Taurre a écrit 68 commentaires

  • # C89 dépassé ?

    Posté par . En réponse au sondage Quelle est la technologie la plus obsolète sur ou avec laquelle j'ai dû travailler récemment ?. Évalué à 10.

    Salut,

    Pour le C, faudrait, je pense, rester cohérent : soit on prétend qu'il est globalement obsolète (ce qui n'est pas mon avis), soit on ne le prétend pas. Parce que vu les changements entre le C89, le C99, le C11 et le C18, on peut pas vraiment dire en toute honnêteté qu'il y a eu une évolution substantielle… Je veux dire, ok, y a des ajouts intéressants, mais sur le fond rien a changé.

  • # Possible aussi avec OpenBSD

    Posté par . En réponse au journal Une bosse sur la ligne pour combattre le bufferbloat ?. Évalué à 3.

    Salut,

    Ce journal me rappelle un billet récent sur undeadly.org qui présente comment régler ce problème sous OpenBSD. Il référence à ce sujet un article intéressant.

  • # mh ou nmh

    Posté par . En réponse au journal Neatmail: un client mail minimaliste. Évalué à 2. Dernière modification le 20/06/18 à 13:10.

    Salut,

    Merci pour le partage. :)

    Le programme me fait fortement penser à mh ou plus récemment nmh dans le principe si ce n'est qu'il est à mon avis un peu plus facile à prendre en main.

  • [^] # Re: Mais quand est-ce que ça va s'arrêter!

    Posté par . En réponse à la dépêche L’Internet libre et ouvert est en danger : vous pouvez arrêter ce désastre. Évalué à 5. Dernière modification le 18/06/18 à 18:58.

    Salut,

    Perso, je trouve que ces pays qui "aiment" ACTA, TIPP, article 13… Sont les pires, à l'exception de tous les autres (dans tous les pays "contre le système", bizarrement la démocratie disparaît, et on a le droit à la dictature, aux opposants enfermés et torturés quand ils ne disparaissent pas…) alors crache ta haine de ces trucs, mais retient quand même que tu ne meurs pas de ton opposition, et que pour le moment les gens qui ont voulu faire des révolutions contre ce "système" ont fini dictateurs et ne permettent pas une opposition.

    Si tu veux critiquer un argument, ce serait peut-être bien de commencer par en utiliser des bons aussi, non ? Non, parce que le coup du « c'est ce système [lequel, d'ailleurs, de quoi parles-tu ?] ou la dictature », c'est juste risible…

    (Juste pour préciser : je ne prétends pas ici que les arguments de FantastIX sont meilleurs ou que je les approuve).

    Sinon, histoire d'être constructif, il est dit dans la dépêche « un texte dit “de compromis“ », est-ce que quelque sait ce à quoi il a été renoncé de part et d'autres (s'il s'agit effectivement d'un compromis) ?

  • # La réponse est dans la doc

    Posté par . En réponse au journal Un décalage de 64 bits, ça vous inspire comment ?. Évalué à 10.

    Salut,

    À noter que la réponse est à trouver en Assembleur, et plus précisément dans la doc de référence d'AMD ou d'Intel (
    AMD64 Architecture Programmer’s Manual Volume 3: General-Purpose and System Instructions, rev. 3.20, p. 283).

    The processor masks the upper three bits of the count operand, thus restricting the count to a number
    between 0 and 31. When the destination is 64 bits wide, the processor masks the upper two bits of the
    count, providing a count in the range of 0 to 63.

    Autrement dit, spécifier un nombre supérieur à 63 ne comportant pas d'autres bits à un que les deux derniers revient à préciser un décalage de zéro, ce qui correspond bien à ce que l'on obtient pour 64, mais aussi 128 et 192. ;)

  • # OpenSSL

    Posté par . En réponse au journal Chiffrement de SMTP, une obligation?. Évalué à 3.

    Salut,

    cbri écrivit :

    Pour finir, j'aimerais savoir si il existe des outils autre que la page de google que j'ai cité qui permettent de savoir si […] le fournisseur de courriel propose STMPS et si oui avec quelles technologies (TLS, SSL) et quel algorithme ?

    Tu peux utiliser l'option s_client de la commande openssl(1) pour cela. Par exemple, pour obtenir ces informations du serveur SMTP de Yahoo.

    openssl s_client -connect smtp.mail.yahoo.com:465
  • [^] # Re: Le chomage

    Posté par . En réponse au journal Les avocats à la poubelle. Évalué à 1. Dernière modification le 15/07/15 à 19:06.

    maclag a écrit :

    Ça fait quand même une plombe que ça existe et on est passé par des crises autant que par des périodes de prospérité […].

    Ma phrase « on en voit les premiers résultats actuellement » faisait référence à une sorte de création monétaire décrite par téthis : la création monétaire par le crédit et non par l'État. Dans ce système, seules les banques sont autorisées à crée de la monnaie. Or, ce mécanisme (qui est en place dans la zone euro) est plutôt récent puisqu'il a été imaginé à la fin des années septantes lors de la montée du monétarisme. Donc, non, cela ne fait pas des lustres que ça existe, mais on sait désormais que cela ne fonctionne pas sur le long terme (en même temps, fallait être un peu « optimiste » pour croire qu'il était possible d'appuyer constamment la demande à l'aide du crédit…).

    En revanche, la création monétaire par les États, cela fait effectivement des plombes que ça existe et il y a pléthore de bons et de mauvais exemples.

  • [^] # Re: Le chomage

    Posté par . En réponse au journal Les avocats à la poubelle. Évalué à 0. Dernière modification le 14/07/15 à 12:27.

    Aussi :

    Zenitram a écrit :

    Le problème avec le revenu de base, c'est que ça attire tout un tas de personnes qui sont avec d'autres idées qui sont inacceptables […].

    Merci d'éviter les généralisations : un tu es d'avis qu'un plafond pour les revenus est une idée inacceptable, deux je n'ai jamais dis qu'un plafond devait être instauré en même temps qu'un revenu de base, les deux ne sont pas liés.

  • [^] # Re: Le chomage

    Posté par . En réponse au journal Les avocats à la poubelle. Évalué à 0. Dernière modification le 14/07/15 à 12:11.

    Zenitram a écrit :

    (Note : je suis pour un impôt même genre 90% du revenu pour la tranche haute, c'est jute que 100% est une incitation à ne pas innover […].

    Parce que d'après toi 90% ce n'est pas une incitation à ne pas innover ? Avec un tel raisonnement, c'est déjà un miracle de parvenir à un taux de 50% (« non mais vous vous rendez compte, on me prend la moitié de ce qui me reviens  ! »).

  • [^] # Re: Le chomage

    Posté par . En réponse au journal Les avocats à la poubelle. Évalué à 1.

    Thomas Douillard a érit :

    Ben la création est quand même supposé représenter quelque chose […].

    Nous sommes bien d'accord sur ce point. Je dis juste qu'il n'est pas possible de recourir à ce mécanisme de manière systématique pour financer un revenu de base.

  • [^] # Re: Le chomage

    Posté par . En réponse au journal Les avocats à la poubelle. Évalué à 1. Dernière modification le 14/07/15 à 11:45.

    BAud a écrit :

    Si Zenitram< réagit àmha, c'est que ton commentaire fait passer le message « ces chômistes, tous des glandeurs, parasites de la société » en filigrane, j'interprète en exagérant, mais la réalité des faits peut être autre àmha.

    Mon message visait simplement à préciser que s'il doit y avoir un revenu minimum, celui-ci entraînerait une diminution du revenu d'autres personnes (je ne parle pas forcément du salaire) et que, en conséquence, la possibilité de rencontrer des milliardaires devrait en être réduite, c'est tout.

    J'avoue ne pas voir en quoi mes messages précédents insinuent que je considère les chômeurs comme des parasites ou des fainéants, d'autant que mon opinion est totalement à l'opposé de ce type de discours (non seulement je suis pour un revenu de base, mais je suis également pour un plafond dans les revenus).

  • [^] # Re: Le chomage

    Posté par . En réponse au journal Les avocats à la poubelle. Évalué à 2. Dernière modification le 13/07/15 à 22:37.

    téthis a écrit :

    C'est pourtant comme ça que fonctionne une économie reposant sur la dette : l'argent est créé du vide par des invocateurs autorisés.

    Oui, c'est ce que je disais : la création monétaire. Toutefois, ce n'est pas viable sur le long terme (on en voit les premiers résultats actuellement).

  • [^] # Re: Le chomage

    Posté par . En réponse au journal Les avocats à la poubelle. Évalué à -2.

    Zenitram écrit:

    Démontre-moi ce que tu dis.

    Il n'y a rien a démontrer, c'est du Lavoisier revisité : « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». À part en finançant le système à l'aide de la création monétaire (ce qui est impensable sur le long terme), tu ne peux pas donner de l'argent qui viens de nulle part.

    Zenitram écrit:

    Perso, je ne comprend pas comment tu peux contre dire le calcul suivant.

    C'est très simple : il n'est pas possible pour une entreprise de rémunérer une personne à un milliard par mois sans tomber en faillite dans un laps de temps très court (sans parler des cotisations sociales :p).

  • [^] # Re: Le chomage

    Posté par . En réponse au journal Les avocats à la poubelle. Évalué à -2. Dernière modification le 13/07/15 à 22:00.

    Merci de ne pas tirer la couverture vers ce qui te plait, le revenu de base n'a RIEN à voir avec supprimer les milliardaires.

    Ce sera pourtant bien une de ses conséquences : si le principe est de répartir la richesse produite, cela veut bien dire qu'elle ne s'accumule plus dans les poches de certaines personnes. Après, comme je l'ai dit, les revenus ne seront pas égaux, mais ils ne pourront plus être aussi déséquilibrés.

  • [^] # Re: Le chomage

    Posté par . En réponse au journal Les avocats à la poubelle. Évalué à -3.

    Salut,

    ckiller a écrit :

    Et puis, çà me parait très con de filer 300 €/mois à un milliardaire.

    La principe de ce système est justement qu'il n'y ait plus de milliardaires en assurant une répartition des richesses produites entre tous les individus (pas forcément de manière égale, mais en tous les cas beaucoup plus égale qu'actuellement…). Alors oui, cela fait « bisounours », mais d'une part c'est un objectif vers lequel tendre et non une fin en soit et, d'autre part, c'est nettement plus efficace que l'impôt qui revient à passer la serpillière pour éviter que les tâches se voient trop.

  • # Youtube-dl ?

    Posté par . En réponse au journal Bref état de Flash sous linux . Évalué à 3.

    Salut,

    kursus_hc a écrit :

    Si certains se demandent pourquoi utiliser Flash en 2015, mon excuse personnelle est que le player HTML5 de youtube ne peut pas afficher de HD sous Firefox.

    Sinon, il est aussi possible de télécharger les vidéos à l'aide de petits scripts comme youtube-dl. Alors, oui, ce n'est pas aussi agréable que d'appuyer sur un bouton (voire de n'appuyer sur rien du tout), mais c'est à mon sens une des solutions les plus simple et la moins gourmande en ressources (moins de CPU utilisé par rapport à n'importe quel plugin).

  • [^] # Re: Souvenirs

    Posté par . En réponse au journal Mandriva c'est fini. Évalué à 2.

    Je crois que le terme exacte est langue ancienne dans ce cas.

  • [^] # Re: Souvenirs

    Posté par . En réponse au journal Mandriva c'est fini. Évalué à 5. Dernière modification le 23/05/15 à 18:38.

    Salut,

    N'est-il pas ironique de parler de forme archaïque pour une lanque morte depuis plus d'une dizaine de siècles? 'fin bon, je sens que je me perds dans les détails la :p

    Techniquement, le latin n'est pas une langue morte puisqu'elle est toujours utilisée au Vatican (dont elle est une des langues officielles). D'ailleurs, de nouveaux termes latins voient ainsi le jour comme vis atomica pour « puissance nucléaire ».

  • [^] # Re: Internet n'a pas de centre

    Posté par . En réponse à la dépêche Présentation de GNUnet - Internet décentralisé, à Rennes le 24 mars 2015. Évalué à 1. Dernière modification le 17/03/15 à 10:36.

    vlamy a écrit :

    Tu as raison, mais ne t'arrêtes pas au troll, proposes des termes adéquates, qu'on puisse dire au gens de GNUnet de les utiliser !

    Depuis quand une critique est-elle considérée comme un troll ? Non, parce qu'à ce train là un peu près n'importe quelle réponse est un troll

    vlamy a écrit :

    Moi je veux bien [critiquer] pour [critiquer], mais il faut comprendre que pour des travaux de recherche comme ceux de GNUnet : on doit passer au moins 50% du temps à trouver un discours vulgarisé pour expliquer les idées saugrenues qu'on essaie de creuser. Du coup on fait dans l'« à peu prés » au niveau du vocabulaire, mais si on pouvait avoir des critiques positives en retour […] ça serait encourageant :)

    Oui, sauf que la vulgarisation ne justifie pas la diffusion d'idées fausses. L'objectif est de sensibiliser des personnes à une problématique en les éclairant, entre autres, un peu sur les aspects techniques. Cependant, si c'est pour qu'elles en sortent avec une image fausse d'un Internet centralisé (qui fait déjà partie de l'imaginaire collectif d'ailleurs), je n'appelle pas cela une avancée.

    vlamy a écrit :

    Alors quel nom donnes tu à l'ensemble des services (réseau IP, mais aussi mail, messagerie, services applicatifs,…) utilisé par tout le monde tous les jours via ordinateurs, smartphone et autres. Bien que je sois capable de faire la distinction que tu expliques, moi je parle d'« Internet » avec ma famille, amis, …

    Les services fournis via Internet, par exemple.

    vlamy a écrit :

    Comment on doit nommer le processus qui vise à éliminer les points de centralisation des protocoles ou services qui « composent » ou « sont utilisés au dessus » d'Internet ?

    Cela dépend de l'objectif poursuivi. S'il est de diminué l'importance du centre, alors le terme « décentralisation » est adéquat, s'il vise à supprimer le centre alors je parlerais plutôt d'un service distribué, réparti ou partagé.

  • [^] # Re: Internet n'a pas de centre

    Posté par . En réponse à la dépêche Présentation de GNUnet - Internet décentralisé, à Rennes le 24 mars 2015. Évalué à 3. Dernière modification le 16/03/15 à 20:22.

    vlamy a écrit :

    C'est compliqué, car les termes « Internet » et « décentralisé » sont flous.

    À vrai dire, j'ai surtout l'impression qu'il y a confusion entre Internet lui-même et les entités qui le composent. Le fait que ces entités recourent à une structure centralisée ou décentralisée en interne n'affecte en rien celle du réseau et ne lui donne pas un centre.

    D'ailleurs, l'article de Wikipédia que tu cites dit exactement la même chose :

    Internet est le réseau informatique mondial accessible au public. C'est un réseau de réseaux, sans centre névralgique, composé de millions de réseaux aussi bien publics que privés, universitaires, commerciaux et gouvernementaux, eux-mêmes regroupés, en 2014, en 47 000 réseaux autonomes.

    -- http://fr.wikipedia.org/wiki/Internet

    Un Autonomous System, abrégé en AS, ou Système Autonome, est un ensemble de réseaux informatiques IP intégrés à Internet et dont la politique de routage interne (routes à choisir en priorité, filtrage des annonces) est cohérente.

    -- http://fr.wikipedia.org/wiki/Autonomous_System

    Quant au terme « décentralisé », il suppose la présence d'un centre, mais dont le rôle est amoindri au profit d'autres entités. L'exemple typique est le protocole Bittorrent où le centre (le tracer) a pour fonction de fournir l'adresse des machines disposant d'un ou plusieurs fichiers et où les entités décentralisées (seeders ou leechers) ont pour fonction de transférer le ou les fichiers entre eux.

  • [^] # Re: Internet n'a pas de centre

    Posté par . En réponse à la dépêche Présentation de GNUnet - Internet décentralisé, à Rennes le 24 mars 2015. Évalué à 2.

    vlamy a écrit :

    Enfin, bon il y a long à dire, mais non : ces travaux ne disent pas qu'Internet est « totalement centralisé », et non : Internet n'est pas « totalement décentralisé ».

    Je me répète : Internet n'est ni centralisé, ni décentralisé, il n'a pas de centre. Dans un cas comme dans l'autre, cela supposerait l'existence d'un centre, or ce n'est pas le cas. Internet est un ensemble de réseaux interconnectés entre eux qui respectent le protocole IP. C'est tout, il n'y a aucun centre à ce joyeux bordel.

    En revanche, et là nous sommes d'accord, énormément de services qui repose sur ce réseau (comme le service DNS) sont, eux, centralisés ou décentralisés.

  • # Internet n'a pas de centre

    Posté par . En réponse à la dépêche Présentation de GNUnet - Internet décentralisé, à Rennes le 24 mars 2015. Évalué à 6.

    Salut,

    Juste pour dire, les mots : « Internet décentralisé » n'ont pas de sens puisqu'Internet est un réseau « acentré » (dépourvu de centre). Il est plutôt question ici de services décentralisé.

  • [^] # Re: Vous avez dit neutre ?

    Posté par . En réponse à la dépêche [L'informatique de demain] 1. Introduction : les types d'ordinateurs. Évalué à 2.

    Julien.D a écrit :

    L'idée n'était pas de faire des révélations sensationnelles ni d'être très technique, simplement un tour d'horizon et une introduction au thème abordé.

    Mon reproche ne tient pas tant au fait que l'article n'est pas très technique ni qu'il n'apprend rien de bien neuf, mais plutôt qu'il reprend une fois de plus les habituelles rengaine qui me lasse et m'exaspère profondément tant elles constituent de grossiers raccourcis : « le monde accélère », « l'informatique est en constante évolution », « le futur de demain, c'est maintenant ! », etc.

    Julien.D a écrit :

    L'informatique n'est pas que du matériel, c'est aussi du logiciel, des usages, des humains. Les avancées ne se situent pas uniquement dans des transistors.

    Oui, sauf que sur le plan logiciel, ce n'est pas vraiment mieux. La seule chose qui a véritablement évoluée, c'est l'utilisation qui est faite de l'informatique.

    Julien.D a écrit :

    Il est évident que c'était une image et que la définition que tu donne est celle de l'article.

    En effet, mais je méprise l'image qui est donnée. :-°

    Julien.D a écrit :

    L'objectif de l'article étant aussi de faire des hypothèses sur des produits encore peu répandu est généralement compliqué, mais faut-t-il s'en priver pour autant ?

    Pour ma part, j'ai tendance à penser que oui.

    Julien.D a écrit :

    Cette remarque est tout sauf neutre […].

    Je n'ai jamais dit que mon commentaire était neutre, il ne l'ai d'ailleurs absolument pas. :p

    Julien.D a écrit :

    […] et ne considère que les méfaits des technologies RFID et de la domotique.

    Tout à fait. Cependant, l'article actuel donne l'impression (en tous les cas me donne l'impression) de balayer ces possibilités d'un simple revers de la main en se focalisant essentiellement sur les points potentiellement positifs, ce que je trouve assez dommage.

    Julien.D a écrit :

    Et peu importe l'usage qu'il en est fait, la technologie à elle seule reste un défi.

    C'est le point de vue que je critique et qui transpire dans l'article : la fuite en avant technologique. Elle est notre salut et nous sortira de notre misérable condition d'être humain. Louée soit la technologie !

    Julien.D a écrit :

    Il est agréable de lire des critiques constructives, prenez note cependant que la promotion en dépêche ne vient pas de la demande de l'auteur.

    Qu'il s'agisse d'une dépêche ou d'un journal, je commente toujours de la même manière.

  • # Vous avez dit neutre ?

    Posté par . En réponse à la dépêche [L'informatique de demain] 1. Introduction : les types d'ordinateurs. Évalué à 10.

    Salut,

    Finalement, une dépêche avec un fort parti pris et très proche de ce que l'on peut déjà lire sur un peu près tous les sites s'intéressant de près ou de loin à la « technologie ».

    Julien.D a écrit :

    L'informatique est un domaine où les choses évoluent très rapidement.

    Tout est relatif. Techniquement, c'est toujours une histoire de transistor. Il n'y a pas eu de réelle évolution depuis les débuts de l'informatique, juste une amélioration de l'existant et une extension de celle-ci à un grand nombre de domaines.

    Julien.D a écrit :

    Dans un monde qui sans cesse accélère, la mobilité est un défi qui se pose à l'informatique depuis plusieurs années.

    En fait, c'est l'inverse : la vitesse de rotation de la Terre se réduit petit à petit, au point que les journées devrait compter 25 heures d'ici quelques temps.

    Plus sérieusement : non, le monde « n'accélère pas », il y a juste une majorité de personnes qui apprécient d'avoir accès à différents services (comme Internet) sans devoir attendre de rentrer chez eux ou de trouver une salle informatique.

    Julien.D a écrit :

    Il semblerait que ça soit cette forme d'ordinateur qui va se développer dans les foyers car ils ont beaucoup à offrir et il est difficile de trouver une raison qui empêcherait leurs arrivées sur le marché.

    Référence nécessaire…

    Non parce que tu tires cela d'où ? D'une consultation chez Madame Irma ? Sinon, je peux le faire aussi : face à la raréfaction des ressources naturelles et à son incompatibilité avec une idéologie consumériste et productiviste, la consommation et la production de différents appareils non-évolutifs vont dégringoler et différents projets ubuesques faisant suites à ces deux idéologies vont être abandonnés.

    Je veux bien que l'on fasse de la prospective, mais ce serait bien de ne pas se contenter d'un avis personnel.

    Julien.D a écrit :

    Elle promet pour les années à venir de grandes avancées si des réponses sont trouvées aux défis qui se posent à nous comme l'autonomie et l'intégration de la technologie dans les objets de la vie quotidienne.

    Quelles avancées ? Le fait d'être surveiller par son frigo ou sa machine à laver ? L'obligation de répondre immédiatement à une personne sous prétexte que l'on ne peut pas ne pas être au courant du message qu'elle nous a envoyé ? Ou encore celle qui consiste à te vendre des compléments alimentaires spécifiques suivant les dernières analyses d'une des puces RFID de ta fesse gauche ?

    Pour ma part, je n'appelle pas vraiment cela des défis et encore moins des avancées, en tous les cas pas pour l'être humain.

    Julien.D a écrit :

    Écrit de façon à être le plus neutre possible, cet article ne reflète pas nécessairement l'avis personnel de son auteur.

    Ha… Nous n'avons pas la même notion de neutralité dans ce cas.

  • # Windows, un OS libre ?

    Posté par . En réponse au journal ArchLinux : serait-il venu le temps de passer à autre chose ?. Évalué à 10.

    Salut,

    shingo ecrivit:

    Aujourd'hui je pense avant tout par le libre et je ne ressens plus du tout ce besoin de toujours vouloir la dernière version d'un logiciel qui vient juste d'être publiée.
    […]
    J'ai pensé réinstaller Windows sur le pc portable, mais c'est une chose impossible. Pourquoi ? Eh bien, l'installation met plus d'une heure à se lancer, idem lorsque le système est installé.

    C'est moi où il y a comme une contradiction dans ces deux passages ?

    Sinon, ce journal donne simplement l'impression que tu sais pas trop ce que tu veux et, de ce point de vue, nous ne pouvons pas grand chose pour toi : c'est à toi de le savoir. Veux tu un environnement libre ou propriétaire ? Clef en main ou à configurer ? Minimaliste ou plus complet ? Etc.