LinuxFR, vainqueur du choix des lecteurs du Linux Journal

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
1
1
nov.
2004
Presse
Le magazine états-unien Linux Journal vient de publier les résultats du choix des lecteurs pour l'année 2004, et LinuxFR.org arrive en tête de liste dans la catégorie « site Web préféré » (avec 6 votes d'avance sur son homologue d'outre-Atlantique, Slashdot) ! Merci à tous ceux qui ont voté :-)

Pour le reste, les résultats qui risquent le plus d'alimenter les trolls : Debian termine première pour la distribution préférée, devant Mandrake et Gentoo, SuSE n'étant même pas citée, signe peut-être qu'elle n'est pas encore très répandue chez les utilisateurs individuels. Dans le même chapitre, KDE arrive premier pour l'environnement de bureau, avec deux fois plus de votes (!) que GNOME. Au-delà des questions sur la représentativité d'un tel sondage, cela reste un beau tribut aux efforts de la très active équipe de KDE. WindowMaker arrive en troisième place, mais talonné (un vote !) par XFCE, un environnement léger et efficace. Enfin, ViM et les autres vi devancent Emacs pour l'éditeur de texte préféré.

NdM : merci à tous ceux qui ont proposé cette dépêche
NdM (2): cela reste un sondage, donc à prendre avec des pincettes. D'autres catégories donnent des résultats très classiques : ainsi, MySQL reste le SGBD préféré (mais PHP est, lui, en quatrième place, derrière le C, Perl, et le C++), Mozilla est le navigateur préféré devant Konqueror, Gaim et Kopete se partagent le secteur de la messagerie instantanée, Le GIMP continue sa domination du domaine graphique, faute de challenger, OOo fait pareil pour la bureautique, tandis qu'AMD reste devant Intel et les machines PPC pour ce qui est des architectures.

Pour le reste, BitTorrent est un client P2P très acclamé (probablement de manière justifiée, au vu de son efficacité), Frozen Bubble garde la pole position dans le divertissement, Doom 3 étant arrivé trop tard pour le vote (ou peut-être ne fait-il pas le poids ;-) Enfin, on apprend sans trop d'étonnement que les linuxiens boivent beaucoup de café :-)

[source : KDE Dot News]
  • # Frozen Bubble Premier!

    Posté par . Évalué à 5.

    Bravo Bravo gc! vraiment du bon boulot, je suis fière de toi! :-)
  • # \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/

    Posté par . Évalué à 4.

    Pour une bonne nouvelle, c'est une bonne nouvelle !

    Les administrateurs de DLFP vont maintenant être invités à Davos devant le gratin de la haute finance et des daicideurs pressés...

    Fabien P. va être invité sur FF1 pour montrer que la France sait aussi fabriquer des gagneurs...

    Le cas DLFP va être décortiqué par toutes les écoles de commerces pour y être analysé en profondeur...

    Les moules vont pouvoir bomber le torse et faire encore plus de bruit au cours des first mardi....

    A l'heure où j'écris ces quelques lignes, aucune réaction sur slashdot....
    • [^] # Re: \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Linuxfr, le nouveau Yahoo ?

      Sinon, je trouve ca en effet fantastique et c'est le resultat des annees d'efforts de toute l'equipe ici. Depasser freshmeat et slashdot, c'est quand meme quelque chose !

      Continuez le bon boulot, et n'ecoutez pas les raleurs!

      D'autres resultats me paraissent particulierement interessant. KDE, deux fois plus de votes que Gnome. Faut-il en deduire que la communaute KDE est plus grande ? Ou plus motivee ? Et ceci, alors meme que Suse n'est pas meme pas dans le top 3 des distributions, alors que les afficionados de Suse sont souvent aussi des amateurs de KDE.

      Vi et consorts qui explosent emacs, ce fait reflechir. Finie l'hegemonie de emacs. Ou peut-etre est-ce parce que xemacs l'a detrone divisant les voix.

      Koffice est toujours a la rue, loin derriere les autres.

      Je suis epate par Kopete qui en deux ans s'est hisse en client de messagerie instantanee de reference.
      • [^] # Re: \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        D'autres resultats me paraissent particulierement interessant.

        :s/interessant/bidons

        Catégorie distro : Fedora Core n'était pas proposé mais.... "Red Hat, fell to fourth this year" et "The most popular write-in vote was Red Hat's all-free, community-oriented Fedora, coming in at number eight." Ça relativise beaucoup les résultats ...

        Catégorie environnement : le score de Ximian Desktop (basé sur GNOME) n'est pas précisé (à ma connaissance, il n'y a pas de fork de KDE...)

        Interprétation rapide de ces résultats : nombreux utilisateurs se servent de Evolution dans KDE sur Debian... ? Quelqu'un ici pour confirmer ?
      • [^] # Re: \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/ \ô/

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Ce genre de sondage sur une page web, completement ouvert, n'a aucune valeur. Sans compter que certaines categories etaient faites n'importe comment (genre mettre gcc et emacs dans une meme categorie "outil de devel", ca laisse reveur... Moi qui ne peut pas utiliser l'un sans l'autre ca m'a laisse reveur) un sondage fait sans tenir compte de son echantillon, sans faire en sorte qu'il soit representatif de la population sondee, ca ne vaut rien.

        Ca peut vouloir dire que certains projets ont ete plus actifs que les autres pour envoyer voter leurs fans (qui n'auraient pas vote du tout sinon). Que linuxfr soit premier c'est bien, mais ca veut peut-etre juste vouloir dire qu'il y a eu suffisement de journaux pour dire "allez voter sur linuxjournal !"
  • # jeux

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Frozen Bubble garde la pole position dans le divertissement, Doom 3 étant arrivé trop tard pour le vote (ou peut-être ne fait-il pas le poids ;-)

    On ne se fait bien sûr pas d'illusion, Frozen-Bubble (comme les autres jeux libres) ne jouent pas dans la même catégorie que Doom3 et les autres jeux majeurs récents.

    Mais il peut être assez compréhensible que Doom3 ne soit pas premier : pour l'aspect technique, il ne faut pas oublier quel type de machine il faut pour pouvoir le voir ; et bien sûr pour l'aspect logiciel libre, je trouve ça sain qu'un certain nombre d'amateurs de Linux (je n'oublie pas Gnu/MIT/BSD/etc) s'approprient ce jeu qui a été développé avec le support d'un éditeur Linux, avant tout pour Linux, et avant tout pour profiter au plus grand nombre d'amateurs/utilisateurs de logiciels libres.
    • [^] # Re: jeux

      Posté par . Évalué à 7.

      Frozen-Bubble (comme les autres jeux libres) ne jouent pas dans la même catégorie que Doom3
      C'ets clair, mais il faut quand même reconnaitre qu'ID fait tout ce qu'ils peuvent pour atteindre sa notoriété et son niveau d'excellence. Mais n'est pas frozzen bubble qui veut... Allez, continuez quand même les p'tits gars d'ID!
  • # Ca va troller baby !!!

    Posté par . Évalué à -9.

    Bien, que ceux qui ne veulent pas lire un troll et se défouler sur le bouton moinssage passent leur chemin ;o)

    Tout d'abord, félicitations à Linuxfr pour le résultat obtenu.

    Hop et maintenant...

    [troll]
    Vous êtes sur que c'est pas les awards 2001 ou 2002 pour que Debian termine première. Parce que bon la Woody en Desktop hum hum...

    Faudrait peux être préciser la question, qu'elle est votre distrib "stable" préférée.
    [/troll]

    Bon hop pour redevenir sérieux, je suis déjà content que Mdk soit 2ème donc arrêtons là ce bas troll ;o)
    • [^] # Re: Ca va troller baby !!!

      Posté par . Évalué à 6.

      Il me semble qu'effectivement la Debian soit la distribution préférée des utilisateurs. Et ce pour plusieurs raisons : Primo, son âge qui incite au respect. Secundo, sa stabilité qui est la raison d'être de certain afficionados de linux et qui leur permet de dire "Windaube ça pue !" et d'autres slogans tout aussi profonds. Tertio, une attache affective à cette distrib, à sa philiosophie : ne pas sortir/intégrer une fonctionnalité qui déstabiliserait le système tant que tout n'a pas été testé (bien qu'il existe les branches unstable et testing).
      Par ailleurs dire qu'il s'agit de la distribution préférée n'implique pas que ce soit la distribution utilisée. Sous Mandrake, je préfère justement la Debian, mais n'étant pas obsédé par la stabilité (j'entends par là que si ma machine freeze grosso modo tous les 6 mois ça n'est pas grave pour mes besoins surtout devant le confort d'une utilisation plus conviviale) je n'ai aucun problème de conscience.
      Pour éviter les propos tels que "Vous parlez de ce que vous ne connaissez pas !", je tiens à vous rassurer que je ne suis pas tomber de la dernière pluie (il y a moins de 3 minutes, ici à Paris) et que les OS et plus spécifiquement des distribs gnu/linux j'en ai vu passer.

      Bonne journée.
      • [^] # Re: Ca va troller baby !!!

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Toute facon la stabilité ne se gagne pas en intégrant les paquets tout récents sans meme les tester.
        C'est grace a sa politique que debian est devenu ce qu'elle est aujourd'hui.
        "On teste d'abord, on intégre ensuite.", ca pourrait etre le slogan debian.
        [troll]
        quand on voit le temps que ca prend de verifirer la stabilité de chacun des paquets, on se demande comment font les autres distribs pour avoir une base de paquet sûre, et de ce fait, un systeme sûr
        [/troll]
        • [^] # Re: Ca va troller baby !!!

          Posté par . Évalué à 9.

          Euh hormis le troll et sans être un utilisateur de cette distro, je dirai la Slack y parvient avec brio.

          Avec qui ? ;o)
          • [^] # Re: Ca va troller baby !!!

            Posté par . Évalué à -2.

            mmmh.. pas faux ! Je suis tres debian (même utilisateur ce qui semble rare à prioris lol :p ) et je nourris un profond respect pour la Slack. Cela dit, c'est de la distro créé par des gens d'expérience donc bien rodés !) .

            + @ts
      • [^] # Re: Ca va troller baby !!!

        Posté par . Évalué à 1.

        Très belle réponse ;o)

        Non mon troll c'était juste pour... troller ;o)

        C'est vrai que j'aime Mandrake en Desktop et j'estime que çà peux faire aussi un bon serveur.

        Debian, je peux dire aussi qu'en serveur c'est tip top et que le cycle de release correspond extrêmement bien aux besoins d'une entreprise qui ne veux pas upgrader un serveur de prod tous les 6 mois (ou à la limite 1 an et demi si on se réfère sur le cycle de vie au niveau MAJs de sécurité de Mandrake par exemple).

        Cependant, qu'est ce que j'aimerai avoir la Debian (et pas une distro basée sur Debian) avec un cycle de release beaucoup plus court sans nuire à la stabilité. Ca serait tip top pour un usage Desktop et là j'envisagerai une migration ;o)

        J'aime Debian pour son esprit (quoique en ce moment c'est très controversé avec des débats concernant Ubuntu qui arrivent à faire ce que Debian ne parvient pas à faire avec tant de développeurs pourtant).
        • [^] # Re: Ca va troller baby !!!

          Posté par . Évalué à 5.

          En fait tu fais un amalgame Debian = Debian Stable.
          Je prefère raisonner en versions de logiciels, ca me semble plus cohérent.

          Par exemple avec Debian Stable, on a certe de la stabilité, mais il faut accepter de vivre avec des versions un poil (je suis gentil) dépassées des logiciels, ou utiliser massivement les backports et autres packages faits maisons qui ne simplifient pas les mises à jour.

          Il est clair qu'avec mes serveurs en Stable j'ai une sérénité absolue coté stabilité, mais ca n'empèche pas un suivi rigoureux des mises à jour. La Stable c'est tout de même un superbe outil pour ceux qui n'ont pas envie de tomber dans le piège de l'arrêt du support de la part d'un éditeur.
          J'ai des machines installlées depuis plusieurs années pour lesquelles je sais que l'obsolescence/la rentabilité matérielle arrivera avant un abandon coté logiciel. C'est un luxe sans nom quand on maintient un gros parc de machines.

          Avec Testing on a un compromis intéressant car de nombreux logiciels récents sont intégrés (en fait c'est surtout sensible coté librairies), mais après un processus qui vise à s'assurer d'une relative maturité, et de l'abscence de gros soucis. C'est fou le nombre de serveurs qui commencent à utiliser Testing. Oui il y a encore de nombreux bugs recensés, mais pas plus qu'avec certaines distributions qui s'estampillent "Stable".

          Sincèrement, si je compare une dizaines de logiciels disponibles (en relevant les numéros de version) dans les uns et les autres, je pense que la plus comparable des Debian avec les Mandrake, Fedora, Suze et autres distributions plus "grand public", c'est Testing.

          Ca n'engage que moi bien sûr, mais je prefère raisonner en terme de but (qu'est ce que je veux faire, et avec quoi ?) plutôt que de m'en tenir à un numéro de distribution et à une notion de stabilité qui est toute relative et très subjective (en tout cas absolument pas représentatif du contenu).

          Ca me rappelle quand la version suivante de ma Slack4 a été Slack7 pour une simple question d'image (il ne fallait pas donner l'impression d'être en retard sur les autres :p)

          Bref bref bref (on m'attend pour manger et il est 13 heure à mon horloge biologique :p), Debian c'est un peu plus que la saveur "Stable", ca ne sonne pas comme un Troll, mais plutôt comme une méconnaissance.

          M
      • [^] # Re: Ca va troller baby !!!

        Posté par . Évalué à -4.

        Primo, son âge qui incite au respect

        ti tu ti tu ti tu tududududi

        MsK` ? 9 lettres
        Xmanu ? seulement 6 :`

        S'il vous plait MsK`. Oui bien sur : slackware

        ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~> [¯]
      • [^] # Re: Ca va troller baby !!!

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        La stabilite, ce fut un tres bon argument d'adoption mais aujourd'hui, d'une part windows est tres stable (zero probleme de mon cote depuis plus de deux ans d'utilisation intensive), d'autre part, le fun commence a prendre le dessus. Typiquement, le succes de gentoo n'est pas du a sa sacro-sainte stabilite mais au fun qu'on a a l'utiliser. Hop, je me recompile gcc avant de recompiler mon systeme. C'est autrement plus fun que "non, on ne touche pas a gcc, ca risquerait de rendre le systeme moins stable". De meme, l'engouement pour le desktop est lie a un cote fun et aussi a un cote fonctionnalites qu'on ne retrouve pas si on privilegie la stabilite.
        • [^] # Re: Ca va troller baby !!!

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Oui mais le "fun" de 99% des utilisateurs d'ordinateurs n'est pas de recompiler gcc...
        • [^] # Re: Ca va troller baby !!!

          Posté par . Évalué à -1.

          Pour ce qui est de la stabilité, je reviendrais sur la définition, car c'est pas paske un systeme ne reboot pas qu'il est stable. Si tu lance des logiciels et qu'ils clac + retour bureau c'est pas terrible (pas si rare, soyons objectif svp ). Enfin, et vraiment de manière hyper objective, et sans remettre en cause ton experience RAS sous windows pendant 2 ans, pour ce qui est de windows, c'est pas l'image que l'on en a eu les deux dernieres années ( Gaobot, blaster, sasser, klez, faille ie/activeX sur les systemes bancaire...) :o/

          Dsl mais là je troll pas !.... ou p'tet un tout p'tit peu :o/
  • # KDE et GNOME

    Posté par (page perso) . Évalué à -8.

    Quand un Windowsien se met à Linux, KDE est quasiment le seul choix possible, grace à sa ressemblance avec Windows. Ensuite, un peu après, il en a marre de toutes ces fioritures, et passe à des windows managers plus légers : fluxbox, icewm, fvwm2, window maker ... Ensuite, quand il en a marre de configurer à la main tous ces WM, il regarde du coté de GNOME, et se dit que le "Just Work", c'est bien, finalement.

    Perso, je ne connais pas d'utilisateur "expérimenté" de GNU/Linux sous KDE. Tous les utilisateurs expérimentés que je connais sont soit sous des WM légers, soit sous GNOME. Et souvent, c'est les plus expérimentés qui sont sous GNOME.

    NB: Ce post n'a pas vocation à dénigrer KDE: c'est un environnement qui joue un role très important en permettant la migration aisée des Windowsiens.
    • [^] # Re: KDE et GNOME

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Perso, je ne connais pas d'utilisateur "expérimenté" de GNU/Linux sous KDE. Tous les utilisateurs expérimentés que je connais sont soit sous des WM légers, soit sous GNOME. Et souvent, c'est les plus expérimentés qui sont sous GNOME.

      faudrait que tu développe un peu plus car je saisis pas du tout pourquoi ...
      En quoi qqn d'"expérmienté" tournerait sur tout sauf sur kde ???

      Si t'as des "vrais" arguments je suis preneur...

      parce que associer kde != utilisateur expérimenté c'est un peu léger et idiot...

      Surtout qu'on doit pouvoir trouver bcp d'utilisateurs expérimentés / developpeurs sous kde, ne serait-ce que parmis les dev de kde ;)
      • [^] # Re: KDE et GNOME

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        J'irai meme un peu plus loin. Aujourd'hui, le futur de KDE est moins bien controle que celui de Gnome. Les efforts de Gnome pour reduire les fonctionnalites et augmenter l'ergonomie ont conduit Gnome a un desktop plutot simple. De l'autre cote, KDE reste un desktop de hacker avec des milliers de fonctionnalites rajoutes par des developeurs avides. J'en ai encore appris une il y a quelques jours: besoin de faire une operation rapidement ? ALT-F2 + "6 * 7" t'enverra un popup avec "42".

        Moi tous les utilisateurs de Linux que je connais sont sous KDE et sont tres experimentes. Ca ne veut rien dire puisque j'en connais pas beaucoup.

        Moi ce que j'aime dans KDE, c'est a quel point il est fonctionnel. Prenons les konsole. Depuis KDE 2, ce qui doit bien faire plus de 3 ans, on a des konsole a multi-onglets. Gnome a mis cette fonctionnalite deux ans plus tard. C'est plein de petits details comme ca qui rendent KDE plus fonctionnel que Gnome quand je l'utilise. Cela dit, j'ai ouie dire que le dernier Gnome avait avance beaucoup dans cette problematique.

        Le KDE == windows, je ne sais pas ou les gens font le chercher.
        Quand je vois ca, ce ne me fait pas penser a windows:
        http://www.kde-look.org/content/preview.php?preview=1&id=4939&a(...)
        • [^] # émulateurs de terminaux multi-onglets

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Est-ce que les émulateurs de terminaux multi-onglets sont vraiment une avancée ?

          A part Konsole et un hack d'aterm (http://www.nongnu.org/materm/materm.html(...)), je ne crois pas qu'il y en ait d'autres.

          Perso j'ai toujours préféré polluer mon écran avec 5 aterms, et ainsi les avoir directement accessibles.
          • [^] # Re: émulateurs de terminaux multi-onglets

            Posté par . Évalué à 3.

            Il n'y a pas que la konsole et aterm. Gnome a suivi et c'est une bonne chose car les onglets sont très pratiques:
            - on ne pollue pas tout l'environnement. Une konsole par bureau virtuel suffit en général.
            - l'accès aux sous-consoles est aisé (shift+left ou shift+right sous la konsole - touches qu'on peut redéfinir, bien sûr). C'est plus facile et plus rapide qu'un alt+tab parmi toutes les fenêtres.
            - on peut donner des noms aux onglets, ce qui permet de se repérer facilement (ctrl+alt+s sous la konsole).
            • [^] # Re: émulateurs de terminaux multi-onglets

              Posté par . Évalué à 1.

              On peut faire la meme chose avec screen dans tout les emulateurs de terminaux...
              • [^] # Re: émulateurs de terminaux multi-onglets

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                On peut surveiller l'activité sur un des "onglets" dans screen ?
                On peut surveiller la non-activité ?
                On peut envoyer ce qu'on tape au clavier à tous les "onglets" ?
                On peut mettre des bookmarks ?

                Si oui alors tu as raison en effet :)

                L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

                • [^] # Re: émulateurs de terminaux multi-onglets

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Je pense que ça n'était même pas la peine de répondre. Et on pourrait ajouter d'autres fonctionnalités à ta liste. Personnellement, j'avais pensé lui expliquer qu'on pouvait sûrement faire la même chose avec plusieurs ordinateurs et écrans, aussi.

                  A la réflexion, je réagis tout de même parce que c'est révélateur de l'attachement aveugle à ce avec quoi on a toujours travaillé. La question est posée dans les commentaires accompagnant les classements de "Linux Journal".

                  Comment expliqueriez-vous ça? Cette propension à ne pas changer alors que tout le monde est content de mettre à jour un logiciel? Est-ce pour ne pas avoir à faire d'effort? Pourtant, les gens raffolent des nouveaux produits, ou la publicité et le marketing leur font aimer. Je pense qu'il faut tester sérieusement, régulièrement et en toute objectivité les nouveautés. Dans le cas Gnome/KDE, passez de temps en temps à l'autre. Personnellement, je me force de temps en temps à travailler une semaine sous Gnome pour voir si je ne rate rien.
                  • [^] # Re: émulateurs de terminaux multi-onglets

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Personnellement, je me force de temps en temps à travailler une semaine sous Gnome pour voir si je ne rate rien.

                    Pas moi. Je suis sous Gnome et ca fait des annees que je n'ai pas regarde kde. Car Gnome me convient, et je ne m'interesserait aux autres que si je ne suis plus satisfait par Gnome.

                    A passer trop de temps a tout tester, on finit par ne plus faire que ca.
                    • [^] # Re: émulateurs de terminaux multi-onglets

                      Posté par . Évalué à 2.

                      A passer trop de temps a tout tester, on finit par ne plus faire que ca.

                      Caricature. Je t'assure que ce n'est pas si difficile. En général, les logiciels sont très simples à utiliser. Je ne doute pas que tu y arriverais facilement.

                      Car Gnome me convient, et je ne m'interesserait aux autres que si je ne suis plus satisfait par Gnome.

                      On entend ça encore et encore. L'erreur du raisonnement est pourtant claire. Comment fais-tu pour savoir s'il n'y a pas mieux? J'ai une grand-mère qui dit pareil de sa machine à écrire car elle ne sait pas ce que fait un PC. Elle retape tout lorsqu'une page est trop entachée d'erreurs; mais elle est satisfaite. Et ça n'est pas une caricature! Ca existe! J'imagine bien que tu n'en ai pas (encore) là, mais tu comprends bien que la notion de satisfaction ne peut pas servir de justification.

                      ca fait des annees que je n'ai pas regarde kde

                      Tu es peut-être mon grand-père? ;-)
                      • [^] # Re: émulateurs de terminaux multi-onglets

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                        Bien sur que j'y arriverais, je ne suis pas une truffe. Mais vois-tu, je preferes passer mon temps a autre chose qu'a tester regulierement les memes logiciels pour voir si les developpeurs n'ont pas ajoute de features a me faire baver.


                        Ce qui m'agace, moi, plus que les gens qui ne veulent pas evoluer dans leurs methodes de travail, c'est ceux qui veulent imposer la leur a d'autres. Si ta grand-mere est contente avec sa machine a ecrire parce qu'elle trouve que le PC est trop complique, c'est tres bien. Si le mec au-dessus preferes utiliser screen plutot que les onglets parce qu'il en a l'habitude, je ne vois pas pourquoi tu veux le forcer a changer de methode.
                        • [^] # Re: émulateurs de terminaux multi-onglets

                          Posté par . Évalué à -3.

                          Tu ne m'as pas compris. Je n'ai pas dit que ma grand-mère trouvait le PC trop compliqué. Tu la prends pour une "truffe", comme tu dis si joliment, mais je ne vois pas ce qui t'y autorise.

                          En outre, il y a une différence forte entre "convaincre" et "imposer". Et si je veux convaincre, pour répondre à ta question, c'est pour qu'il évolue vers des solutions plus satisfaisantes. Heureusement qu'il n'y a pas que des personnes qui se désintéressent des autres au point de ne pas les aider, les conseiller ou essayer de les convaincre. Après s'être laissé convaincre, les gens te remercient. Mais je suppose que tu connais déjà ça car je suppose que tu défends âprement Linux.
                • [^] # Re: émulateurs de terminaux multi-onglets

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Faut pas comparer Konsole et Screen, ils sont plutôt complémentaire. Mais si on veut absolument parler fonctionnalités, je pense que Screen en fait plus que Konsole...

                  On peut "détacher" Konsole et y revenir plus tard ?
                  On peut attacher plusieurs affichages avec Konsole ? (très pratique quand tu administres le PC d'un copain à distance en lui expliquant par téléphone ce que tu fais)

                  > On peut surveiller l'activité sur un des "onglets" dans screen ?
                  > On peut surveiller la non-activité ?

                  Oui

                  > On peut envoyer ce qu'on tape au clavier à tous les "onglets" ?

                  Mmmmmmhhh.... là je ne sais pas. Par contre on peut se ballader dans l'historique des commandes utilisées dans les autres fenêtres, ce qui est très pratique. (sans activer ça au niveau du shell)

                  --
                  Thomas, qui utilise Screen de toute façon parceque au boulot il bosse depuis un Windows avec Putty...
                  • [^] # Re: émulateurs de terminaux multi-onglets

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Faut pas comparer Konsole et Screen,

                    C'est à mathieu qu'il faut dire ça :)
                    C'est lui qui a commencé ;p

                    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

            • [^] # Re: émulateurs de terminaux multi-onglets

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Pendant longtemps je me suis servi des onglets de xchat pour mes term, c'était pas mal du tout... Mais yapu dans xchat 2 :(
              • [^] # Re: émulateurs de terminaux multi-onglets

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Tiens, y'a ca dans konversation(kpart konsole) et j'avais pas encore compris pourquoi cette fonctionnalité :) Surement un nostalgique de Xchat qui a implémenté cette fonctionnalité :)

                http://konversation.org/(...)

                Bon, la 0.14 est un gros tas de bug, mais la 0.15 sort dans deux semaines et franchement, j'ai completement oublié xchat et le cvs actuel est super stable.
                • [^] # Re: émulateurs de terminaux multi-onglets

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Oui, mais étant plutot gnome, xchat est plus logique. Sinon, au vu des screenshot, c'est un total clone de xchat non ?

                  Bon, je vais voir chez xchat si y'a pas toujours le mode onglet shell, si ca se trouve c'est pas compilé dans les rpm mdk...
          • [^] # Re: émulateurs de terminaux multi-onglets

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            C'est de toute evidence une avancee puisque c'est une possibilite. Tune l'utilises pas, mais d'autres ( moi par exemple ;oP ) le font. En plus tu peux balancer la meme commande dans tous les onglets ce qui est tres pratique. Enfin je ne vois pas pourquoi cette fonctionnalite sera super geniale pour un browser (firefox) et completement inutile pour un terminal...
        • [^] # Re: KDE et GNOME

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je pense que les onglets devraient être gérés au niveau du gestionnaire de fenêtres et pas de l'application. De cette manière t'as des onglets pour toutes les applications sans que l'application ait à supporter cette fonction directement et tu y gagnes au niveau de l'intégration puisque ça marche pareil pour toutes les applications.

          Sinon les Linuxiens que je connais IRL utilisent principalement Gnome et XFCE.

          -- Krunch, utilisateur heureux d'Ion2 (mais là je suis sous Knoppix) qui implémente nottament les onglets au niveau du WM

          pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

          • [^] # Re: KDE et GNOME

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Perso, tous les linuxiens que je connais sont sous Kde.

            Ca va de l'admin systeme au developpeur... J'avais reussi à en faire passer sous gnome à une epoque mais depuis qu'il ont appris que j'etais passé sous kde, ils ont tous fait marche arriere (et se sont bien foutu de ma gueule au passage).

            C'est vrai que si on veux un desktop qui réagit comme on veut et pas comme il le veut, Kde est un tres bon choix meme si il reste encore de gros problemes niveau ihm: tailles des fenetres de prefs en particulier.
            • [^] # Re: KDE et GNOME

              Posté par . Évalué à 2.

              Le monde ne se divise pas qu'en KDE et GNOME !
              Moi je suis sous Window Maker sur une machine et KDE sur une autre machine, mais globalement je me fous completement de sous quoi je suis :)
              Ce qui compte ce sont les logiciels... :p
        • [^] # Re: KDE et GNOME

          Posté par . Évalué à 4.

          > ALT-F2 + "6 * 7" t'enverra un popup avec "42".

          Moi je le fais de tête ça, ça va encore plus vite :) Et j'avoue que 3498*29 dans la vie de tous les jours on me demande rarement de le calculer... Pour les cas compliqués, ça impressionne toujours de lancer un bon vieux gdb opur faire le calcul
          • [^] # Re: KDE et GNOME

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je viens aussi de découvrir la calculette !
            Elle ne travaille que sur sur des nombres entiers. Si on veut manipuler des valeurs décimales, il vaut mieux utiliser kcalc !

            Mais j'ai voulu tester la petite calculette un peu mieux et j'ai découvert qu'elle acceptait les parenthèses et même l'exponentiation !
            Exemple :
            12*(12+2**10)+2 résultat = 12434
            Combien d'octets dans 60MiB ? (Unités : http://physics.nist.gov/cuu/Units/binary.html(...) )
            60*2**20 = 62914560

            On peut aussi remarquer que la priorité classique des opérateurs est correcte. Sympa la calculette !
      • [^] # Re: KDE et GNOME

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        Il y a des exceptions, je pense. Mais je pense que la grande majorité des développeurs et utilisateurs expérimentés n'utilisent pas KDE: trop lourd, pas une interface assez "conviviale" (au sens de l'utilisabilité, pas au sens Windows).

        D'ailleurs, la plupart des applis "third-party" sont développées pour GTK, pas pour Qt : les développeurs tendent à développer pour l'environnement qu'ils utilisent.

        Je suis passé par kde il y a très longtemps, icewm (~1 an et demi), fvwm2 (~1 an), fluxbox (~1 an), et finalement je suis passé sous GNOME. GNOME est souvent perçu comme un cliquodrome empechant les utilisateurs "avancés" d'être efficaces. En fait, on profite des efforts faits pour l'accessibilité, et par rapport à Fluxbox, on ne perd presque rien :
        - il est possible de redimensionner les fenetres au clavier (ALT+F8 par défaut)
        - il est possible de déplacer les fenetres au clavier (ALT+F7 par défaut)
        - il est possible de déplacer les fenetres de bureau virtuel au clavier (CTRL+ALT+SHIFT + Gauche/Droite)
        - il est possible de changer de bureau virtuel au clavier (CTRL+ALT+ gauche/droite)
        - il est possible de paramétrer des raccourcis clavier personalisés pour lancer certaines applis (seulement 12, c'est vrai, mais qui en a besoin de plus ?)

        Par contre, c'est vrai, il n'est pas possible de grouper les fenetres comme dans fluxbox. Mais je ne l'ai jamais vraiment utilisé.
        • [^] # Re: KDE et GNOME

          Posté par . Évalué à 8.

          Concernant les touches de raccourci, c'est plutôt Gnome qui a à envier à KDE.

          Toutes les applications KDE se laissent configurer leurs raccourcis. Un certains nombre proposent des touches de raccourci globales. Par exemple, AmaroK définit notamment "Win + B" pour passer au morceau suivant.

          Ensuite, on peut ajouter partiquement n'importe quoi dans les raccourcis grâce à Khotkeys. Et là, on peut définir plus de 12 raccourcis pour lancer des applications! et pour agir sur ces applications. Par exemple, on peut facilement définir le même "Win + B" pour xmms...

          Quelques exemples. Personnellement, j'ai défini une touche globale "check mail" qui fait une requête à KMail. Si un mail est arrivé, il me l'indique dans une petite fenêtre. Donc, plus besoin d'aller chercher l'application pour vérifier les mails (que je ne veux pas relever automatiquement).
          J'ai aussi défini deux touches pour activer ou désactiver l'écran de veille. Fort pratique pour xawtv qui ne désactive pas la veilleuse.
          Vous pouvez aussi définir une touche qui va lancer Konqueror directement sur LinuxFR si vous voulez. ;-)
          KHotkeys permet énormément de choses. Existe-t-il un équivalent sous Gnome?
          • [^] # Re: KDE et GNOME

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Tu as oublié de dire que via khotkeys toutes, et je dis bien toutes, les applications peuvent profiter des mouse gestures.

            L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

            • [^] # Re: KDE et GNOME

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Moi j'ai "Compose New Mail" en touche globale. Pour que ca marche meme quand kmail n'est pas lance, j'ai fait un script dcop. Tout ca en moins de 5 minutes. C'est pour ce genre de possiblite (dcop + khotkeys + kmail qui se laisse faire) que KDE est un bureau de hacker.
              • [^] # Re: KDE et GNOME

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Moi j'ai un raccourcis dans khotkeys avec:
                kmail --composer
                :)
                C'est la meme chose que ce que tu dis non? :) Et oui, y'a des options cachées partout dans Kde et c'est le pied. En fait, Kde, plus on l'utilise, plus on l'aime et plus on en est dépendant.
          • [^] # Re: KDE et GNOME

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Ok, c'est KDE qui a la plus longue. Mais je croyais que c'était pas la taille qui comptait ? (ben mince !)

            A quoi ca sert d'avoir un truc configurable dans absolument tous les sens, à part à perdre du temps à configurer, justement ? C'est pas mieux d'avoir une config par défaut bien pensée qui satisfait quasiment tout le monde, quelques paramètres à changer via une interface graphique pour les trucs qu'on ne peut vraiment pas décider à la place de l'utilisateur, et une config dans gconf pour le reste ?

            Quand je disais qu'il y avait 12 raccourcis au choix pour lancer des commandes, c'est vrai qu'il n'y en a que 12. Mais pour toutes les taches courantes, ca se passe dans Apps -> Desktop preferences -> keyboard shortcuts.

            Dans ce menu, si je clique sur "skip to next track", que j'appuie sur la touche spéciale de mon clavier, il m'affiche que c'est le keycode 0x99, et ensuite, muine change de chanson quand j'appuie dessus. Bref, ca marche tout de suite, alors qu'avec fluxbox par exemple, ca passait par une douloureuse configuration pour déterminer le keycode et executer xmms-shell dessus.
            • [^] # Re: KDE et GNOME

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              ca passait par une douloureuse configuration pour déterminer le keycode


              C'est quoi le keycode?
              • [^] # Re: KDE et GNOME

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Sur mon clavier, j'ai 20 "touches multimédia"
                Certaines génèrent des combinaisons de touches ("Word" génère CTRL+ALT+d par exemple), d'autres génèrent simplement des keycodes. Avec fluxbox, il fallait déterminer les keycodes (je ne sais plus comment j'avais fait, avec xev je crois).

                Puis, il faut les mapper sur des touches existantes dans xmodmap :
                keycode 234 = IA1
                keycode 233 = IA2
                keycode 178 = IA3
                keycode 236 = IA4
                [...]
                Puis, dans .fluxbox/keys, les mapper sur des actions :
                None IA8 :ExecCommand xmms-shell -e previous
                None IA9 :ExecCommand xmms-shell -e pause
                None IA10 :ExecCommand xmms-shell -e stop
                None IA11 :ExecCommand xmms-shell -e next

                Avec GNOME, suffit d'appuyer sur la touche dans le bon menu. J'imagine (j'espere) que c'est pareil avec KDE...
            • [^] # Re: KDE et GNOME

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              > C'est pas mieux d'avoir une config par défaut bien pensée qui
              > satisfait quasiment tout le monde, quelques paramètres à changer
              > via une interface graphique pour les trucs qu'on ne peut vraiment
              > pas décider à la place de l'utilisateur, et une config dans gconf pour le reste ?

              Ben, je vois ici une description de KDE donc je ne comprends pas ton commentaire (KDE est bien configure par defaut). La seule difference avec Gnome, c'est que pour changer des trucs subtils, Gnome passe par gconf alors que KDE tient a fournir une interface graphique.
        • [^] # Re: KDE et GNOME

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Tu ne parles pas de Gnome là mais de Metacity qui à part être le gestionnaire de fenêtres par défaut de GNOME n'a rien à voir avec lui.
          Je rappelle que GNOME et KDE peuvent utiliser un gestionnaire de fenêtres quelconque tant qu'il respecte les spécifications suivantes : http://freedesktop.org/Standards/wm-spec(...)

          L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

          • [^] # Re: KDE et GNOME

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Hein, metacity n'a rien a voir avec gnome?
            Alors kwin n'a rien a voir avec Kde?

            Metacity, ca utilise gconf et surement plein d'autre truc des libs gnome. Apres, c'est la 2CV des window manager, j'ai rarement vu un truc qui ramait autant, redimensionner un xterm sur un k6 300(en opaque) , c'est à la limite de l'agonie pour la machine alors que ca se passe tres bien avec n'importe quel wm digne de ce nom.
            • [^] # Re: KDE et GNOME

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Non kwin n'est pas KDE mais kwin appartient à KDE :)

              Et kwin est beaucoup plus lié à KDE que metacity l'est à Gnome. Suffit de voir l'intégration de l'aide contextuelle.

              L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

        • [^] # Re: KDE et GNOME

          Posté par . Évalué à 2.

          Gnome moins lourd que KDE ? Ce n'est pas ce qui ressort des commentaires habituels sur Linuxfr.
          Je veux bien que ça dépende des applis qu'on lance, et que ce soit très subjectif, mais Gnome est loin de jouer dans la catégorie des desktops réactifs. Une concession : l'installation de Gnome est plus petite (mais il y a beaucoup moins de logiciels et de fonctionnalités dans la distrib Gnome)?

          Pour ce qui est des raccourcis claviers : efectivement, il n'y en a quasiment aucun dans le window manager kwin (un peu minimaliste !), mais pour ce qui est du reste de KDE, c'est carrément paramétrable, et le nombre de raccourcis personnalisables pour lancer des applis n'est pas limité.

          Ah au fait, j'utilise KDE depuis plus de 4 ans. J'ai utilisé Gnome à l'époque ou on pouvait encore bidouiller avec (Gnome1.x), mais je suis allergique à la nouvelle génération (2.x). Comme quoi il est possible d'apprécier KDE sans avoir décroché de Windows la veille (même si ça joue au début).
          • [^] # Re: KDE et GNOME

            Posté par . Évalué à 1.

            Pour ce qui est des raccourcis claviers : efectivement, il n'y en a quasiment aucun dans le window manager kwin (un peu minimaliste !)

            Lance kcontrol et regarde les touches de raccourci que tu peux définir concernant les fenêtres et bureaux virtuels. Tu vas voir qu'on peut faire tout ce que Lucas indique (et on peut choisir les touches), et bien plus encore.
          • [^] # Re: KDE et GNOME

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            kwin minimaliste ?
            Je n'ai encore pas encore trouvé de gestionnaire de fenêtres qui soit aussi adaptable que lui au niveau des interactions clavier / souris.

            L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

            • [^] # Re: KDE et GNOME

              Posté par . Évalué à 1.

              Au temps pour moi, je n'ai pas vraiment cherché ce que kwin pouvait faire (comme quoi il répondait déjà à mes besoins).

              Mais bon, il fallait bien concéder quelque avantage à Gnome, pour ne pas avoir l'air de marcher en plein dedans, non ? ;) (eh merde, je viens de le faire).

              Sur ce ... il me semble que le débat ne se résoudra toujours pas aujourd'hui entre KDE et Gnome, donc je vais aller troller plus loin.
            • [^] # Re: KDE et GNOME

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              >Je n'ai encore pas encore trouvé de gestionnaire de fenêtres qui soit aussi
              >adaptable que lui au niveau des interactions clavier / souris.

              Ouh la, je dois te contredire...
              Sawfish est a des années lumieres de kwin niveau adaptabilité. Bon, faut etre motivé parce que la conf lispisante de sawfish, c'est pas évident mais sawfish est bien plus configurable et extensible que kwin.

              Et Sawfish etait le wm par defaut de gnome dans le temps... :(
              • [^] # Re: KDE et GNOME

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                En effet Sawfish était très configurable mais étrangement je n'ai jamais réussi à avoir la configuration que j'ai avec kwin.

                L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

          • [^] # Re: KDE et GNOME

            Posté par . Évalué à 5.

            « Gnome moins lourd que KDE ? Ce n'est pas ce qui ressort des commentaires habituels sur Linuxfr. »

            Lorsqu'il s'agit de lancer une appli Gnome ou Kde depuis un autre gestionnaire de fenêtres style windowmaker, c'est incomparable : les applis gnome se lancent bien plus rapidement, et sans pourrir la console de messages inutiles. Il n'y a que Konqueror qui s'en tire mieux et peut être 2 ou 3 autres applis...
            • [^] # Re: KDE et GNOME

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              >sans pourrir la console de messages inutiles
              Ah, ben ca faut demander au packageur de ta distribs de virer le debug ;)

              Apres, wai, une appli kde est plus longue a lancer ca elle a besoin de services : dcop, kded, ksmserver, knotify, khotkeys....

              Apres, en cherchant un peu sur le wiki de Kde, tu trouveras des explications pour dégager certains de ces services(khotkeys en particulier)...
        • [^] # Re: KDE et GNOME

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          - il est possible de paramétrer des raccourcis clavier personalisés pour lancer certaines applis (seulement 12, c'est vrai, mais qui en a besoin de plus ?)


          $ cat ~/.fluxbox/keys |wc -l
          129

          => oui
          • [^] # Re: KDE et GNOME

            Posté par . Évalué à 0.

            129 ? si tu te rapelles de tous tes raccourcis, chapeau

            je serai curieux de savoir la fréquence d'utilisation de chacuns
    • [^] # Re: KDE et GNOME

      Posté par . Évalué à 1.

      Il est vrai que KDE est souvent préféré par les utilisateurs venus de Windows. Ce n'est pas pour cela qu'il faut mépriser cet environnement sous prétexte qu'on est un utilisateur avancé.

      Ton expérience personnelle n'a aucun intérêt. Le panel de tes relations ne te permet pas de tirer des conclusions fiables. C'est bien pour cela qu'il y a des sondages... Par exemple, de mon côté, j'ai plutôt constaté le contraire! Si j'osais une analyse, je dirais que le choix dépend de l'année dans laquelle l'utilisateur expérimenté est venu à Linux.

      Je trouve qu'il y a aussi une contradiction dans ce que tu dis. Puisque que KDE a plus d'options et est plus long à configurer, il me semble qu'il convient mieux à une personne expérimentée qui pourra en faire exactement ce qu'elle veut (quitte à lui donner l'aspect de Gnome!).
      • [^] # Re: KDE et GNOME

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ton expérience personnelle n'a aucun intérêt. Le panel de tes relations ne te permet pas de tirer des conclusions fiables. C'est bien pour cela qu'il y a des sondages... Par exemple, de mon côté, j'ai plutôt constaté le contraire! Si j'osais une analyse, je dirais que le choix dépend de l'année dans laquelle l'utilisateur expérimenté est venu à Linux.

        Ok, prenons un sondage à une autre échelle (parce que bon, celui du LJ est bien gentil, mais ils ne fournissent pas les résultats détaillés. Ca serait intéressant d'avoir la répartition géographique des votants, car LinuxFR devant Slashdot, c'est bien joli mais un peu gros).

        Le debian popularity contest : http://popcon.debian.org/(...)
        On peut considérer qu'en moyenne, et avec de gros sabots, les utilisateurs de Debian sont plus expérimentés que ceux de Mandrake, par exemple.

        gnome-session (je ne vois pas l'intérêt de l'installer si on n'utilise pas gnome) arrive 556eme avec 2874 installations. kdebase-bin (y a-t-il un intérêt à l'utiliser si on n'utilise pas gnome ?) arrive 785eme avec 2096 installations.

        Je trouve qu'il y a aussi une contradiction dans ce que tu dis. Puisque que KDE a plus d'options et est plus long à configurer, il me semble qu'il convient mieux à une personne expérimentée qui pourra en faire exactement ce qu'elle veut (quitte à lui donner l'aspect de Gnome!).

        Je ne pense pas. Une personne "expérimentée" travaille en général sur plus d'une machine (ne serait-ce qu'un portable et un PC de bureau). Configurer son environnement prend du temps, il est plus agréable d'avoir un truc qui "just work" , dont la config par défaut est pensée pour satisfaire le maximum d'utilisateurs. Et j'ai configuré fvwm2 à la main, je sais de quoi je parle :-)
        • [^] # Re: KDE et GNOME

          Posté par . Évalué à 1.

          Le debian popularity contest : http://popcon.debian.org/(...(...))

          Très bien:
          konsole: 1050 (number of people who use this package regularly)
          gnome-terminal: 886 (number of people who use this package regularly)

          Le nombre d'installation n'est pas tout.

          Une personne "expérimentée" travaille en général sur plus d'une machine

          Ca se discute. Disons que ça n'est pas la définition de la personne expérimentée, mais une conséquence de ses qualités. Je ne sais pas si tu as raison (i.e. si ça concerne la plupart des personnes expérimentées), mais l'argument tient.

          Mais, tu reconnais là que le choix d'un environnement moins configurable, pour ne pas le nommer, est un pis-aller car tu n'as pas le temps de configurer. En outre, je ne vois pas pourquoi KDE ne pourrait pas avoir de pré-configuration qui irait aux personnes expérimentées dont tu parles. Puisque c'est possible de l'amener là...
          • [^] # Re: KDE et GNOME

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Peut-etre parce que gnome-terminal est un peu lourd (soyons politiquement correct, après tout c'est fait par des bénévoles), et que beaucoup d'utilisateurs de GNOME lui préfèrent autre chose ?
            • [^] # Re: KDE et GNOME

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              (soyons politiquement correct, après tout c'est fait par des bénévoles)

              Et pourquoi ça? Tu trouves que quelque chose doit être payant pour pouvoir le critiquer?
              La mentalité "A cheval donné on ne regarde pas les dents" dans le domaine du logiciel libre est vraiment lourde. C'est pas en complimentant qu'on améliore les choses, c'est grace aux critiques que les choses bougent et évoluent.
              • [^] # Re: KDE et GNOME

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Et pourquoi ça? Tu trouves que quelque chose doit être payant pour pouvoir le critiquer? La mentalité "A cheval donné on ne regarde pas les dents" dans le domaine du logiciel libre est vraiment lourde. C'est pas en complimentant qu'on améliore les choses, c'est grace aux critiques que les choses bougent et évoluent.

                Je n'ai pas envie de dire "gnome-terminal est une grosse bouse, on dirait OpenOffice tellement il prend de temps pour se lancer".

                Le développeur de gnome-terminal est probablement un bénévole qui ne fait pas que ca dans la vie, qui n'a peut-être plus la motivation pour bosser dessus, ou qui (si ca se trouve) contribue très activement à plein d'autres projets très très utiles. En plus, ca serait une critique totalement non constructive, et je n'ai ni le temps, ni l'envie de contribuer à gnome-terminal, donc ni bug report ni patch ;-)
            • [^] # Re: KDE et GNOME

              Posté par . Évalué à 1.

              (soyons politiquement correct, après tout c'est fait par des bénévoles)


              Il y a aussi des développeurs payés dans le ll, et heureusement pour eux
          • [^] # Re: KDE et GNOME

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est ptet que les utilisateurs de Gnome arrivent à faire tout ce qu'ils veulent sans ouvrir de consoles... (juste pour dire que c'est des chiffres... on met ce qu'on veut derrière)
            • [^] # Re: KDE et GNOME

              Posté par . Évalué à -2.

              Ouais, eh ben p'têt que les utilisateurs de KDE arrivent à faire tout ce qu'ils veulent sans kdebase.

              OK, je ---> []
    • [^] # Re: KDE et GNOME

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Loin de moi l'idée de me considérer comme un utilisateur expérimenté, ne serait-ce parce qu'il y a toujours à apprendre, mais je pense ne plus être un newbie sous GNU/Linux, et pourtant j'utilise KDE tous les jours.

      Après, il 'just work' comme tu dis si bien. Comme GNOME donc, dirait-on.
    • [^] # Re: KDE et GNOME

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Et souvent, c'est les plus expérimentés qui sont sous GNOME.

      Faudrait expliquer ce que tu entends par "expérimenté".

      Sinon, je suis sous Mandrake (distrib de newbie il parait) et j'utilise KDE (j'ai pas dû finir ma migration de Windows vers linux) depuis le début (Mandrake 5.2, KDE ~1.0) Et ça fait un bail que j'ai plus de Windows sur mes machines.
      J'ai testé une floppée de distrib, d'OS et de WM et je reviens toujours vers Mandrake et KDE.

      Maintenant explique moi quand je finirais ma migration aisée de Windows (que je n'ai eu que 6 mois) vers Linux (que j'utilise depuis plus de 5 ans) ? :)
      Le stade ultime c'est Debian + Gnome ? C'est écrit sur les tables de la loi ?

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

      • [^] # Re: KDE et GNOME

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        >Le stade ultime c'est Debian + Gnome ?
        Nan, c'est Debian + Window Maker + Mutt voyons :p
    • [^] # Re: KDE et GNOME

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Perso, je ne connais pas d'utilisateur "expérimenté" de GNU/Linux sous KDE.

      Merci pour les développeurs de KDE...

      D'autre part, Gnome et KDE correspondent à des besoins différents qui sont respectivement loin d'être "les besois d'un gourou" et "les besoins d'un newbie". C'est plus compliqué que ça. De toute façon, XFCE finira par mettre tout le monde d'accord ;)
      • [^] # Re: KDE et GNOME

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Perso, je ne connais pas d'utilisateur "expérimenté" de GNU/Linux sous KDE.

        Mais je ne connais pas non plus de développeur de KDE.

        Je me suis mal fait comprendre : je voulais dire que dans mon entourage étendu, il n'y avait pas d'utilisateur expérimenté de GNU/Linux qui utilisait KDE.
        • [^] # Re: KDE et GNOME

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Et dans le miens, il n'y aucun utilisateurs de gnome, enfin, il y'en avait un y'a pas longtemps mais mes arguments bétons l'ont fait migrer vers Kde, je dois etre tres convaincant car y'a un an je faisait migrer les gens de Kde vers Gnome :)

          Donc, ton truc ca veut rien dire ;)
    • [^] # Re: KDE et GNOME

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est marrant, je pensais exactement le contraire. gnome est fort similaire a windows, on prend les choix a la place des utilisateurs, on sur-simplifie les interfaces à l'extreme sous pour etre comme décrit l'hig imposée par sun.

      Tout est choisi a l'avance et si on veut modifier parce que les choix par défauts sont pourri(cf le nouveau nautilus donc bcp n'aiment pas la navigation spatiale), c'est comme sous win, soit on n'a pas le choix, soit il faut aller bidouiller dans gconf-editor/regedit. Je trouve vraiment que c'est un manque de respect pour l'utilisateur, on le prend pour un neuneu incapable de faire des choix.
      • [^] # Re: KDE et GNOME

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Ajoutons à ça le panneau de configuration de Gnome qui a une époque copiait celui de Windows jusque dans l'absence des fenêtres de configuration de la barre des tâches. Une belle connerie qui je l'espère a disparu car c'est très très très con et inergonomique.

        L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

      • [^] # Re: KDE et GNOME

        Posté par . Évalué à 3.

        « C'est marrant, je pensais exactement le contraire. gnome est fort similaire a windows, on prend les choix a la place des utilisateurs, on sur-simplifie les interfaces à l'extreme sous pour etre comme décrit l'hig imposée par sun. »

        Justement non: la gui de Windows est trés customisable: clique droit/options un peu partout, on peut redimensionner la barre des taches, barre de menu, ... on peut même remplacer explorer.exe comme bureau. L'interface sur-simplifié dont tu parle me fait plutot penser à MacOS ( <10 , je connait pas MacOSX).

        La polémique « JustWork » vs. Customisation etait déjà un troll historique entre Macqueux et Windowsiens.
        • [^] # Re: KDE et GNOME

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Mwai, comparer Kde, Gnome et Windows, c'est du grand n'importe quoi, surtout quand on sait que windows mélange configuration systeme et desktop. Tu vires toutes les options de conf du systeme dans windows, il reste plus grand chose ;)
      • [^] # Re: KDE et GNOME

        Posté par . Évalué à 1.

        > on le prend pour un neuneu incapable de faire des choix.

        Je te renvoie aux différents articles qui sont parus expliquant que laisser le choix à qqu'un (c'est à dire le forcer à prendre une décision), ça fait souvent chier la personne...
        Cf http://www.kdedevelopers.org/blog/72(...) par ex (même si c 'est pas l'article auquel je pense)
        • [^] # Re: KDE et GNOME

          Posté par . Évalué à -1.

          Faudrait peut-être arreter de dire n'importe quoi.

          La diversité, donc le choix, sont une des grandes forces des LL.
          Quand Gnome ou KDE ont commencé, il y avait surement des tas de gens qui pensaient que fvwm suffisait aux utilisateurs. On aurait développé pour qui, si les utilisateurs n'avaient pas eu le choix ?

          Il ne faut pas oublier non plus que pour un projet, par exemple de gestionnaire de fenêtres, abouti et largement utilisé, il y en a de nombreux qui ne « prennent » pas. C'est aussi la liberté de choix des utilisateurs qui génère cette sorte de sélection naturelle qui est l'une des causes de la qualité des logiciels libres.
          • [^] # Re: KDE et GNOME

            Posté par . Évalué à 3.

            Ouais, enfin là je parle pas de choix entre différentes applis ou entre ce que tu veux, mais de choix au niveau des options de configuration d'un logiciel « il faut des options tout partout, le logiciel libre c'est avant tout une question de choix ». Merci d'essayer de rester dans le sujet, ou alors fais pas les choses à moitié et accuse moi de vouloir mettre en place un parti unique et un régime dictatorial en france.
            • [^] # Re: KDE et GNOME

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              En fait, ce qui oppose le projet Kde du projet Gnome est la meme chose qui oppose le projet BSD du projet GNU, les options :)

              Pour info, beaucoup de commandes GNU ont été réécrites pour BSD à cause de la licence. Et il semble que les commandes BSD offrent moins d'options que leur equivalent GNU et c'etait un argument phare d'un BSDiste que j'ai rencontré il y'a quelque temps.
            • [^] # Re: KDE et GNOME

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              C'est difficile de choisir quand on ne l'a jamais fait avant !
              La liberté, c'est le droit de faire des choix, et quand on la donne à un utilisateur de windows, ils est souvent aussi désorienté que certains esclaves lors de l'abolition de l'esclavage ou les soviétiques après l'effondrement du communisme. La liberté ça a un coût. Certains le refusent.... Il y a des esclaves heureux !
              • [^] # Re: KDE et GNOME

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                En ce qui me concerne, je reconnais que j'aurais tendance a defendre plus ardament le droit de choisir qui me gouverne, que le droit d'activer ou desactiver l'alpha-blending-de-mes-icones-quand-je-passe-ma-souris-dessus.

                Enfin bref, chacun son point de vue.
      • [^] # Re: KDE et GNOME

        Posté par . Évalué à 2.

        gnome est fort similaire a windows

        Les developpeurs Gnome s'accordent a dire que Gnome ressemble plus a MacOS qu'a Windows. Leur but n'est pas de faire un environnement qui soit une copie de l'un ou l'autre car ils se sont rendus compte que les utilisateurs s'attendent alors a ce que la copie soit conforme (dans les avantages comme dans les défauts).

        Je trouve vraiment que c'est un manque de respect pour l'utilisateur, on le prend pour un neuneu incapable de faire des choix.

        Le problème, c'est que la majorité des utilisateurs sont réellement des neophytes (évitons le terme péjoratif de neuneu) qui ne savent pas lequel des n choix est le meilleur.
    • [^] # Re: KDE et GNOME

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      > Perso, je ne connais pas d'utilisateur "expérimenté" de GNU/Linux sous KDE.

      Voyons voir si je peux palier à cette lacune :

      Je suis sous Linux depuis 1995. Mon premier kernel était le 1.2.8, mon premier PC Linux un Pentium 90 avec 16Mb de RAM, acheté uniquement pour ça (je n'ai jamais eu de Windows chez moi). Avant ça, j'ai mis la première fois les mains dans un Unix (Ultrix, en l'occurence), en 1991, et quasiment uniquement bossé sous Unix depuis. Je fais du libre depuis 96.

      Je suis sous KDE depuis avril 2000, les premières beta de KDE2 (après divers WM dont gwm, ctwm, fvwm et Window Maker). Il ne me viendrait pas à l'idée de revenir à un "WM leger", et encore moins à Gnome.
  • # Favorite Instant Messaging Client

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    1.Gaim
    2.Kopete
    3.Jabber

    Jabber est un protocole, pas un client !!
  • # Slashdot ?!

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Slashdot n'est pas l'analogue de LinuxFr, puisque son seul sujet n'est pas linux (même si beaucoup de sujet qui n'ont rien à voir se terminent en troll). Sinon, certains résultats sont effectivement interessants ...
    • [^] # Re: Slashdot ?!

      Posté par . Évalué à 2.

      D'ailleurs j'ai une question à poser aux gens qui vont sur /. : vous faites comment pour vous plonger dans ces trolls de 200, 300 posts minimum?
      C'est pas pour dénigrer. J'ai le de belles choses sur /. par exemple la critique d'un livre sur l'extreme programming c'était excellent mais ...long...long
      • [^] # Re: Slashdot ?!

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il ne faut pas forcément se précipiter, puis lire avec un threshold assez élevé et se régaler avec les commentaires les plus droles/les plus intéressants.
      • [^] # Re: Slashdot ?!

        Posté par . Évalué à 0.

        Il sufffit d'attendre un peut.

        Avec les evaluations et le nivelage automatique les fils de discutions les plus interessent ( les plus trollesque ou drole ) resortent tous seul du lot, et en plus on peut essayer les liens sans trop contribuer au l'effet /.
      • [^] # Re: Slashdot ?!

        Posté par . Évalué à 1.

        > vous faites comment pour vous plonger dans ces trolls de 200, 300
        > posts minimum?

        Je filtre les commentaires à +4. Ca nettoie beaucoup.
    • [^] # Re: Slashdot ?!

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Hem... le seul sujet de LinuxFr n'est pas forcément uniquement Linux non plus, on voit passer des infos sur les Logiciels Libres en général (et leurs dérivés sur les Brevets Logiciels), sur certains Logiciels en particulier (OpenOffice.org, Mozilla), sur des langages de programmation (PHP, SmallTalk), etc.

      Pour parler de mon expérience personnelle, concernant Slashdot, je remarque de plus en plus que ce site (pourtant monstrueusement fréquenté, il suffit de constater à quelle vitesse certains serveurs s'effondrent littéralement sous l'effet /.) a un temps de retard par rapport aux sites comme BoingBoing, Kottke et affiliés, pourtant eux aussi extrêmement fréquentés.
      J'ai noté à plusieurs reprise que les infos passées sur BoingBoing mettaient 24 à 48 heures pour arriver sur la page d'accueil de Slashdot.

      LinuxFr a même déjà été en avance sur d'autres sujets, malgré le fait que de nouveaux sujets soient publiés beaucoup moins fréquemment (Slashdot sort environ 10 à 15 sujets par jour). J'ai pas de sujet en mémoire, mais c'est sûr que c'est arrivé le mois dernier (octobre 2004)

      Qu'en dire ? Peut-être que le gigantisme de Slashdot est justement son talon d'Achille : il y a tellement de geeks qui postent tellement de sujets par jour que les modérateurs ont à peine le temps de faire le tri. Trop tard : l'info a déjà fait le tour de la blogosphère.
      Un autre soucis récurrent sur Slashdot. Les doublons. Malgré un processus très contraignant de modération, il arrive qu'une info passe en doublon à quelques jours / semaines d'intervalle.
      La sentence des trolls est implacable : "Dupe ! Dupe ! Dupe !"

      Liens :
      http://boingboing.net/(...)
      http://kottke.org/(...)
  • # Sondage mal conçu ==> résultats non représentatifs ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Deux éléments à prendre en considération :

    Concernant les distributions, Fedora Core n'était pas dans la liste proposée (!) mais Red Hat, fell to fourth this year et The most popular write-in vote was Red Hat's all-free, community-oriented Fedora, coming in at number eight.

    Concernant les environnements, il y avait Ximian Desktop (basé sur GNOME) dans les choix possibles donc...
  • # Curieux résultat, LinuxFR devant Slashdot?

    Posté par . Évalué à 2.

    Euh pourtant, il n'y a pas le même nombre de lecteurs!
    Un site Français devant un site "international", c'est un peu curieux pour ma part cela aurait plutot tendance à me faire prendre les résultats "avec une pincée de sel"..

    Bon ceci dit, >>> félicitations à tout ceux qui font vivre LinuxFR! <<<
  • # Y'a pas un problème ?

    Posté par . Évalué à 0.

    Si mon anglais n'est pas trop pourri, dans le commentaire de Linux Journal ils indiquent que Slashdot n'est pas premier pour la première fois.
    Pourtant, il me semble que LinuxFr avait déjà été à cette position...
    Me trompe-je ?

    De plus, leur commentaire sur les news de matériel indique qu'ils n'ont pas une grande connaissance du contenu éditorial du site...
    • [^] # Re: Y'a pas un problème ?

      Posté par . Évalué à 3.

      en 2003 Favorite Linux Web Site

      1. Slashdot
      2. LinuxFR
      3. Freshmeat

      In the closest race this category has seen in years, Slashdot beat LinuxFR by only 343 votes—
      2002
      Favorite Web Site

      1. Slashdot
      2. LinuxFR
      3. Freshmeat.net
      Maybe all the Francophiles who picked Cooking with Linux as their favorite LJ column are also fans of LinuxFR.org, Da Linux French Page, which took second place this year.
      2001Favorite Linux Web Site
      1. Slashdot
      2. Freshmeat
      3. LinuxToday
      From company web sites promoting Linux products and service, to international sites and community help sites, the list of write-in favorites goes on and on. Of course, Slashdot is still the first stop for the majority of voters, almost 30%. The most popular write-in is www.linuxnews.pl, a Polish Linux site.
      moi aussi je croyais que l'année derniere déja , mais non
      • [^] # Re: Y'a pas un problème ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Non pas du tout!

        Tout le monde sait que les Linuxien sont de Gauche, et donc en Amerique ils sont necessairement Francophile!!!

        C'est donc normal que LinuxFR soit en tete...
        Et Slashdot doit en second car tout le monde aussi sait que, quand par tare genetique un linuxien n'est pas de gauche, il est libertarien...

        C'est evident, non?

        Kerry est Francophile=Kerry est deGauche
        Enfin si j'en crois Fox News...

        Et puis le patron de SCO n'a t-il pas dis que GNU/Linux etait un OS Commmuniste???

        Encore qui a compris ce qu'etait un systeme d'exploitation...


        PS

        Allez voir Outfoxed, a Paris ca passe au mk2 du cote de boulvard saint-michel 6.5 euros l'entree....
  • # Tout le monde lit LL ?

    Posté par . Évalué à 3.

    S'il vous plaît mesdemoiselles, mesdames et messieurs les modérateurs, pourriez-vous indiquer quand un lien est restreint comme c'est le cas pour l'article suscité ? Merci bien.
    • [^] # Re: Tout le monde lit LL ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      marrant ça, en début d'après-midi, il était en accès libre.
      • [^] # Re: Tout le monde lit LL ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Je ne connais pas la politique du LL en particulier, mais en général les articles archivés sont en accès restreint. Reste à connaître le délai entre parution et archivage.
        Je sais aussi que ce n'est pas facile lorsque l'on est abonné de voir ce qui n'est pas accessible aux non-abonnés...
  • # personnellement : je préfère gnome à kde

    Posté par . Évalué à 9.

    y a une foule de raisons mystiques et trollesques pour explliquer pourquoi je préfère gnome
    ,j'en citerai quelques unes :

    - plus léger que kde (au sens, je le trouve plus réactifs, moins mangeur de ram, etc , mais perso, je pense que c un faux débat, cela dépend des habitudes des utilisateurs, des personnalisations etc et de plus la ram.. j'en mets 1go dans un ordi au minimum, ce n'est plus un soucis)

    - plus beau que kde (alors ca, il est vrai que je préfère toulouse-loutrec à picasso, et os X à windows au niveau esthétique, et bien effectivement, je prèfere le look de gnome de base à celui de kde (icones, choix des logos, organisation des menus, couleurs des themes disponibles, etc )

    - plus simple (surtout depuis l'intégration de "utopia" dans gnome 2.8) , gnome représente surtout le "ca marche, tout simplement", l'anti-thèse du "bon, je configure quoi aujourd'hui ?" , et cela , _j'adore_ . bien sur le geek peut à coup de vi tout modifier, virer metacity, activer les raccourcis claviers modifiables, taper à coup de gconf dans plein de configs secrètes, etc etc mais c'est pas MA tasse de thé. je veux juste "je lance, paf il marche, c automagique, y a rien à configurer pour qu'il réagisse comme il devrait".

    le plus impressionnant donc (pour moi) est la gestion simple et "magique" des périphériques amovibles (loin du automount que je détestais) dans nautilus, ou gthumb qui importe simplement les images d'un appareil photo, etc etc

    et puis vla, je pourrai détailler les millions de petits détails que je préfère dans gnome, et ceux dans kde que je trouve maladroit,
    je pourrais dire que konqueror m'énerve pour _Exactement_ les raisons pour lesquelles d'autres l'adorent (il a trop de fonctionnalités, trop d'icônes, trop de menu, trop de trop ! tel un cockpit de boeing , il me fait peur et me fatigue)


    ho et puis c un pas un troll, c un avis perso, chacun devrait raconter son avis perso MAIS PAS dans le but de convaincre, je veux PAS que les gens "switchent" à gnome mais qu'ils restent avec les outils qu'ils AIMENT.
    et personne devrait tenter de balancer des "ho mais t'as po utilisé kde 3.3.2 cvs beta 12, , tu connais que kde 2 ,toaa.. parce que blablabla", parce que ben vi, je bidouille aussi (parce que je suis curieux et j'aime tous ces softs) le dernier kde avec des trucs explosifs expérimentaux, du très bon boulot, mais ma sensibilité me fait me sentir plus à l'aise dans Gnome.


    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------
    bon mais moa j'ai une vraie question troll à débattre et a faire criser dans les chaumières : voici la question biaisé (pour provoquer réponse) :

    ne pensez vous pas que Gnome est en train de battre KDE pour devenir l'interface linux "par défaut' des distributions "corporate" et grand public ?
    que gnome a un avenir commercial (utilisation de gtk de plus en plus banale) là ou kde risque de devenir uniquement une interface de "passionnés touche à tout" ?

    amorce de réponse à contrer ou non :
    j'ai quand même l'impression que beaucoup de projets libres mais aussi d'initiatives plus ou moins "corporate" tournent autour de gtk/Gnome.
    exemples :
    - on peut penser à novell, et sun, ou redhat,
    - dire que firefox est avant tout une application gtk et mozilla ce n'est pas rien sur un "desktop".
    - le fait que gtk étant lgpl, les entreprises feront tout pour attendre un meilleur gnome et faire du logiciel propriétaire basé gnome plutôt que de se mettre à kde et payer qt (si on part de l'idée qu'une entreprise veut vendre un logiciel "desktop linux" et pas donner le source).
    - openoffice se fait "gnomiser", pas "kdeiser" et c'est actuellement concret (vu dans fedora core 3test3) (je sais qu'il y a une initiative pour QTiser openoffice, me semble pas très avancé)
    • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

      Posté par . Évalué à 3.

      Pour répondre à tes exemples :
      - il y a encore pas mal d'autres distros "grand public" basées sur KDE : mdk, lycoris, xandros, lindows, knoppix...
      - une version de KDEisée de firefox est en cours (de même qu'un portage de gecko vers konqueror)
      - openoffice se fait aussi KDEiser par SuSe
      - pour les toolkits, il y a quand même quelques entreprises qui utilisent Qt sous Windows (Adobe pour n'en citer qu'une), ce qui simplifierait les choses si jamais elles décidaient de sortir des versions linux de leurs produits
    • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

      Posté par . Évalué à 2.

      >> - on peut penser à novell, et sun, ou redhat,
      >> - dire que firefox est avant tout une application gtk et mozilla ce n'est pas rien sur un >>"desktop".
      >> - le fait que gtk étant lgpl, les entreprises feront tout pour attendre un meilleur gnome >>et faire du logiciel propriétaire basé gnome plutôt que de se mettre à kde et payer qt (si >>on part de l'idée qu'une entreprise veut vendre un logiciel "desktop linux" et pas donner >>le source).
      >> - openoffice se fait "gnomiser", pas "kdeiser" et c'est actuellement concret (vu dans >>fedora core 3test3) (je sais qu'il y a une initiative pour QTiser openoffice, me semble >>pas très avancé)

      Moi je pense tout le contraire,
      - Novell, Sun, RedHat: Novel a racheté SuSE qui propose KDE, Sun ils ne savent plus trop ou ils en sont avec leur desktop: CDE puis GNOME puis JavaDesktop, quand
      a redhat, j'ai installe dernierement fedora et je dois dire que l'installer et l'outil d'admin sont
      d'un autre age (à comparer avec l'installer de SuSE et Yast2). D'autre part leur destop par defaut est une espece de mélange pitoyable.
      - Firefox/gtk/mozilla: apres avoir utilisé mozilla pendant longtemps, je suis finallement revenu à konqueror qui est plus fluide, plus riche et mieux integré au desktop.
      - Les entreprises: ce qui leur coute cher ce sont les salaires pas la licence de Qt qui est ridicule. Et je vois mal les entreprises se remettre à coder en C pour fabriquer des applis desktop. Je pense au contraire qu'elles vont s'interesser de plus en plus à QT qui est une toolkit graphique d'un autre niveau que gtk.
      - openoffice: au contraire la version Qtisée est plus avancée. Dans un cas comme dans l'autre openoffice reste une usine à gaz lourdingue et peu satisfaisante.

      Cela dit, qui vivra verra.
      • [^] # Re: personnellement je ne dis rien de mes préférences

        Posté par . Évalué à 0.

        Dans un cas comme dans l'autre openoffice reste une usine à gaz lourdingue et peu satisfaisante.

        Pourrais-tu développer un peu STP ? C'est tout de même une des applications qui peuvent ouvrir le "mass desktop" à Linux. C'est vrai que si elle n'avait pas à s'occuper de la manière de gérer les fichiers Word elle serait plus légère, mais garderait-elle son caractère offensif ?
        • [^] # Re: personnellement je ne dis rien de mes préférences

          Posté par . Évalué à 0.

          Ben à chaque fois que j'utilise OpenOffice, je crise. Ca prend 45 secondes pour s'ouvrir
          sur mon laptop à 700 MHZ avec 400M de ram !!!. Et d'autre part 9 fois sur 10 le fichier word que je viens de recevoir par mail s'affiche mal, tableau tordu, image cassée. Du coup
          je repasse par Citrix.
          Ce qui me gene aussi dans OpenOffice, d'ailleurs c'est valable pour Mozilla, c'est qu'ils
          tournent sous windows ET Linux. D'ou un melange des genres qui me semble préjudiciable à Linux. Je pense qu'il serait préférable que les applis pour Linux ne tournent pas sous windows pour poser clairement la frontière.
          Je pense que le fait que openoffice/mozilla soient dispo sous windows ne favorisera pas
          la migration des users vers Linux, au contraire. Et oui MSOffice c'est très cher et IE c'est plein de trous de securité. Donc avec Mozilla et Openoffice les windoseux y sont contents. Evitons de faire des cadeaux à l'environement windows.
          • [^] # Re: personnellement je ne dis rien de mes préférences

            Posté par . Évalué à 0.

            Pas d'accord du tout. Il y a besoin de logiciels pouvant former une passerelle entre plusieurs environnements. Les OOo et les logiciels issus de Mozilla répondent à cette contrainte.

            Sur mon PC de bureau (Duron 700, 256 Mo), je n'attends pas si longtemps pour que OOo s'ouvre sous Linux, mais bon ma configuration graphique est assez légère.
          • [^] # Re: personnellement je ne dis rien de mes préférences

            Posté par . Évalué à 10.

            Je suis d´accord que c´est d´une naivete sans borne que de croire que porter toutes les killer-applications (telles certaines applications KDE, qui typiquement ne sont pas sous Windows : konqueror, k3b, amarok, kimdaba, ... ) de Linux vers windows va faire le bonheur de Linux (de la meme facon que porter porter photoshop a fait le bonheur d´Adobe, mais pas de mac os), mais OpenOffice.org et Mozilla que tu cites sont les deux contre-exemples parfaits :

            - Mozilla sous windows, s´il arrive a tenir son pari de 10% de parts de marches, c´est l´assurance d´un web standardise, ouvert a tous et qui continue a progresser, ce dont _tout_ le monde profitera, et ca depasse largement le monde du libre. L´Internet est la plus belle creation de notre generation

            - OpenOffice.org c´est l´unique application libre dont Microsoft ne veut pas sur sa plate-forme ? Pourquoi ? Microsoft a un business-modele tres "classique" de ventes de boites, et l´empire repose tout entier sur DEUX vaches a laits : Windows et Office sur lesquels il fait 90% de marge. Windows est invulnerable, ne soyons pas naif, la vente liee, et l´inertie et les habitudes des gens lui assurent un avenir radieux. Mais Office ne l´est pas, Office est _tres_ cher, Office n´est pas significativement meilleur que sa version de 1997, Office n´est pas systematiquement en bundle avec le systeme d´exploitation comme MSN ou IE (on est seulement lie par le format proprietaire .doc). OpenOffice.org enfonce un grand couteau dans la plaie en etant compatible avec son format tout en imposant son format ouvert, en etant suffisement bon pour les besoins des gens, et en etant GRATUIT. OpenOffice est bien plus effrayant que Star Office, un concurrent "classique" pour Microsoft, qui en mange au petit dejeuner des plus coriaces chaque matin.
            • [^] # Re: personnellement je ne dis rien de mes préférences

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              > Internet est la plus belle creation de notre generation

              Le web tu veux dire ? Il y a plus de chances que tu aies dans les 20--30 ans que 50, surtout si tu généralises en parlant de nous.
              • [^] # Re: personnellement je ne dis rien de mes préférences

                Posté par . Évalué à 5.

                Non, je parle bien d´internet et pas seulement du web.
                L´outil, qui remonte aux annes 60/70, est une chose, et on remercie bien sur les Vinton G. Cerf et tant d´autres pour nous l´avoir legue, mais son succes populaire, et la facon dont on peut s´en servir pour se cultiver, s´informer, reflechir, troller, acceder a des sites de cul ou perdre son temps, bref son role social, c´est tres largement nous les 20-35 ans qui sommes en train de l´inventer.
      • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et je vois mal les entreprises se remettre à coder en C pour fabriquer des applis desktop.

        Ca fait tres longtemps qu'on est plus oblige de faire du C pour faire du gtk. Il existe des bindings sur gtk pour a peu pres tout les langages un minimum populaires.
        • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

          Posté par . Évalué à 2.

          >>> Ca fait tres longtemps qu'on est plus oblige de faire du C pour faire du gtk. Il existe >>> des bindings sur gtk pour a peu pres tout les langages un minimum populaires.

          Alors longue vie aux entreprises qui choisirons, pour developper des applis desktop,
          le binding C++ de gtk...
          • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Il n'y a pas que le C++ dans la vie, il y a aussi le C#, le Perl, le Python, le Ruby... Des langages bien plus haut niveau que le C++. Il y a enormement d'applications gtk/gnome developpees sans une ligne de C, regarde un peu autour de toi. Quant aux bindings C++ de gtk, je ne les connais pas donc je ne peux pas en parler. Tu as developpe avec ? Qu'est-ce que tu leur reproche ?

            Et sans vouloir partir dans le troll "langages", le C++ force a gerer la memoire tout autant que le C, donc le gain de productivite est assez discutable.

            Enfin bon, pour ma part je pense que Qt et Gtk vont rester, puisqu'ils ont des approches differentes les deux ont leur raison d'etre.
            • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

              Posté par . Évalué à 2.

              Quant aux bindings C++ de gtk, je ne les connais pas donc je ne peux pas en parler. Tu as developpe avec ? Qu'est-ce que tu leur reproche ?

              Guillaume Laurent, un des anciens mainteneurs de Gtkmm, en parle bien mieux que quiconque :

              http://www.telegraph-road.org/writings/gtkmm_vs_qt.html(...)

              Et plus généralement, tu peux aller voir son site et voir ce qu'il en pense en plus court que tous les arguments donnés auparavant :
              The obvious direct consequence of my leaving of gtkmm, was for us to move Rosegarden development to Qt/KDE. In retrospect, my only regret is not to have done it earlier, as Qt/KDE has quickly proven to be an excellent C++ development framework, way superior to what gtkmm/gnomemm is or could ever be.

              Et sans vouloir partir dans le troll "langages", le C++ force a gerer la memoire tout autant que le C, donc le gain de productivite est assez discutable.

              La maintenabilité d'une appli en C++ est plus grande, c'est indiscutable et surement bien plus important pour une appli que la problématique de la gestion de la mémoire (y'a des pointeurs intelligent dans la STL, y'a aussi ceux de boost qui règle en partie de ce désagrement).

              Quant à l'utilisation de Ruby, Python etc, dans l'industrie ces langages sont pratiquement inexistants. Je ne suis pas sûr du coup que ça soit réellement un avantage par rapport à un toolkit en C++ éprouvé, soutenu par une entreprise qui a une vrai politique d'évolution, qui sait gérer des clients. Peut-être que les 2 resteront comme tu dis mais je pense (et ça n'engage que moi) que les entreprises qui portent leurs logiciels sous Linux feront rapidement, si elle doivent le faire, leur choix et à mon avis ce sera plutôt Qt.
              • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                Posté par . Évalué à 2.

                Le C++ est évidemment plus facile à maintenir. Le coût du C++ est principalement dans la conception initiale (qu'il ne faut pas rater...) et peut-être aussi dans les premiers développements. Ensuite, la conception objet montre sa supériorité. L'objet devient comme une évidence.

                L'objet est d'ailleurs une évolution naturelle qu'on rencontre dans d'autres disciplines. L'idée de l'objet est d'associer les données aux méthodes qui les manipulent. On retrouve la même idée dans les mathématiques modernes et dans la philosophie récente.

                En mathématiques, l'évolution du siècle dernier a conduit à la définition d'ensembles associés à des propriétés. On n'aurait plus idée de séparer les éléments des ensembles (les données) des propriétés de l'ensemble (les méthodes élémentaires). Les ensembles ressemblent donc fort à des objets.

                En philosophie, le courant de la phénoménologie ne considère plus le monde qui entoure l'individu indépendamment de l'individu. L'individu ne peut être séparé du monde, tant "toute conscience est conscience de quelque chose" (Husserl). Le monde et l'environnement constituent les données. L'individu est le vecteur du rapport au monde, je le rapprocherais donc des méthodes. L'action sur le monde passe par l'individu comme le travail sur les données passe par les méthodes.

                Je viens d'aller chercher une citation plus précise et explicite:
                "Par conséquent, il faudra élargir le contenu de l'ego cogito transcendantal, lui ajouter un élément nouveau et dire que tout cogito ou encore tout état de conscience « vise » quelque chose, et qu'il porte en lui-même, en tant que « visé » (en tant qu'objet d'une intention) son cogitatum respectif." (Méditations cartésiennes, Husserl)
                Bien sûr, l'objet dont parle Husserl ne doit pas être rapproché de l'objet C++. En l'occurrence, il s'agirait plutôt des données... Désolé mais je ne trouve pas d'extrait qui ne porterait pas cette confusion potentielle.
                • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Ensuite, la conception objet montre sa supériorité. L'objet devient comme une évidence.

                  Oui. Mais Gtk+, y compris dans sa version C, est developpe purement en objet. C'est un peu plus lourd a ecrire, mais C++ a ses inconveniants aussi.

                  Pour repondre au commentaire plus haut, je ne vois pas pourquoi les entreprises devraient faire absolument du Gtk, d'ailleurs le seul logiciel proprietaire que j'utilise (qui vient du monde Windows) utilise Gtk dans sa version Linux.

                  http://www.justsystem.co.jp/atokx/?w=at(...)

                  (je pense que c'est parce que Gnome est plus populaire que Kde en Asie, pour sa meilleure gestion des langues non-latines.)

                  En ce qui me concerne j'ai completement switche a Ruby+C. J'ecris les parties trop lentes en C, mais en general comme je me base sur des bibliotheques C ou C++ wrappees je n'ai pas a faire moi-meme ce boulot. Les entreprises elles font ce qu'elles veut, moi je gagne beaucoup de temps pour faire mes protos de recherche, si ca ne leur convient pas tant pis pour elles.
                • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                  Posté par . Évalué à 1.

                  On est dans le HS (et c'est long) mais bon :

                  Je ne suis pas d'accord sur la confusion ensemble/objet et sur la définition que tu fais d'un objet (= données + « méthodes »).

                  Michel Liu (et je suis d'accord avec lui) définit quatre « visions du monde » :

                  • fondée sur la notion d'ensembles (origine : mathématiques) :
                    -un élément reste identique à lui-même quelles que soient les transformations,
                    -fondements axiomatiques (théorème de Gödel) ;

                  • fondée sur les objets (origine : sciences physiques) :
                    -les objets sont composés d'éléments simples irréductibles,
                    -les objets sont juxtaposés dans le monde ;

                  • fondée sur les systèmes ouverts (origine : biologie) :
                    -les éléments sont en interaction,
                    -le système s'identifie par ses interactions avec son environnement,
                    -le système est plus que ses éléments (émergence) ;

                  • fondée sur les situations (origine : sociologie) :
                    -une situation est un état du monde qui inclut un sujet animé d'intentions vis à vis de cette situation,
                    -une situation se caractérise aussi par des processus et une histoire.



                  D'un point de vue plus « informatique », un objet c'est [Grady Booch] :
                  - un état,
                  - un comportement,
                  - une identité (indépendante des deux précédents).

                  L'idée d'ensemble n'a pour moi aucun rapport avec celle d'objet. (Par contre, on peut représenter les ensembles par des objets, dans un modèle objet d'un logiciel mathématique.)

                  Quant à l'exemple que tu donnes sur la philosophie, j'y verrais plutôt une forte influence de la systémique, et tendant vers la notion de situation.

                  Pour revenir à l'informatique, le concept d'agent et de système multi-agent essaient d'assimiler ces notions de système ouvert et de situation (l'agent possède une finalité propre, des buts, et il réagit différement suivant son histoire et la situation).
                  (Attention, comme tout terme à la mode, celui d'agent a tendance à être mal utilisé, par exemple pour parler de petits programmes stupides qui surfent sur le web à notre place.)
                  • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Je ne comprends pas le rapport avec ce que j'expliquais. Des visions du monde n'ont rien à voir dans l'affaire. J'explique qu'il y a des découpages et des relations qui sont opérées en mathématiques et en philosophie qui rappellent très nettement l'idée des objets informatiques. Qu'importe ce que pense Liu ou un autre. Il existe des approches qui font écho aux objets informatiques. Qu'il en existe d'autres n'a aucun intérêt. Mais oui, il existe d'autres manières de voir.

                    En outre, on voit bien que ce Michel Liu ne comprends rien aux sciences. Il nage dans les écueils communs. Je n'ai jamais entendu parler de ce Liu, mais on voit bien que ce n'est pas un scientifique. L'idée de l'émergence, par exemple, c'est d'une naïveté...

                    L'idée d'ensemble n'a pour moi aucun rapport avec celle d'objet.

                    Ca serait bien d'expliquer pourquoi! J'ai beau regarder les deux points de Liu, je ne vois pas la contradiction. (1) Il y a aussi un problème d'échelle. Tu mets ce que tu veux derrière le terme élément. (2) "un élément reste identique" aussi dans un objet informatique: on en remplace simplement certains par d'autres. On fait pareil en mathématiques (eh oui! les ensembles ne sont pas constants!). C'est fumeux tout ça... On y lit ce qu'on veut.

                    j'y verrais plutôt une forte influence de la systémique

                    Et? Tu y vois ce que tu veux. Encore une fois, il faudrait être un peu rigoureux et voir que ça ne change rien à l'affaire. C'est probablement le courant philosophique dominant du siècle dernier. Tu le qualifies comme tu le veux, mais ça n'en change pas son contenu! et donc ses échos avec les objets informatiques.
                    • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Je vois, c'est le terme « vision du monde » qui vous bloque.
                      Ça signifie seulement « point de vue pris pour la représentation de quelque chose ».
                      Et en informatique, on fait surtout de la représentation.

                      Il n'y a pas de séparation entre les disciplines, elles se nourissent les unes les autres.

                      Quant à l'émergence, la « naïveté » que tu y vois vient peut-être de la façon dont tu l'as abordée (si tu l'as étudiée).

                      Tu ne mets pas ce que tu veux derrière le terme « élément ».
                      Un élément n'est pas un objet (il n'y a pas identité entre les deux concepts).
                      Je ne dis pas qu'on ne peut pas faire des ensembles d'objets.
                      Je dis qu'en théorie ensembliste, un ensemble est un « groupe » d'éléments, il est définit en intension ou en extension par les éléments qu'il contient. Un élément est ou n'est pas dans un ensemble. Le fait que tes éléments soient des patates, des enclumes ou d'autres ensembles n'entre pas en ligne de compte.
                      Un objet est défini en tant que tel, pas parce qu'il appartient ou non à tel ou tel ensemble. Il est défini en dehors de son environnement.
                      Un objet, au sens informatique, peut changer sans changer d'idendité. Un élément d'un ensemble ne change pas. En théorie des ensembles, un élément peut sortir d'un ensemble ou y entrer, on peut définir des relations entre éléments mais on ne modifie pas les éléments.
                      Les visions « ensemble » et « objet » sont orthogonales.
                      Que tu puisses les utiliser ensemble (et que tu les utilises ensemble) ne fait pas que l'idée d'objet et l'idée d'ensemble se rencontrent.

                      En philosophie, le courant de la phénoménologie ne considère plus le monde qui entoure l'individu indépendamment de l'individu. L'individu ne peut être séparé du monde, tant "toute conscience est conscience de quelque chose" (Husserl).

                      Cette citation dit que le monde est un système ouvert et que l'individu en fait partie (il est lui-même un système ouvert). Systémique.

                      "Par conséquent, il faudra élargir le contenu de l'ego cogito transcendantal, lui ajouter un élément nouveau et dire que tout cogito ou encore tout état de conscience « vise » quelque chose, et qu'il porte en lui-même, en tant que « visé » (en tant qu'objet d'une intention) son cogitatum respectif." (Méditations cartésiennes, Husserl)

                      Ici, Husserl ajoute le principe de finalité à l'ego cogito. Cela n'a aucun rapport avec l'objet dans le programmation orientée objet. Cela se rapporte plus à l'agent en IAD. La finalité, ce n'est pas la fonction.
                      • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Je vois, c'est le terme « vision du monde » qui vous bloque.

                        Alors utilise plutôt weltanschauung à la place, comme ça tout le monde comprendra.
                      • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Ça signifie seulement « point de vue pris pour la représentation de quelque chose ».

                        Oui et il y en a plusieurs. Pas la peine de signaler que certaines ne se prêtent pas à un parallèle avec les objets.

                        Il n'y a pas de séparation entre les disciplines, elles se nourissent les unes les autres.

                        Oui, on sait. Il faut être ouvert et ne pas oublier de considérer "le nombre pi dans son incontestable historicité" (cf. la fameuse affaire Sokal).

                        Un élément n'est pas un objet

                        Je crois bien avoir considéré un élément comme une donnée d'un objet. Relis ce que j'ai écrit, il n'y a pas de problème là-dessus. Tu écris à peu près ce que je t'ai répondu! J'ajoutais que tu mettais tout et n'importe quoi derrière un élément, ce qui laissait l'ensemble lui-même très "mouvant". Du coup, évidemment, il y a des distinctions entre disciplines. Mais cela n'a rien à voir avec le concept d'objet.

                        Ici, Husserl ajoute le principe de finalité à l'ego cogito.

                        Faux. Il y intègre l'objet dont on est conscient. Attention, c'est objet par opposition à sujet. "cogitatum" = (en gros) C.O.D. La finalité relèverait de métaphysique; ça n'a pas grand chose à voir.

                        Et ce "cogitatum" fait partie des données, des attributs de l'objet "être conscient". Les méthodes de l'objet seraient les actions ou les modalités d'expression de la conscience.
                        • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Je crois bien avoir considéré un élément comme une donnée d'un objet. Relis ce que j'ai écrit, il n'y a pas de problème là-dessus. Tu écris à peu près ce que je t'ai répondu! J'ajoutais que tu mettais tout et n'importe quoi derrière un élément, ce qui laissait l'ensemble lui-même très "mouvant". Du coup, évidemment, il y a des distinctions entre disciplines. Mais cela n'a rien à voir avec le concept d'objet.

                          Ce que j'ai compris de ce que tu as dis, c'est :
                          ensemble + propriétés = données + méthodes = objet
                          Et je ne suis pas d'accord et j'ai essayé de dire pourquoi.

                          Le concept d'objet est précis et en faisant des amalgames rapides, on peut rapprocher tous les concepts que l'on veut.

                          Faux. Il y intègre l'objet dont on est conscient.

                          Mea culpa, j'avais mal interprété « vise », en fait.
                          Toutefois, ce que je comprends c'est que l'objet de la pensée est inclus (représenté) dans le penseur.
                          Ce n'est pas caractéristique de l'objet que de posséder une représentation.

                          Et ce "cogitatum" fait partie des données, des attributs de l'objet "être conscient". Les méthodes de l'objet seraient les actions ou les modalités d'expression de la conscience.

                          Pour moi, tu amalgames un peu « objet » et « composé ». Un objet n'est pas tel seulement parce qu'il contient des données. On peut approcher le concept de cette façon, mais il ne faut s'y limiter.
                          Ce que je veux dire, c'est que c'était un peu rapide (la preuve : il faut s'expliquer ;o).
                  • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                    Posté par . Évalué à 2.

                    D'un point de vue plus « informatique », un objet c'est [Grady Booch] :
                    - un état,
                    - un comportement,
                    - une identité (indépendante des deux précédents).


                    Question: l'identité, c'est quoi?

                    état = données
                    comportement = méthodes
                    Ca, c'est très clair.

                    Pour l'identité, j'ai un (très) court instant envisagé le nom de la classe ou de l'objet :-P Mais ça n'est évidemment pas une propriété intrinsèque de l'objet (désolé, le matin... c'est comme pour la faute de conjugaison sur "comprends" dans mon précédent message).

                    -----

                    Au passage, une remarque: on n'est pas en train de proposer sa vision du monde et dire "elle n'inclut pas d'objets similaires à ceux de l'informatique". Je ne suis pas partisan de la phénoménologie. Mais en tant que mouvement majeur du XXè, ça me paraissait important de le signer comme faisant parti d'un courant de pensée selon moi typiquement "objet" (données et méthodes associées).

                    Ma propre vision est d'ailleurs à l'opposé ou presque, et je n'en parlerai donc pas. Encore qu'étant opposée, elle participe véritablement de ce travail autour du rapport données/méthodes...
                    • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                      Posté par . Évalué à 2.

                      L'identité c'est ce qui fait qu'est objet est lui et pas un autre.
                      En clair, tu peux avoir deux objets qui ont le même comportement et le même état mais qui ne sont identiques (dans le sens où ils ne sont pas un).
                      L'identité peut effectivement être rapprochée au « nom de la variable qui désigne l'objet » mais ce n'est pas ça : p. ex., deux variables peuvent désigner le même objet.

                      Reprendre la réponse plus haut : en informatique, on représente. Le terme de « vision du monde » signifie « point de vue pris pour la représentation de quelque chose ». Ça n'est pas synonyme d'« humeur » ou de philosophie personnelle ou d'idéologie.

                      Je rebondissais surtout sur le fait qu'il ne faut pas confondre les différentes notions que contient le terme « objet ». La programmation orientée objet est bien définie et dire « c'est comme un objet » parce qu'on y voit des données associées à ce que l'on associe à des « méthodes » c'est aller vite en besogne.

                      D'ailleur, le terme de méthode est vraiment mal choisi, je préfère celui de message. Les deux vocabulaires sont corrects mais sont connotés différemment et peuvent mener à des simplifications dangereuses.
                      En effet, un « message » est envoyé à un objet et il y répond (c'est une boîte noire).
                      Une « méthode» est appliquée sur l'objet (et dans ce cas les différences avec la simple structure de données disparaissent).
                      • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Pour toi, l'identité, c'est une caractéristique de l'objet instancié. Soit, il existe et il peut avoir des jumeaux. Il a un nom pour le différencier. Pour moi, ce n'est pas une propriété intrinsèque du concept "objet", c'est la propriété de toute chose: s'il y a deux entités, il y en a... eh bien... deux!

                        Ok pour la représentation du monde que tu n'assimiles pas à une philosophie. Pourquoi pas. Ce n'est pas le sens habituel, mais on peut effectivement imaginer qu'une même philosophie s'exprime aussi bien dans le cadre de deux représentations. Il n'en demeure pas moins que mes remarques à ce propos restent valables.
                        • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Pour moi, ce n'est pas une propriété intrinsèque du concept "objet", c'est la propriété de toute chose: s'il y a deux entités, il y en a... eh bien... deux!


                          Ben justement, cette propriété est intrinsèque du concept « objet » en POO.
                          En informatique, la copie est très facile et chose courante. Le fait de faire une copie d'un objet ne crée pas forcément un autre objet, juste un objet ubiquite.
              • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Un ancien mainteneur, c'est vite dit. Il reconnait lui-meme qu'il n'a jamais vraiment eu prise sur gtkmm, il s'est contente de wrapper quelques widgets.
                • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Je cite :
                  [snip]. And I ended up being one of the gtkmm maintainers.

                  Il était un des mainteneurs de Gtkmm et son avis sur la question montre bien qu'un wrapper C++ pour Gtk est loin d'égaler un toolkit spécialement conçu pour le C++.
                  • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Si tu avais lu le lien tu saurais qu'il preferait le binding de Havoc Pennington, et qu'il aurait voulu que Gtkmm se joigne a Havoc.

                    Il ne dit pas qu'un binding C++ pour une bibliotheque C est intrinsequement mauvais.
                    • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Plus précisément : un binding C++ pour une bibliothèque C est intrinsèquement moins bon qu'une lib écrite directement en C++.

                      L'une des erreurs fondamentales de Gnome a été de croire qu'un wrapper était aussi bien qu'une lib écrite dans le même langage que celui avec tu développes le reste de l'appli.
                      • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Plus précisément : un binding C++ pour une bibliothèque C est intrinsèquement moins bon qu'une lib écrite directement en C++.

                        Cela dépend. Il y a deux cas extrêmes:
                        - soit tu écris simplement une interface pour chaque fonction d'origine
                        - soit tu reconçois l'ensemble et tu écris en quelque sorte une nouvelle bibliothèque (qui va tout de même faire des appels à celle en-dessous)

                        Dans le premier cas, c'est de la cosmétique. Elle est d'ailleurs à peu près inutile entre le C++ et le C car le C++ comprend directement le C (pratiquement). Alors, les bindings ne collent pas à la philosophie du langage.

                        Dans le second cas, les bindings se sont libérés du design sous-jacent et ça peut être véritablement propre. Mais ça demande un gros effort. Peut-être que tout réécrire paraît séduisant en pareil situation. Surtout que, en pratique, il demeure toujours des contraintes dû à la bibliothèque sous-jacente. Par exemple, le constructeur en C++ fera plus que l'allocation de la mémoire, disons une ouverture de fichier. Et le plus qu'il pourra faire sera peut-être une partie d'une fonction C, qui, en plus d'ouvrir le fichier, le lira. A moins de découper la fonction C, l'objet restera avec un constructeur mal conçu.
                        • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Cela dépend. Il y a deux cas extrêmes:

                          Le 2eme cas n'est pas vraiment ce que j'appelle un binding, c'est une librarie à part entière. Qt est un exemple, au dessus de la XLib.

                          Mais sinon je suis d'accord avec le reste de ton commentaire, sauf que dans le cas de gtkmm une telle solution n'était pas envisageable, déjà parce que GTK+ a son propre modèle objet, donc la bijection GtkObject->classe C++ est inévitable. Mais justement, comme tu veux malgrè tout avoir une API qui soit vraiment "C++ like", tu es quand même obligé d'en rajouter, et c'est là que ça devient très vite très complexe.
                    • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Il ne dit pas qu'un binding C++ pour une bibliotheque C est intrinsequement mauvais.

                      Ce n'est pas non plus ce que j'ai dit. Relis mon message, je dis qu'un wrapper C++ d'une bibliothèque C est loin d'égaler un toolkit en C++ ce qui finalement est une évidence. D'où pour en revenir au sujet original, pourquoi se faire mal à utiliser un binding en C++ de gtk alors qu'il existe un toolkit C++ éprouvé Qt ? Moi je ne vois aucune raison si on souhaite utiliser C++ pour développer son appli.
              • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                Posté par . Évalué à 3.

                > La maintenabilité d'une appli en C++ est plus grande, c'est indiscutable

                C'est rigolo comme affirmation gratuite :) En tout cas le C++ faut connaître pas mal de subtilité avant de pouvoir l'utiliser efficacement.

                > Je ne suis pas sûr du coup que ça soit réellement un avantage par rapport à un toolkit en C++ éprouvé, soutenu par une entreprise qui a une vrai politique d'évolution, qui sait gérer des clients

                Ouais, toolkit tellement C++ qu'il faut utiliser un outil bizarre (moc) en plus du compilo c++, qui n'utilise pas la STL, ... gtkmm n'a pas besoin de tout ça en tout cas, il utilise la STL il me semble, et tout le mécanisme de signaux utilise des templates. Ce qui a en plus l'avantage de permettre de faire plus de vérifications à la compilation si je ne dis pas de bêtises (je suis nul en C++, hésitez pas à me contredire si je fume la moquette ;)
                T'as vu, moi aussi je sais jouer à "Nan, c'est pas vrai, je suis plus C++ que toi"
                Enfin honnêtement, pour moi le C et le C++ c'est presque aussi bas niveau l'un que l'autre, autant utiliser le C# pour coder une appli graphique, je pense qu'on gagne encore plus de temps (et va pas me dire que c'est un truc exotique).
                • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  > C'est rigolo comme affirmation gratuite :)

                  Oui mais c'est vrai (n'importe qui avec assez d'expérience en C++ et d'objectivité te le dira)

                  > En tout cas le C++ faut connaître pas mal de subtilité avant de pouvoir l'utiliser efficacement.

                  Vrai et faux, si tu as de bons exemples ça peut aller plus vite. Mais il est clair que c'est un langage trop complexe.

                  > gtkmm n'a pas besoin de tout ça en tout cas

                  Tu compares les signaux de gtkmm avec moc, qui fait bien plus de choses (properties, introspection, en gros un modèle objet un peu comme celui de Java).

                  > Ce qui a en plus l'avantage de permettre de faire plus de vérifications à la compilation

                  C'est vrai, bien qu'en pratique ce genre de bugs soit rare.

                  > pour moi le C et le C++ c'est presque aussi bas niveau l'un que l'autre,

                  N'exagérons rien, rien qu'avoir un modèle objet, std::string et std::vector, ça aide quand même beaucoup.

                  > autant utiliser le C# pour coder une appli graphique

                  Oh oui, mon rève. Mais il manque une toolkit (non, pas un wrapper, une vraie toolkit :-).
                  • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                    Posté par . Évalué à 2.

                    > Oui mais c'est vrai (n'importe qui avec assez d'expérience en C++ et d'objectivité te le dira)


                    Disons que dans le monde bien imparfait où on vit, en général ce qui fait qu'une appli est maintenable ou non, ça dépend plus des capacités de l'auteur initial à écrire du code propre et compréhensible que du langage utilisé... (j'ai déjà vu du code ignoble et inmaintenable écrit en Java et du code super maintenable écrit en C)

                    > Vrai et faux, si tu as de bons exemples ça peut aller plus vite.

                    pas vraiment d'exemples concrets vu ma faible expérience du C++, j'ai rapidement survolé les "Effective C++" et "More Effective C++" de Meyers (il me semble, désolé si c'est pas le bon auteur), et y avait un certain nombre de choses dedans qui étaient loin d'être triviales à première vue, et que je soupçonne un bon nb de personnes "faisant du C++" d'ignorer.

                    > N'exagérons rien, rien qu'avoir un modèle objet, std::string et std::vector, ça aide quand même beaucoup.

                    J'aurais probablement dû dire C+glib/gobject, du C sans lib additionnelle c'est effectivement pas génial :) Ce que je voulais dire précisément, c'est que le C+glib/gobject et le C++ sont quand même relativement proche d'un point de vue "bas niveau" quand tu les compares à des langages comme Java ou C#

                    > Oh oui, mon rève. Mais il manque une toolkit (non, pas un wrapper, une vraie toolkit :-).

                    Tu fais un blocage sur les wrappers ? :) Un toolkit, ça sera jamais qu'un (très gros) wrapper sur la xlib de toute façon :p
                    • [^] # Re: personnellement : je préfère gnome à kde

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      en général ce qui fait qu'une appli est maintenable ou non, ça dépend plus des capacités de l'auteur initial à écrire du code propre et compréhensible que du langage utilisé

                      Oui, et il y a du Perl plus lisible que de l'Eiffel, etc... mais le fond du problème est juste une question de statistique. Il y a des exceptions, mais en général le C++ est plus facile à maintenir que C, Java plus facile que C++ ou Python plus facile que Perl. Et cela simplement parce que le langage s'y prête plus, donc le codeur à moins d'effort à faire pour écrire du code maintenable. Sachant qu'outre les qualités du codeur, il y a aussi de bons vieux impératifs de temps, d'intégration avec l'existant, etc...

                      ...et y avait un certain nombre de choses dedans qui étaient loin d'être triviales à première vue, et que je soupçonne un bon nb de personnes "faisant du C++" d'ignorer.

                      C'est hélas tout à fait vrai.

                      J'aurais probablement dû dire C+glib/gobject [...]

                      Non, même avec ça tu n'arrives pas à la cheville d'un langage objet. J'aurais même tendance à dire que c'est pire, parce que tu te frappes tout le boulot d'un compilateur objet, d'où encore plus de risques d'erreurs.

                      Un toolkit, ça sera jamais qu'un (très gros) wrapper sur la xlib

                      Non, cf. discussion au dessus : http://linuxfr.org/comments/493635.html#493635(...)
  • # re

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    BA pourtant ya pas besoin d'aller bien loin pour comparer la puissance d'un outils comme KDE comparer a GNOME. Allez on va prendre un exemple concret, dans konqueror a n'importe qu'elle moment et dans n'importe que repertoire je peux faire apparaitre une console qui sera DANS le repertoire ouvert dans KDE .
    Menu fenetre -> afficher emulateur de terminal.

    Mine de rien c'est une des causes du pourquoi j'aime pas gnome, et ensuite quand j'ai vu mais probleme de demontage de clé USB sur gnome alors que sur KDE ca roulez ( cé le moins qu"on puisse dire ), alors le choix est vite fais.

    Et puis les applis QT sont moche sur gnome, alors que les appli GTK sont belle sur KDE. Enfin bon ca me donne pas envie de changer mon KDE , j'ai tester GNOME 1 fois et tant qu'au moins c'est 2 points seront existant je ne toucherai plsu a gnome.
    • [^] # Re: re

      Posté par . Évalué à 4.

      Bonjour,

      Nautilus permet l'ajout de scripts divers et variés.
      Voir http://g-scripts.sourceforge.net/(...)

      Ce que tu cherches est ici:
      http://g-scripts.sourceforge.net/nautilus-scripts/Execute/gnome2-te(...)
    • [^] # Re: re

      Posté par . Évalué à 1.

      >>>konqueror a n'importe qu'elle moment et dans n'importe que repertoire je peux faire >>>apparaitre une console qui sera DANS le repertoire ouvert dans KDE .
      >>> Menu fenetre -> afficher emulateur de terminal.

      ouais, avec en plus le navigation panel et l'extra tool bar. Du coup quand on est dans
      konqueror pour surfer sur les disques locaux/reseaux ou sur le Net, on a plus envie d'en sortir. Et quand on doit utiliser Nautilus/Mozilla, on est pris de vertige...
      • [^] # C'est vrai...

        Posté par . Évalué à 0.

        D'ailleur, la meilleur chose à faire serait une version GTK de konqueror, pour l'utiliser sous Gnome...
    • [^] # Re: re

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      >Mine de rien c'est une des causes du pourquoi j'aime pas gnome, et ensuite
      >quand j'ai vu mais probleme de demontage de clé USB sur gnome alors que sur
      >KDE ca roulez ( cé le moins qu"on puisse dire ), alors le choix est vite fais.

      Mwai, ben dans kde 3.2/3.3, j'ai remarqué un probleme quand meme avec le démontage des cdrom. Si on demande a kde de précharger konqueror, on se retrouve avec un device busy au démontage du cdrom et seul un kill du bon kdeinit (konqueror --preload) regle le probleme. J'espere que le probleme a été corrigé avec kde 3.3.1.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.