Valve dévoile la distribution GNU/Linux SteamOS

51
16
déc.
2013
Jeu

Alors que les spéculations allaient bon train depuis plusieurs mois quant à la nature de SteamOS, la publication du système d'exploitation de Valve ce vendredi 13 décembre a sonné comme un coup de tonnerre dans le Landerneau. Elle a pour nom de code « alchemist » et correspond à SteamOS 1.0 (en version bêta pour l'instant).

Rappelons que SteamOS est un système d'exploitation destiné à transformer votre PC en client DRM console de jeux.

SteamOS

Non, il ne s'agit pas d'une distribution « from scratch ». Non, il ne s'agit pas non plus d'un dérivé d'Ubuntu. Il s'agit… d'un dérivé de Debian GNU/Linux !

Plus de précisions dans la suite de la dépêche!

Sommaire

Pour être plus précis, SteamOS se base principalement sur la version stable du moment : Wheezy (Debian 7.1).

Petite revue de SteamOS

Néanmoins, quelques paquets diffèrent un peu comme eglibc (variante de la glibc destinée à l'embarqué) qui est rétro-porté de Debian testing « Jessie ». On peut noter également des ajouts pour les pilotes graphiques et la mise à jour de la pile graphique par rapport à Debian stable. Pour rester sur l'affichage, le gestionnaire de fenêtre est également développé en interne (une version modifiée de xcompmgr) afin de proposer une interface entièrement dédiée à l'utilisation de Steam et des jeux vidéo.

Faisant partie de la fondation Linux, Valve a aussi modifié le noyau Linux de la branche 3.10 (version 3.10.11) soutenue à long terme par les développeurs Linux (contre 3.2 dans Wheezy). Le système d'exploitation est configuré pour se mettre à jour tout seul à partir des dépôts SteamOS de la société.

SteamOS

Le système est libre, à deux exceptions près :

  • le client Steam ;
  • les pilotes graphiques.

Les recommandations matérielles pour SteamOS sont :

  • processeur : Intel ou AMD x86_64 ;
  • mémoire RAM : 4Go ;
  • espace disque : 500Go ;
  • UEFI obligatoire ;
  • carte graphique : NVIDIA pour le moment, mais le support des cartes graphiques AMD et Intel devrait arriver bientôt.

À noter que ces recommandations ont probablement pour but de pouvoir faire fonctionner les jeux récents de manière confortable.

Petite chronologie de Valve

  • 1996 :
    • Valve est crée par des employés de Microsoft : Gabe Newell and Mike Harrington.
  • 1998 :
    • sortie de Half-Life, publié par Sierra.
  • 2000 :
    • l'équipe qui a sorti un petit mod pour Half-Life l'année précédente est embauchée par Valve et sort une version stand alone.
  • 2003 :
    • Steam sort en version bêta et devient la plateforme de distribution de jeux pour Valve, couvrant non seulement l'enregistrement des jeux mais aussi les serveurs multi-joueurs et le système anti-triche.
  • 2004 :
    • sortie de Half-Life 2 (avec pas mal de retard) sous le moteur maison Source qui servira de base pour les jeux suivants.
  • 2006 :
    • sortie de Half-Life 2 - Épisode 1.
  • 2007 :
    • sortie de l'orange box avec Half-Life 2 - Épisode 2, mais également deux autres jeux qui vont marquer le paysage : Team Fortress 2 (achat de l'équipe responsable du mod pour Quake) et Portal ;
    • la plateforme Steam explose avec la distribution des jeux de id Software, Eidos Interactive et Capcom avec notamment l'arrivée de BioShock, Call of Duty 4: Modern Warfare, et S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl sur la plateforme.
  • 2008 :
    • sortie de Left4Dead.
  • 2009 :
    • sortie de Left4Dead 2 et de sa polémique pour le mauvais suivi du premier, comparé à Team Fortress 2.
  • 2010 :
    • sortie de Steam pour OS X.
  • 2011 :
    • sortie de Alien Swarm (achat de l'équipe responsable) ;
    • sortie de Portal 2 ;
    • passage de Team Fortress 2 en « free to play » : le jeu devient gratuit (ainsi que tous les mods basé sur le moteur Source par extension) pour autant, beaucoup de micro-transaction sont possibles : cosmétique avec des chapeaux et également acquisition d'armes plus rapides.
  • 2012 :
    • extension de Steam avec le marché où les joueurs peuvent directement échanger les objets entre eux, acheter des lots d'objets et vendre des objets de leur propre création ;
    • début de la vente de logiciel (principalement dans le domaines des jeux vidéo) ;
    • début de Greenlight, visant à promouvoir sur la plateforme Steam les jeux vidéos sans éditeur, indépendant par l’intermédiaire de l'engouement de la communauté : c'est un peu « l'après Kickstarter ».
  • 2013 :

Petite mise en contexte sur l'apparition du SteamOS

Depuis quelques années, Steam est plus qu'une plateforme de distribution en proposant de centraliser l'ensemble des communautés des jeux en lignes. Les revenus générés avec l'ouverture du marché en 2012 aurait rapporté pour TF2 plus d'argent qu'avec la vente du jeu lui même. Mais en parallèle, Microsoft a en 2012 présenté Windows 8 et son futur magasin d'applications. Cette annonce de magasin et donc de contrôle par Microsoft de ce qui pouvait être installé ou non sur son système est à opposer à son comportement passé qui a contribué au succès de Windows en permettant que n’importe quel développeur puisse créer une application ou un jeu dessus.

Cette annonce de nouveau magasin pour le futur de Windows a également été perçue par Valve et son président Gabe Newell comme une menace. Il a d'ailleurs réagit assez rapidement et assez violemment : Windows 8 est une catastrophe pour tous les acteurs dans le PC. Annonce qui s'est poursuivie par son intérêt grandissant pour Linux.

C'est en septembre 2013 à la LinuxCon que le développement de SteamOS a été présenté. Cette annonce a été suivie par celle de la SteamMachine (propre modèle de pc directement à la vente sous SteamOS) et de l'annonce du SteamController, manette de jeu combinant les avantages de la souris et de la manette.

  • # Logique

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Le choix de Debian me semble tellement évident que je ne comprends pas pourquoi tout n'est pas basé dessus.

    Y'a qu'à voir le succès d'Ubuntu par rapport à Mandrake. Na !

    • [^] # Re: Logique

      Posté par . Évalué à 9.

      C'est la diversité qui fait notre richesse !
      Sinon on pourrait très bien dire : Le choix de Windows me semble tellement évident que je ne comprends pas pourquoi tout le monde ne l'utilise pas.

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

      • [^] # Re: Logique

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        C'est la diversité qui fait notre richesse !

        Tout à fait. D'ailleurs Debian est une des rares distributions à essayer de proposer différents noyaux.

        Je ne suis pas contre la diversité : Il y a plein de bonnes distributions basées sur Debian :)

        • [^] # Re: Logique

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Il y a plein de bonnes distributions basées sur Debian

          Mais ça ne te gène pas que tant de projet ne cherche pas à contribuer à Debian plutôt ?

          Ou est ce que le travail d'intégrer plus de personnes est inférieur à celle d'intégrer 2 noyau totalement différent ?

          • [^] # Re: Logique

            Posté par . Évalué à 4.

            Mais ça ne te gène pas que tant de projet ne cherche pas à contribuer à Debian plutôt ?

            Une grande partie des personnes qui maintiennent une distribution basée sur Debian remonte des bugs et des corrections directement à la source car ils sont ainsi sûre de profiter ces améliorations, parfois les mainteneurs Debian refusent certain patchs, dans ce cas le créateur le garde pour sa distrib (ou l'améliore si la cause du refus est une mauvaise écriture).

            Malheureusement ce n'est pas une règle absolue.

            kentoc'h mervel eget bezan saotred

          • [^] # Re: Logique

            Posté par . Évalué à 4.

            C'est surtout que Debian a des lignes directrices claires (notamment sur les licences) et ça ne convient pas à tout le monde.

            M'enfin, tout le monde n'est pas obligé de faire du libre.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Logique

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Heu, tu peux me citer beaucoup de distributions un peu sérieuses qui ne proposent qu'un seul noyau ?

          pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

          • [^] # Re: Logique

            Posté par . Évalué à 1.

            Ben toutes sauf Debian ne proposent que le noyau Linux.
            Debian est un des rares OS tout court à proposer 2 noyaux.

            BeOS le faisait il y a 15 ans !

            • [^] # Re: Logique

              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

              http://www.archhurd.org/
              http://www.gentoo.org/proj/en/gentoo-alt/bsd/fbsd/

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Logique

                Posté par (page perso) . Évalué à -8.

                On parle de distributions sérieuses là…

              • [^] # Re: Logique

                Posté par . Évalué à 5.

                J'ai appris un truc aujourd'hui :)

                BeOS le faisait il y a 15 ans !

              • [^] # Re: Logique

                Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 16/12/13 à 20:07.

                Avec une version stable supportées pendant plusieurs années ?

                Et tu confirmes que Debian c'est mieux : elle propose ces deux noyaux quand Arch et Gentoo n'en propose qu'un chacune :-)

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Logique

            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 16/12/13 à 14:55.

            Tout dépends de ce qu'on appelle « un seul noyau ». Si on ne considère pas plusieurs versions du même noyau comme des noyaux différents (par exemple, linux, linux-rt et linux-lts ne sont compté que comme un seul noyaux, Linux), alors la plupart d'entre elles.
            ArchLinux, FreeBSD, Ubuntu, OpenBSD, Fedora, Red Hat, Mandriva, SuSE, Mageia, …
            Je ne connais que Debian (avec Debian GNU/Hurd et Debian GNU/kFreeBSD ) et Gentoo (avec Gento/FreeBSD ) qui proposent plusieurs noyaux, mais il y en a peut-être d'autres.

            [Édition a postériori]Ok, j'ai été trop lent, et je dois maintenant ajouter Arch à ma liste. J'avais pourtant fait une recherche dans les dépôts pour voir si le noyau BSD était présent ![/édition]

            LinuxFr, parfois c'est bien de la MERDE : http://linuxfr.org/news/cpp17-exprime-la-virgule-flottante-en-hexadecimal-et-offre-des-cadeaux-aux-lecteurs-de-linuxfr-org#comment-1686201

          • [^] # Re: Logique

            Posté par . Évalué à 2.

            Slackware, RedHat, Ubuntu, Fedora, Manjaro, Mint, Maegia, CentOS, frugalware,…

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Faux

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Mandrake a eu énormément de succès quand il est sorti également. A l'époque, c'était la première distribution à intégrer KDE et c'était une révolution. Pendant longtemps (même lors des débuts d'Ubuntu), c'était la distribution avec le plus d'outils ergonomiques pour l'utilisateur final. Aujourd'hui Ubuntu est plus populaire que Mageia, mais on ne peut pas dire non plus que Mageia fait un flop :-)

      • [^] # Re: Faux

        Posté par (page perso) . Évalué à -10.

        Il y a certes des bonnes distributions qui ne sont pas basées sur Debian, mais elles seraient meilleures si elles faisaient le choix de baser leurs prochaines versions sur Debian.

        • [^] # Re: Faux

          Posté par . Évalué à 10.

          Pas forcément, prenez Arch Linux, par exemple.
          Cette distribution ne pourrait pas exister si elle se basait sur Debian. Son fonctionnement est trop différent. Et cela ne l'empêche pas d'être une excellente distro pour autant.

          • [^] # Re: Faux

            Posté par . Évalué à 8.

            On peut citer Gentoo, Fedora et Mandriva aussi.

            kentoc'h mervel eget bezan saotred

      • [^] # Re: Faux

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Mandrake a eu énormément de succès quand il est sorti également. A l'époque, c'était la première distribution
        à intégrer KDE et c'était une révolution.

        Il faut aussi dire qu'il y avait un problème de licence sur Qt… entraînant des soucis de distribution de KDE notamment chez Debian.

        • [^] # Re: Faux

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Alors que maintenant, y a non-free directement proposé par le projet parce que le consensus de la communauté est que le logiciel libre n'est pas suffisant, donc le souci de QT n'arriveras plus si il devait se reproduire. je suppose que Debian, comme pour d'autres softs proprios, va proposer son infrastructure ( bugs, miroirs ) pour que le runtime de Valve soit disponible pour tous pour encore mieux défendre le libre via Steam et les DRMs.

          ( attention, un troll pas subtile se cache dans ce commentaire, je me permet au vue du thread suggérant de tout migrer sur Debian )

          • [^] # Re: Faux

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            je me permet au vue du thread suggérant de tout migrer sur Debian

            Merci. En fait c'est du boulot à entretenir.

      • [^] # Re: Faux

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        c'était la première distribution à intégrer KDE

        C'était aussi la première distribution correctement internationalisée

        • [^] # Re: Faux

          Posté par . Évalué à 6.

          Ah le charme des SuSE d'antan avec des petits bouts d'allemand ici et là quand on avait configuré l'interface en Français :)

          BeOS le faisait il y a 15 ans !

      • [^] # Re: Faux

        Posté par . Évalué à 1.

        c'était la distribution avec le plus d'outils ergonomiques pour l'utilisateur final

        On doit pas avoir la même définition pour « ergonomique ». Des outils graphiques, oui, mais pas super ergonomiques…

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Faux

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          A l'époque, à part chez SuSE, il n'y avait rien d'autre. C'était pas le nec plus ultra, mais ça permettait aux non informaticiens de faire pas mal de trucs simplement.

    • [^] # Re: Logique

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je ne serais pas aussi catégorique. les distributions en rolling release vont certainement devenir plus utilisées, il faut voir à quelle vitesse Manjaro devient populaire. Les autres seront reléguées au second plan.

    • [^] # Re: Logique

      Posté par . Évalué à 8.

      Y a qu'à voir les bénéfices de Red Hat comparés à ceux d'Ubuntu pour comprendre que ce n'est pas la source du problème.
      Les problèmes de Mandrake ont été de mauvais choix stratégiques à toutes les étapes de son existence : attaquer windows par l'ordinateur personnel quand le marché s'orientait vers les serveurs, vendre des boîtes quand les autres vendaient du soutien, etc… ajoutons tous les revirements de stratégie pour coller au marché avec un ou deux ans de retard à chaque fois et l'échec était prévisible.
      Dans un marché mondialisé lorsqu'on a un coup de retard à chaque étape on ne peut pas gagner la partie.

      • [^] # Re: Logique

        Posté par . Évalué à 7.

        attaquer windows par l'ordinateur personnel quand le marché s'orientait vers les serveurs

        Ca ne veux rien dire ce ne sont pas des marchés en opposition : la croissance de l'un n'indique rien par rapport à celle de l'autre (contrairement au marché des tablettes qui phagocyte celui du PC classique).

        vendre des boîtes quand les autres vendaient du soutien

        Si un jour quelqu'un arrive à vendre du support au particulier, je pense qu'il aura résolu au passage P=NP, unifié la physique quantique et relativiste, mis fin à la misère et aux guerres dans le monde, résolue les problèmes d'énergie et qu'il aura réussi à apprendre le français à tous les joueurs de l'équipe de France de foot.

        ajoutons tous les revirements de stratégie pour coller au marché avec un ou deux ans de retard à chaque fois et l'échec était prévisible.

        C'est toujours marrant de voir des gens se toucher la nouille des années après en disant que les autres font de la merde… ou pas.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Logique

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est toujours marrant de voir des gens se toucher la nouille des années après en disant que les autres font de la merde… ou pas.

          Les développeurs de Mandrakesoft déjà à l'époque de Duval étaient meilleurs que ceux de Suse et presqu'aussi bon que ceux de Red Hat. Il a fallu 4 ans à Ubuntu pour avoir une documentation de même niveau technique que celle de Mandrake, même si elle était un peu éparpillée sur le Web.

          Il faut bien des raisons à l'échec de Mandrake et à la réussite des autres. Et hormis des erreurs stratégiques de direction je n'en vois pas. La qualité des développeurs était là, la communauté était là, il n'a manqué qu'une direction du bon niveau.

  • # Pad Xbox 360

    Posté par . Évalué à 3.

    Bonjour,

    Et merci pour la dépêche.
    Est-ce que quelqu'un sait si la manette xbox360 est reconnue par défaut sur cette dissteam ?

    A+

    • [^] # Re: Pad Xbox 360

      Posté par . Évalué à 10.

      D'après le test d'Arstechnica oui:

      The first thing we tried to do once logged in was connect a controller, and we were pleasantly surprised to see that the wired Xbox 360 controller was immediately identified as an "Xinput compatible controller." After connecting it, the SteamOS menu prompts changed from mouse-clickable "OK" and "Cancel" buttons to "A - Select" and "B - Done" buttons.

  • # Chipotage

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Le système est libre, à deux exceptions près :

    Je n'aurais pas tourné la phrase dans ce sens.
    Le système n'est pas libre grâce, à cause des pilotes graphiques et du client Steam.

    M'enfin… tout est dans le titre du commentaire.

    • [^] # Re: Chipotage

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Le système est libre, sauf les parties non libres, tout comme la chine est démocratique, sauf la partie ou c'est une dictature ?

      • [^] # Re: Chipotage

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        On peut aussi dire :
        le système est libre, à l'exception de tout ce qui fait l'interêt de ce système par rapport aux autres systèmes genre Debian.

        (oui, ce "à deux exceptions près" m'a fait sourire, je serai curieux de connaitre le diff libre entre Debian et SteamOS qui ne vient pas d'un repo externe genre le repo du noyau)

        • [^] # Re: Chipotage

          Posté par . Évalué à 2.

          Étant donné que le client Steam et les pilotes nVidia sont dans les dépôts de Debian, seul l'interface graphique de SteamOS le différencie de Debian, mais je n'ai pas le souvenir que la licence de cette partie soit mentionnée quelque part. Est-ce que j'ai mal lu?…

      • [^] # Re: Chipotage

        Posté par . Évalué à 5.

        Le système est libre, sauf les parties non libres, tout comme la chine est démocratique, sauf la partie ou c'est une dictature ?

        Oui, la partie qui est autour de Hong-Kong.

  • # Debian, Debootstrap et BIOS Legacy

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Certains auront compris que l'installeur officiel est limité aux machines ayant un bios UEFI (pour plein de raison, sûrement pour contrôler que seulement des machines récente puisse booter SteamOS), mais grâce à la puissance de Debian, on peux faire un "debootstrap" tout à fait classique en utilisant le repository fourni par Steam (et même recompiler l'intégralité des packages hormis ceux non-libres) :
    https://wiki.tenmilesout.net/wiki/Steam_OS_Legacy_Debootstrap

    Et il existe la même chose avec du UEFI :
    https://wiki.tenmilesout.net/wiki/Steam_OS_Legacy_Debootstrap

    Je dis balaise, c'est la même technique qui a permis à Ubuntu de proposer très rapidement une distrib personnalisée, et ils ont progressivement changé l’installeur, … ce qui sera la cas pour Valve, ils vont je pense modifier l’installeur debian pour faire l'installation propre sans le login et le script à lancer à la main…

    Et cette technique permet aussi de faire du multi-boot alors que l'installeur fixe un mapping obligé pour le boot UEFI.

    Je vais me faire un VM avec ça de ce pas….

  • # Jeux Windows…

    Posté par . Évalué à 4.

    Pour jouer aux jeux windows, il faut avoir une machine sous windows et envoyer en streaming sur la machine SteamOS. Savez-vous si on peut suggérer une installation de WINE aux petits oignons dans steamOS ?
    Je ne suis pas sûr que ce soit dans leur intérêt.

  • # Content

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Moi je suis content.

    Je me souviens encore au début des années 2000, j'étais un grand joueur de Counter Strike CZ et c'était impossible pour moi de jouer sur Linux sauf si j'utilisais CrossOver.

    Au début Valve n'en avait rien à faire de Linux, maintenant ils commencent sérieusement à s'y intéresser et rajoutent même "L'avenir du jeu est dans Linux". Pour une société aussi grande et imposante que Valve dans les jeux vidéos, nous allons définitivement montrer que les systèmes et logiciels libres comme de vrais outils professionnels et non pas juste des alternatives à Windows.

    l'azerty est ce que subversion est aux SCMs

    • [^] # Re: Content

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      maintenant ils commencent sérieusement à s'y intéresser et rajoutent même "L'avenir du jeu est dans Linux".

      Soit plus réaliste et enlève le marketing : "l'avenir de mes thunes est dans Linux car Microsoft veut me remplacer sur Windows, Linux n'est que mon deuxième choix, on n'a pas le choix on est obligé de s'y interresser à ce truc de Linux dont on se foutait complet avant que Microsoft nous mettent dehors".
      Oui, c'est moins sexy, mais plus proche de la réalité.

      nous allons définitivement montrer que les systèmes et logiciels libres comme de vrais outils professionnels et non pas juste des alternatives à Windows.

      Ben non, la ça a juste montré que Linux est un troisième choix (le premier met son store, le deuxième a déjà son store) et c'est clairement juste une alternative du pauvre petit qui s'est fait jeter de Windows et Mac. Faut pas fantasmer, Linux n'a pas été choisi ici pour ses capacités techniques/professionnelles, loin de la, juste que les deux premiers veulent sa place. Faudrait un minimum de recul sur ça quand même, la c'est gros comme phrase, on dirait un politique qui parle.

      (ça ne change pas que c'est bien d'acceuillir le petit perdu, mais en réalité ce n'est pas Linux qui a montré qu'il était bien, juste Microsoft qui vire Valve qui doit alors trouver un deuxième choix, et en fait un troisième choix, essayez de dire à vôtre conjoint "le/la voisin(e) de gauche ne veut plus de moi, celui/celle de droit non plus, je me rabats donc sur toi" pour voir la réaction, je trouve que les Linuxiens pas boudeurs sur ça ;-) ).

      • [^] # Re: Content

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Linux n'a pas été choisi ici pour ses capacités techniques/professionnelles

        Ben à partir du moment où ils décident de lancer une console et un OS de console basé sur PC, GNU/Linux était quand même la base la plus pratique à utiliser pour arriver le plus simplement à avoir un truc qui marche. Je ne suis pas sûr que Windows ou autre aurait été aussi malléable. (Ou alors à grand coup de licence onéreuse pour avoir accès à jenesaisquel API, évidement le coté pécunier compte beaucoup pour Valve)

        • [^] # Re: Content

          Posté par (page perso) . Évalué à -8.

          La console Valve n'est qu'un bête PC, tu peux mettre Windows, MacOS ou n'importe quoi autre dessus. Windows est bien plus maléable par défaut que les Linuxiens ne l'imaginent.
          On est d'accord en fait : c'est qu'une histoire de thunes ;-).
          (et c'est bien, attention je ne dis pas le contraire, le prix est une caractéristique d'un produit, juste qu'il faut bien être conscient que ce n'est pas la technique ou le professionalisme qui joue le plus dans le choix, mais le prix et la volonté commerciale des autres)

          • [^] # Re: Content

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Je me rends pas compte de la malléabilité des autres OS, il faut pouvoir changer l'interface complètement, y compris le startup et le login, et démarrer que les services nécessaires au démarrage.
            Sur une base Windows ça doit pouvoir se faire puisque c'est vraisemblablement ce qui est fait dans une XBox, mais donc ça impliquait pour Valve de dépendre de Microsoft, et de leur filer pas mal de fric.

            Sur base Mac OS je me rends pas compte du tout, je sais pas s'il existe déjà de telles conversions de l'OS.

            Bref, oui l'argument pour choisir est le fric mais aussi la licence (au sens où prendre un truc proprio les oblige à discuter avec une autre boite et en dépendre, en plus de payer).

            Mais pour moi l'argument original auquel tu réponds n'est pas «ça montre que les systèmes et logiciels libres sont de vrais outils professionnels contrairement à Windows et Mac OS», mais bien «ça montre que les systèmes et logiciels libres sont de vrais outils professionnels». Et effectivement, le fait que Valve ait choisi une base Debian prouve que c'est un outil de qualité. Ça ne veut pas dire de meilleure qualité que Windows, ni que ça a été ce qui a décidé le choix, mais c'est ce qui l'a inclus dans les solutions envisagées.

            Pas sûr que Valve se serait lancé pour faire un SteamOS basé sur Haiku par exemple, pourtant ça n'aurait pas couté un sous non plus.

          • [^] # Re: Content

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Windows est bien plus maléable par défaut que les Linuxiens ne l'imaginent.

            Google a choisi linux pour les tablettes/téléphones, Valve pour ses consoles, les FAI pour leurs modem/routeur/settopbox… Qui a choisi Windows?

            http://devnewton.bci.im

            • [^] # Re: Content

              Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 18/12/13 à 07:47.

              Qui a choisi Windows?

              Microsoft pour ses consoles de jeux XBox et Microsoft pour ses smartphones Nokia. Mais peut-être que ta question n'attendais pas vraiment de réponse ?

              • [^] # Re: Content

                Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 18/12/13 à 08:53.

                La Xbox utilise une version largement modifiée de Windows (au niveau du code), j'suis même pas sûr que ce soit Windows, en fait. Surtout sur la Xbox360, avec son CPU PowerPC. Pas sûr que les Windows habituels apprécient sans modifier le code.

                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

              • [^] # Re: Content

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                SEGA pour ses Dreamcast aussi (sous Windows CE à l'époque)

            • [^] # Re: Content

              Posté par . Évalué à 5.

              Qui a choisi Windows?

              Omnitracs pour leurs merdes de MCP50, 100, 110 et 200.
              Ce sont de vraies saloperies à utiliser (et pas seulement de la faute du Windows XP Embedded pourri, mais il n´aide pas). Le truc qui doit rebooter pour passer du son intégré au son externe par exemple.

              Et je pense qu´il y a pas mal de compagnies qui utilisent de l´embarqué industriel du même genre qui ont malheureusement choisi Windows (à froid, je pense à Scania pour la plate-forme multimédia intégrée dans les modèles haut-de-gamme).

          • [^] # Re: Content

            Posté par . Évalué à 10.

            Windows est bien plus maléable par défaut que les Linuxiens ne l'imaginent.

            Oui c'est vrai on peut changer le kernel. Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut changer le gestionnaire de fenêtres. Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut changer le display manager. Ou pas.
            Oui c'et vrai on peut changer le logo du boot. Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut changer le bootloader. Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut changer le gestionnaire de fichiers par défaut. Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut changer le serveur graphique. Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut mettre Program Files sur une autre partition. Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut mettre le dossier "Utilisateurs" sur une autre partition. Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut totalement enlever les programmes dont on a pas besoin (Internet Explorer, Windows Media Player, …). Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut changer le shell de la ligne de commandes. Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut changer les icônes. Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut changer le thème graphique des applications. Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut changer le gestionnaire de verrouillage. Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut changer le gestionnaire d'alimentation. Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut changer le gestionnaire réseau. Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut utiliser le kernel Windows dans le monde de l'embarqué. Ou pas.
            Oui c'est vrai on peut utiliser autre chose que du NTFS ou du FAT32. Ou pas.
            etc…

            … T'en as d'autres des blagues comme ça ?
            Je t'en prie : garde les pour toi.

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Content

              Posté par . Évalué à 6.

              On peut changer le logo de boot, le bootloader, le gestionaire de fichiers par defaut, les icones, le theme graphique… Bon d'accord c'est pas toujours simple, mais c'est possible.

            • [^] # Re: Content

              Posté par . Évalué à 4.

              Oui c'est vrai on peut mettre Program Files sur une autre partition. Ou pas.
              Oui c'est vrai on peut mettre le dossier "Utilisateurs" sur une autre partition. Ou pas.

              Ben ça, on peut, si. C'est chiant à faire, mais on peut.

              • [^] # Re: Content

                Posté par . Évalué à 2.

                Ben ça, on peut, si. C'est chiant à faire, mais on peut.

                Oui, c'est chiant et casse-gueule. Surtout pour Program Files.
                Et ce n'est clairement pas supporté par Microsoft.

                De même que changer le logo du boot inclus dans le kernel.
                C'est possible avec des hacks de ouf, mais c'est pas la faute de Microsoft si tu plantes le boot au passage.

                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Content

              Posté par . Évalué à 5.

              Sur tes 18 affirmations, 10 au moins sont fausses. Quand on est aussi ignorant sur un systeme, on ferait mieux de se taire…

              • [^] # Re: Content

                Posté par . Évalué à 0.

                "C'est possible en bidouillant comme un goret" ne compte pas.

                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                • [^] # Re: Content

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Dans ce cas Linux n'est pas si malléable que ça… ;-)

                  Juste pour un exemple : modifier l'emplacement des fichiers utilisateurs se fait en allant voir les propriétés (clic-droit) des dossiers spéciaux Documents/Musique/…, il y a un onglet dédié à ça. Je n'appellerait pas ça "bidouiller comme un goret".

                  • [^] # Re: Content

                    Posté par . Évalué à -1.

                    Ouais, je suis au courant.

                    Moi je parlais du dossier "C:\Users" lui-même.

                    Peut-être en mode sans échec, et encore.

                    Et justement sous Linux, pas besoin de sortir un mode spécial ou des liens symboliques pour faire ça. Suffit juste de modifier /etc/fstab, et de déplacer le /home.

                    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Content

              Posté par . Évalué à 3.

              Bien que Windows soit loin d'être aussi malléable que Linux (c'est une évidence), il est également clair que tu ne t'y connais absolument pas car pratiquement la moitié de tes exemples sont faux… Peut-être aurais-tu dû te limiter aux parties basses de l'OS qui sont effectivement non-remplaçable et éviter de dire des bêtises sur les emplacements, le shell, le logo, les icônes, le thème graphique (sans même parler des logiciels tiers) et les systèmes de fichier. Au minimum, et je ne suis pas certains pour certaines autres parties.

              En fait tu as exactement démontré l'affirmation que tu citais : bien que moins malléable que Linux, Windows l'est bien plus que la plupart des Linuxiens ne se l'imagine.

              • [^] # Re: Content

                Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 20/12/13 à 20:09.

                C'est peut-être possible, je l'ai même fait moi-même (modifier le logo, modifier l'emplacement de Program Files, modifier l'emplacement de Users - enfin, mon dossier C:\Users<compte>, ce qui est presque ça -, le thème graphique).

                Mais chacun de ces opérations est chiante comme pas possible. Et aucune de ces configurations n'est supporté par MS. Si tu fais un de ces trucs et que ça plante, c'est ta merde.

                Par exemple pour pouvoir installer des thèmes graphiques tiers, faut soit :
                - installer une version de la DLL uxtheme (et quelques autres) modifiée (à refaire en cas de mise à jour, super)
                - utiliser UXCore Style, qui patch les Dll dynamiquement en mémoire, et s'interface avec le kernel (!)
                (comme c'est un programme en version bêta, ça a tendance à faire planter tout le système).

                Donc non ! Le "c'est possible, mais alors c'est casse gueule et ça pue", tu vois j'ai préféré ne pas le compter.

                D'une part parce que ça peut foutre en l'air le système si on fait pas gaffe.
                D'autre part, parce pas supporté par MS = pas possible "officiellement".

                Après, oui, tu peux modifier ton kernel (et risquer de planter le boot) pour modifier le logo, modifier des DLL système pour modifier ton thème graphique (en dehors des thèmes signés par MS, qui sont acceptés de base, mais y'en a 3 et demi…), et autres bidouillages qui sont bien plus casse-gueule que sous GNU/Linux.

                Mais perso, ça a arrêté de m'amuser au premier plantage du kernel, hein.

                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Content

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Je suis globalement d'accord avec ton discours.
        Ce pendant je ne comprends pas pourquoi le fait que Windows et Mac OS X aient leur propre magasin d'applications, Valve se sente si menacée.

        Steam n'est, de la part de mes camarades, pas qu'un magasin d'applications. C'est le réseau social du jeu, ils ont vont pour la facilité de mises en relations pour faire des parties mais aussi pour les promotions agressives. S'il n'y a pas ça sur les versions de Microsoft et Apple, pourquoi est-ce qu'il serait menacé ? Surtout que Microsoft n'a pas annoncé le fait qu'un jour son propre magasin d'applications serait la seule source d'approvisionnement de logiciels…

        La réaction de Valve ne serait pas exagérée ?

        • [^] # Re: Content

          Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 17/12/13 à 09:50.

          De mon point de vue tout tout relatif et avec beaucoup de suppositions :
          - une fois que ta CB est entrée dans le magasin de l'OS, dur de la faire mettre ailleurs (fainéantise des utilisateurs)
          - les magasins des chaque OS sont super mis en avant, avec de la "pub" sur des produits du magasin à chaque fois ou presque que tu fais une MAJ
          - Valve voit à long terme un risque, il ne peut pas changer en 3 mois, donc anticipe, et quand on voit ce qui se passe sur d'autres plateforme (combien d'utilisateurs Android ont installé un magasin tiers? Perso, je connais personne ayant un autre magasin que celui de Google qui est par défaut)
          - Ca permet surtout à Valve de mettre un peu de pression sur Microsoft (Windows restant la manne à fric) pour qu'il ne ferme pas trop les vannes à long terme.
          - tu peux installer Steam sur la XBox? Ben voila, il y a un problème à long terme avec l'intégration média (les gens voudront une machine et une seule).

          L'apport "social" est un plus, mais est-il suffisant? la Xbox n'a pas de partie sociale? Ne viendra-t-elle pas sur windows dans 2-3 ans "comme par hasard"? Long terme, long terme, on ne change pas de stratégie en court terme pour une grosse boite, une grosse boite doit voir loin.

          • [^] # Re: Content

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je ne connais pas non plus le public de Steam, est-ce vraiment utilisé part n'importe qui ou surtout pas des joueurs très réguliers et exigeants ? Mon entourage est trop biaisé sur le sujet pour que je puisse conclure. Car s'il n'est présent que dans le milieu des joueurs réguliers, la fainéantise de l'utilisateur ne freinerait pas son développement car ils seraient prêts à faire l'effort pour les avantages cités.

            • [^] # Re: Content

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Longue traine : si tu restes sur du spécialisé, tu meurs à terme fasse à la longue traine du concurrent (qui va commencer "casual", puis moins casual, puis tout).
              Regarde Amazon contre la FNAC ou un commerçant de hardware : courte traine, des spécialistes, Amazon bouffe tout car propose tout. Pareil pour les magasins, Steam mourra ou restera confidentiel hard core gamers (ui rappote un peu de fric, mais reste limité).

              Faut voir déjà comment Valve accepte les indés (et les indie bundle) pour sortir de cette catégorie "pour hard core gamers", plein de jeux Steam sont maintenant "Casual".

              • [^] # Re: Content

                Posté par . Évalué à 9.

                Il ne faut pas assimiler les jeux indépendants aux jeux "casuals" et opposer jeux "casuals" et "hardcore".

                D'une part, le mouvement des jeux indépendants est en partie porté par une volonté de "retour aux sources", en réaction aux jeux des grands studios qui ont sacrifié la difficulté sur l'hôtel de l'accessibilité afin d'élargir le marché. Parmi les plus grands succès indépendants, citons Super Meat Boy, The Binding of Isaac ou Rogue Legacy qui sont très élitistes : l'erreur est immédiatement sanctionné par la mort du personnage et un game over.

                D'autre part, le jeux "casual" n'est pas une nouveauté de ces dernières années, il a toujours existé et il est même à l'origine du jeux vidéo : Pong, Space Invaders, Tetris etc. ou les jeux en salle d'arcade ! Il peut être très "hardcore" (voir les vidéos de joueurs pro de Tetris avec des versions modifiées du jeux original).

                Quant aux motivations de Valve de se tourner vers Linux, on ne peut que conjecturer. Évidemment, en dernière analyse, ce choix est motivé par des intérêts pécuniaires mais quand on a dit ça, on a au final rien dit.
                Déjà, Valve ne quitte pas Windows qui reste pour l'instant (et de loin) sa principale source de revenus. Par contre, il est probable qu'elle "sente le vent tourner".
                Windows pour ordinateurs de bureau est une forteresse assiégée, qui perd, lentement mais surement, des parts de marché au fil des ans (principalement au profit d'Apple pour l'instant). Peut être que Valve, qui se doit d'avoir une politique sur le long terme, se dit qu'il vaut mieux quitter le navire avant qu'il ne coule (et de fait contribuer elle même à le faire couler) et placer ses œufs ailleurs.
                Aussi, sans doute que les bénéfices apportés par les jeux des éditeurs traditionnels baissent relativement aux jeux "indépendants" qui rencontrent un succès croissant. Il faudrait avoir des chiffres précis mais je pense que les développeurs de ces derniers doivent leurs revenus principalement grâce à Steam. Valve est donc en position de force pour leur faire comprendre que "dans leur intérêt", il se doivent fournir une version pour chaque plateforme (Windows, Linux, MacOS). De plus, il n'est pas impossible que Valve marge beaucoup plus sur la vente des jeux indés que sur celle des jeux "studios", puisqu'elle est le seul éditeur (au contraire d'un jeux édités par EA ou Ubisoft et vendu par Steam).

                De là, Valve avait le choix entre faire comme Google avec Androïd, c'est à dire garder le noyau Linux et développer tout le reste en interne ou alors partir sur une distribution existante. Et, dans la balance, les aspects techniques entrent forcément en compte. Le fait qu'elle choisisse l'existant renforce l'idée que l'écosystème GNU/Linux a atteint une maturité suffisante pour un usage domestique.

                je pense que c'est un ensemble de facteurs (évolution du marché et techniques) qui expliquent pourquoi Valve fait ce choix maintenant. Il est symptomatique des changements profonds qui sont en train d'arriver dans l'informatique personnelle. Une fois que les deux derniers remparts, soient le jeux et la suite bureautique, seront tombés, pas dit que les monopoles actuels perdurent bien longtemps…

                • [^] # Re: Content

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Androïd

                  Android putain de merde.

                  Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                  • [^] # Re: Content

                    Posté par . Évalué à 6.

                    Je trouve amusant de réagir sur le tréma mais d'avoir laissé passer « l'hôtel de l'accessibilité » (une sorte de maison de tolérance ?).

                    • [^] # Re: Content

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Parce que je vois cette faute partout, même dans les offres d'emploi. Alors ça me sort par les yeux que les gens soient incapables de retenir l'orthographe du nom propre constitué d'uniquement 7 lettres du système d'exploitation le plus utilisé par le grand public.

                      On écrit pas ail-oèsse ou ouinedoze. Alors pourquoi franciser de façon barbare Android? Autant écrire carrément Androïde d'ailleurs…

                      Enfin moi ça me choque, mais je suis peut-être un cas.

                      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

            • [^] # Re: Content

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              En multijoueurs, Steam est le passage obligatoire.
              Un jeu multijoueur non disponible sur Steam est très vraisemblablement voué à l'échec à cause du manque de joueurs.

              On voit qui est connecté, on peut les rejoindre directement sur leur serveur, on peut organiser des rencontres très simplement… Bref, pas mal d'équipe ont juste un serveur mumble et un groupe steam.

              Depuis que les jeux boites ne sont plus que des codes steam ou autre plateforme, tous les joueurs (occasionnel, régulier, exigeant) sont obligé de passé par steam. Il n'y a peut-être que le monde des meuporgues qui reste encore un brin libre de s'en passer.

              La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

              • [^] # Re: Content

                Posté par . Évalué à 3.

                En multijoueurs, Steam est le passage obligatoire.
                Un jeu multijoueur non disponible sur Steam est très vraisemblablement voué à l'échec à cause du manque de joueurs.

                Exception notable : les jeux Blizzard. Je ne pense pas qu'on puisse dire que Starcraft 2 ou Diablo 3 soient des échecs ou manquent de joueurs…

                • [^] # Re: Content

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Ouep, c'est pas faux… même si Diablo 3 a quand même moins marché que prévu.
                  La faute peut-être à la très bonne concurrence comme Path of Exile.

                  Par contre, ouep, StarCraft 2 marche très bien notamment en Asie et en compétition.

                  Disons que globalement, c'est surtout pour les fps.

                  La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

                • [^] # Re: Content

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Autre exception notable : League of Legend.

                  LinuxFr, parfois c'est bien de la MERDE : http://linuxfr.org/news/cpp17-exprime-la-virgule-flottante-en-hexadecimal-et-offre-des-cadeaux-aux-lecteurs-de-linuxfr-org#comment-1686201

                  • [^] # Re: Content

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 21/12/13 à 11:56.

                    Guild Wars 2, les World of Tank/Warplane aussi.

                    En fait c'est surtout les steam fanboys qui s'imaginent qu'on ne peut pas faire sans :-)

                    http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: Content

          Posté par . Évalué à 3.

          Non ils réagissent avant qu'il ne soit trop tard. Ils ne vont pas couper l'application steam pour autant sur les autres OS. Du moins pas avant de s'assurer que les consoles steam soient viables.

        • [^] # Re: Content

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Steam n'est, de la part de mes camarades, pas qu'un magasin d'applications. C'est le réseau social

          Dans mon entourage c'est exactement l'inverse. Steam n'est qu'un magasin de jeu. Tout le coté réseau social, badges à collectionner et gadgets à la con, ils s'en fichent complétement.

      • [^] # Re: Content

        Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 17/12/13 à 13:23.

        avant que Microsoft nous mettent dehors".

        Quand ça ?
        Game for Windows Live est mort (à cause de Steam).
        Le market place de Windows 8 est très très très loin de concurrencer Steam.
        Même Origin (de EA) reste un nain face à Steam.
        Et Windows reste la vache à lait de Steam/Valve !

        Aujourd'hui, quand tu sors un jeu, te ne te dis pas "Vais-je faire un jeu PC, Xbox One, ou PS4 ou tout à la fois ?"
        Non, tu te demandes "Vais-je faire un jeu Steam, Xbox One, PS4, ou tout à la fois ?" !

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: Content

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Le market place de Windows 8 est très très très loin de concurrencer Steam.

          Aujourd'hui oui avec une faible part de marché de Windows 8, mais demain?

          Même Origin (de EA) reste un nain face à Steam.

          Origin est installé par défaut sur tous les Windows 8?

          Aujourd'hui

          Très bon mot. Ce mot est très important dans ta réaction, c'est le mot principal de tout ton commentaire, le seul à retenir car les entreprises qui regardent aujourd'hui pour décider de l'offre de demain sont les entreprises qui meurent demain.

          • [^] # Re: Content

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 17/12/13 à 14:25.

            Même sans s'intéresser à Linux, le market place de Windows 8 était condamné par Steam et ses parts de marchés délirantes sur le jeu PC, comme Game for Windows Live l'a été, et comme Origin l'est aujourd'hui.

            Beaucoup, beaucoup de concurrents ont tenté de s'imposer face à Steam. Aucun n'a pris de part de marché conséquente, et la plupart n'existent plus.

            Steam bouge et évolue bien avant la concurrence. Y'a un Steam Workshop sur Origin ou Windows 8 ? Non. Y'a un support pour les jeux indés (Steam Greenlight / Early Access) sur Origin ? Non.

            Franchement, c'est pas Steam Linux qui va faire pencher la balance, même si Valve s'y intéresse beaucoup.
            Non, les concurrents Windows à Steam sont beaucoup plus surveillés par Valve.

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Content

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Vos analyses m'étonnent. Je ne pense pas que Valve se sente menacé par Windows, mais plutôt par la XBox, ce qui le pousse à faire sa console-distribution.

              • [^] # Re: Content

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                En tous cas, c'est sur Windows 8 et son Store que Valve tirait… (d'ailleurs, avec des arguments des plus stupides, vu que Steam n'était pas interdit, bref ça donnait vraiment l'impression que Valve avait juste peur pour son business)

                De mon point de vue, c'est l'ensemble (Windows Store, XBox) qui fait peur, car tout ça va fusionner à terme.

          • [^] # Re: Content

            Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 17/12/13 à 14:34.

            Aujourd'hui oui avec une faible part de marché de Windows 8, mais demain?

            Demain, Windows 8 sera oublié. Windows 8 fait pire que Vista en nombre de ventes !

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Content

              Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 17/12/13 à 14:41.

              Et depuis Vista, Microsoft et mort faute de ventes de son OS. Ou pas.
              Sérieux, qu'est-ce qui est difficile à comprendre dans les mots "long terme" pour balancer des explications court termes?
              Avec Vista, Linux sur le desktop devait décoler, si si juré c'était il y a longtemps, on disait ça, et ensuite…
              As-tu pris la peine d'essayer de comprendre le commentaire auquel tu réponds?

              Heureusement qu'il y en a d'autres avec des réactions plus cohérentes…

              • [^] # Re: Content

                Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 17/12/13 à 14:56.

                Et depuis Vista, Microsoft et mort faute de ventes de son OS. Ou pas.

                Ou le market place de Windows 8 mourra avec Windows 8. Ça s'est déjà vu…

                Avec Vista, Linux sur le desktop devait décoler, si si juré c'était il y a longtemps, on disait ça, et ensuite…

                LOL. Qui y a cru ? Pas moi.
                Et ça n'a rien à voir avec la conversation :
                As-tu pris la peine d'essayer de comprendre le commentaire auquel tu réponds?

                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: Content

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Non, tu te demandes "Vais-je faire un jeu Steam, Xbox One, PS4, ou tout à la fois ?" !

          Vu que le nombre de bonnes bibliothèques de jeu et bons moteurs tournent sur toutes ces plateformes, la question est plutôt est-ce que je fais un jeu pour manette, clavier/souris, écran tactile ou tout à la fois?

          http://devnewton.bci.im

      • [^] # Re: Content

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Soit plus réaliste et enlève le marketing : "l'avenir de mes thunes est dans Linux car Microsoft veut me remplacer sur Windows, Linux n'est que mon deuxième choix,

        Peut-être, mais ça signifie donc aussi que GNU/Linux est une plateforme qui répond au besoin d'un Steam qui se fait jeter, avec les contraintes de Steam qui ne vont pas changer entre Windows et GNU/Linux. Donc GNU/Linux est une plate-forme qu correspond au besoin de Steam.

        Le passage de Steam de Windows à GNU/Linux n'est pas d'abord motivé par un choix technique mais par une stratégie commerciale, ce qui signifie que la précédente ignorance de Steam vis à vis de GNU/Linux n'était pas motivée par un choix technique mais par une stratégie commerciale.

        Et pour qu'une stratégie commerciale envisage de passer de Windows à GNU/Linux, il faut que ce passage soit réalisable, et donc que GNU/Linux réponde au besoin technique.

        FreeBSD a été choisi pour la PS4, je crois, ce qui signifie que pour une console telle qu'est une console aujourd'hui (tout embarqué, archi unique, etc.), FreeBSD est un OS qui répond techniquement au besoin (ça ne veut pas dire que FreeBSD réponde au besoin du bureau ou du jeu sur PC).

        GNU/Linux a été choisi par Steam pour le jeu sur PC, et Steam est beaucoup plus proche du « Bureau » qu'une Playstation, puisque Steam s'installe traditionnellement sur la même machine qui fait bureautique. Cela signifie que comme « OS de bureau permettant d'installer Steam », GNU/Linux répond au besoin. Steam a porté Steam sur GNU/Linux avant de sortir Steam OS. GNU/Linux est d'abord une plate-forme reconnue par Steam avant d'être un OS de console (la SteamBox).

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: Content

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          C'est sur qu'il fallait mieux faire tourner deux trois jeux sous linux pour éviter de se prendre une marée de sarcasme.

          Maintenant, que les principaux jeux de Valve (Hl², L4D, TF2, Dota2, CS) + deux trois gros titres comme Metro 2033 LL + la plupart des titres indépendants, ça commence à le faire.

          La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.