Joker, un logiciel pour doubler des films sous licence GPL

Posté par . Édité par ZeroHeure, palm123, Benoît Sibaud, Nils Ratusznik et patrick_g. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
100
7
nov.
2014
Technologie

Après avoir travaillé 6 ans dans deux studios de post-production parisiens spécialisés dans le doublage de film et de série, j'ai décidé de me mettre à mon compte et de développer un nouvel outil sous licence GPL. Il faut savoir que les logiciels utilisés en post-production sont quasiment tous propriétaires (Pro Tools, Final Cut, Avid, Mosaic, Synchronos…). Seul ffmpeg sert de temps en temps de boîte à outils vidéo mais parce que c'est gratuit et que ça permet de bidouiller dans son coin.

Joker est un logiciel capable de lire un fichier vidéo et un fichier texte (différents formats sont supportés). La lecture peut être synchronisée à un enregistreur externe en MIDI. La bande rythmographique qui défile donne des indications très précises de timing de début et fin. Il existe une vidéo illustrant le fonctionnement du logiciel et une autre du résultat que l'on peut obtenir (un peu d'indulgence, j'enregistre avec des amis débutants).

Pour information, j'ai créé ma société (« Phonations ») et j'essaye de faire financer le développement par les professionnels. L'outil a entre autres choses servi à doubler la dernière saison de How I Met Your Mother. Cependant, j'ai fait le choix de le diffuser sous licence libre GPL pour deux raisons :

  • favoriser sa dissémination au sein des studios de doublage ;
  • permettre à des particuliers de s'approprier l'outil.

J'utilise le framework Qt et pour l'instant le projet fonctionne sur MacOSX et Windows qui correspondent à l'environnement de mes clients. J'ai commencé à regarder la compatibilité sur Ubuntu mais ça avance doucement par manque de temps. Si quelqu'un est intéressé pour m'aider la dessus, le projet est disponible sur Github.

Les versions Windows et Mac sont téléchargeables sur le site du projet. Pour tester, vous pouvez utiliser cette séquence vidéo (plus texte original) et une adaptation réalisée par un ami adaptateur de doublage.
NB: pour comprendre le principe de la bande rythmographique, je vous invite à regarder une petite vidéo sur le doublage.

  • # Tes premiers CA sont sur ton produit ou sur autre chose ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je vois sur societe.com que tu as des CA de respectivement 42.5K€ et 65.2K€ pour les années 2012 et 2013. Il s'agit de développements que tu as facturés sur ton logiciel ou bien de prestations alimentaires que tu aurais faites le temps de développer ton soft ?

    Tu t'es lancé tout seul ?

    Projet intéressant, en tout cas, tant sur le plan technique que sur le plan économique

  • # souvenir...

    Posté par . Évalué à 10.

    Dès que je lu "post-production paris" j'étais sûr qu'il était derrière.
    Ravie de voir que Mr Desdames à finalement changé sont fusils d'épaule et investie dans le tout numérique.
    Il y a encore plusieurs années, lorsque j'ai développé Titan et Morphée pour lui, il me disait que les annotations manuelles sur les Bandes Rythmo étaient irremplacable numériquement!
    Les temps changent :)

    • [^] # Re: souvenir...

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      étaient irremplacable numériquement

      Beaucoup disent ça ("la photo argentique ne sera jamais remplaçée par le numérique!", "le cinéma numérique c'est pourri, je continuerai de filmer en 35mm!"), et tous y passent un jour où l'autre…

      Les temps changent :)

      Bah non, classique : un peu (sans être péjoratif, c'est humain) de résistance au changement, et ensuite on y passe car on n'a pas le choix (sinon on est remplacé).
      Les temps ne changent justement pas ;-).

      • [^] # Re: souvenir...

        Posté par . Évalué à 10.

        Le numérique ça veut dire plein de chose, et dans ce domaine, on a pu constater exactement la même chose que dans les autres écosystèmes: la multiplicité des logiciels et des formats ont rendu compliqué le travail entre les utilisateurs qui ont payé le prix de cette transition (notamment à cause du manque de formation en manipulation des ordinateurs). Le travail de Phonations est notamment de résoudre les problèmes introduit par le numérique en assurant l'interopérabilité avec les outils existants.

        Sinon concernant le cinéma numérique, les salles affichent ça comme un argument marketting or en réalité, c'est la législation qui les obligent à le mentionner car la qualité de l'image (et surtout des mouvements) n'a pas encore rattrapé le 35mm, notamment à cause des problèmes de rémanence inhérents au projecteur numérique actuel.

        • [^] # Re: souvenir...

          Posté par . Évalué à 10.

          c'est la législation qui les obligent à le mentionner car la qualité de l'image (et surtout des mouvements) n'a pas encore rattrapé le 35mm

          Sur le coup, je me suis dit que je n'avais jamais entendu parlé de cette législation, en 7 ans de travail avec les exploitants et dans le cinéma (numérique). Mais vu que je ne peux prétendre à connaître la totalité de la législation cinématographique, j'ai demandé à mes différents contacts (exploitants, juristes, etc…) et pour l'instant, aucun de mes contacts dans le milieu cinéma n'a entendu parlé de cela.

          Sources ?

          la qualité de l'image (et surtout des mouvements) n'a pas encore rattrapé le 35mm,

          La projection 35mm pendant 10-15 ans a été effectuée en 2K (35mm shooté en 2K sur pellicule, voire parfois moins, directement en laboratoire), la qualité de projection en 35mm et en numérique est donc la même. Enfin, on parle de 24 images par secondes pour les projecteurs de base 35mm, les projecteurs numérique de maintenant peuvent aller jusqu'à 120 FPS facilement. Quand au mouvement, je ne vois absolument sur quel(s) point(s) vous portez votre mention. Enfin, concernant la qualité du 35mm, rien n'indique que le tirage 35mm pour la projection sera bien effectuée et la conservation parfaite assurée (combien de fois avons-nous vu des projections déplorables en 35mm à cause des scratchs, des poussières, des lumens mal calibrés, etc..)

          notamment à cause des problèmes de rémanence inhérents au projecteur numérique actuel.

          Si on voulait être plus précis: En 35mm, l'image est affichée (lumière sur la pellicule), puis on intercale l'obturation. L'obturation est là au départ pour un défaut: le fait de masquer la descente de l'image. En numérique, il n'y a pas de mouvement mécanique, il n'y a pas de "masquage" de la descente de l'image: elle est projetée sans interruption et sans effet mécanique (on peut évoquer les déplacements des micro-miroirs et du traitement de la tête DLP/TI si on veut, on peut aussi évoquer les différents têtes de projection: TI pour la plus commercialisée, et celle de Sony aussi; Et on peut aussi évoquer la technologie laser qui arrive à grand pas et qui assure une projection parfaite). Pour en revenir à cette rémanence, je défie quiconque arrivant à identifier cette dernière, entre un 35mm et numérique à l'oeil nue. De plus, connaissant bien ce milieu, le numérique permet des calibrations plus régulièrement des séances. (contrairement au 35mm où la calibration des projecteurs était généralement effectuée le jour de l'installation et le jour du changement de la lampe, autant dire que c'est pas top…)

          Je suis toujours étonner de voir des gens cracher sur le numérique en comparant avec le 35mm sans évoquer les défauts de ce dernier (scratch, non-écologique, coûteux, …) et en oubliant les avantages du numérique.

          PS: Félicitations pour le logiciel au passage.

          • [^] # Re: souvenir...

            Posté par . Évalué à 3.

            Au fait, à quand le codec cinéma (DCI ?) en libre ?

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: souvenir...

              Posté par . Évalué à 5.

              C'est-à-dire ? Je ne suis pas sûr d'avoir saisi la phrase "le codec cinéma (DCI ?) en libre": La base même de la diffusion en salle est déjà en opensource (MXF + J2K + WAV + XML). Il suffit simplement de faire du mécano technique pour avoir ce "codec cinema". Les normes pour construire un player ou encodeur sont disponibles librement ici: http://dcimovies.com/ et il existe déjà des initiatives libres dans les deux cas (VLC/FFMPEG, OpenDCP, etc…).

              En espérant avoir bien compris la question;

              • [^] # Re: souvenir...

                Posté par . Évalué à 2.

                Je crois me souvenir que tu avais déjà dit la même chose dans un autre poste, je me demandais si la solution avait enfin atterri dans ffmpeg ou vlc.

                "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: souvenir...

                  Posté par . Évalué à 4.

                  La dernière fois que j'ai testé (y'a bien 1 an), j'arrivais à jouer un DCP sans souci (avec correction corimétrique XYZ->RGB). J'en avais fait un petit article justement (désolé, article dispo que via wayback-archive, wordpress a décidé un jour de supprimer tous mes articles automatiquement…long-story…):

                  lire un film numérique avec des logiciels open source comme vlc

                  Il y a eu encore des évolutions dans le code, mais pas tant que durant cette période.

          • [^] # Re: souvenir...

            Posté par . Évalué à 5.

            aucun de mes contacts dans le milieu cinéma n'a entendu parlé de cela.
            Sources ?

            En fait il s'agit d'une information dont je n'ai pas de source et donc qui doit certainement être fausse au final! Je ferais plus attention la prochaine fois. En fait je ne suis pas un spécialiste de l'image cinéma, j'ai juste un ressenti de spectateur.

            Mon métier, c'est le doublage et entre autre le défilement d'une bande de texte sous une image. Avec la méthode traditionnelle, le texte est projeté grâce à une bande 35mm dépolie entraîné par un système mécanique. La qualité de cette projection optique n'a donc rien à voir avec la projection de sa version numérique à une fréquence donnée. Ce problème technologique a été le frein de la numérisation du doublage car la dégradation de la qualité de projection du texte fut préjudiciable à l'interprétation du comédien.

            Aujourd'hui, les facilités induites par la numérisation et l'évolution des techniques de projection (téléviseur 800Hz, projecteur 120Hz) ont permis aux logiciels de s'imposer.

            • [^] # Re: souvenir...

              Posté par . Évalué à 4.

              Chez Dubbing Brothers, dans mes souvenirs, vous aviez pourtant de bons projecteurs et de bons players DCI. Après, je ne sais pas si vous étiez encore là-bas à l'époque où j'y passais (2012 ou 2013). Peut-être qu'avant, ils utilisaient d'autres types de projections comme par exemple avec du matos "e-cinema" (qui sont de piètres qualités), disparus - normalement - depuis l'arrivée du "d-cinema".

              J'ai des amis dans le doublage cinéma et pour l'instant aucun ne m'avait évoqué ce problème mais en lisant votre explication, je vois parfaitement le souci: la cadence de la projection lors d'éléments rapides et fins comme des textes qui scrollent d'un côté à l'autre de l'écran. Il est vrai qu'à 24 FPS, le texte est bien moins lisible que si le projecteur projetait directement à une cadence plus élevée (à l'IDIFF, nous montrions la différence de cadence dans la perception).

              En y réfléchissant, au cinéma, que ce soit en 35 ou en numérique, c'est du 24 FPS. D'où mon interrogation historique sous-jacente sur le dubbing 35:

              Avec la méthode traditionnelle, le texte est projeté grâce à une bande 35mm dépolie entraîné par un système mécanique.

              Le texte était gravé sur une bande 35mm à part de la bande 35mm comprenant les scènes à doubler donc ? La bande vidéo (fournie par le studio ou la prod) restait à 24 FPS dans le projecteur et la bande "texte" était projetée (à l'aide d'un autre projecteur ?) à une cadence plus "smooth" pour le comédien de doublage ? (donc deux projecteurs par salle de doublage ?). Ou alors c'était une autre technique en 35mm ?

              Ce problème technologique a été le frein de la numérisation du doublage car la dégradation de la qualité de projection du texte fut préjudiciable à l'interprétation du comédien.

              J'évoquais le e-cinema au début: certains labos (voire même certains exploitants) utilisaient ce type de matos soit pour rester compatible avec leurs workflows, soit pour des problèmes spécifiques, soit pour réduire les coûts au détriment de la qualité de projection (malheureusement). Je me demande si le souci à l'origine ne venait pas de là. A l'époque, en discutant avec M. Taieb, ce dernier m'avait évoqué un problème de play frame by frame DCI (pourtant possible) et qu'ils avaient attendu avant de passer à du full DCI (j'avais aperçu dans le stock des projecteurs e-cinema justement). D'où mon interrogation sur le matériel :)

              • [^] # Re: souvenir...

                Posté par . Évalué à 3.

                Non j'ai l'impression que tu n'as pas compris le fonctionnement de la bande rythmo qui défile mécaniquement à 1/8 de la vitesse de l'image. Regarde cette vidéo ça t'aidera à comprendre: https://vimeo.com/26666267

                Si tu connais du monde dans le doublage, ça m'intéresserait que tu leur parles de ma solution car elle est parfaitement fonctionnelle et je travaille sur une amélioration de taille: une police de lecture rapide :-)

                Voici mon mail: martin@phonations.com

      • [^] # Re: souvenir...

        Posté par . Évalué à 4.

        "la photo argentique ne sera jamais remplacée par le numérique!"

        Alors là, il me faut intervenir en tant que praticien de ce que l'on appelle communément l'argentique "noir et blanc". Malgré les apparences, argentique et numérique n'ont rien à voir, même si la majorité des gens est passée de l'argentique au numérique en toute quiétude. Prise de vue différente, philosophie différente, esthétique différente, exploitation des œuvres différente. L'argentique est purement matériel, avec pas mal de contraintes, cela détermine toutes les étapes de la production et surtout le résultat.

        tous y passent un jour où l'autre

        On peut faire les deux, ce n'est pas le même usage, tout dépend de l'objectif. Je suis persuadé que l'argentique reviendra un jour, tout comme la peinture à l'huile qui est redevenue populaire après avoir été délaissée dans le domaine de l'art contemporain.

        • [^] # Re: souvenir...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je suis persuadé que l'argentique reviendra un jour, tout comme la peinture à l'huile qui est redevenue populaire

          Pas évident car la technologie n'est pas la même entre des "tubes" plein de pâtes alors qu'un appareil photo et une pellicule demandent une bonne technique pour avoir de la qualité… J'ai des doutes que cela revienne sauf à très petites échelles !

        • [^] # Re: souvenir...

          Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 28/11/14 à 05:00.

          Je suis persuadé que l'argentique reviendra un jour

          Message pour les survivants de l'apocalypse : étaler du bromure d'argent sur une plaque de verre, fixer avec du fécule de pomme de terre ; exposer dans une boite en carton jusqu'à la tombée de la nuit ; plonger la plaque dans de l'hydroquinone (C6H4(OH)2) jusqu'à révélation, fixer avec de l'acide acétique (citron, vinaigre) rincer à l'eau claire.

          Prochain atelier, le solénoïde.

    • [^] # Re: souvenir...

      Posté par . Évalué à 9.

      Lorsque tu as développé les cartes Titan et Aphrodite, tu as constaté que les fonctions de la machine Orphée étaient pilotées par un microprocesseur, qu’elle était donc déjà numérique. Les ordinateurs grand public capables du traitement de l’image commençaient seulement de pointer leur nez et les professionnels n’étaient pas formés. À cette époque l’écriture s’effectuait manuellement sur une bande physique devenue maintenant virtuelle, mais aussi en alourdissant le protocole de saisie, alors calqué sur celui de son ancêtre.
      C’est pourquoi nous créons maintenant ce logiciel doté de ressources informatiques natives, dont les performances permettront de rattraper les pertes, retrouver l’interopérabilité disparue, tout en donnant aux auteurs des moyens de renouer avec leur inspiration, qui s’est trouvée dissoute dans la multiplicité des clics.
      Pas vraiment changé mon fusil d’épaule mais ajusté mon tir au mouvement de la cible.
      Ce que nous avons fait ensemble a parfaitement fonctionné et a donné à la profession les solutions de transition pour sa migration confortable vers le tout numérique.

      • [^] # Re: souvenir...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Joli pseudonyme M. Desdames !
        Puisque vous êtes parmi nous, quelle est votre perception du logiciel libre ? est-ce que ça vous a inquiété que Joker soit un logiciel libre ?

        PS : savez vous en est le projet de restauration de la version couleur de "Jour de fêtes" ?

        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: souvenir...

          Posté par . Évalué à 3.

          M. Desdames est actionnaire de Phonations, la société qui développe Joker. Il est donc parti prenante de cette initiative :-)

  • # Sous-titrage

    Posté par . Évalué à 4.

    J'ai entendu dire que pour le sous-titrage c'était la même histoire : uniquement des solutions propriétaires hors de prix ou alors des outils libres mais assez limités pour du sous-titrage professionnel.

    Quelqu'un s'y connait en sous-titrage (pro) pour confirmer ?

    • [^] # Re: Sous-titrage

      Posté par . Évalué à 10.

      Oui je m'y connais un petit peu car j'ai beaucoup de collègue adaptateur doublage et sous-titrage. Pour l'instant, les outils sont essentiellements propriétaires: Ayato, ST500
      Cela dit je suis tombé par hasard sur https://github.com/SubtitleEdit/subtitleedit auquel j'ai (très modestement) contribué ;-)
      J'envisage étendre les fonctionnalités du logiciel à l'écriture et l'affichage des sous-titres même si de mon point de vue, il est important de développer le doublage pour une meilleure compréhension des oeuvres entre les nations.

      • [^] # Re: Sous-titrage

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Personnellement pour le sous-titrage j'ai un peu utilisé AegisSub: http://www.aegisub.org/ que j'ai
        trouvé assez efficace/fonctionnel. Ceci dit j'ai sous-titré des choses courtes (< 15 minutes) donc
        pas des films entiers.

        • [^] # Re: Sous-titrage

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 07/11/14 à 13:17.

          Je l'ai un peu utilisé aussi il y a quelques temps.
          Par contre je n'ai aucune comparaison avec d'autres logiciels car il a tout de suite correspondu à mon besoin.
          Franchement je recommande de le tester il est vraiment facile à prendre en main et par extension relativement ergonomique, bref il "juste marche".

          kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # Bravo

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Mais dans ta liste des espoirs en libérant le code, tu peux ajouter :
    - contributions de code pour une version Linux
    - devenir l'outil universel de doublage

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Bravo

      Posté par . Évalué à 10.

      Bien sûr, ça fait partie des espoirs! Je t'avoue qu'en choisissant ce modèle libre open source, je me suis fait pas mal critiquer… Les gens ne comprenait pas pourquoi je faisais ça car je ne m'adresse pas à un public de développeur. Lorsque j'ai reçu les contributions d'un développeur compétent, je me suis dit, ça y est: ca valait vraiment le coup!

      • [^] # Re: Bravo

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Les gens ne comprenait pas pourquoi je faisais ça car je ne m'adresse pas à un public de développeur.

        Face à ce genre de commentaire, j'explique que je leur offre à eux, les acheteurs / non développeurs, une énorme liberté : celle de me virer et de prendre quelqu'un d'autre si je ne répond plus à leurs besoins; que se passe-t-il si leur ils veulent une modificatio ndans leurs autres logiciels mais que leur vendeur n'est pas interessé et envoie balader car pas sa priorité?

        En général, ça calme (ils ne comprennent pas comment on peut filer autant de liberté, mais se disent que c'est sans doute un plus à long terme)

        Bienvenue dans le monde où il faut expliquer 1000x ce qu'est le libre :).

        • [^] # Re: Bravo

          Posté par . Évalué à 10.

          Oui c'est exactement ma stratégie. J'ai pu constaté sur un autre projet que rassurer un client en lui laissant champ libre sur le changement du prestataire peut paraître risqué mais en réalité créé un lien de confiance fort!

          • [^] # Re: Bravo

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Tu peux ajouter qu’en tant que prestataire responsable, tu dois proposer une solution pérenne sur le long terme, indépendante de tes aspirations futures ou de ton devenir. Bien entendu que dans l’instant tu restes fort motivé et capable d’assurer le développement et le suivi du logiciel. Mais nul ne sait ce que l’avenir nous réserve. La liberté sera autant pour les utilisateurs de pouvoir s’assurer de la maintenance de la solution logiciel mais la liberté est également pour le développeur, notamment d’un point moral, de pouvoir ralentir sa propre participation, voir de passer à d’autres choses, bref de ne pas être lui-même lié à ce logiciel.

            • [^] # Re: Bravo

              Posté par . Évalué à 4.

              Exact c'est aussi une des raisons pourquoi je développe du libre open source.

              • [^] # Re: Bravo

                Posté par . Évalué à -1.

                par opposition au libre pas open source ?

                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                • [^] # Re: Bravo

                  Posté par . Évalué à -1.

                  Tu peux me réexpliquer ce que c'est le libre pas opensource? le freeware quoi? genre l'appli gratos que t'installe sur ton tel et qui vend tes données?

  • # Ça dépote plus que mediainfo!

    Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 07/11/14 à 12:20.

    Est-ce que tu as pensé à lancer un projet de détournement de flims pour servir de super démo à ce logiciel?

    http://devnewton.bci.im

    • [^] # Re: Ça dépote plus que mediainfo!

      Posté par . Évalué à 7.

      Est-ce que tu as pensé à lancer un projet de détournement de flims

      Ça se fera tout seul, t'inquiète pas :-D
      Pour accélérer les choses, peut être contacter Mozinor ? il maîtrise bien le sujet ;-)

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

      • [^] # Re: Ça dépote plus que mediainfo!

        Posté par . Évalué à 5.

        Alors je sais pas si vous avez-vu mais j'ai posté une vidéo et deux fichiers texte: une transcription en VO et une adaptation faire par un professionnel mais qui s'est un peu lâché :-)
        Je vous invite à tester ça mais effectivement cet outil pourrait être propice au détournement :-)
        Pour Mozinor, je n'ai pas le contact direct. Par contre j'ai failli bosser avec les auteurs de ""Message à caractère informatif" qui vont sortir "Message à caractère pornographique" ce soir sur Canal+…

  • # problème de redirection de lien

    Posté par . Évalué à 2.

    « La page n'est pas redirigée correctement. »

    Lien : http://linuxfr.org/redirect/92197

  • # bravo et merci

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Bravo pour le travail et pour le choix du libre !

    A titre personnel, je suis très intéressé par la procédure d'installation sur Mac : je développe en effet un projet (Qt5/c++) sous Linux et je cherche justement à l'exporter sur Mac. Merci d'avoir détaillé cette procédure sur laquelle je vais me pencher.

    Trust the Python !

    • [^] # Re: bravo et merci

      Posté par . Évalué à 8.

      Ok c'est intéressant moi je suis intéressé par le contraire: ca marche sur Mac (https://github.com/Phonations/Joker/releases) mais je voudrais le déployer sur Linux. On s'entraide? Envoie ton lien github!

      • [^] # Re: bravo et merci

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Si ça peut t'aider, voici mon projet. Je suis à ta disposition si tu veux plus de renseignements.

        Trust the Python !

        • [^] # Re: bravo et merci

          Posté par . Évalué à 2.

          J'ai pas trop avancé la dessus, mais venant de Windows et maintenant sur Mac principalement, je ne connais pas le mode de déployement et de distribution d'une application Linux? Si j'arrivais à lancer mon logiciel sur ubuntu, je ne sais même pas l'installer. Sur Mac, le principe c'est de créer un bundle applicatif (en fait c'est un dossier contenant l'exécutable, les librairies et les ressources). Sur Windows, j'utilise Inno setup pour me générer un paquet d'installation, mais sur Linux je sais pas faire… Je sais installer un logiciel avec apt-get ou la logithèque mais c'est tout!

  • # Je voulais justement faire ce même logiciel!

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Salut,

    Cela fait des années que je souhaitais justement faire ce logiciel (pas "celui ci" en particulier, mais un logiciel de doublage quoi). Mais j'attendais d'en avoir vraiment l'utilité (bientôt, j'espère).
    J'ai aussi une dizaine d'années d'expérience, mais probablement de l'autre côté du micro (j'imagine que tu étais ingé son?).

    Je vais regarder les détails quand j'aurais un peu de temps pour faire un système de build pour Linux. :-)

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

    • [^] # Re: Je voulais justement faire ce même logiciel!

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      J'ai lu un peu plus en détail et je lis "Sony 9 pin protocol, a serial cable and a video reference signal, our product synchronizes with audio recording software (Protools, Cubase, etc.)."

      Moi dans le workflow évidémment tout-Libre que je souhaiterais développer, mon idée était plutôt de se synchroniser avec des logiciels comme Ardour, pas des logiciels proprio. Le protocol de synchro serait probablement Jack sous Linux. T'as des projets dans ce sens?

      Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

      • [^] # Re: Je voulais justement faire ce même logiciel!

        Posté par (page perso) . Évalué à -10.

        Tu peux toujours commencer par travailler sur les protocoles que les potentiels acheteurs n'utilisent pas si tu aimes vivre sans recevoir le moindre Euro.
        En attentant, il y a les gens qui disent qu'ils vont faire du tout libre même en protocoles, et ceux qui font du libre avec des protocoles pas libres. J'avoue que je préfère préférer les gens qui font du libre même si le protocole n'est pas libre, ça apporte plus au libre que rien.

        • [^] # Re: Je voulais justement faire ce même logiciel!

          Posté par . Évalué à 6.

          Alors pour info le protocole Sony 9 pin était le premier protocole utilisé par Joker. Depuis j'ai ajouté le LTC et le MTC / MMC et ce dernier marche vraiment bien! En plus là, pas besoin de device particulier ou de câble audio, tout passe par le réseau: un câble réseau suffit!
          Sinon je viens d'une formation ingénieur électronique/informatique à la base mais ai passé toute ma carrière dans le doublage en tant que développeur.

        • [^] # Re: Je voulais justement faire ce même logiciel!

          Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 07/11/14 à 16:13.

          Je lui ai pas reproché d'utiliser un protocole proprio. Je lui ai dit que ce serait cool d'avoir aussi une prise en charge du protocole qu'on utilise habituellement sous Linux et lui ai demandé s'il avait un projet dans ce sens. Faut arrêter de vouloir à chaque fois prendre les gens à revers.

          C'est le dernier message que je t'adresse dans ce fil, Zenitram, car je sais que sinon tu vas essayer de faire partir la discussion dans tous les sens en présupposant sur ce que j'ai voulu dire en sous-entendu dans mon message. Zenitram, le troll ultime.

          Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • # extraction de sous-titres sur DVD

    Posté par . Évalué à 1.

    Je profite honteusement de ce fil pour poser ma question, un peu dans le même domaine. Il y aura peut être des gens qui ont eu le même besoin…
    Quelqu'un connait un soft pour extraire les pistes de sous-titres d'un DVD ?

    Précisons que celles-ci se trouvent sous la forme d'image (un flux vidéo?) qui sont superposés à l'image principale. Ce n'est dont pas un simple fichier texte. Pour pouvoir le transformer en texte, il faut donc faire de la reconnaissance de caractères. Ceci permet d'avoir une police de caractère qui ne change pas d'un lecteur a un autre.

  • # Personne pour lancer le troll?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Le doublage c’est mal, il faut sous-titrer et laisser leurs vraies voix aux gens!
    Et particulièrement pour «How I Met Your Mother», difficile à écouter en Français quand on a gouté l’original.

    • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

      Posté par . Évalué à 7.

      Alors justement je ne suis pas d'accord avec ça: je pense que le doublage (quand il est bien fait), véhicule bien mieux le message de l'oeuvre original. Je pense aussi que le cinéma, c'est avant tout de l'image, et que les sous-titrage sont une pollution visuelle qui font perdre 80% du travail réalisé par la prod tout ça pour respecter la bande original.
      Enfin il y a pas mal d'exemple de film qui sont mieux en VF qu'en VO (Princess Bride par exemple, mais ce n'est qu'un exemple parmi d'autre).

      • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Moi je ne peux plus me passer de sous-titres, je regarde maintenant en Anglais sous-titré Anglais les séries américaines (et quelques anglaises), et ça me fait bizarre quand je regarde un truc en Français, de plus avoir de sous-titres et de devoir tendre l’oreille quand il marmonnent, je me suis habitué au confort des sous-titres.
        Dans Dr House je mettais parfois la pause pour avoir le temps de lire et mieux comprendre leur jargon ou chercher la signification de certains termes.
        Le doublage tue le jeu de mot, entre autres problèmes.

        Le langage étant très lié à la culture, je trouve qu’on s’imprègne bien plus de la culture d’un pays en voyant sa langue, les intonations et les termes qu’ils utilisent.
        Quand je regardais The big bang theory l’équipe qui distribuaient les sous-titres français donnait un fichier d’explication à coté qui expliquait quel cas difficiles ils avaient eu, quel expression ils avaient du traduire par un équivalent français parce qu’on a pas la même, ou certaines références culturelles «traduites». C’est très enrichissant.

        Pour moi en dehors des dessins animés pour enfants on ne devrait faire que du sous-titré, et ceux pour toutes les langues. C’est dommage de voir à quel point on ne regarde que des trucs qui viennent de pays anglophones.

        J’ai vu Mommy récemment au cinéma, franchement, en doublé Français, ça aurait pas le même impact.

        • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

          Posté par . Évalué à 9.

          Tu regardes des films et séries en anglais parce que tu le comprends, mais si c'était dans une autre langue? D'autre part le sous-titrage est réservé à une population capable de lire assez rapidement. Le doublage lui s'adresse à tout le monde!

          • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            Je pense que vous avez tous les deux raisons.

            Perso je regarde en anglais sans sous-titre. Comme tu dis, les sous-titres sont une forme de "pollution visuelle", et surtout ça attire l'œil. Je me retrouve à lire les sous-titres quand y en a, même quand je comprends parfaitement la langue, et c'est très inconfortable.
            Cependant même quand je comprends pas une langue (ou pas suffisamment pour être confortable à l'écoute), je préfère la VO avec sous-titres à la VF. Le fait est que la langue véhicule d'autres choses en plus du sens, culturelles notamment. Va écouter un film en Japonais. Le timing, les intonations, les accroches sont totalement différentes et c'est pas ou difficilement transférable (sans compter les multiples "sons", sans traduction, très typique du Japonais que les gens ne feront jamais en français). L'image même rend totalement différente quand on l'entend avec la VO et la VF dans ce genre de cas.
            Peut-être ensuite que les gens qui ne sont pas du tout intéressés par les langues étrangères ne sont pas très sensibles à ce genre de "tics" culturels, et ne les remarquent pas vraiment en VO?

            Mais je suis d'accord que le doublage peut aussi s'adresser à une autre catégorie: ceux qui ne lisent pas suffisamment vite, ou qui ne parle aucune langue étrangère (et sont donc bien moins réceptif à ces dernières de manière générale).

            Aussi beaucoup de dessins animés passeront plutôt bien en doublage. Et c'est vrai que pour les gosses, leur imposer de la VO peut être rude (quoique d'autres diront que ça leur enseigne la langue. Par exemple dans certains pays, notamment nordique, presque tout reste en VO. Et ça participe très probablement au fait qu'au Danemark par exemple, où j'ai vécu un an, les gens parlent tous anglais parfaitement).
            En conclusion, je suis pas contre le doublage, mais je pense qu'on en a quand même trop en France (mais t'es dans le business, forcément tu vas pas être d'accord, je le comprends bien! :p). Et pourtant j'ai moi-même été doubleur pendant de nombreuses années.

            Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

            • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

              Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 07/11/14 à 23:38.

              Et ça participe très probablement au fait qu'au Danemark par exemple, où j'ai vécu un an, les gens parlent tous anglais parfaitement

              Pff. Le gros cliché. Je suis sans doute pas le seul ici qui regarde ces films en VO depuis bien longtemps et est super mauvais en anglais. Il y a p-l-e-i-n de monde comme ça.

              Par contre il y a des pays où les élèves ont principalement des exercices de conversation en groupe de 2 ou 3 systématiquement au lieu de travailler en grand groupe classe, et ça doit bien les faire parler 5 à 10 fois plus qu'avec d'autres méthodes moyenâgeuses.

              Le secret c'est la conversation. A deux. Les films en VO ça apporte un petit quelque chose, mais ça n'aide pas à trouver ses mots et à construire ses phrases.

              J'apporte cette précision parce qu'actuellement j'essaie d'améliorer mon anglais avec des cours du soir et je subis ces vieilles méthodes alors que j'ai suivi des cours en Allemagne à seulement 50 km de ma ville où les cours étaient tellement mieux que j'en suis tout révolté. Et c'était pas un prof allemand génial, j'ai eu plusieurs profs et les cours étaient toujours bons.

              Si vous aussi, vous subissez ces vieilles méthodes moisies, révoltez-vous :D

              • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                Pff. Le gros cliché.

                Le cliché, c'est que les gens parlent tous bien anglais au Danemark ou c'est que regarder des films en VO aide beaucoup à la langue?

                Parce que pour le premier, ben écoute, j'ai vécu un an au Danemark (pas à la capitale, mais à Ålborg, au nord). Je suis pas resté cloîtré h24 chez moi. J'allais aussi au supermarchés: les caissières parlent anglais parfaitement. J'allais dans des bars paumés: tout le monde, jusqu'à l'ivrogne sdf parle en anglais. J'ai traversé le pays entier en auto-stop, etc. En un an, je suis tombé que sur un gars qui ne parlait pas (ou ne voulait pas) anglais. Donc je dis pas que j'ai rencontré tous les danois, mais quand même. C'est loin d'un cliché.

                Si c'est le second: je vais pas prétendre posséder la méthode ultime pour l'anglais, mais c'est justement lors de mon séjour au Danemark que je me suis mis à regarder tous mes films en VO sans sous-titre. Le "sans sous-titre" est probablement la clé. Comme je disais plus haut, les yeux sont attirés par les sous-titres et même quand on comprend, on va lire. Ça m'arrive même si je regarde un film en français avec sous-titre, pour dire! C'est même pire que tout car des fois, les sous-titres ne sont pas bien traduits, ce qui perturbe carrément le cerveau entre ce qu'on entend et lit.
                Ben depuis lors, mon anglais a énormément progressé. Bien sûr ce n'est pas la seule raison, loin de là, et je vais pas prétendre que je sais à quel point ça joue (d'ailleurs pour ça que j'ai dit "très probablement"). Alors je me plante peut-être, mais en mon for intérieur, je pense que ça aide quand même pas mal.
                Ensuite je le répète: même si regarder en vo sous-titré aide probablement aussi à mon avis, passer au VO tout court (sans sous-titre), là tu peux que progresser (d'après mon expérience perso, encore une fois, c'est pas une méthode "telle langue en 3 leçons"). Y a un monde entre les deux. Tu te concentres bien plus sur ce que les acteurs disent, et quand tu comprends pas, ton imagination gambade beaucoup plus pour essayer de deviner après coup ce qu'ils ont dit (car oui, selon moi l'imagination et essayer de "deviner" est extrêmement important dans l'apprentissage d'une langue pour la compréhension orale et l'appréhension des sons. Avec les sous-titres, on perd pas mal de cette partie là).

                Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

                • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Le cliché, c'est que les gens parlent tous bien anglais au Danemark ou c'est que regarder des films en VO aide beaucoup à la langue?

                  C'est pour la VO le cliché.

                  Sinon en te lisant j'ai l'impression qu'au Danemark tu as dû t'exprimer en anglais. Ca serait pas ça le facteur majeur de progression de ton anglais ? Les clichés, quand on les a dans la tête, ils sont très difficiles à déloger. Même quand on a les preuves sous le nez.

                  Et c'est pas parce que je suis plus fin que les autres que j'ai vu ça. Après mon immersion d'un mois en Allemagne, le bénéfice de cette autre méthode est tellement flagrant que ça crève les yeux.

                  D'ailleurs c'est pas si contre intuitif que ça. Apprendre à parler en parlant effectivement. En enchaînant des phrases, en construisant un dialogue. Si tu fais ça pendant six ans, tu devrais sortir de l'école mieux entraîné que celui qui n'a fait que prononcer quelques phrases isolées à raison de 2-3 minutes par heure de cours pour une classe de 20 élèves.

                  Ce qu'il y a c'est que les profs pensent qu'il faut surveiller chaque mot qui sort de la bouche d'un élève. Et ont des réticences à se détacher de ce modèle contre toute raison. Et toutes les preuves d'inefficacité de cet approche on les refoule.

                  • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Dans un autre genre, depuis 2 mois, je suis en Allemagne. J'ai appris l'allemand à l'école au millénaire dernier. J'essaye autant que possible de parler et effectivement, j'ai beaucoup progressé mais je me sens terriblement limité par mon vocabulaire. Je ne me vois pas passer en anglais pour demander comment on dit tel ou tel mot en allemand. Je trouve que la télé (ou le cinéma je n'y suis pas allé) en VO non sous-titré m'aide pour enrichir mon vocabulaire. Pour progresser, parler ET la VO non ST aident mais différemment.

                    • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Ca oui, je veux bien. La VO peut aider. Surtout une fois qu'on commence à vouloir parler réellement et à être confronté à des problèmes, à mon avis.

                      Ce qui me gène , c'est que c'est souvent présenté comme une explication des meilleurs performances des pays nordique, sous-entendu: c'est une contribution majeur à leur bonnes performances. Alors que finalement ça peut juste être une petite aide supplémentaire pour des gens qui ont déjà parlés dix fois plus que nous pendant leurs études.

                  • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    C'est pour la VO le cliché.

                    Bah non, ça a marché (et marche toujours) pour moi aussi. Désolé de te décevoir.

                    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                    • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Bah non, ça a marché (et marche toujours) pour moi aussi. Désolé de te décevoir.

                      Pourquoi toi aussi ? Tu as été dans la même situation que Jehan ? Tu es allé dans un pays où on parle très bien anglais, tu as passé ton temps à parler anglais avec les gens + quelques petits films en VO ?

                      Après avoir lu le texte de , c'était pas un exemple très convaincant. Si ça t'as échappé, c'est que tu as été sélectif pour renforcer ton préjugé.

                      Pourtant il pensait aussi être un exemple. Pourquoi toi ce serait mieux? Attention, tu as peut-être raison pour ton cas particulier. Tu n'en as simplement pas raconté assez pour être pris en défaut.

                  • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 08/11/14 à 19:33.

                    Sinon en te lisant j'ai l'impression qu'au Danemark tu as dû t'exprimer en anglais. Ca serait pas ça le facteur majeur de progression de ton anglais ? Les clichés, quand on les a dans la tête, ils sont très difficiles à déloger. Même quand on a les preuves sous le nez.

                    Ben oui je parle aussi pas mal anglais dans diverses situations depuis des années (j'ai vagabondé pas mal, j'ai aussi vécu au Japon 2 ans et 1 an en Corée, et travaillait alors pour une boîte US, puis j'ai vécu 1 an en Nouvelle Zélande), et au Danemark aussi je parlais souvent anglais (j'avais pris des cours de danois, mais c'était dur d'en placer une, on me répondait en anglais dès qu'on comprenait que j'étais étranger). Aussi je suis développeur sur pas mal de projets Libres, donc ma langue principale sur le net, c'est l'anglais. J'ai jamais dit le contraire. Et je dis pas non plus que regarder des films en VO est une solution miracle (je dis même le contraire avec la blague de "l'anglais en 3 leçons").

                    Ce que je dis, c'est que la VO aide. Mais bien entendu, rien ne replace la discussion en vrai avec des gens qui parlent anglais. Ça me paraît tellement évident que ça me fait de la peine de devoir le préciser!

                    Et je ne dis rien non plus sur l'enseignement à l'école et quel est le meilleur modèle, etc. Je ne dis pas non plus que regarder des films en VO remplace l'école ou la vraie discussion d'ailleurs. Non c'est juste très complémentaire.

                    De manière générale, regarder des films en anglais, ça peut apporter pas mal de vocabulaire que tu n'auras pas forcément, même en vivant aux US/UK ou en parlant avec des anglophones régulièrement, tout simplement parce que chaque personne prend l'habitude d'utiliser son propre vocabulaire assez limité. Et puis dans les films, ils aiment bien créer des personnages un peu extrêmes qui parlent avec des tournures particulières. De la même façon qu'en regardant des films (ou lisant des livres) en français, j'apprends des fois des mots, ou réapprends des mots que j'avais presque oubliés (et ce, même si je parle français depuis la naissance). L'apport en vocabulaire s'applique aux médias vidéos (films, etc.) comme à la lecture (livres, etc.).

                    Ensuite ce que les films apportent et qu'on n'a pas dans la lecture, c'est le son, c'est à dire l'entraînement de la compréhension orale. Et ça tu ne l'as pas autant dans tes cours scolaires non plus, car le temps est plus limité (puisque les films, tu les regardes en général dans ton temps libre), mais surtout tu vas surtout parler avec des gens de ton niveau, ce qui n'est pas du tout la même chose.
                    De manière générale, beaucoup de gens ont ce niveau "intermédiaire" en France qui est qu'ils peuvent très convenablement s'exprimer en anglais acceptable (voire parfois très bon grammaticalement et en vocabulaire), mais que dès que quelqu'un leur parle avec un accent inhabituel, ou très vite, ou dans une grande salle avec un écho et du bruit et des gens qui parlent à côté, etc. ben ils sont paumés. Ben pour ça, rien ne vaut la pratique d'entendre de l'anglais. On peut le faire en vivant dans un pays anglophone, mais même là, cela reste limité car on entend en général des accents similaires selon son activité. Par contre les films apportent souvent une variété. La première fois que j'ai vu Snatch, je pensais devenir fou tellement certains persos sont incompréhensibles (et je faisais constamment retour arrière pour essayer de comprendre certains textes). Mais après avoir vu des dizaines de films de ce genre, soudain on se rend compte qu'on comprend un truc qu'on comprenait pas il y a peu. Avec un film, tu travailles la compréhension, reconnaître les accents (ça a l'air évident après coup, mais quand on débute, on ne reconnaît aucun accent. J'ai une amie qui débute en français et quand elle entend un accent très fort d'une autre région de la France, elle fait pas non plus de différence), etc.

                    Ensuite oui, rien ne remplace de dialoguer en anglais régulièrement. Et juste regarder des films en VO n'est pas suffisant pour parler anglais (d'ailleurs on ne parle pas, on écoute). Ça me paraît évident. Ça n'en enlève pas les apports des films.
                    De même, ce n'est pas un passage obligé. Il y a aussi d'autres moyens pour en arriver au même résultat (parler avec beaucoup de gens différents par exemple afin de capter la même diversité qu'on a dans les films sans bouger de sa chaise).

                    Enfin voilà, je sais pas pourquoi tu te braques et sembles vouloir absolument prouver coûte que coûte que regarder la VO ne sert absolument à rien.

                    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

                    • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                      Posté par . Évalué à 0.

                      J'ai jamais dit le contraire. Et je dis pas non plus que regarder des films en VO est une solution miracle (je dis même le contraire avec la blague de "l'anglais en 3 leçons").

                      Ce que je dis, c'est que la VO aide. Mais bien entendu, rien ne replace la discussion en vrai avec des gens qui parlent anglais. Ça me paraît tellement évident que ça me fait de la peine de devoir le préciser!

                      Le truc des films en VO ça revient tout le temps pour expliquer qu'on parle mieux dans d'autres pays. Comme si ça avait un rôle majeur. C'est bizarre que ça revienne si souvent, c'est comme si tous le monde était d'accord là-dessus, que c'était effectivement majeur.

                      C'est pas ton cas, mais comprend que ça pouvait le laisser penser.

                      • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        Le truc des films en VO ça revient tout le temps pour expliquer qu'on parle mieux dans d'autres pays. Comme si ça avait un rôle majeur. C'est bizarre que ça revienne si souvent, c'est comme si tous le monde était d'accord là-dessus, que c'était effectivement majeur.

                        Oui en effet, mais faut peut-être voir cela comme un tout. Plutôt que de se dire ce qui est majeur ou mineur, on peut voir le fait que dans le même pays où les gens sont très bon en anglais et comme par hasard le fait qu'ils aient une culture des films en VO non pas comme une coïncidence, non pas comme un lien de cause à effet, mais avec une relation tout de même. C'est un pays qui embrasse globalement une approche de la langue étrangère plus intensément.

                        En France, on a cette culture du tout VF, et ça correspond peut-être avec notre approche des langues étrangères au second plan et notre système scolaire non adapté probablement. Aux US, eux j'ai l'impression qu'ils s'intéressent très peu aux films étrangers tout court (donc ils ont même pas tellement besoin de doublage, du moins pas aussi souvent), et ça correspond au fait qu'ils s'intéressent assez peu aux langues étrangères aussi scolairement (ils en apprennent, mais le résultat paraît globalement pire qu'en France), semblerait-il.

                        En gros, ce sont plein de petites choses qui font un tout. Chercher un élément particulier avec un "rôle majeur" est probablement une erreur, selon moi. Effectivement passer tous les films en VO à la télé ne rendra pas soudainement la population française bilingue si on ne fait que cela. Mais ça y aidera si on l'additionne à d'autres "petites choses".

                        Le fait qu'on soit un peu au tout VF dans notre pays est donc symptomatique, plus qu'une cause "majeur".

                        Bon ensuite c'est juste une petite pensée comme ça. Je n'ai pas vraiment d'avis plus poussé sur le sujet et n'y ai jamais réfléchi intensément. C'est clairement pas un de mes chevaux de bataille. :-)
                        Je pense donc finir cette discussion sur cette mini réflexion, qui est peut-être totalement fausse, qui sait, et dans tous les cas très certainement superficielle!

                        Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

                        • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                          En France, on a cette culture du tout VF, et ça correspond peut-être avec notre approche des langues étrangères au second plan et notre système scolaire non adapté probablement.

                          Il y a pleins de raisons à cela : le français est une langue plate, il y a très peu d'intonations. Il y a très peu de langue ainsi. Les langues étrangères sont donc très difficiles pour les français. Il faudrait commencer bien plus tôt, au CP voire en école maternelle afin de travailler l'oreille.

                          Le Français est l'ancienne langue internationale. La France est l'un des pays ayant le plus d'ambassade avec un ministère des affaires étrangères très fort. En parallèle, la notion de culture est très mise en avant notamment via l'exception culturelle même si c'est certainement surfait !

                          Le français est encore très utilisé dans le monde. De très nombreux pays d'Afrique l'utilise par exemple. Quasiment toutes les télévisions Malgache diffusent en Français. C'est pas crédible de diffuser en Anglais à ce jour partout !

                          Si vous allez en Amérique du Sud, vous aurez du Clint Eastwood parlant espagnol. Ça fait bizarre au début mais pourquoi l'Amérique du Sud devrait apprendre l'anglais ? L'espagnol remonte petit à petit vers le nord et les ricains y ont assez foutus la merde par le passé…

                          • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Tu as oublié :
                            le français est une des 4 langues officielles à l'ONU (les autre sont l'anglais, l'espagnol et l'arabe).

                            "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

                            • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                              N'ayant pas la culture innée, j'avais laissé 3 petits points express. Merci de ta remarque car je pensais qu'il y avait au moins le russe et le chinois à l'ONU… donc je suis allé faire un tour sur Wikipedia.

                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Langues_officielles_de_l%27Organisation_des_Nations_unies

                              A priori, il y a six langues officielles : l'anglais, le chinois mandarin, l'espagnol, le français, le russe et l'arabe. Ce dernier a été ajouté après coup en 1973. Il y a une certaine pression pour rajouter le portugais.

                              Wikipedia annonce aussi : "Le Secrétariat des Nations unies utilise deux langues de travail : l'anglais et le français. Dans les faits, tous les Secrétaires généraux parlent ces deux langues couramment."

                          • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            le français est une langue plate, il y a très peu d'intonations. Il y a très peu de langue ainsi.

                            Il me semble que les langues indo-aryennes sont globalement tout aussi plates que le français. Et leurs locuteurs représentent tout de même un sacré paquet de gens (bien plus que les francophones).

                            • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Si tu penses à l'Inde, c'est vraiment le zouk la bas coté langue ;-) Ils ne se comprennent pas entre eux donc l'anglais est devenu leur Espéranto… qu'il doivent donc apprendre jeune (ceci dis, il ne me semble pas que les indiens qui passent dans mon laboratoire soient des crack en anglais).

                              Les français pourraient meilleur en langues mais il faudrait surtout modifier assez profondément l'enseignement en maternelle et en primaire, chose assez difficile ;-)

                              • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Si tu penses à l'Inde, c'est vraiment le zouk la bas coté langue ;-) Ils ne se comprennent pas entre eux donc l'anglais est devenu leur Espéranto…

                                Ça c'est la version pour la minorité la plus aisée, et pour ceux qui font de longues études. Pour le nord de l'Inde (environ 80% de la population), la langue véhiculaire et d'une grande partie des médias est le hindi. Pour le sud, chacun des quatre états a sa propre langue que personne d'autre ne parle (je ne crois pas qu'il y ait de langue véhiculaire comme au nord).

                      • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                        Comme si ça avait un rôle majeur. C'est bizarre que ça revienne si souvent, c'est comme si tous le monde était d'accord là-dessus, que c'était effectivement majeur.

                        Personnellement, je pense que ça aide beaucoup à partir d'un certain niveau d'anglais (où on comprend une partie significative de ce qui se dit). Et pour moi, ça a le mérite de garder mon oreille entraînée à ces sons, sinon après 2 mois, je ne comprends plus personne. Par contre, ça ne m'aide pas du tout pour parler.

                        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            C'est culturel, aussi. Dans les pays nordiques, on sous-titre bien plus qu'on ne double, et ça s'adresse à des spectateurs de tous niveaux (évidemment, la cause profonde est que le doublage est plus rentable dans un pays très peuplé).
            Je trouve qu'entendre des langues qu'on ne comprend pas est enrichissant et aiguise la curiosité.

            • [^] # Doublage ou sous-titres ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Il y a une troisième voie, ni sous-titrage, ni doublage : le sur-doublage. À ma connaissance ce n'est pratiqué qu'en Russie.

              La première fois que j'ai vu un film sur-doublé, c'était "Particularités de la chasse russe", un bon film d'Alexandre Rogojkine (le seul film qui m'ait donné une crise de fou-rire, mais il n'est malheureusement pas diffusé en France, pas plus que son chef-d'œuvre "Le coucou"). C'est une des premières scènes ; deux personnes discutent en anglais, et une voix traduit en russe par-dessus. Sur le moment, j'ai cru que c'était une anomalie de cette copie. Depuis, j'ai constaté que d'autres films russes pratiquent le sur-doublage, parfois jusqu'à l'insupportable quand une voix mâle lit d'un ton neutre la traduction en russe d'une engueulade de couple en anglais.

              • [^] # Re: Doublage ou sous-titres ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Idem en Pologne. C'est juste insupportable d'entendre la voix monocorde du « doubleur » qui fait tous les personnages à la fois.
                Par contre je ne suis pas sûr que ça existe encore. C'était il y a plus de 20 ans pour ma part.

                • [^] # Re: Doublage ou sous-titres ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Un peu pareil en Bulgarie, il y a plusieurs doubleurs mais on entend encore les voix originales, en moins fort quand même. Ma foi, on s'y habitue.

          • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            mais si c'était dans une autre langue?

            Ça dépends beaucoup de l'origine ou de l'époque.

            Un film de samouraï en français, un péplum en anglais ou un western en allemand, c'est vite ridicule.

            http://devnewton.bci.im

            • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

              Posté par . Évalué à 1.

              Un film de samouraï en français, un péplum en anglais ou un western en allemand, c'est vite ridicule.

              Je n'arrive pas à savoir si la phrase est à prendre au premier degré. Pour les péplums en anglais, l'ironie semble évidente puisque "Ben Hur" et "Cleopatra" sont parmi les plus connus et vénérés par les amateurs du genre. Pour les westerns en allemand, j'ai un doute : je sais qu'il en existe beaucoup, mais les quelques uns que j'ai regardé m'ont semblé très mauvais, frisant le ridicule parfois. Pour les films de samouraï, difficile d'y voir de l'ironie, à moins que ce soit une référence au film éponyme de Melville.

              • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                J'imagine que ça dépend de ce que l'on considère comme un « film de samouraï » par exemple : le film américain Ghost Dog entre-t-il dans la catégorie ? (enfin germano-américano-franco-nippon d'après Wikipédia et IMDB).

                • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                  Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 01/12/14 à 23:29.

                  Le genre, c'est plutôt le film de sabre, qui est un genre à part au japon, équivalent du western, mais à la sauce médiévale japonaise. Il y a d’ailleurs une influence commune des deux genres, a l'origine, il parait que le film de sabre japonais aurait inspiré les western, puis les western ont inspiré les film de sabre, tout ça en passant par le manga, la bd, etc … Tarentino a très bien utilisé ce méli-mélo culturel dans Kill Bill. Mais le film de sabre japonais, ça se regarde en VO, avec les sous-titres. Comme un scotch se boit sans glace, ou ne se boit pas. Bon y a pas énormément de dialogue non plus, mais c'est du concentré et y pas grand chose à lire. Mais en VF, ce serait un massacre. Par exemple :

                  http://www.premiere.fr/Bandes-annonces/Video/Baby-cart-le-sabre-de-la-vengeance-VOST

                  Après, on aime, ou on aime pas, hein.

                  Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                  • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Trop tard pour éditer. J'ai retrouvé le nom de ce genre de film : c'est le Chanbara L'article de wikipedia, explique son origine et son influence sur le cinéma de genre.

                    Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

          • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Tu regardes des films et séries en anglais parce que tu le comprends, mais si c'était dans une autre langue?

            J’ai vu le labyrinthe de pan en espagnol sous-titré, si je regardais des animés je les regarderais probablement en japonnais. J’ai commencé la VO avant de parler anglais, avec des sous-titres français.

            D'autre part le sous-titrage est réservé à une population capable de lire assez rapidement. Le doublage lui s'adresse à tout le monde!

            Pour moi c’est un autre avantage des sous-titres, ça entraîne à lire vite ce qui sert tous les jours.

          • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

            Posté par . Évalué à 10.

            Le doublage lui s'adresse à tout le monde!

            Pas moi…

            Pourquoi je regarde systématiquement des œuvre en VO :

            • J'ai envie de voir l'œuvre qui a été faite. Quand dans un film un comédien joue de manière très fine et qu'ils collent pour le doubler une espèce de clown de la comédie française qui ne sait même plus parler normalement… Ça me brise le cœur.
            • Quand un personnage dit « fuck you » on ne peut pas traduire ça par « va-t'en », même si ça colle super bien aux mouvements des lèvres.
            • Parce que trop souvent les traducteurs bossent comme des porcs et traduisent à la volée sans connaitre le contexte. Un exemple tout con, et populaire, dans la série Dr. House, quand Wilson et House se disent "you" ça ne peut pas se traduire par « vous ».
            • Parce que je commence à être très à l'aise en anglais. Et qu'en VO je peux entendre les accents des personnages. Dans les films doublé ça n'est jamais fait, ce serait ridicule d'avoir texan avec l'accent de Bayonne…
            • Parce que j'aime bien entendre d'autres langues… Après je peux même les reconnaitre.
            • Parce que les films chiants je peux les regarder à vitesse ×2…
            • Moins de gosse chiants dans les salles de ciné.

            Les inconvénients des sous-titres :

            • Il faut prendre le temps de les lire.
            • Ça pourrit l'image.
            • Ils ne sont pas toujours parfaitement juste.

            Please do not feed the trolls

            • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

              Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 04/12/14 à 08:46.

              J'ai envie de voir l'œuvre qui a été faite. Quand dans un film un comédien joue de manière très fine et qu'ils collent pour le doubler une espèce de clown de la comédie française qui ne sait même plus parler normalement… Ça me brise le cœur.

              Le doublage est un métier de l'ombre, c'est quand il est mal fait qu'on le remarque. Un film mal doublé ça arrive: de façon général la qualité est directement liée au budget accordé au doublage. De plus il faut savoir que le doublage est un vivier d'emploi! Le supprimer ça déstabiliserait la production de théatre en France car la plupart des comédiens de doublage montent sur le planche pour des projets indépendants peu rémunérateur

              Quand un personnage dit « fuck you » on ne peut pas traduire ça par « va-t'en », même si ça colle super bien aux mouvements des lèvres.

              Ah ça je suis d'accord avec toi, il y a de la pudibonderie malheureusement imposé par les clients. Cela dit avec Joker, logiciel libre, tu peux maintenant t'en donner à coeur joie! Je n'ai pour l'instant qu'un courte séquence, mais il y a réellement moyen de mettre en place une base de donnée plus grande!

              Parce que trop souvent les traducteurs bossent comme des porcs et traduisent à la volée sans connaitre le contexte. Un exemple tout con, et populaire, dans la série Dr. House, quand Wilson et House se disent "you" ça ne peut pas se traduire par « vous ».

              Même réponse que précédemment, qualité = budget
              Pour le vous sur le you, c'est justement tout la l'art du doublage, faire danser une langue sur une autre à la façon du tango :-) (demandez à Guy Desdames de vous faire une démonstration)

              Parce que je commence à être très à l'aise en anglais. Et qu'en VO je peux entendre les accents des personnages. Dans les films doublé ça n'est jamais fait, ce serait ridicule d'avoir texan avec l'accent de Bayonne…

              Alors encore une fois je ne suis pas du tout d'accord avec toi! Perso, si je devais faire le casting de personnages maghrébin, je mettrai une voix avec l'accent de Marseille pour pimenter un peu :-)

              Parce que j'aime bien entendre d'autres langues… Après je peux même les reconnaitre.

              Voyage?

              Parce que les films chiants je peux les regarder à vitesse ×2…

              Les regarde pas?

              Moins de gosse chiants dans les salles de ciné.

              Effectivement la je suis d'accord avec toi (ouff!!!!)

      • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Princess Bride par exemple

        Même avec la nostalgie de réentendre les voix d'un flim que j'ai du voir 5 fois quand j'étais gamin, la VF ne sonne vraiment pas terrible quand même…

        http://www.dailymotion.com/video/xpyaha_princess-bride-bande-annonce-vf_shortfilms

        http://www.dailymotion.com/video/x22ekj6_the-princess-bride-trailer_shortfilms

        http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

          Posté par . Évalué à -1.

          Perso je préfère la VF, car j'y suis habitué et je n'ai aucun problème avec (je la trouve d'ailleurs plus drôle que la VO).

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

          Posté par . Évalué à 5.

          J'apporte ma remarque inutile qui va me valoir un jet de pierre.

          Je trouve que la trilogie du Seigneur des Anneaux est mieux doublée en français qu'en anglais. Gandalf, Aragorn et Gollum font respectivement tellement plus vieux, royal et dérangé !

          • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

            Posté par . Évalué à 3.

            D'accord, mais ça n'a rien à voir : les gens du dessus parlent de cinéma.

            Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

          • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

            Posté par . Évalué à 3.

            Tu peux rajouter south park dans les exceptions, au moins les premieres saisons. Admirablement bien traduit, et extremement bien joue, j'arrive pas a decider quelle version je prefere.

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: Personne pour lancer le troll?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Enfin il y a pas mal d'exemple de film qui sont mieux en VF qu'en VO

        Je profite de cette phrase pour rajouter mon grain de sel. Quand on pense que certaines œuvres sont meilleures doublées que dans leur langue originale, ca peut avoir plusieurs origines, par exemple si l'acteur dans la langue originale est mauvais, et son doubleur est bien meilleur comédien, ou si on a vu et revu des dizaines de fois une œuvre doublée en français pendant qu'on était jeune, et par nostalgie on veut le revoir plus tard, mais on se dit qu'en VO ca sera certainement mieux, erreur…

        Je pense qu'une oeuvre doublée et la même oeuvre sous-titrée sont deux oeuvres différentes. Dans chaque cas il y a eu un travail différent, et pour certains, une attention particulière a été prêtée pour faire un travail de qualité, ou alors c'est un concours de circonstance qui fait qu'on préfère l'oeuvre traduite. D'ailleurs, dans le générique de fin, tu vois écrit "adapté par" et non "traduit par", parce que c'est bien une nouvelle oeuvre qu'on regarde, pas exactement celle imaginée par son réalisateur.

        Mais je pense qu'il est impossible de généraliser sur qu'est-ce qui est mieux entre le doublage, la VOST et la VO. D'ailleurs, plusieurs exemples me viennent en tête:

        Les Monty Pythons, que ce soient leurs films ou leur émission, un doublage me semble faire perdre un aspect essentiel de leur jeu d'acteur, autant le voir en VOST sinon on gâche une partie du plaisir.
        Y'a aussi Wayne's World aussi, la traduction et le doublage ont été écrit par Alain Chabat et Farrugia, et est mentionné comme un des meilleurs films doublés en français.
        Pareil pour South Park, en VO t'as l'impression que les doubleurs, qui sont d'ailleurs les créateurs de la série, font l'enregistrement dans leur salle de bain avec un dictaphone.
        Et puis des fois tu tombes sur un épisode de Dragon Ball Z ou autre manga de ton enfance mais en japonais, et tu te dis que l'intonation des voix est vraiment pas la même, limite les doubleurs français nous prenaient pour des attardés.
        Par contre, tu connais par coeur les répliques en francais de retour vers le futur et SOS fantomes, et ca n'ajoute rien de plus de le voir en VO.

        Un autre exemple représentatif pour moi, c'est le film La_Castagne, VF du film américain Slapshot. C'est un petit film sur le hockey qui n'a pas traversé les âges, sauf au Québec, et pour une raison différente. C'est le premier film doublé par des québécois pour des québécois, avec tout ce qu'ils ont de leur propre culture à eux, notamment les sacres et l'accent. Il a également une version française de France (pas vu) qui apparemment est classique, la version originale est elle aussi honorable, y'a Paul Newman dedans, mais l'écouter en version québécoise rend le film tout simplement merveilleux. Encore aujourd'hui, ce film est culte au Québec (mais pour son doublage, pas en VO). Pour la première fois, les québécois avaient un film traduit pour eux, et n'avaient pas à se taper un doublage "français international" qui souvent est rempli d'expressions et de culture française. Parce que quand un gangster américain est doublé avec un accent marseillais, ben au Québec, ca passe pas…

        Dernier exemple que j'ai en tête, le film Kalidor, version française de Red Sonja. Il y a une scène au début du film qui prend toute une autre dimension selon la langue.
        Dans cette scène, la soeur de Sonja vient de se faire assassiner, et Sonja la pleure. Derrière elle il y a Kalidor, joué par Arnold 'Terminator 2' Schwarzenegger, qui rejoue son rôle de Conan le barbare, sauf que les producteurs n'avaient pas les droits sur Conan, bref. Et Kalidor, dans un élan d'empathie, explique à Sonja que sa soeur est morte mais qu'il faut y aller quand même, c'est un film d'aventures, pas un soap. En français, la phrase d'Arnold doublée donne "Elle nous a quitté", avec un ton approprié, mais en anglais, Arnold dit "She's dead", d'une voix monocorde et digne d'un Mister Univers. On se marre un bon coup en jouant ce petit bout de phrase en francais, puis en anglais.

        Ce qui est important, c'est qu'un doublage est autant que son oeuvre originale, dépendante d'un contexte qui lui est propre, qui fait qu'on peut apprécier ou non un film doublé, mais pour des raisons différentes.

  • # cinema libre

    Posté par . Évalué à 5.

    Pour faire avancer sur le sujet en géneral et le cinema libre en particulier il y a aussi le logiciel de projection ouvert (Open Projection Program) par les gens du cinemaouvert.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.