Journal La fonctionnalité de la mort qui tue

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
32
9
mai
2021

Salut les gens et les autres

Ça fait un confinement que je n’ai pas écrit de journal ou de dépêche sur LibreOffice. Ça vous manque sûrement (je suis optimiste). Ce journal est dédié à celui qui m’a traitée d’ayatollah des styles et dont je ne dirais pas le nom (principalement parce que je ne m’en souviens plus trop). Oui, parce que, pour changer, ça va parler des styles dans Writer. Enfin surtout de mon tout dernier tutoriel et des modèles qui vont avec, notez-bien.

Donc, disais-je en titre, la fonctionnalité de la mort qui tue ce sont, tout bonnement, les cadres et les styles de cadre. Bien cher lecteur, bien chère lectrice, bien cher lectorat (je n’en ai pas oublié ?), il faut que tu saches que, dans Writer, tu peux paramétrer des styles de cadre : mise en forme, taille et position et qu’il te suffit par la suite, après avoir inséré le cadre de double-cliquer sur le style pour que ledit cadre se mette en forme au bon endroit automatiquement. Elle est pas belle la vie ?

Le tutoriel, vous laisse explorer vous-mêmes les divers paramètres1, sinon ça aurait été trop long, mais vous explique les différences entre les zones de texte, à éviter, les cadres et les différents cadres.

En résumé : grosso modo, les zones de texte sont plutôt du « texte-image » à n’utiliser que pour estampiller un texte, les cadres étant à utiliser pour la mise en forme. Et c’est franchement puissant.

C’est donc un nouveau chapitre de mon bouquin sur Writer en cours de rédaction que vous pouvez lire.

Les bémols : l’arrière-plan des cadres n’est pas super bien traité et donc, si votre cadre a déjà un arrière-plan, il ne prendra pas celui du style, mais il adoptera tous les autres attributs du style. L’autre bémol qui m’agace un brin, c’est que la notion de styles de cadre est absente de Collabora Online et de la version Android. Mais présente chez AndrOpen Office dont je n’arrive pas bien à comprendre sous quelle licence il est fourni.

Les deux modèles ne sont pas aussi aboutis que mes précédents. Je veux dire par là que je n’ai pas fait d’exemple ni autant configuré les styles de texte et ce n'est sans doute pas ce que j’ai fait de mieux, mais bon.

Donc on a un exercice de style sur les cadres

Exercice de style sur les cadres

et un panneau vert et jaune.

Vignette panneau vert et jaune

Dans les deux cas, si je n’ai pas oublié, vous avez les « biscuits », à savoir les trucs graphiques qui servent pour la déco. Même que je trouve ça drôlement méritoire vu que c’est au format odg et que, entre nous, mais ne le répétez pas, je n’aime pas vraiment Draw pour dessiner, je préfère très nettement Inkscape.

Sur ce, bonne lecture.

Note pour plus tard : se rappeler que pour les notes avec Markdown, il faut une espace avec après l’accent circonflexe, sinon ça ne vaut pas (et même comme ça).


  1. Plus sérieusement, il y a beaucoup, beaucoup à expliquer et explorer sur ce sujet car cela concerne aussi les images, la façon avec laquelle un système d’assistance peut lire le texte, etc. 

  • # Est-ce une nouveauté libreoffice ou un truc qui existe depuis longtemps ?

    Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

    … Parce que ce genre de tutoriel m'aurait bien servi il y a quelques mois de celà … Merci pour le partage.

    • [^] # Re: Est-ce une nouveauté libreoffice ou un truc qui existe depuis longtemps ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Rien de bien neuf, mais le résultat d'une discussion sur le forum de Mageialinux-online. Les styles de cadre existent depuis un certain temps. Par contre, en effet, je serais incapable de dire depuis quand ils fonctionnent de cette façon. Ça n'a pas toujours été le cas si je me souviens bien.

      Il y a tellement à explorer dans Writer :-)

      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

      • [^] # Re: Est-ce une nouveauté libreoffice ou un truc qui existe depuis longtemps ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 09/05/21 à 17:50.

        Les styles pour les images ça m'intéresse,parce qu'elles se barrent sans arrêt où on veut pas.

        • [^] # Re: Est-ce une nouveauté libreoffice ou un truc qui existe depuis longtemps ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

          Regarde déjà comment mes modèles sont conçus. C'est la même logique. Tu peux protéger la taille et surtout la position des images.

          Il y a aussi toutes les histoires d'ancrage. C'est à la fois un peu compliqué, mais pas trop, et touffu, donc long à explorer puis à expliquer.

          Designeuse de masques pour sphéniscidés.

          • [^] # Re: Est-ce une nouveauté libreoffice ou un truc qui existe depuis longtemps ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

            Il y a aussi toutes les histoires d'ancrage

            pour les images, il y a aussi les légendes, puis surtout homogénéiser le tout :

            • cadre prédéfini /me se raccroche au sujet du nourjal :-)
            • centrage / positionnement dans la page
            • style de la légende (important pour faire une table des images, il n'y a pas que la table des matières…)
            • ancrage (oui, ça c'est au bonheur la chance…)

            Déjà procéder sur un exemple simple permet de comprendre ce qui fonctionne bien et ce qui a des comportements contre-intuitifs (bah, c'est le même boxon côté Word donc bon… sans parler de PauvrePoint qui ne connaît pas les mêmes styles alors qu'Impress ^W Présentation a la bonne logique d'avoir une approche similaire à Writer).

            • [^] # Re: Est-ce une nouveauté libreoffice ou un truc qui existe depuis longtemps ?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

              Nope, l'ancrage dépend de où et comment c'est ancré. Et comme il y a quasiment une foultitude d'options…

              Mais, justement la légende place l'image automatiquement dans un cadre et on peut styler ça ou bloquer la position.

              Le truc qui manque je trouve c'est de pouvoir bien choisir, quand tu ancres au paragraphe, le paragraphe et pas de le faire à la souris ce qui est problématique. Mais bon. Il faut je continue à creuser cette question justement.

              Designeuse de masques pour sphéniscidés.

              • [^] # Re: Est-ce une nouveauté libreoffice ou un truc qui existe depuis longtemps ?

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

                Le truc qui manque je trouve c'est de pouvoir bien choisir, quand tu ancres au paragraphe, le paragraphe et pas de le faire à la souris ce qui est problématique.

                o_O euh moi c'est pas la technique dans LibO ou ce qui est possible qui m'importe, c'est le cas d'usage ; par exemple, j'ai un schéma qui doit :

                • être centré sans texte autour
                • sous le texte qui en parle avant
                • avoir une légende ayant un style spécifique au besoin
                • avec un cadre selon le type de schéma éventuellement (/me se raccroche toujours au sujet du nourjal) : schéma de séquence (diagramme quoi), schéma fonctionnel/technique (implémentation), photo d'écran (réalisation)…

                Ce qui permet d'avoir une homogénéité et une table des images pour les retrouver facilement. Ça fait déjà 4-5 déclinaisons à définir, mais ça répond à un cas d'usage. Tout ce qui est possible ne m'intéresse pas. Pour les images d'icône à cliquer, insérées dans le corps du texte, c'est un autre cas d'usage et une autre manière de le réaliser dans LibO :-)

  • # les styles, c'est bon, c'est beau et c'est efficace !

    Posté par  . Évalué à 9 (+7/-0). Dernière modification le 09/05/21 à 17:12.

    Je ne sais pas qui t'a traité d’ayatollah des styles mais je ne vois pas comment on peut produire une documentation ayant une présentation cohérente avec plein de rédacteurs différents sans utiliser (et imposer) des feuilles de style (et même, éventuellement, des plans type par type de document).

  • # Moi aussi

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-1). Dernière modification le 09/05/21 à 19:11.

    Je ne sais pas si tu es une ayatollah des styles, mais j'avoue que l'idée d'utiliser Writer (ou Word, ou tout autre traitement de texte digne de ce nom) sans utiliser les Styles… Je sais pas, pourquoi ne pas décider aussi de pratiquer la neuro-chirurgie avec des gants de boxe ?

    Plus sérieusement, la seule raison valide amha pour ne pas utiliser les Styles (ceux par défaut, mais aussi apprendre à en créer de personnalisés dès que le besoin s'en fait sentir), c'est d'ignorer leur existence dans le logiciel de traitement de texte. C'est d'ailleurs une des faiblesses de ces usines à gaz que sont nos traitements de texte : ils sont tellement gavés fonctions et d'outils, et ils essayent de mettre en avant tellement de fonctionnalités diverses et variées, censées séduire tout le monde à la fois, que les trucs vraiment fondamentaux, ceux qui aideraient l'utilisateur à prendre de bonnes habitudes sont à peine visibles, quand ils ne sont pas carrément cachés.

    Je rêve d'un traitement de texte qui fonctionnerait par strates de compétences — disons de débutant à expert, ou de "je veux juste écrire une lettre" à "je veux faire un bouquin arc-en-ciel imprimé sur de la peau de licorne et qui joue de la trompette quand on change de page" — et qui adapterait ses menus et barres d'outils à chacune de ces 'strates', cachant toutes les horreurs, pardon je voulais dire toutes les fonctionnalités inutiles ;)

    • [^] # Re: Moi aussi

      Posté par  . Évalué à 1 (+2/-3).

      Plus sérieusement, la seule raison valide amha pour ne pas utiliser les Styles (ceux par défaut, mais aussi apprendre à en créer de personnalisés dès que le besoin s'en fait sentir), c'est d'ignorer leur existence dans le logiciel de traitement de texte.

      Je sais plus pourquoi la dernière fois, j'ai voulu utiliser libreoffice et ben je n'arrivais pas à m'en sortir pour utiliser des styles. Je n'arrivais pas à m'y retrouver pour savoir ce qui était appliqué, ni même pour appliquer des styles,… Ce que je trouvais sur internet ne correspondais pas à ce que je pouvais faire avec mon libo (j'utilise une version à jour de flatpack). J'ai fini par utiliser autre chose que libo. Ça demande probablement une formation pour pouvoir correctement s'en servir.

      C'est d'ailleurs une des faiblesses de ces usines à gaz que sont nos traitements de texte[…]

      Personnellement c'est plus la croyance que le WYSIWYG qui me semble poser problème. Ça entretiens le comportement des utilisateurs à chercher à "mettre en gras", "en italique ou en rouge, plutôt qu'à donner une sémantique que tu traduit via des styles.

      • [^] # Re: Moi aussi

        Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

        Est-ce que writter propose un mode "style markdown" pour écrire un et un autre mode pour jouer avec les styles ? Je n'ai jamais aimer ce principe d'avoir des styles pour pouvoir tout de suite les modifier même accidentellement et ensuite avoir du mal à avoir tous les "titres 2" identiques.

        "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Moi aussi

      Posté par  . Évalué à 4 (+4/-2).

      On peut ne pas utiliser les styles pour un simple document d'une page (voire moins), surtout s'il faut d'abord créer les styles.

      Ce qui manque grandement à Writer c'est une collection de styles jolis et variés. Word propose 17 styles prédéfinis, 23 ensembles de couleurs, 25 ensembles de polices et tout ça sélectionnable en un clic chacun, 9775 possibilités en 3 clics.

      (après, je ne connais pas grand monde qui utilise les styles, les documents sont toujours fait un peu à l'arrach' et malheureusement personne ou presque ne semble avoir envie de changer son usage)

      • [^] # Re: Moi aussi

        Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

        Utiliser les styles est indispensable pour générer et maintenir à jour automatiquement une table des matières, ce qui est bien utile pour les documents plus longs.

        • [^] # Re: Moi aussi

          Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1).

          C'est bien pour ça que j'ai écrit que pour un document simple, les styles n'étaient pas forcément adaptés (même si c'est un bon réflexe de manière générale).

          Pour un document complexe il vaut mieux utiliser les styles (sauf à aimer perdre du temps !)

          Ce qui est dommage dans Writer c'est de ne pas fournir différents styles prédéfinis, le style par défaut étant, je trouve, assez quelconque et pas très esthétique.

          Ceci dit, les styles dans Writer sont vraiment des outils très efficaces pour peu qu'on prenne le temps de s'y plonger.

          • [^] # Re: Moi aussi

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 10/05/21 à 18:00.

            Ce qui est dommage dans Writer c'est de ne pas fournir différents styles prédéfinis, le style par défaut étant, je trouve, assez quelconque et pas très esthétique.

            il y a un travail en cours sur les modèles de documents côté LibO (les templates, donc des styles appropriés)

            /aparté (message interne/perso) : as-tu recontacté lafeebleue< pour fermer officiellement l'asso mandrivafr ? :-) et pourrais-tu changer ton site web personnel sur LinuxFr.org via tes préférences vu qu'on n'a plus l'hébergement depuis… pfiou… 2012 ?! :/

      • [^] # Re: Moi aussi

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-1). Dernière modification le 10/05/21 à 08:48.

        On peut ne pas utiliser les styles pour un simple document d'une page (voire moins), surtout s'il faut d'abord créer les styles.

        Oui, bien d'accord : la façon dont les styles sont implémentés rend leur utilisation bien trop lourde pour beaucoup d'utilisateurs.

        Mais c'est justement là où les traitements de texte tombent à peu près tous à plat, imo, en ne poussant pas (par une mise en avant des outils de styles, par ex.) à les utiliser, même sur les documents plus simples. En gros, tu démarres avec une page blanche — yeah, le WYSIWYG c'est trop cool on a une page! — mais les styles sont AFK, ou presque. Et vas-y que je t'ajoute des espaces entre les blocs de textes avec des sauts de ligne manuels, et vas-y que je te colorie un mot a la main ou que je te souligne un titre, etc. Le fautif, ici, c'est le logiciel, pas l'utilisateur qui veut/espère aller au plus simple pour arriver au document qu’il souhaite.

        Comme tu dis, un Word relativement récent propose une sacrée sélection de thèmes, plus modernes et plus facile d'accès. C'est bien, mais il encore trop facile (et plus rapide) de ne pas utiliser de styles du tout. Et même si tu choisis d’en utiliser, dès que tu essayes de les personnaliser un peu sérieusement, ou d’en créer de toutes pièces, même dans le Word de Office 365 le plus récent, t'es forcé d'utiliser des outils et des fenêtres qui sont restés coincés dans les années 90, avec l’ergonomie et la convivialité des outils de l’époque ;)

        • [^] # Re: Moi aussi

          Posté par  . Évalué à 0 (+0/-1).

          t'es forcé d'utiliser des outils et des fenêtres qui sont restés coincés dans les années 90, avec l’ergonomie et la convivialité des outils de l’époque ;)

          Ya quand même pas mal de trucs qui étaient plutôt simples et ergonomiques. C'est à partir de fin 90/2000 que ça a commencé à partir en vrille (pour Windows ça a commencé avec le menu émartrer qui changeait tout le temps en fonction des outils que tu utilisais - hereusement que cette fonctionnalité était désactivable).

    • [^] # Re: Moi aussi

      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

      C'est d'ailleurs une des faiblesses de ces usines à gaz que sont nos traitements de texte : ils sont tellement gavés fonctions et d'outils, et ils essayent de mettre en avant tellement de fonctionnalités diverses et variées, censées séduire tout le monde à la fois, que les trucs vraiment fondamentaux, ceux qui aideraient l'utilisateur à prendre de bonnes habitudes sont à peine visibles, quand ils ne sont pas carrément cachés.

      En fait c'est le problème de beaucoup de logiciels, je pense notamment à quasiment tous les IDEs.

      A contrario il existe des applications complexes aux UI riches et cependant lisibles qui incitent à l'exploration.

      Il me semble d'ailleurs qu'AbiWord m'avait laissé un bon souvenir, même si j'évite les logiciels de ce type. (En gros je fais du Markdown ou du TeX.)

  • # Je voulais juste dire

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+6/-6).

    Ce journal n'est pas sur les styles en général dans Writer mais sur une fonctionnalité de ouf que d'autres traitements de texte ne proposent pas hein !

    Il n'est peut⁻être pas nécessaire de faire, une fois de plus, le match word que c'est plus mieux bien et blingbling ou encore de reparler des champs d'hévéa qui sont plus intuitifs et qu'il suffit d'un script en python pour aller chercher les images et un autre pour tout recompiler comme il faut.

    J'avoue que je suis assez consternée et désespérée, ça donne vraiment pas envie de continuer, n'étaient les deux premiers commentaires (peut-être les deux seuls qui ont lu l'entièreté. du journal en fait).

    Designeuse de masques pour sphéniscidés.

    • [^] # Re: Je voulais juste dire

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -4 (+3/-8).

      Ce journal n'est pas sur les styles en général dans Writer

      Ah bon ? Premier paragraphe:

      Oui, parce que, pour changer, ça va parler des styles dans Writer. Enfin surtout de mon tout dernier tutoriel et des modèles qui vont avec, notez-bien.

      "Surtout", dans mon petit dico ca ne veut pas dire "à l'exclusion de" ;)

      Il n'est peut⁻être pas nécessaire de faire, une fois de plus, le match word que c'est plus mieux bien et blingbling

      C'est peut-être une fois de plus en ce qui te concerne, c'est pas obligatoirement le cas des autres personnes qui ont envie d'en parler ou de réagir ici ?

      J'avoue que je suis assez consternée et désespérée, ça donne vraiment pas envie de continuer, n'étaient les deux premiers commentaires (peut-être les deux seuls qui ont lu l'entièreté. du journal en fait).

      Si tu le dis…

      • [^] # Re: Je voulais juste dire

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+2/-4).

        Merci pour ce retour agressif :-(

        Il y avait plus à lire que le premier paragraphe, mais bon.

        Designeuse de masques pour sphéniscidés.

        • [^] # Re: Je voulais juste dire

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+6/-2). Dernière modification le 10/05/21 à 10:58.

          Merci pour ce retour agressif :-(

          Agressif, comme quand tu écris:

          J'avoue que je suis assez consternée et désespérée, ça donne vraiment pas envie de continuer, n'étaient les deux premiers commentaires (peut-être les deux seuls qui ont lu l'entièreté. du journal en fait).

          Donc, tu as juste (pas) gentiment suggéré aux auteurs de tous les commentaires sauf deux d'apprendre a lire (ou de se taire parce que ce qu'ils écrivent te parait sans intérêt), mais c'est moi qui suis agressif ?

          Comme je disais: si tu le dis…

          Passe une excellente journée.

    • [^] # Re: Je voulais juste dire

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+6/-0).

      Merci pour tes journaux, il y a plus de 2 personnes qui apprécient ceux-ci, t'inquiètes !

      Et j'approuve ta franchise, il y a une prise de risque appréciable (on est pas forcé d'être d'accord sur tout, désolé pour cette banalité.).

      • [^] # Re: Je voulais juste dire

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+4/-2).

        Ah, qu'on ne soit pas d'accord sur tout, c'est une chose :-) mais refaire la même guerre picrocholine à chaque fois, c'est assez usant je dois dire.

        Merci.

        Designeuse de masques pour sphéniscidés.

        • [^] # Re: Je voulais juste dire

          Posté par  . Évalué à 4 (+4/-1).

          Qu'est-ce qui t'oblige à t'engager dans cette guerre ? Tu n'es pas obligée de répondre à tout, tu peux décider de cliquer sur "inutile" lors de la lecture et les oublier par la suite non ?

        • [^] # Re: Je voulais juste dire

          Posté par  . Évalué à 6 (+5/-0).

          Au passage, merci pour l'expression " guerre picrocholine" que je ne connaissais pas. Elle illustre ce que je disais dans un autre commentaire : on apprend soiuvent des trucs intéressants au milieu de débats aparamment inutiles :)

    • [^] # Re: Je voulais juste dire

      Posté par  . Évalué à 5 (+5/-1).

      J'avoue que je suis assez consternée et désespérée, ça donne vraiment pas envie de continuer, n'étaient les deux premiers commentaires (peut-être les deux seuls qui ont lu l'entièreté. du journal en fait).

      Euh …. je ne comprend vraiment pas ta réaction là.

      Il n'est peut⁻être pas nécessaire de faire, une fois de plus, le match word que c'est plus mieux bien et blingbling ou encore de reparler des champs d'hévéa qui sont plus intuitifs et qu'il suffit d'un script en python pour aller chercher les images et un autre pour tout recompiler comme il faut.

      Qu'est-ce que ça peut faire que certains ici viennent à discuter de ça ? As-tu compris ce qu'est linuxfr ? Je n'ai pas vraiment l'impression. Linuxfr est un espace ouvert ou tout le monde peut poster sur tout ce qu'il veut, et aller jusqu'à - horreur semble-t-il pour toi - faire du hors-sujet dans les commentaires, ou relancer des trolls sous forme plus ou moins déguisée. Et tant mieux, car certaines discussions des plus intéressantes sur ce post sont parties de hors-sujet qui ont abouti sur des explications techniques assez pointues (je regrette d'ailleurs cette époque ou les intervenants passaient moins de temps à être outrés sur la forme de ceci ou le hors sujet de celà, et savaient rebondir pour relever un peu le niveau et proposer des pistes de discussion intéressantes à partir d'un troll plus ou moins gros).

      Si tu commences à te focaliser sur certaines choses, par exemple sur le fait que la discussion dérive du sujet que tu as initialement voulu parler tu n'as pas fini d'être déçue. C'est l'essence même de Linuxfr ou parfois un mot peut faire partir une discussion dans un autre sens … Et d'une manière générale, si tu n'apprends pas à faire abstraction de certaines choses, tu n'as pas fini de passer ton temps à être outrée, à ruminer, ou à pleurer parce que telle ou telle personne a dit ou fait tel ou te truc. Comme je te l'ai dit une fois déjà, tu as écrit un journal sur une fonctionnalité de LibreOffice : très bien. Est-ce que ça t'a fait plaisir de l'écrire ? Si c'est oui, tant mieux. Est-ce que les lecteurs ont apprécié ? Vu la note du journal je pense que oui (un journal qui n'aurait pas plu aurait été descendu bien plus rapidement). Maintenant, si certains commentaires ne te plaisent pas, ignore-les, c'est tout. Applique ça dans a vie de tous les jours, et tu verras que la vie n'en sera que bien plus belle.

      • [^] # Re: Je voulais juste dire

        Posté par  . Évalué à 0 (+0/-1).

        Oups, désolé, j'ai fait une erreur qui change pas mal le sens de mon commentaire :
        Et tant mieux, car certaines discussions des plus intéressantes sur ce post sur ce site sont parties de hors-sujet qui ont abouti sur des explications techniques assez pointues.

        L'équipe de modération pourrait-elle corriger SVP ?

        Merci d'avance.

    • [^] # Re: Je voulais juste dire

      Posté par  . Évalué à 3 (+2/-2).

      Il n'est peut⁻être pas nécessaire de faire, une fois de plus, le match word que c'est plus mieux bien et blingbling ou encore de reparler des champs d'hévéa qui sont plus intuitifs et qu'il suffit d'un script en python pour aller chercher les images et un autre pour tout recompiler comme il faut.

      Je ne vois aucun commentaire mentionnant que word serait mieux, python ou une éventuelle recompilation. De quoi parles-tu ? Suis-je aveugle ?

      J'avoue que je suis assez consternée et désespérée, ça donne vraiment pas envie de continuer,

      Du coup de quoi es-tu consternée et désespérée ?

    • [^] # Re: Je voulais juste dire

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

      J'avoue que je suis assez consternée et désespérée, ça donne vraiment pas envie de continuer, n'étaient les deux premiers commentaires (peut-être les deux seuls qui ont lu l'entièreté. du journal en fait).

      Bah les discussions qui dérivent sur quelque chose qui n’a qu’un vague rapport avec le journal/la dépêche/le lien, c’est un grand classique je trouve.

      Au moins la discussion ici reste à peu près dans le sujet. Je me rappelle d’un journal que j’avais écrit à l’occasion de la sortie de GnuPG 2.2 dont le seul fil de discussion portait sur… le jeu Battle for Wesnoth ! Tout ça parce que ce jeu utilisait un schéma de version alternant versions stables et versions de développement, comme GnuPG…

      Bref faut pas se décourager pour ça, les commentaires ne reflètent pas nécessairement la perception du journal par la majorité des gens qui ne commentent pas.

  • # Merci Ysabeau, beau travail

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

    Bon ok j'arrive après la bataille …

    Mais merci quand même ce journal m'a appris 2 choses

    1- il existe des styles de cadres dans Writer
    2- il y aurait même des styles pour les images ?

    A creuser donc, les cadres je sais pas si je m'en suis déjà servi … mais kil est tellement facile de passer à coté d'une super fonctionnalité.

    Et c'est tellement bien d'avoir un forum ou l'on ne fait pas que communiquer sur tel ou tel sujet … ça tout le monde peut le faire, il y a aussi des personnes comme Ysabeau qui transmette des connaissances.

    Merci beaucoup pour ces infos

    Bon je sais pas si c'est toujours d'actualité, mais il y a quelques années LibreOffice permettait de "sauver" un fichier word planté en le lisant et le réécrivant …

    Donc Word c'est peut être pas mal (je sais pas …) mais il vaut mieux avoir Libreoffice dans un coin de son PC, juste au cas ou :)

    • [^] # Re: Merci Ysabeau, beau travail

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

      Oui, il y a des styles d’images, au même endroit que ceux de cadre :-)

      Je crois que ça va faire le prochain chapitre sur lequel je vais travailler : images, styles, ancrage des objets, etc. Il y a de quoi passer un petit bout de temps dessus.

      Mais le prochain chapitre que je vais « libérer » sera sur les arrière-plans parce qu’il est bien commencé.

      Bon je sais pas si c'est toujours d'actualité, mais il y a quelques années LibreOffice permettait de "sauver" un fichier word planté en le lisant et le réécrivant …

      c’est moins possible maintenant, mais, cela a été effectivement le cas. J’avais pu récupérer (il y a de cela une vingtaine d’années) des fichiers pourris en .doc grâce à OpenOffice. La mise en forme était pétée, mais pas les styles, du coup en moins de trente minutes tout était à nouveau d’équerre. Je crois que pas mal de gens ont ce genre d’histoire en rayon.

      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

  • # notes de bas de page avec Markdown

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

    pour les notes de bas de page avec Markdown, je le prends comme une attaque personnelle vu que c'est documenté dans aide-edition#toc-notes-de-bas-de-page :-) (je te charrie hein, Ysabeau< spa méchant cette parodie, franchement le wiki ça me tient à cœur comme beaucoup le savent…).

    Mais oui, si ça peut être précisé/reformulé, autant le faire sur le wiki, ça servira à d'autres (dont moi, même si je suis habitué à utiliser/contourner les fonctionnalités/limites de la syntaxe Markdown ou de tout wiki d'ailleurs, non les regexp ne sont pas la solution, lex et yacc ^W^W^W flex et bison n'ayant pas été inventés pour rien :p faudra que je retrouve le lien…)

    • [^] # Re: notes de bas de page avec Markdown

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 10/05/21 à 21:33.

      Oui mais justement ce qui est écrit dans le wiki c’est ça :

      Les notes de bas de page suivent la syntaxe de PHP Markdown. Par exemple, pour la note de bas de page no 1, on écrit [^1] là où l’on veut placer la référence. Et en fin d’article, on écrit : [^1]:

      Les boulets de mon genre ont besoin qu’on leur indique tout bien en détails : « circonflexe, espace, 1 ». Là je crois que je vais m’en souvenir. L’espace on la voit pas. Et en plus, je soupçonne que ça ne passe pas très bien entre Writer (avec lequel j’ai écrit mon journal) et LinuxFr.org.

      Je vais préciser ça du coup.

      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

    • [^] # Re: notes de bas de page avec Markdown

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Voilà, j'ai précisé à l'attention des boulets de mon genre.

      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

      • [^] # Re: notes de bas de page avec Markdown

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

        il faut que tu valides, ce n'est pas automatiquement pris en compte (oui, faut redescendre tout en bas :/)

        • [^] # Re: notes de bas de page avec Markdown

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

          C'est fait :-)

          Designeuse de masques pour sphéniscidés.

          • [^] # Re: notes de bas de page avec Markdown

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 10/05/21 à 19:08.

            moui, mais si je reprends le texte initial, ça fonctionnait sans espace…

            Par exemple, pour la note de bas de page no 1, on écrit[^1] on écrit1 là où l’on veut placer la référence. Et en fin d’article, on écrit : [^1]: le texte en note

            Le seul espace, c'est après les : de la note de bas de page.
            Si tu as des espaces insécables ou quadratin (ou autre), ça ne fonctionne pas :/
            Même si NoNo< a utilisé une bibliothèque ruby pour gérer le Markdown, s'ils l'ont fait en regexp dans la bibliothèque plutôt qu'avec des lexèmes/grammaire, bah faut contourner :/

            Genre, va falloir demander à Zenitram< de préciser comment il réussit à aussi bien l'utiliser :D

            Merci de ton effort d'utiliser le wiki, j'ai du mal à convaincre du monde :-)


            1. le texte en note 1 

            • [^] # Re: notes de bas de page avec Markdown

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 10/05/21 à 19:09.

              Ben non, ça a merdé pour ce journal et un autre. L'appel de note ne s'est mis en place qu'après avoir tapé l'espace.

              Designeuse de masques pour sphéniscidés.

              • [^] # Re: notes de bas de page avec Markdown

                Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                Je crois que vous ne parlez pas de la même chose. Toi tu parle du fais que sur ton mapping le ^ n'est inséré qu'après avoir tapé la touche ^ puis la touche espace, mais c'est dépendant du mapping.

                Personnellement j'avoue que la formulation « bien saisir une espace entre l’accent circonflexe et le numéro » donne l'impression qu'il faut [^ 1].

                • [^] # Re: notes de bas de page avec Markdown

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 10/05/21 à 19:46.

                  Ben c'est bien ce qu'il faut faire et ça donne 1 et pas taper le 1 juste après le circonflexe. Donc on appuie sur les trois touches consécutivement. Si tu n'appuies pas sur la touche espace ça donne [¹] et ça ne fait pas l'appel de note.


                  1. En plus c'est curieux cette histoire. 

                  Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                  • [^] # Re: notes de bas de page avec Markdown

                    Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                    C'est ce qu'il faut faire chez toi, ça n'est pas universel. Pour le coté pas clair, c'est que, je trouve que c'est flou s'il est question des entrées ou du résultat. C'est suffisamment peu clair pour créer un quiproquo ici. Peut être que « Attention le caractère ^ s'obtient généralement avec la touche ^ suivi de la touche espace » est plus clair.

                    • [^] # Re: notes de bas de page avec Markdown

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 10/05/21 à 21:06.

                      Je pense aussi. Selon les outils (voire les configurations) le circonflexe immédiatement suivi du numéro te donne soit le 1 en exposant, donc ceci ¹ qui est ce qui doit être affiché pour un appel de note, soit le numéro à côté de l'accent.

                      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                    • [^] # Re: notes de bas de page avec Markdown

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

                      Donc j'ai recorrigé :-) et là j'ai en plus indiqué si une graphie, avec ou sans espace, ne donne pas ce qu'on veut, essayer l'autre. Comme ça toutes les portes sont ouvertes.

                      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

  • # Merci pour tes journaux

    Posté par  . Évalué à 2 (+2/-0).

    C'est super sympa de lire des articles sur la façon d'utiliser un logiciel de traitement de texte de façon convenable. Pour ma petite personne, qui doit travailler sur des documents texte tout le temps, j'apprends toujours plein de choses, notamment pour faire des documents propres.
    Quand on est enseignant mais pas informaticien comme moi et qu'on doit gérer des cours sur plusieurs années, et les styles permettent de réviser des documents d'une année sur l'autre sans avoir à tout refaire. Le besoin est peut-être particulier, mais quand on doit fabriquer des fiches de travail à la pelle, et que celles-ci doivent autant que faire se peut suivre une "charte graphique", la fabrication de modèles à l'aide de styles se révèlent nécessaire et fait gagner un temps fou, à la conception et permet de pouvoir revenir dessus facilement.
    Justement je me demandais comment optimiser les mises en forme des cadres, parce que ce n'est pas très intuitif. Ça me servira beaucoup pour mieux gérer ces cas qui souvent flinguent les documents quand ils sont mal ancrés et bidouillés de travers.

    • [^] # Re: Merci pour tes journaux

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

      En fait toute l’histoire est partie d’un enseignant justement qui se plaignait des lenteurs de LibreOffice et à qui j’ai dit, en substance, que son document, fait avec des zones de texte était nul.

      Comme je cherche des idées de modèles pour l’enseignement (d’ailleurs… appel du pied), il m’en a passé quelques-uns du même calibre.

      La première page du modèle Exercice de style sur les cadres est, en fait, adaptation en cadres de son truc en zones de texte. Et donc, les bordures arrondies sont des arrière-plans.

      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

      • [^] # Re: Merci pour tes journaux

        Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

        Le tutoriel qui accompagne est top parce qu'il met en avant la différence entre zone de texte et cadre (petite parenthèse pour dire que c'est dommage au final que la zone de texte soit aussi limitée en possibilité, l'utilisateur s'attend à ce que sa zone de texte puisse par exemple accepter la mise en forme par les styles. Au final le nom est peut être trompeur).

        Du coup, ça m'ouvre des perspectives en mise en page.

        (seul regret, mais ça c'est LibreOffice, on ne peut pas choisir la forme du cadre, j'aime bien quand c'est un peu arrondi 🙂, et si on insère une forme on peut écrire dedans mais ben c'est pas un cadre et donc pas de mise en page possible)

        • [^] # Re: Merci pour tes journaux

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 11/05/21 à 17:12.

          Euh, justement on peut avoir un rendu de bordures arrondies avec les arrière-plans ! Les arrière-plans on les dessine dans Draw, qui est aussi une des forces de la suite vu que ça permet des effets qu'on ne pourrait pas voir autrement. Ensuite on paramètre l'arrière-plan du cadre et on a une bordure arrondie et on ne s'enquiquine pas avec.

          Designeuse de masques pour sphéniscidés.

          • [^] # Re: Merci pour tes journaux

            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

            J'avais noté cette astuce, j'ai testé et je ne suis pas emballé mais c'est peut être que je procède mal.

            Il me semble impossible de créer un arrière plan unique et l'appliquer au cadre sans préjuger de la taille du cadre. Autrement dit, il me semble qu'il faut connaître à l'avance la taille du cadre pour créer l'arrière plan à la taille dudit cadre (concrètement je veux un style de cadre au bord arrondi, et ce style de cadre devrait me permettre de mettre en forme un cadre de largeur de 16 cm sur une hauteur de 6 cm qu'un cadre de largeur 8 cm sur une hauteur de 12 cm ou un cadre carré de 9,5 cm de côté).

            Mais comme dit en début, il est possible que je procède mal.

            • [^] # Re: Merci pour tes journaux

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

              Tu peux agrandir ou rétrécir le cadre et son arrière-plan, il faut que ça soit du svg. Ça va déformer les angles et grossir l'épaisseur des bordures.

              Cela dit, comme il s'agit de répartir les éléments sur une page (papier), c'est assez important d'avoir des dimensions précises.

              Mais si tu te fais une petite collection d'arrière-plans, tu peux ensuite les réutiliser largement quitte à agrandir ou rétrécir un peu au besoin.

              Designeuse de masques pour sphéniscidés.

      • [^] # Re: Merci pour tes journaux

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        Comme je cherche des idées de modèles pour l’enseignement (d’ailleurs… appel du pied), il m’en a passé quelques-uns du même calibre.

        https://zzz.zaclys.com/remise/795d5fdea089a47749d33e1c08a11ae4/2021-05-12_Ysabeau.zip

        Voici un exemple de ce que j'avais bricolé il y 3 ans, justement, ça utilisait des cadres / styles de cadre (de façon très simple, j'étais en pleine découverte). J'avais trois parties (optique, alimentation, défi énergetique) que je voulais différencier visuellement, mais les styles n'étant pas "paramétrables" (au sens, je leur passe un paramètre et ils changent) j'avais 3 styles différents. Dans les choses qui m'ont manquées en plus de ça, c'est effectivement les coins arrondis histoire d'adoucir un peu ça, le fait de devoir choisir l'ancrage à chaque fois, et j'avais pas mal de merdouilles au niveau du placement des cadres (de mémoire, les espacements à gauche n'étaient pas respecter lors de la création du cadre, il fallait que j'ouvre la fenêtre de propriétés et que je la referme sans rien changer pour que l'espacement de 0cm soit respecter).

        À l'époque je voulais essayer de faire quelque chose avec un document maitre et tout et tout pour avoir un ensemble propre. Et puis j'ai abandonné. Un fichier par activité, export pdf et pdfjoin pour finir.

        • [^] # Re: Merci pour tes journaux

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

          Merci.

          Cela dit, pour les arrondis, rien n'empêche d'ajouter une forme autour du cadre. Le genre de choses qu'on fait après et dont on bloque la position et la taille comme on l'a fait du cadre.

          Oh et nommer cadres, images, objets et formes est utile pour se repérer dans le navigateur et, bien évidemment, pour les dispositifs d'assistance.

          Designeuse de masques pour sphéniscidés.

          • [^] # Re: Merci pour tes journaux

            Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

            Oh et nommer cadres, images, objets et formes est utile pour se repérer dans le navigateur et, bien évidemment, pour les dispositifs d'assistance.

            Dans l'absolu, 100% oui.

            Par contre, et d'une je suis un peu trop feignant pour le faire.

            Et de deux, les documents sont suffisamment courts pour que je n'ai pas trop de difficulté pour me repérer.

            Et de trois, les documents sont faits pour être distribués prioritairement sous forme papier (même si bien sur je donne la version numérique aussi).

            Et de quatre, je n'ai pas d'élèves ayant besoin de dispositif d'assistance (je sais, ça peut arriver et je verrais à ce moment là) et les documents ne sont pas destinés à être distribués largement (même si je voudrais bien, mais j'utilise des ressources non libres (notamment pour les illustrations, pas toujours faciles à trouver en libre et pas toujours le temps de refaire ça pour les libérer), ça peut passer comme droit de citation (et encore) dans le cadre de mes cours (le super argument : « de toute façon, tout le monde le fait… »), mais certainement pas pour une distribution plus large).

            Mais à part ça, oui, c'est une bonne pratique ;-)

      • [^] # Re: Merci pour tes journaux

        Posté par  . Évalué à 1 (+1/-0).

        C'est sûr qu'on a des besoins un peu particuliers. Je ne pense pas que la majorité des gens aient besoin de produire à la chaîne plein de documents d'une ou deux pages. En tout merci encore, surtout pour les cadres chaînés, qui sont en train de me faire découvrir une nouvelle dimension du cadre. Je m'étais toujours demandé comment faire pour un document qui ne rentrait pas sur une seule page. Il ne me reste plus qu'à trouver comment insérer des notes de fin dans un texte de cadre et tout sera merveilleux.
        C'est toujours agréable de voir qu'on peut améliorer ses documents.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.