'ai reçu confirmation de l'ami en question :
                    Sur AIX, il ne fait pas tourner de DE non plus :-).

              • [^] # Re: :s/UNIX/GNU Linux/

                Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 2.

                Cela confirme ce que je pense: ce sont des projets morts-vivants. Ce n'est pas parce qu'ils sont utilisés qu'ils sont vivant. Si les projets ne reçoivent que des patch de sécurité et encore… qu'ils sont installés dans des bunkers car on a pas confiance en leur sécurité, cela en fait bien des projets mort. Pour qu'un projet soit vivant il faut des ajouts de pilotes, des ajouts de fonctionnalités, et même des expérimentations…

                Sous licence Creative common. Lisez, copiez, modifiez faites en ce que vous voulez.

  • # Plasma est bien, bien prêt

    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 1.

    Pour info, voici le post de blog d'un développeur KDE là-dessus.
    En résumé c'est prêt et ça fonctionne bien, faut juste que les grosses applis migrent !

  • # fluxbox et autre...

    Posté par  . Évalué à 5. Dernière modification le 20 septembre 2023 à 10:26.

    Hello, je ne connais pas grand chose sur X11 ou Wayland. Mais un certain nombre de windows manager ne sont pas dépendants de X11? Il y a peu il y avait un journal sur Window Maker et on y disait que le code de Window Maker n'est pas prévu à l'heure actuelle pour Wayland. Donc à terme les windows managers du genre Window Maker/fluxbox/i3/… sont condamnés à disparaitre sur les distributions qui vont stopper X11, j'ai bien compris?

    • [^] # Re: fluxbox et autre...

      Posté par  . Évalué à 4.

      Xorg va rester dans les dépôts pendant un moment. Installé uniquement en tant que dépendance de gestionnaires de fenêtres qui n'ont pas fait la transition. Ça ne devrait pas représenter beaucoup de travail vu qu'il n'évolue plus

    • [^] # Re: fluxbox et autre...

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 20 septembre 2023 à 10:54.

      Donc à terme les windows managers [...] sont condamnés à disparaitre sur les distributions qui vont stopper X11, j'ai bien compris?
      

      Bah oui ;-).

      ….
      Bon en vrai, non, mais ils doivent changer de forme.

      Dans les compositeurs modernes, il y a soit un window manager fixe (comme dans Mutter, KWin…),
      soit plusieurs échangeables sous forme de "plugins" (comme dans Weston ; wlroots qui a plutôt la forme d'une bibliothèque…).

      Typiquement si j'étais mainteneur d'un WM existant, je me grefferais sur un tel compositeur.
      Voir l'exemple de DWL, fork Wayland de DWM (OpenBSD powaaaaa !), qui utilise justement wlroots.

      • [^] # Re: fluxbox et autre...

        Posté par  (site web personnel) . Évalué à 5.

        Fluxbox ça m'étonnerait qu'ils migrent sous wayland. Et pourquoi pas étoilé aussi :)

        En fait pour beaucoup ce sera comme Sway qui est l'équivalent sous wayland de l' "ancien" i3 . Donc, un clone conçu pour marcher sous wayland . Donc clone au sens de fonctionnalité - pas un clone au sens du code.

        Openbox il y avait Waybox, à voir où ça en est.

        N'en déplaise à Linus le nombre d'alternatives ne fait que grossir encore et encore!

    • [^] # Re: fluxbox et autre...

      Posté par  (Mastodon) . Évalué à 6. Dernière modification le 20 septembre 2023 à 11:09.

      Concrètement on parle des bureaux Gnome et KDE qui sont disponible dans les variantes de Fedora.

      Sur la version workstation de base Gnome installé automatiquement via le groupe de paquets Fedora Workstation qui installes le group Gnome Desktop Environment qui installes le groupe base-x (xorg). Si tu veux la version KDE tu télécharges soit la spin (variante) KDE, soit tu installes après coup le groupe de paquets KDE Plasma Workspaces qui installes le groupe de paquets KDE ainsi que base-x et ainsi de suite pour XFCE Desktop, Cinnamon Desktop, Mate Desktop, etc…

      Actuellement quand tu installes une Fedora dans sa version de base Gnome tu as ces différents paquets qui sont installés par le groupe "Gnome Desktop Environment" :
      gnome-session-wayland-session qui fournit /usr/share/wayland-sessions/gnome.desktop et /usr/share/wayland-sessions/gnome-wayland.desktop
      gnome-session-xsession qui fournit /usr/share/xsessions/gnome-xorg.desktop et usr/share/xsessions/gnome.desktop
      et (je ne sais plus si c'est optionnel ou si je l'ai
      gnome-classic-session qui fournit les version "classic" des sessions xorg et wayland.

      Sous KDE c'est à peu près pareil mais avec les paquets plasma-workspace-wayland et plasma-workspace-x11.

      L'idée c'est que les groupes Gnome Desktop Environment et KDE n'nistallent plus gnome-session-xsession et plasma-workspace-x11 par défaut ainsi que leurs dépendances (base-x, kwin-x11, etc…).

      Mais ces paquets et leurs dépendances existent toujours dans les dépôts Fedora 39 et rawhide si tu les installes manuellement et xorg est toujours installé si tu installes une spin XFCE/Mate/Cinnamon/i3 ou tout autre window manager manuellement.

      TL;DR : si tu veux absolument utiliser xorg ou quelconque window manager tu le peux encore. L'idée est d'inciter tout le monde à utiliser wayland par défaut pour encourager les devs d'appllications à fournir des versions compatibles, limiter la dépendance à xwayland, et corriger le plus de bugs possibles.

      • [^] # Re: fluxbox et autre...

        Posté par  (Mastodon) . Évalué à 6.

        Et j'oubliais:

        Il est possible qu'un jour Fedora et d'autres distros ne fournissent plus x11 et ses window managers mais:
        - je doute que ça vienne rapidement, d'autant plus pour xwayland.
        - de la même manière que pour toute autre technologie, chaque distro fait ses choix. On a encore des distros utilisant Lilo par défaut à la place de Grub, qui n'utilisent pas systemd ou même ne fournissent pas les GNU coreutils par défaut. Il n'y a pas de raison que l'on ne trouve pas dans 25 ans des distros utilisants encore xorg.

        Mais qui sait, peut-être qu'on sera tous sur un autre OS libre d'ici là, avec un kernel non linux codé en Rust et implémentant une couche de compatibilité pour continuer à utiliser des drivers linux et des applis wayland et x11 sur son desktop et qu'on se dira c'était le bon temps / c'était mieux à vent ;-)

    • [^] # Re: fluxbox et autre...

      Posté par  . Évalué à -3.

      • [^] # Re: fluxbox et autre...

        Posté par  . Évalué à 4.

        la vidéo donne envie, même si je n'ai jamais essayé un WM qui "tile" les fenêtres. Je vois qu'on peut quand même utiliser la souris pour bouger les fenêtres. Je vais tenter un de ces jours, merci!

        • [^] # Re: fluxbox et autre...

          Posté par  (Mastodon) . Évalué à 6.

          sway, c'est une réécriture de i3 pour wlroots/wayland. Il est prévu pour que tu puisses réutiliser ton fichier de conf i3 comme base (évidemment il y a toujours quelques adaptations, par exemple l'outil pour faire une capture d'écran ne va pas être le même sous wayland que sous x11, etc.).

          Il peut aussi être utilisé avec des fenêtres flottantes. mod1+shift+space fait passer une fenêtre en mode floatante. Je crois que tirer la fenêtre avec la souris en maintenant mod1 pressé fonctionne aussi.

  • # Plus ça change, plus c'est la même chose

    Posté par  . Évalué à 5.

    Un argument majeur contre X était que c'était trop compliqué et que cela décourageait les contributions, c'est probablement vrai mais

    9 ans après que je l'aie vu proposé dans son 1er jet, le protocole de verrouillage de pointeur n'est toujours pas stable.. ah et en 4 ans, la liste des protocoles "stables VS instables" n'a pas bougé non plus ?!? WTF !

    le problème est plus compliqué que ça..
    Bon après il faut dire que sélectionner une technologie prévue pour de l'embarquer comme base pour le desktop forcément il va y avoir beaucoup de manque au lancement, après même moi qui n'aime pas trop Wayland je n'aurais jamais prévu que le lancement soit aussi anémique..

    • [^] # Re: Plus ça change, plus c'est la même chose

      Posté par  (Mastodon) . Évalué à 6.

      9 ans après que je l'aie vu proposé dans son 1er jet, le protocole de verrouillage de pointeur n'est toujours pas stable.. ah et en 4 ans, la liste des protocoles "stables VS instables" n'a pas bougé non plus ?!? WTF !

      Selon moi ça veut juste dire que personne n'a pris la peine de dire que c'est stable dans la spec et qu'au final c'est l'usage qui en est fait qui définit ce qui est stable ou non.

      C'est comme les technos web, il y a pleins de trucs qui sont implémentés par les principaux navigateurs et deviennent des standards de fait mais si c'est encore en phase brouillon chez w3c.

      • [^] # Re: Plus ça change, plus c'est la même chose

        Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3.

        Je pense que tu as raison.

        J'ai regardé dans le dernier Qt : les protocoles sont là, pas tous ;
        mais les "unstable" présents sont 100% alignés avec Wayland upstream
        (comme "idle-inhibit", pensé pour que VLC puise inhiber l'écran de veille pendant la lecture p.ex.).

        Je suppose qu'il faut regarder ce qui est le plus répandu et s'en servir ;
        à défaut pousser pour l'intégration de son proto, cas d'usage à l'appui, comme d'hab'…

  • # D'autres avant...

    Posté par  . Évalué à 4.

    Depuis longtemps chez Archlinux et sans doute aussi Debian, le serveur X11 n'a rien de nécessaire pour les sessions graphiques. Pas besoin de serveur X11 pour faire tourner les sessions Gnome standard, juste de XWayland. Ca fait aussi des années que le bureau Enlightenment tourne sans problème en pur Wayland.
    C'est le login manager GDM qui a encore le serveur X11 comme dépendance (plus pour longtemps), mais on n'est pas obligé de l'utiliser, celui d'Enlightenment marche très bien par exemple.

    • [^] # Re: D'autres avant...

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3.

      Intéressant !

      (Enlightenment n'est peut-être pas un super exemple pour l'héritage ancien : les nouvelles versions sont recodées de zéro et pensées pour Wayland dés le départ -cause : EFL embarqué)

      Pour le reste j'avoue que c'est cool. Arch est connue pour être modulaire. Elle se veut multi-facteur, genre utilisable sur l'embarqué ?

    • [^] # Re: D'autres avant...

      Posté par  . Évalué à 5.

      C'est le login manager GDM qui a encore le serveur X11 comme dépendance (plus pour longtemps), mais on n'est pas obligé de l'utiliser, celui d'Enlightenment marche très bien par exemple.

      Ou même, pas de login manager du tout. Moi, j'ai juste un .zshrc configuré pour lancer plasma s'il est lancé depuis le tty1. Au démarrage, j'ai une invite de login en tty, et quand je me logge, plasma s'initie sans passer par un gestionnaire de session.

      Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

      • [^] # Re: D'autres avant...

        Posté par  . Évalué à -4. Dernière modification le 24 septembre 2023 à 20:52.

        Bon à savoir.

        Le login est un gestionnaire de session.

        Le .zprofile est chargé au démarrage de ta session, donc juste après un login. C’est là que tu devrais mettre ton script en toute logique.

        Exemple (sur une config où Xorg n’a pas le bit suid et déjà lancé par root sur vt2) :

        . /etc/profile
        
        export EDITOR='vi'
        export CFLAGS="-march=native -pipe -Wall -Wextra -Wpedantic -Wdeclaration-after-statement -Wno-unused-parameter -Wno-unused-result -Wno-dangling-else -Wno-parentheses -Wno-misleading-indentation -std=c18 -O2 -DNDEBUG"
        export LDFLAGS="-flto -s"
        export NASMENV="-f elf64"
        export PYTHONOPTIMIZE=2
        export PATH=$PATH:$HOME/.bin
        export GTK_IM_MODULE=xim
        export QT_IM_MODULE=xim
        export BC_ENV_ARGS="-q $HOME/.bcrc"
        
        /usr/bin/chvt 2
        export DISPLAY=:0
        exec 0</dev/null
        exec 1>/dev/null
        exec 2>/dev/null
        XTERM=/usr/bin/st exec dwm

        Note que dwm jouant le rôle d’un shell, je l’ai patché pour exécuter un ~/.dwm_logout. Pour jouer le jeu à fond on pourrait s’amuser à créer un ~/.dwm_profile.

        Note aussi la variable d’environnement XTERM qui me permet par la suite d’écrire des lanceurs valables en console ou sous X11 :

        exec $XTERM /usr/bin/mutt

        Au contraire le .zshrc est exécuté à chaque démarrage de ton shell, donc y compris dans un terminal virtuel. Il contiendra les commandes à exécuter (rc = run command) plutôt que les variables d’environnement.

        C’est à peu près pareil pour n’importe quel shell.

  • # Pour le end user, quelle conséquence concrète ?

    Posté par  . Évalué à 4.

    Hello,

    ça fait bien longtemps que je ne m'intéresse plus à tout cela mais comme je vois de temps en temps dans mon fil RSS, des choses autour de Wayland, en tant qu'utilisateur débutant, ça change quoi pour moi ?
    Je suis sous slackware et je démarre ma session graphique soit en faisant startx (si sur un tty > 1) sinon il démarre tout seul lorsque je me connecte sous DWM.

    Slackware a une réputation de conservatisme (ce que j'aime assez rà dire vrai) donc pas certain que la révolution n'arrive un jour mais à quoi devrais-je me préparer ?

    Quelles sont les différences entre X11 et Wayland (et c'est quoi ce XWayland) ?

    Merci

    • [^] # Re: Pour le end user, quelle conséquence concrète ?

      Posté par  (Mastodon) . Évalué à 6. Dernière modification le 20 septembre 2023 à 16:43.

      En général la migration est transparente si le bureau le supporte pleinement.

      DWM étant X11 only, c'est pas comme si tu risquais de te retrouver sous wayland par erreur, donc ça ne change rien pour toi. En tout cas pas tant que les toolkits graphiques des apps que tu utilises continuent à supporter X11.

      XWayland est un serveur X11 qui va afficher tes fenêtres dans un compositeur wayland. Faut voir ça comme une couche de compatibilité pour utiliser des applis X11 dans wayland. C'est un peu comme Xnest, à part qu'il peut gérer des fenêtres individuelles.

      Slackware a une réputation de conservatisme (ce que j'aime assez rà dire vrai) donc pas certain que la révolution n'arrive un jour mais à quoi devrais-je me préparer ?

      wayland est déjà dans slackware-current et j'imagine que kde-plasma peut utiliser wayland sur slackware. Il y a aussi des slackbuilds pour des compositeurs wayland comme sway, hyprland ainsi que le bureau Gnome donc ça veut dire qu'il y a déjà des utilisateurs slackware + wayland.

    • [^] # Re: Pour le end user, quelle conséquence concrète ?

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 20 septembre 2023 à 20:08.

      Je suis sous slackware et je démarre ma session graphique soit en faisant startx (si sur un tty > 1) sinon il démarre tout seul lorsque je me connecte sous DWM.

      Ah Slackware :-).

      Comme tu es sous DWM, tu auras sans doute envie de te diriger vers son port Wayland : DWL.

      Concrètement, tu lanceras "dwl" à la place de "startx".

      Si tu veux le login graphique avec une boîte de dialogue, tu pourras utiliser p.ex. LightDM qui sait rediriger vers n'importe quel compositeur avec la bonne configuration.

  • # Transparence réseau qui fonctionne bien pour moi

    Posté par  . Évalué à 5.

    Cette phrase me fait réagir « une transparence réseau survendue qui n'a jamais vraiment marché et n'est quasi-plus utilisée… » avant même d'aller lire l'article en lien, car la transparence réseau de X11 je l'ai utilisée dès mes débuts sur Unix (SunOS en 1991 sur station Sun Sparc - mode dino - avant le renommage en Solaris), et ça a toujours bien marché.

    Je m'en sers encore régulièrement entre mes 2 machines Linux à la maison, parfois juste pour lancer 2 minutes Thunderbird sur mon PC fixe principal mais affiché sur mon mini-PC de salon branché à la télévision. Je me contente de lancer "thunderbird" dans le terminal sur le mini-PC, dans lequel j'ai préalablement ouvert une session sur le PC fixe avec "ssh -X pcfixe".
    Il m'est même arrivé de lancer VLC sur le PC fixe dans la session SSH (par erreur) et je ne comprenais pas pourquoi l'affichage était un peu plus lent et je n'avais pas le son.

    • [^] # Re: Transparence réseau qui fonctionne bien pour moi

      Posté par  (Mastodon) . Évalué à 7.

      Ça marchait sans doute mieux à l'époque quand les applis/toolkits à disposition utilisaient directement les primitives X et ça ne se voit pas trop car les réseaux sont plus rapides maintenant.

      Maintenant ce n'est pas vraiment aussi optimisé que rdp par exemple quand ça marche tout court. J'ai quelque fois eu à spécifier des flags QT pour ne pas avoir une fenêtre vide au lieu d'une appli, je crois que c'était le cas pour certains installeurs de vmware.

      Et si tu compares, waypipe over ssh semble bien plus réactif que x11 over ssh.

      • [^] # Re: Transparence réseau qui fonctionne bien pour moi

        Posté par  . Évalué à 3.

        Tu dis « ça ne se voit pas trop car les réseaux sont plus rapides maintenant » mais je faisais déjà ça avec du 10 Mb/s (Ethernet).

        Effectivement, X11 sur du SSH c'est pas le mieux, il y a eu déjà il y a longtemps (début des années 2000) des optimisations pour avoir de l'affichage X déporté qui soit réactif, là j'ai oublié le nom mais je m'en servais par ligne ADSL 512 kb/s et ça fonctionnait très bien.

    • [^] # Re: Transparence réseau qui fonctionne bien pour moi

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 22 septembre 2023 à 16:00.

      Cette phrase me fait réagir

      Tu as tort : je suis un troll de la pire espèce, appuyé sur juste assez de faits pour… ça ;-).

      Je note tout de même : "en 1991" et "à la maison".

      À cette époque les toolkits les plus répandus (Xt/Xaw et Motif) traitaient les widgets genre les boutons… comme d'assez moches fenêtres indépendantes, dessinées à coup d'aplats et lignes aliasées (les fameuses "primitives X" dont parle Psychofox).

      Aujourd'hui faute d'évolution du protocole, c'est plutôt un gros bitmap pour toute la fenêtre, de taille et profondeur de couleurs croissantes, qui circule sur le réseau.

      Ça marche pas trop mal chez soi, ou sur le LAN de la fac où le prof nous a fait la démo… mais ça s'écroule rapidement en "bureau à distance".

      Tu as aussi constaté toi-même que c'est inapte à du multimédia, car il faut alors un protocole de plus niveau avec plusieurs canaux (son, RPC…) qu'ont p.ex RDP ou X2Go -que vante l'article.

      En résumé c'est pas complètement inapte, mais en deçà de ce qu'on trouve désormais ailleurs ; plus un gadget qu'un truc utilisable au quotidien.

      • [^] # Re: Transparence réseau qui fonctionne bien pour moi

        Posté par  . Évalué à 2.

        Je note tout de même : "en 1991" et "à la maison".

        Depuis 1991 et ensuite, et pas que en local à la maison (et à une époque où le réseau local était à 10 Mb/s). En tous cas ça marchait, certes c'est pas optimisé pour les toolkits et usages modernes.

        Pour le VLC en X11 à distance, c'était une erreur, il est énormément plus efficace de transférer le fichier vidéo que le résultat décompressé en bitmap par VLC.
        Merci pour le rappel pour X2Go, dans le commentaire ci-dessus je ne me souvenais plus quel était l'utilitaire optimisé que j'utilisais à une époque (vers 2000-2005).

      • [^] # Re: Transparence réseau qui fonctionne bien pour moi

        Posté par  . Évalué à 3.

        Un RDP, au moins à chaque fois que j'en ai utilisé, tire un bureau complet… d'une machine distance ayant… un DE complet!

        J'utilise pour ma part beaucoup le "ssh -X" pour un peu de dev/configuration sur des machines headless sur lesquelles un DE complet autant qu'inutile n'est pas installé.

        Le combo xvfb/rxvt-unicode/nedit permettant de travailler relativement confortablement dans ce type de cadre sans devoir coller trop de mauvaise graisse sur une installation voulue minimale, n'a a mon sens pas de remplaçant avec Wayland. C'est ballot.

        Au pire, je pourrais m'en passer. Mais je n'appellerais pas vraiment cela un progrès, plutôt une régression.

    • [^] # Re: Transparence réseau qui fonctionne bien pour moi

      Posté par  . Évalué à 7.

      La transparence réseau est une mauvaise solution à un vrai problème. Et principalement une relique du passé, qui vient direct des terminaux léger/server lourd des années 80.

      C’était utile à l’époque ou 640kB de ram était suffisant pour tout le monde, et permettait des économies en achetant des clients légers qui n’avait que besoin de gérer l’affichage d’une appli qui tournait à distance, et où le traffic réseau public était l’exception.

      À une époque ou 15% de la population mondiale, et 90% de la population occidentale, a dans la poche un processeur qui met la tannée à un serveur haut de gamme en single thread, et où la majorité du traffic est publique, ça devient dur de voir l’intérêt.

      C’est beaucoup plus simple de garder les données centralisée la ou ça fait du sens de les centraliser, et d’avoir un process local y accéder via n’importe quel protocole fait du sens pour y accéder, que de passer une décennie à se demander comment envoyer des keystrokes de façons sécurisée via le réseau, avec le son, et les notifications et tout le barda qui vient avec ça, tout en petant les intégrations desktop genre indexed search etc.

      Typiquement, ton example de firebird, un webmail resoud le problème de façon beaucoup plus élégante. Encore plus si le cas d’usage c’était récupérer un code 2fa pour se connecter à un service de streaming, ce problème a été résolu y’a plus de 10 ans par les Roku, Apple TV et autres, d’une manière beaucoup plus élégante, fiable, et pratique pour tout le monde.

      ou ton example VLC, Plex c’est pas fait pour les chiens, c’est plus facile de streamer un flux 4mb que de devoir décoder a la source, puis compresser a la source inefficacement, et décompresser a nouveau a la réception. Et en plus t’auras le son 5.1 en cadeau bonux, et les sous titres ne seront pas aliases/compresse a la truelle.

      il reste toujours des cas d’usage réels ou t’as besoin de faire tourner le code sur une machine distante spécifique, mais c’est très spécifique (ferme de build/compilation/rendu/etl/que sais je encore), et la encore y’a très peu d’intérêt de faire un rendu distant de l’appli, et beaucoup plus simple d’utiliser un des multiple protocoles de transfert de données pour qu’un client distant fasse le rendu tout seul de données distantes.

      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: Transparence réseau qui fonctionne bien pour moi

        Posté par  . Évalué à 5.

        ou ton example VLC, Plex c’est pas fait pour les chiens, c’est plus facile de streamer un flux 4mb que de devoir décoder a la source, puis compresser a la source inefficacement, et décompresser a nouveau a la réception. Et en plus t’auras le son 5.1 en cadeau bonux, et les sous titres ne seront pas aliases/compresse a la truelle.

        L'un comme l'autre je comprends pas. VLC est conçu pour la vidéo en réseau. Mais oui il faut le lancer en mode serveur côté… serveur et le client, le mode classique, en local. Et avec la configuration qui va bien il fera aussi bien que n'importe qui. C'est juste moins user friendly.

        https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

        • [^] # Re: Transparence réseau qui fonctionne bien pour moi

          Posté par  . Évalué à 2.

          Typiquement, ton example de firebird, un webmail resoud le problème de façon beaucoup plus élégante.

          Dans mon cas c'est plus rapide (à la maison pour le moins) de lancer Thunderbird là où il est installé, j'ai directement tous mes mails et la rapidité d'utilisation de Thunderbird (dont pour les filtres).

          En parlant de Webmail et d'élégance, au début je trouvais ça un gros gâchis quand les premiers webmails sont arrivés, devoir utiliser un navigateur (+ un serveur Web à l'autre bout) et enrober tout ça avec du HTML au lieu d'utiliser les protocoles existants (SMTP et POP/IMAP). À l'époque des modems c'était pas anodin côté bande passante. Pour moi c'était vraiment la solution quand on ne pouvait pas avoir un accès normal à ses mails, chez soi avec un bon client lourd.

          ou ton example VLC, Plex c’est pas fait pour les chiens, c’est plus facile de streamer un flux 4mb que de devoir décoder a la source, puis compresser a la source inefficacement, et décompresser a nouveau a la réception.

          Oui oui on est bien d'accord ; quand j'ai écrit ma phrase sur VLC, ça me semblait clair que c'était par erreur que je l'avais lancé sur la machine distante. En pratique, j'ai un montage NFS et je lance VLC sur le mini-PC de salon.

          • [^] # Re: Transparence réseau qui fonctionne bien pour moi

            Posté par  . Évalué à 2.

            Le webmail reste une solution de dépannage: Possibilités de tri/recherche limitées, archivage local même pas en rêve, aucune possibilité d’agréger plusieurs adresses des fournisseurs de son choix.

            Voir dire qu'avoir construit un support graphique traversé par le réseau depuis les origines était mauvais tout en trouvant élégant de se retrouver avec un usage autour d'un navigateur faisant office de minitel moderne, cela manque à mon sens un peu de cohérence!

            Des boites comme Airbus qui ont tout foutu chez Google côté bureautique et mail (sans permettre le smtp/imap et imposant le webmail) connaissent de gros problèmes induits par ces choix stupides: Des fonctionnalités de classement simple existant dans le plus basique des client mails sont absentes! Merci Enders…

            • [^] # Re: Transparence réseau qui fonctionne bien pour moi

              Posté par  . Évalué à 3.

              Des fonctionnalités de classement simple existant dans le plus basique des client mails sont absentes!

              Tu as des exemples ? Parce que je garde mon Thunderbird pour diverses raisons mais j'ai aussi des clients sous GMail (Google Workspace) et je ne vois pas quel classement ils ne pourraient pas réaliser dans le webmail.

              • [^] # Re: Transparence réseau qui fonctionne bien pour moi

                Posté par  . Évalué à 1.

                Faudrait que je demande à ma femme, c'est elle qui est chez Airbus, mais à chaque retour de vacances je l'entends pester de ne pas pouvoir prioriser ses lectures dans la tétrachiée de mails reçus comme elle l'entends: Il me semble qu'un simple classement par expéditeur est impossible…
                En tout cas tout le monde regrette Outlook.

                • [^] # Re: Transparence réseau qui fonctionne bien pour moi

                  Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 2.

                  Juste pour ma curiosité, quel est l'intérêt de trier par expéditeur ? Comment suit-on une discussion dans ce cas ?

                  Sinon, pour info, une des nombreuses choses qui fait furieusement défaut avec 0utlook au boulot c'est de ne pas avoir la puissance des étiquettes de G. L'autre chose qui m'agace vraiment est sa propension à modifier les messages dans votre dos.

                  “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

  • # Wayland oui mais pas parfait

    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 5.

    Wayland le sauveur, voilà qui est aussi téléphoné qu'ennuyeux !

    Je suis d'accord, X11 c'est un bordel. Pour avoir commencé une distribution maison j'ai bien pesté face à l'inclusion des 300 millions de bibliothèques X11 (qui compile jamais sans un warning). Il y a des choses en double, on voit la dette technique.

    Cependant, je trouve que wayland est aussi trop minimaliste. Aujourd'hui développer un compositeur from scratch nécessiterait de recoder la moitié du serveur X et donc d'ajouter possiblement un bug différent dans chaque. On pourrait dire « utilise wlroots » oui, peut-être mais il y a d'autres alternatives et ni GNOME ni KDE ne l'utilisent. Pour ma part je pense que c'est un poil trop minimaliste. Heureusement il reste tout de même des bibliothèque ayant un bon consensus général (comme libinput) mais pour la pile graphique et la gestion des sessions ça reste un peu compliqué. (cf. seat, elogind, libdrm, etc).

    En tant que tel wayland est clairement le successeur de X11 mais il va apporter pas mal de complexité aussi, sans compter les DEs qui ne veulent pas supporter des choses courantes parce que ce sont des extensions de protocoles maison. Que va t'il se passer lorsque machin X implémente un protocole A et machin Y implémente a peu près la même chose mais sous un protocole B ?

    git is great because linus did it, mercurial is better because he didn't

    • [^] # Re: Wayland oui mais pas parfait

      Posté par  . Évalué à 3.

      Quelqu'un aurait-il déjà jeté un œil sur Mir - Wayland compositor ? Mir était à la base un serveur d'affichage qui s'est depuis transformé en un compositeur Wayland. Mir est maintenant un ensemble de bibliothèques permettant de créer des shells basés sur Wayland.

  • # Pas près d'arriver

    Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 3.

    À mon arriver on a encore quelques décennies avant que ça n'arrive, comme IPv6.

    Perso mon WM (awesome) ne prévoit pas de supporter wayland, donc je ne suis pas intéressé.

    « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

    • [^] # Re: Pas près d'arriver

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 25 septembre 2023 à 14:52.

      Perso mon WM (awesome) ne prévoit pas de supporter wayland, donc je ne suis pas intéressé.

      Ce qui est compréhensible, l'architecture d'un compositeur wayland est tellement différente qu'il est difficile de réaliser un simple portage.

      Il y avait way cooler (une réimplémentation totale, pas un portage) mais c'est finito.

      git is great because linus did it, mercurial is better because he didn't

      • [^] # Re: Pas près d'arriver

        Posté par  . Évalué à 3.

        Idem pour waybox qui devrait remplacer Openbox mais la dernière release a plus de 18mois… Avec un commentaire assez drôle : "At the time of writing, it compiles against wlroots 0.15.0 and later (that is, up to the current git master), but I'm sure with the breaking changes planned for wlroots 0.16.0, that won't be the case for long."

        Bref je n'ai rien contre Wayland mais mon Xorg fonctionne correctement tandis que de l'autre côté ça ne m'a pas l'air sec. Autant je n'ai absolument rien senti au passage à systemd ou pulseaudio, autant je suis moyennement motivé à changer un truc qui fonctionne pour un truc qui semble (pour l'instant) apporter plus de problèmes que de solutions.

        • [^] # Re: Pas près d'arriver

          Posté par  (Mastodon) . Évalué à 4.

          Tu te rends comptes que ton lien parle de trucs en majorité déjà réglés où quand tu repasses à X11 sur Gnome?

          Pour ma part je suis sous wayland depuis quoi, 2 ans?
          J'ai pas de problème dessus, par contre si je vais sous x11:
          - driver intel qui panique si j'ai un écran branché sur le port hdmi
          - le manque de fluidité général et les quelques artefacts/déchirures quand on déplace les fenêtres[1]. Quand on n'utilise que x11 on ne s'en rend pas beaucoup compte mais si on est habitué à wayland on se rend compte qu'en fait x11 pour les yeux c'est comme jouer à un jeu vidéo saccadé

          Comme quoi après 39ans c'est pas bien sec non plus x11.

          • [^] # Re: Pas près d'arriver

            Posté par  . Évalué à 2.

            Quand on n'utilise que x11 on ne s'en rend pas beaucoup compte

            Bin voilà. Je ne m'en rends pas compte, donc ça marche. Si je n'ai aucune gêne, pourquoi changer ? Par exemple j'avais lu qu'il y avait des soucis sur le partage d'écran avec les applis de visio genre Google Meet que je suis contraint d'utiliser au quotidien. Peut-être que c'est réglé depuis mais dans l'immédiat je n'ai pas de soucis.

            Tu te rends comptes que ton lien parle de trucs en majorité déjà réglés

            Non, parce que je n'ai pas testé. Par contre j'ai tendance à faire confiance au wiki de Arch. Si un jour X11 est deprecated par les mainteneurs de la distro, je changerai sans soucis.

            • [^] # Re: Pas près d'arriver

              Posté par  (Mastodon) . Évalué à 4.

              Je ne te dis pas de changer. Je te dis juste que ça sert à rien de dire qu'une autre solution n'est pas parfaite quand on ne l'a pas essayé et qu'il y a des défauts indéniables à celle qu'on utilise.

              Par exemple j'avais lu qu'il y avait des soucis sur le partage d'écran avec les applis de visio genre Google Meet que je suis contraint d'utiliser au quotidien.

              Il y a deux ans je devais ajouter des flags spécifique pour que le partage d'écran fonctionne avec pipewire sur MS Teams sur un navigateur basé sur chrome. Ce n'est plus le cas. J'imagine que c'est la même chose pour meet.

              Le problème c'était pas vraiment wayland en plus, mais une appli qui n'était pas prête pour dans sa version stable.

              Ce site résume bien le status actuel de wayland (sachant que X11 ne supporte pas vraiment plus la HDR, hors utilisation du compositeur gamescope de Steam): https://arewewaylandyet.com/

              Grosso merdo, tout va bien tant que tu ne dépends pas de la calibration de couleur[1] , que tu n'as pas de Nvidia

              [1] mais ça avance au niveau protocole
              [2] Mais au final fuck you nvidia, la gestion des drivers nvidia c'est un peu la merde sous X11 aussi et bon CAPUSAIPALIBRE).

              • [^] # Re: Pas près d'arriver

                Posté par  (site web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 27 septembre 2023 à 08:16.

                Je n'ai pas compris cette histoire de calibration de couleur : pourquoi le faire au niveau du serveur d'affichage? C'est plutôt à l'écran de s'en charger non?

                Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

                • [^] # Re: Pas près d'arriver

                  Posté par  (Mastodon) . Évalué à 3.

                  La plupart des professionnels utilisent un écran calibré en usine et recalibrable effectivement.

                  Ça intéresse plus les hobbyistes qui n'ont pas un écran calibrable où les photographes pros qui veulent pouvoir développer du raw depuis un ordinateur portable.

                  C'est donc un besoin de niche essentiellement.

                • [^] # Re: Pas près d'arriver

                  Posté par  . Évalué à 5.

                  Je n'ai pas compris cette histoire de calibration de couleur : pourquoi le faire au niveau du serveur d'affichage ? C'est plutôt à l'écran de s'en charger non ?

                  Il y a une grosse différence de prix entre un écran re-calibrable et un écran qui ne l'est pas.

                  C'est donc un besoin de niche essentiellement.

                  Ça ne concerne pas seulement les amateurs qui développent leurs raw (potentiellement tout possesseur de reflex/hybride), ça concerne aussi ceux qui veulent regarder (et éventuellement [faire] imprimer) leurs photos avec des couleurs plus justes.

                  Il y a quand même des millions d'amateurs possesseurs de reflex/hybrides et même si l'immense majorité n'utilise pas Linux, c'est dommage de leur donner raison sur ce point alors qu'il y a des logiciels comme darktable pouvant soutenir la comparaison avec Photoshop sans avoir besoin de mettre la main au portefeuille tous les mois.

                  Mais c'est évidemment plus facile de balayer d'un revers de main les besoins des autres plutôt que les siens ce qui, j'imagine, change la perception quantitative de ce qu'est une niche (cette remarque vaut pour moi aussi, bien sûr).

                  • [^] # Re: Pas près d'arriver

                    Posté par  (Mastodon) . Évalué à 3. Dernière modification le 27 septembre 2023 à 14:54.

                    Il y a quand même des millions d'amateurs possesseurs de reflex/hybrides

                    Les gens possédant encore un appareil reflexe et/ou hybride, et qui développent leurs raw, ça ne court pas les rues. Pour le commun des mortels, c'est smartphone.

                    Et quand tu peux te permettre d'acheter un réflexe et ses objectifs, un écran calibré c'est de l'argent de poche à côté.

                    Du reste c'est mignon d'être surper anal sur ses propres photos développées, mais si elles n'ont pas pour vocation d'être imprimées le commun des mortels, y compris toi quand tu vas les partager, va les voir sur des écrans calibrés de mille manières donc c'est bien souvent du paluchage plus qu'autre chose.

                    C'est comme quand tu fais de la musique et que tu mixes avec des moniteurs de studio hyper fidèles. Au final tu dois toujours aussi vérifier ton mixage avec ce que le commun des mortels va utiliser ( une paire de airpods, un haut-parleur bluetooth à bas prix, l'autoradio d'origine d'une clio ) pour t'assurer que ça sonne raisonnablement plus ou moins partout.

                    Et pour la 1000ème fois, pour le petit pourcentage de gens pour qui c'est important, en attendant que ce soit prêt sur les compositeurs wayland il n'est pas interdit d'ouvrir sa session sur x11. Aucune distro n'empêche ses utilisateurs à le faire.

                    • [^] # Re: Pas près d'arriver

                      Posté par  . Évalué à 5. Dernière modification le 27 septembre 2023 à 16:16.

                      Et pour la 1000ème fois, pour le petit pourcentage de gens pour qui c'est important, en attendant que ce soit prêt sur les compositeurs wayland il n'est pas interdit d'ouvrir sa session sur x11. Aucune distro n'empêche ses utilisateurs à le faire.

                      C'est à moi que tu causes, là ??? Il me semble pourtant que c'est la première fois que je parle de ce sujet sur un forum.

                      A aucun moment je ne me suis plaint de l'absence de cette fonctionnalité. Je me contente d'attendre patiemment qu'elle le soit un jour mais cela ne m'ôte pas le droit de discuter/contester l'affirmation qu'elle ne sert à rien ou presque.

                      Tes arguments ne m'ont d'ailleurs pas convaincu de changer d'avis mais, vu le ton de ton commentaire, je ne suis pas très motivé pour en débattre. De toutes façons, ça n'a plus d'importance avec l'arrivée prochaine de cette fonctionnalité dans wayland.

          • [^] # Re: Pas près d'arriver

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3.

            le manque de fluidité général et les quelques artefacts/déchirures quand on déplace les fenêtres

            Je viens de faire un essai avec X11+XFCE et je trouve ça fluide. Je me rends compte que je déplace très rarement des fenêtres, 99% du temps je travaille avec une appli à la fois en plein écran.

            Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

          • [^] # Re: Pas près d'arriver

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2.

            Je pense qu'il n'y a aucune solution parfaite, de toute façon YMMV avec chaque spécificité des utilisateurs.

            Pour ma part j'ai pas trop de problèmes bloquants. Ce que je peux constater en 2023 :

            Sous X11 :

            • Mélanger les densité de pixel par écran reste compliqué (thinkpad ~100 DPI avec un écran 4k ~212 PPI).
            • Un peu de tearing par moment.

            Sous wayland :

            • Lancer des compositeurs par le tty et le quitter me rend plus mon tty (l'écran reste noir) mais le système est toujours opérationnel, je peux taper des commandes à l'aveugle pour relancer.
            • Quelques problème d'intégration de la souris avec un VNC/qemu. Ça par contre, c'est embêtant. En plus, qemu indique dans la barre de titre un raccourci clavier pour désactiver l'intégration or GNOME indique un autre…
            • Le grand problème des SSD et GNOME

            git is great because linus did it, mercurial is better because he didn't

            • [^] # Re: Pas près d'arriver

              Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 15 octobre 2023 à 14:21.

              Le grand problème des SSD et GNOME

              c'est faux, il n'y a pas de souci entre les SSD et GNOME ! ;-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.