Sondage Quelle énergie pour demain ?

Posté par .
Tags :
8
26
juil.
2011
  • Nucléaire :
    351
    (7.6 %)
  • Fossile (gaz, charbon, pétrole) :
    30
    (0.7 %)
  • Renouvelable (éolien, solaire, hydroélectrique, houlomotrice, hydrolienne, osmotique, etc. ) :
    1268
    (27.5 %)
  • Nucléaire + renouvelable :
    1274
    (27.6 %)
  • Fossile + renouvelable :
    133
    (2.9 %)
  • Nucléaire + Fossile :
    29
    (0.6 %)
  • Nucléaire + Fossile + renouvelable :
    579
    (12.5 %)
  • L'huile de coude :
    779
    (16.9 %)
  • Autre :
    171
    (3.7 %)

Total : 4614 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # grande question

    Posté par . Évalué à  4 .

    ça malheuresement, les solutions actuelles, ne permettent pas d'avoir d'efficacité avec les énérgies alternatives.

    La solution à court terme reste les combustibles fossiles + le nucléare.

    Il y a fort à parier, vu les faibles rendements des énergies alternatives, que la solution à moyen et long terme soit en fait multi-modale.

    On peut imaginer une centrale qui fourni 10% en nucléaire, 10% en fossile, 10%en solaire, et 10% encore en hydro et ainsi de suite...
    On peut imaginer une voiture qui marche à 20%solaire, 50% sur pile à combustible, et les 30% restant au fossile, gardant ainsi tous les avantages, très faible pollution mais avec un très bon rendement, quand la pile est vide, le carburant reste dispo, quand il y a besoin de couple, l'électrique est super-avantageux...etc....(un peu comme les voitures hybrides actuelles mais encore plus évoluées).

    Un truc qui marche en labo, c'est le sol, avec les vibrations liées aux pas des gens qui peut générer mécaniquement des petits courants, suffisant pour charger 3/4 appareils type GSM, consoles, mp3 ou autre équipement mobiles légers...

    Pour l'instant, ces multiples modes pour créer de l'énergie est le meilleur moyen de réguler la pollution. En créant tout un tas de "petits" générateurs usuels, pour décharger la consommation publique, et donc réduire le besoin de production et donc la déperdition en production, (actuellement pour une quantité X d'énergie obtenue, on en consomme par exemple X/20, tout en obtenant du déchet).

    La question est très large, et très complèxe, mais à mon avis, l'individu devra jouer un rôle majeur, tôt ou tard pour créer partiellement l'énergie dont il aura besoin, par des moyens mécaniques, en usant de sa propre force, et en utilisant des modes multiples d'obtention de l'énergie pour le reste.

    Sauf si un gars trouve la solution miracle qui non polluante avec un rendement de 90% arrive à développer son idée sans se faire massacrer par les lobbying....

    • [^] # Re: grande question

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Je pense que la seule issue est d'utiliser tous les modes de production. Mais le plus important est de ne pas gaspiller l'énergie. C'est de là que nous devons attendre les gains les plus rapides et les plus significatifs.

    • [^] # Re: grande question

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Il y a fort à parier, vu les faibles rendements des énergies alternatives, que la solution à moyen et long terme soit en fait multi-modale.

      Les énergies alternatives sont quoi pour toi ? En Allemagne 17% de la consommation électrique réelle (pas la puissance du parc installé) vient du renouvelable. C'est passé de 5 à 17% en 10 ans et c'est dans les rails pour toucher la barre des 30%.

      En Allemagne ce n'est plus considéré comme alternatif, c'est considéré comme "normal".

      • [^] # Re: grande question

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        En Allemagne ce n'est plus considéré comme alternatif, c'est considéré comme "normal".

        Le hic est que les allemands ont été habitués depuis longtemps au prix du kWh élevé. En France, on est pour le renouvelable, à condition de ne pas augmenter le prix (donc en fait pas pour) et que les éoliennes ne soient pas à côté de chez soit (double problème par rapport aux allemands).

    • [^] # Re: grande question

      Posté par . Évalué à  1 .

      N'oublions pas non plus la part d'énergie dite "grise" souvent évoquée dans le domaine du bâtiment mais qui entre en jeu également dans le solaire...
      Coûteux à produire, avec un rendement déjà pas si extraordinaire au départ qui chute après 15-20 ans d'exploitation (nonobstant les aléas climatiques auxquels sont soumis les jolis panneaux de nos toits de maison).

      Les allemands dans ce domaine sont souvent présentés comme les parangons de l'écologie ... sont également les spécialistes pour glisser la substance marron sous le tapis (j'en sais quelque chose ma mère est d'origine allemande :)).
      "Nous faisons ceci, nous faisons cela..." certes eux au moins ont l'air de faire quelque chose, mais cela restait motivé par l'aiguillon économique.
      S'ils avaient pris comme nous le virage du nucléaire (question toujours pas tranchée ... fukushima ou pas) ils n'auraient pas lâché des milliards de tonnes de CO2 pendant des décennies... et eux qui sont si prompts à se rebeller contre le nucléaire continuent cependant à acheter de l'électricité fabriquée à partir de matières fissiles et d'éluder tranquillement la question de la pollution grise.
      Nous n'avons certes peut-être pas lâché autant de tonnes de CO2 qu'eux ... mais nous sommes restés assis sur nos fesses en regardant nos centrales vieillir et nos ingénieurs partir à la retraite ... le résultat on le connaît tous : on sait encore vaguement fabriquer des centrales mais on a plus personne pour maintenir l'existant et encore moins le démanteler.

      Ca commence à sentir le "c'était mieux avant..." alors j'arrête ici.

  • # À quand les sondages avec checkbox?

    Posté par . Évalué à  1 .

    Je pense que cela serait un bon ajout. ça éviterait d'avoir à chaque fois 2^n options...

    Sinon pour répondre à la question du sondage: ça dépend quand c'est "demain"... À terme, on aura bien tôt ou tard tout utilisé ce qui est fossile... la question c'est plutôt, est-ce qu'on attendra jusqu'à la fin?

    • [^] # Re: À quand les sondages avec checkbox?

      Posté par . Évalué à  10 .

      La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.

      LA LOI.

      • [^] # Re: À quand les sondages avec checkbox?

        Posté par . Évalué à  -6 .

        Ca y est depuis quand cette phrase?
        Je l'ai vue juste avant de voir ton commentaire et je l'avais jamais remarqué avant...

        Quelqu'un sait d'où vient le 76.78% ? c'est une boutade, une vérité? est-ce que on à la même proportion sur linuxFR? bref tout plein de questions existentielles ...

      • [^] # Pour Quoi ?

        Posté par . Évalué à  -2 .

        IE quel type d'énergie pour quoi ?
        Le sondage place un contexte global, or le contexte défini est peut être l'avenir. Le nucléaire pour le spatial, l'industrie lourde et l'appoint. Les énergies renouvelables pour tout le reste.
        ?

        • [^] # Re: Pour Quoi ?

          Posté par . Évalué à  2 .

          Connerie (si je puis m'exprimer ainsi).

          Le spatial et le nucléaire même pas la peine d'y penser, les fusées marches à la réaction hdyrogène + oxygène => eau ou des mélanges chimiques. Les satellites marchent 100% renouvelable avec le des panneaux solaire (station ISS comprise), mais la haut le besoin en énergie est limité, gravitation aidant.

          Le nucléaire c'est 6% des énergies (70% de l’électrique qui est moins de 10% de l'énergie totale) de la France qui est sans doute le pays le plus nucléaiarisé au monde, cette industrie est complétement corrompue (voir les retombées au Japon, mais aussi US (Nebraska en ce moment, ou en France, problèmes à Tricastin, Graveline, et déchets à ciel ouvert de COGEMA (ancien nom d'Areva)).

          Donc, si on fait la somme des déchets insolubles que ça produit et les maladies qu'elles provoques, du cout total, des mots liés aux guerres en pays d'Afrique possédant des mines (dont la quantité dispo n'est pas terrible non plus) et le peu que ça apporte, non seulement ça n'a aucun intérêt (aucune chance de résoudre les problèmes énergétiques).

          Autant je trouve le pétrole nul au point de ne pas avoir de voiture, autant, question nullité des chaudières nucléaires complétement aberrante. Il va falloir que tout le monde pense à moins consommer et le peu qu'il consommera plus intelligemment. La clé pour le peu d'énergie que représente l’électricité se trouve dans la majorité des cas dans l'isolation et les bons rendements (à l'exemple des LED, la chaleur étant le principal consommateur), mais il faut aussi se débarrasser des 70 à 80 % de trucs consommant inutilement (voitures=>redévelopper le train et les transports de proximité plutôt que le réduire, mais cela demande de rompre avec la politique capitalisto-libérale et d'aller plutôt vers du libro-coopératif).
          L'Allemagne qui nous sauve à chaque fois qu'on ne peu plus utiliser le nucléaire (canicule et autre), nous montre avec la Suisse, l'Italie et l'Espagne, la voie de la sortie du nucléaire. Une production plus diversifiée et surtout un bon maillage INTELLIGENT, permettant de bien répartir la production éléctrique en fonction des besoins.
          Un des meilleurs exmeples : l'éolienne qui sert a repomper l'eau vers le haut la nuit (pendant que seuls les nerds utilisent), pour permettre aux barrages de produire pendant la journée en laissant écouler. (les grosses batteries ça pue), même si c'est bien pratique à l'échelle micro.

          Pour nous linuxiens, une part de la solution se trouve dans les solutions ARM (je dirais Snowboard plutôt que Pandabord), plutôt que x86(_64)-usines à gaz

          • [^] # Re: Pour Quoi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            L'Allemagne qui nous sauve à chaque fois qu'on ne peu plus utiliser le nucléaire (canicule et autre), nous montre avec la Suisse, l'Italie et l'Espagne, la voie de la sortie du nucléaire. Une production plus diversifiée et surtout un bon maillage INTELLIGENT, permettant de bien répartir la production éléctrique en fonction des besoins.

            En attendant ils importent plus de chez nous, que nous de chez eux...

      • [^] # Re: À quand les sondages avec checkbox?

        Posté par . Évalué à  -2 .

        Heu... en l'ocurence, si le sondage propose A, B, C, puis A+B, A+C, B+C et A+B+C, c'est que justement le sondage autorise les réponses multiples, mais que cette interface de nazi oblige le rédacteur du sondage et les sondés à se faire des noeuds au cerveau malgré un énoncé tout con.

        En fait, la vrai raison, c'est que les gens susceptibles de coder ça sont trop bêtes pour savoir tirer des pourcentages d'un questionnaire à choix multiple.

        Et n'essayer pas de me demander, je suis déjà ->[]

    • [^] # Re: À quand les sondages avec checkbox?

      Posté par . Évalué à  -2 .

      ou alors un systeme ou tu distribue 1 point mais de facon continue:

      70% réponse A
      22% réponse B
      15.40% réponse C
      3.60% réponse D

      Après on pourrait afficher la distribution de pourcentage affectée à une réponse.

      On pourrait même recalculer le resultat du sondage en enlevant une ou des réponses.

  • # Et beh...

    Posté par . Évalué à  0 .

    Les agrocarburants n'apparaissent pas, c'est dans "renouvelable" ou "autre" ?

    • [^] # Re: Et beh...

      Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

      D'ailleurs, 11 personnes ont répondu "Autres". Pourraient-elles préciser lesquelles ?

      Debug the Web together.

    • [^] # Re: Et beh...

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Ben c'est renouvelable oui.

    • [^] # Re: Et beh...

      Posté par . Évalué à  10 .

      l'agrocarburant (à ce jour est une enorme connerie), pourquoi ?

      -ça utilise des produit nourriciers, alors que de grosse proportion de la populace mondiale crève de faim
      -ça nécessite des surfaces immenses alors que la population mondiale augmente
      -il faut à peut prêt autant de produits chimiques issus du pétrole et des gaz carbonés que de pétrole pour le même volume de véhicules alimentés que si ces derniers tournaient déjà au pétrole et autres carburants. (actuellement du moins, des progrès pourraient peut etre éliminer ça)
      -la rentabilité est faible, trop d'employés nécessaires, en proportion de la production des carburants "classiques".

      • [^] # Re: Et beh...

        Posté par . Évalué à  3 .

        Mais ça peut s'améliorer.

        Il y a des gens qui essayent par exemple de cultiver rapidement des algues en profitant de la proximité d'entreprise qui rejettent beaucoup de CO2 (comme les cimenteries). C'est peut-être une bonne solution à moyen/court terme, car ça ce consomme comme du carburant issu du fossile et donc les infrastructures existantes peuvent être utilisée petit à petit.

        • [^] # Re: Et beh...

          Posté par . Évalué à  2 .

          Bon ben, ca ferait une utilisation pour les algues tueuses produites par le lisier de l'élevage intensif de cochon en Bretagne (ça a tué des Sangliers (cochons sauvages pour mémoire) cette semaine. Encore un bout de notre chaine alimentaire (saine) qui disparait au profit du gros gras malade.

          Sérieux, la combustion de caca (qui que soit le producteur) produit plus d'énergie et est bon contre le réchauffement. méthane = 25 * CO2 pour ça, et en plus, ca fait du bon compost. Encore faut-il arrêter les toilette qui jette tout à l'eau pour des toilettes sèche et une collecte sereine.

      • [^] # Re: Et beh...

        Posté par . Évalué à  2 .

        Je ne suis pas vraiment d'accord. Il ne faut pas jeter le nourrisson avec l'eau du bain.
        - Le principale problème de la faim dans le monde, c'est principalement, par manque de moyens (ou d'investissements "non rentables"). La capacité de production mondiale est en mesure d'éradiquer ce fléau. Il y a juste un "petit" problème de répartition.
        - Une bonne part de la superficie des jachères, et de la production de nourriture pour le détaille pourrait être convertie à l'agrocarburant. Même si on n'arrive pas à faire le tours, cela pourrait avoir un impact important sur notre balance économique extérieure, sur notre dépendance stratégique envers une denrée de plus en plus rare et convoitée.
        - Il n'est pas du tout nécessaire d'utiliser des produits chimiques pétroliers pour faire tourner une voiture roulant à l'huile de tournesol brut (tests réalisés sur une Citroën ZX, il y déjà quelques années).
        - Il n'est plus vraiment question de rentabilité. On est face à des enjeux stratégiques. Si nous sommes les derniers à développer les filières vertes, nous serons les derniers sur les nouveaux marchés de l'énergie et certainement les derniers à en tirer profit économiquement, car encore dépendant d'industries étrangères. Je crois que les Allemands et les Brésiliens on compris ça mieux que nous.
        De plus, la notion de rentabilité, associé à une production basé sur des ressources en phase de disparition, est un peu .... étrange. En tout cas pour moi, c'est de l'ordre du non sens.

        Par contre la préoccupation que l'on doit avoir envers cette forme d'énergie renouvelable, c'est d'en encadrer strictement les modes de production (pourquoi pas du véritable BIO-carburant) pour ne pas tomber dans des aberrations écologiques et économiques (combien coûte l’assainissement des nappes phréatiques ? ....)

      • [^] # Re: Et beh...

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        C'est pas parce que les médias/politiques disent/font n'importe quoi les agrocarburants que les agrocarburants c'est n'importe quoi.
        En particulier, les (micro/)algues n'ont aucun des problèmes que tu cites, et ont des rendements d'au moins un ordre de grandeur supérieur à du colza par exemple.
        Donc comme le dit un autre commentaire ici, la question c'est ce qu'on voudrait pour demain, on ce qu'on pense qu'il y aura ?
        Ce que j'imagine réalisable pour l'avenir c'est nucléaire + biocarburants à base d'algues (et pas ces imbécilités d'éoliennes ou de panneau photovoltaiques), mais vu les politiques actuelles, je doute très fortement qu'on ait ça.

        • [^] # Re: Et beh...

          Posté par . Évalué à  3 .

          (et pas ces imbécilités d'éoliennes ou de panneau photovoltaiques)

          Pourquoi imbécilité ?
          Certe le coup est prohibitif actuellement, et la production encore trop polluante, néanmoins les recherches (en tout cas sur le photovoltaïque) sont plutôt prometteuses. De plus le rendement du photovoltaïque est bien meilleur que celui des biocarburants (au niveau énergie, niveau cout je n'en sais rien)
          Et pourquoi se limiter les énergies renouvelables à ces 3 technos ?
          Je ne suis pas particulièrement contre le nucléaire, mais je ne vois pas l’intérêt d'en augmenter la prolifération, hors selon ta proposition, demain on se chauffera soit au biocarburant, soit au nucléaire... alors qu'on peut imaginer d'autres solutions: chaleur corporelle (maison passive), géothermie, mix avec du solaire, etc...

      • [^] # Re: Et beh...

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Et les algues comptent dans les agro-carburants ? Il y a quelques temps quelqu'un nous avait des journaux tres interessants sur le sujet, et ca gommait justement beaucoup des points que tu cites.

        • [^] # Re: Et beh...

          Posté par . Évalué à  2 .

          c'est les sangliers qui vont faire la gueule...

      • [^] # Re: Et beh...

        Posté par . Évalué à  8 .

        ça utilise des produit nourriciers, alors que de grosse proportion de la populace mondiale crève de faim
        ça nécessite des surfaces immenses alors que la population mondiale augmente

        le problème à régler en premier est la surpopulation, CQFD

      • [^] # Re: Et beh...

        Posté par . Évalué à  2 .

        Pourquoi des agrocarburants ? C'est simple... L'energie, c'est pas seulement l'electricite pour faire tourner internet, c'est aussi faire rouler son auto. Les bagnoles a hydrogenes sont infaisable de maniere pratique (danger, difficulte de stockage, etc...). Les bagnoles electriques, c'est encore pire (batteries explosives, impossibles a recycler, pleines de produits dangereux, autonomie derisoire, temps de recharge, etc...).

        Mais pour repondre point par point a ton argument.
        - On parle d'avenir. On peut imaginer utiliser des parties de plante qu'on ne consomme pas, de faire plusieurs recoltes de plantes differentes qui s'enrichissent mutuellement (je sais plus comment ca s'appelle), plutot qu'une mono-culture de colza comme maintenant.
        Le terme d'agro-carburants etait peut-etre mal choisi, car j'integrai aussi les algues, mais je ne voulais pas m'arreter a l'appellation huile vegetale carburant, en me disant que tot ou tard, on aurait peut-etre des sources animales aussi.
        - Du coup, si on compte les algues, la surface n'est plus un probleme. De plus, on aussi effectivement imaginer d'utiliser les jacheres de maniere productives. Et aussi de maniere plus exhaustives les autres surfaces inutilisees (aerodromes, par exemple, ou on se contente de faire du foin pour l'instant). Des cultures hors-sol peuvent aussi etre envisagees.
        - Tu sors ca d'ou, toi ? Le moteur diesel a justement ete invente pour etre uttilise avec des huiles vegetales. C'est juste revenir aux sources.
        - La rentabilite EN FRANCE est faible. Elle ne l'est pas en amerique du sud ou on utilise d'autres plantes qu'ici (avec, certes, d'autres problemes, comme la deforestation galopante). Bref, ce n'est pas intrinseque a la production d'HVC.

  • # Diminuer la consomation...

    Posté par . Évalué à  6 .

    J'entends tout le temps que les énergies renouvelable ne produisent pas assez pour remplacer le nucléaire...

    Mais avec les progrès qui sont fait, j'aimerais aussi qu'on songe beaucoup à diminuer la consommation électrique !
    Dans toutes les grosses boites ou j'ai bossé, les PC (je parle pas des serveurs) tournent H24... c'est un gâchis énorme (je reçoit des mails du service informatique pour nous demander de laisser tourner les PC certains week-end)

    Rien que dans le bâtiment ou je suis, il doit y avoir au moins 500 PC

    Je suis persuadé qu'avec un peu de bonne volonté on peut faire d'importantes économies d’échelle.

    • [^] # Re: Diminuer la consomation...

      Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

      Et avec l'arrivée des voiture électrique vous la faites comment votre diminution de la conso ?

      Diminuer notre conso est une solution certes, mais qui restera du rêve.

      • [^] # Re: Diminuer la consomation...

        Posté par . Évalué à  8 .

        Ce qui est du domaine du rêve, c'est plutôt penser qu'on pourra continuer à survivre en consommant autant d'énergie et en fabriquant toujours autant de petits objets.

      • [^] # Re: Diminuer la consomation...

        Posté par . Évalué à  3 .

        Et avec l'arrivée des voiture électrique vous la faites comment votre diminution de la conso ?

        Je ne pense pas que la voiture 100% électrique perce vraiment.
        J'ai plutôt l'impression que la mode d'avoir 2 véhicules est un peu passé, les gens s'orientent plus vers une voiture hybride ville/long trajet, et la voiture électrique ne correspond pas vraiment à ce profil.
        Ceci dit c'est juste une impression en observant mon entourage.

        AMHA, l'avenir est plus au biocarburant, lorsque le rapport prix/rendement sera meilleur (et en espérant que les biocarburants à base de phytoplancton passent à une échelle industrielle)

        • [^] # Re: Diminuer la consomation...

          Posté par . Évalué à  2 .

          le biocarburant peut être
          l'agrocarburant non

          dans l'état actuel des choses bien sur... après selon l'évolution des technologies.. c'est à voir

      • [^] # Re: Diminuer la consomation...

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Et avec l'arrivée des voiture électrique vous la faites comment votre diminution de la conso ?

        En travaillant pour que le rendement des moteurs électriques soit plus intéressant que celui des thermiques (et c'est pas très dur je crois). Si cette électricité est produite sans énergie fossile ça sera toujours ça de gagné sur l’énergie fossile :)

        • [^] # Re: Diminuer la consomation...

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          En travaillant pour que le rendement des moteurs électriques soit plus intéressant que celui des thermiques (et c'est pas très dur je crois).

          C'est surtout déjà le cas : le rendement d'un moteur électrique est déjà excellent. Ce n'est pas pour rien que pas mal de trains ont un moteur Diesel qui fonctionnent à régime fixe pour faire tourner un alternateur qui alimente un moteur électrique à régime variable pour la propulsion.

          • [^] # Re: Diminuer la consomation...

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            les nouvelles voirtures électriques de GM et Opel font ça :
            -> un moteur électrique alimenté par des batteries.
            -> un moteur à explosion qui recharge les batteries mais ne donne pas de puissances aux roues.

            L'avantage : le régime moteur est fixe, donc la consommation est très réduite. (en Sans Plomb aux alentours de 2 litres aux 100)
            http://www.opel.fr/vehicules/futurs-modeles/ampera/points-forts/avantages.html
            (entre nous... je sais pas où ils ont pioché le prix de l'esence...)

            Comme les trians quoi. Je ne sais pas trop pourquoi ils ont fait de "l'hybride", qui me parait compliqué. (gérer la puissance mécanique et électrique, la répartition etc.)

            • [^] # Re: Diminuer la consomation...

              Posté par . Évalué à  4 .

              L'avantage du régime fixe c'est qu'il n'y a pas de compromis à faire pour avoir des réglages qui sont satisfaisant de 800 tr/min à 6000 tr/min. Il est donc facile d'avoir un bien meilleur rendement.

            • [^] # Re: Diminuer la consomation...

              Posté par . Évalué à  2 .

              entre nous... je sais pas où ils ont pioché le prix de l'esence...

              La réponse est dans le lien que tu donnes :

              Estimation fondée sur le prix moyen du carburant et de l’électricité en Europe. Ces valeurs peuvent varier en fonction du marché.

      • [^] # Re: Diminuer la consomation...

        Posté par . Évalué à  7 .

        La voiture électrique est une bonne idée sauf qu'un jour, on se rendra compte que les ressources en matière première nécessaires pour fabriquer les batteries ne sont pas plus renouvelables que le pétrole et risquent de se tarir rapidement si on souhaite vraiment migrer le parc automobile actuel vers ces technologies.

  • # Quelle énergie on souhaiterait ou quelle énergie on aura ?

    Posté par . Évalué à  -2 .

    Je ne sais pas s'il faut répondre ce qu'on préconise ou bien ce qu'on aura. Je doute qu'on aura ce qu'il faudrait et que j'espère qu'on souhaiterait. Il faut voir aussi à quel terme on parle.

    Il faudra des EnR, c'est une évidence.

    Le nucléaire fait l'objet d'une propagande pas possible mais reste relativement marginal et extrêmement dangereux, même à petite échelle (une seule centrale représente un grand danger), il l'a encore montré récemment.

    Le fossile n'est dangereux qu'à grande échelle. A petite dose, il est encaissable. La ressource ne va pas disparaitre d'un seul coup (on arrive à exploiter des gisements qu'on ne pouvait pas (techniquement ou économiquement) exploiter avant. Mais même en y allant mollo, ça va bien finir par se tarir.

    J'ai donc répondu "renouvelable + fossile".

    C'est-à-dire que j'avais pas vu "huile de coude", ça m'apprendra à lire trop vite.

    En effet, si les EnR ne suffisent pas (et j'espère qu'on ne met pas les agro-carburants dedans...), si le fossile pollue trop et si on parvient enfin à sortir du nucléaire, il nous reste à modérer la demande. Et là, on a une belle marge de progression : logement, transports collectifs, relocalisation, filières courtes, efficacité énergétique, etc.

    Mais est-ce qu'on en prend vraiment le chemin ? Et sinon, pourquoi ?

    • [^] # Re: Quelle énergie on souhaiterait ou quelle énergie on aura ?

      Posté par . Évalué à  6 .

      Le fossile n'est dangereux qu'à grande échelle. A petite dose, il est encaissable.

      Le problème, c'est que l'on a dépassé la "petite dose" depuis trop longtemps. Sur le long terme, le fossile est très dangereux car il est responsable du réchauffement climatique.

      • [^] # Re: Quelle énergie on souhaiterait ou quelle énergie on aura ?

        Posté par . Évalué à  0 .

        Je sais bien et c'est pour ça qu'il faut réduire cette dose mais j'ai du mal à imaginer comment la réduire à néant. C'est pour ça que j'ai coché aussi "fossile" même si ça ne me plaît pas plus que ça.

        J'ai vraiment l'impression, à lire les commentaires, qu'il y a des gens qui trouvent irraliste de vouloir produire de l'électricité sans nucléaire, mais parfaitement réaliste un futur avec que des véhicules électriques et un système tout élec avec une magie nucléaire qui résout tout... C'est sidérant.

        Je ne souhaite pas continuer à brûler du pétrole pour le plaisir (et je m'efforce à titre personnel de minimiser ma part) mais je ne vois pas comment éliminer totalement cette consommation.

        Je dis juste que sous un certain seuil, certes largement dépassé actuellement et on ne voit pas la tendance s'inverser, c'est admissible en terme d'émission CO2 (reste le problème de la ressource). On n'est pas obligé de viser le 0.

        Pour le nucléaire, le seuil est de 0. L'existence d'une seule centrale représente déjà un danger trop important. Et la multitude de centrales actuelle, déjà problématique, ne produit pas tant que ça mondialement en part de la conso d'élec, et encore moins en part de la conso énergétique globale. Donc il faut viser le 0. Pas forcément demain. D'où l'idée de "sortir du nucléaire", pas de l'arrêter demain.

        De plus, l'uranium, comme le pétrole, a son lot de problèmes d'approvisionnement (raréfaction de la ressource, guerres post-coloniales, etc).

        De toute évidence, et en l'absence de magie, la solution passe par la limitation de la demande. Ca a été dit ici et c'est ce qui me rassure un peu quand même.

        Et ce n'est pas qu'une question de volonté individuelle, comme on l'entend trop souvent. C'est aussi une question de politiques des transports (vive la privatisation du rail et la suppression du fret), d'urbanisme, etc, de modèle de société.

  • # Echelle de temps

    Posté par . Évalué à  8 .

    Demain, c'est dans 24 heures. Donc nucléaire+fossile (et un chouilla de renouvelable).

    Demain, c'est dans 5 ans. Pareil.

    Demain, c'est dans 50 ans. Ah. Plus délicat. Il y aura peut-être la fusion nucléaire.
    Mais bon, connaissant les humains, dans 10 ans l'épisode de la cata nucléaire japonaise sera oubliée et zou, re-centrales à fission nucléaire.

    note: le correcteur orthographique ne connaît par "chouilla".
    Ni "cata" mais je vois pourquoi (même si je ne suis pas du même avis).

    • [^] # Re: Echelle de temps

      Posté par . Évalué à  -5 .

      Tu as raison de parler d'échelle du temps, mais la question pourrait aussi préciser l'endroit! Le demain, quelle que soit l'échelle de temps, ne sera visiblement pas le même en France et ailleurs, puisqu'en France, la cata nucléaire du Japon est DEJA oubliée.

      Quant à la fusion, des mecs comme Charpak et Pierre-Gilles de Gennes, qui n'étaient pas franchement des anti-nucléaires convaincus, disaient que c'était une connerie, je cite le deuxième : « Un réacteur de fusion, c'est à la fois Superphénix et La Hague au même endroit ». Ce qui est très rassurant.

    • [^] # Re: Echelle de temps

      Posté par . Évalué à  7 .

      note: le correcteur orthographique ne connaît par "chouilla".

      http://fr.wiktionary.org/wiki/chouïa

      • [^] # Re: Echelle de temps

        Posté par . Évalué à  3 .

        Effectivement je m'ai trompé.
        Chouïa ou chouillat semblent les plus courants.

        J'ai pourtant vérifié rapidement et c'était un lien vers le même site. Mais en lisant la page je vois mon erreur: http://fr.wiktionary.org/wiki/chouilla
        Troisième personne du singulier du passé simple du verbe chouiller.

        Le correcteur ne connaît donc pas le verbe chouiller. Qui semble vouloir dire "faire la fête".
        D'ailleurs qui connaît ce verbe ? Jamais entendu parler.
        L'accusé est excusé. Et j'ai appris des trucs pour faire le malin en soirée :-)

        • [^] # Re: Echelle de temps

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          o_O tu n'as jamais fait de chouille, même en tant qu'étudiant ?
          Tu vas nous dire que tu pougnais trop à l'école ? :-) (indication : le 2. du site sus-cité)
          bon, c'est peut-être un terme lyonnais voire lorrain vu que j'en côtoyais quelques-uns...

        • [^] # Re: Echelle de temps

          Posté par . Évalué à  1 .

          Pour faire le malin correctement, dans l'étymologie du mot, « diminutif » ça veut bien sur dire « qui marque une diminution de l'idée exprimée » et non pas « abréviation ».

          Tiens-nous au courant de l'évolution de ton statut. :)

  • # Nucléaire

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Pour demain, c'est le nucléaire, c'est évident. Pour après demain, je ne dis pas, on aura peut-être soit résolu les problèmes actuels du nucléaire (sûreté, déchets), soit passé à du tout renouvelable, why not.

    Si je dis que demain c'est le nucléaire, c'est parce que le problème numéro 1 à résoudre c'est l'augmentation du CO2 dans l'atmosphère. Donc il faut virer les énergies fossiles et vite. Et quoi mettre à la place ? On n'a rien d'utilisable immédiatement à part le nucléaire. On aura ensuite le temps de voir venir, soit en supprimant les risques du nucléaire, soit en utilisant des sources d'énergies renouvelables viables. Et là, c'est pas encore gagné, ni d'un côté ni de l'autre.

    Pour la résolution des problèmes du nucléaire, c'est pas gagné, avec les écolos qui préfèrent arrêter les programmes de recherche (Phénix, Superphénix, et y'en a qui luttent ferme contre ITER aussi) que de laisser une chance à cette filière qui pourrait bien durablement résoudre pas mal de problèmes d'approvisionnement en énergie.

    Pour les énergies renouvelables, il y a plein de problèmes non résolus non plus, comme le fait de produire des éoliennes à pas cher, faire des trous sans risque pour le sous-sol pour la géothermie, concevoir des panneaux solaires pas cher qui produisent plus d'énergie qu'il n'en a coûté pour les produire, etc. Tout ça sans parler du problème du stockage de l'énergie. Parce que si mon PC ne marche que quand il y a du vent ou en plein soleil, ça ne va pas aller.

    • [^] # Re: Nucléaire

      Posté par . Évalué à  7 .

      « le problème numéro 1 à résoudre c'est l'augmentation du CO2 dans l'atmosphère »

      euh c'est vite dit ça. À mon avis le problème numéro 1 concerne la prise de décision, la politique :

      Si les gens qui ont le pouvoir décident de gérer les centrales nucléaires à faible coût, en négligeant l'aspect sécurité, le problème numéro 1 pourrait très bien être la gestion des centrales nucléaires dans un futur très proche… Idem s'ils partent dans une production à outrance de biocarburant…

      De plus, la lutte contre le réchauffement climatique est vraiment dans le camp de ceux qui ont le pouvoir. Les moyens techniques existent mais les volontés politiques font défaut.

      Donc avant de se risquer dans un débat technique qu'on maîtrise tous de façon très imparfaite, on devrait peut-être s'occuper d'abord du problème de la décision.

      Qui prend la décision ? les citoyens ou une poignée de politique à la solde de puissants lobby ? Que faire contre ça ? Comment s'organiser de façon efficace ? Quels résultats peut-on obtenir rapidement ?

      • [^] # Re: Nucléaire

        Posté par . Évalué à  6 .

        Qui prend la décision ? les citoyens ou une poignée de politique à la solde de puissants lobby ?

        Les citoyens ne sont généralement pas capables de prendre une décision concertée, sinon le problème serait AMHA déjà réglé:
        plus de covoiturage, plus de transports en commun, moins d'itruc, achat de denrée au format familial, abonnement auprès de fournisseurs d'énergie verte ... derrière les industriels suivront là où il y a du blé à ce faire. Mais généralement le citoyen n'a pas la volonté de faire tout ça, car il ne veut perdre ni confort, ni argent (et malgré mon ton pédant, je m’inclus dedans)
        Le politique lui, ça fait un moment qu'il ne peut qu’incité, et il dépense déjà n’importe comment pour ça

        • [^] # Re: Nucléaire

          Posté par . Évalué à  2 .

          « Les citoyens ne sont généralement pas capables de prendre une décision concertée »

          Je pense sans trop m'avancer que bon nombre de citoyens aimeraient avoir un pouvoir de décision parfois.

          Un exemple : lors des votes sur la loi HADOPI, bon nombre de geek auraient je pense aimé avoir un pouvoir de décision réel… De plus il n'y a qu'à voir le nombre d'associations qui existent pour voir qu'une partie des citoyens ont envie et savent s'investir.
          Un exemple que je trouve très frappant : Au niveau des décideurs quasiment rien n'est fait pour investir dans une petite agriculture durable. La ligne officielle à toujours été de pousser une agriculture productiviste, polluante et désastreuse en terme d'écologie et de société. Or aujourd'hui grâce aux ventes directes, par exemple les marchés, les AMAP, les ventes à la ferme, la petite agriculture plus saine, plus respectueuse, essaye de se faire une place.

          Et si les citoyens ne seraient pas capable de prendre des décisions, en quoi des gens politiques le seraient ? Soumis aux pressions des lobby, de la corruption, des ré-élections, comment peuvent-ils prendre une décision « juste » pour les citoyens ?

          « Le politique lui, ça fait un moment qu'il ne peut qu’incité »

          Peut-être suis-je pessimiste, mais je pense que justement les gens politiques font le strict minimum pour aller dans le sens du progrès. Par exemple il n'y a qu'à voir le nombre effarant de décisions à court terme qui sont prises, que ce soit sur l'aménagement routier, l'eaux, les transports en commun, l'éducation…
          Les intérêts à court terme dominent presque tout le temps les intérêts commun à long terme dans les décisions.

          • [^] # Re: Nucléaire

            Posté par . Évalué à  2 .

            _Je pense sans trop m'avancer que bon nombre de citoyens aimeraient avoir un pouvoir de décision parfois. _

            Ce que je voulais dire, c'est que le citoyen à le pouvoir de décision, il est le consommateur dans une société basé sur la consommation, au final c'est lui qui doit être séduit. Le problème des citoyens, c'est leur disparité.

            Au niveau des décideurs, quasiment rien n'est fait pour investir dans une petite agriculture durable. La ligne officielle à toujours été de pousser une agriculture productiviste, polluante et désastreuse en terme d'écologie et de société. Or aujourd'hui grâce aux ventes directes, par exemple les marchés, les AMAP, les ventes à la ferme, la petite agriculture plus saine, plus respectueuse, essaye de se faire une place.

            C'est bien là que je veux en venir: les citoyens consomment de plus en plus local, derrière je vois de plus en plus de supermarchés et grandes surfaces faire des rayons de produits locaux. Comme tu dis le politique n'a rien à voir la dedans et pourtant les habitudes changent (même si c'est encore très marginal). C'est là a mon avis que se situe le pouvoir du citoyen (en fait le pouvoir du consommateur)

            Peut-être suis-je pessimiste, mais je pense que justement les gens politiques font le strict minimum pour aller dans le sens du progrès

            C'est pas une question de pessimisme, c'est une question de point de vue. Contrairement à toi je pense que le rôle du politique se recentre de plus en plus sur un rôle de banque d'investissement (oui je caricature un peu, mais c'est pour mieu faire passer le fond de ma pensée), ce qui donne déjà pas mal d'influence, mais ne permet pas d'aller contre un mouvement de masse.

          • [^] # Re: Nucléaire

            Posté par . Évalué à  -3 .

            . Or aujourd'hui grâce aux ventes directes, par exemple les marchés, les AMAP, les ventes à la ferme, la petite agriculture plus saine, plus respectueuse, essaye de se faire une place.

            Heu ... C'est bien gentil les bitnikeries mais c'est pas avec ça que tu vas nourrir tout le monde.

            • [^] # Re: Nucléaire

              Posté par . Évalué à  2 .

              Ca depend ce que tu appelles tout le monde, en fait on a largement de quoi nourrir tout le pays (la france produit un peu moin de 20% de ce que produit l'ue, et la balance commerciale agricole est excédentaire).
              Niveau économie, l'agriculture rapporte 10 milliard par an à la france (exportation - importation), c'est peu, mais vu la situation économique c'est déjà beaucoup.
              Par contre je ne sais pas ce que l'on fait des productions hors quota (en fait je ne sais même pas si ces quotas existent toujours), il me semble que les agriculteurs étaient contraint de les détruire, mais peut être la production était elle offerte aux pays pauvres.

              • [^] # Re: Nucléaire

                Posté par . Évalué à  2 .

                Ca depend ce que tu appelles tout le monde, en fait on a largement de quoi nourrir tout le pays (la france produit un peu moin de 20% de ce que produit l'ue, et la balance commerciale agricole est excédentaire).
                Niveau économie, l'agriculture rapporte 10 milliard par an à la france (exportation - importation), c'est peu, mais vu la situation économique c'est déjà beaucoup.

                Donc, on garde nos excédents pour nous et on laisse les autres creuver de faim ? Ça fait très "agriculture responsable" dit comme ça ;-) Tant pi effectivement pour la balance économique qui sert à acheter le petrole. Petrole qu'on pourrait bien refuser de nous vendre après tout ..

                Par contre je ne sais pas ce que l'on fait des productions hors quota (en fait je ne sais même pas si ces quotas existent toujours), il me semble que les agriculteurs étaient contraint de les détruire, mais peut être la production était elle offerte aux pays pauvres.

                Ces surproductions sont detruites. Si elles étaient données, ça ferait baisser les cours ! Envie de vomir. Ça vient de la PAC. C'est fait pour contenter les paysants, principalement français. Paysants qui voulaient maintenir les prix, tout en sachant très bien qu'il y avait surproduction. (la PAC et l'Europe, tout une histoire: quel est le seul pays d'Europe qui reçoit plus d'aide qu'il ne participe au finances de l'union ?).

                • [^] # Re: Nucléaire

                  Posté par . Évalué à  3 .

                  la PAC et l'Europe, tout une histoire: quel est le seul pays d'Europe qui reçoit plus d'aide qu'il ne participe au finances de l'union ?

                  Un seul? J'aimerai bien savoir lequel. Parce qu'entre l'Espagne, et tous les nouveaux entrants, j'aimerai bien savoir qui plombe les finances. Évidemment si tu as les chiffre pour dire qui à contribué, et qui à touché, je suis preneur.

                  Pour la contribution la France est deuxième ( http://www.linternaute.com/actualite/constitution-europeenne/financement-europe.shtml ça date de 2005, pas trouvé plus récent ), derrière l'Allemagne

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Nucléaire

              Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

              Ce genre de bitnikerie est quand même en train de bien se développer. Dans mon entourage, de plus en plus de gens commencent à se fournir dans des systèmes genre AMAP. Avec des motivations très diverses :

              • C'est moins cher : Les légumes de saison livrées toutes les trois semaines par le paysan depuis une ferme à 30km d'ici; son break est plein, tout est déja vendu, pas de stocks, pas de retour, pas de déchets, pas de gros camions qui traversent l'europe...
              • C'est meilleur : de la dinde ou de la pintade du Gers, ça coute plus cher que la volaille chimique de supermarché, mais c'est foutrement meilleur, et ça redevient vraiment un plat de fête, surtout au bbq.
              • C'est "social/solidaire" : grâce aux systèmes de pré-commande ou d'abonnement, les agriculteurs, les éleveurs, qui sont souvent des jeunes voulant vivre de la terre, arrivent à avoir une certaine stabilité sur l'année de leurs revenus.
              • C'est hyper-convivial : quand un couple de bitnik est très fier de ses produits et de la façon dont ils les produisent, très content d'avoir des clients fidèles, bah il organise une visite de la ferme, et là, tu comprends bien mieux l'intérêt de la chose :)

              Regarde bien ce film : http://www.solutionslocales-lefilm.com/accueil et j'espère que tu va changer d'avis sur les bitnikerie. Va rencontrer des paysans, et tu te rendras compte que "nourrir tout le monde" passe d'abord par "nourrir ses voisins".

              * Ils vendront Usenet quand on aura fini de le remplir.

              • [^] # Re: Nucléaire

                Posté par . Évalué à  3 .

                de la dinde ou de la pintade du Gers, ça coute plus cher que la volaille chimique de supermarché, mais c'est foutrement meilleur

                En fait, si on inclut le coût pour la sécu, ce n'est pas forcément plus cher. Mais, bizarrement, la volaille chimique n'est pas taxée comme le sont le tabac et l'alcool.

                THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

            • [^] # Re: Nucléaire

              Posté par . Évalué à  2 .

              Merci à ceux qui moinsent.

              Je je suppose que sont ceux qui consomment 100% de produits issus de telles structures, y compris les produits de base (pain, pates..).

              Je suppose également qu'ils ont assez étudié l'histoire récente (et pas qu'en France), pour voir pourquoi on en est arrivé à une agriculture productiviste.

              Autant je suis assez d'accord avec les deux commentaires au dessus, autant, ça reste uniquement pour de l'alimentation de confort (condiments etc) pas pour les produits de base. Le jour où on arrivera ainsi à produire assez de blé pour nourrir tous les bitnikes bien pensant est loin d'être arrivé.

              Biensûr, ça répond à des besoins mais clairement pas le besoin primaire de se nourrir. C'est d'ailleurs un luxe que tout le monde ne peut pas se permettre. Luxe qu'on mettra plutôt en haut sur une Pyramide de Maslow qu'en bas (les deux commentaires précédents le montrent bien). Luxe qui au final n'est pas forcément très écolo, vu qu'on perd le coté économie d'échelle (dont les économies en energie), mais surtout parce qu'on s'intéresse à des produits qui nécéssitent par définition plus de ressources, Jacquard l'explique bien dans ces bouquins: un kilo de viande ou de lait par exemple nécéssite des centaires de kiko de blé, eux même nécéssitant des milliers de litres d'eau.

              Bref, "l'agriculture responsable", c'est tout mignon, tout bobo, comme les voitures hybrides quoi. Mais après tout, s'acheter une conscience, ça n'a pas de prix ... pour tout le reste il y a mastercard ;-)

              • [^] # Re: Nucléaire

                Posté par . Évalué à  1 .

                Luxe qui au final n'est pas forcément très écolo, vu qu'on perd le coté économie d'échelle (dont les économies en energie)

                ah. Oui l'écologie d'échelle; un peu comme utiliser des engrais à outrance ? Détruire les récoltes car on a trop produit et qu'il ne faudrait pas faire baisser les courts ? Cultiver du maïs dans des régions n'ayant pas assez d'eau pour soutenir leur production ? On peut aussi parler du gâchis à Rungis ou dans les supermarchés, le fait de jeter tout ce qui n'est pas calibré ou encore la façon de faire mûrir artificiellement des produits cueillit vert; le transport de bouffe par avion... Ça c'est de l'écologie Monsieur!!!

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Nucléaire

      Posté par . Évalué à  1 .

      c'est pourquoi l'avenir passera forcément à court terme/moyen terme par la multiplicité des moyens....

      regardez chez vous, comptez le nombre de transformateurs que vous avez pour vos appareils domestiques ...

      Parfois plus de 10 ou 15 ... tous en courant continu... comme par hazard....

      pourquoi ces petits consomateurs ne sont ils pas alimenté par un réseau éléctrique dédié, alimenté par une batterie, qui elle peut être chargée facilement pas des énérgies à faibles rendements, comme l'héolien privé ou le solaire, avec un peu comme les onduleurs une bascule sur un chargement par la prise éléctrique lorsque le rendement est trop faible pour une raison météorologique....

      on en revient donc tjrs à l'unique solution viable : le multimodal.

      • [^] # Re: Nucléaire

        Posté par . Évalué à  5 .

        Parce qu'il est plus intéressant de garder le plus longtemps possible un courant alternatif à tension relativement élevé que d'avoir plusieurs circuits à tensions et phases différentes?

        Je rappelle que
        1. l'Effet Joule est moindre sur les circuits à courant alternatif
        2. plus la tension est élevé, moins il faut de courant pour donner la même énergie (un Watt, c'est une multiplication de la tension par une intensité)

        De plus, un transfo a un rendement maximum quand il est à 50% d'utilisation. Avoir un transfo adapté à sa consommation permet donc un rendement dudit transfo maximal, alors que ton transfo global va avoir un rendement pourri les 3/4 du temps parce que tu auras pas atteint (ou dépassé) la moitié de sa puissance nominale.

        Donc non ça, ça ne me parait pas particulièrement choquant. On pourrait bien imaginer des multiprises délivrant du courant 4,5V, 9V et 12V continu mais faudrait un profiling assez poussé pour que ça aie un réel intérêt (sans compter les dissipateurs pour l'effet joule).

        • [^] # Re: Nucléaire

          Posté par . Évalué à  0 .

          ça c'est vrai pour le transport du courant, hors là il n'y pas de transport, la consomation état quasi immédiate, quelques metres de fil au maximum.

          • [^] # Re: Nucléaire

            Posté par . Évalué à  1 .

            Dans une maison ou un immeuble, il y a plus que quelques mètres de cable :)

      • [^] # Re: Nucléaire

        Posté par . Évalué à  4 .

        regardez chez vous, comptez le nombre de transformateurs que vous avez pour vos appareils domestiques ...

        Parfois plus de 10 ou 15 ... tous en courant continu... comme par hazard....

        le problème c'est qu'il n'y a aucune obligation, par exemple au niveau européen, pour que ces joujous électroniques (ou électriques, d'ailleurs) utilisent un seul et même transformateur universel produisant quelques tensions normalisées.

        y'a des balles dans la tête qui se perdent.

  • # Question

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Les projets comme Desertec, c'est totalement utopique ?

    • [^] # Re: Question

      Posté par . Évalué à  1 .

      totalement impossible (là encore il faut préciser à ce jour), déployer des moyens dans les zones concernés posent d'immenses problèmes d'installation, de maintenance, et de fret aussi bien pour la mise en place que la maintenance.
      les déplacement pour l'entretien et la pose sans compter tous les problèmes annexes, couteront plus en pollution que tout le bénéfice en pollution proportionnel à l'énergie ostensible.

      • [^] # Re: Question

        Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

        Merci pour ta réponse.
        J'imagine bien que cela a un coût élevé, mais j'ai du mal à avoir un ordre de grandeur avec le coût du nucléaire.
        La technologie me semble plutôt simple, en tout cas plus simple que le nucléaire (en particulier ITER...), non ?

        • [^] # Re: Question

          Posté par . Évalué à  2 .

          La technologie me semble plutôt simple, en tout cas plus simple que le nucléaire (en particulier ITER...), non ?

          C'est l'idée, il me semble aussi que la maintenance doit être aisé (il me semble qu'il sagit de simples tours solaires), de plus des déserts chauds on en a proche de centres habités (US, Australie, Chine, péninsule arabique, Maghreb)...
          On verra bien ce que donne le projet.

          Ceci dit il me semble (j'avais lu ça au sujet de la tour solaire espagnole) que le prix du kwh produit par une tour solaire est très élevé

          • [^] # Re: Question

            Posté par . Évalué à  2 .

            Non, ce type de projet (Desertec) est tout à fait réaliste au niveau technique, ne pose que peu de problèmes environnementaux (essentiellement la question du lavage des miroirs qui demande de l'eau douce, ainsi que le rejet de saumures dans le cas de dessalinisation conjointe). Le vrai problème est géopolitique : peut-on donner à Kadhafi ou ses collègues l'interrupteur général du réseau électrique européen ? Tiens, au fait il n'y aurait pas une petite guerre par là bas, en ce moment ?

            Au delà de ces considérations, toute solution solaire thermique a un avantage fondamental sur le nucléaire : elle est réversible, le démantèlement des installations est possible, alors que pour les centrales nucléaires personne aujourd'hui ne sait le faire... On ne sait même pas arrêter Fukushima ! Donc toute étude pseudo-économique montrant la rentabilité du nucléaire est une pure malhonnêteté intellectuelle, car le chiffrage du démantèlement sur le long terme est impossible...

      • [^] # Re: Question

        Posté par . Évalué à  2 .

        Euh, pour le coup, la majeur partie des materiaux necessaires pour une centrale solaire termique, c'est du beton et du vert. Ce qui se trouve plutot facilement localement. Ensuite, il y a des habitants dans ces regions qui pourront tres bien s'occuper de la maintenance, d'ailleur on pourrait meme les payer pour faire ca. Concept de ouf... Bon, par contre faudra attendre qu'ils arretent de se foutre sur la gueule :-)

        Pour juste continuer sur la partie technique, ils existent aujourd'hui une centrale solaire termique en espagne qui fonctionne H24 sur le modele de ce que veut deployer dans le desert. Donc ca marche. De plus, elles ont comme effet de bord de pouvoir produire de l'eau desalinise, de quoi aider doublement ces regions.

        Et t'inquiete, si tu n'y crois pas, les allemands, ils y croient et seront surement les grands beneficiaire d'un tel projet.

        • [^] # Re: Question

          Posté par . Évalué à  0 .

          Une centrale solaire qui fonctionne H24 ? C'est Gaston Lagaffe qui serait bien content pour alimenter sa lampe-torche...

          • [^] # Re: Question

            Posté par . Évalué à  3 .

            Le solaire thermique stocke la chaleur pour produire la nuit.

            "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

  • # Le nuclaire, une solution ?????

    Posté par . Évalué à  -10 .

    Non mais franchement, vous espérez résoudre quoi avec le nucléaire ????

    Et d'une, le nucléaire c'est extrêmement dangereux :
    - oui oui il y a des "incidents" tous les jours en France... À votre avis pourquoi seulement 70% du parc ne fonctionne à chaque instant ? C'est juste que vous voulez pas l'entendre...
    - vu les tarés que nos sociétés produisent, comme à Oslo, il y en aura bien un, un jour, pour faire péter une centrale... Et si c'est pas un civil ça sera des militaires pendant la prochaine guerre - et oui, l'histoire se répète...

    Et de deux, même si on ne parle pas d'accidents graves, les déchets produits par l'énergie nucléaire sont bien plus dégueulasses que les autres. Et c'est pas dangereux genre juste le temps qu'on plante une forêt et qu'elle l'absorbe comme pour le CO² issu des produits pétroliers, mais genre 1.000 ou 10.000 ans (qui a envie d'habiter dans un pays qui n'est qu'un gruyère de cavités radioactives et dont l'isolation ne tiendra clairement pas 10.000 ans - ce qui est déjà le cas en France ?). Tant qu'à faire je préférerais qu'on me propose d'aller vers une solution tout-pétrole que vers du un-peu-nucléraire.

    Et de trois, le nucléaire fonctionne grâce à des ressources limitées. Comme le pétrole, il y aura bien un moment où il faudra passer à autre chose...

    Et de quatre le nucléaire c'est cher : peut-être que vous croyez que c'est l'énergie la moins chère parce que vous écoutez un peu trop la TV et le discours pro-nucléaire de nos chers dirigeants ou parce que vous regardez juste votre facture (qu'EDF s'applique bien évidemment à faire apparaître la plus basse possible), mais si on prend en compte toutes les mesures de sécurité, plus l'armée et les policiers qu'ils faut payer pour protéger les multiples sites et multiples transports de sources, plus encore le prix de construction des centrales qui n'est jamais celui annoncé, plus encore le coût de démantèlement des centrales (aucun n'a encore eu lieu en France, donc on ne sait toujours pas combien ça coûterait VRAIMENT de le faire...), etc. Il s'agit en fait d'une des énergies les plus chères tous frais considérés...

    La seule solution valable c'est de tous faire un petit effort pour consommer moins... Notre planète est limitée donc il faudra bien un jour arrêter l'utopie de la croissance à tout prix (qu'elle soit en termes de ressources ou de population, d'ailleurs...) !

    • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

      Posté par . Évalué à  4 .

      Je suis désolé de te le dire, mais ce paragraphe est une succession de conneries, en gros c'est un résumé des arguments que nous donnent les "écolos". En te renseignant mieux, peut être t'aurai eut de bons arguments qui tiennent la route. Au mieux c'est de l'ignorance, au pire du mensonge.

      Le nucléaire c'est extrêmement dangereux : combien de morts dues au nucléaire ? Combien d'incident graves sur la centaine de réacteurs et pourquoi il y a eut ces accidents ? Voilà la réponse : 3 gros accidents nucléaire, dont le plus gros Tchernobyl ensuite Fukushima et celui aux USA. Alors pourquoi Tchernobyl ? Tout simplement parce que c'était une extrêmement vieille centrale soviétique complètement pas sécurisée (avec, par exemple, aucune protection du bâtiment réacteur : seule une dalle standard de béton recouvrait le réacteur). Secondo, la catastrophe de Tchernobyl est due à une grave erreur humaine qui a contourné tous les peu de systèmes de sécurités qui existaient. Bref, ce genre d'accident est impossible dans une centrale occidentale ! Fukushima : c'est simple dans ce cas là, la centrale était dimensionnée pour tenir à un tsunami d'environ 10m de haut, au final il en a fait plus de 20m...
      Combien de morts au final dus aux centrales nucléaires ? Environ 10000, peut être maximum 20000 pour plus de 400 réacteurs fonctionnant depuis plus de 40ans. Donc 20000morts en 40ans.
      Comparé au nombre de morts directement liée aux énergies fossiles : des millions par ans dues aux cancers provoqués par la pollution, sans tenir compte des pollutions environnementales indirectes et des conséquences du réchauffement climatique ! Une hécatombe !
      Quelqu'un comme à Oslo qui se fait péter dedans ? Ayant visité plusieurs centrales nucléaires et en sachant de quoi je parle : triple enceinte de sécurité avec des centaines de caméras et portails de sécurité, zones tampons avec alarmes (dès qu'on y met un pied ça déclenche l'alerte), une enceinte en béton de plus d'un mètre d'épaisseur, ba avec tout ça le mec d'oslo il peut y aller avant de rentrer là dedans ! Surtout qu'il y a régulièrement des exercices par le biais de commandos de l'armée tentant de rentrer dans la centrale en toute discrétion.
      Concernant les déchets : là aussi c'est simple, j'ai plus exactement les chiffres en tête mais c'est dans cet ordre d'idée : 95% du combustible est recyclé, la plus grosse partie des déchets sont des déchets de très faible radioactivité (gants et habits utilisés dans les opérations de maintenance par exemple). Au final, tous les déchets hautement radioactifs le restant 10000 ans représente en France, depuis qu'on possède des centrales nucléaires, une piscine olympique ! Au regards des kWh produits, c'est vraiment insignifiant !
      Enfin, le prix. Bien sûr que tout est compris, même le prix du démantèlement futur des centrales et le coût exorbitant de la subvention des énergies renouvelables. Quand vous payer votre facture EDF, vous payez tout ça ! Par ailleurs, il y a déjà des centrales nucléaire qui ont déjà étés démantelées en France, recherche un peu au lieu de dire n'importe quoi ! Le nucléaire reste, et de loin, l'énergie la moins chère !

      Mais bon, si malgré ça t'as toujours peur, alors ITER sera la solution : le nucléaire en toute sécurité avec très très peu de déchets.

      • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

        Posté par . Évalué à  5 .

        C'est juste qu'il a une manière de montrer ses arguments plutôt agressive.

        Il y a perso 2 choses qui me gène dans le nucléaire: le prix, que l'on ne connait pas (flouté par les subventions de l'état et par le fait qu'on ait toujours pas démantelé entièrement une centrale), et surtout cette prétention de croire que dans 30 ou 50 ans l'on soit toujours capable de gérer les déchets que l'ont parque, ou que dans 100 ans un mouvement sismique ne va faire ressortir les déchets à très longue durée de vie que l'on enterre (l'Allemagne a eu le problème récemment, la question que je me pose, c'est: saura t'on où les déchets sont enterrés dans 100 ans, aura t'on les moyens de résoudre le problème s'il se présente).

        Mon avis au sujet de la sécurité... même si elle doit bien sûr être la plus importante possible, pour moi la vraie question est de savoir que fait t'on lorsque l'accident se produit (il y aura toujours des accidents, il est juste moins probable avec un niveau de sécurité plus élevé). Bref je me demande s’il y a un PRA de prévu (les habitations sont-elles assez éloignées pour éviter les rejets de plutonium, quels sont les moyens d'évacuation rapide sur les 20 premier km, etc...)

        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

          Posté par . Évalué à  6 .

          Le nucléaire est la seule industrie qui sait ou sont ses déchets. je ne crois pas que la chimie peut en dire autant, et cela n'est pas forcément moins dangereux.

          "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

          • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

            Posté par . Évalué à  -3 .

            Alors ça !

            Le nucléaire sait où sont ses déchets... ben voyons... Il y a même au moins un exemple d'installation qui a perdu du combustible !

            Alors les déchets... je me permets d'avoir des doutes.
            Et je ne parle pas des fuites, ça ... c'est pas du déchet, mais on sait pas où ça va. Il faut aussi parler des systèmes de refroidissement qui rejettent de l'eau bien plus chaude que celle de la rivière proche. Est-ce qu'on mesure l'impact que ça a.

            La vérité, c'est que pour l'instant on n'a que ça à se mettre sous la dent (enfin, vaudrait mieux éviter), pour pallier à la pénurie "prochaine" des autres énergies fossiles. Et il ne faut pas oublier que l'uranium exploitable va s'épuiser aussi un jour. Mais il ne faudrait pas que les recherches extrêmement couteuses autour du nucléaire (fission, fusion, retraitement des déchets) ne phagocytent tout le fric, et ne pénalisent (en plus de certaines décisions politiques stupides comme le moratoire sur le solaire... mais je crois que NKM vient de relancer la machine...) les recherches sur les autres énergies. Les vraiment renouvelables (au moins 12 ou 15 Milliards d'années), et qui peuvent ne pas être centralisées. Mais c'est aussi un choix de société.
            Sans parler de l'espèce de secret quasi militaire (et anti démocratique) qui tourne autour du nucléaire et de ses coûts. Le coût du miraculeux EPR de Flamanville vient de doubler en l'espace d'un communiqué piteux d'EDF ou d'AREVA, je ne sais plus... Ca devient tout de suite moins sexy.

            • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

              Posté par . Évalué à  2 .

              Tu as raté les trolls précédents, cela t'aurait permis d'être moins trollesque.

              Est-ce qu'on mesure l'impact que ça a.

              Forcément puisque la norme ne veut pas plus de +1°C.
              _
              Le coût du miraculeux EPR de Flamanville vient de doubler en l'espace d'un communiqué piteux d'EDF ou d'AREVA, je ne sais plus... Ca devient tout de suite moins sexy._

              J'ai vu ce communiqué, j'ai beaucoup ri. Depuis l'accident au Japon, on parle d'un réacteur EPR à 6MM€. Donc, son vrai pris est connu depuis longtemps. En gros, presque le double de la génération précédente, en étant beaucoup plus sûr, une durée de vie de 60 ans, au lieu de 30 et un peu plus de puissance maximum. Donc, non, rien à changer après cette annonce montée en épingle par les médias.

              "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

      • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

        Posté par . Évalué à  5 .

        Je suis désolé de te le dire, mais ce paragraphe est une succession de conneries

        Bof, disons que c'est les craintes populaires. Toi avec ton discours rassurant creux c'est la même chose, mais dans l'autre sens.

        Le nucléaire c'est extrêmement dangereux : combien de morts dues au nucléaire ?

        Hmmmm, c'est sur que comme tu compte pas les cancers le nucléaire s'en tire bien.
        Maintenant j'ai pas les chiffres mais c'est nettement plus élevé que ce que tu dis. Sans compter le dérèglement de la faune et la flore locale dû au réchauffement des rivières, qui est quand même loin d'être négligeable.

        Surtout qu'il y a régulièrement des exercices par le biais de commandos de l'armée tentant de rentrer dans la centrale en toute discrétion.

        Et d'ailleurs ils y arrivent à chaque fois sans trop de mal. Relèves à heures fixes, défaut de vigilance, caméras infrarouges en panne... La sécurité extérieure des centrales est pas terrible. Suffisante pour des personnes inexpérimentées mais face à des professionnels ça ne tient pas la route.

        D'ailleurs face à ce constat la sécurité des centrales va progressivement passer à des sociétés privées. Nos infrastructures critiques sont entre de bonnes mains oui oui oui.

        Concernant les déchets : 95% du combustible est recyclé

        Ah oui les déchets, j'adore cette partie.
        Recyclé, donc, en balles perforantes à uranium appauvri très fortement toxique. Super enfin des déchets utiles qui participent à l'établissement de la domination de la France !

        Au final, tous les déchets hautement radioactifs le restant 10000 ans représente en
        France, depuis qu'on possède des centrales nucléaires, une piscine olympique

        En effet, selon la loi, selon EDF et AREVA que ça arrange bien, les déchets nucléaires tiennent en effet dans un gymnase.
        Au regard de la loi, y'a des trucs qui sortent du réacteur qui ne sont pas des déchets nucléaires. Sortir du nucléaire estime qu'il y a entre 50 et 100 fois plus de déchets qu'annoncé officiellement. Le problème est que les convois en partance pour la Russie escamotent un volume non défini de déchets et que les gaz, les liquides, etc. ne sont pas comptés non plus.
        Sortir du nucléaire exagère peut-être, mais de toute façon c'est un mensonge qui n'est pas acceptable pour ce genre de produits.

        Ah oui et puis on stocke du MOX (des déchets recyclés, donc) dont on ne sait plus quoi faire vu que le MOX n'est plus utilisé à des fins militaires comme c'était le cas avant.

        Par ailleurs, il y a déjà des centrales nucléaire qui ont déjà étés démantelées en France, recherche un peu au lieu de dire n'importe quoi !

        Une centrale. Une seule. A eau lourde, un truc qui n'existe plus en France. Super. Et les couts ont été sous-estimés d'un facteur 20.
        EDF estime un ordre de grandeur de 10 milliards d'euros pour le démantèlement de toutes nos centrales alors que le Royaume-Uni qui en possède moins que nous prévoit plutôt dans les 100 milliards.

        Enfin, le prix. Bien sûr que tout est compris, même le prix du démantèlement futur
        des centrales et le coût exorbitant de la subvention des énergies renouvelables

        Ah dans le prix déjà ridicule du W.h nucléaire on inclus les subventions aux énergies renouvelables et le démantèlement et les coûts de retraitement et les coûts annexes (salaires, entretien, etc.).
        J'ai comme un doute. Bon courage pour sourcer ça.

        Mais bon, si malgré ça t'as toujours peur, alors ITER sera la solution : le nucléaire
        en toute sécurité avec très très peu de déchets.

        Pour l'instant on est certain que ITER ne pourra pas être rentable et consommera plus qu'il produira. Je ne sais pas pour les prochaines générations de réacteurs à fusion mais pour celui là qui est expérimental c'est foutu.

        Désolé d'être un peu sec, mais tu fais exactement la même chose que le gars auquel tu réponds. C'est pas constructif.


        En conclusion:
        Les centrales nucléaires, c'est rien de plus que les bouilloires les plus perfectionnées au monde, ne l'oublions pas.

        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

          Posté par . Évalué à  6 .

          Pour l'instant on est certain que ITER ne pourra pas être rentable et consommera plus qu'il produira.

          C'est un projet de recherche. C'est pas fait pour être rentable mais pour trouver des solutions techniques !

          Les centrales nucléaires, c'est rien de plus que les bouilloires les plus perfectionnées au monde, ne l'oublions pas.

          Tout à fait. Et les ordinateurs sont juste des bouliers très perfectionnés. Et alors ?

      • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

        Posté par . Évalué à  -1 .

        combien de morts dues au nucléaire ?

        Tu as posé la question aux mineurs français d'uranium ? Ah zut, c'est trop tard : la plupart sont morts prematurement de cancers... c'est bête hein ?
        Plus sérieusement, je t'invite à regarder l'émission "Pièces à conviction : Uranium, le scandale de la France contaminée" qui était passée sur FR3. Elle est toujours sur Dailymotion.

        95% du combustible est recyclé

        Il y a un dossier sympa sur le recyclage des déchets nucléaires ici qui dit pas vraiment la même chose.

        Le nucléaire reste, et de loin, l'énergie la moins chère !

        Ah bon ?

        le coût exorbitant de la subvention des énergies renouvelables

        Mouais, je me rappelle d'un rapport INESTE qui montrait ça.

        ITER sera la solution

        Le jour où l'on aura trouvé comment produire de l'énergie par fusion nucléaire je crois qu'il n'y aura plus un gramme d'uranium, dont les stocks sont estimés pouvoir durer une quarantaine d'années...

        Bon, je vais m'arrêter là. Désolé, j'ai pas trop le temps d'approfondir.
        Si jamais la mémoire te reviens, j'aimerais avoir tes sources. ^^

        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

          Posté par . Évalué à  5 .

          Le jour où l'on aura trouvé comment produire de l'énergie par fusion nucléaire je crois qu'il n'y aura plus un gramme d'uranium, dont les stocks sont estimés pouvoir durer une quarantaine d'années...

          Il dit qu'il voit pas le rapport : quel problème ca pose, qu'il n'y ait plus d'uranium lorsqu'on découvre la fusion ? La fusion n'utilise pas de l'uranium !

          • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

            Posté par . Évalué à  -2 .

            :-\ Mea culpa. Là j'ai vraiment fait fort... ça m'apprendra à balancer des idées prémachées sans les vérifier.

        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

          Posté par . Évalué à  2 .

          http://blog.clanconso.fr/2011/03/prix-de-lelectricite-en-europe.html donne une autre vision du prix. (ici non plus http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/LPS36.pdf )

          "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

          Posté par . Évalué à  0 .

          Ce que j'aime le plus dans tes arguments, c'est tes sources. Alors au choix : on a du "Sortir du nucléaire", ou encore du "Sortir du nucléaire", voir même du "Sortir du nucléaire" ! ça c'est des sources très fiables dit donc ! Tout de suite on sent le sérieux !
          Pour les morts, si tu comptes les morts indirects, ba j'ai envie de dire compare le aux millions de morts directs et indirects des énergies fossiles et renouvelables (pollution, exploitation et extraction, acheminement, ...), une vrai catastrophe !

          Enfin, je ne suis pas un pro nucléaire, mais juste quelqu'un de réaliste qui sait qu'il n'existe aucune autre solution pour le moment à court et moyen terme. Si une nouvelle énergie aussi productive, efficace et peu couteuse se présente, je vote pour tout de suite et je deviens un anti-nuclaire ! Mais on en est pas encore là, je dirai même très loin !

          Mais chères écologistes de Sortir du nucléaire et compagnie, vous qui voulez arrêtez le nucléaire, et donc mécaniquement construire de nouvelles centrales thermiques extra polluantes, aggravant encore plus notre dépendance énergétique et notre déficit commercial ainsi que le cout de l'électricité et bien sur imposant à notre planète encore plus notre empreinte écologique par la pollution, le CO2, les catastrophes environnementales qu'on ne compte plus ; c'est ça que vous appelez être écolo ?

          • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

            Posté par . Évalué à  2 .

            peu couteuse

            faut le dire vite. Y a plusieurs point qu'on a tendance à oublier lors du calcul.

            • Le stockage des déchets n'a pas encore été vraiment résolu, et leur durée de vie dépasse largement une génération humaine. Ce stockage à un coût loin d'être négligeable; il faut des site stable sur des siècles, et s'assurer qu'il n'y a pas de fuite; ce serait dommage que la matière radioactive se mettre à descendre dans une nappe phréatique par exemple...
            • la réparation/surveillance des sites après les incidents, ainsi que leur condamnation sur une à deux génération humaine (Tchernobyl, Three miles Island, Fukushima...)
            • la fermeture et le démantèlement d'une centrale, Démantèlement_nucléaire

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

              Posté par . Évalué à  2 .

              Pour le 3) point en France, EDF provisionne de l'argent, 5MM€ était présent dans les comptes l'an passé. J'avais entendu parler d'un pactole total de 100MM€.

              "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

              • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                Sauf qu'ils jouent en bourse avec cette argent et le perdent http://www.niouzes.org/soc-politique/405363-quand-edf-joue-en-bourse-avec-largent-du-demantelement-des-centrales-nucleaires.html

                « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

              • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                Posté par . Évalué à  2 .

                Donc sur les trois points seul un est provisionné :D

                MM c'est milliards ou millions ? mile milliards? Désolé pour la question, mais j'ai toujours eu du mal avec ces unités.

                pour info three miles island le coût du nettoyage est seulement de 1 milliards

                Tchernobyl à un coût variable selon les pays mais rien que pour la Biélorussie, ça chiffre en centaine de milliards.

                Pour fukushima on parle encore en milliards
                http://www.channel4.com/news/fukushima-clean-up-will-take-decades-and-cost-billions

                C'est provisionné ?

                Pour le stockage, vu que le déchets sont déjà là qu'on continue ou qu'on s'arrête maintenant le changement de coût est marginal, mais faut quand même prévoir à plusieurs siècles...

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  Provisionner pour un truc aléatoire n'a pas vraiment de sens, à l'inverse du démantèlement.

                  "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                  • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                    Posté par . Évalué à  3 .

                    C'est pourtant ce que font les assurances.
                    C'est aussi ce que je fais avec une partie de mes économies rangés sur un compte où je peut retirer immédiatement sans soucis en cas d'imprévu.

                    Le problème est que le coût d'une catastrophe majeur est tellement élevé qu'aucune boite n'a la liquidité pour le faire. Alors y a bien la possibilité en cas de catastrophe d'emprunter, mais les banques vont vraiment se faire plaisir; et si les banques refusent, la boite fait faillite...

                    Alors on pourrait dire que les fonds de démantèlement pourraient faire tampon... Sauf que les commerciaux géniaux on trouvé que l'argent qui dors c'est pas une bonne idée, alors ils l'ont placé à risque

                    Si je voulais être cynique jusqu'au bout, je proposerai le montage d'une société qui produit de l'électricité à vraiment pas cher, qui rognerait sur tout les bout, ferait de la sous traitance à outrance, et en cas de catastrophe, je déclarerai simplement la faillite :)

                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

        Posté par . Évalué à  4 .

        ce genre d'accident est impossible dans une centrale occidentale

        Me voilà tout à fait rassuré.

        Je suppose que le feu d'artifice d'AZF était impossible. Tout autant que bon nombre de catastrophes aériennes et maritimes. Sans parler des armées tellement en surnombre et équipée que franchement, impossible de perdre la guerre.

        Ca me fait penser aux mecs qui sont persuadés que leur femme est fidèle tellement ils la surveille :-)

        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

          Posté par . Évalué à  3 .

          Tu veux comparer le vieil entrepôt oublié qui stockait des tonnes d'engrais, où un gusse à mis du goudron dessus, sans que personne ne lui disent rien, avec une central nucléaire, ou on te mets à poil tout les 5 min pour vérifié ton taux de radioactivité ?

          C'est franchement être de mauvaise fois de toute mettre sur le même plan.

          "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

      • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

        Posté par . Évalué à  1 .

        Plutôt bien exposé.
        Mais
        - le prix du démantèlement est grandement sous estimé : environ 10 fois plus que prévu. donc en gros, nous ne payons que 50% du prix réel de l'énergie nucléaire.
        - tu ne parle pas ni de l'extraction ni de la fabrication du combustible qui elles sont très très polluantes
        - tu ne parle pas de la pollution locale : réchauffement des eaux des rivières, rejets 'accidentels'.

        donc le nucléaire c'est pas tout moche mais c'est pas tout beau. il est surement prudent de vouloir en diminuer le poids.

        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

          Posté par . Évalué à  3 .

          - le prix du démantèlement est grandement sous estimé : environ 10 fois plus que prévu. donc en gros, nous ne payons que 50% du prix réel de l'énergie nucléaire.

          Ce n'est que ton appréciation à la louche...
          _
          - tu ne parle pas ni de l'extraction ni de la fabrication du combustible qui elles sont très très polluantes_

          Cette argument est complètement bidon. Compares avec le charbon ! Pour 1kg de matière fissile tu produis tellement plus d'énergie, que tu as besoin de beaucoup moins de matériaux, donc il y a moins de mines et beaucoup beaucoup moins de pollution.

          Par exemple, vu le volume de terre déplacé, la radioactivité relâché dans la nature par la combustion du charbon est supérieur à la radioactivité de l'usage de l'uranium, à cause de la présence faible de radioélément dans le charbon.
          _
          - tu ne parle pas de la pollution locale : réchauffement des eaux des rivières, rejets 'accidentels'._

          C'est vrai pour toute usine. Les centrales nucléaires sont loin d'être les pires ou les moins surveillés. Une cimenterie est bien moins propre qu'une centrale.

          "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

      • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Par ailleurs, il y a déjà des centrales nucléaire qui ont déjà étés démantelées en France, recherche un peu au lieu de dire n'importe quoi !

        [URL] ?

        * Ils vendront Usenet quand on aura fini de le remplir.

      • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

        Posté par . Évalué à  2 .

        Je suis effaré de voir un tel commentaire avec un score positif... Entre les insultes gratuites et les arguments de brochure de presse Areva, on est bien servi. Mais allons-y :
        Combien de morts dues au nucléaire ? Ca dépend de ce qu'on nous autorise a totaliser. Mais si on compte les mineurs et les victimes d'accidents avec les cancers, on dépasse allègrement le million. Rien que pour la production d'énergie, bien sur, je ne compte pas le médical ni le militaire.
        Quoiqu'il en soit, dangereux ou non, le risque, lui, est extrême. (le danger, c'est un risque multiplie par une probabilité d'apparition). Est-ce que l'on trouve acceptable l'idée de devoir évacuer Grenoble ou Paris en cas de problème (ou de transformer le Cotentin en une ile)? Tu as l'air de penser oui. D'autres ne sont pas d'accord.

        Le coup de l'accident de Tchernobyl, c'est un peu facile de dire "c'est soviétique, c'est tout pourri, d'ailleurs c'est une erreur humaine". Erreur humaine ? D'accord. Mais en quoi les humains de France seraient-ils plus infaillibles que les humains d'ex-URSS ? Quant à la qualité du matériel ex-soviétique, difficile de tirer une généralisation sur une seule situation. Tchernobyl a saute parce que peu fiable, parce que soviétique. La preuve que soviétique=peu fiable, Tchernobyl a saute...
        Fukushima ? Les nippons ont une expérience de première main sur les dégâts dus aux radiations, on peu donc supposer qu'au moment de la conception de la centrale, ils n'avaient pas spécialement envie qu'un incident grave survienne. Ils sont aussi très en pointe sur les tsunamis et les tremblement de terre. Bêtement, on aurait pu croire qu'une centrale japonaise aurait peu tenir compte de la possibilité d'une grosse vague. Le résultat est donc surprenant si on s'en tient au discours pro-nucléaire. Ha, mais c'est pas de ma faute, la vague était trop grosse. Bin oui, c'est exactement ce que disent les anti-nucléaires. On ne peut pas prendre en compte toutes les situations possibles, on n'est a l'abri de rien. Le risque est trop grand pour tolérer une autre probabilité d'apparition que 0.
        Three Mile Island ("celui aux USA", Môssieu je connaistoutdunucleaire) ? Pas de réponse à nous donner ? Pas de matérieltoutpourri ? Pas de tropgrossevague ? Pas de travailleurincompétent ? Zut alors, juste une centrale nucléaire du pays qui a inventé l'énergie nucléaire, avec des techniciens bien formés qui a connu un accident grave. C'est tout...
        Ce genre d'accident imposssible dans une centrale occidentale ? Euh... USA c'est l'ouest ou l'est ? La terre étant ronde, tu n'as pas tort sur la localisation. Mais le coup de l'accident impossible, ça me fait bien marrer (jaune). Toute réalisation humaine est faillible. Mieux encore, plus le temps passe, plus tu es sur de finir tôt ou tard par avoir un accident. L'A380 est un excellent avion, pas fait par des rigolos, n'empêche, on sait très bien qu'à un moment ou un autre, une de ces bestioles va s'écraser. (et avec une probabilité d'erreur humaine comme cause principale d'environ 70%). C'est pareil pour les centrales nucléaires. On espère juste qu'on aura démantelé chacune d'elle avant l'accident. Mais si on multiplie leur nombre, si on rallonge sans cesse la durée de vie des plus anciennes, on augmente la probabilité d'un accident majeur.

        La sureté des centrales ? La vallée du Rhone est un axe aérien assez important, c'est aussi une région parsemée de réacteurs. La Hague et sa piscine olympique^Watomique sont à moins de trois minutes des gros-porteur qui se posent à Jersey. Avant même qu'on ne détecte un problème, l'avion est dans l'eau. Mais sans aller jusque là, les centrales sont tellement étanches que tous les ans, y'a des écolos qui se retrouvent au tribunal pour s'être introduits illégalement sur zone. Des gars qui se chauffent à la bougie ! Des types qui roulent en vélo à jambes ! Des mecs qui portent des pulls en laine de leurs propres moutons ! Des mangeurs de légumes ! Ils y arrivent sans mal.

        Recyclage ? Propagande ! l'industrie nucléaire mélange allègrement plusieurs concepts quand ça les arrange. Et refuse qu'on fasse de même dans le cas contraire. Non, les déchets nucléaires ne sont pas recyclés. Les produits de fission sont en partie retraités. Les déchets, c'est ce qui reste une fois le retraitement effectué. C'est assez important comme distinction, parce que l'industrie nucléaire fait aussi bien attention à ne pas mettre le plutonium dans la catégorie déchets. Du coup, on se retrouve avec des montagnes de cette saloperie. Toujours est-il que ces trucs-là, on en fait quoi ? On creuse pour les enterrer 100 000 ans (rigolo aussi, la force des lobbys. Le film "into eternity" n'est sorti dans aucune salle du Cotentin (La Hague, Flamanville, tout ça...)) ? Et après ? Mais puisque tu parles de ta piscine olympique de déchets nucléaires à haute activité et vie longue (en disant que ça te semble peu...) ça fait tout de même ses 3000m^3, mine de rien. Si tout se retrouve dispersé après un accident ou un attentat, ça te semblera toujours aussi peu ? Personnellement, ça m'évoque plutôt le doomsday device dans le docteur Folamour qu'une baignade sportive.

        Enfin le prix. Bien sur que tout n'est pas compris, et surtout pas le coût du démantèlement. On n'a toujours pas démantelé une seule centrale (du moins pas entièrement. 500 millions pour une centrale de 70MW. Sauf qu'on n'a pas encore touché au bâtiment du réacteur.), on ne sait pas le faire, on ne sait pas combien ça coûte, mais on est sur que c'est beaucoup plus que ce qui est indiqué sur les factures EDF. Bien sur que le prix est grandement sous-estimé, notamment par l'oubli des subventions diverses au nucléaire.

        Bref, ton commentaire est insultant tant sur la forme, que sur l’honnêteté des arguments.

        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

          Posté par . Évalué à  2 .

          Mais si on compte les mineurs et les victimes d'accidents avec les cancers, on dépasse allègrement le million.

          Là, il faut que tu donnes des sources. Car même en comptant large pour Tchernobyl, on est autour de 100 000 depuis 50 ans.

          Pour le reste, il faudrait que tu relises les arguments, tu les comprends de travers.

          Tchernobyl n'était pas une vieille central mais une central sans aucune sécurité (genre les barres de modération qui faut monter et qui ne tombe pas, l'absence de bore, etc...) qui a fondu suite à une cascade d'erreur humaine stupide.

          Fukushima avait été déclarer vétuste, il y a qq années d'après un rapport gouvernemental mais cela n'a eu aucun effet sur place. La central résistait à un tsunami de 10m, or c'était sous estimé par rapport à ce que la région pouvait attendre. Pour mémoire, il n'y a toujours aucun mort pour cet accident pour l'instant.

          Three Mile Island, c'était à priori une explosion de H² (comme au début de Fukushima), il y a eu très peu de fuite de radioactivité. Il n'y a pas eu de morts non plus.

          Et je te retourne le compliment concernant les arguments à 2 balles. Mais je comprends que tu n'es pas envie de relire la news précédente sur le sujet.

          Il existe un article qui montre le nombre de mort par Twh produit selon la technologie. Je te laisse le trouver sur l'autre news.

          "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

          • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Pour mémoire, il n'y a toujours aucun mort pour cet accident pour l'instant.

            Ce qui reste à prouver, hein... http://enenews.com/

            * Ils vendront Usenet quand on aura fini de le remplir.

          • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

            Posté par . Évalué à  0 .

            Je te laisse lire, j'ai la flemme... Mais 1 million, c'est seulement pour Tchernobyl
            http://en.wikipedia.org/wiki/Chernobyl:_Consequences_of_the_Catastrophe_for_People_and_the_Environment

            Tu peux cerner toutes les raisons que tu veux pour les désastres nucléaires, il n'en reste pas moins qu'ils peuvent se produire (et se produisent, d'ailleurs). L'erreur humaine est non seulement possible partout, mais elle se PRODUIT aussi effectivement. C'est un fait.
            Les études qui montrent des failles de sécurité (ou des sous-estimations systématiques des risques naturels)et restent ignorés, on a aussi ça en France. La taille de la vague, je m'en tape. Il y a une centrale dans un pays occidental à la pointe de la technologie qui a connu un incident catastrophique.
            Que ce soit une explosion d'hydrogène ou de foufoune à Three Mile Island, on s'en fout. C'est un symptôme d'une possibilité de catastrophe. (et peu de radio-activité rejetée, ça reste différent de pas de radoiactivité rejetée)
            Tout ce que tu es en train de me dire, c'est "il n'y a pas eu d'accident majeur en France, donc il ne peut pas y en avoir". Et tu ne me dis même pas "très improbable", mais carrément "impossible".
            Cite-moi une seule technologie de production d'énergie pouvant nécessiter l'évacuation de Paris en cas de problème. Ha si, une pâle d'éolienne de 10km de haut en béton armé pourrait poser problème, en effet...

            • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

              Posté par . Évalué à  3 .

              A l'époque de Fukushima, le chiffre de 100 000 morts pour Tchernobyl avait été donné par Greenpeace. L'OMS donnait plutôt un chiffre autour de 12000. De plus, il est difficile de savoir de quoi sont mort réellement les personnes. Pour étouffer la réaction, ils ont jetés des milliers de tonne de plomb dont une bonne partie s'est vaporisé dans l'air. Or, les métaux lourd sont mauvais pour la santé.

              En tout cas, le chiffre de 1 millions semble un peu fantaisiste, même l'article le met au conditionnel. De toute façon, même avec un million de morts, soit 10x l'estimation première, le nucléaire reste une des énergie les plus sûr.

              http://nextbigfuture.com/2011/03/deaths-per-twh-by-energy-source.html

              Cite-moi une seule technologie de production d'énergie pouvant nécessiter l'évacuation de Paris en cas de problème. Ha si, une pâle d'éolienne de 10km de haut en béton armé pourrait poser problème, en effet...

              Je n'ai pas regarder la carte, mais il me semble que la première central est assez loin. Ensuite, renseignes toi sur le nombre de morts suite au rupture de barrage hydroélectrique.

              Ce que je ne comprends pas dans tout ses réactions épidermique d'antinucléaire, c'est l'absence de rationalité. C'est comme pour les ondes gsm. Il y a aucune nocivité prouvé, et plein de combattant anti-antenne alors qu'il en faudrait plus pour diminuer le champ électrique. Par contre, la voiture et le tabac font beaucoup de morts, personne ne pensent à les interdire partout.

              Tu préfères l'absence d'un risque hypothétique, à la présence d'un risque vérifié (issue du charbon ou du gaz: cancer dû au poussière à la pollution, mort dans les mines, réchauffement climatique,... ).

              De plus, je n'ai jamais écrit nul part que l'accident est impossible, je dis que les alternative ne sont pas génial non plus.

              "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

    • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

      Posté par . Évalué à  7 .

      Non mais franchement, vous espérez résoudre quoi avec le nucléaire ????

      Ralentir le réchauffement climatique. C'est déja pas mal, non ?

      oui oui il y a des "incidents" tous les jours en France... À votre avis pourquoi seulement 70% du parc ne fonctionne à chaque instant ? C'est juste que vous voulez pas l'entendre...

      Oui, il y a des incidents en France. Non, pas tous les jours (faut pas éxagérer non plus). Quelle gravité ?
      Si 30 % du parc ne fonctionne pas à chaque instant (me semblait que c'etait un peu moins genre 20%, peu importe) c'est aussi et surtout parce qu'on fait de la maintenance...

      vu les tarés que nos sociétés produisent, comme à Oslo, il y en aura bien un, un jour, pour faire péter une centrale...

      Bonne chance au taré en question pour arriver à faire sauter une centrale.... Suffit pas de le vouloir !
      En outre, tu n'es pas le premier à penser à ce problème...

      Et de deux, même si on ne parle pas d'accidents graves, les déchets produits par l'énergie nucléaire sont bien plus dégueulasses que les autres. Et c'est pas dangereux genre juste le temps qu'on plante une forêt et qu'elle l'absorbe comme pour le CO² issu des produits pétroliers, mais genre 1.000 ou 10.000 ans

      Les produits radioactifs, plus ils sont radioactifs longtemps, moins ils le sont. Donc quand on parle de certains déchets dont la demi-vie est de quelques centaines de milliers d'années, il s'agit de déchets qui sont en réalités très peu radioactifs et très peu dangereux.

      Tant qu'à faire je préférerais qu'on me propose d'aller vers une solution tout-pétrole que vers du un-peu-nucléraire.

      Bah heureusement qu'on te demande pas de choisir ! Perso, je prefererais que mes petits-enfants puissent respirer à l'air libre !

      Et de trois, le nucléaire fonctionne grâce à des ressources limitées. Comme le pétrole, il y aura bien un moment où il faudra passer à autre chose...

      Le nucléaire a le meme problème que le pétrole, donc je préfère le pétrole ? J'ai du mal à comprendre la logique...

      Et de quatre le nucléaire c'est cher : peut-être que vous croyez que c'est l'énergie la moins chère parce que vous écoutez un peu trop la TV et le discours pro-nucléaire de nos chers dirigeants ou parce que vous regardez juste votre facture (qu'EDF s'applique bien évidemment à faire apparaître la plus basse possible)

      Bien sur, EDF est une entreprise philantropique, qui perd volontairement de l'argent à chaque facture pour faire croire au péquin moyen que le nucléaire est moins cher qu'en vérité... N'importe quoi ! EDF te facture l'energie au prix qu'elle coute (plus une petite marge, c'est normal, c'est une entreprise dont le but est de faire des profits)

      mais si on prend en compte toutes les mesures de sécurité, plus l'armée et les policiers qu'ils faut payer pour protéger les multiples sites et multiples transports de sources, plus encore le prix de construction des centrales qui n'est jamais celui annoncé, plus encore le coût de démantèlement des centrales.

      Alors là, d'accord, ce sont effectivement des couts cachés, qu'on ne verra jamais sur notre facture (encore que le transport, si)

      Il s'agit en fait d'une des énergies les plus chères tous frais considérés...

      Une étude sérieuse, complète et indépendante qui le démontre, en prenant également tous les frais cachés des autres modes de production ? Parce qu'en l'absence de sources, c'est du vent !

      • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

        Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

        Ralentir le réchauffement climatique. C'est déja pas mal, non ?

        Il serait bien de ne pas tout mélanger, il est tout à fait possible de garantir l'indépendance énergétique d'une habitation sans passer par du fossile ( ou trés peu ) : cogénération, géothermie, isolation, solaire, éolien, biogaz, bois, pelas.....etc

        Bonne chance au taré en question pour arriver à faire sauter une centrale.... Suffit pas de le vouloir !
        En outre, tu n'es pas le premier à penser à ce problème...
        Ah ? j'aimerai bien savoir ce que ferait un pain d'explosif sur les systèmes de refroidissement tiens, Fukushima bis ?

        Les produits radioactifs, plus ils sont radioactifs longtemps, moins ils le sont. Donc quand on parle de certains déchets dont la demi-vie est de quelques centaines de milliers d'années, il s'agit de déchets qui sont en réalités très peu radioactifs et très peu dangereux.

        le plutonium produit par les centrales peut avoir une demi vie de plus de 20 milles ans, ce qui n'empeche pas que quelques grammes/kilos sont mortels.

        Bien sur, EDF est une entreprise philantropique, qui perd volontairement de l'argent à chaque facture pour faire croire au péquin moyen que le nucléaire est moins cher qu'en vérité... N'importe quoi ! EDF te facture l'energie au prix qu'elle coute (plus une petite marge, c'est normal, c'est une entreprise dont le but est de faire des profits)

        EDF n'a jamais assumé seul le coup de construction, entretiens du parc nucléaire français, Ce sont tes impôts qui l'ont assumé :D
        Oui le nucléaire coute cher, bien plus que la propagante d'Areva le dit, l'extraction de l'uranium coute un peu, l'entretien et la construction de centrale coute une blinde ( EPR > 6 milliards actuellement ), le retraitement des déchets coutent un bras.

        Une étude sérieuse, complète et indépendante qui le démontre, en prenant également tous les frais cachés des autres modes de production ? Parce qu'en l'absence de sources, c'est du vent !

        l'EPR est évalué à plus de 6milliards, sans combustible, sans la maintenance, sans le retraitement. Pour 6milliard, tu penses pouvoir en planter combien des aérogénérateurs ?

        La vérité est qu'on est formaté en France, on est à l'heure actuel le seul pays au monde à avoir un tel taux de nucléaire, tout les autres y arrivent sans se doper à l'uranium sauf nous.
        Et le principal argument en faveur du nucléaire qui était le prix/Kw est en train de s'effriter comme le béton de nos centrales et les chinois qui pompent les réserves d'U235
        Pour ceux qui pensent encore que le nucléaire est la seul option, La Terre reçoit en 30 min la consommation annuel de l'homme.
        Comme souvent des solutions y en, plein youtube même, suffit juste de se donner le mal de les utiliser.

        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

          Posté par . Évalué à  4 .

          EDF n'a jamais assumé seul le coup de construction, entretiens du parc nucléaire français, Ce sont tes impôts qui l'ont assumé :D

          La construction, oui, l'entretien, non. Le cout de l'entretien est bien compris dans ta facture EDF. Tu remarqueras que j'ai effectivement reconnu qu'il y avait des couts cachés :

          mais si on prend en compte toutes les mesures de sécurité, plus l'armée et les policiers qu'ils faut payer pour protéger les multiples sites et multiples transports de sources, plus encore le prix de construction des centrales qui n'est jamais celui annoncé, plus encore le coût de démantèlement des centrales.

          Alors là, d'accord, ce sont effectivement des couts cachés, qu'on ne verra jamais sur notre facture (encore que le transport, si)

          .

          l'EPR est évalué à plus de 6milliards, sans combustible, sans la maintenance, sans le retraitement. Pour 6milliard, tu penses pouvoir en planter combien des aérogénérateurs ?

          Donc, là, tu me dis qu'un type de centrale (le tout nouveau-dernier-cri) coute très cher. Mais je ne sais toujours pas combien ca couterait de produire autant avec d'autres modes de production => j'en reviens à "Une étude sérieuse, complète et indépendante qui le démontre, en prenant également tous les frais cachés des autres modes de production ? Parce qu'en l'absence de sources, c'est du vent !"

          Je fait cette remarque parce que je n'ai jamais vu une seule étude sur les couts des differentes energies qui soit vraiment bien faite. Soit c'est fait dans le but de montrer que le nucléaire est pas cher, et on oublie de compter certains coûts du nucléaire, soit c'est fait dans le but inverse, et on oublie de compter certains couts des autres modes de production.

          • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

            Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

            Donc, là, tu me dis qu'un type de centrale (le tout nouveau-dernier-cri) coute très cher. Mais je ne sais toujours pas combien ca couterait de produire autant avec d'autres modes de production => j'en reviens à "Une étude sérieuse, complète et indépendante qui le démontre, en prenant également tous les frais cachés des autres modes de production ? Parce qu'en l'absence de sources, c'est du vent !"

            Je fait cette remarque parce que je n'ai jamais vu une seule étude sur les couts des differentes energies qui soit vraiment bien faite. Soit c'est fait dans le but de montrer que le nucléaire est pas cher, et on oublie de compter certains coûts du nucléaire, soit c'est fait dans le but inverse, et on oublie de compter certains couts des autres modes de production.

            http://www.parc-eolien.com/investir-eolien/cout-exploitation-eolienne.html

            D'aprés cette page, le cout à l'installation de l'éolien est estimé à 1000€ / kw.
            Prenons les 1600MW théorique de l'EPR, soit 1.600.000 Kw, une simple multiplication ramène ça à 1,6 Milliards environ, frais de mise en service, installation et raccordement compris.
            On est a un peu prés un facteur 3,5 en faveur de l'éolien, et le cout du combustible, du personnel et de la mise en servie de l'EPR ne sont meme pas compris dedans.

            • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

              Posté par . Évalué à  3 .

              1) On avait parlé d'une étude indépendante... Parc-eolien.com, ca serait pas un site qui chercherait à pousser à l'adoption de l'eolien ?
              2) 1000€/kw, c'est juste le prix de l'installation. Reste l'entretien (2% annuels, donc 20€/kw/an, mais c'est pas sur, cf plus bas), et la désinstallation (bah oui, si on parle du cout de démantellement des centrales nucléaires, faut bien aussi parler de la désinstallation des éoliennes).
              3) J'ai un peu de mal à comprendre ce qu'ils disent sur les frais d'entretien. D'un coté, je lis que c'est environ 2% (donc environ 20€/kw/an), d'un autre coté je vois ceci :
              Maintenance préventive + garantie performance : 15000 € / MW / an.
              Bris interne : 6000 € / MW / an.
              Bris externe : 6000 € / MW / an.

              ce qui fait déja 15+6+6=27 €/Kw/an.
              4) Il ne s'agit ici que de couts prévisionnels, pas de couts reels d'exploitation sur 20 ans. Entre "on prévoit de produire tant et on prévoit que ca coute tant" et "en 20 ans on a produit tant et ca nous a couté tant", il y a parfois une belle différence.
              5) Pourquoi parler spécialement d'EPR ? C'est la technologie de centrale nucléaire la moins chere ? Ah non !

              • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

                1) Jamais rien n'est indépendant, il suffit juste de croiser les sources. Si tu as quelques chose qui me contredit made in Areva, n'hesite pas à le publier.
                2) 6 milliards pour l'EPR, c'est aussi que l'installation et c'est pas fini.
                3) Connaitre exactement les frais de fonctionnements d'une centrale N est impossible. Mais avec un peu de bonne fois et de logique, ça m'étonnerait beaucoup l'impact et le cout des déchets , leur retraitement à la hague, l'extraction de l'uranium ...etc soit infénieur à quelques grimpettes sur une centaine de mats d'éolienne pour changer les pieces hydrauliques/ electriques foireuses.

                5) tu connais d'autres projets de centrale nouvelle génération pour répondre à la demande actuellement ? si tu as des chiffres sur 1600 MW, n'hesite pas à les publier.
                Si ce n'est pas le cas, peut-être que ça signifie que même les investisseurs n'en veulent plus.

                • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                  Posté par . Évalué à  0 .

                  2) c'est pas une centaine de mats qu'il faut mais des milliers.

                  "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                  Posté par . Évalué à  3 .

                  1) Jamais rien n'est indépendant, il suffit juste de croiser les sources. Si tu as quelques chose qui me contredit made in Areva, n'hesite pas à le publier

                  Justement, j'aurais rejeté la meme etude si elle venait d'areva. C'est bien ce que je dis : aucune étude indépendante et sérieuse sur les coùts des différentes energies. Chaque camp arrive avec ses beaux chiffres et graphismes pour prouver qu'il est le moins cher. Mais pas moyen de les départager réellement.

                  2) 6 milliards pour l'EPR, c'est aussi que l'installation et c'est pas fini.

                  Certes on ne prend en compte qu'une partie des couts, mais c'est la meme partie des deux cotés, donc la comparaison est valable ? Bof.

                  5) tu connais d'autres projets de centrale nouvelle génération pour répondre à la demande actuellement

                  Pourquoi forcément nouvelle génération ? Il me semble que l'ancienne génération répond actuellement à 80% de la demande, non ?

                  • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                    Posté par . Évalué à  0 .

                    Pourquoi forcément nouvelle génération ? Il me semble que l'ancienne génération répond actuellement à 80% de la demande, non ?

                    80% de la demande en électricité soit dans les 20% de notre consommation énergétique globale... donc euh si on épuise les ressources en hydrocarbures on va effectivement avoir besoin de quelques centrales nucléaires par-ci par-là...

              • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                Posté par . Évalué à  4 .

                Il y aussi le fait qu'une éolienne est prévus pour 20 ans, l'EPR pour 60. Il faut donc tripler la facture.

                Il y a aussi le fait qu'il est impossible de moduler l'éolien, il faut donc un autre mode de production flexible ayant la même capacité de production que les éoliennes (charbon en allemagne, Gaz en Espagne). Cela double la facture.

                Il y aussi le fait que le foncier en France, n'est pas extensible à l'infini. On va couvrir les cotes d'éolienne Offshore pour 6M€ seulement.

                "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                  Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

                  Il y a aussi le fait qu'il est impossible de moduler l'éolien, il faut donc un autre mode de production flexible ayant la même capacité de production que les éoliennes (charbon en allemagne, Gaz en Espagne). Cela double la facture.

                  L'Eolien est tout a fait modulable, mais il ne peut pas être fiable si c'est ça que tu voulais dire, ce ne doit pas etre une energie de fond.

                  Il est même à vrai dire beaucoup plus modulable que le nucléaire, La puissance d'une centrale peut etre réguler entre +/-11% alors que la consommation impose une régulation de +/- 50% voir plus en hiver. De plus, il faut plusieurs semaine pour arreter/démarrer une tranche.
                  Ce qui signifie qu'en full nucléaire, la moitié du parc sert à chauffer les oiseau aux heures creuse, une solution des plus efficace pour le réchauffement climatique en effet :p.

                  • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                    Posté par . Évalué à  5 .

                    Les + ou - 11%, c'est en instantané, sinon la latence se chiffre en heures pas en jour.

                    Pour information, en France, il n'y a plus d'usine de charbon ou de gaz servant à la régulation. Elles ne servent qu'en période de pointe.

                    "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                    • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                      Posté par . Évalué à  2 .

                      Malheureusement, si elles commencent à réouvrir à cause de ? devinez qui ? ba les éoliennes qui ne fonctionnent que un quart du temps !

                      • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                        Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

                        Ou peut-être de la consommation qui double en hiver entre le milieu de journée et la soirée. Ce que le parc nucléaire ne peut pas contenir car il a jamais été conçu pour ça.

                        Mauvaise foi quand tu nous tiens <<

                        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                          Posté par . Évalué à  2 .

                          Mauvaise foi quand tu nous tiens, sur France 2 ils avaient un magnifique reportage expliquant cela (l'histoire des éoliennes qui forcent EDF à réouvrir de nouvelles centrales thermiques). Il y a toujours eut le problème de la consommation qui double en hiver entre le milieu de journée et la soirée, et pourtant ce n'est que maintenant, en même temps que le développement des éoliennes, qu'ils réouvrent des centrales thermiques.

                        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                          Posté par . Évalué à  4 .

                          Les centrales nucléaire peuvent augmenter le production sur 1h.

                          "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                          • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                            Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

                            C'est vrai et faux à la fois.

                            Une centrale nucléaire, peut facilement réguler sa production électrique, mais trés difficilement sa production thermique.

                            En fait, Pour baisser la production électrique d'une centrale nucléaire, elle doit envoyer son surplus d’Énergie thermique en provenance du réacteur dans son système de refroidissement, Ce qui a pour effet de saboter le rendement en chauffant les alouettes.

                            C'est une des raisons qui fait que, même avec la puissance phénoménale du nucléaire, on préfère utiliser d'autres Énergies/Centrale pour la régulation du réseau.

                            • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                              Posté par . Évalué à  4 .

                              La dernière fois que j'ai regarder le site d'EDF, toutes les centrales autre que nucléaire était des centrales pour les usages en pointe, toutes les centrales pour la régulation était en démantèlement.

                              "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

              • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                Posté par . Évalué à  -1 .

                5) Pourquoi parler spécialement d'EPR ? C'est la technologie de centrale nucléaire la moins chere ? Ah non !

                En revanche c'est la techno qu'AREVA cherche à refourguer à tour de bras ici et ailleurs, car elle est censée être la plus sûre. L'innovation de ces "centrales nouvelles générations" est nulle : la technologie est strictement la même ("une façon diabolique de faire bouillir de l'eau", Einstein dixit), en revanche on rajoute plein de béton. Vu qu'on peine déjà à démanteler les anciennes (pi en plus ça coûte cher alors, pfff), bon courage pour les EPR...

                D'un point de vue politique énergétique :
                dans les années 70, les experts en énergie tablaient sur un doublement de la consommation tous les 10 ans, d'où le lancement d'un vaste programme de centrales nucléaires, pour produire plein d'électricité à pas cher. Pi en fait non, ça augmentait moins vite que prévu, alors fallait quand même trouver un moyen de la fourguer toute cette bonne énergie... Idée! on va mettre des chauffages électriques de partout! Le chauffage électrique, on fait pas plus énergivore. Tout le reste est à l'avenant.

                Pour finir, un petit souvenir de CM2, fin des années 80 : des types de la centrale nucléaire située à 10 bornes de mon village ont été (se sont?) invités dans ma classe pour nous expliquer à grand renfort de jolies images colorées et de petites BD "pédagogiques" que le nucléaire c'est hyper efficace et totalement sûr. En fait, ce qui est réellement "sûr" et "efficace", c'est le marketing pro-nucléaire en France : on est les seuls à se fournir à mort en nucléaire? c'est qu'on est super intelligents et visionnaires, les autres sont des idiots! L'Allemagne et la Suisse se décident à s'en passer? ils sont idiots ET hypocrites!

                Bravo, continuons à subir avec allégresse ce qu'une petite caste d'ingénieurs des mines décident à notre place et à celle de nos dirigeants.

                • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                  Posté par . Évalué à  4 .

                  Sans vouloir refaire le débat qui a déjà eu lieu, tu remplaces le nucléaire par quoi ? Le charbon ou le gaz ? Je parle d'une réaliste solution à moyen terme (20ans).

                  Sans parler du réchauffement climatique qui serait une catastrophe encore inimaginable à l'échelle global (et pas à 50km autour d'un point), combien de mort par énergie ?

                  Si le but est de prendre le moins pire, sans verser dans l'irrationnel, il ne reste presque plus que le nucléaire + une part de renouvelable qui sera forcément sous les 50%, car le vent ne souffle pas tout le temps et le soleil ne brille pas toujours non plus.

                  "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                  • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                    Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

                    Sans vouloir refaire le débat qui a déjà eu lieu, tu remplaces le nucléaire par quoi ? Le charbon ou le gaz ? Je parle d'une réaliste solution à moyen terme (20ans).

                    Sans parler du réchauffement climatique qui serait une catastrophe encore inimaginable à l'échelle global (et pas à 50km autour d'un point), combien de mort par énergie ?

                    Si le but est de prendre le moins pire, sans verser dans l'irrationnel, il ne reste presque plus que le nucléaire + une part de renouvelable qui sera forcément sous les 50%, car le vent ne souffle pas tout le temps et le soleil ne brille pas toujours non plus.

                    Les maisons/immeubles totalement indépendant du réseau au niveau énergétique ça existe, certaines sont même capables de se comporter comme un réseau de générateurs maillé et intelligent.
                    Pourquoi vouloir remplacer un système vieillissant centralisé par un autre ?

                    Conserver un réseau nucléaire/thermique centralisé, c'est comme vouloir garder le minitel à l'heure d'internet.

                    • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                      Posté par . Évalué à  3 .

                      Fait juste le calcul de la place qu'il faudrait. La production décentralisé est simplement un non sens. Le comparer à internet est encore plus malhonnête.

                      Prend un générateur, double sa puissance, son emprise au sol change peu et tu mobilises autant de personne. Fait 2 sites, et tu doubles la place prise et le personnel. Tout cela pour économiser les 3% de perte chez ERDF ?

                      Mais si les immeubles zéro énergie deviennent obligatoire. Combien de décennie faudra-t-il pour remplacer toutes les habitations française ? Et comment tu fais pour les usines ? Chacune se débrouille avec son générateur ? Plus la génération est concentré et plus il y a de mondes pour optimiser les rendements.

                      "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                      • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                        Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

                        Prend un générateur, double sa puissance, son emprise au sol change peu et tu mobilises autant de personne. Fait 2 sites, et tu doubles la place prise et le personnel.

                        C'est connu qu'il faut une équipe de maintenance de 200 personnes, des systèmes de sécurités, des gardes et des ingénieurs pour entretenir une petite chaudiere de cogénération individuel ( qui est rien d'autre qu'un moteur stirling tout con ) et un toit de panneau solaire.

                        Mais si les immeubles zéro énergie deviennent obligatoire. Combien de décennie faudra-t-il pour remplacer toutes les habitations française ? Et comment tu fais pour les usines ? Chacune se débrouille avec son générateur ? Plus la génération est concentré et plus il y a de mondes pour optimiser les rendements.

                        En 2007, la conso industriel n'était même pas la moitié de la consomation individuel, on doit etre à moins du tiers à l'heure actuelle.
                        Si on arrive à réduire d'autant la conso publique, alimenter les usines sans se doper à l'atome ne devrait plus trop être un problème.

                        Il y a des solutions et pas seulement dans l'imaginaires des hippies/verts :)

                        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                          Posté par . Évalué à  3 .

                          C'est connu qu'il faut une équipe de maintenance de 200 personnes, des systèmes de sécurités, des gardes et des ingénieurs pour entretenir une petite chaudiere de cogénération individuel ( qui est rien d'autre qu'un moteur stirling tout con ) et un toit de panneau solaire.

                          Il faudrait que tu arrêtes de prendre les gens pour des cons. Ta chaudière il faudra l'entretenir, il faudra des gusses qui se déplacent comme pour les chaudières actuelles avec les mauvais rendement habituel et les problèmes d'entretien. Alors, cela ne serait pas pour un poste à plein temps, mais c'est à multiplier par un million.

                          Ensuite, pour ton éclairage publique, ton moteur stirling, il est ou ? Et pour les voitures électrique ?

                          Les grilles intelligentes, c'est uniquement pour gérer une demande de baisse de consommation pour avaler les piques (pour éteindre les chauffe-eau, baisser la température de chauffage électrique, pour ne pas lancer les sèche linge, etc...). Cela n'a rien de magique.

                          "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                          • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                            Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

                            Il faudrait que tu arrêtes de prendre les gens pour des cons. Ta chaudière il faudra l'entretenir, il faudra des gusses qui se déplacent comme pour les chaudières actuelles avec les mauvais rendement habituel et les problèmes d'entretien. Alors, cela ne serait pas pour un poste à plein temps, mais c'est à multiplier par un million.

                            Ahah, justement c'est ton argument initial qui tient pas la route, il y a rien qui dit que la décentralisation apporterait une surcharge en terme de personnel, c'est pas les même techniques, elles n'ont rien en commun.
                            Alors ça serait pas plutôt toi qui prend les gens pour des cons avec tes arguments sans chiffres, sans liens.

                            Ensuite, pour ton éclairage publique, ton moteur stirling, il est ou ? Et pour les voitures électrique ?

                            J'ai jamais dit que ça remplacerait tout, juste que ça diminuerait grandement GRANDEMENT la consommation. Sûrement assez pour la faire tourner sans nucléaire, ou du moins en en réduisant grandement la part.
                            Fait sauter 2/3 de la conso actuel ( du à la conso individuelle) et tu verras, Oh, magie, c'est à peu de chose prés la part du nucléaire en France ( entre 60 et 75% suivant les statistiques ).

                            L'Allemagne et la Suisse sont tout sauf des pays d'abrutis, je le sais pour y travailler, si ils pensent pouvoir produire sans nucléaire, ils peuvent produire sans nucléaire. Et me parler pas du fait que l'Allemagne achète son courant à la France, c'est faux, La France achète plus à l'Allemagne que l'inverse ces dernières années.

                            Alors au final ? Qui prend l'autre pour un con ?

                            • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                              Posté par . Évalué à  4 .

                              L'Allemagne produit sont électricité avec du charbon et du gaz russe ! Évidement qu'ils s'en sortent, mais avec 3x plus de production de CO2 que nous.

                              Et encore avec l’arrêt de leur réacteur nucléaire actuelle, ils n'aurait à priori pas assez de charbon pour tout remplacer.

                              La consommation domestique ne correspond pas à 2/3, les chiffres sont déjà passé par ici. De plus, tu ne peux pas compter sur la production uniquement solaire ou éolien, il te faut toujours un production de remplacement. Donc si tu vires le nucléaire, tu le remplace forcément par autres choses.

                              Tu nies aussi complètement qu'il y a une loi de Moore dans l’énergie électrique: le doublement de la consommation toutes les générations (20ans). Elle est vérifié depuis l'existence de l'électricité. La consommation par produit diminue mais le nombre de produit explose.

                              Si le parc automobile se convertit à l'électricité, il faudra tripler la production !

                              Les économies n'ont jamais fait que ralentir la pente de l'augmentation de consommation.

                              "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                              • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                                Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

                                La consommation domestique ne correspond pas à 2/3, les chiffres sont déjà passé par ici. De plus, tu ne peux pas compter sur la production uniquement solaire ou éolien, il te faut toujours un production de remplacement. Donc si tu vires le nucléaire, tu le remplace forcément par autres choses.

                                65.4 %, avec augmentation de 3.6%, source EDF, oui effectivement c'est pas 2/3 à 1% prêt, excuse moi :D

                                http://www.edf.com/html/panorama/conso/consommation.html

                                Si le parc automobile se convertit à l'électricité, il faudra tripler la production !

                                Encore faux, une conversion de tout le parc auto en électrique est estimé à 150 TWh annuel, ce qui est déja énorme. La production dépassait les 550 TWh en 2007, ça représente moins de 1/2 de la prod. Mais je suis d'accord avec toi que ça représente quelque chose d'énorme, qui va nécessiter des infrastructures ( nucléaire ou non ).
                                Ceci dit, j'ai pas refait le calcul de cette source : http://leblogdedoczaius.over-blog.com/article-combien-d-energie-pour-la-voiture-electrique-63976536.html

                                Sinon, tu travailles pour Areva ? :p

                                • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                                  Posté par . Évalué à  3 .

                                  ça répond pas à sa question et du coup à la mienne : du met quoi un jour, en France, ou il fait gris et pas de vent ? tu t'éclaire à la bougie et tu mets un générateur manuel sur ton ordi et tu vas pédaler dans les datas center pour pouvoir y marquer ta propagande anti nucléaire ? Alors quand ça arrange monsieur, on cite EDF, mais quand ça arrange pas, ba on cite les autres écolos qui aiment brasser du vent. D'ailleurs, on pourrait en produire du vent avec tout ce qui est brassé par ces soit disant écolos !

                                  Tient bizarrement, totalement au hasard sur Google : http://lexpansion.lexpress.fr/economie/l-allemagne-double-ses-importations-d-electricite-francaise_251782.html

                                  Donc, l'Allemagne devient un énorme importateur d'électricité depuis qu'elle arrête le nucléaire ! Et oui, il n'y a pas de miracle et la magie "écolo" ne fonctionne pas a moins de vivre dans un arbre !

                                  • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                                    Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

                                    ça répond pas à sa question et du coup à la mienne : du met quoi un jour, en France, ou il fait gris et pas de vent ? tu t'éclaire à la bougie et tu mets un générateur manuel sur ton ordi et tu vas pédaler dans les datas center pour pouvoir y marquer ta propagande anti nucléaire ? Alors quand ça arrange monsieur, on cite EDF, mais quand ça arrange pas, ba on cite les autres écolos qui aiment brasser du vent. D'ailleurs, on pourrait en produire du vent avec tout ce qui est brassé par ces soit disant écolos !

                                    Ais-je dit que toute la production devait venir du solaire ou du vent ? faut arrêter de lire entre les lignes. Primo, l'Energie hydraulique, marémotrice, géothermique, la biomasse (sous développée en France,..) voir gaz ou pétrole, car je ne m'appelle pas Nicolas Hulot : je ne suis pas pour le 100% bio et l'éclairage à la bougie :p

                                    Ceci dit, Assez étonnant pour un Linuxien, mais ta réaction te fait passer pour un type aussi ouvert d'esprit qu'un lecteur du figaro, alors pas trop étonnant que tu cites un torchon comme l'express dans tes sources :p.

                                    Sinon y a quoi d'étonnant à ce que l'Allemagne importe de l'Electricité aprés avoir arrêter ses réacteurs ? me semble pas qu'ils aient dit qu'ils allaient effectuer leur transition en 24H ?

                                    Ah oui dernier détail, Je suis pas anti-nucléaire, Je travaille dans le Nucléaire :D
                                    Je pense simplement que la rentabilité des centrales devient bien plus que douteuse et que c'est TOUT sauf une Energie d'avenir pour le 21eme siècle comme nous le vend Areva.

                                    Désolé de t'avoir frustré :p

                                    • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                                      Posté par . Évalué à  3 .

                                      Non pas de frustration.
                                      Oui, donc tu prônes de faire comme l'Allemagne et d'ouvrir des centrales thermiques pullulantes et chères pour remplacer le nucléaire. Ba bravo, c'est vrai que c'est le bon moment, moment où le C02 n'a jamais été aussi élevé et le pétrole, gaz aussi chère !
                                      Si t'as des doutes sur l'Express, ba prend l'AFP alors : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iJh6is9asLgXssQpVfcxWVWK0cWQ?docId=CNG.5ede6c0d0d26d2d007fac19576482cf7.391
                                      et tu en trouveras des articles dans ce genre ailleurs. Et donc, comme je disais, il n'y a pas de miracle, après avoir arrêté ses réacteurs nucléaires elle va ouvrir encore plus de centrales à charbon et pétrole. Conséquence : augmentation des prix en conséquence de la cherté de ces énergies en ce moment, pollution encore plus grande, ... ! Et, comme ça va couter plus chère, elle va se résoudre à importer de l'électricité bon marché de France.

                                      Concernant ma soit disant fermeture d'esprit : je suis simplement réaliste et je sais, que tant qu'on a pas eut ou trouvé une énergie miracle, on ne peut pas se passer du nucléaire pour pouvoir réduire nos émissions de CO2 et notre dépendance énergétique. Le nucléaire est l'énergie d'avenir tant qu'on aura pas trouvé autre chose de réaliste en remplacement. Certes, on peut joué sur l'efficacité énergétique en isolant mieux, et fabriquant des machines plus économes, mais on aura toujours besoin d'une grosse quantité d'énergie sans C02. Et les deux seules énergies qui ne produisent quasiment pas de C02 (et fonctionnant à l'échelle industrielle au jour d'aujourd'hui), c'est le nucléaire et l'hydraulique. Toutes les autres énergies sont grosses émettrices de C02, directement (pétrole, charbon) ou indirectement (solaire, éolien) sans parlé de leur coûts.
                                      Il est clair que le jour ou on aura trouvé une énergie intéressante, réaliste, de masse et donc pouvant remplacer le nucléaire, alors je deviendrai anti nucléaire. D'ailleurs on commence à trouver quelques solutions comme l'hydrolienne, les microalgues ou la fusion nucléaire.

                                    • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                                      Posté par . Évalué à  3 .

                                      l'Energie hydraulique, marémotrice, géothermique, la biomasse (sous développée en France,..)

                                      L’hydraulique est déjà à 100% exploité en France. La marémotrice est pas rentable du tout dans le coin de France où la marée est la plus forte. La géothermie pose d'autres problèmes. La suisse a arrêter un projet après les 1er tremblement de terre induit par la fracture hydraulique (il faut bien que l'eau passe dans la roche). Le barrage des 3 gorge en chine a aussi provoqué des tremblements de terre à cause de la masse d'eau concentré.

                                      La biomasse, en gros, tu parles du bois ? Les techniques actuelles de bio carburant sont à peine rentable, il faudra attendre la génération suivante pour utiliser les déchet végétaux.

                                      "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                                      • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                                        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                                        L'hydraulique n'est pas encore à 100% en France. On peux construire encore pas mal de barrage au fil de l'eau sur pas mal de rivière par exemple. Cependant, ce genre de barrage fournit de l'électricité de base (qui varie peu). Les barrages permettent d'avoir de l'électricité de manière très rapide (les réservoirs aussi).

                                        De plus, Il faut pouvoir stocker l'énergie éolienne si le pourcentage de celle-ci augmente. Donc construire deux réservoirs, un haut et un bas pour ce stockage comme le fait le barrage de Grand Maison. Ces réservoirs doivent être répartis sur le territoire afin de les rapprocher des utilisateurs.

                                        J'ai jamais entendus dire que l'usine marémotrice de la Rance n'étais pas rentable. Elle pose comme les barrages et les éoliennes (et les...) un problème écologique, personne n'en veut à coté de chez lui ! Je ne sais pas si des études ont par exemple été menés sur la Ria d'Etel ou sur le golfe du Morbihan ?

                                        Enfin, un projet pour le moment enterrés mais qui en 1964 pouvait produire les 2/3 de l'électricité française : le projet de barrage de la baie du Mont Saint Michel.

                                        http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-economique/video/I06215507/le-projet-de-barrage-du-mont-saint-michel.fr.html

                                        La crise pétrolière des années 70 n'a pas duré assez longtemps et plein de projet intéressant ont perdus 30 ans (et tout le savoir faire des ingénieurs de l'époque qui avait travaillé sur ces projets). Par exemple Saint-Gobain travaillait déjà à l'époque sur le stockage de la chaleur dans réservoir dont le matériaux changeait plusieurs fois de phase sur la plage de température.

                                • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                                  Posté par . Évalué à  2 .

                                  65.4 %, avec augmentation de 3.6%, source EDF, oui effectivement c'est pas 2/3 à 1% prêt, excuse moi :D

                                  Apprend à lire, c'est marqué habitat et tertiaire : cela compte tout le secteur tertiaire en plus de l'habitation.

                                  "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                  Posté par . Évalué à  3 .

                  Si tu avais aussi des restes de géographie (c'est vrai, d'un niveau plus élevé que le CM2) tu saurais que les Suisses sont assis sur le plus grand château d'eau d'Europe, et les Allemands sur de grands gisements de charbon. Donc les enjeux ne sont pas les mêmes pour eux.

            • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

              Posté par . Évalué à  2 .

              J'ai bien aimé aussi le coup du étude indépendante = parc-éolien.com

              Tes arguments ne tiennent pas la route puisqu'ils ne tiennent pas compte du rendement énergétique mauvais des éoliennes (environ 25%), de la durée de vie (une centrale nucléaire ça vie plus vieux que une éolienne), et des coûts cachés des éoliennes vis à vis de la nécessité d'avoir, en complément, une foule de centrales thermiques chères et polluantes !

              Donc si je reprend tes chiffres, rien que je facteur rendement efface ton soit disant facteur 3,5 en faveur de l'éolien.

              Pour conclure sur cette belle phrase, l'éolien c'est du vent !

              • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

                Ai-je dit que c'était indépendant ou que le rendement frolait 100% ? :p
                Simplement ça permet de se donner un ordre d'idée et de voir que l'Eolien, comme d'autre source d'énergie, n'est pas ce caviar certifié bio hors de prix que beaucoup acclame haut et fort.
                Réfléchissez 5 sec au coût que peut avoir une centrale avant de crier haut et fort que notre électricité est bon marché grâce au Nucléaire haha.

                • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                  Posté par . Évalué à  -1 .

                  Pourtant si, une éolienne c'est tout sauf eco-friendly ! L'éolien c'est un mirage écologique !
                  Parle moi plutôt des hydroliennes et là on tombera peut être d'accord.

                  Le coût du nucléaire on le connait déjà, il suffit de regarder la facture EDF (et tout est inclus, démantèlement, gestion des déchets, subvention des énergies renouvelables, etc ... ; dumoins inclus sous forme de taxes en tout genre). Il faudrait quand même retirer la partie subvention des énergies renouvelables pour connaitre le vrai coût du nucléaire.
                  Celui de l'éolien on le connait aussi, à travers l'Allemagne, qui a un des tarifs les plus chère d'Europe.

        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

          Posté par . Évalué à  1 .

          Oui c'est bien gentil de recevoir autant d'énergie si nous ne savons pas comment la capter efficacement et sans polluer ! et oui, créer des panneaux solaire consomme beaucoup de C02 et de produits polluants pour une efficacité misérable !

          • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

            Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

            Oui c'est bien gentil de recevoir autant d'énergie si nous ne savons pas comment la capter efficacement et sans polluer ! et oui, créer des panneaux solaire consomme beaucoup de C02 et de produits polluants pour une efficacité misérable !

            C'est vrai, Le silicium c'est connu pour être au moins aussi polluant que le plutonium.

            En plus de ça, ces cons d’électroniciens ont réussi à faire évoluer le rendement de 7% à 40% en labo, alors que nos belles centrales dopées à l'atome ont un rendement hors pair de 30%.
            D'ailleurs, il est tellement hors pair, qu'il a pas bouger depuis ...20 ans quoi.

            • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

              Posté par . Évalué à  2 .

              Renseigne toi au lieu de raconter n'importe quoi ! Le rendement du solaire photovoltaïque, celui qui produit de l'électricité, est de 16/17% maximum ! Celui du nucléaire 36%. Et le nucléaire s'est amélioré au fur à mesure des générations, contrairement à ce que tu prétends (si tu veux plus d'amples informations techniques sur ces améliorations, je me ferai un plaisir de te les donner).
              Bien sur que c'est polluant d'exploiter l'uranium. Mais compare combien d'énergie tu peux produire avec 1kg d'uranium et 1kg de silicium ! Le rapport est incomparable !

            • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

              Posté par . Évalué à  3 .

              Pour produire tes panneaux, tu utilises aussi du silane, du HF, voir de l'arsenic (AsGa), tout les produits utilisé pour l'électronique sont des pures horreurs. Pour les puces de 100m², les quantités ne sont pas génantes, mais pou un panneaux d'1m² c'est autre choses.

              Croire que les panneaux solaire ne pollue pas n'a pas de sens. Surtout que l'on ne sait pas encore comment les recycler.

              "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

              • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

                Pour produire tes panneaux, tu utilises aussi du silane, du HF, voir de l'arsenic (AsGa), tout les produits utilisé pour l'électronique sont des pures horreurs. Pour les puces de 100m², les quantités ne sont pas génantes, mais pou un panneaux d'1m² c'est autre choses.

                Croire que les panneaux solaire ne pollue pas n'a pas de sens. Surtout que l'on ne sait pas encore comment les recycler.

                http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=45627

                Tu me fatigues, et j'ai autre chose à faire.

                • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                  Posté par . Évalué à  4 .

                  Tu lis tes liens ? Non parce que lire, le titre ne suffit pas.

                  Pour information, je suis ingénieur en microelec et je connais assez bien les méthodes de fabrication.

                  "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

            • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

              Posté par . Évalué à  2 .

              C'est vrai, Le silicium c'est connu pour être au moins aussi
              polluant que le plutonium.

              Le silicium d'un circuit n'est que le substrat. Le circuit lui-même est réalisé en enrichissant le silicium avec des composés exotiques et des métaux lourds (Il y a toute une industrie du "recyclage" des circuits dans quelques pays du tiers monde où des crève-la-faim rachètent des circuits au kilo et les fondent dans leur petits fourneaux en espérant ramasser une pépite comme au Klondike. Le taux de mortalité dû aux vapeurs toxiques est dans les mêmes ordres de grandeur http://www.time.com/time/photogallery/0,29307,1870162,00.html).

              Mais même en faisant abstraction de cette partie (et des résines et autres laques utilisées pour protéger le résultat) un circuit est réalisé avec du silicium pur. Pour obtenir du silicium pur à partir du sable de plage que les fabricants de photovoltaïque aiment faire miroiter aux naïfs dans ton genre, il faut traiter avec des cochonneries bien violentes (acides forts, etc). Et consommer beaucoup d'eau douce, la plus pure possible (parce qu'on purifie pas le silicium pour remettre des saletés dedans). L'idéal étant de pomper directement dans une bonne vieille nappe phréatique fossile, et tant pis pour les autres utilisateurs (bon, on veut bien partager les nappes avec les fabricants de soda).

              Tout ça pour dire qu'un circuit, photovoltaïque ou non, c'est très loin d'être propre. Et proposer d'en faire des kilomètres carrés au nom de la planète c'est une absurdité complète.

              • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                Posté par . Évalué à  0 .

              • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

                Mais même en faisant abstraction de cette partie (et des résines et autres laques utilisées pour protéger le résultat) un circuit est réalisé avec du silicium pur. Pour obtenir du silicium pur à partir du sable de plage que les fabricants de photovoltaïque aiment faire miroiter aux naïfs dans ton genre, il faut traiter avec des cochonneries bien violentes (acides forts, etc). Et consommer beaucoup d'eau douce, la plus pure possible (parce qu'on purifie pas le silicium pour remettre des saletés dedans). L'idéal étant de pomper directement dans une bonne vieille nappe phréatique fossile, et tant pis pour les autres utilisateurs (bon, on veut bien partager les nappes avec les fabricants de soda).

                Tout ça pour dire qu'un circuit, photovoltaïque ou non, c'est très loin d'être propre. Et proposer d'en faire des kilomètres carrés au nom de la planète c'est une absurdité complète.

                J'ai jamais dit que le photovoltaique avait un label Bio-bobo Nicolas Hulot ^^

                Simplement, je prefere ça, à des trains complet d'Uranium appauvri qui traverse la sibérie, à des rejets permanents de Krypton radioactif made in la Hague, à des rejets permanents de radioactivité dans l'Océan atlantique, à des enfouissements de déchets pour plus de 200.000 ans dans en fûts en bétons à 50km de mon lieu de Naissance, à des zones complètements inhabitable parce que l'impossible s'est produit, à des pauvres bougres qui bouffent leur dose annuel de µSievert en 15 min parce qu'il faut bien que quelqu'un aille "En Zone" réparer brillamment nos centrales si "sures et propres", etc....

                Aprés c'est que mon choix, mais bizarrement quand on ne se limite pas aux niaiseries servies par Areva et nos médias, On trouve les "conneries écolos" un peu moins connes.

                Le Nucléaire Centrale était, et est un mal nécessaire, mais il y arrive un moment où il faut savoir tourner la page et s’intéresser à autre chose.
                Le Nucléaire est un domaine des plus passionnants, en particulier la recherche fondamentale et Biomédicale qui sauvent des vies et transforme indéniablement le monde. Mais utilisé en centrale, la Fission n'est rien d'autre "qu'une façon diabolique de faire bouillir l’eau." ...Albert Einstein....

                Sinon pour mon ami d'Areva du dessus, j'ai une triple formation Trotech, Tronique, Info donc c'est pas à moi que tu vas apprendre comment on fait des CI.

                • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                  Posté par . Évalué à  0 .

                  et bien sur, j'imagine que t'es allé sur place (à la Hague et dans l'océan) vérifié tous tes propos. A moins que tu n'es pris tes sources de "sortir du nucléaire". C'est bien de faire une longue liste mais il serait bien de citer tes sources pour chaque point, parce que c'est pas un balançant une succession de conneries que ça tout de suite devenir pertinent.

                  Oui c'est sur que c'est tellement mieux que des millions de personnes meurent chaque année du cancer lié indirectement ou directement aux pollutions que quelques centaines liée au nucléaire. Au moins comme ça on a trouvé un volontaire pour construire une centrale à charbon à côté de chez lui !

                  • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                    Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

                    Simplement, je prefere ça, à des trains complet d'Uranium appauvri qui traverse la sibérie,
                    - "Déchets, le cauchemard du nucléaire"..Arte.

                    à des enfouissements de déchets pour plus de 200.000 ans dans en fûts en bétons à 50km de mon lieu de Naissance
                    - Laboratoire de Bure, Visite

                    à des zones complètements inhabitable parce que l'impossible s'est produit
                    - "Fukushima, Tchernobyl, Hanford, Toute la zone aval de Maïak,..."..Google
                    - "Déchets, le cauchemard du nucléaire"..Arte.

                    "à des rejets permanents de Krypton radioactif made in la Hague, , à des rejets permanents de radioactivité dans l'Océan atlantique"
                    - "Déchets, le cauchemard du nucléaire"..Arte.

                    " à des pauvres bougres qui bouffent leur dose annuel de µSievert en 15 min parce qu'il faut bien que quelqu'un aille "En Zone" réparer brillamment nos centrales si "sures et propres" "
                    - "RAS : nucléaire rien à signaler"... Arte
                    - http://www.generation-nt.com/reponses/ras-nucleaire-rien-signaler-entraide-3467611.html
                    - Ou simplement, "Jumper, centrale nucléaire" sur n'importe quel moteur de recherche.

                    Amicalement

                    • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                      Posté par . Évalué à  3 .

                      Donc tu préfères des pauvres bougres qui bouffent des poussières de charbon toute la journée, meurent par centaine dans les galeries. Et tu te fous du réchauffement climatique ? Pourquoi ne vouloir voir que les méfaits du nucléaire et de pas vouloir comparer avec les alternatives ?

                      "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                    • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                      Posté par . Évalué à  2 .

                      En gros, on a une seule source d'information : Arte. Même pire, un seul reportage d'Arte. Malheureusement je ne l'ai pas vu ce reportage donc je ne peux juger cette source.

                      Un train qui traverse la sibérie avec de l'uranium. Oui et alors ? Sinon, en Sibérie il y a des choses beaucoup plus graves qui se passent en ce moment. Justement liées au réchauffement climatique induit par les énergies fossiles (que tu promeus indirectement) : http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1940 ou google "sibérie permafrost".

                      Ces déchets hautement radioactifs à longue durée de vie qu'il faut stocker de manière souterraine. Ces déchets représentent une part insignifiante, une piscine olympique en France. Certes ils ont une longue durée de vie, mais plus ils vivent moins ils sont radioactifs (logique). Si suffit de les enfouir très profondément avant de trouver une quelconque solution de retraitement. De tte façon ça ne sera de moins en moins un problème avec des réacteurs de plus en plus efficaces.

                      Des zones inhabitables. Oui et combien de zones inhabitables dues aux énergies fossiles (pollutions, et pourtant quand même habitées), aux éoliennes (bruit, place foncière) ? Combien de marées noires ? Et la pire catastrophe pétrolière aux USA avec BP qui a déversé des millions de litres de pétrole dans la mer et des millions de litres de produits chimiques (dispersants, ...) ?? ça personne ne s'émeut ! C'est une honte !

                      Pour ceux qui vont en zone, je ne vois pas ce que ça peut faire si les doses maximum prescrites ne sont pas dépassées. J'imagine que tu es déjà allé faire des scanners, et dans ce cas là t'en prend de la pose. Et personne ne dit rien !

                      • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                        Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

                        J'en ai marre de parler à un mur, surtout que tes arguments s'arrêtent à "oui le nucléaire c'est dégeu, mais le pétrole et le charbon aussi"...

                        Concernant le reportage d'arte, tu ferais bien de le regarder

                        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                          Posté par . Évalué à  2 .

                          Non, mes arguments sont que le nucléaire c'est la moins pire des solutions existant au jour d'aujourd'hui dans le court et moyen terme pour le moment !

                • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  J'ai jamais dit que le photovoltaique avait un label Bio-bobo
                  Nicolas Hulot ^^

                  Simplement, je prefere ça, à des trains complet d'Uranium appauvri
                  qui traverse la sibérie, à des rejets permanents de Krypton
                  radioactif made in la Hague, à des rejets permanents de
                  radioactivité dans l'Océan atlantique, à des enfouissements de
                  déchets pour plus de 200.000 ans dans en fûts en bétons à 50km de
                  mon lieu de Naissance, à des zones complètements inhabitable parce
                  que l'impossible s'est produit, à des pauvres bougres qui bouffent
                  leur dose annuel de µSievert en 15 min parce qu'il faut bien que
                  quelqu'un aille "En Zone" réparer brillamment nos centrales si
                  "sures et propres", etc....

                  Et ces pauvres bougres, comme tu dis, ils sont vivants aujourd'hui et le seront pour des dizaines d'années. Ce qui n'est pas le cas des 'recycleurs' de circuits.

                  C'est bien joli de sortir des durées avec beaucoup de zéros pour effrayer la populace, mais les nappes que tu viens de passer par pertes et profits, elles ont mis quelques âges géologiques à se constituer (donc on parle en millions pas en milliers d'années). Et les métaux lourds, s'ils n'ont pas de demi-vie, ce n'est pas parce qu'ils sont plus inoffensifs, c'est parce qu'ils restent un poison pour l'éternité (je rappelle qu'aujourd'hui la méthode la plus efficace pour nettoyer des métaux lourds consiste à empoisonner le maximum de plantes avec et récolter le résultat avant qu'il ne fuite plus loin dans la pyramide alimentaire).

                  Après on peut délivrer un certificat de mort conventionnelle aux familles de tous ces gens, mais je doute qu'elles apprécient ta focalisation sur le nucléaire au détriment de tout le reste.

                  PS Le pire désastre écologique de l'Union Soviétique, qui ne s'embarrassait pas de sentiments, ce n'est pas Tchernobyl mais l'empoisonnement de la mer d'Aral et de tous les territoires avoisinants aux engrais on ne peut plus conventionnels. À Tchernobyl, il y a encore des arbres et des animaux.

        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

          Posté par . Évalué à  2 .

          Il serait bien de ne pas tout mélanger, il est tout à fait possible de garantir l'indépendance énergétique d'une habitation sans passer par du fossile ( ou trés peu ) : cogénération, géothermie, isolation, solaire, éolien, biogaz, bois, pelas.....etc

          moui tu me fais penser que les normes actuelles sont débiles: elles obligent à acheter du matériel qui a coûté très cher en CO2, et faire des travaux, qui coûtent très chers en CO2 pour assurer l'isolation, alors qu'à partir du sud de la Loire ( et hors zones montagneuses ), le chauffage des maisons et appartements n'est qu'un problème de conscience individuelle au moins 6 mois par an... Et les 6 autres mois, dans ces zones, la solution vient juste de la meilleure manière d'éviter de laisser les ouvertures ouvertes ( hors aération ).
          Oui sinon, on va comparer un pneu ton catalogue :

          • cogénération : nécessite des combustibles.

          • géothermie : Je suppose que récupérer l'eau chaude de la faille des volcans d'Auvergne serait une source très importante d'énergie. Sans avoir besoin de craquer les roches ( elles le sont déjà <- zone de faille ) , mais je suppose que personne n'y a pensé ? A moins que tu parles de la " géothermie " qui consiste à planter un tuyau dans un jardin et laisser le soleil chauffer le volume ? C'est pas mieux que les panneaux solaires ( ceux qui chauffent l'eau ), ceux-ci sont très efficaces et sur une maison individuelle , peuvent assurer l'autonomie en eau chaude sanitaire. ( Si si ) . Mais bon...

          • isolation : cf mon premier paragraphe.

          • solaire : ça va les prix baissent, mais le rendement est toujours trop largement en dessous des besoins d'une famille de 4 personnes.
            Si on plaçait à la définition des substrats des panneaux photovoltaïques les ingénieurs qui travaillent sur les substrats des processeurs, je pense que le rendement des panneaux solaires pourrait doubler tous les 4 ans. ( jusqu'à atteindre un palier lié à l'énergie totale reçue par le rayonnement solaire ) . Quelqu'un y met-il les moyens ? Je veux dire, notre société, c'est à dire nous ( et pas telle ou telle entreprise qui par délégation devrait ... ) ? Non.

          • éolien : Nul à chier ( pour la maison j'entends ). Le moindre insert de cheminée Gaudin à 250€ produit 10kW ( l'histoire des chaudières électriques montre qu'on peut oser espérer récupérer 25% de cette énergie pour produire du courant ), quand il y a suffisamment de vent, une éolienne du même prix produit ... 100 W maxi . Au delà de la maison, je pense que l'éolien actuel est inefficace, inutile, et les pays Européens ont besoin du nucléaire Français pour pouvoir virer leurs centrales et " fournir tous leurs besoins en éolien ".
            On verra quand on fera le bilan des " grands champs " , avec des chiffres réels, et pas seulement les pics potentiels spectaculaires. A moins d'aller chercher les vents stratosphériques. Pourquoi pas ? Un certain nombre de décideurs Européens ont trop joué à Sim City 2000.

          • biogaz : Tiens tu sais que jusque dans les années 70, les agriculteurs du Massif Central récupéraient les bouses de vache, les faisaient sécher au soleil, et le brulage des bouses leur permettait d'obtenir de la chaleur à peu de frais ?

          • bois : nécessite des études d'impact. Il y a beaucoup plus de maisons et d'appartements que jusqu'en 1945 où la grande majorité de la population se chauffait au bois et charbon. Il peut y avoir des gros problèmes si l'exploitation de nos forêts se fait sans conscience. ( dont le retour des Landes en marécages ).

          • pelas : Qu'est-ce que c'est ?

          Sinon, dans l'indépendance énergétique d'une habitation, il y a toujours la plus grosse dépense énergétique ( non industrielle j'entends ) tout domaine confondu: l'automobile.
          J'ai cité Gaudin et ses inserts de cheminée qui produisent une puissance comprise entre 10kW et 18kW ( si si ).
          La Renault Twingo DCI la moins puissante, c'est 65 chevaux soit 48 kW ( ! )

          Alors pour conclure, je dirais qu'on prend le problème à l'envers.
          - La dépense principale d'énergie, c'est la voiture : La seule façon de remédier à ça sur le long terme est d'offrir une alternative réelle à l'automobile, c'est à dire de revenir aux tramways départementaux exemple: Chemins_de_fer_départementaux_de_la_Haute-Vienne , rouvrir les petites lignes, et assurer un maillage temporel et géographique utile.
          - Les normes imposées aux habitations , si je ne m'abuse, ne prennent pas compte de la réalité de la localisation géographique: Qu'est-ce que les habitants de Nice en ont à faire du double vitrage , sans déconner ?

          Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

          • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

            Posté par . Évalué à  4 .

            - Les normes imposées aux habitations , si je ne m'abuse, ne prennent pas compte de la réalité de la localisation géographique: Qu'est-ce que les habitants de Nice en ont à faire du double vitrage , sans déconner ?

            Tu ferais aggraver la demande en pointe en hiver, celle qui coute le plus. La température descend rarement en dessous de zéro mais cela arrive.

            "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

          • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            une partie de ton discours a du sens... mais le coup du tuyaux dans le jardin et de la géothermie, c'est de la pompe à chaleur... RIEN à voir avec les panneaux solaires.

            Cela nuuit un peu à ta crédibilité, car la pompe à chaleur (et une source dite "froide" -puits, sol, nappe, air du garage- est, elle, une vraie voie d'avenir car elle permet de de chauffer 4 ou 5 fois plus qu'elle ne consomme. (tu consommes 2 Watt, tu en récupères 10 en chauffage)

            • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

              Posté par . Évalué à  2 .

              La géothermie est rentable si ta pompe ne casse pas avant 20 ans, si il n'y a pas de vide qui se créait autour de ton tuyau (circulation d'eau, gèle, ...), si tu n'as pas de fuites.

              En Aérothermie, tu as moins de problème potentiel, sauf le bruit.

              "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

            • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

              Posté par . Évalué à  2 .

              C'est Lavoisier qui va être content :)

              Sinon, non, je n'ai pas étudié le fonctionnement de ces systèmes particuliers, tu comprendras , le fantôme de Gay-Lussac me susurre des choses horribles à l'oreille.

              Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

            • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

              Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

              La géothermie est rentable si ta pompe ne casse pas avant 20 ans, si il n'y a pas de vide qui se créait autour de ton tuyau (circulation d'eau, gèle, ...), si tu n'as pas de fuites.
              En Aérothermie, tu as moins de problème potentiel, sauf le bruit.

              Tu as ne serais-ce qu'un chiffre ou un schéma pour confirmer ce que tu avances, où on doit t'appeler Dieu le Père ?

              Vide qui se crée autour du tuyaux ? :p tu as l'air de vachement maitriser ton sujet.

              • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                Posté par . Évalué à  3 .

                La géothermie repose sur l'échange de chaleur entre le tuyau et la terre. Si la terre ne touche plus les tuyaux, il y a seulement de l'air. Or, le rendement n'est pas le même du tout.

                C'est le problème principale de la géothermie pour les maisons.

                "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  Lorsque je creuse dans mon jardin, j'ai jamais de poche d'air... A mon avis, les tuyaux doivent être enterrés profondément or c'est le coût du génie civil qui pose souvent le problème de la rentabilité.

                  • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    Il y a 2 techniques, les puits verticaux fait avec une foreuse, mais ce n'est pas le même prix qu'enterrer les tuyau à 1 ou 2 m de profondeur "à plat" (le meilleur rendement étant plus bas 5m (?) car moins sensible à la température extérieur). Le vide autour des tuyaux se fait avec la condensation et l'eau qui ruisselle autour. Quelques mm suffisent pour faire chuter le rendement.

                    "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

      • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

        Posté par . Évalué à  3 .

        Et concernant les incidents, si la France a autant d'incidents sur ses centrales, c'est que la France est le seul Pays (ou un des seuls) qui a ajouter un degré d'incident à son échelle, le degré 0, qui représente la majorité des incidents (qui sont, par définition, minimes) !

        • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

          Posté par . Évalué à  0 .

          Tu nies aussi complètement qu'il y a une loi de Moore dans l’énergie électrique: le doublement de la consommation toutes les générations (20ans). Elle est vérifié depuis l'existence de l'électricité.

          Citation wikipedia sur les lois de Moore (1er paragraphe) :
          "Au sens strict, on ne devrait pas parler de lois de Moore mais de conjectures de Moore puisque les énoncés de Moore ne sont en fait que des suppositions qui, si elles ont pu se révéler vraies un certain temps, sont vouées à l'échec de manière certaine à moyen terme."

          Ah ben on se serait fait fourguer toute cette belle machinerie sur des arguments bidons? pas possib'... Vous savez qu'Anne Lauvergeon (complètement désintéressée, il va sans dire) a encore sorti cet argument pour vendre ses EPR?

          En fait ça me fait fliper de voir que le bourrage de mou sur notre glorieuse industrie nucléaire a bien fonctionné, et fonctionne encore de façon tout à fait efficace, en témoigne le post de mynux ci dessus : l'échelle des incidents qui commence à 0, mais c'est génial! 0 ça veut dire qu'il se passe rien, et à 1, on parle d'une simple anomalie sans aucune conséquence.

          Juillet 2008, communiqué des préfectures de la Drôme et du Vaucluse, à propos d'un incident survenu à la centrale du Tricastin :
          "La quantité d'uranium rejetée dans l'environnement pendant l'opération de nettoyage de la cuve a été réévaluée à 18,7 m3 (contenant 12 g d'uranium par litre) soit 224 kg d'uranium naturel, explique les préfectures. La part d'uranium restée sur le site étant estimée à 150 kg, ce sont finalement 74 kg qui se sont écoulés jusqu'aux rivières de la Gaffière et du Lauzon"

          Cet "incident" a été classé... niveau 1, c'est à dire qu'on le considère sans conséquence ni sur le site, ni sur ses abords. 74 kg d'uranium dans les rivières du bassin versant rhodanien, c'est une "anomalie", donc pas réellement un problème : tout est calme, dormez braves gens.

          • [^] # Re: Le nuclaire, une solution ?????

            Posté par . Évalué à  0 .

            Vraiment n'importe quoi !
            Ce sont les incidents niveau 0 et 1 qui sont sans conséquences... comme par exemple la température du bâtiment réacteur qui est de 1° au dessus ou en dessous de la normale (au sens de la norme). Après que l'incident soit mal classé ou pas, c'est une autre histoire. A moins que tu sois un spécialiste en sécurité nucléaire et que tu ai rédigé les normes de l'échelle internationale des événements nucléaires, tu n'as pas à dire quoique ce soit vu que tu ne connais pas le sujet. De plus, l'incident n'a rien à voir avec la centrale, c'était un problème de stockage d'eau contaminée en dehors du site de la centrale même ! Mais combien d'incidents graves ? Et dans les domaines de l'énergie pétrolière, combien d'incidents gravissimes ce dernières années ? Et oui ce sont des millions et des millions de litres de pétrole dans la nature (sans compter tout les polluant de produits chimiques comme les dispersants dans la nature), dans la mer et tout le monde dans ce forum se disant soit disant "écolo" et crachant sur le nucléaire s'en foutent complétement ! Ils préfèrent hurler au scandale d'incidents nucléaires tellement rarissimes que je préfère miser au loto, au moins j'aurai plus de chance de gagner !
            Tant qu'il n'y aura aucune autre énergie, le nucléaire est la seule énergie à grande échelle réaliste !
            Moi ce qui me fait flipper c'est le bourrage de crane de toutes les chaines d'infos, sponsorisées par ces soit disant "écolos" qui ne font que demander plus de c02 en tuant le nucléaire. C'est vrai que le C02 tuant des millions de personnes par an c'est tellement mieux !

  • # en même temps faut arreter de s'inquietter

    Posté par . Évalué à  1 .

    en même temps faut arrêter de inquiéter, n'oubliez pas que la planète est condamné de toute façon.
    Le soleil va mourir en devenant une géante rouge, qui détruira tout le système solaire avant de finir en supernova....
    alors.... bon...
    dans le genre explosion nucléaire... la pire de l'histoire de la terre ne sera pas une réaction nucléaire humaine mais bel et bien naturelle.

    alors patience et admirez le spectacle .... (encore faut t il que l'humanité ne s'entretue pas d'ici là bien sur)

  • # Z-machine

    Posté par . Évalué à  1 .

    La Z-machine est La solution, malheureusement la France a décidé de se fourvoyer dans une impasse hors de prix avec Iter.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Z_machine

    Un résumé Vulgaire :
    http://ivansigg.over-blog.com/article-z-machine-et-iter-par-jean-pierre-petit-42195994.html

    • [^] # Re: Z-machine

      Posté par . Évalué à  2 .

      Problème, plus aucune info depuis 2006... Soit cela marche très bien, et ils attendent d'avoir un truc au point pour frapper un grand coup, soit c'est foireux !

      • [^] # Re: Z-machine

        Posté par . Évalué à  2 .

        Il y a peut être des effets de bords découverts au fur et à mesure, qui on retardé le projet, ou alors qui l'ont purement et simplement stoppé.

    • [^] # Re: Z-machine

      Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

      Mmmm...Jean-Pierre Petit. Il me semble que ça me dit quelque chose ce nom là.
      Ah oui c'est ça :

      Il soutient que des gouvernements « terrestres » ont des contacts secrets avec des ethnies extraterrestres qui nous visitent, et spécialement une frange secrète du gouvernement américain. Ce qui aurait amené à un transfert de technologie amenant à la possession massive d'antimatière ; dont le crash de la comète SL9 sur Jupiter en juillet 1994 serait un essai camouflé d'une arme « de fin du monde » de millions de mégatonnes

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Pierre_Petit

      Un mec fiable j'ai l'impression...

      • [^] # Re: Z-machine

        Posté par . Évalué à  1 .

        Je regarde les sources citées par Wikipédia pour ce paragraphe, la première est une vidéo de 1 heure (si quelqu'un connait le passage, je le veux bien), la deuxième n'est pas signée (ni aucune des copies ailleurs sur le net). En l'occurence, j'ai plutôt l'impression que c'est Wikipédia qui n'est pas vraiment fiable sur ce point...

      • [^] # Re: Z-machine

        Posté par . Évalué à  -1 .

        Pas bien de juger quelqu'un sur ces croyance, et non sur ces performance, en attendant Petit a été le premier français a construire un prototype de sous-marin fonctionnel utilisant la MHD.

    • [^] # Re: Z-machine

      Posté par . Évalué à  1 .

      En l'occurence, elle n'est pas si inconnue que ca cette machine. Et a, a ma connaissance, deux inconvenients majeurs. Tout d'abord, tel une arme dont il faut recharger les cartouches, on a beaucoup de mal a imaginer un systeme qui pourrait faire fondre ces billes a un rythme suffisant et avec le niveau de precision requise. Pour un tir, c'est complexe, mais quand il faut en executer un toutes les 2s, ca devient juste infaisable.

      Ensuite le second probleme, c'est qu'il faut fabriquer ces billes avec une extreme precision a un rythme effraine pour allimenter la centrale et ca aussi, on ne sait pas faire.

      L'utilite de ce dispositif est nettement plus experimentale que pour la production d'energie. Je crois que c'est un tel dispositif qui est utilise pour simuler les bombes atomiques.

    • [^] # Re: Z-machine

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Ahah, Iter «qui ne marchera pas une seconde».

      Pourtant, Tore Supra qui n'est pas très loin du chantier d'Iter a tenu 6 minutes 30. Et avec ces machines (et dans d'autres domaines), plus c'est gros, plus ça fonctionne bien.

      Envoyé depuis mon lapin.

  • # Sondage idiot

    Posté par (page perso) . Évalué à  -5 .

    Il faudra m'expliquer pourquoi on met le nucléaire comme choix dans un sondage sur les choix énergétiques, alors que celui-ci ne représente que 6% de la fourniture mondiale, et n'a aucune chance d'augmenter...

    Par contre, manque la sobriété, seule façon pour survivre, comme nous le constaterons tous dans 5 à 10 ans, juste avant de mourir, faute de s'être préparés...

    • [^] # Re: Sondage idiot

      Posté par . Évalué à  4 .

      Il faudra m'expliquer pourquoi on met le nucléaire comme choix dans un sondage sur les choix énergétiques, alors que celui-ci ne représente que 6% de la fourniture mondiale, et n'a aucune chance d'augmenter...

      Pourquoi ça ?
      On vend du nucléaire à n'importe qui, on en a encore pour 60 ans d'uranium, et on a pas encore attaqué le thorium. AMHA on est pas près de se passer de nucléaire.

      • [^] # Re: Sondage idiot

        Posté par (page perso) . Évalué à  -5 .

        La réponse se trouve en partie là: http://linuxfr.org/sondages/quelle-%C3%A9nergie-pour-demain#comment-1256119

        Mais je crois qu'il est inutile de polémiquer. Sur un site GNU/Linux, je pensais qu'on était entre gens "biens", et qu'est-ce que je vois: des obsédés du tout technologique qui croient toutes les imbécilités scientistes déversées par les pouvoirs.

        On verra dans 5 à 10 ans, quand il n'y aura plus de ressources fossiles, si le nucléaire vous permettra de bouffer!

        • [^] # Re: Sondage idiot

          Posté par . Évalué à  3 .

          C'est sûr qu'avec les agro carburant, on aura de quoi bouffer !

          Ici, il y a surtout des scientifiques qui veulent des chiffres et des preuves, ce qu'aucun anti-nucléaire basique n'arrive à fournir.

          "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

          • [^] # Re: Sondage idiot

            Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

            J'ai justement donné un chiffre dérangeant, les "scientifiques" de ce site se sont contentés de le masquer au lieu de réfléchir... Alors bravo les intellectuels, effectivement!

            • [^] # Re: Sondage idiot

              Posté par . Évalué à  3 .

              les 6% ?

              C'est tellement mieux d'avoir 50 ou 60% de charbon ?

              "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

              • [^] # Re: Sondage idiot

                Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

                Pour des personnes qui se prétendent rigoureuses et amatrices de chiffres, vous êtes bien mal renseignés! L'électricité ne représente qu'une très faible part dans la consommation d'énergie et la pollution! Les deux plus grands secteurs consommateurs sont l'agriculture et les transports. Vu qu'on ne fera pas rouler les véhicules routiers au nucléaire, donner une telle importance à cette technologie n'a pas de sens. Mais il est difficile, pour des gens qui se croient super forts, d'admettre que leur sondage est scientifiquement faux... juste digne des discussions de Mr Michu devant TF1...

                • [^] # Re: Sondage idiot

                  Posté par . Évalué à  4 .

                  Ou l’électricité de ta voiture électrique sera prise ? (les transport, tout comme les machines agricole pourront aussi se convertir à l'électrique)

                  "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                  • [^] # Re: Sondage idiot

                    Posté par (page perso) . Évalué à  -4 .

                    Je n'ai pas de voiture... Et croire en la voiture électrique est illusoire... On n'en parle depuis que je suis enfant, et il n'y a toujours rien! On ne va pas subitement convertir toutes les voitures et camions à l'électricité en 2 ans! Or c'est dans 5 ans que les pénuries en ressources fossiles vont devenir critiques et menacer progressivement notre survie! De plus, c'est encore une fausse solution, vu que:
                    1. Les composants utilisés pour les batteries utilisent des métaux qui commencent à devenir sérieusement rares, et le processus de fabrication consomme et pollue encore plus que ce qu'elles sont censées économiser! Et pour les camions?
                    2. Ce qui consomme le plus dans l'agriculture, ce ne sont pas les tracteurs, mais les engrais et les terriens non-humains exploités. Alors de fantasmer sur des technologies vendues uniquement pour maintenir notre société pourrie et enrichir quelques uns, qu'est-ce que vous attendez pour devenir bio-végétaliens?

                    • [^] # Re: Sondage idiot

                      Posté par . Évalué à  3 .

                      1. le lithium des batteries n'est pas en quantité infini mais se recycle très bien.

                      2. les engrais proviennent du pétrole mais on parlait d'énergie dans ce thread...

                      Il n'y aura pas de pénurie brutal, mais une augmentation continue du prix. Pour certain, le pic oil (production maximum total annuel) est déjà passé.

                      "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                      • [^] # Re: Sondage idiot

                        Posté par (page perso) . Évalué à  -4 .

                        Et tu les recycles en utilisant quelle énergie? Tu les transporte comment? Et comment fais-tu pour convaincre les gens d'en acheter rapidement? Sachant que depuis 30 ans on a jamais réussi à les pousser à payer 15 000 Euros une voiture qui fait du 50 km/h sur un rayon maximum de 100 km... Quid du changement du parc, de toutes les stations services, des réseaux de distribution à dimensionner? Es-tu prêt à voir une centrale nucléaire dans chaque ville? Quid des réserves d'uranium, du coût?
                        Et pour les camions?

                        Le pétrole, pas une énergie? Ben voyons... C'est juste celle dont toute notre société dépend, mais bon, à part ça... continuons à fermer les yeux...

                        Et le pic pétrolier déjà atteint? Voyons voyons... faut s'acheter un cerveau! Il n'y en a plus que pour quelques années de réserves... Et quand les pays producteurs se rendront compte qu'il n'en reste plus tellement, ils refuseront de nous le vendre, et on sera dans la m...

                        • [^] # Re: Sondage idiot

                          Posté par . Évalué à  4 .

                          A part t'énerver, tu sais faire autre chose ? Ou alors tu es un multi pour troller ?

                          Quand le litre d'essence sera à 10€, le gens chercheront d'autre moyen. Comme tu le dis si élégamment, c'est l'argent le moteur du changement.

                          Et tu les recycles en utilisant quelle énergie? Tu les transporte comment?

                          Comme tout le reste, qu'est-ce que cela change ?

                          Le pétrole, pas une énergie? Ben voyons... C'est juste celle dont toute notre société dépend, mais bon, à part ça... continuons à fermer les yeux...

                          C'est un argument auto récursif ?
                          _
                          Et le pic pétrolier déjà atteint? Voyons voyons... faut s'acheter un cerveau! Il n'y en a plus que pour quelques années de réserves... Et quand les pays producteurs se rendront compte qu'il n'en reste plus tellement, ils refuseront de nous le vendre, et on sera dans la m..._

                          Renseignes toi au niveau des productions mondiales. Les pays producteurs s'en foutent de le garder pour eux, ils veulent juste le vendre au meilleur prix.

                          "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                          • [^] # Re: Sondage idiot

                            Posté par . Évalué à  2 .

                            selon les données publiées, la production de pétrole décroit depuis 2008.
                            ça se voit pas parce que des centaines de centrales au fuel ont été remplacées par des centrales au gaz. :)

                            Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

                            • [^] # Re: Sondage idiot

                              Posté par . Évalué à  4 .

                              selon les données publiées, la production de pétrole décroit depuis 2008.

                              D'où le fait que certain pense que le pic est passé. Il faut tellement investir pour juste maintenir la production, qu'ils ne pensent plus à l'augmenter.

                              "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                            • [^] # Re: Sondage idiot

                              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                              Sauf que depuis 2008, c'est la crise. La demande a donc décru. Les producteurs de pétroles ont donc décidé de diminuer la production pour continuer à vendre à prix élevé.

                              « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                              • [^] # Re: Sondage idiot

                                Posté par . Évalué à  4 .

                                Ce n'est pas le point de vue de personne bossant dans le pétrole en tout cas.

                                "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

        • [^] # Re: Sondage idiot

          Posté par . Évalué à  3 .

          Ton commentaire est surtout sans aucun intérêt
          Tout le monde me semble ici daccord sur la nécessité de faire des économies d'énergies, et ce n'est pas obligatoirement en ayant peur de la fin de certaines ressources.

          Mais je crois qu'il est inutile de polémiquer. Sur un site GNU/Linux, je pensais qu'on était entre gens "biens", et qu'est-ce que je vois: des obsédés du tout technologique qui croient toutes les imbécilités scientistes déversées par les pouvoirs.

          Oui évidemment, on va directement chercher sur elysee.fr, c'est juste dommage que tu ne donnes pas ta source sur touspourri.fr

  • # le nucléaire est une énergie fossile...

    Posté par . Évalué à  3 .

    L'info de ce post est dans le titre !

  • # Huile de coude...

    Posté par . Évalué à  1 .

    Quand on se sera étouffés à coups d'énergies fossiles, irradiés à coups d'accidents nucléaires et fait joyeusement sautés à coups de guerres plus ou moins localisées, on en sera à ce qui reste, l'huile de coude

    • [^] # Re: Huile de coude...

      Posté par . Évalué à  4 .

      Mouais... j'ai bien essayé de m'extraire l'huile du coude, ben ça fait sacrément mal et je n'en produis pas assez pour faire avancer ma voiture... à mon avis c'est pas encore au point

      • [^] # Re: Huile de coude...

        Posté par . Évalué à  1 .

        Perso j'ai pas testé l'huile de coude mais j'ai essayer d'utiliser de l'huile de genoux et sans être aussi efficace que l'essence, j'ai réussi à faire avancer mon vélo.

        Pour la douleur il parait que c'est les débuts de production qui sont douloureux. Des qu'on en produit une même quantité pendant un moment les douleurs disparaissent. Il parait aussi qu'on peut augmenter la quantité si on y va progressivement.

    • [^] # Re: Huile de coude...

      Posté par . Évalué à  -1 .

      Tiens, faudrait relire Barjavel... Ravage...

    • [^] # Re: Huile de coude...

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Avec emacs, tu peux utiliser l'huile de phalange, il y a de quoi faire...

      * Ils vendront Usenet quand on aura fini de le remplir.

  • # Le gaz produit par la décomposition.

    Posté par . Évalué à  1 .

    J'ai mis renouvelable seul.

    Mais j'ai entendu parler d'une usine (en Allemagne je crois) ou ils produisaient du gaz avec la décomposition des déchets alimentaires (peau de banane, reste du cassoulet etc.)

    Du coup ca rentre dans quelle catégorie ce gaz ? C'est fossile ou renouvelable ? Parce que les vielles peau de banane c'est renouvelable.

  • # en même temps faut arreter de s'inquietter

    Posté par . Évalué à  1 .

    La planète est condamnée, certes, mais le spectacle est programmé tellement tard que nous n'aurons malheureusement jamais l'occasion de le voir. Nous serons déjà couchés.
    Si en moins de mille ans (je prévois très large) l'espèce humaine a réussi à rendre la Terre dans l'état où elle est aujourd'hui, ce qui va en s'aggravant à l'heure actuelle, je te laisse imaginer comment elle sera dans plus de 7 milliards d'années ! (soit un peu moins du double de son âge actuel)
    Nous aurons tous disparu dans moins d'un milliard d'années, àmha (toujours en prévoyant large)

    De plus, si je puis me permettre, le Soleil n'est en fait pas capable d'exploser en supernova.

    Je ne pense même pas que l'on s’entretuera à proprement parlé, laissons-nous nous tuer à petit feu.
    Qui vivra verra.

    Source

    • [^] # Re: en même temps faut arreter de s'inquietter

      Posté par . Évalué à  2 .

      Nous aurons tous disparu dans moins d'un milliard d'années, àmha (toujours en prévoyant large)

      Sachant que la sédentarisation de l'homme (et donc l'agriculture) ont environ 10000 ans et vu l'aspect exponentiel qu'on prise les choses (population, technologies) ces deux derniers siècles, tenir 100000 ans serait déjà un très bon score.

      Sinon le meilleur moyen de tenir plus longtemps serait une réduction drastique de la population, car pour la terre comme pour le reste à petite doses, rien n'est dangereux.

      Utopie certes.

  • # la Chine le dira

    Posté par . Évalué à  -3 .

    J'ai voté Fossile + renouvelable car c'est le choix de la chine (Nucléaire + Fossile + renouvelable, en réalité mais la part du nucléaire est très faible).

    La Chine avait annoncé son intention à la conférence de Copenhague de construire plus de centrales à charbon. Quelques mois après, elle est devenue premier pays producteur d'énergie renouvelable et 1er pays producteur de panneau solaire laissant l'Allemagne loin derrière sur le deux tableau.

    Contrairement à l'Europe où les infrastructure sont veilles et nécessite une réadaptation, il y a en Chine des villes et des villages champignons, l'économie et la production d'énergie commence à devenir une vraie préoccupation pour les entrepreneurs.

    Ils ont donc la possibilité commencer bien dès le départ. Contrairement à des pays croulant comme la France.

    • [^] # Re: la Chine le dira

      Posté par . Évalué à  2 .

      Concernant les panneaux photovoltaïques, j'hésite à appeler ça renouvelable : c'est polluant à la fabrication, à la destruction en fin de vie (vie qui ne dure pas très longtemps, rapporté au besoin mondial et aux réserves de matériaux nécessaires à leur construction).
      Bref, l'énergie est renouvelable (et même quasi infinie), mais pas les systèmes qui permettent de l'exploiter!

  • # Foutaises !!!!

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    • faire des économies d'énergie
    • produire des biens durables
    • avoir des transports en commun stables et abondants
    • faire des trottoirs et des pistes cyclables digne de ce nom
    • favoriser les circuits courts et sans transport pour la distribution des biens

    Voila de vrais réponses en terme d'énergie, après on peut toujours te farcir le crâne en te faisant croire que le récupérateur de méthane que tu as installe dans tes toilettes et la demi tonne de batteries inrecyclables dans le coffre de ta voiture sont un mieux. Il n'en reste pas moins que ce sont des alibis pour ne rien changer : une société voituro-centrique, de la bouffe sans saison et des produits manufacturés de merde pour entretenir le marché.

    L'énergie de l'avenir est celle qu'on n'utilise pas.
    Mes deux cents
    Joris

    • [^] # Re: Foutaises !!!!

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      L'énergie de l'avenir est celle qu'on n'utilise pas.

      Tout le monde part sur le nucléaire c'est pas bien, les renouvelable c'est pas suffisant, mais personne (ici ou parmi nos politiques) n'envisage de baisser drastiquement notre consommation énergétique (et donc arrêter cette "croissance" continue). L'éco-bobo-logie a encore de beaux jours devant elle...

      • [^] # Re: Foutaises !!!!

        Posté par . Évalué à  4 .

        Pour isoler le moindre appartement, tu en as pour 20k€ de travaux. Combien d'années de chauffage, cela représente ? Vu que tu utilises un tas de matériaux qu'il a bien fallu transformer, de combien de CO2 a été produit pour créer cette isolation ?

        Le problème est loin d'être aussi simple !

        "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

        • [^] # Re: Foutaises !!!!

          Posté par . Évalué à  0 .

          J'ai entendu dire que le béton (fabrication et utilisation) contribuerait à hauteur de 10% des émissions de CO2 (faut que je retrouve la source).

          Concernant les matériaux, certains sont beaucoup moins polluant que d'autres. Par exemple on peut très bien isoler une maison à base de plaques de liège, de chanvre et de chaux, et c'est plutôt efficace.

          • [^] # Re: Foutaises !!!!

            Posté par . Évalué à  3 .

            Le liège coute une fortune. Le chanvre est pas mal mais craint l'humidité, le feu, et sans doute les rongeurs, donc sa durée de vie sera courte :/

            La chaux je crois que c'est de la légende urbaine pour l'isolation.

            "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

            • [^] # Re: Foutaises !!!!

              Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

              Un mortier de chanvre et de chaux ça marche très très bien pour l'isolation et c'est pas très compliqué à faire.
              J'ai testé ça dans une maison à la montagne et il n'y a pas de soucis particuliers d'humidité ou de rongeurs depuis 10 ans qu'on a construit la maison.
              Après c'est une maison à ossature bois, donc pour ce qui est du feu...

              • [^] # Re: Foutaises !!!!

                Posté par . Évalué à  2 .

                Contrairement à ce que l'on croit le bois ne prend pas feu aussi facilement, cela n'est pas des herbes comme le chanvre ou pire, les truc synthétique comme le polystyrène ou autre mousse (polypropylène ?).

                "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                • [^] # Re: Foutaises !!!!

                  Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

                  Et contrairement au métal (qui fond), ça reste rigide très longtemps pendant un incendie. Du coup les structures en bois ne s'écroulent pas aussi vite que celles en métal...

                  • [^] # Re: Foutaises !!!!

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    Mais cela ne dure pas comme le béton :)

                    "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

          • [^] # Re: Foutaises !!!!

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            de chaux

            C'est très polluant la chaux. Chaque kilo de chaux produite libère 440 grammes de CO2. Et ça ne tient pas compte de l'énergie nécessaire aux chauffage (souvent au gaz).

            « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

            • [^] # Re: Foutaises !!!!

              Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

              J'ai fais une erreur de calcul. Chaque kilo de calcaire pour faire de la chaux produit 560 grammes de chaux et 440 grammes de CO2. Le ratio est donc bien plus important.

              « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

  • # Vivement l'avenir de demain

    Posté par . Évalué à  6 .

    L'énergie de demain, l'EPR ! Enfin demain... ou après-demain. Enfin un jour. Peut être. En fait, heureusement qu'on a l'EPR depuis la sortie de duke nukem forever.

    Vous voulez pas la jouer soft ? Je suis pas contraignant... vous voulez la jouer hard ? On va la jouer hard

  • # Wikipedia: Débat sur l'énergie nucléaire

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Si vous avez envie d'arguments, en voici un paquet:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9bat_sur_l%27%C3%A9nergie_nucl%C3%A9aire

  • # Et le gaz de schistes ?

    Posté par . Évalué à  1 .

    Que sait-on aujourd'hui des réserves de gaz de scistes ?
    Ca peut peut-être nous sauver de la pénurie pendant un bon bout de temps, si ça se trouve ?

    J-L
    PS: Ah... on me glisse dans l'oreillette qu'on n'est pas vendredi...

  • # Et le top du top c'est pas tout cela, mais...

    Posté par . Évalué à  -2 .

    L'avenir c'est l'hydrogène dans 20 ou 30 ans il y a 20 ou 30 ans...

    Maintenant...

  • # Plus d'efficacité, de vraies solutions alternatives et de nucléaire futur générations

    Posté par . Évalué à  3 .

    Ma solution : le triple agissement
    - plus d'efficacité énergétique pour réduire la consommation d'électricité réduisant plus ou moins le problème. Ceci ne pourra se faire qu'au fur à mesure et sur le long terme.
    - développement de vraies énergies propres : les hydroliennes avec un rendement bien plus élevé que les éoliennes et ne nécessitant pas (ou très peu, comme le nucléaire) d'énergies fossiles en complément (puisque c'est une énergie avec une production prévisible, celui des courants marins), invisibles, pas de bruit et pas de nuisances et les microalgues qui, non seulement se produisent facilement, mais en plus ont le bon gout de se nourrir de soleil et de C02 !
    - finalement, le nucléaire nouvelle génération qui complètera tout cela. Sa proportion sera amener à diminuer si on arrive à beaucoup développer les deux autres piliers précédents.

    Pour moi, sans autre révolution ou découverte énergétique, c'est la seule solution possible et réaliste !

    • [^] # Re: Plus d'efficacité, de vraies solutions alternatives et de nucléaire futur générations

      Posté par . Évalué à  3 .

      Tu peux aussi avoir des compléments solaires : chauffe eau solaire par exemple. L'eau chaude consomme beaucoup d'électricité.

      Ensuite, je pense que le solaire pourrait se développer avec des nouveaux panneaux qui ne coute pas 7k€/kw.

      Il y a aussi des pistes dans le stockage d'énergie comme la conversion en hydrogène.

      "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

      • [^] # Re: Plus d'efficacité, de vraies solutions alternatives et de nucléaire futur générations

        Posté par . Évalué à  -1 .

        +1 pour le solaire thermique, mais il faut qu'il y ait un grand soleil et malheureusement on a besoin le plus d'eau chaude justement quand il n'y a pas de soleil... La nature est mal faite :p

        Le solaire pourrait si les rendements explosent, on en est encore loin, et il faut aussi le soleil. La encore, on a besoin souvent de beaucoup d'éclairage quand justement il n'y a pas de soleil... dommage. Donc aussi le gros problème de l’intermittence imprévisible de cette énergie.

        • [^] # Re: Plus d'efficacité, de vraies solutions alternatives et de nucléaire futur générations

          Posté par . Évalué à  3 .

          +1 pour le solaire thermique, mais il faut qu'il y ait un grand soleil et malheureusement on a besoin le plus d'eau chaude justement quand il n'y a pas de soleil... La nature est mal faite :p

          Non, il y a des expériences pour des chalets dans les alpes. C'est juste le capteurs qui est plus grand.

          Le solaire pourrait si les rendements explosent, on en est encore loin, et il faut aussi le soleil. La encore, on a besoin souvent de beaucoup d'éclairage quand justement il n'y a pas de soleil... dommage. Donc aussi le gros problème de l’intermittence imprévisible de cette énergie.

          Oui, d'où la nécessité du stockage.

          "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

      • [^] # Re: Plus d'efficacité, de vraies solutions alternatives et de nucléaire futur générations

        Posté par . Évalué à  2 .

        Surtout la conversion en air comprimé, qui a le défaut du rendement, mais les avantages de la faible usure et de la faible déperdition. Ou comme le pratique EDF, le stockage d'énergie par remplissage des réservoirs des barrages hydroélectriques. Ben oui. ya ça.

        Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

  • # J'ai choisi "renouvelable"...

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    ... parce que pendant une fraction de seconde, j'ai cru lire moulomotrice :)

    * Ils vendront Usenet quand on aura fini de le remplir.

  • # ogm!

    Posté par . Évalué à  2 .

    on prend des anguilles électriques et on y implante des algues vertes => ça te fait un organisme qui se recharge au solaire et qui te donne de l'électricité Oo

    tiens je vais déposer le brevet de cette idée, bon ben à plus les amis!

    ps : pour ceux qui on pas compris, c'est du 36ème degré hein ? quoique....

  • # De l'énergie magnétique

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    En utilisant le phénomène de dégravitation: http://www.hatem.com

  • # On touche un probleme bien plus grave qu'on ne le veuille

    Posté par . Évalué à  1 .

    On touche un probleme bien plus grave qu'on ne le veuille.

    La question de quelle énergie on souhaite n'a aucun sens si l'on ne se pose pas certaines questions primordiales :
    - sommes nous pret à remettre en cause notre mode de vie (dans des habitations individuel, mal relié par un transport en commun performant et garanti)?
    - sommes nous pret à nous passer d'un choix de consommation large ?

    Il est assez facile de dire qu'il faille moins de croissance et moins de consommation, mais ce qu'il faut savoir, c'est que si l'on bloque la croissance, on fait exploser le chomage, et ça pousse des milliers de gens dans la rue, et ça, aucun politique ne peut se résoudre à faire cela.

    A partir des années 60 et la démocratisation des véhicules individuel, bon nombre de personne ont investi dans les pavillons de banlieux et ne peuvent plus se passer de leur voiture pour aller travailler/sortir/vivre. De même on va chercher son travail plus loin. Les villages se sont désertés car les jeunes ne veulent plus, en majorité, des conditions de vie de leur ainés. La voiture est devenu indispensable à chacun.

    Les transports en commun gagnent à être développé, mais tant que les agents économiques auront le choix, ils sélectionneront le mode de transport le plus adapté à leur yeux : 1h30 de train/bus/ ou 25 mins de voiture? Certains choisessent le premier cas, mais la majorité préférera le confort de la voiture individuel, et on ne peut pas leur reprocher s'ils en ont les moyens (lire "s'il estiment qu'il y a plus d'avantage à prendre leur véhicule que le transport en commun). Dès que l'on s'éloigne du centre ville, les transports en commun sont un enfer

    On crie sur les grandes surfaces et leur offre abondantes, mais si ces grandes surfaces font le bonheur des "ménagères de moins de 50 ans", c'est bien que le prix est moins élevé, le choix est plus grand, bref, l'agent économique que nous sommes voit plus d'intéret à aller comparer les prix dans un ou plusieurs grands magasins que dans son quartier.

    Tout ça pour dire, que l'on a un probleme dicotomique impossible à comprendre dans son ensemble, et qu'au fond, très peu en ont même conscience : en tant qu’individus, j'ai des intérêts complètement opposé à ceux de la société. En tant qu'agent économique, je fais des choix qui sont à l'opposé de ceux que ferait une entité "global". En tant que consommateur, j'ai des intérêt aussi diamétralement opposé que celui de salarié (pour reprendre l'opposition consommation/salarié).

    Et pour moi il n'y a aucune solution "d'en bas". Les économies d'énergie à petite échelle ne servent à rien. Rien du tout. C'est uniquement par la contrainte (surtout financière) que l'on peut orienté un "comportement" global. Et donc par les politiques qui doivent dire ce que les gens ne peuvent, ne veulent pas entendre.
    Il ne se trouve aucun politique qui pourra dire par exemple :
    - nos enfants vivront moins bien que nous. C'est pas la fin du monde, mais c'est comme ça. Les pays émergents viendront nous rejoindre dans notre "niveau" de vie, peut être pas complètement, car ils ont vraiment une concentration démographique très élevé.
    - on doit accepter d'avoir moins de choix plus tard, et de payer plus cher son essence, son électricité.
    - il y a une augmentation du chomage parce qu'on limite la croissance. C'est discutable, le lien croissance/chomage est assez floue, mais il n'y a pas d'exemple de décroissance dans un environnement ouvert sans explosion de chomage. Dans des endroits confiné, comme certains petits villages en angleterre qui ont décidé d'appliquer une décroissance, ça peut marcher, bien sur, comme les villages mormons fonctionnent très bien en autarcie depuis des années. Mais appliquer cela à l'échelle d'un pays n'a jamais été fait. Bref, aucun politique ne peut défendre une "décroissance".

    Tout cela pour revenir aux choix de l'énergie. Le nucléaire est la solution actuelle de la france, et si on arrive à la remplacer par des énergies renouvellable, on sera très content. Mais baisser la consommation globale me semble une utopie si on agit par fortement sur le prix (le fameux effet rebond). Donc rien ne sert de faire une voiture qui consomment 1 L/100km si on continue d'augmentation la consommation.

    Enfin, tout le monde est a peut pret d'accord pour diminuer notre consommation d'énergie fossile, et on parle tous des différents moyens de remplacer la voiture car c'est le bien le plus "visible". Mais comment faire pour certaines applications:
    - le plastique dans les jouets, les embalages? si les industriels l'utilisent, c'est qu'il a de gros avantages sur le bois ou autre matérieux : hygiene, cout, ....
    - agriculture : le bio est bien sympathique, mais convertir toute la surface agricole francaise en bio est impossible. Et puis, il faut du pétrole à mettre dans son tracteur et les camions!
    - transport maritime : tout ça fonctionne au diesel. Vous connaissez un seul projet de porte conteneur électrique?
    - aviation : peut on s'en passer aujourd'hui? Les revenus touristiques sont indispensables pour bon nombres de pays, couper l'aviation et on tue des régions entière. Quant à l'avion solaire, c'est une superbe réalisation, mais sans application immédiate
    - transport routier : le fret peut remplacer bon nombre de camion, mais pas la majorité. Et tous les engins de chantiers?
    - médical, etc => on utilise les hydrocarbures énormément aussi. Aucun candidat pour remplacer les dérivés du pétrole ici.

    Ainsi, le fossile on ne peut s'en passer, sans forcer les gens à faire un choix qu'ils n'acceptent pas. Le nucléaire a une énorme importance en France impossible à compenser dans l'immédiat. Faire un choix brutal et émotionnel comme l’Allemagne ? Je ne pense pas que ce soit possible (part du nucléaire trop important,...).

    Quant à ITER ou l'hypothétique fusion, je pense qu'il faut continuer dans ses directions, mais que ça reste une fuite en avant. Une autre solution : augmenter le prix de l'énergie drastiquement pour réorienter les industries sur des produits moins consommant ET limité l'effet rebond.

    My 2 cents,

    • [^] # Re: On touche un probleme bien plus grave qu'on ne le veuille

      Posté par . Évalué à  2 .

      Whaou ça c'est long ;)

      Pour les économies d'énergie, il y a un axe très important à ne pas négliger: l'isolation des maisons appartements actuels, et d'autre système comme un chauffe eau solaire (secondé par un autre moyen pour les jours sans trop de soleil)
      Un autre axe, et d'inciter les société à éteindre leur matériel qui ne sert pas la nuit. Au delà des PCs, il y a aussi le lumières et néons de pubs allumés toute la nuit rendant les lampadaire inutile.

      Pour la voiture, on peut passer à la semaine de 4 jours, cela diminue d'1/5 les mouvement pendulaire (à peu près), mais il faut aussi évaluer l'augmentation des départs en WE.

      Pour le plastique, le bois revient dans certains produits, et ce dernier n'est pas forcément plus cher que l'équivalent en plastique.

      Pour l'aviation, on a fait énormément de progrès avec les dirigeables; on peut monter plus haut, et c'est bien moins risqué que dans le temps. Certes ça ne remplacera pas l'avion, mais cela peut rendre des services.
      Avec nos moyens de production actuels, on pourrait même augmenter d'une semaine les congés pays sans entrer en pénurie; pour le coup le dirigeable serait un bon moyen pour se rendre à destination ;)

      Il y a aussi tous les vols intérieurs comme Paris Montpelier qui devraient être remplacés par le TGV.

      Le bateau... Alors là c'est un domaine où il y a eu un paquet de progrès nottamment grace aux courses; avoir des bateau fonctionnant à la voile ou à l'énergie solaire ne me parait pas absurde.

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: On touche un probleme bien plus grave qu'on ne le veuille

        Posté par . Évalué à  0 .

        Les économies n'ont de sens que s'ils ne s'accompagnent pas de l'augmentation de la consommation.
        L'isolation des maisons est nécessaire, mais il faut une réglementation stricte sur les appareils électrique : pas un seul appareil vendu neuf qui ne soit pas basse consommation. Point barre.

        La solution de passer à la semaine de 4 jours ne change rien. Il reste 4/5. Pourquoi pas travailler qu'un seul jour par semaine?

        Le plastique à son intérêt. Surtout au niveau hygiène (emballage imperméable, conservation des aliments). Si les industriels en utilisent autant, c'est que nous consommateur attendront que les produits se conservent assez longtemps, qu'ils soient dans de jolis petits pots individuels,...

        Le dirigeable n'est pas une solution satisfaisante. Va traverser l'atlantique en dirigeable.

        Le bateau.... et comment transporter des milliers de tonne de container avec un voilier? Un bateau de course ou scientifique à l'énergie solaire, oui. Mais pour le transport de personne, l'essence est tjs nécessaire.

        Quant à éteindre les PC pendant la nuit ou le week end, oui, moi aussi ça me choque, mais si les machines consommaient déjà 10 fois moins, ou si la réglementation imposait l'extinction de tout matériel la nuit, alors ce sera nettement plus efficace. Et n'oublie pas que faire tourner un PC constamment n'utilise qu'une petite partie de l'énergie dépensée pour extraire les ressources, transformer et transporter ce qui deviendra ton PC. La consommation du PC, ramené sur la quantité d'énergie dépensée au total, est minime.

        Pour moi, le principal axe, complément ignoré, est les plastique. Toute l'industrie de transformation du plastique est énergivore, et ces dérivé pollue la nature pendant des centaines d'année. Imposé un plastique bio dégradable (sur une décennie par exemple), serait à mon avis beaucoup plus efficace, niveau pollution, qu'éteindre les PC la nuit.

        • [^] # Re: On touche un probleme bien plus grave qu'on ne le veuille

          Posté par . Évalué à  2 .

          Pourquoi pas travailler qu'un seul jour par semaine?

          Peut être parce que ce n'est pas économiquement viable ? Si ça l'est ça ne me dérange pas.

          Le plastique à son intérêt. Surtout au niveau hygiène (emballage imperméable, conservation des aliments)

          Mince mes boites de conserves et autre bocaux de confitures ne sont pas 'propre'. L'avantage du plastique c'est qu'il est léger et pas cher; il est en outre transparent ce qui permet de sélectionner le morceau de viande qu'on prend.

          Le dirigeable n'est pas une solution satisfaisante. Va traverser l'atlantique en dirigeable.

          Ils ont une vitesse moyenne de 130km/h, ce qui rends un Londres-New York à environ 43 heures; un porte containeur c'est 23 noeuds, soit environ 42 km/h.

          Le bateau.... et comment transporter des milliers de tonne de container avec un voilier?

          Avec ce qu'on construit actuellement pas grand chose, vu que c'est pour de la croisière, mais je serai curieux d'entendre des argument expliquant pourquoi on ne peut pas avoir une propulsion à voile sur un navire de transport.

          Imposé un plastique bio dégradable (sur une décennie par exemple), serait à mon avis beaucoup plus efficace, niveau pollution, qu'éteindre les PC la nuit.

          On parle de réduction en consommation énergétique; le plastique qui ne se dégrade pas est plus un besoin d'éduquer les gens à ne pas jeter leur ordures n'import où.

          Dans les autres absurdités, on a le matériel dont la durée de vie est programée entre 1 et 5 ans.

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # info et traitement de l'info

    Posté par . Évalué à  1 .

    Des niveaux de 10 sieverts/h ont été détectés entre les réacteurs 1 & 2. soit à l'extérieur des bâtiments de confinement.

    En France, le nouvel-obs parle de niveaux "potentiellement dangereux". Mouhahaha. À ce niveau de sivert, le sivert suffit : quelque soit les éléments en présence, leurs %, ainsi que type de propagation, y a plus à tortiller du cul : 10 sievert par heure. LOL?

    Bon voilà c'était juste pour dire que si en France on ne parle plus de Fukushima, ou si peu, ce n'est pas à cause des grandes vacances, c'est juste que la situation là-bas va vraiment très mal. Et qu'il est difficile d'avoir des informations pour ceux en cherchant. Par exemple L'AIEA ne met plus aucune mise à jour en ligne sur la page dédiée au suivi des évènements de fukushima. Seules sont disponibles les "news corporate" de type "le dirlo a rencontré machin", le "travail avance", bref du corpo sans aucune valeur scientifique. Cele ne fait pas une semaine ou deux, non non : c'est depuis DEUX mois. C'est beau l'information sûre et vérifiée.

    • [^] # Re: info et traitement de l'info

      Posté par . Évalué à  1 .

      zut j'ai oublié le plus inquiétant, tellement surpris que l'aiea ne dise plus rien, même après ces mesures récentes... Ces mesures sont rendus publiques par Tepco, c'est finalement ce qui est le plus inquiétant.

      Ces mesures, relevés à l'aide de caméra gamma, ont été complété par l'envoi de deux liquidateurs. Ces derniers ont confirmés les mesures manuellement, et leurs équipements leur a permis de ne prendre "que" 4 sieverts par heure. Ils sont restés une demi-heure.

      je ne ferai pas l'affront de rappeler à quoi une dose de deux sieverts correspond et ce qu'elle fera, assurement...

      E Angleterre l'usine de fabrication du combustible MOX va fermer ses portes. Faute de clients, officiellement.

      Prochaine étape : abaisser le niveau acceptable de création de mox avec un combustible classique pour une centrale classique. C'est suffisamment dangereux pour ne pas ajouter du potentiel au risque.

  • # Hélium 3

    Posté par . Évalué à  0 .

    Les scientifiques pensent que l'avenir du nucléaire passera par l'hélium 3 dont la fission produit soit du tritium et de l'hydrogène ou de l'hélium 4 normal ou de l'hydrogène.

    'hélium 3 a la particularité d'être un fort absorbant de neutrons. Il est en conséquent utilisé sur certains réacteurs de recherche pour générer des transitoires rapides de puissance. Des tubes placés à l'intérieur d'un tel réacteur sont remplis d'hélium 3. Ces tubes sont en communication avec un réservoir mis sous vide par l'intermédiaire de vannes. L'ouverture de ces vannes déclenche par conséquent une dépressurisation rapide d'hélium 3 dans le réacteur. Ceci se traduit par une « disparition » d'absorbant et par conséquent par une augmentation de la puissance. Cette augmentation subite de puissance est rapidement limitée (effet Doppler neutronique).

    Extrait Wikipédia :

    "Lorsqu'on sait que 200 tonnes permettent de satisfaire les besoins des États-Unis et de l'Union européenne pendant une année, que cette énergie permettrait aux Terriens de combler leurs besoins en énergie pour des centaines d’années, cela incite les enthousiastes à y voir un moteur puissant à son exploitation. Vision qui néglige les possibilités de substitution par d’autres moyens plus économiques et aussi plus durables : en effet, le coût d'exploitation d'une tonne d’hélium 3 serait de l'ordre de 1.5 milliards de dollars (2005)Schmitt 1, alors que la même quantité d'énergie coûte 10 milliards de dollars en équivalent pétrole faisant de cette ressource un d'intérêt commercial à une reconquête de notre satellite dans un avenir proche… La technologie pour exploiter cette ressource est encore balbutiante.

    L'absorption d'un neutron par un noyau d'hélium 3 se traduit donc par la formation de tritium radioactif.

    Cette propriété est notamment utilisée sur le réacteur CABRI, pour l'étude des accidents de réactivités des réacteurs à eau sous pression.

    L'hélium 3 pourrait donc devenir dans un futur plus ou moins lointain le carburant idéal des centrales nucléaires à fusion contrôlée, un des deux types de réaction thermonucléaire, permettant de produire des quantités considérables d'énergie propre, c'est-à-dire sans pollution chimique ni radioactive.

    L'absorption des neutrons par 3He est aussi utilisée pour la détection de neutrons, dans les détecteurs des instruments scientifiques comme les diffractomètres HEiDi au FRM II4 et 5 C2 au LLB5 par exemple.

    La fusion nucléaire de l'hélium 3 ne produit aucun déchet ou sous-produit radioactif, juste de l'hélium 4 et des protons (de l'hydrogène)."

    Il ne reste plus qu'à pouvoir exploiter l'hélium 3 qui est abondant sur la Lune.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9lium_3

    • [^] # Re: Hélium 3

      Posté par . Évalué à  2 .

      Il ne reste plus qu'à pouvoir exploiter l'hélium 3 qui est abondant sur la Lune.

      Il ne reste plus que... Sachant le coût énergétique pour pouvoir mettre un truc sur orbite, qu'il faudra en plus en prévoir pour le retour, trouver comment rappatrier le tout sans trop dépenser... Je crois que l'exploitation de l'helium3 sur la lune attendra qu'on ait des colonie spatiale ou lunaire (sachant que je ne crois à aucune des deux)

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # un bon vieux bloub toujours d'actualité

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    http://www.wolfatthedoor.org.uk/
    Demain je pense que ce sera plutôt le bois de nos feux de camps préhistoriques qui sera notre principale ressource énergétique.
    Je retourne repasser mon pagne --->[]

  • # Débats de riches

    Posté par . Évalué à  0 .

    Ce débat comme bien d'autres est un débat de riches. Penser l'humanité au niveau économique et au niveau énergétique relève au mieux de l'utopie, au pire de la fraude intellectuelle. Qui aurait pu prévoir la bouteille de Faraday? L'exploitation du pétrole et ses conséquences sociales, ses guerres etc... ?

    Chacun y va de sa petite idée, comme si l'avis d'un individu pouvait avoir un quelconque intérêt par rapports aux enjeux et forces en présences. Le fossile c'est pas bien? Allez dire ça aux paysans chinois qui n'ont que du charbon de piètre qualité pour se chauffer et cuire leurs aliments. Devons nous exterminer les chinois? Après tout ces fumiers pourissent notre atmosphère... Ah non, on peut pas aller jusque là quand même, vaut mieux donner mauvaise conscience aux bobos bien de chez nous, et les racketter par la même occasion.

    Vive le renouvelable assène t'on au bobo très fier de son mobilier de jardin en bois éxotique qui pour le coup se dit qu'il participe à l'effort collectif.... sauf que l'arbre qu'on a abattu pour son salon met 400 ans pour atteindre la taille qu'il avait.

    Le pire est de voir qu'ils arrivent même à culpabiliser le geek chevronné en lui sortant des études plus que douteuses sur la quantité de CO2 que celui ci rejette quand il googleise. Alors que le vrai, le dur de dur, pour ainsi dire un comme moi, n'a pas de voiture, utilise les transports en commun et de toutes façons sort très peu. Et vous savez quoi? Mes PC, écrans et TV HD suffisent à me chauffer pendant l'hiver! On ne parlera jamais assez de l'esprit plein de ressources du geek en ce qui concerne la récupération de l'énergie. Le geek lui même a appris à stocker l'énergie en surplus, sous forme de graisse, en prévision de l'apocalypse que nous promettent les mêmes qui nous sermonent.

    Bon, j'arrête pour aujourd'hui. Je vais m'avachir devant ma télé 300W, sous mon éclairage d'ambiance hallogène 230W, pendant que ma copine me fait un Nespresso 2gr d'aluminium et 80W ...

  • # Agro/Bio/Whatever/Carburant.

    Posté par . Évalué à  1 .

    troll
    Bon, si pour le nucléaire, la question semble réglée (aka la consommation de matériaux fissibles est supérieur à son extraction, merci le recyclage des vieux stocks d'armement. Et puis bon, ITER, on en reparlera le siècle prochain quand ils auront appris à maîtriser les tableurs excel correctement [Private Joke]).
    End of troll

    Pour les carburants non fossiles, par chez nous, l'agriculture produit suffisamment de sous-produit organique (caca de cochon, paille, etc) pour fabriquer en quantité respectable du carburant faisant fonctionner au choix des turbines à gaz pour la prod d'électricité et des véhicules (et pas des vieux tacots, je parle de motorisation Euro4 minimum[aka norme assez récente (2004/5?) contrôlant les émissions]). Bien sur, il faut tout un tas d'autorisations administratives pour utiliser ce type de carburant, mais:
    - C'est rentable.
    - Cela utilise des sous-produits un peu inutile autrement (ah... le lisier).
    - C'est pratique (pas besoin d'aller en station service).
    - Une majorité des motoristes garantissent ces types de carburant pour leurs moteurs

    Bien sur, pas de quoi alimenter la totalité du parc automobile français, mais dans certaines régions (la bretagne, la bauce, la brie, etc), de quoi couvrir la majorité des besoins.

    Pourquoi cette production ne sort pas du cadre des EURLs, coopératives, et autres joyeusetés* du monde paysan ? Personnellement, je ne sais pas, mais un responsable des douanes nous a un jour donné une piste: une production décentralisée, c'est trop compliqué à taxer. Enjoy \o/.

    • De mémoire, il doit même y avoir un ou deux collèges au sud de Paris qui se chauffe avec des chaudières alimentées à la paille. Quand je vous dis que l'on ne sait plus quoi en faire de ces trucs.

    P.S: Bonjour tout le monde. C'est ma première participation, un peu d'indulgence, la dernière fois que j'ai participé à une flameware, c'était à propos de Gopher.

  • # Progressif

    Posté par . Évalué à  1 .

    Boaf, comme on le disait : c'est un tellement gros morceau que ce sera progressif.

    Demain, de l'actuel (nucléaire plutôt que fossile, quand même) et du renouvelable.
    Après-demain, suppression du nucléaire.

    Et peut-être en parallèle les recherches autour de la fusion (bien plus "propre").

  • # autre : l'énergie du désespoir

    Posté par . Évalué à  1 .

    parce que je ne vois guère de salut que dans une baisse drastique de la consommation ... et que ceci est difficilement compatible avec le mode de fonctionnement de notre société.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.