Pierrick Le Gall a écrit 216 commentaires

  • [^] # Re: Rapide

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.2. Évalué à 3.

    L'intéret de fusionner les CSS et les JS (1 pour les CSS, 1 autre pour les JS) est exactement le même que les icônes avec les sprites CSS : limiter le nombre de requêtes HTTP entre le navigateur web et le serveur web.

    Une galerie Piwigo qui utilise des plugins qui suivent les préconisations ne téléchargera qu'un unique fichier CSS, quel que soit le nombre de plugins, et ça c'est bien pour ton serveur web, mais aussi pour celui qui navigue sur ton site.

  • [^] # Re: MySQL

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.2. Évalué à 1.

    Autant la dépendance à MySQL est facile à satisfaire car c'est présent partout dès qu'on propose également PHP, autant la disponibilité de mod_rewrite c'est beaucoup plus limitatif.

    Piwigo permet d'avoir des URL lisibles sans pour autant nécessiter mod_rewrite.

  • [^] # Re: MySQL

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.2. Évalué à 9.

    MySQL [...] pouvoir s'en passer ? C'est quelque chose que je comprends de moins en moins, qu'un outil de gestion de site intimement lié au système de fichiers ait besoin d'une base de données plutôt que de se reposer sur des informations en système de fichiers.

    C'est une question qui revient quasiment à chaque fois qu'on annonce une sortie majeure de Piwigo sur Linuxfr.org.

    L'utilisation d'une base de données permet une énorme souplesse et permet des fonctionnalités avancées qui serait beaucoup plus compliquées à implémenter avec juste des fichiers pour stocker les infos (pas impossible mais très compliqué). Après s'il faut générer un cache pour pouvoir faire de la navigation par tag, pour avoir une organisation "logique" d'albums qui ne soit pas identique à l'organisation "physique" des répertoires, pour lancer des recherches... alors ça va finir dans une base de données, donc autant le faire dès le départ.

    Il existe des outils de création de galerie photo sans base de données. Elles auront probablement moins de fonctionnalités disponibles que Piwigo ou ses concurrents directs (MenaltoGallery3, Zenphoto qui utilisent aussi une base de données), mais elles peuvent parfaitement convenir selon les besoins de chacun.

    Note: on a fait le choix de MySQL par défaut, c'est plutôt un bon choix si on réfléchit de manière pragmatique en regardant la disponibilité de cette "dépendance" sur les hébergeurs.

  • [^] # Re: A tester

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Sortie de Phraseanet en version 3.1 !. Évalué à 0.

    J'ai pas l'impression que ce soit pertinent pour gérer ses photos de vacances à la neige et de l'anniversaire du petit.

    Comme Philippe parlait de comparaison avec Piwigo, j'espère que l'on ne considère pas que Piwigo se limite à des utilisations "non professionnelles". En réalité parmi les utilisateurs de Piwigo, il y a de nombreux photographes pro qui présentent un portefolio (une sélection des meilleures photos) ou leur photothèque (une sélection "plus large"), mais aussi des entreprises comme outil interne pour gérer les "visuels" au service marketing, des agences photo pour montrer les travaux aux clients ou bien encore des associations (beaucoup d'associations sportives).

  • [^] # Re: Jolie transformation

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Conférence Parinux le 11 janvier 2011 à Paris : PIWIGO gérer ses photos via le web. Évalué à 2.

    > Il manquerait juste qu'il détecte les images avec une donnée EXIF
    > qui dit qu'elle a été prise à 90° (ou 270°), et qu'il les réoriente à
    > l'affichage.

    Cette fonctionnalité est présente dans la future version 2.2. La version 2.2 "finale" est attendue pour fin février début mars (2011).
  • [^] # Re: Jolie transformation

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Conférence Parinux le 11 janvier 2011 à Paris : PIWIGO gérer ses photos via le web. Évalué à 5.

    (je suis Pierrick Le Gall)

    En effet, au niveau du "coeur" de Piwigo, il y a moins de nouvelles fonctionnalités qui sortent qu'auparavant. L'énergie est plutôt dépensée pour améliorer la facilité d'utilisation. Par exemple, aujourd'hui (Piwigo 2.1), pour ajouter des photos, on peut utiliser :

    * la méthode FTP + synchronisation : la méthode historique où l'utilisateur contrôle dans le détail chaque aspect mais qui demande de la préparation et qui est sans doute trop exigeante pour la plupart des utilisateurs

    * la méthode par formulaire : avec sélection multiple de photos, barres de progression, redimensionnement automatique, création d'album à la volée.

    * des logiciels externes : des outils dédiés comme pLoader (Linux/Mac/Windows), Jiwigo (en Java, donc tous les OS en théorie), PiwigoBook (Mac); ou des plugins d'export dans Lightroom (logiciel propriétaire Adobe de gestion de photos en local, très connu dans le milieu de la photo), dans Digikam (pareil que Lightroom, mais en logiciel libre, très activement dirigé par Gilles Caulier), dans Shotwell (gestionnaire de photos par défaut dans Ubuntu 10.10), une appli Android et une appli iPhone en cours de préparation.


    Concernant l'offre "commerciale", cela devient encore plus simple car on court-circuite la partie installation/mise à jour/sauvegarde : place à l'utilisation uniquement. Je parle bien d'une "offre" commerciale et pas d'une "version" commerciale, car le Piwigo installé sur Piwigo.com est quasiment le même que la dernière version stable de Piwigo téléchargeable sur Piwigo.org, à ceci près que le Piwigo de Piwigo.com comporte par exemple un module de gestion du compte (période d'essai, abonnement, paiement...).

    Un des facteurs importants qui rend Piwigo.com à part, c'est le non verrouillage du client. Je suis certain que les lecteurs de linuxfr sont davantage sensibles que la moyenne à cet aspect. Concrètement, sur Piwigo.com, vous pouvez récupérer un dump de votre base de données et le répertoire de vos photos, puis installer un Piwigo sur n'importe quel autre hébergeur. Et l'utilisateur ne perd rien, pas même l'historique de ses visites ou les commentaires de ses visiteurs.

    Je constate que Zenitram a su 1) trouver le nom de l'entreprise derrière Piwigo.com (c'est PigoLabs) 2) faire une recherche sur societe.com pour trouver la date d'immatriculation. En effet, l'immatriculation est tout récente. On va dire que certaines démarches administratives prennent plus de temps que prévu. Maintenant c'est bon, le formulaire de paiement est ouvert et les premiers paiements sont enregistrés. Comme dis Zenitram, la route est longue, mais il paraît que "la voie est libre" (proverbe honteusement piqué à Framasoft)
  • [^] # Re: comparaison avec gallery2/3 ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.1. Évalué à 1.

    > Merci pour la reponse honnete :)

    La confiance des utilisateurs s'acquiert avec l'honnêteté. Et la confiance des utilisateurs, c'est important.

    > Je suis surpris que tu n'ai pas testé la concurrence, tu n'as pas peur
    > de raté de bonnes idées du voisin ?

    J'ai testé ZenPhoto. Et en dehors de l'opensource, j'ai testé FlickR, PicasaWebAlbum, SmugMug, Zenfolio, Pbase. Et clairement, certaines améliorations de Piwigo 2.1 sont issues d'observations dans mes tests.

    Mais MenaltoGallery/Coppermine, c'est très proche dans l'objectif par rapport à Piwigo. Si j'étudie trop en détail Menalto, Piwigo risque d'en devenir une copie et ça c'est moyen. Enfin, ce que je veux dire c'est qu'à partir du moment où tu achètes le bookin des solutions de Tomb Raider III (dernier jeu auquel j'ai joué), à partir du moment où tu regardes une solution, tu ne prends plus le temps de rechercher des solutions originales ou de te creuser la tête.

    > [...] possibilité de charger des photos depuis f-spot [...]

    Pas encore malheureusement. Mais ça va venir j'espère. Un contributeur a commencé à coder une librairie en C# dans le but de pouvoir l'utiliser avec F-Spot, mais il n'a pas achevé son oeuvre.
  • [^] # Re: comparaison avec gallery2/3 ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.1. Évalué à 1.

    > je crois que j'aurais pas de réponse...

    Pas facile de demander aux membres de l'équipe (moi ou Nicolas qui t'a répondu plus haut) de donner une comparaison objective entre Piwigo et MenaltoGallery.

    Je vois de plus en plus d'utilisateurs qui disent sur le forum venir de MenaltoGallery vers Piwigo car c'est plus compatible ou plus rapide (moins usine à gaz). Evidemment, je ne vois pas ceux qui vont de Piwigo vers MenaltoGallery.

    On m'a rapporté que l'un des points forts de Piwigo par rapport à MenaltoGallery, c'était la puissante gestion des catégories (les albums). Le fait par exemple qu'une photo puisse être virtuellement dans plusieurs catégories (et que ça fonctionne parfaitement). Et aussi la navigation par tag de Piwigo qui est particulièrement puissante (le système de combinaison).

    Je n'ai personnellement jamais testé MenaltoGallery (et c'est volontaire). Par contre, j'ai récemment (début 2010) testé ZenPhoto qui j'ai bien apprécié sur certains aspects (que Piwigo n'égale pas encore) mais évidemment, je préfère largement Piwigo. Note : c'est un avis totalement biaisé qui ne vaut pas grand chose.

    Si des utilisateurs qui ont eu l'occasion de tester les 2 peuvent donner des avis, ce serait intéressant évidemment, et moins biaisé que l'avis du fondateur de Piwigo :-D
  • [^] # Re: Themes, navigation....

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.1. Évalué à 1.

    > y'aurait pas aussi un theme smartphones

    L'un des membres de l'équipe (P@t) a évoqué ce sujet lorsqu'il a eu son iPhone il y a quelques mois. Je ne pense pas que ça soit allé plus loin qu'une idée pour le moment :-)
  • [^] # Re: Mise à jour ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.1. Évalué à 2.

    Bonjour Bellisario Kevin,

    Oui justement, il y a un système de mise à jour automatique. Lire les instructions sur http://fr.piwigo.org/basics/upgrade_automatic

    > le seul point négatif, c'est la navigation dans les photos que je trouve pas toujours
    > super simple.

    Ah ? pour passer d'une photo à une autre c'est ça ?

    Parmi les alternatives je peux proposer :

    * Lightbox http://piwigo.org/ext/extension_view.php?eid=280
    * Simple_Navigation (une grosse flêche de chaque côté de la photo) http://piwigo.org/ext/extension_view.php?eid=310
    * Look_like_Gbo 2 (navigation avec clics directs sur la photo) http://piwigo.org/ext/extension_view.php?eid=251
    * Le theme "Simple" http://piwigo.org/ext/extension_view.php?eid=308 en démo sur http://piwigo.org/demo/index.php?&template=simple&th(...)
    * Le thème "Luciano Amodio" http://piwigo.org/ext/extension_view.php?eid=387 (pas encore en démo)

    A essayer :-)
  • [^] # Re: Bon boulot

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.1. Évalué à 2.

    1) activer le plugin LocalFiles Editor
    2) se rendre dans Admin>Plugins>LocalFiles Editor>Configuration locale:

    <?php
    $conf['use_iptc'] = true;
    $conf['use_iptc_mapping'] = array(
    'keywords' => '2#025',
    );
    ?>

    En supposant que Digikam place les keywords dans 2#025.

    Je rassure tout le monde, le plugin Advanced Metadata va totalement simplifier cette configuration dans peu de temps.
  • [^] # Re: Bon boulot

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.1. Évalué à 2.

    > Le top du top serait que les tags des photos soient aussi téléversés
    > sur piwigo depuis digikam

    Si Digikam écrit ses tags dans le métadonnées IPTC et que Piwigo est configuré pour générer les tags à partir des IPTC, alors ce sera automatique.

    Il y a quelques années, j'ai entendu une interview de Gilles Caulier (développeur principal de Digikam) qui mettait en avant l'importance des IPTC, donc je suppose que Digikam sauve les tags dans les IPTC.

    Si tu peux me donner une photo tagguée par Digikam, je te donnerai la conf Piwigo à ajouter.
  • [^] # Re: Bon boulot

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.1. Évalué à 2.

    > A noter également le kipi plugins sous KDE pour envoyer les photos sur piwigo,
    > vraiment très bien intégré.

    Oui, super boulot de Frédéric Coiffier http://www.digikam.org/drupal/blog/147
  • [^] # Re: Bon boulot

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.1. Évalué à 2.

    > Pour Noël, j'aimerais bien un plugin picasa pour l'upload ...

    C'est déjà en cours. Tu l'auras avant Noël.
  • [^] # Re: Bon boulot

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.1. Évalué à 3.

    Bonjour Benoît,

    > c'est que les mises à jour fonctionnent parfaitement avec un hébergement
    > Free... Oui, parce que pour WordPress, je suis encore obligé de passer par FTP...

    En effet. Même si on a un peu l'impression parfois de faire du SAV pour l'hébergement "pages perso" de Free.fr, on s'arrange pour que Piwigo fonctionne bien sur cet hébergeur. En ce qui concerne l'installation automatique, l'astuce avec Free.fr, c'est de ne pas dépasser 500 KB lorsqu'on télécharge une archive sur piwigo.org (et on a un système de découpage automatique avec une taille de morceau "à la demande", comme quand tu prends du fromage à la coupe au supermarché)

    (en tout cas la comparaison avec WordPress fait plaisir, c'est un projet que je respecte beaucoup dans son ensemble)

    > Malheureusement pour moi, je ne pouvais utiliser Ploader que sur ouin-ouin,
    > car seule une version pour Ubuntu est disponible autrement (à moins que ça
    > ait changé)

    Note : pLoader est disponible sous forme de paquet Debian http://packages.debian.org/search?searchon=names&keyword(...) (au cas où ta distribution serait Debian)

    Je ne sais pas quelle version de pLoader tu utilises, mais ça évolue beaucoup. La solution ultime étant de lancer pLoader directement à partir des sources, ce qui permet de passer sur architecture 64bits et probablement sur toutes les distributions Linux, du moment que les dépendances sont installées.

    tutoriel pour lancer pLoader à partir des sources http://fr.piwigo.org/forum/viewtopic.php?id=16806

    Pour le formulaire d'ajout, c'est malheureusement assez dépendant de la combinaison système d'exploitation + navigateur + version de Flash. On va préparer une matrice de compatibilité. En tout cas Firefox/Linux normalement ça marche bien (c'est mon environnement principal de développement et j'ai développé le formulaire).

    L'objectif du "premier pas guidé" + "nouveau formulaire d'ajout" est clair : il faut qu'en quelques minutes, l'utilisateur parvienne à avoir des photos sur sa galerie. Si c'est trop compliqué d'obtenir ce résultat, alors l'utilisateur passe à autre chose, c'est une démarche naturelle à laquelle l'éditeur de logiciel doit s'adapter. Cela dit, ce formulaire n'est pas une solution aussi confortable que pLoader, que je continue à préconiser pour ceux qui ne sont pas dérangés par l'installation d'un logiciel sur leur ordinateur.
  • # Merci pour ces explications

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Nagios : l'auteur tente de museler sa communauté pour cause d'avoir été trop libre!!. Évalué à 5.

    Merci pour ces explications Jean Gabes.

    Je ne connais Nagios que de nom et de réputation. Ce qui m'intéresse en l'occurrence, c'est l'aspect logiciel communautaire donnant naissance à une offre commerciale.

    Je fais la même chose avec un projet que j'ai débuté il y a 8 ans. Garder un esprit communautaire est l'un des défis que je me suis fixé. L'exemple de Nagios devrait me permettre de savoir ce qu'il est bon de faire et de ne pas faire.
  • [^] # Re: Sécurité ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Lyon : Journée autour de Piwigo, galerie photo web. Évalué à 1.

    > Le principe Poka-Yoke est un principe qui a souvent fait des ravages en PHP [...]
    > copier-coller bêtement dans un projet quelconque


    "bêtement" et "quelconque" ce n'est pas très positif comme vocabulaire. Peu importe, merci pour ces recommandations. Tu sembles être sensible et connaisseur du sujet, si tu peux nous donner des infos sur "comment faire ça bien", ce serait encore mieux :-)

    > J'espère que vous avez prévu des séances de révision de code pour le camp :p
    Absolument pas. Pas pour cette première édition en tout cas. On a orienté cette journée sur la présentation du logiciel, du projet, et la rencontre entre les utilisateurs et l'équipe.

    >Et on est sur DLFP, on est pas vendredi mais quand même.
    Ah ? et donc sur DLFP, on ne peut pas aborder les sujets d'utilisation du logiciel ? si on ne devait aborder que les sujets d'implémentation technique, j'irai sur developpez.com
  • [^] # Re: Sécurité ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Lyon : Journée autour de Piwigo, galerie photo web. Évalué à 2.

    Je suis d'accord que garder le $_GET, c'est pas idéal car comme tu le soulignes, ça ne donne pas confiance. Pour autant le cas du $feed_id donne davantage confiance d'emblée, mais ce n'est pas davantage sécurisé.

    Pour les objets, on a de plus en plus de programmation orienté objet dans Piwigo. C'est progressif et cela n'a pas encore atteint les paramètres d'entrée HTTP. Nous avons commencé à regarder du côté du principe Poka-Yoke pour la gestion de ces paramètres de manière plus stricte.

    http://www.nexen.net/articles/dossier/15024-le_filtrage_poka(...)

    Note : cette dépêche peut aussi servir à discuter du PiwigoCamp à Lyon le 6 février 2010
  • [^] # Re: Sécurité ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Lyon : Journée autour de Piwigo, galerie photo web. Évalué à 2.

    OK, en effet pour celui-là, il y a faille par injection SQL (dans feed.php). Il est coutume de prévenir en privé des failles de sécurité dans le projets opensource :-) Si tu en vois d'autres, n'hésites pas à nous le signaler par le formulaire de contact : http://fr.piwigo.org/contact (ou encore mieux, un bug dans le bugtracker http://piwigo.org/bugs ) On va sortir rapidement la 2.0.8 du coup, plus tu trouves de bugs de ce type, mieux c'est. Merci pour ta contribution.

    Pour la façon de gérer le contrôle des paramètres en entrée, pour l'avoir codé, je sais que is_int ou is_numeric ou un cast sur la variable aurait été plus efficace (c'est anecdotique en l'occurence), mais le comportement de is_numeric/is_int ne me convient pas (pas assez strict), et je voulais un système générique car des fois on passe une liste d'identifiants numériques par exemple. Là je peux utiliser la même fonction, en changeant juste le pattern (une regex). Enfin, c'est du détail d'implémentation, l'essentiel c'est que 1) le mécanisme existe 2) il soit utilisé.
  • [^] # Re: Sécurité ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Lyon : Journée autour de Piwigo, galerie photo web. Évalué à 3.

    Bonjour Bohwaz :-)

    C'est dommage de ne pas regarder la ligne juste au-dessus:

    check_input_parameter('validate', $_GET['validate'], false, PATTERN_ID);

    Bonne fin de journée :-)
  • # Piwigo 2.0 dans Linux Pratique juillet/août 2009

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Revue de presse - juillet 2009. Évalué à 2.

    A noter également que le dernier Linux Pratique consacre 3 pages pour présenter Piwigo dans l'article "Exposez vos photos sur le Web avec Piwigo 2.0". Une présentation générale de l'application, et les nouveautés par rapport à PhpWebGallery 1.7 (qui avait été présenté plusieurs mois auparavant dans le même magazine)

    J'avais ouvert une dépêche ici même pour présenter Piwigo 2.0 : http://linuxfr.org/2009/03/06/25120.html
  • [^] # Re: Utilisable comme base photo ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.0. Évalué à 2.

    > L'outil semble séduisant, sa conception autoriserait-elle une
    > utilisation détournée comme système de base photo pour un
    > photographe indépendant ou une petite agence ?

    Oui bien sûr. Il y a plusieurs photographes indépendants qui utilisent Piwigo comme portefolio (les meilleurs photos qu'ils ont envie de montrer, leur vitrine) ou comme système d'archivage complet en ligne. A ma connaissance, il y a au moins une grosse agence photo (DPPI) qui utilise Piwigo en mode extranet pour montrer les photos à ses clients, 1 client = 1 installation Piwigo graphiquement personnalisée pour le client (le Vendée Globe et Renault F1 portent des couleurs différentes).

    Il va sans dire que lorsqu'on a affaire à une large collection de photos pro, les IPTC deviennent incontournables. Leur intégration dans des champs de la base de données permet de les inclure dans les recherches, ou de générer automatiquement des tags et donc une navigation transversale de la collection.

    > Est-il possible d'ajouter et d'utiliser d'autre champs à la BDD ?

    http://piwigo.org/bugs/view.php?id=811 (donc ce n'est pas encore fait, mais une réflexion est en cours)

    > gestion des downloads d'images haute définition avec journalisation
    > des événements, filtrage par date et/ou client ;

    Dans l'historique, on peut déjà demander uniquement les téléchargements de la haute définition, entre 2 dates, pour un utilisateur donnée. Anecdote : cette fonctionnalité a justement été ajoutée suite à une demande d'un pro pour la communication avec son client qui évolue en compétition automobile.

    > uploads des images haute définition par sftp, dans un répertoire de
    > transfert dédié et protégé (ou mieux, non accessible par http), ces
    > images étant ensuite copiées par un script dans le répertoire
    > kivabien ;

    SFTP ? C'est sensible à ce point là ? J'aurais bien suggéré d'utiliser pLoader plutôt (avec HTTPS pourquoi pas), et de changer le répertoire de stockage pour pLoader. Dans Piwigo ensuite, il faut changer la façon d'afficher les images : au lieu de faire un lien direct vers le fichier (qui doit donc être accessible en HTTP), on peut demander à PHP de lire le contenu du fichier image et de l'afficher dans le navigateur. La sécurité repose alors sur Piwigo uniquement. En faisant ainsi, le répertoire contenant les images n'a pas besoin d'être accessible en HTTP.
  • [^] # Re: Les problèmes généraux des galeries photo.

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.0. Évalué à 3.

    > Il faudrait peut être arrêter avec le "Do It Yourself".
    > Vraiment.

    Je suis d'accord. Si on se contente de faire de l'informatique pour les informaticiens, ça présente un intérêt très limité. En tout cas, ce n'est pas ma vision des choses. Evidemment, les lecteurs de LinuxFr vont majoritairement être capables de bidouiller Piwigo, mais la cible d'utilisation de Piwigo s'étend aux amateurs photos et professionnels qui majoritairement ne sauront pas bidouiller les fichiers de code.
  • [^] # Re: Les problèmes généraux des galeries photo.

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.0. Évalué à 3.

    > ici ton utilisateur lambda il a déjà utilisé un gestionnaire
    > d'archive tar.gz ou .zip, il a dû se taper une demi-douzaine de
    > fichiers pour trouver le bon à éditer, comme des infos relatives à
    > la base de données qui sera utilisée, et aussi des fois quelques
    > commandes SQL à taper comme créer des tables, et enfin il a lancé
    > un client ftp pour tout envoyer chez son hébergeur...
    >
    > [...] alors c'est toujours un utilisateur lambda ? à d'autres...

    Avec Piwigo, la procédure d'installation est graphique, nul besoin d'éditer un fichier. Et évidemment, les tables sont créées par la procédure d'installation.

    Si en plus on choisit la NetInstall, il n'y a qu'un seul fichier PHP à transférer sur son site, donc pas besoin de gestionnaire d'archive.

    Le client FTP reste le passage obligé ne serait-ce que pour transférer le script de la NetInstall. Mais une fois le script transféré sur le serveur, le transfert des photos peut se faire avec pLoader (nouveau en 2.0) et donc pas de client FTP.
  • [^] # Re: Les problèmes généraux des galeries photo.

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Piwigo 2.0. Évalué à 3.

    > Sinon pour PWG, est-ce que l'on peut maintenant l'intégrer à un
    > site, en lui rajoutant un menu de notre composition, en incluant
    > un bout de php ? Ou bien c'est toujours pas prévu de pouvoir faire
    > ça proprement ?

    Tout dépend de ce que l'on entend par "intégrer à un site". Il y a le partage de comptes utilisateurs qui peut être fait avec un forum punbb/fluxbb/phpbb.

    Graphiquement parlant, on peut ajouter une bannière commune au reste du site.

    Voir par exemple ce qui a été fait avec la démo sur http://piwigo.org/demo qui s'intègre plutôt pas mal au reste du site (un mélange de Drupal, fluxBB et PEM).