Sortie de Fedora  15 « Lovelock »

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
57
25
mai
2011
Fedora

Fedora  15 est sortie ! Fedora est un système d’exploitation libre qui ne cesse d’apporter des fonctionnalités innovatrices au plus grand nombre, avec une version tous les six mois.

Lovelock (le nom de code de cette version de Fedora) est enfin disponible au téléchargement après des mois de travail, avec plusieurs fonctionnalités majeures et un soin particulier apporté aux environnements bureautiques, aux développeurs, à la virtualisation et l’administration système.

NdM : Cette dépêche est une traduction de l'annonce officielle de la sortie de Fedora 15.

Sommaire

Quoi de neuf dans Fedora 15 — Lovelock ?

Environnements bureautiques

Une multitude de nouvelles fonctionnalités pour les utilisateurs :

Environnement de bureau GNOME 3

GNOME 3 constitue une évolution majeure du bureau GNOME avec une interface utilisateur entièrement revisitée. Il offre un bureau moderne et révolutionnaire adapté aux technologies et besoins d’aujourd’hui. Fedora 15 est la première distribution majeure à fournir GNOME 3 par défaut. Les développeurs de Red Hat et les contributeurs Fedora ont collaboré étroitement avec GNOME pour la sortie de GNOME 3. GNOME Shell, le nouveau visage de GNOME 3, est poli, robuste et extensible. De plus, les dépôts logiciels Fedora fournissent diverses extensions GNOME Shell, ainsi que l’outil de configuration GNOME Tweak Tool. Merci aux développeurs GNOME et à l’équipe Fedora Desktop.

Btrfs

Btrfs est le système de fichiers dernière génération développé par Oracle, les développeurs de Red Hat et bien d’autres. Btrfs est désormais disponible dans le programme d’installation (sauf pour les images live qui ne supportent que le format ext4), et ce, sans nécessiter une option spéciale comme auparavant. Cela constitue une étape importante avant que Btrfs ne devienne le système de fichiers par défaut de Fedora pour la prochaine version. Le programme vérifiant l’intégrité d’un système de fichiers Btrfs, « btrfsck », est en développement actif avec l’appui du projet Fedora , mais il reste encore limité, et nous recommandons des sauvegardes régulières (ce qui est une bonne idée de toute manière, sauvegardez toujours vos données  ! NdM : et vérifiez vos sauvegardes). Merci à Josef Bacik, développeur Btrfs pour sa participation active et l’intégration de cette fonctionnalité dans Fedora comprenant, entre autres, un greffon yum (yum-plugin-fs-snapshot) qui permet de revenir en arrière après une mise à jour grâce aux clichés Btrfs.

Indic Typing Booster

Indic Typing Booster est un outil de frappe prédictive pour la plate‐forme iBus. Il suggère des mots complets à partir d’un début de frappe, et les utilisateurs peuvent simplement sélectionner un mot de la liste de suggestion, optimisant leur vitesse et précision de frappe. Merci à Pravin Satpute et Naveen Kumar pour avoir développé cet outil.

Un meilleur outil de rapport d’anomalie ABRT

L’outil de rapport d’anomalie de Fedora peut désormais effectuer une partie de l’analyse des erreurs à distance sur un serveur du projet Fedora. Le traitement à distance des traces d’erreur évite aux utilisateurs de télécharger inutilement une quantité importante d’information de débogage, et tend à fournir des rapports de meilleure qualité. Le serveur permet également de générer des traces plus pertinente qu’en local, la plupart du temps.

L’outil de diagnostic SELinux amélioré

SELinux Troubleshooter est un outil de diagnostic pour SELinux qui fournit des solutions aux problèmes communs rencontrés. Pour cette version, il a été revisité afin d’être plus simple d’utilisation, tout en étant plus pertinent. Merci à Dan Walsh pour avoir développé cette fonctionnalité.

Une meilleure compression des images live

Les images live utilisent désormais la compression XZ au lieu de gzip, réduisant d’environ 10 % la taille de l’image, ou permettant d’y inclure plus d’applications. Merci à Bruno Wolff III pour avoir mis à jour les outils Fedora Live CD. Merci également à Phillip Lougher pour son travail sur SquashFS, et Lasse Collin pour la prise en charge de SquashFS XZ dans le noyau Linux.

Gestion d’énergie améliorée

Fedora 15 arrive avec des versions améliorées de powertop, tuned et pm-utils, pour une gestion d’énergie plus efficace. Le paquet tuned contient un service qui adapte dynamiquement la configuration système pour une gestion fine des performances et de la consommation d’énergie. Il permet également d’adapter le noyau en accord avec le profil choisi. Cette nouvelle version de tuned arrive avec des correctifs d’anomalies et une plus grande efficacité. Merci à Jaroslav Škarvada pour l’intégration des nouvelles versions de powertop et pm-utils, ainsi que pour son travail de mesure et d’optimisation de la consommation d’énergie. Merci à Jan Včelák pour avoir développé tuned.

Suite bureautique LibreOffice

LibreOffice est une suite bureautique personnelle libre et maintenue par une organisation à but non‐lucratif, la Document Foundation. C’est une divergence (fork) d’OpenOffice.org développée par la communauté libre, avec l’appui de sociétés telles que Red Hat, Novell et bien d’autres. LibreOffice remplace donc OpenOffice.org à partir de cette version. Merci à Caolán McNamara pour maintenir LibreOffice au sein de Fedora et sa participation au projet en amont.

Navigateur Web Firefox  4

Une nouvelle version majeure du navigateur web développé par la Fondation Mozilla. Firefox  4 apporte un moteur JavaScript jusqu’à six fois plus rapide que dans les versions précédentes, la possibilité de synchroniser plusieurs navigateurs avec Firefox Sync, la prise en charge native du format multimédia ouvert WebM et de HTML 5, ainsi qu’une interface utilisateur améliorée. Merci aux contributeurs de la communauté pour avoir intégré Firefox  4 dans cette version.

Les environnements de bureau KDE Plasma Workspaces 4.6 et Xfce 4.8

Fedora 15 fournit les dernières versions majeures de ces environnements de bureau alternatifs. Fedora fournit également des images live installables dédiées à KDE et Xfce. Merci aux groupes d’intérêts spéciaux KDE et Xfce.

Plate‐forme éducative Sugar .92

Sugar est un environnement de bureau conçu à l’origine pour le projet OLPC et qui a évolué pour devenir une plate‐forme éducative maintenue par la fondation à but non‐lucratif Sugar Labs. Cette version fournit des améliorations majeures pour l’écran de la première connexion et le panneau de contrôle, ainsi que de nouvelles fonctionnalités comme la prise en charge des réseaux 3G. Merci à Peter Robinson et Sebastian Dziallas pour avoir participé à l’intégration de cette fonctionnalité.

Développeurs

Pour les développeurs, diverses nouveautés :

Suite robotique

Fedora 15 inclut désormais la suite robotique, une collection de paquets fournissant un environnement de développement et de simulation robotique utilisable sans efforts. Cette suite comporte des cadriciels robotiques, des environnements de simulations facilement installables et une prise en charge du matériel à jour. Référez-vous à la page https://fedoraproject.org/wiki/Robotics, pour plus de détails. Merci à Tim Niemueller et Rich Mattes pour leur travail.

GCC 4.6

GCC 4.6 est désormais le compilateur par défaut de Fedora 15. Les développeurs peuvent donc profiter des optimisations de code et des nouvelles fonctionnalités de GCC 4.6, incluant la prise en charge améliorée de C++0x, du langage Go, de REAL*16 en Fortran, etc. Merci à Jakub Jelinek pour sa participation à GCC et l’intégration de GCC 4.6 dans Fedora.

GDB 7.3

GDB 7.3 arrive simultanément avec Archer ainsi que des extensions pour Fedora, afin d’améliorer le débogage en rendant le correcteur d’anomalies plus fiable. La plupart de ces fonctionnalités ont été développées par l’équipe outils de compilation de Red Hat et mises à disposition de tous les utilisateurs de GDB. Les nouvelles fonctionnalités dans Fedora 15 incluent l’arrivée de nouvelles sondes SystemTap, la possibilité d’utiliser les labels dans le code source, la prise en charge d’OpenCL, le débogage des threads dans les traces mémoires et un « scriptage » Python amélioré. De nombreux paquets Fedora sont pré‐compilés avec la prise en charge des sondes statiques SystemTap et peuvent être utilisés comme points d’arrêt dans GDB. Merci à Jan Kratochvil et aux autres développeurs GDB.

Langages de programmation

Python 3.2 : l’environnement Python 3 passe en version 3.2 (l’environnement Python 2 reste, quant à lui, en version 2.7), apportant des corrections d’anomalies et des performances à la hausse. Plus d’informations sur https://docs.python.org/dev/whatsnew/3.2.html.

OCaml 3.12 : OCaml 3.12 est une version majeure du langage arrivant avec le langage de macros camlp4, apportant diverses bibliothèques, ainsi que CDuce pour le traitement XML.

Rails 3.0.5 : Rails 3 est une mise à jour majeure du cadriciel Web Ruby on Rails. Il apporte de nouvelles fonctionnalités, comme une nouvelle API de routage, de nouvelles API activemailer et activerecords, ainsi que bien d’autres avancées.

Merci à Dave Malcom, Richard W.M. et Mo Morsi pour avoir respectivement supervisé l’intégration de ces nouveautés dans Fedora 15.

Maven 3

Maven 3.0 offre une fiabilité accrue et de meilleures performances par rapport aux précédentes versions. Pour cette nouvelle version majeure, l’écriture de greffons Maven a été simplifiée, et Maven gère beaucoup mieux la compilation parallèle. Plus d’informations sur https://maven.apache.org/docs/3.0/release-notes.html. Fedora continue de fournir Maven 2 pour la compatibilité, quand c’est nécessaire. Merci à Stanislav Ochotnický pour l’intégration de cette fonctionnalité.

Administrateurs systèmes

Nous n’avons pas oublié les administrateurs systèmes :

Le gestionnaire de système et de sessions systemd

Systemd est un gestionnaire de système et de sessions pour Linux, compatible avec les scripts d’initialisation Système V (SysVinit) et LSB. Systemd fournit des fonctionnalités de parallélisation plus agressives, utilise l’activation D-Bus et des sockets pour démarrer les services à la demande. Mais aussi, il trace les processus à l’aide de l’API Linux cgroups, prend en charge la création et la restauration des clichés de l’état du système, maintient les points de montage manuels et automatiques, et implémente un contrôle transactionnel des services et de leurs dépendances très avancé. Il peut également fonctionner comme un remplaçant direct pour SysVinit. Merci à Lennart Poettering, Rahul Sundaram, Michal Schmidt et Bill Nottingham pour avoir développé et intégré systemd comme système d’initialisation par défaut dans cette version, ainsi qu’aux bêta‐testeurs pour leurs retours.

Pare‐feu dynamique

Le fonctionnement du pare‐feu actuel requiert un redémarrage à chaque changement. Mais cela est fondamentalement incompatible avec un suivi des connexions par états. Ce fonctionnement est, dès lors, trop rigide pour les cas d’utilisation modernes, comme les réseaux privés virtuels (VPN) ou la virtualisation. Fedora 15 inclut un service de pare‐feu dynamique, nommé firewalld, extrêmement souple et capable de maintenir des connexions persistantes, tout en permettant de configurer à chaud le pare‐feu sans devoir le redémarrer. L’utilitaire firewall-cmd est un outil très simple, mais constitue une alternative puissante à la commande iptables. Par exemple, « firewall-cmd --enable --service=samba --timeout=10 » ouvre les ports appropriés pour le service samba pour une durée de dix secondes. Pour le moment, firewalld n’est pas installé par défaut, mais c’est prévu pour la prochaine version. Merci à Thomas Woerner d’avoir développé cette fonctionnalité.

Créateur d’applicatifs BoxGrinder

BoxGrinder est un jeu d’outils libres pour créer des applicatifs clefs en main (appliances) sous la forme d’images ISO ou de machines virtuelles, pour diverses plates‐formes (KVM, Xen, VMware, EC2). BoxGrinder crée des applicatifs à partir d’un simple fichier texte de définition. Merci à Marek Goldmann pour avoir développé et intégré cette fonctionnalité dans Fedora.

Intégration de SPICE dans virt-manager

Avec Fedora 15, virt-manager a été mis à jour pour prendre en charge SPICE, la solution libre d’interaction avec les bureaux virtuels (VDI). Il est maintenant possible de créer une machine virtuelle incluant la prise en charge de SPICE sans jamais devoir passer par la ligne de commande et de profiter des avancées de SPICE directement depuis virt-manager. Comparé à VNC, SPICE offre de meilleures performances et des fonctionnalités supplémentaires comme le copier‐coller entre l’hôte et l’invité. Grâce à la bibliothèque spice-gtk, il est possible de développer un nouveau client en C, Python ou n’importe quel langage pris en charge par l’introspection GObject. Merci à Marc‐André Lureau pour le développement de cette fonctionnalité.

Nommage déterministe des cartes réseau

Les machines serveurs offrent souvent plusieurs ports Ethernets, soient embarqués sur la carte mère, soient sous la forme de cartes PCI. Linux nomme traditionnellement ces ports « ethX », mais cela sans correspondance avec l’étiquette associée sur le châssis — le nommage « ethX » n’est pas déterministe. À partir de Fedora 15, les ports Ethernets utilisent un nouveau schéma de nommage correspondant aux emplacements physiques, plutôt que le générique ethX. Grâce à cela, les administrateurs système n’auront plus à deviner à quel port physique correspond le port eth7, ou bien utiliser des solutions de contournement pour les renommer à leur guise. Cette fonctionnalité est disponible sur les machines qui exposent les informations de nommage des ports réseau dans SMBIOS 2.6 ou supérieur. Merci à Jordan Hargrave, Matt Domsch et aux autres ingénieurs de Dell pour avoir collaboré avec le projet Fedora pour le développement et l’intégration de cette fonctionnalité.

Au revoir setuid

Fedora 15 remplace le bit setuid par l’utilisation des capacités POSIX dans plusieurs applications, afin d’améliorer la sécurité et de réduire l’impact des vulnérabilités potentielles dans ces applications. Merci à Dan Walsh d’avoir mené à bien l’intégration de cette fonctionnalité.

Prise en charge améliorée des répertoires personnels chiffrés

Fedora 15 améliore la prise en charge d’eCryptfs, un système de fichiers chiffré pour Linux. Dès Fedora 15, authconfig est capable de monter automatiquement un répertoire personnel chiffré à la connexion d’un utilisateur. Merci à Paolo Bonzini pour l’intégration de cette fonctionnalité.

Gestionnaire de paquets RPM  4.9.0

RPM  4.9.0 apporte de nombreuses améliorations à Fedora, comme la possibilité de greffer un générateur de dépendances, le filtrage intégré des dépendances, un mécanisme optionnel de gestion de priorité des dépendances optionnelles, des performances améliorées, sans oublier la correction d’anomalies. Plus d’informations sur : https://rpm.org/wiki/Releases/4.9.0. Merci à Panu Matilainen et aux autres développeurs RPM.

Progiciel de gestion intégré Tryton

Tryton est une plate‐forme applicative « trois tiers » et la base d’un progiciel de gestion intégré (ERP). Actuellement, les principaux modules disponibles pour Tryton sont : comptabilité, facturation, gestion de vente et d’achat, analyse comptable et gestion d’inventaire. Merci à Dan Horák pour l’intégration de cette fonctionnalité.

Autour de cette mise à jour

Et ce n’est qu’un début ! Une liste plus complète avec moult détails sur les nouvelles fonctionnalités de Fedora 15 est disponible sur : https://fedoraproject.org/wiki/Releases/15/FeatureList.

Vous ne pouvez plus attendre avant de récupérer Fedora 15 ? https://get.fedoraproject.org/

Si vous faites la mise à jour depuis une version précédente, veuillez lire les informations de mises à jour : https://fedoraproject.org/wiki/Upgrading.

Pour une visite rapide des fonctionnalités disponibles dans Fedora 15, visitez nos notes de versions abrégées : https://fedoraproject.org/wiki/F15_one_page_release_notes.

Les notes de versions complètes de Fedora et différents guides disponibles dans de nombreux langages sont disponibles à l’adresse suivante : https://docs.fedoraproject.org/.

Les anomalies connues de Fedora 15 sont listées sur cette page : https://fedoraproject.org/wiki/Common_F15_bugs.

Spins Fedora

Les « spins » Fedora sont des versions personnalisées de Fedora taillées pour différentes catégories d’utilisateurs à travers un choix spécifique d’applications et de configurations. Ces versions peuvent inclure des environnements de bureaux alternatifs tels que KDE, Xfce et LXDE, par défaut, mais il existe également des versions plus spécialisées à l’instar de Fedora Security Lab (orientée sécurité informatique), Fedora Electronics Lab (orientée conception électronique) et Fedora Design Suite (orientée graphisme). Plus d’informations sur les différentes versions à l’adresse suivante : https://spins.fedoraproject.org.

En prévision de Fedora  16 (Verne)

Le nom de code de notre prochaine version, Fedora  16, a été choisi en l’honneur de Jules Verne. Jules Verne est considéré comme étant le père de la science‐fiction, connu pour ses romans de science‐fiction comme Vingt mille lieues sous les mers.

Bien que nous continuons à améliorer Fedora  15, notre prochaine version, Fedora  16, est déjà en développement actif depuis quelques mois. Nous avons un calendrier prévisionnel avec une sortie fin octobre 2011.

Parmi les nouveautés prévues pour Fedora  16 : utilisation par défaut de Btrfs comme système de fichiers, du chargeur de démarrage GRUB 2, des améliorations prévues pour le gestionnaire de session systemd, ainsi que le pare‐feu dynamique par défaut… Plus de détails sur la page recensant les fonctionnalités prévues pour Fedora 16.

Rejoignez‐nous  !

Notre cycle de version rapide et nos fonctionnalités novatrices résultent du développement de milliers de projets en amont, et de la collaboration d’une large communauté de contributeurs à travers le monde participant à la communauté libriste et à Fedora. Le projet Fedora a pour but de rassembler tous ces projets, de fournir un système d’exploitation cohérent et d’offrir un point d’accès à ceux‐ci à nos utilisateurs et contributeurs. Notre partenaire Red Hat est le chef de file des fournisseurs de solutions libres et un sponsor majeur du projet Fedora. Pour pouvoir continuer à avancer et à vous fournir rapidement une sélection robuste des meilleurs logiciels libres, nous sommes toujours à la recherche de nouveaux contributeurs. Vous n’avez pas à être un super développeur pour pouvoir nous rejoindre (bien que Fabrice Bellard soit également le bienvenu !). Il y a de nombreuses façons de contribuer au‐delà de la programmation. Vous pouvez rapporter des anomalies, traduire les logiciels, du contenu, tester et faire des retours sur les mises à jour, écrire de la documentation, améliorer les graphismes, faire de l’administration système, aider à promouvoir le projet et bien plus, pour nos millions d’utilisateurs à travers le monde. Que vous soyez un développeur noyau ou un débutant, il y a une place pour vous.

Rejoignez‐nous dès aujourd’hui pour aider à améliorer le logiciel libre, et ouvrir la voie à GNU/Linux en visitant la page https://join.fedoraproject.org !

  • # GNOME 3

    Posté par . Évalué à  -10 .

    Ô désespoir !

    • [^] # Re: GNOME 3

      Posté par . Évalué à  -1 .

      pourquoi se prend-il un -7 au moment où je poste ce commentaire simplement sur le fait de dire
      que gnome3 ne répond pas aux attentes de tout le monde ?

      • [^] # Re: GNOME 3

        Posté par . Évalué à  10 .

        T'as vu beaucoup de choses en si peu de mots. En fait, il a juste balancé un gros troll donc son poste est inutile.

        • [^] # Re: GNOME 3

          Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

          Balancer un gros troll n'est pas inutile, voyons. Tant que c'est bien argumenté (ce qui n'est pas le cas du premier commentaire, d'où le moinssage).

          Mais la question est : un troll bien argumenté est-il toujours un troll ?

          « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

          • [^] # Re: GNOME 3

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Je pense que l'expression "troll bien argumenté" est antithétique, voir paradoxale. Le propre d'un troll est d'être salle déjà, mais surtout non argumenté ou pire étayé par de mauvais arguments : "Windows Untel est mieux que Ubuntu Truc, la preuve 90% de la population mondiale utilise le premier.".

            Mais peut être que je troll, je ne sais pas.

            • [^] # Re: GNOME 3

              Posté par . Évalué à  5 .

              Initialement, à priori, un troll vise uniquement à faire dégénérer une discussion en un débat stérile entre deux camps qui s'affrontent, pour se délecter des affrontements. Ce qui n'empêche en rien d'argumenter dans le premier message, en théorie.

      • [^] # Re: GNOME 3

        Posté par . Évalué à  10 .

        pourquoi se prend-il un -7 au moment où je poste ce commentaire

        Parce qu'il y en a 3 qui n'ont pas encore voté.

    • [^] # Re: GNOME 3

      Posté par . Évalué à  10 .

      WTG3 : Welcome To Gnome 3.

      Aujourd'hui, je ferme mon ordinateur portable, il se met en veille automatiquement. J'essaie de changer ce paramètre, c'est pas possible. WTG3

      Aujourd'hui, j'utilise Gnome 3 sans le mode dégradé. Un de mes coeurs est utilisé à 90% par gnome-shell en permanence. WTG3

      Aujourd'hui, je voulais simplement ajouter un tableau de bord en bas de l'écran avec mes applications dedans. J'ai pas pu. WTG3

      Aujourd'hui, j'essaie de lancer un metacity --replace pour tester, gnome-shell m'affiche un écran pour me dire qu'il y a eu un plantage, je n'ai plus accès à mes applications et je ne peux que retourner à l'écran de connexion. WTG3

      Aujourd'hui, je clique sur le bouton permettant de désactiver le sans-fil dans l'applet network-manager. Une fois cela fait, le bouton a disparu, il m'a fallu fouiller dans divers menus pour réactiver le sans fil. WTG3

      Aujourd'hui, je suis passé sur XFCE. WTG3

      Je suis sous Fedora 15 et j'adorerais repasser à Gnome 2.32. Mais à défaut je suis sous XFCE pour l'instant, en attente de mieux. C'est dommage, il y a des bonnes idées dans Gnome 3, et j'ai pensé qu'il était juste pas fini comme KDE 4.0 en son temps (notons qu'à cette époque, beaucoup de gnomistes se moquaient de KDE pour ça), mais je crois que le problème vient de l'approche des développeurs. C'est ce que j'ai cru comprendre en lisant un billet sur un blog d'un développeur de Gnome qui disait que le comportement qui veut que notre ordinateur portable se mette en veille lorsqu'on le ferme (comportement que je trouve pénible dans certaines occasions) ne sera pas configurable parce que "la configuration tue des chatons".

      • [^] # Re: GNOME 3

        Posté par . Évalué à  4 .

        c'est la nouveauté ça désormais ... le problème étant généralement situé entre l'écran et le clavier, on décide dans une grande bienveillance de faire des réglages et de ne pas permettre de les modifier arguant du fait que c'est inutile pour une majorité d'utilisateurs qui ne sauront pas faire ...

        tout le monde a-t-il une appleite aigüe ???

        en même temps l'interface est faite pour être similaire à celle d'appel donc c'est peu surprenant que la mentalité ne soit pas identique ...

        • [^] # Re: GNOME 3

          Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

          le problème étant généralement situé entre l'écran et le clavier

          Tu dois avoir souvent des torticolis ! ;)

      • [^] # Re: GNOME 3

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Le comportement lorsque l'écran est rabattu est configurable dans gconf ou donc si je ne m'abuse.
        Sinon le reste semble être des bugs, ce qui est plutôt normal pour une nouvelle version majeure ? Fedora est souvent une "technology preview", si on n'accepte pas les divers désagréments dus à ce trait il vaut mieux utiliser une distribution plus stabilisée.

      • [^] # Re: GNOME 3

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Il me semble que appuyer sur alt te propose d'éteindre plutôt que de mettre en veille. Je suppose que cette fonctionnalité existe parce que les dévelopeurs de gnome-shell souhaitent éteindre le PC aussi de temps en temps.

        • [^] # Re: GNOME 3

          Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

          Ce qui est tout à fait logique, quand on y pense : Alt <-> Halt.
          L'imagination d'un développeur GNOME n'a pas de limite ! (et comme ils aiment bien retirer des fonctionnalités, un H en plus ou en moins…)

          Ceci dit, ce que disait le bonhomme au-dessus, c'était lorsque l'écran se referme.

          Et sinon, gnome-tweak-tool permet de désactiver la mise en veille à la fermeture de l'écran.

          « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

        • [^] # Re: GNOME 3

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          Il me semble que appuyer sur alt te propose d'éteindre plutôt que de mettre en veille.

          Perso je préfère appuyer sur le bouton Power. Depuis pas mal d'années, déjà sur GNOME 2, le choix s'affiche : éteindre, redémarrer, mettre en veille, attendre 60 secondes, etc.

          « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

      • [^] # Re: GNOME 3

        Posté par . Évalué à  0 .

        Je suis sous Fedora 15 et j'adorerais repasser à Gnome 2.32.

        Je crois qu'il est temps de repasser à Fedora LTS^W^WRHEL^WScientific Linux 6 (GNOME 2.28). Avec un peu de bidouille, on peut ajouter les dépôts de la Fedora correspondante (ici, ce serait F12) en priorité inférieure pour avoir les paquets supplémentaires (je n'ai pas testé avec RHEL6, mais avec CentOS 5 et Fedora 6 ça fonctionne).

        • [^] # Re: GNOME 3

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Le problème c'est que F12 est déjà en fin de vie depuis 4 ou 5 mois.

          Donc ceux qui veulent garder GNOME 2 et rester sous Fedora, il y a F14 qui est encore maintenu pendant 7 ou 8 mois…

          « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

          • [^] # Re: GNOME 3

            Posté par . Évalué à  2 .

            En attendant, vu qu'on a RHEL6/SL6 comme système de base, qui lui est maintenu, on a toutes les mises à jour vraiment importantes: Firefox, le noyau, GNOME lui-même et les logiciels pour serveurs.

      • [^] # Re: XFCE

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Aujourd'hui, je suis passé sur XFCE.

        Tu n'es pas le seul. J'ai essayé GNOME shell une semaine, et ça m'a suffit.

        Un des seuls trucs que j'aimais bien était le fait qu'il n'y ait plus qu'une seule barre, ce qui laisse plus de place pour les fenêtres. Donc j'ai configuré XFCE pour que je n'ai qu'une seule barre aussi, mais tout en condensé par rapport à ce que j'avais sur GNOME 2.

        (oui je sais j'aurais pu n'avoir qu'une seule barre aussi avec GNOME 2, mais je n'y avais pas vraiment songé)

        Par contre en installant le spin XFCE, il y a plein de programmes qui sont installés en plus et dont je n'ai pas besoin, et même ceux dont j'ai besoin je les ai remplacés par les équivalents de GNOME (totem à la place de parole, rhythmbox à la place de quodlibet, etc.). Donc la prochaine fois que j'installerai un XFCE avec Fedora, je choisirai le CD netinstall et je choisirai moi même les applications.

        « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

        • [^] # Re: XFCE

          Posté par . Évalué à  3 .

          Tu risques d'être déçu parce que les prochaines version de Totem et Rhythmbox vont également connaitre de gros changements pour les prochaines versions (la version git de Totem est assez déroutante par rapport à ce qui est actuellement distribué)

          • [^] # Re: XFCE

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Je ne suis pas totalement contre de gros changements, tant que ça me plait bien sûr.
            Par exemple Firefox 4 a décidé de mettre les onglets au-dessus plutôt qu'en dessous. Je trouvais ça bizarre au début, mais on s'y habitue. Certains disent que c'est même plus logique, vu que l'URL fait partie de l'onglet, maintenant. Mais dans cette logique, tout le reste devrait se trouver au-dessus alors, à part quelques boutons.

            J'ai lu que Totem allait avoir par défaut un thème sombre, comme ça le contraste avec les vidéos est moins grand. Pourquoi pas. Et s'il y a d'énormes changements dans l'UI, ça ne concerne que cette application.

            Pour Rhythmbox, je compte de toute façon essayer ncmpc++ (client MPD en CLI).

            Gnome-shell c'est un changement beaucoup plus invasif qu'une simple application, et essayer une alternative demande plus de temps.

            « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

            • [^] # Re: XFCE

              Posté par . Évalué à  2 .

              Concernant les menus :
              http://www.chromium.org/chromium-os/user-experience/window-ui

              C'est déjà possible (et je trouve cela aussi plus logique).

            • [^] # Re: XFCE

              Posté par . Évalué à  3 .

              Gnome-shell c'est un changement beaucoup plus invasif qu'une simple application, et essayer une alternative demande plus de temps.

              En même temps, c'est pas comme si l'ancien mode n'était plus disponible.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: XFCE

                Posté par . Évalué à  3 .

                Justement. Le nouvel Gnome-Panel est tellement plus limité que l'ancien (et tellement plus chiant à modifier !) que si, c'est à peu prêt comme si l'ancien mode n'était plus disponible.
                Si tu n'y crois pas, je te montre à quoi ressemblait mon bureau avant Gnome 3, et je te laisse chercher à faire le plus ressemblant possible avec les nouveaux Gnome-Panel.

                • [^] # Re: XFCE

                  Posté par . Évalué à  3 .

                  Déjà, il n'est pas plus limité puisqu'il propose plus d'options (comme le fait de pouvoir centrer une applet).

                  Il est vrai qu'il a été modifié au niveau de sa configuration, et personnellement je préfère ça au panel 2.x :

                  • pour configurer un panel, c'est Alt+Clic droit ;
                  • pour déplacer un élément, c'est Alt+Clic gauche ;

                  C'est vrai que ça n'est pas forcément évident, mais avec ça il n'y a plus de risque de déplacer ou supprimer un élément par erreur, comme j'ai pu voir mon père le faire tant de fois… Et puis le panel, ça se configure une fois pour toutes.

                  Et il n'y a eu à ma connaissance aucun élément ni aucune possibilité supprimée. Donc ce n'est pas que je te crois pas, mais j'aimerais bien voir un bureau sous GNOME 2.x que GNOME 3 ne sache pas faire.

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: XFCE

                    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

                    Ben déjà y'a pas de sensor applet pour GNOME 3 je crois non ?
                    Donc avec mon laptop qui a un ventilo défaillant et pour lequel je dois surveiller la température et éventuellement réduire la fréquence du CPU c'est inutilisable.

                    • [^] # Re: XFCE

                      Posté par . Évalué à  2 .

                      En effet, je viens d'essayer.

                      Notons tout de même que la sensors-applet ne fait pas partie officiellement de GNOME, donc on peut difficilement leur reprocher.

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                    • [^] # Re: XFCE

                      Posté par . Évalué à  3 .

                      Essai ça :
                      http://blog.fedora-fr.org/bioinfornatics/post/Gnome-Shell-and-conky2
                      j'trouve sa config des jauges vraiment très bien, agréable et pratique (et puis, comme c'est conky ça bouffe rien en ram/cpu). Il y a un météo aussi, tu verra le script d'install, et un retour du planet.fedora. Perso j'ai gardé uniquement les jauges. (enfin sur gnome, que j'utilise plus, déjà :p)

                      le Conky de Jonathan Mercier

                  • [^] # Re: XFCE

                    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                    Et il n'y a eu à ma connaissance aucun élément ni aucune possibilité supprimée. Donc ce
                    n'est pas que je te crois pas, mais j'aimerais bien voir un bureau sous GNOME 2.x que
                    GNOME 3 ne sache pas faire.

                    Vu que les applets ne sont plus disponibles, c'est pas bien dur...

                  • [^] # Re: XFCE

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    Tu a malencontreusement oublié le raccourci pour rajouter un élément. Rassure-moi, il y a bien un raccourci pour rajouter un élément, non ? Parce que sinon, tu va en avoir, du mal, pour obtenir un truc équivalent aux anciens panels.
                    En l’occurrence, moi, je ne l'ai pas trouvé. Et dans gconf (ou dconf, je ne sais plus), j'ai a force de bidouille réussi à enlever les applets qui ne m'intéressaient pas et à déplacer ceux qui m'intéressaient là où je les voulais, après maintes difficultés (parce que les nouveaux raccourcis claviers, je n'en avais aucune idée), mais pas comment ajouter les applets qui me manquaient.

                    • [^] # Re: XFCE

                      Posté par . Évalué à  3 .

                      Je l'ai dit : Alt+Clic droit te donne le menu que tu avais auparavant par un simple clic droit.

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                      • [^] # Re: XFCE

                        Posté par . Évalué à  2 .

                        Ah, effectivement.
                        Bon, par contre, il y a quand même un truc vraiment bancal dans la zone de notification : l'écartement entre les diverses icônes est totalement inégal.

                        • [^] # Re: XFCE

                          Posté par . Évalué à  3 .

                          Ah, je n'ai pas remarqué ça.

                          Ce qui m'embête personnellement, c'est la différence de style entre les nouvelles icônes de GNOME et les anciennes des applications existantes. Ça fait vraiment moche.

                          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                          • [^] # Re: XFCE

                            Posté par . Évalué à  1 .

                            Alors ça, je n'ai même pas remarqué. J'utilise un thème d'icône que je maintiens moi-même (maintiens seulement parce que je n'ai ni créé les icônes de base, qui sont le travail de Mattahan, ni même créé le thème d'origine, par Fana-m), donc forcement quasiment toutes les icônes que je vois font partie de mon thème.
                            http://gnome-look.org/content/show.php/Buuf?content=81153
                            Le style particulier de ces icônes fait que de toute façon, une icône qui n'en fait pas partie aura toujours l'air déplacé. Et dans Gnome lui-même, il y en a vraiment très peu.

        • [^] # Re: XFCE

          Posté par . Évalué à  4 .

          euh plus de place avec une seule barre, peut-être, à condition de conserver la hauteur de la barre. Et des habillages de fenêtres.
          Lance juste un bloc note dans Wine dans un bureau émulé et admire les tailles gargantuesques des décorations gnomesques. C'est énorme.

          Il parait que ça se paramètre dans dconf, il paraît, dconf, mais jamais je n'aurais imaginé qu'ils visaient le marché des aveugles.

          Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

          • [^] # Re: XFCE

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Et encore, tu n'as pas essayé le zoom disponible dans le menu Accessibilité (qui est parfois très pratique ceci dit).

            Le thème par défaut (ou plutôt devrais-je dire, l'unique thème) de GTK 3 ajoute en effet beaucoup d'espaces dans les widgets. J'espère que des thèmes plus compacts seront disponibles dans GNOME 3.2.

            « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

            • [^] # Re: XFCE

              Posté par . Évalué à  4 .

              il est pas terrible ce zoom :( le côté pratique est qu'il est très facilement accessible pour tout le monde par défaut. Mais des zoom comme ceux de kde c'est quant même bien mieux ! Il y a, au choix :

              • le zoom classique
              • la loupe sur une portion de l'écran avec suivie souris (comme celui là de gnome)
              • l'agrandissement qui dessine un rond grossissant et déformant (réglable)

              beaucoup d'espaces dans les widgets.

              c'est affreux ça à mon goût aussi :(

      • [^] # Re: GNOME 3

        Posté par . Évalué à  1 .

        Tu peux aussi rajouter que le support multi-ecran n'est plus supporte avec WTG3 dans la liste des "petites" regressions.

        ps: au passage j'ai voulu tester dans virtualbox et je me retrouve systematiquement en mode degrade et la c'est pire que gnome2 niveau configuration. Cela ne devrait pas s'appeler degrade mais bride voir castre. C'est amusant car les autres liveCd que j'ai teste fonctionne avec l'acceleration 3D.

        • [^] # Re: GNOME 3

          Posté par . Évalué à  2 .

          Merde alors je me suis pas rendu compte qu'un de mes deux écrans ne marchait plus... Hint: /desktop/gnome/shell/windows/workspaces_only_on_primary

          Gnome 3 est pas mal si on essai pas de garder ses veilles habitudes car il faut repenser sa façon de travailler. Après une semaine je trouve très agréable de bosser sous Gnome 3.

          C'est une version majeure, il y a forcement des régressions et des manques. Toutes les options sont là et documentées; elles sont dans dconf/gconf qui finalement n'est pas plus compliqué qu'un panneau de configuration de KDE... Il suffit de se sortir un peu les doigts c'est une 3.0. Attendons la suite pour voir si la sauce prend ou pas. Plutôt que de toujours jouer aux vieux réacs aigris...

      • [^] # Re: GNOME 3

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Il y a le projet BlueBubble qui a pour but d'apporter Gnome 2.32 sous Fedora 15 et de mémoire, le tout avance bien.

        Jeff Saucier

  • # Parfeu

    Posté par . Évalué à  6 .

    Le fonctionnement du pare‐feu actuel requiert un redémarrage à chaque changement.

    Je ne comprends pas très bien. Actuellement il n'est pas nécessaire de redémarrer pour que les règles netfilter soient prises en compte. Il y a longtemps nous avions parlé ici même d'un remplaçant à netfilter parce que celui-ci devait recharger l'ensemble des règles à chaque fois que l'on en ajoutait une. On en a plus entendu parler depuis est ce de cela qu'il s' agit ? Est-ce que ça s'appuie toujours sur netfilter ? C'était iptables qui était en cause ?

    Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

    • [^] # Re: Parfeu

      Posté par . Évalué à  10 .

      C'est iptables qui est en cause. Ce dernier necessite de recharger l'ensemble des tables lors de la modifications d'une. Par exemple, il ne permettait donc pas de donner ce que conntrack est capable d'apporter. D'où l'idée d'ipset, intégré dans Mandriva depuis, pfffu... Cela fait bien plaisir de le voir arriver officiellement, surtout avec l'éloge reçu.

      Sur Mandriva, un exemple : une popup de bureau d'affiche lors d'un scan de la machine. Tu peux cliquer sur "autoriser" par exemple, et les règles sont modifiées sans être rechargées. Sur Fedora l'intégration y est totale, mais il me semble que system-config-firewall n'a pas encore été modifié pour ipset (ni pour systemd). Ce dernier point est à vérifier - confirmer.

    • [^] # Re: Parfeu

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      tu cherches le nom d' nftables, mais ça semble mort:
      http://netfilter.org/projects/nftables/

  • # une étape majeure

    Posté par . Évalué à  1 .

    Marrant que sur les sites linuxiens fassent juste référence à "la nouvelle fedora est sortie". Cette 15 me semble être une étape majeure pour le bureau linux.

    -> quel que soit le choix du bureau (kde ou gnome) c'est un bureau stable et éprouvé.
    -> le support matériel y est plus élaboré que jamais.
    -> les mises à jour de Fedora rendent ce bureau utilisable par tout le monde sans surprise.

    Il n'y a que moi pour voir une étape majeure dans cette Fedora 15 ??

    • [^] # Re: une étape majeure

      Posté par . Évalué à  2 .

      les mises à jour de Fedora rendent ce bureau utilisable par tout le monde sans surprise

      Pas pour tout le monde, cf. ma pomme et ce ticket.

    • [^] # Re: une étape majeure

      Posté par . Évalué à  4 .

      Ça fait pas mal d'années que Linux est prêt pour le desktop. Mais la, cette année, je crois que c'est la bonne !

      Plus sérieusement, pour Fedora (puisqu'on parle de celle la), ça fait depuis pas mal de version que ça fonctionne "dès l'installe ou presque dans 95% des cas".

      Mais la ou tu vois une étape majeure, je vois une régression pour cette Fedora 15.
      En leurs temps les Fedora 9, 10, 11 et 12 pour les utilisateurs de KDE (dont je fais partit) on vraiment souffert du passage à "la rache" (mais toute les distribs ou presque avaient fait cela) vers KDE 4.0 puis jusqu'à 4.3 . C'était vraiment difficilement utilisable quotidiennement.

      Et la, je pense que c'est partit pour un gros moment de douleur pour les utilisateurs de GNOME (mais j’espère que je me trompe !).

      • [^] # Re: une étape majeure

        Posté par . Évalué à  3 .

        En leurs temps les Fedora 9, 10, 11 et 12 pour les utilisateurs de KDE (dont je fais partit) on vraiment souffert du passage à "la rache" (mais toute les distribs ou presque avaient fait cela) vers KDE 4.0 puis jusqu'à 4.3 .

        Bizarre, j'ai eu plus de problèmes en utilisant KDE avec Slackware 13.1 (KDE 4.4) que Slackware 13.0 (KDE 4.2). Depuis, j'ai trouvé comment utiliser confortablement KDE4 :
        - utiliser Firefox
        - désactiver le bureau sémantique
        - désactiver les effets de bureau
        C'est dommage d'avoir autant de composants de KDE4 qui fonctionnent mal/se goinfrent en ressources et qui sont utilisés/activés par défaut.
        Mais au moins, contrairement à un autre environnement de bureau très connu lui aussi, on a des options pour désactiver ce dont on ne veut pas.

      • [^] # Re: une étape majeure

        Posté par . Évalué à  4 .

        Hum. (approuvé)
        Il y a une différence entre les premières releases de Kde et celle ci de Gnome : ce dernier n'est pas plantogène. Il est restreint, des fonctions sont manquantes pour certains, certes, et -surtout- on aime ou pas. Mais il n'est pas plantogène : ce n'est pas en cliquant partout comme un fou ni en éteignant le système comme une brute qu'on 'perds son bureau.'

        Le petit truc qui me faisait dire la phrase initiale ce n'est pas le bon vieux "linux est prêt pour le desktop", plus simplement que les deux bureaux majeurs sont stables, solides (même s'ils ne sont pas exempts de bugs). D'où le "c'est une étape majeure", simplement. Ils ne sont pas parfaits, certainement, et tout le monde ne les aimerait pas, certainement aussi, mais ils sont stables, solides et drôlement bien. Tout les deux.

    • [^] # Re: une étape majeure

      Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

      Oui, je pense qu'ils auraient dû la rebaptiser Fedora 2.8, voire Fedora 3.0

      ------------> [ ]

    • [^] # Re: une étape majeure

      Posté par . Évalué à  5 .

      Cette 15 me semble être une étape majeure pour le bureau linux.
      -> quel que soit le choix du bureau (kde ou gnome) c'est un bureau stable et éprouvé.

      Stable et éprouvé Gnome 3? Tu as bu quoi?
      Ils viennent "juste" de faire des évolutions majeures..

      Pareil pour Fedora avec Systemd qui est un gros changement..

      Maintenant si tu veux de la stabilité, tu t'es trompé en choisissant Fedora: je te conseille RHEL.

      • [^] # Re: une étape majeure

        Posté par . Évalué à  4 .

        Stable et éprouvé Gnome 3?

        Toutafé, c'est stable et éprouvé comme KDE 4.0.

        • [^] # Re: une étape majeure

          Posté par . Évalué à  -2 .

          Justement non.

          Le mode restreint de GNOME 3 fonctionne partout, alors que KDE 4.0 même sans effet était inutilisable : Plasma plantait en permanence, et il n'y avait pas d'option pour revenir au panel de KDE 3.x…

          La différence c'est que GNOME s'est contenté de faire du ménage (à part pour GNOME Shell) alors que pour KDE tout a été réécrit. Chaque méthode se vaut, mais l'avantage pour GNOME, c'est que c'est fiable.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: une étape majeure

            Posté par . Évalué à  8 .

            euh c'est un petit peu de la mauvaise foi.
            sachant que KDE-4.0 n'a jamais été présenté comme une version stable: lien vers un commentaire sur le filet DLFP de l'époque, et que les dev de GNOME ont bien insisté sur le temps pour finaliser et stabiliser GNOME-3.0...

            ... ceux qui comparent GNOME-3.0 et KDE-4.0 ne peuvent alors que reconnaître l'erreur des développeurs de GNOME, GNOME-3.0 n'est pas finalisé.

            Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

            • [^] # Re: une étape majeure

              Posté par . Évalué à  -1 .

              Si, GNOME 3 est parfaitement finalisé, puisque son mode sans effets est équivalent à GNOME 2.x.

              Quant à KDE4, si « 4.0 » ne voulait pas dire stable, il ne fallait pas lui donner ce numéro de version, d'autant qu'il y a eu des alpha, beta et rc avant.

              Si tu en veux la preuve, vois le nombre de gens qui utilisent quotidiennement GNOME 3.0 et essaie d'en trouver ne serait-ce qu'une seule qui utilisait KDE 4.0.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: une étape majeure

                Posté par . Évalué à  5 .

                Sauf que comme tu l'as bien ecrit toi meme KDE4 c'etait une re-ecriture et que les devs avaient beau attendre les applications n'etaient pas porte dessus. Il a fallu inciter au passage.

                Gnome3 c'est juste un peu de menage dans le code et c'est tout donc les applis Gnome2 fonctionne tel quel et de plus Gnome3 aurait du sortir il y a un an (Gnome 2.31 et 2.32 n'auraient jamais du exister) et curieusement c'est a peu pres le temps qu'il a fallu pour stabiliser KDE4.

                Donc en fait c'est exactement la meme chose.

                • [^] # Re: une étape majeure

                  Posté par . Évalué à  -2 .

                  Non, ce n'est pas la même chose. L'un est utilisable, l'autre non.

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: une étape majeure

                    Posté par . Évalué à  5 .

                    Parceque tu te referes au numero de version et non pas a ce que les developpeurs disent.

                    Si je comprend bien ton raisonnement inkscape n'est pas un logiciel utilisable?

                    • [^] # Re: une étape majeure

                      Posté par . Évalué à  -3 .

                      Je me réfère au numéro de version et à la logique de développement.

                      KDE 4.0 est sorti en versions alpha, beta, puis RC, après quoi il est logique de s'attendre à une version stable.

                      Au passage, tu n'oublieras pas de corriger Wikipédia :

                      Stable releases
                      KDE 4.0 was released on 11 January 2008. There were maintenance releases every month through to June,[7] which fix bugs and add some minor features such as resizable desktop panels.

                      https://secure.wikimedia.org/wikipedia/en/wiki/KDE4#Released_versions

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                      • [^] # Re: une étape majeure

                        Posté par . Évalué à  4 .

                        TOUT LE MONDE te dit que lors de la sortie de KDE4.0, les developpeurs de KDE avaient bien precise que c'etait encore une version non public et de developpement.

                        Je te laisse rechercher dans les archives d'internet les messages des developpeurs KDE mais bon wikipedia dans ce cas la dis des betises et je suis pret a parier que pas mal de monde sur ce site (meme des gnomistes convaincu) te le confirmeront.

                        • [^] # Re: une étape majeure

                          Posté par . Évalué à  -6 .

                          Et moi je te dis que dans ce cas, il ne faut pas le nommer « 4.0 ».

                          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                          • [^] # Re: une étape majeure

                            Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

                            Si, parce que les API de KDE étaient stables, ce sont les softs qui tournent dessus qui avaient des problèmes.

                            « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                          • [^] # Re: une étape majeure

                            Posté par . Évalué à  2 .

                            Mais c'est ton probleme si tu fais plus confiance au numero que aux declarations et si tu ne veux pas comprendre que le "freeze" de l'API a justifier cela c'est aussi ton probleme.

                            • [^] # Re: une étape majeure

                              Posté par . Évalué à  4 .

                              Le discours de KDE n'était pas très cohérent (le numéro de version porte un message beaucoup plus audible qu'une explication).

                              Depuis c'est corrigé (en nommant les composantes distinctes du produit du projet KDE).

                              BeOS le faisait il y a 15 ans !

                        • [^] # Re: une étape majeure

                          Posté par . Évalué à  3 .

                          Au passage, c'est dingue le nombre de gens à dire que ce qui est sur Wikipédia est faux mais ne corrigent pas. Et LinuxFr ne déroge pas à la règle.

                          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                          • [^] # Re: une étape majeure

                            Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

                            C'est le genre de correction qui sera tout de suite édité pour te dire que si c'est stable, c'est 4.0, c'est une discussion qui prendra 3 mois et il faut avoir le temps de s'investir pour un résultat pas très intéressant au final.

                            « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                        • [^] # Re: une étape majeure

                          Posté par . Évalué à  6 .

                          Hum, regarde leur annonce de sortie
                          Ca fait plutôt "c'est super, essayez" qu'autre chose..

                          Pour connaitre l'état réel de KDE4.0, il fallait aller voir les blogs des développeurs qui eux étaient plus réalistes.
                          Pas terrible comme communication car ce n'est pas cohérent.

                          D'ailleurs pour KDE4.1, l'annonce de sortie indique "While KDE 4.1 aims at being the first release suitable for early adopting users, some features you are used to in KDE 3.5 are not implemented yet.": le retour de baton a été méchant et ils préférent prévenir cette fois-ci..

                  • [^] # Re: une étape majeure

                    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                    KDE 4.0 était utilisable chez openSuse et Fedora (et Mandriva mais je ne suis plus sûr). Ubuntu a foiré l'intégrations des premières KDE 4.x, Debian ne voulait pas l'intégrer avant que ce soit stable (il a fallu attendre 4.2, je crois). Et les autres je n'avais pas tester à l'époque.

                    « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                    • [^] # Re: une étape majeure

                      Posté par . Évalué à  3 .

                      Tiens, pourtant je me souviens l'avoir essayé sur une Debian en version RC, puis ensuite en 4.0 Finale. Mais ça devait être en experimental.

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: une étape majeure

              Posté par . Évalué à  2 .

              vous jouer sur les mots, non ?

              pas finaliser

              ben visiblement non. et puis (en plus) ils l'ont annoncés.
              par contre les parties finies fonctionnent : le bureau ne part pas en vacances au Japon parceque l'utilisateur clique partout comme un fou. Donc stable, mais pas finalisé.

              //dredi mode :
              Gnome. point.

              • [^] # Re: une étape majeure

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                vous jouer sur les mots, non ?
                > pas finaliser

                Toi pas être bon en conjugaison, non ? Même sur la citation tu as ajouté une faute :-D

            • [^] # Re: une étape majeure

              Posté par . Évalué à  3 .

              euh c'est un petit peu de la mauvaise foi.
              sachant que KDE-4.0 n'a jamais été présenté comme une version stable

              appeler quelque chose .0 revient à le présenter comme une version stable.

              prétendre le contraire est l'incarnation de la mauvaise foi.

              • [^] # Re: une étape majeure

                Posté par . Évalué à  2 .

                prétendre le contraire est l'incarnation de la mauvaise foi.

                Ah! merci. Pas bien réveillé aujourd'hui et tu viens de me faire réaliser qu'on est vendredi.

              • [^] # Re: une étape majeure

                Posté par . Évalué à  -1 .

                Arf, t'as un lien sur LegiFrance , que je mette à jour mon cerveau avec la loi ? :)

                Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

              • [^] # Re: une étape majeure

                Posté par . Évalué à  0 .

                Tes commentaires sont judicieux
                TSA!
                Giovanna

  • # belle dépêche

    Posté par . Évalué à  10 .

    tout est dans le titre !

    je ne suis pas un spécialiste de fedora mais cette dépêche m'a permis de voir
    les nouveautés du projet en détail.

    bravo et merci !

  • # btrfs

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    (...) avant que Btrfs ne devienne le système de fichiers par défaut de Fedora pour la prochaine version. Le programme vérifiant l’intégrité d’un système de fichiers Btrfs, « btrfsck », est en développement actif avec l’appui du projet Fedora , mais il reste encore limité, et nous recommandons des sauvegardes régulières

    Je sais que Fedora aime les dernières nouveautés, mais c'est pas un peu casse-cou de décider de passer par défaut à btrfs à la prochaine version, alors que justement, comme précisé, on a pas encore d'outil de vérification de cohérence du système de fichier stable et robuste ? Ca donne pas trop envie de passer sous btrfs !

    • [^] # Re: btrfs

      Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

      Effectivement ça me semble risqué. Certes le but de Fedora c'est d'essuyer les plâtres d'être bleeding edge mais là c'est osé comme choix.
      Je ne vois d'ailleurs pas d'annonce officielle de ce passage à Btrfs par défaut pour Fedora 16. Est-ce qu'il y a un lien quelque part ?

      • [^] # Re: btrfs

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        Comme dit plus bas la dépêche est une traduction de l'annonce officielle, publiée par le leader du projet. Ça me semble assez officiel comme annonce !

      • [^] # Re: btrfs

        Posté par . Évalué à  1 .

        Personnellement, j'utilise le btrfs depuis presque un an maintenant, jamais la queue d'une embrouille, et pourtant, j'ai testé la chose dans tout les sens, et j'ai pas été tendre (j'ai régulièrement testé des kill -9 pour voir…).

        Alors peut être que c'est trop tôt pour l'utiliser en production, mais pour une utilisation bureautique, et ayant un autre FS pour les fichiers précieux, pourquoi s'en priver  ?

        Please do not feed the trolls

        • [^] # Re: btrfs

          Posté par . Évalué à  0 .

          Et moi, sur un de mes DD externes et pour ma partition /boot, j'utilise ext2, jamais la queue d'une nouveauté, et pourtant, les noyaux que j'utilise supportent tous ext4, et c'est presque obligé (j'ai besoin au moins du 2.6.33 pour bien utiliser mon matériel…).

          Alors peut-être que j'aurais pu utiliser ext4, mais pour une utilisation personnelle, et ayant une autre FS pour les partitions couramment modifiées, pourquoi utiliser autre chose ?

          • [^] # Re: btrfs

            Posté par . Évalué à  2 .

            parce que pour les DD externe le besoin de journalisation est moins sensible que pour les autres, mieux, on cherche même parfois à s'en passer.

            Et parce que la principale différence (outre la journalisation) entre l'ext2, l'ext3, l'ext4, c'est les performances (qui sont là encore très subtiles, on reste très proche des limites physiques du disque)

            Pour le btrfs, ça apporte : sous-volumes, snapshot inscriptible, compression à la volée, défragmentation à chaud d'un répertoire/fichier, redimensionnement d'un volume à chaud, la possibilité d'ajouter des volumes physique à des volumes logique (encore à chaud). Bref, la liste est longue.

            Alors, certes, l'ext2 fonctionne parfaitement, tout comme les cartes perforées… Cela étant, je suis d'accord sur le fait que changer pour changer n'a pas de sens.

            Pour la petite histoire, mon disque externe est formaté en ext3, je ne m'en sert que pour du bête stockage, aussi j'ai besoin d'un FS simple, solide, et que je me fiche des performances.
            Par contre pour la racine de mon installation c'est un volume btrfs compressé répartis sur 3 disques, avec des snapshot réguliers. Par exemple parce que monter un snapshot après une bêtise faite prend environ 2 secondes, alors que réparer la bêtise peut prendre des heures

            Please do not feed the trolls

            • [^] # Re: btrfs

              Posté par . Évalué à  -1 .

              parce que pour les DD externe le besoin de journalisation est moins sensible que pour les autres, mieux, on cherche même parfois à s'en passer.

              Dans mon DD interne mes partitions ext4 sont toutes en ^has_journal, une batterie de PC portable ça me suffit personnellement.

              Pour le btrfs, ça apporte : sous-volumes, snapshot inscriptible, compression à la volée, défragmentation à chaud d'un répertoire/fichier, redimensionnement d'un volume à chaud, la possibilité d'ajouter des volumes physique à des volumes logique (encore à chaud). Bref, la liste est longue.

              Et ext2, lui, il est lisible par les noyaux 2.4, 2.6.18 et 2.6.27, ainsi que FreeBSD. Et je pense avoir beaucoup plus de chances dans le futur de toucher à un de ces noyaux que de toucher à LVM ou d'autres funroll-loopismes du genre.

              • [^] # Re: btrfs

                Posté par . Évalué à  4 .

                Ben c'est cool t'a pas besoin de btrfs, en quoi ça te gêne que d'autres puissent vouloir autre chose ?

                Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

                • [^] # Re: btrfs

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  Je ne crois pas que ça soit le fait que d'autres en aient besoin, c'est le fait que ça soit utilisé par défaut.

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: btrfs

                    Posté par . Évalué à  6 .

                    Avoir un FS plus robuste, plus rapide à vérifier, avec une fonction de clichés simple à mettre en oeuvre (greffon yum, possibilité de créer un time machine-like par dessus) ? Bah, ça a plus d'intérêt que le LVM que Fedora t'impose dans l'installation par défaut !

                  • [^] # Re: btrfs

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    Oui c'est vrai qu'il est dommageable que les distributions ne soient pas restées à ext2 par défaut.

                    Les développeurs du noyau disent qu'il deviendras le système de fichier privilégié au même titre qu'ext2 , 3 et 4 l'ont était. Il est normale qu'ils le proposent. On peut critiquer leur choix de le faire si tôt, mais c'est la politique de cette distribution (il vaut mieux en choisir une autre si ça ne plaît pas).

                    Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

      • [^] # Re: btrfs

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Pour l'avoir testé pendant près d'un an, aucun soucis avec.
        De mémoire BTRFS est stable, c'est juste qu'il manque encore des outils associés, et ceux qui existent pour ma part n'ont causé aucun problème majeur.

        On disait pareil pour ext4 à l'époque, que c'était peut être trop tôt, mais il n'y a pas eu trop de problèmes pour cette migration. Et la possibilité de faire des clichés du système de fichier à chaque mise à jour ou installation du système automatiquement (ou à la main) est un grand plus pour pas mal d'usages…

    • [^] # Re: btrfs

      Posté par . Évalué à  2 .

      Même slackware 13.37 propose btrfs à l’installation. Certes, ce n'est pas conseillé et c'est jugé expérimental, mais ça y est.

      On peut l'utiliser pour la / mais dans ce cas il faut prévoir une autre partition pour /boot avec un autre fs.

      • [^] # Re: btrfs

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Que ce soit proposé, c'est très bien, c'est toujours bien d'avoir le choix. C'est de le mettre par défaut qui m'étonne.

        • [^] # Re: btrfs

          Posté par . Évalué à  1 .

          Il n'est pas vraiment par défaut, il me semble :
          Par défaut c'est EXT4 qui est affiché dans la plupart des cas. Et BTRfs est en haut de la liste déroulante de choix des fs supportés par l'interface graphique d'anaconda.
          Pour que BTRfs soit réellement par défaut il faut lancer l'installation sur un support vierge ou ntfs ou autre ... Sinon c'est EXT4 qui est affiché vu qu'anaconda détecte la présence de telles partitions sur le disque. Donc pour la plupart d'entre nous : il faut spécifiquement choisir BTRfs dans la liste.

          • [^] # Re: btrfs

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Il n'est pas vraiment par défaut, il me semble

            Pour F15, non, mais selon l'annonce ils comptent le mettre par défaut pour F16.

            « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

    • [^] # Re: btrfs

      Posté par . Évalué à  4 .

      on a pas encore d'outil de vérification de cohérence du système de fichier stable et robuste ?

      C'est pour ça que ce n'est pas encore le système de fichiers par défaut mais on reste dans les temps concernant la roadmap de Josef bacik (Cf l'[interview publié à la sortie de F13]: ](https://fedoraproject.org/wiki/Btrfs_dans_Fedora_13)). Tu noteras que l'annonce dit également que btrfsck est fonctionnel mais pas feature-complete. :o)

  • # Source

    Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

    Peut-être faudrait-il citer la source, puisque cette dépêche est la traduction de l'annonce officielle ?

  • # On a un peu merdé niveau coordination de la dépêche

    Posté par . Évalué à  3 .

    C'est un peu de ma faute, je me suis étonné de ne pas voir de dépêche en préparation, donc j'en ai proposé une qui a fait doublon avec celle-ci. Je préfère notre version (avec GénéralZod) ceci dit ;)

    La prochaine fois, pourquoi ne pas faire la préparation de la dépêche sur LinuxFR ?

  • # OpenOffice dynamique

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    T'es sur que c'est pour les sysadmins, le pare feu dynamique ?

    à ce que je comprends moi, c'est surtout pour le desktop: y a une gestion à la fedora (j'imagine, je connais pas fedora) du firewall, avec des tables et des règles par défaut, qui font qu'elles doivent être rechargées si l'utilisateur les modifies avec le soft dispo. Parce que le coup des rechargement de modules, ça me semble un peu gros pour un simple ajout de règles par un admin avec sont iptables ou nftables.

    D'ailleurs ils veulent y mettre du DBUS, c'est plutot pour dialoguer avec des GUIs j'imagine. Je vois pas les sysadmins balancer des appels DBUS pour configurer leur firewall.

    Ils envisagent même la même chose pour sysctl: sysctld.
    En gros, c'est pour éviter les race conditions quand y a un admin + un user, ou plusieurs sessions graphiques.

    • [^] # Re: OpenOffice dynamique

      Posté par . Évalué à  3 .

      T'es sur que c'est pour les sysadmins, le pare feu dynamique ?

      Entre autre, si tu utilises les outils fournis par fedora, tu ne peux pas configurer un pare-feu stateful, après, si tu utilises directement iptables, c'est autre chose. Le but c'est de fournir une surcouche à IPTables permettant de configurer le pare-feu de façon simple (un peu comme UFW d'Ubuntu, je suis surpris que personne n'ait relevé ça ;) ) et d'avoir la persistance des règles (ce que ne fait pas iptables).
      c'est quand que nftables sort de sa cachette et qu'on ait enfin un pare-feu qui n'a pas à rougir face aux solutions proposés par les *BSD ?)

      Je vois pas les sysadmins balancer des appels DBUS pour configurer leur firewall.

      Ben, c'est le rôle de firewall-cmd.

    • [^] # Re: OpenOffice dynamique

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      Deja, quand tu dit "sysadmin", tu veux sans doute dire "admin d'un serveur", ce qui est différent. Il faut pas oublier qu'un admin peut aussi gerer du desktop, et qu'il y a des desktops avec des besoins assez important de fiabilité, genre celui du pdg ou tu veux pas que ça plante trop souvent, ou celui d'un trader ou l'user sous cocaine a besoin d'une machine pour claquer des thunes en vitesse.

      Ensuite, dbus, on peut aussi l'utiliser avec un outil en cli et potentiellement via un outil pour le web. Et je pense qu'il est plus sain de faire un truc aux APIs bien défini pour que ton interface d'admin change que le firewall plutot que de 1) laisser écrire des fichiers 2) laisser écrire des scripts 3) lancer des commandes en root.

      Donc il faut plus voir dbus comme 1 api pour parler à un demon, et ça, c'est quand même un truc que tout un tas de soft font, comme ejabberd, postgresql, mysql, asterisk pour ne citer que des exemples ou tu va dialoguer avec le programme via une interface spécifique.

      Enfin, les races conditions, ça arrive aussi quand tu as 1 admin + un script, ou 2 admins :)

  • # Muffin

    Posté par . Évalué à  1 .

    Muffin est un périodique édité par la communauté française de Fedora. Le troisième numéro sort pour cette Fedora 15. Je le découvre, et le trouve remarquable, il y en a pour tout les goûts : la gravure de cd/dvd depuis la ligne de commande, le centre multimédia Xbmc, Yum sous (presque) toutes ses coutures, s'initier au langage D, le bureau Gnome aujourd'hui, quelques mots sur les spins de Fedora (par exemple le F.E.L ou bien le Se.L). Bref une revue remarquable. Merci ! :)
    http://melmorabity.fedorapeople.org/muffin/muffin3/Muffin_num%C3%A9ro_3.pdf

  • # Pendant ce temps là...

    Posté par . Évalué à  4 .

    KDE 4.6 fonctionne au poil, tout y est configurable, mais presque aucune distribution ne le met en avant, voire ne l'intègre correctement.

    • [^] # Re: Pendant ce temps là...

      Posté par . Évalué à  1 .

      Si, le spin KDE de Fedora !

      • [^] # Re: Pendant ce temps là...

        Posté par . Évalué à  2 .

        C'est peut-être intégré correctement (je n'ai pas testé), mais ce n'est pas mis en avant: un clic sur le gros bouton "download" ne donne pas le choix, c'est du Gnome direct.
        C'est la même chose pour toutes les grosses distribs. Personnellement je trouve ça regrettable, ça ferait un élément de différenciation fort.

        En plus la question de l'intégration se pose de moins en moins, les devs KDE faisant un boulot formidable. Le dépôt Qt/KDE debian, censé fournir une version vanilla ou presque, est utilisable directement (j'en étais presque perdu!).

        • [^] # Re: Pendant ce temps là...

          Posté par . Évalué à  3 .

          Il te faut juste un click de plus (plus d'options), et il y a également le site dédié aux spins
          http://fedoraproject.org/fr/get-fedora-options
          http://spins.fedoraproject.org/kde/

          Sinon, il est vrai qu'une distro majeure orienté KDE manque à l'appel (même si SuSE est revenu sur le choix de GNOME fait il y a quelques années, c'est pas tout à fait aussi pro-KDE qu'avant)

          • [^] # Re: Pendant ce temps là...

            Posté par . Évalué à  4 .

            Pardus, c'est probablement l'une des meilleure.
            http://www.pardus.org.tr/eng/
            Après, faut s'entendre sur ce que "majeure" signifie :)
            C'est une distribution développée par un institut de recherche publique turque pour l'administration turque. Elle mérite très sincèrement d'être essayée, je pense qu'il est dommage de lui reprocher le fait d'avoir moins de 15 ans. Le plus gros frein c'est le fait que les dépôts soient si modeste comparé à ceux de Debian ou Fedora.

            Il y a PC-BSD aussi. J'avais essayé la version 7 c'était pas au point.
            Et Slackware ! Of course ! Par contre, faut se taper les dépendances à la main pour le moindre petit paquet. Ça calme…

            Please do not feed the trolls

            • [^] # Re: Pendant ce temps là...

              Posté par . Évalué à  3 .

              Le plus gros frein c'est le fait que les dépôts soient si modestes

              C'est peut-être à ça qu'on reconnaît une distribution non majeure ;)

              • [^] # Re: Pendant ce temps là...

                Posté par . Évalué à  0 .

                Les dépôts de Slackware sont pas bien gros non plus… (sans compter les dépôts indépendants)

                Please do not feed the trolls

            • [^] # Re: Pendant ce temps là...

              Posté par . Évalué à  3 .

              Oui mais bon pardus m'a decu dans le passage de la 2009 a la 2010. Il n'est pas possible de passer de l'une a l'autre sans reinstaller.

            • [^] # Re: Pendant ce temps là...

              Posté par . Évalué à  2 .

              Par contre, faut se taper les dépendances à la main pour le moindre petit paquet.

              Dans les SlackBuilds, les dépendances sont dans les README, facilement accessibles si on utilise sbopkg. De plus, une installation complète ou quasi-complète (pas forcément besoin d'installer E, K ou l'intégralité de KDEI par exemple…) est déjà bien riche comme base de développement, ce qui fait que les dépendances supplémentaires sont beaucoup plus raisonnables avec Slackware que Debian/Ubuntu par exemple.

        • [^] # Re: Pendant ce temps là...

          Posté par . Évalué à  3 .

          C'est peut-être intégré correctement (je n'ai pas testé)

          La dernière fois que j'ai installé le spin KDE de Fedora (c'était Fedora 14), l'installeur ne m'a pas installé le système en français comme je l'ai demandé, j'ai dû changer la langue et installer les fichiers de support du français moi-même.

          C'est la même chose pour toutes les grosses distribs.

          Slackware c'est pas une grosse distrib ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.