Journal How to choose a distro: the defintive reference ...

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
7
mai
2006
Voila bien le bouquin de chez O'reilly qu'il me manquerait.

Petite explication:
J'ai démarré linux vers l'an 2000 ( un peu avant ou un peu après, je ne sais plus ) avec une red hat 5.1 en double boot avec mon win 95.
A l'époque la simple satisfaction d'avoir réussi à installer ce truc compensait le support multimedia plus que laconique.
En suite j'ai du abandonner, il me fallait faire un choix, aol en illimité pour 200 balles et windows, ou 30 heures par mois pour toujours 200 balles.

A l'époque la perspective de l'accès illimité à internet l'avait emportée haut la main.
Seulement voila, désormais je suis sous adsl, et la première chose que j'ai faite a été directement d'installer de nouveau le pingouin.
Direction fedora core...
Finalement, pas mal, ça c'est amélioré depuis le temps, vraiment pas mal du tout.
Juste cette histoire de codec multimédia plus que brise-burnes...mais on trouve de ci, de la , quelques infos sur comment faire, etc, perso j'ai réussi à faire fonctionner le mp3, mais la vidéo, nada...
Et quand vient la mise-à-jour, ça y est, tout est cassé, il faut tout recommencer, trouver les dépots, satisfaire les dépendances, etc...

Alors, cher journal, je me dit que je vais passer à une autre distrib' , mais finalement, suse, c'est carrément pareil, avec en prime un problème de kernek panic inexpliqué un boot sur deux.

Alors je laisse tomber suse, et on va carrément lorgner du monde du .deb, et alors, magie : debian c'est genial, debian c'est super, et en plus c'est carrément plus stable, synaptic me rend fou par le choix proposé.
Le mp3 marche d'office et je peut meme mater des vidéos.
Bon j'ai pas poussé le bouchon trop loin en matant un divx ou un dvd ( pour le peu que j'en ai hein... ) mais au moins c'est un début encourageant.
Le seul hic, impossible d'avoir ma clé usb, mon balladeur ou mon apn correctement monté, l'automount semble faire la gueule sévère à mes periph' USB, et moi, ca m'emmerde , pas qu'un peu.
Et surtout synaptic et apt-get install ont beau fare des merveilles, pour me choper kde 3.5, j'ai pas réussi.
Alors oui je sais, caprice d'end user que de toujours vouloir la derniere release de kde, bah pour ce coup la, oui OK je suis capricieux, désolé.
Je pense qu'il faudrait fouiller du coté d'instable/testing pour certains prog. spécifique, mais personne n'as su m'expliquer comment mixer les deux, et surtout j'ose pas le faire moi meme de peut de tout peter. (ou pire, d'y arriver sans comprendre comment j'ai fait)
Du coup, direction ubuntu, mais bon, finalement ubuntu, je classe au meme niveau que fedora, certe l'usb est reconnu direct, mais alors niveau multimédia , faut encore y aller de la bidouille, et tant qu'à faire autant avec FC5 et son kde 3.5.

Du coup, cher journal, j'envisage les 3 choses suivantes:

- Me trouver un gourou Debian qui me prendrait en main une 1/2 journée pour bien me lancer et surtout m'expliquer tout en détail ( qu'il puisse repartir en formatant mon /dev/hda1 et que ce ne me fasse pas peur )
Le problème d'USB et de dépots m'ont l'air corrigibles facilement, il faut juste connaitre les tenants et aboutissants de l'histoire.

- On laisse tomber Deb' et je teste Gentoo c'est la seule que je n'ai pas testé, sa réputation m'as toujours laissé de marbre, mais je suis prèt à tenter le coup, mais j'ai peur de me retrouver encore dans un bourbier infernal.

- On laisse carrément tomber Linux et je tente FreeBSD, j'ai le système chez moi en tant que serveur, mais ca pourrait etre marrant en tant que desktop, seulement niveau multimédia, j'ai un peu peur.

Mon bon journal, que faire ?

Finalement linux possède parfaitement tout ce dont j'ai besoin ( mp3, à jour et gestion de l'usb ) mais c'est simplement éparpillé sur plusieurs distro.
Je cherche juste à tout réunir en un morceau sur mon PC.
(note bien, que je suis le premier à dire qu'il faut se débarraser du mp3 et préférer l'ogg/vorbis, mais il se trouve que cela serait rapidement brise-burne de ne mettre les mp3 dispo sur le net que sur mon lecteur pour pouvoir les écouter, et qu'on ne se méprenne pas, aucun e-donkey ou autre pour la provenance de ces fichiers.)
  • # Mon avis...

    Posté par  . Évalué à 7.

    Bonjour,

    Voici mon avis pas forcèment très intéressant ni objectif, mais bon, voilà :

    - Me trouver un gourou Debian qui me prendrait en main une 1/2 journée pour bien me lancer et surtout m'expliquer tout en détail ( qu'il puisse repartir en formatant mon /dev/hda1 et que ce ne me fasse pas peur )
    Le problème d'USB et de dépots m'ont l'air corrigibles facilement, il faut juste connaitre les tenants et aboutissants de l'histoire.


    Je te conseille de réinstaller une debian testing, si tu te sens bien avec cette distrib. Tu auras le dernier KDE et elle est stable.

    - On laisse tomber Deb' et je teste Gentoo c'est la seule que je n'ai pas testé, sa réputation m'as toujours laissé de marbre, mais je suis prèt à tenter le coup, mais j'ai peur de me retrouver encore dans un bourbier infernal.


    Arff, Gentoo c'est bien mais bon, faut tout compiler.... c'est looooooonnnnnnng sur un ordi pas tout récent.
    Mais bon, si tu as un processeur rapide, tu peux tester. C'est un peu plus dur à installer mais en suivant la doc ca va tout seul.


    - On laisse carrément tomber Linux et je tente FreeBSD, j'ai le système chez moi en tant que serveur, mais ca pourrait etre marrant en tant que desktop, seulement niveau multimédia, j'ai un peu peur.


    Je suis aussi en train d'essayer BSD. Je trouve ca moins convivial que Linux, mais bon, sans doute parceque je suis plus habitué à Linux qu'à BSD...

    Je pense que Debian testing "etch" devrait te satisfaire...
    • [^] # Re: Mon avis...

      Posté par  . Évalué à 4.

      Je faisais un peu comme toi avant jusqu'au jour où j'ai trouvé la distribution qui me va bien...

      Mon seul conseil, choisis une distribution dont le système de paquet, la philosophie et le comportement par défaut te plaît puis régle les problèmes. C'est la seule façon d'avoir une distribution que tu garderas longtemps et de ne pas passer ton temps à réinstaller.

      Par exemple, moi j'aime la philosophie Gentoo et Debian : installation minimale, vision communautaire de Linux. Cependant, le comportement de Debian au niveau de l'installation des paquets me convient moins que celui de Gentoo (Debian automatise trop de truc), j'ai donc choisi Gentoo.

      Et maintenant quand j'ai un problème sur Gentoo, je le régle.

      Sinon pour la compilation sous Gentoo, ce n'est pas le plus génant, le truc le plus ennuyeux reste quand même la vitesse de recherche dans les paquets disponibles.
      • [^] # Re: Mon avis...

        Posté par  . Évalué à 5.

        le plus ennuyeux reste quand même la vitesse de recherche dans les paquets disponibles

        eix est ton ami !
      • [^] # Re: Mon avis...

        Posté par  . Évalué à 1.

        Debian est carrément celle qui gagne le plus de points, je l'ai meme installé 3 fois pour etre bien sur que je ne m'était pas planté quelquepart concernant cette histoire de periph' USB.
        Son install est par contre pas géniale à mon gout, mais bon, on fait avec, ( perso l'idéal reste l'installateur anaconda, mais bon, on n'installe pas linux tout les jours non plus, sauf pour moi en ce moment )
        Disons que je m'emmerde pas, j'installe " environnement graphique " et je dégraisse ensuite avec synaptic, un peu dégeu comme méthode, mais bon...

        Par contre je doit encore etre un peu plus newbie que je ne le croyait ( toujours rester humble...) puisque je n'ai pas compris un traitre mot de comment transformer ma debian en " unstable/testing"
        C'est une distrib à installer clairement à part, ou ce sont des dépots ?
        Ces dépots sont il compatibles ?
        exemple: l'equipe debian considère que kde 3.4 et gnome 2.12 sont "stable " et les met dans ftp.debian.org/rep/stable alors que kde 3.5, gnome 2.14 et firefox 1.5 vont dans ftp.debian.org/testing ?
        • [^] # Re: Mon avis...

          Posté par  . Évalué à 4.

          Oui, ce sont juste les dépôts qui changent.
          Testing (actuellement "etch") est la prochaine version stable. Elle contient des paquets assez récents, mais moins que unstable (sid).
          Pour passer en testing, il faut simplement changer le /etc/apt/sources.list en remplacant juste tous les "stable" (ou "sarge") par des "testing"
          Ensuite,
          apt-get clean
          apt-get update
          apt-get dist-upgrade
          • [^] # Re: Mon avis...

            Posté par  . Évalué à 1.

            Et y a moyen de mixer les deux ?
            genre avoir le choix dans ma liste synaptic entre deux version, chacune dans un dépot différent ?
            Ou user du "profile" au pire, selon que ce que je veut installer necessite plus ou moins de stabilité ?

            Si il s'avèrait que je puisse vraiment manier les paquets et dépots à ma guise et que l'automount marche enfin correctement, j'aurais vraiment ma distrib' révée.
            • [^] # Re: Mon avis...

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

              Oui, ca se fait facilement.
              Dans /etc/apt/preferences, tu rajoute :

              Package: *
              Pin: release a=unstable
              Pin-Priority: 90

              Package: *
              Pin: release a=testing
              Pin-Priority: 800

              Package: *
              Pin: release a=stable
              Pin-Priority: 150

              => ca veut dire ici que testing sera celle utilisée en priorité puis stable et enfin unstable.

              Dans /etc/apt/sources.list, tu rajoute les repositories stable/testing & unstable.

              Je te conseille d'installer apt-show-versions qui te permet d'avoir les informations sur les versions utilisées. Ce qui donne par exemple (tu auras pas ça exactement, j'utilise aussi des packages ubuntu sous ma debian) :

              [15:42:25][sylvestre@zoidberg] /etc/apt$ apt-show-versions -a -p evolution
              evolution 2.4.2.1-2 install ok installed
              evolution 2.0.4-2sarge1 stable
              evolution 2.4.2.1-2 testing
              evolution 2.4.2.1-2 unstable
              evolution 2.4.1-0ubuntu7 unknown
              evolution/testing uptodate 2.4.2.1-2


              Si tu veux installer par exemple evolution en unstable (avec les dépendances adéquates), tu tape :

              apt-get install -t unstable evolution

              ou :

              apt-get install evolution/unstable


              (attention, les deux méthodes ne gèrent pas les dépendances de la même manière)
              • [^] # Re: Mon avis...

                Posté par  . Évalué à 1.

                Il me semble que
                apt-cache policy package
                est recommandé, en lieu et place de apt-show-versions. Je serais bien incapable de citer une source, toutefois.
  • # Mauvais combat

    Posté par  . Évalué à 9.

    Bonjour,

    Tu te trompes de combat. Quelque soit la distribution choisie, après une installation de base, tu devras toujours faire quelques actions pour avoir une prise en charge décente des formats multimédia propriétaires (= lecture des DVD cryptés, mp3, wmv, quicktime).

    En fait ce dont tu as besoin c'est un petit programme qui après l'installation de la distribution va installer tout ce qui est nécessaire pour proposer cette prise en charge. Bonne nouvelle ça existe.

    Pour Ubuntu, cela s'appelle EasyUbuntu. La version 3 est encore en cours de développement, je te conseille la version précédente disponible ici :
    http://plagiats.free.fr/easyubuntu/EasyUbuntu-2.4beta4.tar.b(...)

    En quelques clics de mulots, tu auras ton support multimédia tant recherché.
    • [^] # Re: Mauvais combat

      Posté par  . Évalué à 3.

      De plus, installer kde 3.5 sur une (k)ubuntu est facile :

      ajouter à son sources.list
      sudo echo "deb http://kubuntu.org/packages/kde351 breezy main" >> /etc/apt/sources.list
      wget http://people.ubuntu.com/~jriddell/kubuntu-packages-jriddell(...)
      sudo apt-key add kubuntu-packages-jriddell-key.gpg

      apt-get update
      apt-get upgrade
      apt-get install kubuntu-desktop
      • [^] # Re: Mauvais combat

        Posté par  . Évalué à 2.

        oups petite coquille, ne pas tenir compte de "ajouter à son sources.list" :)
        ces commandes sont à taper dans un terminal.
      • [^] # Re: Mauvais combat

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        sur debian sarge, tu n'auras la gestion des clefs usb que sous gnome, à moins d'utiliser un script comme http://ccomb.free.fr/wiki/wakka.php?wiki=UsbMassStorage

        Sous testing tout marche bien, je l'utilise par défaut depuis longtemps.

        Mais normalement tu devrais pouvoir trouver tout ce dont tu as besoin dans l'ubuntu, et très facilement. Essaye la 6.06 dapper drake, elle est en beta2 et va bientot sortir. Il suffira de faire les màj jusqu'à la version finale. Ensuite il suffit d'ajouter les dépots supplémentaires multiverse etc..., d'installer w32codecs pour les formats video proprios, etc...

        Le point de départ (en français) :

        http://doc.ubuntu-fr.org
        • [^] # Re: Mauvais combat

          Posté par  . Évalué à 2.

          sur ma debian (sid), j'ai tout ce que tu décris : KDE 3.5 (je pense que c'est dans la version testing aussi), et l'automount lorsque je branche une clé usb sous KDE, tout fonctionne très bien.

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Mauvais combat

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          > sur debian sarge, tu n'auras la gestion des clefs usb que sous gnome

          Pas tout à fait : si le démon pour gnome est installé, il n'y a qu'à le lancer pour que ta session non-gnome monte les clefs usb toute seule. (donc mettre gnome-volume-manager dans le .xsession devrait suffire)

          Sinon, il existe d'autres trucs pour faire ça que celui de gnome : il y en a un en k, il y a ivman (dans sid).
  • # Mandriva

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    Tu devrais essayer Mandriva, c'est facile à installer, ça lis les mp3/divx/dvd et ça monte les clés usb/ipod en 1 clic.

    Je l'utilise et je l'ai installé chez pas mal de monde et ça fonctionne tout seul.

    • [^] # Re: Mandriva

      Posté par  . Évalué à 5.

      2 notes :

      * l'openoffice 2 est une milestone vieille de la guerre de 14, qui foire sur l'enregistrement des noms de fichiers avec accents et tout, et qui refuse de sauvegarder via SMB
      * les mstt-corefonts manquent terriblement (je pense qu'il est possible de les récupérer mais où ?)
      • [^] # Re: Mandriva

        Posté par  . Évalué à 2.

        http://linuxfr.org/~plagiats/10390.html

        Cette manip date un peu mais elle doit toujours fonctionner, y a pas de raison.
      • [^] # Re: Mandriva

        Posté par  . Évalué à 3.

        sur une Mandriva 2006 :

        urpmq -i openoffice.org2
        Name : openoffice.org2
        Version : 2.0.2
        Release : 2mdk

        et pour les mstt-corefonts :
        urpmq -i mstt
        Name : msttcorefonts-bootstrap
        Version : 0.1
        Release : 4brs
        Group : System/Fonts/True type
        Size : 3850 Architecture: noarch
        Source RPM : msttcorefonts-bootstrap-0.1-4brs.src.rpm Build Host: occipital.brain.org
        Packager : Ben Reser <ben@reser.org>
        URL : http://ben.reser.org/corefonts/
        Summary : Bootstrap RPM for Microsoft TrueType Core Fonts.
        Description :
        Bootstrap rpm that downloads and builds an RPM to install the TrueType
        core fonts for the web that was once available from
        http://www.microsoft.com/typography/fontpack/. After downloading the
        fonts it sets up a temporary rpm build environment in
        /var/tmp/msttcorefonts-bootstrap, builds a new binary RPM from an include
        SPEC file, installs the new rpm. The resulting RPM will uninstall
        the bootstrap rpm and install the fonts.

        Voilà la réponse à tes deux remarques.

        Et je rejoins le post précédent, je suis sous Mandriva 2006, avec les sources SoS et plf. Et je peux lire mp3, divx et même certains wmv.
        • [^] # Re: Mandriva

          Posté par  . Évalué à -1.

          Tu as une mandriva club , ou pas ?

          Personnellement, j'ai une 2006 free, avec ses sources (Contrib,...), + plf. et Je n'ai pas openoffice2.
          J'ai également regardé Sos que je ne connaissait pas, mais je n'y ai pas trouvé openoffice2.
          Peux-tu préciser dans quelle sources tu en disposes ?
          Merci.
          • [^] # Re: Mandriva

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            Openoffice2 est dispo sous cooker depuis peu et sera surement backporté sur une des sousces non officielles :
            Sos : http://seerofsouls.com/rpm2006.html
            Mde : http://www.mde.djura.org/index2006.0.html

            Pense a mettre les sources Plf : http://easyurpmi.zarb.org/
            (Source plf-free ET plf-nonfree)

            Je fais très confiance aux source plf qui marchent super, en revanche un peu moins aux source sos et mde qui backportent certaines choses très/trop vite...

            Par exemple pour openoffice et autre tu devrais pas avoir de soucis, mais pour ce qui est des dkms (module noyau proprio) et autre, optent pour les version plf qui n'utilisent pas d'outils venant de cooker (qui peux te pourrir le système...).

            L'idéal serait d'inactiver les sources sos et mde et de les activer a la demande.
            Y une option a ajouter dans le fichier /etc/urpmi/urpmi.cfg

            et lancer l'install/mise a jour via : urpmi --media source1,source2 paquet

            (source1 et source2 étant des sources non activées).

            ps : je ne connais pas très bien les sources sos et mde j'ai eu une seule fois l'occasion de tester (je tourne en cooker+plf pure)

            Dans tous les cas essaye de garder la version "officielle" si tu veux de la stabilité et une version "backportée" si tu veux du récent.
            Le tout est dans le compromis...
  • # Ubuntu

    Posté par  . Évalué à 3.


    Du coup, direction ubuntu, mais bon, finalement ubuntu, je classe au meme niveau que fedora, certe l'usb est reconnu direct, mais alors niveau multimédia , faut encore y aller de la bidouille


    Activer les dépôts Universe et Multiverse dans Synaptic, ce n'est pas ce que j'appelle de la bidouille.
    • [^] # Re: Ubuntu

      Posté par  . Évalué à 2.

      ou bien passer par des script automatique :
      EasyUbuntu ou Automatix (voir du côté des forums ubuntu-fr pour les trouver)
  • # Ou bien ...

    Posté par  . Évalué à 7.

    Il existe des distributions autres que Mandriva/Fedora/SuSE/Debian/Gentoo.

    J'ai été dans ton cas il y a quelques temps et je me suis mis en quête du saint Graal. Bien que je pense qu'on ne puisse jamais l'atteindre, j'ai réussis à m'en rapproché.

    Elle s'appelle ArchLinux.

    Elle n'est pas destinée aux débutants mais comme tu as installé une Debian et que tu veux tester Gentoo, je te propose de lui donner une chance.

    Au programme :
    * Distrib optimisé i686 -> rapidité
    * Paquets binaires au format .pkg.tgz gérés par un gestionnaire de paquet maison : pacman (qui est exellent soit dit en passant)
    * Très rapide et légère, elle n'installe rien de redondant. Tu choisis toi même ce que tu veux installer
    * De très nombreux paquets dispo (voir http://archlinux.org/ et http://aur.archlinux.org/packages.php). Si un paquet n'est pas disponible, tu peux en créer un très facilement
    * Contient KDE 3.5 par défaut et tout pour le multimedia ;-)

    Exemple d'utilisation :
    pacman -S kde # Pour installer KDE (version 3.5)
    pacman -S codecs # Pour installer tous les codecs (divix, Win32, Real9, QuickTime)
    pacman -S hal dbus # Pour le montage automatique sous KDE 3.5

    KDE 3.5 support le montage auto des cdrom et autres clé usb très bien.

    Bref, que du bonheur :-)
    • [^] # Re: Ou bien ...

      Posté par  . Évalué à 4.

      ArchLinux, depuis le temps que j'en entends parler, je sens que je vais me tenter une chtite n'installation aujourd'hui pour voir.

      Il semblerait que beaucoup de Gentooiste y soient passés, quels sont donc les avantages qui font que pas mal de monde migrent comme ça ?
      • [^] # Re: Ou bien ...

        Posté par  . Évalué à 2.

        Il y en a pas mal qui font demi-tour aussi. Et pour cause, arch-linux est trop a jour. Donc le support des langues n'est pas parfait (sauf si on est anglophone) et plusisuers petites choses sont instables ...
        • [^] # Re: Ou bien ...

          Posté par  . Évalué à 3.

          > et plusisuers petites choses sont instables ...

          Comme ? quelle distrib n'a pas de petites choses instables ... ?!
      • [^] # Re: Ou bien ...

        Posté par  . Évalué à 3.

        J'ai testé vite fait pour voir sur un vieux pc portable. Du coup j'ai compris d'où viens le nom : Arch que l'installation n'est pas pratique.
        • [^] # Re: Ou bien ...

          Posté par  . Évalué à 2.

          Perso je trouve l'installeur de la Arch tres bien. L'installation est simple et rapide, je ne vois pas ce que tu lui trouve de "pas pratique" ?

          PS: Désolé si tout ton message n'était qu'un pretexte à un peu d'humour.
          • [^] # Re: Ou bien ...

            Posté par  . Évalué à 2.

            Pour t'expliquer en quoi elle n'est pas pratique selon moi, voici l'expérience que j'en ai eu de -courte- mémoire :

            Etape 1 : La découverte
            * On insere le cd, on boot, plein de ligne apparaissent à l'écran
            * On se retrouve devant un écran noir avec du texte en anglais comme explication
            * On peut y déchiffrer qu'il faut taper un truc genre loaddisk /dev/cdrom0 lorsque l'on boot depuis le CD ou loaddisk /dev/chépakoa lorsque l'on boot depuis une disquette.
            * On tape le machin, plein de ligne apparaisse à l'écran, les mêmes qu'au tout début. Et là on comprend un peu tard que c'était pas la peine de taper loaddisk machin.
            * Bon c'est pas grave il m'a "chargé les plugins" pour la deuxième fois, je continue.
            * Heu comment je continue ? Je sais pas, je reboot.

            Etape 2 : Je me méfie
            * On refait tout la manip jusqu'à se trouver devant le texte en anglais et là on peut lire au détour d'une phrase qu'il faut taper run /tmp/archlinux/install pour commencer l'installation en elle même.
            * Je m'éxécute. J'arrive sur un menu en texte.

            Etape 3 : Le menu texte
            * Premier choix, tout se passe bien, l'opération se termine et ... je reviens au menu en texte
            * C'est à moi (utilisateur débile de linux) de comprendre qu'il faut aller manuellement sur la deuxième entrée du menu pour continuer (et ainsi de suite jusqu'à la fin)
            * J'en arrive au partitionnement : machine de test, je lui dis de tout faire tout seul.
            * Le reste de l'installation se passe correctement
            * Ensuite étape "Configurer votre systeme" : Là il me propose plein de réglages, j'y pite que dalle, je laisse les réglages par défaut. Il me rappelle d'installer un "bootloader".
            * Ok je vais dans "installer le boot loader", je choisis Grub parce qu'habitué sous Ubuntu j'aime bien Grub.

            Etape 4 : Triomphant je reboot
            * J'arrive sur Grub, j'appuie sur entrée : bam message d'erreur j'ai mal configuré mon menu.lst (en ne le configurant pas)

            Verdict : ArchLinux est sans doute une bonne distribution Linux pour ceux qui arrive à passer le test iniatique de l'installation, c'est à dire pas moi.
            • [^] # Re: Ou bien ...

              Posté par  . Évalué à 1.

              humm effectivement, si le fait de devoir lire un minimun les instructions d'installation te rebute ce n'est pas une distribution pour toi.
              Ca n'en fait pas pour autant un système d'installation pas pratique, mais bon les goûts et les couleurs ...

              En tout cas merci d'avoir précisé ta pensée :)
              • [^] # Re: Ou bien ...

                Posté par  . Évalué à 2.

                Ah non je ne suis pas d'accord. Je veux bien lire un minimum d'instructions. D'ailleurs c'est ce que je fais en installant ma Ubuntu. Mais l'installeur devrait au moins pouvoir passer de la phase 1 à la phase 2 puis à la phase 3 etc sans interaction humaine.

                De plus, si vraiment on doit taper des commandes, pourquoi ne pas disposer d'alias ?
                un alias "install" qui lance en fait "run /mnt/jesaispluskoi/install" c'est un chouia plus pratique.

                Pourquoi l'installeur me propose t il des choix qu'il peut deviner tout seul (où installer le bootloader, est ce que l'installation s'effectue depuis un cd ou une disquette...) ?

                Je serais vraiment content si les développeurs d'Arch Linux faisait un effort sur ces points suite à mes commentaires. Mais bon, je rêve :)
                • [^] # Re: Ou bien ...

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  C'est peut etre moi qui suis maso mais je ne sais pas mais taper "install" ou "run /mnt/jesaispluskoi/install" je ne vois pas la plus value que cela apporte surtout si tu le tape une seule fois.

                  Le fait de devoir/pouvoir passer manuellement à la prochaine étape est même pour moi plutot pratique, tu peux à tout moment revenir en arriere, faire qqchose manuellement avant de lancer la prochaine etape .... par exemple sur mon portable le noyau installé par la arch (comme par la plupart des autres distrib) reconnait mal mon controleur IDE) et donc avant de passer à l'install de grub je peux basculer en console monter une cle usb avec mon noyau customisé et remplacer celui qui a été installé.

                  L'installeur peut te proposer des choix par defaut mais en aucun cas les valider pour toi. Ce n'est par exemple pas à lui de choisir où installer le bootloader, il peut dans le meilleur des cas te proposer de l'installer ici ou là.

                  Je ne dis pas que l'installeur de la Arch est parfait bien sûr mais il est pour moi tres simple et clair pour peut qu'on y mette un peut du sien ... et comme disait ma grand mère : "C'est pas parceque tu n'aimes pas qu'il faut en dégouter les autres" ;) ++
  • # Ma vie.com

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    Bon alors moi j'ai aussi découvert Linux via une vieille redhat qui a l'époque comportait la premiere version beta de KDE 1 :). de l'eau a coulé sous les ponts depuis :).

    Moi aussi pendant un certain temps j'ai laissé tombé linux (a cause du net et des outils de développement RAD comme Delphi/VB sous Win, ma période de création des Sharewares).

    Puis j'ai repris avec une mandrake (7, puis 8 puis 9)...

    Finalement j'aime bien bidouiller et je me suis rendu compte que les distrib binaires c'est pas mon truc. Il m'arrivait souvent de me retrouver bloquer avec ma mandrake : logiciels que je n'arrivais pas à compiler, paquets non disponibles, etc...

    Je me suis décidé à essayer une Gentoo. Alors oui, aucune distribution n'est parfaite. Sous Gentoo, il faut attendre longtemps la compilation des logiciels... Mais en même temps, quelle liberté je trouve. C'est cool de pouvoir choisir exactement avec quelles options tu veux compiler tel ou tel logiciel. Et puis, Gentoo m'a vraiment permis de découvrir les bases de Linux. C'est simple, rien qu'en faisant l'installation, ça te permet de découvrir pas mal de commandes de bases hyper utiles que les installations de distrib graphiques te cachent (décompression d'un paquet tar, partitionnement du disque, config du réseau a la main, compilation d'un noyau, etc.). Donc Gentoo c'est très bien pour l'apprentissage. Faut pas croire que c'est dur car le manuel explique clairement chacune des commandes.

    Bon, ce que j'aime bien avec Gentoo surtout c'est de pouvoir avoir constamment des logiciels très récents, là où les autres distribs sont "officiellement" bloquées entre deux releases. Encore un autre avantage c'est que vu que tout ton systeme a été compilé, c'est clairement sur Gentoo que t'as le plus de chance d'arriver a compiler directement un source trouvé sur le Net en faisant configure/make/make install directement et sans avoir a installer 50 paquets lib/dev/trucchose.

    Alors oui, aucune distrib n'est parfaite, et cela dépends de ton utilisation principale.
    Pour mon ordi principal, j'aime bien Gentoo pour ce que j'ai noté en haut.
    A mes amis/famille qui ont un PC simple et qui s'en fichent d'avoir le logiciel XYZ en version 10.0.1 plutot qu'en version 10.0.0, je leur met une petite SuSe ou une Ubuntu.
  • # Clef usb debian

    Posté par  . Évalué à 4.

    Pour monter les clefs usb automatiquement sous debian :

    Il faut que tu installe hal, pmount et udev.

    Il faut rajouter ton utilisateur au groupe plugdev.

    Il faut redémarrer (la dernière fois que j'ai essayé, se déloguer, redémarrer udev et se reloguer n'a pas suffit).

    Ensuite, quand tu insérera une clef ou un cd, une boite de dialogue devrait apparaître pour te demander l'action à faire. Pour afficher certaines icônes sur le bureau, garde dans Configuration du bureau > Comportement > Icônes de périphériques.


    source : debian-user-french@lists.debian.org
    • [^] # Re: Clef usb debian

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      c'est normalement installé par défaut sur testing.
      Mais effectivement, il faut penser à s'ajouter dans le groupe plugdev sinon rien ne se passe.
      Dans le users&groups de gnome, c'est maintenant plus convivial, il suffit de cocher "permettre d'utiliser les périphériques amovibles".
    • [^] # Re: Clef usb debian

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3.

      Sous Windows XP, on branche simplement la clé usb...
      Trop facile !!!
      • [^] # Re: Clef usb debian

        Posté par  . Évalué à 4.

        Et pour le formattage, trop facile aussi, suffit d'attendre qu'un vers te pourrisse ton systeme, et hop, meme plus besoin de cliquer, sasser le fait à ta place.

        C'est l'avantage de XP, tout est automatisée, meme l'auto-destruction des données.
  • # Un peu d'huile de coude...

    Posté par  . Évalué à 3.

    > Juste cette histoire de codec multimédia plus que brise-burnes...mais on trouve de ci, de la , quelques infos sur comment faire, etc, perso j'ai réussi à faire fonctionner le mp3, mais la vidéo, nada...

    Pourquoi il n'y a pas mp3, etc... :
    http://fedoraproject.org/wiki/ForbiddenItems

    Pour le "comment faire", tout est dans la faq non officielle :
    http://fedorafaq.free.fr/

    > Et quand vient la mise-à-jour, ça y est, tout est cassé, il faut tout recommencer, trouver les dépots, satisfaire les dépendances, etc...

    Sans plus d'information, on frise le troll...


    Fedora, Suse, ou Debian, ou Mandriva, etc, exige de lire la doc, voire de passer sur un forum.
    Pour Fedora :
    http://www.fedora-france.org/
  • # À propos de Debian

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Alors, deux ou trois choses concernant la Debian :
     · pour le montage automatique des clefs USB sous Sarge (stable), j'ai écrit une petite explication disponible ici : http://sarcelle.net/index.php?n=Main.KdeUsbMount
     · concernant les différentes versions de Debian, voilà comment cela marche :
        · quand un développeur crée ou met à jour un paquet, il l'envoie dans unstable (aussi nommée Sid). Unstable dispose donc toujours des dernières versions des paquets, mais est parfois complètement cassée (en ce moment, il y a par exemple quelques problèmes avec X.org 7.0)
        · tous les soirs, un script nommé "Britney" fait passer en testing (actuellement nommée Etch) les paquets :
            · qui sont en unstable depuis plus de 10 jours
            · qui n'ont pas de bug grave
            · dont toutes les dépendances sont (ou seront après le passage du script) en testing.
          La testing est donc relativement exempte de bugs, mais possède des paquets un peu moins à jour que unstable (il faut compter en général de 10 jours à un mois pour que les paquets passent en testing).
        · à un moment donné (choisit arbitrairement), la testing est "freezée" (les paquets ne passent plus de unstable à testing), et les bugs des paquets dans testing sont corrigés. Lorsque les nombre de bugs graves dans la testing freezée passe en dessous d'un certain seuil, elle est déclarée stable. L'ensemble des paquets deviennent donc la nouvelle stable (actuellement Sarge), la nouvelle stable prends le nom de la testing et la testing se voit attribuer un nouveau nom. Aucune mise à jour n'est faite aux paquets en stable, mis à part les mises à jour de sécurité. La stable est donc une distribution très "stable", dont les mises à jour peuvent-être faite les yeux fermés, et donc idéale pour un serveur (mais souvent jugée obsolète pour un poste de travail).

    Pour passer de stable à testing (ou unstable), il faut modifier le fichier /etc/apt/sources.list. Il doit normalement contenir une ligne comme celle-ci :
    deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ stable main contrib non-free
    que tu peux changer en
    deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ testing main contrib non-free
    Ensuite, il faut mettre à jour la liste des paquets disponibles avec la commande
    apt-get update
    et mettre à jour la distibution avec
    apt-get dist-upgrade
    Ces deux commandes peuvent certainement être faites depuis une interface graphique telle que synaptic.

    En ce qui concerne les codecs "non libres" pour lire les vidéos, tu peux les installer de la manière suivante :
     · ajoute la ligne
    deb ftp://ftp.nerim.net/debian-marillat/ sarge main
    dans le fichier /etc/apt/sources.list. Remplace "sarge" par "etch" dans la ligne précédente si tu es en testing (et par "sid" si tu es en unstable).
     · met à jour la liste des paquets
     · installe le paquet w32codecs.


    Voilà, bon courage pour la suite.
    • [^] # Re: À propos de Debian

      Posté par  . Évalué à 3.

      Merci pour le lien, il n'apparaissait pas avec une recherche google ( malheureusement)

      Et merci pour l'explication, je sait qu'elle à deja ete faite mainte et mainte fois, mais de la voir repetée de plusieurs manières différentes permet de bien saisir le principe de la chose.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.