GNU Emacs 23.1 sort sous le soleil

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
22
31
juil.
2009
GNU
GNU Emacs s'est mis sur son 31 (bon en fait il est sorti le 30 ;)) pour sortir en version 23.1 après deux années de gestation.
GNU Emacs est un "éditeur de texte" (terme très réducteur) multi-plateforme (systèmes GNU, BSD, OS X...) extensible via le langage Emacs Lisp.

Cette version contient quelques nouveautés très attendues, comme l'utilisation de Fontconfig et Xft pour le rendu des fontes, un système ingénieux d'édition en mode client/serveur, ...

Outres ces nouveautés, de nombreux modes ont fait leur entrée et parmi eux un éditeur de fichiers XML (avec validation du XML à la volée), un visualiseur de documents PDF, un gestionnaire GNU GPG ou bien encore un mode pour coder en Ruby.
  • Visualiseur de documents PDF
    L'auteur de ce mode est Tassilo Horn. Comment fonctionne-t-il ? Tout simplement, en convertissant le document en autant de fichiers PNG que de pages. L'intérêt de cette technique réside dans le fait qu'il n'est plus nécessaire de lancer une application tierce puisque les images sont affichables au coeur même d'un buffer emacs. La conversion utilise Ghostscript et le rendu est très satisfaisant (la qualité de sortie étant bien entendu configurable, emacs oblige). D'autre part la vitesse d'ouverture d'un document est plutôt bonne puisque la conversion s'effectue en tâche de fond.

  • Gestionnaire GNU GPG
    EasyPG est un frontend au très connu GPG. Il permet de réaliser des tâches basiques de gestion de trousseau GPG (signer des clés, ajouter des clés, ...) mais il est également utilisé pour signer/chiffrer ses communications électroniques.

    Dans les autres nouveautés à signaler, nxml-mode qui est un mode d'édition de documents XML surpuissant qui a le bon goût d'indiquer en direct si le document édité est conforme au schéma Relax-NG (il peut aussi utiliser des modes plus classiques et/ou être utilisé pour du XHTML, XSLT…).

    Autre nouveauté : se connecter à des processus via D-BUS. Le champs d'utilisation est pour le moment très faible mais certains ont envisagé d'en tirer parti pour tenter d'ajouter un mode collaboratif à GNU Emacs.


    Les nouveautés d'Emacs 23 on été décrites en détail par François dans une dépêche datant d'avril dernier. Ce qui suit est une reprise partielle de cette dépêche. Merci encore à l'auteur.

  • Polices lissées
    Pour la gestion du lissage des polices, leurs dispositions et leurs formes, Emacs utilise dorénavant les bibliothèques Freetype, xft, otf et m17n. Fontconfig permet à Emacs d'accepter les spécifications de polices comme "monospace-12:bold" ou encore "Monospace Bold 12". Le clic gauche avec shift (S-down-mouse-1 pour les connaisseurs) ouvre un menu permettant de spécifier les attributs des polices. Avec le nouveau mode mineur global « Text Scale », de nouvelles commandes, dans l'esprit des navigateurs internet, permettent de changer la taille de la police (C-x C-+ ou C-x C-= pour augmenter. C-x C-- pour diminuer. C-x C-0 pour la taille par défaut). Il faut remarquer qu'Emacs gérait l'anti-crénelage sur les plate-formes win32 et carbon avant la version 23.

  • Le mode Multi-tty et daemon
    Voilà un gros chantier qui peut se résumer ainsi (tiré du NEWS) : « Emacs now supports using both X displays and ttys in one session » soit en français « Emacs supporte dorénavant à la fois des affichages sur terminal virtuel et serveur X dans la même session ». Pour comprendre cela il faut connaître emacsclient.

    Jusqu'à maintenant, pour éviter de lancer une nouvelle session emacs à chaque édition de fichier, il était possible de donner la directive (server-start) lors d'un premier lancement. Une fois cette première session lancée il suffisait d'appeler emacsclient (généralement mis en variable EDITOR) à la place d'emacs lui-même. Emacsclient se chargeait alors de contacter la session serveur et le fichier était ouvert dans un nouveau cadre de la première instance.

    Cette approche présentait deux limitations qui n'existent plus. Il fallait tout d'abord lancer une première instance complète en avant plan. Ensuite si la première session emacs en serveur était lancée en mode console, les nouveaux cadres ne pouvaient pas être des fenêtres X et inversement. La solution à la deuxième limitation a d'ailleurs fournit la solution à la première.

    Voilà avec Emacs 23 comment les choses se passent dorénavant :
    emacsclient -c
    ouvre une fenêtre X si vous êtes sous X ou un cadre emacs dans la console. Si vous voulez récupérer la main sur le terminal vous pouvez ajouter l'option -n.
    emacsclient -t
    ouvre un cadre emacs dans la console. On peut également préciser un éditeur alternatif si une première session emacs n'est pas lancée
    emacsclient -c -a (emacs|nano|vim|ed...)

    Et enfin il est possible de lancer emacs en tâche de fond dans .bashrc ou encore .xinitrc avec
    emacs --daemon
    qui vous rend la main directement. Des scripts qui enrobent ces directives peuvent déjà être trouvés sur le net. Le plus répandu consiste à lancer plusieurs démons nommés (exemple : edit, mail ou proj1) dans des écrans et de s'y connecter en fonction du besoin. On peut trouver ces scripts dans le README de l'auteur original Károly Lörentey

  • # Le vendredi on se lâche

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    GNU Emacs s'est mis sur son 31 (bon en fait il est sorti le 30 ;))

    Une news Emacs ou Vim c'est beaucoup plus amusant le vendredi. ça valait la peine d'attendre ;-)

    /me lance le troll
    Emacs, c'est bien Esc/Meta/Alt/Control/Shift einh?

    Je m'en fou d'ailleurs, VIM c'est mieux, et pis z'est tout !
    • [^] # Re: Le vendredi on se lâche

      Posté par . Évalué à 6.

      Hello,
      D'ailleurs c'est à ce demander si cela n'a pas été fait aussi exprès que la news sur emacs apparait juste après une news sur Vim, c'est une déclaration de guerre trollesque tout ça.

      Donc pour nourrir un peu tout ça: emacs, intervient toujours *après* vim, en bon deuxième ^^.
      • [^] # Re: Le vendredi on se lâche

        Posté par . Évalué à 3.

        "emacs, intervient toujours *après* vim, en bon deuxième ^^. "
        Tu veux dire qu'Emacs doit toujours repasser derrière Vim pour rattraper ses conneries ? :-p
      • [^] # Re: Le vendredi on se lâche

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Juré, c'est involontaire (en tout cas en ce qui me concerne). Une nouvelle version de cet éditeur c'est un peu comme une sortie d'une stable Debian: ça arrive assez rarement pour être signalé :)
    • [^] # Re: Le vendredi on se lâche

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je pense que les trolls gratuits sont dommageables. Dans la communauté du libre, nous devrions faire plus attention au respect de la différence.

      Il n'y a pas une et une seule vérité. Il y a des applications et leur usage dépend de la personne et de ses préférences.

      VIM et Emacs sont différents, s'addressent à des utilisateurs différents. Scientifiquement, il est prouvé que si on a moins de 17 doigts par main, Emacs est inutilisable. Mais pour tous les autres, Emacs est une possibilité. D'ailleurs, pour les autistes qui savent repérer du premier coup d'œil une allumette de longueur différente dans un millier d'allumettes semblables, KDE et ses boites de préférences est également une possibilité envisageable.

      Cessons donc de dire que notre solution est la meilleure, chaque solution est faite pour des personnes différentes. Soyons ouverts.
      • [^] # Re: Le vendredi on se lâche

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Aimez-vous les uns les autres (même si les autres utilisent vim). Amen.
      • [^] # Re: Le vendredi on se lâche

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        En même temps, mon commentaire est purement du second degré...

        J'utilise certes Vim, mais c'est plus que c'est tombé ainsi que par religion ;-) Emacs a certainement de très grandes qualités pour que certains de mes collègues l'utilisent couramment.

        Comme tu le dis, il faut de tout pour faire un monde libre. Et la diversité est bien la force première de ce monde ;-)
        • [^] # Re: Le vendredi on se lâche

          Posté par . Évalué à 10.

          En même temps, mon commentaire est purement du second degré
          En même temps, le sien n'est pas vraiment du premier degré, hein.
    • [^] # Re: Le vendredi on se lâche

      Posté par Anonyme . Évalué à -2.

      Emacs a toujours été une usine à gaz inutilisable. Cette nouvelle version ne déroge pas à la règle.

      Je suis en train de taper ce message avec VIM et je ne risque pas de changer.
  • # C'est utilisé ?

    Posté par . Évalué à -5.

    Y'a encore des gens qui utilisent cette bouze ?

    {C'est vendredi c'est permis °o°}
  • # et le noyau ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Est-ce que c'est cette version qui fait planter le noyau ?
  • # alternative?

    Posté par . Évalué à 1.

    Quelqu'un connait-il une alternative sympa a emacs?
    • [^] # Re: alternative?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Vim ? :o
    • [^] # Re: alternative?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      vim ?

      Sinon tu as toujours
      kwrite/kate
      gedit

      selon ton bureau
      • [^] # Re: alternative?

        Posté par . Évalué à 2.

        Je sais pas pourquoi ça trolle autant sur emacs/vim

        Franchement quitte a prendre un éditeur avec une GUI kwrite/kate est excellent,
        c'est sur il ne peut pas lire du pdf ou jouer de mp3 mais bon… Et puis il a un look vachement moins ancien qu'emacs.

        Si tu cherche un éditeur léger mais graphique, nedit est très pratique l'avantage c'est que c'est l'un des rares éditeurs graphique qui fonctionne bien en ssh (quoi je trolle si je veux)

        Si tu préfère la console et que tu es près a apprendre un peu :
        VIM est excellent,
        Son gros problème est aussi son gros avantage, pas de menu clickodrome,
        donc tu es forcé d'apprendre les raccourcit l'avantage c'est qu'une fois que c'est fait tu es vraiement performant. par contre impossible de deviner qu'il faut faire :q pour quitter et :wq pour sauver avant ou :q! pour ne pas sauver et quitter

        Apres tu as aussi emacs, un petit éditeur développé par un barbu solitaire ;)
        • [^] # Re: alternative?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          "Son gros problème est aussi son gros avantage, pas de menu clickodrome, "
          Au pire, tu peux toujours installer gvim... D'ailleurs c'est ce que je recommande aux débutants qui ne connaissent pas encore assez de raccourcis (car le raccourci est indiqué dans le menu à coté de l'action).

          Pour ce qui est des commandes impossibles à deviner... Elles sont au moins assez simples à retenir : q comme quit, w comme write, etc...
        • [^] # Re: alternative?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          J'ai donc un double ! (cf. un vieil épisode de twilight zone)

          J'aurais vraiment du mal à me passer de nedit, il est tout simple et ultra efficace, il fait tout ce que je veux ! avec un peu de config on peut lui faire faire de la complétion automatique avec la touche tab, et après on a l'éditeur ultime !

          Possibilité de sélection rectangulaire, excellent pour le formatage de commentaires de code.

          son seul défaut est qu'il ne gère pas l'utf-8, mais bon, pour du code c'est pas hyper grave.

          Et sinon pour tout ce qui est fichier de conf, édition à distance par ssh, y'a pas mieux que vim.
          • [^] # Re: alternative?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            tout comme toi. De plus en plus de vim mais historiquement du nedit, notament pour ce que tu as dis : rapidité, simple et lisible, selection carré ultra efficasse...

            Mon soucis, je cherche de plus en plus dans nedit avec / et je evux aller à la ligne 123 en 123G ! Bref, je veux un mode vi dans nedit !
          • [^] # Re: alternative?

            Posté par . Évalué à 2.

            En fait, il a d'autres défauts à mon goût, tous visuels uniquement.
            C'est un rhabillage complet qu'il faudrait au Nirvana Editor, genre GTK2 avec support des polices lissées (maintenant que même emacs les supporte) et gestion de l'UTF-8, parce que motif...

            Un gnedit ou knedit serait pas loin de l'éditeur idéal, parce que c'est vrai que la sélection rectangulaire je ne l'ai jamais vue ailleurs et que c'est vraiment pratique ; et les macros de NEdit manquent cruellement à un éditeur comme gedit.
            • [^] # Re: alternative?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Justement, je trouve que l'interface Motif de nedit a un côté old school geek qui n'est pas pour me déplaire.

              Et je crois que justement la légèreté vient de l'absence de fioritures type polices lissées et interface à la GTK2.

              Du coup on peut bosser efficacement sur des machines avec moins de RAM que la norme (qui a dit peu ?) sans les mettre à genoux (ex. une PS3 avec ses 256 Mo bien tassés)
              • [^] # Re: alternative?

                Posté par . Évalué à 0.

                Justement, je trouve que l'interface Motif de nedit a un côté old school geek qui n'est pas pour me déplaire.

                Et je crois que justement la légèreté vient de l'absence de fioritures type polices lissées et interface à la GTK2.


                Les goûts et les couleurs...
                Nous sommes une écrasante majorité à préférer ces fioritures et à avoir des machines suffisamment puissantes pour en permettre l'utilisation.
                Une PS3 n'est pas un bon exemple, une bête de course qui affiche en full HD, ça m'étonnerait qu'elle ne puisse t'afficher un joli bureau avec tout plein de "fioritures".

                Même les téléphones évolués (smart phones type i-phone...) en sont capables de nos jours. Et tout le monde s'en réjouit, à part quelques geeks et bien sûr Mme Thatcher ! ;-)
            • [^] # Re: alternative?

              Posté par . Évalué à 3.

              Un gnedit ou knedit serait pas loin de l'éditeur idéal, parce que c'est vrai que la sélection rectangulaire je ne l'ai jamais vue ailleurs et que c'est vraiment pratique

              kwrite/kate (qui utilisent en pratique le même moteur) le font depuis des années.
              Le raccourci pa défaut pour l'activer/désactiver est Ctrl-Shift-B (il t'indique alors dans sa barre d'état qu'il est en mode BLOCK plutôt qu'en mode LIGNE)
              • [^] # Re: alternative?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Ce me semble loin de la facilité d'nedit. Ctrl+Souris bouton gauche et tu es en sélection carré. To changement de mode fait qu'en pratique, pas grand monde doit l'utiliser.

                Bref, avec nedit, la sélection carré, c'est comme une sélection classique mais avec la touche Ctrl appuyé.

                Après, il y a d'autres éditeurs qui le font mais je ne l'ai jamais vu avec cette souplesse.
                • [^] # Re: alternative?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Ben, moi je l'utilise, je n'ai fait aucune statistique (je suis le seul au boulot a utiliser KDE, tous les autres à part un utilisent win).

                  Mais comme le changement de mode est présent dans un menu, j'ai plutôt tendance à croire que plus de personne le découvrira, c'est plutôt rare d'expérimenter toute les combinaisons de touches+souris pour voir ce que ça fait.

                  Et puis, ce n'est pas seulement pour la sélection, le coller se fait aussi en mode bloc du coup.
                • [^] # Re: alternative?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  oué mais la tu vois, tu touche la grande différence entre ces outils...
                  Jamais (ou rarement plutôt) je fais une sélection a la souris...

                  Et sous emacs, le mieux est même d'utiliser un mode qui le fait avec C-Enter
                  Il est alors possible de se déplacer a chaque coin de la sélection pour saisir du texte à l'intérieur / à l'extérieur des deux verticales, de remplacer, etc
                  Il est donc parfait pour rajouter un texte commun a plein de lignes en une fois (un commentaire par exemple)

                  Mode cua : http://www.emacswiki.org/emacs/CuaMode
                  Vraiment important comme mode ça.

                  Faire des sélection (y compris verticales) à la souris ... ben heu comment dire ... faut déjà lacher le clavier quoi
                  • [^] # Re: alternative?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Completement inutile ce mode.

                    Et puis debile au possible.

                    ua-mode allows one to use ‘C-v’, ‘C-c’, and ‘C-x’ to paste, copy, and cut the region. Since this conflicts with very important keybindings in Emacs, these CUA bindings are only active when the mark is active.

                    Faut deja savoir ce qu'est une marque, donc de la a faire le pas vers C-w/M-w/C-y/M-y, c'est relativement maigre.

                    Et puis bon, si t'utilises emacs, c'est pas pour te taper des shortcuts a la Windows, un peu plus de dignite que ca, bourdel!
                    • [^] # Re: alternative?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      heu ... ou pas !

                      Bon allez, je fais la version longue :
                      - tout d'abord j'ai jamais essayé C-{c|v|x} sous emacs, même si ça existe (puisqu'il faut montrer papates blanches pour avoir le droit d'utiliser emacs on dirait...)
                      - ensuite, quel rapport avec les raccourcis claviers ? c'est configurable et tant mieux, spa parce qu'un gars a décidé d'un raccourcis qu'il te plait forcément (ex : j'ai C-z en undo et M-g en goto-line, très pratique ceux là ... et très "windows" faut croire...)

                      Mais le point intéressant n'est pas là (faut croire que tu ne l'a pas essayé) : il permet de faire une sélection rectangulaire plus aisément, plus visuelle, et plus pratique que sans ce mode (qui par ailleurs est intégré depuis qq version d'emacs)
                      [C-Enter] au début de la zone, déplacer le curseur, puis [Enter] pour se déplacer aux 4 coins et saisir du texte devant / après la zone (plus copier, coller, etc)

                      > Completement inutile ce mode.
                      faut croire que non vu que certains l'utilisent...
                      mais associé à
                      > Et puis debile au possible.
                      montre un certain état d'esprit...

                      > Faut deja savoir ce qu'est une marque
                      Et ?
                      Qu'est ce qui t'empêche de savoir ce que c'est _et_ d'utiliser cua (tout ou partie hein...)
                      Pour conduire ma voiture, je suis pas obligé de savoir comment fonctionne le capteur de position de mes papillons d'admission, ni comment fonctionne le boisseau à dépression ... (et pourtant...)

                      > Et puis bon, si t'utilises emacs, c'est pas pour te taper des shortcuts a la Windows
                      ptetre que c'est de l'humour...
                      mais si j'utilise emacs c'est pour ces fonctionnalités, non pour sa configuration initiale.
                      Et si je veux changer les raccourcis, ben je le fait (vu que ça n'a pas de rapport)
                      ha oui, et pour les "puristes" d'emacs, pourquoi dans ce cas pouvons nous les changer ?
              • [^] # Re: alternative?

                Posté par . Évalué à 1.

                kwrite/kate (qui utilisent en pratique le même moteur) le font depuis des années.

                Il y a donc déjà un knedit, c'est bien ; mais en utilisateur de GNOME, j'aurais préféré un gnedit...
            • [^] # Re: alternative?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              > la sélection rectangulaire je ne l'ai jamais vue ailleurs et que c'est vraiment pratique

              T'as pas trop cherché. Faut quand même se dire que si Emacs (ou vi) sont des références ce n'est pas un hasard.

              Sous Emacs : C-espace en début de zone et la fonction que tu souhaites en fin de zone, ..., depuis plus de 10 ans. Je ne parlerais pas du yanking, des registres, ...

              Un simple google : http://www.linux-france.org/article/jdanield/MaL001-8.html
              • [^] # Re: alternative?

                Posté par . Évalué à 1.

                >> la sélection rectangulaire je ne l'ai jamais vue ailleurs et que c'est vraiment pratique
                >T'as pas trop cherché.

                C'est clair ... vim aussi le permet avec le mode visuel !

                C'est pas les victimes d'un des plus grand troll du libre pour rien. À mon avis, ils ont toutes les features possible pour un editeur, ou proche (en ne considérant pas la lecture de pdf comme une feature d'éditeur de texte... Emacs reste un début d'OS selon moi).
              • [^] # Re: alternative?

                Posté par . Évalué à 0.

                > la sélection rectangulaire je ne l'ai jamais vue ailleurs et que c'est vraiment pratique

                T'as pas trop cherché. Faut quand même se dire que si Emacs (ou vi) sont des références ce n'est pas un hasard.


                C'est vrai, je l'avoue, je n'ai pas cherché. Mea maxima culpa !

                Sous Emacs : C-espace en début de zone et la fonction que tu souhaites en fin de zone, ..., depuis plus de 10 ans. Je ne parlerais pas du yanking, des registres, ...

                Ça existe depuis 10 ans, mais il faut 10 ans d'utilisation pour maîtriser vi ou Emacs ;-)
                Sans rire, vi c'est pas très user friendly, sûrement le meilleur moyen de dégoûter un linuxien débutant.

                En revanche, les polices lissées et l'UTF-8, bah dans un gnome-terminal ou un kterm tu les as, donc dans vi(m) aussi ;-).

                Maintenant je ne remettrai jamais en cause l'utilité de vi, parce que quand tu n'as pas de serveur X à disposition, tu es bien content de l'avoir sous la main, c'est sûr ! Mais quand tu peux avoir plus sexy, pourquoi s'en priver ?!...
                • [^] # Re: alternative?

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                  >> Sans rire, vi c'est pas très user friendly, sûrement le meilleur moyen de dégoûter un linuxien débutant.

                  Parce que linux, c'est débutant-friendly ?
                  Je suis pas sûr à 100%

                  Vim n'a pas la vocation d'être fait pour Mme Michu. Vim est fait pour les gens qui ont besoin d'un éditeur de texte efficace.
                  C'est pas pour rien que tous les débutants dens les écoles d'ingé, d'info, et dans les facs utilisent emacs par défaut: ils l'utilisent comme notepad, de même qu'ils sont très content de faire de l'azerty. Après, quand tu te dis "bon, fini la rigolade, j'ai des choses sérieuses à faire", tu bascules en dvorak, et tu passes à vim.

                  Si tu ne vis pas de l'efficacité de ton clavier, tu préfères la simplicité "what you get is what you deserve, n00b". C'est pas pour rien que les gestionnaires de fenêtres en pavage (ion, wmii, xmonad, i³, etc) ont du succès. On entre dans le monde de l'efficacié en passant par le dépaysement !
                • [^] # Re: alternative?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  C'est un peu comme la piscine. Il faut 10h de cours pour la brasse. Pour le crawl il en faut au moins 40h.

                  Commencer par Gedit ou consort n'est pas surprenant. Par contre y rester, alors qu'on utilise souvent l'éditeur, c'est une réelle limitation.

                  > Ça existe depuis 10 ans, mais il faut 10 ans d'utilisation pour maîtriser vi ou Emacs ;-)

                  10 ans est bien évidement exagéré, j'y ai mis du temps, comme Linux, comme LaTeX, le crawl, comme tous le reste.
        • [^] # Re: alternative?

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu peux aussi fabriquer ton propre éditeur avec GVim !
        • [^] # Re: alternative?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          >> par contre impossible de deviner qu'il faut faire :q pour quitter et :wq pour sauver avant ou :q! pour ne pas sauver et quitter

          Et c'est justement pour que tu n'aies pas à deviner qu'on a inventé *roulements de tambours* la documentation ! *tadaa*

          C'est comme les commandes d'un avion, les pilotes ne devinent pas quel bouton fait quoi lors de leurs premiers vols…
      • [^] # Re: alternative?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        il y'a aussi nano ou pico comme autres editeurs de texte
    • [^] # Re: alternative?

      Posté par . Évalué à 5.

      linux
    • [^] # Re: alternative?

      Posté par . Évalué à 2.

      Perso je ne jure plus que par jEdit.
    • [^] # Re: alternative?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Moi j'ai récemment découvert geany ( http://www.geany.org/ ) grâce à une distro ultra légère sur laquelle il était installé par défaut. Ça n'est pas, loin s'en faut, aussi classe complet et polyvalent que vi ou emacs ; mais c'est largement plus moderne et donc parfois un peu moins casse-tête pour la configuration ou la découverte de nouvelles techniques.
      • [^] # Re: alternative?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Il est bien mais aussi sobre que nedit. J'aime mieux la police de caractère de nedit. Mais surtout, il est nul en sélection carré... et j'en ai besoin souvent.
  • # ROAR

    Posté par (page perso) . Évalué à -7.

    OS X je connais pas. Je connais seulement "Mac OS X". Non mais.
    • [^] # Re: ROAR

      Posté par . Évalué à 4.

      aussi bien le troll du vendredi c'est bien, mais un troll ce n'est pas non plus l'ouvrir pour certifier qu'on a rien à dire.
  • # pour les grincheux

    Posté par . Évalué à 10.

    1) Emacs n'est pas éditeur de texte, Emacs n'est pas OS, c'est un interpréteur LISP spécialisé dans l'édition textuelle.

    2) Emacs n'est pas que pour les poulpes à 36 doigts, il existe un mode permettant d'émuler Vi : VIPER. Couplé à quelques autres programme (vimpulse) et à sa conf propre, il fait ne dépaysera même pas les utilisateurs de Vim.

    3) Emacs est bien plus pratique que Vim pour l'édition rapide de fichiers. Il est très rapide une fois chargé (le démon rendant cela transparent). Et l'outil TRAMP permet, entre autre, d'ouvrir un fichier appartenant à autre utilisateur en passant par su ou sudo :

    /su::/root/pommedeterre.txt
    /sudo::/etc/apache2/apache2.conf

    On reste dans sa session.

    Voilà, les bonne vieilles critiques faites contre Emacs sont juste du flanc qui ne servent qu'à justifier les fans de vim de continuer à utiliser leur outil ancestral :D
    • [^] # Re: pour les grincheux

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Oui, je suis bien d'accord avec toi. En plus on peut bien se demander quel complexe pousse les utilisateurs de vi à toujours dénigrer emacs ? (1)

      Un peu comme si le joueur de triangle ironisait sur le joueur de piano en disant qu'il faut 4 mains et 12 doigts par main pour jouer de cet instrument.

      les bonne vieilles critiques faites contre Emacs sont juste du flanc

      Euh... du flan, du flan, le gâteau, pas le côté (flanc). :-)

      C.

      (1) : j'ai bien une tentative de réponse : ils leur manque, la dextérité manuelle qui est à la base du charme de tout utilisateur d'emacs. :-)
      • [^] # Re: pour les grincheux

        Posté par . Évalué à 2.

        «Euh... du flan, du flan, le gâteau, pas le côté (flanc). :-)»

        Arf, merci, déformation "professionnelle" ;)
    • [^] # Re: pour les grincheux

      Posté par . Évalué à 2.

      Celui qui me dit que Emacs est pratique, j'ai envie de lui coller une TRAMPe...

      (Grincheux belge)
    • [^] # Re: pour les grincheux

      Posté par . Évalué à 4.

      1) Emacs n'est pas éditeur de texte, Emacs n'est pas OS, c'est un interpréteur LISP spécialisé dans l'édition textuelle.

      Effectivement, c'est généralement en découvrant ça qu'on comprend les particularités d'Emacs. Et c'est à la fois rigolo et lassant de voir des gens comparer Vim, brillant éditeur de texte, à Emacs, environnement de travail extensible via LISP.

      Ça n'empêche pas que les keybindings par défauts résultent d'une accumulation de 30 ans d'évolution et n'ont plus aucune cohérence : il faudra bien un jour concevoir un nouvel arrangement pensé pour la cohérence et la facilité d'apprentissage, et le mettre par défaut.

      Enfin, quelques éléments qui n'ont pas été évoqués ici mais qui peuvent intéresser les développeurs : RMS a confié la maintenance de GNU/Emacs à deux personnes il y a environ 18 mois, Stefan et Chong. Ce sont donc eux qui ont conduit, avec un succès évident, le développement de cette branche 23. La version 24 devrait être grandement développée sur des dépôts décentralisés, gérés par bazaar en l'occurrence car c'est (devenu) un projet GNU. Cela aurait dû arriver plus tôt, mais devant les, hmm, comment dire ... devant les surprises techniques que réserve bazaar (pour rester poli et positif), cette conversion se fait attendre. Enfin, il parait que là cette fois-ci c'est la bonne.
      • [^] # Re: pour les grincheux

        Posté par . Évalué à 2.

        Ça n'empêche pas que les keybindings par défauts résultent d'une accumulation de 30 ans d'évolution et n'ont plus aucune cohérence : il faudra bien un jour concevoir un nouvel arrangement pensé pour la cohérence et la facilité d'apprentissage, et le mettre par défaut.

        Oui, c'est tout à fait juste. D'où l'intérêt de VIPER dans mon cas.

        Enfin, quelques éléments qui n'ont pas été évoqués ici mais qui peuvent intéresser les développeurs : RMS a confié la maintenance de GNU/Emacs à deux personnes il y a environ 18 mois, Stefan et Chong. Ce sont donc eux qui ont conduit, avec un succès évident, le développement de cette branche 23. La version 24 devrait être grandement développée sur des dépôts décentralisés, gérés par bazaar en l'occurrence car c'est (devenu) un projet GNU. Cela aurait dû arriver plus tôt, mais devant les, hmm, comment dire ... devant les surprises techniques que réserve bazaar (pour rester poli et positif), cette conversion se fait attendre. Enfin, il parait que là cette fois-ci c'est la bonne

        Je savais pour le passement du bébé à Stefan et Chong, mais pas pour l'utilisation de bazaar. C'est intéressant.
      • [^] # Re: pour les grincheux

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        non, on ne lancera pas de troll svn/git/bazaar/mercurial ...
      • [^] # Re: pour les grincheux

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Emacs est un bon système, mais il lui manque toujours un éditeur !

        J'ai eu l'occasion de faire connaître cette blague à Richard Stallman. C'était dans un restaurant des Halles à Paris où nous dinions avec Odile Benassy.
        Richard a aussitôt démarré pour m'expliquer que si, c'était un éditeur ! Odile l'a arrêté en lui disant : « Richard, it's a joke! ». Il lui a fallu quelques instants pour l'admettre, il ne la connaissait pas. C'était je crois en 2002.
  • # Dans debian

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Dailleurs,

    La prochaine version d'emacs sera embarquée dans Debian, aux cotés de freebsd, hurd et linux. Il faudra dire Debian GNU/Emacs.
  • # Test de emacs-snapshot (23.0.95.1) de Mandriva

    Posté par . Évalué à 1.

    *Messages*
    ...snip...
    Loading php-mode...
    c-define-lang-constant: `c-lang-defconst' must be used in a file


    Avec le php-mode 1.5.0 : pas vraiment trouvé de solution sur google à part des types qui ont le même problème.

    Bon ben je vais patienter un peu avec la version 22.x le temps qu'elle soit mise à jour dans la distrib.
  • # De rien

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Les nouveautés d'Emacs 23 on été décrites en détail par François dans une dépêche datant d'avril dernier. Ce qui suit est une reprise partielle de cette dépêche. Merci encore à l'auteur.

    De rien ça fait plaisir :).

    Sinon ceci n'est pas un troll : j'encourage les utilisateurs d'emacs à essayer viper. Rien que pour 'hjkl' ça vaut le coup et un utilisateur de vim se trouvera vraiment à cour d'argument pour me faire utiliser vim dans le flot de travail quotidien (la polyvalence et la puissance d'emacs avec les raccourcis de vim...). Dans le même genre, vimperator est vraiment bien.
    • [^] # Re: De rien

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      "Eight Megabytes And Constantly Swapping" pour utiliser vi, je trouve ça quand même un peu violent non ?

      "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

      • [^] # Re: De rien

        Posté par (page perso) . Évalué à -3.

        Encore faut-il que vi soit utilisable.

        En effet, y'a un sacre manque de coherence, mais pardonnons les fantsaisies de certaines brebies egarees.
      • [^] # Re: De rien

        Posté par . Évalué à 4.

        Arf, le mauvais vieux troll. Même Gedit et Kate bouffe plus de mémoire qu'Emacs.

        Sachant, au passage, qu'Emacs est aussi un excellent lecteur de news, de mail, un très bon client irc, un très bon gestionnaire de notes, agenda etc. J'aimerai connaitre la mémoire que prend evolution + pan + firefox + xchat + ... vim.

        Comparons ce qui est comparable. Comparons Vim à éditeur de texte, et Emacs à un Desktop ;)
    • [^] # hjkl?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et comment on fait avec des claviers dvorak ou non-standards?
  • # Remarque

    Posté par . Évalué à -1.

    Remarquons que la news sur "A Byte of Vim" publiée aujourd'hui ne contient aucun commentaire contenant le mot "emacs", alors que les fil de commentaires de cette news porte les titres suivant :

    Le vendredi on se lâche (troll)

    C'est utilisé ? (troll)

    et le noyau ? (débilité)

    alternative ? (hors-sujet limite troll)

    ROAR (hors-sujet)

    pour les grincheux

    dans Debian (débilité)

    test de emacs-snapthot

    de rien

    et contiennent quasiment tous plusieurs troll emacs/vim.

    Pas mal...
    • [^] # Re: Remarque

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Tu ne voudrais quand-même pas que les aficionados linuxFRistes se frustrent à ne découvrir aucun troll sur une news emacs ? De plus un vendredi ?! Personnellement, pourvu que ça soit gratuit, drôle, absurde et au deuxième degré, je me délecte de ces commentaires, qui par ailleurs n'empêchent pas d'apprendre plein de trucs avérés et intéressants (et sérieux, bien sûr).
      • [^] # Re: Remarque

        Posté par . Évalué à 4.

        Ah non je ne souhaite frustrer personne. Je fais un constat sociologique expérimentalement prouvé :

        le vimuser a un sentiment d'infériorité par rapport à l'emacsien que prouve sa propension à venir trainer ses guêtres en terre emacsienne pour cracher ses mesquineries d'un autre âge.

        L'emacsien prouve sa sérénité par son absence en terre vi(m|)ienne. L'emacsien n'a pas de temps à perdre avec des nouvelles qui concerne un petit éditeur parmi les autres éditeurs.
        • [^] # Re: Remarque

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Tu veux dire que l'emacsien est plongé dans sa doc pour retrouver le control qui va lui permettre de quitter emacs sans perdre son boulot de l'après midi et donc qu'il n'a pas le temps de venir sur dlfp ?
          • [^] # Re: Remarque

            Posté par . Évalué à 8.

            Non l'emacsien n'a pas le temps de venir sur DLFP car il est en train de concevoir une macro LISP qui va lui permettre de dévier la lune de son orbite par vibration électrostatique de son ventilo.
  • # nxml-mode

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je ne comprends la remarque sur le caractère nouveau de nxml-mode dans emacs 23.1 J'utilise ce mode depuis emacs 21. J'ai râté quelque chose ?
    • [^] # Re: nxml-mode

      Posté par . Évalué à 3.

      Il est juste intégré par défaut.
    • [^] # Re: nxml-mode

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Jusqu'à maintenant, nxml-mode vivait complètement "en dehors". Maintenant il fait partie de la distribution officielle ce qui va permettre de le rendre encore plus incontournable (un peu comme org-mode, rcirc, ...).
      • [^] # Re: nxml-mode

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Oui, il est incontournable, génial, indispensable, mais James Clarke semble avoir quitté la scène du logiciel pour se tourner vers d'autres choses, ce qui fait que le nxml-mode n'a pas évolué depuis 2004. Ce serait une excellente nouvelle que cette intégration marque une reprise du nxml-mode.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.