CQ - Sex Fans des Sixties

Posté par (page perso) . Modéré par Jean-Yves B..
Tags :
0
4
fév.
2003
Cinema
Mercredi dernier sont sortis sur vos écrans les deux films suivants : CQ, de Roman Coppola (oui, le fils), et Sex Fans des Sixties avec Susan Sarandon et Goldie Hawn.

Dans le premier, un jeune monteur de film doit, dans les années 70, reprendre la réalisation d'un film de série B Dragonfly. En même temps, il se livre à un exercice d'introspection par la réalisation d'un film personnel, dont le sujet principal est, bien evidemment, lui ...

Dans le second, ce sont deux vieilles amies qui se retrouvent 30 ans après, l'une n'ayant pas changé, et l'autre s'étant rangée des frasques de leurs jeunesse... On a donc le droit à toute la comédie des retrouvailles, avec le clash entre les différents styles, l'amitié qui prime sur tout, et tout le reste.

sweet sixteen

Posté par . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
0
16
jan.
2003
Cinema
Le dernier Ken Loach, dont le scénario est écrit par son complice Paul Laverty (My name is Joe) est encore un excellent film. Plus sombre que My name is Joe qui se passait dans le même milieu (banlieues modestes de l'Ecosse), il raconte l'histoire d'un adolescent de 15 ans qui va passer du trafic de cigarettes au trafic de drogue, par amour filial.

Fort et intelligent, du bon Ken Loach.

Le Chateau dans le Ciel

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
16
jan.
2003
Cinema
Hier, mercredi, est (re)sorti sur les écrans français Laputa, Le Chateau dans le Ciel, un film d'animation signé Hayao Miyazaki.

Ce film, réalisé en 1986, raconte l'histoire de la jeune Shiita, petite fermière détentrice d'un médaillon qui permettrait de retrouver le chemin de Laputa, ile-cité merveilleuse perchée dans le ciel.

Enlevée par les services secrets du gouvernement, elle va rencontrer Pazu, un jeune mineur qui va l'aider dans sa fuite.

A ne manquer sous aucun prétexte.

Spider

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
19
nov.
2002
Cinema
Spider, c'est le nouveau film de David Cronenberg sorti mercredi dernier sur vos écrans.
Spider, alias Ralph Fiennes, est un homme tout droit sorti d'un asile psychiatrique. Il est alors placé dans un (minable) institut de réinsertion.

Mais voici qu'il se retrouve à quelques pas de l'endroit où il a vécu, étant enfant, le drame qui l'a traumatisé à vie.

Petit à petit, le cinéaste nous dévoile, au travers du miroir des souvenirs de Spider, l'histoire dramatique que ce dernier a vécu.

Enquête sur le Monde Invisible ...

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
12
nov.
2002
Cinema
Enquête sur le monde invisible est un film-documentaire de Jean Michel Roux. Pour ceux qui apprécient ce cinéaste, aucune suprise, il reste ancré dans son domaine en traitant de nouveau un thème fantastique.

En quelques mots, qui sont à peu près tirés de l'incipit du film : L'islande se situe à la frontière entre deux plaques tectoniques (européenne et nord-américaine). Or, le peuple de cette île semble aussi croire qu'il se trouve à la frontière entre deux mondes: le réel et l'imaginaire ...

Bref, à réserver à ceux qui croient que la vérité est ailleurs.

Bloody Sunday

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
10
nov.
2002
Cinema
Voici un film à voir absolument, mais qui est malheureusement trop peu distribué en France... Ce film relate à la façon d'un documentaire le déroulement de la tragique journée du 30 janvier 1972.

Ce film est très prenant, filmé sur une pellicule de 16 mm et la plupart du temps caméra à l'épaule. Il a été aussi lauréat de l'Ours d'Or du festival de Berlin 2002, ex-aequo avec "Le voyage de Chihiro".

Un homme sans passé

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
0
9
nov.
2002
Cinema
Un homme arrive dans une ville par le train. A sa sortie de la gare, il se fait agresser par 3 délinquants. Peu après, il se reveille à l'hopital, ayant perdu la mémoire. Il ne se souvient plus qui il est, qui il était.

Laissé pour mort par les médecins, il se réveille miraculeusement et s'installe dans un container ... Le but de cette nouvelle n'étant pas de raconter toutes les aventures de cet homme, ce n'est qu'en allant voir ce film au cinéma que vous pourrez suivre les tribulations de cet homme sans passé.

Critique sans concessions du mode de vie capitaliste occidental, ce film finlandais est une véritable bouffée d'air frais. Loin de tromber dans le misérabilisme, chose simple quand on fait un film sur le quart monde, il remplit son rôle de comédie romantique douce amère. La bande originale est aussi pas mal du tout. Allez donc voir l'Homme Sans Passé, vous passerez un bon moment.

Insomnia - Christopher Nolan

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
4
nov.
2002
Cinema
Insomnia confirme le talent de réalisateur du jeune réalisateur anglais : Christopher Nolan.
Will Dormer (Al Pacino) est un flic médiatique. Il arrive, avec son coéquipier, dans une petite ville d'Alaska pour tenter de résoudre le meurtre d'une adolescente. Au cours d'une chasse au tueur, il tue par accident son coéquipier, et devant l'urgence de la situation, s'arrange pour faire porter le chapeau au meurtrier.

Austin Powers dans Goldmember

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
25
oct.
2002
Cinema
Mercredi dernier est sorti le troisième opus des aventures d'Austin Powers, Goldmember.

Disons le tout net, si vous n'avez pas aimé les épisodes précédents, inutile d'aller le voir (vous n'avez, je pense, même pas besoin de ce conseil pour en être convaincu).

Comme dans les épisodes précédent, Austin Powers doit faire échouer le diabolique plan du Docteur Denfer et de son complice néerlandais Goldmember, bien que ceux ci aient enlevé le père d'Austin Powers.

Si vous êtes fan, adepte des années 70, un certain gout pour l'humour très lourd, voire assez pipi caca, précipitez-vous !

War photographer

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
16
oct.
2002
Cinema
Ce petit documentaire Suisse (nominé aux oscars, quand même) est un furieux rappel au réel et un regard intéressant sur le rôle des médias. Christian Frei a suivi pendant plusieurs années (le film s'étend de 1998-99 à 2002) un photographe de guerre de par le monde.... (suite de la critique dans l'article)

Linux sur grand écran

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
12
oct.
2002
Audiovisuel

Pour ceux qui ne savent pas encore, le film d'animation le plus complexe mélangeant 3D 2D et « coups de crayon », Spirit l'étalon des plaines est dans nos salles de cinéma actuellement. Et dans le casting... Linux bien sûr !


Ce chez-d'oeuvre de Dreamworks vaut vraiment le coup d'oeil.


Note du modérateur : plus de détails techniques et des photos des machines dans les liens 2 et 3. Le dernier lien pointe vers une dépêche précédente sur le sujet.

Embrassez qui voudrez - Michel Blanc

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
9
oct.
2002
Cinema
Ca sonne comme une petite comptine enfantine, c'est doux et léger comme un feuilleté : embrassez qui vous voudrez, le 4e film de Michel Blanc derrière la caméra ne révolutionnera pas le 7e art, mais ce n'est pas ce qu'on lui demande. Non, ce film on le regarde pour le casting impressionnant, pour l'humour grinçant piqué à l'anglais Joseph Connolly, pour les répliques bien placées, pour la vie, les personnages dans lesquels on se reconnait. Bref, Embrassez qui vous voudrez, c'est un pur moment de détente !
Les histoires d'Elisabeth, la snob, de Bertrand son alcoolique de mari se croisent avec celle de Véro et Jérôme, couple fauché et celle de Julie, jeune mère célibataire qui cherche le grand amour, et qui croit le trouver dans les bras de Maxime.
Pendant leurs vacances au Touquet, ces personnages vont se révéler. Elisabeth se révélera moins superficielle qu'il n'y parait et se prendra d'amitié pour Lulu, une Carole Bouquet exédée par un mari maladivement jaloux (Michel Blanc). Tandis que Emilie, la fille délurée d'Elisabeth et Bertrand fait la vie à Chicaco et en fait voir de toutes les couleurs au pauvre Kevin.

Bref, un vrai vaudeville : les personnages entrent, sortent. Il y a de la vie, du rythme, de l'humanité dans ce film dont on sort le sourire aux lèvres...

Minority Report

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
0
7
oct.
2002
Cinema
Mercredi dernier est sorti sur vos écran "Minority Report", le dernier film de Spielberg avec Tom Cruise dans le rôle principal.

Le film est basé sur une nouvelle de Philip K. Dick (en francais : Rapport Minoritaire).
L'histoire en quelques mots: Dans un futur assez proche, le crime a été presque totalement supprimé de Washington-DC par la mise en oeuvre d'une technologie appelée PRECRIME, qui permet de détecter à l'avance les meurtres et autres crimes graves, grace aux visions de trois 'mediums'.
Tout va pour le mieux pour l'inspecteur principal de PRECRIME, jusqu'au moment où c'est lui qui est désigné comme futur assassin.

S'en suit alors une course poursuite haletante qui tient le spectateur en haleine tout le long des 2 heures 25 minutes que durent le film.

Mais réduire le film a un banal film d'action ne serait pas lui faire justice. C'est tout d'abord un beau film, extrement bien réalisé par un Spielberg inspiré. Le scénario est lui aussi intelligent puisqu'au fil de l'intrigue, le scénariste aborde des sujets aussi divers et variés que la sécurité, l'éthique médicale, le rôle des scientifiques, le pouvoir, la politique, la famille (dieu merci, ce n'est pas miêvre) ... et j'en passe.

De plus, les acteurs sont tous excellents, même (et surtout) les seconds rôles.

L'intrigue est également pleine de rebondissements, ce qui ne gâche rien au plaisir d'aller voir ce film, que je vous conseille, si vous n'êtes pas déjà allé le voir.

Seul bémol, malheureusement trop courant dans les films à gros budget actuels : la présence de différentes marques qui trouvent dans le film le moyen de se faire de la publicité. Bien que le film se veuille egalement par certains cotés une critique de la société de consommation, cela reste gênant, à mon humble avis.

Bowling for Columbine - Michael Moore

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
1
oct.
2002
Cinema
Ca fait un moment que je vous en parle de ce film dans les différents messages. Pourquoi ? Simplement parce qu'il est marquant, excellent et inquiétant.
Il sort le 9 octobre, on a encore un peu de temps mais je vous en parle dés maintenant parce que vraiment, le 9, s'il y a un film qu'il ne faut pas louper c'est celui-ci.
Bowling for Columbine est un documentaire, mais quel documentaire ! Prix spécial 55e anniversaire à Cannes, Bowling for columbine est le troisième opus du décapant Michael Moore (après Roger et moi et The big One)
Moore s'intéresse à la vente libre des armes à feu aux Etats-Unis. Enfin s'intéresse... dénonce, fouille, questionne ce droit donné aux citoyens par la constitution de posséder une arme en toute légalité. Son combat, il le mène caméra au poing. Et cela donne un film drôle et profond, inquiétant et alarmant, subtil et grinçant.

On entre de plein pied dans le sujet quand Moore débarque dans une banque et demande à ouvrir le compte qui permet de recevoir en "cadeau", un fusil. Exemple du décalage mis en exergue dans ce film, au moment de repartir avec sa carabine, Moore lance, l'air de rien "c'est pas un peu dangereux de donner des armes dans une banque ?" à un employé qui ne voit pas où est le problème !!!
Pour construire sa démonstration, Moore part du drame de Columbine, cette petite ville qui fut ensanglantée par le massacre de deux étudiants dans leur lycée. Puis il va jusqu'à Flint, sa ville natale, tenter de comprendre comment on peut devenir meurtrier à 6 ans.

Avec talent, ironie, humour, mais aussi gravité, Moore explore l'histoire de son pays sans lui faire de cadeau. Il s'acharne sur le NRA (National Rifle Association) guidée par Charlton Easton qui refuse de voir le lien entre la vente libre des armes à feu et la montée de la violence aux USA. Au passage, les médias se font aussi égratiner sévèrement.


Si vous ne devez voir qu'un film dans 15 jours, c'est celui-ci.A moins que vous ne préfériez croire que les Etats-Unis ce n'est que Men In black 2 ou Independance day et dans ce cas là, on ne peut plus rien pour vous...