Journal QOS à la maison : comment vous faites?

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
3
26
nov.
2019

Alors voilà, je m'aperçois que quand on est nombreux sur une box, ça peut patiner : un seul gros téléchargement fait pleurer les autres, surtout s'il est lancé sur le réseau WiFi.

Et vous, avez-vous installé un routeur qui fait de la Qualité De Service? Y compris hors réseau câblé?

Danke!

  • # QoS

    Posté par  . Évalué à 9. Dernière modification le 26/11/19 à 14:17.

    La QoS ne sert pas à ça… ça ne sert pas à réduire la bande passante des téléchargements, ça sert à améliorer la délivrabilité de certains TYPES de paquets (notamment ceux liés à la VoIP) afin d'assurer que le flux ne rencontrera pas de problème de coupure (= les buffers seront toujours alimentés). C'est possible en augmentant leur priorité dans le réseau et/ou en réservant une partie de la BP (mais seulement sur la partie que tu gères, tu peux pas faire de la réservation sur le réseau des autres, ils feront du best effort si ils sont gentils).

    La QoS est une techno de niveau 2 et 3 donc ça s'applique sur des sources et/ou des destinations et/ou des ports. Tu peux pas dire "si c'est un fichier de 100Mo à télécharger depuis le site bidule.com alors tu appliques une réduction de BP de 30%", ça ne marche pas comme ça…

    La QoS est vraiment un des concepts réseaux les plus mal compris, c'est dommage car ça mène à beaucoup de confusion ou de mauvais choix (surtout en entreprise…)

    • [^] # Re: QoS

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

      La QoS ne sert pas à ça… ça ne sert pas à réduire la bande passante des téléchargements, ça sert à améliorer la délivrabilité de certains TYPES de paquets

      La QoS peut s’appliquer en fonction de tout un tas de critère, et n’est pas limitée au seul champ TC des en-têtes IP. Par exemple, tu peux appliquer une politique de QoS qui va « partager équitablement » la bande passante entre différentes IP sources.

    • [^] # Re: QoS

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Bien que tu aies sans doute raison dans tout ce que tu expliques (tu as l'air de mieux connaitre que moi), n'est-il pas un peu rapide de dire que la QoS ne sert pas à ça ?

      Supposons par exemple que les téléchargements en questions soient vers un port identifiable (torrent, ftp…), on peut imaginer vouloir privilégier les autres ports.

      Ou alors, si elle/il dispose d'un serveur auto-hébergé servant de média-player, messagerie, etc., il pourrait avoir envie de privilégier les flux internes (LAN) aux flux externes.

      Et sinon, ne peut-on envisager de détecter les connexions ESTABLISHED depuis plus de 10s par exemple, et les dé-prioriser par rapport au traffic rapide ?

      J'oublie certainement d'autres possibilités.
      Au fait, ce n'est pas une attaque ! Je me pose vraiment ces questions, notamment parce que je me suis interrogé comme l'auteur de ce journal, mais sans y apporter de suite…

      • [^] # Re: QoS

        Posté par  . Évalué à 3.

        Bien que tu aies sans doute raison dans tout ce que tu expliques (tu as l'air de mieux connaitre que moi), n'est-il pas un peu rapide de dire que la QoS ne sert pas à ça ?
        Supposons par exemple que les téléchargements en questions soient vers un port identifiable (torrent, ftp…), on peut imaginer vouloir privilégier les autres ports.

        Oui c'est possible mais pour un usage perso, ça ne fera que créer de la contention car l'opérateur qui se trouve immédiatement derrière ne propagera pas ces règles donc ça ne fera que remplir des buffers pour pas grand chose…

        Ou alors, si elle/il dispose d'un serveur auto-hébergé servant de média-player, messagerie, etc., il pourrait avoir envie de privilégier les flux internes (LAN) aux flux externes.

        Oui, là c'est possible mais pour avoir ce genre de prob, soit il faut avoir une sacrée charge soit une sacrément petite liaison réseau qui n'est peut-être pas vraiment adaptée pour l'auto-hébergement.
        Après, chacun fait ce qu'il veut mais mettre en place des solutions techniques pour contourner des problèmes qu'on se crée soi-même me parait un peu étrange. Autant traiter le problème de base…

        Et sinon, ne peut-on envisager de détecter les connexions ESTABLISHED depuis plus de 10s par exemple, et les dé-prioriser par rapport au traffic rapide ?

        Certainement… Mais tu pourras pas faire ça au niveau de la box opérateur ni même au niveau qu'un équipement réseau du marché…

        J'oublie certainement d'autres possibilités.
        Au fait, ce n'est pas une attaque ! Je me pose vraiment ces questions, notamment parce que je me suis interrogé comme l'auteur de ce journal, mais sans y apporter de suite…

        Pas de souci, je l'ai bien compris comme ça. D'ailleurs, moi-même, après coup je me suis dit que mon message parait un peu plus "sec" que je ne le veux vraiment…
        Quoiqu'il en soit, il me semble en fait que le problème de base est que les perfs du réseau sont un peu légères. Coté liaison internet, si la fibre n'est pas dispo, y'a pas de magie. Il me semble qu'il vaut mieux chercher la source des gros dl et mettre une bride applicative. Pour le wifi, il y a la possibilité de changer d'équipement (ou déléguer le wifi a un AP dédié - c'est ce que je fais - ) qui améliorera sérieusement la qualité et les perfs par rapport aux box opérateurs.

  • # OpenWrt + SQM

    Posté par  . Évalué à 2.

    J'ai un openwrt avec SQM d'activé entre mon lan ( wired + wifi) et ma freebox

    https://openwrt.org/docs/guide-user/network/traffic-shaping/sqm

    En gros ,pour la partie "Set the Download and Upload speeds to 80-95% of the speed you measured above in the Preparation.", moi j'ai lancé un download puis j'ai changé la valeur en tâtonnant , quand le ping monte , c'est ma valeur max.
    J'ai fait pareil pour l'upload.

    • [^] # Re: OpenWrt + SQM

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      A ce sujet, on avait eu un journal très intéressant l'année dernière :-)

    • [^] # Re: OpenWrt + SQM

      Posté par  . Évalué à 2.

      Je plussoie, ça fonctionne très bien, ayant été fait par des gens qui savent ce qu'ils font, en se basant sur la travail autour du bufferbloat de Dave Taht.

      Et ça rappelle que le problème n'est pas dû à un « trop gros téléchargement » car TCP est fait pour s'autoréguler, mais aux buffers à la con ajoutés par les FAI. La fibre a plus ou moins corrigé ça certes grâce à la vitesse plus élevée, mais surtout aussi grâce au buffers moins gros qu'en ADSL, et grâce à la latence faible. Si on avait du DSL avec des plus petits buffers, le partage de connexion se ferait sans problème (ce que fait le SQM sus-cité : il s'arrange pour ne jamais remplir le buffer du FAI, afin d'avoir une boucle de rétro-action correcte pour les connexions TCP entrantes et sortantes).

  • # Autrefois OpenWRT

    Posté par  . Évalué à 4.

    Autrefois, j'utilisais la fonctionnalité magique correspondante dans OpenWRT. Maintenant, on a la fibre et on arrive plus à saturer la ligne.

  • # Je parle avec les gens

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 26/11/19 à 14:32.

    QOS à la maison : comment vous faites?

    C'est la maison, donc des gens avec qui on parle assez souvent, et en qui on a un minimum de confiance et qui nous respectent un minimum.
    Des "gros téléchargements" sont rares même à plusieurs dans la famille ou collocs.
    si c'est du bourrinage, la personne a son logiciel de bourrinage qui peut mettre une limite, la personne est sensée connaître un minimum son logiciel dans ce cas et est sensée avoir un minimum de respect, donc elle mettra une limite genre 1/4 du débit nominal (1/2 si il sait être le seul bourrin).

    Bref, au final, à la maison, ce n'est pas un espace public ou une entreprise, donc pas besoin de sortir l'artillerie lourde, juste parler ensemble, avant de chercher des moyens plus coercitifs.

    • [^] # Re: Je parle avec les gens

      Posté par  . Évalué à 2.

      Ça plus des outils comme trickle, wondershaper ou même des limitations à bases de cgroups pour les applis qui ne supportent pas les limitations.

      L'équivalent doit exister sous android, ios, windows et macOS j'imagine.

    • [^] # Re: Je parle avec les gens

      Posté par  . Évalué à 1.

      Bien sur que se parler est un minimum.
      Je mettrai juste un bémol suite à un "incident" qui m'est arrivé hier soir.
      Discussion avec le petit dernier en visio qui nous demande de regarder une video de son futur boulot. Je lance le téléchargement et c'est le drame… Enfin, on a bien rigoler de notre bêtise mais un outils pour se protéger de soit même, c'est pas mal.

    • [^] # Re: Je parle avec les gens

      Posté par  . Évalué à 6. Dernière modification le 26/11/19 à 16:41.

      Ça suppose que ce soit facile de diagnostiquer le coupable. Si on regarde dans la vraie vie, on a Windows, Android et leurs amis qui adorent télécharger silencieusement des grosses quantités de données pour des mises à jour. On a Netflix ou les autres services de données, qui téléchargent beaucoup ou pas, suivant les vidéos et le sens du vent. On a des services au pif sur le web qui explosent en flammes si t'as pas un ping potable et une bande passante décente. Et on a des jeux en ligne qui demande une grosse disponibilité ponctuelle de bande passante et un ping potable en général.

      Bref, c'est quand même plus simple d'avoir un gros bouton QoS sur la box ou sur un routeur que de se lancer dans du monitoring et de l'analyse de tous les flux réseau chez soi.

    • [^] # Re: Je parle avec les gens

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      C'est la maison, donc des gens avec qui on parle assez souvent, et en qui on a un minimum de confiance et qui nous respectent un minimum.

      Tu es célibataire non?

      Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

      • [^] # Re: Je parle avec les gens

        Posté par  . Évalué à 3.

        Pour le reste il y'a règle en bois joséphine sous les genous et le martinet.

        Ah on me dit dans l'oreillette que 1932 me dit de rentrer à la bonne époque.

  • # Routeur Linux et PyQoS

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Si tu as une passerelle Linux, et que tu veux pas te taper la syntaxe de tc, tu peux essayer avec PyQoS (c’est développé par un amis à moi).

  • # Neutralité

    Posté par  . Évalué à 6.

    Moi je suis pour la neutralité du net et du LAN familial :-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.